[APOKOLIPS, NOW!] Vers l'Infini... et Oa ! [Mission JL]

Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Inscription : 21/11/2015
Messages : 1015
DC : Mister Miracle ; The Bat ; Fate ; Lex Luthor.
Localisations : Ivy Town


MessagePosté le: Mar 17 Avr 2018 - 10:15
Washington, le Hall de Justice.
Une quinzaine de jours après le rendez-vous fixé par Batman à la Justice League – avec l’annonce du recrutement de Desaad, le piège ce dernier révélé, la manipulation révélée du Chevalier Noir, le transport dans un espace souterrain pour retrouver Darkseid, le combat contre des androïdes similaires à Red Tornado, l’affrontement contre les Revengers, la lutte contre Darkseid… et le final, si troublant, si frustrant

Deux semaines après, donc.
Les plaies demeurent encore ouvertes, vives ; tous les membres de la Justice League ont conscience d’avoir réussi à ne pas perdre – mais n’ont pas gagné, pour autant.
Et la menace de Darkseid demeure.
Tandis que les conséquences sont, déjà, lourdes.

Zatanna Zatara a disparu. Victor Stone a sacrifié son humanité et n’est plus qu’un robot. Batman s’est mis en retrait du groupe, qu’il a manipulé. Kyle Rayner a disparu, comme Kanto, Desaad et les Revengers.
Le monde a été sauvé, protégé… mais ce n’est, peut-être, que temporaire ; et l’équipe ne peut supporter ces hésitations.

Ils doivent agir. Ils vont agir.
Et Atom, nommé comme chef intérimaire durant le retrait de Batman, la pause de Wonder Woman et la disparition de Superman, entend remonter les pistes de Darkseid – pour empêcher le pire.

Ainsi, alors que Bruce a sollicité quelques membres pour l’aider à retrouver et gérer Zatanna, Ray Palmer a contacté les autres pour… gérer Darkseid.
Si Shazam et Green Arrow ont demandé à prendre une pause du groupe, le scientifique dispose du retour de Martian Manhunter – et c’est un vrai soulagement, définitivement, de pouvoir compter sur l’âme de l’équipe.

Le jour est neuf, jeune, et la matinée commence à peine ; mais, malgré les dangers, le micro-Héros l’aborde le cœur un peu moins en lourd, en faisant la liste de ceux qui vont l’accompagner… dans les étoiles.
En effet, il a été décidé de remonter la piste de Darkseid en portant du centre de l’Univers – Oa, la planète des Green Lanterns, dont les équipements peuvent permettre d’identifier les particules de Darkseid qui auraient quitté la Terre.

Atom a donc contacté ses alliés, et leur a donné rendez-vous dans le Hall de Justice, plus spécifiquement dans la zone de départ…

… car le Javelin, leur vaisseau spatial, a été préparé, et est désormais prêt à partir.

« Ha. Bonjour. »

Ray, qui finalisait les vérifications avec les Metal Men, nouveaux alliés du groupe, sourit en voyant arriver ses camarades ; pile à l’heure, heureusement.

« J’espère que vous allez bien, et que vous êtes prêts. »

Palmer, vêtu d'une combinaison différente, sans masque, sans même collant. Le scientifique ressemble essentiellement à un aventurier, avec son pantalon ample, ses bottes et sa veste, mais il semble plus... heureux ; satisfait.
Il est, aussi, à taille normale, et salue chaleureusement tous ceux qui le rejoignent.


« J’ai… conscience que ce n’est pas forcément agréable, de me voir avec vous, car finalement je ne suis qu’intérimaire, et je n’ai pas commencé tout ça. Surtout que je laisse le nom d'Atom à Ryan Choi pour quelques temps, même si je demeure en charge du groupe le temps de trouver quelqu'un pour cela.
Ce n'est pas le mieux... mais je suis persuadé que nous saurons faire au mieux – et je vous remercie, vraiment, de votre confiance. »


Il leur fait signe de le suivre, et tous embarquent dans le Javelin. Il continue de parler d’une voix calme et posée, en les guidant.

« Le voyage va durer quelques heures, mais sera évidemment rapide. Je le dis ici, et sans mentir : je préfère un déplacement classique, qu’une téléportation via Cyborg. La… situation de Victor est complexe, et si je ne me défie pas de lui, je préfère sacrifier une poignée d’heures plutôt que… d’avoir des soucis, via des Tunnels-Boum gérés uniquement par une intelligence artificielle. »

Le micro-Héros soupire, gêné ; il faudra aider leur jeune ami, vite. Très vite.
Mais après Darkseid, hélas.


« Le Javelin est le moyen de transport parfait, extrêmement sécurisé et idéal pour un tel transport. Cependant, au vu de ce que nous avons affronté, je me suis permis de préparer quelques… sécurités, au cas où. »

Après avoir montré les différents éléments du Javelin, ils parviennent à une pièce annexe – où plusieurs équipements sont préparés.
Une armure de Superman, héritée des Laboratoires S.T.A.R. ; une combinaison spatiale couleur émeraude, très aquatique et récupérée auprès de Ted Knight, qui l’avait créée pour Alan Scott ; une armure pour Flash, récupérée aussi auprès de S.T.A.R. ; et, enfin, une armure aux couleurs d’Atom.


« J’Onn, je ne t’ai rien préparé car ta biologie te permet de te protéger comme tu le sens… mais le Javelin dispose toujours de combinaisons génériques. »

Palmer sourit, puis amène ses camarades dans l’habitacle – et leur ordonne de s’asseoir ; le départ est proche.
Après les vérifications d’usage, le Javelin se ferme, et Ray s’installe aux commandes. Il pousse un grand soupir, puis active les moteurs… et esquisse un petit sourire.


« Okay. Le plan est d’aller au centre de l’Univers, dans le repaire de la première force de police de la galaxie, afin de les forcer à nous laisser accéder à leurs systèmes pour pister les particules d’un dieu maléfique, qui envisage d’infecter les peuples de tous les mondes afin de les dominer et d’anéantir tout libre-arbitre.
Je ne vois pas ce qui pourrait mal tourner. »


Il sourit – et lâche les gaz, laissant le Javelin s’échapper de la zone de départ du Hall de Justice, pour s’envoler dans les airs et l’atmosphère.
Vers l’Infini… et Oa !


**
*
**

Plus tard.
Le voyage se passe bien. Le Javelin réalise plusieurs relevés, plusieurs données sont captées au fil du trajet ; qui ne rencontre aucun obstacle.
Les membres du groupe ont pu se libérer de leurs sièges, échanger, discuter ; Ray est resté en retrait. Autant pour se concentrer sur les commandes, que parce qu’il continue à considérer qu’il n’est pas à sa place, ici.
Il n’était pas là lors de l’attaque d’Opal City, il a été imposé par Bruce qui a fait un sale coup, en manipulant, en forçant sa présence, et en se retirant de la gestion active du groupe ; Bruce, donc. Il ne changera jamais.


« Nous allons arriver… et apercevoir Oa, sous peu. »

Leur faisant signe de se rassoir, Palmer se reconcentre devant lui et se prépare à être, encore, impressionné par la beauté de la planète… mais cela n’arrive pas.

« Oh bon sang. »

Ses yeux s’écarquillent. Sa bouche s’entrouvre.
De stupeur.
Car, devant lui, devant eux, ne se trouve pas Oa, planète sublime et puissante des Gardiens de l’Univers…

… mais un monde brisé – en plein phénomène de fissure, de destruction !

Oa est sur le point de se scinder en deux.
Oa est détruite.
Et la Justice League fonce droit dessus !


(HJ/ Résumé rapide :
- Deux semaines après le combat contre Darkseid, Ray convoque Jade/Flash/Superman/Martian Manhunter pour un voyage sur Oa, via le Javelin. Atom indique qu’il préfère un voyage sans téléportation de Cyborg vu les soucis de Victor, qui a perdu son humanité. Il a aussi préparé des armures en cas de danger ;
- Ray explique la mission : se rendre sur Oa pour disposer des machines du centre de l’Univers, pour détecter les particules de Darkseid. Le groupe part ;
- En arrivant vers Oa, plusieurs heures après, la JL découvre que Oa est… brisée, et va bientôt se scinder. Pour des raisons encore inconnues (mais évidemment liées à la transformation de Kyle Rayner en suppôt de Darkseid, détenteur de toutes les puissances Lanterns), la planète a été détruite et la JL fonce dessus.
Vous avez jusqu’au jeudi 26 avril 2018 pour répondre, bon jeu ! /HJ)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3185-atom-sa-petite-histoire-dans-la-gra
Inscription : 29/11/2012
Messages : 4105
DC : Arion, lord of atlantis
Localisations : Central City
Justice League
MessagePosté le: Mar 17 Avr 2018 - 13:54
Flash était exténué. Le combat contre Darkseid avait été particulièrement difficile pour lui et il n'arrivait tout simplement pas à récupérer. Il arriva donc dans son petit appartement de policier scientifique. Il alla vers le réfrigérateur, pris tout ce qu'il contenait de glace et marcha vers la salle de bain. Il ouvrit l'eau du robinet de sa baignoire au plus froid et lança la glace dans l'eau, puis sans même enlever son costume, il se laissa tomber dans le bain.

Gghhh...

Quelques choses s'étaient passées dans cette mission. Quelques choses qui l'avait changé, mais il n'arrivait pas à savoir de quelle façon encore. Une chose cependant était maintenant claire, son facteur de régénération ne fonctionnait plus comme avant. Complètement épuisé et endolorie il s'endormit dans la baignoire.

----------------------------------------------------------------------------

Deux semaines plus tard.

Mon nom est Barry Allen, je suis l'homme le plus rapide du monde... enfin je l'étais. Il y a deux semaines au côté de la ligue j'ai affronté Darkseid. Ce combat m'a poussé dans mes derniers retranchements de force. Darkseid a libéré dans l'univers, des micros-particules qui devaient changer le monde. Le monde semble ne pas avoir changé, mais moi oui.


