[The Brave & the Bold] CoUlD YoU EsCaPe ThE RiDdLeR's HoUsE ???? [Victor Fries & Orion]

Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Inscription : 22/02/2018
Messages : 55
Localisations : DC-verse
MessagePosté le: Mer 4 Avr 2018 - 21:53
[Note : Ce sujet est bien une relance du scénario Escape Room TB&TB. Le premier sujet sera supprimé lorsque Freeze aura reposté ses deux premières réponses. Une fois qu'il aura posté à la suite de l'intro, c'est à toi de t'introduire Orion. Puis on est partis...
J'espère que cette manière de jouer vous plaira ; faites chauffer vos cervelles comme votre plume Pouce levé]






ThE RiDdLeR's HoUsE !




* * * * *

Une intense lumière suivant un son claquant viens tirer un homme et une femme de leur état comateux dû à une forte dose de médicament.





Leurs souvenirs sont confus... ils ont été attaqués par surprise... par un ennemi indéterminé... drogué, déplacé et maintenant enchainé à ce qui ressemble à un pilier métallique, aux deux points opposés si bien qu'ils ne se voient pas.

Victor Fries peut se sentir quelque peu dénudé, sans sa combinaison thermorégulatrice. Il est en simple tenue de détenu, mais d'un vert vif au lieu du orange habituel. En plus des chaines qui lui attachent les poignets au pilier il peut sentir un épais collier sur son cou. Un habitué du pénitencier de Belle-Reve, le meilleur des États-Unis, y reconnaitra un ingénieux appareil permettant d'entraver tout pouvoirs méta-humains de son possesseur, de le maintenir en vie, dans un état stable, et éventuellement le pacifier...

Orion se retrouve affublé de la même singulière tenue et du même collier lui interdisant de rompre ses liens grâce à sa force de New-God. Ici, il n'est plus Dieu mais Homme enchainé par un esprit cultivé, mais aussi tordu.

Le projecteur qui les braque est éblouissant et désagréable, ne permettant guère de distinguer autre chose dans la pièce assombrie par l'absence d'ouvertures extérieures et d'autres sources de lumière. Toutefois, au point opposé au projecteur, un large écran s'allume alors et les agresse d'un fond vert vif de mauvais goût remplie de points d’interrogations noirs rebondissant de manière chaotiques les uns contre les autres et contre les bords de l'écran à la manière d'un écran de veille d'ordinateur.

"DiNg DoNg !!" commence une voix sortant de l'écran, suivie d'une silhouette.





"BiEnVeNuE DaNs La MaIsOn AuX EnIgMeS Du SpHiNx !!
N'eSt-Ce PaS MeRvEiLlEuX ??
...
Il Y A DeS CrEtIn QuI PaIeNt PoUr S'aMuSeR De La SoRte, AlOrS PrOfiTeZ En !!
FaItEs JoUeR ToUt VoTrE EnThOuSiAsMe AvAnt QuE Ca Ne DeViEnNe EnNuYaNt..."


Le Sphinx ne laisse guère le temps à ses ''prisonniers'' de répondre car l'écran change brusquement pour n'afficher qu'une série de 4 chiffres...





...c'est un compte à rebours et il ne vaux mieux pas savoir ce qu'il se produit s'il arrive à son terme...



[HRP : Bienvenue dans ce RP test pour un style bien particulier, le Escape Game.
Je ne suis pas un spécialiste en la matière, mais j'ai fais quelques parties de Unlock (si vous connaissez aussi, ça m'intéresse Wink)
Je n'ai pas tout écrit de A à Z, voyons comment nous nous en sortons d'abord.




IMPORTANT :

- Les éléments écrits en gras sont toujours intéressants, même si ce n'est pas dans l'immédiat. Vous pourrez interagir avec ces éléments, contrairement à ce qui n'est pas écrits en gras.

- Afin de représenter un temps (ici 5 minutes), cela correspond à 5 RPs de votre part, si au terme de ces derniers vous n'avez pas réussi l'énigme, et bien... on va éviter...

- Lorsque vous êtes dans des avec un point de vue différent comme ici (chaque ne voyant qu'un coté du pilier où il est attaché), je vais vous envoyer une description des éléments visibles en MP. A vous de les réécrire en RP, notamment pour informer votre partenaire de ces derniers.

- La collaboration est de mise, vous pouvez discuter directement en RP ou en HRP.
]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 16/01/2018
Messages : 259
DC : Wesley Dodds / Sandman, Silver Banshee
Situation : Oeuvre pour la Société Secrète
Localisations : Écosse
Secret Society

MessagePosté le: Mer 4 Avr 2018 - 22:39
Freeze ouvrait les yeux doucement, sortant de sa léthargie. Là lumière éblouissante et le bruit l’avaient tiré de son sommeil et il comprenait qu’il était enchaîne à un pilier. Il tenta de se libérer par la force mais il n’y parvint pas, lorsqu’apparu sur un écran des points d’interrogation, la couleur verte à toutes les sauces et une silhouette à chapeau melon qu’il connaissait bien. Nigma...

S’ils avaient réussi à s’entendre quelques fois car ils eurent des intérêts communs dans le crime de Gotham, il arriva autant qu’ils se fassent du tord. Apparemment ce jour là on était dans la deuxième situation car Victor était totalement à sa merci. Heureusement il ne faisait pas trop chaud songeait l'ancien scientifique. Il portait au cou un collier et était vêtu d’une tenue de prisonnier de couleur verte, ce qui le changeait de l'orange qu'il avait souvent porté à Arkham

L’image du Sphynx ne dit alors que quelques phrases avant de disparaître, laissant un compte à rebours s'enclencher ce qui était souvent mauvais signe sauf bien sur quand çà voulait dire que la tartiflette était prête. Victor donna de la voix ce qui serait très certainement entendu par l’infortuné attachée de l’autre coté du pylône.


Qu’est ce que...Edward! Edward !!!! “

Il tenta à nouveau de briser ses chaines mais il avait le sentiment que sa super-force l’avait quitté, ou plutôt qu'il sentait une vive douleur le piquer lorsqu'il essayait d'en user...



HJ:
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t5544-la-quete-du-coeur-de-glace#77243
Inscription : 15/06/2016
Messages : 303
DC : none
Situation : est partagé physiquement
Localisations : En transit ferroviaire
Groupes : Sans pour l'instant

New Titans
MessagePosté le: Ven 6 Avr 2018 - 0:43
Au beau milieu de la mer, une lueur illumine l'intérieur d'un conteneur ou dort un jeune homme qui peut sembler quelconque.
Lorsqu'elle s'éteint, le caisson est vide de tout occupant et il n'y a que ses godillots crevés sur le devant et son blouson de cuir qui attestent de sa présence passée. Lui, il n'a rien senti, pas plus que lorsque sa chambre improvisée avait été embarquée sur le navire.


C'est la lumière violente qui m'inonde le visage et m'éblouit jusque sous mes paupières closes qui me réveille. Alors que j'étais couché lorsque je m'endormais, je me retrouve assis, le dos contre un pilier et enchaîné de la plus étroite façon possible à celui-ci.

Mes habits ont disparus, et je suis revêtu d'une combinaison verte qui me va comme un gant, pour une fois, ça me réconforte un peu.

Par contre, je suis obligé de mettre mes mains en paravent pour protéger mes yeux en attendant qu'ils s'habituent à cette fichue lampe. Lorsque c'est enfin le cas, je remue un peu ce qui provoque un bruit digne d'un fantôme dans les HighLands.

Les chaînes me semblent solides donc je n'essayes même pas de les briser, pour l'instant et je prends conscience qu'on m'a aussi muni d'un collier qui me scie le cou. Celui qui m'a fait ça me prend pour un chien ? Un animal de compagnie? Dans mon esprit encore ensommeillé, tout cela n'est pas très clair, je n'ai qu'une envie, me retourner et me rendormir.

Mauvais rêve je me murmure ...

J'en suis là de mes pensées quand l'écran s'allume et la voix remplit le silence pesant qui m'entoure. Le genre de truc qui vous réveille immédiatement ou vous fait hurler à la mort à votre mère de vous foutre la paix. Mais ça, moi, je n'ai pas connu donc je grogne et mon grognement se perd couvert par la voix tonitruante qui dit n'importe quoi.

La Maison aux énigmes du Sphinx ... Mes connaissances son pauvres en la matière mais ce nom de Sphinx me dit quelque chose à propos d'un gars qui le met en échec dans l'antiquité et d'un film que j'ai visionné avec des chevaliers de la table ronde ...

