I'll be there for you [Martian Manhunter]

Inscription : 21/11/2015
Messages : 1011
DC : Mister Miracle ; The Bat ; Fate ; Lex Luthor.
Localisations : Ivy Town


MessagePosté le: Lun 19 Mar 2018 - 12:59
Coast City.
La Ville-Lumière, brillante par nature, a subi de nombreuses attaques, de nombreux drames ; mais elle s’en est sortie. Elle a survécu, malgré deux destructions.
Elle affronte ses peurs, elle fait preuve de volonté. Elle se bat, tout simplement ; et incarne pleinement les valeurs des Green Lanterns, qui ont longtemps fait de la ville leur base arrière, leur siège.

Ce fut donc pour cela que John Stewart, architecte, ancien Marine, Green Lantern, et désormais chef de l’A.R.G.U.S., a décidé d’y implanter le quartier-général de l’organisation – son repaire.
La Citadelle.



Construite par la technologie d’Oa en quelques jours, elle accueille désormais le personnel de l’A.R.G.U.S., mais aussi ses laboratoires, ses cellules, ses salles d’entraînement, ses hangars, ses zones de protection ; ainsi que des baraquements, pour les recrues qui auront besoin d’un endroit où se reposer.

Depuis qu’Amanda Waller est tombée, l’A.R.G.U.S. a été reprise et incarne une force de Bien dans le monde ; enfin.
Cela est dû aux efforts de Stewart, mais aussi de ceux et celles qui l’ont rejoint – qui ont fait le choix de l’aider, de s’intégrer dans le groupe et d’agir pour le mieux.
Cela ne se fait pas sans difficulté – car de nombreux cadavres rôdent dans les placards des relations entre certains membres de l’organisation.

Ray Palmer, notamment, en a quelques-uns ; et il espère pouvoir, aujourd’hui, en chasser au moins un… même s’il est terrible. Même s’il le hante.

Alors que l’après-midi débute, Atom se tient devant l’une des entrées principales de l’A.R.G.U.S. ; il attend. Il attend celui qu’il a contacté, pour lui donner rendez-vous ; il attend un ami. Hélas devenu ennemi, puis victime.

Au-delà de leurs liens au sein de la Justice League, le micro-Héros et le Héros Martien J’Onn J’Onzz ont noué une relation forte, intime et amicale ; ils sont amis, vraiment. Ils l’étaient, plutôt.
J’Onn l’a aidé quand Ray a décidé de quitter la Justice League, puis ils ont souffert ensemble face aux abominations. Ils ont affronté ensemble une menace conjointe, mais Palmer a dû poursuivre J’Onn quand il fut une Recrue, et son ami une cible. Enfin, ils se sont retrouvés, mais pour une réunion d’une froideur absolue.
Les plaies ne sont pas cicatrisées, donc ; elles saignent encore. Et il est temps que cela cesse.

Ray Palmer attend, donc.
Il a transmis un message à J’Onn, l’invitant à le rejoindre à l’A.R.G.U.S., lui demandant un entretien pour s’expliquer ; et il attend. Assis sur une petite structure devant l’une des entrées, il fixe l’horizon…

… et patiente, en bougeant légèrement ses mains blessées lors de récentes aventures ; aïe, pense-t-il en essayant de chasser l’impatience et la crainte.
Revoir J’Onn ne sera pas aisé – mais fondamental. Son ami lui manque. Il est temps de le retrouver.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3185-atom-sa-petite-histoire-dans-la-gra
Invité

MessagePosté le: Mar 20 Mar 2018 - 1:17
Les derniers mois avaient été assez tranquille pour J’Onn après le chaos causé par Waller et ses idées qui avaient bien failli détruire la Ligue et certains des plus grands Héros de la Terre pour de bon. Chose qu’aucun Villain n’avait put faire, mais cette femme, à elle seule, y était presque parvenue en se hissant à la plus haute position de pouvoir du pays.

Cette femme remplie de haine et de préjugés dangereux était heureusement maintenant hors d.état de causer plus de dommage, mais pour certains… les dommages étaient déjà fait.

