Outlaws... nouvelle version? [feat. Selina Kyle]

Inscription : 20/10/2017
Messages : 88
DC : Diana Prince ; Jessica Cruz
Localisations : Gotham
MessagePosté le: Mar 20 Mar 2018 - 21:10


Outlaws...nouvelle version?Selina Kyle
Gotham était une malédiction dont on ne se libérait jamais vraiment. Après ce qu’il s’était passé avec Double Face, Jason s’était tiré vite fait bien fait, histoire de tenter le sort. Loin de la ville maudite, loin de la pourriture qui y poussait, des nuages, de la pluie et des affichages néons aux tentations perverses, loin de lui, surtout. Il avait espéré un miracle, comme s’il était le genre de personne à qui les miracles arrivaient. Mais sa colère ne s’était en rien diminuée, et le sentiment d’impuissance qui lui avait laissé un goût amer dans la bouche suite à son dernier face à face avec le Chevalier Noir s’était à peine dissipé. Jason en avait assez. Il avait assez vu, assez subi, les pratiques dépassées de son ancien mentor. Il avait laissé Gotham derrière lui, oui, mais Gotham, elle, ne l’avait jamais laissé. Jason revenait, après des semaines, et cette fois, il ne se laisserait plus piétiner par le signe dans le ciel. Il était né ici lui aussi. Il y avait perdu sa famille également. Et il était temps que les coupables paient leurs dettes.

Il n’avait pas longtemps hésité sur le premier acte de sa confiance. Après tout, il n’avait pas été le seul dans cette banque à regarder avec dégoût et incompréhension le grand héro de cette foutue porcherie risquer sa vie pour un meurtrier, un monstre. S’il voulait mener sa campagne à bien, il lui faudrait un partenaire. Il lui fallait quelqu’un qui n’hésiterait pas à frapper, fort et de façon létale. Il ne lui avait pas fallu bien longtemps pour trouver qui contacter.

La contacter, ceci dit, était une autre paire de manche. Mademoiselle Kyle n’était pas vraiment sur l’annuaire. (Oui, Jason avait regardé.) Et puisque passer via Bruce était hors de question, il avait fait ses devoirs tout seul. Il savait d’expérience que Selina avait pris à coeur la cause des prostituées de Gotham, des jeunes femmes oubliées par la société et mises à mal, alors il avait fait passer un message après avoir évité à l’une d’entre elles de se faire tabasser par un porc de la haute. Un simple message, que Selina comprendrait. Et si elle comprenait, elle viendrait le voir. Un message des plus simples.

Il est temps de lui rendre la monnaie de sa pièce.

Avec ça, une date, une heure et un endroit précis, et le tour était joué. Si Jason n’avait pas raté son poème, il aurait un rendez-vous ce soir – pas galant, certes, mais des plus excitants malgré tout. Selina et lui avaient quelque chose en commun, après tout. Une vengeance à assouvir qu’on leur avait retiré sous prétexte de concepts moraux complètement désuets et inapplicable pour les monstres auxquels ils faisaient face. Il était temps de changer les règles du jeu : Gotham ne méritait pas la moindre douceur. Bruce avait tort. Il avait toujours eu tort.

Debout sur le toit du club où il avait donné rendez-vous à Selina, Jason attendait, patiemment, les yeux rivés dans la direction générale du commissariat. Le Bat-signal s’était allumé quelques instants plus tôt, et il s’en réjouissait silencieusement. Si Gordon occupait Bruce avec un cambriolage de bas étage ou autre, lui et Selina aurait le champ libre pour enclencher le premier engrenage de son plan. Quand le Bat-Signal se rallumerait, il serait déjà trop tard. Bruce avait l’habitude, en règle générale, d’être trop tard.

Un léger froissement attira son attention derrière lui, et Jason ne put s’empêcher un léger sourire en reconnaissant le bruit particulier de la combinaison de Catwoman. Elle était venue.

Il se retourna et se retrouva face à la femme aux griffes. Elle était sur ses gardes - comment ne pas l’être? - mais si Jason avait bien un cible en tête ce soir, ce n’était pas elle. Loin de là.

Il lui montra ses deux mains, histoire de souligner le fait qu’il n’avait aucune arme braquée sur elle.

