Les variables de l'équation

Inscription : 10/12/2012
Messages : 469
MessagePosté le: Dim 19 Mai 2013 - 17:42

Les variables de l'équation

    - Quelque part, en orbite autour de la Terre.
>11000011 10001001 01110001 01110101 01100001 01110100 01101001 01101111 01101110 00100000 01100001 01101110 01110100 01101001 00101101 01110110 01101001 01100101 00001101 00001010█

    - Gotham City.
« Mais qu'est-ce que- »

L'écran devant les yeux de Barbara Gordon prit une teinte rougeâtre. Dans une fenêtre, un point d'exclamation avertit d'un danger imminent. Un code d'alerte s'affiche. Cette apparition soudaine fit dilater les pupilles d'Oracle, victime d'un frisson qui lui traverse la colonne vertébrale. Sans plus attendre, elle commença à pianoter frénétiquement sur son clavier d'ordinateur alors que des sueurs froides commençait à perler sur son front. Elle savait ce que cette alerte annonçait, et ça n'annonçait rien de bon. L'informaticienne n'avait pas le temps d'apprendre la nouvelle à Bruce: Il fallait directement passer par la Justice League. Elle réussit à entrer rapidement en contact avec la Tour de Guet, où ce fut John Stewart, Green Lantern, qui répondu à l'appel. Elle ne lui donna pas le temps de s'exprimer, le simple fait qu'il ait répondu lui suffisait amplement:

« Green Lanter Stewart, il y a urgence: Mon ordinateur a décelé l'équation de l'Anti-Vie sur Terre. Quelque part, la formule a été récité par quelqu'un. Le scan est encore en cour, je devrais pouvoir te donner une coordonné- »

Un bip témoigna de la fin du scan en question. De la Tour de Guet, Stewart pouvait voir sur son moniteur vidéo la femme rousse jeter un œil à un autre écran.

« La formule vient... de l'orbite... Donne moi deux secondes... Voilà. Je t'envois les infos. L'équation a été prononcée sur un satellite en orbite de la Terre. Dès que tu es prêt, il faut que tu te rendes sur place- Non! Attend. Je passe deux, trois coups de fil avant. Rejoint moi rapidement à Gotham, dans ma planque. Je te dégote une équipe. Je vous ferais un briefing sur place. »

Après avoir reçu sa réponse, elle interrompit l'appel et le visage de John Stewart s'effaça de son moniteur principal. Oracle débuta une série de convocation du même genre pour rassembler son équipe.
___________________________________________

ÉQUATION ANTI-VIE


Description
L'équation anti-vie permet à celui qui la connait de réduire toute volonté d'un être à néant. Ceux qui écoute cette formule perde tout espoir en la vie, la liberté et l'espoir lui-même, les plongeant dans le désespoir le plus profond.
Grâce au casque Justifier, qui joue cette formule en boucle, Darkseid réussit presque à plonger notre monde dans le chaos. Ceux qui porte un de ces casques devient l'esclave de la volonté de Darkseid.
Pour vaincre l'équation, il faut réussir à donner de l'espoir à un Justifier, ou bien lui retirer son casque car, une fois qu'une personne ne peut plus entendre la formule, elle redevient elle-même.

___________________________________________

Elle fit appel à deux autres femmes pour aider le Green Lantern: Il y a avait d'abord Jesse Quick, qui arriva rapidement dans la planque d'Oracle grâce à sa super-vitesse. Barbara l'avait convoqué pour ses connaissances des formules mathématiques. Avec un peu de chance, elle trouverait un moyen de passer par dessus l'équation de l'Anti-Vie si jamais il y avait un problème. Elle en avait besoin également pour une seconde raison, qu'elle leur expliquerait plus tard.
Se seconde recrue était Selina Kyle. Alors que Calculator avait réussit à mettre la main sur la formule Anti-Vie, il avait infecté Catwoman. Avec un peu de chance, celle-ci avait développer un mécanisme de défense conte l'équation. Pour pouvoir pénétré le satellite sans se faire repérer, la voleuse allait être parfaite pour mettre hors service les systèmes de sécurité.
John Stewart allait agir comme architecte dans cette mission. Ses connaissances militaires allaient être utile dans l'élaboration du plan d'attaque et il allait servir de protection et de vaisseau pour les deux femmes.