Martian Manhunter, qui sans le vouloir et sous l’influence d’une drogue de la peur de l’Épouvantail, avait causé la mort d’innocents, avait été parmi les plus affecté, sur une base autant personnelle que ‘professionnelle’.

Accusé, pourchassé et enfin arrêté par un de ses plus ancien et proches amis, il avait littéralement traversé un enfer qui avait fait sortir en lui un côté qu’il avait réprimé bien trop longtemps. Il avait été rongé par la colère, la rage impuissante face a autant d’injuste et en fin de compte y avait succombé, devenant pendant un temps porteur d’un anneau rouge du Red Lantern Corps.

Mister Miracle, le dernier des New Gods, l’avait aidé à s’en libérer, et il lui serait toujours redevable pour ce geste.

Après… Il avait rejoint la Ligue sous l’insistance de Batman, malgré une crise morale qui le rongeait de l’intérieur. Puis après quelques semaines, il avait disparu. Il avait décidé de prendre du recul pour faire le point, réfléchir, et mettre de l’ordre dans sa vie et ses pensées.

Quel meilleur endroit que Mars pour cela?

Mais il avait dut revenir, car il sentait que des choses importantes étaient sur le point de se produire sur Terre qui nécessiterait sa présence. Quelques jours a pein après son retour, il reçut l’invitation de Ray.

Il avait hésité a y répondre. Leur dernière rencontre après sa libération du Red Lantern Corps avait été froide et même hostile. Mais pendant les quelques derniers mois, il avait eu amplement le temps de réfléchir et l’une des choses qui lui était clairement apparue était que… il ne pouvait pas passer sa vie à se voiler la face. Il avait des amis sur Terre, et il souhaitait pouvoir encore les appeler ainsi.

Et Ray Palmer était un de ses plus vieux amis. Il méritait une seconde chance. Personne n’avait été pleinement responsable de ses actes pendant le règne de Waller… Et Ray était quelqu’un de bien.

J’onn descendit lentement pour se poser derrière la scientifique et dit calmement, son ton doux et curieux mais aussi empreint de chaleur.

« Ray, ça faisait longtemps. Il y a pas mal de choses dont on doit discuter mais, en tout premiers lieux lieux, je veux que tu saches que je t’ai déjà tout pardonné. Tu n’étais pas responsable. Waller est la seule personne a blâmer dans ce gâchis. »

Il s’assoit à côté de son vieil ami et lui sourit, comme si tout était parfaitement normal et qu’il considérait le sujet clos. Si Ray avait quelques chose a ajouter ou voulait se vider le cœur, c’était la moment.
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 21/11/2015
Messages : 1011
DC : Mister Miracle ; The Bat ; Fate ; Lex Luthor.
Localisations : Ivy Town


MessagePosté le: Mar 20 Mar 2018 - 13:38
L’après-midi débute, et laisse un voile agréable sur la Citadelle de l’A.R.G.U.S. à Coast City.
La température est bonne, la foule n’est guère présente, et l’on peut se sentir bien, assis simplement devant l’une des entrées ; mais Ray Palmer n’est ni calme, ni serein, du fait de la situation… encore moins quand il sent une présence atterrir dans son dos.


« Hem. »

Il grogne, discrètement, et se retourne.
Toujours à petite taille, toujours assis, il pourrait se sentir minuscule face à un Martian Manhunter grand et fort – mais, surtout, il se sent petit parce qu’il se croit coupable.
Rongé par un profond sentiment de culpabilité, hanté par ses échecs et sa violence passés, il esquisse une légère grimace en croisant le regard de son ami.


« Salut, J’Onn. »

Ses salutations sont cordiales – mais, surtout, elles sont surtout suivies du discours de son camarade ; qui entend, dès le début, le mettre à l’aise, et l’informer de son pardon.
Atom apprécie. Même s’il est loin, lui, de s’être pardonné.


