The M.M. / The Massive Miracles

Inscription : 29/06/2014
Messages : 10092
DC : The Bat ; The Atom ; Fate ; Lex Luthor.
Situation : Réincarné.
Localisations : En pleine évasion.


MessagePosté le: Ven 16 Mar 2018 - 9:01
St-Roch est une ville qui souffre.
Jadis sublime cité côtière, hantée par une Histoire riche liée à son port actif, elle incarnait pour beaucoup la folie et la chaleur du Sud ; pleine de fêtes, d’événements, de festivals, de spécificités locales, de diversités, et de mystères, elle attirait tous les curieux, tous les fous sympathiques, tous les amuseurs et amusés.

Mais c’est terminé.
Touchée par la perte de ses protecteurs, les Hawks, puis impactée par des combats surhumains, la population locale n’a guère supporté la trahison de Gateway City ; une colère sourde, envers sa lointaine voisine, mais surtout le régime despotique d’Amanda Waller, a mené à plusieurs manifestations… qui ont été utilisées par les abominables Red Lanterns.

Ces derniers se sont gorgés de la Rage naissante, pour tenter de s’emparer de la ville ; ils ont presque réussi.
S’installant dans une partie du domaine, ils ont fait régner une atmosphère terrible pendant des semaines – avant de partir, mystérieusement ; l’inconnu demeure sur les raisons de cette fuite, mais St-Roch peut enfin souffler. Même si les plaies sont encore vives.

Plusieurs parties de la cité sont détruites ; beaucoup d’autres en ruines.
Et les gens vont peur, ont mal – se sentent mal.
La circulation dans les rues est difficile, à cause des gravats mais aussi de l’atmosphère générale. Elle est lourde, désagréable, tendue ; et beaucoup évitent, désormais, de marcher ou de circuler, par réflexe.

Cependant, c’en est parfois indispensable… surtout après une demande expresse.
Razorshap, membre des Titans, vit généralement à la Tour de son groupe. Elle a tenté de repousser les Red Lanterns, et a vécu plusieurs aventures, hélas souvent désagréables ; son existence a changé depuis qu’elle a été dotée d’extraordinaires pouvoirs, et elle essaye de s’y adapter, en s’accrochant à sa passion informatique.
C’est cette dernière qui lui vaut de sortir et de s’enfoncer dans St-Roch.

Quelques heures plus tôt, Rae a été sollicitée via plusieurs de ses adresses e-mail avec une demande simple : venez m’aider, pitié. Quelques éléments complémentaires, confirmant un lien avec les Héros, et surtout une adresse, qui n’a pas tardé de la surprendre.
Cette adresse n’existe pas dans la ville ; un tour dans Google Maps n’a rien donné ; mais une vérification satellite confirme que l’adresse, la rue existent dans la ville, en ce jour précis.

Cela n’a aucun sens, en effet ; mais cela a pu justifier un déplacement, malgré le mystère et le danger.
Et alors qu’elle marche, qu’elle s’avance, elle finit par rentrer dans la rue qui ne devrait pas exister…
… qui ne peut que la surprendre. Si la rue commence normalement, dans le style architectural local, il suffit d’une ou deux bâtisses pour arriver dans un environnement différent, avec des bâtiments plus anciens, plus gothiques presque – avec, surtout, des pans entiers de glace qui sont installés entre les constructions.

Cela n’a aucun sens, toujours.
Mais la situation ne va pas tarder à se complexifier encore plus.

« Danny m’a dit qu’il appelait une spécialiste des réseaux informatiques pour gérer l’enfer qui s’abat sur lui… »

Une voix s’élève sur le flanc de la jeune femme, et une forme émerge des ombres, jusqu’à se faire pleinement voir…
… même si l’homme qui apparaît, dans la trentaine, vêtu d’habits de ville mais aux couleurs surprenantes, pieds et mains liés, ne va sûrement pas arranger l’étrangeté de la situation.

« … j’espère que c’est bien vous. Car j’ai le regret de vous annoncer que vous êtes enfermée dans cette rue, dès que vous avez mis les pieds dedans ! »

L’inconnu pousse un petit soupir, puis hausse les épaules avant de lever ses mains enchaînées.

« Je suis Mister Miracle, enchanté. Bienvenue dans le Bizarre. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2742-l-odyssee-de-mister-miracle#28695 http://dc-earth.fra.co/t2525-mister-miracle
Inscription : 22/02/2016
Messages : 309
DC : Jade, Dolphin & Tara Markov
Localisations : St Roch
New Titans
MessagePosté le: Mer 11 Avr 2018 - 23:11
Même les Cow-Girls numériques avaient un jour ou l'autre le vague-à-l'âme.

Et c'était peut-être pour cela qu'elle se faisait - toujours - avoir, à la faveur d'un message laissé sur un bloc-note sur la toile, d'un SOS sur un forum ou d'un appel au secours, quelque part, en binaire.

Un bout de code peu catholique, un smiley pas réellement cathodique, tout cela ne pouvait qu'éveiller la curiosité et la sympathie d'une Razorsharp, affublée / affligée de lunettes de réalité virtuelle.

Dans sa piaule de la Tour des Titans, dans sa tour d'ivoire, il y avait un appel au secours qui résonnait sur l'autoroute de l'information. Elle mit une paire de pompes, glissa son ordi-bras à son poignet. Activa la fonction GPS et prit une grande inspiration : affronter la vraie vie la faisait trembler dans ses chaussettes. Si elle parlait le MySQL et qu'elle connaissait le BBCode, faire résonner sa voix ailleurs que dans une chat-room pouvait être déstabilisant pour Rae. Sa réalité virtuelle était une seconde peau qui lui faisait oublier la première.

Mais rapidement sa crainte des grands espaces et de ce ciel tout vide au dessus de sa tête s'estompa face à la difficulté de l'énigme : une rue, une rue qui ne devrait pas normalement exister mais qui pourtant avait réussi à contaminer le réseau, le web, la toile... elle se devait d'en fouler le pavé. Car si GoogleMaps (re)connaissait cette rue, c'était bien qu'elle existait. Et pour une minette 2.0 comme elle, le révisionnisme ne pourrait passer que par une défaillance de la bande-passante.

WEB = EXISTENCE. INFORMATION = REALITE.

Le message et le medium. Le medium est le message ?

Elle déambulait dans les rues de St Roch, se sentant très marshallmacluhienne, se sentant très connectée au village global qui acceptait ses grosses godasses en son pavé. Jusqu'à ce qu'elle, à la manière d'une petite Alice qui aurait voulu descendre l'autoroute de l'information en rappel, accrochée au bout du modem, se trouve en un endroit qui puait la réalité augmentée, qui sentait l'irréalité revendiquée...

"Bordel t'es qui toi ?" lâcha t'elle au type à la casquette.

Elle zieuta autour d'elle et ajouta :

"Danny ? C'est pas un humain, c'est ça ? Un programme qui s'est mis en carafe, c'est ça ? Je..."

Un brin d'anxiété vint voiler sa voix, un soupçon d'excitation fit pétiller son regard...

"Je... J'ai un retour d'acide ou bien ?"

Elle prit une grande inspiration. Alice, elle venait de se vautrer dans le terrier du lapin blanc. Et il allait falloir saisir au vol le sourire du chat avant qu'il ne disparaisse. Bordel.

Rae tendit une main volontaire mais mal assurée à son interlocuteur.

"J'm'appelle Rae. Et euh... même si t'es un programme ou une construction de mon esprit, je te salue bien bas. Si ton existence n'est faite que de "0" et de "1", c'est pas pour autant que la mienne vaut plus... Tu me briefes sur la situation ?"

Retour d'acide ? Passage intempestif de l'autre côté de l'arc-en-ciel ? Ou monde simplement étrange ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3372-fiches-rp-de-jade-liberty-belle-ani
Inscription : 29/06/2014
Messages : 10092
DC : The Bat ; The Atom ; Fate ; Lex Luthor.
Situation : Réincarné.
Localisations : En pleine évasion.


MessagePosté le: Jeu 12 Avr 2018 - 14:11
Mister Miracle reste de marbre, quand son interlocutrice sursaute en le découvrant, et laisse libre cours à des réactions naturelles compréhensives.
Son visage demeure figé et calme, alors qu’il la fixe, la laissant le détailler, relever l’étrangeté de son allure, et surtout des couleurs – de sa tenue, mais aussi de la peinture placée sur son visage.

« Mister Miracle est un nom, un titre… vous pouvez m’appeler Scott Free, si vous le souhaitez. »

Il esquisse un sourire poli, puis hoche lentement la tête quand la jeune femme se reprend – et trouve de bonnes questions à poser.

« Danny n’est pas un Humain, en effet. »

Comprendre cela via le peu d’éléments qu’il a évoqués dans son discours est impressionnant ; il est satisfait de voir que Danny a su trouver une alliée qui, s’il n’est pas sûr encore qu’elle soit de poids, apparaît déjà comme disposant de capacités réellement pertinentes.

« Et vous ne souffrez guère de retour d’acide… d’une part, car la Boîte-Mère ne m’a informé d’aucun abus de substances dans votre organisme ; de l’autre, parce que je crains que le Bizarre que j’évoquais est bien plus imaginatif, et bien pire, que tout ce que votre inconscient pourrait déclencher. »

Sa voix est calme, posée.
Il essaye d’être autant rassurant que possible, aussi serein qu’il puisse l’être ; mais il se doute que ce n’est pas suffisant, tant l’anxiété de la jeune femme est évidente – et tant la situation est complexe, surtout.

« Enchanté, Rae. Et je ne suis pas un programme, je vous l’assure… même si je ne suis pas Humain. »

Il esquisse grand sourire, et serre la main de Razorshap. Il se rend compte, alors, de la présence de chaînes à ses mains, et fixe son attention.

« Ho, excusez-moi… Danny m’a appelé en urgence, et j’étais au milieu de quelque chose… ha… voilà ! »

En un instant, Mister Miracle bouge ses avant-bras… et se débarrassent des menottes !
Ayant agi trop vite pour que Rae le suive, il lui sourit, puis manipule ses chevilles, et se libère aussi des entraves à ses pieds ; il se redresse, ensuite, et range les menottes dans ce qui semble être une poche… sans fond, dans son pantalon !

« Je reprends… je ne suis pas Humain, non. Je suis ce que vous appelez un extraterrestre, du peuple des Néo-Dieux. J’ai fait partie de la Justice League, même si j’arborais alors un autre costume.
Bref. Je ne suis pas Humain, mais pas un programme ; et Danny est comme moi – pas Humain, pas un programme, mais… »


Il soupire.
L’information va être difficile à encaisser, il s’en doute.

« … une rue. Cette rue. »

Scott relève les bras, et tourne sur lui-même pour désigner toute la zone autour d’eux.

« Son origine demeure inconnue, mais Danny s’appelle en fait Danny-La-Rue, et est une allée vivante, qui vit, respire, et interagit. Elle peut se téléporter, se déplacer de ville en ville, et… la Nature, on va dire, compense en la faisant apparaître dans les cadastres ou relevés. Elle contient de nombreux mystères, et a fait office de quartier-général pour certains Héros – mais ce n’est pas l’objet du jour.
Danny-La-Rue est une entité vivante, qui s’est établie à Metropolis récemment… mais Danny fait l’objet d’une attaque inconnue, d’une agression tant psychique que technologique. Il ignore comment cela fonctionne, mais il se sent… envahi, agressé, et plusieurs virus informatiques sont lâchés sur Internet et sur le Darknet pour bloquer sa présence dans certaines zones ; en même temps.
Danny est en train d’être écartelé, ses capacités sont retournées contre lui ; et il n’arrive pas à s’en sortir. Il a donc sollicité un artiste de l’évasion, votre serviteur, et aussi une hackeuse surdouée, vous, pour l’aider. »


Le Néo-Dieu soupire, puis esquisse un sourire compatissant.

« Pour se protéger, Danny vient de se refermer – de se replier sur lui-même, pour se protéger ; d’où, et j’en suis désolé, le fait que nul ne peut sortir d’ici.
Est-ce que… est-ce que vous voulez bien l’aider ? Nous aider ?
J’ai conscience que mon discours peut paraître fou, mais… hey, aurais-je réellement pu inventer cela ? »


Son sourire se fait presque amusé – mais l’expression disparaît, rapidement.
Pour deux phénomènes.
En premier, l’explosion d’une fenêtre, à quelques mètres ; dans un immeuble d’habitation, typiquement digne de Metropolis, une fenêtre a été anéantie par une chaise jetée. De l’intérieur. Signalant donc une présence, supplémentaire.
En second, surtout, le passage d’un oiseau au-dessus d’eux – d’un oiseau surprenant…
… car de couleur verte, et qui semble avoir écouté tout le discours de Scott – et l’avoir même compris, vu son visage surpris !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2742-l-odyssee-de-mister-miracle#28695 http://dc-earth.fra.co/t2525-mister-miracle
Inscription : 03/02/2018
Messages : 167
DC : Patty/Stéphanie/Carter
Situation : Actuellement en train d'intégrer les Titans...
Localisations : Vous voyez un garçon vert ? C'est sans doute moi.
New Titans
MessagePosté le: Jeu 12 Avr 2018 - 20:15
Est-ce un oiseau ? Est-ce un avion ?
Vous avez déjà vu un avion de la taille d'un oiseau vous ? Non. Et comme ce n'est pas non plus Superman, vous pouvez conclure qu'il s'agit bel et bien d'un oiseau. Et plus précisément, il s'agit de Beast Boy transformé en pigeon. Alors qu'il volait dans les cieux de St Roch, Garfield Logan avait sans le vouloir suivi la trace de Razorshap. La jeune femme ne l'avait peut-être pas remarqué puisqu'il volait haut dans le ciel et qu'on ne prêtait pas forcément attention à ce qui se passait au-dessus de notre tête lorsqu'on marchait.
Même lorsque l'oiseau était vert. Les oiseaux verts ça existe. Mais pas les pigeons verts, certes.

