"Le Microvers attaque !" [Patty Spivot]

Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Inscription : 21/11/2015
Messages : 964
DC : Mister Miracle ; The Bat ; Fate ; Lex Luthor.
Localisations : Ivy Town


MessagePosté le: Mar 6 Mar 2018 - 12:17
Central City est la ville qui court toujours.
Connue pour son extrême dynamisme avant même que la ville, jumelée avec Keystone City en face du fleuve, ne soit considérée comme la patrie des Bolides, elle draine une activité économique d’une importance fondamentale, et évidemment diversifiée.
L’argent circule, à Central City. Les gens travaillent, à Central City. Les citoyens ne marchent pas, mais se précipitent.

Central City vit – tout le temps.
De jour, comme de nuit ; à n’importe quelle heure de la journée.
Même si certains moments sont plus calmes.

Ainsi, aux petites heures de l’aube, certains sont déjà dans les rues – mais, objectivement, la plupart des habitants dorment, ou se préparent à sortir, ou à rentrer.
Central City est un peu apaisée, aux alentours de cinq heures du matin, et ce n’est pas désagréable ; même si la pluie se mêle à l’arrivée de cette nouvelle journée de travail, ceux qui ont déjà pris leur service apprécient cette ambiance un peu apaisée.
Notamment ceux qui évoluent autour du Musée Flash.



Inauguré des années plus tôt, l’établissement a vocation à louer un véritable culte au Bolide Ecarlate ; et à raison.
Si Gotham City supporte et valorise, discrètement, l’action du Batman, et si Metropolis se félicite de l’apport de Superman, nulle ville n’apprécie aussi ouvertement, aussi clairement, aussi sereinement la présence d’un Héros.
Central City a conscience de l’impact et de l’importance de son Héros – et le remercie, clairement, pour cela.

C’est appréciable, et sûrement apprécié.
Et cela justifie que les employés municipaux, chargés de récolter les poubelles du Musée Flash qui n’est pas encore ouvert, jettent quelques rapides regards à l’établissement ; ils l’apprécient. Ils aiment y venir. Ils aiment le visiter.
Car ils aiment leur Héros.
Hélas, deux d’entre eux vont aujourd’hui payer le prix cher de ce goût du Bolide.


« RAAAAAAAAAAAAAAAAAH !!! »

« Benny ? Est-ce que çAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAH !!! »

Doug Johnson et Benny McDrown étaient chargés de récupérer les poubelles et de les placer dans le broyeur ; ni plus, ni moins. L’un travaillait depuis douze ans dans cette branche, l’autre depuis quatre mois. L’un était en milieu de carrière, l’autre sur la fin mais bénéficiant d’une chance de réorientation. L’un était célibataire, l’autre divorcé mais père.
Tous deux meurent, hélas, à quelques secondes d’intervalle.

Et si leurs camarades sortent du camion, si l’un d’entre eux pense déjà à appeler les secours, jamais ces employés municipaux n’oublieront ce qu’ils ont vu.
Ni les corps, décharnés et horriblement défigurés de leurs amis. Ni l’odeur nauséabonde qui s’échappe de leurs entrailles. Ni la terreur qui s’empare d’eux.
Ni la vision de la créature responsable.



Un monstre.
Un abominable monstre, issu de cauchemars absolus ; qui grandit.
Qui, d’abord, n’avait que la taille d’un chien – mais grandit. Encore, et encore. Les centimètres sont dévorés, comme les poubelles, comme la matière, comme les corps, comme tout ce qui l’approche.

Le monstre grandit ; et approche.
Affamé et déterminé.
Sans que personne ne puisse l’arrêter… pour l’instant !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3185-atom-sa-petite-histoire-dans-la-gra
Inscription : 19/12/2017
Messages : 246
DC : Garfield Logan/Stéphanie Brown/Carter Hall
Situation : Essaie de survivre aux dangers attirés par les héros
Localisations : Central, Coast ou Ivy en général
Groupes : ARGUS
MessagePosté le: Mar 6 Mar 2018 - 15:09
Central City était une ville toujours pleine d'agitation, plein de mouvements et de personnes qui se lançaient dans des activités diverses et variées. Peut-être les villes américaines avaient-elles les héros qu'elles méritaient ? Métropolis la ville qui semblait toujours tendre vers les cieux avait Superman. La pesante Gotham qui semblait en permanence rongée par le crime et la pègre abritait Batman. Gateway ville ouverte et fourmillante de cultures différentes était protégée par une princesse amazone. Quant aux villes jumelles Central et Keystone, elles avaient deux héros répondant au même nom : Flash. Deux Bolides Écarlates pour protéger deux villes toujours en mouvements.

Mais aujourd'hui allait être un jour différent. Très différent, et qui risquait de marquer durablement l'histoire de la ville des Bolides. Non pas une attaque des Rogues, et ça aurait peut-être été préférable car la population y était malheureusement habituée. Mais ce qui se trouvait maintenant en plein cœur de Central City, c'était du jamais vu. Revenue sur la ville où elle avait longtemps travaillée en tant qu'agente de police, Patty avait été appelée en renfort par une agente à 5h30 du matin. L'agente en question l'avait connue du temps où elle travaillait à la police.

-Il s'agit d'un monstre ! Une sorte de ver de terre géant avec une trompe, il grandit de minute en minute et avale tout sur son passage !

Avertie du grave danger que courait la ville, Patty n'avait pas mis de temps à sortir du lit, se préparer et se diriger vers le Musée Flash où le monstre était toujours maintenue à distance. Des dizaines d'hommes en arme se tenait à bonne distance de la chose, formant une barrière de sécurité. Barrière vaine car toutes les armes qu'ils avaient pu utiliser jusqu'alors n'avait eut aucun effet sur lui. Tôt ou tard, la bête serait sur eux et ils ne pourraient que fuir... Ou se faire dévorer. A l'arrière des analystes étaient déjà en train de travailler pour identifier la chose, et peut-être trouver un moyen de le contrôler ou de l'anéantir.

-Sue, où est-ce qu'on en est ? Demanda Patty à l'agente à son arrivée.

-Nous avons tenter de communiquer, de contrôler et de repousser cette créature. Elle a surgie d'une poubelle semble-t-il et avalé tout ce qui se trouvait. On a retrouvé le corps de deux employés municipaux salement amoché. Et un de nos agents a été dévoré sous nos yeux alors qu'il a voulu s'en prendre à la bête.

La situation n'était pas au beau fixe, et la mine sombre et attristée montrait à quel point la police était dépassée. Elle avait besoin d'aide. Elle avait besoin qu'un héros vienne à sa rescousse. Sinon, il y avait de fortes chances que ceux qui ne fuiraient pas la ville à temps soient dévorés. Patty songea immédiatement à appeler Flash à la rescousse. Elle n'aurait qu'à s'éloigner du groupe et envoyer un message de détresse à Barry. Si celui-ci arrivait à se réveiller ou n'était pas occupé, il viendrait. Alors qu'elle allait le faire, elle vit Sue revenir à elle.

-Patty, l'un de nos scientifiques vient de découvrir quelque chose d'étrange. Je n'ai pas compris ce qu'il a expliqué, mais en gros cette chose vient de cet endroit, le Microvers, dont on nous parle parfois. Son énergie semble porter une signature propre à cet endroit... De ce que j'ai compris.

-Le Microvers ?

Patty reporta son attention sur l'immonde chose qui la faisait frissonner à la fois de peur et de dégoût. Ce nom "Microvers", éveillait en elle les tristes souvenirs de cette enquête qu'elle avait effectuée aux côtés d'Atom quelques temps auparavant. Une enquête qui s'était soldée sur une fin amère pour tout le monde. Si cette créature venait réellement de là-bas, ça pouvait expliqué beaucoup de choses... Notamment le fait qu'elle grandissait aussi vite. Elle était peut-être tout simplement en train de reprendre sa taille normale...

-Sue, je connais un super-héros qui saura sûrement comment nous aider si ce monstre vient du Microvers. Je vais l'appeler pour lui dire de venir au plus vite.

Aussitôt, Patty s'éloigna un peu des policiers et scientifiques et les civils curieux et n'ayant pas encore fuis regroupés face au monstre et écrivit un message d'alerte pour Atom. Il allait venir, elle lui faisait confiance, presque autant qu'elle faisait confiance à Flash. Et il était aux dernières nouvelles le spécialiste du domaine qui les occupaient.

"Central City est attaquée par une créature, une sorte de ver de terre géant qui grandit à vue d’œil. Selon les scientifiques présents, il est issu du Microvers. Mais pour l'instant rien ne...

Le message avait coupé court, ce qui risquait d'alerter le Micro-Héros qui risquait de croire que quelque chose s'était produit et empêché Patty de terminer sa phrase... Et ce n'était pas si faux que ça car la situation avait dramatiquement évoluée. Le monstre du Microvers se dirigeait à présent vers le groupe d'humains. Des coups furent lancés pour tenter de ralentir la créature tandis que la majorité s'enfuyait. Les défense de la police étaient brisées, et le monstre était à présent libre UNe fois qu'il aura fini de dévorer les voitures de patrouille, il s'en prendrait aux habitants.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 21/11/2015
Messages : 964
DC : Mister Miracle ; The Bat ; Fate ; Lex Luthor.
Localisations : Ivy Town


MessagePosté le: Mar 6 Mar 2018 - 15:52
Environ quarante minutes après les deux premiers décès, la police de Central City a imposé une zone de protection autour du Musée Flash, et tente de gérer la crise.
Très clairement, leur efficacité n’est pas totale pour l’instant.

Deux agents municipaux sont morts, un agent de police est décédé ; plusieurs blessés ont été transférés à l’hôpital, leurs chairs rongées par un étrange acide issu de la gueule de la créature. Qui grandit, encore.
Patty Spivot a été prévenue et est sur place, comme la majorité des services de police, sollicités par les agents de garde afin de venir en secours ; et ils ont bien besoin.
Car la créature est immense, maintenant.

En effet, si elle n’avait d’abord que la taille d’un chien, elle a ensuite adopté l’allure d’un humanoïde… et a maintenant une hauteur allant jusqu’à un étager d’immeuble, entier !
Et si la police tente de la repousser, de la chasser, le monstre s’avance désormais vers le groupe de policiers et d’Humains – avec des intentions claires. Les dévorer. Les anéantir. Les liquider, tout simplement.

Alors que les balles filent, que des ordres sont hurlés, que la peur règne, et que les hommes et femmes tentent de gérer l’impossible, Patty Spivot participe à la folie générale du mieux qu’elle peut… en espérant, sûrement, que son appel ait été entendu.
Et alors que des dizaines de douilles tombent sur le sol, alors que la créature avance… un son terrible se fait soudain entendre.


BRAAAAAAAAAAAAAH.

Un beuglement.
Qui n’a rien d’humain, et qui ne peut que terrifier jusqu’à l’âme.
Mais un autre son enchaîne, soudain.


DRING ! DRING ! DRING ! DRING !

Une sonnerie, de téléphone. Issue d’une des voitures de patrouille, à proximité.
Les agents se fixent, se figent, interdits et stupéfaits ; la créature n’avance plus depuis son beuglement, les tirs se sont tus, et la tension règne. Jusqu’à ce qu’un courageux vienne dans le véhicule et décroche – pour découvrir qu’une forme bondit soudain du combiné.
Une forme qui ne tarde pas à grandir.



« RECULEZ, tous ! »

La forme a grandi, jusqu’à devenir Atom, le micro-Héros qui apparaît au milieu de la police, porteur d’un étrange sac.
Les agents se regardent, se fixent, peu habitués à collaborer avec lui ; clairement, ils attendaient Flash, et sont autant déçus qu’inquiets. Et, clairement, Ray le remarque, même s’il n’en prend pas ombrage.


« Vous faites face à une forme de vie issue du Microvers, qui est inappropriée à ce plan d’existence. Les dommages causés ne sont qu’une forme, terrible, de réaction primaire, et son changement de taille est le symptôme de l’incapacité de son corps à s’adapter à notre monde. Et ça ne va pas s’améliorer. »

Sa voix est calme, fluide ; les mots s’enchaînent, comme une mitraillette, et il exsude la confiance mais surtout la maîtrise.
Palmer est un pro’, et agit comme tel ; heureusement, la créature demeure immobile, soudain prise d’halètements surprenants, et inquiétants.


« Elle va exploser, et anéantir la ville, si on ne fait rien. »

Il relève la main, tenant désormais quelque chose issu du sac…
… un étrange pistolet, qui semble issu des rêves les plus fous des années 50.

« Miss Spivot, pouvez-vous demander à vos collègues de b… »

BRUUUUUUUUUUUH.

