Outlaws... nouvelle version? [feat. Selina Kyle]

Inscription : 20/10/2017
Messages : 156
DC : Diana Prince ; Jessica Cruz ; Koriand'r
Localisations : Gotham
MessagePosté le: Mar 20 Mar - 21:10


Outlaws...nouvelle version?Selina Kyle
Gotham était une malédiction dont on ne se libérait jamais vraiment. Après ce qu’il s’était passé avec Double Face, Jason s’était tiré vite fait bien fait, histoire de tenter le sort. Loin de la ville maudite, loin de la pourriture qui y poussait, des nuages, de la pluie et des affichages néons aux tentations perverses, loin de lui, surtout. Il avait espéré un miracle, comme s’il était le genre de personne à qui les miracles arrivaient. Mais sa colère ne s’était en rien diminuée, et le sentiment d’impuissance qui lui avait laissé un goût amer dans la bouche suite à son dernier face à face avec le Chevalier Noir s’était à peine dissipé. Jason en avait assez. Il avait assez vu, assez subi, les pratiques dépassées de son ancien mentor. Il avait laissé Gotham derrière lui, oui, mais Gotham, elle, ne l’avait jamais laissé. Jason revenait, après des semaines, et cette fois, il ne se laisserait plus piétiner par le signe dans le ciel. Il était né ici lui aussi. Il y avait perdu sa famille également. Et il était temps que les coupables paient leurs dettes.

Il n’avait pas longtemps hésité sur le premier acte de sa confiance. Après tout, il n’avait pas été le seul dans cette banque à regarder avec dégoût et incompréhension le grand héro de cette foutue porcherie risquer sa vie pour un meurtrier, un monstre. S’il voulait mener sa campagne à bien, il lui faudrait un partenaire. Il lui fallait quelqu’un qui n’hésiterait pas à frapper, fort et de façon létale. Il ne lui avait pas fallu bien longtemps pour trouver qui contacter.

La contacter, ceci dit, était une autre paire de manche. Mademoiselle Kyle n’était pas vraiment sur l’annuaire. (Oui, Jason avait regardé.) Et puisque passer via Bruce était hors de question, il avait fait ses devoirs tout seul. Il savait d’expérience que Selina avait pris à coeur la cause des prostituées de Gotham, des jeunes femmes oubliées par la société et mises à mal, alors il avait fait passer un message après avoir évité à l’une d’entre elles de se faire tabasser par un porc de la haute. Un simple message, que Selina comprendrait. Et si elle comprenait, elle viendrait le voir. Un message des plus simples.

Il est temps de lui rendre la monnaie de sa pièce.

Avec ça, une date, une heure et un endroit précis, et le tour était joué. Si Jason n’avait pas raté son poème, il aurait un rendez-vous ce soir – pas galant, certes, mais des plus excitants malgré tout. Selina et lui avaient quelque chose en commun, après tout. Une vengeance à assouvir qu’on leur avait retiré sous prétexte de concepts moraux complètement désuets et inapplicable pour les monstres auxquels ils faisaient face. Il était temps de changer les règles du jeu : Gotham ne méritait pas la moindre douceur. Bruce avait tort. Il avait toujours eu tort.

Debout sur le toit du club où il avait donné rendez-vous à Selina, Jason attendait, patiemment, les yeux rivés dans la direction générale du commissariat. Le Bat-signal s’était allumé quelques instants plus tôt, et il s’en réjouissait silencieusement. Si Gordon occupait Bruce avec un cambriolage de bas étage ou autre, lui et Selina aurait le champ libre pour enclencher le premier engrenage de son plan. Quand le Bat-Signal se rallumerait, il serait déjà trop tard. Bruce avait l’habitude, en règle générale, d’être trop tard.

Un léger froissement attira son attention derrière lui, et Jason ne put s’empêcher un léger sourire en reconnaissant le bruit particulier de la combinaison de Catwoman. Elle était venue.

Il se retourna et se retrouva face à la femme aux griffes. Elle était sur ses gardes - comment ne pas l’être? - mais si Jason avait bien un cible en tête ce soir, ce n’était pas elle. Loin de là.

Il lui montra ses deux mains, histoire de souligner le fait qu’il n’avait aucune arme braquée sur elle.

« Tu es venue, » dit-il simplement. « Je n’étais pas sûr que tu ais mon message. »

Il croisa doucement les bras.

« Avant tout, avant qu’on commence à se méfier l’un de l’autre parce que c’est qu’il m’a appris à faire et que tu me voies toujours comme un de ses soldats, écoute ce que j’ai à te dire. »

Il désigna d’un signe de la main le club sous ses pieds. Le quartier était miteux, dangereux, mais de la musique jazz sortait du club et des voitures toutes plus luxueuses les unes que les autres ne cessaient de s’arrêter devant pour laisser sortir la clientèle la plus pourrie de Gotham. Voilà ce que c’était de vivre loin de la Tour Wayne : on monte les échelons du crime pour avoir un peu de plaisir en enfer, ou on bouffe la poussière laissée par les chaussures des riches. La mafia était protégée par sa puissance et son influence. Jason s’en foutait.

« Tu es au courant, j’imagine, des sept prostituées mortes ces dernières semaines. Retrouvées mortes dans la baie, tout indique un serial killer aux goûts douteux. Je me suis penché sur l’affaire, et j’ai remonté la piste jusqu’ici. Tout porte à croire qu’il choisit ses victimes parmi les filles envoyées au club par les macs de la ville. J’ai son identité. »

Il pencha légèrement la tête sans lâcher Selina du regard, puis retira son casque. Inutile de cacher son identité avec elle. Elle l’avait vu dans le costume de Robin.

« Il faut qu’on parle. J’ai quelque chose à te proposer. Et si tu es d’accord, je te donne son nom. Mieux que ça encore. Je t’aide à lui régler son affaire. » Il marqua une pause, voulue. « Définitivement.. »

© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 21/09/2017
Messages : 197
DC : Shiera Sanders/Hawkgirl
Situation : Désespérée
Localisations : Gotham
MessagePosté le: Sam 24 Mar - 22:03
Outlaws... nouvelle version ?
feat. Jason Todd

Les jours passent et les nuits aussi. Toutes sont différentes et toutes n'ont pas la même saveur... Aucune n'a la saveur de la dernière nuit passée avec le chevalier noir... Oh je suis une grande fille et même si mon petit coeur a mal, je prend sur moi et je fais tout pour m'occuper l'esprit. Certaines préfèrent boire du vin, manger de la glace et se lamenter devant des films romantiques... Ce n'est pas mon cas... Moi, quand j'ai mal, quand je ne suis pas bien, il n'y a que les choses de valeur qui réussissent à me faire me sentir mieux. C'est donc en toute logique et dans l'unique but de me soigner que je m'amuse toutes les nuits à voler, cambrioler... Ma blessure me fait toujours mal mais c'est quand même plus supportable et puis de toute façon, même si j'avais encore mal, il est hors de question que je reste enfermée dans ce petit appartement minable...

