« Home Sweet Home » ft. The Bat

Inscription : 22/03/2017
Messages : 658
DC : Slade Wilson
Situation : Dépression en cours...
Localisations : Gotham City
Groupes : Batfamily
New Titans
MessagePosté le: Ven 9 Mar 2018 - 14:40

« Home Sweet Home. »
ft. The Bat

« IDENTIFICATION CONFIRMEE. »


_____Une ombre s’avance doucement, empruntant l’entrée des artistes, d’un pas lent et plutôt assure. Cet endroit lui semblait familier, en plus d’avoir été complètement déserté par ses propriétaires. Rien, pas une âme qui vivent en ces lieux hormis quelques chauves-souris sifflant au-dessus de sa tête avant de s’enfuir vers la lumière du jour.
Une créature sortie de la pénombre pour venir faire face aux lumières artificielles encore allumée et donnant sur l’ordinateur centrale de la Cave. Un homme déguisé en chauve-souris s’avança lentement jusqu’à l’appareil. Son regard se promenait aux alentours, mais il semblait plutôt confiant. La grotte camouflait les premières lueurs du soleil. Chacun des membres de cette famille vaquait à ses occupations de civiles. En ce début de matinée, il était rare de tomber sur un justicier encore éveillé. Les probabilités étaient maigres, mais l’individu restait prudent.

« Je suis rentré… » mumura la chauve-souris, posant sa main gantée sur le clavier tactile encore éteint.

La chauve-souris avait une corpulence différente de celle de Bruce Wayne, un costume alternatif qui ne figurait guère dans sa garde-robe. Pourtant, les caméras et les systèmes de défense ne semblait pas reconnaitre l’individu comme étant une potentielle menace. Au contraire, cet homme leur semblait familier comme membre de cette famille. Les systèmes auraient pu être piraté, mais impossible de pirater ces derniers de l’extérieur. La théorie est donc à esquiver.
Le Chevalier noir retira l’un de ses gants pour activer la reconnaissance des empreintes digitales du Batordinateur. L’étranger finit par avoir accès aux données de l’appareil, sans aucune difficulté, il examina chaque dossier, comme s’il semblait être à la recherche de quelque chose. Il parvient notamment à avoir accès aux fichiers cachés par le réel propriétaire de cette Batcave.

« Tout semble à la fois si familier… et si étrange… » murmura le justicier avant qu’un bruit sourd n’attire son attention.

Le timbre de voix était également différent du playboy milliardaire et son modificateur de voix avait été désactivé. Le Chevalier tourna sa tête juste derrière lui. Trop confiant, il n’avait pas malheureusement pas calculé la présence du majordome qui était présent depuis le début. Lui qui venait de croiser le Chevalier Noir quitter l’endroit quelques minutes avant l’apparition de ce même étranger qui se trouvait à quelques mètres de lui. Il n’aurait pas pu revenir aussi vite, et encore moins avec un costume différent et qui lui paraissait complètement inconnu.

« Batman ? » demanda Alfred, complètement méfiant vis-à-vis de cet homme qui ne ressemblait en rien au porteur du costume, que ce soit le timbre de sa voix que sa corpulence ou ces gestes. « Que faites-vous là ? »

Le majordome tentait de garder son calme, de trouver une raison logique à la présence de cet individu dans une des zones les plus protégés et cachés des regards trop curieux. Le justicier observa le vieil homme, baissant le regard en direction du plateau contenant les tasses de café, vide et désormais réduit en mille morceaux répandus sous ces pieds. Il resta complètement muet, ne sachant comment expliquer sa présence, comme ci cette dernière n’avait également rien de logique. Il détourna légèrement le regard, laissant échapper un rictus sur son visage. Alfred dévisagea le chevalier noir de haut en bas avant de s’arrêter sur l’arme à feu qui se tenait dans sa ceinture, un détail qui ne rassura pas le majordome, reculant légèrement pour garder une distance de sécurité raisonnable avec cet intrus et tenter d’alerter le réel propriétaire des lieux.

« Non… Alfred, c’est moi… Je… » lança l’individu, tentant de se rapprocher malgré la prise de distance du vieil homme. Ce rapprochement pouvait sonné comme une agression de la part du justicier inconnu.






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t4664-fiche-de-rp-tim-drake-red-robin http://dc-earth.fra.co/t4651-timothy-drake-alias-red-robin
Inscription : 17/01/2017
Messages : 923
DC : Mister Miracle ; The Atom ; Fate ; Lex Luthor.
Localisations : Gotham City.
Justice League

MessagePosté le: Ven 9 Mar 2018 - 15:11
Alfred Pennyworth est debout.
Il apparaît calme, figé, serein ; en pleine maîtrise de lui-même. Et si ce dernier élément est vrai, notamment parce qu’il tient toujours parfaitement le plateau de victuailles que son employeur et fils spirituel a enfin daigné toucher, en portant une tenue idéalement portée, il n’est pas serein.

Le majordome est sur ses gardes, surpris par la présence d’un Batman qui n’est pas Bruce Wayne ici, et qui a été reconnu par les systèmes.
Le majordome, donc, décide de laisser place à l’un des autres aspects de sa personnalité.
Le soldat prend le relai.


« Qui ça, moi ? Qui êtes-vous ? »

Sa voix est calme, chantante par son accent ; il s’approche d’un pas, et fronce théâtralement les sourcils pour tenter de reconnaître le visage de l’autre.
Ce n’est qu’une ruse.
Si sa main droite tient le plateau, sa gauche a rapidement disparu dans son dos, dans une allure typique de majordome – mais, surtout, pour s’emparer de la petite arme de poing touchée cachée à sa ceinture. Les habitudes ont la vie dure, car elles la sauvent.


« Je vous remercie de vous identifier, Monsieur, car je crains être dans l’inconnu quant à votre identité, et à votre présence ici. »

Le Britannique s’approche encore, et tente d’en savoir plus – mais il est stoppé, soudain, par un son tonitruant et brutal.

« ALFRED !!! »

Un cri.
Terrible. Brutal. Profond. Agressif. Autoritaire.


« RECULEZ ! »

Une forme, à l’origine de ces hurlements, émerge des ombres et se fait soudain apercevoir…
… celle du Batman démasqué, d’un Bruce Wayne usé par une nuit difficile, qui s’apprêtait à aller se reposer après avoir enlevé son armure, ou plutôt commencé ; et qui est revenu quand son ordinateur interne a relevé une présence dans la Batcave – une présence d’un proche.
En arrivant, il a entrevu l’allure de l’autre, a entendu l’échange entre lui et Alfred… et il intervient, alors que son majordome se prépare à agir ; alors que lui seul devrait le faire.