Revenons à l'histoire, Garfield avait donc suivi plus ou moins consciemment les traces de Rae et s'était donc retrouvé emprisonné en même temps qu'elle et le mystérieux Scott Free dans la rue. Bien sûr, au début il ne s'en était pas rendu compte. Lorsque la jeune fille s'était arrêtée, il avait continué sa route il s'était arrêté en commençant à trouver la rue... Anormale. Étrange.

-Bon sang y a des pans de glace partout. Où est-ce que je suis tombé moi.

Bien sûr, il n'eut aucune réponse. Personne ne pouvait l'entendre. Faisant demi-tour il décida d'aller voir ce que faisait la fille qu'il avait suivit tout à l'heure et la retrouva en compagnie d'une étrange personne. Un mec enchaîné, plus pour longtemps cela dit, vêtu de rouge et de jaune. Garfield se posa sur un lampadaire et commença à écouter le mystérieux type qui affirma ne pas être un humain. Et qui parla ensuite d'un mystérieux Danny qui ne serait rien d'autre que cette rue ! Pour le coup, il failli bien se retransformer et tomber de son perchoir.

"Mais qu'est-ce que c'est que ce délire encore ?" S'exclama-t-il intérieurement.

Et s'il pensa que c'était tout, il fut bien vite détrompé. Le gars en rouge et jaune se lança dans une longue explication comme quoi Danny-la-rue serait une entité vivante et pensante qui se déplaçait de ville en ville et dont les déplacements sont facilités par la Nature elle-même. Garfield était assez ouvert d'esprit pour bien vouloir croire que les animaux avaient une pensée, une conscience. Mais une rue ? Sérieusement une rue ? Et cette rue souffrait apparemment. Beast Boy n'aurait jamais imaginé qu'une rue pouvait souffrir. Même une eu spéciale.

Et maintenant il apprenait qu'ils étaient prisonniers de cette rue qui se serait refermée sur elle-même pour se protéger des attaques. Non vraiment, cette histoire n'avait guère de sens. Beast Boy toujours sous sa forme de pigeon s'envola et passa au-dessus d'eux pour les regarder. C'est alors qu'il se senti observé. On l'avait remarqué.

-Cui. Cui, cui ?


Se furent donc les premiers mots qu'il adressa aux deux étranges phénomènes qu se retrouvaient enfermés avec lui dans Danny-la-rue... Enfin, s'il avait bien compris tout ce qu'il avait entendu jusqu'à là. Après avoir légèrement penché la tête, l'oiseau s'apprêta à descendre vers le sol lorsque son attention fut attirée par la chaise qui tombait d'une fenêtre à la vitre brisée ? Que se passait-il ? Y avait-il une autre personne ici ? Beast Boy se dirigea vers la fenêtre pour aller voir ce qu'il y avait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 22/02/2016
Messages : 309
DC : Jade, Dolphin & Tara Markov
Localisations : St Roch
New Titans
MessagePosté le: Sam 14 Avr 2018 - 8:34
"Nom d'un p'tit cookie" lâcha Rae à l'écoute de ce que Scott avait à lui raconter.

Une rue vivante ? Qui n'était ni un programme, ni... rien. Et là, elle en causait avec un extra-terrestre ?

Le monde était étrange et ça tournait encore et encore dans sa tête. Elle voulut ajouter quelque chose, s'indigner, se révolter contre cette entrée par effraction dans son existence du Bizarre mais...

Elle se figea, la bouche ouverte, l'index levé.

"Une boite-mère ? C'est quoi ? Comme un ordi extra-terrestre survolté ?"

On ne changeait pas une geekette en enquêtrice. Sa névrose des machines l'empêchait de se coller un pruneau dans le ciboulot.

"Où je peux m'en procurer une ?" lança-t-elle avec avidité. Puis elle se ravisa, prit une grande inspiration et ajouta :

"OK. Je vais vous aider. Toi et Danny. On communique comment avec Danny ? Y a une... interface pour le faire ?"

Elle se passa la main dans les cheveux et continua à réfléchir à voix haute.

"J'veux dire... si on était tous dans un bouquin de Philip K. Dick, il se passerait quoi ? Une rue vivante, enroulée sur elle-même de manière à y piéger ses occupants... piratée, malade, vérolée par une influence extérieure... mais la rue est consciente et doit - j'imagine - pouvoir nous aider dans la limite du scénario extérieur la régissant..."

Rae fit quelque pas, les mains dans les poches.

"Car sinon on serait déjà morts. Danny doit pouvoir nous protéger. Soit parce que l'influence qu'il subit n'est pas continue et n'est pas forcément au courant de notre présence. Soit parce que Danny doit pouvoir nous protéger de cette influence. Soit parce que cette influence est limitée par son propre pouvoir. Dans un cas comme dans les autres, Danny est contraint mais pas impuissant. Sa liberté a été réduite comme, comme..."

Un pigeon vert ? WTF ?

"Un jeu-vidéo ? Ou un livre-dont-vous-êtes-le-héros. On peut pas tout faire mais notre liberté surveillée nous permet d'avancer plus facilement. Tu vois, genre, partout où j'irais, j'irais forcément là où je dois aller... à gauche, comme à droite, je suis sure de toujours aller là où je dois aller. Il suffit juste de - euh - pas rester immobile. Et garder l'esprit ouvert quant à toute rupture dans la continuité. Il faut surveiller les ruptures. Comme s'il s'agissait d'indices ou - mieux - d'erreurs de programmation, de bugs..."

Elle redressa les yeux et observa à nouveau le pigeon.

"... comme un pigeon vert. C'est peut-être ça, notre terrier du lapin blanc ? J'veux dire... soit c'est un bug et il va nous permettre de passer de l'autre côté du programme, peut-être pour accéder à la conscience de Danny, et nous servir d'interface... ou alors c'est un indice ?"

Rae observa la créature et fit :

"Grou. Grou. Grou" dans une imitation peu convaincante du bruit du pigeon.

"T'as un couteau ? Au cas où il faudra lui ouvrir les entrailles ? J'veux dire si c'est lui notre indice, peut-être qu'il est tatoué sous son plumage ? Ou logé dans son estomac ? Genre, j'ai lu un jour un truc sur la divination à base d'animaux morts..."

La fenêtre brisée par la chaise projeta écarta les projets homicides de Rae.

"Hum... à moins que ce soit ça, notre indice ?" lâcha-t-elle à Scott. Avant de se rendre sur place pour examiner la chaise, puis la fenêtre et de crier :

"Ohé du balcon ! Qui que vous soyez, on vous veut pas du mal et on est dans la même galère ! Vous pouvez descendre et vous montrer !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3372-fiches-rp-de-jade-liberty-belle-ani
Inscription : 29/06/2014
Messages : 10092
DC : The Bat ; The Atom ; Fate ; Lex Luthor.
Situation : Réincarné.
Localisations : En pleine évasion.


MessagePosté le: Lun 16 Avr 2018 - 10:06
Mister Miracle a conscience de l’étrangeté de son discours, et des concepts qu’il contient ; il est habitué à surprendre et choquer les Humains, et se doute qu’il n’a pas forcément pris les gants suffisants pour éviter de choquer Rae.
Hélas, il n’avait pas le choix ; hélas, la situation exigeait de surprendre ainsi… et le pousse même à enchaîner, en rebondissant sur les réponses de la jeune femme.

« La Boîte-Mère est la quintessence de l’informatique. Il s’agit d’une machine, pour simplifier, mais d’une machine la plus avancée de ce Temps et dans tout l’Univers ; et, surtout, elle est vivante, consciente.
La Boîte-Mère peut tout faire… littéralement, et elle a un lien symbiotique avec son propriétaire. C’est une machine merveilleuse ; miraculeuse, plutôt. »


Sa voix est calme, posée.
Scott Free ne cessera jamais d’être charmé et impressionné par l’élément le plus fondamental de sa panoplie, et de son être. Une Boîte-Mère fusionne avec un Néo-Dieu, et elle ne le quitte jamais, sauf drame terrible. Il en a lui-même déjà perdu une, hélas, et a pu la ressusciter… mais le phénomène fut abominable, douloureux ; heureusement, cela est passé.
Heureusement, il peut désormais, encore, compter sur elle.

« Elles sont, hélas, en nombre limité… notamment parce que la fusion exige beaucoup, de l’hôte. Peut-être… peut-être que vous pourriez échanger, avec la Boîte-Mère, si vous en avez l’envie et le besoin. »

La proposition est autant dictée par son souhait de s’attirer les bonnes grâces de Rae… que par la Boîte-Mère elle-même, qui a scanné la jeune femme et semble s’intéresser à elle ; ce qui est plutôt rare.
Et, clairement, un bon point pour elle.
Ce qui se confirme, d’ailleurs, quand la Titan accepte de l’aider, à assister Danny-La-Rue ; Scott en sourit, et hoche la tête de contentement.

« Danny communique essentiellement par signaux télépathiques… mais, aussi, par une forme d’échanges plus physiques. »

Il se tourne, et désigne de l’index un mur de briques.
Rien d’anormal, à première vue – mais, très vite, Rae peut voir que certaines briques sont avancées, et apparaissent différentes… en surbrillance. Pour former quelque chose.
Des mots.
Citation :
Bonjour, Rae. Merci de ton aide.

« Hum… la référence à Philip K. Dick a du sens, mais j’identifierais plus ce type de problématique à China Miéville ou, un peu, H.P. Lovecraft, par l’intégration du Bizarre dans le quotidien, l’anonyme. Mais l’idée est bonne, en effet, de rechercher au-delà des apparences, pour tenter d’en trouver la clé. »

Mister Miracle se tait, ensuite.
Car Razorshap parle ; et prouve, clairement, que Danny a bien fait de la convoquer.

En effet, la jeune femme se lance dans une analyse de la situation – et tape juste, en évoquant l’infection subie par Danny, les liens avec les fameux Livres-dont-vous-êtes-le-héros et surtout les jeux-vidéos. Les parallèles sont clairs, et le Néo-Dieu acquiesce en suivant sa pensée… qui en dévoile une autre, celle derrière tout cela.
Une volonté les manipule, oui ; une volonté qui a organisé l’attaque de Danny-La-Rue, et l’a forcé à appeler des alliés.
Mais pourquoi ?

« Hum. C’est anormal. »

Les paupières de Scott Free se plissent, alors qu’il fixe le pigeon vert, qui rôde autour d’eux ; surprenant, en effet. Même dans ce contexte.

« Et ceci aussi. »

Son attention se tourne vers la fenêtre brisée – mais il n’en oublie pas pour autant l’animal volant. Il a trop subi les pièges de Granny Goodness et de Virman Vundabar pour passer à côté de tels indices… et il sollicite, directement, la Boîte-Mère pour analyser le pigeon vert, qui se dirige vers l’autre événement.

Comme Razorshap, il le suit – et parvient à la hauteur de la jeune femme, quand elle tente de communiquer avec les hauteurs.
En vain, pour l’instant.

« A priori, nous sommes attendus. »

Il lève les yeux, et esquisse une grimace alors que les informations lui viennent.

« Un nuage blanc entoure cet immeuble : même la Boîte-Mère ne parvient pas à l’étudier, et c’est anormal. Nous devons monter… heureusement, nous ne sommes pas seuls. »

Scott jette un œil au pigeon, et tourne sa main pour offrir sa paume à Rae ; une image holographique y apparaît alors, qui accompagne ses paroles.

« Il s’agit de Garfield Logan, adolescent de quinze ans. Nationalité américaine, pas d’adresse fixe après la disparition tragique de ses parents. Doté de capacités métahumaines, lui permettant d’adopter tout type de forme animale – avec la contrepartie, surprenante, de devoir constamment arborer une peau et une allure vertes.
Monsieur Logan, je suis Mister Miracle et voici Rae ; nous ne vous voulons aucun mal, et je doute que vous soyez l’agent de l’adversaire. Pourriez-vous nous le confirmer, afin de nous permettre de compter nos alliés dans ces rebondissements imprévisibles ? »


Plusieurs illustrations sur l’existence de Garfield sont apparus dans la paume du Néo-Dieu – mais il referme sa main, et s’empare du bras de Razorshap avec douceur. Il s’élève alors dans les airs avec ses Aéro-Disques, et amène ainsi la jeune femme à hauteur de la fenêtre brisée.

« Voyons cet autre niveau… »

L’extérieur laissait envisager un appartement de Metropolis typique, classique, bien ouvragé, décoré avec soin ; l’intérieur choque définitivement.
Pas de meuble. Pas de décoration. Pas de mur. Juste d’immenses… câbles. Des câbles informatiques. Partout. En trop grand nombre pour être comptés.
Une forêt de câbles et de branchements.