« Mer… ci, J’Onn. Merci. »

Il esquisse un petit sourire, puis se pousse quand le Martien vient s’asseoir. Par réflexe, le scientifique augmente sa taille, et reprend donc une allure normale.
Un silence puissant s’instaure dans les instants qui suivent, alors que tous deux fixent l’horizon ; Palmer pousse finalement un profond soupir, avant de reprendre lentement la parole.


« Je… ne sais pas si tu l’as appris, mais j’ai… péri, à Gotham City. Alors que… Waller était encore en poste, j’ai été envoyé pour stopper le Joker, qui avait pris l’île de Lady Gotham en otage ; une bombe était prévue, et je l’ai miniaturisée avec moi pour l’empêcher d’exploser.
J’en suis… mort. Littéralement, mort. »


Sa voix est lente, difficile. Il ne regarde pas J’Onn, mais laisse son regard perdu – pour continuer ; pour réussir à continuer.

« Mais l’Indigo Tribe, le groupe contrôlant les Anneaux Indigo, m’ont récupéré juste avant que mon… âme quitte mon corps ; ils m’ont sauvé, m’ont refait l’un des leurs, et je suis revenu lors de la chute d’Amanda Waller. J’ai mis… plusieurs semaines à m’échapper de l’influence Indigo, à redevenir vraiment Humain, mais j’ai réussi ; je suis désormais le seul à pouvoir contrôler l’Indigo. »

Ray secoue la tête, et continue lentement.

« Pour cela, j’ai dû… me confronter à moi-même ; m’affronter. Et me pardonner. »

Il soupire, puis se tourne directement vers J’Onn, en esquissant un sourire triste.

« Je… n’aurais jamais dû faire ça. Je regrette. Et… tu me manques, J’Onn. Mon ami me manque. »

Tremblant légèrement, Atom lève sa main, et esquisse un micro-sourire au Martien.

« On… recommence à zéro ? Ou presque ? »

Il dit vrai : J’Onn lui manque.
Et il est temps de rattraper les occasions perdues.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3185-atom-sa-petite-histoire-dans-la-gra
Invité

MessagePosté le: Ven 23 Mar 2018 - 22:06
Ce n’est pas volontairement que le puissant télépathe martien capte les pensées et émotions de surface de son ami. Elles sont très forte et lui sont presque hurlées au visage, métaphoriquement parlant, et ce qu’il capte ternis un peu son humeur et le rends… triste.

J’Onn a pardonné ses actions a Ray Palmer, mais il est évident que le minuscule scientifique ne s’est pas encore pardonné a lui-même. J’Onn peux donner son absolution inconditionnelle a son ami, mais le plus important des pas, il doit l’accomplir lui-même.

Et J’Onn ne peut pas le faire pour lui, il ne peut que l’appuyer et l’aider dans sa recherche de rédemption personnelle. Alors il fait la seule chose qui est présentement à sa portée. Il s’assoit au côté de Ray, un de ses plus vieux amis, et l’écoute.

Et il est choqué par ce qu’il apprend, avec une expression sombre il secoue la tête a ses nouvelles surprenantes et prends calmement la parole.

« Non, je l’ignorais. Pour ma gouverne, j’étais… préoccupé pendant cette même période. Je… suis désolé de l’apprendre. Mais au moins, tu as pu revenir et reprendre ta vie en main. C’est une bonne chose. »


Le reste de son histoire est tout aussi surprenante. Et J’Onn ne peut que secouer la tête de surprise. Il connait bien sur l’indigo comme étant l.un des Corps des Lanternes. Ça ne va pas plus loin par contre. Mais d’apprendre que son ami est maintenant le seul dépositaire de leur pouvoir est… surprenant. Il espère que rien de néfaste de viendra de cette fusion…

Il se promet de garder un œil sur lui, autant que possible. Juste au cas.

Il n’hésite pas a prendre la main tendue et souris.

« Bien sûr, Ray. Le passé est derrière nous. Regardons vers le futur. »


J’Onn est content de voir que ses amis ne l’ont jamais abandonné. Se pardonner a lui-même ses actions terribles ne furent pas de tout repos aussi, alors il comprend très bien ce par quoi Ray passe en ce moment.

