[WoA] Débriefing & briefing [Rose Wilson]

Inscription : 17/01/2017
Messages : 1156
DC : Mister Miracle ; The Atom ; Fate ; Lex Luthor.
Localisations : Gotham City.
Justice League

MessagePosté le: Mer 21 Fév 2018 - 13:48
Gotham City a souffert. Gotham City a été attaquée. Gotham City a survécu.
Encore.
Une habitude ; plutôt bonne, au fond.
Mais cela n’en rend pas moins l’événement et ses conséquences terribles.

Hier, une horde de Morts-Vivants a déferlé sur la cité. Hier, des forces magiques ont été libérées par Hadès, le Dieu des Enfers, sur ordre de son neveu et général – Arès.
Gotham City, comme Coast City, devait servir d’exemple de la puissance du Dieu de la Guerre ; mais certains ont refusé. Certains se sont battus. Certains se sont acharnés.
Et ils ont gagné.

Même si Arès a retourné leur victoire en promesse abominable, même si le monstrueux affrontement n’apparaît que comme le prélude de bien pire… un fait demeure.
La victoire est leur.
Gotham City est sauve, et les victimes peu nombreuses ; mais, malgré tout, les conséquences sont terribles – et le traumatisme, absolu.



Gotham City est en ruines.
Encore.
Une autre habitude ; plutôt mauvaise, cette fois-ci.

Cependant, si beaucoup pourraient craindre le pire, pourraient considérer que la ville ne se remettra pas de cette attaque, qui suit si peu de temps après la reconstruction postérieure à la révolte citoyenne – les choses sont différentes, aujourd’hui.
Une attaque magique a frappé la ville ; et cela a justifié une réponse magique.
Ce qui permet une reconstruction magique.

Alors que moins d’une journée s’est écoulée depuis la fin de l’attaque, une partie de Gotham City est déjà reconstruite ; et cela continue encore.
Dans les cieux, le sorcier Docteur Fate, ou plutôt le Mage Nabu qui contrôle le corps d’un hôte peu consentant, utilise ses forces mystiques pour rebâtir la cité – et cela avance bien.
Sous peu, tout sera reconstruit ; en façade, au moins. Car bien des choses ont été brisées, hier, et d’aucuns peuvent craindre que les éléments psychologiques seront les plus difficiles à relever. Ils n’ont pas tort.

Un voile sombre, lié aux nuages sollicités en nombre par Nabu pour provoquer des pluies localisées, à même d’évacuer les débris, règne sur la ville.
Gotham City semble sous une nuit longue, terrible.
Il y est chez lui.
Alors que le Mage agit, donc, celui que beaucoup considèrent comme le maître, l’âme, l’ombre des lieux rôde dans la ville brisée, en cours de reconstruction ; mais il s’arrête. Quand il la voit.


« Bonjour. »

Une voix lourde et puissante se fait entendre, notamment d’une jeune femme qui évoluait, elle aussi, entre les ombres et les ténèbres.

« Tu voulais parler – savoir. »

Une forme s’échappe des ruines, et s’approche lentement jusqu’à se faire voir…
… jusqu’à ce que le Batman apparaisse, non pas en BatGothamArmure, non pas dans son étrange nouvelle combinaison, mais en costume classique.

« Tu en as le droit
Merci, pour hier. Mais tu as été imprudente, et cela a failli te coûter trop. Que puis-je pour toi ? Que veux-tu savoir ? »


Il est calme, tranquille ; en apparence.
Le pire arrive, il le sait. Il s’y prépare. Mais sans ignorer la violence et l’horreur des événements qui s’annoncent…

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 18/10/2017
Messages : 201
Localisations : A préciser
MessagePosté le: Ven 23 Fév 2018 - 9:23
Autour des os de béton et de verre du cadavre de la ville de Gotham, la vie est en train de reprendre ses droits. Tel un film en accéléré la ville semble reprendre vie, le béton se régénérant de lui-même les vitres se recollant comme par magie et les gratte-ciel reprennent leur orgueilleuse course vers les étoiles.

Et au milieu de cette féerie, une armée de fourmis un peu assommées dont deux en costumes.