« … et son boss. »

« Votre présence auprès de la cible n’est ni prévue, ni tolérée. Vous êtes similaires à des spams, qui viennent troubler et gêner une manœuvre qui ne souffre d’aucune interruption. Vous subirez leur sort. »

Une voix terrible, inhumaine et robotique, se fait entendre alors qu’ils devinent une forme devant eux…
… celle d’une femme au corps entièrement métallique, qui semble régner en ces lieux comme chez elle !

« L’Ingénieure saura mettre un terme à votre nuisance ! »

Elle lève son bras – qui se transforme en canon, qui tire directement sur Rae, Scott et même Garfield.
Le nouveau niveau est connu… et son boss semble bien agressif !

(HJ/ Résumé rapide :
- MrM échange avec Rae, lui montre la forme de communication de Danny (écriture sur les murs), évoque la possibilité de lui montrer la MotherBox ;
- MrM scanne Garfield avec sa MotherBox, le présente à Rae via des hologrammes, considère qu’il n’est pas un ennemi et demande de les rejoindre ;
- MrM amène Rae à l’étage, ils découvrent non pas un appartement mais une forêt de câbles informatiques ;
- Ils y trouvent L’Ingénieure (issue de StormWatch), qui annonce qu’ils sont similaires à des spams et leur tire dessus. /HJ)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2742-l-odyssee-de-mister-miracle#28695 http://dc-earth.fra.co/t2525-mister-miracle
Inscription : 03/02/2018
Messages : 167
DC : Patty/Stéphanie/Carter
Situation : Actuellement en train d'intégrer les Titans...
Localisations : Vous voyez un garçon vert ? C'est sans doute moi.
New Titans
MessagePosté le: Lun 16 Avr 2018 - 12:55
Bon, Garfield ne savait pas où il était tombé exactement, ah si dans le corps de Danny sans doute, mais une chose était sure les deux autres étaient sur la même longueur d'onde. Il en était sûr, maintenant. Il écouta ensuite les questions et commentaires de Rae ainsi que les répliques de l'ado en costume rouge et jaune. Il était question de boite mère et encore une fois de Danny ainsi que de comparaison de la situation avec des œuvres littéraires. Bref, de quoi perdre un peu le fil de la conversation. Il émit un "grou grou" amusé lorsque la fille lui répondit en imitant le cri de l'oiseau.

La suite par contre fut beaucoup moins amusante. Comment ça elle voulait lui ouvrir les entrailles ou fouiller dans son estomac pour y trouver il ne savait quoi. Et en plus le duo le suivait, à moins qu'ils n'aient eux aussi envie de voir ce qui avait provoqué la chute de cette chaise. En tout cas, il les entendit une nouvelle fois parler. Et après le truc de science-fiction voici venir la fantasy avec un mage blanc qui se trouverait à l'intérieur à priori. Il baissa la tête vers les deux en bas.

-Et il n'y a rien d'autre ? Du genre, des golems, des orcs ou des habitants du royaume champignon ?

Et puis pourquoi pas tient, l'intérieur de Danny la rue était réellement bizarre, ou alors c'était Garfield qui ne comprenait pas tout. Notez que les deux solutions étaient aussi envisageables l'une que l'autre. Il allait voler jusqu'à l'étage d'où était tombé la fameuse chaise lorsque son attention fut une nouvelle fois attirée par Miracle. Ce dernier était en train de sortir une petite description rapide mais exacte de sa biographie. A point que s'en était impressionnant. Il se posa sur un balcon situé juste au-dessus des deux héros pour les observer.

-On s'est déjà croisé quelque part Mister Miracle ? Ou alors c'est tes pouvoirs de méta-humains qui te le permettent ?

Lui il avait beau réfléchir, il ne se souvenait pas avoir vu l'un d'eux. Il pouvait très bien les avoir oublié, il n'avait pas une mémoire d'éléphant même s'il pouvait en prendre l'apparence. Et pourtant, l'autre avait bien l'air d'en savoir pas mal sur lui et était même capable de faire apparaître des images de ce qu'il avait été avant. Il y en avait même une le représentant tel qu'il était à l'âge où il avait perdu ses parents. De vieux souvenirs douloureux refirent surface mais il les ignora et repris d'une voix enjouée.

-Mais oui, c'est bien moi. Je suis bien Garfield Logan, mais vous pouvez aussi m'appeler Beast Boy, comme vous je me suis retrouvé enfermé ici. Et désolé, mais je n'ai aucun indice sur la suite des événements alors on ne me touche pas et on n'ouvre les entrailles de personne. Sinon je mords.

Sa voix était devenue un peu plus agressive, mais il ne montra aucun signe montrant qu'il allait s'en prendre à l'un d'eux. Lorsqu'ils montèrent vers l'étage d'où était tombé la chaise, le jeune garçon les suivit toujours sous sa forme aviaire. Il pénétra en même temps qu'eux dans... Dans l'un des endroits les plus bizarres que Garfield ai pu voir. Reprenant forme humaine, il détailla les lieux.

-C'est quoi tous...

Mais il fut interrompu par un être étrange, une femme robot qui se fait appeler l'Ingénieure et qui les prit aussitôt pour cible. Elle les considérait comme une nuisance, une menace et elle parla d'une cible. Cette cible, ça devait être ce fameux Danny la rue dont il était question depuis un moment. Mais elle ne leur laissa pas le temps de faire grand chose car elle commença aussitôt à leur tirer dessus.

-Attention !

Il se jeta en arrière pour éviter le tir qui lui était destiné. Un autre tir manqua de l'atteindre mais il l'esquiva encore une fois et manqua de se prendre un pied dans un câble. Il y en avait partout. Tient, il se posait une question, à quoi ils étaient reliés ?

-Quelqu'un a une idée de comment on combat un robot qui tire du canon ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 22/02/2016
Messages : 309
DC : Jade, Dolphin & Tara Markov
Localisations : St Roch
New Titans
MessagePosté le: Mar 1 Mai 2018 - 10:38
"Ben... Euh... Waouh !"

C'étaient le genre de trucs que Rae disait présentement.

Une rue qui communiquait comme elle pouvait, une Boîte-mère qui ferait griller de jalousie tous les gadgets de Rae, ordi-bras compris.

Et en plus la Boîte-mère voulait causer avec elle. Et en plus, Mister Miracle trouvait même pas qu'elle disait n'importe quoi.

Bizarrement, paradoxalement, elle se sentait... bien. Même avec le garçon vert. Même avec tout le côté merdique de la situation.

Que ce soit du K. Dick ou du Lovecraft ou du Gibson, c'était pas la réalité. Qu'elle soit Patricia dans Ubik, Molly dans Neuromancien ou Alice chez Lewis Carroll, elle pouvait ne plus être elle. Se perdre dans l'irréalité virtuelle dans laquelle elle marchait. Respirer en 2.0. Regarder en binaire. Bref, pratiquer l'évasionnisme à un degré de compétition !

"Un nuage blanc ? J'suis d'accord avec Garfield, faut s'attendre à tout, même si tout cela risque d'être très normé : on nous a permis de nous réunir, c'est que clairement on cherche à nous attirer tous ensemble à un endroit..."

En s'élevant dans les airs grâce aux aéro-disques, elle poussa un cri d'émerveillement. Depuis qu'elle était super-héroïque, elle avait un peu volé, déjà. Mais pas comme ça. Pas comme au débotté. C'était... miraculeux !

A travers la fenêtre à la vitre brisée, elle vit l'envers du décor. C'était comme utiliser des cheat-codes et exploiter un bug du programme. Les façades des immeubles dans le jeu-vidéo ne recelaient souvent rien. On ne pouvait visiter les appartements qui se cachaient derrière les fenêtres éclairées. Sauf en trichant, comme en l'espèce...

... et elle avait l'impression d'être tombée dans le code du programme, celui qu'il fallait réécrire.

Un enchevêtrement de fils, de câblages. Une femme robotique, une belle dame sans merci, le genre de femme qu'elle aimerait car, ainsi, peut-être qu'elle cesserait d'avoir mal et de souffrir.

Elle tira. C'était l'Anti-virus. Et eux, c'étaient les spams. Pac-Man contre les Fantômes. Ou alors le Boss de fin de niveau ?

Mais n'avait-elle qu'une vie de rab' dans cet univers étrange ?

Rae analysa la situation comme elle put pendant que Garfield esquivait les tirs et les attirait à la fois.

Des câbles. Un robot-ingénieur. L'Ingénieure. Une interface quelque part, surement. Son matériel, son imagination.

"Je vais tenter un truc totalement débile, je vous préviens : couvrez-moi" lâcha-t-elle à ses alliés, sur un ton résigné.

Rae enfila ses lunettes de réalité virtuelle et glissa son ordi-bras à son poignet. Elle transforma sa main gauche en lame organique. Et saisit dans sa main droite, les câbles de l'interface avec laquelle elle voulait se connecter. Et...

... elle s'élança à travers la fenêtre. Se jetant sur l'enchevêtrement de câbles. Elle transforma également ses jambes en lames. Et tandis qu'avec ses trois membres d'acier organique, elle entreprit de trancher ce qu'elle pouvait trancher en matière de câblage et de matériel informatique, elle chercha un port USB, un port Jack, un truc quelconque pour brancher l'un des embouts de son interface de réalité virtuelle.

Le but ? Parler via l'interface avec l'Ingénieure, se retrouver sur un autre plan de réalité informatique, pour un duel électronique, femme à femme, dans un environnement numérique dont elle pourrait changer les paramètres.

Le tout, tout en détruisant son Hardware et son matériel avec les trois autres membres. Histoire de montrer qu'elle ne rigolait pas.

Bref... petite spamette s'attaquer à méchante anti-virus ! Une goutte de poison dans un océan d'anti-corps... qui allait avoir le dessus ?

[HJ /

- Rae s'élance dans l'appartement et à l'aide de ses jambes transformées en lames et de son bras gauche, également transformé en lame, entreprend de détruire le matériel contenu dans l'appartement
- Rae, en même temps, cherche un port USB quelconque pour se brancher sur l'Ingénieure et emmener leur consciences à elles deux sur une réalité virtuelle quelconque dont le scénario est stocké sur la machine de Rae

/ HJ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3372-fiches-rp-de-jade-liberty-belle-ani
Inscription : 29/06/2014
Messages : 10092
DC : The Bat ; The Atom ; Fate ; Lex Luthor.
Situation : Réincarné.
Localisations : En pleine évasion.


MessagePosté le: Mer 2 Mai 2018 - 11:35
L’oiseau vert a parlé.
En soi, cette idée même est suffisamment folle, suffisamment bizarre pour occuper une après-midi entière – mais elle est, en soi, l’un des éléments les plus simples de la sombre aventure que le trio improvisé est en train de vivre.

Alors que Razorshap et Mister Miracle échangent, l’oiseau vert, en vérité Garfield Logan comme identifié par la Boîte-Mère, prend la parole – et interroge, mi-plaisantin, mi-sérieux, sur les autres défis qu’ils pourraient rencontrer ici.
Volant vers l’immeuble dont une fenêtre a explosé, Beast Boy enchaîne en interrogeant le Néo-Dieu, qui ne tarde pas à le rejoindre et répond, de sa voix calme et tranquille.

« J’ai l’habitude de me tenir informé de tout sur ce monde. Nulle démonstration de pouvoir, ici, mais juste une préparation adéquate, afin de réussir au mieux mes sorties – mes petits tours.
Evidemment, le fait de disposer d’une Boîte-Mère, en lien avec tous les systèmes de données de cette planète, aide… tout comme d’avoir fait partie de la Justice League. L’on dit que Big Brother Is Watching You – mais, en soi, Big Brother Is Collecting You, surtout. »


Esquissant une grimace à l’idée de cette évolution de la planète, qui tend de plus en plus vers un système autoritaire concentré sur la récolte de l’information, il se promet de s’en occuper… plus tard, quand ils auront été libérés de cette aventure.

Le jeune métahumaine se présente, ensuite, et indique de manière appuyée son refus de toute expertise de sa personne ; soit.
Scott Free note l’agressivité légère de Garfield, qui signifie surtout sa peur d’être ici, d’être piégé dans cette folie. Il le comprend, et tente alors d’esquisser un sourire en se tournant vers lui.

« Pas besoin de mordre, mon ami. Nous sommes embarqués dans la même galère, et nous sommes en effet piégés ici – mais nous ne sommes pas sans ressource.
Rae ici présente est une hackeuse de génie, capable de gérer tout souci informatique. Tu as la possibilité d’adopter la forme animale de ton choix, te rendant quasiment invincible et surtout imprévisible. Et je suis le maître de l’évasion, nul n’a jamais réussi à m’emprisonner… qui peut nous résister ?
Il ne manquerait plus qu’un métahumain capable de prouesses supers pour nous rendre instoppables ! »


Un léger rire s’échappe de sa gorge – mais est stoppé, de suite, face à L’Ingénieure.
Si Razorshap voulait enchaîner, après avoir été choquée positivement par les Aéro-Disques, ce qui plût beaucoup à leur propriétaire, l’ambiance se rafraîchit devant la nouvelle venue… fort agressive, et désagréable.

La jeune femme tente de détruire l’intérieur, puis de se brancher quelque part pour emmener l’ennemie avec elle – mais celle-ci n’est pas d’accord.
Et celle-ci entend empêcher toute attaque, et se débarrasser des gêneurs ; rapidement.