La voix se tait et les chiffres apparaissent, commençant à s'égrener à rebours alors que de l'ombre se détachent des ombres plus nettes d'objet inconnus eux aussi. C'est pas le genre de trucs qui sentent bon dans les films, souvent, ça annonce une explosion ou une mort désagréable. Du coup, je teste un peu mes liens, sans succès. Je suis fort, mais ils le sont plus que moi.

Une autre voix appelle soudain derrière moi, de l'autre côté du pilier. Un autre prisonnier ?

Euh ... Moi c'est Anthony, pas Edward ... que je réponds à tout hasard.

Je me gratte le nez et passe le doigt entre le métal du collier et mon cou qui me démange un peu, la seule liberté que me laissent mes liens.

Vous avez une idée de ce qu'on veut de nous ? C'est quoi une Maison des énigmes ? Vous aussi vous avez un genre d'instrument de musique de votre côté ? Une sorte de piano pour enfant ?
Spoiler:
 


Foncer dans le tas et parler après si c'est encore possible, telle est ma devise !
My hostility kept me from making many friends.  --Orion (New Earth)
(Statut RP : 3/5)
(merci à John Constantine pour cet avatar)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 16/01/2018
Messages : 259
DC : Wesley Dodds / Sandman, Silver Banshee
Situation : Oeuvre pour la Société Secrète
Localisations : Écosse
Secret Society

MessagePosté le: Sam 7 Avr 2018 - 15:32
Il n’était pas seul. Un jeune homme était lui aussi attachée à ce poteau, visiblement aussi retenu prisonnier. Il s’appelait Anthony.

"Victor."

Le jeune gars avait de nombreuses questions. Il ne connaissait visiblement pas Nigma, le veinard.

"Nous sommes les prisonniers de l'Homme Mystère, le Sphinx, le Ridler...On lui donne beaucoup de noms. Il est fou mais il tient parole, si on résout son énigme on pourra s'en sortir vivant.

Une maison des énigmes c'est..."


Freeze haussait les épaules en cherchant ses mots.

"Des gens qui paient pour vivre çà, sauf que quand ils perdent les organisateurs se retiennent de rire en leur offrant des bonbons, et que quand ils gagnent ils prennent une photo sans exploser."

Il s'adossait au mur en soupirant. Dans cette partie qui pouvait être la dernière le Ridler risquait pas de lui souffler quelqu'indice que ce soit.

"Et non je n'ai pas de p...attends Anthony…”

Freeze se concentrait pour regarder autour de lui.

“Face à moi il y a un pupitre sur lequel se trouve une page blanche marquée des lettres : C E G B D F A. ”

Ce sont des notes, çà fait do...mi...sol...si...ré...fa..et la je crois, j’ai quelques souvenirs j’ai appris le uku…hem heu, il me semble que j’ai entendu dire que c’était çà.


Oui car Freeze avait joué du Ukulelele. Il valait mieux éviter d'en parler çà ruinerait une réputation.

“Tu penses que tu peux essayer de jouer çà sur ton piano?

Il espérait que son camarade d’infortune sache un peu jouer d’un instrument de musique, sans quoi ils risquaient d’y passer tous les deux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t5544-la-quete-du-coeur-de-glace#77243
Inscription : 15/06/2016
Messages : 303
DC : none
Situation : est partagé physiquement
Localisations : En transit ferroviaire
Groupes : Sans pour l'instant

New Titans
MessagePosté le: Mar 10 Avr 2018 - 12:15
L'homme de l'autre côté se nommait Victor et essaya de m'expliquer ce qu'était cette fameuse maison des énigmes ... Un jeu où si on perdait, on nous offrait des bonbons, cette simple pensée de quelque chose à manger me faisant saliver incontrolâblement, mais si on gagnait, on avait droit à une photo de groupe avec un risque d'explosion ... A manger ou une chance sur je ne sais combien de partir en morceaux sous l'index d'un photographe ... N'importe quoi ! Et des gens payaient pour ça ! Du jamais vu !

Ces humains me parurent encore plus débiles et aliénés d'un coup ...
C'est n'importe quoi ce jeu ... Et j'ai rien demandé moi !

Mais bon, ma remarque passe inaperçue car je l'entends rebondir sur l'objet qui me fait face. Lui même a quelque chose devant lui et il me gratifie de ses réflexions à ce propos.
Comme je le disais à l’instant, c’est une sorte de petit piano. Il y a sept touches, toutes identiques … La première, c’est celle de droite ou celle de gauche à votre avis ?

La logique Terrienne communément admise voulait que cela soit celle de gauche bien sur, mais c’est une logique humaine et terrienne. Avait-elle court ici ? Mystère et boules de gomme … De plus, l’autre, en réfléchissant tout haut me vidait le citron et m’empêchait de penser productivement.

En jetant un coup d’œil aux chiffres dégressifs, suivant donc le court inverse du temps, je me décidais finalement à prendre le sens d’écriture qu’apparemment tout le monde utilisait autour de moi depuis mon réveil, de gauche à droite …

Le "Do", c'est la première de droite donc ... Arrivais je plus ou moins à conclure tout en essayant de me remémorer ce qu'était une gamme.
Do = 1, Ré = 2, Mi = 3, Fa = 4, Sol = 5, La = 6 et Si = 7. Le compte y était donc ça pouvait marcher ...

Bon je m'y colle ... Hump ! Grrrrr ! Et merde !

J’avais beau essayer en tirant sur mes entraves, le clavier restait hors de portée de mes doigts ou de tout autre appendice qui aurait pu enfoncer une touche. (entendez par là le nez bien sur!)

J’y arrive pas … Mes chaînes sont trop serrées ... A moins que …

Il m’était revenu en mémoire, à défaut d’autre chose, une émission à propos de l’intelligence comparée des hommes et des singes où ce n’était pas celui qu’on pourrait croire qui en avait le plus dans le domaine de l’astuce. Vous savez celle où il faut récupérer une cacahuète tout au fond d’un tube fixé au sol ou sur une table ? Non ? Je suis à peine étonné vu que l'Homo-Sapiens n'a pas brillé par son intellect dans ce petit jeu bien moins dangereux que celui où nous étions enfermés maintenant.

Nos soit disant cousins arriérés nous ont biné le pion systématiquement dans cette aventure … Comme quoi l’intelligence n’est pas forcément une affaire de civilisation ou au contraire peut-être est-ce la civilisation qui émousse la capacité cognitive du genre humain … Va savoir …

A défaut de pouvoir reproduire une action apprise ou observée, il me fallait réfléchir par moi-même pour résoudre ce petit problème vital. La chose n’est pas aisée pourtant chez mes contemporains car tout est fait pour éviter de réfléchir. On vend du « plug and play ». On vend du « Fast food ». On vend de la « méthode », des recettes, des techniques à reproduire… On vend des concepts à appliquer. Le tout emballé dans un diplôme, une certification, un label, un contrat… Mais a quel moment aurez vous réfléchi ? Aurez-vous pris du temps pour mettre en place un processus intellectuel qui ira chercher des idées nouvelles ? Des créations ? Des innovations ?

Aller chercher du savoir par soi-même. Aller chercher des techniques nouvelles. Aller profiter des expériences des autres mais sans vouloir copier sans réadapter.
rendons à César :
 

C’était ça la clef, et la mienne passait par mes pieds … Ou plutôt mon gros orteil.

Je sais comment faire … Une seconde … Lançais-je à l’autre côté du pilier en enlevant prestement ma chaussure aussi verte que le reste de la combinaison alors que ce n’était pas une mais une bonne poignée de secondes qui se défalquaient du compteur de temps face à moi.

J’agitais mes petits petons pour leur donner un semblant de fraîcheur, pas que je sente des pieds, mais pour les dégourdir un peu et évaluer leur dextérité, et je tendis la jambe pour voir si l’allonge serait suffisante. Elle l’était, et de beaucoup, mais pour guider mes gestes podologiques, je devais me pencher assez bas tout en gardant un équilibre stable avec mes mains campées de chaque côté.
.
J’y suis, répétez moi la séquence s’il vous plaît … C'est bien 3, 5, 7, 2, 4, 6 et 1 ? J'étais à peu près sur de mon coup, enfin si le sens du clavier était bien le bon, et je m'exécutais en récitant la séquence proposée ... Du moins tentais de faire retentir la première note ...

