RA'S AL GHUL - and he who was dead came forth

Inscription : 16/04/2017
Messages : 304
DC : Conner Kent.
Localisations : Tapi dans l'ombre.
Secret Society
Shadowpact
MessagePosté le: Sam 10 Fév 2018 - 20:41
La plus belle ruse du Diable, c'est de nous faire croire qu'il n'existe pas.


Nom et Prénom : Ra's Al Ghul.
Pseudonyme(s) : Ra's Al Ghul, et quantité d'autres au fil du temps.
Âge : Environ 600 ans.
Genre : Masculin.
Orientation : Hétérosexuel.
Nationalité : Supposément égyptienne.

Base d'opération : Mobile.
Groupe : Super-vilains.
Faction(s) : Ligue des Assassins.
Statut : Veuf.
Profession : Homme d'affaires, éco-terroriste, meneur d'une organisation criminelle.

Description physique : Étant donné son grand âge, Ra's a eu plus de temps qu'il n'en faut pour parfaire sa condition physique. S'astreignant lui-même au rude entraînement qu'il impose à sa Ligue des Assassins, il a su se tailler un physique au pinacle de ce que permet l'humanité.
Sa musculature sèche est néanmoins masquée la plupart du temps par des vêtements amples, de coupe orientale ; l'opulence que suggèrent ses tenues n'est d'ailleurs pas sans souligner le luxe qu'il a su acquérir. Le vert et l'or en seront toutefois des composantes quasi-systématiques.

Ra's Al Ghul a l'apparence d'un homme dans la force de l'âge - ce qui est plutôt flatteur considérant les quelques siècles depuis lesquels il arpente le monde. Ses bains réguliers dans les Puits de Lazare ont su lui garantir une forme d'éternelle jeunesse, et la vigueur qui l'accompagne. Ainsi sa chevelure noire qui lui laisse le front dégagé ne compte-t-elle que quelques mèches grises au niveau des tempes ; et il serait facile de voir dans les pointes qu'elle trace au niveau de ces dernières les cornes du démon dont il se veut la tête.

Si incertaines que soient ses origines exactes, l'on s'étonnera peut-être de trouver des yeux clairs chez quelqu'un venant de cette partie du globe - car c'est d'un regard d'émeraude qu'il embrasse le monde qu'il entend purifier. À sa ceinture d'étoffe précieuse, il n'est pas rare de discerner le manche d'un cimeterre de haute facture, dont la longueur effilée disparaît sous les pans de sa vaste cape.
Si tout est fait pour le parer d'une noble allure, d'une élégance propre aux gens de haut rang, il sera facile à l'oeil exercer de discerner l'attitude d'un fauve prédateur dans chacun de ses mouvements - d'une bête prête à frapper. La question étant de savoir sur qui ses crocs vont se refermer...

Description psychologique : Ra's Al Ghul est un homme d'une intelligence remarquable. Tout immortel que l'on soit, on ne se fait pas une place sur cette planète aussi confortable que celle qu'il a su se ménager sans avoir de la suite dans les idées. Oui, cela fait bien longtemps qu'il est de ce monde - et c'est un temps qu'il a su mettre à profit pour rassembler des forces considérables.
Ainsi, son esprit toujours aiguisé est-il garni de plus de connaissances qu'un homme ne devrait pouvoir en rassembler en toute une vie, si interminable soit-elle. Ce vaste savoir - et le nombre invraisemblable de domaines qu'il englobe - lui permettrait de faire à l'humanité plus de bien que quiconque... S'il n'était pas résolu à en provoquer l'extinction.

En effet, la Tête de Démon abhorre le genre humain avec passion, et n'hésitera pas à faire des victimes innocentes si le besoin s'en fait sentir dans l'accomplissement de ses plans. À ses yeux, la nature - que ce soit la faune ou la flore - se doit de prévaloir sur le fléau que constitue la société moderne ; cette dernière n'est autre qu'un virus, une maladie que le médecin qu'il a un jour été s'est juré de guérir coûte que coûte. À cette fin, il n'hésite pas à se montrer cruel et impitoyable envers ses ennemis - dont le nombre sans cesse croissant ne semble pourtant pas suffire à le dissuader.