Et il est prêt à fermer ce chapitre pour de bon.
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 21/11/2015
Messages : 1011
DC : Mister Miracle ; The Bat ; Fate ; Lex Luthor.
Localisations : Ivy Town


MessagePosté le: Sam 24 Mar 2018 - 20:21
Les mots ont été difficiles à sortir – pour exprimer sa pensée, ses remords, sa culpabilité, et sa douleur ; mais Ray a réussi.
Il a pu se libérer, de ces événements, de ces éléments, de ces sentiments... et si tout n'est pas encore réglé, il sait qu'il est sur la bonne voie. Et ça fait beaucoup de bien.


 « Ha... tu ne savais pas, J'Onn. Tu ne pouvais pas savoir. »

Le scientifique est touché par l'expression sombre de son camarade, quand ce dernier encaisse entièrement les révélations du micro-Héros ; cela dénote un attachement, une affection de l'un pour l'autre, et cela le touche. Bien plus que le Martien pourrait l'envisager, l'imaginer.

 « J'ai pu revenir, oui... mais pas entier, pas tout de suite. Sauvé par l'Indigo Tribe, j'ai perdu initialement mes sentiments, et j'ai... j'ai commis des erreurs. D'autres, erreurs. »

Il hausse les épaules, puis détourne son regard pour glisser sur l'horizon de Coast City.

 « Mais c'est terminé – c'est réparé, on va dire. Je suis guéri, je suis... vivant, et je parviens même à contrôler le Pouvoir Indigo. C'est... bien, comme la vie que j'essaye de me... reconstruire. »

Un petit sourire, un peu ironique, glisse sur son visage.

 « Je suis redevenu professeur. Je me suis réinstallé à Ivy Town. La J.S.A. qu'on a connue a disparu... mais j'ai accueilli chez moi une jeune fille maltraitée par l'A.R.G.U.S. d'Amanda Waller, et j'ai rejoint le nouvel A.R.G.U.S. - et j'accueille une colocataire, aussi. Jessica Cruz. Green Lantern. Une jeune femme formidable... »

... dont je suis amoureux, voudrait-il dire.

 « … quelqu'un de très bien, vraiment. »

Dit-il, plutôt, de manière plus consensuelle.
Car le micro-Héros est loin de pouvoir encore assumer ses sentiments - même s'ils sont forts, même s'ils sont vrais ; cela viendra, peut-être. Avec le temps. Un temps qu'ils ont, enfin.


 « M'enfin... »

Le scientifique sourit et perd ses mots, quand J'Onn s'empare de sa main et l'accepte.
Ce qui le plonge dans un plaisir, mêlé de soulagement, au-delà des mots.


 « … merci, mon ami. »

Les mains demeurent serrées ; l'instant est fort. Les yeux d'Atom rougissent, quelques instants, et il lui faut détourner le regard pour se reprendre, quelques instants.
Ceci passé, il prend une grande inspiration – puis lâche la main de son ami retrouvé, et se retourne vers lui en esquissant un sourire sincère.


 « Et toi, J'Onn ? Où en es-tu ? Que... veux-tu faire ? »

Il croise les bras, et reprend la parole d'une voix moins lourde, plus enjouée que précédemment.

 « Quel Futur s'ouvre pour le Martian Manhunter ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3185-atom-sa-petite-histoire-dans-la-gra
Invité

MessagePosté le: Mar 3 Avr 2018 - 0:33
Il écoute la confession de son ami avec un esprit ouvert et un sentiment de compréhension qui renforce les liens qui, dans son esprit, existent déjà entre eux. Tout comme lui, Ray est passé par des moments très difficile dans les derniers mois. Il est mort, ce n’est pas rien dire! Mort et puis revenu d’entre les morts, juste pour devoir travailler très fort et reprendre sa juste place dans ce monde.