« Tu es venue, » dit-il simplement. « Je n’étais pas sûr que tu ais mon message. »

Il croisa doucement les bras.

« Avant tout, avant qu’on commence à se méfier l’un de l’autre parce que c’est qu’il m’a appris à faire et que tu me voies toujours comme un de ses soldats, écoute ce que j’ai à te dire. »

Il désigna d’un signe de la main le club sous ses pieds. Le quartier était miteux, dangereux, mais de la musique jazz sortait du club et des voitures toutes plus luxueuses les unes que les autres ne cessaient de s’arrêter devant pour laisser sortir la clientèle la plus pourrie de Gotham. Voilà ce que c’était de vivre loin de la Tour Wayne : on monte les échelons du crime pour avoir un peu de plaisir en enfer, ou on bouffe la poussière laissée par les chaussures des riches. La mafia était protégée par sa puissance et son influence. Jason s’en foutait.

« Tu es au courant, j’imagine, des sept prostituées mortes ces dernières semaines. Retrouvées mortes dans la baie, tout indique un serial killer aux goûts douteux. Je me suis penché sur l’affaire, et j’ai remonté la piste jusqu’ici. Tout porte à croire qu’il choisit ses victimes parmi les filles envoyées au club par les macs de la ville. J’ai son identité. »

Il pencha légèrement la tête sans lâcher Selina du regard, puis retira son casque. Inutile de cacher son identité avec elle. Elle l’avait vu dans le costume de Robin.

« Il faut qu’on parle. J’ai quelque chose à te proposer. Et si tu es d’accord, je te donne son nom. Mieux que ça encore. Je t’aide à lui régler son affaire. » Il marqua une pause, voulue. « Définitivement.. »

© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 21/09/2017
Messages : 152
DC : Mera
Situation : Désespérée
Localisations : Gotham
MessagePosté le: Sam 24 Mar 2018 - 22:03
Outlaws... nouvelle version ?
feat. Jason Todd

Les jours passent et les nuits aussi. Toutes sont différentes et toutes n'ont pas la même saveur... Aucune n'a la saveur de la dernière nuit passée avec le chevalier noir... Oh je suis une grande fille et même si mon petit coeur a mal, je prend sur moi et je fais tout pour m'occuper l'esprit. Certaines préfèrent boire du vin, manger de la glace et se lamenter devant des films romantiques... Ce n'est pas mon cas... Moi, quand j'ai mal, quand je ne suis pas bien, il n'y a que les choses de valeur qui réussissent à me faire me sentir mieux. C'est donc en toute logique et dans l'unique but de me soigner que je m'amuse toutes les nuits à voler, cambrioler... Ma blessure me fait toujours mal mais c'est quand même plus supportable et puis de toute façon, même si j'avais encore mal, il est hors de question que je reste enfermée dans ce petit appartement minable...

Accroupie sur le rebord d'un toit, je fixe le bat-signal qui s'affiche haut dans le ciel. Ce soir, je ne vais pas avoir à faire à lui, ce soir il va être occupé et c'est très bien comme ça. Si il y a bien une chose que je veux absolument éviter, c'est de croiser sa route. J'ai besoin de me sevrer, de me sevrer de sa présence, de me sevrer de lui, tout simplement. Ce soir, comme tout les soirs depuis quelques semaines, je pourrais me contenter de partir à la recherche de grosses pierres à voler mais non. Ce soir, contrairement aux autres soirs, je vais travailler en duo. Imaginez la surprise que j'ai eu lorsqu'une prostituée est venue me trouver pour me faire passer un message de la part de Red Hood, Jason Todd, le petit soldat de B.

Elle m'a raconté ce qu'il s'est passé... Bien entendu, je suis au courant de toutes ces agressions et cela fait même quelques jours que j'enquête sur ce qu'il se passe... mais il y a encore quelques jours, j'étais loin de m'imaginer que Todd referait surface à la manière d'un chevalier servant... Oh je sais bien qu'il ne lui a pas sauvé la vie par pur geste charitable, je le connais bien assez pour savoir que si il l'a fait, c'est tout simplement parce qu'il avait besoin d'un messager. Donc me voici, perchée sur une corniche à attendre patiemment l'heure du rendez-vous.