Cette obsession est, pour partie, due à ses bains répétés dans des Puits de Lazare afin de maintenir son éternelle jeunesse. En effet, si ceux-ci possèdent des vertus hors du commun lorsqu'il s'agit de soigner le corps, ils le font au détriment de l'esprit ; et si Ra's Al Ghul y résiste mieux que la plupart de ceux qui ont un jour eu le malheur d'y plonger, il n'en est pas moins hanté par la folie. De là vient peut-être qu'il ne réalise pas l'énormité de ses sombres projets... À moins que ce soit parce qu'il a les moyens de ses ambitions.

Version(s) : Pré-52 essentiellement.

Histoire : Celui qu'on connaîtrait plus tard sous le nom de Ra's Al Ghul vit le jour il y a plus d'un demi-millénaire de cela, avec les sables du désert arabe pour berceau. Très tôt, il se découvrit un intérêt pour les sciences, mais la vie d'errances de la tribu nomade dont il faisait partie l'empêchait de vivre cette passion à son plein potentiel.
Dès qu'il fut en âge de le faire, il partit donc pour la ville afin d'y entamer des études dans ce domaine, se révélant bientôt être un élève des plus talentueux. Grâce à ce talent, il fut en mesure de devenir médecin, et la stabilité allant de pair avec cette situation lui permit d'épouser sereinement la femme qui partageait déjà sa vie depuis quelques années : Sora, dont il était éperdument amoureux.

Quelques temps après cela, ses recherches le menèrent à découvrir les Puits de Lazare et leurs propriétés régénératrices, véritable Saint-Graal aux yeux d'un guérisseur tel que lui. Hélas, ceux-ci allaient devenir la cause de son malheur tandis qu'il traitait à leur aide un noble de la cité à l'article de la mort.
Grand mal lui en prit : frappé d'une démence qui ne fit qu'accentuer les vices déjà bien présents chez lui, son patient suffoqua sa bien-aimée sans qu'il puisse l'en empêcher. Hélas, le meurtrier n'était autre que le fils du roi - dont le père accusa Ra's d'être responsable de la nouvelle folie de son fils, au mépris du fait qu'il venait de lui sauver la vie.

Ainsi le pauvre homme n'eut-il pas même le temps de pleurer sa perte qu'il fut mis aux arrêts et condamné à mort pour ce crime qu'il n'avait pas commis. Non pas par le biais d'une exécution sommaire, mais par celui d'une lente et effroyable torture... Dont les prémices n'étaient autres que de rester enfermé dans une cage en compagnie du cadavre de sa bien-aimée, sans même assez d'espace pour pouvoir vraiment en détourner le regard.

Fort heureusement pour lui, Ra's avait eu le temps de se tailler une solide réputation avant de finir derrière les verrous ; ainsi finit-il par être libéré par le fils d'une femme âgée, dans l'espoir que ses compétences en médecine pourraient sauver sa mère. Malheureusement, que ce soit par manque de savoir-faire ou en raison de son état mental catastrophique, il ne put rien faire pour elle - mais n'en était pas moins libre, désormais.

Physiquement, du moins - car il ne se délivrerait jamais du souvenir de ce qu'il venait de vivre ; de ce que cette terrible expérience lui avait coûté. Accompagné de celui ayant brisé ses chaînes, il retourna auprès du clan au sein duquel il avait vu le jour, et quémanda leur aide pour accomplir sa vengeance. Son oncle, qui en était à la tête, accepta de lui prêter main-forte - et ensemble, ils commencèrent à planifier la mort du roi et de sa progéniture démente.

Déjà à l'époque, Ra's était quelqu'un d'extrêmement érudit - et très en avance sur son temps. À l'aide de ses connaissances aiguisées en matière de maladies, il choisit avec le plus grand soin celle qu'il destinerait au prince - et la lui fit parvenir à l'aide d'un cadeau empoisonné. Il ne fallut pas longtemps pour qu'il soit atteint des premiers symptômes.
Incapable d'y trouver un remède, le roi - malgré le traitement qu'il lui avait infligé la dernière fois qu'il avait fait appel à ses services - envoya chercher Ra's pour lui demander de l'examiner. Refusant d'accorder son aide, celui-ci préféra tuer le père comme le fils - et ouvrir en grand les portes du royaume aux guerriers qu'il avait rallié à sa cause, qui dévastèrent les lieux et ne laissèrent aucun survivant.