J’Onn ne le comprends que trop bien. Les derniers mois, depuis la Civil War, son arrestation et traitement barbare aux mains de ceux qui souhaitaient l’utiliser à leur propre fin, et puis son combat contre ses démons intérieur, devenant brièvement l’esclave d’un anneau rouge du Red Lantern Corps…

Il comprend très bien, et il a changé, lui aussi. Il n’est plus le même qu’avant ces évènements, mais il ne s’est pas retourné contre l’humanité, malgré tout. Il aurait pu tourner le dos, partir, ne jamais regarder derrière, mais il ne l’a pas fait.

Il ne fera jamais une telle chose, ne le pourrait pas. Il aime la Terre, et les humains, malgré toutes leurs faiblesses, ont un grand potentiel. Un potentiel dans lequel il croit encore. Un potentiel que Ray, et tout ceux comme lui qui se battent pour la justice et se placent en remparts pour le reste de l’humanité, représente.

Mettant une main sur son épaule, J’Onn dit simplement, sans poser aucun jugement, juste calme, amical et ouvert.

« Tout le monde fait des erreurs, Ray. J’en ai moi-même fait mon lot, mais on apprend de ses erreurs, et on se relève, pour continuer le combat. »
Il a un sourire en coin un peu triste, un peu résigné, mais plein de conviction et ajoutant. « Mais c’est pour ça que nous existons. Les superhéros, les méta humains, aliens et autres entités tels que nous. Nous sommes le rempart sur lequel l’humanité peut compter et derrière lequel elle peut se cacher quand une crise survient qui l’anéantirais, sans notre présence pour la repousser. »


Il hoche la tête et a un léger rire quand il ressent les émotions de surface que son ami émet en parlant de sa ‘colocataire’. Il comprend qu’il y a plus, mais ne fait pas de commentaires. Ce n’est pas sa place de juger ni de donner conseil. Il n’a eu qu’un seul amour dans sa vie, et elle l’a quitté il y a longtemps, en même temps que le reste de son monde. Alors il est très mal placé pour parler de relations amoureuses, lui qui n’en a cultivé aucune depuis des siècles.

Puis évidement, Ray pose les questions les plus difficiles. Les questions que J’Onn lui-même se pose encore. Que veut-il pour le futur? Qu’a-t-il l’intention de faire a partir de ce moment, et qu’est-ce que le futur peut bien lui réserver?...

« Honnêtement? »
Répond-il enfin, calmement, mais avec un brin d’amertume. « Je n’en ai aucune idée… J’ai passé les derniers mois sur Mars, loin de la Terre, en réflexion sur ces mêmes questions que tu me poses aujourd’hui, mon ami… Et je n’ai toujours pas de réponse claire. »

Il avait porté le regard au loin en parlant, sur les bâtiments de l’ARGUS’ sur Coast City au-delà, sur le ciel et même au-delà. Il tourne maintenant le regard vers son ami de nouveau et sourit tristement, et hausse les épaules, avant de dire fermement cette fois.

« Je souhaite toujours défendre l’humanité. Peut-être rejoindre la Ligue, renouer des liens avec d’anciens amis… »

Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 21/11/2015
Messages : 1011
DC : Mister Miracle ; The Bat ; Fate ; Lex Luthor.
Localisations : Ivy Town


MessagePosté le: Mar 3 Avr 2018 - 11:14
Ray sourit aux paroles de J’Onn.
Elles sont justes, touchantes et réconfortantes.
Mais, surtout, elles lui ont manqué.


« Hum. »

Un peu gêné, il passe sa main gantée sur son crâne masqué, et fuit un peu le regard de son ami – avant de se fixer dessus, pour répondre.

« Merci, J’Onn. Merci vraiment. »

Un sourire sincère glisse sur son visage, qui se transforme en gêne un peu honteuse, quand il se rend compte que son camarade a compris ses liens avec Jessica.
Bon sang, comment cacher quelque chose à un télépathe ?
Mais, au fond, Palmer sait très bien que le Martien n’a pas utilisé ses pouvoirs ; ses sentiments pour la jeune femme doivent se lire aisément, il n’en doute pas. Et, au fond, ça ne le gêne pas… tant que ce n’est pas devant elle ; tant qu’il n’y a pas de confrontation.