Ces microparticules semblent avoir altéré mon conduit de speedforce et maintenant au lieu de taper dans la speedforce, je tape dans une force négative, une force plus noire et instable. Avec l'aide de Wally j'ai essayé de contrôler cette nouvelle force, mais elle reste difficilement domptable. Je suis conscient que je ne devrais plus faire mon travail héroïque, mais je ne peux pas me défiler devant mon devoir. Je dois changer ma façon de travailler.

Mon aura de speedforce, ne me protège plus comme avant et surtout elle ne protège plus les gens autour de moi. Si je vais trop vite, ils sont pris dans mon courant, si je les prends sur moi, il brûle sous ma vitesse. Elle ne canalise plus mon énergie, je crée trop d'énergie, elle se libère en une explosion violente et laisse des décombres sous mon passage.


Je n'arrive plus a vibré ou mon cerveau n'arrive plus à réagir aussi rapidement, mais on aura de dark speedforce me protège. Les projectiles ne sont plus évités, mon aura les réduits en cendre avant même qu'il ne me touche.


J'ai laissé Iris. Nous sommes en "pause" le temps que je comprenne ce qui m'arrive. Je suis un danger pour elle, je me sens constamment déprimé. Je réagis à ma nouvelle situation de manière colérique et violente, ce même si je sais pertinemment ce n'est pas la solution. Je n'arrive pas à y voir clair, je ne suis plus flash, je suis négative-Flash... l'inverse de moi-même.


Barry Allen... au rapport. Dit-il simplement à Ray.

------------------------------------------------------

Durant le voyage Barry habituellement loquace ne dit pas un mot. Il repensait à sa situation à lui-même et à Iris. Les poings lui serraient régulièrement, mais il resta assis sur sa chaise. Si ses collègues essayaient de lui parler, il préférait regarder ailleurs, les ignorant sciemment. C'était ses problèmes à lui, il s'arrangerait seul... parlant de problème. OA arrivait sur les écrans.

On doit se poser. On connaît le statut des lanternes terrestres? Sont-elles sur Oa?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Mer 18 Avr 2018 - 21:29
J’Onn est content de se retrouver de nouveau dans l’équipe qu’il a aidé a fonder il y a des années. Quand Ray lui a proposé de rejoindre de nouveau la Justice League, il ne put refuser cette offre. Il n’hésita même pas. Il était content de se voir offrir de nouveau cette opportunité, et puis, l’action lui manquait.

Alors quand il arrive au Hall de Justice à Washington ce matin, il est peu surpris d’y croiser de vieux amis qui s’y trouve déjà. Il salut Barry et Jade, mais reste un peu distant avec les autres, qu’il connait moins bien. Il s’agit là de sa première mission après son retour et il a bien l’intention de s’y donner à fond. Ray les attend également, dans un nouvel uniforme et a taille normale, et J’Onn lève un sourcil à sa nouvelle apparence.

C’est très décontracté, mais ça lui sied bien. Il écoute attentivement alors que Ray explique ce qu’ils auront à faire et les emmène vers le Javelin qui les conduira a leur destination. Et J’Onn dit simplement.

« Je n’ai rien contre ta présence à la tête de ce groupe, Ray. Tu mérites bien cette position. » Le rassure-t-il avec un sourire amical, ses yeux rouges brillant de leur lueur chaude habituelle. « Je suis certain que tu feras un excellent travail. »

Il a entendu a propos des problèmes de Victor en ce moment, et ne peut qu’être désolé pour le jeune homme. S’il le peut-il aideras bien sûr. Ce garçon mérite mieux… Il a fait beaucoup pour la Ligue et pour la Terre. Mais il admet aussi que le voyage en Javelin est sans doute le plus sécuritaire pour le moment. Il dit simplement quand Ray lui annonce ne pas avoir préparé de combinaison pour lui.

« Je peux survivre indéfiniment dans l’espace. Ce ne seras pas un problème. »

Ils embarquent et le voyage vers Oa est sans histoire. Cependant… J’onn sent que quelque chose ne va pas avant même qu’ils n’atteignent leur destination. Il est tendu depuis au moins une heure et semble fixer un point qui se trouve droit devant, mais sans vraiment regarder quoi que ce soit.

Il ressent un grand bouleversement, une puissance chaotique et destructrice, et elle se trouve juste devant eux…

Quelques chose qui grandit et pulse de plus en plus fortement dans son esprit et le rends de plus en plus nerveux, tendu et apparemment distant.

Alors quand ils atteignent finalement la planète Oa et que la destruction en cours devient évidente… Il n’est pas surpris.

Voilà ce qu’il avait ressentie pour la dernière heure, grandissant constamment alors qu’ils approchaient. Un monde en pleine autodestruction qui est à l’agonie! Et comme Oa est partiellement… consciente, si on veut, il ressent une souffrance qui irradie depuis le cœur de la planète même!

« Oa est perdue… Elle souffre! Mais il reste encore du temps pour la sauver! » Dit le Martien solennellement, l’expression sombre et tendue.

« Quelques chose… ou quelqu’un… de puissant est en train de la déchirer en deux! C’est… une trahison… Beaucoup de colère, de haine et de peine… »

Ils foncent toujours vers Oa et J’Onn semble presque en trance a mesure qu’ils approchent. La situation est en effet critique!
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 18/01/2016
Messages : 3839
DC : Razorsharp, Dolphin & Tara Markov
Localisations : Ivy Town
Shadowpact
Justice League
MessagePosté le: Sam 21 Avr 2018 - 9:28
La vie de Jade laisserait présager tout le mal qu'elle avait du commettre dans des incarnations précédentes si elle avait cru bon d'être sur la roue infâme du karma et de l'éternel retour. Elle avait du être une Seigneur de Guerre et avoir massacré des millions d'innocents et avoir fait que l'herbe ne repousse jamais sous ses pieds. Ou une traîtresse que l'on paye avec une trentaine de deniers après avoir dénoncé et envoyé à la mort le Fils de l'homme. Ou une Comtesse d'Europe Centrale qui se serait baignée dans le sang d'innombrables jeunes vierges pour conserver le teint laiteux de sa peau...

Mais Jade croyait seulement en la résurrection. Et ses épreuves n'étaient là que pour éprouver sa foi déjà largement émoussée. Par moments, elle se disait qu'il n'y avait personne là haut. Ou alors que s'il y était il s'en foutait ou c'était un sadique.

Ou il s'en fichait des jeunes héroïnes à la peau verte et qui en avaient plein les bottes.

Après la mission traumatisante en Enfer, après la "trahison" de Batman, la métamorphose de Cyborg, la mutilation et la disparition de Kyle... voilà que la Coupe de Merde était encore pleine et qu'il allait falloir la boire jusqu'à la lie.

Un voyage en Javelin avec Ray. Pour aller chatouiller sur Oa les pieds des Gardiens et les forcer à collaborer sur le dossier Darkseid. Il y avait pire. Certes. Mais le mépris qu'affichaient la plupart des Lanterns pour la race humaine était par moment vertigineux. Sans compter le fait qu'elle devrait composer avec les sempiternelles questions sur le fait qu'elle n'avait pas d'anneau. Et que - n'en déplaise à Jessica - elle devait être la seule assimilée-Lantern dans l'univers à avoir souvent le trouilloscope à zéro ! Elle tremblait dans sa combinaison spatiale-trop-classe que son père avait faite bricoler par Tonton Ted. Elle se refusait à regarder Ray. Elle...

... était étrangement silencieuse. Qu'étaient ses petits problèmes de cœur, de fierté, d'ego face à la promesse génocidaire qu'était Darkseid ? Elle était déjà venue sur Oa pour des problèmes similaires et avait assisté à une Guerre. Et puis... la Guerre des 6 minutes, elle l'avait vécue de l'intérieur. En sauvant quelques vies, au moment où des milliards disparaissaient.

Son regard s'embruma. Son "moi" devait s'effacer face à l'immensité de la tâche. Si elle n'avait jamais voulu être l'épée de Dieu, elle se contenterait d'être son bouclier. Et c'est ainsi que le Javelin filait dans l'immensité de l'espace, avec une Jade étonnamment silencieuse...

*
**

"Se poser ? Vous voulez qu'on se pose la dessus ?" questionna Jade.

La planète était fichue. Même avec leurs pouvoirs. Elle allait s'effondrer sur elle-même. Sans compter que - pour peu que les Gardiens aient une réserve d'énergie, comme la Batterie Centrale - l'explosion finale risquait d'être monumentale.

"Ray... Euh... T'es capable de nous dire si la surface est encore compatible avec la vie et s'il y a des gens à sauver ? Et surtout... dans combien de temps tout va sauter ?"

Jade pouvait vivre dans l'espace. Du moins... un certain temps. Elle fixa son oreillette et fila vers le sas permettant une sortie dans le vide. Elle allait faire un vol de reconnaissance pour tenter de collecter les premiers indices...

[HJ /

- Jade demande à Ray de les informer sur l'état de la planète
- Jade sort dans l'espace pour faire un vol de reconnaissance au dessus d'Oa

/ HJ]


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3372-fiches-rp-de-jade-liberty-belle-ani
Inscription : 09/01/2017
Messages : 82
Localisations : Throneworld
MessagePosté le: Mar 24 Avr 2018 - 14:00
Salle du Trône de Throneworld, capitale planétaire de l'empire de la couronne.

Êtes-vous absolument certain de ce que vous venez de me dire?

Oui votre majesté.


Lady Styx était en route vers l'empire de la couronne. C'était une très mauvaise nouvelle car les forces de Throneworld n'avaient tout simplement aucune chance devant la puissance de la déesse lugubre. C'était ni plus ni moins qu'une sentence de mort que venait de confirmer le responsable des écoutes.

Est-ce que nous préparons l'évacuation de Throneworld mon Prince?