C'est alors qu'il se baptisa lui-même la Tête du Démon - Ra's Al Ghul - pour la toute première fois ; un nom qui ne l'a plus quitté depuis. Le symbole d'une nouvelle vie, une vie qu'il consacrerait toute entière à soigner l'humanité de la corruption dont ses victimes, par leurs actes odieux, lui avaient fait prendre conscience. Une nouvelle vie, oui - et elle serait longue : il avait les moyens de s'en assurer.

Après cela, il partit en voyage - toujours accompagné de son oncle et du jeune garçon dont il avait échoué à sauver la mère. Tous trois avaient régulièrement recours aux vertus des Puits pour s'assurer une forme d'immortalité. Leur voyage les mena jusqu'à Londres avant que Ra's Al Ghul se rende compte que le garçon gardait une trace écriture de leur périple - et de l'existence de leur secret par la même occasion.
Refusant de partager celui-ci avec qui que ce soit d'autre, Ra's tenta de se débarrasser de son compagnon de route et de son journal dans le même temps - et s'il arriva à ses fins, il fut grièvement blessé par la même occasion. Contraint de se plonger lui-même dans les eaux curatives pour être tiré d'affaires, il découvrit à son réveil que son oncle - absent lors des faits - avait quitté la capitale britannique, emportant avec lui les documents en question.

Durant les siècles qui suivirent, Ra's s'attela à maîtriser toutes sortes de compétences et de connaissances, assimilant notamment la plupart des styles de combat que la Terre ait porté. Le temps était son allié : fort des Puits de Lazare dont il était l'une des très rares personnes à connaître l'existence - et il s'assura de faire disparaître tous ceux qu'il avait à un moment ou à un autre mis dans la confidence -, il avait l'éternité devant lui pour atteindre la perfection - ou s'en rapprocher autant que faire se peut.

Il en profita également pour s'enrichir dans des proportions, qui, encore aujourd'hui, doivent lui permettre de compter parmi les plus grandes fortunes mondiales. Il employa ce juteux pactole à bon escient, notamment en fondant le Démon - une organisation ayant pour unique but de le soutenir dans sa campagne purificatrice, dont découlerait plus tard la mythique Ligue des Assassins.

Cette confrérie prit ses quartiers sur Infinity Island - une île de l'océan indien dont Ra's avait entrepris la conquête après avoir pris connaissance de la présence d'un Puits de Lazare en son sein. Les autochtones furent décimés ; les quelques survivants furent quant à eux réduits en esclavage. À la force du fouet, la Tête de Démon les força ainsi à détruire leur propre patrimoine pour bâtir en lieu et place un domaine susceptible d'accueillir ses suivants dans les meilleures conditions.

Bien que toujours hanté par le souvenir de sa première femme, de sa première flamme, il finit par trouver la force de s'unir à nouveau vers la fin du vingtième siècle à une certaine Melisande, qui lui donna trois enfants ; un garçon et deux filles. Pour différentes raisons, ces derniers furent loin de lui apporter la satisfaction qu'il aurait pu en attendre - mais ceci est une autre histoire.

Bien longtemps après, un certain Bruce Wayne fit cependant l'acquisition de l'île - qui, d'un oeil extérieur, semblait à l'abandon - par des moyens autrement plus légaux que ceux qu'il avait lui-même employés. Bien décidé à ne pas abandonner ses terres si facilement - bien qu'il en ait saisi nombre d'autres depuis lors -, Ra's suivit la chose de près, se tenant prêt à agir contre le milliardaire si celui-ci devait menacer la pérennité de ses opérations.