Ce bon moment s’évapore, légèrement, quand Martian Manhunter évoque son Futur… plutôt flou.
Le scientifique lui laisse un temps nécessaire de silence, puis reprend – avec une petite idée dans le crâne, évidemment.


« Hem… loin de moi l’idée d’avoir une expertise dans tout ça, car il est clair que la gestion des relations sociales n’est pas mon fort, encore moins après de longues périodes d’absence, mais… j’ai deux choses à te proposer. »

Il se tourne vers son ami, et sourit calmement ; sa voix se veut douce et amicale, définitivement rassurante.

« En premier, rejoins définitivement l’A.R.G.U.S. : John Stewart dirige l’organisation, et ça fonctionne bien. J’en suis aussi, et ça permet vraiment d’intervenir pour gérer tes crises. Ça te permettra aussi d’avoir des proches, des coéquipiers – et, franchement, je ne vois pas meilleur agent que toi.
Mais, surtout… pour la Justice League. Je… Bruce gérait ça, dirigeait l’équipe, mais il vient de… hem, il vient de faire un truc que Bruce fait, il a fait un sale tour au groupe ; pour son bien, mais mensonges et trahisons. Encore.
Bref, Bruce a quitté la direction du groupe – et m’a nommé, pour prendre le relais. Donc, pour l’instant, je dirige l’équipe. Et… je trouve que ça manque clairement de vert, dedans. Tu voudrais pas venir, pour équilibrer ? »


Il sourit, plaisante, provoque ; tend des perches.
Et espère, surtout, que son ami les saisira, pour qu’ils avancent réellement. Ensemble !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3185-atom-sa-petite-histoire-dans-la-gra
Invité

MessagePosté le: Mer 4 Avr 2018 - 5:10
J’Onn sourit en retour et hoche la tête, content d’avoir se montrer rassurant et fournir les paroles dont son ami avait clairement besoin. Souvent il suffit de peu de choses pour calmer et rassurer.

Un sourire, une parole, un simple touché.

En tant que Martien, J’Onn est quelqu’un de très froid et détaché par nature. Son peuple étant télépathe naturellement, il n’aime pas être touché ou offrir des contacts physiques. Le toucher de l’esprit suffit, son peuple ayant partagé un esprit commun fort, une psyché puissante qui renfermait toutes les voix de son peuple en une seule, murmurant et chantant toujours dans le fond de son esprit pendant son enfance et une bonne partie de sa vie adulte. Le toucher physique était réservé aux êtres les plus proches et aux amants. Mari et femme, enfants et parents. Le toucher renforçait au centuple cette voix et fusionnait deux esprits en un seul.

Puis soudainement le silence. Un silence si profond, si complet qu’il l’a presque rendu fou. Il n’avait jamais été complètement seul dans sa tête avant le Grande Peste… Jusqu’à ce qu’il arrive sur Terre.

Mais le silence ne fut pas pour autant brisé. Les humais ne sont pas télépathes, très peu d’entre eux possède ce don, et il n’existe pas de grade Voix qui enveloppe toute la planète. Il est impossible de connaitre une plénitude aussi totale du corps et de l’esprit avec un être qui n’est pas télépathe. C’est la principale raison qui le tins à l’écart de toute forme de relation intime avec une femme de la Terre.

Mais il se secoue de sa brève distraction de pensée et retourne son attention totale sur Ray, qui lui fait une proposition des plus intéressante.

« L’A.R.G.U.S. est dirigé par John Stewart maintenant? Je n’en savais rien. » Il ajoute finalement, après un moment de réflexion. « Je serais content de me joindre à votre équipe. Merci de me donner cette opportunité. Et bien sûr, il en va de même pour la Ligue. Je ne suis… pas surpris d’entendre ça à propos de Batman. Bruce a toujours été trop cachotier et prompt a garder des secrets même quand il n’était pas dans le meilleur intérêt de les cacher a ses alliés. »

Il fronce un peu les sourcils cependant, et secoue la tête, mais ne dit rien de plus a ce sujet. Bruce a toujours été prompt a se faire des ennemis, et a se mettre les gens a dos, avec ses schémas inutilement complexes.