Atom est interrompu par l’énorme hurlement de la créature.
Qui recommence à bouger.
Mais se détourne des Humains.
Et file vers le Musée Flash… et s’écroule dessus, pour commencer à le brûler – à le dévorer !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3185-atom-sa-petite-histoire-dans-la-gra
Inscription : 19/12/2017
Messages : 246
DC : Garfield Logan/Stéphanie Brown/Carter Hall
Situation : Essaie de survivre aux dangers attirés par les héros
Localisations : Central, Coast ou Ivy en général
Groupes : ARGUS
MessagePosté le: Mar 6 Mar 2018 - 17:33
Central City était en proie à un cauchemar. Un cauchemar affreux qui avançaient à présent sur les pauvres citoyens terrorisés par la menace qu'ils voyaient venir à eux. Ils ne pouvaientrien faire, rien à part reculer ! Patty aidait à organiser la fuite des civils vers les lieux les plus reculés de la ville. C'était la meilleure chose qu'il y avait à faire, la seule de toute façon. Aucune arme ne pouvaient la blesser, à peine pouvaient-elles la ralentir pour quelque secondes seulement. De quoi permettre de gagner quelques mètres à chaque coups.

-Patty, tu es sure que la personne que tu as appelée va venir ? Demanda Sue de plus en plus inquiète à mesure que les instants passaient.

Patty répondit par l'affirmative, même si elle commençait à se demander intérieurement dans quel état serait la ville a ce moment-là. Et le hurlement qui s'ensuivit n'augura rien de bon et provoqua la terreur chez bon nombres de personnes même des policiers qui s'enfuirent. Et après cela, la sonnerie d'un téléphone retenti depuis une voiture encore épargnée par le monstre. Comme ça. Soudainement. Et le silence fut. Un silence tendu, presque palpable. Si une mouche avait décidé de venir faire un tour sur les lieux, tout le monde l'aurait entendue. Mais même les mouches avaient fuies.

Puis, quelqu'un osa enfin prendre la communication et l'affaire devint encore plus incongrue quand le Micro-Héros en jaillit avant de reprendre une taille plus humaine. Atom semble-t-il voyagé à travers les ondes pour arriver le plus rapidement possible dans la ville en détresse. Et à la mine que faisaient les policiers, Patty se demanda si elle n'aurait pas mieux fait de les préparer avant. De les avertir au moins que quelqu'un allait venir les aider, et que, non, ça ne serait pas Flash.

Car clairement, les habitants auraient voulu voir leur Bolide local surgir du téléphone pour s'occuper de la chose qui les terrifiaient. Et ils affichaient clairement leur déception de ne pas voir leurs espérances réalisées. Patty eut un petit air désolé et lança un sourire d'excuse à Ray. Elle avait mal préparé son arrivée, mais vu la situation, ça aurait été difficile de faire mieux. Ils étaient dans l'urgence.

-Merci d'être venu aussi vite Atom.

C'était tout ce qu'elle pouvait dire. Et pour le reste, s'l avait prit tout le monde de court par son arrivée, Ray Palmer montrait qu'à défaut d'être le héros local de la ville, il était parfaitement apte à expliquer clairement la situation, bien que son débit de parole soit un peu trop rapide pour tout soit compris. Au moins le principal était clair, limpide même. Si les choses continuaient ainsi, toute la ville finirait par y passer. Déjà, la créature du Microvers avait commencé à produire des sons très inquiétants et alors que que le Micro-Héros terminait ses explications, la chose se jeta sur le Musée Flash, entamant sa destruction et choquant par la même occasion tous les habitants présents. Et des clameurs indignées s'élevèrent que les hauts gradés présents calmèrent. Patty décida d'intervenir.

-Ecoutez, je sais que vous ne connaissez pas spécialement Atom, mais j'ai déjà travaillé avec lui à l'ARGUS. Il est le mieux placé pour résoudre cette crise en limitant les dégâts. Pour l'instant reculez, et faites ce qu'il dit.

Si certains parmi les plus sceptiques, ou déçus de ne pas avoir vu la coqueluche locale arriver, tardaient encore à lui faire confiance, l'intervention de Patty permis de les convaincre d'obéir au moins... A moins que se ne soit la menace de voir le Musée Flash anéanti qui les forçait à obéir. Ils reculèrent donc à bonne distance afin de libérer de l'espace et laissèrent faire le professionnel du Microvers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 21/11/2015
Messages : 964
DC : Mister Miracle ; The Bat ; Fate ; Lex Luthor.
Localisations : Ivy Town


MessagePosté le: Mer 7 Mar 2018 - 10:09
Les habitants de Central City sont des gens sympathiques et bons, portés sur les autres et prêts à donner de nombreuses chances. Même si les services de police font, malheureusement, face aux pires aspects de l’Humanité, eux aussi sont considérés comme plus sympathiques et agréables que leurs homologues dans d’autres villes.
Mais, au-delà de cet aspect positif, ces hommes et femmes sont des habitants de la cité – et donc, fort attachés à leur Héros.

En ce sens, quand Atom débarque par surprise, quand il donne quelques ordres et semble vouloir contrôler la situation, la stupéfaction règne d’abord – puis une forme de malaise, assez facile à relever.
Si le micro-Héros se détourne rapidement des agents et officiers, car la créature se précipite sur le Musée Flash pour l’anéantir, Patty Spivot sent bien que ses camarades n’apprécient guère la présence de Ray Palmer… même si elle tente d’apaiser les tensions, de rassurer.


« Vous plaisantez, Spivot ? »

En vain, à priori, vu les mots énoncés par Randall Iraut, un conseiller du commissaire principal, dans les rangs depuis des décennies, et attaché fondamentalement à sa ville… et à ses principes.

« Une saloperie inconnue tue nos gars et détruit le Musée de notre Héros, et vous faites quoi ? Vous en appelez un autre ? »

Le sexagénaire s’avance, et pointe un index vengeur vers la jeune femme.

« Je croyais que vous vous entendiez avec Flash ! Mais vous préférez appeler un autre ! UN AUTRE ! ET EN PLUS UN MINABLE COM… »

« Le minable est capable de déterminer l’origine de la créature qui détruit le Musée de votre idole, mais aussi de la renvoyer chez elle, officier. »

La voix calme et posée de Ray Palmer vient interrompre le discours hargneux du vieil homme, qui retourne un regard courroucé vers Atom… pour découvrir que ce dernier vise désormais le monstre avec son étrange pistolet.

« D’une part, officier, vous cessez immédiatement de parler ainsi à Miss Spivot – bonjour, au passage, ravi de vous revoir, même si j’aurais préféré d’autres circonstances. Et, surtout, je suis persuadé que Flash adorera venir vous expliquer son point de vue sur votre position clivante. »

« QUOI ! MAIS COMMENT OS… »

« Pardon, vous dites ? »

BZZZZZZZZZZZZZZT

Il appuie sur la gâchette, et un terrible rayon s’échappe de l’arme.
Lui fixe encore l’officier, en esquissant un sourire triomphant et provocateur.


« Je ne vous entends pas. Je suis trop occupé à vous sauver les fesses. »

Le rayon part, donc, et vient impacter la créature.
Qui se fige, alors qu’elle anéantissant le Musée Flash – et s’immobilise, définitivement.

Piégée dans une sorte de chape transparente, bloquée, elle cesse ses dégâts et offre enfin un peu de paix à la situation.
La police hésite, craint une réplique, mais quelques sourires ne tardent pas à apparaître quand les secondes s’écoulent – et deviennent des minutes, qui confirment leurs espoirs.
La créature est stoppée !


« J’ai bloqué son agrandissement mais aussi son évolution. Ça ne durera pas éternellement, mais ça fera le job le temps qu’on l’évacue. »

Atom sourit, et se tourne vers Patty pour voir comment elle va.
Une erreur.
Car il est soudain frappé dans le dos et poussé au sol par un monstre – par un autre monstre, qui vient d’apparaître et de grandir horriblement…

… cette autre créature, ayant désormais taille humaine, prouvant clairement que le pire est encore à venir !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3185-atom-sa-petite-histoire-dans-la-gra
Inscription : 19/12/2017
Messages : 246
DC : Garfield Logan/Stéphanie Brown/Carter Hall
Situation : Essaie de survivre aux dangers attirés par les héros
Localisations : Central, Coast ou Ivy en général
Groupes : ARGUS
MessagePosté le: Mer 7 Mar 2018 - 13:34
Étais-ce parce qu'elle avait été réveillée tôt ou parce que les policiers agissaient de façon tout à fait inappropriée compte tenue de la situation. Toujours est-il que Patty avait bien failli exploser face au vieil homme qui osait ainsi élever la voix. Qui remettait en cause tout ce qu'elle avait essayé de faire pour sauver la ville et lui manquait ainsi de respect et de respect au héros qui avait pris la peine de se déplacer pour les aider.

Et le fait de mentionner Flash avait été une très mauvaise idée aussi. Étais-ce parce qu'elle le connaissait personnellement qu'elle avait appris à ne pas le considérer comme une idole, mais comme un humain qui pouvait avoir des failles, des faiblesses. Et que parfois, tout aussi puissant qu'il était, Flash pouvait ne pas être la meilleure personne à appeler en cas de problèmes ? Si Atom n'avait pas rembarré ce Iraut comme il le fallait, elle l'aurait fait elle-même. Mais dans l'immédiat elle n'avait pas eut à le faire, car la créature d'un autre monde avait été immobilisée.

-Oui bonjour Atom, désolée de vous avoir dérangé ainsi sans avoir davantage expliqué à mes collègues ce qui allait se passer. J'aurais espéré un peu plus de confiance de leur part.

Comme quoi rien n'était jamais acquis dans ce monde, même après avoir travaillé pendant des années à la police de la ville. Mais enfin bon, le principal était que la créature soit stoppée. Le musée Flash était sauvé et la ville ne courait plus aucune menace... A priori. Car alors que tout le monde pensait que la situation allait redevenir plus calme, une autre créature aussi monstrueuse que la première fit son apparition. Une créature qui avait réussi à jeter Atom à terre, laissant pour l'instant les policiers seuls face à cette nouvelle menace. Et ce n'était pas fini.

Parce que la chute de l'Atom avait redonné à l'officier Iraut son envie de critiquer.

-Bravo, elle est belle votre solution ! Vous auriez mieux fait d'appeler Flash ! Lui au moins il aurait trouvé une solution !

-Parce que vous pensez vraiment que Flash prévoit toujours tout, vous ? Que ça ne lui arrive jamais de faire des erreurs ?

-NOTRE VILLE VA ÊTRE DÉTRUITE PARCE QUE VOUS AVEZ AGIT COMME UNE INCAPABLE !

Non, e n'était pas le moment de répondre sur le même ton que ce type. Elle devait essayer de garder la tête froide ou ils n'allaient jamais y arriver. Elle reprit la parole d'une voix plus calme, plus déterminée mais aussi plus sèche.

-Ecoutez, j'admet avoir peut-être fait une erreur en introduisant ce héros dans notre ville sans prévenir. Mais j'ai agit au mieux, fait ce qui me paraissait le plus utile de faire dans cette situation précise. J'aurais pu appeler Flash c'est vrai, c'est même à lui que j'ai pensé en premier.
Mais les experts ici présents ont détecté une signature prouvant que le premier monstre venait du Microvers, et c'est pour ça que j'ai appelé Atom. C'est lui le spécialiste du Microvers, c'est lui avait le plus de chance de régler le plus rapidement la situation. S'il était là, Flash confirmerait sans doute mes dires. Parce que comme vous l'avez rappelé tout à l'heure, oui je connais Flash. Et je sais qu'il connait connait aussi Atom. Et qu'il lui fait confiance.


Voilà, les choses étaient dites. Iraut toute la police de Central City savait à présent que l'idole de la ville et le héros inconnu qui était venu à leur rescousse se connaissaient. Est-ce que ça allait suffire pour qu'il fasse confiance à Atom. Sans doute pas pour tous. Mais elle n'avait plus le temps. Parce que pendant qu'elle parlait, l'immonde créature venait à eux. Elle allait les attaquer, les dévorer si ça continuait. Il fallait agir. Autour d'eux des policiers avaient déjà pris les choses en main en tirant sur la créature. Mais comme pour la première, ça ne faisait que la ralentir.

-Et maintenant, si ça ne vous dérange pas, on pourrait revenir à la situation présente ?

Le monstre du Microvers étant maintenant légèrement plus grand qu'un humain avait failli engloutir un policier en commençant par la tête. Seul des coups de feu effectués au bon moment avaient pu le sauver. Les policiers combattaient au mieux, mais ça ne suffirait pas. Seul le pistolet qu'Atom avait prouvé son efficacité. Le problème était qu'il se trouvait de l'autre côté du monstre. Patty demanda à l'officier de lui créer une diversion pour occuper le monstre pendant qu'elle filait voir comment allait le héros, et au besoin lui prendre l'arme qu'il avait utilisé contre la première chose. Une fois aux côtés du Micro-Héros, elle l'attrapa par l'épaule pour le secouer.

