-73%
Le deal à ne pas rater :
Poubelle de cuisine automatique en inox Majestic – 58 L
39.99 € 149.00 €
Voir le deal

 

 Atom Villains Assemble! [Jessica]

Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Jessica Cruz / GL
Jessica Cruz / GL
Super-Héros
Inscription : 20/11/2017
Messages : 290
DC : Wonder Woman ; Red Hood ; Starfire ; Poison Ivy
Situation : Ramenée à la vie récemment
Localisations : Secteur 2814
Team Atom
JLA

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Ven 30 Mar 2018 - 10:56



Atom villains assemble!Ray Palmer & Jessica CruzLa voix qui surgit de nulle part suivie d’un étrangement coup de tonnerre firent sursauter Jessica. Ses doigts se refermèrent instinctivement sur son anneau, l’écartant inconsciemment de la main tendue et figée de Dwarfstar. Un éclair de lumière suivit le coup de tonnerre, l’éclat si soudain et aveuglant que même en se protégeant le visage, elle eut l’impression que la lumière s’imprégna dans ses iris et qu’à jamais, elle en verrait la forme vague superposée à son champ de vision. Elle avait réussi à faire face au monstre sous-marin et à la ruine d’un bâtiment, et elle aurait même pu reprendre le dessus sur le tueur fou à la lame grâce à son plan, mais ce qui se passait à cet instant la dépassait complètement. Elle était… à la merci des évènements. Sensation familière, mais des plus désagréables. Hors de question qu’elle retombe au fond de ce trou.

Quand elle abaissa les bras, ses yeux, encore tâchés de lumière, se posèrent sur un nouveau venu au regard étrangement… distant ? Comme s’il voyait tout en même temps. Jessica se rendit à peine compte que le fauteuil sur lequel il était assis flottait, tant la présence du propriétaire de la voix profonde qui s’était fait entendre accaparait toute son attention. Elle ne manqua pas ce qu’il lui dit, évidement, mais elle se retrouva bien incapable de lui répondre quoi que ce soit.

En tout cas, jusqu’à ce que la voix de Ray la ramène à la brusque réalité. Jessica pivota, le cœur battant à tout rompre d’entendre la voix si cassée de ce dernier et la difficulté avec laquelle les mots quittaient ses lèvres. Mais ce n’était rien face à ce qu’elle ressentit en voyant la peur sur son visage et la panique profonde qui s’était emparée de lui. Elle se précipita vers lui en le voyant chanceler et le rattrapa, tournant ainsi le dos au plus grands des ennemis d’Atom.

« Oh, Ray… » gémit-elle doucement en prenant pleine mesure de l’étendue de ses blessures. Elle dut battre des paupières pour chasser les larmes lui brouillaient la vue, mais ne lâcha pas Ray pour autant. « Ca va aller, » souffla-t-elle. « Je ne te laisserai pas. »

Elle posa délicatement sa main sur la joue de Ray et baissa doucement les yeux vers l’anneau qu’elle gardait toujours dans son autre main. Les quelques larmes qui s’échappèrent finalement se transformèrent en larmes de colère et de détermination. Les dents serrées, elle aida Ray à se stabiliser avant de le lâcher et de se retourner vers Chronos. Elle crispa les poings et se déplaça sur le côté pour cacher Ray de la vue de Clinton.

« Non. »

Elle fit rouler l’anneau dans sa paume et y glissa son doigt. Le léger fourmillement qui accompagnait toujours son passage de Jessica Cruz à Green Lantern commença à se répandre sur toute la surface de son corps. Elle n’attendit pas que l’uniforme se soit complètement matérialisé pour agir. Le poing toujours serré, elle leva le bras haut au-dessus de sa tête et affirma sa commande. L’anneau s’illumina et cracha brusquement un jet de lumière verte qui alla se perdre haut dans le ciel et qui, pour beaucoup, n’aurait pas grande signification. Pour beaucoup, sauf un homme. Il y verrait là un appel au secours, une demande d’aide, et il y lirait avec aisance l’urgence de la situation. Parce que cet appel lui était destiné. Son anneau le lui dirait.

Jessica baissa le bras avant de reporter son regard sur Chronos. Toujours en position défensive devant Ray, elle ne vacilla pas, ne flancha pas.

« Non, » répéta-t-elle. « Je ne vous laisserai pas lui faire de mal. »

Il lui fallait tenir face maintenant. Simon était rapide. Elle devait juste gagner quelques secondes. Elle pouvait tenir. Pour Ray.

Elle tiendrait.


© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Ray Palmer
Ray Palmer
Super-Héros
Inscription : 21/11/2015
Messages : 1547
DC : Mister Miracle ; Bruce Wayne ; Dr Fate ; Kalel.
Situation : Accusé de meurtre, complicité de meurtres, torture, menace cosmique globale et terrorisme. Libéré sous caution et mis à l'épreuve. Obligé d'intégrer et co-diriger une JLA pour le Président des Etats-Unis d'Amérique.
Localisations : Ivy Town.
JLA
Team Atom
Atom Villains Assemble! [Jessica] - Page 2 386562Rien

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Ven 30 Mar 2018 - 21:18
Ray Palmer n'a plus de force.
Alors qu'il a sollicité son énergie pour venir à l'aide de Jessica, pour l'avertir du véritable danger... il ne peut plus, tout simplement, faire autre chose.
Il s'effondre ; dans les bras de la jeune femme.


 « Hughn. »

Il grogne, tremble. Son corps entier est crispé par la douleur – celle issue du passage à tabac implacable qu'il vient de subir, de la part d'un certain nombre de ses adversaires, qui semblent s'être réunis contre lui ; mais non. Il s'est trompé.
Ce ne sont pas ses adversaires qui se sont assemblés... c'est Chronos qui les a unis, contre lui !
Mais il pourrait gérer cela – il pourrait accepter cela, si Jessica n'était pas là ; si la jeune femme qui partage son appartement, pour qui il nourrit des sentiments qui ne cessent de grandir, n'était pas prise en plein cœur de cet abominable plan.

Atom veut se battre, alors. Contre eux. Pour elle.
Mais il n'a plus de force.
Et s'enfonce dans l'inconscience, alors que la Green Lantern tente de chasser ses larmes et de prendre soin de lui – puis décide de s'en prendre au véritable ennemi.

Refusant évidemment la demande de Chronos, qui semble avoir figé le Temps autour d'eux, non seulement pour les ennemis de Ray que pour les officiers de police à proximité, la jeune femme a bondi... et a lancé un appel à l'aide, simple et évident.
Elle doit tenir, en attendant ; et Chronos semble disposé à patienter, aussi.


 « Impressionnant. »

Lévitant dans son étrange chaise, le nouveau venu fixe un regard neutre et froid sur la jeune femme, en plaçant lentement ses doigts en clocher, sous son menton.

 « Vous êtes une Green Lantern. Vous êtes dans la Justice League. Mais vous continuez à considérer que certains impondérables – que certains éléments peuvent être changés ; quelle force de volonté. »

Un sourire mauvais apparaît soudain sur son masque.

 « Quelle stupidité. »

Un gloussement sinistre s'échappe de sa gorge.

 « Raymond Palmer meurt aujourd'hui, de la main de ses pires ennemis. Rien de ce que vous pouvez envisager ou espérer ne pourra changer cela. »

Un sifflement aigu vient ponctuer la phrase du Vilain – mais qui ne vient pas de lui ; mais des cieux.
Ledit sifflement est, d'ailleurs, rapidement suivi par quelques mots, prononcés avec fougue et puissance.


 « HEY ! Personne dit c'qu'elle doit faire à ma partenaire, mec ! Surtout pas une face blanche comme toi ! »

Apparaît alors une traînée verte, qui se transforme en une silhouette...
Atom Villains Assemble! [Jessica] - Page 2 Simon-baz-457x280
... celle de Simon Baz, qui a répondu à l'appel et entend aider Jessica !

 « Tu te poses tout de suite, ou j'te fais poser ! »

 « Monsieur Baz. Pile à l'heure. »

Le Green Lantern se précipite vers Chronos – mais ce dernier appuie sur un bouton de sa chaise, et une étrange énergie s'en échappe pour filer vers Simon... qui se fige, en plein dans les airs !

 « Mais... mais... »

 « Vous êtes désormais un Héros chevronné, Monsieur Baz. Mais cela n'a pas toujours été le cas. Et si vous avez fait la paix avec votre Passé... »

Un choc visuel suit ses paroles, qui aveugle Jessica, la seule encore capable de bouger autour d'eux.