A peine avais-je enfoncé la première touche qu’un bruit sonore s’élevait, qu’une forme circulaire s’affichait sur mon écran et qu’une portion d’elle correspondant à vue de nez au septième quartier s’allumait en rouge …
Oh ! Ooooh !… …

Le pire, c’est que le décompte fut ébranlé dans le même temps et accéléra d’un coup. En gros le nombre de secondes perdues avait doublé dès l’instant où j’avais appuyé sur la touche et que tout le processus s’était mis en marche, provoquant du même coup chez moi une forme de paralysie mentale temporaire qui vit s’égrener, ou plutôt se défalquer une bonne quinzaine de secondes perdues inutilement alors qu’une sorte de panique inversement proportionnelle me terrassait …



Foncer dans le tas et parler après si c'est encore possible, telle est ma devise !
My hostility kept me from making many friends.  --Orion (New Earth)
(Statut RP : 3/5)
(merci à John Constantine pour cet avatar)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 16/01/2018
Messages : 259
DC : Wesley Dodds / Sandman, Silver Banshee
Situation : Oeuvre pour la Société Secrète
Localisations : Écosse
Secret Society

MessagePosté le: Dim 22 Avr 2018 - 13:03
Freeze maudissait intérieurement l'Homme mystère de les avoir enfermé là. Pourquoi lui, et pourquoi ce jeune homme? Il ne se rappelait pas qu'ils étaient en froid tous les deux, enfin si en quelques sortes mais pas dans ce sens là. Ah si. Peut être qu'il s'était vexé qu'il ne l'ai pas fait sortir d'Arkham avec lui lors de sa dernière évasion. C'est vrai qu'il y avait de quoi se vexer quand on savait que même le Ventriloque et le chapelier fou avaient réussi à s'en tirer par leurs propres moyens ce soir là. Avaient il donné un coup de main au Sphinx à l'occasion? Si oui, il avait des raisons de lui en vouloir.

Orion avait commencé en appuyant sur la troisième note qu’il avait interprété comme le C, ce qui en soit aurait été logique mais ne correspondait pas à un clavier de piano. L’effet était des plus négatif, leur compte a rebours s’affolant.

“Attend Anthony tu n’aurais pas commencé par un E ? Le clavier commence par un LA, la note A. Si tu as sept touche çà te fais une octave qui se lit CDEFGAB, LA-SI-DO-RE-MI-FA-SOL c’est là le piège.”

Victor comptait dans sa tête, étant à la peine. Il savait qu'il aurait du apprendre le clavier avant l'instrument à corde, ce qu'il avait fait en dilettante. C E G B D F A cela lui ferais jouer la 1, la 3, la 5, la 7, la 2, la la 4 et la 6.

“Fais comme moi garde ton sang froid. Joue ce que je vais te dire, compte de gauche à droite pour chaque touche que tu vas appuyer. La première, la troisième, la cinquième, la septième, la deuxième, la quatrième et la sixième”.


Il dicterait ces lettres au fur et a mesure en espérant qu’une autre accélération du compte a rebours ne surviendrait pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t5544-la-quete-du-coeur-de-glace#77243
Inscription : 15/06/2016
Messages : 303
DC : none
Situation : est partagé physiquement
Localisations : En transit ferroviaire
Groupes : Sans pour l'instant

New Titans
MessagePosté le: Lun 23 Avr 2018 - 10:21
La voix qui venait de l’autre côté du pylône qui était à la fois calme et autoritaire sans aucune intonation de panique me rendit un peu mes moyens. Juste de quoi laisser passer un
Euh … Je pensais que Do était la première moi !

La tête en vrac, j’enregistrais pourtant les instructions que me donnait l’autre vu qu’il semblait en connaître un rayon sur la question, enfin beaucoup plus que moi.
Tirant la langue inconsciemment, je dirigeais donc mon gros orteil vers les touches en indiquant à voix haute ce que je faisais :

Première ! Une note retentit mais le compteur ne changea pas de tempo et restait toujours aussi rapide dans son égrènement.

Troisième ! Toujours pas de changement, Cinquièèèème ! Désolé, mais je joue du gros orteil, c’est pas facile …, Rien ne se passe ni en pire, ni en mieux, Septième ! Petit coup de sueur car j’avais visé presque au pifomètre vu que mon genoux me masquait la fin du clavier.

Une vague d’effrois circula dans mes veines en voyant tout à coup le décompte s’accélérer après cette note, mais en bon petit soldat, je continuais, Deuxième ! Quatrième ! Et … La panique aidant, j’accélérais le rythme à mon tour sans pourtant influencer ce foutu chrono, et j’allais presser la dernière aussi vite en me préparant à crier un Sixième ! victorieux, mais un buzzer pire qu’un klaxon de Cadillac de 1962 retentit alors qu’un immense texte rouge barrait l’écran ,

WRONG SEQUENCE , SAME GAMER PLAY AGAIN !

Et que le compteur doublait encore son processus négatif.

Ma seule réaction fut de me justifier sur le coup :
Je ne me suis pas trompé, j’ai fait exactement ce qu’il fallait !.

J’avais crié ça à la cantonade, autant pour mon co-ligoté que pour celui qui nous avait mis dans cette situation.

Pourtant, mon cerveau, lui, me corrigeait froidement en me démontrant mon erreur. Le phénomène avait eu lieu alors que j’allais presser la dernière touche de la série que m’avait dicté l’autre dont je ne mettais pas la valeur … Et tout naturellement en recomptant, je compris mon erreur …

Mon doigt de pied, maintenant aguerri à ce petit exercice, vola littéralement au-dessus du clavier tout en pressant les touches que j’énonçais toujours à voix haute :
Première ..., troisième ..., cinquième ..., septième ..., deuxième ..., quatrième et sixième!

J’étais tellement stressé en pressant cette dernière touche que je sentais une crampe envahir mon pied tout entier. Mon esprit enregistra la dernière note, mes yeux surveillaient les chiffres déroulant leur rétroaction sur l’écran et je retenais ma respiration en attendant le verdict …

Attente interminable de quelques secondes supplémentaires …


Foncer dans le tas et parler après si c'est encore possible, telle est ma devise !
My hostility kept me from making many friends.  --Orion (New Earth)
(Statut RP : 3/5)
(merci à John Constantine pour cet avatar)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 22/02/2018
Messages : 55
Localisations : DC-verse
MessagePosté le: Dim 29 Avr 2018 - 15:45

ThE RiDdLeR's HoUsE !




* * * * *

Après ce très court passage musical, le compteur s’arrête.

"DiNg DoNg !"





"Je Le SaVaIs QuE LeS SoIs-DiSaNts DiEux JoUaIeNt CoMmE DeS PiEdS !
Ha Ha Ha Ha Ha Ha Ha !!!"
"MaIs VoUs M'oFfReZ UnE PrEmIèRe DeCePtIoN... Un SiNgE AuRaIt FaIt Un MeIlLeUr TeMps..."
"EsPéRoNs QuE Ce SoIt La DeRnIèRe... A VoUs De JoUeR !


Sur cette dernière phrase, le Sphinx disparut de nouveau, l'écran se remis en veille, des points d’interrogations flottants et s’entrechoquant de manière chaotique entre eux et sur les rebords. Les liens métalliques retenant les deux prisonniers s'ouvrirent ensuite, leur permettant de se voir et de déambuler dans la pièce.
Ils peuvent constater qu'ils n'ont rien dans leurs poches et s'ils tentent de retirer leurs colliers d'entrave... il peut se passer quelque chose de désagréable.

La pièce est en forme carrée, aux murs neutres, assez petite, disposant de deux portes potentiellement fermées. L'une placée au Sud-Ouest, si l'on considère l'écran de télévision posé sur un mur Nord et le projecteur à l'opposé devant un mur Sud, l'autre porte étant alors au Nord-Est. Ces deux portes peuvent être examinées en détail.


Autres éléments intéressants :
Un armoire vitrée renfermant probablement quelque chose, posée contre le mur au Nord-Ouest.





Un vieil ordinateur posé sur un bureau dont l'unité centrale est intégrée à son gros écran non allumé, avec un clavier et une souris. Une feuille de papier se trouve également sur ce bureau installé contre le mur Est.





A cela s'ajoute un gros sac, fermé et négligemment posé au coin du mur Sud-Est.





Il est a noté que le projecteur, unique source de lumière, éblouissant le pilier central, mais offrant peu de luminosité aux coins sombres de la pièce, peut aussi être examiné.