-Atom, eh Atom, vous allez bien ? Vous pouvez vous relever ?

Puis voyant que le monstre s'en prenait une nouvelle fois aux policiers, elle dû agir.
Elle prit le pistolet posé sur le sol, et tira machinalement.
Si ça suffisait, le monstre se retrouverait paralysé, comme le premier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 21/11/2015
Messages : 964
DC : Mister Miracle ; The Bat ; Fate ; Lex Luthor.
Localisations : Ivy Town


MessagePosté le: Mer 7 Mar 2018 - 15:10
Si Atom a réussi à gérer la fureur d’un vieil officier trop attaché à son Héros, s’il est même venu au secours de Patty Spivot, il savait très bien qu’elle n’avait pas besoin de lui – et les premières réactions le lui ont confirmé, avant de l’amuser.
Il n’a, en effet, pas pu s’empêcher d’esquisser quelques sourires en voyant la jeune femme réagir face au vieil homme, encore plus en l’entendant renvoyer Randall Iraut dans les cordes.

Hélas, cette réussite n’a duré qu’un temps.
Ray Palmer a été propulsé au sol, touché par un nouvel ennemi, grandi par magie ; et si la peur reprend ses droits, si la panique s’empare des forces de police, l’officier entend encore emporter le débat verbal en imposant son point de vue… même quand le pire menace.
Certains ne semblent ne jamais pouvoir changer.

Cependant, Patty Spivot parvient à garder son calme, tente de raisonner encore l’officier, avance un lien entre Atom et Flash.
Et si la créature a failli tuer un policier, d’autres l’ont repoussé… mais aucune solution n’apparaît viable, et la jeune femme essaye de ranimer le micro-Héros, encore inconscient ; pas sans, hélas, devoir encore subir les foudres de son interlocuteur.


« JE ME FICHE DE VOS PENSEES ET DE VOS ESPOIRS, SPIVOT ! VOUS AVEZ CONDAMNE NOTRE VILLE EN FAISANT CONFIANCE A UN MIN… »

« La ferme, Iraut. »

Une voix calme et claire se fait entendre – une voix que tous reconnaissent, et vers laquelle tous se tournent alors qu’un homme approche d’une démarche rapide.

« Que se passe-t-il, ici ? Iraut, pourquoi hurlez-vous comme un goret qu’on égorge ? Et qu’est-ce que ces conneries ? »

Un homme, en bras de chemise, tient un dossier et s’arrête…
… tandis que tout le monde attend la réaction de David Singh, directeur de la police scientifique, et dirigeant de garde de toute la police de la ville.

« Vous remettez en question l’autorité de mon agent, Iraut ? Vous la menacez ? Vous insultez Atom, un membre de la Justice League, de l’A.R.G.U.S. ? Un ami de Flash qui nous a déjà tous sauvés ? Vous êtes con, ou bien ? »

« Mais… »

« Mais rien. Disparaissez, avant de réapparaître à la circulation. »

Un regard noir vient en réplique, mais Randall Iraut est loyaliste – et disparaît dans la foule, soumis.
A quelques mètres, la créature grandit encore et a maintenant plus de quinze mètres, mais est repoussée par les policiers ; heureusement, Atom rouvre les yeux, et esquisse un petit sourire à Patty.


« Hey… apparemment, j’ai un deuxième fan… »

« Atom, que se passe-t-il ? Des gens sont morts et d’autres peuvent mourir. Mon astreinte s’achève bientôt, et il est hors de question que je continue au-delà de l’heure prévue. »

« Hughn… j’ignore encore ce qu’il se passe vraiment, mais… »

Ray se redresse, et se masse la tête, pour faire chasser la douleur.

« … des créatures issues du Microvers apparaissent, sans que j’en comprenne la raison. J’ai mis au point un artefact qui peut les stopper, mais… »

BRUUUUUUUUDAAAAAAAAAAH.

La créature beugle, soudain… puis explose.
Littéralement.

Le monstre est anéanti par lui-même – mais se sépare, en fait. Se sépare en dizaines de petits éléments, de petites choses, de petites créatures ailées qui… attaquent.
La créature s’est transformée en un essaim.
Et l’essai attaque !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3185-atom-sa-petite-histoire-dans-la-gra
Inscription : 19/12/2017
Messages : 246
DC : Garfield Logan/Stéphanie Brown/Carter Hall
Situation : Essaie de survivre aux dangers attirés par les héros
Localisations : Central, Coast ou Ivy en général
Groupes : ARGUS
MessagePosté le: Mer 7 Mar 2018 - 17:11
Assez ! Elle en avait assez de cet agent Iraut ! Patty avait essayé de se montrer gentille avec lui, et n'avait pas essayé de tirer plus que ça partie de son statut, mais puisqu'il insistait et se complaisait dans sa bêtise, elle n’avait pas le choix. Alors que le vieil homme reprenait une diatribe qui ne laissait aucun doute sur ce qu'il pensait, la criminologue lui lança un regard glacé et glacial. Le genre de regard qui, chez elle, le laissait rien présager de bon. Elle inspira un grand coup et lâcha d'une voix très calme.

-Très bien, puisque vous êtes si intelligent officier Iraut, si vous survivez à tout ça je parlerais de vous à Flash et lui direz de venir vous voir. Je suis sure qu'il sera ravi d'entendre tout ce que vous venez de dire, et vous pourrez même approfondir le sujet avec lui. Je veillerais à ce qu'il ait déjà une petite idée des événements.

La tension fut un peu désamorcée par l'arrivée de David Singh, chef de la police de Central City. Cet homme ne plaisait pas à Patty, car il avait tendance à toujours vouloir aller trop vite. A toujours obliger les gens à aller à son rythme très réglé et qui malheureusement était rapide. Très rapide. Trop rapide. En fait Singh confondait vitesse et précipitation, bâclant les dossiers pour les régler au plus vite et ainsi pouvoir passer à autre chose. Attitude qui avait tendance à déplaire à certains, dont Patty. Mais pour le moment, elle lui était plutôt reconnaissante d'être intervenu.

-Directeur Singh, merci de votre intervention.

Puis à Atom en plaisantant.

-Peut-être qu'en réussissant à sauver la ville, vous arriverez à vous en faire un ou deux autres. Mais pas suffisamment pour faire un musée, je le crains.

Iraut s'était rendu et avait disparu. Mais cette disparition n'avait pas amélioré l'humeur de Patty, qui risquait fort de respecter sa promesse de parler du comportement de l'officier au Flash. A Barry de voir s'il irait ou pas rendre visite à l'officier comme elle avait dit. Pendant les discussions qui s'étaient en suivies, la créature avait continué à grandir, grandir, grandir. Et... Elle explosa. Enfin pas totalement. Disons plutôt qu'au lieu de n'être qu'une, la menace s'était démultipliée.

Un essaim de créatures du Microvers à peine plus grosses que des moustiques pour le moment. Mais leur petite taille ne les empêchaient pas de harceler toutes les personnes présentent en leur tournant autour. Semblant vouloir les piquer. Et elles grandissaient vite. Très vite.
Si ça continuait comme ça, elles allaient finir par être tellement grosses que si elles explosaient à leur tour, elles raseraient Central City. Et peut-être même Keystone dans la foulée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 21/11/2015
Messages : 964
DC : Mister Miracle ; The Bat ; Fate ; Lex Luthor.
Localisations : Ivy Town


MessagePosté le: Jeu 8 Mar 2018 - 11:35
« Oh. »

Atom, le crâne encore douloureux, fixe la créature du Microvers qui explose… et se transforme en essaim, en dizaines de petites créatures qui volent ; et s’en prennent à tous ceux qui ont le malheur de les croiser.

« Oh, bon sang. »

Sa migraine est terrible – mais il la chasse.
Elle n’est qu’accessoire, face à ce qui est en train de se passer.


« PROTEGEZ-VOUS ! »

Il hurle, mais le bruit des monstres couvre sa voix ; il le sait, mais ne peut s’en empêcher. Plusieurs agents sont déjà agressés par ces créatures, et des hurlements de douleur ne tardent pas à arriver… cela le crispe, le peine. L’énerve, surtout.
Assez, pense-t-il. Assez !


« Miss Spivot, prenez ça ! »

Palmer s’empare de l’étrange pistolet utilisé jusque-là, et l’envoie directement vers la jeune femme.

« Vous visez, vous appuyez, vous faites feu, vous attendez cinq secondes entre chaque coup et c’est bon. Ça devrait les figer, elles aussi. »

Lui se précipite sur le sac qu’il avait amené, y plonge ses mains et son attention, avant d’en ressortir… quelque chose.

« Je vais essayer de les retenir. »

Trois choses, en fait.
Trois choses qui grandissent, qui se forment, qui se fixent…

… pour devenir trois Armures ATOM, qui partent en pilotage automatique et filent dans les airs !

« Dites aux gens de se cacher ! »

Les cris continuent, et Ray manipule sa masse pour rapetisser, et bondir dans les airs.
Il vole, file, et s’il laisse les Armures ATOM tirer avec leurs formidables armes, lui passe par la bonne vieille méthode – en frappant, brutalement, toutes les petites choses qui passent sous ses mains.
Il parvient ainsi, avec ses assistants, à maintenir les monstres dans un certain périmètre, et même à en réduire le nombre… mais il est encore loin du compte !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3185-atom-sa-petite-histoire-dans-la-gra
Inscription : 19/12/2017
Messages : 246
DC : Garfield Logan/Stéphanie Brown/Carter Hall
Situation : Essaie de survivre aux dangers attirés par les héros
Localisations : Central, Coast ou Ivy en général
Groupes : ARGUS
MessagePosté le: Jeu 8 Mar 2018 - 14:53
Les choses allaient vite, et par choses on ne parlait pas que des créatures du Microvers. Créatures qui commençaient déjà faire des victimes parmi les personnes présentes. Malgré leurs efforts pour se protéger, les insectes inconnus ne cessaient de les harceler. Patty se retrouva munie du pistolet étrange d'Atom tandis que ce dernier lui expliquait rapidement ce qu'il fallait faire. Précaution inutile parce que cela marchait exactement comme un pistolet normal, si on exceptait le temps de recharge.

-Je m'occupe des créatures attaquant la police !

Aussitôt dit, aussitôt fait. La jeune femme tira sur quelques créatures qui s'immobilisèrent d'un coup. Comme si on appuyait sur le bouton pause pour stopper momentanément une action. Sauf qu'il allait falloir appuyer autant de fois qu'il y avait de créatures. Heureusement qu'elles ne se démultipliaient pas, elles étaient suffisamment nombreuses comme cela. Tout en continuant à tirer sur les créatures, elle parvint à s'approcher de Singh.

-Directeur Singh, dites à vos hommes de se retirer. Ils ne sont pas équipés face à ces choses. Il vaut mieux qu'ils se replient.

-Vous êtes sure de ce que vous faites Miss Spivot ?

-Laissez des hommes dehors alors qu'ils n'ont rien pour se défendre ne servirait à rien, non ? Ils ont plus de chance d'être des victimes qu'autre chose. Dites à vos hommes d'évacuer les lieux et de mettre à l'abri toutes les personnes encore dehors.

Alors que la jeune femme finissait de parler une créature pris le duo pour cible. Patty parvint à la bloquer grâce à ses tirs, mais les attaquants restaient toujours plus nombreux. Malgré les efforts qu'elle et Atom produisaient en compagnie des trois armures. Se résignant à abandonner, Singh éleva la voix pour ordonner à ses hommes de se cacher et d'emmener avec eux tous les civils qui n'avaient pas encore fuit.

-Réfugiez-vous dans les bâtiments si vous le pouvez mais fermez toutes les issues. Ces choses ne doivent pas pénétrer à l'intérieur, compris ?

Alors qu'Atom et ses trois assistants robotiques s'occupaient d'autant de créatures que possible et les empêchant d'étendre leur périmètre d'action, Patty elle veilla plus spécifiquement à tirer sur les cibles cherchant à s'en prendre aux civils, ainsi ils n'auraient qu'à se concentrer sur leur fuite et leur survie. Au bout d'un moment tous les policiers et civils eurent fuit. Malheureusement, la situation n'avait pas l'air de vouloir s'arranger. Alors qu'elle était en train de repousser ces choses,, un nouveau message arriva sur son téléphone. Un message d'alerte. Alice, la petite fille qu'ils avaient sauvé elle et Flash il y a quelques mois, semblait avoir disparu de la famille à laquelle elle avait été confiée.