« Je serai heureux de te prêter main forte dans la Ligue, bien sûr, Ray. Comment pourrais-je refuser d’aider un vieil ami? »
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 21/11/2015
Messages : 1011
DC : Mister Miracle ; The Bat ; Fate ; Lex Luthor.
Localisations : Ivy Town


MessagePosté le: Mer 4 Avr 2018 - 8:46
Ray acquiesce doucement aux paroles de J’Onn, un sourire calme sur le visage.

« Oui, c’est John. Après la… chute d’Amanda Waller, le Président Suarez a été élu et il a choisi de refonder l’A.R.G.U.S., en nommant une personnalité forte et appréciée de tous ; John, donc, qui a déplacé le siège de l’A.R.G.U.S. ici, à Coast City, et a recruté auprès des Héros mais aussi des Vilains repentis.
John a… aussi décidé de sanctionner, ceux qui avaient fauté. Par exemple, j’ai été intégré de force à l’A.R.G.U.S., après avoir été parmi les Recrues de Waller, mais c’est légitime ; et l’A.R.G.U.S. fonctionne bien, vraiment.
Nous avons notamment protégé Coast City contre des Rebelles Atlantes manipulés par Arès, qui attaquait le monde après avoir corrompu et soumis Diana… et l’A.R.G.U.S. a aussi libéré des prisons secrètes de Waller. Bref, l’A.R.G.U.S. est devenue une organisation positive – et nous serions ravis de t’avoir avec nous. »


Son sourire s’agrandit, alors qu’il hoche la tête positivement.

« Veux-tu que je demande à Etta Candy, qui gère l’administratif et la logistique, de te contacter ? »

Son expression joyeuse change, légèrement, quand le Martien évoque Bruce et ses dérives.
Palmer soupire, secoue la tête et hausse les épaules ; certaines choses ne changeront, hélas, pas.


« Ouais, Bruce a des torts… je comprends son idée, hein, mais la forme est inacceptable. Pour tout dire, après Waller, Bruce a récupéré la Boîte-Mère laissée par Mister Miracle à la Justice League International qui avait été montée par Hal et Barry, et il a eu alors une… vision, d’une attaque à venir des Paradémons.
Il a alors recréé la Justice League, en piégeant les Paradémons à Opal City ; la ville a été détruite, mais l’invasion a été stoppée. Hélas, le groupe a alors compris que Darkseid était lié… et Bruce a enquêté, conclu un accord avec Desaad – oui, oui, Desaad – et l’a présenté comme un allié à la J.L. ; mais Desaad a trahi lors de sa présentation à l’équipe, et Bruce a alors révélé que c’était un piège pour pister Darkseid… et ça ne s’est pas aussi bien passé qu’on le pensait.
Bref, Bruce a voulu bien faire, mais il a menti et manipulé la J.L. pour cela… et ça n’est pas bien passé. »


Atom soupire encore, puis reprend.

« Voilà où on en est… c’est super que tu veuilles revenir, j’apprécie beaucoup. Je vais organiser bientôt une réunion, ça te dit ? »

Malgré les difficultés, le scientifique sourit.
Avec J’Onn, le groupe va se reconstruire et redevenir ce qu’il était – ce qu’il aurait toujours dû être ; et ça fait du bien !


(HJ/ Je ne sais pas si tu veux que le sujet continue forcément longtemps, tu me diras. Wink /HJ)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3185-atom-sa-petite-histoire-dans-la-gra
Invité

MessagePosté le: Mer 11 Avr 2018 - 20:26
« Bien sûr, j’Attendrai qu’elle me contacte, Ray. J’en serai ravi. »

J’Onn sourit, il est content de se sentir de nouveau impliqué, et ce grâce a son ami, qui est content de le ravoir à ses côtés. J’Onn avait été à la dérive ces derniers mois, sans but ferme, et il n’aimait pas cette sensation. Il aimait se sentir utile, et être au cœur de l’action, ce qui pour être honnête, lui avait manqué ces derniers temps.