Je ne quitte pas des yeux la lueur dans le ciel et je remercie Gordon de bien vouloir occuper B... J'espère seulement qu'il sera occupé le temps nécessaire pour nous laisser tranquille... C'est seulement à l'heure prévue du rendez-vous que je me met en chemin. Je passe par les toits, j'évite d'être vue, je me faufile derrière les cheminées, je m’agrippe aux corniches et je finis par atterrir, toute en légèreté, sur le toit de l'immeuble où le rendez-vous m'a été donné. Je me redresse lentement, je sors les griffes. Jason est là, de dos. Je ne le lâche pas des yeux et je m'avance de quelques pas vers lui. Il se tourne vers moi et lève ses mains pour me montrer qu'il n'est pas armé. Je ne range pas mes griffes pour autant et je hausse un sourcil.

"Tu savais que j'allais venir... tu sais très bien que la curiosité est mon vilain défaut..."

Les bras le long du corps, je ne le quitte pas des yeux. Je me méfie de tout ses mouvements et je suis prête à lui arracher le visage si il tente quoi que ce soit. Je me mure dans le silence alors qu'il se lance dans une plaidoirie. Plus il parle, plus les secondes passent, plus je suis intriguée par ce qu'il me dit. Ma curiosité finit d'être piquée quand il m'avoue connaître l'identité de celui qui tue et terrorise les prostituées de Gotham. Sans bouger, je détourne le regard légèrement pour observer le club en question.

"Qu'est-ce que tu veux de moi... Ne me fais pas croire que tu fais ça juste par charité..."

Je tourne mon visage vers lui et un sourire se dessine sur mes lèvres.

"On est pareil Todd... Toi comme moi... on veut toujours quelque chose en retour."

Je croise les bras et j'attend. J'attend qu'il me dise clairement ce qu'il veut de moi.

©️ nightgaunt


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 20/10/2017
Messages : 88
DC : Diana Prince ; Jessica Cruz
Localisations : Gotham
MessagePosté le: Lun 26 Mar 2018 - 18:04


Outlaws...nouvelle version?Selina Kyle
Jason se rappelait de sa rencontre avec Selina Kyle, de la toute première fois où il avait aperçu le bout du fouet de la cambrioleuse. Elle lui avait paru grande à l’époque, intimidante – oh elle l’était toujours, mais… différemment. Il avait appris son nom depuis cette époque-là, et elle le sien. Il avait découvert, sous son attitude de tigresse, des soucis humains et une certaine vulnérabilité. Elle était venue à son enterrement, il avait vu les photos. Probablement pas pour Jason, non. Pour lui. Pour lui apporter son soutien. Il n’avait pas la prétention d’affirmer connaître la nature de sa relation avec Bruce, mais il savait une chose : elle avait donné. Elle avait beaucoup donné, et quand elle avait perdu sa fille aux mains d’un psychopathe, Bruce lui avait refusé la seule chose qui, peut-être, pourrait l’aider à tourner la page.

Oh, elle avait raison. Plus raison que ce qu’elle croyait. Ils étaient, en effet semblables. Ils avaient donné, tous les deux. Mais ils n’étaient jamais repartis gagnants.

« Tu as raison. Je veux quelque chose, » affirma-t-il. « Mais tu te trompes si tu penses que je suis là pour marchander. »

Il se redressa de toute sa hauteur, la colère qui ne s’éteignait plus jamais léchant la surface de sa peau. Il allait gagner la partie cette fois-ci. Echec et mat. Que Bruce essaie de l’en empêcher, tiens. Qu’il essaie.

« Je ne suis plus Robin, tu sais. Je ne l’ai pas été depuis un sacré bout de temps maintenant, alors tu peux arrêter me voir comme un de ses… enfants. Je suis mort à cause de ses idéaux, et il m’a enterré sans même essayer de me venger, sans même punir celui qui m’avait fait ça. C’est fini pour moi. » Il marqua une pause avant de reprendre, sa voix un peu plus posée. « Et si je ne me suis pas trompé sur ce que j’ai vu dans cette foutue banque, c’est fini pour toi aussi. »

Il fit un pas vers elle, conscient qu’il devait lui présenter son petit projet sous le meilleur jour. Elle n’était pas stupide, loin de là, et la preuve la plus flagrante était qu’elle n’avait rien tenté contre Double-Face malgré son désir de vengeance probablement toujours bien réel. Pourtant, et il en mettrait sa main à couper, elle savait probablement exactement où était Dent. Et pourtant, il était toujours en vie. Parce que c’était la ville de Bruce, la ville du Batman. Son territoire, ses règles. C’en était assez.