[HRP : Désolé d'avoir mis le temps à répondre. J'avais beaucoup de boulot cette semaine et j'ai perdu mes notes que j'avais écrit il y a longtemps pour cette escape game -.-
Bon c'est pas impro totale, mais ça va le faire ^^
Pour rappel vous pouvez faire des posts courts pour observer un élément en détail auxquels je vous répond tout de suite. Il y a des éléments qui donnent des indices et d'autres qui peuvent être piégés. C'est la SuRpRiSe ! Very Happy
Pour le moment il n'y a pas de timer d'enclenché.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 16/01/2018
Messages : 259
DC : Wesley Dodds / Sandman, Silver Banshee
Situation : Oeuvre pour la Société Secrète
Localisations : Écosse
Secret Society

MessagePosté le: Dim 6 Mai 2018 - 17:27
Le Sphinx les avait délivré de leur pilier métallique non sans s’être bien moqué d’eux au préalable. Heureusement pour Freeze il faisait autour de zéro degrés sans quoi il suffoquerait au sol, mais c’était déjà bien chaud pour lui. Il croisait le regard d’Orion et n’avait aucune fichu idée de qui il pouvait bien être, et surtout pas un néo-dieu.

“Bien joué Anthony.”

Puis il regardait autour de lui. Il y avait deux portes opposées dans cette pièce carrée, ainsi qu’une armoire et à son opposé un ordinateur et une feuille de papier. Pour couronner le tout un sac était posé entrouvert. Freeze pensa qu’ils devaient faire avec leurs spécialités. Lui était plutôt dans la haute technologie mais il ignorait les domaines de prédilection d’Anthony.

“Je m’y connais en programmation je vais voir l’ordinateur et tenter de bouger le projecteur pour éclairer les zones sombres, essaie de voir ce qu’il y a dans ce sac et si cette armoire est ouverte...”

Freeze se mettait à parler à Orion comme s’il était un de ses sbires, un sale réflexe qui lui venait de l’environnement criminel dans lequel il traînait où il était habitué à diriger des hommes sans demander s’il te plait. Mais aussi un préjugé un peu plus inconscient et pas réservé aux criminels: Il avait la cinquantaine et l’autre avait l’air d’un ado, alors forcément tout de suite il parlait avec plus d’assurance sans que ce soit justifié. Peut être qu’Anthony l’enverrait bouler, ce qui serait des plus cocasse mais n’arrangerait pas leur problème.


"...Et regarde les portes on sait jamais l’homme mystère aimerait tellement se payer notre tête qu’il serait fichu de les laisser ouvertes”

Encore des consignes, comment Orion réagirait il?


HJ:
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t5544-la-quete-du-coeur-de-glace#77243
Inscription : 15/06/2016
Messages : 303
DC : none
Situation : est partagé physiquement
Localisations : En transit ferroviaire
Groupes : Sans pour l'instant

New Titans
MessagePosté le: Lun 7 Mai 2018 - 1:15
"Heuuu ... Pas de soucis, mais une chose est vraie dans ce qu'a dit ce gugusse, c'est que je joue comme un pied parfois ..."

hey ! Quoi !?! Ben oui, moi, la première chose que je fais quand les chaînes tombent, c'est essayer de remettre ma bottine tout en restant poli quoi !
Du coup, quand la voix qui me parlait se concrétise devant moi, je suis encore sur mon cul à remballer mes arpions ... D'où une certaine humilité intrinsèque n'est-il pas ?

Je me remettais à peine debout que le fameux Victor avait déjà fait le tour du propriétaire semble-t-il.
Et comme tout homme d'un âge avancé, il prend du coup les commandes et me distribue le boulot avec ce ton qu'on a pour les larbins. J'allais protester et regimber comme tout ado qui se respecte, mais quelque chose me retenait. Il semblait connaître le sinistre farceur qui nous avait amené ici et ses habitudes, donc, le mieux, c'était de faire profil bas et d'obéir tout en observant et en me faisant la promesse de faire bouffer la première chose que je trouverai sous la main à l'autre mou du chapeau. Qu'est-ce qu'il avait dit déjà, que j'étais moins doué qu'un singe ! Non mais il va voir lui !

Bref, donc, je devais fouiller un sac de sport en priant d'avance qu'il ne contienne pas des chaussettes pourrissantes, et quoi déjà ? Ah oui ! L'armoire et les portes ...

Bon, l'armoire est fermée, je laisse le sac pour la fin car plonger mes doigts dans les miasmes sportifs d'un autre que moi-même ne me tentait pas trop en fait. Imaginez en plus que ce soit ceux d'une fille ! Eurk !

Je me dirige donc vers la porte Sud-Ouest, celle qui est la mieux éclairée par le projecteur qui est la seule véritable source de lumière du coin. Bon, c'est une porte toute bête, en bois d'arbre et avec une clinche tout ce qu'il y a de commune, rien de bien alarmant, juste le signe $ incrusté dessus. Pourtant, c'est avec beaucoup de méfiance que je m'en approche. Vous connaissez le truc du seau d'eau ? Moi oui, pour l'avoir pratiqué sur les infirmiers ... Et un bon plaisantin ne se laisse pas prendre facilement à ses propres pièges ...

Je pose la main sur le panneau, rien ne se passe, rien ne vibre, c'est bien du bois, massif. Je pose la main sur la clinche et je la manipule avec douceur, faudrait pas la casser sous le coup de l'émotion quand même ! Elle s'abaisse, et ... Rien, c'est fermé ...


"Cette porte là est fermée, je vais bouger le projo du coup ..."

J'informe mon éducateur spécialisé qui est déjà devant l'ordinateur. Pffff ! Il me suffirait de poser la main dessus pour savoir ce qu'il y a dedans ... Mais ça, c'est mon petit secret à moi ... Un truc qui marche même sur les distributeurs automatiques, qu'ils soient de boissons, de friandises ou de billets ... Ces braves petites machines ne peuvent rien me refuser ... Et je ne sais pas comment je fais cela, le comble !

Donc je veux récupérer le projecteur, un truc tout con juché sur un pied en métal mais il est scellé au sol, on peut juste bouger la lampe sur son axe, ce que je fais pour balayer la zone et enfin éclairer plus ou moins l'autre porte. Je passe devant le sac dont la gueule béante m'invite à y mettre mes mimines, cours toujours, tu passeras en dernier !

"Voilà M'sieur, je peux rien faire de plus, c'est fixé au sol. Je vais essayer l'autre porte maintenant"

Il se dirige donc vers la seconde issue et passe devant l'armoire vitrée. Y jetant un coup d'oeil rapide, il voit une forme dedans, une sorte de casque transparent et tout un matériel qui ressemble à un scaphandre.

"Je sais pas ce qu'il nous prépare encore, mais il y a une sorte de combinaison de plongée dans cette armoire, je verrai après si je peux ouvrir ses portes et voir ce qu'il en est ..."

Anthony n'avait aucune idée de ce que cela pouvait-être ... En tous cas, il n'y en avait qu'une et ils étaient deux ... Si le cinglé voulait les noyer, il voulait aussi sans doute qu'ils se battent pour survivre ... Au plus fort les bouteilles, au plus faible la tasse ... Déjà, regardant son acolyte de dos, il évaluait ses chances, mais réfuta cette option presque immédiatement. Il y avait sans doute un moyen pour qu'ils s'en sortent tous les deux, suffisait de le trouver ... Une autre paire de manches ...

[HJ:]
Orion exécute les consignes, mais pas forcément dans l'ordre demandé
- la première porte, est fermé
- il fait pivoter le projecteur
- il se prépare à vérifier la seconde porte
- en passant devant l'armoire il voit qu'il y a quelque chose dedans, une sorte de combinaison bizarre

[/H:]




Foncer dans le tas et parler après si c'est encore possible, telle est ma devise !
My hostility kept me from making many friends.  --Orion (New Earth)
(Statut RP : 3/5)
(merci à John Constantine pour cet avatar)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 22/02/2018
Messages : 55
Localisations : DC-verse
MessagePosté le: Mer 9 Mai 2018 - 18:18

ThE RiDdLeR's HoUsE !




* * * * *

A peine le Doctor Freeze eu-t-il touché la souris et stoppé la mise en veille de l'ordinateur qu'un compteur à rebours apparut sur l'écran de la machine.




Suivit de la voix nasillarde du Riddler dans des haut-parleurs cachés dans la pièce.

"DiNg DoNg ! C'eSt PaRtiT ! VoUs Ne PeNsIeZ PaS VoUs RePoSeZ ToUT De MêMe, MeS ChErEs CoBaYeS ???"