-Elle voulait visiter le Musée Flash... Eh bien elle a bien choisi son jour. Commenta-t-elle tout haut tandis que la peur et la lassitude commençaient à l'envahir.

Elle espérait sincèrement que la petite allait bien, et que si elle ne faisait pas partie des civils pris en charge par la police, elle avait eut l'idée de se cacher.
Un hurlement d'enfant attira son attention. Alice était en danger. Elle couru vers vers l'endroit d'où venait le cri et tira sur les insectes inconnus qui voletait autour d'une poubelle.
Poubelle derrière laquelle se cachait la petite nièce de Forrest.

[J'espère que tu me permet l'introduction de cette petite pnj ^^]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 21/11/2015
Messages : 964
DC : Mister Miracle ; The Bat ; Fate ; Lex Luthor.
Localisations : Ivy Town


MessagePosté le: Jeu 8 Mar 2018 - 15:56
Patty Spivot a, franchement, tout de l’Héroïne.
En plus d’avoir plongé dans le Microvers, d’y avoir survécu et d’avoir surtout réussi à garder son calme et son expertise dans un autre pan de la Réalité, elle parvient aussi à conserver son sang-froid quand sa ville est attaquée, et quand sa réputation est insultée.
Puis, surtout, elle prend sur elle quand un essaim de monstres attaque la cité, et en vient à leur tirer dessus avec une arme inconnue mais potentiellement très dangereuse.

Héroïque, définitivement.
Et ô combien indispensable, alors que Central City est la proie d’abominations, et que trop peu semblent pouvoir faire quelque chose contre elles…

Patty accumule les réussites, et en vient même à donner des ordres à son directeur ; rien que ça.
Ce dernier, loyaliste et hiérarchique, mais comprenant aussi les besoins du terrain, n’en prend pas ombrage et acquiesce, alors qu’elle lui demande directement de faire évacuer les différents agents de police.
La jeune femme immobilise une créature, et David Singh prend la suite en faisant partir tous ceux qui ne peuvent rien, ici ; hélas, ils sont nombreux.

Ne demeurent alors que Patty, Atom et les trois Armures ATOM en pilotage automatique.
Peu, objectivement, mais efficaces, car de nombreux monstres sont figés, et certains sont carrément anéantis.
L’espoir grandit, donc, et Ray se permet d’esquisser un léger sourire… qui disparaît, hélas, quand Patty l’informe du message qu’elle vient de recevoir.


« Bon sang. »

L’essaim demeure massif, même s’il a baissé en nombre et en intensité.
Mais les pensées de Palmer sont bien, bien éloignées de ces créatures, maintenant, et se figent sur le destin terrible d’une enfant perdue dans cet enfer – pensées qui deviennent abominables, quand un hurlement terrifié se fait entendre.


« NON ! »

Patty le précède, mais le micro-Héros file aussi, en volant via sa manipulation de masse. Il la rejoint, alors qu’elle retrouve l’enfant mais est agressée par des dizaines de petites bêtes ô combien malfaisantes.

« ASSEZ ! »

Comme une tornade vengeresse, Atom s’abat sur ce bout d’essai – et modifie sa densité, pour s’armer et pouvoir frapper comme le béton.
C’en est efficace, car toutes les créatures s’écroulent, écrasées.
Il continue de léviter, mais tourne rapidement la tête pour voir comment va Patty et la petite.


« Vous n’avez rien ?

Humains. Votre fin a sonné.

Une communication mentale vient agresser son esprit, et le fait grimacer – avant que son regard n’accroche des formes, qui grandissent soudain et s’articulent autour du Musée Flash…
… telle une armée ennemie, qui s’impose pour conquérir un territoire !

« Oh, bon sang. Les Tyazrks. »

Ray blêmit, alors qu’il recule par instinct.

« C’est… ce sont… les plus grands… conquérants… du Microvers… »

Les Tyazrks attaquent.
Ils sont comme condamnés.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3185-atom-sa-petite-histoire-dans-la-gra
Inscription : 19/12/2017
Messages : 246
DC : Garfield Logan/Stéphanie Brown/Carter Hall
Situation : Essaie de survivre aux dangers attirés par les héros
Localisations : Central, Coast ou Ivy en général
Groupes : ARGUS
MessagePosté le: Jeu 8 Mar 2018 - 17:57
Après avoir veillé à ce que les policiers puissent fuir, et peut-être outrepassé ses droits auprès du directeur Singh mais ce n'était pas le moment d'y penser, Patty s'était donc lancée au secours de la petite Alice. Alice qui malgré la présence d'esprit qu'elle avait eut de se cacher derrière une poubelle et de se servir du couvercle comme bouclier subissait les assauts répétés des insectes venus d'ailleurs. A l'aide de son pistolet, Patty parvint à en éliminer plusieurs... Mais pas suffisamment hélas pour stopper les assauts. Et il fallu l'intervention d'Atom pour qu'elles soient à l'abri.

Alors que tous danger semblait être écarté, la petite fille de 9 ans vint s'accrocher aux bras de la policière en tremblant. Celle-ci la repoussa gentiment après avoir vérifié que l'enfant n'avait rien et rassuré Atom quant à leur état.

-Alice, qu'est-ce que tu fais ici ?

-Je voulais voir le musée Flash...

-A cette heure ?! Et tu as pensé qu'on s'inquiéterait ?

-J'aurais attendu l'heure d'ouverture...

Patty leva les yeux au ciel. Alice était une gentille fille et elle ne regrettait pas de l'avoir prise sous son aile au moins le temps que l'on retrouve sa mère ou que Forrest soit autorisé à la reprendre. Mais sa manie de sortir n'importe quand sans toujours demander la permission risquait de lui attirer des ennuis. Même si se retrouver au beau milieu d'une attaque du Microvers ne faisait pas partie des premières choses auxquelles on pensait. Et Patty qui pensait que la laisser à Central City quand elle se rendait à l'ARGUS était une bonne idée...
Et aussi parce qu'elle pensait qu'il valait mieux pour Alice rester dans une famille stable, habituée à s'occuper d'enfants dont la vie est bouleversée, plutôt que la suivre dans ses déplacements.

-Je vais te ramener chez... Oh !

Mais les choses ne s'arrêtaient pas là, au contraire. Elles avaient même tendance à vouloir empirer de minute en minute ! Parce qu'après les gros insectes, venait une menace plus terrible. Plus terrible peut-être que la cinquantaine d'Andyrsns que Patty avait vu déferlé dans le Microvers sur une dizaine d'humains sans défense. Devant elle, une véritable armée se formait, cernant le Musée Flash, tandis que des paroles menaçantes résonnaient. Des paroles qui n'auguraient rien de bon.

-Patty... Qu'est-ce que c'est... Murmurra l'enfant.

Ce que c'est ? Une armée entière envahissant une pauvre ville qui ne demandait qu'à vivre en paix et ne s'attendait sûrement pas à subir une véritable invasion... Et encore moins une invasion venant d'un autre monde. Non, Central City n'était pas prête. Et Patty ne savait plus que faire à présent, ni même que tenter. Ces Tyarzk étaient sans doute plus intelligents que les insectes de tout à l'heure, et plus dangereux que les Andyrsns. Mais malgré la menace et le fait qu'elle soit totalement dépassée, elle devait encore rester forte, au moins pour rassurer la fillette mêlée à tout ça.

-Alice, pour l'instant tu restes avec moi. N'ai pas peur, et ne panique pas.

Mais la fillette avait peur, et Patty avait peur aussi, même si elle gardait son calme.

-Atom, est-ce qu'on peut... Tenter quelque chose... Essayer de leur parler ou...

Ou quoi ? Ils étaient trop nombreux pour que les pistolets servent à quelque chose, et devait avoir des techniques de combat qu'ils ne connaissaient pas. Et évacuer Central City était impossible dès à présent.
Non Patty, n'était pas une héroïne et ne savait pas quoi faire face à la situation. A part attendre, et peut-être espérer qu'une issue s'ouvre. L'ennemi n'attaquerait peut-être pas tout de suite, peut-être.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 21/11/2015
Messages : 964
DC : Mister Miracle ; The Bat ; Fate ; Lex Luthor.
Localisations : Ivy Town


MessagePosté le: Ven 9 Mar 2018 - 10:17
Ray Palmer est atterré, et terrifié.
S’il a une grande expérience comme Héros, même s’il ne se considère pas ainsi, et notamment comme aventurier au sein de la Justice League, il n’est ni Clark ou Bruce, et encore moins Diana ; il est Humain, et il n’arrive pas à avoir autant d’optimisme que Barry, ou autant de certitudes que Hal.
Il n’est qu’Humain – et face à une invasion des plus grands conquérants du Microvers, il a peur, légitimement.
Mais ça ne veut pas dire qu’il ne va rien faire.


« Quelle passion pour Flash, Alice. »

A quelques mètres, les Tyazrks viennent arriver et se positionnent, agressivement.
Cependant, Atom prend quand même quelques secondes pour se tourner vers Patty et l’enfant, et chasser son inquiétude pour un petit sourire, et une voix qui se veut rassurante.


« Quand tout sera terminé, je lui demanderais de venir te voir à l’école, okay ? Et de t’amener un cadeau. »

Un clin d’œil, et il lève son pouce pour confirmer son approche positive.
Avant de tourner son attention vers Patty, et reprendre un visage plus fermé et une voix plus sérieuse.


« Je vais leur parler. Faites le point avec votre supérieur : que personne n’approche, que personne ne tire. »

Il soupire, mais reprend une taille normale et tente de détendre ses membres par quelques mouvements ; il est loin de réussir.

« Et, surtout… appeler l’A.R.G.U.S. »

Un sourire triste et inquiet glisse sur son visage.

« Dites à John Stewart de détacher des troupes et de venir lui-même… »

Il se tourne lentement vers les Tyazrks, et grimace alors qu’il les voit se placer en position défensive… un prélude habituel à l’offensive.

« … on va en avoir besoin. »

Ray se détourne d’elles, et s’avance directement au contact des créatures.
Une vingtaine d’entre elles lui fait face – et tous se figent en le découvrant ; ils le connaissent. Et, vu leurs postures, ne l’apprécient guère.


« Holark. »

RayPalmerDitAtom. NousPensionsTeTrouverIci.

« Heureux de vous faire plaisir, les gars. »

ExhiberTaTêteSurMaPiqueMeFeraPlaisir. ACetteHeure,TaPrésenceN’estQuePrévisible.

« Ouais… bien sûr. Et sinon, vous faites quoi ici ? »

Les Tyazrks sont des monstres, et leur chef Holark le pire de tous.
Palmer sait que ce qu’il lui envoie comme échange télépathique est vrai – il veut le tuer ; il va essayer de le tuer. Mais c’est habituel, avec lui. Il doit passer outre, et se concentrer sur le plus urgent… gagner du temps, en espérant que l’A.R.G.U.S. arrive vite.


NousEnvahissons.

« Vous savez que je ne vous laisserais pas faire. »

Oui.

Un sourire mauvais glisse sur le visage d’Holark.
Mais, avant que le micro-Héros puisse réagir, l’autre récupère soudain une lame à sa ceinture – et l’enfonce, brutalement, dans le ventre de Ray Palmer !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3185-atom-sa-petite-histoire-dans-la-gra
Inscription : 19/12/2017
Messages : 246
DC : Garfield Logan/Stéphanie Brown/Carter Hall
Situation : Essaie de survivre aux dangers attirés par les héros
Localisations : Central, Coast ou Ivy en général
Groupes : ARGUS
MessagePosté le: Ven 9 Mar 2018 - 13:18
La situation n'était pas optimiste, elle était même carrément catastrophique, mais faire mention d'un quotidien plus habituel suffisait à détendre un peu l'atmosphère. Au moins suffisamment pour qu’une enfant retrouve le sourire à la mention de son super-héros préféré. Pas de quoi retourner la situation à leur avantage, mais c'est suffisant pour redonner de l'espoir. Patty sourit aussi comme pour donner du poids à ce que venait de dire l'Atom. Puis, le moment fut venu de se re concentrer sur la situation. Patty soupira et pris sa décision. Celle d'alerter l'ARGUS en premier.

Parce que vu la situation, ils allaient avoir besoin de renforts dans les plus brefs délais. Après avoir adressé un signe d'encouragement à Atom qui allait au devant des créatures, elle tapota le numéro à n'appeler en cas d'urgence et tomba directement sur John Stewart. Elle lui résuma très brièvement la situation à Central City. Les attaques répétées que la ville subissait, et surtout le fait qu'ils avaient affaire à toute une armée de Tyarzk, les plus grands conquérants du Microvers. L'intervention de l'ARGUS et plus spécifiquement la sienne était demandér.

-De combien de temps disposons-nous avant l'attaque miss Spivot ?