Accroupie sur le rebord d'un toit, je fixe le bat-signal qui s'affiche haut dans le ciel. Ce soir, je ne vais pas avoir à faire à lui, ce soir il va être occupé et c'est très bien comme ça. Si il y a bien une chose que je veux absolument éviter, c'est de croiser sa route. J'ai besoin de me sevrer, de me sevrer de sa présence, de me sevrer de lui, tout simplement. Ce soir, comme tout les soirs depuis quelques semaines, je pourrais me contenter de partir à la recherche de grosses pierres à voler mais non. Ce soir, contrairement aux autres soirs, je vais travailler en duo. Imaginez la surprise que j'ai eu lorsqu'une prostituée est venue me trouver pour me faire passer un message de la part de Red Hood, Jason Todd, le petit soldat de B.

Elle m'a raconté ce qu'il s'est passé... Bien entendu, je suis au courant de toutes ces agressions et cela fait même quelques jours que j'enquête sur ce qu'il se passe... mais il y a encore quelques jours, j'étais loin de m'imaginer que Todd referait surface à la manière d'un chevalier servant... Oh je sais bien qu'il ne lui a pas sauvé la vie par pur geste charitable, je le connais bien assez pour savoir que si il l'a fait, c'est tout simplement parce qu'il avait besoin d'un messager. Donc me voici, perchée sur une corniche à attendre patiemment l'heure du rendez-vous.

Je ne quitte pas des yeux la lueur dans le ciel et je remercie Gordon de bien vouloir occuper B... J'espère seulement qu'il sera occupé le temps nécessaire pour nous laisser tranquille... C'est seulement à l'heure prévue du rendez-vous que je me met en chemin. Je passe par les toits, j'évite d'être vue, je me faufile derrière les cheminées, je m’agrippe aux corniches et je finis par atterrir, toute en légèreté, sur le toit de l'immeuble où le rendez-vous m'a été donné. Je me redresse lentement, je sors les griffes. Jason est là, de dos. Je ne le lâche pas des yeux et je m'avance de quelques pas vers lui. Il se tourne vers moi et lève ses mains pour me montrer qu'il n'est pas armé. Je ne range pas mes griffes pour autant et je hausse un sourcil.

"Tu savais que j'allais venir... tu sais très bien que la curiosité est mon vilain défaut..."

Les bras le long du corps, je ne le quitte pas des yeux. Je me méfie de tout ses mouvements et je suis prête à lui arracher le visage si il tente quoi que ce soit. Je me mure dans le silence alors qu'il se lance dans une plaidoirie. Plus il parle, plus les secondes passent, plus je suis intriguée par ce qu'il me dit. Ma curiosité finit d'être piquée quand il m'avoue connaître l'identité de celui qui tue et terrorise les prostituées de Gotham. Sans bouger, je détourne le regard légèrement pour observer le club en question.

"Qu'est-ce que tu veux de moi... Ne me fais pas croire que tu fais ça juste par charité..."

Je tourne mon visage vers lui et un sourire se dessine sur mes lèvres.

"On est pareil Todd... Toi comme moi... on veut toujours quelque chose en retour."

Je croise les bras et j'attend. J'attend qu'il me dise clairement ce qu'il veut de moi.

©️ nightgaunt


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 20/10/2017
Messages : 156
DC : Diana Prince ; Jessica Cruz ; Koriand'r
Localisations : Gotham
MessagePosté le: Lun 26 Mar - 18:04


Outlaws...nouvelle version?Selina Kyle
Jason se rappelait de sa rencontre avec Selina Kyle, de la toute première fois où il avait aperçu le bout du fouet de la cambrioleuse. Elle lui avait paru grande à l’époque, intimidante – oh elle l’était toujours, mais… différemment. Il avait appris son nom depuis cette époque-là, et elle le sien. Il avait découvert, sous son attitude de tigresse, des soucis humains et une certaine vulnérabilité. Elle était venue à son enterrement, il avait vu les photos. Probablement pas pour Jason, non. Pour lui. Pour lui apporter son soutien. Il n’avait pas la prétention d’affirmer connaître la nature de sa relation avec Bruce, mais il savait une chose : elle avait donné. Elle avait beaucoup donné, et quand elle avait perdu sa fille aux mains d’un psychopathe, Bruce lui avait refusé la seule chose qui, peut-être, pourrait l’aider à tourner la page.

Oh, elle avait raison. Plus raison que ce qu’elle croyait. Ils étaient, en effet semblables. Ils avaient donné, tous les deux. Mais ils n’étaient jamais repartis gagnants.

« Tu as raison. Je veux quelque chose, » affirma-t-il. « Mais tu te trompes si tu penses que je suis là pour marchander. »

Il se redressa de toute sa hauteur, la colère qui ne s’éteignait plus jamais léchant la surface de sa peau. Il allait gagner la partie cette fois-ci. Echec et mat. Que Bruce essaie de l’en empêcher, tiens. Qu’il essaie.

« Je ne suis plus Robin, tu sais. Je ne l’ai pas été depuis un sacré bout de temps maintenant, alors tu peux arrêter me voir comme un de ses… enfants. Je suis mort à cause de ses idéaux, et il m’a enterré sans même essayer de me venger, sans même punir celui qui m’avait fait ça. C’est fini pour moi. » Il marqua une pause avant de reprendre, sa voix un peu plus posée. « Et si je ne me suis pas trompé sur ce que j’ai vu dans cette foutue banque, c’est fini pour toi aussi. »

Il fit un pas vers elle, conscient qu’il devait lui présenter son petit projet sous le meilleur jour. Elle n’était pas stupide, loin de là, et la preuve la plus flagrante était qu’elle n’avait rien tenté contre Double-Face malgré son désir de vengeance probablement toujours bien réel. Pourtant, et il en mettrait sa main à couper, elle savait probablement exactement où était Dent. Et pourtant, il était toujours en vie. Parce que c’était la ville de Bruce, la ville du Batman. Son territoire, ses règles. C’en était assez.

« Ce que je veux, » commença-t-il, « c’est une partenaire. Je veux qu’on reprenne cette ville ensemble. Je veux éliminer ceux qui méritent de l’être, définitivement, au lieu de détourner le regard comme il le fait. Je veux voir le Joker mort, une bonne fois pour toute. Si nous travaillons ensemble, nous avons une chance. Je t’aide pour Dent, tu m’aides pour le Joker. C’est du gagnant-gagnant. »

Il eut un geste vague vers le club sous leurs pieds.

« L’identité de ce salaud n’est que le début. Après ce qu’il a fait, il ne mérite pas Blackgate, ou Arkham. C’est le cimetière qui lui faut. Voilà ce que je t'offre. Si on joint nos ressources, toi et moi, on n’aurait plus à le craindre. Je sais pourquoi tu n’as pas encore tué Double-Face. Tu sais qu’il te tomberait dessus aussitôt fait. Si tu acceptes de bosser avec moi, ce sera fini tout ça. Fini les demi-mesures. Fini de tout perdre. »

Il la dévisagea un instant.

« Qu’en penses-tu ? »


© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 21/09/2017
Messages : 197
DC : Shiera Sanders/Hawkgirl
Situation : Désespérée
Localisations : Gotham
MessagePosté le: Ven 6 Avr - 16:25
Outlaws... nouvelle version ?
feat. Jason Todd

Debout, immobile, j'observe Jason sans cligner des yeux. Il veut quelque chose en retour, je le sais. De toute façon ce ne serait pas la première fois qu'il me fait ce coup, donc... j'attend de voir, avec une certaine curiosité je dois dire, ce qu'il a l'intention de me demander en échange d'une quelconque aide de ma part. Les bras croisés, je ne le quitte pas des yeux et un sourire vient se dessiner sur mes lèvres lorsqu'il m'avoue qu'effectivement, il veut bien quelque chose. Je hausse un sourcil quand il me dit que je me trompe alors que je pense qu'il souhaite marchander. D'un geste rapide de la main, je balaye l'air, toujours un léger sourire dessiné sur mon visage.

