Paris sportifs (Ted et Barry)


Inscription : 29/11/2012
Messages : 3927
DC : Arion, lord of atlantis
Localisations : Central City
Justice League
MessagePosté le: Jeu 23 Mai - 2:35
Barry travaillait sur un cas bien particulier ce matin au laboratoire de la police de Central. Hier dans la nuit un homme était décédé. Son nom est Angelo Valdez, sa profession boxer amateur, enfin disons semi-professionnel. Dans le circuit poids moyen il était un espoir et son gérant espérait bien qu'il puisse faire la ligue professionnelle suite à son bon classement des derniers mois. C'est pourquoi quand on à annoncé un match contre John "Killing Spree (son tout nouveau surnom)" Simons il ne faisait aucun doute que Valdez allait l'emporter, les paris se sont alors emballés donnant Valdez largement vainqueur. Malheureusement pour Valdez il ne finit jamais le 2ième round. Il tomba raide mort sur le ring.

Les ambulanciers sur place diagnostiquèrent une grave hémorragie cérébrale due au premier coup donné par Simons. Le gérant de Valdez lui a demandé une enquête criminelle sur l'affaire. Croyant à tord ou à raison que Valdez avait été empoisonné ou autre chose qui aurait pu amener à truqué le combat. Après tout il y avait énormément d'argent en jeu et Dieu seul sait ce que l’avidité peut faire. C'est comme ça que le dossier s’est retrouvé sur son bureau.



Barry éplucha le rapport du médecin légiste qui avait pratiqué l'autopsie durant la nuit à la recherche des poisons les plus divers et les plus volatiles. Le rapport en conclut qu'il ne s'agit pas d'un empoisonnement et bien à une cause naturel dû à une hémorragie interne. Mais Barry ne pouvait se résoudre à cette explication.


ALLEN

euh... oui monsieur? Répondit-il perdu dans la lecture de son dossier.

Encore sur le dossier Valdez? Le légiste à dire mort naturel alors fout moi ça dans une boîte et change.

Mais directeur, l'agent de Mr. Valdez a exigé une enquête et la famille aussi veut des réponses.

Tu connais la devise du bureau Allen, vite fait bien fait, alors grouille-toi de prendre un autre dossier.

J'ai juste fait venir un expert, pour regarder un dernier petit truc sur le dossier Valdez je l'attends d'une minute à l'autre. Et il est déjà payé...


Le directeur Singh ne répondit pas, il grinçait des dents et rageait intérieurement. Barry Allen the Slowest man alive venait de dilapider les fonds publics sur une enquête qui devait déjà être fermé.

Bon bin si elle payé qu'il vienne nous dire se qu'on c'est déjà, que la mort est du au combat et que c'était dans les règles et après je ne veux plus te voir sur se dossier tu as assez perdu de temps.

Oui Monsieur le Directeur

T'as fait venir qui Barry?

Lui qui venait de parler c'était James Forest, un collègue de Barry spécialisé dans l'ADN et les empreintes digitales. Bref un vrai policier scientifique comme Barry, pas un technocrate pouceux de crayons comme le directeur Singh. Forest avait un bon dossier, il avait une marge d'erreur de 10% et enchaînait les dossiers à un rythme record. Barry lui était beaucoup plus lent, un dossier pouvait prendre plusieurs semaines, mais son taux d'erreur était de 0,02%. Alors ou Forest perdait une cause en cour sur 10 pour sa marge d'erreur, Barry n'en perdait aucune. Chacun sa méthode, mais Barry préférait la sienne.


Ted Grant, Boxeur professionnel. Tu trouve pas sa étrange toi qu'un type de la carrure de Valdez qui enchaîne plus de 15 combats par années se pète une hémorragie crânienne mortelle après seulement 1 round? Round qu'il à dominé en plus.

Suffit D'un coup de poing Barry.

Ouais c'est ce qu'ont verra.

Il se remit à la lecture de son dossier, laissant Forest à ses dossiers, ses bâtonnets de fromage et sa vitesse impressionnante.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Ven 24 Mai - 5:45
Central City. 13h25.
Un train en provenance de Gotham arriva dans la grande gare de Central City. Parmi les passagers à bord se retrouvait Ted Grant. L'ancien champion de boxe et justicier fut contacté par un ami de longue date. En effet, Barry Allen, plus connu à travers le monde comme étant The Flash lui demanda un coup de main. Travaillant dans la Police Scientifique de Central City, le Bolide Écarlate avait décidé d'enquêter sur la mort d'un boxeur du niveau amateur. Dans le monde de la boxe, il est déjà arrivé qu'un combattant perdit la vie au cours d'un affrontement. Cela n'arrivait que très rarement, mais il n'en demeurait pas pour le moins impossible.

Barry avait appelé Ted la veille et lui avait expliqué son questionnement. À ces yeux, un boxeur autant entraîné comme l'était Angelo Valdez n'aurait jamais pu mourir en plein combat. Et pourtant, c'est ce qui était arrivé au jeune boxeur. Jugeant le décès du boxeur plutôt louche, Barry avait décidé de demander l'aide au Wildcat. On ne peut lui en vouloir, car il est vrai que les connaissances et l'expérience de Grant, ancien champion lui-même, peut s'avérer utile dans la compréhension de ce drame.

