Aide américaine

Invité

MessagePosté le: Lun 5 Mar 2018 - 18:19
Central City. La ville jumelle de Keystone City et l'une des villes les plus importantes des États-Unis d'Amérique. Endroit ou le patriotisme américain règne toujours. À chaque entrées flotte, un drapeau bleu blanc et rouge. La grande majorité de ses habitants sont prêt à se battre pour notre belle nation comme leurs grand-pères ont fait lors de la deuxième guerre mondiale et comme leurs ancêtres lors de la guerre de sécession et révolution américaine. Je sais parfaitement que si je lances un appel, tout Central City y répond !


J'ai donc quitter Heartland pour cette ville joyau car l'un de mes hommes à intercepté un message d'un groupe terroriste qui annoncait une attaque prochaine sur Central City. Je dois les arrêté avant qu'une catastrophe frappe et tue des innocents. Ce groupe de Néo-nazis ont décidé de faire sauter plusieurs établissement juifs de la ville. Malgré mes recherches, je n'ai pas trouver aucune traces de la bande.


Je savais parfaitement que je ne pouvais trouver ces criminels seuls alors je devais faire appel à l'un de ses superhéros. Barry Allen ou The Flash. Un speedster que j'ai rencontré à quelques reprises lors de précédentes missions. Un garçon très intelligent qui a le coeur au bon endroit et qui m'aidera sans hésitation, j'en suis certain.



C'est donc avec une taille minuscule que je réussis à m'infiltrer dans l'appartement du scientifique. Il était absent. Pas grave, il va arriver lorsqu'il verra qu'on s'est introduis dans son appart. Comme tout bon super-héros, il doit avoir quelques alarmes cachés pour prévenir ce genre d'intrusion.


Je sentis alors une présence dans mon dos. Je me retournai rapidement vers le nouvel arrivant, le doigt levé et commença mon discour.




"Barry Allen ! Le pays à besoin de moi et j'ai besoin de toi ! Il est de ton devoir d'aider ta patrie et sauver Central City d'une attaque terroriste ! Accepte tu ?"





Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 29/11/2012
Messages : 4155
DC : Arion, lord of atlantis
Localisations : Central City
Justice League
MessagePosté le: Lun 5 Mar 2018 - 19:01
Uncle Sam, sauf votre respect, ne commencez pas ce gimmick de recrutement avec moi.

Barry avait dit cela avec un sourire. Il avait fait équipe avec les Freedom Fighters à quelques reprises, mais trop peu souvent à son goût. Il était surpris d'Uncle Sam à plusieurs reprise il le voyait comme l'esprit réfractaire et républicain de la nation, mais dans son conservatisme assumé, il y avait un progressisme incroyable. Le fait par exemple d'avoir recruté Firebrand dans son équipe alors qu'il était un communiste américain assumé. Comme quoi le melting pot américain était vraiment représenté sous la tutelle du symbole de l'american dream.

Bonjour, Oncle Sam que venez-vous faire à Central City?


Barry savait que si Sam sortait du Heartland c'était important. Le problème est que les Freedom Fighter et leur chef ne rechignaient pas à se mêler de politique. La justice League, elle avait fait voeu de neutralité dans le sujet. Chaque personne dans son identité civile avait le droit de voir les choses comme ils l'entendent, mais ils se devaient de respecter toute politique, ou presque. Celle qui réussissait le mieux à conjuguer les deux était évidemment Wonder Woman, qui assumait de par sa stature un choix politique et pourtant elle semblait mener tout le monde dans un sens commun. Bref, un exemple à suivre.

Barry était entré chez lui en supervitesse, mais il ne portait pas son costume de Flash. Il se demandait d'ailleurs comment Sam avait fait pour savoir qu'il était Flash. Puis, il se rappela que Sam était omniscient et qu'au final alors que lui savait beaucoup sur eux, l'inverse était relativement faux. Mais il y avait une foi à avoir en Sam que tout américain réussissait à comprendre et à ressentir. Barry se servit un grand verre d'eau puis s'assied en invitant Sam à faire de même.

Alors, comment puis-je t'aider?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Jeu 8 Mar 2018 - 1:06
Barry Allen est l'un des hommes les plus intelligents que j'ai rencontré. Presque autant qu'Einstein ou Edison. Il partage d'ailleurs un grand défaut avec ces grands hommes. L'arrogance. Il le prouve avec les premières paroles qu'il me dit en entrant dans son appartement.