Non... envoyez un message à Rann avertissez les du danger. Nous allons défendre les mondes qui nous ont confié leur bien-être.

Même avec Rann nous ne pourrons pas tenir face à la dame noire.

Je sais... préparez les défenses, je vais aller chercher de l'aide.

Où trouverez-vous une force capable de tenir Lady Styx à distance?


Je vais sur Oa.

Oh...

------------------------------------------
En orbite autour de Oa, le prince Gavyn regarde la planète.

Mais qu'est-ce qui s'est passé ici...


La planète était dans un piteux état. C'était le moins que l'ont pouvait dire. Était-ce l'oeuvre de Lady Styx? Non sûrement pas, Oa était très loin de Throneworld et il était tout simplement farfelu de penser qu'elle ferait un tel détour. Il y avait donc eu autre chose qui avait provoqué ce cataclysme. Starman ne savait pas s'il devait poser pied sur la planète, pour l'instant, il se contentait d'absorber un maximum d'énergie cosmique des étoiles environnantes pour pouvoir aider une fois rapprocher de l’atmosphère.

Puis une lueur verte attira son attention. Il remarqua un petit vaisseau prêt de sa position et de ce vaisseau venait de sortir se qui de loin, avait tout l'air à une lanterne. Après tout, ils étaient peut-être encore quelques-unes à mener le combat. Gavyn s'envola alors vers la lanterne.

Il vit cette femme magnifique tout de vert, et y reconnu des traits terriens qui lui venait des souvenirs de Will Payton.

Lanterne!

Il était trop loin pour qu'elle l'entende, il se rapprocha encore. Se rapprochant toujours plus de l'atmosphère d'Oa.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 05/12/2016
Messages : 3460
DC : Ra's Al Ghul.
Situation : Cherche sa propre voie.
Localisations : Metropolis.


MessagePosté le: Mer 25 Avr 2018 - 8:28
Conner n'était, par nature, pas quelqu'un de loquace - comme on peut s'y attendre de la part de quelqu'un qui a passé les premières années de sa vie dans un laboratoire, avec pour tout contact social celui des scientifiques avec qui ses interactions se bornaient au cadre des différents tests réclamés par Cadmus.
Pourtant, si c'était possible, il demeura plus mutique encore pour la durée du trajet. Sans avoir de mauvais rapports avec eux, il ne se sentait proche d'aucun des membres de cette expédition - et s'il possédait une certaine volonté de s'intégrer à la Justice League, de mériter sa place à tous les niveaux, il était d'humeur trop maussade pour y travailler à cet instant.

Avoir été convoqué par Ray Palmer ne lui plaisait guère, non ; mais dans la mesure où la gestion du groupe par celui-ci semblait partie pour durer, s'il souhaitait conserver sa place - et il n'avait guère le choix : un Superman écarté de la Ligue ferait jaser -, il allait lui falloir mettre de l'eau dans son vin.
Ça ne lui plaisait pas.

Sous son commandement, ils avaient « remporté » leur dernier combat contre Darkseid, oui - mais remporté était un bien grand mot. Le Dieu du Mal n'en avait assurément pas fini avec eux et avec la Terre, et n'aurait pas été si peu discret sur son retour si ça n'avait pas fait partie d'un plan de plus grande envergure.
Une fois encore, c'était donc tout au mieux une semi-victoire, un succès au goût amer, comme trop souvent depuis son entrée dans la Ligue. Steppenwolf, Wandjina, et maintenant ça ; aucune de leurs réussites n'était entière, quelque chose venait systématiquement en ternir l'éclat.
Ça ne lui plaisait pas.

La Ligue n'était, en sus, pas au mieux de sa forme, ayant eu à subir de nombreux désistements - le dernier en date, accidentel, étant celui de Cyborg dont l'état ne lui permettait plus de prendre part aux opérations, ou pas comme il le devrait.
S'il n'avait pas aimé entendre qu'ils se passeraient de ses services pour cette mission, l'Homme d'Acier se retint d'en dire quoi que ce soit : malgré sa réticence à suivre les directives d'Atom, il pouvait comprendre le pourquoi de cette décision...
Mais n'aimait, malgré tout, pas l'idée que Victor - ou ce qu'il restait de lui, tapi au fond de cette carcasse chromée - soit laissé pour compte.
De concert avec Batman, Conner avait travaillé à essayer de lui rendre son humanité - sans succès, mais ils ne désespéraient pas d'y parvenir avec assez de temps. Même si rien ne prouvait scientifiquement que cela aurait une réelle incidence, être entouré d'amis avait une chance d'en appeler à sa conscience organique - peut-être suffisamment pour lui faire refaire surface.
Ce qui ne risquait pas d'arriver si on le laissait de côté.
Ça ne lui plaisait pas.

Et maintenant, voilà qu'Oa ne répondait plus. Le centre de commandement de la force de l'ordre la plus importante de l'univers connu avait cessé toute communication, et personne ne semblait pouvoir y trouver une explication.
Ainsi étaient-ils contraints d'aller voir sur place pour avoir la moindre idée de ce qui était en train de se tramer, tout en sachant que ça n'augurait rien de bon.
Ça lui plaisait encore moins.

Mutique, Conner avait donc embarqué à bord du Javelin, pour y rester dans son coin pendant la majeure partie du trajet, préférant la compagnie de ses pensées - qui, sans surprise, n'avaient rien de joyeux - à celle des autres.
Quand Atom lui indiqua - à lui comme aux autres - une tenue de circonstance, il se contenta d'opiner du chef et de l'enfiler sans rechigner ; malgré son aversion pour les costumes, il portait désormais la cape depuis suffisamment longtemps pour n'avoir plus le droit de se plaindre.

Au-delà de ses propres préférences, Conner ne put s'empêcher de penser que Batman aurait été un meneur plus approprié pour cette mission.
Peut-être était-ce le fait d'avoir passé quelques mois sous son mentorat, ou peut-être était-ce la froideur analytique de Luthor gravée dans ses gênes, mais le nouvel Homme de Demain était, à l'instar de la chauve-souris, quelqu'un de pragmatique ; il voyait les faits avant tout.
Aussi, voir Atom faire tout ce qu'il pouvait pour garder le sourire, pour alléger une atmosphère déjà bien lourde au moment du départ ne faisait - pour lui, du moins - que mettre en exergue à quel point ça n'allait pas.

Mais cela pourrait être pire, oui.
Ce serait sans doute bientôt le cas.

Conner releva la tête lorsqu'on leur annonça qu'ils seraient sans doute bientôt à destination. Il avait passé le gros du voyage dans un état de semi-torpeur ; il n'avait pas besoin de dormir - il ne le faisait d'ailleurs plus que très peu depuis qu'il avait pris la relève de Clark -, mais étant donné qu'ils ne savaient pas à quoi s'attendre, il était souhaitable qu'il ait les idées aussi claires que possible une fois sur place.

Du fait de ses sens infiniment supérieurs à ceux d'humains normaux - même ceux, hors du commun, qui composaient la Ligue des Justiciers -, il fut le premier à voir ce qu'il en était, avant même que les caméras du vaisseaux n'aient pu procéder à un zoom... Et en fut horrifié.
Oa avait été fendue ; éventrée.
Cette planète - le bastion de l'ordre et de la raison de la galaxie - qui avait accueilli, il y a de cela quelques temps, rien de moins qu'une Guerre des Dieux, et y avait survécu, avait éclaté comme un vulgaire fruit trop mûr - et on pouvait voir d'ici ses entrailles rubescentes prêtes à se déverser.

Ils devaient agir, et vite.

Je pars devant. Occupez-vous des rescapés. Si tant est qu'il y en ait.

Si bien que Conner n'attendit pas une seconde de plus avant d'ouvrir le sas et de bondir dans le vide spatial, prenant autant d'élan qu'il le pouvait sans endommager la navette. Bien qu'il portât la combinaison qui lui avait été attribuée - encore qu'il eut l'impression que celle-ci restreignait ses mouvements plutôt qu'autre chose -, il ne prit pas la peine ni le temps d'en vérifier les réglages : il savait pouvoir survivre dans le vide spatial sur des périodes prolongées simplement en retenant son souffle. Il fait bon être kryptonien.

Oui ; s'il y avait encore une chance de faire quoi que ce soit pour sauver Oa, il n'y avait pas une seconde à perdre. Ce n'était pas que la planète en elle-même soit plus significative qu'une autre à ses yeux - le seul souvenir qu'il en gardait était celui d'un champ de bataille teinté du sang des Néo-Dieux -, mais il ne serait pas dit qu'il avait laissé un monde s'éteindre sans y faire quoi que ce soit.
Voler dans l'espace se révéla moins compliqué qu'il ne l'aurait cru ; la seule autre fois où il s'était retrouvé parmi les étoiles étant celle juste après la perte de ses pouvoirs, il n'avait guère eu le loisir de s'essayer à cet exercice. Ainsi se dirigea-t-il à toute allure vers la base de la fissure dans l'espoir de pouvoir encore y faire quoi que ce soit.
L'on disait souvent, sur le ton de la plaisanterie, que la force de Superman lui permettrait de facilement mouvoir des continents ; il était temps de mettre cette théorie à l'épreuve.

récapitulatif des actions:
 


« No cape. No tights. No offense. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t4444-superboy-rebirth http://dc-earth.fra.co/t4287-superboy-i-m-no-superman
Inscription : 21/11/2015
Messages : 1015
DC : Mister Miracle ; The Bat ; Fate ; Lex Luthor.
Localisations : Ivy Town


MessagePosté le: Mer 25 Avr 2018 - 13:05
La Justice League est partie dans l’Espace, donc.
Mais ni le groupe, ni ses membres ne sont clairement sereins.