-Le mieux serait que l'ARGUS arrive le plus rapidement possible, monsieur. Atom essaie de gagner du temps, mais ils sont déjà sur la défensive.

Un grognement lui fit comprendre que son supérieur saisissait l'ampleur de la situation. Les troupes arriveraient aussi vite que possible, pour le moment elle devait lui faire un rapport si la situation changeait et tenter d'éviter tout combat armé. Après cela, Patty eut très envie d'appeler Flash à la rescousse également. Son ami était du genre positif, et aurait peut-être trouvé une solution pour au moins gagner du temps sur sa super-vitesse.

Et puis, vu sa popularité à Central City, son intervention ne pourrait que redonner de l'espoir aux habitants, et empêcherait peut-être la police d'agir en prenant trop de risques. Et puis, elle avait tendance à se sentir en sécurité quand Barry était dans les parages... Même si comme Atom, le Bolide avait une tendance à attirer les ennuis de taille à lui. La petite Alice en était une preuve malgré elle.

-Patty, regarde, le Grand Schtroumpf a été tué !

Le... Le quoi ? Patty aurait pu rire du surnom dont Palmer venait de se retrouver affubler, sa petite taille et les couleurs de son costume, sans doute. Malheureusement la situation ne lui permettait pas de rire. Parce que le seul défenseur potentiel de la ville venait de tomber. Non, il ne fallait pas dire ça. Il ne fallait pas désespérer. Patty n'avait pas le droit de désespérer. Elle appela Singh afin de vérifier qu'aucun de ses hommes n'avaient bougés. Heureusement, ce n'était pas encore le cas.

-Que proposez-vous Miss Spivot ? Qu'allons-nous faire de toute cette armée ?

-L'ARGUS est en route. Des renforts vont arriver.

-Et vous proposez que nous restions sans rien faire ?

Patty grimaça, non ils ne pouvaient pas rester sans rien faire... Mais s'ils attaquaient frontalement, les Tyarzks répliqueraient et se serait un carnage. Mais pouvait-elle rester sans rien faire alors qu'Atom était en danger ? Ou pouvait-elle intervenir discrètement avec l'aide de la police pour lui donner le temps de réagir. Son regard se posa sur les quelques voitures de police ayant survécu aux attaques des insectes. Une idée lui vint.

-Mr Singh ?

-Avez-vous une idée Miss Spivot ? Dites la vite !

-Les voitures de police. Elles peuvent être dirigées à distance, n'est-ce pas ? Pouvez-vous demander à vos hommes d'enclencher leur contrôle à distance et de les faire rouler autour de l'armée ennemie.

-QUOI !

Heureusement que le directeur Singh ne se trouvait pas avec Patty et Alice, car il aurait sans doute attiré l'attention des Tiarzks sur eux. Patty savait que son idée était complètement folle et risquée. En fait, il y avait de forte chances que la police de Central City perde ces deux voitures dans la manœuvre. Mais elle n'avait pas le choix.

-Alice, enfuie-toi. File dans la rue à droite, il y a des policiers à l'intérieur. Ils vont te protéger.

-Mais Patty... Et toi ?

-Je... Je vais aider le Grand Schtroumpf. Pour qu'il puisse dire à Flash de t'emmener un cadeau.


Elle aurait peut-être dû dire à la petite que son "Grand Schtroumpf" s'appelait en fait Atom, mais la situation ne le permettait pas. Pendant que la fillette filait rejoindre des membres de la police, Patty reprenait contact avec Singh qui avait fini par accepter son idée même si elle ne lui plaisait pas. Mais il fallait qu'elle tente. Elle devait gagner du temps pour l'ARGUS et pour Ray.
Et pour cela, elle comptait surprendre les ennemis. Les surprendre en gageant qu'ils ne connaissaient rien de la Terre, et que certaines choses pourraient les surprendre.
Des voitures se mettant soudainement à bouger par exemple. Et le pire c'est qu'elles n'attaquaient pas non, elles bougeaient tout simplement. Et à intervalle irrégulier, l'une d'elle s'arrêtait et restait immobile pendant quelques secondes avant de redémarrer.

Et pendant ce temps, Patty avait récupérer le sac de Ray et avait commencé à fouiller dedans sans sa permission après s'être dissimulée dans l'ombre d'une rue. Elle espérait trouver quelque chose à l'intérieur qui pourrait les aider. Elle en sorti deux choses. Des sortes de petites bombes à chaleur et une ceinture semblable à celle qui l'avait amenée dans le Microvers.
Mais qui n'avait pas la même fonction. Quand Patty la passa autour de sa taille, elle devint aussitôt invisible aux yeux de tous. Aux yeux des Tyarzks surtout. Et, tout en prenant garde aux voiture policières, Patty se déplaça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 21/11/2015
Messages : 964
DC : Mister Miracle ; The Bat ; Fate ; Lex Luthor.
Localisations : Ivy Town


MessagePosté le: Ven 9 Mar 2018 - 14:41
Le coup a été terrible.
Portée à une vitesse dépassant les critères humains, avec un sadisme évident, l’attaque a pris Atom par surprise – et il n’a pu ni se défendre, ni se protéger.
Il a été touché, blessé ; et s’est écroulé.

Le visage grimaçant, une plaie terrible au flanc, il tente de faire pression pour stopper le saignement… mais il n’est pas stupide ; il sait très bien ce qu’une telle blessure peut faire, va faire. Va lui coûter.
Il va mourir.
S’il n’est pas soigné rapidement, aidé, opéré, il va mourir – et même si les Tiarzks n’étaient pas là, il n’est pas sûr que le délai de transport entre le Musée Flash et l’hôpital le plus proche ne soit pas trop long.

Le constat est clair : Ray est blessé… et il va mourir. Abandonnant ainsi Central City, Patty, Alice et le monde à la fureur du Microvers.
Sauf si.
Sauf si son extrême prudence peut servir, encore. Sauf si sa paranoïa légitime peut le sortir de là. Sauf s’il arrive à toucher un élément de sa ceinture, et… activer le seul élément qui puisse le sauver.

A quelques mètres, Patty Spivot échange avec Davis Singh et donne informations et ordres.
La jeune femme parvient à obtenir l’automatisation des mouvements des véhicules de police, qui viennent se placer autour des Tiarzks ; ces derniers sont de formidables conquérants, des combattants absolus, mais… ils ne sont guère informés de la technologie terrienne. Ils ne connaissent pas les voitures.
Et, très clairement, ils sont autant surpris que gênés devant ce ballet de véhicules automatisés.

Les Tiarzks se figent, alors, et attendent, gênés.
Une pause, une parenthèse s’ouvre ainsi pour les défenseurs de Central City – dont Patty s’empare, d’abord en fouillant dans l’étrange sac d’Atom, ensuite en récupérant deux petites bombes et surtout une étrange ceinture.
Celle-ci ne sert pas à rapetisser, mais joue sur la lumière et sa perception afin d’apparaître invisible ; une marotte de Palmer, qui aime diversifier ses travaux.

Patty Spivot peut ainsi évoluer discrètement au milieu des Tiarzks, toujours gênés par les véhicules ; elle espère pouvoir les observer et les gérer en attendant l’A.R.G.U.S. – mais ce ne sera pas aussi facile.
Car Holark, l’horrible meneur qui a frappé le micro-Héros, se tourne soudain en sa direction et renifle… comme s’il la sentait ; comme s’il pouvait humer son odeur.


LesHumainsTententDeNousPiéger. RepliezVousDansLeBâtimentAvantDeFrapper.

Holark semble prévoir un repli stratégie – mais, à la différence de son discours, il bondit en direction de Patty, et abat violemment sa lame, pour la frapper !
Cependant, il tape dans le vide… car il n’y a rien, là. Il n’y a plus rien.

En effet, Patty Spivot a disparu – rapetissé, plutôt.
Désormais à la taille d’un index, les pieds au sol, au milieu des Tiarzks qui suivent l’ordre d’un Holark méfiant, elle se demande sûrement ce qu’il se passe… et ne tarde pas à entendre une voix familière.


« J’ai agi sans prévenir, mais ça me semblait indiqué. Rebonjour, Miss Spivot… ou plutôt devrais-je dire Schtroumpfette, vu la taille et les cheveux ? »

Un petit gloussement accompagne ses mots, alors qu’elle se retourne et en découvre l’auteur…
… Atom, dans une étrange combinaison qui ressemble à une fusion entre son costume classique et les Armures ATOM, qui se tiennent en position pour affronter les envahisseurs en cas de besoin.

« Je propose de les suivre, et de voir ce qu’ils complotent, en attendant les copains. Ca vous va ? »

Il tente de sourire – mais esquisse une grimace de douleur.
Sa combinaison dispose d’un kit de soins et de cicatrisation, elle est en train de s’occuper de lui pendant qu’il parle… mais ça ne peut qu’être temporaire. Très vite, il va devoir se faire soigner sérieusement, et chaque minute qui passe augmente les dangers – mais il n’y pense pas.
Le Microvers attaque, il doit défendre le monde ; quel qu’en soit le prix.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3185-atom-sa-petite-histoire-dans-la-gra
Inscription : 19/12/2017
Messages : 246
DC : Garfield Logan/Stéphanie Brown/Carter Hall
Situation : Essaie de survivre aux dangers attirés par les héros
Localisations : Central, Coast ou Ivy en général
Groupes : ARGUS
MessagePosté le: Ven 9 Mar 2018 - 15:37
Patty continuait évoluer, seule, au milieu des voitures et observant les Tiarzks. Peut-être qu'une ouverture se présenterait pour qu'elle puisse venir en aide à Atom. Atom qui ne bougeait pas, toujours cloué au sol à cause de sa blessure. Allait-il survivre au terrible coup qu'il avait reçu. Patty ne savait pas et commençait à élaborer une solution pour le tirer de là. Pour l'instant, les Tiarzks en bougeaient plus à cause des voitures qui, comme prévu, échappaient complètement à leur domaine du connu. Regardant une nouvelle fois Atom, elle se prépara à agir.

Une bombe de chaleur lancée au bon moment dans les airs suffirait peut-être à attirer l'attention des monstres du Microvers. Elle aurait peut-être ainsi assez de temps pour se jeter sur Ray et le déplacer aussi vite que possible. Certainement pas aussi vite que le Flash aurait pu le faire, et certainement pas assez pour l'emmener à l'hôpital, mais au moins elle essaierait de l'éloigner suffisamment de leurs ennemis. Mais alors qu'elle voulu agir en lançant la première bombe sur l'armée, il était déjà trop tard, car elle avait été repérée.

-Oh non...

Rapide, l'envahisseur se jeta sur elle, Patty fit un mouvement en arrière pour l'esquiver mais se rendit bientôt compte qu'il avait tapé totalement à côté... Et qu'il était maintenant devenu beaucoup plus grand qu'elle. En fait tous les Tiarzks avaient connu une poussée de croissance phénoménale... A moins que se ne soit elle qui ait rapetissé sans s'en rendre compte. Et en effet, c'était elle qui s'était soudainement retrouvée à la taille d'un Schtroumpf... Ou plutôt d'une Schtroumpfette comme le disait Palmer juste derrière elle. En entendant le gloussement, Patty se retourna en souriant.

-Tout à fait approprié Mr le Grand Schtroumpf, vous m'avez sauvée de ce vilain Gargamel version Tiarzks.

Qui aurait crût que l'on pouvait plaisanter à propos de petits lutins bleus alors qu'une ville entière se retrouvait menacée par des êtres venus d'ailleurs et qui ne ferait sans doute pas de quartier pour leurs ennemis. La grimace douloureuse d'Atom lui rappelait d'ailleurs qu'il avait été blessé. Sérieusement. Parce qu'il avait essayé de défendre Central City après son appel. Patty savait qu'il ne faisait que son devoir, mais se sentait mal de l'avoir traîné ici.

-Je devrais plutôt vous demander de vous rendre le plus vite possible à l'hôpital de Central City, mais je suppose que vous ne le ferez pas.

Patty s'inquiétait vraiment pour Atom, mais elle savait que ça ne servirait à rien de l'obliger à se se retirer au moins tant que l'ARGUS ne serait pas sur place. Le mieux qu'elle pouvait faire pour l'instant, c'était sans doute rester avec lui. Elle jeta un œil aux Tiarzks qui continuaient à se replier à l'intérieur du Musée Flash. Musée qui n'avait visiblement pas fini d'avoir des visiteurs impromptus aujourd'hui.

-Très bien allons-y, si on peut en apprendre plus sur ce qu'ils préparent se sera toujours ça de gagner pour l'ARGUS. Mais on reste discret, compris, Grand Schtroumpf ?