Lorsque tout le monde fut présent, la fille du commissaire roula sa chaise roulante devant son ordinateur et fit apparaître une représentation en trois-dimension de la base spatiale. Elle commença le briefing:

« Comme vous le savez, l'équation Anti-Vie fut déjà utilisé contre l'humanité par Darkseid. Je crois qu'il avait, à l'époque, prévu d'utiliser ce satellite pour diffuser la formule dans tout les moyens de communication de la Terre. Mon ordinateur à déceler la formule à bord de la station tout à l'heure, ce qui veut dire qu'il y a du mouvement là-haut. Nous devons empêcher que Darkseid mette en place son plan dormant et, pour ce faire, nous allons avoir besoin de l'aide de lui: »

Sur l'écran géant d'ordinateur, une série de chiffre et d'équation en tout genre apparut. Les caractères ne cessèrent de changer avant de se stabiliser pour ne former qu'une énorme équation. Il y eu alors une voix informatique qui s'échappa des haut-parleurs de l'ordinateur:

Dkrtzy dit:
>DKRTZY GR33N L4NT3RN 4 V0TR3 S3RV1C3█
« Je vous présente Dkrtzy. »

___________________________________________

Dkrtzy



Identité

Nom & Prénom : Dkrtzy RRR
Nationalité : Secteur spatial 0188
Groupe : Corps des Green Lantern
Profession : Formule mathématique

Notes :
Origines : Dkrtzy est une équation mathématique capable de conscience, créée par le mathématicien fou Timph Rye, qui cherchait à prouver que la volonté pouvait être dérivée en formule. Dkrtzy est connu pour avoir envahi le cerveau de ses ennemis, jusqu'à les effacer entièrement, ce qui est sujet à controverses parmi ses collègues Green Lantern.
___________________________________________

« John, tu devras transporter notre ami dans ton anneau. Jesse, il faudra que tu apprennes la formule de la volonté pour l'entrer dans l'ordinateur central du vaisseau: C'est le seul moyen d'éradiquer toute trace de la formule Anti-Vie. Nous resterons tous en contact grâce à ses oreillettes, qu'elle passa à son équipe improvisée. Stewart, tu t'occupes d'amener tout le monde là-bas avec ton anneau. Vous devrez d'abord vous assurez que le satellite est vivable et contient de l'air respirable. Catwoman devra alors s'immiscer dans la salle de contrôle pour désactiver les systèmes de sécurités. Une fois que c'est fait, Jesse, tu te diriges vers l'ordinateur central et Dkrtsy s'occupera du reste. Des questions? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Jeu 23 Mai 2013 - 11:22
Aucune question.
L'heure était grave, et le temps compté. John faisait partie de la Ligue depuis bien assez longtemps pour connaître les dangers que pouvaient représenter la tristement célèbre équation de l'anti-vie, et pas seulement pour la Terre, mais bien pour l'univers tout entier. John s’étonnait même que la Ligue toute entière n’ait pas été mobilisée pour y faire face. L'heure de la discussion était révolue et il était grand temps de passer à l'action.
Catwoman, une voleuse -sans doute l'une des meilleurs dans son domaine-, et Jesse, "une" speeder. Autant John avait été assez surpris qu'une simple humaine fasse parti du trio de dernière minute, autant un speeder dans son équipe était toujours un bon moyen d'avoir un coup d'avance sur ses adversaires, quels qu'ils soient. Mais Catwoman… Cela le chiffonnait un peu. Lui aussi était un simple humain, bien qu’ancien militaire, mais il était tout de même doté de l’arme la plus puissante de la galaxie à son doigt, alors qu’elle ne possédait absolument aucun pouvoir si ce n’était une bonne agilité et d’un fouet pendant à la ceinture. John pria pour que cela lui suffise à survivre à ce qu’ils allaient rencontrer.
Il fallait agir maintenant, et puis après tout il faisait confiance à Oracle. Jusqu’à maintenant elle avait toujours réussi à gérer au mieux les missions et autres problèmes. Il ne restait qu’à espérer pour qu’une fois de plus elle ait prit la bonne décision.
Le Green Lantern s’avança vers l’écran principal.

