Pour quelques balles de plus (Pv: Joker, Sinestro)

Barry Allen/The Flash
Barry Allen/The Flash
Co-fondateurs
Inscription : 29/11/2012
Messages : 4207
Localisations : Central City
JLA

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Jeu 16 Mai 2013 - 3:18
Suite aux événements sur Korugar Barry était revenu chez lui. L'anneau rendu à St-Walker il se sentait mieux plus léger et surtout plus libre. Il y avait dans cet anneau une sorte d'enchaînement à un idéal imposé qui lui dérangeait. Comme tout bon américain Barry aimait sa liberté et sa possibilité de choisir. C'était inné chez lui. Son anneau c'était chargé à même son énergie il se trouvait d'ailleurs très fatigué. Il se coucha aux côtés d'Iris qui dormait déjà à son arrivée. Brave Iris qui n'attendait plus son homme, elle avait confiance en Barry et bien qu'elle dormait déjà, Barry la sentit se détendre quand il entra dans le lit. Les yeux de l'officier Allen se fermèrent et il tomba dans un sommeil presque instantané.

Barry Allen tu as modifié l'équilibre du rêve, tu m'as permis de revenir, je te choisi comme mon champion.

Pour quelques balles de plus (Pv: Joker, Sinestro) Dream

Iris se réveilla certaine d'avoir entendu quelques choses.

Barry c'est toi qui a parlé?

*ronflement*

Iris Allen West se retourna et s'endormit également.
_________________________________________________________________________________




Il faisait chaud à Blue Valley. Une journée difficile pour les vendanges et les champs. Une de ses journées de climat lourd digne du vieux Midwest des États-Unis. Au travers du bruit de la diligence qui venait d'arriver, des quelques saoulons qui marchaient en ville, du croque-mort qui rabelais un cercueil et du curé qui passait le balai sur son perron, on pouvait entendre un marteau claqué sur un clou.

Hé Shérif, qu'est-ce que vous affichez? Encore un traîne savate qui vient faire un tour dans la région?

Ouais un nouveau... Jack Napier. Il se fait appeler le Joker parce qu'il se maquille. Tu crois ça Cinnamon? Un soleil de plomb dans le genre et le type prend le temps de se mettre de la poudre dans le visage.

Ladite Cinnamon était une femme d'une grande beauté. Le teins rosé pas rouge, vraiment rosé par le soleil s'harmonisait parfaitement avec la rousseur de ses cheveux. Un généreux décolleté masquait l'encolure de sa veste rouge qui était couverte par un manteau brun. Son chapeau bien entré sur sa tête lui cachait le haut du visage, mais si on regardait comme il faut, on pouvait voir ces magnifiques yeux verts. Dans ses yeux il y avait une brillance qui n'égalait que l'étincelante de la crosse de son fusil et de son étoile de député toujours bien nettoyé.

Il était rare (même jamais) de voir une femme endosser un rôle de loi, mais tous ceux qui s’étaient frottés à Cinnamon savait qu'elle méritait sa place et si certains bandits de l'étranger trouvaient drôle de voir une représentante de la loi au lieu d'un représentant, ils riaiten moins lorsqu'elle leur collait son colt directement entre les deux cuisses.

Pour quelques balles de plus (Pv: Joker, Sinestro) Cinnamon

Surement encore un type de la ville Shérif Allen. Je ne sais pas ce qu'ils ont, mais on dirait que l'est les rend complètement fous.


Surement

Le shérif Allen se retira afin de voir son ouvrage.

Pour quelques balles de plus (Pv: Joker, Sinestro) Joker

Waaa 250 000 $ ça fait du pognon. Une prime comme celle-là va attirer les chasseurs de primes. C'est presque une garantit

Le shérif fit tournoyer son marteau comme il l'aurait fait avec son fusil.

c'est ma ville ici Cinnamon, les bandits et les coyotes qui leur courrent après finisse au bout d'une corde chez le croque-mort.

De toute façon, s'il vient ils se frotteront au Fastest Gunman alive.

Elle lui fit un sourire qu'il lui rendit. The Fastest Gunman alive, le surnom que les habitants de la région avaient donné à Barry Allen, le shérif de Blue Valley. Il dégainait plus vite que n'importe qui et avait même défait le fameux Speedy l'arsenal dans un duel. C'était une histoire qui se racontait encore dans tous les saloons de la région. D'ailleurs les tailleurs de la région lui avaient fabriqué un costume suite à cette histoire. Des éclaires et des couleurs très voyantes lui étaient désormais associées. On le voyait venir de loin, mais ça permettait au malfrat de savoir à qu'ils avaient affaire, il ne restait jamais bien longtemps dans le coin. Sa veste rouge était devenue sa marque de commerce. Ses cheveux et sa barbe blonde venait s'agencer à ses gants de cuirs de boeuf et ses pantalons de la même couleur. Son chapeau d'un gris blanc très prononcé toujours sur sa tête lui donnait une sacrée dégaine. Les éclairs dispersés un peu partout étaient aussi très particuliers. Il ne portait plus son insigne de Shérif, ici le scarlett Shérif était légende locale, ses couleurs étaient son étoile et Blue Valley était sa ville.

Pour quelques balles de plus (Pv: Joker, Sinestro) Flash

Barry entra dans son bureau suivi de Cinnamon. Le début de la journée d'un shérif commençait toujours de la même façon à Blue Valley, on se roulait une cigarette, on graissait nos fusils, on lisait les nouvelles locales (journal destiné à disparaître, car il y avait 90% d'illettré dans la ville ferroviaire de Blue Valley) et un petit verre de Scotch des vieux pays, bouteille que Cinnamon gardait toujours sous la table.

La journée s'annonçait ordinaire, malgré la présence et la récompense du Joker.


Pour quelques balles de plus (Pv: Joker, Sinestro) 1499726395-flash-sign-01
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Jeu 16 Mai 2013 - 15:02
L'anneau supprime le besoin de dormir... Mais pas le sentiment désagréable d'insomnie. Les regrets. Le remords. L'aiguille lancinante dans ton esprit. Sinestro en était là. Il avait comme l'estomac en grève. C'était un mauvais moment. Et pourtant, le temps d'un clignement de cils, il se trouva dans le monde du rêve. Ou plutôt, presque.

Pour quelques balles de plus (Pv: Joker, Sinestro) Glob

"Je suis Glob. Ton dieu du rêve tutélaire. Tu m'as envoyé pas mal de dormeurs en ton temps. Des cauchemars de première main. Mais là, le Flash Blue Lantern, il a comment dire il nous a pris nos rêveurs, mon petit. Et on va s'affaiblir, toi comme moi, si on ne fait pas vite quelque chose. Regarde plutôt..."