Pas de confrontation armée, surtout pas alors qu'ils seraient seuls. Un Micro-Héros blessé et une criminologue sans pouvoirs ne feraient jamais le poids si jamais les intrus les repéraient. Le duo suivit donc les traces des Tiarzks.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 21/11/2015
Messages : 964
DC : Mister Miracle ; The Bat ; Fate ; Lex Luthor.
Localisations : Ivy Town


MessagePosté le: Lun 12 Mar 2018 - 8:39
Un léger sourire glisse sur le visage de Ray, sous le casque de sa combinaison, quand il entend la réponse de Patty ; amusante réflexion. Indispensable, dans le contexte, pour ne pas céder à la panique, et perdre ainsi la seule chance de Central City de survivre à cette abominable crise.

« Schtroumpf alors, comme dirait. »

Il lui adresse un signe de tête, pour continuer leur échange sympathique ; ça ne changera pas le monde, mais ça leur permet de tenir face à ce qu’ils affrontent.
Son expression sympathique et joyeuse demeure, même quand la jeune femme évoque son besoin de soins. Il se tourne vers elle, et lui adresse un autre signe de tête, pour confirmer ses dires mais aussi accompagner ses nouveaux mots.


« La combinaison m’offre les premiers soins – et je pense que les urgences ont autre chose à faire que de me gérer. De toute façon, mon carnet de bal est pris par quelques envahisseurs, avant de pouvoir m’occuper des chères infirmières de la ville. »

Palmer plaisante, mais il ne devrait pas ; et il le sait.
Alors qu’ils discutent, sa blessure augmente, s’intensifie – sa combinaison ne fait que retarder l’inévitable. Il se meurt, et il n’a définitivement aucune seconde à perdre.


« Discrétion est mon deuxième prénom, Miss Spivot. Après tout, ne suis-je pas l’espion numéro un de la Justice League ? »

Il sourit, puis se tourne vers le Musée Flash, dans lequel les ennemis se sont retranchés.

« Allons-y ! »

Sans un mot de plus, Atom se lance avec Patty vers le Musée.
S’ils sont très petits, ils disposent encore de leurs muscles normaux – et avalent donc rapidement la distance qui les sépare de l’entrée. Ils pénètrent donc à l’intérieur, et parviennent à se faufiler sans difficulté entre les ruines de l’entrée, anéantie par la première créature ; nulle trace des Tiarzks, jusque-là.

Par signes, le micro-Héros invite la jeune femme à le suivre.
Ils passent donc outre quelques salles classiques, réservées aux exploits de Jay Garrick – avant, enfin, de retrouver leurs ennemis.
Ces derniers sont placés aux quatre coins de la première pièce allouée à Barry Allen, même si beaucoup ignorent son identité… mais ce n’est pas la localisation des Tiarzks qui attirent leur attention, ou les surprennent.
C’est l’autre.


« Vousdeviezêtreefficacesetrapides. Vousdeviezvousemparerdelavilleendixminutes. »

UneDéfenseInconnueEstApparue.

« L’A.R.G.U.S.? Atom? Soyezsérieux. Vousfaiteshonteàvotreréputation. »

Le dialogue entre une communication télépathique générale et un discours ultra rapide est désagréable à suivre – mais Patty et Ray y parviennent ; ils se concentrent.
Car ils ont peur. Car ils découvrent l’interlocuteur de leurs ennemis…

… qui s’avère être un monstre bien pire que les Tiarzks.
Zoom. Le Professeur Zoom.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3185-atom-sa-petite-histoire-dans-la-gra
Inscription : 19/12/2017
Messages : 246
DC : Garfield Logan/Stéphanie Brown/Carter Hall
Situation : Essaie de survivre aux dangers attirés par les héros
Localisations : Central, Coast ou Ivy en général
Groupes : ARGUS
MessagePosté le: Lun 12 Mar 2018 - 11:27
La situation n'était pas belle. Mais pourtant plaisanter faisait du bien. Rester positif et optimiste aidait à ne pas paniquer, et c'était peut-être bien l'optimisme qui avait permis à Flash de triompher de ses pires adversaires. Et Patty ne se doutait pas encore à quel point penser à Barry dans cette situation la rapprochait de la terrible réalité. Souriant face à la dernière plaisanterie lâchée par le Micro-Héros, Patty répondit une dernière fois avant le départ.

-Très bien, je dirais à Alice de vous appeler Schtroumpf Discret plutôt que Grand Schtroumpf.

S'il la revoyait un jour, car ce n'était pas encore sûr. Si Atom disait que sa combinaison le soignait, est-ce qu'elle pouvait réellement remplacer de vrais soins médicaux ? Devait-elle vraiment laisser Palmer prendre autant de risque sans rien faire ? Comme tous les supers-héros, il restait un être vivant qui pouvait très bien mourir de ses blessures. Et si cela arrivait, elle aurait beaucoup de mal à se le pardonner.

Mais ce n'était pas encore le moment de se préoccuper de cela. Les deux défenseurs de Central City traversèrent donc les premières salles du Musée Flash. L'entrée qui avait bien souffert et la salle consacrée au premier des Flash. Aucune trace des envahisseurs. Et lorsqu'ils les retrouvèrent dans la salle consacrée au deuxième Flash, ils furent relégués au second plan de leurs soucis. Parce que devant eux, se dressait pire encore si cela était possible.

"Oh non..." Fit-elle intérieurement effrayée.

Si vous souvenez de ce que nous disions sur les villes précédemment, Gotham avait son Batman, Métropolis avait son Superman... Eh bien chaque super-héros avait son super-vilain attitré. Celui qui entre tous ses ennemis le faisait le plus souffrir, lui donnait le plus de mal. Superman avait Luthor. Batman avait le Joker. Eh bien Flash avait aussi le sien. Un super-vilain qui lui ressemble mais pourtant était son opposé et existant grâce à lui.
Et accessoirement dans cette situation précise, le véritable commanditaire de ces attaques semble-t-il. Au moins, ils savaient comment les créatures du Microvers arrivaient dans leur monde.
Et ils savaient aussi, pourquoi entre toutes les villes du monde, Central City avait été choisie...

Mais ils ne savaient pas encore ce qu'ils allaient faire pour le stopper. Zoom était présent, il était entouré des plus grands conquérants du Microvers et savait apparemment qui était là pour défendre la ville. Discrètement, et une fois remise de son choc, Patty sorti son portable et envoya un message pour alerter l'ARGUS de la présence du Professeur Zoom. Puis reporta son attention sur la scène.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 21/11/2015
Messages : 964
DC : Mister Miracle ; The Bat ; Fate ; Lex Luthor.
Localisations : Ivy Town


MessagePosté le: Lun 12 Mar 2018 - 13:53
Alors qu’ils avancent à l’intérieur d’un Musée Flash et plein de dangers, car rempli de décombres mais aussi de potentiels agresseurs violents et prêts à tout, Patty et Ray tentent de prendre sur eux, de repousser la peur en plaisantant ; et ça fonctionne.
Le duo à petite taille s’approche de la salle où les Tiarzks se trouvent, mais Palmer s’arrête et se tourne vers la jeune femme, pour esquisser un sourire sous son casque et répondre doucement.


« Dites à Alice de respecter les horaires d’ouverture, sinon Flash ne viendra pas la schtroumpfer à l’école. »

L’expression positive demeure sur son visage – mais ne tient guère, quand ils débarquent dans la première pièce réservée aux expositions du second Flash.
La criminologue et le scientifique découvrent en effet l’allié des Tiarzks… le Professeur Zoom, le terrible ennemi de Flash.
Si Atom a encore du mal à identifier duquel il s’agit, soit Eobard Thawne, soit Hunter Zolomon, il sait très bien qu’ils font face à un ennemi abominable – qui peut rendre les prochains moments proprement dramatiques.


« Bon sang. »

Il ne peut retenir le juron, tout comme la grimace – pas uniquement de crainte ; il souffre, encore et toujours, et sent que la blessure empire.
Mais il doit tenir ; il va tenir. Il y a trop de choses en jeu pour céder.


« Miss Spivot… je vais vous demander d’être très calme, mais très efficace. »

Patty entend Ray comme s’ils étaient à taille normale – car tous deux sont petits ; mais personne d’autre ne peut les écouter, et encore moins les Tiarzks ou Zoom, qui sont bien loin de penser qu’ils puissent être espionnés.

« Vousallezattaquer,sortird’icietprouverquevousvalezquelquechose. JeveuxCentralCity,jelaveuxmaintenant. Seriezvousaussifaiblesquevosconcurrentsledisent ? »

NousN’avonsPasDeConcurrent.

« Ilsdisaientquevouspenseriezça. Ilsdisaientaussiqueçavousperdrait. »

Des grimaces de fureur glissent sur les visages des Tiarzks – mais ces derniers encaissent, et commencent à s’organiser pour sortir ; ce que Ray ne peut permettre, bien sûr.

« Je vais provoquer une diversion… vous, fuyez et appelez Barry ou n’importe lequel des Bolides. Je peux gérer le Microvers, mais pas un Bolide. Fuyez, partez, appelez à l’aide, et ne vous retournez pas, okay ? »

Un sourire rassurant glisse sur son visage, alors qu’il pousse Patty à fuir – puis se tourne vers le cœur du Musée Flash.
Manipulant sa masse, il s’élève dans les airs, file à petite taille, et va directement s’installer près d’une commande de contrôles ; il manipule quelques boutons, parvient au bon programme… et sourit, en lançant l’ordre voulu.


Intrus! AttaqueEnCours!

Les Tiarzks se retournent et se mettent en position de combat, alors que Zoom exprime soudain une profonde surprise…

« Maisçan’apasdesens… »

… car viennent d’apparaître soudain plusieurs silhouettes, qui se posent d’abord avant de se mettre à courir…
… comme la Flash Family qu’elle est en action !

Jesse Quick, Max Mercury, Kid Flash, Flash, Wally West, la jeune Impulse et Jay Garrick apparaissent, ainsi, avant de courir dans le Musée… silencieusement.
Si les Tiarzks n’y voient que du feu et les suivent, le Professeur Zoom commence à douter – et avec raison, car Atom vient d’activer des hologrammes, fort utiles pour occuper les ennemis, mais le petit tour ne durera pas.
L’idée est de gagner du temps… et il espère en obtenir assez, pour que l’A.R.G.U.S. intervienne !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3185-atom-sa-petite-histoire-dans-la-gra
Inscription : 19/12/2017
Messages : 246
DC : Garfield Logan/Stéphanie Brown/Carter Hall
Situation : Essaie de survivre aux dangers attirés par les héros
Localisations : Central, Coast ou Ivy en général
Groupes : ARGUS
MessagePosté le: Lun 12 Mar 2018 - 16:06
La situation était de plus en plus grave, de plus en plus catastrophique. Peu importe lequel des Thwayne se trouvait ici, ils étaient tous les deux de nature cruelle et sans pitié pour leurs ennemis. Et en particulier les Flash qu'ils prenaient un malin plaisir à tourmenter. Et Atom et Patty ne pourraient pas gérer un Reverse-Flash, peu importe leur taille. Et puisqu'il semblerait que leur ennemi soit sur le point de lancer une autre offensive, il ne fallait pas tarder. Il fallait agir au plus vite pour sauver Central City de la double menace qui se présentait à elle.

Alors elle obéit à Atom, à contrecœur, parce qu'elle a compris qu'il souffrait toujours malgré ses efforts pour le cacher. L'armure ne devait pas être aussi utile qu'il avait bien voulu lui faire croire. Mais elle ne comptait pas se laisser écarter comme ça. Une fois de retour dans la salle consacrée à Jay Garrick, essaya d'appeler Barry à l'aide. Malheureusement, ce dernier était occupé sur une autre affaire. Il ne pouvait pas intervenir dans l'immédiat...

"Je n'ai pas le choix, je vais appeler Wally à la rescousse."

L'avantage d'être de petite taille, c'était que pas grand monde nous entendait. Lorsqu'elle eut réussi à le contacter, il lui promit d'arriver rapidement, elle lui demanda également de veiller à ce qu'une équipe médicale vienne également sur les lieux tout en restant assez loin du Musée au cas où les choses dégénérerait. Une fois cela fait, elle reçu un message lui apprenant que l'ARGUS n'était plus qu'à quelques minutes de Central City. 3 maximum. Elle grimaça.

"3 c'est déjà trop, surtout lorsque des speedsters ne sont pas mêlés à ça... J'espère qu'Atom va trouver une solution."

Malheureusement, ils faisaient aussi vite qu'ils le pouvaient, elle le savait. Ils n'étaient pas des Flash. Ils n'étaient pas des speedsters. En parlant d'aller vite, elle venait de penser à quelque chose d'autre. Durant l'un de ses précédents combats contre Cicada, Barry lui avait ouvert une porte vers la speedforce. Elle ne pouvait plus y accéder sans lui ou l'aide d'un autre speedster, mais durant ce bref intervalle elle s'était retrouvée vêtue d'un certain costume.