« Je n’ai guère de temps pour vous ! Dégagez, bande de publicités inutiles ! »

L’Ingénieure tire, avec son bras-canon – puis avec son autre bras, aussi transformé en canon !
S’élevant dans les airs, la créature métallique tente de bouger dans l’appartement… difficilement, vu l’enchevêtrement de câbles. Elle veut s’en prendre à Rae, mais semble avoir des difficultés pour viser – surtout que d’autres ne veulent pas la laisser faire.

« Je conviens que la réclame peut avoir un effet lassant, surtout au vu de son évolution, mais elle a aussi des avantages. »

Mister Miracle s’est lancé.
Bondissant dans la pièce, il a conservé ses Aéro-Disques, et file directement devant L’Ingénieure, pour lui donner un coup d’épaule et dévier ses tirs.

« Par exemple, attirer l’attention sur des éléments intéressants… des choses nouvelles, qui peuvent changer des vies. De nouveaux produits. Des évolutions. Ou même… des spectacles ! »

L’Ingénieure grogne, et tente de se débattre pour le repousser ; il lutte contre elle, veut attirer l’attention – puis s’empare des épaules ennemies, et prend appui sur son torse pour effectuer un salto arrière, et la repousser !

« BIENVENUE A NOTRE NOUVELLE REPRESENTATION ! L’EXTRAORDINAIRE MISTER MIRACLE A L’IMMENSE HONNEUR DE PARTAGER LA SCENE AVEC NON PAS UN MAIS DEUX TERRIBLES ET MERVEILLEUX COMPAGNONS ! »

« Mais tais-toi ! »

L’Ingénieure recule, recharge ses canons – mais ses bras sont bloqués par deux Aéro-Disques, qui repoussent ses tirs pour quelques instants encore.

« LA MYSTERIEUSE ET TECHNIQUE RAAAAAZORSHAP VA REALISER UN TOUR DE PASSE-PASSE SUBLIME, ET LE TERRIBLE MAIS MIGNON BEAAAAST BOY VA FAIRE LA DEMONSTRATION DE SON ADAPTABILITE ! »

La créature métallique s’énerve, des multiples sauts de Scott Free ; il l’énerve.
C’est le plan.
C’est le plan, pour gagner du temps. C’est le plan, pour l’occuper. C’est le plan, pour espérer que Rae parvienne à se brancher – et que Garfield rejoigne le Néo-Dieu, pour arracher quelques minutes de plus !

(HJ/ Résumé rapide :
- MrM discute avec Garfield pour le rassurer, et vante leurs mérites ;
- L’Ingénieure dispose d’un deuxième canon, tire sur Rae ;
- MrM occupe l’Ingénieure, l’énerve via plusieurs mouvements et un discours de publicité, en espérant que Rae trouve à se brancher et que Beast Boy vienne l’aider. /HJ)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2742-l-odyssee-de-mister-miracle#28695 http://dc-earth.fra.co/t2525-mister-miracle
Inscription : 03/02/2018
Messages : 167
DC : Patty/Stéphanie/Carter
Situation : Actuellement en train d'intégrer les Titans...
Localisations : Vous voyez un garçon vert ? C'est sans doute moi.
New Titans
MessagePosté le: Mer 2 Mai 2018 - 22:52
On les auraient réunis ici tous les trois dans un but précis ? Comme dans les jeux vidéos ou des personnages étaient placés au même endroit afin qu'ils réalisent quelque chose ensemble ? Et le jeu dans ce cas-là s’appellerait comment ? Sauver Danny la rue ? Après tout pourquoi pas. Beast Boy avait écouté les explications du type en rouge et jaune qui se faisait appeler Mister Miracle. Il avait apparemment accès à une technologie qui lui permettait d'accéder à un très large ensemble de données sur pas mal de sujet à ce qu'il paraissait. Il ne savait même pas qu'une chose pareille existait, et franchement il était impressionné de le découvrir.

-Woah, c'est mieux que Wikipédia ce truc. Et un peu flippant.

Il se demandait jusqu'où s'étendait les connaissances de cette Mother Box. Est-ce qu'elle pouvait aussi donner un récit détaillé de la vie de chaque personne vivante sur Terre ainsi qu'indiquer leurs principales faiblesses. Sa petite cervelle d'adolescent de 15 ans était suffisamment grande pour pouvoir imaginer les catastrophes que cela pouvait engendrer. Et il devait surtout dramatiser la situation parce qu'il s'imaginait que d'autres personnes mal-intentionnées pouvait accéder à ces choses.

-Y 'en a beaucoup de ces Mother Box sur Terre ? Et de tes aéros-disques ?

Sa capacité de se transformer en animal lui épargnait beaucoup de choses, mais ça ne l'empêchait pas de vouloir essayer tout ce qu'il ne connaissait pas. Et des disques qui permettaient de voler au-dessus du sol il n'avait encore jamais vu et ça l'intriguait. S'il devait les réutiliser, Garfield irait s'installer dessus avec le duo pour pouvoir faire un tour dessus.
Sauf si Rae recommençait à vouloir lui ouvrir les entrailles pour pouvoir lire on ne savait quoi à l'intérieur. Malheureusement pour l'héroïne, Beast Boy risquait de s'en souvenir encore un peu.

Puis, ils étaient arrivés dans la pièce où se trouvait l'Ingénieure et tout avait commencé à partir en vrille. L'androïde leur avait tiré dessus et sur le coup, le pauvre Garfield n'avait pas sût quoi faire. Et il fut encore plus décontenancé lorsqu'il vit Rae transformer une partie de son corps en lames coupantes et se lancer dans l'action. C'était vraiment possible un pouvoir pareil ? Et ce qu'elle faisait était débile, mais terriblement impressionnant.

-Elle est douée cette fille.

Et ce n'était pas fini, car après avoir essayé de le rassurer, Scott Free semblait vouloir mettre en oeuvre les propos qu'il avait tenu un peu plus tôt. Et il se lança dans un discours tout en se servant de ses aéros-disques pour bloquer l'Ingénieure et faire gagner du temps à Rae. Et Garfield n'allait pas rester en reste face à tout cela. Non.
Joueur, il entra dans le délire de Scott.

-Il est maintenant temps de passer à la seconde partie de la représentation ! Voyons comment notre mystérieuse Ingénieure va pouvoir se défaire de deux assaillants à la fois !

Et sans plus attendre, le méta-humain vert pris la forme d'un oiseau et, passant au-dessus de la tête de ses deux alliés du jour, il fila vers l'Ingénieure toujours prisonnière et se transforma sans prévenir au dernier moment en singe, un chimpanzé si vous voulez tout savoir. L'animal s'agrippa aux épaules de l'androïde avec ses mains tandis que ses doigts de pieds agiles se chargeaient d'enserrer ses bras. Le robot en plus de devoir essayer de se libérer d'aéros-disques allait devoir le faire en supportant le poids d'un animal plutôt lourd.

-Il est peut-être temps de passer à la dernière phase du numéro, à moins que madame en demande encore.

Il avait commencé en regardant du côté de Rae puis avait son tourné son visage de singe vers l'androïde qui devait fulminer de rage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 22/02/2016
Messages : 309
DC : Jade, Dolphin & Tara Markov
Localisations : St Roch
New Titans
MessagePosté le: Jeu 3 Mai 2018 - 17:55
La femme-cafard-araignée piétinait dans la pièce. Coupant, tranchant, détruisant tout sur son passage. Le cliquetis métallique de ses membres frappant le sol donnait une certaine forme de fébrilité à sa course folle.

Eviter les tirs. Regarder Miracle évoluer et se battre. Esquiver les lasers. S'émerveiller devant les métamorphoses successives du jeune garçon. Rester en vie. Contempler les aéro-disques à l'oeuvre, l'oiseau devenir chimpanzé.

Et trouver ce satané port pour se connecter.

Telle qu'elle était, Rae rasait la moquette. Telle qu'elle était, elle était tel un insectoïde dans un délire mécanoïde de Giger. La rencontre incestueuse entre biologie et technologie.

Sur mes yeux des électrodes et des résistances, à la place de mes mains, de mes pieds de l'acier froid et quelque part dans ma cage thoracique un cœur qui battait en binaire, pour qui ? Pour quoi ?

Mister Miracle se trouvait comme au cirque, à son aise. Garfield embraya sur la blague. Et Rae ?

Elle était un phénomène de foire et se montrait en spectacle. La jolie assistante du magicien que ce dernier tranche en deux puis qu'il réunit en un seul morceau devant un public aux anges, elle aurait aimé que ce soit elle ?

Mais les anges ne faisaient pas des cafards et elle avait le nez trop collé au sol pour être prise au sérieux.

"Pour mon prochain numéro, j'ai besoin d'un volontaire" lança-t-elle à l'Ingénieure dans sa course folle pour choper un port.

Et un port, elle en avait vu un.

Esquivant un dernier tir, elle brancha la clé USB dedans. Espérant que le programme qu'elle lança sur son ordi-bras en clignant des yeux derrière ses lunettes de réalité virtuelle n'allait pas planter, ni ramer.

Pas d'erreur fatal, pas de mise à jour du système d'exploitation. Juste un flash blanc et une pièce virtuelle où projeter sa conscience à elle, sa "conscience" à l'Ingénieure, alors que sur ce plan de réalité leurs corps à elles deux demeureraient, au sol, inertes.

Au moment où Rae eut le flash blanc dans les yeux et comprit que le programme était en train de "prendre", elle eut une pensée ou bien plusieurs.

0, 1, le paradis ou l'enfer ?

Rien n'est réel, les potes.

Et si elle pouvait ainsi communiquer et "voir" l'avatar de Danny-la-rue ?

Et... elle espérait que les garçons auront l'idée d'examiner son poignet (le seul qui était encore humain) et de voir dessus des lignes de code apparaître, comme une conversation skype entre entités connectées. Car sur l'ordi-bras qu'elle avait au poignet, elle fit apparaître les lignes suivantes à qui voudrait bien les lire :

"SALUT, C'EST MOI RAE LE FANTÔME DE LA MACHINE. VOUS POUVEZ COMMUNIQUER AVEC MOI ET AVEC ELLE EN PIANOTANT SUR LE CLAVIER"

Elle l'avait annoncé depuis la petite blanche virtuelle et vide qu'elle avait aménagé pour elle, pour l'Ingénieure... attendant que cette dernière fasse son apparition dans leur espace mental partagé...

[HJ /

- Continuant à chercher et à esquiver les tiers, Rae trouve un port-USB où se connecter
- Rae se connecte et lance un programme pour "télécharger" sa conscience et celle de l'Ingénieure - si ça fonctionne - dans un espace virtuel partagé (une pièce blanche, vide)
- Rae-virtuelle apparaît dans la pièce, laissant son corps inanimé dans la "réalité". Elle attend qu'il arrive la même chose à l'Ingénieure
- Rae-virtuelle communique avec Mister Miracle et Garfield en utilisant l'écran de son ordi-bras - un ordi qu'elle porte à son poignet - et les invite à communiquer avec elle en pianotant sur le clavier de son ordi-bras

/ HJ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3372-fiches-rp-de-jade-liberty-belle-ani
Inscription : 29/06/2014
Messages : 10092
DC : The Bat ; The Atom ; Fate ; Lex Luthor.
Situation : Réincarné.
Localisations : En pleine évasion.


MessagePosté le: Ven 4 Mai 2018 - 8:30
Mister Miracle a souri, à la remarque de Beast Boy – qui n’a pas tort, la Boîte-Mère est littéralement une machine merveilleuse.
Une machine à miracles, réellement, dont il ne cessera jamais de s’émerveiller, et dont il voudrait encore vanter les mérites à ses camarades… mais, hélas, il a bien d’autres choses à gérer, à ce moment précis.

Bondissant à plusieurs endroits de cet étrange appartement, rempli de câbles et rongé par une ambiance délétère, il évite au mieux les attaques de L’Ingénieure – et tente, surtout, de l’empêcher de tirer sur Razorshap ; avec réussite, pour l’instant.
Hélas, il sent, il sait que cela ne durera pas… qu’il ne pourra pas, toujours, stopper l’autre. Il a besoin d’aide.
Heureusement, il en a.

Alors que son discours visait autant à occuper, gêner l’ennemie, que pousser les autres à agir, il découvre avec plaisir que les deux objectifs sont remplis.
L’Ingénieure grogne, s’énerve, et en vient à être moins précise ; et Garfield Logan ne tarde pas à se lancer dans l’action, accompagnant ses gestes de petits éclats de voix que des Messieurs Loyal ne renieraient pas.

« Eeeeeet bravo au formidable Beaaast Boyyyy pour sa formidable entrée en jeu ! Beaucoup regretteront de n’avoir pas été là pour sa grande première ! »

Le jeune métahumain parvient à se transformer pour bloquer les bras de l’ennemie, combinant ainsi avec le Néo-Dieu qui utilise aussi ses Aéro-Disques pour l’immobiliser ; et ça fonctionne.

« Nuisibles ! Obsolète bande passante ! Indignes de mises à jour ! »

L’Ingénieure se perd dans un discours de colère, mais surtout incohérent ; intéressant.
Cependant, si Scott Free se concentre pour maintenir l’attaque, il évacue cette idée – en entendant Rae parler.
La jeune femme participe à la blague, parvient à se connecter… et à réaliser le plan.

