Sésame ouvre-toi,et merde...

Inscription : 08/10/2014
Messages : 297
Localisations : Présent

MessagePosté le: Jeu 18 Jan 2018 - 21:33
Fait chier...

Kadabra était de retour à Keystone City et bien qu'il n'aimait pas particulièrement la ville, c'était un peu son "chez lui". Du moins le plus proche de ce qu'il pouvait dire. Il n'arrivait plus à retourner dans son époque et était donc coincé ici à se faire emmerder par Flash et toute la panoplie de héros qui pouvait bien avoir au tour. De toute façon, il n'avait jamais été chez lui nulle part. Quoi qu'il en soit, il devait entrer à nouveau dans un des vieux repères des rogues.

Baguette aide moi un peu je me rappelle plus ou est la foutue porte.

Un jet de lumière se dégagea de l'objet technologique futuriste pour tracer un chemin. C'était un vieux repère quelques choses qui ne devaient plus avoir été utilisées depuis longtemps. C'était là que les rogues se réunissaient à l'époque ou il faisait partie de la formation. Une formation élargie qui exista le temps de quelques coups ensembles. Pied piper, Boomerang, The top, Kadabra, Doc Alchemy et Rainbow Raider. L'équipe B des rogues qui avait été appelée en renfort. Piper était devenu un antihéros, Boomerang avait disparu dans la suicides squad, The Top était devenu fou à enfermer, Doc Alchemy avait décidé de devenir libraire et Rainbow Raider n’avait jamais été vraiment intéressant pour les rogues. Quant à lui? C'est un accord avec Néron qui l'avait fait exclure des Rogues.

Kadabra suivait le chemin signé par sa baguette. L'ancienne planque devait avoir été scellée avec toutes leurs affaires à l'intérieur et le noyau dur des Rogues avait sûrement investi un lieu plus agréable pour un petit groupe que ce grand QG désuet. Du moins c'est là-dessus qu'il comptait pour entrer dans le repaire et retrouver ses affaires. Cold était plutôt buté et il n'avait absolument pas envie de devoir s'obstiner pour récupérer ses affaires.

Il finit par arriver devant la porte caché dans un des murs du bâtiment. Il se flatta la barbe avec un regard plein de questions.

Arf... comment on ouvre la porte déjà?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Sam 20 Jan 2018 - 10:13
Digger s’était réveillé avec quelque chose d’important à faire aujourd’hui, cela faisait maintenant quelques jours qu’il avait prévu de le faire mais jusqu’à maintenant il avait été trop occupé à se saouler, mais aujourd’hui il devait le faire ça faisait trop longtemps que ça trainait. Et comme le dit le proverbe il faut toujours remettre à plus tard les choses que tu as prévues de faire il y a une semaine.

Digger partit donc tôt le matin même en direction de Keystone City, mais vous n’imaginez pas sa surprise quand l’un de ses anciens camarades Rogues, Abra Kadabra le mec du 64ème siècle qui s’est trompé d’époque. Harkness s’approcha tranquillement de lui et lui dit :

« Abra, ça faisait longtemps depuis… la dernière fois, toi aussi tu veux retourner dans notre ancienne base ? Ouais bah si tu veux mon avis, la manière douce ne marchera pas, les autres ont dû barricader les accès après le démantèlement du groupe. Tu permets que je tente à ma façon d’ouvrir cette porte »

Sans plus attendre, Captain lança deux boomerangs sur la porte qui explosèrent à son contact. Sous un épais nuage de fumée, Digger avança en direction de la porte.

« Rien ne résiste à Captain Boomerang, cria-t-il. Puis se tournant vers Kadabra, oh mais après vous très cher »

Il faut avouer que les deux criminels ne se sont jamais réellement appréciés mais aujourd’hui ils allaient devoir s’entre aider s’il voulait réussir à récupérer leurs affaires personnelles.
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 08/10/2014
Messages : 297
Localisations : Présent

MessagePosté le: Lun 22 Jan 2018 - 14:07
L'arrivée de Cpt. Boomerang allait poser problème et il le savait. Digger n'avait jamais été le plus subtile et encore moins le plus raffiné des rogues. En fait, c'était selon Kadabra l'individu le moins sophistiqué qu'il avait vu de sa vie. Il ne pouvait qu'apprécier le fait que leur collaboration fut terminée, mais le revoir ici aujourd'hui le dérangeait autant que cela le rassurait. Le hasard faisait parfois bien les choses. Aujourd'hui ils avaient tous les deux décidé de venir dans cet ancien lieu, pour des raisons qui leur appartenaient.