"Il me semble qu'elle se trouve de ce côté, je dois faire vite !"

Elle se mit à courir mais marqua une courte pause en entendant la nouvelle communication télépathique, Patty eut soudain peur que le Micro-Héros ne se soit fait prendre et jeta un regard dans la pièce. Elle constata avec surprise que l'intégralité de la Flash-familly, Barry compris, semblait s'être matérialisée dans la pièce. Les hologrammes ! Palmer avait réussi à projeter les hologrammes des Speedsters protecteurs des villes jumelles. Et il amorçaient à présent une course dans le musée. Normalement programmés pour apparaître dans des pièces spécifiques, ils s'étaient réunis dans une même pièce afin de perdre encore plus les envahisseurs du Microvers.

Mais pas suffisant pour déstabiliser Reverse-Flash. Reverse-Flash connait la Terre, il connait les hologrammes, et surtout il connaît le Musée Flash. Il connaît sa structure et sait exactement où se trouve la salle des hologrammes. Et il y va, il va entrer, avant que Patty n'ait atteint son objectif... Mais un coup de poing lancé à pleine vitesse l'en empêche et le projette à l'opposé de la pièce. Wally West, Jesse Quick et Max Mercury étaient tous les trois dans la place. Tous les trois prêts à faire face à Reverse-Flash et aux Tiarzks.

Sous les ordres de leur chef, certains se tournèrent vers les trois nouveaux arrivants. Max et Jesse se chargèrent d'eux. Les deux Bolides commencèrent à tourner autour de l'armée, provoquant un tourbillon de speedforce qui privent les envahisseurs totalement au dépourvu. Wally se tourna donc vers le Thwayne présent qui serait donc son adversaire.

-T'attaquer à Central ou Keystone City c'est s'attaquer aux Flash ! Tu ne l'as pas encore compris, Reverse-Flash ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 21/11/2015
Messages : 964
DC : Mister Miracle ; The Bat ; Fate ; Lex Luthor.
Localisations : Ivy Town


MessagePosté le: Mar 13 Mar 2018 - 10:18
Patty Spivot est partie.
Les hologrammes s’avancent et évoluent dans la première salle réservée à Barry dans le Musée Flash ; mais la présence d’un Bolide Négatif empêche les Tiarzks de se faire prendre pleinement – et, très vite, ils abandonnent les illusions pour envisager une attaque générale.

A proximité, Ray Palmer voit cela… et entend les communications de Patty.
Trois minutes ; trois minutes avant que l’A.R.G.U.S. n’arrive.
C’est trop. Et si l’appel à l’aide de la criminologue a été entendu, le scientifique grimace en découvrant que les trois Bolides sont maltraités par l’ennemi.


« Jecomprendsquej’aibeaucoupdeleçonsàdonneraujourd’hui. »

Jesse Quick et Max Mercury sont doués et dotés d’une grande expérience – mais bien moindre face au vice et à la cruauté du Reverse-Flash.
Atom l’a affronté quelques mois plus tôt, et a pu mesurer l’ampleur de sa folie ; Eobard Thawne se précipite vers le duo de Bolides, qui tentent de créer un tourbillon pour stopper les Tiarzks… en vain.
Reverse-Flash absorbe le tourbillon, et le renvoie vers eux ; pris par surprise, ils sont violemment propulsés contre des murs, avant qu’il ne s’abatte sur eux pour les soûler de coups. Ils s’en remettront, mais pas de suite.


« Barrynevientmêmepaslui-même ? Illaisselaplèbegérer ? »

« Laisse-les tranquille, bon sang ! »

Wally se propulse pour venir empêcher Eobard Thawne de craquer la nuque de Max Mercury – mais il fonce, alors, dans le piège du pire ennemi des Flash.
Le Vilain venu du Futur utilise alors sa Force Véloce Négative pour faire un bas de côté, avant de violemment frapper les tendons du jeune homme ; un hurlement abominable s’échappe de la gorge de ce dernier, alors qu’il s’écroule.
Il guérira, aussi ; mais pas de suite. Et les Tiarzks s’échappent déjà, pour aller causer des dégâts innommables dans la zone résidentielle autour du Musée.

Et il reste deux minutes et dix secondes avant l’arrivée de l’A.R.G.U.S.
Ils n’arriveront pas à temps ; et Ray ne peut le permettre.


« Patty, fichez-vous dans un coin et fermez les yeux. »

Il souffre – il a mal, il perd son sang, il se meurt ; mais il n’a pas le choix.
Il prend une grande inspiration, bondit hors de la console de commandes – et se lance. Dans ce qui va sûrement lui coûter la vie, mais qui peut tout changer.

Les dents serrées, le corps crispé, il manipule sa masse pour voler et filer aussi vite que possible… et foncer sur Reverse-Flash. Ce dernier observe Wally qui souffre, fier et arrogant – et ça va le perdre.
Car Atom arrive sur lui en moins de deux secondes, et se jette sur le dos d’Eobard… avant de lui hurler quelques mots dans les oreilles.


« TU PARLAIS DE LECON ? PREMIERE LECON DE SCIENCE PHYSIQUE, CONNARD : LA FORCE LA PLUS PUISSANTE DE L’UNIVERS EST LA GRAVITE. ET DEVINE CE QUE CA DONNE, QUAND UN BOLIDE NEGATIF A SOUDAIN LA DENSITE D’UN CONTINENT ?! »

Eobard Thawne est surpris, tente de se défendre – mais il a une seconde de retard ; une seconde de trop.
Car Ray utilise ses pouvoirs pour densifier le corps de l’ennemi au maximum, lui offrant le poids d’un continent en effet.
Reverse-Flash est alors violemment bloqué au sol, utilisant sa vitesse pour fuir – mais luttant contre sa propre densité ; une vitesse exceptionnelle affronte un poids exceptionnel.
Et ça fait un match nul terriblement douloureux, pour l’instant.

Ray, néanmoins, ne s’arrête pas là.
A peine a-t-il agi ainsi qu’il quitte Thawne – et remodifie sa densité, pour voler. Il passe dans une autre salle, celle des alliés de Flash, et brise une vitre pour s’emparer d’une épée, la lame d’un Vilain divers.
Il continue à filer encore, et rejoint les Tiarzks qui commencent à foncer vers les habitations. Si Palmer n’est pas un Bolide, jouer avec sa densité permet de jouer avec les Lois de la Physique – dont la vitesse.
Se donnant à fond, dépassant ses limites, il parvient à ralentir le Temps… au prix d’efforts affreux, mais qu’importe ; il bondit, encore, et se précipite à la poursuite des Tiarzks.

Sans un mot, il grandit, reprend la taille d’un mollet, et continue alors.
Il vole. Il file. Il bondit. Il frappe.
Avec sa lame, dans le dos, dans les nuques, dans les visages, dans les gorges ; partout. Il frappe. Il blesse. Il tue.

Atom le regrette, car il n’aime pas prendre des vies… mais il n’est pas aussi orthodoxe que Bruce ou même Barry.
Il frappe. Il blesse. Il tue.
Par surprise. Par derrière. En lâche, sans honneur ; mais avec efficacité, car la situation le demande – l’exige.

Cela ne dure qu’une poignée d’instants, mais la moitié des Tiarzks s’écroule ; tués, tous.
Les autres sont debout, mais se tournent vers lui et laissent les innocents. Ils se tournent et foncent vers lui – mais lui s’écroule.
Vaincu. Usé. Exténué. Blessé.

Ray Palmer retrouve sa taille normale – comme Patty, qu’il libère d’une pensée ; mais pas Thawne, encore rongé par la gravité. Atom lutte contre l’inconscience pour maintenir cette pression, et ne pense à rien d’autre… ni aux Tiarzks, ni à ce qu’ils vont lui faire subir.
Il ne pense qu’à Eobard ; aux crimes qu’il pourrait commettre, et à la pression qu’il lui impose et qui le bloque.

Et si les Tiarzks sont sur lui et vont le frapper… s’ils vont le tuer… le scientifique sourit, malgré tout.
Car le délai est passé.
Car une lueur brillante vient les aveugler…


« LAISSEZ-LE !!! »
… celle de l’A.R.G.U.S., qui vient enfin d’arriver !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3185-atom-sa-petite-histoire-dans-la-gra
Inscription : 19/12/2017
Messages : 246
DC : Garfield Logan/Stéphanie Brown/Carter Hall
Situation : Essaie de survivre aux dangers attirés par les héros
Localisations : Central, Coast ou Ivy en général
Groupes : ARGUS
MessagePosté le: Mar 13 Mar 2018 - 12:52
Ca n'allait pas, ça n'allait pas du tout. Eobard Thwayne avait réussi à maîtriser Jesse Quick et Max Mercury en quelques coups et était même parvenu à retourner une attaque contre eux. Les deux speedsters étaient à terre, vaincus pour le moment. Et Wally ne fut pas plus eficace malgré tous ses efforts et ne tarda pas à être vaincus aussi. Ils n'avaient pas réussi à retenir le Reverse Flash suffisamment longtemps pour permettre à l'ARGUS d'arriver. Lorsque les secours seront là, Central City serait sans doute vaincue et soumise au super-vilain et à son armée. A moins que Barry ai finit ce qu'il avait à faire et arrive à la rescousse.

Ou à moins qu'Atom n'intervienne une dernière fois. Impuissante à cause de sa taille réduite, Patty dû laisser faire et se cacha derrière des débris. Et si elle se cacha les yeux, elle les rouvrit lorsque le super-héros beugla sa première leçon de physique dans les oreilles de Reverse Flash. Et même si elle devine plus qu'elle ne voit la défaite de Thwayne, elle peut quand même voit les des Tyarks tomber les uns après les autres. Tous tués de différents endroits. Tous tués par le même Micro-Héros dont le comportement habituel ne laissait pas deviner une telle violence.

Atom n'avait plus rien à voir avec les lutins bleus auxquels la petite Alice l'avait comparé. Mais heureusement pour lui, l'enfant n'était pas là. Et Patty était suffisamment grande et habituée à essayer de réfléchi face aux horreurs qu'elle voyait pour comprendre. Même si elle était horrifiée, même si elle restait cachée. Parce que si Atom lui avait demandé de fermer les yeux, c'était sans doute parce qu'il ne voulait pas qu'elle le voit.

"Plus qu'une minute..." Compta-t-elle intérieurement.

Et le massacre continuait, les Tiarzks prêts à s'en prendre aux civils furent anéantis les uns après les autres sans avoir le droit de se défendre. Les terribles conquérants du Microvers anéantis par le plus petit des supers-héros... Jusqu'à celui-ci ne finisse pas tomber. Exténué et incapable de se défendre. Profitant de l'opportunité offerte par la faiblesse de Palmer, les envahisseurs attaquent en effet... Enfin, ils auraient voulu le faire. Mais ils n'ont pas pu.
Car une bombe à chaleur ont explosées non loin d'eux, en projetant certains au sol, effrayants les autres car tous découvraient une nouvelle invention de la Terre.
Invisible et ayant retrouvée sa taille normale, Patty avait agit. Elle avait activé l'une deux bombes qu'elle avait trouvé dans le sac d'Atom, se créant ainsi une diversion.

"Unintrus! Trouvez..."

Mais une fois encore, les Tiarzks furent prit au dépourvu. Car les secours étaient arrivés, mené par John Stewart le Green Lantern en personne. Les Tiarzks se trouvaient enfin face à des adversaires qui sauraient leur faire face. Et l'arrivée lumineuse n'avait fait que perdre encore plus les Tiarzks qui ne purent éviter les tirs lumineux du Green Lantern et certains se retrouvèrent donc coincés par des entraves vertes luminescentes tandis que les hommes se déployaient afin d'immobiliser le plus de Tiarzks possible.

Alors qu'Holark voyait son armée être mise en déroute par les nouveaux arrivants, il se tourna une nouvelle fois vers Atom. Prêt à le tuer, à l'achever pour de bon. Palmer était à terre, affaiblit, quasiment mort. Mais alors qu'il s'apprêtait à porter le coup fatal, le chef des Tiarzks se fit violemment bousculé par quelque chose. Quelque chose qui se cachait à ses yeux.
Mais qui ne pouvait échapper à son odorat. Sentant son adversaire, Holark leva son sabre.

"Toilêtreinvisible! JEVAISTETUER!"

Mais alors qu'il allait abattre son arme, Patty tira avec le pistolet d'Atom, figeant ainsi son adversaire dans une posture de bourreau dont l'action avait été stoppée.

-Navrée Holark, mais tu ne tuera personne ! Ni toi, ni aucun de tes congénères.