[HRP : Finalement, bien que je vous informe via MP de vos recherches, je vais poster entre chaque tour pour animer un peu plus, même si de manière très brève, surtout les décomptes.
Vos avez 5 tours chacun pour résoudre cette énigme.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 16/01/2018
Messages : 259
DC : Wesley Dodds / Sandman, Silver Banshee
Situation : Oeuvre pour la Société Secrète
Localisations : Écosse
Secret Society

MessagePosté le: Dim 13 Mai 2018 - 19:35
Les portes étaient fermées sans surprise, et Anthony lui parlait d’une combinaison de plongée dans l’armoire, ce qui suscitait aussitôt l’intérêt de Freeze. Il y avait peut être là un moyen pour lui de ne pas avoir désagréablement chaud et une solution si ils ouvraient les portes. Car s'échapper était bien beau encore faudrait il arriver à faire cent mètres sans tomber pour suffoquer et mourir.

“Une combinaison de plongée? C’est peut être une des miennes, je ne peux pas survivre longtemps sous zéro degrés…”

La température allait elle brusquement grimper? A peine Victor avait il touché la souris de l’ordinateur qu’un compte a rebours s’affichait dessus et que le Riddler se payait leur poire à nouveau à travers un haut parleur.

“Edward…”

Il regardait la feuille blanche et trouvait une inscription dessus, inscription qu’il lisait à Anthony.

“C’est écrit ':Qui a dit que l'argent pouvait tout vous offrir, même la sortie ? Encore faut-il que ce ne soit pas du faux !;Et à par çà l’ordinateur demande un code à trois lettres et trois chiffres.”

Laissant le temps à son compagnon d’infortune de digérer ces informations il allait voir sous le projecteur de manière plus détaillées”


“ Il y a deux interrupteurs en dessous, et on dirais qu’on peux le pivoter. Tu as quoi de ton coté Anthony?”


Freeze regardait le jeune homme sans toucher aux interrupteurs, ne voulant pas brûler les étapes. Ils devaient prendre le temps de réfléchir et ce ne serait pas en fonçant tête baissée qu’ils trouveraient la solution, surtout si le sphinx leur enlevait à nouveau du temps juste pour les pénaliser quand ils commettaient des erreurs...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t5544-la-quete-du-coeur-de-glace#77243
Inscription : 15/06/2016
Messages : 303
DC : none
Situation : est partagé physiquement
Localisations : En transit ferroviaire
Groupes : Sans pour l'instant

New Titans
MessagePosté le: Mar 15 Mai 2018 - 0:32
Je ne peux m'empêcher de me retourner et de le regarder interrogateur et surpris. Il avait donc besoin d'un équipement pour survivre dans des conditions "normales" pour un être humain ?
Mais cet arrêt ne dure que quelques secondes, j'avance vers l'autre porte et la teste également, observant bien son battant et son battit des fois qu'il y aurait un indice.

"Hu ! Hu!" Je réponds distraitement en poursuivant mon examen.

"La porte là-bas porte le signe "$" sur sa surface, c'est peut-être un indice ? Mais pour les chiffres et les lettres, je vois pas ce que ça pourrait être ... J'ai jamais fait ce genre de truc avant moi ! Qui est Edward ? Vous connaissez ce gars qui nous a mis dans ce pétrin ?"

Je passais un doigt entre le collier et la peau de mon cou comme un trader l'aurait fait avec sa cravate dans une situation embarrassante. Bon, restait donc le sac à malices ... Vers lequel je revenais tout compte fait, prêt à m'exposer aux reliquats d'un sportif sous blister.

"M'énerve ce collier, je suis pas un chien ! Enfin ... Bref, pour moi, la porte au "$" est mauvaise, enfin je crois ..."

Je m'accroupis devant la chose et ouvris précautionneusement la boite de Pandore, y jetant pour finir un coup d'oeil suspicieux en l'inclinant vers le projecteur histoire d'y faire pénétrer un peu de lumière.

"Il y a deux portes, deux boutons sur le projecteur, un ordinateur et une feuille de papier, sans oublier le sac ... 2 P, 2 B, 1 P, 1 O, 1 F ou encore 1 P et 1 S ... Je vois pas où ça nous mène tout cela et je commence à m'énerver ..."

Et de fait, une frise violacée commençait à border mon champ de vision, annonciatrice d'un de mes débordements destructeurs ... Ce que l'intellect ne pouvait trouver, la force pouvait peut-être le briser ? Une envie de passer au travers des murs et de chopper au collet notre amuseur commençait à me titiller.

"Attendez !"
Un bref éclair de génie ou tout simplement d'inspiration ? Je venais d'avoir une idée, au moins une, histoire de paraître moins ... Idiot ...

A l'instant j'ai joué une séquence de lettres "C E G B D F A" qui donnait "1 3 5 7 2 4 6" ... Pourquoi ça ne serait pas la même chose ? comme CEG135 ?


Foncer dans le tas et parler après si c'est encore possible, telle est ma devise !
My hostility kept me from making many friends.  --Orion (New Earth)
(Statut RP : 3/5)
(merci à John Constantine pour cet avatar)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 22/02/2018
Messages : 55
Localisations : DC-verse
MessagePosté le: Mar 15 Mai 2018 - 14:30

ThE RiDdLeR's HoUsE !




* * * * *

Alors que les deux prisonniers élaboraient des solutions potentiels à voix hautes, les yeux braqués sur un compteur qui descendait déjà sous les 4 minutes, le Sphinx poursuivit ses moqueries :


"DiNg DoNg ! Il Y A QuElQu'Un PaR IcI ?... NoN ?... Oh...
VoUs EtEs Si LoIn... Si LoIn De La SoLuTiOn... CoMmE LeS MaLdIvEs De L'iSlAnDe... C'eSt NaVrAnT..."



[HRP : MP envoyé à chacun.
Vos avez 4 tours chacun pour résoudre cette énigme.]
[/quote]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 16/01/2018
Messages : 259
DC : Wesley Dodds / Sandman, Silver Banshee
Situation : Oeuvre pour la Société Secrète
Localisations : Écosse
Secret Society

MessagePosté le: Lun 21 Mai 2018 - 14:42
Alors que le Sphynx venait d’invalider les théories d'Anthony Victor testait les lumières de l’interrupteur, en éteignant l'une d'elles il constatait que l’autre ne faisait qu’emmètre des rayonnements ultraviolet lorsqu’elle était activée.

“Eward c’est...Edward. Il aime trop le mystère pour j’en sache plus à son sujet, mais je peu t’affirmer quelques choses: il a un grain, et si tu veux miser sur la force pour t’en sortir on va y passer. Tu pourrais bien être le fils caché de Superman que tu y passerait tu comprend ce que je veux te dire? Il ne laisse rien au hasard, seul tes méninges pourraient te sauver si il a décidé de te poser ses devinettes”

Il repensait au mot sur la feuille concernant la fausse monnaie puis se dirigeait alors vers le sac , y trouvant quantité de billets. Il prenait une liasse et tirait l’un d’entre eux, puis s‘apporchait des interrupteurs. Coupant la lumière blanche il activait celle d’ultraviolet pour vérifier à sa lueur si le billet de cent dollars était un vrai, et si des inscriptions en ressortaient.


“Je ne sais pas si j’aurais pu faire un bon faussaire, mais je me dis parfois que çà serait plus tranquille que de braquer des banques”


Maintenant Orion savait que son camarade d’infortune n’était pas un enfant de chœurs. Freeze trouverait il un indice dans ces billets? Dans le doute il y passait également la feuille de papier où était notée l’indice. Les passages a Arkham lui avaient permis de découvrir d'autres métiers du crime, c'était çà le problème avec les prisons. Si tu y entre en ayant un seul domaine de compétence criminel tu peux y rencontrer des pro dans différent domaines qui n'ont que cela a faire de raconter leur " art" que ce soit celui de faussaire, de hacker ou d'arnaqueur. Et encore, lui avait été plutôt mis à l'écart dans une cellule réfrigérée individuelle, cela limitait les interactions avec les autres dans la cour ou la cantine, ce qui était le cas de beaucoup d'autres prisonniers.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t5544-la-quete-du-coeur-de-glace#77243
Inscription : 15/06/2016
Messages : 303
DC : none
Situation : est partagé physiquement
Localisations : En transit ferroviaire
Groupes : Sans pour l'instant

New Titans
MessagePosté le: Mar 22 Mai 2018 - 12:22
Il m’énerve celui-là ! Si je le tenais, je lui ferais ravaler ses sarcasmes à coups de poings dans la tronche ! Et c’est pas ce que m’en disait le dénommé Victor avec lequel j’étais coincé là dedans qui pouvait me dissuader de lui infliger de tels sévices … Par contre, il actionna un interrupteur que je n’avais pas vu sur le projecteur et la lumière devient tout autre révélant plein de points d’interrogation partout sur les murs et les colonnes de la pièce.