"Voyons, j'ai un peu de mal à te croire..."

Par simple réflexe, je fais un pas en arrière au moment où Jason se redresse de toute sa hauteur. Je ne lui dirai pas mais c'est quelqu'un que je respecte... Il a vécu tellement de choses... c'est le genre de personne qu'on veut avoir dans son camp et pas dans le camp ennemi même si je ne sais pas si je suis capable de lui faire confiance à long terme.

Je garde le silence alors qu'il reprend la parole. Bat'... Jason comme moi, on a un gros soucis avec le justicier... mais je pense que celui que Red Hood a avec lui est tout de même plus important que le mien... D'ailleurs, j'essaye de m'imaginer comment il aurait réagi si j'avais été dans la même situation que Jason... C'est bête mais je n'arrive pas à l'imaginer en train d'essayer de tout faire pour m'aider... Alors que Todd continue son monologue, je ne peux pas m'empêcher de faire une réflexion au sujet de la chauve souris...

"B. et sa constipation émotionnelle... irrécupérable..."

Même si je ne peux pas nier que mes sentiments pour le justicier sont importants, je peux tout à fait dire que c'est le genre de mec qu'on a envie de coller dans un mur tellement il nous exaspère. Et concernant ce qu'il s'est passé la fameuse nuit à la banque, non il ne se trompe pas... Il n'a pas besoin d'en savoir plus et encore moins de savoir que B et moi, nous nous sommes quittés dans d'autres circonstances.

Il pique mon intérêt lorsqu'il prononce le nom du Joker et celui de Dent. Je sais que même si B l'a vu tomber dans un trou, ce fumier a parfaitement pu s'en tirer et je veux m'en assurer. Seulement je veux faire ça sans lui, sans avoir la chauve souris dans les pattes. Et je suis d'accord avec Todd, le fumier qui fait subir ça aux prostituées de la ville doit souffrir. En fait, à ce moment de la discussion, j'ai déjà pris ma décision, mais je préfère me taire et le laisser argumenter, juste pour voir. C'est seulement quand il me demande ce que j'en pense que j'ai une réaction. Je me pince les lèvres et sans rien dire, je sors les griffes.

"Allons faire danser ce fumier..."
©️ nightgaunt


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 20/10/2017
Messages : 156
DC : Diana Prince ; Jessica Cruz ; Koriand'r
Localisations : Gotham
MessagePosté le: Lun 16 Avr - 18:31


Outlaws...nouvelle version?Selina Kyle
Ce serait mentir que de dire que Jason était venu à ce petit rendez-vous improvisé empli d’une confiance inébranlable. Oh, il n’avait jamais douté que Selina se montrerait. Comme elle l’avait si bien dit elle-même, la curiosité était le propre des chats, et Selina ne dérogeait pas à la règle. Mais s’il avait essayé maintes fois d’imaginer sa réaction face à sa proposition, il n’était jamais arrivé à une conclusion qui lui avait semblé sûre à trois cent pour cent. Il savait que Selina volait de ses propres ailes et qu’elle ne défendait, au final, que ses propres intérêts et ceux des femmes délaissées de Gotham – un projet des plus louables, la propre mère de Jason ayant fait partie de ces âmes brisées par les haut talons de Gotham City. Il savait qu’elle tiendrait sa vengeance contre Dent à cœur, mais quant à être sûr de ce qu’elle était prête à faire pour l’assouvir ? Trop de variantes et d’inconnues dans ce calcul là. Elle était, après tout, attachée à Bruce, à un niveau qu’il ne pouvait imaginer. Serait-elle prête à le trahir ? Parce que ce que Jason venait de proposer n’était ni plus ni moins une trahison de ce qui faisait le fondement de Bruce Wayne et de son alter-égo nocturne. Il ne leur pardonnerait jamais.

Et Jason savait qu’il était prêt à encaisser ce coup dur (malgré le fait que lui aussi, à ses plus grands regrets, continuait de… tenir à cette vie que Bruce lui avait, il y avait si longtemps, offerte). Mais Selina serait-elle prête à en faire de même ?

Leurs regards se croisèrent et il réalisa qu’elle allait dire oui. Elle était sur le point d’accepter, et Jason se tenait un peu plus proche de sa vengeance contre le Joker. Parfait.

Il sourit en guise de réponse, et enfonça son casque sur sa tête.

« Très bien, partenaire, » lança-t-il sur un ton un peu taquin.

Histoire de tester le terme – qui au final ne sonnait pas si mal que ça. Il s’était déjà battu aux côtés de Catwoman au service de la G.O.D après tout, et il préférait largement l’avoir de son côté. Elle était un atout de taille, et des atouts, Jason en allait avoir grandement besoin. C’était électrisant d’avoir un train d’avance sur la grande chauve-souris de Gotham.

« Allons servir une bonne tasse de réalité à ces enfoirés. »

Il fit signe à Selina de se rapprocher et se tourna vers le rebord du toit sur lequel ils se tenaient. Ils surplombaient l’allée sombre qui longeait l’arrière du club, loin des projecteurs et de la richesse exposée à outrance de la devanture de l’établissement. Ici, l’endroit ne ressemblait ni plus ni moins à ce qu’il était vraiment : un repaire de gros bras, de chefs de gangs et l’endroit parfait pour blanchir sa petite monnaie. Les étincelles et autres illusions des grandes portes dorées étaient oubliées, et le seul moyen d’entrée dans le club par l’arrière était une simple porte à l’aspect métallique (renforcée, se rappela Jason). A la place des portiers et voituriers de la façade avant se tenaient deux gros bras. Ils portaient la panoplie complète des hommes de main interchangeables : costume trois pièces noirs, lunettes de soleil (dans la nuit ? erreur fatale) et oreillettes.

Un pied sur le rebord du mur et le bras appuyé sur son genou, Jason désigna les deux gardes à Selina d’un geste plus ou moins désinvolte.

« C’est notre porte d’entrée, » lui expliqua-t-il. « Ils ne sont que deux – typique de l’égo et du sentiment de supériorité à vomir de la pourriture de cette ville. Ce ne sera pas un problème pour nous. Ils n’auront pas le temps de sonner l’alarme. »

Il releva la tête vers Selina.

« J’ai les plans du club, et j’ai pu pirater leur réseau de vidéosurveillance, mais il y a des pièces sans caméra là-dedans. Je n’ai donc qu’une vague idée du nombre de gardes et autres babouins bodybuildés qu’on trouvera à l’intérieur. Ca risque de chauffer. » Sa voix prit un ton amusé pour refléter le sourire en coin qu’il affichait maintenant. « Mais j’imagine qu’à nous deux, il n’y a pas de quoi se faire de mauvais sang. »


© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 21/09/2017
Messages : 197
DC : Shiera Sanders/Hawkgirl
Situation : Désespérée
Localisations : Gotham
MessagePosté le: Ven 20 Avr - 15:49
Outlaws... nouvelle version ?
feat. Jason Todd

Avec Jason on a déjà travaillé ensemble pour la GOD, pourtant je ne peux pas m'empêcher de rester sur mes gardes. Justement, vu que j'ai travaillé avec lui, je sais très bien de quoi il est capable et je sais aussi que c'est le roi du "je te la met à l'envers" donc bon... Je suis déjà de nature méfiante, mais là, je n'ai pas le droit à l'erreur. Pour la confiance, on verra ça plus tard. Jason me connaît très bien puisque je suis sûre qu'en me donnant ce rendez-vous, il savait déjà que j'allais accepter sa proposition. Après tout, dans l'histoire on sera tout les deux gagnants non ? alors pourquoi je dirai non ? surtout qu'il s'agit des prostituées et tout le monde (ou presque) sait que ce sont en quelques sortes mes protégées. Je ne supporte pas qu'on leur fasse du mal...