« Ce que je veux, » commença-t-il, « c’est une partenaire. Je veux qu’on reprenne cette ville ensemble. Je veux éliminer ceux qui méritent de l’être, définitivement, au lieu de détourner le regard comme il le fait. Je veux voir le Joker mort, une bonne fois pour toute. Si nous travaillons ensemble, nous avons une chance. Je t’aide pour Dent, tu m’aides pour le Joker. C’est du gagnant-gagnant. »

Il eut un geste vague vers le club sous leurs pieds.

« L’identité de ce salaud n’est que le début. Après ce qu’il a fait, il ne mérite pas Blackgate, ou Arkham. C’est le cimetière qui lui faut. Voilà ce que je t'offre. Si on joint nos ressources, toi et moi, on n’aurait plus à le craindre. Je sais pourquoi tu n’as pas encore tué Double-Face. Tu sais qu’il te tomberait dessus aussitôt fait. Si tu acceptes de bosser avec moi, ce sera fini tout ça. Fini les demi-mesures. Fini de tout perdre. »

Il la dévisagea un instant.

« Qu’en penses-tu ? »


© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 21/09/2017
Messages : 152
DC : Mera
Situation : Désespérée
Localisations : Gotham
MessagePosté le: Ven 6 Avr 2018 - 16:25
Outlaws... nouvelle version ?
feat. Jason Todd

Debout, immobile, j'observe Jason sans cligner des yeux. Il veut quelque chose en retour, je le sais. De toute façon ce ne serait pas la première fois qu'il me fait ce coup, donc... j'attend de voir, avec une certaine curiosité je dois dire, ce qu'il a l'intention de me demander en échange d'une quelconque aide de ma part. Les bras croisés, je ne le quitte pas des yeux et un sourire vient se dessiner sur mes lèvres lorsqu'il m'avoue qu'effectivement, il veut bien quelque chose. Je hausse un sourcil quand il me dit que je me trompe alors que je pense qu'il souhaite marchander. D'un geste rapide de la main, je balaye l'air, toujours un léger sourire dessiné sur mon visage.

"Voyons, j'ai un peu de mal à te croire..."

Par simple réflexe, je fais un pas en arrière au moment où Jason se redresse de toute sa hauteur. Je ne lui dirai pas mais c'est quelqu'un que je respecte... Il a vécu tellement de choses... c'est le genre de personne qu'on veut avoir dans son camp et pas dans le camp ennemi même si je ne sais pas si je suis capable de lui faire confiance à long terme.

Je garde le silence alors qu'il reprend la parole. Bat'... Jason comme moi, on a un gros soucis avec le justicier... mais je pense que celui que Red Hood a avec lui est tout de même plus important que le mien... D'ailleurs, j'essaye de m'imaginer comment il aurait réagi si j'avais été dans la même situation que Jason... C'est bête mais je n'arrive pas à l'imaginer en train d'essayer de tout faire pour m'aider... Alors que Todd continue son monologue, je ne peux pas m'empêcher de faire une réflexion au sujet de la chauve souris...

"B. et sa constipation émotionnelle... irrécupérable..."

Même si je ne peux pas nier que mes sentiments pour le justicier sont importants, je peux tout à fait dire que c'est le genre de mec qu'on a envie de coller dans un mur tellement il nous exaspère. Et concernant ce qu'il s'est passé la fameuse nuit à la banque, non il ne se trompe pas... Il n'a pas besoin d'en savoir plus et encore moins de savoir que B et moi, nous nous sommes quittés dans d'autres circonstances.

Il pique mon intérêt lorsqu'il prononce le nom du Joker et celui de Dent. Je sais que même si B l'a vu tomber dans un trou, ce fumier a parfaitement pu s'en tirer et je veux m'en assurer. Seulement je veux faire ça sans lui, sans avoir la chauve souris dans les pattes. Et je suis d'accord avec Todd, le fumier qui fait subir ça aux prostituées de la ville doit souffrir. En fait, à ce moment de la discussion, j'ai déjà pris ma décision, mais je préfère me taire et le laisser argumenter, juste pour voir. C'est seulement quand il me demande ce que j'en pense que j'ai une réaction. Je me pince les lèvres et sans rien dire, je sors les griffes.