C'est donc avec joie que Grant accepta de partir quelques jours de Gotham en direction de Central City. Gotham demeurerait sous la protection de Batman et ses apprentis, donc quelques jours sans Wildcat risqueraient peu d'être dramatique pour le grande ville. De plus, les activités de la JSA étant ralenties par le processus de reconstitution du groupe, Il pouvait bien se le permettre. Aux alentours de treize heures, Grant posa pied à terre dans la gare de la ville de Flash, portant deux sacs sur ses épaules. Le premier contenait des vêtements de rechange, de la mousse à raser, un livre etc. Bref, tout de ce qu'on ne peut plus normal. Dans le second par contre, se retrouvait le costume qui avait fait sa réputation. Un costume qui traversa les années et les époques d'une manière qui demeure autant mystérieuse que la longévité de son porteur. Il est évidemment question ici, du costume de Wildcat.

Après avoir été conduit au poste de police de Central City, Ted chercha immédiatement l'endroit où Barry se cachait. Après avoir demandé des directives à une secrétaire, un officier et une patrouilleuse, il finit par voir la petite tignasse blonde de son bon ami Flash. Avant de commencer à travailler sur l'enquête, il fallait bien renouer avec les bons copains. Il s'approcha de Barry et lui tappa sur l'épaule


« Salut Barry. Ça fait un bail qu'on s'est vu tu ne trouves pas ? » Dit l'ex-champion pour démarrer la conversation.
Revenir en haut Aller en bas

Inscription : 29/11/2012
Messages : 3927
DC : Arion, lord of atlantis
Localisations : Central City
Justice League
MessagePosté le: Ven 24 Mai - 23:32
Bonjour Mr. Grant, je suis ravi que vous ayez pu venir. Jay aurait bien aimé être là pour vous accueillir, mais il a dû rester aider Joan. La récente attaque de Turtle Man l'as beaucoup ébranlé.

L'attaque de Turtle Man dirigé vers Joan Garrick était du domaine public et quel marie serait Jay s'il ne supportait pas ça femme dans cette épreuve. Étrangement même après une vie entière dans le domaine superhéroïque c'était la première fois qu'un vilain de Jay passait le cap de s'attaquer à ses proche. Barry n'avait donc aucune raison de ne pas divulguer cette information tout haut dans le laboratoire.

Venez, Mr. Grant. Nous allons allez à la morgue le corps y est encore j'ai demandé à se qu'on le garde intact pour votre inspection.

En passant devant Singh le directeur de Barry, il ne put s'empêcher de voir le visage non agréable de celui-ci se poser sur eux. Barry n'en fit pas de cas et marcha en direction de l'ascenseur. Peut-être était-ce un réflexe, mais de par son statut Barry avait des manières avec Ted Grant, il le vouvoyait, lui offrait l'ascenseur, et il le traitait avec respect. Ce n'était pas une question d'âge (enfin peut-être un peu), mais plus une question de respect. Wildcat était l'inspiration de plusieurs jeunes héros et un mentor pour plusieurs. Ils avaient notamment entraîné pratiquement toute la génération actuelle de Super-Héros. Il était de ces héros rares à qui le temps ne donnait que plus de motivation, les deux seules autres exceptions comme celle-là à la connaissance de Barry étaient, Alan Scott l'original Green Lantern et son mentor Jay Garrick. Après plusieurs années, et surtout à l'arrivée de Wally dans le costume de Flash, Barry a commencé à tutoyer Jay, mais pour Ted ce n’était pas encore gagner.

J'aurais du apportez le dossier je... un instant.

ZOOM... Un coup de vent fit voler quelques papiers dans le labo et les cheveux de Ted.

Donc comme vous pouvez voir dans ce dossier, Valdez a été testé négatif à tous les poisons actuels et il a effectivement un taux anormalement élevé de sang dans le crâne. Mais je n'arrive pas à me résoudre à l'explication. Un seul coup ne peut tuer un homme comme Valdez.

L'ascenseur s'ouvrit et les deux comparses entrèrent. Barry appuya sur Sous-sol.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Dim 3 Nov - 10:30
Ted respira l'air du commissariat. Il y avait beaucoup de comparaison avec les odeurs d'une salle de sport. Bien entendu l'odeur de transpiration tout d'abord. Celle des agents s'affairant à leurs diverses taches. Celle des criminels qui était amenés ici. Mais aussi celle des victimes qui avait peur. Ted avait toujours été affecté par l'odeur de la peur.
En marchant aux cotés de Barry il pouvait sentir ici et là l'odeur d'huile pour entretenir les armes, bien sur ici mélée à celle plus amère de la poudre.
Il écoutais d'une oreille distraite le jeune homme excuser l'absence de Jay. Barry n'en avait pas besoin, Ted connaissait Jay comme un frère. Ted savait que pour Jay sa femme est son monde.

j'ai demandé à se qu'on le garde intact pour votre inspection

Ted continua à marcher attiré par l'odeur de cuir de la salle d'attente comme par un ring. Là aussi se jouer des moments importants. Il s'obligea malgré tout de même à suivre le scientifique malgré que aller à la Morgue ne lui disait rien. Bon dieux, il n'était ni Charles, ni Peter. Tout ce qu'il pourrait constater ce sont des bleus et un mort qui sentira divers produits utilisés par le légiste pour le nettoyer, et le préparer aux funérailles.