Alors que Jason remet son casque en prononçant le mot "partenaire", je me contente seulement de hocher la tête. J'installe mes lunettes et je jette un dernier coup d'oeil à mes équipements avant de lui répondre.

"Allons apprendre la politesse à ces fumiers oui..."

J'avais une haine ultra prononcée pour tout les gros porcs de Gotham et tout particulièrement pour ceux qui pensaient que l'argent leur donnait tout les droits. Indirectement, je ne peux pas m'empêcher de penser à mon ex mari qui ne se faisait pas prier pour me battre quand il estimait que c'était nécessaire. J'espère que cette ordure est déjà mort et enterré ou alors qu'il gît dans un caniveau, la bouche ouverte.

Tout comme Red Hood, je m'approche du bord du toit pour observer les environs. Je note tout les détails qui pourraient nous servir même si je me doute que Jason a pris soin de tout préparer. Je suis plus du genre à la jouer improvisation mais ce soir, ce n'est pas moi qui mène la danse, je ne fais que suivre le tempo donné par l'homme au casque. Du haut de notre perchoir, on voit très bien que l'endroit n'est pas le genre qui donne envie aux gens bien élevés d'entrer... ça sent le fric, la corruption, la drogue à plein nez et j'ai horreur de ces odeurs. Du regard, je suis la direction que me montre Jason et un sourire se dessine sur mes lèvres lorsque j'aperçois les deux types qui surveillent l'entrée. Deux ? Du petit lait pour nous, on va en faire qu'une bouchée... et c'est tellement jouissif de savoir qu'ils ne s'attendent pas du tout à ce qu'on leur tombe dessus.

Je tourne le visage vers Jason alors qu'il se tourne vers moi. Je souris, avant de lui répondre.

"Généralement ce genre de mec n'est pas trop doué pour réfléchir... donc crois moi, c'est du gâteau."

Oui, je suis sûre que je ne prend pas de risque en disant ça. Je sais de quoi Jason est capable et je sais, surtout, de quoi je suis capable. Ces types, là dedans, vont prendre la raclée dont ils se souviendront toute leur vie.

"Ils vont avoir tellement peur qu'on va les entendre geindre et appeler leur môman...."

©️ nightgaunt


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 20/10/2017
Messages : 156
DC : Diana Prince ; Jessica Cruz ; Koriand'r
Localisations : Gotham
MessagePosté le: Dim 29 Avr - 21:22


Outlaws...nouvelle version?Selina Kyle
Tout les deux penchés par-dessus le muret qui longeait le rebord du toit, ils étaient invisibles, et les deux gardes du corps en contrebas n’avaient aucune idée de ce qui était sur le point de leur tomber dessus. Dans cette position, le costume de Selina semblait presque briller dans le noir, le matériau luisant sous les quelques rayons jaunâtres de la lampe sinistre sous laquelle les gardes s’étaient rassemblés. Son visage semblait coupé en deux, une partie dans l’ombre et l’autre dans la lumière, ses traits durcis par le jeu de lumière dont elle était le support inconscient. Jason supposait que c’était là un bon moyen de résumer Selina Kyle : à moitié ombre, à moitié lumière. Il ne l’avouerait probablement jamais – même pas sur son lit de mort – mais à une époque qui semblait maintenant remonter à une éternité, alors qu’il portait un tout autre costume, il avait eu, comme qui dirait, un petit… penchant pour la cambrioleuse. Elle semblait être tout ce qu’on pouvait aspirer être : liberté, talent et indépendance. Une mort et bien d’autres tragédies plus tard, et Jason était là, sur le point de travailler avec elle. Gotham n’avait pas réussi à croquer Catwoman et s’il n’était plus du genre à rêver d’un possible futur, elle restait quand même un sacré modèle. A l’époque, jamais il n’aurait rêvé d’être en mission avec Selina Kyle seule. A dire vrai, il travaillait seulement dans la lumière, dans ce temps-là. Maintenant, il était comme elle, un pied dans chaque camp. Pour le moment.

« Okay, » dit-il en se sortant de ses pensées. « On s’occupe d’eux et on rentre directement. L’homme qu’on cherche s’appelle Matthew Smith. Un nom aussi insipide que son propriétaire. Il est à l’intérieur, je m’en suis assuré, probablement dans un des salons privés, en train de choisir sa future victime. Je saurai où aller, une fois à l’intérieur, alors mieux vaut rester ensemble. »

Il marqua ensuite une pause et dévisagea la cambrioleuse, pensif. Il savait pourquoi il faisait ça, et elle savait probablement pourquoi elle le faisait aussi, mais il restait un éléphant dans la pièce dont ils avaient à peine parlé. Ou plutôt, une chauve-souris. Jason avait grandi dans le manoir, grandi dans la Bat-Cave et entre deux leçons de Bruce Wayne, ce qui lui avait donné le privilège d’assister aux premières loges de ce qu’il se passait entre Selina et son père adoptif. Si lui avait décidé de prendre ses distances, où en était-elle ?

Et quel serait ses choix quand Bruce leur tomberait inévitablement dessus une fois leur vengeance enclenchée ?

« Il faut que je te dise, » commença-t-il doucement, les deux gardes en contrebas oublié. « Quand j’ai mis au point notre plan d’attaque, je n’ai pas envisagé une seule seconde d’entrer en tant que clients dans le club. On aurait pu se faire passer pour des requins du business au portefeuille bien rempli et régler ça sans remous. Mais ce n’est pas ce que je veux. Je veux que l’histoire fasse rapidement le tour de la ville, je veux que tout le monde en parle – surtout eux, les criminels. Je veux qu’ils comprennent que plus personne n’est à l’abri du status quo du Batman. »

Il marqua une pause.

« Et lui aussi saura. Rapidement. Il cherchera à nous arrêter. »

Est-ce que tu sauras faire face ? était plus que sous-entendu dans le ton de sa voix, mais aussi, et surtout, est-ce que tu es prête à mettre en danger ce que vous avez, tous les deux ?. Il n’était pas étranger à la notion de sacrifice, et il ne se rappelait que trop bien de ce que c’était d’être Jason Todd et pas seulement une identité secrète. Il n’était plus que Red Hood, légalement mort et enterré. Sa vie, aux yeux de la société, n’était plus. C’était facile, comme ça, de ne pas avoir d’attache. Mais elle était différente. Elle n’était pas seulement Catwoman. Elle était aussi Selina Kyle. De même sorte que Bruce existait au-delà de Batman.


© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 21/09/2017
Messages : 197
DC : Shiera Sanders/Hawkgirl
Situation : Désespérée
Localisations : Gotham
MessagePosté le: Jeu 3 Mai - 14:40
Outlaws... nouvelle version ?
feat. Jason Todd

Les yeux rivés sur les types qui surveillent l'entrée, je ne me rend pas compte que mes traits deviennent plus durs. Je hais tout ces gens, je hais ceux qui profitent du malheur des pauvres gens de cette ville et je ne supporte pas qu'ils s'en prennent aux plus démunis... surtout quand il s'agit de prostituées. Je ne suis pas tueuse à gage et encore moins portée sur les armes à feu mais il y a certaines personnes qui mériteraient que je fasse une exception.

Je ne lâche pas les mecs des yeux... même quand Todd reprend la parole. Il me donne l'identité de l'assassin et à ce moment précis, je promet d'en faire une cause personnelle. Si certaines choses ne s'étaient pas passées dans ma vie, je serai peut-être, sûrement, moi aussi obligée de travailler dans la rue, de vendre mon corps à des gros porcs pour survivre... Je fronce les sourcils alors que Jason me parle de ce type. Oh je n'en doute pas qu'il est là... je sais que Jason a pris les mesures nécessaires et je sais aussi que si il est là, c'est sûrement parce qu'il doit être en train de jeter un coup d'oeil à son "inventaire"... Rien que d'y penser ça me fout la nausée et j'espère avoir l'occasion de lui couper l'envie de recommencer... J'hoche la tête pour bien montrer que j'ai compris les directives de l'homme au casque. Il connaît les plans de l'endroit, moi non... Alors je ne vois pas pourquoi je serai tentée de partir de mon côté...

Je finis par me redresser et je jette un dernier coup d'oeil à mes griffes acérées. Lorsque Jason m'annonce qu'il doit me dire quelque chose, je me tourne vers lui, curieuse et intriguée. Je croise les bras sous ma poitrine après avoir pris soin de ranger les griffes et j'attend... J'attend qu'on s'élance et qu'on aille faire respecter la loi à notre façon.

Mais au lieu de se lancer, Jason préfère me poser une question qui me laisse de marbre, bien qu'elle me destabilise. Je laisse échapper un soupir et je secoue la tête avant de lui répondre, sans pour autant le regarder.

"Tu crois vraiment qu'il va venir ? Je ne pense pas..."

Mes mâchoires se crispent et je ne peux pas m'empêcher de me dire qu'il vaudrait mieux qu'il ne se pointe pas. Smith n'est pas un assez gros poisson pour lui donc je ne vois pas ce qu'il viendrait faire par ici... à part nous causer des ennuis.

Je marque une pause et je tourne mon visage vers Jason. Mon regard appuie le sien pour qu'il comprenne que je ne plaisante pas et que même si il s'agit de la chauve souris, il est hors de question qu'il me prenne pour une faible.

"Tu veux qu'on arrête de te toujours penser que tu es son larbin ? Alors arrête de penser que je suis son animal de compagnie docile..."

Je sais que pas mal de monde me reproche cette relation, que je ne suis ni du côté des bons ni du côté des méchants mais je m'en moque. Je suis du côté de ceux qui ne peuvent que m'aider dans la vie, surtout financièrement, et Batman est loin d'être quelqu'un qui m'aide à avancer... Au contraire, à chaque fois qu'on se voit, j'ai l'impression qu'on recule plus qu'on avance.

"Arrête de me prendre pour un animal sans défenses et allons-y."

©️ nightgaunt


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 20/10/2017
Messages : 156
DC : Diana Prince ; Jessica Cruz ; Koriand'r
Localisations : Gotham
MessagePosté le: Dim 6 Mai - 23:32


Outlaws...nouvelle version?Selina Kyle
Jason avait longtemps hésité à mettre son idée en pratique. Monter une équipe, à la rigueur, n’était pas stupide. Mais une équipe avec ceux et celles qu’il avait en tête… C’était ridicule. Selina était la moins instables des noms qu’il avait mis sur cette liste, de ceux qui pouvaient l’aider et qu’il pouvait aider également, mais elle restait malgré tout… Selina Kyle. Jason l’avait regardée balancer d’un côté puis de l’autre, changer de camps plus souvent qu’il ne pouvait le compter et faire ce qu’elle voulait dans un monde partagé entre le bien commun et l’égoïsme. Elle n’était pas vraiment la personnification de la stabilité.

Mais après tout… lui non plus.

Et à la voir lui faire face de la sorte, des flammes dans les yeux et sa posture pleine de défi, tous les doutes qu’il avait pu avoir s’évanouirent. Elle avait raison sur toute la ligne, évidemment. Il s’était débattu si longtemps pour ne plus être vu comme un Robin, et il avait le culot de la voir comme… comme la femme qui avait partagé la vie de Bruce. Alors qu’elle était plus que ça. Elle était tellement plus que ça. Et lui aussi. Voilà pourquoi ils étaient là. Parce qu’ils étaient plus que leurs relations avec Bruce et ce que ce dernier défendaient comme idéaux.

Elle était venue au point de rendez-vous après tout. Il n’aurait pas dû douter d’elle. Il l’avait dit lui-même : elle était Selina Kyle.

Il lui esquissa un petit sourire que le casque cacha, mais que les intonations de sa voix portèrent malgré tout.

« Tu as raison, » dit-il finalement. « Personne de sain ne te considérerait comme un animal docile. » Il leva les deux mains en signe d’innocence. « Et c’est un compliment évidemment ! »

Il baissa les mains et reprit un air plus sérieux.

« Désolé. J’ai jamais voulu entendre que tu étais son… son animal domestique. Tu n’as absolument rien à prouver. J’étais encore qu’un gosse que toi tu portais déjà ton costume. Et pour ce que ça vaut, je te remercie d’avoir accepté mon offre. »

Il jeta un regard vers les gardes en contrebas et s’écarta légèrement.

« Et en guise de preuve de ma bonne volonté, je t’offre ces deux gros lourdauds. »

Il fit mine de faire une petite courbette, malicieux.

« A vous l’honneur, Catwoman. »


© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 21/09/2017
Messages : 197
DC : Shiera Sanders/Hawkgirl
Situation : Désespérée
Localisations : Gotham
MessagePosté le: Lun 7 Mai - 22:49
Outlaws... nouvelle version ?
feat. Jason Todd

J'en ai assez qu'on pense que je ne peux pas vivre sans la chauve souris... sans Bruce... Une partie de moi pensait il y a encore quelques temps que ça serait difficile et que j'étais dépendante de lui mais heureusement, mon autre partie a réussi à reprendre le dessus et rapidement, je me suis rendue compte que ma vie ne pouvait pas tourner qu'autour de lui... Il a décidé de faire le choix de ne pas m'inclure dans la sienne alors pourquoi est-ce que moi je devrais me rendre malade à vouloir à tout prix qu'il soit dans ma vie. Depuis notre dernière nuit ensemble, il ne m'a plus donné signe de vie... au début ça m'a fait mal, très mal, mais maintenant, je sais que je n'ai plus envie de faire de lui une priorité pour moi puisque je n'en suis plus une pour lui.

Jason doit se rendre compte de son erreur puisqu'il tente tant bien que mal de se rattraper en me faisant comprendre que je suis loin d'être un animal docile. Je tourne le visage vers lui et je me contente seulement de lui faire un signe de la tête pour le remercier de ces quelques mots. Je n'ai pas envie de me battre à ce sujet, surtout pas avec lui. On a été dans la même situation tout les deux et je suis sûre qu'on meurt d'envie de passer à autre chose, de ce faire un nom seuls et pas seulement être "ceux qui bossaient pour B."