La vue de Thaal se troubla à nouveau, et il se trouva dans un nouveau niveau de réalité ; profondément immergé dans un des mondes du rêve.


_________________________________________________________________________________


Cela faisait plusieurs jours qu'ils étaient à la recherche de Bané, l'indien mexicain, le briseur d'épines. Comprenez, l'épine dorsale, pas une simple aiguille de pin. Son nom lui avait été attribué par un journaliste. Un idiot qu'on nommait ici Jock Rider, un homme sophistiqué de l'Est assez fou pour se croire tout permis. Il avait vraiment la grosse tête. Cela faisait plusieurs semaines que le rédacteur avait disparu dans les plaines à l'extérieur de Blue Valley. Les rumeurs couraient déjà que son dos et son esprit avaient été brisés. Les indiens Chippewa prétendaient que la manifestation de son âme avait ricané entre les branches à plusieurs occasions. Un rire nerveux, un cri-peur.

"Cri-peur...."

"Arrête de cri-per."

"Ce n'est même pas un mot."

"Et bah maintenant, si. Bordel Sinnester, tu crois à ces conneries de vieille peau-rouge ?"

"Je te rappelle...."

"Ouais, t'y'es né avec la peau rouge, mais, tu pense comme un homme blanc, mec."

Pour quelques balles de plus (Pv: Joker, Sinestro) Sinestro Pour quelques balles de plus (Pv: Joker, Sinestro) Jonah_Hex

Sinnester Johns, la terreur des foies-jaunes. Il enfonça son chapeau rond sur son crâne de complexion rouge pâle, ajusta son poncho rayé ainsi que sa ceinture. La légende disait qu'il parvenait à faire durer ses munitions ni plus ni moins que vingt-quatre heures. Malheur à celui qui devait le croiser pleinement chargé durant la vingt-troisième heure. Son compagnon de fortune était le célèbre Jonah Hex, une gueule cassée connue dans tout le sud américain pour ses faits aussi effrayants que les brûlures de son visage. Il jouait de temps à autres le rôle de directeur de conscience, car il avait une ligne de conduite bien à lui, semblable à un ours solitaire qui semblait connaître les codes de l'âme humaine.

Ils s'avancèrent dans le défilé, persuadés d'y trouver Bané. La prime sur lui était extraordinaire, aussi bien au Mexique que dans l'Ouest et le Midwest ; néanmoins à l'Est certains semblaient le vouloir pour en faire un phénomène de foire ou un lutteur dans des combats sur de l'argent, enfin, ils n'avaient pas bien compris. De toutes façons, ils n'étaient pas d'accord sur la démarche à suivre une fois le type capturé.

Sous son poncho, Sinnester dissimulait la véritable nature de son secret personnel. L'histoire des vingt-quatre heures. Deux six-coups supplémentaires, tenus dans un holster dorsal, lui accordaient six fois quatre, vingt-quatre, un coup par heure en moyenne. Et croyez-moi, la vie d'un chasseur de primes c'est beaucoup de voyage et d'attente, et une grande part d'intimidation aussi. Pendant tout un cycle solaire, il n'avait en aucun cas besoin de recharger, avec ces quatre armes qu'il maintenant là jusqu'en cas de nécessité.


"Le cri-peur... Tu l'entends, Hex ?"

Un son strident, semblable à une crise de rire portée au plus aigu jusqu'aux larmes, retentissait dans le défilé et s'engouffrait entre les roches. Chaque emplacement de chaque barillet était gravé en chiffres romains, de I à VI puis ainsi de suite jusqu'à XXIV. Sinnester Johns porta la main à son premier six-coups.

Un petit arbre sec craqua en deux dans la vigueur du vent. Ce devait être un signe. Le briseur d'épines. Jonah Hex se rua dans la direction, tandis que le gunslinger aux XXIV coups plongea en arrière. Abrité derrière un rocher effilé, il vit le sudiste se retourner dans toutes les directions comme un beau diable, sous le sifflement du cri-peur. Rabaissant la visière de son chapeau sur ses sourcils, le gringo à la peau rouge plissa les yeux, cherchant l'origine de ce son aux atours surnaturels. Puis tira son Ier coup. K-pow. Un ricochet, puis un cri de douleur au sommet du défilé.


"Foutre de bâtard, tu les as eus avant qu'ils tirent un coup."

"Viens à couvert, avant de t'intoxiquer au plomb, tu es dans leur mire, Hex."
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Lun 20 Mai 2013 - 2:38
Amusement Mile, la nuit était tombé depuis plusieurs heures déjà. Le Joker était dans son fauteuil, pensif sur tous les événements qui étaient arrivés ces derniers temps et sur ceux à venir, en attendant que la fatigue le rattrape. Le clown finit par s'endormir, lorsqu'une voix se fit entendre, comme dans un rêve.

Pour quelques balles de plus (Pv: Joker, Sinestro) Brute

Je suis Brute ! Avec le nombre de cauchemars dont tu es l'origine et ta fourberie, je t'ai logiquement choisi pour être mon champion !


_________________________________________________________________________________



Le soleil au zénith, dans une vaste plaine aride du farwest, deux chevaux sont au pas. L'un d'eux traîne un homme par les pieds, inanimé, le visage frottant le sol continuellement. L'un des cavaliers étaient habillés avec un long manteau et un chapeau sombres. Il n'avait pas l'air commode. L'autre, celui qui traînait un cadavre, était moins imposant mais pas plus effrayant, quand on voyait son visage. L'homme s'était maquillé comme un clown et avait un sourire constant et inquiétant, habillé dans un violet sombre et sale. On pouvait entendre parfois, le cri des quelques vautours qui les suivaient, cherchant à se nourrir du cadavre.

Pour quelques balles de plus (Pv: Joker, Sinestro) Joker2Pour quelques balles de plus (Pv: Joker, Sinestro) Turnbull

♫ Yippi-ah Oooooh ! Yippie-ah Yeeeeh ! ♫

Ferme-là un peu, Joker, tu chantes et siffles depuis la mise à sac de la diligence de cte chien que tu traînes.

Oh, ma ptite couenne, tu ne sais toujours pas apprécier ma compagnie à sa juste valeur !

Les deux cowboys finirent par rencontrer un groupe de 5 individus à pied, qui leur barrèrent le chemin.

Dîtes-moi amigos. Vous allez où comme ça ?

On va vers Blue Valley pour acheter d...

On va propager la mort un peu partout, pourquoi ya des volontaires ?