 « … ce dernier ne peut être oublié. »

L'effet visuel s'évapore, mais le cœur de la Green Lantern s'emballe en découvrant...
Atom Villains Assemble! [Jessica] - Page 2 Simon_baz__earth_27__commission_by_phil_cho-db6d59m
... que Simon Baz est redevenu le repris de justice fuyant la police, celui qu'il était avant de devenir Green Lantern !

 « Mais... mais... qu'est-ce que j'fous là... »

Perturbé, troublé, le jeune homme ne reconnaît personne – mais se crispe, et ce n'est jamais une bonne chose.

 « Je maîtrise le Temps, Jessica Cruz. On ne peut vaincre le Temps... mais ce dernier peut être utilisé, manipulé ; changé. »

Chronos se lève, et se met debout sur le rebord de sa chaise étrange.

 « Pensez-y... pensez à ce que le Temps vous a pris, aux souffrances subies ; à cette fameuse nuit. A ces tirs. A vos amis. A ce que vous avez perdu.
Je maîtrise cela – je pourrais empêcher cela. Réécrire votre Passé. Réécrire votre vie, pour vous débarrasser de la douleur, de la souffrance, des pertes... de tout ce que vous avez subi, et subissez encore.
Je peux le faire, Jessica Cruz. Je vais le faire. »


Un sourire faustien glisse sur son masque.

 « Si vous partez – et me laissez offrir à Raymond Palmer la fin absolue qu'il aspire de ses vœux, après tant de souffrance. »
Revenir en haut Aller en bas
http://dc-earth.fra.co/t3185-atom-sa-petite-histoire-dans-la-gra
Jessica Cruz / GL
Jessica Cruz / GL
Super-Héros
Inscription : 20/11/2017
Messages : 290
DC : Wonder Woman ; Red Hood ; Starfire ; Poison Ivy
Situation : Ramenée à la vie récemment
Localisations : Secteur 2814
Team Atom
JLA

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Lun 2 Avr 2018 - 10:37



Atom villains assemble!Ray Palmer & Jessica Cruz« Simon ! »

Jessica retint avec grand peine le cri de joie qui suivit l’arrivée de son partenaire au sein du Green Lantern Corps. Tout n’était pas perdu, et ils avaient une vraie chance maintenant, elle en était convaincue. Rien de ce qu’elle avait pu combattre dans l’espace n’avait eu le dessus sur le duo qu’elle formait avec Simon. Sûr, ils avaient eu leurs difficultés et des débuts plein de remous, mais l’amitié avait fini par prendre le dessus sur leurs différences. Maintenant que Simon était là, ils pourraient arrêter Chronos, et ramener le calme à Ivy Town. Ils pourraient sauver Ray.

Son soulagement, malheureusement, fut de courte durée. Les muscles tendus, elle était sur le point de prendre son envol pour rejoindre Simon et coordonner leurs attaques, comme Jordan leur avait appris, quand son partenaire se retrouva figé dans les airs. Le cœur de Jessica bondit dans sa poitrine, et elle lança un jet de pure énergie vers la chaise et son occupant maudit qui avait fait basculer cette journée en enfer. L’énergie n’atteignit jamais son but, mais Jessica ne s’en formalisa pas. Elle suivit son idée première et prit son envol, fusant comme une fusée vers Simon. Son corps entier vibrait, mis à mal par la peur, l’urgence et le terrible mauvais pressentiment qui s’emparait d’elle. Elle avait l’impression qu’il lui suffisait d’atteindre Simon avant que Chronos ne fasse ce qu’il avait en tête pour sauver son ami. Il suffisait de le vouloir, de le vouloir suffisamment fort et peut-être aurait-elle la puissance de feu nécessaire pour battre Chronos. Il suffisait d’avoir de la volonté à en revendre, et Jessica ne faisait que ça. Vouloir

Une lumière aveuglante éclata tout autour d’elle. Son épicentre semblait être Simon lui-même. Jessica ferma les yeux, la lumière si forte qu’elle traversait ses paupières, mais ne s’arrêta pas pour autant.

« Simon, non ! »

La lumière se dissipa et Jessica crut à un mirage, à une mauvaise blague. Elle s’arrêta brusquement, les yeux rivés sur Simon, sur son partenaire, et un des seuls hommes à qui elle confierait sa vie sans hésiter. Leurs regards se croisèrent, et elle lut sans mal l’incompréhension dans les yeux sombres de Simon. Il ne la reconnaissait pas.

« Simon, » lança-t-elle doucement en le regardant, le cœur serré. « Ca va aller. Je… je vais arranger ça. »

Et alors qu’elle finissait sa phrase, une vague de colère s’empara d’elle. Elle se retourna vers Chronos, la mâchoire crispée. Elle ne le laisserait pas prendre Ray. Ni Simon. Ni aucun habitant de cette ville. Et elle ne le laisserait pas non plus jouer avec son passé de la sorte, ramener à la vie des souvenirs qu’elle cherchait à enterrer.

« Vous croyez me connaître, » siffla-t-elle avec colère. « Mais vous ne savez rien. Réécrire mon passé, vous dites ? Je suis déjà en train de le réécrire. Je n’ai pas besoin de vous. »

Son poing muni de l’anneau se serra sans qu’elle ne lâche Chronos des yeux.

« Vous ne comprenez pas. Je ne vous laisserez jamais tuer Ray. Jamais. Tant que je serai vivante, je n’aurais de cesse de vous arrêter. Vous entendez ? Je. Ne. Vous. Laisserai. Pas faire ! »

A peine sa phrase terminée, elle brandit son anneau devant elle et laissa libre cours à sa puissance. Sa cible avait changé ceci dit, et la vague – littéralement, puis des eaux d’émeraude déferlèrent de son poing – ne visait plus Chronos, mais sa chaise. Il lui semblait avoir lâché la plus grosse vague d’énergie de toute sa carrière de Green Lantern, et son but n’était même pas de blesser un criminel. Pas encore. Mais d’abord, elle allait le faire tomber de son trône étrange.

Il voulait réécrire son passé ? Elle, elle allait réécrire son futur, et il n’allait pas aimer ça, elle en faisait le serment silencieux.



© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Ray Palmer
Ray Palmer
Super-Héros
Inscription : 21/11/2015
Messages : 1547
DC : Mister Miracle ; Bruce Wayne ; Dr Fate ; Kalel.
Situation : Accusé de meurtre, complicité de meurtres, torture, menace cosmique globale et terrorisme. Libéré sous caution et mis à l'épreuve. Obligé d'intégrer et co-diriger une JLA pour le Président des Etats-Unis d'Amérique.
Localisations : Ivy Town.
JLA
Team Atom
Atom Villains Assemble! [Jessica] - Page 2 386562Rien

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Mar 3 Avr 2018 - 10:46
Rien ne fonctionne.
Ni les tentatives d’Atom pour se libérer et stopper ses ennemis, en protégeant sa coéquipière, qui incarne bien plus pour lui ; ni même l’acharnement de Jessica pour lutter contre les adversaires et venir protéger Ray ; ni, surtout, l’appel à l’aide fort opportun, qui vient de transformer le fier Green Lantern en un Simon Baz plus jeune… et bien moins utile, et surtout ignorant complètement ce qu’il fait là !

Alors que le jeune homme est perdu, la désillusion s’empare de la Green Lantern en comprenant ce qu’il se passe ; ce que Chronos a fait.
Elle tente bien de s’en prendre à ce dernier par un jet d’énergie, mais un jet de l’ennemi suffit à faire évacuer l’attaque… comme si elle n’avait jamais eu lieu.

Jessica essaye de raisonner Simon, puis explose en hurlant sa motivation, sa volonté à David Clinton ; et elle tire, encore.
Si Bug-Eyed Bandit, Sting, Floronic Man, Panther et Dwarfstar demeurent figés, comme le quartier, comme les policiers présents, Jessica Cruz entend se battre et réussir à prouver sa détermination – et à vaincre l’ennemi, quoi qu’il en coûte.

Hélas, l’ennemi est important… trop, peut-être, pour elle.
Trop, en tout cas, pour s’en défaire ainsi.


« Je vois. Ta force est imposante, et ta volonté est noble ; mais inutile. »

Un sourire mauvais glisse sur le visage de Chronos, alors qu’il ouvre une paume… pour que des images y apparaissent.

« Défendrais-tu toujours Raymond Palmer si tu savais ce qu’il a fait ? Ce qu’il t’a fait ? »

Les images se centrent sur Atom… mais un Atom usé, brisé, au costume endommagé ; une barbe drue, une allure de survivant.
Qui flotte, qui vole, qui s’aventure dans ce qui semble être un univers étrange – terrible et dangereux.