Un sourire se dessine sur mon visage lorsqu'il me dit que je n'ai rien à prouver et je m'empresse de lui répondre, les yeux toujours rivés sur le ballet des gardes juste en bas.

"Ah ça, je ne te le fais pas dire... merci de le souligner."

Todd me remercie d'avoir accepté son offre et cette fois, je tourne le visage vers lui. Je plisse les yeux quelques secondes, je déteste parler à quelqu'un qui porte un masque parce que je ne peux pas observer son regard mais je fais avec. Je le connais assez bien, je pense, pour savoir que ses remerciements sont tout ce qu'il y a de plus francs.

"Mais de rien. Tu as su attiser ma curiosité alors normal que je te fasse l'honneur de ma présence."

Je lui fais un clin d'oeil et je reporte mon attention sur les gardes. Todd en fait de même et ajoute que pour me prouver de sa bonne foi, il m'offre en pâture les deux armoires qui sont juste en bas.

"Toi, tu sais comment me rendre heureuse."

Pas besoin de me le dire deux fois. Je place mes lunettes sur mes yeux et je me redresse. Je grimpe sur le rebord du toit et j'étire mes bras le plus haut possible vers le ciel comme le ferait une gymnaste juste avant de commencer ses mouvements. Je fais craquer ma nuque et c'est rapide, agile et discrète que je m'élance vers le toit du bâtiment d'en face. Ils sont juste en dessous de moi, je les vois, je les sens. Je jubile d'avance de leur tomber dessus sans qu'ils n'y soient préparés. Je me penche lentement vers eux et j'attend juste le bon moment pour tomber. Une fois qu'ils sont côte à côte, je me laisse tomber du toit et c'est tout en souplesse et en force que je leur tombe dessus. Les deux masses s'effondrent au sol, sonnées par mon assaut.

Rapidement je fais signe à Todd de me rejoindre, faut qu'on les planque pour éviter d'attirer l'attention...

©️ nightgaunt


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 20/10/2017
Messages : 156
DC : Diana Prince ; Jessica Cruz ; Koriand'r
Localisations : Gotham
MessagePosté le: Lun 14 Mai - 16:49


Outlaws...nouvelle version?Selina Kyle


Leur regard se croisèrent, et Jason put alors entrevoir le futur dans lequel il venait de se lancer. Il avait tant hésité avant de mettre son plan en marche, mais, à cet instant, il lui semblait avoir pris toutes les bonnes décisions. Il pouvait voir ce que ça donnerait, une équipe avec lui et Selina, et d’autres, une équipe où ils travailleraient côte à côte, encore, mais pour des objectifs qui seraient les leurs cette fois-ci. Pas ceux de la G.O.D ou de la SSE. Peut-être, qu’enfin, il pourrait alors atteindre son but. Et prouver que sa logique n’avait jamais été celle qui ne fonctionnait pas.

Mais chaque chose en son temps. D’abord, ils allaient s’occuper du pervers de la soirée, et ensuite, ils aviseraient.

Il se redressa, passant d’une position offensive à celle de l’observateur, tandis que Selina, elle, se préparait à passer à l’attaque. Elle bondit sur l’autre toit, silencieuse et souple, comme un vrai chat, puis jeta un regard en contrebas pour préparer son assaut imminent. Les ombres dansaient sur son visage et la nuit l’engloutissait presque complètement, si bien qu’il parvenait à peine à distinguer ses traits exactes. Mais avec sa position et la façon dont elle se préparait à sauter, elle aurait pu se lécher les babines qu’il n’en aurait pas été surpris. Puis elle sauta finalement. Il était déjà trop tard quand les gardes comprirent ce qui leur arrivait.

Tout sourire, Jason se redressa, enjamba le rebord du toit et se laissa tomber à quelques pas de Selina alors que cette dernière se déroulait, passant d’une position de félin à celle d’un humain un peu plus lambda.

« Joli, » commenta-t-il avec appréciation tout en se rapprochant.

Il se pencha au-dessus du premier corps et d’un geste guidé par l’habitude, il lui attacha les pieds et poings avec des liens en plastique. Il répéta ses gestes avec l’autre garde.

« Aide-moi, on va les mettre dans les poubelles. »

Aussitôt dit, aussitôt fait. Selina se saisit des pieds de la première brute alors que Jason glissait ses mains sous ses bras, et ensemble ils parvinrent à hisser le premier corps dans la benne à proximité. Le deuxième corps le rejoignit quelques instants plus tard, et atterrit directement sur le premier dans un léger craquement révélateur.

« J’en connais un qui va se réveiller avec le nez pété, » nota Jason, un sourire en coin aux lèvres.

Sourire qui disparut rapidement quand il reporta son attention sur la porte par laquelle ils devaient passé. Le temps qu’il l’atteigne et son sérieux était repris. Il se tourna vers Selina pour s’assurer qu’elle était bien derrière lui, puis ouvrit la porte.

« C’est parti, » souffla-t-il, avant de s’enfoncer dans le long couloir sinistre qui s’étalait à leurs pieds.



© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 21/09/2017
Messages : 197
DC : Shiera Sanders/Hawkgirl
Situation : Désespérée
Localisations : Gotham
MessagePosté le: Lun 28 Mai - 23:13
Outlaws... nouvelle version ?
feat. Jason Todd

Me débarrasser des deux gorilles qui faisaient le guet devant la porte est un véritable jeu d'enfants. Il ne me faut pas très longtemps pour les mettre à terre et je dois dire que c'est toujours une réelle satisfaction de réussir à mettre hors d'état de nuire deux types de ce gabarit là. Une fois les deux grosses carcasses séchées et au pays des merveilles, je fais signe à Todd de me rejoindre. Certes c'est satisfaisant de distribuer des coups et de calmer les ardeurs, mais il ne faut pas non plus abuser. Il faut qu'on cache ces grosses armoires et il est hors de question que je me cogne tout le travail toute seule. Jason ne met pas longtemps avant de me rejoindre et je l'accueille après m'être redressée de toute ma hauteur. Alors qu'il qualifie ma prestation de "jolie", je salue son compliment par une esquisse de révérence, juste histoire de... et je m'empresse de rajouter, les mains posées sur les hanches.

"Tu comptes m'aider à les planquer ou tu vas aussi m'en faire gracieusement cadeau ?"

J'esquisse un sourire alors qu'il me fait signe de l'aider pour mettre les gorilles dans les poubelles. Alors que j'attrape les pieds du premier corps inerte, je lève les yeux au ciel et je lâche un soupir.

"Les hommes... toujours besoin d'aide pour faire le job... J'espère pour toi que je ne vais pas me casser une griffe Hood."

A deux, on arrive tant bien que mal à mettre le premier garde dans la poubelle. Ils sont loin d'être légers donc c'est un grand moment. D'ailleurs, par deux fois j'ai manqué de me retrouver tête le première dans la benne en les balançant par dessus. Ils sont tellement lourds que j'ai cru partir avec. On balance le second avec un peu moins de difficultés puisque Monseigneur semble moins costaud que son pote, par contre quand il lui tombe dessus, on entend un bruit qui me fait grincer des dents. Même si ce ne sont pas des gens super sympathiques, je ne peux pas m'empêcher d'avoir mal pour lui lorsque Jason me fait savoir qu'il risque de se lever avec un bon mal de crâne et surtout un nez cassé. Machinalement, je touche mon nez du bout de mon doigt... Mon dieu je n'aimerai pas qu'on me casse le nez en me balançant dans une poubelle.