« Reculez, Alfred. Je gère. »

« Bien… Monsieur Bruce. »

Alfred Pennyworth recule, donc, mais maintient sa main dans son dos – et le dos sur la gâchette, au cas où.
Son employeur apprécie, acquiesce, et vient se placer devant lui ; à quelques mètres de l’inconnu, qu’il observe en sentant ses muscles se crisper. Par instinct.


« Qui êtes-vous ? »

Il penche légèrement sa tête en avant, et entrouvre à nouveau les lèvres avant de reprendre.

« Ordinateur : identifie l’intrus, détaille son historique ainsi que les relevés des scanners. Scan de condition physique, scan d’armes, scan de phéromones. »

Ces relevés devraient permettre d’identifier l’inconnu – mais aussi sa forme physique, son âge, ses émotions, et surtout son degré de dangerosité.
Utile, indispensable même avant d’agir ; avant de sévir.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 22/03/2017
Messages : 658
DC : Slade Wilson
Situation : Dépression en cours...
Localisations : Gotham City
Groupes : Batfamily
New Titans
MessagePosté le: Ven 9 Mar 2018 - 19:34

« Home Sweet Home. »
ft. The Bat
_____La chauve-souris resta complètement immobile, ne cherchant ni à contre-attaquer le vieil homme, ni à le désarmer pour qu’il lui rende son arme. Il reste statique, le torse gonflé. Son cœur semble être déchirer entre la vérité et le silence. Le justicier déguisé grimace davantage, jetant un œil sur l’arme à feu que tenait le vieil homme avant de se focaliser sur lui.
Doucement, il laissa échapper un soupir. Inutile pour lui de garder davantage le secret, l’ordinateur qui se trouvait juste derrière lui n’allait pas tarder à l’identifier et un simple geste pour retirer le masque intégral qui camouflait une grande partie de son visage permettrait de corrompre son identité si précieuse.

Bruce Wayne intervient, en personne pour calmer la situation alors que l’intrus en question comptait se dévoiler au vieil homme. Il se renferma machinalement sur lui-même et oublia cette idée de corrompre davantage le mystère. Après quelques paroles, le vieux majordome décide de baisser sa garde et passer le relai au propriétaire des lieux, Bruce.
Le justicier se redresse davantage pour observer le justicier se rapprocher pour se placer devant lui. Toujours statique, il finit par comprendre que s’il ne répondait pas à sa question, c’est l’appareil qui se trouvait juste derrière lui qui répondrait à sa place. Intérieurement, il grognait. Cela n’aurait pas dû se passer de la sorte, du moins, pas maintenant.

« Tu n’étais pas censé te trouver là, Bruce. » avoua l’intrus. « Tu n’aurais pas dû te trouver là. Les choses auraient pu être bien plus simple. Ne les complique pas. »

Il semblait débiter, et son timbre de voix semblait étrangement familier. Au bout de quelques secondes, il finit par faire pivoter son crâne en direction de l’écran d’ordinateur, ouvert, affichant quelques dossiers à accès extrêmement restreint. Les ordres de Bruce sont clairs, l’ordinateur est sous le point d’analyser les moindres faits et gestes de l’intrus.

« Identification corporelle inconnu, Homme âgé de la trentaine, armé, physique équivalent à un homme aillant exécuter un entrainement militaire intense. Degré de dangerosité élevé, état nerveux. Scanner rétinien activer… Erreur système… Identité confirmé : Red... »

« Ordinateur. Réinitialisation. Protocole B15. Identifiant Red Robin, Mot de passe Knightfall. » coupa immédiatement l’intrus.

Machinalement, l’ordinateur finit par annuler l’analyse complète de l’intrus. Ce dernier, en plus de connaître le moindre recoin de cette Batcave et d’avoir réussit à en avoir l’accès, avait également un contrôle absolu sur la technologie présent dans les environs. Toutefois, il avait été hésitant, trop lent, il ne faudra à Bruce seulement peu de temps pour comprendre quel identité cet homme avait usurpé, c’est-à-dire l’identité de son troisième fils, Tim Drake.

« Les choses ne sont pas aussi facile qu’elles prétendent l’être, Bruce. J’aurais aimé que tu en saches beaucoup moins. Maintenant, il est trop tard pour faire marche arrière. »

Les questions devaient sans doute se multiplier. Pourquoi l’ordinateur identifiait l’intrus comme étant l’un des jeunes fils de Bruce Wayne alors que ce dernier était cité comme un homme qui semblait avoir le double de l’âge de ce dernier. Ces mêmes questions trottent dans l’esprit du vieux majordome qui n’avait jusqu’à là pas quitter la pièce. L’intrus sentait la méfiance s’agrandir chez les deux hommes et sa main se rapprocha lentement mais sûrement en direction de sa ceinture, prêt à attraper son arme et à engager le combat.

« Je ne comprends pas… Maitre Bruce, pourquoi a-t-il été identifié comme étant Maitre Drake ? » demanda Alfred en se tournant vers le justicier. « Où est-il d’ailleurs ? »





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t4664-fiche-de-rp-tim-drake-red-robin http://dc-earth.fra.co/t4651-timothy-drake-alias-red-robin
Inscription : 17/01/2017
Messages : 923
DC : Mister Miracle ; The Atom ; Fate ; Lex Luthor.
Localisations : Gotham City.
Justice League

MessagePosté le: Sam 10 Mar 2018 - 22:51
Un silence de plomb s'impose.
Si Alfred Pennyworth était prêt à faire feu, à utiliser sa discipline et sa science du combat pour protéger la Batcave, le foyer de son fils spirituel, il est soulagé de voir que ce dernier arrive.
Cependant, la tension ne baisse pas quand le maître des lieux survient - car l'autre ne se démonte pas, répond d'abord par énigmes, avant de prendre le contrôle du Batcomputer, en se tournant directement vers ce dernier ; il reprend ensuite son discours, et confirme les premiers éléments évoqués par la formidable machine... mais ça n'a aucun sens.

Tim Drake.
Cet étonnant Batman serait Tim Drake.
Ca n'a aucun sens, en effet.


"Je l'ignore."

La voix de Bruce est calme, posée.
Son esprit en est loin.


"Il doit savoir."

Ses paupières se plissent, son corps se crispe, sa respiration fluctue ; il se tend. Et ce n'est jamais un bon signe, surtout quand il se trouve face à un envahisseur, qui pourrait avoir commis le pire sur l'un de ses enfants.

"Et il va le dire..."

L'autre amène ses mains vers ses ceintures, mais fixe encore le Batcomputer - pour préparer son coup ; pour simplifier son attaque, et tenter de le prendre par surprise.
Une erreur, qu'il va regretter.
Car Bruce Wayne s'empare de son lance-grappin, dans son dos, le lève et tire ; bien plus vite que n'importe qui, bien plus rapidement que quiconque. Bien trop, bien plus - et l'autre n'est clairement pas au même niveau.