« Anneau, télécharge les données de Dkrtzy, et copie les. Je tiens à avoir une deuxième sauvegarde au cas où. Mesdames… John avait pivoté vers les deux jeunes femmes formant le trio de choc. L’une était vêtue tout de noir alors que l’autre portait un costume haut en couleur. Assez amusant. En d’autres circonstances j’aurai été ravi de discuter et de faire plus ample connaissance mais le temps presse. Nous partons immédiatement. Oracle, je garde le contact. »

Le plan était simple, clair, tout ce qu’il avait apprit à aimer dans l’armée.
Son anneau scintilla et une sphère ronde munie en son centre de deux fauteuils équipés de ceintures de sécurité enveloppa le corps de ses deux camarades de mission. Elles ne pouvaient pas voler, et encore moins résister au vide spatial, John leur servirai donc de transporteur jusqu’à destination.
Une impulsion mentale à son anneau et John se retrouva dans les airs, suivit de près par la sphère émeraude.

« Jesse, je matérialise sur l’écran en face de toi toute les données de Dkrtzy pour que tu aies le temps de travailler dessus durant le trajet. Je te fais confiance pour aller vite. »

Aussitôt, un écran plat de près d’un mètre de large jaillit de la paroi circulaire de la sphère, s’illuminant d’inscriptions complexes mathématiques, incompréhensibles pour le Lantern.
Il transféra ensuite les coordonnées de la cible à son anneau et enclencha le pilote automatique pour se retourner vers Catwoman.

« Ecoute moi bien, je ne doute pas que ta présence dans cette équipe soit indispensable –j’ai entièrement confiance en Oracle-, mais j’ai eu vent de tes… dirons-nous talents un peu trop souvent incontrôlables consistant à ramener des « souvenirs » de chaque endroit où tu te rends. Là nous n’allons pas dans un musée, mais dans un satellite hostile, alors il va falloir que tu t’en tiennes au plan, et que tu ne touches à rien d’autre. Est-ce clair ? Ta vie et la nôtre pourraient en dépendre, mais aussi celle de milliards de personnes. »

John était relativement inquiet à propos de ce point. Qu’elle ramène un artefact pouvait s’avérer dangereux pour tous car ils ignoraient totalement ce qu’ils allaient trouver une fois là-bas. Au pire, John la scannerai à l’aide de son anneau une fois la mission terminée pour éviter tout problème futur.
La voix métallique de son anneau grésilla à leurs oreilles.

- Limite atmosphérique dépassée, vol spatial activé. Arrivée à destination dans 43,365498 secondes. –


John redevint sérieux.
C’était juste le commencement. Ils allaient pénétrer en territoire ennemi, le pire moment d’après son expérience. Celui où chacun des camps ne sait pas qui va attaquer en premier, le moment ou chacun observe, dans l’attente d’un signe, se demandant s’ils ne sont pas juste en train de se diriger droit dans un piège tendu à leur intention. Un moment de doute.
Il respira lentement pour calmer son cœur et détendre ses muscles. On lui avait apprit à gérer ce stress. Le vert lumineux de la volonté était bien trop voyant pour une infiltration. John ordonna à son anneau d’atténuer la lumière au maximum et de griser ses constructions jusqu’à le rendre furtif. Son uniforme et sa construction étaient grises, quasiment indiscernables dans la noirceur spatiale.
Parfait, ainsi ils auraient peu être l’avantage de la surprise.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Jeu 23 Mai 2013 - 21:13
« Aucune question en ce qui me concerne… »