"Ce Gimmick, comme vous le dites, Monsieur Allen. Il a permis de gagner plusieurs guerres alors veuillez ne pas insulter mes techniques."



Je regardes l'homme blond s'asseoir en m'invitant à faire de même. Je n'en fait rien. Je n'aimes pas m'asseoir. Je le regardai dans les yeux. Les vrais américains qui ont construit le pays ne se reposait que très rarement. Ils travaillaient fort pour donner à leurs descendants, un avenir plus que brillant. Ce n'est pas les paresseux qui polluent les États-Unis d'aujourd'hui.


"Un groupe terroriste qui se disent Nazis menacent d'attaquer plusieurs établissements juifs de Central City et je comptes bien les arrêter. Comme c'est la ville de Flash, je me suis dit qu'il devrait travailler avec moi pour sauver sa ville. Ces terroristes disent faire partie du quatrième Reich. Je crois que votre prédécesseur, Jay Garrick, les à déjà combattu. N'est ce pas ?"


Il n'y a aucune raisons pour lesquels, Barry Allen ne me suivrait pas. Il se dit protecteur de Central City. Il est temps de le prouver ! Central City a besoin de lui et l'amérique aussi.


"Habille toi, Héro. Central City a besoin de son protecteur. Allons foutre une raclée aux saletés de nazis !"


Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 29/11/2012
Messages : 4155
DC : Arion, lord of atlantis
Localisations : Central City
Justice League
MessagePosté le: Ven 9 Mar 2018 - 19:17
Flash écouta parlé Uncle Sam. Il était beaucoup plus protocolaire qu'à une autre époque. Il se donnait des grands airs que Flash n'aimait pas vraiment. Il fallait cependant dire que les États-Unis avaient changé depuis la dernière fois qu'ils avaient combattu ensemble. Peut-être était-ce là le reflet de cette Amérique nouvelle... Après tout Uncle Sam était une entité magique, avatar de l'esprit américain. Il pouvait donc varier selon l'Amérique qu'il représentait, même si Flash avait toujours crue que depuis la fin de la guerre de Sécession, que Uncle Sam était relativement libre de ce genre de courant passager.

Puis vint la révélation sur un groupe qui se revendiquerait de l'idéologie nazie et qui serait sur le point d'attaquer Central City. En tant que policier dans la ville, il avait entendu parler de quelques arrestations reliées au mouvement Alt-Right qui était ni plus ni moins qu'une idéologie nazi caché sous un autre nom, mais cela avait semblé être que des cas isolés.

Oui, j'ai entendu parler de certaines arrestations en lien avec la recrudescence du national-socialisme. Mais je n’ai pas entendu parler, d'un groupe. Par contre, je ne remets pas en cause du tout ce que tu me dis puisque je sais que tu es beaucoup plus au fait que moi de ce genre de menace politique.

Cela l'inquiétait. Bien que l’Amérique soit une terre de liberté de paroles et qu'il n'y avait rien d'illégal à être un nazi, bien que cela était hautement problématique. Flash n'était absolument pas ravie de savoir une cellule active et menaçante dans sa ville. Il se releva et enfila son costume de Flash.

Il va donc falloir faire le tour des temples juifs. Sinon, il y a de nombreux commerces tenus par des familles ayant des noms à consonance juive, mais pour être honnête je ne les connais pas tous j'ai... Ah Tiens j'ai une idée.


Barry n'aimait pas internet. Parce que c'était trop lent. Il était presque l'un des seuls adultes qu'il connaissait qui préférait largement le papier. C'était également le cas pour trouver des noms et numéros de téléphone. Alors que pratiquement tout le monde cherchait sur le web, Barry lui allait chercher son bottin papier chaque année. Il pouvait le lire en entier avant même qu'une page soit chargée. Grâce à la speedforce il pouvait également mémoriser les noms et adresses pour quelques heures sans trop se forcer. C'est d'ailleurs ce qu'il voulait. Il le sortit et se mit à lire en une minute il eu terminé et le déposa.