"Allons faire danser ce fumier..."
©️ nightgaunt


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 20/10/2017
Messages : 88
DC : Diana Prince ; Jessica Cruz
Localisations : Gotham
MessagePosté le: Lun 16 Avr 2018 - 18:31


Outlaws...nouvelle version?Selina Kyle
Ce serait mentir que de dire que Jason était venu à ce petit rendez-vous improvisé empli d’une confiance inébranlable. Oh, il n’avait jamais douté que Selina se montrerait. Comme elle l’avait si bien dit elle-même, la curiosité était le propre des chats, et Selina ne dérogeait pas à la règle. Mais s’il avait essayé maintes fois d’imaginer sa réaction face à sa proposition, il n’était jamais arrivé à une conclusion qui lui avait semblé sûre à trois cent pour cent. Il savait que Selina volait de ses propres ailes et qu’elle ne défendait, au final, que ses propres intérêts et ceux des femmes délaissées de Gotham – un projet des plus louables, la propre mère de Jason ayant fait partie de ces âmes brisées par les haut talons de Gotham City. Il savait qu’elle tiendrait sa vengeance contre Dent à cœur, mais quant à être sûr de ce qu’elle était prête à faire pour l’assouvir ? Trop de variantes et d’inconnues dans ce calcul là. Elle était, après tout, attachée à Bruce, à un niveau qu’il ne pouvait imaginer. Serait-elle prête à le trahir ? Parce que ce que Jason venait de proposer n’était ni plus ni moins une trahison de ce qui faisait le fondement de Bruce Wayne et de son alter-égo nocturne. Il ne leur pardonnerait jamais.

Et Jason savait qu’il était prêt à encaisser ce coup dur (malgré le fait que lui aussi, à ses plus grands regrets, continuait de… tenir à cette vie que Bruce lui avait, il y avait si longtemps, offerte). Mais Selina serait-elle prête à en faire de même ?

Leurs regards se croisèrent et il réalisa qu’elle allait dire oui. Elle était sur le point d’accepter, et Jason se tenait un peu plus proche de sa vengeance contre le Joker. Parfait.

Il sourit en guise de réponse, et enfonça son casque sur sa tête.

« Très bien, partenaire, » lança-t-il sur un ton un peu taquin.

Histoire de tester le terme – qui au final ne sonnait pas si mal que ça. Il s’était déjà battu aux côtés de Catwoman au service de la G.O.D après tout, et il préférait largement l’avoir de son côté. Elle était un atout de taille, et des atouts, Jason en allait avoir grandement besoin. C’était électrisant d’avoir un train d’avance sur la grande chauve-souris de Gotham.

« Allons servir une bonne tasse de réalité à ces enfoirés. »

Il fit signe à Selina de se rapprocher et se tourna vers le rebord du toit sur lequel ils se tenaient. Ils surplombaient l’allée sombre qui longeait l’arrière du club, loin des projecteurs et de la richesse exposée à outrance de la devanture de l’établissement. Ici, l’endroit ne ressemblait ni plus ni moins à ce qu’il était vraiment : un repaire de gros bras, de chefs de gangs et l’endroit parfait pour blanchir sa petite monnaie. Les étincelles et autres illusions des grandes portes dorées étaient oubliées, et le seul moyen d’entrée dans le club par l’arrière était une simple porte à l’aspect métallique (renforcée, se rappela Jason). A la place des portiers et voituriers de la façade avant se tenaient deux gros bras. Ils portaient la panoplie complète des hommes de main interchangeables : costume trois pièces noirs, lunettes de soleil (dans la nuit ? erreur fatale) et oreillettes.

Un pied sur le rebord du mur et le bras appuyé sur son genou, Jason désigna les deux gardes à Selina d’un geste plus ou moins désinvolte.

« C’est notre porte d’entrée, » lui expliqua-t-il. « Ils ne sont que deux – typique de l’égo et du sentiment de supériorité à vomir de la pourriture de cette ville. Ce ne sera pas un problème pour nous. Ils n’auront pas le temps de sonner l’alarme. »

Il releva la tête vers Selina.