Me voilà embarquée dans une drôle de mission en compagnie de deux individus qui sont mes équipiers et je dois dire que cela ne me plait pas vraiment car généralement, je travaille seule. Mais sur ce coup, je n’ai guère eux le choix que de m’incliner et de les accepter sans broncher. De plus, ses deux individus disposent de pouvoirs et sont considérés comme des héros sur terre tandis que moi, je n’ai pas de pouvoir et je ne suis pas une héroïne. Est-ce un piège pour m’arrêter une fois que la mission sera terminée ? Je ne l’espère pas car j’ai accepté de me joindre à eux sans réticence. Bref, tout ceci ne me plait guère mais je garde le sourire pour montrer que je suis très ravie de faire cette mission primordiale en leurs compagnies. Il faut dire que je suis une grande voleur et par la même occasion une grande manipulatrice donc cela sera facile pour moi de leurs mentir même si ils disposent de grands pouvoirs.

Revenons à nos moutons, je pose mon regard sur le seul homme du groupe et je prends le temps de le regarder de la tête aux pieds tandis qu’il se dirige vers l’écran principal. Il télécharge toutes les données de Dkrtzy, histoire d’avoir une copie de sauvegarde au cas où les données originales sont effacés pour une quelconque raison. Après avoir terminé cela, il se tourne vers nous pour prendre la parole en avouant que nous n’avons pas le temps de faire plus amples connaissances et c’est parfaitement compréhensible.

« Effectivement, le temps est compté et peut-être qu’après la mission, on pourrait aller boire un verre, histoire de faire connaissance justement… »


Peu de temps après mes dires, me voilà assise sur un fauteuil muni d’une ceinture de sécurité fraîchement créé par John grâce à l’anneau qu’il porte au doigt. Il faut dire ce genre de gadget est très utile pour toutes les situations et visiblement, il va nous permettre de traverser l’espace sans problème pour nous rendre à ce fameux satellite. Durant le trajet, l’homme du groupe confie une tâche à ma partenaire de gauche et j’adresse un sourire à cette dernière lorsque nos regards se croisent. Ensuite, c’est à mon tour, non pas qu’on me confie une tâche durant le voyage mais juste me mettre en garde afin que j’évite de voler quoi que ce soit sur le satellite. Néanmoins, je n’aime guère le ton qu’il a avec moi car j’ai l’impression de voir un père entrain de gronder sa fille et je plisse légèrement les yeux suite à cela avant de répondre d’un ton neutre.

« Je suis peut-être une voleuse mais je ne suis pas stupide… Je ne mettrai jamais la vie des autres en jeu par ma faute. »

Il est vrai que je suis vexée sur le coup et je préfère ne plus rien dire pour la suite du voyage. Donc, je me contente d’observer les étoiles ainsi que les planètes au loin le temps qu’on arrive au satellite. Alors que nous sommes proches d’arriver à destination, John passe en mode furtif où quelque chose qui y ressemble. A présent, c’est à mon tour d’agir et je sors de mon sac un appareil qui permet d’analyser l’air et je commence à trifouiller sur ce dernier pour analyser le satellite. Quelques secondes plus tard, j’ai la réponse et j’en fais part à mes compagnons.

« L’air est respirable dans le satellite, nous pouvons y aller sans craindre de suffoquer dès qu’on ne sera plus protégé par cette bulle de savon. »


Un peu de moquerie ? Oui car il s’est permis de me vexer et je n’aime pas cela du tout. D’ailleurs, ils vont se douter que cet appareil n’est pas à moi et que je l’ai volé à Oracle mais je vais lui rendre dès que nous aurons terminé.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessagePosté le:
Revenir en haut Aller en bas
 

Les variables de l'équation

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Triste équation
» [Khadra, Yasmina] L'équation africaine
» L'équation de l'amour et du hasard • Jennifer E. Smith
» Variables utilisable en lua
» Photos d'Apiacées : Panicaut à feuilles variables - Panicaut à feuilles de ficaire - Eryngium variifolium - Variable-leaved sea holly

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: La Terre :: Ailleurs-