"J'espère pour toi qu'il va se réveiller quand on sera plus là... Il risque de t'en vouloir je pense." Je marque une pause avant de rajouter. "Et ne dis pas que c'est moi parce que je n'ai pas tapé le visage !"

Les gardes à présent hors de portée de vue, nous avons le champ libre pour entrer dans le bâtiment. En quelques secondes, nous pénétrons dans un couloir, la grosse porte se refermant derrière nous dans un couinement flippant. Todd ouvre la marche, il a les plans dans sa tête alors que moi, je ne connais pas du tout l'endroit. Alors que je le suis d'un pas rapide et discret, je repère, au passage, quelques grilles de conduits juste au cas où.. ça peut toujours servir en cas de fuite.

Sur le qui vive, je ferme la marche, prête à cogner si il le faut. Il fait noir dans l'enceinte mais grâce à mes lunettes, je peux facilement avoir une vue d'ensemble de l'endroit. Alors que je suis juste derrière, à quelques centimètres de lui, je murmure à Jason.

"Tu sais où on va le trouver ?"

©️ nightgaunt


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 20/10/2017
Messages : 156
DC : Diana Prince ; Jessica Cruz ; Koriand'r
Localisations : Gotham
MessagePosté le: Mer 30 Mai - 12:57


Outlaws...nouvelle version?Selina Kyle


Le club vibrait de la vie nocturne qui se laissait aller aux pires débordements de l’autre côté des murs. Même alors qu’ils se tenaient à l’arrière, probablement derrière plusieurs couches de bétons, Jason et Selina pouvaient tous les deux entendre la voix lancinante d’une chanteuse probablement aussi belle qu’elle était douée, le tout accompagné des rires et de bruits de verres par centaines. La population en or de Gotham ne semblait pas tellement en proie aux regrets et doutes que plusieurs d’entre eux aimaient laisser paraître devant les caméras pour telle ou telle campagne politique. Entre leurs quatre murs épais, il était facile d’ignorer ceux que Gotham avait fait tomber à genoux et qui ne se relèveraient que pour sombrer dans une vie de criminel inévitable. Pour peu, Jason aurait presque envie de débarquer par surprise au milieu de tout ce petit monde pour leur offrir la frayeur de leur vie, mais si son amertume était bien réelle, l’importance de leur mission ce soir-là l’était encore plus.

Il se tourna vers Selina qui le regardait avec de grands yeux, à travers ses super lunettes, et il hocha doucement la tête.

« Il y a un salon privé, à l’arrière du club. Les prostituées ne sont pas les bienvenues là où elles peuvent être vues, alors c’est à l’arrière que tout se passe. »

Il s’arrêta au bout du couloir. Devant lui, sur sa gauche, la double porte qui menait directement au centre des festivités, aux coupes de champagne et aux bijoux étincelants. Sur la droite, la double porte, beaucoup moins esthétique qui menait à leur premier obstacle. Les deux hublots dessus leur permettaient d’apercevoir un mur de carrelage jadis blanc mais maintenant jaunâtres, et les bruits qui s’en échappaient ne laissaient aucun doute sur ce qu’il se passait de l’autre côté de ces portes-là.

« Le hic, vois-tu, c’est que pour atteindre le salon privé, il va nous falloir traverser la cuisine. Les clients entrent par une porte spéciale, mais elle est à l’intérieur du club, et ni toi ni moi sommes habillés pour l’occasion. »

Il se tourna vers Selina.

« Dès qu’on va passer ses portes, ça en sera fini de la discrétion. Les gardes seront appelés et il faudra agir vite, parce qu’ils sont armés jusqu’aux dents. »

Il marqua une pause.

« Evidemment, le seul qui meurt ce soir, c’est le salopard de tueur pervers, okay ? »

Parce qu’il était peut-être pour la peine capitale pour les fautes les plus capitales, mais il n’allait en aucun cas laisser derrière lui une traînée de corps sans être parfaitement sûr que chacun d’entre eux ne mérite leur sort. C’était sur cette limite qu’il basait sa philosophie de vie, et ce pas qu’il s’interdisait de franchir. Histoire de ne pas devenir un fou furieux lui-même. Enfin… un plus grand fou furieux.

« Je sais que tu es plus patte de velours et pas de loup, alors si tu as une autre idée… » Il eut un léger mouvement du poignet pour faire signe à Selina de se lancer. « … N’hésite pas. On est... on est une équipe après tout. »


© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 21/09/2017
Messages : 197
DC : Shiera Sanders/Hawkgirl
Situation : Désespérée
Localisations : Gotham
MessagePosté le: Ven 1 Juin - 22:24
Outlaws... nouvelle version ?
feat. Jason Todd

Cette fois on y est.... Dans la gueule du loup... Jason ouvre la marche, je le suis de près, je le suis comme son ombre. Mes yeux observent tout ce qui nous entoure, je suis à l'affût du moindre petit détail qui pourrait nous aider, au cas où. Un long couloir se dessine devant nous... tapis rouge velours, dorures etc... le genre de choses que je ne supporte pas et qui rend ce lieu encore plus répugnant qu'il ne l'est déjà. La musique passe à travers les murs et vu les rires et autres bruits qu'on entend, toute la petite bourgeoisie sale de Gotham a l'air de passer une bonne soirée... mais c'est sans compter sur la présence de Jason et de la mienne... Dans quelques minutes, on va leur faire comprendre qu'ils font une erreur... une grosse erreur. Mes oreilles suivent la voix suave qui passe par les conduits d'aération... On ne peut pas lui enlever, cette femme chante divinement bien... J'avoue que c'est un talent que j'aura voulu avoir dans ma vie... Heureusement, à défaut de savoir chanter, le destin a décidé de me donner des dons qui font de moi la meilleure cambrioleuse de la ville.

Silencieux, on avance dans le couloir sans rien dire. Discrètement, on passe une porte sur la droite et je remarque quelque chose d'intéressant, du moins je ne le sais pas encore pour l'instant... Je reviendrai sur ce petit détail, au moment venu. Le couloir se termine enfin et Todd se tourne vers moi pour m'expliquer la suite et l'organisation des lieux. Je l'écoute avec attention, sans pour autant me déconcentrer. Sans rien dire, je mémorise tout ce qu'il me dit... L'emplacement des pièces est très important, surtout si il faut fuir. A gauche, les portes qui mènent à la petite sauterie qui se passe de l'autre côté des murs et à droite, vu l'odeur et le bruit qui s'en échappent, les cuisines... et d'après Jason c'est par là qu'on doit passer pour rejoindre notre objectif... Seulement voilà, il y a un soucis... Lui avec son casque et moi avec ma combi, nous ne sommes pas très discrets et les cuisiniers risquent de donner l'alerte avant même qu'on passe le seuil de la porte. D'ailleurs, Jason ne manque pas de me dire qu'une fois les deux portes à hublot passées, les choses vont se compliquer. A sa dernière réflexion, je hausse un sourcil et je tourne le visage vers lui, sourire narquois sur les lèvres.