Malgré ses nombreuses années auprès de Jay, Ted ne fut pas préparé à le voir disparaitre aussi rapidement. Qu'allait-il faire ? Ted n'avait pas vraiment écout... Ah le dossier constata-t-il alors que Barry déjà revenu lui tendait ce dernier.
Ted secoua la tête un peu avare comme sous un coup bien placé. Barry dû penser qu'il refusait de prendre le dossier pour se faire de fause opinion. Mais en fait en regardant autour de lui Ted se demandait comment Barry pouvait prendre autant de risque aussi légèrement. Le commisariat était bondé.
Certes Barry était rapide, plus rapide que Jay à ce qu'il avait entendu dire, et certes personne ne l'avait remarqué. Mais Ted qui était connu pour être Wildcat connaissait le prix à payer pour avoir fait l'erreur de trahir son identité. A part sa famille de la JSA il n'avait pu laisser quelqu'un s'approcher autant de lui. Il avait connue une femme mais pour sa sécurité il avait pris ses distances. Et maintenant il se retrouvait père d'un jeune homme presque adulte.

En entrant dans l'ascenceur Ted se calla bras croisés contre les bars de métal comme il se calle contre les cordes de son ring en regardant ses pupilles s'entrainer. Malgré la rapidité de Barry, Ted savait lire le language corporel, et ce dernier n'était pas à l'aise auprès de Ted. Barry devait le prendre pour la relique que Ted était quelque part, si un sort ne le maintenait pas aussi jeune. Et c'est Ted qui devrait être impressionné en vériter, il se trouvait à coter d'un des membres de la JLA, bon dieu. Seulement Ted était difficilement impressionnable, mais surtout avait du mal à reconnaître lorsqu'il l'était, comme maintentant.

Enfin après une inspiration il se décida à parler de sa voie grave, posée et la plus chaleureuse possible.

- Ecoute petit, j'apprécie que tu m'ai fait appeler et je vais tenter de te dire ce que je peux. Je suis d'accord avec toi, un coup ne peux suffire à coucher un tel homme. Mais de là à constater le dommages sur un corps j'ai peur que tu te sois trompé de sociétaire. Et puis appel moi Ted et tutoie moi veux-tu ?

Il esquissa un sourrire puis bloqua l'ascenseur.

- Tu sais ce qui m'aiderait le plus ? Voir la vidéo du match si tu là. Un corps froid ne me parlera pas autant que ses images là. C'est toi qui voit, bolide.
Revenir en haut Aller en bas

Inscription : 29/11/2012
Messages : 3927
DC : Arion, lord of atlantis
Localisations : Central City
Justice League
MessagePosté le: Mar 5 Nov - 1:08
Barry était très content du déroulement de la rencontre. Il commençait même à se laisser aller. C'était agréable de côtoyer Wildcat, il en avait vu beaucoup et juste sa présence était imprégnée de quelques choses. Comme lorsqu'il était au côté de Jay. Il sourit lorsque celui-ci lui demanda de le tutoyer. Barry accepta pour ne pas lui manquer de respect même si celui-ci n'était pas très confortable avec l'idée de tutoyer un monument comme Ted.

Bien, Ted. Nous irons voir le vidéo après, sur la chaîne web des combats. Les combats ne sont pas vraiment légaux, mais disons qu'ils sont toléré par la plupart des corps policiers, car au final ils ne sont pas illégaux non plus. Disons qu'ils ont créé une petite fédération pour rentre tout ça officiel. On pourra peut-être voir quelques vidéos de fans sur leur site internet.

L'asenceur arriva finalement à l'étage de la morgue. Barry sentait que Ted n'était pas vraiment à son aise dans un endroit aussi aseptisé, avec des cadavres de toute sorte. Mais c'était important pour Barry que Ted voie quelques choses. À son arrivée il signa un registre et le tendit à Ted pour qu'il puisse également le signer. Le médecin légiste sortit entre temps, il partait en pause, ce qui était un avantage pour Barry qui voulait être seul avec Wildcat pour leur petit séjour dans la morgue.

Il est dans le réfrigérateur 12.

Barry s'avança jusqu'à l'endroit dit et il ouvrit la porte. Il tira le corps qui avait une teinte blanchâtre. Ceux qui n'était pas habitué de voir des cadavres ne pouvaient se doute à quel point le sang pouvait teinter notre peau. C'était incroyablement, différente lorsque le corps était vidé, il devenait livide presque bleu.

Écoute, se que je voulais surtout te montrer c'est ça.

Barry leva l'oreille droite de Valdez. Derrière tout petit on pouvait y voir un tatouage.

Un cobra... et selon la pigmentation du tatouage, il aurait été fait après sa mort. Je sais c'est flippant. Se qui veux dire qu'entre le ring, l'hôpital et ici, quelqu'un la tatoué. Pas n'importe quel tatouage un cobra, et selon moi le type est mort empoisonné. Si Burr est de retour, on a de quoi s'inquiéter.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Mar 5 Nov - 14:30
Ted accepta la décision de Barry. Il sentait que c'était important pour le jeune homme qu'il voit ce qu'il avait à lui montrer. Sortir de l'ascenseur en étant assaillit par les odeurs de formol et autres produits était toujours difficile pour le sensible odorat de Ted.
Il réussit à prendre sur lui car certaines odeurs avaient quelque-chose de familier. Il s'était fait recoudre après un match ou pendant sa carrière de héros de nombreuse fois déjà.
Il signa le papier qu'on lui tendit et remarqua la précision du geste normal lorsque Barry fit de même. Il était toujours étonner du contrôle qu'avait un être aussi rapide pour paraitre normal.

Il est dans le réfrigérateur 12.

Quelle drôle d'idée d'appeler ça comme ça. Ted avait l'impression qu'on allait lui sortir un pack de bière. Il ne l'aurait pas refuser remarquez.