"... de gré ou de force."

Le grappin est expulsé du conduit, et vient brutalement s'enfoncer... entre l'épaule et le cou de l'autre, dans l'une des faiblesses de tous les Batcostumes.
Le grappin brise l'armure, s'enfonce dans la chair - et Bruce active la rétractation, forçant l'autre à se rapprocher alors qu'il bondit, et vient brutalement écraser son poing sur le visage du visiteur.


"PARLE !"

Bruce le fait tomber, puis se pose sur lui, les genoux dans le ventre. Il lève son poing, son visage ravagé par l'inquiétude et la haine.

"QUI ES-TU ? QUE VEUX-TU ?"

Alfred n'apprécie guère cette violence - mais il ne réagit pas.
Alors que son fils spirituel menace son adversaire, mais hurle toujours.


"ET QU'AS-TU FAIT DE TIM ?!"

La fureur l'a emporté.
Et il est loin de pouvoir se calmer...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 22/03/2017
Messages : 658
DC : Slade Wilson
Situation : Dépression en cours...
Localisations : Gotham City
Groupes : Batfamily
New Titans
MessagePosté le: Dim 11 Mar 2018 - 12:03

« Home Sweet Home. »
ft. The Bat
_____Il s’attendait à une reaction aussi brutale. Il le connait mieux que quiconque, et pourtant il n’avait pas cherché à esquiver la moindre de ses attaques. Avait-il laissé sa colère s’exprimer ou n’avait-il tout simplement pas eu l’opportunité d’envisager la moindre esquive.
L’intrus laissa échapper une légère grimace de douleur avant de se retrouver au sol, la colonne vertébrale bloqué sur le sol de la Batcave. Sa lèvre, fendu suite au coup de poing de la chauve-souris laissa échapper un filet de sang. La chauve-souris commençait à perdre patience. L’individu déguisé semblait tourné autour du pot, pas décidé à expliquer le pourquoi de son intrusion et encore moins d’’où il vient. Il essayait de faire travailler l’imagination du propriétaire des lieux. Mais ces quelques débuts de réponses, aussi mystérieuses et illogiques soient-elles dépassaient son imagination. Il en venait même à penser que l’individu avait levé la main sur un de ses fils pour obtenir ces informations. La torture en était l’explication la plus logique.

« Tu crois que je m’en suis pris à lui ? » demanda l’individu avant de tousser pour laisser échapper un caillot de sang qui s’était formé dans sa gorge.

Doucement, sa main encore mobile en direction de sa ceinture. Le pied de Bruce était collé contre la poitrine de son adversaire, piétinant au passage le logo de la chauve-souris. L’individu activa un mécanisme, de petit éclair s’échappèrent du logo avant d’envoyer une violente et douloureuse décharge électrique qui réussit à infiltrer les couches du costume. Cette décharge poussa Bruce à reculer et lâcher son adversaire. Ce dernier en profita pour se redresser et sortir son arme. Un bõ, malheureusement semblable à celui de son acolyte, avec quelques améliorations supplémentaires. Histoire de rendre ses coups au justicier, il envoya son bõ le frapper dans les points faibles de l’armure ainsi que du visage découvert.
Il s’arrêta net au bout de quelques coups et se redressa en retirant le grappin qui s’était planté dans sa chair en plus d’endommager son costume. Il laissa échapper une grimace de douleur avant de lever les yeux en direction d’Alfred qui n’attendait qu’un geste supplémentaire de la part de l’intrus pour lui tirer une balle.

« Ordinateur, localisez le traceur de Red Robin. » ordonna la chauve-souris au Batcomputer présent juste derrière lui.

En quelques secondes, l’ordinateur répondu aux ordres de la voix. L’écran quitta Gotham City pour se rendre à Ivy Town, plus précisément à l’emplacement où se trouvait la réputé université de cette même ville. Le traceur détecta également les signes vitaux de l’adolescent. Il semblait calme, serein, tout ce qu’il y a de plus normal, hormis sa position, aucun membre de sa famille n’était au courant, pas même Bruce Wayne et l’individu le savait mieux que quiconque.

« Il va bien, il va même très bien, Bruce. Il n’a pas cherché à t’en parler, il avait surement peur de te décevoir. » suggéra l’individu comme s’il connaissait le garçon comme sa poche, comme s’il l’avait côtoyé pendant toute ces années sans que le justicier n’en sache quoi que ce soit. « Inutile de le déranger pour cette intrusion, mais je comprendrais si tu as besoin de preuves concrètes, que tu cherches à rentrer en contact directement avec lui, mais je te conseillerais de le laisser seul, pour cette fois, je le sais mieux que quiconque… »

Il aurait aimé ne pas faire cela, il aurait aimé passer comme une ombre, que sa mission et son identité ne soit pas corrompu. Il avait fait preuve d’imprudence et désormais, la seule chose qui pouvait calmer la chauve-souris et lui permettre d’obtenir un brin de confiance, c’était de lui expliquer. Il grogna intérieurement par crainte d’échouer, par crainte que rien ne pourrait changer si sa réelle présence ici était dévoilé. Mais il n’avait plus le choix.

« Il est temps pour moi de jouer à armes égale. » lança l’individu avant de retirer doucement le masque cachant une partie de son visage, dévoilant un homme, visiblement similaire à celui de l’adolescent, avec les traits de l’âge. Alfred fit tomber son plateau, en plus de son arme, un énorme fracas se produit, loin d’avoir perturbé la concentration de l’intrus. « Je suis Tim Drake, d’un autre temps, d’une autre époque, d'une époque sans utopie et sans merci. »





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t4664-fiche-de-rp-tim-drake-red-robin http://dc-earth.fra.co/t4651-timothy-drake-alias-red-robin
Inscription : 17/01/2017
Messages : 923
DC : Mister Miracle ; The Atom ; Fate ; Lex Luthor.
Localisations : Gotham City.
Justice League

MessagePosté le: Lun 12 Mar 2018 - 10:46
La tension est terrible.
Après une nuit difficile, de violences, d’attaques, de peurs, de désillusions et trop peu de réussites, Bruce Wayne n’aspirait qu’à un repos bien mérité – quelques heures, fugaces, de sommeil. Bien sûr entrecoupées de réveils difficiles, de cauchemars pertinents… mais de repos, malgré tout ; de repos salvateur.
Dont il est privé, par la faute d’un inconnu… d’un envahisseur.
Bien trop familier.


« Je ne crois rien. »

La réplique est sèche, brutale. Ses yeux, rougis par la fatigue, se crispent aussi alors que la fureur déborde son cœur, passe son esprit.