« Imprudente ? Oui et non j’ai agi avec les moyens du bord et je n’ai pas l’habitude de la gestion de telles hordes sans soutien familial. »
« Il a tout changé n’est-ce pas en un seul regard. Un étranger ne sera plus le phare de nos espoirs, il va falloir trouver un autre porte-drapeau, messieurs les adultes. » Je choisis ce terme pour souligner la différence souvent avancée entre les justiciers et les Titans.

« Mon père et toi êtes les deux faces de la même pièce. Seul le plus principal était pour l’instant assez opposé. Planification…

Et de toute façon Ares cherche à nous tuer, alors autant lui donner ce qu’il cherche plutôt que de se laisser aller à l’abattoir docilement.

(…)
Non,

La question qui me brûle les lèvres c’est de comprendre cette partie d’échec. Il est impossible de se préparer sans comprendre les cartes. Et il est clair que je n’y comprends rien.

Qu’est ce qui se passe pour que des grands justiciers incorruptibles se retournent ?

Quelle force est à l’œuvre ici, c’est seulement avec ces informations que l’on pourra se préparer. Car c’est la priorité aujourd’hui.
Qui faut-il aller voir, des magiciens, des dieux ?

Des morts vivants cela fait penser à son frère, mais de tels retournements de situation….il y a un gros détail qui m’échappe. »



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 17/01/2017
Messages : 1156
DC : Mister Miracle ; The Atom ; Fate ; Lex Luthor.
Localisations : Gotham City.
Justice League

MessagePosté le: Ven 23 Fév 2018 - 11:12
Rose Wilson est une femme de talents, multiples.
Mais elle est surtout intelligente.
Au-delà de ses capacités de combat, de stratège, de guerrière, de survivante, elle impressionne par son esprit – direct, puissant, et fin surtout.

En la découvrant dans les ruines encore fumantes de cette partie de Gotham City, Bruce savait ce qu’il encourait ; il savait que, s’il engageait le dialogue, elle en viendrait très vite aux interrogations, déjà caressées juste après la bataille.
Elle veut savoir. Elle doit savoir.


« Superman a trahi, en effet. »

Elle a le droit de savoir.
Et lui a le devoir de l’informer.


« La nouvelle sera bientôt officialisée. Et il faudra un autre symbole, pour mener la lutte – et incarner l’espoir. »

Ce ne sera pas lui, il le sait… il le déplore, mais il le sait.
Il n’est pas l’Espoir.


« Mais, je maintiens : tu as été imprudente, bien que brave. »

Il n’est qu’un homme.
Et même brave, comme elle, il ne peut être à la hauteur de la charge.


« Quant au reste… au-delà de mon appréciation personnelle de Slade Wilson, je… conçois ta demande d’informations. Elle est légitime. »

Il soupire, puis s’avance, et fait tonner ses bottes dans les cendres.
Il s’arrête devant elle, puis plonge son regard sur le visage déterminé de la jeune femme.


« Wonder Woman a été corrompue par Arès, qui a réussi à arracher son adhesion de force, en menaçant un proche de Diana. »

Sa voix est calme, son allure stoïque ; mais la blessure demeure.
Il n’en dit rien, cependant. Il ne dit pas que ce proche menacé était lui. Il ne dit pas qu’Arès l’a tué. Il ne dit pas que Diana a accepté de servir puis d’être corrompue par Arès, en échange de sa résurrection.
Il ne le dit pas ; mais le fera payer.


« Arès s’est allié à Hadès, pour s’emparer de l’Olympe et faire tomber Zeus. Mais ce qui n’était qu’un affrontement classique dans le Panthéon grec a changé, car Arès entend contrôler la Terre – pour en faire la tête de pont de sa conquête générale.
Arès veut s’emparer de l’Univers, il veut l’embraser ; pour se gorger de puissance, celle des affrontements, pour devenir le plus puissant. Classique. »


Bruce les croise les bras, et soupire lourdement.

« Mais efficace. Et terrifiant. »

Il laisse, volontairement, un petit silence, avant de reprendre lentement.