Le legiste sortit et Ted se retrouva seul avec Barry et le mort. Ted avait vu assez de cadavre pendant la grande guerre pour être vacciner contre les hauts le coeur. Même si on se faisait jamais à un mort. Les poils de Ted se hérissèrent.

Écoute, se que je voulais surtout te montrer c'est ça. Un cobra... et selon la pigmentation du tatouage, il aurait été fait après sa mort.

Ted fixa Barry surpris puis se pencha sur l'oreille qu'il avait relevé. On pouvait en effet discerner un Serpent replié en cercle sur lui même. Sa tête était relevé et il n'y avait nul doute sur sa race. Un Naja.

Je sais c'est flippant. Se qui veux dire qu'entre le ring, l'hôpital et ici, quelqu'un la tatoué. Pas n'importe quel tatouage un cobra, et selon moi le type est mort empoisonné. Si Burr est de retour, on a de quoi s'inquiéter.

Ted pencha son nez vers la forme. Il n'osait la toucher.

"Burr avait créé un poison qui tué ses agents qu'on capturer jadis. Il croquer leur fausse dent comme un agent secret croquait la leur. Mort rapide et sans souffrance en comparaison à celle de nos agents. Mais surtout après le décès la forme de cobra apparaissait sur leur torse. Et croit moi petit, t'avais pas intérêt à la touché où tu rejoignait le macchabée dans la tombe."

Il se releva pas convaincu trop d'odeur ici pour isolé celle qu'il avait déjà rencontrer.

"Avais vous le dentier du Boxeurs. Si on voulais l'empoisonner de la même manière j'aurais choisis ça.
Ce qui m'ennuie et que le tatouage soit ici et non sur le torse. Pas de marque de piqure près du tatouage ?"


Ted vérifiait les avant bras du boxeur tout en parlant. Si aucun tatouage de cobra n'y paraissait cela voulait rien dire. Tout agent de cette organisation en avait un sur l'intérieur l'avant bras gauche ou droit selon qu'il était droitier ou gaucher.  Si le boxeur avait voulu couper les ponts avec son passé il l'aurait fait effacer. Mais même les meilleurs technique laisse certaine trace.

"Faudra passer son bras avec du produit spécial et à l'ultra violet. S'il fut un membre de l'organisation et a fait retirer le tatouage par lazer se sera le seul moyen de le découvrir."

Il n'avait pas eut à valider plus officiellement la théorie de Barry. Ted savait que Barry s'était déjà fait à l'idée avant son arriver. Il n'avait fait appel à Ted que pour être certain. Et par son discourt Ted venait de confirmer les craintes du Speedster.

Puis une autre odeur se faufila dans les sinus de Ted. Du chlorophorme en gaz ...

"Dit ? Tu peux résister combien de temps au chlorophorme ? Et tu connais depuis combien de temps ton légis ..."

Demanda-t-il avant de s'écrouler à terre.

Ted rêva d'un cobra royal riant en se dressant devant un petit chaton. Ted était le chaton. Et le serpent Riait de sa vengeance à venir en se lovant autour de lui tel l'inextricable danger qu'il aurait à affronter.
Revenir en haut Aller en bas

Inscription : 29/11/2012
Messages : 3927
DC : Arion, lord of atlantis
Localisations : Central City
Justice League
MessagePosté le: Mar 5 Nov - 20:59
Avez-vous déjà eu la sensation de pouvoir faire quelques choses, mais de ne pas devoir le faire? Vous savez voir le train arriver, pouvoir se tasser, mais devoir prendre le coup? C'est comme ça que Barry se sentait dans l'immédiat. Lorsque Ted lui parla du chloroforme, il savait ce qui allait se passer. Il aurait pu sortir en Flash et faire suivre le gaz. Il aurait pu faire 1000 choses. Le problème c'est que la morgue avait des vidéos de surveillance. Bien qu'il puisse bouger assez vite pour être à deux endroits à la fois (du moins créer l'illusion que...) la vidéo elle pourrait le capter, d'autant plus qu'il se sentait légèrement vaciller. Il fit donc ce qu'il croyait logique de faire. Pour protéger son identité, pour protéger Iris, Wally , les enfants... Il se laissa emporter.

Durant son sommeil forcé, son cerveau se repassa toute l'histoire, le cobra, le protège-dents, le poison et le tatouage. Sa théorie se confirmait un peu, mais surtout certaines choses se mettaient en place. Ted avait raison, le tatouage n'était pas au bon endroit c'était pas un agent de Kobra. Par contre, il pouvait avoir été tuer par Kobra pour un millier d'autre raison. Ils avaient signé leur meurtre, il croyait que ça échapperait aux légistes. D'ailleurs le légiste était peut-être relié à toute cette histoire. Bien qu'il soit du bureau scientifique, la morgue n'était pas son terrain de jeu. Il recevait, les échantillons, les preuves. Allait les voir sur une scène de crime, mais normalement la morgue et ses employés n'étaient pas ses proches. Il n'arrivait pas à se fixer une idée claire.

La Speedforce tentait de combattre l'effet. Avec un certain succès, il fallait l'avouer. Au moins son cerveau continuait à rouler. Ce n'était pas un rêve, il contrôlait ses pensées, ses théories, ses histoires. Tout ce qu'il espérait c'est qu'il rouvrirait les yeux. Le choix de mettre sa vie en jeu pour protéger Iris en se laissant piéger était risqué, mais c'était un risque qu'il avait accepté de prendre pour protéger les gens qu'il aime.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Ven 8 Nov - 22:58
Lorsque Ted se réveilla la tête lui tournait encore et il avait envie de vomir. Il se concentra toutefois sur son entourage. Il était assis sur un siège de métal.