"Tu me prends pour une débutante ou quoi ?"

Je marque une pause avant de reprendre dans un hochement d'épaules.

"De toute façon, je suis trop jeune pour mourir."

Nouveau sourire... sourire qui s'élargit lorsqu'il me dit de ne pas hésiter si j'ai une idée pour passer la cuisine.

"Oh que oui j'en ai une..."

Sans ajouter quoi que ce soit, je lui fais signe de me suivre après avoir posé un doigt sur ma bouche pour lui faire comprendre qu'il faut rester silencieux. On retourne sur nos pas, dans le couloir emprunté un peu plus tôt, et on arrive rapidement au niveau de la porte de la fameuse pièce où j'ai repéré le petit détail un peu plus tôt... Et quel détail... Cette pièce est une réserve et dans cette réserve, un couple en pleine apnée à force de se bécoter. Je les désigne d'un signe de tête... Si Jason n'est pas débile, il a parfaitement compris où je veux en venir... Costard, robe de soirée noire... ce qu'il faut pour passer inaperçu... Le plan parfait...

Lui à droite de la porte, moi à gauche... Lui il s'occupe du mec, je m'occupe de la nana. On se synchronise et en quelques secondes seulement, fini le baiser langoureux et bonjour la perte de conscience et la gueule de bois qui pointe le bout de son nez. La suite, vous la connaissez... On déshabille les deux tourtereaux et on se change. Heureusement, la robe est assez longue pour pouvoir cacher deux trois trucs qui peuvent être utiles. Petite retouche coiffure et maquillage et me voilà fin prête pour entrer en scène.

Nous sommes de retour dans le couloir après avoir pris bien soin de camoufler les deux amoureux transit et fermé la porte de la réserve. Une fois devant les portes qui mène à la soirée spéciale, je me tourne vers Jason et je défais le noeud de cravate qu'il vient de faire, laissant juste l'étole pendre autour de son cou. Je tapote sa joue et je lui fais un clin d'oeil.

"Beaucoup plus réaliste comme ça..."

Je pousse les portes... En scène !

©️ nightgaunt


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 20/10/2017
Messages : 156
DC : Diana Prince ; Jessica Cruz ; Koriand'r
Localisations : Gotham
MessagePosté le: Dim 10 Juin - 22:01


Outlaws...nouvelle version?Selina Kyle


Jason sortit les pans de la chemise du pantalon qu’il avait… emprunté. Pour un look classe, ce n’était pas le top, mais côté débraillé, il menait la course. Rien de mieux qu’une petite touche de je viens de faire des trucs pas très catholiques pour détourner l’attention. Et comme l’âme charitable qui lui avait prêté sa tenue était beaucoup moins baraqué que lui, il était un peu serré dans ce nouveau costume, ce qui ne faciliterait pas le transport de ses armes. Alors, histoire, autant jouer le débaucher et cacher les éventuelles armes de destruction massive qu’il voulait embarquer. Déjà qu’il ne pouvait pas tout prendre, alors si en plus, il fallait qu’il y aille à mains nues… merci, mais non merci.

Il jeta un regard derrière lui, vers Selina qui arrangeait son propre arsenal sous la longue robe qu’elle avait dérobée. Il se permit une grimace et un long soupir à fendre le cœur.

« J’espère que personne ne mettra la main sur mes affaires, sinon, ça va chier, » grogna-t-il en roula ses vêtements.

Il posa le pied sur la planche du bas d’une étagère remplie de provisions et autres, afin de gagner les quelques centimètres manquants pour atteindre sa cible. Le bras tendu, il ouvrit une bouche d’aération et glissa à l’intérieur ses vêtements et son casque avant de refermer le conduit. Il sauta au sol avec une nouvelle grimace. Se lancer dans l’assassinat d’un grand de Gotham en étant presque à découvert ne lui plaisait pas plus que ça, mais avec un peu de prudence, ils pourraient entrer et sortir avant que quiconque ne remarque quoi que ce soit. Il était avec la reine de la patte de velours après tout.

« En route, ma chère, » dit-elle à Selina avec un sourire en coin.

Il lui offrit son bras, et elle rajouta sa propre touche de débraillement à sa tenue en lui défaisant le nœud de cravate avec un sourire taquin. Peut-être que c’était à cause des missions de la G.O.D ou de toutes ces nuits passées à se croiser sur les toits de Gotham alors qu’il portait une toute autre palette de tenues, mais Jason ne pouvait s’empêcher de noter qu’ils s’étaient rapidement synchronisés l’un à l’autre. Ils étaient sur la même longueur d’ondes, et il pouvait même sentir une certaine complicité prendre place. Tant mieux. Il avait vraiment fait le bon choix.

Ils se dirigèrent ensemble vers la double porte qui menait au cœur des festivités et, après un nouveau regard échangé, Jason posa la main sur le battant et l’ouvrit.

Pas vraiment tape à l’œil, l’intérieur du club sentait pourtant le luxe à plein nez. Entre les chandeliers et les moulures d’or ici et là, sans compter le long bar de bois massif et le mur recouvert de bouteilles d’alcool, l’ambiance était posée. Les couples et groupes étaient rassemblées autour de tables hautes, verres de champagne en main, d’autres s’étaient assis sur les banquettes de velours rouge, et tout le monde riait, parlait. La chanteuse était debout sur une petite scène légèrement surélevée, flanquée d’un ensemble de musiciens jazz, aussi belle que sa voix était mélodieuse et profonde. Avec le recul nécessaire, Jason pouvait comprendre, d’une certaine façon, pourquoi il était si facile pour ses gens d’ignorer la crasse, le malheur et la maladie de Gotham. Dans un tel monde, on oublie rapidement l’extérieur et ce qui n’est pas aussi esthétique. Il comprenait, oui, mais ça le mettait aussi d’encore plus mauvaise humeur.

Ils s’avancèrent ensemble dans la foule. Selina et sa robe pourtant simple mais délicate attirait beaucoup les regards, sans grande surprise. Jason n’hésitait pas à rentrer dans le rôle du ponte du crime organisé jaloux et à jeter des regards noirs par-ci par-là pour dissuader les plus téméraires. Ils s’arrêtèrent à une table haute, au centre de la pièce. Jason glissa sa main sur les reins de Selina, prétendant là à un geste affectueux alors qu’en fait, il utilisait la pression de ses doigts pour diriger son attention vers les deux gardes et la porte dorée sur la gauche du club.

« On ne peut rentrer que avec une carte spéciale. » Nouvelle suite de pression dans le dos de Selina et il tourna la tête, l’air de rien, vers un homme et sa petite cours personnelle à quelques pas. Mais surtout, vers la carte dorée qui dépassait de la poche avant de son pantalon. « A vous de jouer, ma chère. »



© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessagePosté le:
Revenir en haut Aller en bas
 

Outlaws... nouvelle version? [feat. Selina Kyle]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Outlaws... nouvelle version? [feat. Selina Kyle]
» [SOFT] ANDROID MUSIC 3 : Nouvelle version du player d'origine d'Android [Gratuit]
» SPIDER-MAN (nouvelle version)
» nouvelle version f. de transport, à la sauce de misslu...
» OPERA MINI 5.1 Nouvelle version pour WM - [MAJ 9 SEPT 2010]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: La Terre :: Gotham City :: East End-