Le gringo au sourire mortel venait de couper la parole de son camarade qui tentait d'éviter le conflit, ce qui le désespéra sans pour autant l'effrayer. L'un des étrangers se rapprocha du Joker.

Mais c'est que je reconnais vos têtes ! Les gars je vous présente Quentin Turnbull, qui avait un terrain à lui et qui se jure désormais de faire la peau à Jonah Hex, rien que ça. L'autre, c'est Jack Napier, dit le Joker, personne sait d'où il sort, ni ce qu'il veut. Tout ce que je sais sur toi, c'est que ne pas te tuer serait s'asseoir sur un paquet de pognon facile.

Mais voyons, tout ce que je veux, c'est de te voir brûler et danser sur ton cadavre ! Héhéhé !

Tu l'auras cherché...

Tous les étrangers avaient la main prête à dégainer. Le Joker et Turnbull étaient descendus de leur monture.

Alors, tu tires ou tu chantes Dixie ?

L'étranger s'apprêtait à sortir son arme, mais il fut pris par surprise par le Joker qui sortit un minuscule pistolet de sa manche et lui tira une balle dans la jugulaire. L'homme tomba à genoux et Joker l'utilisa comme bouclier humain. Deux des étrangers tirèrent vers le clown et leurs balles s'enfoncèrent dans le corps de leur chef. Les deux n'eut pas le temps de s'en prendre à Turnbull, qu'il avait réussi à leur mettre une balle chacun dans la jambe. Il tira alors une balle dans le buste d'un troisième qui tomba à terre. Le Joker abattit le dernier homme debout dans un éclat de rire.

Ah, on va pouvoir s'amuser avec ces deux vers de terre !

On a pas le temps Joker. Si ça se trouve Jonah est tout prêt et on risque de le rater. Je te paie pour le tuer lui, pas pour t'amuser avec tes victimes. En plus, il faut qu'on aille à Blue Valley pour se ravitailler.

Roh, tu connais vraiment pas les vrais plaisirs de la vie.

Et détache-moi ce mec inutile de ton cheval !

Le Joker trancha tout de même la gorge d'un des hommes à terre avec l'éperon de son pied droit. Il se suffit de trancher en largeur au niveau de la cuisse l'autre homme, qui mourra dans peu de temps, en souffrant, par hémorragie, si les vautours ne l'attaquent pas avant. Il récupéra les munitions dans les revolvers des victimes et détacha le vieux cadavre. Les vautours purent enfin en faire leur repas, tandis que les deux criminels repartirent. On entendit au loin...

♫ Southern men the thunders mutter ! ♫

C'est pas vrai...
Revenir en haut Aller en bas
Barry Allen/The Flash
Barry Allen/The Flash
Co-fondateurs
Inscription : 29/11/2012
Messages : 4207
Localisations : Central City
JLA

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Mar 21 Mai 2013 - 23:44
Après avoir pris, son breuvage matinal Barry sortit un peu d'huile un mouchoir et une cure canon. Il démancha ses pistolets. Il graissa la roue de tire et le chevalet. Il passa la cure canon dans le canon de l'arme comme un mini ramoneur afin de déloger les plus petites saletés qui aurait pus s'y loger. C'était le rituel du Shérif tous les matins.

Vous les chérissez plus que si c'était vos enfants ces pétoires Shérif.

Parce que la seconde que je gagne par l'entretien de mes fusils Cinnamon c'est la seconde entre la vie et la mort.

Ouais si vous le dites, shérif.

Tu devrais faire de même.

Bof vous savez moi, le ménage, le nettoyage et le bichonnage très peu, pour moi. Elle cracha.

Vise au moins le crachoir...

"Shting"

comme ça?

Barry ne répondit pas. Il finit de prendre soin de ses outils de travail puis les serra dans ses étuis puis se leva. Il donna un coup par terre juste pour voir si tout était conforme et ce l'était. Il but son breuvage matinal de cow-boys puis passa les gants sur son chapeau. Puis il se dirigea vers la sortie. Cinnamon se leva en le suivant, c'était la ronde du matin. Première arrêt le saloon/hotel de blue valley. S'il c'était passé quelques choses durant la nuit c'était là vous pouvez en être sur.

Le Shérif salua quelques citoyens en marchant. La diligence était repartie charger des courriers de tout le village. Blue Valley était une petite ville et bien que la gare soit la plus grosse du Midwest le courrier passait encore par diligence. Les superstitions liées aux trains trouvaient écoute chez les gens du village. Mais ils n'avaient pas tord, avant pour cambrioler une diligence on se devait au moins de savoir le trajet, d'arriver aux bonnes heures et c'étaient toujours imprévisible. Un train, n'importe quel bandit suffisait de tomber sur un rail de chemin de fer et n'avait qu'a la remonter. En plus un train n'est jamais en retard, les plus malins des brigands savaient ou il était et/ou il serait dans une heure. La diligence restait encore le moyen le plus sur pour le courrier.

Pour les gens c'était différent. Mieux valait prendre le train parce que certes on pouvait craindre les brigands, mais au moins on ne subissait pas les foudres des Peaux-Rouges qui ne s'approchaient pas du train, qu'il voyait comme le mal incarné. C'était une mince consolation, mais qui assurait d'éviter d'être scalpé.

Barry entra dans le Saloon/Hôtel. Le patron était déjà derrière son bar. Le saloon Ressurection devait son nom à un tore-boyau concocté par Mitch le patron de l'endroit. Il avait la réputation d'être si fort qu'il pouvait réveiller les morts.

Salut Mitch

Salut Shérif

*En ce touchant le chapeau* Mr. Shelley

Mam'zel Cinnamon.

Cinnamon grimaça un peu. Elle savait bien que le fait d'être une femme lui nuisait dans son métier, mais quand les gens s'adressaient à eux en tant que Mademoiselle au lieu que Député c'était un peu énervé. Cependant Mitchell Shelley était un bon garçon elle décida de ne rien dire.

Alors des rumeurs pour moi Mitch?

Bha votre Napier. Il paraît qu'il se dirige par ici, j'ai vu votre affiche, il serait avec Turnbull, c'est le mec de la diligence qui dit qu'ils étaient dans l'autre comté.

Hum... je m'en doutais, sinon les fédéraux n'auraient pas envoyé ce câble... Rien d'autre?

Bha rien, sauf que d'après mon expérience avec une prime aussi élevée tu risques de voir débarquer des chasseurs de prime Shérif.