* Parfait, ce fera une arme utile le moment venue. *

Ses bras, ses jambes et son coup étaient attachés au siège par des fils de métal fin. Un mouvement de trop et il pouvait se couper et perdre beaucoup de sang. Cobra avait pris ses précautions.

La salle n'était éclairée que par une lampe au-dessus de lui. Un cercle de lumière ne comprenant que Wildcat comme dans un polar des années 60. En jetant un coup d'oeil sur le sol lui indiqua que c'était du béton, tout comme le plafond et surement le reste de la pièce. Il faisait assez frais, surement une cave. Et au mur assez épais pour insonnorisé dans les deux sens.

Il aspira et expira. Aucune odeur trahissant une autre présence. Ce qui l'inquiétait était l'absence de Barry. L'interrogeaient-ils ailleur ou l'avaient-ils laisser à la morgue ?

Ted tenta de se focaliser sur les odeurs pour essayer de tenter de savoir où il se trouvait. Mais seule l'odeur acre de moisie était présente.

Une porte s'ouvrit. Quelques bruits feutrés de vaiselles, des odeurs de pizza. Ted en savait déjà plus. Il se trouvait dans une cave d'une pizzeria.

- Alors Burr on fait dans les spécialité Italienne maintenant, si ce n'est pas triste. Encore ce décort aurait été à un mafieux mais pas à vous.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Dim 10 Nov - 15:05
La voix était bien celle de Jason Burr, le second Kobra. Mais le pas était plus lourd. Un gros homme cependant était là en lieu et place du gourou pernicieux. Sous une capuche pourpre, un écran en lieu et place de visage. Et sur cet écran, la face de Burr recouverte de fond de teint et hors de son habit de cérémonie.

"Ted Grant. Et un fonctionnaire de police. Comme c'est étonnant. Il fut un temps où vos soi-disant héros faisaient ce que la police ne peut pas... Maintenant, vos rôles n'ont plus de sens. Le monde moderne n'est pas pour vos vieilles pensées."

Des étincelles fusaient dans le corps du gros type et jusqu'à former des arcs électriques au sol. Autour d'eux, des pleins tonneaux d'huile d'olive. Celui-ci se rapprochait des gros conteneurs à liquide. Sur l'écran, Naga-Naga eut un petit rire dédaigneux. Le colosse avait une attitude peu naturelle, toujours l'écran tourné vers les prisonniers, tandis que son corps faisait les cent pas dans toutes sortes de directions.

"C'est toi qui m'a inspiré de faire tout ça. Disons... une méthode différente. Pas comme les choses de barbare de mon frère. Seule la voie de Kali Yuga."

L'écran semblait avoir des ratés, comme des distorsions. La brute étrange fut de plus en plus agitée de sursauts électriques. Puis chuta sur l'un des tonneaux en bois remplis d'huile. Tandis que sa peau commençait à se consumer, l'odeur de métal et de plastique chaud se répandit dans la cave. Des câbles électriques sautèrent et jaillirent de son enveloppe artificielle.

"Oups."

A ce moment, un être sortit de l'ombre de la cave. Il se fraya un chemin, mais ils le reconnurent. Psimon, des Fearsome Five, le télépathe. Tout en courant, il leur jeta un dernier regard, difficile à déchiffrer, probablement un mélange improbable entre cruauté et compassion, malheureusement fréquent chez les vilains d'âge encore peu mature.

**Ils ne savent rien. Mais l'un d'eux... J'ai lu quelque chose d'intéressant sur ce qu'il faisait de son temps libre. Cela vous coûtera un supplément, Burr.**

Le mentaliste n'avait pas pris le temps de protéger ses pensées puisque pour lui ils n'étaient déjà plus que de la viande morte en passe d'être carbonisée. Il grimpa la volée d'escaliers pour traverser la pizzeria sous les cris d'alerte au feu et la débâcle de l'évacuation.
Revenir en haut Aller en bas

Inscription : 29/11/2012
Messages : 3927
DC : Arion, lord of atlantis
Localisations : Central City
Justice League
MessagePosté le: Lun 11 Nov - 23:17
Barry n'avait pas dit un mot. Il cachait sa couverture. Il était un simple flic c'était tout. Il avait pris un risque en soi, mais il semblait avoir porté fruit, car lorsque le robot Kobra voulut parler de lui, il dit un fonctionnaire de police. Parfait, qu'ils considèrent Barry comme un fonctionnaire faisait partit du plan. Malheureusement ce qui suivit ne l'était pas. Le feu, faute à un problème électrique du robot Kobra et surtout cette espèce de cerveau sur deux pattes qui pensa tout haut ...

Citation :
J'ai lu quelque chose d'intéressant sur ce qu'il faisait de son temps libre.
Parlait-il de son identité secrète, probablement. À moins que Ted se soit mis à un cours de tricot , il avait davantage à cacher. Il resta cependant quelque temps a pesé le pour et le contre et au final il ne pouvait se contenter d'espéré qu'il n'avait rien dit... surtout que le feu gagnait du terrain. Il devait agir vite, et ça, c'était sa spécialité.