Voyant que les Tiarzks étaient peu à peu réduits à l'impuissance, Patty se permit de lâcher le champ de bataille des yeux pour s'agenouiller après du héros qui avait vaillamment défendu la ville des Flash face à tous les dangers qu'elle avait dû affronter depuis le lever du jour. Il était mourant, mais Patty voulait encore croire qu'il allait pouvoir vivre. Vivre encore un peu.

-Atom ! Eh ! Mr Palmer, vous m'entendez ? Ne nous lâchez pas maintenant, compris ? C'est fini, l'ARGUS est arrivé, tout va rentrer dans l'ordre. Vous allez bientôt être soigné, alors tenez bon encore quelques instants. Vous avez promit à Alice de parler à Flash, vous vous souvenez ?

Elle l'avait attiré ici, à Central City, et s'il était dans cet état c'était de sa faute. Peut-être aurait-elle mieux fait d'appeler Barry dés le départ ou de l'appeler plus tôt. Elle avait l'impression de n'avoir servit à rien depuis le début. Tout ce qu'elle avait fait, c'est d'appeler des personnes qui se sont systématiquement mises en danger sans qu'elle ne puisse rien faire. Et pendant ce temps, la menace des Tiarzks était définitivement contrôlée. Enfin.

-Je suis désolée Atom, désolée de vous avoir entraîné dans tout ça...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 21/11/2015
Messages : 964
DC : Mister Miracle ; The Bat ; Fate ; Lex Luthor.
Localisations : Ivy Town


MessagePosté le: Mar 13 Mar 2018 - 13:48
Le Musée Flash et ses environs sont en ruines… et jonchés de cadavres de Tiarzks.
Alors que ces derniers ont tenté d’envahir Central City, avec un accord avec le terrible Reverse-Flash, la police locale a essayé de résister – et Patty Spivot a logiquement fait appel à Atom, spécialiste du Microvers ; ça ne s’est pas très bien passé.

Cependant, alors que le pire était annoncé, Ray Palmer a puisé au plus bas de ses capacités pour s’en prendre à Eobard Thawne et à ses ennemis… et il a réussi.
Il est parvenu à les tenir avant l’arrivée de l’A.R.G.U.S. ; il a immobilisé Reverse-Flash ; et il a géré les Tiarzks, hélas d’une façon définitive.

Exténué, usé, blessé, il s’est abandonné au sol… avec la certitude du travail bien fait ; mais à la merci de l’ennemi.
Et alors que Holark fonce sur lui, alors que le meneur des Tiarzks est conscient de sa défaite mais entend l’accepter en emportant avec lui le cœur de son adversaire ; John Stewart gère le reste de la troupe, et ne peut être assez rapide pour agir… heureusement, quelqu’un prend le relais.


Non!MaVengeance!NulNePriverUnTiarzkDeSaVengeance!


Alors que son corps se fige du fait du rayon tiré par Patty, Holark a le temps de livrer ce discours digne de son statut de Vilain… mais la jeune femme s’en désintéresse bien vite, pour se rapprocher du micro-Héros.
Ce dernier, à taille humaine, grimace de douleur – et pas uniquement du fait de sa blessure. Il maintient encore la gravité autour du Reverse-Flash, et cet effort demeure une concentration absolue, qui l’amène aux portes de l’inconscience ; mais il tient.
Il tiendra autant que besoin.


« Hey… bonjour, Miss Spivot. »

D’un geste las, Ray arrache le casque de sa combinaison, et esquisse un sourire malade. Patty peut découvrir alors combien il est pâle, et faible.

« Je… pense qu’on pourrait passer à… Patty, et Ray… non ? »

Un petit gloussement s’échappe de ses lèvres – rapidement suivie par une toux douloureuse.
Il semble sur le point de s’enfoncer, quand une tornade rouge débarque… celle de Wally, qui a pu guérir et se précipite sur le micro-Héros.


« Hé ! Tourne pas de l’œil, Ray ! Thawne est immobilisé par les gars de l’A.R.G.U.S., et j’vais mieux ! Laisse-moi faire ! »

A pleine vitesse, le jeune homme enlève la combinaison, puis soulève le vêtement tâché ; apparaît alors la plaie, ensanglantée, sur laquelle il ne tarde pas à agir.
Utilisant la Force Véloce, Wally parvient à accélérer la guérison – non sans être intervenu dans le corps de Ray, grâce à ses connaissances médicales, apprises lors d’une crise d’insomnie.
Il ne lui faut que quelques secondes pour agir, avant de reculer, fier.


« Et voilà ! J’vais vérifier que le reste se passe bien, mais t’es tiré d’affaire ! »

Wally disparaît avant de pouvoir souffler, et Palmer se redresse en grimaçant ; cicatriser ne veut pas dire sans douleur, de principe.

« Ha… damnés Bolides… »

Il soupire, puis enlève son masque pour soupirer, et se tourne vers Patty. Son sourire demeure, mais se fait plus sincère.

« Et ben… on peut dire que c’était quelque chose, non ? Ca va, vous ? Vous n’avez rien ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3185-atom-sa-petite-histoire-dans-la-gra
Inscription : 19/12/2017
Messages : 246
DC : Garfield Logan/Stéphanie Brown/Carter Hall
Situation : Essaie de survivre aux dangers attirés par les héros
Localisations : Central, Coast ou Ivy en général
Groupes : ARGUS
MessagePosté le: Mar 13 Mar 2018 - 22:52
Dans le feu de l'action en effet, Patty n'avait pas écouté le discours enragé d'Holark, discours qu'il n'avait pas eut le temps de finir de toute façon et qui n'avait rien de bien original comparé à tous les autres discours qu'un super-vilain de cet univers pouvait prononcer. Et Tiarzk ou pas Tiarsk il n'était pas le seul à se voir priver de vengeance. Un autre super-vilain sans doute très frustré gisait non-loin, dans son costume jaune. Heureusement, le Bolide avait été fait prisonnier par l'ARGUS tout comme l'armée du Microvers qu'il avait amené ici.

De son côté, Patty était toujours avec Atom. Ce dernier comme à son habitude essayait de rire, toujours pour adoucir la situation. Ou peut-être juste pour oublier lui-même à quel point il allait mal. Parce que son visage pâle montrait bien à quel point il souffrait. Si la situation s'était prolongée plus longtemps, nul doute qu'il y serait vraiment passé.

-Vous me demandez ça parce que vous êtes sur le point de mourir ?

Elle disait ça en plaisantant aussi, mais la plaisanterie tombait à l'eau. Heureusement Wally intervint pour sauver le Micro-Héros en utilisant la speedforce afin d'accélérer la guérison de la blessure du Micro-Héros. Guérison qui ne se faisait pas dans la douceur s'il fallait en juger par la réaction de Palmer. Mais Wally paraissait fier de son travail. Maintenant, lui, Jesse et Max allaient pouvoir se reposer après s'être fait malmené par Reverse-Flash.

-Merci de votre aide, les Bolides.

Puis, elle rit au commentaire de Palmer à propos des speedsters. Il allait bien être obligé d'avouer que d'une certaine manière, ils les avaient aidé en parvenant à ralentir l'ennemi juré du deuxième Flash pendant quelques minutes. C'était dommage, ils étaient tombés sur Eobard et non pas Hunter Zolomon, un ennemi que Wally avait davantage l'habitude de rencontrer.

-Compte tenu de tout ce que nous venons de traverser en peu de temps, je pense que je vais plutôt bien. Et vous ? Vous allez mieux que tout à l'heure, j'imagine ?

La crise était passée, les Tyarsks allaient bientôt être renvoyés dans leur monde et Reverse-Flash, l'instigateur de tout cela était arrêté. Alors tout allait bien se passer, non ? Central City allait retrouver son habituelle ambiance effrénée mais quotidienne. Et tout le monde allait pouvoir se remettre des émotions causées par ce début de journée très agité.

***

Sauf que ce n'était pas tout. Lors de son interrogatoire, Reverse-Flash fit des aveux surprenants. Des aveux inquiétants. Il n'était pas seul, il n'était pas le cerveau de l'opération. Et pourtant il avait l'envergure et les capacités pour l'être. Et il ne cachait pas son envie de tout prendre à Barry Allen. S'emparer à Central City, sa ville, son territoire, était tout à fait le genre de plan qu'il pouvait concocter. Et pourtant, lors d'un interrogatoire qui se déroula quelques jours après les faits, il lâcha cette information.
Il n'était pas pas seul, quelqu'un l'avait manipulé, se servant de sa haine du deuxième Flash pour le pousser à utiliser le Microvers contre Central City. Oh en soit il n'était pas forcément contre ce plan, ça lui aurait permit de frapper Flash à un point sensible.
Mais il était fier, et le fait qu'on se soit servit de lui le vexait.

Et pour les enquêteurs, ça n'augurait rien de bon. Car ça voulait dire qu'un autre ennemi se cachait dans l'ombre. Un ennemi qui pourrait très bien frapper n'importe quand.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 21/11/2015
Messages : 964
DC : Mister Miracle ; The Bat ; Fate ; Lex Luthor.
Localisations : Ivy Town


MessagePosté le: Mer 14 Mar 2018 - 9:15
Ray se remet, difficilement, du coup reçu, et soigné à la sauvage par Wally. Il lui doit la vie, mais doit bien avouer qu’il se serait bien passé de la guérison via la Force Véloce ; elle n’a définitivement rien d’agréable.

« Je demande exactement ça parce que j’ai failli mourir, en effet… à quoi ça sert de jouer au Héros, si on ne peut pas en profiter pour briser les convenances et tenter d’appeler une extraordinaire et jolie criminologue courageuse par son prénom ? »

Il sourit, malgré la douleur, et se relève.
Tous deux plaisantent et rient par rapport aux Bolides, mais lui esquisse de nombreuses grimaces ; il est guéri, mais son corps n’a pas encore pleinement intégré l’information, et la douleur demeure.


« Ca va… mieux, oui. Wally m’a sauvé la vie, mais je vais avoir besoin d’un peu de temps pour me remettre. Heureusement, tout est terminé… »

Son regard glisse sur l’horizon – le Musée Flash endommagé, les voisinages touchés, les corps des Tiarzks dont il regrettera à jamais le décès.
Ce fut terrible, mais tout est terminé. Non ?


**
*
**

Non.
Peu après, Palmer débriefe l’événement avec la police de Central City, comme d’habitude après un tel événement. Mais si cela se passe généralement très bien, et très vite, le scientifique comprend rapidement que ça ne sera pas le cas aujourd’hui.
Invité à assister à l’interrogatoire d’Eobard Thawne, il assiste au show du Reverse-Flash, bouffi d’arrogance au point de révéler qu’il ne fut pas le seul cerveau de l’opération ; il ne cesse de se mettre en avant, mais fait comprendre clairement qu’un autre avait mis au point la stratégie générale… qu’un autre était derrière l’attaque du Microvers.

Alors que les officiers discutent et se consultent, Atom ne tarde pas à retrouver Patty. Marchant difficilement vu la douleur, grimaçant encore, il parvient néanmoins à la rejoindre, et parle rapidement avec elle pour communiquer ses propres déductions.


« Miss Spivot… ou Patty, j’ignore si vous avez accepté la requête d’un pauvre Héros mourrant… »

Il sourit, encore, sous ce masque qu’il a remis.

« Je tiquais déjà que Thawne ait pu contacter le Microvers, mais l’hypothèse d’un autre permettrait de justifier l’étrangeté de ce lien entre le Bolide Négatif et mon domaine de compétence. Je me doute que vos services voudront gérer ça, mais quelqu’un capable de manipuler Reverse-Flash et de faire attaquer le Microvers est dangereux.
Comme membre de la Justice League, je dispose d’une habilitation me permettant d’intervenir partout, mais je n’aime pas en user. J’ai conscience que vos… camarades ne m’apprécient guère, ou préfèrent un autre, mais je souhaite m’occuper de cette affaire – avec les personnes intéressées et compétentes, bien sûr. »


Il la vise, directement, même s’il n’ose pas le dire clairement, de peur de lui imposer une autre épreuve.

« Pourriez-vous m’aider à organiser ça ? »

Au loin, les cadavres de monstres sont évacués et transférés à Ivy Town, pour qu’il s’en occupe et les rapetisse ; mais il devient clair que le retour chez lui n’est pas pour tout de suite…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3185-atom-sa-petite-histoire-dans-la-gra
Contenu sponsorisé

MessagePosté le:
Revenir en haut Aller en bas
 

"Le Microvers attaque !" [Patty Spivot]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» [Test] Survivrez-vous à une attaque de Zombies ?
» [Publication] Quand le crayon attaque.
» EPV : L'EMPIRE CONTRE-ATTAQUE - YODA
» Contre-attaque à Carentan !
» Attaque - 1956

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: La Terre :: Central City :: Flash Museum-