« Le défendrais-tu toujours, si tu savais que, après avoir combattu les Durlans avec la Justice League, après avoir été perdu dans le Multivers, il a tout fait pour revenir ? Tout, même le pire ? »

Les images changent – et montrent des combats ; des combats d’Atom.
Qui affrontent des monstres, des ennemis, des créatures, mais aussi des hommes et des femmes en costume… qui semblent colorés, positifs ; héroïques.


« Des mondes sont morts. Des gens sont morts. Des civilisations ont péri – juste pour qu’il puisse revenir. »

Les images illustrent ses mots – et voient un Ray utiliser une machine pour quitter une Terre parallèle, machine qui explose et anéantit une ville juste après.

« Ses voyages ont été sans prudence, sans sécurité ; et ce n’est pas le pire, car ses voyages ont troué la couche du Multivers, et ont attiré des attentions… des attentions de créatures terribles… »

Les images se modifient, et font apparaître un groupe que Jessica connaît hélas…
Atom Villains Assemble! [Jessica] - Page 2 Latest?cb=20120925112659
… le Crime Syndicate of Amerika, l’équivalent de Terre-3 de la Justice League – dont son prédécesseur, soumis par Volthoom !

« Sans lui, sans Raymond Palmer, ils ne seraient jamais venus… et tu n’aurais jamais eu à souffrir. Sans lui, rien de tout cela ! Pas de morts ! Pas de destruction ! Pas de douleur !
Veux-tu toujours le défendre, alors ? Veux-tu toujours le favoriser lui… »


Les images se modulent, une dernière fois… pour devenir un rappel terrible d’un événement abominable.
Une forêt. Un feu de camp. Des amis, qui discutent.
Et qui vont mourir, bientôt.
Sous les yeux de Jessica, Chronos créé des images ou un vortex vers le pire événement de son Passé…


« … ou eux, que tu pourrais sauver ? »

… qu’elle pourrait empêcher !
Et alors que Jessica est à nouveau face à ce choix, Ray commence à remuer… à se remettre. Doucement, et surtout douloureusement.

Revenir en haut Aller en bas
http://dc-earth.fra.co/t3185-atom-sa-petite-histoire-dans-la-gra
Jessica Cruz / GL
Jessica Cruz / GL
Super-Héros
Inscription : 20/11/2017
Messages : 290
DC : Wonder Woman ; Red Hood ; Starfire ; Poison Ivy
Situation : Ramenée à la vie récemment
Localisations : Secteur 2814
Team Atom
JLA

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Mer 4 Avr 2018 - 21:15


Atom villains assemble!Ray Palmer & Jessica CruzChaque attaque qu’elle mettait au point s’avérait être toute aussi inutile que la précédente et, même si Jessica commençait à percevoir qu’elle n’était définitivement pas de taille, elle se refusait à abandonner. Elle avait commis une terrible erreur en appelant Simon à l’aide, parce que ce dernier était désormais lui aussi aux mains de Chronos. Ray, Simon, et Dieu seul savait combien d’habitants d’Ivy Town. Le monde autour d’elle semblait toujours figé, et elle se demanda quel était le rayon d’efficacité du pouvoir de Chronos. Aurait-elle une chance de lui échapper si elle attraper Ray et Simon et s’envolait le plus vite possible d’Ivy Town ? Cela voudrait dire laisser le Commissaire aux mains des criminels – laisser Ivy Town également. Non. Jessica était prête à se battre. Elle allait se battre, et personne n’aurait à payer les pots cassés.

Il lui fallait un plan de génie.

Elle était toujours en train de cogiter quand Chronos posa de nouveau sur elle son regard supérieur et presque… amusé, comme si elle n’était qu’une vulgaire fourmi, et Jessica y répondit par sa propre version pleine de défi. Il se rendrait vite compte qu’elle n’était pas si facile à écraser. Elle jeta à peine un regard aux images qui venaient d’apparaître dans la paume de Chronos.

« Vos manipulations ne marcheront pas sur moi, » se défendit-elle, les dents serrées. « C’est là une bien pauvre accusation. Ray ne m’a rien fait. Et vous pouvez jouer autant que vous voulez, ça ne marchera pas. Comme ce que vous avez fait à Simon. Vous n’effacerez jamais le fait qu’il est destiné à être choisi par l’anneau. Vos jeux ne sont que – »

Elle s’interrompit alors que ses yeux se posaient sur un visage qu’elle connaissait aussi bien que le sien et qui venait de prendre forme au-dessus de la paume de Chronos. Le Ray Palmer qui évoluait sur cette étrange projection était différent de celui qu’elle connaissait – physiquement. Il semblait épuisé, porté à bout. Son costume était rapiécé, son regard vide et son visage émacié.

Chronos continua son récit morbide, et Jessica sentit une vague de malaise s’emparer d’elle alors qu’elle ne pouvait désormais plus s’empêcher de regarder. Il n’était pas difficile de reconstituer les morceaux et de voir dans cet étrange film aux teintes sombres le passé de Ray. Passé dont ils avaient quelques fois effleuré l’existence, mais que Ray semblait toujours fuir. Et elle respectait ça. Elle-même avait construit des barrières autour de ses souvenirs. Bon sang, elle comprenait pourtant ! Alors pourquoi… pourquoi continuait-elle à regarder ?

Elle finit par fermer les yeux quand l’envol de Ray dans une étrange machine créa une explosion en chaîne autour du cratère. Elle n’avait pas le droit de tirer de conclusions, pas le droit de juger. Chronos la manipulait pour parvenir à ses fins, il tenter de la monter contre Ray. Si ces images étaient vraies – et rien n’en était moins sûr – un ingrédient crucial leur manquait : les explications du principal intéressé. Ce qu’il avait fait, pourquoi et comment il l’avait fait, il était le seul à pouvoir le lui dire. Elle n’allait pas laisser un monstre – un psychopathe démonter sa confiance en Ray, surtout pas aussi facilement.

« Quoi que vous essayiez de faire, » souffla-t-elle. « Ca ne marche pas. »

Le cœur battant à tout rompre dans sa poitrine, elle commença à se retourner vers Ray pour s’assurer de son état et se refuser délibérément aux images qui continuaient de défiler. Mais avant qu’elle ne puisse reporter son attention sur Ray, son regard accrocha presque avec violence ce que Chronos lui montrait désormais et, incapable de résister, elle releva la tête.

Les images n’étaient pas si grandes que ça, mais Jessica le voyait clairement, même avec plusieurs mètres de recul. Il était là, à quelques pas d’elle, en version holographique mais tout aussi effrayant. L’anneau de Power Ring. L’anneau de Volthoom. Figé dans leur représentation fidèle, le Syndicat du Crime semblait pourtant la regarder droit dans les yeux, aussi froids et calculateurs qu’ils l’étaient dans ses souvenirs.

Jessica recula d’un pas.

Les images fondirent dans le vide, les couleurs se réarrangèrent, et la scène qui se présenta ensuite à elle fut encore plus douloureuse que la vue du Syndicat. Encore une fois, chaque détail, la moindre petite chose, tout était exactement comme elle s’en rappelait, exactement comme ça avait dû se passer. Elle voyait les reflets du feu danser sur le visage de Benjamin, l’écharpe de soie de Latifa et les paquets de chamallows qui passaient de mains en mains. Il faisait nuit et le reste de la forêt était plongé dans l’obscurité.

« Arrêtez ça, » demanda Jessica, d’une voix frêle et suppliante.

Livide, elle ne pouvait détacher son regard des images. Elle vit Xander étirer ses bras et poser sa guitare sur le côté. Elle vit ses lèvres bouger, entendit presque sa voix rauque proposer une petite balade pour se dégourdir les jambes. Ca nous fera digérer les sucreries ! avait-elle alors dit. Cinq minutes plus tard, ses amis étaient morts.

« Non ! » s’écria-t-elle en faisant quelques pas vers Chronos, les yeux écarquillés.

Le souffle court et les yeux remplis de larmes, elle posa son regard sur ce dernier avant de se détourner et de se boucher les oreilles avec les mains.