« Si tu es ce que tu prétends, tu ne sais que croire n’est pas dans mon vocabulaire – je sais. »

Son poing se serre, encore plus, en menace de terrible brutalité à venir.

« Je sais ce que je te ferais, s’il lui est arrivé quelque chose. »

Bruce aime et tient à tous ses enfants… ses héritiers ; mais Timothy Drake a, depuis toujours, une place particulière.
Devenu Robin lors de sa pire période, le jeune homme a réussi à extraire Bruce des ténèbres dans lesquelles il s’était réfugié après le décès de Jason ; et, parmi tous, il a toujours su que Tim était le plus proche de lui, de son profil.

Dick correspond à sa joie de vivre, son espoir ; Jason est sa fureur, sa violence ; Damian est son égocentrisme, son perfectionnisme ; Barbara est son sérieux, sa quête de normalité ; mais Tim est son génie, son rapport au monde, sa quête de solutions.
Si jamais il lui arrive quelque chose… Bruce ne le supportera pas ; il craquera, il le sait.

Et il sait, surtout, que ces quelques pensées l’ont déconcentré – suffisamment pour permettre à l’autre de reprendre la main.
Une gerbe d’électricité s’échappe du costume de l’autre, et vient l’impacter directement ; sans défense, Bruce recule et grimace… plus de frustration que de douleur.

Se remettant sur ses pieds, il se place en position de combat, et fait au mieux face aux coups portés par l’autre. Ce dernier a pris le contrôle, et abat violemment son bô sur diverses zones tendues et douloureuses.
L’autre est bon ; doué et expérimenté. Et plusieurs de ses attaques rappellent celles de Red Robin – mais avec plusieurs années de pratique.
Bruce grimace, encore. D’inquiétude et de colère.

Sans un mot, il laisse le coin de son champ de vision fixer l’ordinateur, alors que l’autre en prend le contrôle ; il n’a pas besoin du discours de l’envahisseur pour savoir que Tim va bien, et qu’il est à Ivy Town.
Son esprit fait rapidement le lien avec l’Université, et les projets à peine secrets d’un petit génie aspirant à changer le monde ; il comprend. Et il accepterait. Même s’il ne goûte absolument pas les réflexions de l’autre, et les critiques qu’elles recèlent.

L’autre continue, encore, et finit par enlever son masque… confirmant l’évidence.
C’est Tim.
Un Tim plus âgé. Un Tim plus dur. Un Tim plus violent. Un Tim implacable.
Mais Tim quand même.


« Soit. »

Sa voix demeure sèche et autoritaire.
Mais ses bras sont descendus, ses poings se sont desserrés ; sa crispation s’est légèrement apaisée, tout comme Alfred – qui tient toujours son arme, mais a délogé son doigt de la gâchette. Pour le moment.


« J’admets ton identité, jusqu’à preuve du contraire. »

Plusieurs scénarios explosent dans son esprit, pour justifier sa crainte d’un piège, d’un complot ; mais il choisit de les mettre de côté, de lui donner une chance. Pour l’instant.

« Le voyage temporel demeure un concept – mais un concept viable, valide, qui pourrait être une réalité dans un Futur possible. J’admets donc la possibilité de ta présence ici. »

Ses yeux continuent de foudroyer l’autre… car il n’aime pas ce qu’il voit ; il n’aime pas l’ombre de l’homme que Tim Drake devrait devenir, devant lui.

« Que veux-tu ? Quelle est la raison de ta présence ici ? »

Bruce s’avance, et pointe le symbole de son index, en conservant son regard brutal dans les yeux de l’autre.

« Que se passe-t-il ? »

Il craint la réponse – mais ne peut la fuir.
C’est Tim ; c’est un Tim. Il mérite d’avoir une chance.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 22/03/2017
Messages : 658
DC : Slade Wilson
Situation : Dépression en cours...
Localisations : Gotham City
Groupes : Batfamily
New Titans
MessagePosté le: Mar 20 Mar 2018 - 23:07

« Home Sweet Home. »
ft. The Bat
_____A la vue du visage de son fils, un fils qui avait vieillit, probablement de dix années supplémentaires, un âge qui n’égalait pas encore celui de la chauve-souris, mais qui s’en rapprochait beaucoup plus désormais, les tensions s’apaisent. Le supposé Tim Drake ne baisse pour autant pas sa garde, sa poigne tenait toujours fermement son arme, craignant une attaque surprise de la part de son mentor qui devait sûrement garder un minimum de doute vis-à-vis de la réelle identité de l’intrus.
Ce dernier se sent dévisager par son mentor. Il ne semble pas réellement apprécier ce qu’il venait de voir. L’un de ces plus jeunes élèves avaient bénéficier du rôle de la chauve-souris, une chauve-souris armée jusqu’aux dents, armée pour tuer, armé pour l’apocalypse. Ces reflexes, sa méfiance envers son professeur ne sont pas anodins. Il s’est passé quelque chose, quelque chose qui a marqué à jamais l’esprit du petit génie.

« Je ne devais être qu’une ombre. » avoua le porteur du costume. « Tu n’aurais pas dû te trouver là. Cela m’aurait grandement facilité la tâche. » Un ange passa, l’homme jeta un rapide coup d’œil sur l’ordinateur avant de laisser échapper un sourire. « Tu ne partira pas sans avoir eu réponse à tes questions, n’est-ce pas, Bruce ? Il doit y avoir tellement de questions qui trottent dans ta cervelle et j’ai malheureusement si peu de temps à t’accorder. »

Tim continuait à tourner autour du pot, malgré son identité corrompue. Il observait Bruce à travers des yeux bleu exprimant une certaine froideur. Ces cheveux étaient plus long, beaucoup plus rebelle, il ne prenait pas réellement le temps de s’en préoccuper. Ces cernes étaient toujours au rendez-vous, s’agrandissant avec l’âge. Quelques cicatrices étaient visibles sur son visage, dont l’une dattant de quelques années présente sur sa joue gauche et remontant jusqu’à son œil. A quelques milimètres près, le jeune homme aurait perdu sa pupille.
Il semblait réfléchir à chacun de ces mots prononcés, répondant en énigme sans pour autant donné de réelle réponse à son mentor. Si le petit génie se comportait de la sorte, ce n’était pas pour ennuyer son père adoptif, encore moins pour lui faire perdre son temps.

« J’aimerais apporter tes réponses, Bruce. Revenir jusqu’ici m’a pris des années. Je n’ai plus le droit à l’erreur. Je ne peux t’apporter ces réponses, au risque de changer le futur de la mauvaise manière. J’espère que tu comprendras, il en va de l’avenir de ce monde. Nous méritons un avenir meilleur. »

Un autre soupir, son regard se balade dans toute la Batcave. Son expression s’atténue pour laisser place à un visage plus neutre, presque nostalgique de cette époque, de son adolescence, pleine d’insouciance, d’idéalisme et de rêves, si rapidement envolé.