« Arès a recruté : au-delà de Diana, il s’est entouré de Black Adam et du Kahndaq ; de la Reine Cléa, une monarque despotique atlante ; de Villainy Inc., un rassemble de criminelles ; de quelques autres, aussi, mais il est surtout à la tête des armées des Morts de son oncle.
L’affronter est complexe – car, au-delà de sa puissance, le simple fait de le combattre le renforce. Une guerre longue ne fera que le conforter, l’améliorer, le rendre invincible.
Pour le combattre, il faut frapper vite et dur, directement au point faible – pour le combattre, il faut le faire tomber, d’un coup. Mais pour cela, il faut savoir comment stopper un dieu… et accéder à l’Olympe, qui n’est réservée qu’aux dieux ou à leurs invités. »


Il est calme, et dit beaucoup.
Et cela est plus agréable qu’il ne le pensait.


« Voilà la situation. Une idée ? »

Il ne dit pas tout, mais il en dit assez pour se faire comprendre.
Il communique ; il échange.
Et il laisse, maintenant, à une jeune femme qui l’impressionne, la possibilité de s’impliquer plus encore dans le plus terrible défi de son existence.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 18/10/2017
Messages : 201
Localisations : A préciser
MessagePosté le: Lun 26 Fév 2018 - 10:02


Je ferme les yeux pour mieux me concentrer alors qu’un flot d’informations s’écoule de la bouche du guerrier masqué.

Chaque bride est importante et pourtant je sens, deux trois détails que l’homme semble souhaiter garder sous silence. Malgré le fait que c’est le cœur du problème il est difficile de lui en vouloir.

- Sortant une boule de pétanque en plomb, elle semble pouvoir s’ouvrir en deux en appuyant sur un bouton. –

« Si le Kryptonien a trahis, dans ce cas inutile de faire dans la dentelle, cela devient un contrat comme un autre. Et pourtant malgré ce que j’ai vu je n’arrive pas à croire l’absence d’un plan parallèle de sa part.

Ce n’est pas que je l’aime bien mais je ne voie pas le mobile de son crime. Il aurait voulu de l’argent, du pouvoir où des responsabilités il lui suffisait de demander, pourquoi s’allier avec l’ennemi ?

Et pour Diana, si on la fait chanter c’est un sauvetage comme un autre. Il faut récupérer l’objet ou la personne enlevée source du chantage.

Mais dans tous les cas, on va avoir besoin d’un mage… »

- Regarde le ciel –

« …Et des amazones car il faut parler à Zeus, elles ne sont pas leurs filles où ses petites copines où les deux à la fois les grecs ne sont pas vraiment réputé pour être regardant sur ces choses ?
Elles doivent bien avoir moyen de dialoguer non ?

Et aux autres dieux où entités qui ont des intérêts à garder la terre neutre. Peut-être faire une alliance avec des êtes que l’on n’arrive pas à sentir et qui auraient les mêmes intérêts que nous en ce domaine.

De plus l’A.R.G.U.S à peut-être des plans d’urgence du genre domination du monde de Ares sous le coude ? »




(…)
« J’ai presque l’impression de voir une super dispute de Teen Titans XXL, du genre couple qui explose à cause du troisième qui joue l’amant. »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 17/01/2017
Messages : 1156
DC : Mister Miracle ; The Atom ; Fate ; Lex Luthor.
Localisations : Gotham City.
Justice League

MessagePosté le: Lun 26 Fév 2018 - 11:24
Batman écoute, avec attention, les mots et réactions de la jeune femme.
Tout cela est pertinent.
Il ne regrette pas, de s’être confié à elle. Et esquisse même un petit sourire, à la dernière réplique de celle qui apparaît, de plus en plus, comme une véritable alliée dans les terribles événements à venir.


« J’ignorais que les Titans disposaient de telles disputes… mais aussi de romances. Est-ce vraiment de votre âge ? »

Un micro-sourire glisse sur son visage sombre ; une plaisanterie, rare chez lui. Définitivement, un signe de l’apocalypse qui menace.

« L’attitude de Conner est… surprenante, oui. J’ose espérer un plan, mais je ne peux miser dessus. »

Sa voix a repris un ton sérieux, sombre même.
L’amusement, même minime, est terminé.