« Oh, yeah. »

Mister Miracle sourit, quand la pression de l’ennemie contre lui et Garfield se relâche ; il sourit encore, quand le corps de L’Ingénieure s’écroule, elle directement plongée dans l’inconscience.
Mais cette expression positive s’évapore, quand il comprend que Razorshap est désormais piégée avec l’autre… bien loin d’eux, hélas.

« Ha. La petite maline. »

Relâchant l’adversaire, il s’est approché de son alliée – et sourit à nouveau, timidement, en découvrant, grâce à ses sens de Néo-Dieu, un petit clavier, et une interface ; pour communiquer.
Maline, oui. Brillante, même.

« Je vais voir avec elle, Garfield. Peux-tu vérifier qu’il n’y a pas d’autre mauvaise surprise ? »

Scott Free n’hésite pas laisser le jeune Héros seul – mais Rae lui semble bien plus en difficulté, hélas.
Il adresse un grand sourire à Beast Boy, en levant le pouce, puis se tourne vers le bras de la jeune femme. Il grimace, en la découvrant ainsi, mais se lance dans l’écriture d’un message… simple, basique, clair. Efficace.
Ca va ?

**
*
**

Dans la salle blanche, Razorshap arrive – et est seule, d’abord.
Avant de découvrir une forme apparaître… une forme qui se spécifie, se transforme, se souligne, et s’accompagne d’un bureau, d’une chaise, mais surtout d’une silhouette…
… celle d’une jeune femme, à l’air triste.

« Hey. »

Elle soupire, puis cligne des yeux avant de hausser les épaules.

« Quel bordel, hein ? »

L’Ingénieure est bien loin ; mais Angelica Spica, elle, semble prête à répondre à quelques questions…

**
*
**

Alors que Mister Miracle tente de communiquer avec Rae, Garfield peut évoluer dans l’appartement – et se rendre compte que les câbles et autres demeurent présents, sans changement.
Cependant, dans les ombres, quelque chose bouge, quelque chose approche…
… quelque chose de potentiel dangereux !

(HJ/ Résumé rapide :
- MrM et Beast Boy parviennent à bloquer L’Ingénieure ;
- Rae parvient à emmener L’Ingénieure en ligne, le corps de l’ennemie tombant inconscient ;
- MrM identifie le clavier et le message, demande à Beast Boy de vérifier l’appartement, et tente de communiquer avec Rae ;
- Rae est rejointe en ligne par la forme humaine de L’Ingénieure, à priori moins menaçante ;
- Beast Boy ne voit aucun changement dans les câbles, mais une forme agressive approche (merci de ne pas spécifier qui c’est et de réagir à la présence). /HJ)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2742-l-odyssee-de-mister-miracle#28695 http://dc-earth.fra.co/t2525-mister-miracle
Inscription : 03/02/2018
Messages : 167
DC : Patty/Stéphanie/Carter
Situation : Actuellement en train d'intégrer les Titans...
Localisations : Vous voyez un garçon vert ? C'est sans doute moi.
New Titans
MessagePosté le: Ven 4 Mai 2018 - 14:57
Pendu aux bras de la femme-machine, Garfield Logan fit un sourire à sa victime robotique au moment où elle commença les insulter. Puis, il regarda du côté de Rae au moment où elle se joignit à leur petite représentation improvisée ne trouvant enfin un port-usb auquel... Elle se brancha littéralement. Toujours suspendu, Garfield cligna plusieurs fois les yeux de surprise mais ne fit aucun commentaire. Le bizarre de la situation avait l'air de rentrer dans son petit crâne. Mais il ne pu empêcher une exclamation de surprise de franchir ses lèvres lorsqu'il vit la jeune fille s'effondrer.

-Rae ?! Qu'est-ce qu'elle a ?

Mister Miracle lui ne semblait pas du tout surpris ni décontenancé, il paraissait même continuer de s'amuser et n'était pas du tout surpris par le soudain effondrement de leur coéquipière. Voyant que le corps de l'Ingénieure se dirigeait maintenant à toute vitesse vers il sol, il se métamorphosa à nouveau en pigeon pour aller se poser à quelques mètres de Rae inconsciente. Par un geste, Scott le rassura quant au sort de la jeune femme, elle était encore vivante.

-Sacré numéro. Si on le refaisait en public jusqu'au moment où elle tombe dans les pommes, quelle tête feraient les gens à ton avis ?

Il avait dit ça sur un ton enjoué, après avoir repris sa forme humaine, mais son trouble précédent devait encore se lire sur son visage. Et n'était pas encore partie, puisqu'apparemment il y avait encore quelque chose qui n'allait pas. Mais Garfield ne savait pas quoi. Qu'est-ce qu'il se passait exactement avec Razorshap ? Que faisait-elle exactement ? Mais Scott Free semblait vouloir gérer la situation seul, et il valait mieux faire un tour des environs oui.

-D'accord, je te laisse te charger d'elle. Si y a un souci, tu m'appelles.

Même s'il semblait largement capable de se débrouiller tout seul en cas de problème grâce à ses aéros-disques et probablement ses autres pouvoirs. Et en plus, il disait avoir fait partie de la Justice League, la Ligue regroupant les plus grands supers-héros de la Terre et d'autres planètes. Transformé en souris, Garfield commença à vadrouiller parmi les câbles.

-Y a pas l'air d'avoir grand chose de changé ici. Hey, dit-moi Danny, tu pourrais pas nous donner quelques indices ? Genre, y a pas eut de changement quand l'Ingénieure est tombée dans les vapes ?

Ou le bizarre de la situation l'avait réellement atteint ou il commençait à devenir fou pour se mettre à parler à Danny et espérer qu'il lui réponde. Mais ça avait marché avec Rae, alors pourquoi pas ? Soudain, un long frisson lui parcouru l'échine. Danger. Son instinct lui criait quelque chose. Il y avait une présence dans les environs ! la souris se transforma en son prédateur naturel, le chat, et observa les alentours sur ses gardes. Enfin, il fini par entrapercevoir quelque chose. Une ombre. Une forme.

-Qui est là ? Qui es-tu ?

Très méfiant, la boule de poils verte est sur ses garde, prêt à bondir si jamais la chose l'attaque et à changer de forme pour mieux se défendre.

[-Beast Boy est surpris par l'évanouissement de Rae
-Il est rassuré en partie par le comportement de Scott même s'il sent que quelque chose ne va pas
-Il explore l'appartement et tente une communication avec Danny-la-rue
-Sous la forme d'un chat, il guette l'ombre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 22/02/2016
Messages : 309
DC : Jade, Dolphin & Tara Markov
Localisations : St Roch
New Titans
MessagePosté le: Sam 5 Mai 2018 - 8:26
Rae observa l'environnement virtuel qu'elle avait uploadé dans leur consciences à elles. Une pièce blanche. Elle regarda ses mains, ses pieds. Elle n'avait pas de lames disgracieuses et était habillée, en civile, débardeur-pantalon-escarpins. Un brin punk-chic mais rien à voir avec sa combinaison de travaux qu'elle portait en mission.

Elle était une projection idéalisée d'elle-même. Le truc qui réconciliait en elle la femme et la gamine, la rebelle et l'héroïne. Une version apaisée (et sans bouton) de Rae. Rae2.0 en somme.

Rae souriait quand elle vit qu'elle n'était plus seule. Une belle jeune femme à l'air triste, un vague-à-l'âme discret dans le regard...

... l'Ingénieure ? La femme bio-mécanique qu'elle avait affronté sous sa forme de femme-araignée ?

Rae s'approche de la femme et se concentre. Une chaise se matérialise et elle y pose ses fesses, presque en miroir avec son interlocutrice.

"Je te le fais pas dire. C'était toi, dehors ?" lança-t-elle, de manière un peu abrupte.

Puis, dans un élan de sincérité, elle montra à l'inconnue ses poignets :

"Tu vois, j'suis différente aussi. Parce que bon, marcher à quatre pattes comme un gros cafard, c'est un peu gênant, tu vois ? C'est pour ça que..."

Elle avala sa salive. C'était un peu pénible de se confier comme ça. Mais elle tentait de la psychologie-inversée-de-la-machine. Ou alors... elle était en face de quelqu'un qui manifestement n'était pas dans la réalité ce qu'elle aurait aimé être. Comme elle.

"J'aime bien ici. C'est mon refuge contre la folie du monde. Je..."

Elle avala sa salive et dit :

"Moi c'est Rae et toi, tu t'appelles comment ?"

Puis, elle reprit, rapidement :

"Je ne suis pas une publicité ou un spam. Je... Je ne sais pas qui tu es ni ce que tu as fait par rapport à Danny mais... On peut peut-être t'aider ? J'veux dire... Tu n'as pas l'air mauvaise. Nous nous sommes peut-être juste mal comprises, c'est pour ça que... je voulais te parler"

La jeune femme marqua une pause, un brin gênée avant de reprendre :

"J'espère que j'ai pas causé trop de dommages matériels avec mes lames. Je... J'espère que je t'aies pas fait mal. Je voulais... JUSTE... qu'on parle"

Quand elle vit sur le mur de la pièce blanche "CA VA ?" apparaître, elle sourit : Miracle ou Beast Boy avait capté qu'ils pouvaient se parler.

"C'est mes potes" commenta-t-elle. "T'inquiètes pour ton corps, ils y toucheront pas et le protégeront même, le temps qu'on éclaircisse tout ça... ce sont des gentils et pas des spams ou des malwares !"

Elle se leva et traça les lettres et les mots suivants sur le grand mur blanc :

"JE DISCUTE AVEC MA NOUVELLE AMIE. FAITES GAFFE A NOS CORPS ! ET VOUS ?"


*
* *

... et le même message dans la réalité apparut sur l'écran de l'ordi-bras de Rae !

[HJ /

- Rae fait apparaître une chaise dans l'environnement virtuel
- Rae tente d'en savoir plus sur l'Ingénieure et de connaître ses buts et objectifs
- Rae communique avec Mister Miracle et Beast Boy

/ HJ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3372-fiches-rp-de-jade-liberty-belle-ani
Inscription : 05/12/2016
Messages : 3375
DC : Ra's Al Ghul.
Situation : Cherche sa propre voie.
Localisations : Metropolis.


MessagePosté le: Dim 6 Mai 2018 - 5:38


Alors même que Beast Boy se mouvait vers l'ombre imposante, celle-ci vint vers lui également - et malgré toute l'agilité de sa forme actuelle, il n'aurait pu espérer rivaliser avec sa vitesse de déplacement.
Tout au plus eut-il l'occasion de sentir le déplacement d'air avant qu'une prise solide ne se referme sur sa nuque, le soulevant du sol comme si de rien n'était - ce qui, considérant qu'il ne faisait présentement qu'une poignée de kilos, n'était pas dénué de sens ; mais tout de même.

De si près, le rougeoiement qu'il avait perçu dans la pénombre - qui semblait correspondre au visage de la silhouette - était presque éblouissant ; mais surtout, la chaleur étouffante qui s'en dégageait aurait presque suffi à elle seule à lui roussir le poil.
Toutefois, la source incandescente parut perdre en intensité avant qu'il ait pu engager une action hostile, ou ne serait-ce que tenter de se débattre pour reprendre ses distances.

Euh, fit l'ombre, forte d'une éloquence contrastant quelque peu avec l'atmosphère oppressante qui accompagnait son entrée en scène. Beast Boy, c'est ça ?

Conner était loin de connaître tous les héros existants. Cependant, il avait l'avantage d'être proche de Batman et, avec lui, de sa base de données ; or, il est bien connu que rien ne se passe sans que la chauve-souris ne soit au courant, d'une façon ou d'une autre.
Et s'il n'avait, là encore, pas pris le temps d'arpenter l'intégralité des dossiers, il était assez facile de faire le lien entre un chat couleur épinard et un justicier métamorphe de la même couleur. Il était, du moins à sa connaissance, le seul à souffrir de cette particularité - encore qu'il n'ait, pour autant qu'il puisse en juger, pas l'air de trop mal le vivre.

Le clone finit par sortir de l'ombre, le félin toujours à bout de bras. Il arborait pour l'occasion une tenue décontractée - si tant est que ce terme fasse partie de son vocabulaire : un tee-shirt à manches longues noir et blanc et un jean délavé, les phalanges de sa main libre s'ornant quant à elle de la lanière d'un sac de courses provenant du magasin le plus proche.
On faisait difficilement plus passe-partout, même si sa carrure d'armoire à glace n'était pas sans lui faire perdre quelques points en matière de discrétion - mais ce n'était pas comme s'il pouvait y faire grand chose.

Tandis que ses pieds, jusque là en suspension dans les airs, touchaient finalement le sol, ses yeux - redevenus d'un bleu de glacier tout à fait naturel, quoique d'une clarté rare - balayèrent la pièce à la recherche d'information, tentant de se faire une idée de ce dans quoi il venait de mettre les pieds. Car quoi qu'elle soit venue faire ici, la boule de poils dont il s'était emparé n'était de toute évidence pas venue seule : quelqu'un allait devoir s'en expliquer - et le plus vite serait le mieux.

Mister Miracle ? fit-il en sourcillant ; il ne portait pas ses lunettes lorsqu'il était « chez lui », aussi le Néo-Dieu n'aurait-il aucun mal à le reconnaître.