« La fin est proche. Il arrive et ni toi ni la Justice League ne pourront mettre un terme à tout cela. Il est la source de tout nos ennuies, de la destruction du monde dans laquelle nous vivions, de l’Humanité… de notre famille. » Un ange passa, Tim serra les dents, ainsi que les poings, il baissa la tête et la secoua. « Je t’ai déçu, Bruce. J’ai failli, je n’ai pas su me tenir au code moral que tu m’as enseigné pendant toute ces années… Je n’ai pas mérité ce costume, je l’ai arraché de ton cadavre. Je t’ai tué… » Les mots sont de plus en plus difficiles à prononcer. « C’est lui, c’est Darkseid. »





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t4664-fiche-de-rp-tim-drake-red-robin http://dc-earth.fra.co/t4651-timothy-drake-alias-red-robin
Inscription : 17/01/2017
Messages : 923
DC : Mister Miracle ; The Atom ; Fate ; Lex Luthor.
Localisations : Gotham City.
Justice League

MessagePosté le: Mer 21 Mar 2018 - 11:37
La violence s’est arrêtée ; pour l’instant.
Mais pas la tension.

Alors que l’intrus s’est révélé être un Timothy Drake plus âgé, en tenue de Batman, Bruce a fait un pas de côté et a cessé de se battre ; pour l’instant. Ses systèmes sont suffisamment évolués et puissants pour reconnaître un piège ou un caméléon, et ce n’en est pas un – aussi fou que cela puisse paraître, l’autre est bien Tim venu du Futur.
Ce qui n’a aucun sens ; et ce qui ne lui plaît guère, évidemment.


« Il n’y a pas d’ombre, chez moi. »

La réplique est lente, froide. Il ne le frappe pas, mais il n’est pas ravi de l’accueillir pour autant.

« Si tu es ce que tu prétends… tu dois me connaître. Les questions ne trottent pas dans ma tête ; elles me hantent. »

Il soupire, et se penche légèrement pour accentuer le poids de ses mots.

« Jusqu’à ce que je les anéantisse – en m’emparant des réponses nécessaires. »

Le dialogue a repris, donc.
A leurs côtés, Alfred Pennyworth demeure sur ses gardes… mais plus relâché. Il observe la scène, mais surtout le nouveau venu ; son employeur fait de même. Son expertise, son talent de détective lui permettent de détailler l’intrus – et il n’aime guère ce qu’il voit.
Ce Tim a vieilli ; ce Tim a souffert. Ce Tim s’est fermé, et ce Tim a été brisé, avant de se reconstruire, sans jamais réussir à le faire pleinement.


« L’avenir est celui qu’on construit. Si tu me connais, tu sais combien je me méfie du voyage dans le Temps… »

Ses mots semblent plus crispés, plus secs ; plus durs.

« … avec quelques occasions, parfois. »

La porte n’est pas entièrement fermée.
Mais elle est loin d’être ouverte.

Cependant, ces pensées s’évacuent, disparaissent, explosent, quand l’autre reprend.
Bruce note d’abord sa crispation, sa douleur, son trouble évident. Même si le maître des lieux se méfie de l’intrus, il reste un Tim… son fils, malgré l’aspect révoltant de l’idée ; cela reste son fils, ou une version de son fils. Le voir ainsi le choque – mais pas autant que le reste.

Darkseid.
Le nom est lâché. Darkseid.


« Parle. Vite. »

Bruce n’attend pas. Il n’encaisse pas l’information. Il n’y réfléchit pas, il ne la soupèse pas.
Il la prend. Il l’entend. Il ne la comprend pas entièrement – mais il comprend la dangerosité, son importance, et met ça en relation avec le peu de temps que ce Tim aurait.


« Dis-moi tout : quand il va attaquer, comment, qui, où. Qui sera impliqué. Qui tombera. Qui doit être sauvé.
Dis-moi. Tout. »


Peut-être que ce Tim ment. Peut-être que c’est un piège. Peut-être que tout est faux.
Peut-être.
Mais Darkseid est impliqué. Darkseid.
Il n’y a pas de doute. Il n’y a pas d’hésitation. Bruce doit savoir. Bruce doit se préparer.
Quoi qu’il en coûte.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 22/03/2017
Messages : 658
DC : Slade Wilson
Situation : Dépression en cours...
Localisations : Gotham City
Groupes : Batfamily
New Titans
MessagePosté le: Mer 21 Mar 2018 - 22:47

« Home Sweet Home. »
ft. The Bat
_____La chauve-souris est intriguée par les dernières paroles de son fils. Ce dernier a un léger mouvement de recul face aux paroles et aux actes de son mentor. Il semble pressé, plutôt insistant malgré les paroles de Tim. Avide de réponse, il semble hausser le ton. Machinalement, l’intrus déguisé se positionne, prêt à répliquer à la moindre attaque de la part de la chauve-souris, comme si elle pensait de nouveau à attaquer son fils adoptif alors qu’il avait clairement conscience de son identité, à moins qu’il pense toujours que cette dernière est fausse.
Le Tim que Bruce connaissait n’aurait même pas bouger en voyant son mentor monter d’un cran. Mais les années ont passé et c’est un tout autre Tim qui fait face à la chauve-souris, un Tim qui a dû faire face à beaucoup de chose, jusqu’à devoir assassiner son propre mentor.

« Ce n’est toujours pas aussi simple. » répéta une énième fois la créature venant du futur, sa poigne se resserrant davantage sur son arme, prêt à porter le premier coup au moindre geste suspect de la part de Bruce. « Vous ne parviendrez pas à l’arrêter. La Justice League sera condamnée à faire profil bas… Pour nous protéger, tu nous pousseras à faire profil bas. On s’est disputé, Bruce, j’ai fini par rejoindre l’université avant que Darkseid ne décide de s’implanter et installer sa loi sur notre planète. J’ai été poussé à travailler pour lui, tu n’as pas accepté mon aide. J’ai essayé de détruire notre ennemi de l’intérieur. Et j’en ai payé le prix. »

Une minute de silence, Tim hésita avant de se redresser doucement et passer sa main sur sa seconde main gantée et retira le tissu pour laisser apercevoir une main complètement robotisée, vide de toute chair et de toute humanité. Son propriétaire observa cette dernière avec une grimace de dégout, comme ci il la découvrait pour la première fois. Il laissa échapper un soupir avant de lever les yeux vers son mentor.