Parfait j'ai l'adresse et le nom de la plupart des noms des gens à consonance juive : Bloomberg, Goldstein, Dreyfus etc. Je crois que je pourrais vérifier presque tous ces endroits en moins d'une heure. Mais si vous aviez des points plus stratégiques, cela réduirait les zones de recherche et par le fait même le temps que j'aurai besoin pour faire une recherche exhaustive dans ces différents lieux. Selon vos informations est-ce que vos nazis ont des revendications religieuses? Économique? Personnel? etc.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Mar 20 Mar 2018 - 2:34
Je savais que j'avais frapper à la bonne porte dès que Flash se mit à parler. Malgré son arrogance, j'aime assez ce jeune homme. Il est vif d'esprit et je sais parfaitement que l'amérique peut toujours compter sur le "Scarlett Speedster". Il est comme ses prédécesseurs. Jay était exactement comme son protégé au temps de la JSA. Mercury était semblable à chaques fois dans l'histoire ou j'ai eu à travailler avec lui. Même s'il disparaissais pour de longues périodes de temps.


Il en a donc entendu parler. Il est vrais que l'extrême droite connais une grande montée depuis quelques années. L'arrivée d'immigrants Aliens est probablement l'une des raisons de ce phénomène qui est une plaie pour le pays. L'immigration est ce qui à fait de ce pays ce qu'il est. Qu'ils viennent d'autres pays ou d'une autre planète. Ils ont autant le droit à la citoyenneté américaine et le droit d'aidé notre belle patrie ! Ces nazis vont payer pour cet affront.


"Malheureusement, mes informations sur la menace sont plutôt limités mais j'ai espoir qu'en unissant nos forces, nous arriverons à détruire ces personnes. Central City est l'une des villes américaines avec le plus grand pourcentage de juifs. C'est plus de 500 000 d'entre eux qui habitent la ville dont un peu moins de la moitié qui vivent dans le quartier de Rosenbaum. Peut-être devrions nous commencer par la ?"


Je me rappelle des hommes de ce quartier, lors de la guerre. Tous de braves hommes prêts à combattre pour aider leurs confrères européens sur le vieux continent. Même de jeunes adolescents ont essayé de s'enrôler dans l'armée. Certain ont réussi et en sont mort d'ailleurs. Morts en héros.


D'habitude, je prend les commandes mais aujourd'hui, je vais laisser ce garçon diriger. Il sera fier d'aider Uncle Sam à sauver son pays ! C'est une grande fierté de pouvoir sauver la terre de la liberté !


"C'est ta ville, fils. Je suis prêt quand tu l'est. Il est temps de tuer des nazis !"





Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 29/11/2012
Messages : 4155
DC : Arion, lord of atlantis
Localisations : Central City
Justice League
MessagePosté le: Mer 21 Mar 2018 - 2:01
Okay. Je reviens...

Flash partit et revint en moins de 3 minutes. Il était allé au poste de police de Central City. Il avait utilisé son accès au système et avait consulté les archives des arrestations d'extrême droite. Il y avait également un large dossier de plainte dans le quartier de Rosenbaum. Puis quelques choses frappèrent Flash dans toute cette histoire et il revint chez lui, pour donner une destination.

Sam, le train. Le central city rail station. Il passe dans le quartier Rosenbaum, mais surtout il passe derrière la banque de Central City, qui est géré par la famille Goldstein. S'il veulent faire un grand coup, c'est là qu'ils vont frapper. De plus de nombreux employés du train ont fait l'objet de plainte pour antisémitisme et racisme. C'est une base mobile.

Flash n'en revenait pas. C'était une idée absolument géniale, quoiqu'extrêmement dérangeante. La circulation par train à Central City était tellement importante qu'il pouvait se promener sans que personne ne s'en rende compte et en plus ils évitaient tous les embouteillages. En plus cela leur fournissait une couverture parfaite et leur permettait d'avoir accès à toutes les grandes artères de la ville.

Il faut trouver le bon train, celui qui est l'endroit des néo-nazis qui menace la ville. Oncle Sam, prenez ceci.

Il lui tendit un émetteur récepteur qui était connecté au sien dans son costume.

Prenez les trains de Central City, je prends ceux de Keystone. Le premier qui trouve appel l'autre et on va faire dérailler leur plan.

Flash sorti en courant vers KEystone City.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Mer 28 Mar 2018 - 17:44
Les informations donné par Barry Allen sont plus que dérangeantes. Je me rappelle d'anciens groupes terroristes qui utilisait la même méthode pour se promener d'un endroit l'autre sans jamais se faire remarquer. Comme ce groupe d'assassins et voleurs de Gotham City dans les années 1800, qui avaient fait d'un wagon de train, leurs QG. Ces hommes avaient fait des ravages dans les quartiers riches de la ville.