Il vibra au travers de ses liens. En moins d'une seconde, son costume sortit de son anneau et il l'enfila. Il se mit à faire de grand tourniquet avec ses bras afin de créer de puissante bourrasque afin de calmer le feu. Il avait l'habitude des feux avec Heatwave et bien que celui-ci se soit rapidement propagé grâce à l'huile rien ne valait un vent qui étouffait le feu. De l'eau sur l'huile n'aurait fait que propager davantage le feu alors pendant un instant il fut content de ne pas être un hydrokinésis.

Une fois les flammes calmées il alla détacher Ted, puis le releva par habitude même s'il se doutait bien qu'il n'en avait pas besoin.

T'a entendu ce qu'il a dit ? il faut le pister et vite, s'il divulgue a Kobra qui je suis, Iris aura un gros problème :no:



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Dim 17 Nov - 21:50
Ted n'avais pas eut le temps de réagir que déjà les flammes s'éteignaient et que ses liens était défait. Ted appréciait la rapidité d'action de Flash, comme il l'avait toujours apprécier de la part de son ami.

"Oui j'ai entendu. Je ne pense pas qu'il sache que tu es flash. Il ne nous aurait pas laisser une chance de nous en sortir s'il avait su."

Ted se lança vers les marches puis se retourna vers Barry ...

"Après toi."

Mais le jeune homme avait déjà disparu et Ted sentit comme un brise passer devant lui.
Ted respira un bon coup et passa la porte à son tour. Son coeur battait la chamade dans son poitrail.
Il était prêt à en découdre avec cobra.
Il l'avait déjà affronter bien des fois et ne comprenait toujours pas comment il arrivait à avoir temps de personnes sous son influence.
La peur, la haine, la violence ont encore aujourd'hui leur voie avec Cobra. Mais Ted était prêt à démonter leur arguments et leur remettre du plomb dans le crâne avec ses points s'il le fallait.

Il n'eut pas un regard pour la pièce derrière lui, il regardait toujours de l'avant comme dans tout combat.
Il monta l'escalier quatre à quatre mais ce ne fut pas une pizzeria qu'il trouva. Cela n'avait été qu'illusion olfactive et sonore.

La pièce était ronde, métallisé, et fortement illuminé. Des flammes léchaient les murs. La lumière l'aveuglait tellement qu'il ne voyait pas à quelque mettre de lui.
Encore une fois pourtant ça ne l'empécha pas d'avancer, et une lourde porte se referma derrière lui.
Revenir en haut Aller en bas

Inscription : 29/11/2012
Messages : 3927
DC : Arion, lord of atlantis
Localisations : Central City
Justice League
MessagePosté le: Dim 17 Nov - 21:52
Barry se retourna une seconde pour voir les deux pièces derrière lui. Une chance que la grille de ventilation entre les deux pièces communiquait sinon, il n'aurait peut-être jamais entendu le dialogue qui venait de se dérouler et n'aurait peut-être pas pu agir. Comme quoi des fois le hasard faisait bien les choses. Bien les choses c'était peu dire c'était même trop facile, quelques choses clochaient.

Intrigué par se qui venait de se passer et l'idée que quelqu'un pouvait savoir son identité secrète l'inquiétait au plus haut point, pas pour lui bien sûr, mais pour toutes les personnes lui étant reliés de près ou de loin. Wildcat ne semblait ne pas croire qu'il sache, c'était au moins sa de prit, mais bon peu de soupçons subsisteraient s'il restait en Flash. Il se retrouva alors pris entre deux feux. Soit il savait qu'il était Flash et c'était primordial de s'en occuper, soit il ne savait pas et mieux valait rester caché pour Barry. Il décida qu'il ne valait mieux ne pas prendre de chance, il trouverait un échappatoire s'il ne savait pas.

Une fois que Ted offrit à Barry de passer premier, celui-ci fonça. Il était inquiet par ce cerveau sur deux pattes une fois monter en haut la lumière l'aveugla automatiquement. Il perdit pied et alla s'écraser dans le mur du fond. La pièce circulaire offrait une lumière éclatante et dérangeant, les yeux de Barry mirent quelques secondes pour s'adapter à la lumière. Le feu qui courait les murs eut un effet étrange, et Barry venait de se rappeler qu'il était entré en collision avec le mur. Les flammes brûlaient dans son dos. Pas énormément, car son costume était ignifuge et à la vitesse ou tout c'était passé les flammes n'avaient pas vraiment collé à l'uniforme. Il se roula quand même par terre par mesure de sûreté. Quand il se releva, il eut tout juste le temps de voir Ted entrer et la porte se refermer derrière lui.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Mer 11 Déc - 20:59
(HJ: Vraiment, vraiment désolé pour le retard, en bon serpent j'ai eu du mal à retomber sur mes pieds Sad )

Les lumières de la pièce vacillèrent, et un individu fit son entrée. Il était revêtu d'ors et d'écarlates. Sa peau aux endroits où elle était révélée, s'écaillait comme en attente d'une tardive mue, nécrosée en attendant. Il semblait être arrivé de nulle part, mais la lumière verte évoquant un hologramme révélait l'utilisation d'une Porte Erdel, ainsi nommée par le découvreur de Martian Manhunter, un scientifique du nom de Saul Erdel. Ce dernier était parvenu à téléporter un martien jusqu'à notre planète, et Kobra s'était emparé des derniers plans nécessaires à cette technologie lors de sa précédente visite à Opal.

"Bien, bien, la mécanique semble encore m'avoir fait défaut. Ma faute pour avoir une fois de plus utilisé la technologie assemblée du temps de mon frère."