« Jusqu’à preuve du contraire, il est un ennemi et doit être traité comme tel. Comme Diana. »

Un soupir, profond, s’échappe de ses lèvres. Clark a disparu. Diana a été corrompue, en partie à cause de lui. Et Conner a trahi, tandis que les Atlantes souffrent.
Il est seul.
Ou presque ; et c’est bien là que se fera la différence.


« Nous ne devons nous préoccuper des pertes, otages et amis de l’autre côté qu’à la fin, quand les civils et innocents seront saufs. C’est une guerre, qu’Arès nous impose ; nous devons la mener, en sachant que cela le rend plus puissant.
En soi, nous devons gagner un affrontement sans combattre – mais l’espoir n’est pas entièrement perdu. »


Son regard sombre glisse sur la ville, en pleine reconstruction, afin de se fixer à nouveau sur elle.

« Zeus a disparu, quand Arès a pris le pouvoir. Athéna également. Poséidon s’en désintéresse, et si d’autres dieux se sont opposés au nouveau maître de l’Olympe, ils sont tombés ou ont disparu.
Via Shazam, je tente de contacter l’ancien Dieu des Dieux. Les Mages de la Terre sont démunis face à de telles menaces, mais le combat à venir sera préparé. Les Black Lanterns seront stoppés, et l’A.R.G.U.S. s’y prépare déjà – mais ceci n’est que le terrain d’un combat dont le cœur aura lieu ailleurs. »


Il soupire, encore, puis croise les bras. Sa voix se fait soudain plus ardente, plus déterminée.

« Le combat doit être mené à l’Olympe, chez Arès – là où nul Mortel ne peut se rendre, sans invitation des dieux, ou sans en être digne.
Gateway City doit être protégée, mais le moment clé sera en Olympe… et Arès ne doit pas s’en apercevoir. Comme Sauron, il doit être entièrement concentré sur Gateway, puis découvrir qu’il est trop tard.
Je mènerai la lutte en Olympe, quand j’aurais découvert comment y aller ; mais j’aurais besoin d’alliés et de guerriers à Gateway. »


Ses yeux luisent d’une ardeur farouche, terrible.

« Puis-je compter sur toi, pour defender la ville ? Et occuper Arès, par ta férocité et celle des troupes qui t’accompagneront ? »

La demande est terrible ; la situation aussi.
Le monde et l’Univers sont sur le point de tomber – des sacrifices sont demandés. Aussi abominables soient-ils.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 18/10/2017
Messages : 201
Localisations : A préciser
MessagePosté le: Lun 26 Fév 2018 - 14:08
Malgré les touches d’humour la pression se fait de plus en plus forte mais l’espoir renait petit à petit dans mes pensées. Bon comme d’habitude il a des plans dans les plans, c’est bien certaines constantes restent.

« Je sais, je sais vous êtes tous les deux franchement identiques sur beaucoup de choses. Sur le champ de bataille, si je les croisent, je les considéreraient comme des traitres. » Mais il y a quand même quelque chose de tordu dans cette histoire.

« Mais si tu gardes une anguille sous ta cape, du genre pour me préserver et pas m’embrouiller la tête, j’espère bien que tu arriveras à retourner un ou deux soldat du camp adverse.

(…)

Néanmoins le conseil vaux aussi pour toi, Noble mais Humain champion de la justice. Si l’autre taré continue à te chercher n’oublie pas que c’est justement notre humanité qui donne du peps ! On n’est peut-être que des simples mortels, mais c’est bien ici que toutes les puissances viennent nous empêcher de roupiller en paix, les squatteurs c’est eux. Après ils se plaignent des locaux, un comble !»


Mon regard se perd sur la ville.

« Bien sûr que oui je vais y aller, je vais pas rester devant ma TV en attendant la fin du match. Ma famille a déjà beaucoup nourri Ares et je vais continuer avec ses troupes dans sa gorge s’il insiste. Le coté têtue c’est génétique.