Si Ray Palmer a été imposé comme meneur intérimaire, il n’y est pas à l’aise – encore moins depuis qu’il a décidé de ne plus assumer l’identité d’Atom.Flash le rejoint, mais Barry Allen n’a l’air clairement pas bien. De nombreuses rumeurs courent sur son état, et son ami s’assombrit en le découvrant ; les bruits de couloir semblent vrais. Iris et lui seraient séparés, sa vitesse serait différente… c’est troublant ; et potentiellement dangereux, même s’il pense encore pouvoir lui faire confiance. Pour l’instant.
Martian Manhunter semble, heureusement, aller mieux que durant sa terrible période ces mois passés – et Palmer apprécie, quand il confirme son soutien ; agréable, et encourageant. Cependant, l’ombre de ses difficultés demeure, et Ray sent une tension croissante chez son ami au fil du voyage. A surveiller, encore.
Jade, elle, reste silencieuse, et le scientifique le comprend ; rien n’est clairement terminé entre eux, et les plaies sont encore tenaces. Même si elles cicatrisent. Cependant, il n’arrive pas encore à parler, à faire le premier pas… à briser la glace, pour retrouver une amie ; il est encore bloqué. Et la relation qu’il noue avec Jessica, proche aussi de Jennie, n’aide en rien, évidemment.
Enfin, Conner est toujours aussi muet et sombre, exprimant clairement ses doutes sur l’ancien Atom ; qui découvre, avec joie, le plaisir de collaborer avec quelqu’un qui ne lui fait clairement pas confiance.

Le voyage se lance dans ces conditions – troublées, et troublantes.
Sans surprise, il est silencieux.
Du moins, jusqu’à ce que la gêne exprimée inconsciemment par J’Onn se révèle physiquement… quand tous découvrent la planète Oa, brisée et sur le point d’être entièrement anéantie !

Le souffle coupé, tous partagent d’abord un silence profond et tendu – avant que les instincts ne prennent le relais.
Barry, sobrement, ordonne l’évidence, et interroge les faits ; sans sentiment, sans émotion. Ray s’en inquiète, mais acquiesce aux paroles de J’Onn, qui évoque les difficultés d’Oa, et le besoin rapide d’agir. Enfin, Jade rappelle les fondamentaux, et permet ainsi à Palmer de répliquer, après avoir vérifié les instruments du Javelin.


« Aussi… fou que ça paraisse, l’atmosphère est encore respirable ; mais ça ne durera pas. On ignore ce qu’il se passe, mais s’il y a encore des gens là-bas, il faut les chercher – et, aussi, comprendre ce qui arrive à la planète, pour l’empêcher. »

Il serre les dents, appuie sur un bouton et enclenche littéralement les gaz.

« On fonce. »

La navette redouble de puissance, puis s’approche de l’atmosphère d’Oa ; la résistance habituelle n’est plus, signe clair que la planète agonise. Mais n’est pas encore morte.
Cependant, alors que le scientifique se prépare à donner les ordres, Conner décide seul – encore.


« Hey, attends ! »

La demande est vaine ; le nouveau Superman est déjà dehors, et fonce vers Oa, notamment la faille.
L’ancien Atom soupire, secoue la tête – puis pare au plus pressé. Et à l’horreur qui se déroule devant eux, à laquelle il va falloir trouver une solution.


« On se pose, on se disperse sur cinq cent mètres, et on revient. On sauve ce qu’on peut, mais pas d’héroïsme – je vous ai amenés ici, je vous en ramène. Okay ? »

Avec adresse, l’ancien Atom amène le Javelin vers une zone encore plutôt intacte – une sorte de place, mais recouverte d’éléments que les systèmes ne reconnaissent pas.
Hélas, alors qu’ils approchent, et alors que Palmer pose le véhicule, tous découvrent alors ce qu’il se trouve sur cette place, ce qui leur glace le sang…

… des Gardiens de l’Univers, morts par dizaines.

« Bon sang. »

Ray a encore le souffle coupé – mais il se reprend plus vite, se détache, puis bondit hors du Javelin.

« On maintient le plan ! Cinq cent mètres ! Et on se replie ! Je vois comment ils vont ! »

Il court vers les Gardiens, terrifié à l’idée d’arriver trop tard… mais le scientifique ne peut parvenir jusqu’à eux.
Une batterie de tirs le bloque, et le force à reculer – avant que des voix mécaniques, déshumanisées se fassent entendre.


« Soumettez-vous ! »

Palmer recule, se tourne, et découvre alors ses agresseurs…

« Portez le casque ! Soyez comme nous ! Soyez justifiés ! »
… une dizaine d’hommes surarmés, portant d’étranges casques et qui tirent vers eux.

« Jade, une défense ! »

L’ancien Atom recule, et envisage de se mettre à l’abri dans le Javelin – quand il découvre une immense masse au-dessus de l’appareil…
… celle d’un géant, qui s’empare d’une gigantesque lance – et l’utilise, pour frapper Conner dans le dos !
Ce dernier, à plusieurs centaines de mètres et occupé à tenter de gérer une faille qui ne cesse de s’élargir malgré sa télékinésie tactile, est ainsi touché par un coup en traître, mais hélas diablement efficace !

Palmer, choqué, veut réagir – mais avise, alors, l’arrivée d’un nouveau joueur dans la partie… un joueur que ses souvenirs d’analyse des banques de données identifient comme Starman, un extraterrestre mais Héros !


« Hey ! Va aider Superman si tu peux ! »

Ray vise avec son index Conner – mais recule, encore, sous les tirs ennemis.
Incapable de les stopper, pour l’instant ; et évidemment préoccupé par l’ampleur de la catastrophe.

Alors que des Gardiens meurent, qu’Oa se déchire, que les Lanterns sont absents, ce groupe de la Justice League est désormais pris entre un commando surarmé et surprenant, et un géant menaçant… et le pire n’est peut-être pas encore arrivé !


(HJ/ Résumé rapide :
- Flash, Starman & Martian Manhunter, merci d’indiquer un résumé à l’issue des messages ;
- Ray écoute les paroles de chacun, annonce que l’atmosphère est encore respirable, et dirige le Javelin sur Oa ;
- Ray tente de stopper Conner par une demande, en vain ;
- Ray pose le Javelin mais tous découvrent à côté plusieurs cadavres de Gardiens de l’Univers ;
- Ray distribue les ordres : chacun sort, explore sur 500m puis revient ;
- Ray veut s’occuper des Gardiens, mais est attaqué par des tirs d’un commando surarmé et vêtu d’étranges casques [ils sont incapables de ressentir la douleur, armés comme des Marines, déterminés, violents, agressifs, et sont dix en tout] ;
- Ray demande à Jade une protection, mais en se retournant, il avise un géant qui utilise une immense lance pour frapper Conner dans le dos [le géant fait environ trente mètres, est super fort, super résistant, mutique, violent, et veut anéantir l’appareil] ;
- Ray voit Starman arriver, et lui demande d’aider Conner.
Vous avez jusqu’au jeudi 3 mai 2018 pour répondre, bon jeu ! /HJ)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3185-atom-sa-petite-histoire-dans-la-gra
Inscription : 18/01/2016
Messages : 3839
DC : Razorsharp, Dolphin & Tara Markov
Localisations : Ivy Town
Shadowpact
Justice League
MessagePosté le: Mar 1 Mai 2018 - 8:17
"Tu veux dire... Pas d'héroïsme comme pendant la Guerre-des-six-minutes ?" lança perfidement Jade, histoire de montrer qu'elle n'avait pas oublié cette séquence traumatisante...

... car il s'agissait d'une guerre tout ce qu'il y avait de plus monstrueuse.
... car l'héroïsme avait été de mise pour tout le monde mais surtout pour Ray.
... car elle se souvenait, très bien, avoir été un cadavre ambulant pendant de longs mois. Après l'enterrement de Ray. Ne plus dormir sans cachet. Ne plus pouvoir se réveiller sans cachet. La vie ralentie, la vie sous perfusion.

Elle modéra ses propos en souriant timidement à Ray et en lui disant d'une petite voix :

"Je... Je ferai attention, t'inquiètes"

Le Javelin posé, elle posa le pied sur Oa après le déluge. Conner était quelque part en train de "réparer" la faille comme seul Superman pourrait le faire. Les kryptoniens étaient des gens étonnants. Et c'était clairement un boulot pour Conner !

Mais tout cela, Jade s'en fichait un peu. Devant elle, les petits bleus morts par dizaines... Comment les êtres les plus sages et les plus puissants de l'univers avaient-ils pu être soumis par la mort ? Comment...

Toute question s'effaçait face au désastre qu'était un champ de bataille. Tout Maltusiens qu'ils étaient, ils étaient morts, blessés ou agonisants. La défaite ultime. Des vies - aussi longues, aussi remplies qu'elles aient pu être - gâchées. L'horreur absolue.

Jade emboîta le pas à un Ray qui, comme un dératé, courait vers le lieu du sinistre. S'il y avait quelque chose à sauver, ils le sauveraient. Cela avait été toujours le credo de la Ligue : ils ne peuvent pas tout mais ce qu'ils peuvent... ils doivent le tenter ! Et si un Maltusien était encore vivant, il devait être sauvé, il...

... un commando étrange et lourdement armé. Ils tirent et ont des paroles hostiles. Vite. Réagir. Ray a à peine le temps de demander à Jade de faire ce qu'elle fait de mieux qu'elle l'a déjà accompli.

Un écran vert pour la protéger elle et lui et tous les Maltusiens. Un écran vert pour arrêter les balles. Un écran vert pour être, une fois, de plus le bouclier de Dieu à défaut d'en être le glaive. Des larmes perlent au coin des yeux de Jade. Des larmes de rage. Même sur un charnier, on ne peut avoir la paix. Même les morts n'ont pas le droit au repos.

"Qui sont ces types ? C'est pas les mecs qui ont été genre le brouillon du Corps des Green Lanterns, Ray ? Les rectificateurs ou-j'-sais-pu-quoi..."