« Arrêtez-ça, » demanda-t-elle une nouvelle fois. « Je ne veux pas… Arrêtez… »

Elle ferma les yeux et crispa ses doigts dans ses cheveux, en proie à une vague de panique montante. Elle avait l’impression de ne plus réussir à respirer, comme si un poids pesait sur sa poitrine, mais ça n’arrêtait pas le son des feuilles qui craquaient sous des semelles qui appartenaient au passé de retentir dans ses oreilles. Ca ne l’empêchait pas de visualiser ce qu’il se passait dans cette espèce de boucle temporelle que Chronos avait mis en place avec une exactitude qu’elle savait terrible et sans pardon. Elle ne voulait pas voir, elle ne voulait pas entendre. Elle ne voulait pas… elle ne voulait pas être tentée. Elle ne pouvait pas les laisser mourir encore une fois, elle ne pouvait pas échouer une seconde fois, elle…

Elle rouvrit les yeux, les mains tremblantes et les joues ruisselantes. Son regard se posa sur Ray qui, à quelques pas d’elle, semblait tout faire pour essayer de se relever. Elle referma les yeux.

« J’ai dit, arrêtez ça, » murmura-t-elle.

Ses doigts se crispèrent. Elle serra les dents puis se retourna vivement.

« ARRETEZ ! »

Son hurlement de rage s’accompagna d’une vive explosion de lumière verte. Elle vida les dernières forces qui lui restait, toute l’énergie que son anneau pouvait emmagasiner dans cette ultime attaque qui, elle en était consciente, n’avait plus pour but de mettre Chronos hors d’état de nuire, mais de surtout stopper ces images et fermer ce passage si tentant.

Elle avait payé le prix fort pour l’assimiler, mais la leçon était finalement rentrée. Le passé…ne pouvait être réécrit.



© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Ray Palmer
Ray Palmer
Super-Héros
Inscription : 21/11/2015
Messages : 1547
DC : Mister Miracle ; Bruce Wayne ; Dr Fate ; Kalel.
Situation : Accusé de meurtre, complicité de meurtres, torture, menace cosmique globale et terrorisme. Libéré sous caution et mis à l'épreuve. Obligé d'intégrer et co-diriger une JLA pour le Président des Etats-Unis d'Amérique.
Localisations : Ivy Town.
JLA
Team Atom
Atom Villains Assemble! [Jessica] - Page 2 386562Rien

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Jeu 5 Avr 2018 - 9:47
Chronos ne réagit pas, quand Jessica réfute ses allégations.
Il ne dit rien, ne bouge pas ; il attend.
Il attend que ses éléments, ses arguments, ses preuves parviennent jusqu’à l’esprit, jusqu’au cœur de la jeune femme – pour que le virus s’implante en elle, définitivement.

Il ne réagit pas, non plus, quand la Green Lantern commence à montrer des signes d’affaiblissement… quand tout son plan se lance, réellement.
Les images des crimes d’Atom. L’apparition du Crime Syndicate of Amerika. Les conséquences des abus extra-dimensionnels de Raymond.
Et, surtout, le portail sur le Passé – sur le moment le plus abominable de sa jeune expérience.

A nouveau, il demeure figé et immobile, quand l’émotion s’empare d’elle ; mais il aime cela.
Il aime, quand un plan se déroule sans accroc.

Cependant, David Clinton doit avouer sa surprise quand la jeune femme explose – littéralement.

Alors qu’il pensait, alors qu’il avait prévu que Jessica s’écroule… soit anéantie par cette pression, ces révélations, mais aussi la perspective de pouvoir rattraper le moment le plus douloureux de son existence ; mais non.
La jeune femme parvient à trouver suffisamment de force, de fureur et de volonté pour exploser – et tirer une gigantesque vague d’énergie sur lui !

Elle sacrifie, ainsi, toute l’énergie de son anneau, et l’attaque est formidable.
Heureusement, ses boucliers aussi.
Mais, clairement, pas autant que l’énergie d’Oa.


« ARGH ! »

Un grognement de douleur s’échappe du Vilain, alors que plusieurs flots d’énergie filent vers lui ; ses boucliers ont cédé, ont encaissé la grande majorité de l’attaque… mais plusieurs filets passent, le touchent. Le blessent.

« Ha… ha… ha… »

David Clinton grimace, tremble ; de rage.
Son costume est endommagé, et plusieurs plaies sont présentes sur lui. Notamment sur son visage.
Et cela l’énerve affreusement.


« Tu… TU OSES ! »

Ses poings se serrent. Le vortex sur le Passé disparaît, et la colère s’empare définitivement de son visage.

« TU OSES ME FRAPPER ! TU OSES FRAPPER LE TEMPS INCARNE !
POUR QUI TE PRENDS-TU, MISERABLE CREATURE ? POUR QUI TE PRENDS-TU, A ME DEFIER ? A PROTEGER RAYMOND ? CROIS-TU POUVOIR STOPPER UN PLAN PREVU DEPUIS DES DECENNIES ?
JE SUIS LE MAITRE DU TEMPS, PETASSE ! JE MANIPULE RAYMOND DEPUIS DES ANNEES ! JE… JE LE BLESSE DEPUIS DES ANNEES ! J’ALLAIS EN FINIR ! J’ALLAIS L’ANEANTIR, ENFIN ! ET TU GÂCHES TOUT ! »


Il hurle, littéralement rendu fou par l’attaque qu’il n’a pas anticipée.

« J’AI MANIPULE JEAN LORING POUR LA RAPPROCHER DE SON COLLEGUE PUIS AMANT !
J’AI ORIENTE LA C.I.A. VERS LES MORLAIDHANS !
J’AI AIDE LE MICRO/SQUAD A OBTENIR LA TECHNOLOGIE DE RAYMOND !
J’AI RAPPELE A JEAN LORING SON AMOUR POUR LUI !
J’AI AIDE LE TIME-TRAPPER A JOINDRE LES DURLANS !
J’AI PIEGE LES MACHINES ET VOYAGES DE RAYMOND DANS LE MULTIVERS !
J’AI MÊME AIDE EOBARD THAWNE A L’AFFRONTER !
JE LUI AI FAIT CROIRE QUE SON UNION AVEC JADE ETAIT DANGEREUSE, POUR DETRUIRE SON CŒUR ! MAIS IL A FALLU QUE TU VIENNES TOUT GÂCHER ! »


Jessica l’ignore, ou est sûrement trop perturbée pour le comprendre… mais Chronos vient de révéler être derrière les plus grands drames de la vie d’Atom.
Et, tout enfoncé dans sa fureur, il ne s’en rend même pas compte.


« MAIS TU NE ME PRENDRAS PAS MA VICTOIRE ! TU NE ME PRENDRAS PAS MON PLAN ! »

« Elle ne te le prendra pas, non. »

Une voix se fait entendre derrière David Clinton – une voix bien connue, mais modifiée par un timbre robotique.

« Moi, je te le prendrais. »

« Qui… »

Chronos se tourne… et blêmit, en découvrant l’origine de cette voix.
Un homme. En armure.


« Non… non… »

« Oh, si. »

Un homme, donc. Un homme en armure. Un homme en armure…
Atom Villains Assemble! [Jessica] - Page 2 AtomExosuit_Final
… qui semble être Ray Palmer lui-même – avec le même visage, le même air, la même taille, mais dans une armure de combat !
Mais ce qui n’a aucun sens… car l’Atom passé à tabac demeure au sol, blessé et vaincu ; et le second Atom, inconnu, se lance vers Chronos, pour en découdre !

Si Jessica pensait avoir touché le fond, elle se rend compte qu’il ne s’agissait que d’un palier de l’enfer…

Revenir en haut Aller en bas
http://dc-earth.fra.co/t3185-atom-sa-petite-histoire-dans-la-gra
Jessica Cruz / GL
Jessica Cruz / GL
Super-Héros
Inscription : 20/11/2017
Messages : 290
DC : Wonder Woman ; Red Hood ; Starfire ; Poison Ivy
Situation : Ramenée à la vie récemment
Localisations : Secteur 2814
Team Atom
JLA

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Jeu 5 Avr 2018 - 13:49


Atom villains assemble!Ray Palmer & Jessica CruzJessica tomba à genoux, comme frappée par la colère de Chronos qui jurait terriblement avec l’expression de condescendance et froideur qu’il avait porté jusqu’ici. Vidée de ses forces, elle haleta, les mains tremblantes, mais l’esprit à nouveau calme. Le portail avait disparu. Le passé était resté où il était, et personne n’était mort, encore. Les hurlements de rage de Chronos étaient flous dans ses oreilles, ses sens ayant été mis à mal par la crise de panique qui s’était emparée d’elle. Elle baissa les yeux vers ses mains et fixa ses doigts qui tremblaient et l’anneau qui ne l’avait pas quittée malgré sa faiblesse et sa terrible erreur. Il fallait qu’elle se reprenne. Qu’elle reprenne contrôle de son corps. Pour le moment, elle se sentait comme… dissociée, comme si elle flottait au-dessus de la scène, hors du temps et de tout ce qu’il se passait. Ce n’était pas encore fini.