Il faut arrêter ces criminels avant qu'ils ne passent à l'action. Ils peuvent faire beaucoup de dégats dans ce quartier remplis de banques dont l'une des plus grosses de la ville. La banque nationale de Central City. Ouvert en 1870, peu de temps après la guerre de Secession, c'est l'un des plus anciens établissement du Midwest américain. On ne peut laisser ces fous, détruire ce bâtiment important de l'histoire américaine. Il y a longtemps que je n'ai pas tapé sur des nazis et ça va faire du bien !


Je prend l'emetteur au héro et le regarde partir sans tarder. Sans être aussi rapide que Flash, je sors à mon tour et me dirige vers la station de train la plus proche. Je cours le plus vite possible sur les rails, fouillant chaque wagons que je rencontres. Je ne trouves absolument rien jusqu'à ce que j'arrive près du quartier chinois, voisin direct du quartier juif.


Quatre hommes s'y trouvait. Des hommes au crane rasé, portant des tatouages nazis et portant des manteaux de cuir. Je soupires. Je croyais avoir affaire à des vrais nazis mais ce que j'ai devant moi, ce sont de simples idiots qui se croient rebelles. Dans un coin du wagon malpropre, ce trouves plusieurs caisses qui porte des symboles "Danger" et ''Explosifs". C'en est même risible.


Ils ont l'air apeuré lorsqu'ils me virent. L'un d'entre eux sort même un petit revolver et me vise avec celui ci. Sa main tremble, il n'a probablement jamais tirer sur personne. Les trois autres ont des couteaux papillons. Ça me fait sourire.

"Messieurs. Je n'ai qu'une seule question pour vous avant de retourner dans le sous-sol de vos parents. Pour qui travaillez vous ?"


Celui qui était armé tire un coup vers moi. Bien entendu, la balle rebondit sur mon torse et se plante dans le pied de celui qui m'avait l'air d'être le plus jeune. 16 ou 17 ans maximum. Il tombe au sol en hurlant. Ce petit con croyait vraiment me faire du mal ? Je fonces dessus à haute vitesse et l'envoi dans le mur métallique du wagon d'un coup de poing. Assez fort pour y laisser la marque du corps.


J'avance vers les autres et d'un revers de la main, pousse deux d'entre eux à travers la porte ouverte du train en marche. Il ne reste que celui ayant été tirer. Je le lève par le collet et une odeur immonde me monte aux narines. Ce garçon s'est fait dessus. Minable.

"Pour qui travaille tu ? Parle ou je te lance jusqu'à Métropolis."

" OKAY OKAY. Je vais parler ! Je l'ai jamais vu ! Je ne connais qu'un nom "

Je l'amène jusqu'à la porte et le lève au dessus du vide. Le sol défilait rapidement sous lui.

"Parle"

"Captain Nazi !!! Laissez moi partir, je vous en pris, monsieur, je ne veux pas mourir !"


"Bien.."

Nous étions arriver sur un pont alors je lançai le gamin dans la rivière. Il ne mourra pas mais doit avoir la peur de sa vie. Il va repensé à ses choix de vie. Je prends alors l'émetteur.

"Flash, j'ai trouver des petits nazis. L'un d'entre eux m'a donner un nom. Capitaine Nazi. Très original... On se rejoint à la banque des Goldstein."


Je me rend alors à la banque pour y attendre mon allié. Je me demande s'il a trouvé quelque chose.
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 29/11/2012
Messages : 4155
DC : Arion, lord of atlantis
Localisations : Central City
Justice League
MessagePosté le: Jeu 29 Mar 2018 - 3:22
Flash courra du coté ouest de la ville, franchi le pont de la rivière Missouri et se trouva à Keystone City. Une des deux villes jumelles connues pour ses industries et sa classe ouvrière largement représentées. Les trains qui passaient ici étaient surtout des trains de marchandises. Ils livraient l'acier et les différents minéraux comme la fonte, qui permettait aux grosses usines comme Keyston Motors de faire rouler l'économie de cette ville majeure du centre des États-Unis.

Il y avait donc de nombreux trains qui y passaient régulièrement, que ce soit de jour comme de nuit, bien que le trafic nocturne soit réglementé. Flash allait donc devoir valider sa théorie. Il se mit donc à inspecter les trains qu'il croisait, la plupart étaient des gros transporteurs connus, notamment Kansas City Southerne Railway, BNSF Railway et Union Pacific Railroad. Il y avait également le Central-Keystone Railroad qui était une petite compagnie locale qui faisait essentiellement le transport entre Keystone et Central. C'est d'ailleurs vers une de leur locomotive que Barry s'avança.