Elle avait été nulle en compulsion d'archives. Elle le savait. Dans le grand index de la Ligue, elle n'avait jamais dépassé la lettre "B". "B" comme Brainiac, comme Bane ou Black Mask ou encore Brother Blood. Fainéante, elle était ; dilettante, elle demeurera.

Jade se retourna quand elle entendit Ray donner la suite des ordres à un type volant qui sortait un peu de nulle part et qui ne lui disait pas grand chose (mais il devait être caché, quelque part, derrière une lettre suivant le "B" dans l'alphabet !). Et elle vit le Géant qui se trouvait juste au dessus du Javelin, qui lançait des lances sur Superman, qui menaçait leur ticket de retour, qui...

Comment retourner sur Terre s'ils n'avaient plus d'appareil ? Comme quitter une planète foutue sans vaisseau spatial ?

Elle, elle pouvait vivre dans l'espace, du moins un certain temps. Conner, aussi. Mais les autres ?

L'effort allait être important mais il était nécessaire. Pour éviter que l'on s'en prenne au Javelin, pour éviter qu'il ne soit dégradé par un tir ennemi, pour éviter qu'il ne soit piétiné et pulvérisé par le Géant...

... Jade matérialisa un sarcophage verdâtre pour assurer une protection intégrale à l'appareil. Peu importe l'effort, peu importe le coût énergétique. C'était la priorité absolue. L'un des trucs qui pourraient faire la différence entre la vie et la mort. Leur vie et leur mort.

[HJ /

- Jade, à la suite de Ray, va voir les Maltusiens morts ou en piteux état
- Jade matérialise un écran vert pour protéger Ray, elle-même et les Maltusiens (et toute personne qui se rangera derrière cet écran) des tirs du commando
- Jade constatant le danger pesant sur le Javelin décide de matérialiser un sarcophage pour enfermer l'appareil et le protéger des assauts, notamment, du Géant

/ HJ]


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3372-fiches-rp-de-jade-liberty-belle-ani
Inscription : 29/11/2012
Messages : 4105
DC : Arion, lord of atlantis
Localisations : Central City
Justice League
MessagePosté le: Mar 1 Mai 2018 - 13:57
Flash marchait dans la dévastation. Aucun mot qu'il connaissait ne pouvait rendre justice à ce carnage. C'était complètement hors-norme. Il était en colère, furieux même. Qui pouvait faire ça ? Qui avait la puissance pour faire ça? C'était horrible, il retint des larmes. Il n'écoutait plus vraiment Ray ou quiconque qui pouvait lui parler.

HAL! JOHN! hurla t'il.

Il se fichait d'être repéré, il n'allait pas se retenir cette fois. Sa nouvelle puissance noire serait salvatrice pour les créateurs de ce monde ravagé. Il regardait autour de lui, ses yeux balayaient la scène à la recherche de ses amis, qui ne donnait aucun signe de vie.

GUY! KYLE! IL Y A QUELQU'UN ? hurla de nouveau Flash.

Il y avait du désespoir dans sa voix. Comment ses amis avaient-ils survécu à tout ceci? Cela semblait totalement impossible et pourtant Hal était revenu de situation qui paraissait tout aussi désespérer, mais son coeur noirci par la speedforce contraire ne trouvait que colère et peine.

Puis il vit le monstre, celui avec une lance. Celui qui devait être responsable du Carnage.

TOI!... AAAAAA


La haine était grande et forte. Flash commença à courir et tout de suite ses alliers purent sentir la différence dans sa speedforce. Elle dégageait une force destructrice. Flash couru et sauta sur le Javelot, le même qui visait superman. Il courut tout du long et pulvérisa une partie du haut du javelot. Pour une arme presque divine, cela équivalait à de simples "écailles" de peinture, mais quand même cela exprimait la fureur de Flash. Puis rendu au bout près de la main qui avait lancé le javelot.

Contrairement à ce que l'on peut voir dans les films, sauté d'un point en vol, ne crée pas la sécurité. En fait cela est impossible, puisque l'objet ou la structure "en vol" ou même en cours d'écroulement n'a plus de soutien pour un rapport de force gravitationnel. Cela causait donc irrémédiablement qu'au lieu de s'élever vers le haut, la personne qui saute pousse l'objet vers le bas. Il n’est donc pas en mesure d'avoir le maintien nécessaire pour se libérer de la force gravitationnelle, en fait, il en devient un outil qui augmente la pression sur l'objet. Barry sauta néanmoins... ne se souciant pas de ce Flash Fact.

Il poussa alors le javelot vers le sol. Cela devrait être suffisant pour éviter à Superman de le recevoir dans le dos et qu'il s'écrase par terre et non pas sur l'homme d'acier, surtout au vu de l'énergie dépenser par Barry. Cependant, cela empêcha Barry de sauter sur la main... quoi qu'il en soit son nouveau pouvoir avait d'autres options.

Il en projeta sur la main de l'entité... la force véloce noire toucha l'entité et explosa. La force contenue par l'aura de Flash, se libérait ainsi dans une déflagration puissante...

((HRP :
-Flash est en colère et n'écoute plus personne, il recherche les lanternes humaines.
-Flash saute sur le javelot de l'entité afin de l'atteindre et de se battre.
-Le javelot, n'ayant plus de soutient terrestre piqua vers le sol sous la puissance de Flash changeant donc la trajectoire protégeant superman, mais empêchant Flash d'atteindre l'homme.
-Flash lança une déflagration de speedforce noire en direction de l'entité. ))


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Mar 1 Mai 2018 - 23:15
Martian est choqué par la destruction, mais se reprends vite.

Il a malheureusement vu pire au cours de sa longue vie, tant sur Mars que sur Terre et dans le reste de l’univers, et bien que ce soit terriblement terrifiant et déstabilisant, il peut se reprendre vite et acquiescer aux ordres de Ray. Il fait confiance en son vieil ami pour les mener avec courage et intelligence, et est prèt à le soutenir et à faire tout son possible pour contrer cette terrible menace. Quoi qui se soit abattu sur Oa s’y trouve toujours, il en est persuadé, et il leur faudra y faire face.

Il quitte donc le Javelin de son côté tel qu’ordonné, pour explorer les lieux et découvrir des indices de ce qui a put arriver. Il voir jade et Superman faire de même. Il garde en tout temps un contact télépathique avec le reste du groupe au cas où il rencontrerait, lui ou un de ses collègues, des ennuis dont ils ne pourraient s’occuper seul.

Tous le sauraient alors et pourraient agir pour aider.

La force qu’il a ressentie en approchant Oa est encore présente, et la vue de tous les Gardiens morts ou mourant lui laisse un sentiment de froideur et d’agitation nerveuse. Quoi qui se trouve ici ne leur veut aucun bien…

Et cette pensée se voit confirmée quelques instants pus tard quand il se fait tirer dessus par plusieurs armes lourdes tunes par un commandos de soldats qui surgissent des ruines autour de lui. Immédiatement, J’Onn se rends intangible pour que les balles lui passent au travers, puis recule de quelques pas.

« Je rencontre une résistance puissante! Des soldats armés d’armes lourdes! » Dit-il a travers le communicateur, ressentant qu’au moins Ray se trouve dans la même situation.

« Je-.. » Il n’a pas le temps d’en dire plus, un filet fait d’un matériel hautement résistant et électrifié lui tombe dessus et le cloue au sol.

En se retournant alors qu’il tente de s’en débarrasser, il voit la forme gigantesque du géant qui vient d’arriver et se fige pendant juste un instant. Puis il redouble d’effort pour se libérer. Il se rends encore une fois intangible et, bien que le processus soit lent et peu confortable due à l’électricité qui court le long du filet qui le recouvre, il réussi a en sortir, et pour faire bonne mesure, tire une volée de lasers sur le plus proche des groupes qui l’attaquait.

Le sol explose devant eux et les force a se mettre a couvert, ce qui donne le temps au Martien de foncer vers la nouvelle menace, bien plus importante, qui se dresse devant eux. Il ne détecte aucune réelle conscience dans cette chose, c’est soit un robot, soit une créature non-intelligente.

Quoi qu’il en soit, il fonce vers le torse de cette entité et lui rentre dedans de plein fouet. Il fait des dégâts, mais c’est difficile de juger à quel point a cause de toute la fumée et la poussière qui s’élève autour d’eux. Il y a une explosion et une onde de choc suivant l’impact.

Il se passe plusieurs secondes et J’Onn ne réapparait toujours pas.

A-t-il au moins endommagé la créature ou n’a-t-il réussi qu’à se blesser lui-même dans cette tentative?

Quelques instants de plus, puis une forme bouge en s’éloignant de se cible. J’Onn a l’air un peu amoché mais intact. Un peu sonné peut-être. Reste à savoir si son attaque a eu un quelconque effet sur le créature gigantesque.
Résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 09/01/2017
Messages : 82
Localisations : Throneworld
MessagePosté le: Mer 2 Mai 2018 - 16:34
Gavyn venait à peine d'arrivée qu'il remarqua la dynamique d'équipe. Elle était étrange et surtout peu efficace. Tout le monde semblait faire ce qu'il voulait, chacun de son côté. Pour un dirigeant comme lui c'était clairement un problème, mais il allait devoir faire avec. De toute façon, la situation sur Oa était chaotique et l'équipe ne faisait que suivre le chemin tracé par la désolation de la planète.

Puis le géant apparut et sa lance quitta sa main pour foncer vers Superman, enfin, vers ce "petit" Superman. Starman, entendu Atom lui crier d'aller aider le small blue. Ses souvenirs de la terre lui permettaient de se souvenir de l'importance d'un Superman, mais il était également conscient de sa puissance ayant eu affaire à de nombreuses reprises à Bizarro de Htrae. Il savait qu'il était une pièce importante de l'échiquier.

Il se retourna donc et forma une armure cosmique autour de Superman. Une lueur jaune entoura l'homme d'acier. Cela, en plus de sa résistance naturelle devrait le protéger d'autant que de se qu'il pouvait voir Flash avait fait bouger la lance, ainsi le garçon d'acier ne prendrait pas l'impact directement.