"Mes méninges vont bien merci !" Je réponds agacé tout en observant l’apparition et la disparition des inscriptions suivant que la lumière soit oui ou non la bonne.

"Il y a juste qu’elles ne fonctionnent pas comme celles de celui-là, pas encore …"

Victor se dirigea vers moi ou plutôt le sac et embarqua une liasse puis retourna l’examiner sous la lumière spéciale. Moi-même, je levais le nez et contemplais les lieux sous l’éclairage qu’il avait à nouveau enclenché. Mon regard partit de biais un instant cependant lorsqu’il parla de cette histoire de faussaire et de vol dans les banques. A croire qu’il était assez coutumier de la seconde chose …

Je regardais la liasse que je tenais encore en main en me relevant et la balançais négligemment dans le sac.
"Je vois pas l’intérêt de braquer une banque pour prendre ça … C’est fragile, ça brûle facilement et ça n’a aucune utilité pour faire fonctionner un distributeur … De toute façon, je peux avoir tout ce que je veux sans cela … C’est un truc stupide qui n’apporte rien de bon cet argent …"

Je faisais le tour du regard, pivotant sur moi-même et désignant la porte de l’armoire :
"Il est vraiment timbré ce type, il a couvert les murs de ces signes habituels et là, il y a même un As de Pique, sur la porte de l’armoire … " Tournant toujours, je désignais maintenant la porte Nord-Est, celle où à première vue, sous une lumière normale, il n’y avait rien.
"Et là-bas, sur la porte, les quatre signes qu’on retrouve sur les cartes à jouer du Klondike … "

Je plissais le front sous la concentration pour essayer de me mettre dans le crâne de l’autre fêlé.
"Si on enlève le Pique et si on prend la première lettre de chaque nom de couleur de carte, ça donnerait trois lettres : C pour Clubs, H pour Hearts et D pour Diamonds, à moins que ce soit TCC in french version … Reste les chiffres … C’est vraiment tordu comme truc … A moins que leur place ? 1, 3 et 4 ? Faudrait tester."

Je retournais du côté de la porte avec un $ pour laquelle rien ne semblait avoir changé avant d’aller inspecter plus minutieusement celle aux glyphes de cartes à jouer, histoire de voir si un chiffre ne serait pas inscrit dessous, on ne sait jamais quoi !

"Et je suis pas le fils caché de Superman, du moins je crois … T'as vu ma couleur de cheveux et la sienne ? Rien à voir ..." J’ajoutais en cherchant d’autres indices. "Il y a un autre bouton sur ce lampadaire ? … Je pourrais au moins essayer d’ouvrir cette armoire, non ? En douceur ?"

Il fallait que je fasse quelque chose, que je passe mes nerfs sur un truc à mettre en pièces … Cela en devenait presque douloureux à force de m’agacer … Du coup, j’avance vers l’armoire après avoir jeté un coup d’œil à la porte avec la ferme intention d’écarteler littéralement le meuble.



Foncer dans le tas et parler après si c'est encore possible, telle est ma devise !
My hostility kept me from making many friends.  --Orion (New Earth)
(Statut RP : 3/5)
(merci à John Constantine pour cet avatar)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 22/02/2018
Messages : 55
Localisations : DC-verse
MessagePosté le: Mar 22 Mai 2018 - 16:54

ThE RiDdLeR's HoUsE !




* * * * *

Le compteur tombe sous les 3 minutes... lumineux dans l'ambiance violette de la lumière noire du projecteur.

"OoOoOh... QuE C'eSt LoNg... RaPpeLlEz MoI De DiViSeR VoTrE TeMpS Par DeUx La PrOcHaInE FoIs, VoUlEz-VoUs ?...
Ah MaIs C'eSt VrAiS QuE VoUs ÊtEs DaNs Le NiVeAu PoUr LeS MoInS De 6 AnS...
Ça Me SuRpReNd QuE VoUs N'aVeZ ToUjOuRs PaS TeRmIn...

HéÉéÉéÉéÉ !!!"


Le Sphinx venait de remarquer que Orion tentait de forcer l'armoire vitrée marquée du symbole de Pique. Heureusement pour le maître des énigmes, le collier d'entrave réduisait sa force à celle d'un simple homme costaud, entre autre...
Car, Orion reçut soudainement une décharge électrique directement dans son cou, administré par le collier.

"On N'aBiMe PaS Le MaTéRiEl !!
Il FaUt UtIlIsEr SeS YeUx Et Sa TêTe, GrOsSe BrUte !!!"



[HRP : Vous avez 3 tours chacun pour résoudre cette énigme.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 16/01/2018
Messages : 259
DC : Wesley Dodds / Sandman, Silver Banshee
Situation : Oeuvre pour la Société Secrète
Localisations : Écosse
Secret Society

MessagePosté le: Mer 30 Mai 2018 - 20:32
Freeze resta interloqué quand Orion lui annonça qu’il ne voyait pas l’ intérêt de l’argent. Il pouvait selon lui avoir tout ce qui voulait sans avoir besoin de braquer des banques.

“ Content pour toi le hippie mais tout le monde n’est pas né avec une cuillère en argent dans la bouche, et sans ces billets verts beaucoup crèveraient la dalle.”


Car Victor n’imagina pas une seconde qu’il parlait au fils de Darkseid héritier légitime du trône d'Apokolips. Mais il fut d'accord que le billet était une monnaie non exempte de défauts , comme celui d’être falsifiable ce qui dans le cas présent arrangeait bien les affaires du criminel. Freeze prenait bonne note des observations concernant les symboles de carte remarqués par Anthony, cela servirait certainement à la prochaine étape de l'énigme. Anthony tentait de forcer la porte malgré le conseil que lui avait donné Fries de ne pas essayer d’user de la force. Le scientifique remuait la tête par la négative devant son échec.

“Pour une fois que moi et l’homme mystère on est d’accord…”


Puis il regardait à nouveau le billet qu’il tenait sous la lumière. Il était légèrement différent des autres. En effet au lieu des lettres et chiffres ''USA'' et ''100'' d’autres inscriptions apparaissaient à la lueur des ultraviolet. Freeze approchait aussitôt de l’ordinateur et saisissait RMT 369 tel quel directement sur l’écran affiché sur l’écran d’ordinateur.


“C’était indiqué RMT 369 sur les billets, je ne vois pas de lien avec ce que tu as observé pour les portes alors c’est peut être le code d’accès à l’informatique.”

Victor commençait a penser qu’ils étaient vraiment dans le niveau des moins de six ans et qu’il était loin d’être a son meilleur. Mais l’important serait qu’ils s’en sortent vivant alors au diable la fiertée.

Hj
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t5544-la-quete-du-coeur-de-glace#77243
Inscription : 15/06/2016
Messages : 303
DC : none
Situation : est partagé physiquement
Localisations : En transit ferroviaire
Groupes : Sans pour l'instant

New Titans
MessagePosté le: Jeu 31 Mai 2018 - 9:44
" RHAAAA ! ENFOIRÉ ! JE VAIS REPEINDRE LES MURS AVEC TES TRIPES !" Je gueule en tenant le collier qui me lance des décharges de plus en plus fortes jusqu’à ce que je le lâche finalement.

Ma rage est au plus haut, il ne faudrait pas beaucoup plus pour que j’explose et que je volatilise la totalité des lieux, collier y compris …

Mais non, Victor n’y survivrait pas et ce serait une faible victoire à opposer à ce détraqué sadique … Je respirais plusieurs fois pour me calmer, ma vision redevenant claire à nouveau dès que le voile pourpre se déchirait.

Il fallait que je me batte sur son terrain, du moins jusqu’au moment où il viendrait sur le mien, et là …

C’est donc à peine énervé que je répondais naïvement à mon compagnon d’infortune :

"Je comprends pas, il y en a tellement de ces bouts de papiers, pourquoi tout le monde n’en a pas assez à disposition ? Et puis je n’ai jamais vu quelqu’un naître avec une cuillère dans la bouche, en argent ou pas … C'est une expression comme quand vous dites avoir un balais dans le c.. Enfin tu vois quoi ? C'est ça ?"