Elle cligna des yeux pour effacer l’ombre de ses mains tremblantes de toute persistance rétinienne et les posa à plat sur le sol, histoire de les stabiliser. Elle releva la tête vers Ray, qui était toujours à quelques pas d’elle, le corps mutilé, meurtri, et elle se sentit fléchir de nouveau. Elle essuya maladroitement ses joues et s’avança vers ce dernier, toujours à quatre pattes. La tempête de fureur qui faisait rage derrière elle allait les emporter, tôt ou tard, et elle ne pourrait rien faire. Elle avait tout donné, en vain. Mais elle n’avait jamais été aussi sincère que lorsqu’elle avait affirmé haut et fort que Chronos devrait la tuer d’abord s’il voulait mettre la main sur Ray, et elle comptait bien faire honneur à ses paroles.

« Ray, » gémit-elle en s’arrêtant finalement près de ce dernier. Elle posa une main sur la joue sanguinolente de ce dernier et chassa ses larmes de quelques battements de paupières. « Ca va aller, ça va aller… »

Elle glissa ses mains sous les épaules de ce dernier, aussi délicatement que possible, et installa sa tête sur ses cuisses avant de passer un bras protecteur autour de son torse. Penchée au-dessus de lui, elle tourna la tête vers Chronos pour le défier du regard. Un dernier filet de lumière coula de son anneau pour aller finalement envelopper Simon dans un bouclier protecteur. Elle le ramènerait, il lui reviendrait, mais pour cela, il fallait qu’il soit sain et sauf.

C’est à cet instant qu’elle le vit. Il apparut derrière Chronos, son allure fière et imposante. L’armure qu’il portait étincelait sous la lumière du soleil et reflétait les quelques éclats émeraudes qui s’y risquaient. C’était un costume que Jessica n’avait jamais vu. Mais les lèvres qui s’ouvrirent, la voix qui prit la parole – elles, elles ne les connaissaient que trop bien. Confuse, elle resserra son étreinte sur Ray alors que ses yeux cherchaient – en vain – une preuve qu’elle se trompait. Tout son corps lui disait qu’elle regardait Ray Palmer, qu’il se tenait à quelques pas de Chronos, l’air prêt à en découdre une bonne fois pour toute, et pourtant... pourtant, Ray était dans ses bras.

« Je… Je ne comprends pas. »

Elle baissa les yeux vers Ray, comme pour s’assurer de l’identité de ce dernier, mais il n’y avait aucun doute possible. Il y avait deux Ray avec elle.

Et l’un d’eux se lançait sur Chronos.

Jessica serra les dents et tendit la main devant elle. Le bouclier autour de Simon s’effaça pour se transformer en corde qu’elle noua autour de Chronos, dans une dernière tentative pour aider … Ray ?




© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Ray Palmer
Ray Palmer
Super-Héros
Inscription : 21/11/2015
Messages : 1547
DC : Mister Miracle ; Bruce Wayne ; Dr Fate ; Kalel.
Situation : Accusé de meurtre, complicité de meurtres, torture, menace cosmique globale et terrorisme. Libéré sous caution et mis à l'épreuve. Obligé d'intégrer et co-diriger une JLA pour le Président des Etats-Unis d'Amérique.
Localisations : Ivy Town.
JLA
Team Atom
Atom Villains Assemble! [Jessica] - Page 2 386562Rien

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Jeu 5 Avr 2018 - 15:12
Ray Palmer a été passé à tabac ; littéralement.
Frappé, maltraité, il souffre de multiples plaies, de nombreuses blessures, et évidemment d’os brisés. Il est en très mauvais état.
Mais, alors qu’il ne bouge plus depuis plusieurs minutes, alors qu’on peut envisager qu’il soit inconscient… son corps tremble, est secoué par un spasme, quand Jessica pose la main sur lui et s’adresse à lui.


« J… Jess’… »

Sa voix n’est qu’un souffle, un murmure. Mais ses paupières se rouvrent, son regard se fixe sur le visage ravagé par la tristesse de la jeune femme – et il tente, douloureusement, d’esquisser un sourire. Pour elle.

« P… pleure pas… ça… ça ira… j’te… j’te le promets… »

Elle pleure, pour lui ; à cause de lui, selon sa vision si empreinte de culpabilité. Et il ne peut le supporter.
Pour quelques instants, il oublie tout ; pour quelques instants, il ne se concentre que sur elle, que sur la souffrance de cette femme qui compte tant pour lui – à qui il tient tant.
Il sourit, même, quand elle s’empare de lui, le traîne, le pose sur ses cuisses et l’enserre de ses bras ; il y est bien. Il sera toujours bien, avec elle.

Si l’anneau de Jessica est à sec, elle arrache une dernière pointe d’énergie pour protéger un Simon Baz qui, perdu et terrorisé, s’est caché dans un coin pour espérer comprendre ce qu’il se passe ; en vain.
Mais, très vite, l’attention de la Green Lantern se focalise sur autre chose – sur un autre.
Bien que cela n’ait pas beaucoup de sens.


« Mais… tu es… je t’ai vaincu, Raymond… je… »

« Révise ton Histoire, David. Quand tu t’en prends à Atom, tu dois te rappeler de tous les détails – même les plus petits ! »

Ray-en-Armure bondit sur Chronos, et écrase violemment son poing armé sur son visage ; le propulsant au sol, douloureusement.
Le Vilain tente de se relever, mais Jessica utilise sa dernière maigre énergie pour le bloquer avec une corde. Une faible diversion, mais suffisante pour surprendre l’ennemi – et permettre à Ray-en-Armure d’activer un terrible rayon d’énergie, qui touche l’adversaire au torse !


« Tu as hurlé avant que tu as aidé Eobard Thawne, Reverse-Flash, à affronter Atom ? Tu n’as pas dû tout suivre, alors. Quand Atom a affronté le Bolide Négatif après son attaque de la Time Pool, un double temporel a été constitué – et a aidé l’Atom original contre Thawne !
Ce double temporel a survécu et a fui dans le Multivers… et c’était moi, enfoiré ! »


« Mais… mais… »

David Clinton concentre son énergie, et fait vieillir rapidement l’énergie du lasso, pour le faire disparaître ; mais s’il se libère, il est immédiatement happé par la poigne de Ray-en-Armure, qui s’empare de son col d’une main, et le menace de sa paume brillante avec l’autre.

« Tes manipulations temporelles se sont vues – et m’ont ramené ici. J’ai tout vu, David. J’ai vu tout ce que tu as fait… tout ce que tu allais faire ! J’allais me construire une vie ailleurs, j’allais me faire une vraie vie, et tu m’as forcé à revenir ! A me confronter à lui, qui a tout ce que moi je veux ! »

Ray-en-Armure hurle, et semble plein de fureur.
Alors que Jessica se remet de la destruction de son lasso, Ray-blessé remue – et se relève, difficilement.


« Aide… moi… »

Il grimace, mais se remet debout, et laisse son regard glisser sur la scène ; qui ne lui plaît guère.

« Hey… Ray… ça… va ? »

« Salut, Ray. Ça va aussi mal que tu peux le penser. Je suppose que tu vas me demander de le laisser vivre, hein ? De ne pas le tuer ? »

« Bien… vu, Ray. C’est… c’est ce que je vais te demander. »

« Sauf que j’ai pas envie, Ray. Pas après ce qu’il a fait. Pas après ce que j’ai dû subir, avec Thawne ou tout seul. Mais tu t’en doutais. »

« Ou… ouais, Ray. Je m’en doutais. »

Il soupire, puis se redresse en grimaçant.
Les deux Atoms se fixent, alors, et une tension réelle s’instaure entre eux, entre ces deux jumeaux physiques mais qui, très vite, se devinent différents… l’un semblant être devenu un tueur brutal et déterminé.
Un silence pesant s’installe – jusqu’à être brisé par une voix qu’on n’attendait plus.


« Pour… pour Anita… je… je ne te laisserais pas… t’en sortir… »

« Anita ? Mais de quoi tu parles ? »

David Clinton a reparlé, mais plonge autant Ray-en-Armure que Ray-blessé dans l’incompréhension.