Puis il se tourna vers le géant qui était la menace directe la plus importante. Il s'envola afin de se rapprocher de lui et laissa échapper des rayons d'énergie cosmique vers lui. C'était des rayons de relativement faible intensité, mais Starman devait contenir également l'armure de Superman. Afin de créer le maximum de dommage, il décida donc de cibler ses attaques plutôt que d'y aller avec une très grosse attaque.

Il visa donc les yeux, les narines et la bouche qui étaient tous des points faibles ou points d'entrée des visages humanoïdes. L'idée était de trouver une faiblesse dans se qui semblait être qu'un gros homme avec une lance, bien que la situation sur Oa, laissait penser que sa puissance allait probablement se révélé sous peu.

((HRP : -Starman juge le peu de cohésion de l'équipe
-Starman, protège superman d'une armure d'énergie cosmique
- Il utilise ensuite l'énergie cosmique pour viser, les yeux, les narines et la bouche du géant))


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 05/12/2016
Messages : 3460
DC : Ra's Al Ghul.
Situation : Cherche sa propre voie.
Localisations : Metropolis.


MessagePosté le: Mer 2 Mai 2018 - 18:59
Fort de son ouïe hors-normes, Conner entendit bien évidemment Ray tenter de le retenir - mais choisit de l'ignorer. Il savait que si qui que ce soit avait encore une chance de faire quelque chose pour empêcher la destruction d'Oa, c'était probablement lui ; dès lors, il n'y avait pas une minute à perdre, ni même une seconde.

Malheureusement, ses efforts pour « ressouder » la faille furent insuffisants ; tout au plus ne faisait-il que repousser l'inévitable. Encore une fois, quelle que soit l'énergie qu'il pourrait y mettre, cela ne changerait rien au résultat final.
Cela l'agaçait prodigieusement.

Aussi persista-t-il, envers et contre tout, ne serait-ce que pour donner à ses camarades quelques instants supplémentaires. Pour secourir d'éventuels rescapés, oui ; mais aussi pour peut-être trouver des traces de ce qui avait pu causer pareille dévastation. Car quoi que cela puisse être, cette chose était encore en liberté - et, à ce titre, susceptible de recommencer.
Cela ne devait pas arriver.

Sa télékinésie tactile n'était pas faite pour agir sur une surface aussi vaste ; du moins ne s'y était-il jamais risqué.
Aussi cela lui coûtait-il énormément, tout en exigeant une concentration maximale ; il suffirait d'une petite erreur de sa part pour qu'il hâte l'explosion au lieu de la délayer. Chaque bribe de sa force, chaque fibre de son être était intégralement focalisée sur cette seule et unique tâche - si bien qu'il ne sentit pas le danger arriver.

Fort heureusement, il n'était pas venu seul - et peut-être bien que cela lui sauva la vie. Tandis que Flash se chargeait de dévier la lance, il se retrouva enveloppé d'une sorte de protection, en plus de celle fournie par la combinaison. Balayant la zone du regard, il finit par se tourner vers le nouveau venu - qui, s'il lui était inconnu, était apparemment de leur côté.

Merci, lui dit-il lorsque celui-ci eut conclu sa salve envers le géant qui avait tenté de l'empaler, encore quelque peu patraque après s'être tant dépensé.

Il en fallait beaucoup pour épuiser Superman, mais faire tenir ensemble les deux moitiés d'un astre fracturé semblait faire l'affaire. Par chance, Oa - ou plutôt ses ruines - était judicieusement placée vis-à-vis des soleils environnants, aussi ne tarderait-il pas à reprendre des forces... Mais pour l'heure, mieux valait attendre avant de s'engager en combat rapproché, surtout contre une masse de muscles de cette envergure.

Bien qu'encore occupé à reprendre ses esprits, Conner ne put s'empêcher de remarquer que les éclairs produits par Flash lors de sa course, habituellement lumineux, avaient pris une teinte des plus obscures.
Étrange : il ne se souvenait pas avoir jamais vu Bart produire une électricité semblable. Bien sûr, il n'était pas absurde que son mentor, du haut de ses années d'expérience, maîtrise des tours qui échappaient encore à son protégé... Mais l'Homme d'Acier avait un sombre pressentiment à ce sujet.

Chaque chose en son temps, néanmoins : le plus urgent était de neutraliser la menace.

Éloignez-vous de sa lance ! prévint Conner - essentiellement à l'attention du martien : si celui-ci n'obéissait pas à cette consigne, il risquait de le regretter rapidement.

Car un cône de flammes jaillit de ses yeux.
La plupart du temps, les kryptoniens usaient de leur vision calorifère sous la forme d'un faisceau relativement fin mais extrêmement concentré, leur permettant notamment de s'en servir pour du travail de précision. Mais rien ne les empêchait de lui conférer une ampleur bien plus grande - de consumer littéralement tout ce qui se trouvait devant eux.
Étant donné les proportions de leur adversaire, Conner n'avait pas ménagé sa peine - même si ce n'est pas lui qu'il visait spécifiquement, mais bien la lance qu'il tenait entre ses mains, tâchant d'en englober la majeure partie dans son onde incendiaire.

Si disproportionnée soit-elle et bien qu'il ignore tout des origines de son porteur, elle demeurait à priori faite dans quelque sorte de métal - ce qui voulait donc dire qu'elle pouvait être chauffée à blanc, voire se liquéfier si elle était exposée à une température suffisante.

Il était peut-être trop tard pour sauver Oa, oui - mais ils pouvaient toujours la venger.

récapitulatif des actions:
 


« No cape. No tights. No offense. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t4444-superboy-rebirth http://dc-earth.fra.co/t4287-superboy-i-m-no-superman
Inscription : 21/11/2015
Messages : 1015
DC : Mister Miracle ; The Bat ; Fate ; Lex Luthor.
Localisations : Ivy Town


MessagePosté le: Jeu 3 Mai 2018 - 8:48
Oa est en train de disparaître.
Et si la Justice League se pose et tente de faire au mieux, il est clair que l’équipe avance dans l’inconnu, sans aucune information sur le terrain – et avec un manque dans la cohérence et l’union entre les membres.
De manière évidente, le groupe vit actuellement une crise… et il faut espérer qu’elle ne sera pas assez grave, pour impacter violemment leur survie.

Alors que Ray Palmer a demandé à l’équipe de ne pas jouer aux Héros, Jade réplique sèchement en rappelant un de leurs souvenirs communs… le sacrifice de Palmer lui-même, quand ce dernier a décidé de se couper de ses camarades pour empêcher l’avancée des Super-Durlans.

Un acte noble, mais terrible… pour ceux qui restent, et ont dû le pleurer.
Il le sait, et lance un regard triste vers la jeune femme, en hochant lentement la tête.

Mais s’il envisage de répondre, Jennie-Lynn va plus vite – et confirme son accord, même s’il sent, encore, toute sa fragilité suite aux événements subis ; et à ceux qui ont suivi.
Son retour, improbable. Leur relation, si difficile. Les Chronos, qui ont brisé ce qui aurait pu être. Et, maintenant, les autres rencontres avec Chronos, qui ferait passer que tout serait faux… que tout aurait été monté de toutes pièces, juste pour les séparer ; juste pour les faire souffrir.


« J’ai été stupide bien des fois dans ma vie, Jennie, et beaucoup trop en ont souffert. Mais je refuse d’être stupide au point de laisser les autres se mettre en danger… au point de risquer la vie de ceux que j… de mes proches. »

C’est compliqué, entre Jade et l’ancien Atom, surtout depuis que ce dernier a commencé quelque chose avec Jessica ; mais une vérité demeure.
Ils tiennent l’un à l’autre.
Et il est hors de question qu’il la laisse souffrir ou périr.

Cependant, c’est bien elle qui le protège, quand les ennemis inconnus s’en prennent à lui et le font reculer. Elle met en place un bouclier d’émeraude, puis interroge directement le chef de groupe, qui grimace en comprenant que non, définitivement, rien ne sera jamais simple pour eux.


« Bon sang, j’en sais rien… les Gardiens ont utilisé les Manhunters avant les Lanterns, mais ça ne ressemble pas à ça ! On dirait des fichus soldats robots, des… »

« Soyez justifiés ! Justifiez-vous ! »

« … des fichus moines-guerriers ! »

Protégé derrière le bouclier, le scientifique tente de trouver une idée, un plan – mais est, très vite, occupé aussi par l’immense géant, qui veut s’en prendre au Javelin.
Heureusement, Jade protège l’appareil… mais il sait très bien que cela ne durera pas. Il faut agir. Il doit agir. Vite.

Hélas, en matière de vitesse, l’un d’entre eux est le maître – mais semble définitivement bien loin de lui-même.
Flash.
Qui, soudain rongé par une fureur absolue, se détourne de sa quête des Lanterns humains et vivants, pour filer vers le géant… et s’acharner sur lui. Littéralement.


« Barry, arrête ! »

Ray tente de s’avancer, pour stopper son ami – mais il ne peut pas ; il est trop tard.
Sur la lance de la créature, Flash perd l’équilibre, et provoque des catastrophes en pagaille. Mais, surtout, alors que le monstre tente de réagir et de le chasser, le Bolide utilise une décharge de Force Véloce vers l’autre… mais une Force Véloce bien différente de celle qu’ils connaissent.


« Bon sang. »

Un éclair terrible frappe le géant – qui recule, visiblement touché lourdement.
Mais Palmer ne s’y intéresse guère : il se concentre sur l’éclair, l’éclair de Force Véloce ; de Force Véloce noire.
Son visage se ferme, ses poings se crispent. Il comprend. Il comprend que Barry leur a caché quelque chose. Il comprend que c’est grave, et qu’il faut agir.