La locomotive était en mouvement, mais pour lui ce n'était pas un problème, elle avait un très petit contingent de 2 wagons et d'une locomotive. Ce n'était évidemment pas étrange pour la petite compagnie locale, mais l'un des wagons était un ancien wagon de passager qui ne devait plus être en circulation. Barry décida donc d'aller voir. Il regarda donc par une des fenêtres au rabat légèrement surélevé. Tout en courant, il garda une vue stable.

Woooo...


La décoration intérieure était tapissée de drapeau de l'Allemagne nazi. Le symbole bouddhiste volé par le parti nazi décorait a peu prêt tout se qui s'y trouvait, malheureusement ce n'est pas se qui dérangeait le plus Barry, mais bien les hommes armés dans le wagon. Ils étaient très bien équipés, de l'équipement fait pour se protéger de toute évidence d'une attaque des policiers. Cependant, il y avait quelques choses encore plus troublantes dans ce Wagon.


Citation :
"Flash, j'ai trouvé des petits nazis. L'un d'entre eux m'a donné un nom. Capitaine nazi. Très original... On se rejoint à la banque des Goldstein."

Sam... je crois que je l'ai trouvé. Suivez le chemin de fer numéro 12, une locomotive de Central-Keystone Railroad. Je vais tenter de.


Il vit du mouvement dans le train. Il avait été repéré, il du cesser de courir à côté de la locomotive. Des balles commencèrent à être tirées par la vitre, ce que Barry pus évider aisément, mais le deuxième wagon s'ouvrit également et... il reçut un coup de poing en plein visage ce qui le désarçonna et le fit tomber sur les rails. La chute fut très douloureuse.

Mon captain, savait qu'un Flash se mêlerait de ses affaires, c'est pour ça que je suis là.



Baroness Blitzkreig ???


Barry se souvenait d'elle dans un des cahiers de travail de Jay Garrick, mais elle était supposée être morte et depuis longtemps... c'était forcément un successeur. Il n'avait cependant pas le temps de se poser plus de questions la speedster fonçait sur lui.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Mer 11 Avr 2018 - 4:37
"Sam... je crois que je l'ai trouvé. Suivez le chemin de fer numéro 12, une locomotive de Central-Keystone Railroad. Je vais tenter de..."


N'a pas pu terminé sa phrase que j'entendis un bruit sourd dans la radio. Il s'est passé quelque chose. Je dois y aller. Je cours rapidement en suivant la voie ferré décrite par mon allié et tombe rapidement sur le train. Baroness Blitzkrieg ! Il y a longtemps que je n'ai pas vu ce speedster. Très longtemps même. Je croyais même qu'elle était morte. Je sais bien qu'ils vieillissent pas aussi vite que les humains ordinaires mais quand même. Il y a soit, une vieille dame sous le masque ou quelqu'un a pris la place de la villaine originale.


Je sais parfaitement que Flash peut controler cet ennemie alors je décides d'arrêter ce train. On ne peut surtout pas les laisser ce rendre dans le quartier juif ou même dans la ville. Heureusement, nous sommes dans un quartier industrielle et Dimanche alors il n'y a presque personne dans les alentour. Je cours jusqu'à être à plus de 500 mètres, à l'avant du train et avec la puissance de mes bras, je tords les rails vers la droite pour envoyé le convoie dans la rivière qui sépare Central City et Keystone City. J'espère qu'ils savent nager, les allemands ! Avec tout le métal contenu la dedans, ils vont couler comme une pierre.


Comme prévu, le train déraille et fait un vol plané pour atterir dans l'eau noire de la rivière. En quelques secondes à peine, je le vois s'enfoncé et j'entendis les cris des hommes, pris à l'intérieur. Je n'ai aucune pitié pour ces idiots qui vénère une idéologie ayant tué des millions de personnes innocentes. Qu'ils brûlent en enfer avec tout les autres.


J'allais me retourner pour aidé Barry lorsque je vis une forme sortir des eaux en volant. Un homme portant l'uniforme SS. Je me souviens maintenant. Je savais bien que ce nom m'était familier. J'ai même combattu ce villain, il y a plus de 70 ans. Il est temps d'en finir, une bonne fois pour toute.