Et j’aime assez ton rapprochement, il va falloir que notre Baroux d’honneur l’oblige à sortir ses réserves sur le champ de bataille, histoire de le laisser à découvert pour les petits malins qui vont se la jouer Sam et Frodon. »
Il y a juste un détail qui me chagrine.

« Quand à mes troupes, je ne vois pas vraiment de quoi tu parles. Et je ne sais pas encore comment je vais m’habiller pour cette fiesta. Mais en cherchant bien je vais bien trouver une tenue et des amis adéquat a cette cérémonie. »



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 17/01/2017
Messages : 1156
DC : Mister Miracle ; The Atom ; Fate ; Lex Luthor.
Localisations : Gotham City.
Justice League

MessagePosté le: Lun 26 Fév 2018 - 14:27
Bruce acquiesce, doucement, aux mots de Rose.
Ils sont durs, mais vrais.

Dans cette situation, dans cet enfer, dans cette guerre imposée par Arès, il n’y a pas d’hésitation, de doute possible ; c’est tuer ou être tué. Et s’il réprouve toujours le meurtre, le parallèle demeure juste – il ne peut pas laisser ses sentiments, intervenir, ici.
Même s’ils ont déclenché cette triste histoire, ces émotions n’ont pas lieu d’être, ici ; il y a trop en jeu, tout simplement.
Trop de vies.


« Je ne ferais preuve d’aucune pitié, pour sauver des innocents et des civils. »

Sa voix est lourde et puissante ; déterminée, clairement.

« Mais je n’oublie pas que certains adversaires, manipulés et perdus, peuvent, également, être des innocents. »

Le message se veut clair : il ne cherchera pas à les sauver, mais le fera s’il le peut, s’ils se montrent sous leur bon jour durant le combat.
Sinon… sinon, sa conscience s’alourdira. Encore.


« Je ne suis qu’un Humain et un Mortel, pour Arès. Il pense cela comme des faiblesses, des handicaps – il se trompe, mais je ne dois pas oublier pourquoi. »

Son regard accompagne celui de Rose sur la cité, en reconstruction.

« Je dois faire confiance, aux autres. Je dois m’ouvrir, aux autres. Et je dois accepter d’avoir besoin, des autres, pour réussir ce défi impossible.
Nous devons faire tomber un dieu, Rose. »


Il se retourne vers elle, et esquisse un petit sourire.

« Il y aura un Sam et il y aura un Frodon, oui. Tu comprendras que leurs identités doivent demeurer inconnues, secrètes, pour que les plans fonctionnent.
En attendant… j’aurais besoin d’un Aragorn, d’un Gimli, d’un Legolas, pour occuper l’ennemi et attirer son attention. Et je souhaite que tu sois l’un d’entre eux. »


Sa voix, motivée, se fait plus douce, plus tendre ; il l’apprécie, vraiment. Et craint, réellement, qu’elle ne paye le prix le plus fort dans cette folie – mais il n’a, hélas, pas le choix.

« Il y aura des combattants, des guerriers. Des Héros, des Vilains, des soldats. Il y aura du chaos, de la folie, des ordres criés, et trop peu suivis ; nous le savons déjà.
Mais même si le chaos sera une évidence – j’ai besoin d’organiser la défense, la riposte. Le siège. J’ai besoin d’un relais. J’ai besoin d’une personne qui dirige, qui ait la poigne pour, la folie pour, la férocité pour.
Mes proches… sont des hommes et des femmes exceptionnels, doués et bons ; trop, bons. Et pour cette guerre, ce combat… la bonté ne sera pas un atout. »


Il soupire, et esquisse un sourire triste avant de continuer.

« J’ai besoin de toi, Rose. Pour mener la défense. Pour protéger Gateway City. Pour prendre les décisions difficiles, quand il le faudra, le temps que l’autre plan soit mené et réussi.
J’ai besoin de toi pour protéger la ville ; quel qu’en soit le prix. »


La demande est terrible, le prix à payer abominable ; il le sait, il le regrette.
Mais il n’a pas le choix.
Trop de choses sont en jeu. Trop de vies sont en jeu. Cela implique des sacrifices et des pertes, tant physiques que morales, ici.