S'il pouvait la plupart du temps compter sur la dévotion inconditionnelle de tous ses soldats, Ra's devait de temps à autre faire face aux penchants séditieux de certains d'entre eux. Ce fut notamment le cas avec Ebenezer Darrk, qui, bien qu'il lui eut confié la direction de la Ligue, n'hésita pas à se retourner contre lui en kidnappant sa fille après une altercation entre les deux hommes.
Peu avant, Darrk s'était cependant confronté au Chevalier Noir de Gotham alors qu'il tentait de remplir un contrat. Celui-ci intervint pour sauver la fille du Démon - qui, une fois sa liberté recouvrée, causa la mort de son ravisseur pour faire bonne mesure, bien qu'en état de légitime défense. Malgré cette funeste conclusion, cette rencontre devait toutefois jeter les bases d'une romance à naître.

Intrigué par le récit des événements et l'émoi que le justicier semblait provoquer chez sa descendante, Ra's commença également à s'intéresser à lui. Il se mit alors à mener à son sujet une enquête approfondie - au cours de laquelle il fut en mesure de percer à jour la double-vie qu'il menait et sa réelle identité. Nourrissant un intérêt croissant pour l'individu, il mit en place un scénario voulant que Talia ait été enlevée une nouvelle fois, et ce de la même manière que Dick Grayson - qui officiait encore en tant que Robin - pour voir de quelle manière il allait s'y prendre pour les sauver.

N'étant pas dupe, le justicier de Gotham l'interrogea sur les raisons de ce subterfuge après en être venu à bout - ce à quoi Ra's répliqua que c'était pour lui une manière de s'assurer qu'il soit un héritier à la hauteur, étant disposé à lui offrir la main de sa fille et par là même les clés de tout ce qu'il avait construit.
Informé plus en détail, Batman laissa l'offre en suspens, sans que Ra's daigne cependant se faire oublier de celui qu'il désignait désormais sous le nom de « détective » pour s'être distingué en tant que tel ; il lui arriva régulièrement de le contacter au sujet d'affaires à résoudre, appréciant de le voir se démener pour triompher même des plus complexes d'entre elles.

Le Chevalier Noir finit cependant par comprendre que les intentions de Ra's Al Ghul étaient loin d'être aussi nobles qu'il voulait bien le faire croire, et devint dès lors un adversaire farouche. Malgré cette opposition, leur relation resta caractérisée par une forme de respect mutuel dont bien peu des ennemis de la chauve-souris pouvaient se targuer.
Cette rivalité les amena tout naturellement à se livrer bataille à de nombreuses reprises, que ce soit sur le terrain de l'esprit - en laissant au Batman le soin de déjouer ses plans les plus retors pour sauver l'humanité - ou sur celui du corps, via leurs dantesques duels à l'épée.

C'est au terme de l'un de ces derniers qu'ils finirent par se départager, après des heures de lutte acharnée en plein désert - qui ne toucha à son terme qu'après qu'un scorpion ait failli faire succomber Batman aux effets de son venin. Se croyant enfin débarrassé de son adversaire, Ra's commit l'erreur de baisser sa garde - et fut finalement vaincu par celui-ci, qui avait reçu l'antidote des mains de sa propre fille. À la merci du vainqueur, Ra's finit pour la première fois sous le contrôle des autorités - au moins pour un temps.

Tandis qu'il séjournait derrière les barreaux, le Chevalier Noir fut d'ailleurs l'un de ses rares visiteurs - non pas par courtoisie, mais pour l'interroger alors que Talia semblait avoir péri de ses propres mains, lui attirant la méfiance des citoyens de Gotham.
Il s'avéra cependant que ce n'était que l'une des machinations de Ra's visant à faire de lui la cible de l'opinion publique pour qu'il soit contraint à quitter la ville qu'il protégeait si ardemment - et, pourquoi pas, trouve refuge à ses côtés. Il alla jusqu'à se tirer une balle dans la tête pour lui en faire là encore porter la faute. Hélas, le sombre héros fut finalement en mesure de rétablir la vérité, et avec elle sa réputation.

Une bien maigre victoire, cependant - Ra's Al Ghul ayant profité de la confusion pour quitter le confort de sa geôle.