C’est pourquoi il était revenu sur Terre. Il avait besoin de se retrouver dans l’action, et de se sentir de nouveau… chez soi. Parmi des gens qui étaient ses amis et lui faisaient confiance.

Alors il saute avec enthousiasme sur l’offre d’Atom de rejoindre la Ligue, et de rejoindre les rangs de L’A.R.G.U.S. Non seulement pourra-t-il de nouveau se sentir a sa place, mais il pourra commencer a vrai8ment mettre derrière lui les derniers mois.

« J’avais cru comprendre que les Néo Dieux avaient tous disparu… Mais Darkseid et Desaad au moins ont fait leur réapparition? Ce sont des nouvelles bien inquiétantes… » J’Onn commente sombrement, il a eu affaire aux sbires d’Apokolips bien trop souvent par le passé. Darkseid en particulier ne doit pas être prit à la légère, et il le sait. « Que comptez-vous faire a propos de Darkseid et des autres? S’il est réapparu nous allons devoir lui faire face, tôt ou tard. »

EN effet, c’est inquiétant, mais aussi… un peu excitant, après des mois d’inactivité. Et J’Onn ressent pour la première fois ce petit frisson d’anticipation qui précède l’action. Et il l’accueille avec joie. Il ajoute enfin avec un hochement de tête ferme.

« S’il y a réunion, je viendrai, tu peux compter sur moi. Contacte-moi pour me dire quand et je serai présent. »

HJ:
 
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 21/11/2015
Messages : 1011
DC : Mister Miracle ; The Bat ; Fate ; Lex Luthor.
Localisations : Ivy Town


MessagePosté le: Jeu 12 Avr 2018 - 8:03
Ray sourit, sincèrement.
Il est soulagé de voir que son amitié avec J’Onn puisse obtenir une autre chose, et il est satisfait de constater que ce dernier dispose toujours de l’envie d’aider – à son niveau, et même à un niveau plus global.
Au fond, il n’en doutait pas… mais obtenir confirmation est agréable ; tout comme savoir qu’il va pouvoir compter sur lui, dans l’A.R.G.U.S. et la Justice League.


« Parfait… Etta t’appellera, alors. Et je ne doute pas qu’elle prépare des petites douceurs pour ton premier jour. »

Son expression positive s’évapore, néanmoins, quand le Martien évoque les Néo-Dieux et leur menace ; le sujet est grave, et sérieux.

« Ils ont disparu… mais ils reviennent, en fait. Ils se réincarnent. Mister Miracle a précipité la Fin du Quatrième Monde, qui correspond à leur existence – mais a brisé un cycle, qui a libéré les Néo-Dieux ; qui disposent, désormais, de l’opportunité de renaître, libérés du cycle.
Mais ils renaissent, oui. Mister Miracle est mort, mais a été réincarné, dans une version proche… mais différente, sur certains points ; et Darkseid doit faire de même. Et nous devons l’arrêter, déjà… mais nous étudierons les possibilités en réunion, ça sera plus simple. »


Palmer sourit, néanmoins, quand J’Onn confirme sa présence ; un soulagement de plus.

« Merci, mon ami. Merci pour tout. »

Il le fixe alors, ému – avant de tourner son regard sur l’horizon.
Il soupire, alors.
Il est bien. Il a retrouvé un ami. Il a récupéré un allié.
Qu’importe la menace, qu’importe le danger ; ça ira. Maintenant, ça ira.


(HJ/ Oui, on peut s’arrêter là Smile merci pour ce super RP, une fois de plus ! /HJ)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3185-atom-sa-petite-histoire-dans-la-gra
Contenu sponsorisé

MessagePosté le:
Revenir en haut Aller en bas
 

I'll be there for you [Martian Manhunter]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» DC: MARTIAN MANHUNTER Mini-Busts
» JUSTICE COVER COLLECTION#3 : MARTIAN MANHUNTER ART PRINT BY ALEX ROSS
» Martiaformation [Martian Manhunter]
» Quiproquo Thanagarien (P.V. Martian Manhunter et Space Ranger)
» Martian Manhunter (FINI!)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: La Terre :: Coast City-