« Mais cela n’a que peut d’importance. Darkseid n’est qu’un pion dans le triste avenir de ce monde, Bruce. Vous parviendrez à le vaincre, tous ensemble. Mais tu en perdras ton libre-arbitre, ta conscience. »

La chauve-souris, se rhabilla le plus rapidement possible pour retirer cette vision dont il n’était toujours pas habitué malgré toute ces années. Son regard se balade dans les environs, surveillant le moindre faits et gestes suspect de la part de ces deux hommes qui l’ont pratiquement élevé.

« Vous êtes parvenu à vaincre Darkseid, à l’aide d’une menace plus grande encore. Superman… Ce n’est plus le même. Il a imposé ces choix, ces valeurs aux restes des membres de la Justice League, avec la technologie de Brainiac. » Tim détourna légèrement son regard pour se tourner vers l’ordinateur, reprenant l’activité qu’il avait démarré avant que le majordome ne fasse irruption dans la Batcave. « Cet avenir est proche. Il faudra te préparer, ne surtout pas croire que tu peux régler toute cette histoire seul. Tu as une famille derrière toi en qui tu peux avoir confiance. » Un ange passa. « En attendant, si la technologie de Brainiac se trouve en ces lieux, je dois la détruire, et je dois mettre fin à la menace une bonne fois pour toute. Je dois tuer Superman. »





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t4664-fiche-de-rp-tim-drake-red-robin http://dc-earth.fra.co/t4651-timothy-drake-alias-red-robin
Inscription : 17/01/2017
Messages : 923
DC : Mister Miracle ; The Atom ; Fate ; Lex Luthor.
Localisations : Gotham City.
Justice League

MessagePosté le: Jeu 22 Mar 2018 - 8:54
L’échange débute, donc.
Et alors que chacun parle, que Bruce se positionne et fait comprendre qu’il continue de ne pas entièrement se fier à l’autre – l’autre réagit ; d’une manière qui ne peut que surprendre le maître des lieux.

Habitué à Tim Drake comme élève, comme fils, sur lequel il a une influence certaine, son mentor est réellement surpris de le voir… se positionner en défense, réagir instinctivement devant des menaces ; il ne s’y attendait pas, car il considérait implicitement l’autre comme une extension de Red Robin.
C’est faux.
Il ignore qui est l’autre, s’il est bien Tim Drake vieux… mais un fait demeure ; il n’est plus Red Robin. Il est un Batman.

A lui de le prendre comme tel.
A lui de s’en méfier.


« Tu me connais. Tu sais ce que je dis. »

Sa voix est lourde, mais calme.
Il a intégré le discours de l’autre, il a enregistré les éléments. L’incapacité de la Justice League à stopper Darkseid. La discrétion imposée. L’ordre donné à la Batfamille. La dispute, évidente vu leurs profils. L’Université, un serpent de mer constant chez le jeune homme, qui serait objectivement bien mieux là-bas qu’ici ; sauf pour la ville. La soumission de Tim. Son propre refus d’être assisté, désagréable à entendre mais prévisible. La tentative de Tim. Et son échec.
Et sa chute.


« Si les choses ne sont pas simples… »

Il a tout entendu, tout enregistré.
Mais il refuse.


« … simplifie-les. »

Il refuse ce Futur à peine évoqué. Il refuse ces perspectives. Il refuse ces drames.
L’autre vient d’un monde abominable ; mais lui peut l’empêcher, il le sait. Il le sent. Il le fera.


« Hrm. »

« Oh. »

Bruce grogne, Alfred laisse passer un hoquet de surprise en découvrant la main de l’autre. Si tous deux ont déjà tiqué sur l’arme ramenée par ce nouveau venu, ils ne peuvent que grimacer devant ce membre remplacé, robotisé ; qui implique une perte abominable.

« Mon libre-arbitre… ? »

Il fronce les sourcils.
Il a conscience que, face à de tels dangers, à une menace aussi grande, il serait prêt à… tout, pour le monde ; pour les autres. A tout.
Surtout au pire.


« Superman a… disparu, actuellement. Je le recherche. »

Il intègre, encore, les informations. Superman. Brainiac. Darkseid. Contrôle. Folie. Décadence. Tyrannie.
Okay, pense-t-il. Il intègre tout cela. Il intègre pourquoi Tim veut récupérer la technologie, et il comprend pourquoi il veut tuer Clark.


« Pour le sauver. De lui-même, si besoin.
Mais pas pour le tuer. »


Il comprend – mais il n’accepte pas.

« Dis-moi tout. Révèle-moi tout, et j’empêcherais cela. Je raisonnerais Clark. Je stopperais Darkseid. J’empêcherais le pire.
Dis-moi tout… et laisse-moi faire. Laisse-moi sauver le monde. »


Lentement, Bruce lève sa main – et sa voix s’est faite plus douce, plus tendre.
Paternelle. Humaine.


« Timothy… s’il-te-plaît. »

Il lui tend la main, littéralement.
Et il espère, sincèrement, que derrière cette armure de violence et de brutalité que son fils s’est construit – une part de lui demeure ; une part d’espoir.
Sinon, si même Tim Drake s’est abandonné à la démence et à l’horreur… alors tout est déjà perdu.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 22/03/2017
Messages : 658
DC : Slade Wilson
Situation : Dépression en cours...
Localisations : Gotham City
Groupes : Batfamily
New Titans
MessagePosté le: Jeu 22 Mar 2018 - 19:44

« Home Sweet Home. »
ft. The Bat
_____La chauve-souris avait fini par expliquer les grandes lignes d’un futur apocalyptique, son futur. Ce dernier laissa un goût amer dans ses paroles, il aurait aimé ne jamais dévoiler tout cela devant son mentor. Tout ne s’était pas passé comme prévu, c’est bien ce qui frustrait au plus haut point le Batman d’un avenir incertain.
Alors que son mentor tentait tant bien que mal d’encaisser toutes les informations vaguement expliquées, son ancien élève et successeur tentait tant bien que mal de localiser ladite technologie qui aurait corrompu le justicier et le reste de la League. Malheureusement, il n’avait aucun indice, aucun dossier mentionnant cette dernière. Il laissa échapper un léger grognement avant de se tourner vers son mentor.


« Superman est en vie, mais ce n’est plus le même homme, Bruce. » affirma Tim en détournant légèrement le regard en direction de son mentor. « La League allait se dissoudre, la plus grande erreur lorsque l’on est face à un ennemi aussi puissant que Darkseid. Il a utilisé la technologie de Brainiac contre vous, pour vous plier à sa volonté. Grâce à lui, il fut vaincu. Ce contrôle mental aurait pu ne durer qu’un temps, mais il a continué, répandu son influence sur chaque héros de notre planète pour créer sa propre armée. Tu te tenais là, la dernière fois que l’on s’est vu. J’avais fini par comprendre, tes idéologies n’était pas les mêmes que celle de Clark, tu n’étais plus celui que l’on connaissait tant. J’ai cherché à te raisonner, à cet endroit précis. Mais lorsque le doute se fit entendre, tu t’es retourné contre moi. »

Un ange passa, les souvenirs sont mêlés dans son esprit, de vieux souvenirs que n’avait pas encore vécu la chauve-souris, en espérant qu’ils ne les vivent jamais. Les poings se resserrèrent doucement alors que son bras se recula de son arme pour venir le déposer sur le tableau de bord de l’ordinateur. La tension et la méfiance s’était presque envolé chez l’acolyte.