Celui qu'il croyait être son oncle - son père en réalité - finit par refaire son apparition ; sous le nom du Sensei, il tenta de prendre le contrôle de la Ligue des Assassins. N'ayant aucunement l'intention de lui céder son armée de fidèles, Ra's manœuvra de manière à dresser le Batman contre lui.
La Tête de Démon savait pouvoir compter sur son ennemi de toujours pour acculer l'usurpateur, et il ne fut pas déçu du résultat : ainsi n'eut-il plus qu'à lui porter l'estocade pour reprendre le plein contrôle de son organisation avant que le Chevalier Noir n'ait pu mener à bien son démantèlement.

Cette collaboration temporaire ne l'empêcha cependant pas d'ourdir par la suite la ruine de Bruce Wayne et de sa compagnie afin d'acquérir cette dernière - ainsi que les titres de propriété d'Infinity Island. Ce nouvel épisode dans leur éternelle confrontation les amena à disputer un nouveau combat sur l'île, au bout duquel Ra's parut une nouvelle fois trouver la mort - mais dut sa survie au Puits local, plus puissant encore que ceux qu'il avait l'habitude d'utiliser.

Ce ne fut bien évidemment pas la fin de leur antagonisme - qui devait s'envenimer au fil du temps tandis que Ra's devenait de plus en plus entreprenant dans sa démarche d'épuration de l'humanité, poussant plus d'une fois les habitants de Gotham au bord du génocide.
Son acharnement envers Batman mit d'ailleurs à mal ses relations avec Talia, qui gardait envers celui-ci une sincère affection - assez pour garder l'enfant d'une nuit d'égarement, mais pas pour lui en révéler l'existence ; pas tout de suite, du moins.

Ra's ne recula devant aucune bassesse pour mener la vie dure au Chevalier Noir, allant jusqu'à profaner la tombe de ses parents et cacher leurs corps pour se construire une diversion tandis qu'il infiltrait la Bat-Cave. Lors de cette intrusion, il récupéra des plans secrets que Batman avait préparé pour vaincre - voire tuer - ses coéquipiers de la Justice League si ceux-ci devaient un jour se détourner du droit chemin.
Le maître des assassins ne fut pas long à les mettre en pratique, et manqua de peu d'arriver à ses fins ; mais si leur élimination était un échec, la confiance qu'ils portaient au justicier de Gotham était quant à elle bel et bien détruite, menant à son exclusion provisoire de la Watchtower.
Hélas, ce n'était rien que le temps ne saurait arranger, mais Ra's ne s'en félicita pas moins pour ce résultat - isoler son successeur, le priver du soutien de ses pairs pour qu'il finisse par voir en lui sa dernière option étant encore et toujours dans ses projets.

Et force est de constater que leurs destins étaient étroitement liés, puisque sa fille Talia fit la découverte d'un Jason Todd mystérieusement revenu à la vie après sa mort aux mains du Joker. Curieux de la manière dont cela s'était produit, Ra's accepta qu'elle le garde à ses côtés - du moins pour un temps, l'esprit brisé de l'adolescent ne montrant aucun signe d'amélioration. En désespoir de cause, Talia précipita celui-ci dans un Puits de Lazare - encourant la colère de son père qui, malgré les siècles, ne supportait toujours pas que qui que ce soit d'autre que lui y ait recours.

Si Talia était celle apparaissant le plus souvent à ses côtés, Ra's avait une autre fille ; du nom de Nyssa Raatko, celle-ci était née d'une relation éphémère avec une jeune femme russe alors qu'il visitait le pays dans le courant du dix-huitième siècle.
Après avoir gagné ses faveurs en retrouvant sa trace et démontré ses qualités guerrières, au point qu'il la laissât se servir de ses Puits jalousement gardés pour prolonger son existence, celle-ci avait cependant fini par déchanter en voyant jusqu'où il était prêt à aller pour le bien de sa mission - et se désolidarisa de cette dernière.
Bien que courroucé par cette décision, Ra's s'abstint de tout châtiment, se contentant de la déshériter et de couper les ponts - si bien qu'elle ne put compter sur aucun secours de sa part quand elle et toute sa famille échouèrent dans un camp de concentration lors de la seconde Guerre Mondiale. Le tenant pour responsable de ses malheurs, auxquels elle a miraculeusement survécu, elle s'employa à le lui faire payer des décennies plus tard.
Et si elle obtint satisfaction en lui transperçant le coeur, ce ne fut pas avant que Ra's l'ait convaincue du bien fondé de ses objectifs. Ainsi, la jeune femme rejoignit à nouveau les rangs de la Ligue pour reprendre aux côtés de sa soeur la lutte contre Batman là où leur défunt père l'avait laissée.