« Conner, je me fiche que tu me détestes – mais occupes-toi de Barry. Toi seul peux le gérer. Vite ! »

La communication interne inclue Barry, un risque qu’il est prêt à courir.
L’ancien Atom se prépare à enchaîner, quand Martian Manhunter communique avec eux et file directement sur le géant ; qui, déjà affaibli, chute, et pose un genou à terre.
Sur le point de céder, définitivement.


« Jade, maintiens le bouclier ! Les autres, faites-le tomber, qu’on s’en débarrasse ! »

Starman, surpris par le peu de cohésion du groupe, et Superman, qui s'est remis, parviennent à stopper définitivement l'ennemi ; l'immense adversaire chute, s'écroule, brisé et incapable de se battre, son arme inutile.
Créant, alors... un espoir ; un espoir de réussite.

L’espoir, en effet, de pouvoir s’en sortir – de n’avoir plus que les étranges guerriers à affronter, après avoir vaincu le géant.
Mais l’espoir est fragile… surtout sur une planète en pleine destruction.


« IIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII !!! »

Un beuglement insupportable survient, et vient agresser les ouïes des Héros.
Alors que le géant chute, usé et affaibli… alors que les guerriers continuent de tirer, tentant de faire céder la volonté de Jade… l’un des Gardiens de l’Univers, mort, bouge.
Son cadavre… bouge.
Puis son ventre tremble, des éléments passent sous la peau – puis s’ouvre, comme un spectacle de pure horreur.


« Ho. »

Ray se fige, alors qu’une créature s’échappe du ventre massacré, une créature qui se précipite dans les airs…
… et apparaît comme une abominable monstruosité !

* VIIIIIIIIVAAAAAAAAAANT !!! *

Le beuglement reprend – mais n’agresse plus les ouïes.
Uniquement… les pensées.

Un choc psychique emporte les Héros, et les affaiblit énormément ; la créature en est à l’origine, et lévite au-dessus du sol, pleine de force et de violence.
Elle irradie le mal, le mauvais, l’impur ; le malsain. L’horreur.
Mais le pire est à venir.

Car l’abomination partage soudain ses pensées – et tous, alors, apprennent ce que c’est. Ce qu’il est.
Deathspawn.
Le fils de Darkseid, issu de la copulation du maître d’Apokolips avec… une Martienne ; une Martienne morte, mais ressuscitée pour cet acte innommable. La créature ainsi constituée a été arrachée du corps de la Martienne, renvoyée dans les ténèbres de la mort, avant d’être stockée – puis implantée dans le corps du Gardien de l’Univers.
Comme piège.

Alors que la créature hurle télépathiquement, puis se précipite vers eux, tous comprennent… tous comprennent alors ce qu’il se passe.
Darkseid les a piégés ; Darkseid les a attirés ici, pour les piéger. Pour les anéantir.
Et il utilise, pour cela, un géant, des troupes armées… et Deathspawn, une abomination volante qui fond sur J’Onn J’Onzz – car elle ne peut supporter la présence d’un autre Martien. Car elle le hait.
Car elle veut anéantir toute vie, en commençant par son propre… sang.


« Ho… ho, non. »

A genoux, Ray grimace et souffre – mais il s’énerve, aussi.
Il s’énerve d’être tombé dans ce piège. Il s’énerve d’avoir perdu les Gardiens. Il s’énerve de connaître cette horreur.
Il s’énerve, passe des lunettes sur ses yeux pour les protéger, et active ses pouvoirs pour changer sa masse…

... pour grandir, et devient lui aussi un géant !

« CA SUFFIT ! »

Désormais aussi grand que le premier ennemi, affaibli mais énervé, le scientifique hurle et bondit directement vers Deathspawn – dans un geste noble, mais clairement suicidaire.
Pas d’Héroïsme, avait-il dit ; comme d’habitude, Ray Palmer ne respecte pas ses propres conseils !


(HJ/ Résumé rapide :
- Ray parle à Jade et lui confirme qu’il tient encore à elle, puis lui donne quelques réponses même s’il ignore qui sont les ennemis ;
- Flash réussit son attaque contre le géant, lourdement blessé ;
- Ray comprend que Barry va mal, et ordonne à Conner de l’arrêter vite ;
- Le géant tombe, vaincu par Martian Manhunter/Starman/Superman, mais un choc sonique agresse les ouïes de chacun : un des Gardiens de l’Univers mort est pris de spasmes, une créature abominable en sort ;
- La créature créé un choc sonique qui agresse les Héros, puis elle partage ses pensées de nouveau-né : Deathspawn est l’enfant de Darkseid et d’une Martienne ressuscitée puis retuée, l’embryon ayant été retiré puis implanté dans un Gardien comme piège. Darkseid veut piéger et détruire la JL ici ;
- Deathspawn fonce vers J’Onn, Ray s’énerve, grandit, devient aussi immense que le géant, et fonce bêtement vers Deathspawn ;
- Pendant ce temps, les Purifiers tirent toujours. Deathspawn est aussi terrible et terrifiant que vous pouvez le penser.
Vous avez jusqu’au jeudi 10 mai 2018 pour répondre – bon jeu, et bonne chance ! /HJ)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3185-atom-sa-petite-histoire-dans-la-gra
Inscription : 18/01/2016
Messages : 3839
DC : Razorsharp, Dolphin & Tara Markov
Localisations : Ivy Town
Shadowpact
Justice League
MessagePosté le: Jeu 3 Mai 2018 - 18:19
Et c'est là que mes ennuis commencèrent... pouvait se dire Jade.

Car, ce n'était pas tout que de protéger - à bout de force - elle-même et ses amis des tirs de moines-guerriers fanatiques, tout en essayant d'éviter que leur seul ticket-retour sur cette fichue planète ne soit pas écrasé comme la petite coquille de noix qu'il est en face du gros géant qui piétine à côté...

Ce n'était pas tout, non plus, de constater que Flash galérait avec sa drôle d'énergie-noire, résidu de leur dernière confrontation avec Darkseid. Ou que même des poids lourds comme Martian, Conner ou cet homme volant étrange et étranger étaient en difficulté.

Ce n'était pas tout, d'apprendre que Ray semblait encore tenir à elle, faisant à son petit cœur la même chose que l'on avait fait à cette malheureuse planète d'Oa.

Ce n'était pas tout de voir qu'ils étaient seuls et que Flash avait raison. Pas de Hal Jordan, pas de Guy Gardner ou de John Stewart. Ni d'Arisia, ni de Kilowog. Juste des Gardiens morts à perte de vue.

Quand le géant bascula au sol, Jade plissa les yeux et assura la protection du Javelin, un brin au-delà de ses forces.

Plus c'était grand, plus haute était pour eux la chute. Mais mort ou pas, le géant n'avait pu dégrader le Javelin : le retour était encore possible.

Mais alors que la situation semblait légèrement s'améliorer (ils n'étaient plus que - après tout - sur une planète mourante et sur le point d'exploser, dans un charnier d'extraterrestres morts, avec au moins un allié - Flash - en grande difficulté et aux prises d'un commando armé et inaccessible à la raison...), un gardien bougea. Bougea et éclata.

L'estomac de Jade se souleva. Non seulement, le gardien était mort mais bougeait mais encore sa dépouille avait été profanée par une véritable souillure jaillie toute droit de l'enfer.

Qu'était cette abomination, cette horreur qui s'extirpait du corps du valeureux gardien ?

L'âme de Jade eut la nausée. L'horreur était palpable. L'air irrespirable. La chose était...

... vivante ?

Et Jade comprit : Darkseid était le résultat de cette équation d'anti-vie qu'il avait injecté dans l'existence. Comme Flash en était le produit, comme ils avaient tous été confronté aux particules métastatiques de Darkseid, lors de son échappée vers la surface.

Et la somme de tout cela ? Une Jade, à genoux, nauséeuse, considérant que ses poumons étaient violés par le simple de respirer le même air que Darkseid Junior.

Il fondit sur Martian, Ray fond sur l'avatar de Darkseid et Jade ?

Elle se tourne vers les moines-guerriers et leur hurle :

"Je sais pas à quoi vous jouez... Mais vous avez envie de vous retrouver seuls avec ce truc ?"

Elle parlait bien évidemment de Deathspawn.

Et sans lever le bouclier qui la protégeait des tirs, elle reporta son attention sur le Deathspawn, Ray et Martian. Et visualisa - avec toute la volonté qu'elle avait encore en stock - quatre javelots de pure énergie verte qu'elle envoya filer à travers les airs, en direction des pieds et des mains de Deathspawn...

... s'il était l'antéchrist, la Bête et l'ennemi-de-tout-ce-qui-avait-été-créé, elle allait tenter sur lui une crucifixion en vert : un faisceau de Starheart dans chacun des membres pour l'immobiliser, un faisceau de Starheart dans chacun des membres pour le bannir...

[HJ /

- Jade est choquée par la tournure des événements
- Jade conserve le bouclier entre elle est les Purifiers mais s'adresse à eux pour tenter un rapprochement contre Deathspawn
- Jade envoie 4 tirs de Starheart vers les pieds et les poings de Deathspawn pour tenter de le crucifier avec l'énergie de la Starheart

/ HJ]


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3372-fiches-rp-de-jade-liberty-belle-ani
Inscription : 07/05/2018
Messages : 209
DC : Patty Spivot/Garfield Logan/Stephanie Brown
Situation : En train de combattre, comme d'habitude
Localisations : St Roch
Justice League
Shadowpact
MessagePosté le: Lun 7 Mai 2018 - 22:45
[BOUH ! Coucou c'est moi !]

Ça chauffait sur Oa, ça chauffait sec. Pendant que la planète des Green Lantern subissait un combat apocalyptique alors qu'elle se détériorait et était même sur le point d'exploser, un autre évènement se déroula sur une certaine petite planète bleue. Un événement de moindre importance puisqu'il s'agissait de l'arrivée d'Hawkman dans le Hall de Justice situé à Washington. L'homme au masque de faucon s'était rendu ici afin de parler à Ray Palmer. Ayant été absent pendant long moment, il avait raté la majorité des événements concernant la Ligue.