Porteur de son bâton en forme de cobra royal, Burr s'avança vers les deux super-héros. Le départ précipité de Psimon comme celui de Barry Allen, occupaient moins sa pensée que l'arrivée du héros local, Flash deuxième du nom.

"Flash, bienvenue. Wildcat, nous nous sommes déjà vus. Je vois que la salle de conversion des boxeurs ne vous a pas fait forte impression. Au début, nous les immergions directement dans le décorum du culte, et on a constaté que leurs cervelles de piaf avaient moins de mal à accepter d'intégrer la Mafia. Donc nous avons dû tricher un peu avec les contrats d'entrée dans la foi. Et après, qui se souciait de savoir si ils combattaient dans l'armée du Jésus corrompu des italiens, ou du Kali Yuga pur et impavide de Kobra ?"

Puis, d'un claquement de doigts il fit s'allumer divers moniteurs qui montraient des boxeurs porteurs de licences officielles, officier comme entraîneurs dans des repaires du culte ophidien.

"La messe est dite, mes amis. Le Culte s'est payé des entraîneurs de renom. Tous ces sportifs qui ont pris des vacances, ou une retraite anticipée. Un par-ci, un autre par-là. Nous n'avons clairement pas chômé pour entraîner les adeptes. N'importe qui peut accomplir des exploits dit-on, s'il a la foi et la motivation nécessaires. La niaque des champions. Des citoyens comme vous et moi, agents dormants du culte. Entraînés pour neutraliser leurs adversaires."

Il fit les cent-pas dans la pièce. Il semblait peu inquiet de ce que les héros pouvaient lui faire. Il était considéré comme un dieu parmi les siens, et à la moindre action contre lui ils ignoraient combien de fidèles, humains ou métahumains, pourraient courir pour défendre son honneur.

"Je suis venu au plus près dès que j'ai su. Quelqu'un de suffisamment brillant nous avait découvert. Bravo. Dommage que le fonctionnaire de police en question ne soit pas là... J'imagine que Flash l'a sorti d'ici pour le protéger. Dommage... Son petit crâne duveteux semble contenir de fascinants secrets."

Kobra se mit à ricaner, puis ouvrit le pommeau de sa canne, qui laissa s'échapper un gaz qui mettrait quelques temps à faire effet...
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Jeu 12 Déc - 23:15
Ted ne bougea pas d'un cil. Il fixer son interlocuteur avec la plus grande attention. Tous ses gestes parlaient.
Il fixa les écrans et ne fut pas surpris des portrait qu'il voyait. La plupart était connu dans le milieu de la boxe commes des escrocs, des hommes violents, des tricheurs, voir pire.
Cobra avait toujours eux un type de recru bien spécifique. Des hommes racistes, sans morales surtout lorsqu'on leur tendait un billet. Certain avait des compétences cependant et c'était surement eux les plus dangereux.

Le regard de Ted revint sur Cobra.
"Vraiment comme ton frère. Aussi mégalomane et persuader de sa grandeur. Mais j'ai vaincu un Cobra, alors me mesurer à un second ne me fait pas peur. Je suis comme qui dirait imuniser contre votre poison verbale. Si tu étais vraiment la moitié de l'homme que tu dis être tu te mesurerais à moi. Mais t'as trop peur alors tu laissera surement un de tes larbins."

Ted avança d'un pas.

"Tu n'es ni un dieu, ni un surhomme, encore moins un homme. T'es un serpent qui se cache en attendant sa proie. Tu la charmes et l'endors avant de t'en nourrir. Mais tu devrais savoir que même les pire serpent on leur ennemi. Après la mangouste est une forme de chat sauvage."

Ted fixa son attention derrière Cobra et sourit.

"Et bien il t'aura pas fallu longtemps dit-il."
Revenir en haut Aller en bas

Inscription : 29/11/2012
Messages : 3927
DC : Arion, lord of atlantis
Localisations : Central City
Justice League
MessagePosté le: Ven 13 Déc - 18:50
Kobra se montra enfin. Il entra dans un éternel dialogue de génie du crime qui dévoile tout son plan avant de mener une mesure d'éradication lambda. C'était très James bondiens tout ça, même si au final c'était réel cette fois. Barry décida donc de prendre la balle au bond.

Yep, il est tranquille chez lui et je suis revenu pour te botter les fesses en dehors de ma ville.

L'ignorant totalement Kobra continua son laïus et des écrans s'ouvrirent autour d'eux. Mais d'ou arrivait ce nouveau matériel . Il semblait à Barry que tout ceci n'était pas là quelques minutes avant. Décidément ce bâtiment était surprenant. Il amenait d'ailleurs Barry à une réflexion : Avec un bâtiment aussi bien équipé et dissimulé dans la ville, ils étaient là depuis un certain temps et avaient pris le temps de faire les choses. Il avait passer tellement de temps à combattre Grodd, les rogues et Reverse Flash, qu'il avait laissé le Serpent revenir chez lui. Il était ultra rapidement, mais même lui, the fastest man alive, ne peut pas être à deux endroits en même temps.

Il se fit un résumé rapide dans sa tête pour bien traiter l'information. Une simple enquête sur la mort suspecte d'Angelo Valdez un boxeur prometteur, les avaient mené à être kidnappé par Kobra, une organisation terroriste importante. Kobra utilise le réseau de la boxe underground et semi-professionnel, pour recruter de nouveaux agents dans leur culte. Ils ont un réseau important avec des boxeurs reconnus, des entraîneurs et des salles de recrutement. Accessoirement, un télépathe avait peut-être découvert l'identité secrète de Barry et de toute évidence, ils étaient dans un bâtiment qui servait de façade et qui créait l'illusion d'endroit civile (quelques secondes auparavant on aurait vraiment dit une pizzeria) afin de camoufler leurs opérations.