Mais celui-ci n'avait pas encore dit son dernier mot ; et si le Batman supervisa en personne sa crémation pour s'assurer qu'il ne reviendrait pas cette fois d'entre les morts, Ra's avait prévu d'autres moyens d'assurer son retour. L'un d'entre eux n'était autre que le Fantôme Blanc, curieux personnage ayant de toute évidence entretenu des liens étroits avec Ra's et évoluant avec aise au sein de la Ligue.
À l'insu de Talia, il échafauda un rituel grâce auquel il pourrait transférer l'essence de Ra's dans le corps de Damian - l'enfant qu'elle avait eu de Bruce il y a de cela quelques années. Hélas, la jeune femme sentit le danger et réussit à s'enfuir avec son fils avant qu'il n'ait pu mener son projet à bien. Le Fantôme - en réalité Dusan, le propre fils de Ra's Al Ghul, ostracisé pour son albinisme - sacrifia alors sa propre vie pour devenir un réceptacle de substitution.

Reprenant lentement la pleine possession de ses moyens, l'ancien médecin fut ainsi en mesure de reprendre ses incessantes querelles avec le Chevalier Noir et ses différents protégés - l'un d'entre eux, Tim Drake, parvenant même à obtenir de sa part un respect presque équivalent à celui qu'il porte à son mentor.
L'enfant de Talia s'est depuis à son tour rangé du côté du justicier masqué après que sa mère lui en ait confié la garde, endossant à son tour le rôle de Robin et désavouant son héritage obscur, au grand mécontentement de son grand-père.

Récemment, la Tête de Démon semble une fois de plus avoir quitté ce monde, laissant son empire décapité aux mains de son indigne petit-fils - mais pour combien de temps ?

Famille : le Senseï, son père ; Sora et Melisande, feu ses épouses ; Talia, Nyssa et Dusan, ses enfants ; Damian, son petit-fils.
Alliés : Ubu ; Talia au gré de ses humeurs ; la Ligue des Assassins - et tout autre partisan à sa cause.
Ennemis : Les héros et Batman en particulier ; le genre humain dans son ensemble.

Pouvoirs/Capacités/Équipements/Relations : Ra's Al Ghul est un combattant d'exception. Il a passé plusieurs siècles à raffiner sa technique, que ce soit à l'épée ou au corps-à-corps, si bien qu'il est en mesure de rivaliser avec les meilleurs - ou même les surpasser. Car ce que ses compétences - toutes remarquables qu'elles soient - ne lui permettent pas, il le compense par la ruse, dont il ne semble jamais à court ; son absence de scrupules lui permettra le plus souvent d'avoir le dernier mot. Qui plus est, ses séjours réguliers dans les Puits de Lazare ont renforcé son corps, le dotant d'une force et d'une agilité hors-normes.

Son grand âge lui a de surcroît permis d'accumuler un savoir colossal dans une multitude de domaines divers et variés, notamment occultes ; s'il ne pratique pas couramment les arts obscurs, il n'en a pas moins retenu quelques secrets - très notamment celui de transférer son âme dans une autre chair si la sienne venait à le trahir. C'est toutefois en science et en médecine que son érudition est la plus importante, celles-ci étant ses thèmes de prédilection.

Somme toute, tant la longévité extraordinaire que lui valent son utilisation continue de ces derniers que sa capacité à s'emparer du corps d'autrui, sans parler de ses prouesses martiales, font que Ra's Al Ghul est pratiquement immortel - ou du moins ne reste-t-il jamais très longtemps au royaume des ombres.