Barry ne répondit pas à cette évidence, il se contenta de serrer les dents et de ne rien dire. Cinnamon rompit le silence en crachant dans le crachoir

*shting*

Les hommes se retournèrent vers elle, puis détournèrent leur regard.

T'a des nouveaux?

Yep deux personnels par dilligence.

Bien donne-moi ton registre et moult du café pour moi et Cinnamon.

Je viens tout juste d'en recevoir Shérif vous allez adoré.

Barry alla s'asseoir avec le registre des chambres dans les mains. Il le laissa tomber sur la table qui craqua sur le poids de l'épais bouquin. Le shérif Allen s'assied sur une chaise en bois qui craqua également sous le poids de du scarlet shérif. Cinnamon s'assied au côté de son supérieur, mais ne fit pas craquer la chaise de sa silhouette délicate. On entendit Mitch commencer à tourner la manivelle de son moulin à café.



Pour quelques balles de plus (Pv: Joker, Sinestro) 1499726395-flash-sign-01
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Jeu 23 Mai 2013 - 20:17
Sinnester Johns plissa les yeux sous son chapeau à bords droits. Il voyait une demi-douzaine de sombreros. Bané semblait avoir recruté les meilleurs pour opérer à ses côtés - ou était-ce eux qui l'avaient débauché - Candace Sauvage, Dead Shot, Guignol, Chaman et Banshee Jane. Sinnester les reconnaissait de son temps en tant que Marshal fédéral. Il avait à chaque fois du composer avec ces foutus hors-la-loi. Au moins, ils ne faisaient plus affaire avec Jadecestershire et le Parrain-Démon, tous deux portés disparus. On racontait que cette bande détenait le secret de l'immortalité, mais qu'ils attendaient de n'avoir plus qu'un survivant pour qu'il hérite seul de la formule. De vrais rascals. Guignol, à terre, un grand gosse dégingandé, se tenait le paquet. Il avait été touché. Jonah en homme impulsif s'apprêtait à lui bondir dessus pour profiter de sa faiblesse. Mais, outre la distance de cinquante yards qui les séparait et le point élevé où se trouvaient les Six, dont l'ancien Marshal Johns se doutait que Hex ferait son affaire, quelque chose ne collait pas.

"Jonah Hex de Willow Creek. Tiens ta position. Ce fieffé coquin de Guignol n'a plus d'entrejambe depuis longtemps... On dit que son père le faisait ruer par un cheval pour briser le vice dans ses os."

"Tu connais ces guignols ?"

"Non, Guignol c'est le plus petit des six. Et pour répondre à ta question, j'ai descendu plusieurs parrains-démons, des associés du diable qui pullulaient autrefois sur la frontière du monde connu. L'un d'eux a rejoint leur bande autrefois, le démon ait son âme. Le problème d'être Marshal fédéral c'est qu'on t'envoie protéger les gens des pires félons. Donc j'en connais un paquet, mais disons que mon style de justice était trop fort pour eux. J'attendais de jouer la belle sans le gouvernement qui m'entrave dans mes actions, si tu vois ce que je veux dire."

"Ouais... Les confidences, ne fais plus jamais ça. Dis-moi juste qu'ils méritent de crever la gueule ouverte. Et m'arnaque pas quant au prix de leur dépouille."

"Notre accord concerne Bané. Pour les autres, il n'en restera pas assez pour réclamer aucune prime."

"Saloperie de faux-rouge. Toujours quelque chose à prouver."

"Silence. Ils savent où nous sommes. Ils attendent qu'on fasse le premier mouvement."

Il poussa la clenche de son revolver, ce qui poussa l'emplacement II du barillet en droite ligne du canon. Puis il remit tranquillement son arme dans le holster. Il fit signe à Hex de s'approcher, et se colla à lui-même le canon de l'autre entre les omoplates. Puis leva les mains en l'air en lui faisant signe de marcher. Le plan était si simple, qu'il ne nécessitait aucune explication.

"Tout va bien ! Je vous livre le marshal renégat Sinnester Johns contre Bané. Je connais du monde à l'Est qui voudra de lui et pour moi c'est tout ce qui compte. Vous pouvez abattre Jo la moustache ici-même comme un chien je m'en bats les roustons, du moment que je pars avec le briseur d'épines."

Un moment passa. En un instant, Bané se saisit de Guignol, qu'il menaça d'une lame de coutelas ; Sauvage le pointa de son fusil, de même que Chaman et Banshee Jane ; quant à Dead Shot, il garda un pistolet pointé sur Bané, l'autre sur le duo Jonah et Sinnester. Il fit par la suite un signe discernable par la rotation de son chapeau tordu, pour indiquer à Hex de les rejoindre par un chemin escarpé avec son otage. Cette situation était extrêmement tendue, d'autant que d'aussi loin qu'on pouvait en juger, tous jouaient la comédie. Sinnester n'avait donc aucune raison de se sentir en avantage. Il porta ses deux mains sur la nuque. Plus bas, il sentait le poids de ses revolvers à barillet de balles XIII à XXIV. Ses deux autres revolvers toujours visibles à son ceinturon.

Ils grimpèrent le sentier détourné pour parvenir jusqu'au petit groupe, où la situation semblait ne pas avoir évolué. Les Six (ou plutôt cinq, si l'on excepte le natif mexicain) étaient-ils ici pour recruter, ou pour défaire, le célèbre briseur d'épines tant convoité ? Avec eux, impossible de savoir. Soudain, se fit à nouveau entendre le rire tendu que Sinnester qualifiait de Cri-Peur. Pourtant, malgré les démons qui habitaient sa conscience, Sinnester Johns ne croyait pas aux revenants. Si c'était censé être une des victimes de Bané, peut-être le Jock Rider ce journaliste impudent, alors il était toujours en vie et mêlé à une triste combine.


"Le rédacteur est toujours en vie. Lequel d'entre vous connaît cette information ? Il a forcément des complices ici."

Il s'attendait à une belle partie de bluff. Pourtant, l'un d'eux trahit sa réaction sur son visage. L'indien hispanique n'était pas un habitué des tables de jeux, contrairement aux autres, et il serra les dents. Visiblement démasqué. Aussitôt, Sinnester dégaina rapidement derrière son dos et tira sur le flingue fixé sur lui, celui de Dead Shot le gringo au chapeau tordu. Il lui restait vingt-deux coups. Après avoir tiré la balle XVIII, il envoya les XVIII et XIX sur Chaman et Banshee Jane.

"Mademoiselle Sauvage, votre groupe vivra pour m'affronter un autre jour. Celui-ci n'est pas digne de votre confiance. Mais j'en réclamerai la prime avec le capitaine Hex. Je vous laisse son complice, à vous de le trouver un peu plus loin, vous avez les hommes et les ressources. Chaman votre traqueur le trouvera en un rien de temps."