"KRIEGER"


Je fonces sur lui avec tout la puissance de mes jambes en grandissant jusqu'à mesurer plus de 4 mètres de haut. Mon poing géant heurta le menton du nazi et il partie comme une fusée pour s'écraser de l'autre côté de la rivière, contre un rocher. Je le rejoins rapidement et un deuxième coup l'enfonça de deux mètre dans la paroie rocheuse. Il ne s'en sortira pas vivant. Je vous le garantie ! Alors que je m'apprettais à le frapper de nouveau. Il se dégaga et me sauta dessus. D'un coup, il m'envoya valser à plus de 100 mètres dans les airs. Un deuxième coup m'envoya encore plus loin. À hauteur d'avions, il me rejoint pour me frapper de nouveau mais je réussis à bloquer son poing et l'attirer vers moi. Une chute libre à vitesse extrême débuta et rapidement, nous étions arrivé au sol, lui sous moi pour amortir. Le choc fit trembler le sol autour de nous. Je l'attrapai par la cheville et après quelques tours digne d'un olympien grec, je l'envoyai en direction de son alliée vêtu de jaune.



"C'EST CE QUI ARRIVE QUAND ON S'EN PREND À MON PAYS !!!!!!"
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 29/11/2012
Messages : 4155
DC : Arion, lord of atlantis
Localisations : Central City
Justice League
MessagePosté le: Ven 13 Avr 2018 - 2:49
Barry se releva la Baroness Blitzkreig était une speedster impressionnante. Il fallait avouer que la science derrière les pouvoirs de la Baroness avait quelques choses de stimulant pour un speedster. Notamment en sachant que chacun des speedsters gère ses pouvoirs de façons différentes celle-ci pouvait réellement apporter du nouveau à tout cela. Malheureusement, c'est encore la voie de la vilenie que ce métahumain avait choisie.

Le combat commença alors. La Baroness courut en direction de Barry, celui-ci maintenant alertée par la présence de son ennemie commença aussi à courir. Un combat de speedster avait quelques choses de totalement unique. Dans la vitesse il se passait des choses et même lorsqu'il ne se touchait pas les deux speedforces se jaugeaient et s'attaquaient mutuellement. Ils remontèrent tous les deux les rails et traversèrent les deux villes en entier avant que Barry passe à l'action, un coup de coude bien placé lorsque la Baroness tenta un dépassement, elle recula de quelques pas, puis elle frappa à son tour en essayant d'agripper Barry par l'arrière, celui-ci vibra et laissa passer la Baroness au travers de lui, il enchaîna avec un coup de genou bien placé entre les deux omoplates.

Blitzgreik mit la main dans son sac et se retourna rapidement. Elle lança à Barry des lames de rasoir. Lancé à cette vitesse et cette puissance c'était littéralement des boulets de canon qu'elle lui lançait. Barry tenta de les éviter, mais ne put éviter d'être touché partout. Il sentit les lames lui couper la peau, la chair et les muscles. Ils ne se logèrent pas en lui au vu de la force à laque les objets métalliques avaient été lancés, ils le traversèrent littéralement. De petits filaments de sang coulèrent derrière lui. Une lame lui passa tout juste en dessus de l'oeil un millimètre plus haut et les dégâts auraient pu être terribles.

Puis dans leur course instinctivement, ils revinrent à l'endroit initial ou Barry découvrit le train dans l'eau et Captain Nazi entrain de ce battre avec l'Oncle Sam. Le captain Nazi fut lancé vers Blitzkreig mais il stoppa net sa chute.


Ton pays? hahaha! Ton pays est un des plus grands moteurs de mon existence. Je suis comme toi l'avatar d'une idéologie. L'esprit de la social-démocratie, qui est non seulement partagé par plusieurs de tes pseudo patriote, mais à cause des actions de "ton pays" on assiste à une montée de ma puissance partout dans le monde. Si je suis aussi puissant aujourd'hui c'est grâce à toi et "ton pays". HAHAHAHA

Le capitaine se mit à grandir, grandir, grandir. De toute évidence, il ne cherchait plus à être discret et encore moins à la jouée fine. Il allait utiliser l'artillerie lourde. Il avait maintenant la taille d'un immeuble et de son pied géant, il tenta d'écraser l'oncle Sam sous sa semelle.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessagePosté le:
Revenir en haut Aller en bas
 

Aide américaine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Marine chinoise avant 1949
» [AIDE] Pas de connexion internet avec le WIFI
» [AIDE] GMail et HTC HD2
» [AIDE] User agent HTC HD2 SFR, sur pc .
» [AIDE] htc desire inutilisable

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: La Terre :: Central City-