« J’ai les plans du club, et j’ai pu pirater leur réseau de vidéosurveillance, mais il y a des pièces sans caméra là-dedans. Je n’ai donc qu’une vague idée du nombre de gardes et autres babouins bodybuildés qu’on trouvera à l’intérieur. Ca risque de chauffer. » Sa voix prit un ton amusé pour refléter le sourire en coin qu’il affichait maintenant. « Mais j’imagine qu’à nous deux, il n’y a pas de quoi se faire de mauvais sang. »


© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 21/09/2017
Messages : 152
DC : Mera
Situation : Désespérée
Localisations : Gotham
MessagePosté le: Ven 20 Avr 2018 - 15:49
Outlaws... nouvelle version ?
feat. Jason Todd

Avec Jason on a déjà travaillé ensemble pour la GOD, pourtant je ne peux pas m'empêcher de rester sur mes gardes. Justement, vu que j'ai travaillé avec lui, je sais très bien de quoi il est capable et je sais aussi que c'est le roi du "je te la met à l'envers" donc bon... Je suis déjà de nature méfiante, mais là, je n'ai pas le droit à l'erreur. Pour la confiance, on verra ça plus tard. Jason me connaît très bien puisque je suis sûre qu'en me donnant ce rendez-vous, il savait déjà que j'allais accepter sa proposition. Après tout, dans l'histoire on sera tout les deux gagnants non ? alors pourquoi je dirai non ? surtout qu'il s'agit des prostituées et tout le monde (ou presque) sait que ce sont en quelques sortes mes protégées. Je ne supporte pas qu'on leur fasse du mal...

Alors que Jason remet son casque en prononçant le mot "partenaire", je me contente seulement de hocher la tête. J'installe mes lunettes et je jette un dernier coup d'oeil à mes équipements avant de lui répondre.

"Allons apprendre la politesse à ces fumiers oui..."

J'avais une haine ultra prononcée pour tout les gros porcs de Gotham et tout particulièrement pour ceux qui pensaient que l'argent leur donnait tout les droits. Indirectement, je ne peux pas m'empêcher de penser à mon ex mari qui ne se faisait pas prier pour me battre quand il estimait que c'était nécessaire. J'espère que cette ordure est déjà mort et enterré ou alors qu'il gît dans un caniveau, la bouche ouverte.

Tout comme Red Hood, je m'approche du bord du toit pour observer les environs. Je note tout les détails qui pourraient nous servir même si je me doute que Jason a pris soin de tout préparer. Je suis plus du genre à la jouer improvisation mais ce soir, ce n'est pas moi qui mène la danse, je ne fais que suivre le tempo donné par l'homme au casque. Du haut de notre perchoir, on voit très bien que l'endroit n'est pas le genre qui donne envie aux gens bien élevés d'entrer... ça sent le fric, la corruption, la drogue à plein nez et j'ai horreur de ces odeurs. Du regard, je suis la direction que me montre Jason et un sourire se dessine sur mes lèvres lorsque j'aperçois les deux types qui surveillent l'entrée. Deux ? Du petit lait pour nous, on va en faire qu'une bouchée... et c'est tellement jouissif de savoir qu'ils ne s'attendent pas du tout à ce qu'on leur tombe dessus.

Je tourne le visage vers Jason alors qu'il se tourne vers moi. Je souris, avant de lui répondre.

"Généralement ce genre de mec n'est pas trop doué pour réfléchir... donc crois moi, c'est du gâteau."

Oui, je suis sûre que je ne prend pas de risque en disant ça. Je sais de quoi Jason est capable et je sais, surtout, de quoi je suis capable. Ces types, là dedans, vont prendre la raclée dont ils se souviendront toute leur vie.

"Ils vont avoir tellement peur qu'on va les entendre geindre et appeler leur môman...."

©️ nightgaunt


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessagePosté le:
Revenir en haut Aller en bas
 

Outlaws... nouvelle version? [feat. Selina Kyle]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [SOFT] ANDROID MUSIC 3 : Nouvelle version du player d'origine d'Android [Gratuit]
» SPIDER-MAN (nouvelle version)
» nouvelle version f. de transport, à la sauce de misslu...
» OPERA MINI 5.1 Nouvelle version pour WM - [MAJ 9 SEPT 2010]
» nouvelle version orange maps

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: La Terre :: Gotham City :: East End-