« Ma… femme… que tu as… tuée… »

« Mais… je ne connais aucune Anita, et t’as jamais été marié, David… »

« Ca… ça me dit rien non plus… »

« Le Temps… n’effacera pas vos crimes… vous m’avez pris… Anita… je vous détruirais… je détruirais Raymond Palmer… tous les Raymonds… toute son existence ! »

Chronos, brisé par les coups et la stupeur, joint alors ses mains et mobilise ses pouvoirs…
Atom Villains Assemble! [Jessica] - Page 2 Ce1171d9d95df7780cb6ba43cc15339c?AccessKeyId=0DD506EB4C7DDF8325A2&disposition=0&alloworigin=1
… pour créer un vortex temporel, qui s’étend devant eux à chaque seconde !

« Vous mourrez, Raymond… TOUT ICI MOURRA PAR TA FAUTE !!! »
Revenir en haut Aller en bas
http://dc-earth.fra.co/t3185-atom-sa-petite-histoire-dans-la-gra
Jessica Cruz / GL
Jessica Cruz / GL
Super-Héros
Inscription : 20/11/2017
Messages : 290
DC : Wonder Woman ; Red Hood ; Starfire ; Poison Ivy
Situation : Ramenée à la vie récemment
Localisations : Secteur 2814
Team Atom
JLA

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Jeu 5 Avr 2018 - 20:55

Atom villains assemble!Ray Palmer & Jessica CruzLa scène était complètement surréaliste. Debout et affaiblie par les efforts qu’elle avait fourni, Jessica était devenue complètement inutile et sans défense. Elle pouvait, ceci dit, aider Ray à rester debout, à ne pas s’appuyer trop s’appuyer sur ses jambes si abimées. Si près de lui, ses humbles épaules en guise de béquille de secours, Jessica avait tout le loisir de voir la gravité des blessures de son partenaire. Le sang coulait sur son costume – qui était, d’ailleurs, en très mauvais état, et la façon dont il frémissait au moindre mouvement laissait présager nombre de fractures et brisures d’os. Elle glissa, aussi délicatement qu’elle le pouvait, un bras dans le dos de Ray pour le soutenir un peu mieux. Quand elle releva les yeux, ce fut pour assister à la conversation la plus étrange de toute son existence.

« Tu… » commença-t-elle, perdue, en montrant le second Ray du doigt. « Vous… êtes Ray ? » Elle tourna la tête vers son Ray. « Tous les deux ? Je… mmmh. Okay. »

Confuse, elle ravala les dizaines de questions qui déferlaient dans son esprit. Elle était peut-être complètement perdue, elle n’était pas non plus stupide. Ils s’étaient déjà croisés, et son rôle dans cette entrevue était inexistant. Elle en profita donc pour regarder le nouveau Ray de plus près, sa curiosité à peine camouflée. Il faisait la même taille, le même poids. Son armure était, de toute évidence, une revisite du costume traditionnel d’Atom sur une base bien axée sur la technologie. Elle ne voyait pas ses yeux, mais elle ne doutait pas qu’ils avaient la même couleur, la même forme. Ses lèvres, également, avaient la même courbure. Il avait le même menton. La même posture. Il était, en tout point, identique à Ray. Le cerveau de Jessica avait un peu de mal à faire face à cette étrange double vision.

Alors elle se mit inconsciemment en quête de différences. Et, à sa grande surprise, elle en trouva rapidement. Le second Ray était… plus agressif. Furieux, même. Ses poings se serraient par spasmes, ses mâchoires se crispaient, et le tout indiquait avec une certaine clarté ses futurs plans. Mais, il restait Ray – ou, tout du moins, une version de Ray, et elle ne pouvait pas s’empêcher de ressentir… quelque chose. Le besoin de le protéger, de le rassurer. De le soulager.

Malheureusement pour elle, pour eux et pour apparemment le reste de la ville, le temps était désormais compté. La riposte ultime de Chronos déchira le tissu de l’univers, et Jessica sentit la force invisible qui en émanait. Elle sentit, aussi, la menace que l’étrange portail représentait. Pas la peine d’être un Raymond pour le comprendre.

« Simon, » s’exclama-t-elle avec un sursaut avant de se tourner vers ce dernier.

Contrairement à elle, et les deux Ray, il était bien plus proche de l’étrange portail, et cette proximité ne plaisait pas à Jessica, surtout avec l’espèce de force gravitationnelle que ce dernier semblait dégager. Ce qui lui plut encore moins, ce fut le regard curieux de Simon, presque détaché. Ca avait donc toujours été une mauvaise habitude alors, cette tendance à se rapprocher un peu trop du danger sans en prendre conscience ! Le cœur de Jessica bondit dans sa poitrine, pompa un ultime jet d’adrénaline dans ses veines et, sans s’en rendre compte tout de suite, elle bondit également en avant, laissant derrière elle un Ray chancelant avec son double temporel.

« Non ! Recule ! » protesta-t-elle.

Elle serra les dents, prit son envol et manqua de s’écraser au sol à cause de son pouvoir épuisé, mais elle parvint à garder un petit mètre d’altitude – assez, en tout cas, pour aller plus vite que si elle avait couru. Son objectif n’était pas Simon. Pas directement. Il était temps de mettre fin à tout ça, temps d’apprendre à ce salopard quand s’arrêter.

Alors elle fonça droit sur Chronos. Elle fendit les airs jusqu’à finalement le percuter de plein fouet. Elle se servit du choc pour le déstabiliser un peu plus, mais elle ne s’arrêta pas pour autant. Les bras maintenant serrés autour de ce dernier, elle fonçait droit sur le portail, bien destiné à renvoyer son propriétaire dans le trou dont il venait.



© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Ray Palmer
Ray Palmer
Super-Héros
Inscription : 21/11/2015
Messages : 1547
DC : Mister Miracle ; Bruce Wayne ; Dr Fate ; Kalel.
Situation : Accusé de meurtre, complicité de meurtres, torture, menace cosmique globale et terrorisme. Libéré sous caution et mis à l'épreuve. Obligé d'intégrer et co-diriger une JLA pour le Président des Etats-Unis d'Amérique.
Localisations : Ivy Town.
JLA
Team Atom
Atom Villains Assemble! [Jessica] - Page 2 386562Rien

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Ven 6 Avr 2018 - 8:53
La situation échappe à tout contrôle.
Au-delà du plan abominable de Chronos contre Atom, par lequel il a mobilisé Bug-Eyed Bandit, Sting, Floronic Man, Panther, l’Homme au Masque d’Ion, Dwarfstar et une créature des bas-fonds… au-delà même du passage à tabac de Ray, et de l’arrivée de son double temporel, Ray-en-Armure… cela est devenu fou, maintenant.
Car le Temps lui-même est menacé.


« David, non… pourquoi… »

« Pourquoi ?! Mais t’es devenu con ou quoi, Ray ? Il fait ça parce qu’il est complètement fou ! »

Ray-en-Armure frappe violemment Chronos au visage – mais doit reculer, devant l’ampleur du phénomène.
Tétanisé, Ray-blessé assiste aux événements… et laisse Jessica partir, pour tenter de protéger Simon ; ça lui convient. Au moins, elle s’éloigne. Au moins, il peut espérer qu’elle soit en sécu…


« JESSICA, NON ! »

Son espoir s’envole, quand il voit la Green Lantern faire de même.
Trop affaibli, il ne parvient pas à se lancer pour l’arrêter – et assiste, impuissant, au choc terrible entre elle et Chronos, qui grimace et s’écroule ; mais si la jeune femme tente filer vers avec Clinton vers le vortex temporel, le Vilain parvient à se débattre, et frappe violemment l’Héroïne au visage, puis sur la poitrine.
Elle est alors forcée à le lâcher… mais quelque chose se passe, alors.


« JESSICA !!! »

Ray-blessé explose.
Témoin impuissant de l’événement, il assiste aux coups portés à la jeune femme – et il ne peut le supporter, comme il n’a pu supporté de la voir maltraitée par ses ennemis.
Il explose.
Et grandit, pour devenir à nouveau un géant… qui se précipite vers Chronos !


« TU OSES LA TOUCHER ! TU OSES LUI FAIRE DU MAL, APRES TOUT CE QUE TU AS DEJA FAIT ! JE SAIS PAS QUI EST ANITA, JE NE T’AI RIEN FAIT… MAIS TU M’AS TROP PRIS, DAVID ! ET TU T’EN ES PRIS A ELLE, SURTOUT ! »

Le Vilain est pris dans l’immense main d’Atom, et il le propulse au sol, dans une fureur absolue.
Et, à proximité, le vortex temporel ne cesse de s’agrandir.