A son grand dam, il doit sacrifier potentiellement l’âme de Rose.
Pour le monde. Pour la vie.
Hélas.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 18/10/2017
Messages : 201
Localisations : A préciser
MessagePosté le: Lun 26 Fév 2018 - 15:10
« Merci de la confiance. »

Rose semble un peu hésiter sur les mots.

« Oui j’ai déjà.. Trempé dans des événements assez … formateurs. Et mon innocence à largement eut le temps de disparaitre totalement. Mais arrête, je ne suis pas la seule et on n’a pas le temps de sortir les mouchoirs.

Est-ce un mal, un bien, est ce que c’est une bonne chose d’y aller, franchement parfois tu te prends trop la tête. Mon passé, le tien, Gateway city, Il n’y a rien de plus simple :

MARCHE OU CREVE.

Tu te lèves, tu mets un pied devant l’autre, parfois la journée est magnifique et parfois t’en prend plein les gencives. Mais le lendemain il faut quand même se relever même si cela fait mal partout.
Regarde le bon côté des choses, on sait quand on va en ch****. Et franchement c’est plutôt cool.
Surtout que son plan est autant dévoilé par sa manière de faire que par ses troupes : les Lanternes noires. Il cherche à nous paralyser par la peur, la terreur et se nourrir de notre hésitation à renvoyer dans la tombe nos proches. Je fais peut être des plans sur la comète mais à sa place je n’hésiterais pas à ressortir du placard certains de nos ancêtres, pour ajouter une petite dose au macabre a la situation. Surtout quand on voit le coté bisounours de certains de nos …défenseurs. Enfin t’as peut être plus de chance que moi mais dans ma famille j’ai quelques branches mortes que je ne souhaite pas revoir de sitôt.

Alors oui, je n’aurais aucune pitié pour renvoyer de là où ils viennent tous ce qui n’est pas vivant et tous les alliés imaginables de l’ancien dieu qui fait de la résistance.
Et je n’hésiterais pas à lui rappeler fermement, que je suis Athée et que je compte bien le rester.

Par contre,

Si tu veux que je donne des ordres, je vais devoir trouver mieux que mon smartphone.
Et sinon on fait une grosse illusion à Gateway city et quand Ares débarque on fait un trou de2km de diamètre. Non ? Si tout le monde est évacué, perdre un peu de béton en plus où en moins … et entre Atom et Green Lantern il doit y avoir moyen de faire une bonne bombe , non ? »



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 17/01/2017
Messages : 1156
DC : Mister Miracle ; The Atom ; Fate ; Lex Luthor.
Localisations : Gotham City.
Justice League

MessagePosté le: Lun 26 Fév 2018 - 15:46
Bruce adresse un petit signe de tête à Rose, quand elle le remercie.
Puis l’écoute, avec intérêt.

Il sait qu’il demande beaucoup, il sait que sa proposition peut surprendre et choquer, même s’il n’a pas le choix.
Mais, malgré sa connaissance d’autrui, malgré les informations recueillies sur ceux qu’il côtoie, malgré sa préparation… Rose Wilson parvient à le surprendre ; bel exploit. Peu peuvent s’enorgueillir d’une telle réussite.


« Je savais pouvoir compter sur toi. »

Un micro-sourire glisse sur son visage.
Il n’est pas d’accord avec tout ce qu’elle dit. Il ne soutient pas toutes ses positions. Il n’a pas entièrement les mêmes valeurs qu’elle.
Mais.
Mais, dans cette folie… mais, dans ce chaos… il n’est pas désagréable de pouvoir compter avec quelqu’un comme Rose Wilson.


« Et, oui… cela va être difficile, en mots plus fleuris que toi. Nous allons affronter le pire, et subir des pertes – mais nous devons l’emporter. Nous allons l’emporter. »

Il acquiesce, doucement, quand la jeune femme évoque la peur, utilisée par l’ennemi, lorsqu’il fait le choix d’utiliser les Black Lanterns ; elle n’a pas tort. Mais ce n’est pas que cela.