Salut Digger. dit simplement Kadabra.

Il aurait eu plutôt envie de lui assener un coup de poing en plein visage. La subtilité n'avait jamais été le fort de l'Australien. Mais là il faisait fort. Il explosa littéralement la porte secrète, Kadabra tendit l'oreille pour si un civil ou toute autre personne réagissait à cette explosion. Fort heureusement l'endroit semblait désert et donc le coup d'éclat de Boomerang passa inaperçu.

Tu as envie de nous faire repérer ou quoi ? dit kadabra avant d'entré dans l'antichambre de leur ancien repère.

Cold avait toujours été très prudent dans la sécurité de leurs différents repaires. Après tout, leurs ennemis étaient l'homme le plus rapide du monde et s'il pouvait avoir accès facilement à leur quartier général, tous leurs plans se retrouveraient à l'eau. C'est pour cela que la plupart des caches avaient différentes "antichambres" qui permettait aux rogues d'installer des mesures personnalisées de sécurité. Kadabra ne l'avait pas oublié, mais il espérait qu'avec le temps ces mesures s'étaient simplement désactivées.

Digger, tu viens faire quoi ici aujourd'hui ? C'est quand même étrange cette rencontre. Tu me suivais ou c'est le hasard?


La pièce qui était plongée dans la pénombre juste avant s'alluma tout d'un coup et une vingtaine de miroirs était alignée partout sur les murs... ce qui venait à dire que l'espoir de désactivation naturel des défenses que Kadabra espérait tant n'avait pas eu lieu. Il s'immobilisa tout d'un coup et chercha quelle serait cette fameuse défense qui était sans aucun doute de la facture de Mirror Master.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Mer 24 Jan 2018 - 20:37
« Bah quoi, il fallait bien ouvrir cette porte d’une façon ou d’une autre, tu sait bien que la discrétion n’a jamais été mon fort. Quand je suis arrivé je te voyais galérer comme un malade pour l’ouvrir, j’ai simplement pressé un peu les choses. Et puis tu connais Snart, on aurait jamais pu l’ouvrir si j’y avais pas été à ma méthode. Et en plus, j’ai pas que ça à faire moi j’ai une journée très remplie »

Sans plus attendre, Digger emboita le pas à Abra et le suivit à l’intérieur de l’entrepôt, ce dernier était encore moins rassurant que dans les souvenirs d’ Harkness, déjà qu’avant il se composait uniquement de quatre murs et un toit en métal et un étage avec des rideaux pour limiter les différents quartiers des membres alors maintenant c’était vraiment le bazar comme si quelqu’un avait fait exprès de le mettre sens dessus dessous. Avec toute cette pagaille il prendrait des heures à retrouver ses affaires. Au même moment Abra posa une question assez étrange au Captain

« Quoi moi te suivre ? A bah celle-là elle est bonne, pourquoi je te suivrais ? Et si tu veux vraiment savoir pourquoi je viens ici, je vais te le dire. Depuis que je suis sorti de prison ma vie est vraiment… pourrie et j’ai besoin de me reprendre en main. Et si jamais ce cas là arrivait j’ai planqué ici quelque chose qui va beaucoup m’aider et toi pourquoi tu es là ? »

A peine avait-il fini de parler qu’une vingtaine de miroir apparurent sur les murs puis deux pistolets identiques à celui qu’utilise Mirror Master ils tirèrent simultanément sur les deux criminels et par reflexe Digger sauta au sol accompagnant le magicien avec lui.