Bané, qui était encore visé par une des mains d'un Dead Shot assez énervé, fit cogner violemment le dos de Guignol sur son genou. C'était peine perdu, ce dernier avait déjà eu les os brisés par son père, comme le disait la légende. Il n'eut pas le temps de montrer sa déception que Hex avait déjà noué son cou de taureau à une corde de pendu qu'il portait avec lui.

"Bané et le journaleux ont voulu bâtir une légende de toutes pièces, l'un pour faire fortune à l'Est avec ses tours de force, l'autre pour sévir à l'Ouest en toute impunité en passant pour mort. Le Jock Rider n'est pas un inconscient. Pas au sens où on l'entend. Il est juste... Criminellement fou. En recherche de sensations. C'est comme ça qu'il a trouvé une solution pour quitter sa vie bien rangée d'éditeur de la ville à l'Est."

"Bon, t'as fini ton numéro ? On se barre avant qu'ils ne changent d'avis."

Avant de leur tourner le dos, Hex fit un geste obscène de la main en désignant sa cicatrice, la marque du diable. Quant aux Six (cinq) comme tous les gens de la frontière sauvage, ils n'aimaient pas qu'on se joue de la superstition et de la simplicité des gens de l'intérieur des terres. Ou qui sait, peut-être allaient-il chercher à s'allier à cet esprit dérangé sur pattes. Ce qui serait une inquiétude pour un autre jour. Dos à dos avec l'ancien confédéré, Sinnester pointait toujours de ses flingues le groupe de mercenaires, qui s'affairaient à la recherche de l'escroc rieur. Il marcha à reculons, jusqu'à atteindre une zone à couvert derrière les rochers. D'ici, ils coururent tous deux jusqu'à leurs montures. Bien qu'Hex avait poussé devant lui le colosse métissé d'origines indiennes et mexicaines, il ne le fit pas grimper sur son cheval. Il déploya une civière de bois qu'il traînait derrière la croupe de la bête et assomma l'homme en devant s'y reprendre à trois fois. Une fois ligoté, Bané n'avait plus qu'à mordre la poussière soulevée par la chevauchée des deux hommes.

"Qu'est-ce qu'on va faire de lui, si c'est un faux assassin ?"

"Sûrement pas si faux que ça. Il a juste cherché à se reconvertir au monde plus profitable de l'Est. On va le leur vendre de toutes les façons. Ils ont déjà perdu leur journaliste, autant leur apporter leur sensation du muscle."

Ils avaient encore une belle traversée du désert, quelques heures de route seulement, mais ralentis par leur contrat.

"Il espérait sûrement aller à l'Est en homme libre et mystérieux... Tout plan a ses failles."
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Ven 14 Juin 2013 - 0:47
Les deux hors-la-loi se rapprochaient de Blue Valley. Ils avaient besoin de se réapprovisionner en nourriture et en munitions. Le soleil tapait sévèrement sur eux. Sur le chemin ils entendirent des coups de feu s'échanger. Cela fit relever la tête du Joker, intrigué.


Non, Jack, faut qu'on aille en ville, pas le temps de rentrer dans un vulgaire règlement de compte.

Tu n'as vraiment pas le sens de l'humour, Bubull ! Il va ya voir des morts et ce sera pas de ma faute, tu m'empêches de m'amuser ! Fais gaffe à ce que ce ne soit pas toi le prochain sur ma liste.



Il y eut un moment de silence, Turnbull hésitait à le prendre au sérieux ou non. La pire erreur à faire avec le Joker était de le prendre réellement pour un bouffon.


Hahahaha ! Mais non je ne vais pas te tuer ! Ton cadavre aurait tout de même moins de conversation !


Il y eut un autre moment de silence, Turnbull ne semblait pas d'humeur à rire aux blagues vaseuses du Joker.


Ou peut-être pas finalement...


Ils arrivaient enfin à l'entrée de la ville.


Bon Joker, ton visage est bien trop connu, il doit être accroché sur chaque mur de la ville. Du coup, tu me laisses aller seul au saloon, pour avoir des infos sur la cachette de Jonah.


Roooh ! C'est vraiment pas juste !

Turnbull était parti dans le saloon et le Joker devait attendre patiemment à l'extérieur de Blue Valley. Il repensait au coups de feu échangés plus loin, peut-être pourraient-ils les rejoindre, mais il serait probablement trop tard. Le Joker ne tenait plus en place, il n'était pas très reconnu pour sa patience.

Oh et puis merde, je m'ennuie moi !


Le Joker remonta sur son cheval et se dirigea, en sifflant, dans la ville. Il s'arrêta devant l'armurerie. Il descendit de son cheval, et dans un rire sombre, rentra dans l'établissement.

Bonjour ! C'est pour un hold up, s'il vous plaît !


Pas le temps d'une réaction, le Joker sortit un revolver et tira en direction du vendeur, mais rien ne sortit du canon.



Oh, toute mon entrée est foutue en l'air !

Il retira en vain deux fois, et enfin, au quatrième tir, une balle fusa du pistolet pour atterrir dans la gorge du propriétaire. Il tira un autre coup de feu dans la vitrine, pour la briser et se servir en munitions et prendre un fusil à double canon scié, tandis que l'homme perdait tout son sang sur le sol jusqu'à en mourir. Le Joker sortit du magasin en chargeant son revolver.
Revenir en haut Aller en bas
Barry Allen/The Flash
Barry Allen/The Flash
Co-fondateurs
Inscription : 29/11/2012
Messages : 4207
Localisations : Central City
JLA

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Ven 14 Juin 2013 - 16:59
Barry lisait la liste des noms des clients de l'hôtel/saloon avec une certaine difficulté. Non parce qu'il ne savait pas lire, mais parce que plusieurs ne savent pas écrire. Bien qu'on leur apprenaient au moins à écrire leur nom, la lisibilité n'était pas toujours au rendez-vous. Son attention fut tournée vers les portes battantes qui laissèrent entrer un individu. Barry le fixait sans détacher ses yeux de l'homme.
 
Cinnamon, on le connait ce type non?
 
Quentin Turnbull, oui on le connaît. Il n’est pas officiellement recherché du moins pas encore, mais disons qu'il a un cahier de route bien rempli, à ce qu'on raconte.
 
Ouais ben je n’aime pas trop qu'il soit ici... MITCH! Ne sers rien à Turnbull, et toi tu dégages de ma ville.
 