« PERSONNE NE LA TOUCHE ! PERSONNE N’A LE DROIT DE LA TOUCHER ! TU ENTENDS ?! PERSONNE !!! »

A nouveau, Palmer ne se contrôle plus – mais la situation dégénère, car la menace du portail se fait de plus en plus précise.
Alors que le géant s’acharne, Ray-en-Armure s’est approché de Jessica, et l’aide à se relever. Son regard va de la scène du passage à tabac à elle, et un sourire triste glisse sur son visage usé, rongé par une barbe naissante.


« Ha… je suppose qu’il t’a enfin dit, alors ? Ou qu’il a commencé ? Je… j’ai divergé de la ligne de Ray après… après qu’on se soit rencontrés. Après qu’on ait commencés à se connaître. Et… et j’ai toujours su. On a toujours su, luciole. »

Il soupire, puis secoue la tête.

« Je ne devrais pas exister, Jess’. J’erre depuis des mois dans le Multivers, à trouver une place… qui n’est jamais la mienne ; je suis perdu. Je m’enferme, dans la solitude et la folie, et c’est pas bien.
Je… je suis désolé, si je t’ai fait peur. Et… et tu lui diras aussi… »


Son regard se fixe sur le géant, qui fracasse le Vilain au sol ; Chronos est encore vivant, mais en sale état.

« Tu lui diras de se calmer. Tu lui diras de consulter. Mais, surtout… »

Il se tourne vers elle – et la jeune femme peut voir les larmes, qui coulent silencieusement de ses yeux.

« … tu lui diras de te le dire. D’en profiter, de vivre et… de te le dire, oui. De te le dire tout le temps, car moi je ne pourrais pas – mais je le voudrais. Alors je le fais, mais qu’une fois. »

Un sourire d’une tristesse infinie s’égare sur ses lèvres.

« Je t’aime, luciole. »

Ray-en-Armure l’abandonne, alors.
Son armure s’active, il s’élève dans les airs, et file vers Ray-blessé-mais-géant et Chronos ; il tire sur son original, le repousse, et s’empare du Vilain quand le scientifique immense s’écroule.
Ray-en-Armure récupère David Clinton, grimace… et file dans le vortex temporel.
Atom Villains Assemble! [Jessica] - Page 2 Temporal_explosion_by_fasterthanchris
Le duo pénètre directement dans le portail, et une réaction en chaîne s’active…


… provoquant une gigantesque explosion temporelle, qui repousse tout le monde au sol !

Un silence de plomb s’impose.
Avant que, lentement, la vie revienne ; avant que, lentement, les mouvements reprennent.

Bug-Eyed Bandit, Sting, Floronic Man, Panther, l’Homme au Masque d’Ion et Dwarfstar retrouvent une autonomie, eux qui avaient été figés par Chronos ; mais les officiers de police, menés par Dean Mayland, aussi – et si le commissaire en veut à Ray Palmer, il s’occupe d’abord d’arrêter la bande de Vilains, trop sonnés pour réagir.
A proximité, Simon Baz retrouve une allure normale – et s’approche de Jessica, pour voir comment elle va et surtout comprendre ce qu’il se passe.

Les criminels sont donc arrêtés. Les éléments monstrueux disparaissent. Le quartier retrouve une forme de quiétude.
Et Atom reprend une taille normale… mais s’agenouille, figé, devant les cendres du vortex temporel.


« Non… non… »

Son coeur se serre.
De tristesse. De culpabilité. De honte. De douleur.
Mais surtout de culpabilité.


« Il… ils sont… ils… »

Un sanglot écrase ses mots.

« Il est… je… je suis… »

Chronos, David Clinton, est mort.
Et, comme il l’avait voulu, comme il l’avait espéré, comme il l’avait juré… Raymond Palmer, lui aussi, est mort.
Laissant un autre Raymond Palmer, un autre Atom, seul – seul survivant ; seul, face aux conséquences de ses actes, et aux disparitions de son existence.


Atom Villains Assemble! [Jessica] - Page 2 1022709-ray_1
Revenir en haut Aller en bas
http://dc-earth.fra.co/t3185-atom-sa-petite-histoire-dans-la-gra
Jessica Cruz / GL
Jessica Cruz / GL
Super-Héros
Inscription : 20/11/2017
Messages : 290
DC : Wonder Woman ; Red Hood ; Starfire ; Poison Ivy
Situation : Ramenée à la vie récemment
Localisations : Secteur 2814
Team Atom
JLA

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Lun 9 Avr 2018 - 21:59
Atom villains assemble!Ray Palmer & Jessica CruzJessica n’enregistra pas la douleur qui vint avec le premier coup. Focalisée sur le vortex qui se rapprochait trop lentement à son goût, elle puisait dans les dernières réserves de ses forces. Elle sentit sa lèvre éclater sous le coup que Chronos lui décocha au visage mais choisit d’ignorer l’onde de choc qui se répandit dans sa mâchoire où le goût ferreux du sang qui lui emplit la bouche. Elle avait un but, et elle était bien déterminée à l’atteindre. Elle ne put, cependant, rien faire contre le coup qui s’ensuivit. Par chance ou pratique, Chronos frappa directement dans ses poumons qui se vidèrent alors de leur air et laissèrent Jessica avec la terrible impression qu’elle suffoquait. Elle perdit le peu de concentration qui lui restait et lâcha immédiatement le vilain avant de rouler elle-même sur le béton, sur plusieurs mètres. Elle atterrit sur le dos, le corps lourd et tremblant, et perdit de vue, l’espace d’une très courte seconde les enjeux actuels. Son regard se perdit dans le ciel au-dessus de leurs têtes et ce n’est que le reflet surnaturel du vortex qui la ramena à la réalité. Ca, et la voix familière de Ray. LA voix qui, il lui semblait, pourrait la ramener d’entre les morts.

Elle se tourna sur le côté, le cœur battant à tout rompre. Elle crispa sa main sur sa poitrine et laissa échapper un bruit à mi-chemin entre une toux et un grognement, pour forcer ses poumons à accepter de nouveau l’oxygène dont elle avait si besoin.

« Ray… » tenta-t-elle, mais encore pantelante, elle ne put qu’émettre un croassement désespéré.

Les dents serrées, elle cracha une partie du sang qui continuer de lui inonder la bouche sur le côté pour finalement tenter de se relever. Elle n’eut pas à essayer longtemps, car à peine releva-t-elle la tête, qu’on lui tendit la main. Elle la saisit sans même hésiter, portée par un instinct qu’elle ne comprenait pas complètement, mais qui vouait une confiance totale en l’homme qui était Ray, sans être tout à fait Ray.

Elle laissa sa main dans la sienne même une fois debout.

« Je… Quoi ? » balbutia-t-elle. Oh, elle comprenait ce qu’il disait. Elle avait juste du mal à assimiler la suite d’évènements qui avaient mené à cette rencontre, à cet instant précis – aux mots qu’il disait alors que Ray, son Ray, se battait à quelques pas. Elle devait aller l’aider, elle devait le calmer, mais pourtant… pourtant, elle ne pouvait pas lâcher cette main qu’elle finit même par agripper quand il l’appela luciole.

« Ray, » commença-t-elle, avec douceur. « Jamais tu ne pourrais me faire peur. »

Elle suivit son regard quand il se tourna vers son double. Elle n’arrivait pas à séparer ce qu’elle ressentait, à voir deux personnes différentes. Dans le meilleur des cas, elle voyait deux facettes différentes d’un seul et même être. Un être qui comptait plus que tout pour elle. Elle se prit de pleine force l’inquiétude de voir Ray perdre de nouveau pied, de le voir si enragé et ignorant des nombreuses blessures que sa nouvelle taille n’avait fait que rendre encore plus terribles, mais aussi l’inquiétude de faire face à un visage bien plus marqué, un visage qu’elle connaissait tellement bien qu’elle put lire sans difficulté ce qu’il ne lui dit pas.

« Arrête, » riposta-t-elle, son inquiétude grandissante. « Arrête-ça, je t’en prie. »

Elle resserra ses doigts sur ceux de Ray et s’efforça de maintenir sur lui une poigne de fer avant de se rapprocher et d’essuyer une de ses joues, le regard brûlant de détermination.

« Je t’aime aussi, » avoua-t-elle, sans la moindre hésitation.

Elle dirigea sa main vers l’autre joue de Ray, mais ses doigts n’atteignirent jamais leurs cibles. Il s’échappa et lui glissa littéralement entre les doigts avec une facilité terrible qui devait la hanter jusqu’à la fin de sa vie. Ses doigts se refermèrent dans le vide et elle leva les yeux, comme au ralenti, pour le voir s’élever au-dessus d’elle, loin d’elle, et cette vision ainsi que tout ce qu’elle sous entendait la plongea dans un sentiment d’urgence terrible. Elle réagit et reprit le dessus sur sa surprise et sa confusion, mais il était déjà trop tard. Déterminé – comme il l’était toujours – Ray avait déjà séparé son double de Chronos et s’était emparé de ce dernier.