« Alors ça c’est vraiment pas sympa, il marqua un longue pause puis reprit, bon histoire de pas me refaire engueuler je te demande la permission : est-ce que je peux casser les miroirs pour ne pas être transporté dedans Kadabra ? »
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 08/10/2014
Messages : 297
Localisations : Présent

MessagePosté le: Mar 30 Jan 2018 - 15:11
Kadabra n'osait plus bouger, il regardait partout autour de lui et ne voyais que leur reflet à lui et Boomerang. Les pouvoirs du maître des miroirs étaient les plus étranges du groupe. Elle utilisait l'énergie d'une dimension nommée, la dimension miroir et offrait à Sam ou Evan (dépendamment qui avait fait ce piège) un assortiment de possibilités aussi varié que dangereux. Personnes, même pas Mirror Master, ne semblait comprendre complètement comment fonctionnait son matériel, mais il savait cependant comme si en servir et tout cela avait toujours parue extrêmement dangereux au magicien.

Il leva la main se saluant lui-même. Les miroirs répétèrent le geste sans laisser voir une quelconque différence avec la normalité. Digger, proposa de détruire les miroirs. Mais n'était-ce pas trop facile? Les pièges étaient conçus entre autres pour un individu comme Flash et ne serait-ce pas son premier réflexe que de briser tous ces miroirs? En même temps, quels autres options avaient-ils avant que le piège ne se referme sur eux ?

La théorie de l'aspiration dans la dimension miroir énoncée bêtement par le capitaine australien n'était pas impossible, mais si c'était le cas, alors pourquoi n'était-il pas déjà pris dans un vortex? Kadabra n’était ce genre de personne qui se posait trop souvent, des questions qui ne finissent plus et qui de plus n'apportaient aucune réponse. Boomerang n'était pas comme ça, il était plus action et on agira après et bien que le sorcier n'approuvait pas nécessairement ses méthodes, il était quand même entré dans le repère alors que lui cherchait encore comment ouvrir. Il avait eu un résultat et pas lui.

Fait se que tu veux. répondit le Citizen Abra.

Il avait choisi sa réponse avec sagesses. Il lui donnait le feu vert et en même temps, il se gardait une place pour mettre le blâme sur l'autre. Fait se que tu veux, pouvait se traduire par... Tu décides et tu subiras les conséquences. Mais en réalité, Kadabra n'avait tout simplement aucune autre idée en tête et les options s'amenuisaient à chaque seconde qui passait. Il espérait simplement que le maître des miroirs n’avait pas mis trop d'effort sur son piège.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Mer 31 Jan 2018 - 21:07
Kadabra avait l’air de s’en ficher que Digger casse les miroirs. Harkness ne trouvant aucune autre solution et comme son partenaire n’en proposait aucune il se dit qu’il fallait agir. N’hésitant donc pas une seconde de plus il saisit un boomerang rebondissant, boomerang qui rebondissait contre toutes les surfaces et qui les faisait exploser au moindre contact. C’était un tout nouveau Boomerang que Digger avait conçu il y a peu, c’était la première fois qu’il l’utilisait dans un cas concret et il ignorait si cela allait marcher. Et encore moins si Mirror Master avait prévu un moyen de contre attaquer, c’était un coup risqué comme Boomerang les aime.

Le boomerang percuta donc les miroirs les uns après les autres qui explosèrent à son contact mais cependant arrivé au dernier, Boomerang se rendit compte que le dernier miroir était relié à une bombe au plafond et juste avant que le boomerang touche le miroir il siffla et le boomerang revient vers lui. Ça aussi c’était un système qu’il avait conçu récemment, dés qu’il sifflait les boomerangs revenaient à lui. Il n’y avait pas à dire pour inventer des systèmes ingénieux, il savait y faire.

« Regarde le miroir survivant, il est relié à des câbles reliés à une bombe si je l’avais brisé la bombe aurait explosée. » Dit-il à Abra avant qu’il se pose des questions.