Il savait celui-ci capable de se frayer un passage n'importe où, et en avait plusieurs fois eu la preuve, mais quand même ; il ne se serait pas attendu à le rencontrer dans les entrailles de Danny - en d'autres termes, sur le pas de sa porte.
Tant mieux, en un sens : cela faisait au moins un visage familier parmi ces « intrus » - quelqu'un qu'il prendrait le temps d'écouter avant de lui montrer le chemin de la sortie avec plus ou moins de délicatesse.
Un privilège dont les deux autres n'auraient pas forcément bénéficié en son absence : Conner avait beau savoir que Danny aimait recevoir des invités, il était pour sa part beaucoup moins enclin à laisser des inconnus visiter son voisinage.

Je peux savoir ce que vous faites chez moi ? questionna-t-il en relâchant finalement Beast Boy avant que celui-ci décide de se changer en autre chose pour s'échapper - ce qui, lorsque l'on est retenu par une poigne aussi ferme que la sienne, n'était certainement pas la meilleure des idées.


« No cape. No tights. No offense. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t4444-superboy-rebirth http://dc-earth.fra.co/t4287-superboy-i-m-no-superman
Inscription : 29/06/2014
Messages : 10092
DC : The Bat ; The Atom ; Fate ; Lex Luthor.
Situation : Réincarné.
Localisations : En pleine évasion.


MessagePosté le: Dim 6 Mai 2018 - 19:04
Beast Boy a paniqué, en voyant Razorshap plonger dans un état second, une autre zone de confiance – et Mister Miracle le comprend.
Alors qu'il se positionne autour de la jeune femme, il acquiesce lentement aux paroles du jeune homme.

 « Si nous réitérions ce numéro en spectacle, à savoir plonger une jeune hackeuse dans un autre pan d'existence sans certitude de pouvoir la ramener – si nous réitérions cela, donc, Garfield, je puis t'assurer que le succès serait au rendez-vous. Foi d'artiste, cela nous amènerait... fortune et gloire. »

Il se tourne vers son camarade, et esquisse un petit sourire en sa direction.

 « Heureusement, nous sommes loin d'être ceux qui cherchent cela, non ? Du moins, pas avant d'avoir sauvé Danny-the-Street. »

Scott Free lui adresse un petit clin d'oeil, puis s'occupe de Rae... qui a, définitivement, son propre chemin à parcourir.

**
*
**

A l'intérieur de la pièce blanche, là où Rae patientait et a découvert l'arrivée, surprenante, d'une jeune femme qui semble bien différente de celle qu'ils ont affronté jusque-là, seul le silence répond aux nombreuses paroles de Razorshap.
Assise, calme, un peu blasée, l'inconnue fixe la hackeuse – sans prononcer un seul mot.

Pendant de longues minutes, elle maintient ce silence pesant... avant de céder, d'abord par un profond soupir, ensuite en remettant sa main dans ses cheveux, pour les replacer ; essayer, au moins.

 « J'm'appelle Angelica. Angie, pour mes amis. »

Elle soupire, encore, avant de se redresser légèrement sur sa chaise.

 « Même si j'en ai plus. »

Lentement, elle passe ses doigts sur ses tempes – et commence à les masser, comme pour chasser un mal de crâne.
Elle ferme les yeux, mais continue de parler, d'une voix lasse et usée.

 « Pas... pas besoin de prendre des gants, Rae. J'sais très bien qu'vous êtes gentils, ou en tout cas pas méchants ; pas directement. C'est... c'est moi... enfin, lui, qui... »

Angelica se tait, ensuite ; sa douleur est presque palpable.
Mais elle se reprend, et rouvre les yeux pour fixer Rae directement.

 « C'est pas moi, dehors. Pas vraiment, en fait. Tout l'délire sur les spams et tout, c'est... c'est pas moi. C'est un truc, en moi. Un truc... qu'il a mis. »

Elle soupire, puis se relève d'un bond ; ses mains tremblent. De fureur.

 « Faut m'ramener. Faut m'ramener, et m'faire rebooter. J'pourrais reprendre le contrôle. Alors, on parlera. Alors... »

Angie prend une grande inspiration, puis remet une mèche de cheveux en place.

 « Alors, on expliquera à Jack qu'il peut pas faire c'qu'il veut, et qu'il faut laisser Danny et les gens tranquilles. Okay ? »

**
*
**

Ailleurs, cependant, le premier message de Razorshap arrive – et le Néo-Dieu acquiesce, avant de se préparer à répondre, en reprenant aussi la parole.

 « A priori, Rae va bien et demande de faire attention, mais je pense que ça... »

Il se tourne, néanmoins, quand il entend des voix... et exprime clairement sa surprise, en découvrant Conner Kent derrière lui, tenant étrangement Beast Boy.

 « … va. Ho. Bonjour. »

Cependant, très vite, un sourire sincère et gourmand glisse sur son visage.

 « Ravi de te revoir, Conner. »

Tous deux ont un historique, un historique plutôt chaleureux.
Ils se sont connus quand Lightray et les Female Furies ont utilisé Metropolis comme champ de bataille durant la Guerre des Néo-Dieux – et le jeune hybride a aidé le Néo-Dieu à les empêcher de tout détruire. Par la suite, ce dernier a rendu la pareille au Héros local, en lui rendant étrangement ses pouvoirs... mais leur dernière rencontre fut difficile.
Car cela fut la Mort des Néo-Dieux, sur Oa – puis la disparition de Mister Miracle, et sa réincarnation en celui qu'il est aujourd'hui ; et qui est devenu sa version définitive, depuis qu'il a adopté ce look de magicien de rue qui lui plaît tant.

 « J'ignorais que tu vivais ici, dans Danny... mais cela fait sens. Les solitaires et originaux se rassemblent, n'est-ce pas ?
J'ignore ce que tu sais, mais résumons. Danny-the-Street est la proie d'une attaque inconnue, tant physique qu'informatique, qui vise à troubler son existence et l'éradiquer. Pour fuir ce piège, il m'a appelé, ainsi que Razorshap, hackeuse liée aux Titans ; nous avons malheureusement été coincés ici, et si nous avons eu la chance de trouver Beast Boy en alliée, cette étrange jeune femme s'est opposée à nous.
Razorshap tente de communiquer avec elle, et ça semble bien se passer ; et on en est là. Toi, sais-tu quelque chose ? Oh, il faut que je réponde. »


Distrait, il se reconcentre et glisse quelques mots sur le clavier de Rae.
Ca va. On a découvert un Super allié, à voir si ça se passe bien. Tu sors quand?
Mais, alors que Scott Free se retourne et se prépare à reprendre, des chocs sonores et physiques se font sentir...
… et des pans entiers de bâtiments explosent, dans la rue !

 « Oh, non. »

Mister Miracle se lève, bondit et vient voir à la fenêtre – pour découvrir que, terriblement, les bâtiments, et donc Danny lui-même, explosent !

 « Danny est attaqué, il s'affaiblit, il... »

 « IL FAUT MOURIR ! »

Une forme émerge soudain dans la rue, et menace directement l'appartement de Conner...
… celle d'un homme étrange, en combinaison, armé d'une lame d'énergie – et qui fait apparaître des tentacules terribles du sol !

 « IL FAUT CHASSER LES INFECTIONS AVANT L'OPERATION ! GRAND NETTOYAGE ! »

Scott Free soupire, puis jette un coup d'oeil à ses camarades.
Sa voix, jusque-là douce et enjouée, se fait soudain fraîche et dure ; déterminée, clairement.

 « Il faut protéger Rae et sauver Danny. Des idées ? »

Vu la situation, il faudrait des miracles pour s'en sortir... à voir s'ils en ont à disposition !

(HJ/ Résumé rapide :
- MrM échange rapidement avec BB pour le rassurer ;
- Angelica échange avec Rae, et celle-ci découvre qu'ils vont avoir une nouvelle alliée, mais aussi un nouvel ennemi ;
- MrM accueille Conner, résume la situation, répond à Rae ;
- Des bâtiments explosent, affaiblissant Danny. Un nouveau venu menaçant fait apparaître des tentacules. Et MrM demande aux autres de l'aide. /HJ)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2742-l-odyssee-de-mister-miracle#28695 http://dc-earth.fra.co/t2525-mister-miracle
Inscription : 03/02/2018
Messages : 167
DC : Patty/Stéphanie/Carter
Situation : Actuellement en train d'intégrer les Titans...
Localisations : Vous voyez un garçon vert ? C'est sans doute moi.
New Titans
MessagePosté le: Dim 6 Mai 2018 - 22:34
Avant de partir faire son tour d'horizon dans l'appartement, Garfield s'était retourné une dernière fois vers Mister Miracle.

-Ouaip, faut déjà qu'on joue les antivirus ou les vaccins pour ce pauvre Danny histoire de régler tous ses problèmes.

Et puis, il avait commencé à exploré et était tombé sur une nouvelle chose inconnue. La présence hostile s'extirpa des ombres avant d'attraper le pauvre animal vert par la peau du cou et de l'approcher de son visage. Garfield pu ainsi très bien voir la lueur rougeâtre qui émanait des yeux de l'inconnu et surtout sentir leur terrible chaleur. Garfield commençait à vraiment avoir peur d'être transformé en hot-cat, version féline du hot-dog, et Conner se serait sans doute pris un coup de griffe dans la figure s'il ne s'était pas mis à parler. Et un coup de griffe même lorsque l'on possédait une super-résistance, ça fait mal.

Mais la source de danger ne l'avait pas attaqué malgré la lueur menaçante des lasers et le fait qu'il avait placé sa prise tout près d'eux. A la place, il s'était tout simplement contenté de lui poser une question quant à son identité. Allez savoir ce qui surpris le plus le matou vert, que beaucoup de gens semblent le connaître alors qu'il n'avait pas particulièrement l'impression de faire de grandes choses comme certains héros, ou qu'on lui pose des questions après avoir manqué de le griller sur place.

-Heu... Oui ? C'est moi ? Ah, mais c'est toi Superman ! Tu es intervenu pendant la bataille de Gateway, pour empêcher Cassandra de tuer Arès.

Le fameux Conner à cause de qu'il s'était retrouvé dans une expédition vers l'Olympe en compagnie de la guerrière Cassandra et de la magicienne Zatanna dans le but de récupérer une épée tueuse de dieux. Il détailla le super-héros habillé en civil et... Revenant visiblement de faire les courses. Ce détail si simple et spécifique à une vie normale dans une situation qui ne l'était pas attira un semblant de sourire sur la frimousse féline. Avec un peu de chance Conner ne l'avait pas vu, ou du moins ne prendrait pas mal cette curieuse expression.

-Euh, dit... Maintenant que tu m'as reconnu, est-ce que tu voudrais bien me reposer sur le sol, s'il te plaît ? Promit, si c'est ici ta maison j'ai rien touché.

Les yeux de Superman étaient redevenus d'une couleur plus... Commune, même si la clarté de ses yeux était quand même assez spécifique. Toutefois, Garfield se demanda comment il allait réagir à la présence des deux autres chez lui ? Il n'eut pas longtemps à attendre la réponse puisque le super-homme marcha directement vers Scott qui s'était remis à parler... Avant de réaliser la présence de Conner. Le matou vert lui lança un regard désolé comme pour s'excuser de ne pas l'avoir prévenu plus tôt, avant de le finalement retrouver le contact avec le sol.

Toujours sous sa forme de chat, il s'éloigna un peu de Conner et suit les paroles qui s'échangent. Les deux se connaissaient. Et Garfield se souvint que que Scott avait dit que pour compléter le quatuor, il faudrait un humain "aux pouvoirs supers". Parlait-il tout spécialement de Conner ? Il allait se mêler à la discussion quand une terrible explosion se fit entendre. Par la fenêtre, Garfield pouvait voir les murs s'effondrer et des fenêtres exploser.

-Oh bon sang ! C'est quoi ça ? Un genre d'antivirus fou ? Ou un virus ?


Est-ce qu'ils avaient enfin trouvé le virus qui s'en prenait à Danny-la-Rue ? Bonne question, mais ils n'avaient pas vraiment le temps de réfléchir à cela. Déjà, le nouveau venu poursuivait son attaque en faisant apparaître des racines et semblait s'intéresser directement à eux. Et une phase de discussion ne semblait pas permise, hélas.

-J'crois qu'il en a après nous alors... Peut-être que si deux d'entre-nous essayaient de l'occuper ou de détourner son attention suffisamment longtemps pour que Rae revienne. Avec mes transformations successives je pourrais peut-être le perturber tout en évitant les tentacules.


Et en une seconde, il passa de chat à faucon, attendant le signal des deux autres pour s'envoler et tenter une manœuvre de diversion.

[-Garfield ne peut rien contre Conner et suppose qu'ils sont chez lui.
-Il est ramené du côté de Scott et Rae et écoute la conversation
-Il assiste impuissant à la destruction partielle de Danny-la-Rue
-Il propose un semblant de plan. Que deux d'entre-eux maximum aille s'occuper de l'assaillant pour que le dernier puisse rester avec Rae. Le but étant surtout de l'occuper.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 22/02/2016
Messages : 309
DC : Jade, Dolphin & Tara Markov
Localisations : St Roch
New Titans
MessagePosté le: Lun 7 Mai 2018 - 17:56
Ignorant que le bruit et la fureur étaient en train de se déchaîner à l'extérieur, explosant murs et moellons, anéantissant des immeubles entiers, Rae était émue, comme si elle se voyait dans un miroir.