Son intelligence n'est plus à prouver, se traduisant aussi bien par une impressionnante capacité de déduction que par un sens tactique prodigieux qui ont plus d'une fois donné des sueurs froides au Batman - dont il est l'un des rares à avoir percé à jour l'identité. Enfin, il peut se vanter de posséder un charisme considérable - assez pour rallier sous sa bannière les meilleurs tueurs que le monde ait porté et lui valoir leur loyauté.

Toute tête pensante se devant d'avoir un corps, Ra's Al Ghul a sous sa coupe une armée de suivants, des plus illustres aux plus anonymes : la plupart des plus grands assassins de l'histoire ont à un moment ou à un autre suivi ses enseignements.
Ces légions de fidèles, conditionnés à obéir au moindre de ses ordres, lui donnent les moyens d'étendre à travers le monde une influence tentaculaire. La fortune titanesque qu'il a su amasser durant sa très longue vie est quant à elle mise à profit pour former et armer tout ce beau monde, et ainsi s'assurer qu'ils laissent dans leur sillage toujours plus de victimes.
S'il demeure leur spécialité, le meurtre n'est toutefois pas leur seule et unique attribution, certains pans de l'organisation étant dédiés à des tâches plus retorses, telles que l'espionnage et l'infiltration.
L'extrême discrétion dans laquelle se déroule leurs sinistres activités fait que la Ligue est une simple légende pour beaucoup encore aujourd'hui - en bonne partie du fait que ceux à même de révéler son existence ne vivent en général pas assez longtemps pour en avoir l'occasion.

Faiblesses : Les Puits de Lazare rendent fou. Bien que l'accoutumance lui permette de mieux y résister que la plupart de ceux étant un jour entré en contact avec leurs eaux mystiques, Ra's Al Ghul n'est pour autant pas à l'abri d'un accès de démence - surtout juste après y avoir plongé. Sa stabilité mentale est ainsi sujette à caution, si brillant soit-il. Hélas, ces bains constituent pour lui non seulement une nécessité, mais aussi une véritable addiction.

On n'existe pas depuis aussi longtemps qu'il le fait sans acquérir des habitudes, bonnes ou mauvaises ; et quand celles-ci sont vieilles de plusieurs siècles, il est difficile de s'en séparer - pour ne pas dire impossible.
Par conséquent, la psychologie de Ra's est rigide à l'excès, ce qui le rend prévisible par certains aspects. Son absence de conscience est ainsi palliée par son attachement à une ligne de conduite très personnelle, voulant entre autres qu'il affronte dans l'honneur un adversaire qu'il juge digne de lui.

Et qui de plus digne que le Batman ? Ra's voue à celui-ci une réelle fixation, voyant en l'héritier des Wayne - dont il connaît les deux visages - le meilleur candidat pour devenir son successeur.
Ainsi prend-t-il un plaisir coupable à se mesurer à lui en toute occasion, que le cadre de leur affrontement soit physique ou mental ; à le mettre à l'épreuve pour qu'il lui prouve encore et encore sa valeur - ce qui ne fait qu'alimenter cette lubie que les refus successifs du Chevalier Noir ne suffisent pas à estomper.
Même s'il devait l'avoir en son pouvoir, il est ainsi très peu probable qu'il puisse se résoudre à le mettre à mort, souhaitant toujours au fond de lui qu'il finisse par changer d'avis et le rejoigne dans sa croisade.

Enfin, abstraction faite de ses capacités physiques renforcées, Ra's Al Ghul reste un humain - un humain machiavélique, un véritable génie du mal, mais un humain quand même. Malgré le fait qu'il ait plus d'un tour dans sa manche, il peut ainsi facilement être dépassé par des métahumains aux pouvoirs puissants ; ce qu'il compense dans la mesure du possible en étant bien renseigné et préparé à y faire face... Mais ça ne marche pas à tous les coups.

Hors Jeu

Présentation personnelle : Vous me payez même pas un verre d'abord ?