Digger n’avait jamais réellement apprécié Mirror Master, trop romantique et surtout pas assez téméraire pour Harkness mais contrairement à certains des membres, il ne lui avait jamais réellement manqué de respect du moins pas en face de lui. Digger s’approcha ensuite du miroir, ce dernier avait quelque chose de bizarre comme s’il ne s’agissait pas d’un vrai miroir. Digger poussa le miroir et ses soupçons furent confirmés, le miroir s’ouvrit comme une porte sur un escalier qui descendait et qui les incitait à descendre avec eux.

« Je crois que c’est là, la suite. Mais avant tu ne m’as toujours pas répondu sur la question de ta présence ici ? »
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 08/10/2014
Messages : 297
Localisations : Présent

MessagePosté le: Ven 2 Fév 2018 - 18:42
Une bombe, c'était beaucoup trop simple et pourtant cela semblait être le cas. Peut-être que le maître des miroirs n'avait pas réellement conçu ce piège, mais qu'on espérait faire croire que c'était le cas. Il était encore une fois dans ses réflexions quand la voix de Digger le rappela à lui.

Je suis de retour dans le coin. J'avais laissé des choses dans cette planque à l'époque et j'aimerais bien les récupérer.


Explication courte, mais honnête. Il ne désirait pas s'attarder plus longtemps sur ce qu'il avait laissé derrière. Il pointa sa baguette vers l'avant et le rayon lumineux pointa vers le fond de la salle. L'endroit où se trouvait la prochaine porte puis soudainement il sentit une douleur au bras gauche.

AH MERDE...

Un boomerang tranchant comme de la vitre venait de lui rentrer dans le bras. Il se retourna et les débris d'un des miroirs avaient pris la forme de Captain Boomerang. Il regarda autour de lui et tous les autres étaient en train de muter de la même façon. Cela ressemblait plus à un plan de Mirror Master que la bombe.

C'est des miroirs négatifs. Ils créent une copie de celui qui les a détruits. Imagine si c'était flash, tous ces clones miroirs seraient des speedster, mais heureusement ce n'est que des toi. Dit-il en se moquant un peu.

Il arracha le miroir de son bras puis d'un coup de baguette créa un bouclier autour de lui. Un des boomerangs éclata sur les parois de son bouclier magique. Ironiquement certain des miroirs prirent même la forme de Digger à l'époque des rogues première génération. Celle avec la chemise en boomerang et le petit képi militaire australien. Les miroirs ayant sûrement étant conçus à cette époque, ils avaient imprégné cette image du Captain Boomerang.

Allez il faut se débarrasser de tes doubles si on veut continuer.

Il se retourna et une décharge se lança de sa baguette et fit éclater un des Diggers en mille morceaux de petit miroir. C'était un geste irréfléchi, car cela cause une explosion de milliers de petits morceaux de shrapnel de miroir qui se déversèrent dans la pièce et qui même affaiblir le bouclier de Karabra qui n'était au fond qu'un simple bouclier énergétique à réserve limité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Lun 5 Fév 2018 - 20:43
Digger pensait être tiré d'affaire et commençait à s'aventurait derrière le miroir lorsqu'un boomerang lui atterri juste à côté, un boomerang semblable au sien mais en tout cas il visait moins bien que lui, Digger lui n'aurais pas raté sa cible. Mais il resta dubitatif quand il se retourna et vit que lanceur n'était autre que son propre reflet et mit quelque instant à s'en remettre. Se battre contre soit même voilà une idée à laquelle Captain Boomerang n'avait jamais pensé mais sa avait un avantage on savait ou était ses points faibles et c'est ce que Boomerang allait utiliser pour vaincre ses reflets. Il saisit donc un boomerang simple qu'il lança un peu au hasard dans la pièce les Diggers miroirs regardèrent le boomerang, pendant que Digger lança un autre boomerang qui percuta l'un des miroirs de plein fouet.

Il en restaient encore dix car en effet en lorsque Abra avait fait exploser de nombreux morceaux avait volé dans la pièce et certain avait reçu beaucoup de débris ce qui en avait détruit certain par la même occasion. Digger siffla ensuite à l'attention du boomerang resté en l'air qui vins détruire un autre Captain boomerang. Digger attrapa ensuite deux boomerangs miroirs qui arrivaient dans sa direction, ce qui lui coupa sévèrement les mains, et relança à leurs envoyeurs. Mais Captain Boomerang qui était sortie du champ de protection de Kadabra reçu un violent coup dans la jambe provoqué par l'un des reflets, il tomba au sol de surprise et tituba jusqu'au bouclier de Abra Kadabra.