Angelica était encore plus seule qu'elle. Prisonnière d'une forme encore plus étrange que la sienne. Isolée du monde, elle qui avait été une conscience humaine (ou paraissait l'avoir été ?) était dorénavant une IA particulièrement poussée...

... mais au fond d'elle son corps binaire battait sur le même rythme que la jeune femme qu'était Rae. Avec le même vague-à-l'âme, la même tristesse.

Les larmes qu'elles soient d'eau et de sel ou d'huile de moteur avaient le même goût. Rae se sentit obligée de préciser :

"Je... Je suis moi non plus tout à fait la même depuis un bon bout de temps. J'ai de la cochonnerie d'ADN extra-terrestre dans les veines et euh..."

Elle s'approcha de la jeune fille et la prit dans ses bras.

"Moi c'est Rae... Appelle-moi, Rae, OK ? Et j'aurai bien besoin d'une copine aussi..."

Passé ce moment gênant qui n'allait pas trop à la grande-méchante-punk qu'elle aurait voulu être, Rae se mit au boulot. Elle lut le message de Mister Miracle et sourit. Elle répondit rapidement :

"OK. ON SE REFAIT UNE BEAUTÉ ET ON ARRIVE"

Puis, elle se retourna vers la fille.

"Il va falloir me faire confiance sur ce coup-là. Je te reboote et puis on va sortir. Mais il faut que je sache qui c'est ce Frank ? Il te fait peur ? Qu'est ce qu'il t'as fait ?"

Pendant qu'elle racontait ça, elle venait de matérialiser un terminal dans la salle. Un terminal directement connecté sur le code-source de l'Ingénieure.

Rae plissa les yeux et deux poufs apparurent au sol, non loin du clavier. Elle alla s'asseoir en tailleur sur l'un et tapota le second pour faire comprendre qu'Angie devait ramener ses fesses. Elle précisa :

"On va faire de la chirurgie cybernétique dans ton programme. Je suis le bistouri et toi tu me guides en m'identifiant les lignes de code à effacer ou à réécrire. Celles que Frank t'as collée dans la tronche..."

Rae souriait. Elle avait l'impression d'être utile. Et ça faisait du bien ! Et puis, si elle pouvait éviter d'avoir à se castagner avec une fille aussi puissante sous sa forme "réelle", c'était mieux. Et si elles pouvaient être alliées, voir copines, ça serait idéal !

N'empêche que ce Frank, il avait l'air un brin flippant... y avait plus qu'à espérer que les garçons, dehors, arrivent à gérer...

De toutes façons, elle réécrivait le code, elle rebootait Angie et elles sortaient toutes les deux comme à la fin d'Alice au Pays des Merveilles, simple comme bonjour et tout ira comme sur des roulettes dans le meilleur des mondes...

... ou pas.

[HJ /

- Rae joue la carte de la sincérité et essaye de faire d'Angelica une copine
- Rae tente de réécrire le code-source du programme d'Angelica pour le purger de toute interférence extérieure et la "rebooter" convenablement
- Rae prévient ses alliés qu'elles vont bientôt revenir

/ HJ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3372-fiches-rp-de-jade-liberty-belle-ani
Inscription : 05/12/2016
Messages : 3375
DC : Ra's Al Ghul.
Situation : Cherche sa propre voie.
Localisations : Metropolis.


MessagePosté le: Dim 27 Mai 2018 - 9:52
C'est moi qui l'ai invité à s'installer ici, expliqua simplement Conner. Je voulais avoir un plan de retraite en cas de nouvelle attaque sur Metropolis.

Le dernier passage de Brainiac avait en effet mis en lumière un cruel manque de contre-mesures face à une attaque de cette envergure. En dépit des foudres qu'elle s'était attiré de la part de la communauté héroïque au grand complet, à fortiori depuis son passage à la Maison Blanche, force était d'admettre que l'intervention d'Amanda Waller avait largement contribué à limiter l'ampleur des dégâts.

Au moment d'assumer les fonctions de son prédécesseur, Conner avait ainsi veillé à avoir une solution sous la main au cas où Métropolis serait à nouveau victime d'un tel scénario. Et cette fameuse solution avait pris la forme de Danny - qui, contrairement à ce que l'on pourrait croire, ne servait pas qu'à leur éviter à Cassandra et à lui de subir les tarifs de l'immobilier local.

L'on faisait difficilement meilleur abri qu'une dimension de poche. Et, sachant les habitants en sécurité et hors d'atteinte, Conner serait ainsi libre d'utiliser la pleine mesure de ses pouvoirs - ce qu'il évitait en règle générale par crainte des dommages collatéraux.
Si les citoyens de « sa » ville ne se trouvaient non seulement pas à sa portée, mais pas dans le même plan d'existence, il pourrait s'en donner à coeur joie. Maintenant qu'il était chargé de la protection d'un site aussi important que la Ville de Demain, faire preuve d'une telle prévoyance était impératif ; il ne laisserait pas se répéter les erreurs du passé - et pas que les siennes.

Ah... Razorsharp. répéta-t-il avec une pointe d'amertume dans la voix tandis que Mister Miracle faisait les présentations.

Ce nom ne lui était pas inconnu, et pour cause : c'était une mission pour secourir cette même Razorsharp qui avait provoqué la disparition d'Anima - de Courtney, une jeune héroïne qu'il avait sorti de la rue et en était venu à considérer presque comme une petite soeur.
Caché sous les traits de l'Outsider, Conner n'y avait pas participé, et il le regrettait depuis. Même s'il n'avait pas vu de ses yeux ce qu'il s'était passé, et même si la jeune femme qu'ils avaient fait évader n'était pas directement fautive, il était incapable de ne pas l'en tenir pour responsable, au moins en partie.
Mieux valait donc tenir ses distances - ce qui ne devrait pas être trop difficile compte tenu de son état comateux ; quoi qu'elle soit en train de faire pour établir une communication, ça semblait la laisser particulièrement vulnérable.

Pas ici exactement, rétorqua-t-il à Beast Boy, s'efforçant de ne pas trop réfléchir au cas de la pirate informatique - qui, non contente d'avoir possiblement causé la mort de son amie, avait eu le culot de prendre sa place au sein de l'équipe. Mon... Enfin, notre appartement se trouve à environ un pâté de maisons d'ici, quand Danny ne s'amuse pas à le déplacer.

Seul inconvénient de ce mode d'hébergement, l'exactitude n'était pas vraiment le fort de la rue vivante - qui, si elle était toujours encline à accueillir des visiteurs, avait bien moins l'habitude de leur offrir des séjours prolongés..
Fort heureusement, les altérations infligées à leur environnement ne dépassaient généralement pas le cadre de légers détails ; la couleur d'une lampe, le bois du parquet ou encore le nombre de livres dans une bibliothèque. De toute façon, ni Cassandra ni lui n'avaient beaucoup de choses auxquelles tenir, si ce n'est l'un à l'autre : tant qu'il ne changeait que ce qui faisait « partie de lui », Danny pouvait bien faire ce qu'il voulait.

Je n'en sais pas plus, adressa-t-il au Néo-Dieu, croisant les bras après avoir posé son sac de courses. Je me suis bien rendu compte que quelque chose n'allait pas, mais ce n'était jamais arrivé auparavant. Cependant... Sa mine se fit plus sombre. C'est à cause de moi si Danny est encore ici. Je n'ai pas l'intention de le laisser dans cet état. Dites-moi ce que je dois faire, et -

Il n'eut toutefois jamais l'occasion de finir sa phrase, une brutale détonation venant couper court à leur conversation. Demeuré près de la fenêtre, il revint précipitamment devant celle-ci pour tenter d'apercevoir l'origine de ce vacarme - et pour découvrir un nouvel agresseur, autrement plus physique que celui que décrit par Mister Miracle. C'était une bonne chose - car cela voulait dire que celui-ci, au moins, ils pouvaient lui mettre le grappin dessus sans y réfléchir à deux fois : l'Homme d'Acier ne demandait pas mieux.
Comme il ne tarda pas à le démontrer repassant par la fenêtre - celle-là même qui lui avait permis de rejoindre les « intrus » en intérieur - pour fondre sur le trouble-fête comme un rapace sur sa proie, lui décochant un formidable coup de pied en travers du torse avec bon espoir de lui offrir une leçon de vol contre son gré.

Une des tentacules qui entourait celui qu'il avait désigné comme son ennemi tenta bien de fuser vers lui pour venger son maître avec un temps de retard - sans grand succès : Superman l'arrêta d'une main et l'arracha sans effort apparent, arrosant l'asphalte environnante de ce qui lui tenait lieu de sang. Il la jeta ensuite au sol dans la plus grande indifférence, faisant paraître clair que cela ne suffirait pas à le détourner de son principal objectif.

Je ne sais pas qui vous êtes ni ce que vous faites là, déclara-t-il tout en faisant craquer ses phalanges, le regard auréolé de flammes, Mais je vous donne quinze secondes pour sortir d'ici avant que je vous oblige à le faire. Ce sera mon seul avertissement.


« No cape. No tights. No offense. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t4444-superboy-rebirth http://dc-earth.fra.co/t4287-superboy-i-m-no-superman
Inscription : 29/06/2014
Messages : 10092
DC : The Bat ; The Atom ; Fate ; Lex Luthor.
Situation : Réincarné.
Localisations : En pleine évasion.


MessagePosté le: Lun 28 Mai 2018 - 9:56
A l’intérieur du construct de réalité virtuelle dans lequel Razorshap a pu rencontrer Angelica, la personne derrière L’Ingénieure qui s’en est prise à eux, les deux femmes parviennent à un terrain d’entente… et même à nouer des liens.

Ignorant, évidemment, la folie qui se déroule dans le vrai monde, à l’intérieur de Danny-la-Rue, Rae se lance dans quelques mots… gentils, sympathiques et agréables envers son interlocutrice, afin de créer un lien ; et ça fonctionne.
Après s’être redressée, Angie fixe la jeune hackeuse quand celle-ci lui explique disposer d’A.D.N. extraterrestre dans le corps, puis lui demande de l’appeler par son prénom… car, elle aussi, a besoin d’une amie.

« Entre une hackeuse et une nana bourrée de nanites, on peut trouver… de quoi alimenter quelques soirées dans des bars, nan ? »

Un sourire ému glisse sur le visage d’Angie ; ça fait des années, qu’elle n’a pas senti la pure gentillesse, chez quelqu’un. Et ça fait du bien.
Cela justifie, d’ailleurs, que la jeune femme accepte que Razorshap réponde aux autres – puis lance son plan.

« O… kay. Okay. Fais… ce que tu peux, pour me débarrasser de tout ça. J’pense que je pourrais vous aider, alors… »

Elle soupire, puis vient s’installer sur l’un des poufs ; elle n’est pas à l’aise, mais choisit de faire confiance… pour partie, au moins.

« Okay… fais au plus vite, hein. J’ai hâte de revenir dans la réalité, de reprendre le contrôle – et de boire quelques verres. »

Angie lui adresse un clin d’œil – puis serre les dents.
Le processus se lance, donc.
Et si Razorshap est, réellement, une hackeuse de génie… elle découvre qu’Angelica Spica est, définitivement, une ingénieure extraordinaire. La constitution de son corps, de son armure est une véritable merveille de technologie, extrêmement complexe mais avec une organisation presque… poétique.

Rae avance, dans les lignes de codes ; Angie demeure silencieuse.
Mais, lentement, son visage se ferme. Une forme de douleur naît dans son être, mais elle prend sur elle et ne dit rien ; elle encaisse.
Et si la hackeuse sent qu’elle tient le bon bout… elle a, surtout, l’impression que ce Jack, qu’elle a pris pour un Frank, est bien plus vicieux qu’elle ne le pensait ; car, sans qu’elle le sache, Razorshap approche d’un cheval de Troie, qui pourrait infecter sa version virtuelle autant qu’Angie…

**
*
**

Dans la réalité, le trio d’alliés de Razorshap, ou plutôt les pauvres âmes perdues dans la même crise qu’elle, font face à un rebondissement surprenant.
Si Mister Miracle et Beast Boy veillaient sur Rae, ils ont été rejoints par un nouveau venu – qui s’est avéré être le nouveau Superman ! Celui-ci confirme qu’il vit ici, ou plutôt qu’il vit accompagné ici ; si plusieurs explosions, qui touchent le corps et le cœur de Danny, les occupent, et si un nouvel ennemi apparaît, armé d’épées et suivi par des tentacules, le Néo-Dieu n’en oublie pas pour autant l’information – au milieu de beaucoup d’autres !

« Je pense que l’adversaire dispose d’autres éléments que ceux du domaine informatique, Garfield. Je pense que l’ennemi vient de passer à un niveau supérieur, une fois que L’Ingénieure a échoué – et, si je réprouve l’idée de t’envoyer au feu, ton plan a du sens. »

Le jeune homme ayant proposé d’occuper les créatures ennemies, avec l’un d’entre eux, pour qu’un dernier veille sur la hackeuse, Scott Free ne peut qu’y adhérer ; même s’il craint, réellement, pour l’avenir du Héros.
Il se tourne, alors, vers Conner, qui a expliqué sa présence ici, et participe au mystère général ; mais s’il ne dispose pas d’informations, au moins ses pouvoirs pourront aider. Et faire la différence.