Victor était en train d’examiner son billet et moi je tentais de me mettre dans la peau d’un enfant de six ans comme nous avait raillé l’autre frappé du cerveau.

Apparemment, il avait trouvé quelque chose d’inscrit sur le bout de papier et s’était réinstallé devant l’ordinateur pour essayer. Je ne prêtais même plus attention au décompte et essayais de rassembler mes esprits.

" RMT 369 ? De toute façon, moi je vois rien d’autre alors autant essayer, qu’est-ce qu’on risque ? "

Laissant Victor exploiter son option, je regardais fixement le signe de pique sur l’armoire, puis celui sur la porte. Que ferait un enfant de six ans ? Et si cela fonctionnait comme un interrupteur ?

J’allais donc jusqu’à la porte aux signes de cartes et de l’index, j’appuyais sur le signe pique qui s’y trouvait en reluquant l'armoire derrière moi, presque certain que ça ne donnerait rien. Mais qui ne tente rien n’a rien n’est-ce pas ?

Spoiler:
 




Foncer dans le tas et parler après si c'est encore possible, telle est ma devise !
My hostility kept me from making many friends.  --Orion (New Earth)
(Statut RP : 3/5)
(merci à John Constantine pour cet avatar)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 22/02/2018
Messages : 55
Localisations : DC-verse
MessagePosté le: Mer 13 Juin 2018 - 16:40


ThE RiDdLeR's HoUsE !




* * * * *

Il ne se passa en effet rien quand Orion appuya sur le signe de Pique de la porte ; ce n'était pas un interrupteur et le scaphandre n'était pas encore délivrable.
Toutefois, il en fut différent pour la porte marqué du dollar après que Freeze ait tapé sur l'ordinateur le code qui marquait l'un des billet de 100 dollars visible à la lumière noire.

"DiNg DoNg !"

   



"BrAvO !!!"
"VoUs AvEz TrIoMpHé De CeTtE EnIgMe TeRrIbLeMeNt FaCiLe !!!"
"A L'aVeNiR Ne VoUs FaIteS PlUs AvOir PaR LeS BaNqUeS Ou LeS FlIcS AvEc LeUr FaUsSe MoNaIe TrAçAbLe... PeTiTe LeÇoN De OnCle NiGmA...


Une seule voie s'offre alors aux deux ''joueurs'' dans le piège du Sphinx.
En passant la porte ouverte ils sont plongés dans une ambiance égyptienne, une petite musique y est de bon ton.




"VoIcI Le NiVeAu 2 Et C'eSt Ma SaLle PrÉfÉrÉe !!!"
"EsT-Ce Dû A CeTtE AmBiAnCe OrIeNtAlE ? Ou PaRcE-QuE L'éChEc MèNe A UnE MoRt AtRoCe ???"


La pièce est de même taille que la précédente. Le sol est recouvert de sable, les murs en pierre blanche comme celle d'une pyramide et une lampe haute et inaccessible brille et chauffe au dessus des têtes comme un soleil de désert saharien. Heureusement, le Docteur Freeze ne souffre modérément de celle-ci grâce à son collier d'entrave méta-humain.

Ils arrivent donc depuis la porte placée au Sud du mur Est.
Il y a une porte au milieu du mur Nord, elle est fermée, marquée d'un symbole de pyramide, est dispose d'un dispositif de verrouillage à code.

Il y a un couloir au milieu du mur Sud qui s'enfonce dans une obscurité dense. Il n'est fermé par aucune porte, mais porte la mention ''LABYRINTHE DE LA PYRAMIDE'' suivit d'un message en hiéroglyphes rouge sang au dessus de l'entrée.


Autres éléments intéressants :
Un seconde armoire vitrée renfermant probablement quelque chose, posée contre le mur au Nord-Ouest.

   



Un grande table qui occupe le mur Ouest, elle est en partie recouverte par une solide boite noire impossible à ouvrir. Il y a aussi une lampe de chantier sans ampoule.

   



A coté de la lampe, un marteau-pioche.

   


Toujours à coté, une paire de talkie-walkie.


   


Et également posés, des rouleaux de papyrus.


   



Sur le mur contre la table une grande image de Montgolfier portant des explorateurs d'un autre temps dans sa nacelle, observant le paysage de la vallée des rois est dessinée avec soin.

   



[HRP : Encore une fois, désolé pour le retard. Voici le niveau 2 ! Pouce levé
Les choses sérieuses commencent ! J'espère le contexte d'écriture et les mécanisme de ce type de jeu vous inspirent toujours, on continue de communiquer via MP.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 15/06/2016
Messages : 303
DC : none
Situation : est partagé physiquement
Localisations : En transit ferroviaire
Groupes : Sans pour l'instant

New Titans
MessagePosté le: Mer 20 Juin 2018 - 13:58
Nous voilà donc dans une autre salle avec son lot de trucs et de machins pour résoudre l’énigme et sortir vers la suivante à n’en pas douter.
Mes poils se hérissent en entendant notre cher organisateur déballer son histoire. Sa préférée surtout pour ce qui suivrait en cas d’échec ? Ouaip ! La belle affaire !

Je commence à être rompu à l’exercice et je me dirige immédiatement vers la table où se trouvent Boite noire, lampe, piolet, talkie-walkies et rouleaux de papier.

Presque machinalement, je prends un des appareils de communication tout en déroulant un des parchemins, utilisant le piolet pour qu’il reste à plat, et je fait jouer le bouton marche-arrêt histoire de voir s’il est en état de marche, pas comme la lampe qui n’a visiblement plus d’ampoule, elle.

" Si je ne m’abuse, il y en a un de nous deux qui va devoir partir en exploration dans le tunnel et on devra utiliser ces trucs pour échanger des infos …, je levais le bras et pointais le combiné vers la trouée du mur Sud, Une petite virée dans le noir vu que la lampe est hors d’usage … Par contre j’hésite sur qui va garder la petite pioche …"

Abandonnant un instant le papyrus étendu, je rapproche le nez de l’image représentant la montgolfière et je plisse les yeux sous l’effort pour déchiffrer l’inscription qui est sur le ballon.

"Tu arrives à lire ce qui est écrit là toi, parce que moi, j’ai des doutes … Et comme cet enfoiré met ses indices m’importe où, on ne sait jamais ce qui peut-être important … Au fait ? Où est le décompteur de temps ici , je l’ai pas encore repéré … Voyons voir … S…E…A… J…E…T… ?"
HJ:
 




Foncer dans le tas et parler après si c'est encore possible, telle est ma devise !
My hostility kept me from making many friends.  --Orion (New Earth)
(Statut RP : 3/5)
(merci à John Constantine pour cet avatar)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 22/02/2018
Messages : 55
Localisations : DC-verse
MessagePosté le: Jeu 21 Juin 2018 - 18:02


ThE RiDdLeR's HoUsE !




* * * * *

Le talkie walkie fonctionnait bien et devait pouvoir servir dans le projet annoncé d'Orion, contrairement à la lampe de chantier.

Les deux papyrus révèlent les indications suivantes :


   




A la remarque concernant le temps, le Riddler réagit.

"Le JeUnE ChIoT PrÉfÈrEs TrAvAiLlEr SoUs PrEsSiOn ? Il N'y A Qu'A DeMaNdEr ! Ah Ah Ah !!!"

Aussitôt le ''soleil'' jaune au dessus de leurs têtes deviens rouge comme si le jour artificiel laissé place au crépuscule dans la pièce fermée.

Une pierre se décale alors dans le mur nord près de la porte et dévoile un compteur avec des symboles égyptiens qui défilent à la manière de secondes, sans aucuns moyens de le comprendre.




"TiC TaC !! MaIs N'aLleZ PaS TrOp ViTe Au RiSqUe De MaL VoUs PrEpArEr Et PeRdRe La TêTe !!!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 16/01/2018
Messages : 259
DC : Wesley Dodds / Sandman, Silver Banshee
Situation : Oeuvre pour la Société Secrète
Localisations : Écosse
Secret Society

MessagePosté le: Lun 25 Juin 2018 - 18:15
Anthony et Victor arrivaient dans une pièce à la décoration égyptienne. Les yeux du scientifique parcouraient tout ce qui se trouvait en face de lui. Des rouleaux de papyrus, un talky Walky, et ce qui semblait être l’entrée d’un sombre labyrinthe.