« P'tain ça fait mal, s'exclama Boomerang avant de se tourner vers Kadabra, dit Abra parmi tous tes sorts t'en aurait pas un qui permet de guérir les blessures »

Boomerang ne s'était jamais battue face à un autre lanceur de boomerang jusqu'à se jour et c'était très clairement pas une bonne expérience qu'il reproduirait, a ça non. Il jeta un œil à sa blessure, arracha le boomerang qui était resté enfoncé dans sa cuisse, la blessure n'avait heureusement touché aucun nerf et la blessure n'était pas très grande mais elle faisait extrêmement mal tout de même, sa venait peut-être du verre se dit Boomerang. Il avait le boomerang dans sa main et il décida de le relancer dans la direction d'un Captain Boomerang qui avait un ancien costume, ça lui rappelait des souvenirs de revoir cet ancien costume qui devait trainer dans une vieille malle de son appartement. Reprit quelque boomerang et les lança sur les ennemis qui restaient il se détruire tous d'un coup.

« Bon tu veut bien me soigner s'il te plait Abra maintenant que le danger et passé ? »
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 08/10/2014
Messages : 297
Localisations : Présent

MessagePosté le: Jeu 8 Fév 2018 - 14:12
Les efforts conjoints de Kadabra et Digger réussirent à mettre à mal le piège de Mirror Master. Heureusement que le sorcier n'avait pas utilisé sa magie pour détruire les miroirs. Cela aurait été beaucoup plus compliqué, d'avoir des doubles avec ses pouvoirs qu'un lanceur de boomerang. Du moins c'est la réflexion qu'il se fit à lui même. Puis le soldat australien vint vers lui avec une demande de soins.

Désolé, Boomerang, je ne suis pas un infirmier. Je ne peux rien pour toi. Mais ça ne semble pas très grave, prend ton foulard et met le autour de la blessure cela devrait calmer la douleur, du moins un peu.

C'était vrai. Du moins pour l'instant, mais s'il se rappelait bien se qu'il avait laissé dans le repère des rogues pourrait peut-être offrir un peu plus d'outils à Kadabra pour régler les différents problèmes. Y compris celui de Digger en ce moment. Puis, il se dirigea vers la seconde porte. Il l'ouvrit et tout de suite une bouffée de chaleur lui vint au visage. Il monta sa cape pour se protéger le visage.

Wa... c'est un véritable four là-dedans. Cadeau d'Heatwave j'imagine.

La salle était confinée à une chaleur extrême. C'était incroyable que les murs ne diffusassent pas la chaleur dans les autres pièces, c'était tout simplement trop intense. Il semblait cependant, n'avoir rien d'autre que cette chaleur. Au bout de la pièce, une porte. Il n'avait qu'à passer ce four vivant et ils pourraient accéder à l'autre salle.

J'ai quelques choses pour ça je crois attend. À oui voilà.

Il se rappela les combinaisons de boutons qu'il devait faire sur sa baguette et activa le bouclier thermique. Dans le 31e siècle, ils avaient connu les changements climatiques depuis longtemps et les températures extrêmes étaient fréquentes, bien que la terre soit en rémission. Le bouclier thermique avait permis à bien des gens de survivre et ça serait encore le cas ici.

Prend ma cape et suis-moi. Tu dois me toucher, si tu veux partager le bouclier et je n’ai clairement pas envie qu'on se prenne la main.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessagePosté le:
Revenir en haut Aller en bas
 

Sésame ouvre-toi,et merde...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Stephen Clarke (A year in the merde...)
» "A year in the merde"
» Merde aux emmerdes
» Vie de merde
» [SOFT] VIE DE MERDE : Version Android Officiel de VDM [Gratuit]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: La Terre :: Central City :: Keystone City-