« Je fais également face à des fantômes et des cadavres que je préfère dans la tombe ou le placard, Rose. Cependant, s’il est évident qu’Arès sollicite les Black Lanterns via son oncle Hadès, c’est bien pour nous terroriser, nous frapper en plein cœur pour nous faire mal et peur – mais pas uniquement.
Les Black Lanterns sont une force de frappe extraordinaire, d’abord puissants par leur nature même, ensuite améliorés par les capacités de chaque décédé ; et, enfin, mû par une violence interne, un aspect maléfique irrémédiable.
Pour nous briser moralement, il n’y a pas mieux. Pour nous liquider physiquement, non plus. »


Il croise les bras, et secoue la tête ; l’épreuve sera terrible, oui.

« Mais ils ont déjà été repoussés une fois – ils le seront encore. Et les décédés le resteront. »

La phrase a valeur d’évangile.
Les trépassés le redeviendront, et leur ficheront une paix réelle ; et éternelle.


« Je vais te fournir du matériel, des protections, des armes de mon cru, mais également un système de communication. Tu seras en lien avec l’A.R.G.U.S. mais aussi tous les défenseurs de la ville.
Si tu l’acceptes, et tu l’acceptes je le sais, tu ne seras plus seulement Rose Wilson, ou Ravager, ou chef des Ravagers.
Tu seras l’Agent du Batman, unique et définitif. »


Bruce s’empare de quelque chose à sa ceinture, et le lui tend ; un communicateur. Interne à son groupe, à ses proches.
Un grand signe de confiance, définitivement.


« Quant à ta proposition… si j’ai conscience que certaines décisions terribles doivent pouvoir être prises, je ne tiens pas à les utiliser de suite.
Gateway City doit tenir, Arès entend en faire un symbole, celui de sa conquête – j’entends en faire le symbole de notre résistance, de notre résilience. Gateway City sera notre Stalingrad, et cela implique que la ville doit tenir et survivre. »


Il laisse, ensuite, son regard glisser sur la cité brisée, quasiment entièrement en reconstruire.
Un léger flot de paroles s’échappe, doucement, de ses lèvres.


« Mais… si nous échouons… si tout échoue… une solution aura été préparée. Et l’ordre sera donné.
A nous, alors, de vivre avec ses conséquences – si nous avons la malédiction de survivre. »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 18/10/2017
Messages : 201
Localisations : A préciser
MessagePosté le: Mar 27 Fév 2018 - 9:16
« Ares et une bonne partie de la justice League ont un gros défaut en commun : c’est des Divas. Malgré leur toute puissance ils ont besoin d’un public, d’un auditoire et de faire un grand Show pour marquer les esprits. Toi mis à part tu ne vas pas me dire que la tenue de superman où la jupette ultra-courte de Wonder Woman sont des habits fait pour être sobre.

A ton avis je me fais mettre dehors en combien de seconde si je vais à l’université avec des vêtements aussi courts ?

D’où ma proposition de faire sauter la ville, trop extrême au vu du plan global, mais garde bien en tête qu’il ne cherche pas gagner mais à faire un spectacle pour faire monter la sauce. Et c’est bien pour cela que le génie militaire fait des erreurs et nous laisse une chance de vivre.
Enfin c’est mon point de vue, partiel et un peu tordu mais nous sommes semblables »



Gotham reprend vie sous mes yeux, mais je ne suis pas d’accord avec Batman sur un détail.

« Les habitants ne sont pas si choqués que cela. Oui ils ont souffert et on ne s’habitue jamais à ce genre d’horreurs. Ares a fait une erreur il est allé trop loin.
La terreur où la torture sont des outils complexes à mettre en œuvre et sont coté Diva a tout fait foirer.

Oui tu peux foutre une grosse pétoche avec un grand costume et en cassant des rotules. Car la plus grande peur c’est d’imaginer ce que tu pourrais faire la fois suivante.

Mais si tu commences à acculer un homme au mur sans lui laisser de chance de survie.

Au moment où il comprend que de toute façon tu vas le casser en deux et que la seule chose qui t’en empêche c’est le panache !
Alors tu viens de créer une bête sauvage, qui va se ruer vers toi pour t’arracher la tête au mépris de sa propre vie. Même ceux qui sont paralysés par la peur savent qu’à ce moment il faut combattre, c’est au fond de nos gènes.
Car nous sommes des mortels et que nous sommes plus attaché que eux à notre toute petite flamme.