Disponibilités et rythme de réponse : On va faire ce qu'on peut.

Pourquoi avez-vous choisi ce personnage ? Ne me voyant pas jouer Deadshot en roue libre après la dissolution de la Suicide Squad, j'ai désiré jouer un méchant possédant un peu plus d'envergure afin d'aider la montée en puissance de la Secret Society. Mes autres options s'y prêtant moyennement, Ra's s'est imposé comme un choix logique, d'autant que c'est l'un de mes vilains préférés du Batverse.

Avez-vous lu le règlement et approuvez-vous tous les points ? Allez, si ça peut vous faire plaisir.

Comment êtes-vous venu ici ? J'ai vu de la lumière, alors...


Human beings are a disease, a cancer of this planet.

You are a plague, and we are the cure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t5606-ra-s-al-ghul-memoires-d-un-immortel http://dc-earth.fra.co/t5571-ra-s-al-ghul-and-he-who-was-dead-came-forth
Invité

MessagePosté le: Dim 11 Fév 2018 - 1:55
Ah solide choix l'ami!!

Bonne rédaction.
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 23/03/2014
Messages : 8297
Situation : Après avoir discrètement infiltrée des survivants martiens blancs trouvés sur Mars sur Terre, une altercation entre eux et les Red Rockets tourne au drame. Son enquête avec Mister Miracle aprend à M'gann que J'onn serait le responsable. Celui-ci semble invincible et lui annonce que le feu n'a plus d'effet sur elle. Elle apprendra que ce n'est que psychologique et tentera de se suicider lors de la bataille de Gateway City après avoir revu sa famille réanimés en Black Lanterns. Elle est depuis hospitalisée à St Camillus.
Localisations : Earth


MessagePosté le: Dim 11 Fév 2018 - 10:47
Beau perso !

Sur le forum avec Merlyn j'ai failli prendre la place du vieux une fois qu'il eu été tué par la fille de Caïn et remplacé par Talia que je comptais empoisonner. La Ligue des Assassins c'est top Pouce levé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t5125-miss-martian-l-heritage-blanc#69347
Inscription : 23/06/2014
Messages : 162
DC : ////
Localisations : Là ou l'on peut trouver Beast Boy
Groupes : ////
MessagePosté le: Dim 11 Fév 2018 - 15:36
Excellent choix, je suis ravi de voir Ra's enfin incarné.
Je suis complètement d'accord avec M'gann, on s'amuse bien avec la Ligue.^^

Puisse-tu dresser de machiavéliques complots et montrer à tous qui est le vrai sauveur du monde ! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 29/06/2014
Messages : 9734
DC : The Bat ; The Atom ; Fate ; Lex Luthor.
Situation : Réincarné.
Localisations : En pleine évasion.


MessagePosté le: Dim 11 Fév 2018 - 16:35
Comme toujours, ta fiche est bonne, très agréable à lire et très complète.
Comme membre du Staff, tu n'as besoin et tu n'as donc qu'une seule validation - le reste, tu connais. Wink
Mais encore bravo pour ta fiche !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2742-l-odyssee-de-mister-miracle#28695 http://dc-earth.fra.co/t2525-mister-miracle En ligne
Inscription : 05/12/2016
Messages : 3289
DC : Ra's Al Ghul.
Situation : Cherche sa propre voie.
Localisations : Metropolis.


MessagePosté le: Dim 11 Fév 2018 - 19:42
Merci à tous, ainsi qu'à Miracle pour la validation. En espérant satisfaire vos attentes !


« What if I say I will never surrender ? What if I say I'm not like the others ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t4444-superboy-rebirth http://dc-earth.fra.co/t4287-superboy-i-m-no-superman
Contenu sponsorisé

MessagePosté le:
Revenir en haut Aller en bas
 

RA'S AL GHUL - and he who was dead came forth

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» The Dark Knight Rises
» [ARTICLE] Batman: Ra's Al Ghul
» Le Retour de Ra's al Ghul [Post-Unique]
» High School Of The Dead
» Fable 2 [Xbox360 Exclusif]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: Plateforme joueurs :: Présentations :: Présentations validées-