“ Oh non...je sens déjà que l’un de nous deux devra entrer là dedans et se faire guider d’ici par l’autre…”

Il allait voir la porte d’en face et constatait qu’un nouveau code était nécessaire pour l’ouvrir. Il regardait ensuite si la lampe de chantier pourrait les éclairer, mais elle n’avait pas d’ampoule non plus, comme pouvait le constater Orion aussi. Ses yeux se posèrent sur le marteau-pioche. Il savait qu’ils étaient observé par l’Homme mystère et s’adressait à lui.

“ C’est pour que je m’occupe de tes doigts quand on sera sortit Edward?”

Il saisissait l’outil et approchait de l’armoire pour regarder à travers la vitre ce qui s’y trouvait.

Il faisait décidément trop chaud pour lui ici, et alors qu’Orion proposait que l’un des deux aille dans le labyrinthe il acceptait aussitôt, juste pour échapper à l’ampoule chauffante et cette ambiance saharienne.

“Je peux aller dans la labyrinthe.”

Il prenait un Talky.

“Garde la pioche tant que nous ne savons pas ce qu’il faut en faire cela vaux mieux.”


La lumière devenait rouge alors que le compte à rebours se lançait, et Victor entrait dans le labyrinthe sans perdre une seconde.

“Si j’ai besoin que tu m’aide à déchiffrer des hiéroglyphes j'appelle!”

Puis il disparaissait dans le dédale.

Hj:
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t5544-la-quete-du-coeur-de-glace#77243
Inscription : 15/06/2016
Messages : 303
DC : none
Situation : est partagé physiquement
Localisations : En transit ferroviaire
Groupes : Sans pour l'instant

New Titans
MessagePosté le: Mar 26 Juin 2018 - 9:42
Mais quel con je fais ! Je ne pouvais pas la fermer à propos de ce décompte de temps ! Quant à l’autre dont je ne connais pas encore la binette, il ne perd rien à attendre, dès que j’aurais un petit moment je te le retrouverai et je te le … Et puis … Et enfin je lui ferai bouffer ses papyrus en les poussant avec le piolet !

A priori, Victor ne m’en veut pas, ou du moins ne me tient pas rigueur de l’avoir trop ouverte … Il est plus dans le présent comme je devrais être, d’abord résoudre les énigmes et après régler nos comptes … Il semble aussi convaincu que nous devons nous séparer et prend l’initiative d’entrer dans le labyrinthe obscur bien.

Bon, moi j’ai une très bonne vue de nuit et même sans source de lumière, je peux me balader dans le noir car mes facultés visuelles transforment tout en un dégradé de rouges et d’oranges, parfois de bleu s’il fait très froid ou de noir si au contraire la température augmente. C’est un peu comme une vision thermique innée qui se déclenche à l’improviste, rien de conscient dans tout cela.

C’est pour cela que je pensais aller dans le tunnel et lui rester ici, mais il en décide autrement, après tout, il a peut être le même genre de possibilité lui aussi ? Va savoir …

Je prends donc le piolet qu’il me tend et je le regarde disparaître, convaincu qu’il fait une erreur en se précipitant ainsi tout en étant totalement inconscient du malaise que lui procure la chaleur.

" Ok … Moi je farfouille encore un peu des fois, si je trouve une ampoule, je t’appellerai."

Je jette aussi un coup d’œil à l’armoire, éprouvant sa fermeture au passage sans insister, je ne veux pas me prendre encore une joute pour avoir brutalisé le mobilier.

C’est à ce moment là que je remarque les hiéroglyphes au-dessus de l’entrée du tunnel. Tout cela me dit quelque chose, une vieille réminiscence comme quand on lit le résumé derrière un bouquin dont la couverture ne vous dit rien et qu’on s’aperçoit que c’est un truc qu’on a lu il y a des années et dont toute l’histoire vous revient vaguement par bribes.

Je retourne à la table et remets à plat les rouleaux qui se sont enroulés à nouveau quand Victor a pris la petite pioche qui les tenait. Le talkie, à moins que ce soit le walkie, est posé sur un des coins histoire de l’avoir à portée de la main en permanence. Son crachotement continuel brise le silence sépulcral qui écrase la salle au point que j'avais l'impression avant d'entendre les grains de sable crisser les uns sur les autres.

Penché sur l’alphabet, je scrute les signes et les significations. Quel galère ! Pas étonnant qu’ils aient disparus ces gars là finalement quand on voit qu’un même idéogramme peut avoir plusieurs significations comme ce « E » et ce « I » et aussi les « CK » et les « UW ». Va-t-en déchiffrer un ordre de bataille ou de construction rapidement si tu dois interpréter les différentes combinaisons !

C’est comme le chinois et ses prononciations, plantes toi sur la longueur d’évacuation de l’air ou l’intonation et tu te retrouves à insulter ton vis-à-vis au lieu de le saluer ! Il y a des têtes qui ont été sciées pour moins que ça dans le temps !

Bref, Je suis penché sur les signes en regrettant amèrement de n’avoir pas un morceau de papier ou tout simplement un crayon sous la main … Du coup, je prends dans mes mains en coupe un bon paquet de sable que je répands sur la grosse boîte noire hermétiquement fermée, j’ai vérifié avant, je l’aplanis de la paume et je recopie le texte qui se trouve au-dessus de l’entrée du tunnel en traçant au mieux les signes avec l’index, puis je commence à chercher la correspondance dans l’alphabet mis à disposition.

Un jeu de patience comme un mot codé qui me passe le temps en attendant des nouvelles de Victor.
HJ:
 




Foncer dans le tas et parler après si c'est encore possible, telle est ma devise !
My hostility kept me from making many friends.  --Orion (New Earth)
(Statut RP : 3/5)
(merci à John Constantine pour cet avatar)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 22/02/2018
Messages : 55
Localisations : DC-verse
MessagePosté le: Mer 27 Juin 2018 - 18:18


ThE RiDdLeR's HoUsE !




* * * * *

A travers l'épaisse vitre de la seconde armoire, tout autant verrouillée que la première, les deux rats du laboratoire du professeur Nigma peuvent y apercevoir l'Astro-harnais d'Orion. Son équipement a donc été récupéré et scellé par le poseur de devinettes tout comme celui de Victor Freeze.

Sur cette observation du Docteur, celui-ci s'engouffre rapidment dans le couloir sans porte. L'obscurité ne diminue pas lors de cette pourtant longue ligne droite en pente douce jusqu'à ce que Freeze dans les ténèbres sent poser son pied sur une dalle mouvante, refermant un mur de pierre dans son dos.

Une voix résonne alors dans les galeries.

"BiEnVeNu DaNs MoN LaByRiNtHe PiLleUr De ToMb...
Hé !! MaIs MoN PaUvRe CoBaYe Tu EsT DaNs Le NoIr ???
Je DiS De Ne PaS AlLeZ TrOp ViTe Et VoUs FoNcEz ChErE DoCtEuR...
Je N'aUrEz JaMaIs CrU QuE VoUs EtIeZ UnE TêTe BrUléE ! Ha Ha Ha !!!
CoMmE VoUs N'êTeS PaS UnE LuMiÈrE, Je VoUs ReCoMmAnDe D'eN ChErChEr UnE !!!"


La Pierre derrière le dos du Docteur se relève alors...


* * * * *



Du coté d'Orion se dernier observe les hiéroglyphes suivants au dessus de la porte :


   


Il se met donc en charge de les traduire en les recopiant sur la boite noire, mais soudainement cette dernière s'ouvre brutalement, révélant 3 pyramides creuses, constituées d'un assemblage des tiges métalliques rouges et bleues avec deux indications.




Le compteur change en même temps, les symboles égyptiens aléatoires sont remplacés par un unique symbole :




Mais Orion n'a pas trop le temps d'observer les pyramides en détails qu'au bout d'une vingtaine de secondes, la boite se referme de nouveau (attention les doigts !)...



[HRP: Pour simplifier le fonctionnement, je ne vous envoie plus de MP de vos observations individuelles, mais vous pouvez toujours discuter entre vous pour vous mettre d'accord de la suite et avec moi pour des conseils éventuels.
Par l'intrusion dans le labyrinthe le compte à rebours est lancé !]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessagePosté le:
Revenir en haut Aller en bas
 

[The Brave & the Bold] CoUlD YoU EsCaPe ThE RiDdLeR's HoUsE ???? [Victor Fries & Orion]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Batman: The Brave and the Bold [DA].
» BRAVE AND THE BOLD
» [The Brave & The Bold][Ossaville] Les champions
» Père brave, père doux
» [JEU] FRIDAY ESCAPE : Marre du boulot ? [Démo/Payant]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: La Terre :: Gotham City-