Bon, j’attendrais tes directives on finira bien par se revoir ici où en enfer.»


Saluant l’homme avec un salut militaire

« Aye aye, sir »









Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 17/01/2017
Messages : 1156
DC : Mister Miracle ; The Atom ; Fate ; Lex Luthor.
Localisations : Gotham City.
Justice League

MessagePosté le: Mar 27 Fév 2018 - 10:11
Un léger sourire glisse sur le visage sombre du Batman, quand ce dernier entend les premiers mots de Rose Wilson ; elle n’a définitivement pas sa langue dans sa poche. Mais cette honnêteté directe a un aspect rafraîchissant qui n’a, vraiment, rien de désagréable.

« Superman porte une tenue colorée car il incarne autre chose que nous – un Espoir, un Espoir public et assumé.
Wonder Woman porte une tenue de guerrière et d’apparat de son peuple. Je te déconseille d’évoquer tes pensées à haute voix devant elle, tout comme je te déconseillerais de critiquer la tenue rituelle d’un officiel africain ou asiatique. »


Sa voix est calme et tranquille.
Nulle agressivité, nulle pique, nulle morale dans ses mots ; des faits, rien que des faits, mais évoqués avec une forme de douceur qu’on ne lui connaît que rarement.


« Cependant, tu n’as pas tort : Arès aime le spectacle, et surtout se donner en spectacle. Je garde cela en tête, autant pour préparer la gestion de son attaque… que pour attaquer moi-même. »

Bruce adresse un signe de tête clair ; il frappera, Arès. Et cela lui fera si mal que le petit Dieu de la Guerre ne s’en remettra pas.

« Quant au reste…
Je veux croire ce que tu dis. Je veux espérer que les civils, les innocents, les habitants refuseront de s’abattre, de s’abandonner ; je veux croire en leur révolte, leur sauvagerie. Mais je ne peux les laisser combattre Arès et ses troupes.
Ce combat… est le nôtre. Car nous allons affronter les nôtres, à Gateway City. Les civils seront évacués, et seuls l’A.R.G.U.S., les Héros, les Vilains motivés, et bien sûr les Amazones seront présents.
Ce combat est le nôtre. »


Après avoir dit ces mots inspirants en laissant, encore, son regard dériver sur la ville, il finit par se tourner vers elle – et esquisse un sourire presque paternel, en la voyant agir et réagir ainsi.

« Nous nous reverrons, Rose Wilson.
Je vais plonger dans les Enfers pour vaincre Arès – et tu affronteras des créatures infernales ; mais nous nous reverrons. Et non pas au-delà du Styx, mais bien sur les cendres des espoirs déçus d’Arès.
Ce combat est le nôtre. La victoire aussi. »


Un petit signe de tête – et il finit par lever la main, pour la poser amicalement sur l’épaule de la jeune femme ; l’événement est rare, mais le symbole clair.
Il lui fait confiance. Il l’admet comme alliée, proche, capitaine, seconde dans ce combat.
Il fait de Rose Wilson l’une des siennes, l’une de ses troupes.
Et alors qu’il disparaît… alors qu’il s’efface dans les ombres, il adresse un dernier signe à la jeune femme ; il a encore beaucoup à faire, mais elle aussi. Mais ils agiront ensemble, dans un but commun.

Arès a décidé de l’heure et du jour de son attaque de fin du monde.
Eux s’acharneront à anéantir son monde, à lui ; et ils réussiront, quoi qu’il en coûte.


(HJ/ Merci pour ce très rapide et très intense RP ! Toujours un plaisir de faire discuter nos personnages ! /HJ)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessagePosté le:
Revenir en haut Aller en bas
 

[WoA] Débriefing & briefing [Rose Wilson]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Les romans jeunesse de Jacqueline Wilson
» Rose des sables
» Panthère Rose
» La Caverne de la Rose d'Or
» Mary C. Jane, auteur de la série Secret (Bibliothèque Rose)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: La Terre :: Gotham City-