Barry posa la main sur son revolver juste pour voir la réaction de l'indésirable. Il se leva afin de s'approcher quand son attention fut malheureusement attirée sur autre chose. Un bruit de coup de feu se fit entendre. Barry se précipita à l'extérieur suivi de Mitch et Cinnamon. Mitch bien que simple patron de saloon aidait à l'occasion dans des trucs de lois. Bien que plus gagés il avait un passé de bonne gâchette et dans l'ouest tout aide est bonne a prendre. 
 
Mitch occupe-toi de Turnbull je ne veux pas qu'on le laisse tout seul, Cinnamon toi tu viens avec moi on va trouvez ou ...
 
Un bruit de fracas de vitre se fit entendre chez l'armurier. Barry fonça donc suivit de sa charmante acolyte vers le vacarme. Il trouva refuge derrière une diligence brisée qui était chez le ferronnier face à l'armurerie. Certains citoyens les rejoignirent armés de leur winchester (la terreur des indiens). 
 
Ici le Shériff Allen, qui que vous soyez veuillez sortir les mains en l'air. Vous êtes en état d'arrestation au nom des États-Unis d'Amérique.
 

Cinammon mit son pistolet en joug et Barry sortit également les yeux.Ils avaient l'avantage du nombre, mais le malfrat avait l'avantage des munitions. Il en avait littéralement à l'infini alors qu'eux n'avaient que quelques recharges. Tout dépendrait de comment l'individu déciderait.


Pour quelques balles de plus (Pv: Joker, Sinestro) 1499726395-flash-sign-01
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Sam 15 Juin 2013 - 16:14
Sinnester Johns, en approchant des limites de la cité, qui était un peu plus installé qu'un simple village pionnier, la reconnut pour le temps où il avait aidé les premiers à en protéger la construction la première année. Mais son temps de Marshall fédéral était terminé. Il en connaissait le quadrillage par cœur. Comme les autres villages fondés, la plupart des installations se trouvaient le long d'une avenue centrale. Mais quelques ruelles s'étaient construites depuis. Il entra par un côté. Pour une raison qui lui était tristement familière, les échauffourées se faisaient toujours en plein milieu. Les hommes de l'Ouest aimaient faire leurs coups et leurs provocation en pleine voie publique, comme s'ils avaient quelque chose à prouver. Ce n'était pas le cas de notre officier déchu. Il trouva une maison où se trouvait une vieille femme qu'il avait connue autrefois. Après des retrouvailles rapides, il lui présenta son compagnon d'infortune. Le prisonnier était toujours étendu sur la civière et Jonah s'amusait avec son couteau à côté.

"Ms. Surr, je vous présente Jonah Hex, un... associé. Il a tourné aussi le dos à ce supposé pays. Accepteriez-vous de nous héberger pour la fin de semaine ? Ces derniers temps ont été agités."

La femme acquiesça. Elle les poussa à entrer au plus vite pour ne pas être remarqués des poivrots et idiots patriotiques de cette région de l'Amérique. Sinnester lui emprunta du laudanum pour anesthésier le musclé qui leur servait de proie, jusque là la chaleur s'occupait de le casser, mais c'était un peu plus humain de le droguer que de le laisser sécher au soleil. Puis Johns décida de partir en reconnaissance pour voir s'il y avait quelqu'un au bureau du Sheriff pour toucher la prime ; tout en prévoyant qu'il risquait de se faire chercher des noises et qu'il préférait un moment tranquille.

"S'il est toujours là où l'ont établi les pionniers... C'est par ici que je trouverai le légendaire Shérif de cette ville."

Il entendit cependant un coup de feu, même après qu'il ait fait demi-tour pour aller chercher Hex, un début de fusillade. Il voulait s'en mêler. C'était plus fort que lui, il avait besoin de se voir en héros même si ce monde ne voulait pas de lui.

"Bon dieu, Johns, c'est quoi ce barouf ?"

"Je n'en sais rien, viens. S'il n'y a un vide de pouvoir du côté du Shérif, je peux espérer gros. Si je suis là au bon moment. Sinon, ce sera pire et adieu la prime, bonjour les emmerdeurs."

Ils se rapprochèrent de l'ameutement pour voir qui était de quel côté. Hex se sentit un peu entreprenant, et posa sa main gantée de brun clair sur l'épaule du Shérif connu et reconnu de cette bourgade. Quant à Johns, il sortit les deux six-coups de sa ceinture. Il en enfonça un entre les omoplates de Cinnamon, l'autre il le fixa vers la vitrine brisée.

"Ne vous retournez pas, mademoiselle. On met fin à ça, et si vous coopérez, je ne tuerai pas votre Shérif. Pour le moment, il me reste encore quelques coups non négligeables dans mes barillets."
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Dim 23 Juin 2013 - 18:39
LE JOKER



Le Joker sortit du magasin. Le soleil l'éblouissait et ne remarqua pas tout de suite l'amas de gens armés devant lui. Il aperçut rapidement que certains ne le visaient pas, il y avait donc des adversaires dans ce groupe de personnes.


Oups, je suis repéré. Attention, derrière vous, un oiseau mort qui vole !


Le Joker fit marche arrière. Dans sa précipitation, et sans doute son envie de faire le pitre dans ce genre de situation, il trébucha avant de se mettre totalement à couvert. Il profita de sa course pour tirer au hasard avec son revolver, il y avait peu de chances qu'il fasse mouche. Le Joker courut vers la porte du fond, surchargé par le nombre d'armes qu'il voulut prendre au passage. Il passa par dessus le cadavre du commerçant.


Excusez-moi monsieur !


Il finir par sortir et courir après son cheval. Un pistolet tomba de sa poche trop remplie, mais il ne réagit pas. Arrivé devant son cheval, essoufflé, il posa dans un sac, le plus de munitions possibles et en sortit un bâton.


Héhéhéhé !