Hé bin c'est un joyeux bordel, tout ça. On a vraiment foutu un coup de pied dans une ruche...

Il regardait les écrans un peu bouche bée. Comment avait-il pu étendre ses tentacules aussi rapidement. Le nouveau Kobra avait beaucoup plus de ressource qu'il ne le laissait paraître. En ayant plus Jeffey dans les pattes Barry espérait que la tête du serpent mourrait, mais elle a été remplacée par quelqu'un d'encore plus fourbe et intelligent. Ce n’était vraiment pas un bon échange.

Ted avait parlé avec Kobra, mais Barry n'avait pas vraiment écouté occuper à tout remettre en ordre dans sa tête, parce que même pour lui les choses se passaient un peu vite. Il regardait Kobra quand soudainement un petit homme apparut derrière lui. C'était le télépathe qui réapparaissait derrière son maître. Psimon avait dû mettre le temps de monter en haut pour rejoindre son fourbe de serpent. Barry se sentait vraiment coincé. Il pouvait éclater Kobra rapidement en courant sur le mur. Mais c'était plus complexe. Il ne devait pas arrêter simplement l'homme, il devait carrément réduire à néant toute cette opération. Pour l'instant il ne savait pas où donner de la tête. Il attendrait donc le bon moment, le moment ou Kobra commettrait une erreur et là, Barry tenterait sa chance.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Ven 13 Déc - 19:55
Derrière Jason, Psimon fut pris d'un rictus, qui devint une raclement de gorge, qui se changea en gloussement, en ricanement puis enfin, en un rire démoniaque qui aurait eu de l'impact si le chef de culte ne se tenait pas devant lui. Kobra s'éloigna, puis tandis que le gaz lacrymogène qu'il avait projeté prenait effet, activa ses propres filtres respiratoires.

Psimon sembla changer de forme, devenant plus grand et plus fort. Il portait les mêmes tuyaux que Bane le briseur du chiroptère. Il s'avança de son nouveau pas pesant. Il saisit Wildcat par le crâne comme si ce n'était qu'une vugaire pomme verte. Ce dernier sentait la douleur de la compression, puis il fut projeté contre une des surfaces qui faisaient office d'écran.

"Psimon says... Down !" (=Jacques à dit, à terre)

Jason pour sa part se régalait du spectacle. Il déclencha une nouvelle Porte Erdel, comme un portail vert vers un autre endroit et une demi-douzaine d'acolytes du culte furent téléportés dans la pièce. Ils portaient bien sûr des masques à gaz et se jetèrent sur Flash comme des forcenés.

"Certains portent des explosifs sur eux... De faibles charges rien d'inquiétant pour moi ou le bâtiment. Voyons si tu sauras les reconnaître à temps. Crois-moi ils se sont entraînés dur pour cet instant."

Kobra ne riait pas. Il n'aimait pas rire. Il regardait d'un œil torve et vitreux le déroulement des opérations, derrière une paire de lentilles de protection contre le gaz lacrymal. Tout ceci n'était que des complications majeures, mais ces ennemis étaient comme un sacrifice majeur au Kali Yuga. Il se refusait de ne pas faire partie de leur exécution.
Revenir en haut Aller en bas

Inscription : 29/11/2012
Messages : 3927
DC : Arion, lord of atlantis
Localisations : Central City
Justice League
MessagePosté le: Ven 3 Jan - 22:09
Sérieusement?

Kobra avait du dormir trop longtemps un jeu de Vitesse pour lui? C'était facile. Barry fonça il assomma les hommes de main de Kobra et arracha les bombes qu'il trouva sur les joueurs. Il se mit à tournoyer rapidement sur lui afin de créer une tornade qui allait emporter dans son sillage tout le gaz libéré. Il se mit également un masque à gaz sur un de forcené qui dormait maintenant. Il se tourna vers Psimon. Pas trop certain de savoir s'il se devait de le prendre au sérieux il décida de le gazer emportant tout le Gaz dans sa tornade il lança les projectiles explosifs sur Simon se qui devrait l'affaiblir de son venom Banien. Puis courant vers lui il lui arracha son masque à gaz pour le mettre sur Ted qui était apparemment endormi.

Barry fonça vers la porte que Kobra avait ouverte laissant deux charges précédemment acquises à sa base espérant ainsi bloquer Psimon dans la salle gazé. Les bombes explosèrent faisant écouler la porte. Il se mit donc à courir afin de rejoindre le grand air pour aérer Ted. Une fois à l'air libre il enleva le masque de celui-ci. Couru jusqu'au téléphone le plus prêt appela la police pour leur donner la liste des hommes de boxes qu'il avait vus, mais également l'endroit de la base secrète de Kobra qu'il avait découvert. Il retourna ensuite à la base à la recherche de Kobra mais en vain. Celui-ci avait disparu.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Paris sportifs (Ted et Barry)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Paris Sportifs
» Avis de marché - Paris - église Ste Marguerite - Lot 1 peinture murale
» [PARIS] : boutique l'archimage
» [Débat] L'implantation de Disneyland Paris
» Quelques infos pratiques pour organiser vos séjours ou vos journées à Disney Land Paris

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: La Terre :: Central City-