« Je n’avais aucune chance face à toi, Bruce. Je n’étais pas assez fort, pas assez compétent. J’ai dû abandonner le costume pour me plier à la volonté de Darkseid. Je ne pouvais rien faire, mais je connaissais les points faibles de ton armure. » Son regard se tourne vers l’arme à feu exposée à quelques mètres d’eux, celle qui avait autrefois assassiné les parents du playboy milliardaire. « Ce jour-là, j’ai dépassé la limite. Toute ces années d’enseignements réduit en cendre en l’espace de quelques secondes. C’est pourquoi je suis ici, c’est pourquoi je dois mettre un terme à ce massacre. »

Tim avait fini par oublier ces recherches vaines pour se retourner vers son mentor. Ce dernier semblait plus calme, proposant sa main ainsi que son aide dans cette quête. La première réaction de son élève ne fut que la stupeur et une légère peur à la vue de cette main tendue, un signe qu’il pensait agressif sur le moment. Alors que sa main robotique rejoignait son arme, elle stoppa son chemin en se rendant compte que tout ceci était ridicule. Toutefois, Tim semblait hésitant, baladant son regard de haut en bas.

« A une époque, je t’aurais fait confiance. J’aurais partagé tes idéaux, je t’aurais suivi, quel qu’en soit le prix. Malheureusement, cette époque est révolue et le doute s’installe chez moi. Il n’y a pas de rédemption pour Clark. Tu crois que je n’ai pas essayé de trouver une autre solution ? Qui nous dis qu’il ne trouvera pas une autre occasion ? Je ne pourrais pas faire demi-tour, Bruce. Il faut des actes, couper l’herbe sous le pied de chaque élément perturbateur avant qu’il ne soit trop tard. » Il laissa échapper un soupir. « J’aimerais croire qu’il est possible de faire autrement… Mais j’ai vu trop de chose, trop pour croire aux utopies. » Un ange passa, il redressa son regard vers Bruce, tiraillé et perdu. « Que dois-je faire ? »





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t4664-fiche-de-rp-tim-drake-red-robin http://dc-earth.fra.co/t4651-timothy-drake-alias-red-robin
Inscription : 17/01/2017
Messages : 923
DC : Mister Miracle ; The Atom ; Fate ; Lex Luthor.
Localisations : Gotham City.
Justice League

MessagePosté le: Sam 24 Mar 2018 - 18:44
L'instant est terrible.
S'ils en sont venus aux mains quelques instants plus tôt, une forme de paix s'est imposée depuis que les systèmes ont confirmé l'impossible – l'identité de l'intrus.
Tim Drake, vieux. En Batman.
Qui explique que le pire se réalisera... s'est réalisé, pour lui. Qui explique que les pires peurs de l'Humanité sont devenues réalité, et que personne n'a rien pu faire.

Superman est devenu Mauvais.
Et il semble que rien ne puisse l'arrêter – rien, sauf un meurtre dès maintenant ; avant le pire. Avant l'irrémédiable.


 « Clark... reviendra. Nous reviendra. »

Sa voix est lente, faible ; fatiguée.
Terrifiée, diraient ceux qui ne connaissent pas le Batman.


 « Ce qui arrivera... ce qui est arrivé... ce qui t'est arrivé... apparaît abominable ; terrible. »

Il soupire, et secoue la tête.
Devant lui, cet autre Timothy se crispe, se détourne. Il relâche la tension vers son arme, mais pose les mains sur le bureau du Batordinateur ; il est rongé, blessé.

Hanté, surtout.
Par bien des fantômes. Par bien des cadavres.
Et, en le découvrant ainsi, Bruce le comprend – certains d'entre eux ont péri par sa faute.

Mais le Chevalier Noir ne dit rien ; il écoute. Il observe. Il enregistre.
Il grimace, bien sûr, quand son ancien élève refuse la main tendue... quand il tente d'expliquer, de justifier, d'exprimer pourquoi il n'accepte pas cela ; pourquoi il considère que le plan de Bruce ne fonctionnera pas, pourquoi il veut s'acharner.

Ce Timothy veut tuer Clark ; mais Bruce ne le permettra pas.
Tous deux le savent.
Et l'espoir, alors, survient quand on ne s'y attend pas.

Il s'interroge ; l'autre s'interroge, cherche à savoir... cherche quoi faire, comment faire.
Il est perdu. Il est abandonné. Il est perturbé, autant par son voyage temporel que par son arrivée dans un endroit si connu, à une époque où tout va encore bien.
Bruce le comprend, il en a même le cœur serré, en voyant ainsi l'un de ses fils ; mais l'émotion ne prend jamais le pas sur la réflexion, chez lui.

Ce Timothy est perdu.
Il peut donc l'utiliser, pleinement, pour ses objectifs.


 « Tu sais ce que tu dois faire. »

La main tendue l'est restée, durant toutes les réponses de l'autre ; elle le demeure, alors que son ancien mentor reprend la parole, et s'avance.
Un pas, pour commencer.


 « Tu dois suivre ton cœur... ton âme. »

Un micro-sourire, triste évidemment, glisse sur son visage, alors qu'il avance.
Un pas, encore.


 « Fais-moi confiance. Fais-moi confiance, car tu sais qui je suis... tu sais ce que je peux faire ; tu sais ce qu'on peut faire, ensemble. »

Il se redresse, encore, et tend encore plus sa main, en s'avançant.
Un pas, un troisième.