QUENTIN TURNBULL



Turnbull était rentré dans le saloon. Il sentait les regards sur lui, due à sa notoriété. Il demanda à quelques cowboys s'ils avaient des informations sur sa cible, Jonah Hex. Tandis qu'il discutait, des coups se firent retentir, plusieurs personnes sortirent alors, dont le shérif. Il pensa immédiatement à son partenaire le Joker qui aurait encore fait des siennes. Il se leva de son tabouret, d'un air blasé, et partit constater d'où venait les coups de feu à son tour. Quand il vit, le Joker fuir, il se dépêcha d'aller le rejoindre à l'arrière du magasin, en remarquant que dans la foule armée, il y avait le fameux Jonah Hex. Il faudra qu'il prenne son mal en patience, le Joker doit lui prêter main forte sur ce coup-là.
Revenir en haut Aller en bas
Barry Allen/The Flash
Barry Allen/The Flash
Co-fondateurs
Inscription : 29/11/2012
Messages : 4207
Localisations : Central City
JLA

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Mar 25 Juin 2013 - 19:56
C'est d'une balle que Jonah Hex eut la réponse du Scarlett shérif. Direct dans le pied qui c'était posé prêt pour aller chercher l'appuie. C'était aussi stupide que suicidaire que de mettre la main sur l'épaule du shérif Allen surtout quand celui-ci était à cran et qu'il vit la gueule détruite de Hex.Comme s'il avait pas déjà assez de problème comme ça avec le cambriolage. D'ailleurs plusieur coup de feu se firent entendre venant de l'extérieur. Ils étaient tous tiré aux hasard de toute évidence soit le tireur était très mauvais, soit il y allait n'importe comment. Se qui ne rassurait guère le shériff qui commençait à crainde pour des victimes potentiels. Les chasseurs de primes ne comptant pas comme des victimes. 
 
Merde coucher vous bande d'idiot, vous êtes vraiment une roche dans ma chaussure.
 
Jeu de mot adressé à Jonah hex qui avait maintenant un peu de plomb dans la botte.
 
Et toi lâche mon adjointe on a une situation a s'occuper, ensuite on reparlera de ton lynchage pour avoir menacer un agent de la loi.
 
Il n'y avait évidemment pas matière à lyncher quelqu'un mais ça mettais un peu de pression à l'équipe se qui n'était pas pour déplaire à Barry. De toute façons, ca rajoutait aux personnage et ça ne pouvait que faire réagir vite. 
 
Parlant de réagir vite. Le cambriolage avait changé de tempo plus personne ne tirait de l’intérieur du bâtiment  Il y avait quelques choses qui clochait.
 
Cinnamon on a des gens à l’arrière?
 
Cinnamon bien que toujours incommodée par le nouveau chasseur de prime répondit quand même.
 
Bha non on a rien eu le temps de faire ces deux abrutit sont venu tout retarder…
 
Oh merde!!! Il va se sauver par derrière.

 


Pour quelques balles de plus (Pv: Joker, Sinestro) 1499726395-flash-sign-01
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Ven 19 Juil 2013 - 10:57
La gueule cassée la plus connue de l'Ouest venait de se prendre une balle dans le pied par le Shériff, qui en plus, se targuait de faire de l'humour. Hex sortit son couteau amérindien, mais le citoyen élu le désarma aussi sec. C'était énervant.

"Maudit diable."

Il cracha au sol. Puis, il tenta d'envoyer un uppercut dans la gueule au représentant de la loi. Sinnester tenta d'arrêter son bras, mais il était trop tard. Ce dernier s'adressa à Cinnamon, frustré qu'elle n'ait pas répondu la première fois.

"Laissez-nous intervenir. Des chasseurs de prime assermentés, enfin plus ou moins, cela ne se refuse pas, dans une partie aussi mal organisée. On va vous l'arrêter en moins de deux, plutôt mort que vif, votre suspect."

Sinnester empoigna son second revolver, qu'il pointa sur le second pied de Jonah.

"On y va Hex, ne fais pas ta vierge effarouchée, c'est pas le premier trou qu'on te fait. Viens par là !"

A côté, chez le maréchal ferrand, un cheval blond, il bondirent dessus pour poursuivre le Joker et son allié Turnbull. Il donna des coups d'éperon à la bête pour la faire galoper au plus vite. Pas de selle, pas de problème. Johns hurlait comme un beau diable, ou plutôt comme un indien en chasse. Derrière lui, Hex se prêtait au jeu en agitant un Tomahawk.

HJ:désolé pour le manque d'inspi, au moins, cette réponse qui traînait, est fait What a Face
Revenir en haut Aller en bas
Barry Allen/The Flash
Barry Allen/The Flash
Co-fondateurs
Inscription : 29/11/2012
Messages : 4207
Localisations : Central City
JLA

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Mar 23 Juil 2013 - 17:06
Bien qu'ils aillent s'entretuer.

Barry se leva et mit son fusil en poche. Il n’en avait rien à foutre que ces débiles se tirent dessus. Ça lui ferait sauver quelques balles et surtout beaucoup de temps. Il fallait surtout allez voir les dommages causés par énergumène déguisé. Quoi qu'il en soit il avait tiré une balle dans le pied de Jonah Hex. Il en était assez fier pour tout dire ce genre de chasseur de prime le répugnait. Au-dessus des lois pfff... la loi c'était lui à Blue Valley et ils étaient loin d'être au-dessus de lui.

Puis une explosion se fit entendre. Probablement cadeau du Joker. Barry ressortit son flingue et fonça dans le commerce. Le derrière du commerce avait explosé et il n'y avait plus rien. On pouvait voir Jonah Hex et son débile de Sinester filer au loin. Barry chercha et trouva le cadavre de l'armurier par terre. L'explosion n'avait rien à voir avec sa mort, mais c'était bien une balle qui était à l'origine. Pourtant nul trace de sang, ce qui était très bizarre. D'ailleurs, il ne se rappelait pas non plus avoir vue de sang dans le pied de Jonah pourtant il y avait fourgué une balle. Bof tout ceci n'était que des détails probablement. Le fait est que le Joker avait flingué un homme dans son village, le jeu venait de changer.

Cinnamon mon cheval.

Vous ne les laissez pas entre eux Shérif?

Jonah Hex et Sinister ne sont pas la loi. Je suis la loi ((H.J. Ton à la Judge Dredd)). Il flingue mes citoyens je le flingue moi même et je tuerais tout ceux qui m’empêcheront d'atteindre de but.

Bien Shérif.

Cinnamon sortit et rapporta le cheval de Barry ainsi que le sien. Il monta puis poussa à fond la bête pendant que Mitch sortait le corps de l'armurier afin de lui donner des obsèques. Le Scarlett Shériff savait exactement ou les autres s'en allaient. Il partait vers la mine d'or du vieux prospecteur. Un dédale de couloir et de tunnels qui en faisait une forteresse impressionnante, bourré d'explosif et de vieilles munitions. On la disait hanter, car depuis plus de 10 ans on n’avait pas vu le vieux prospecteur dans le village. Probablement était-il mort et que des chauves-souris était la cause du bruit. Quoi qu'il en soit aujourd'hui c'était les coups de fusil et la mort que cette mine verrait, car l'affrontement entre les 6 allait s'y dérouler. La loi, les brutes et les bandits, ça serait mythique.