« Je serais ravi de rencontrer la personne avec qui tu as choisi de vivre, Conner, mais je pense, en effet, qu’il faut avant tout permettre que Danny vous accueille, encore. Le plan de Beast Boy est bon, m… »

Mister Miracle ne peut finir sa phrase – car le nouveau Superman bondit déjà, et file vers l’adversaire aux épées ; il bloque un tentacule, l’arrache, et menace l’ennemi.
Le tout en quelques secondes ; super, définitivement. Mais super glauque, en fait.

« Ha. Quel caractère. »

Il soupire, puis se tourne vers Garfield – et désigne, du pouce, la scène du combat.

« Vas-y. Occupe les tentacules. Conner gère l’autre, je pense… mais pas de folie, d’accord ? Je détesterais devoir te chercher à l’intérieur du ventre d’une créature capable de faire pousser de telles tentacules – mais je le ferais, si besoin. »

Un regard déterminé glisse dans les yeux du jeune homme ; il est sincère.
Autant dans sa volonté de venir le sauver si besoin… que dans son envie de ne pas avoir à le faire.

« Allez, va ! »

Scott Free se détourne de la fenêtre et du combat – et retourne vers les corps de Rae et d’Angie ; il va veiller sur elles, oui.
Mais, aussi, préparer de petites surprises…

Cependant, celles-ci sont encore lointaines pour ses alliés.
Si Garfield doit faire face à de nombreux tentacules, qui l’ont identifié et tentent de s’en prendre à lui, Conner fait face à l’ennemi ; qui l’a identifié, et le fixe avec un œil mauvais.

« Je suis ta mort. »

L’adversaire déplie ses bras, tenant deux lames d’énergie bleutée.

« Je suis ta perte. »

Il les redresse, puis les positionne vers Conner.

« Je suis L’Eminence des Lames ! »

Et, sans prévenir, le guerrier frappe… le vide, devant Conner.
Mais plusieurs pics d’énergie sont violemment propulsés vers le jeune Héros – qui, à sa grande surprise, est touché et souffre devant une telle attaque !

Mais alors qu’il peut réagir, l’adversaire continue, effectue un salto et tente de l’égorger ; et si Garfield essaye de survivre aux tentacules… quelque chose d’autre se passe.
Quelque chose d’improbable. Quelque chose de fou. Quelque chose d’inattendu.
Un portail s’ouvre.
Un portail s’ouvre, dans la rue et à quelques mètres…
… et libère deux dinosaures, et une sorte de guerrier fiché dessus – un guerrier qui hurle, et qui fonce vers eux !

L’Aventure est définitivement loin d’être terminée.

(HJ/ Résumé rapide :
- Angie et Rae nouent un début de confiance et de relation amicale. Angie accepte le plan de Rae, le re-codage se déroule mais Angie souffrance. Rae se rend compte de la complexité de la tâche, et approche surtout d’un cheval de Troie mis en place par ce fameux Jack, qui pourrait l’infecter tel un virus et la transformer en ennemie ;
- MrM discute avec Garfield et Conner, reconnaît le bon plan de Garfield, lui ordonne d’aller occuper les tentacules après que Conner soit parti. Il exige que Garfield soit prudent, mais lui promet de venir l’aider si besoin ;
- MrM va veiller Rae et Angie, et prépare des surprises ;
- Les tentacules tentent de tuer Garfield ;
- Conner affronte le guerrier, qui se présente et parvient à le toucher ;
- Un portail inconnu s’ouvre, et deux dinosaures avec un guerrier arrivent et foncent vers eux, dans la rue. /HJ)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2742-l-odyssee-de-mister-miracle#28695 http://dc-earth.fra.co/t2525-mister-miracle
Inscription : 03/02/2018
Messages : 167
DC : Patty/Stéphanie/Carter
Situation : Actuellement en train d'intégrer les Titans...
Localisations : Vous voyez un garçon vert ? C'est sans doute moi.
New Titans
MessagePosté le: Mar 29 Mai 2018 - 12:43
Lorsque Conner répondit à sa question, Beast Boy ne pu s'empêcher de rire en imaginant le super-homme chercher son appartement parce que la rue mouvante avait eut la bonne idée de le changer de place pour une raison ou une autre. Une forme de cache-cache.

-Il est joueur Danny, hihihi !

Le jeune héros avait donc suivi la discussion entre Conner et Scott. Le héros super avait expliqué la présence de Danny par son envie d'avoir un plan de retraite en cas d'attaque. Eh bien ce plan allait pouvoir être mis en œuvre car peu après Danny fut attaqué physiquement et impitoyablement par un nouveau venu. Un nouveau venu déchaîné et capable de faire surgir des plantes du sol et de faire exploser des immeubles entiers. Si on ne l'arrêtait pas rapidement, Danny allait vraiment finir par disparaître. Alors que Beast Boy répondait à la question de Mister Miracle, Superman se lança directement dans l'action depuis une fenêtre. Et Conner Kent était encore plus effrayant en ce-moment que lorsqu'il avait saisit Garfield le chat par la peau du cou.

-Bon bah, on connait déjà son idée. Commenta le super-héros animorphe.

Il se retourna vers Miracle qui avait déjà exprimé son opinion sur le fait de l'envoyer combattre. Le super-héros était surpris, c'était quelque chose qui ne lui était pas arrivé depuis qu'il avait quitté les membres de la Doom Patrol. Avec eux, il avait l'habitude de voir les adultes le mettre à l'écart, surtout lorsque le danger était important. Et s'il était aussi arrivé qu'en dehors de sa famille des gens veuillent le tenir à l'écart, c'était plus rare.
Et ça faisait plaisir.

-Je ne tiens pas non plus à voir à quoi ressemble l'estomac de cette créature, alors je ne prendrais pas de risques, promit. Je vais me contenter d'occuper ces plantes pendant que notre super-homme se charge de l'autre vilain.


Il sourit à la fois pour rassurer Scott mais aussi pour montrer sa détermination à ne pas se laisser avoir. Puis, après avoir prit la forme d'un aigle, il se lança sur les traces de Conner et poussa un cri strident en frôlant les tentacules pour attirer l'attention sur lui. Et cela fonctionna car plusieurs tentèrent de s'enrouler autour de son petit corps d'oiseau. Agile et rapide, Garfield se mit à virevolter entre elles, piquant ou vrillant au besoin. Mais toujours en essayant de garder une certaine distance entre lui et ses poursuivants végétal.

-Alors Superman, tu gères ?

Durant sa danse avec les tentacules, Garfield gardait un oeil sur Conner et sur l'endroit où se trouvaient Scott et Rae. Heureusement pour le moment, les végétaux étaient trop concentrés sur lui pour s'en prendre à eux. L'apparition d'un protagoniste juché et accompagné de dinosaures le surpris. D'où ils sortaient ceux-là encore ?! Mais il n'eut pas le temps de trop s’appesantir dessus car une tentacule fila droit sur lui. Beast Boy prit aussitôt la fuite, non pas pour abandonner ses camarades mais pour entraîner son poursuivant avec elle et le faire passer sur la trajectoire des animaux. Ensuite, il reprend de l'altitude pour aller dans la direction opposée.

[-Garfield est amusé à propos de la tendance de Danny à déplacer les appartements
-Après avoir proposé son plan, Garfield commente le départ de Conner
-Il entame un ballet aérien avec les tentacules
-Déconcentré par la soudaine apparition des dinos, et du cavalier allant avec, il manque de se faire avoir par une tentacule
-Prenant la fuite, il passe entre Conner et les dinosaures puis reprend soudain de l'altitude.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 22/02/2016
Messages : 309
DC : Jade, Dolphin & Tara Markov
Localisations : St Roch
New Titans
MessagePosté le: Mer 11 Juil 2018 - 22:29
Ce qui était chiant avec les réalités virtuelles quand elles commençaient à s'empiler les unes dans les autres à la manière d'une poupée russe grosse comme le monde, c'est qu'on ne savait plus ni où elles commençaient, ni où elles s'arrêtaient.

Où était la véritable Rae ? Quelque part inconsciente aux pieds de l'Ingénieure - elle même KO - dans un appartement faisant partie de Danny-la-Rue ? Dans une pièce blanche, avec Angelica-sa-nouvelle-pote, pièce clairement issue de l'espace qu'avait partagé leur deux esprits ? Dans une jungle de codes-source, dans un fourmillement de matrices rédigées en binaire qui bourdonnaient dans sa tête à la manière d'une infinité de centipédes géants ?

Où encore dans un ailleurs ?

"Où" était une question dénuée de sens. Rae réécrivait le code d'Angelica. Scribe numérique, elle brisait tous les sceaux et jouait à être Dieu pour son amie. Violant les 10 commandements numériques dont elle fracassait avec plaisir les tables à même le sol.

Mais si le "où" n'avait pas de sens, le "qui" en avait-il un ?

Elle était Rae mais une Rae qui n'était plus de chair ni de sang. A supposer que la véritable soit affalée dans la "Réalité", celle de la chambre blanche (de la Réalité²) était Rae². Alors celle de la RéalitéxRéalité² était RaexRae² ?

C'était vertigineux.

Le corps de Rae², tout comme celui d'Angelica=L'Ingénieure², était idéalisé. Pas de vilaine cicatrice d'appendicite. Pas de la graisse flasque sur les fesses. Pas de vilains boutons sur les joues. Pas d'ADN pourri ultra-terrestre. RaeIdéale=Rae², fastoche.

Mais RaexRae² ? Elle transcendait la corporalité pour n'être plus que le grain de sable qui allait réparer la machine. Elle n'avait plus de dimension ni de corps. Elle était un gros agrégat de lignes codées. Ce qui signifiait qu'elle jaillissait comme l'éclair, bondissant d'algorithmes en algorithmes. Bouleversant les fractales au gré de ses déplacements tout aussi imprévisibles que chaotiques.

C'est du moins comme ça que Rae² s'imaginait dans le monde idéal de la matrice. Elle avait chaussé ses lunettesderéalitévirtuelle². Celles qui pouvaient lui permettre de franchir cette nouvelle porte et de s'oublier un peu plus.

Mais en ouvrant des portes on risquait de tomber nez à nez avec le monstre qui se tenait derrière.

Un cheval de Troie. Avec tout ce que cela comportait comme risque d'infestation de son circuit synaptique. Certes, dans le "vrai" monde elle n'aurait eu rien à craindre. Ses appareils auraient morflé mais son esprit aurait conservé son intégrité. Là, dans cette Réalitépuissance3 c'était une autre paire de manche.

Mais elle était du vif-argent. Elle pouvait violer toute les règles de l'entropie et de la thermodynamique. Information pure, elle n'était que négentropie. Tendant toujours vers une organisation plus complexe de l'information au gré de ses déplacements.

Tel un diamant numérique à mille facettes, tel un virus désireux d'éviter le souverain lymphocyte, elle se métamorphosa en activant une sécurité...

Le cheval de Troie voulait la réécrire, elle ? Eh bien, elle allait se réécrire elle-même pour 5 petites minutes... elle activa le programme UBIK et devint... quelqu'un d'autre...

*
* *

Patricia Hazard ne comprenait pas ce qu'elle fichait. Cow-boy numérique, elle se trouvait dans un programme complexe. Un programme qui l'émerveillait. Un programme qui n'avait pu être écrit que par plus fort et plus grand qu'elle.

Mais un programme vérolé. Quelqu'un - elle ? Mais elle n'avait aucun souvenir récent... juste un passé qui lui semblait étrange et distant et la sensation d'avoir un nom ? - avait réécrit la ligne de code devant laquelle elle se trouvait. Très récemment.

Et une attaque d'un cheval de Troie était en train de se produire. Mais contre qui ? Contre quoi ? Visiblement, elle n'était pas visée spécifiquement par le logiciel qui semblait s'échiner contre une cible invisible. Razorsharp. Qu'était-ce ou qui était-ce ?

Et Patricia avait la conscience qu'un compte à rebours avait été lancé. 4mn35. 4mn34. 4mn33... c'était à rien n'y comprendre !

Patricia coda rapidement un programme dans le programme pour isoler et capturer le cheval de Troie. Un programme qui capturait le cheval dans une stase, l'obligeant - pour l'éternité - à choisir entre deux cibles qui apparaissaient et disparaissaient par intermittence. CHARYBDE&SCYLLA s'appelait le programme et elle en était très fière même si elle ne se souvenait plus de l'avoir un jour engendré.

Voyant que le programme général paraissait restauré, elle lança une analyse complète du système pour vérifier que tout était OK. Un prénom dans sa tête tournait en boucle. Jack. Mais qu'est ce que ça signifiait ?

[HJ /

- Rae lance un programme pour tromper le Cheval de Troie et se créé pour 5 minutes une nouvelle personnalité (Patricia)
- Patricia / Rae découvre l'environnement où elle est et constate que le Cheval de Troie cherche quelqu'un d'autre qu'elle
- Patricia / Rae emprisonne le Cheval de Troie dans un sous-programme
- Patricia / Rae lance l'analyse complète du système qu'elle pense avoir correctement réparé pour voir s'il n'y a rien d'autre...

/ HJ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3372-fiches-rp-de-jade-liberty-belle-ani
Contenu sponsorisé

MessagePosté le:
Revenir en haut Aller en bas
 

The M.M. / The Massive Miracles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» M.A.G (Massive Action Game)
» Massive Attack : LP5
» Sheckley Robert - La dimension des miracles
» - 3000, migration massive.
» Hang massive

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: La Terre :: St-Roch-