 « Nous pouvons le faire, Timothy. Nous pouvons réussir. Ensemble.
Sans haine. Sans vengeance. Sans sang. Sans violence... sans meurtre. Nous pouvons le faire. Nous pouvons être encore le meilleur duo de Batman & Robin.
Nous pouvons le faire. Laisse... laisse-nous le faire, Timothy. Une dernière fois. »


Bruce joue sur les cordes sensibles, il le sait – et ça peut fonctionner.
Mais la probabilité d'échec existe, et est trop grande pour qu'il l'accepte ; alors il se prépare. Son corps s'est redressé, sa main est tendue... mais l'autre, dans son dos, est prête.
A lancer le Batarang, qu'il ne veut pas envoyer – mais qu'il enverra ; s'il le doit. S'il le faut.
S'il en est obligé, hélas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 22/03/2017
Messages : 658
DC : Slade Wilson
Situation : Dépression en cours...
Localisations : Gotham City
Groupes : Batfamily
New Titans
MessagePosté le: Mar 27 Mar 2018 - 14:17

« Home Sweet Home. »
ft. The Bat
_____La crainte se faisait ressentir à travers le visage démasqué de la chauve-souris nouvelle generation. Un visage froid, presque fermé, dévisageant ce qui semblait être son mentor, un souvenir passé dans un présent en cours d’aboutissement. Il y avait probablement de l’espoir pour changer le cours des choses, c’est pour cela que Tim se bat.
Cependant, il ne s’agissait plus d’un adolescent, d’un éternel idéaliste, celui qui croit qu’il y a du bon en chaque individu. Cette époque révolue lorsque le canon de son arme à feu s’est orienté en direction de la gorge de Bruce. Tim se souvenait encore du dernier regard que lui avait jeté son mentor avant de pousser son dernier souffle, ces dernières secondes où il était parvenu à prendre le dessus sur le contrôle de Superman, un regard pouvant être interprété de différentes manières. Le jeune homme avait interprété ce dernier regard comme une déception et une certaine compassion. Un regard qui hante chacune de ces nuits.

Aujourd’hui, il se trouve désormais devant lui, un regard compatissant envers l’un de ses élèves. Tim ne cache pas sa désorientation en plus de sa méfiance vis-à-vis de son mentor qui était parvenu à le trahir une fois. Ce n’était pas sa volonté, mais le jeune homme ne parvenait plus à faire la moindre différence.

« Oui, je sais ce dont tu es capable, Bruce. Et c’est bien ce que je crains le plus. Durant cette guerre, j’ai su jusqu’où tu pouvais aller… Tu es borné. Si je n’ai pas souhaité te côtoyer, t’informer de tout les malheurs qui ont influencé cette famille, la poussant à se déchirer mutuellement jusqu’aux sang, te dire à quel point je regrette d’avoir appuyer sur cette détente, d’avoir penser que j’avais la moindre chance de te sauver de… ça, c’est pour une raison que tu aurais pu comprendre avec un peu de recul. J’ai été stupide d’y croire et je ne veux pas répéter cette erreur. Tu m’as enseigné beaucoup de chose je… je pense qu’il est parfois nécessaire de se salir les mains, pour le bien d’autrui, et ce sont des actes que je suis désormais prêt à assumer. Toutefois… »

La chauve-souris continue d’insister, poussant le jeune individu à ne pas prendre la mauvaise décision, celle de travailler seul et de faire couler le sang dans ce monde qui mériterait d’avoir une seconde chance. Tim continue à être hésitant et les paroles de son mentor déclenche un sentiment de nostalgie, une envie de faire marche arrière, de revenir aux sources.
De longues secondes s’écoulèrent, la main de Bruce se rapprochait de Tim, un signe d’affection qui semblait plutôt efficace. Après un silence, la main du jeune adulte eu un léger mouvement de recul. La crosse de son arme finit par glisser sur son gant, provoquant la chute de l’arme de poing. Tim se désintéressa complètement de son arme de défense pour saisir la main de la chauve-souris. Il la serra avec une certaine force. Cet acte, à la fois affectif finit par mettre un terme aux potentiels et anciennes tensions qui régnaient en ces lieux. Un léger sourire se figea sur les lèvres du nouveau justicier masqué.

« Toutefois, je veux y croire, une dernière fois. » affirma Tim avant de donner un léger coup de pied à son arme à feu pour l’envoyer loin de lui, livrer à elle-même, abandonné. « On doit récupérer cette technologie, on doit l’anéantir si on veut mettre un terme à tout cela. Cela sera plus qu’une simple promenade de santé. Il nous faut une équipe. »





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t4664-fiche-de-rp-tim-drake-red-robin http://dc-earth.fra.co/t4651-timothy-drake-alias-red-robin
Inscription : 17/01/2017
Messages : 923
DC : Mister Miracle ; The Atom ; Fate ; Lex Luthor.
Localisations : Gotham City.
Justice League

MessagePosté le: Mer 28 Mar 2018 - 8:37
Une tension sourde règne au sein de la Batcave.
Car tout se joue, maintenant.

Bruce Wayne, le terrible et implacable Batman, tend la main vers un Timothy Drake venu du Futur ; il lui donne une chance, il le supplie même de l’aider pour empêcher l’abominable avenir que les bribes d’information du voyageur temporel ont décrit.
Malgré tout ce que l’autre a dit – malgré tout ce qu’il a fait ; tout ce qu’il aurait fait.

Dans son coin, Alfred Pennyworth fixe les deux hommes… et frissonne.
L’instant est terrible, il le sait ; et il en a peur.
Il craint la suite. Il craint la réaction de cet autre Timothy, qu’il ne parvient pas encore à accepter, tant il est habitué et attaché à la figure du jeune homme positif et bondissant ; mais, surtout, il craint l’attitude de son employeur, de son fils si l’autre refuse.

Bruce est un homme de bien.
Qui dispose d’un côté sombre – puissant, hélas. Et qui ne supporte pas, surtout, la contradiction… encore moins quand cela concerne le destin du monde, et celui de ses proches.

L’attente est terrible, donc.
Et l’instant se fait encore plus étouffant, quand l’autre Timothy commence à répondre… à refuser.

Bruce ne dit rien, ne réagit pas ; Alfred, lui, coupe sa respiration.
Puis la relâche – quand l’autre finit par céder.
Une légère expiration s’échappe de ses lèvres, alors que le voyageur accepte la main tendue… accepte l’aide, la proposition, et surtout rejette cette arme maudite, horrible – qui n’a strictement rien à faire ici.


« Oui. »

Bruce s’avance, encore, et esquisse un léger sourire ; de satisfaction. De soulagement, surtout.

« Il nous faut une équipe. »

Il demeure tendu, sec – mais, au moins, cela avance ; l’espoir n’est pas mort. Pas entièrement.

« Il nous faut les meilleurs. »

L’accord est scellé, donc.
Le Timothy Drake venu du Futur donne une ultime chance au Batman de sa jeunesse ; et ce dernier offre une vraie chance à ce miroir abominable venu d’un avenir qu’il entend empêcher… par tout moyen ; et par tout sacrifice.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessagePosté le:
Revenir en haut Aller en bas
 

« Home Sweet Home » ft. The Bat

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Chi's Sweet Home
» Home sweet home
» Chi's sweet home
» [AIDE] Cookies Home Tab : problème Wallpaper étiré
» Question home cinema

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: La Terre :: Gotham City :: Manoir Wayne-Batcave-