En allant vers la mine le shérif remarqua un vautour dans le ciel. Étrangement il volait à reculons... probablement un présage. Ou une autre incongruité... tout ceci était étrange.


Pour quelques balles de plus (Pv: Joker, Sinestro) 1499726395-flash-sign-01
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Mar 13 Aoû 2013 - 0:27
Turnbull arrivait derrière le magasin et voyait le Joker déjà s'éloigner sur son cheval. Usé et blasé du comportement de son compère, il siffla son cheval et l'agrippa dans sa course pour le rattraper. Il fut effrayé quand derrière lui, il entendit le bruit d'une explosion. Ce satané clown utilisait de la dynamite et la balançait à tout va. Il arrivait enfin à hauteur du Joker.

Ah, exploser ce bâtiment m'a détendu un peu les nerfs !

Tu veux pas te détendre sur nos poursuivants aussi ?

En effet, les deux bandits étaient poursuivis par deux autres cavaliers, qu'ils n'avaient pas aperçus dans la ville.

Eh ! On ferait mieux de se cacher dans la mine devant laquelle on est passé !

Et pis quoi encore ?! Moi je veux pas me cacher, c'est pas drôle !

Mais la mine est bourrée d'explosifs..

Ah, si tu prends par les sentiments !

Les deux Criminels allaient en direction de la mine à toute allure. Le Joker alluma un nouveau bâton de dynamite et le lança derrière lui pour faire ralentir les chasseurs de primes, tandis qu'on entendait des balles siffler autour d'eux.

Ils arrivèrent rapidement à l'entrée de la mine. Ils descendirent de leur cheval, et déchargeaient autant d'armes qu'ils le pouvaient, sans en être encombrés. Près de l'entrée se trouvait un baril de poudres noirs, que le Joker renversa et fit rouler à l'extérieur. Il sortit alors un revolver et attendit l'arrivée d'un de ses poursuivants. A la moindre ombre apparente, il criblera ce baril de plombs et pourra se débarrasser de ces gêneurs. Turnbull avait quant à lui prit plus de distances déjà, tapis dans les couloirs sombres de la mine, préparant une autre embuscade.
Revenir en haut Aller en bas
Barry Allen/The Flash
Barry Allen/The Flash
Co-fondateurs
Inscription : 29/11/2012
Messages : 4207
Localisations : Central City
JLA

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Mer 2 Oct 2013 - 1:03
[[ On attend un depuis trop longtemps j'avoue ne plus avoir envie de continuer ce sujet. Je vais donc le finir prestement en utilisant des indices que j'ai décimés dans mes Rps, dernièrement. Il restera cependant un poste à faire au Joker, car je vais réveiller Sinestro et moi même. De toute façons je suis plus motivé de le jouer trop été en suspend longtemps.]]

Continuant toujours à avancer vers la mine, Barry commençait à noter de plus en plus d'incongruité. Comme si le fait d'en avoir remarqué une faisait en sorte que tous les autres se dévoilaient à lui. Dévoilé était vraiment le bon mot, car il avait vraiment l'impression que tout ce qui se passait était couvert d'un voile étrange, tissé d'une laine douce et soyeuse. Le Soleil qui ne bougeait pas dans le ciel, le cactus qui étrangement droit qui revenait à chaque trois pas de cheval. Le fait que malgré ce soleil de plomb, il n'avait pas chaud. Puis soudainement quelques choses le frappèrent. Son costume de Cow-boy disparu le temps d'une seconde et il vit ses mains recouvertes de son costume habituel.

Ça va boss?

Il se retourna et au lieu de voir Cinnamon c'était un homme à la peau blanche et aux cheveux noirs qui le regardait. Instinctivement il répondu: oui oui, continuons.

Son cheval gagna en vitesse, en supervitesse même et son équipière ou équipier le suivait sans mal. Jusqu'à se qu'il rejoint Sinestro et Jonah Hex il comprit enfin. Jona Hex ne ressemblait plus à un cow-boy défiguré. On aurait dit une espèce de cerveau en boule avec des pieds et des jambes qui imitait Hex. Il savait ce qui se passait maintenant... ils étaient dans un rêve.

Il prit son flingue et tira dans la tête du cerveau puis se retourna afin de tirer dans la tête de sa Cinnamon travestie. Il ne savait pas vraiment ce qu'il faisait, mais instinctivement il savait ce qu'il devait faire. Quand la balle toucha la tête de son "équipier". Il se réveilla en sursaut dans la chambre trempée de sueur.

Iris à ses côtés se réveilla et le regarda.

Barry, chérie ça va?

Oui oui, j'ai ... j'ai juste fait un mauvais rêve. Enfin je crois.

Bien sûr rendors toi.

Oui oui.

Barry referma les yeux et fini par retrouver le sommeil, cette fois par contre ce fut sans soucis et la nuit se termina bien et sans accro.

[[ La fin pour moi ]]


Pour quelques balles de plus (Pv: Joker, Sinestro) 1499726395-flash-sign-01
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Mer 6 Nov 2013 - 0:26
Le Joker était en train d'attendre pour lancer son embuscade sur ses poursuivants. Il se retourna vers Turnbull, qui avait comme changé d'apparence, le temps d'un clignement d’œil. Turnbull semblait être devenu un géant verdâtre. Le Joker sentait le coup fourré à plein nez.

Le clown se dirigea vers le baril et fit semblant de l'observer.

Eh machin ! Ce baril est vide ! Ramènes-en un autre !

T'es sérieux ?! Tu fais chier..

Turnbull ramena un autre baril explosif vers l'entrée de la grotte. Il découvrit le Joker sur son cheval, son colt à la main. Le cowboy était redevenu cet espèce de monstre vert.

On se revoit en enfer cabrón ! Hahaha !

Turnbull lâcha le tonneau et voulut s'enfuir mais il était déjà trop tard, le Joker avait tiré une balle dedans. Le baril explosa, et son acolyte avec. Le clown fit soufflé par l'explosion, mais il se réveilla en sursaut, de retour dans son fauteuil.

Oh, on se réveille toujours dans les meilleurs moments ! Hahahaha ! Il faut que j'arrête de cotoyer le Flashy et le navet, ils commencent à me monter à la tête...

Il se frotta le haut du crâne, comme pour soigner un mal de tête, et reprit son sommeil.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessagePosté le:
Revenir en haut Aller en bas
 

Pour quelques balles de plus (Pv: Joker, Sinestro)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [FREE] The Interceptor [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: Plateforme partage :: Aire de jeux :: Jeux RP-