Jessica s’élança, sans réfléchir.

« NON ! »

Elle courut, tendit la main, et crut voir dans la distance qui rétrécissait une chance – son unique chance – jusqu’à ce que le sol sous ses pieds tremble et la rappelle à l’ordre. A quelques pas d’elle, mais à l’opposé du vortex, Ray s’était écroulé, toujours assez grand pour avoir marqué le bitume dans sa chute. Jessica dut faire un choix, et elle le fit en un battement de cil, mais elle eut la très nette impression que son cœur se brisa dans la prise de cette décision, et quand elle dérapa sur le sol pour se diriger vers le Ray qui était au sol, il lui sembla alors que son corps s’était alourdi.

Elle ne vit pas le vortex exploser, mais elle fut propulsée en avant par le souffle de la réaction en chaîne comme tout le monde qui en était assez prêt. Elle tomba une nouvelle fois sur l’asphalte, ses genoux et poignets encaissant le plus gros du choc, mais elle ne prit pas la peine de reprendre ses esprits cette fois-ci. La ville sembla se réveiller tout autour d’elle mais elle n’y prêtait pas attention. Ses yeux remplis de larmes n’étaient focalisés que sur une seule chose : Ray.

Elle continua son chemin à quatre pattes jusqu’à ce qu’une main ne se pose sur son épaule.

« Jess ? Qu’est-ce… Qu’est-ce qu’il s’est passé ? Ca va ?! »

Elle jeta un regard par-dessus son épaule et soupira de soulagement en voyant le visage de Simon recouvert de son masque de Lantern. Elle le laissa l’aider à la relever, mais quand il fit mine de vouloir jeter un coup d’œil aux quelques égratignures qu’elle avait, elle secoua la tête et s’écarta.

« Attends, je… Attends. »

Elle se détourna et s’avança en boitant jusqu’à Ray, qui était agenouillé au sol, l’air dévasté devant les ruines de ce qu’il venait de se passer. Elle prit un air déterminé, effaça d’un revers de la main les larmes et le sang sur son visage avant de finalement s’arrêter près de lui.

« Ray, » dit-elle en passant ses doigts tremblants dans ses cheveux. « Il faut aller à l’hôpital, je… je vais t’amener. »

Ses doigts suivirent la courbe de sa tête jusqu’à finalement aller se poser sur le creux de sa nuque. Elle suivit son regard jusqu’aux cendres du vortex et son masque de détermination et de force intérieure se brisa alors que les larmes se remettaient à couler. Elle se laissa tomber à genoux devant Ray et prit son visage entre ses mains avant de les écarter presque immédiatement, de peur de lui avoir fait mal. Il était recouvert de sang, de plaies, de bleus… C’était plus qu’elle ne pouvait supporter.

« Ca va aller, » souffla-t-elle. Elle reposa sa main sur sa nuque et l’obligea doucement à s’incliner vers elle et à lâcher ces cendres du regard. « Ca va aller. Je suis là, » répéta-t-elle avant de déposer un long baiser sur son front.

Elle l’enlaça et le serra contre elle du mieux qu’elle le pouvait sans lui faire mal. Elle le blottit contre elle et caressa doucement les cheveux à l’arrière de sa tête. Elle aperçut, du coin de l’œil, son gant d’ordinaire blanc désormais tâché de sang.

« Je t’en prie, » reprit-elle, d’une voix bien moins assurée. « Je t’en prie, laisse-moi t’amener à l’hôpital. Viens avec moi. Viens avec moi, Ray. » Elle ferma les yeux sur les larmes qui se rassemblaient dans ses yeux. « S'il te plaît. »



© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Ray Palmer
Ray Palmer
Super-Héros
Inscription : 21/11/2015
Messages : 1547
DC : Mister Miracle ; Bruce Wayne ; Dr Fate ; Kalel.
Situation : Accusé de meurtre, complicité de meurtres, torture, menace cosmique globale et terrorisme. Libéré sous caution et mis à l'épreuve. Obligé d'intégrer et co-diriger une JLA pour le Président des Etats-Unis d'Amérique.
Localisations : Ivy Town.
JLA
Team Atom
Atom Villains Assemble! [Jessica] - Page 2 386562Rien

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Mar 10 Avr 2018 - 8:50
Ray Palmer est brisé.
Bien moins physiquement que psychologiquement.

A genoux dans le cratère formé par le choc de son corps de géant sur le sol, ses yeux boursouflés par les coups et les plaies, le corps recouvert de blessures sanguinolents, il subit des dizaines de signaux de douleurs – mais ne s’en préoccupent guère ; ne les sent même pas.

Toute son attention, tout son esprit sont concentrés sur autre chose.
Sur les ruines du vortex.
Sur les cendres de David Clinton… et de lui-même, de ce double qui s’est sacrifié.
Et de sa vie, qu’il semble redécouvrir.

Jessica, à proximité, se remet du terrible choc – moins de l’onde du vortex qui explose, que de la disparition de Ray-en-Armure. Ce dernier, violent, agressif, déterminé, a pu dire à la jeune femme ce que Ray-blessé n’ose prononcer depuis des mois… mais ce dernier n’a rien entendu, et ne peut même s’en préoccuper ; son âme est ailleurs.

La jeune femme échange avec Simon, vérifie certaines choses… et va vers lui.
Elle s’approche, elle glisse ses doigts tremblants dans ses cheveux, puis se posent sur sa nuque ; il ne bouge pas – mais il la sent.
Il frissonne, par sa simple présence ; mais il ne dit rien. Il ne peut rien dire.
Elle parle, alors. Elle tente de le rassurer, de l’aider. Elle l’embrasse sur son front, et tremble en réaction ; un tremblement doux, étonnant.

Puis… elle l’enlace.
Elle le prend contre lui. Elle caresse ses cheveux. Elle s’empare de lui.
Et le supplie.
Elle le supplie d’accepter. Elle le supplie de la laisser faire. Elle le supplie d’arrêter, et de prendre soin de lui.

Elle le supplie, il s’en rend compte.
Comme il se rend compte de ce qu’il s’est passé – de ce qu’il s’est vraiment passé.
Ce qu’il a fait. Ce que d’autres ont fait.
Mais, surtout, de ce que lui a fait.


« J… Jess’. »

Sa voix est faible, à peine un murmure.
Il demeure figé – mais parle.


« Je… je suis tellement désolé… »

Il bouge, enfin. Il s’anime.
Et lève, tremblant, ses bras – pour, aussi, enlacer la jeune femme, qui ferme les yeux pour chasser ses larmes.


« C’est… tout… tout est de ma faute… il… il a… »

Palmer pousse un profond soupir, plein de tristesse et de culpabilité.

« Jean… folle… Sue, Jack Drake, Digger, Ralph… les Morlaidhans… Adam… le Multivers… Jade… je… il… il a… c’est de ma faute… je… je suis tellement désolé… »

Il veut s’abandonner.
Il veut s’écrouler, il veut disparaître, il veut s’enfoncer dans la culpabilité et ne plus en sortir.
Mais non.
Il ne le fera pas ; il ne le fera plus.
A cause d’elle. Grâce à elle.


« Je… je suis désolé de… de ne pas… de foncer… de… m’énerver… je… je suis désolé de t’inquiéter… je… »

Ray prend une grande inspiration ; et resserre leur étreinte, malgré ses douleurs nombreuses.

« Je veux bien aller à l’hôpital, luciole. »

Les larmes coulent silencieusement sur son visage.
Son esprit est brisé, par les conséquences de ces événements ; mais son cœur… son cœur vit, encore. Par elle.


« Si… si tu acceptes de m’accompagner… malgré… malgré… »

Atom ne peut finir sa phrase – autant parce qu’il ne peut, encore, mettre des mots réels sur sa souffrance, que parce que son corps ne le supporte plus.
Il s’écroule, inconscient.
Vaincu.
Au moins pour le moment.

Revenir en haut Aller en bas
http://dc-earth.fra.co/t3185-atom-sa-petite-histoire-dans-la-gra
Contenu sponsorisé

MessagePosté le:
Revenir en haut Aller en bas
 

Atom Villains Assemble! [Jessica]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» Point de Jessica ?
» photostory The quest of jason ( poupee Tonner)
» re-custo de Jessica ( SH )
» CONFIDENTIALITE ASSUREE de Jessica Brody
» Remerciements

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: La Terre :: Ivy Town-