Bref, tout ça pour dire que Carter Hall avait des choses à rattraper et que certains de ces changements n'était pas plaisant pour lui. Arrivé dans le Hall de la Justice, le super-héros pu constater que les locaux étaient vides. Il n'y avait personne, absolument personne. Ah si, il y avait quelqu'un. Un robot venait vers lui, un robot qui avait autrefois eut une part d'humanité en lui, mais qui semblait l'avoir entièrement perdue depuis une confrontation contre Darkseid.
Hawkman n'était pas très à l'aide, il ne savait pas comment réagir face à ce robot. Il ne pu que croiser les bras en le voyant arriver vers lui.

-Ah, tu es là toi. Dit-donc, ils sont passés où les autres ? Tout le monde a pris une pause suite à la dernière confrontation contre Darkseid ?

-Atom, Flash, Martian Manhunter, Superman et Jade sont partis sur Oa il y a quelques heures déjà. Énonça le Cyborg

-Ah, ils sont partis rejoindre les lanternes vertes.

-J'ai reçu des images du Javelin. Oa est mourante. Elle est en proie à un mal qui l'anéantie.

Hawkman garda les bras croisés, mais une lueur d'inquiétude traversa son regard dissimulé par son masque de faucon. Ses amis étaient donc parti faire il ne savait quoi contre quelque chose qui était en train de ronger la planète abritant le QG des Green Lanterns. Le ton sans intonation humaine de Cyborg le dérangeait moins.

-Et ils sont partis avec le vaisseau le plus rapide, tss'. Comment on fait s'ils ont besoin d'aide ? Et si j'ai envie de les rejoindre moi ?

-Je peux t'y envoyer, via Tunnel Boom. Ceci fait encore partie de mes capacités.

Carter se tourna vers l'homme-robot, plus robot qu'humain, et jaugea la situation. Ce n'était peut-être pas très prudent de faire confiance à cet être bien plus machine qu'humain, mais d'un autre côté... Avait-il le choix ? Grâce à ses ailes, il pouvait se déplacer dans l'espace et respirer grâce au respirateur intégré dans son armure. Mais il ne serait pas assez rapide pour arriver à temps sur la planète des Green Lanterns, même à pleine puissance. Il n'avait pas le choix. Il soupira, tapota son marteau contre son épaule avant de lâcher.

-D'accord, je te fais confiance. Ouvre un portail, le plus près possible du groupe. Que je puisse arriver à temps en cas de souci.

Et Cyborg obéit, Hawkman leva le pouce en signe d'approbation tout en se demandant si c'était vraiment utile avec une machine. Sans doute que non, puisque Victor Stone n'était plus là. Après avoir activé le respirateur de son armure, Carter Hall s'élança vers le portail ouvert. Vers l'infini ! Et surtout, vers Oa !


Parti à pleine vitesse, le super-héros ailé débarqua sur Oa grâce au Tunnel-Boom qui était apparu dans le ciel de la planète et avait foncé en ligne droite depuis le ciel jusqu'au crâne du plus monstrueux des deux géants, lui assénant de terribles coups de marteau. Instinctivement, le faucon de St Roch avait identifié ce dernier comme l'ennemi à combattre et avait foncé sur lui telle une partie des cieux. Puis, il lève les yeux et croise le regard de Ray.

-Hey, salut p'tit gars ! Ou plutôt, grand gars, vu ta taille actuelle. Vous avez besoin d'aide ?Je peux aider ?

Question superflue compte tenu de la situation cataclysmique de la planète et du fait que Carter s'était invité ici sans qu'on ne lui demande rien. Mais bon, il était un peu trop tard pour le renvoyer sur Terre, et en vieux combattant qu'il était, Hawkman refuserait de toute façon de retourner là-bas. Il décolla de la tête du monstre et pu enfin voir la chose sur laquelle il était.

-Oh bon... Mais qu'est-ce que c'est que cette horreur ?

[-Hawkman arrive au QG terrestre de la Ligue, et croise Cyborg qui lui parle de la mission en cours.
-Il veut rejoindre le groupe, et Cyborg propose de l'y envoyer. Carter accepte.
-Hawkman fait une entrée fracassante sur les lieux de combat et surtout sur la tête du géant
-Après s'être adressé à Atom, il prend de la hauteur et contemple sa cible.]


***

JUSTICE LEAGUE... UNITE !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 29/11/2012
Messages : 4105
DC : Arion, lord of atlantis
Localisations : Central City
Justice League
MessagePosté le: Mar 8 Mai 2018 - 13:48
Flash regardait autour de lui. Deathspawn était une menace, une très grande, il le sentait à travers sa speedforce. C'était pas simplement, un ennemi normal, il était la raison de tout cela. C'était pour lui ou à cause de lui que ce carnage avait eu lieu. Normalement, les pouvoirs de Flash lui confèrent un avantage dans le 1 contre 1. Ici, il est plus ouvert à faire des dommages de masse, c'est donc vers les purifiers qu'il laissa son attention.

Superman, Ray, occuper vous de la vraie menace, je gère ma situation.


Alors Barry prit une grande respiration et il partit vers les purifiers. Il était assez rapide, pour éviter leur tir et se faufiler dans leur rang. Le reste allait se faire tout seul. Il n'avait qu'à courir au travers d'eux.


L'aura de speedforce est quelques choses de magnifique. Pour être honnête, elle est ce qui se rapproche le plus d'une conscience de la speedforce. C'est se que Max Mercury vénère et dans sa spiritualité, il y a du vrai. Il laisse entendre que l'aura de speedforce est la façon dont la force véloce, qui selon lui est une force positive, s'auto-freine afin d'éviter la sauvagerie de son état naturel. En d'autres mots, l'aura de speedforce, canalise 100 % de la puissance de la force véloce sur son porteur. Cela permet entre autres, d'éviter au Flash de brûler vif en atteignant des vitesses extrêmes, mais également de ne pas créer d'onde de choc lorsqu'il travers le mur du son par exemple. Mais l'aura va plus loin encore, elle assure la stabilité du sol qui ne devrait pas pouvoir supporter d'aussi grande variation de vitesse, elle assure la stabilité de l'air autour du porteur, afin de ne pas créer un vacuum permanent autour de lui qui aspirait tout dans son passage, elle assure protection aux gens qui sont aux alentours du coureur afin que ceux-ci ne soient pas détruits en dommages collatéraux. De plus l'aura semble, consciente, et lorsque le porteur à besoin de créé un vacuum ou un vortex, à besoin de l'onde, à besoin de quoi que ce soit, elle s'efface pour lui permettre de mieux canaliser sa speedforce.

Le problème de la speedforce noir... c'est qu'elle ne fait pas cela. Elle ne protège personne autre que son porteur, et ce de façon particulièrement agressive. Au lieu de lui fournir bouclier, elle lui fournit missile. Au lieu de lui fournir une canalisation de la friction, elle la repousse vers l'extérieur. Au lieu d'avaler les ondes de choc, elle les repousse au loin. Bref... Elle jette vers l'extérieur tout se qui est néfaste au speedster contrairement à l'aura normale qui elle absorbe le tout.

Et c'est ainsi que Barry compte mettre fin au purifiers et tout seul. Il allait libérer la furie de sa speedforce négative en courant dans les rangs des purifiers et laisser la vitesse et la néga speedfore faire le reste.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Mer 9 Mai 2018 - 21:55
Le géant était tombé mais une nouvelle monstruosité avait pris sa place.

Un être issu de la copulation entre une martienne et Darkseid. Une entité monstrueuse qui, une fois émergée à la lumière, n’avait qu’une seule idée en tête : détruire. En particulier, détruire le dernier des martiens, qu’elle semblait considérer comme la plus immédiate des cibles.

« Par H’Romeer… » J’Onn laisse échapper en voyant la chose émerger du corps d’un Gardien tué et prendre forme. « Quelle horreur. »

Cependant, le choc passe vite et il se prépare à affronter le monstre qui lui fonce dessus… Il ressent la haine, la rage, le désir de destruction de la créature qui s’appelle Deathspawn. Qui est une abomination de la nature qui ne devrait même pas exister. Qui doit être détruite! Toutes les fibres de son être se rebelle contre l’existence même de cette chose immonde et demande sa destruction immédiate.

Alors, dans la seconde où il ressent son intention de se jeter sur lui, de l’attaquer, de le tuer, il se met lui-même a se transformer. Il grandit, grandit, crocs et griffes acérés fait son apparition, et alors même que Ray devient géant ans le but d’intercepter l’immonde créature, J’Onn le dépasse déjà de loin.

La créature dont il prend la forme n’a rien de reconnaissable pour des yeux humains, ou même Kryptoniens…



C’est un Dragon martien. Une créature qui même a l’époque oû J’Onn était très jeune, était déjà très rare sur sa planète natale, Presque légendaire en fait…

Et il laisse échapper un rugissement assourdissant, à la fois a haute voix et psychique qui les assourdis pendant un instant. Il devrait probablement fuir a toute jambe cette horreur qui est fixée sur lui, mais tout son corps, ses cellulles même, se rebelle a l’idée et il attaque donc… en même temps que plusieurs autres!

Ray tente de l’intercepter – sans grand succès car le monstre semble avoir suivit son ‘exemple’ et est maintenant bien plus grand que lui.

Jade tente de l’immobiliser avec des contructs d’énergie verte qui semble faire leur œuvre pendant un moment, le monstre se tortillant dans ses liens. Et le hurlement psychique qu’il laisse échapper encore une fois est assourdissant. Il tente de briser les liens et y parviendra sans doute sous peu.

Enfin Hawkman apparait a travers un portail qui s’ouvre dans le ciel juste au-dessus du combat et fonce en plein sur le monstre de Darkseid. Lui tombe sur la tête, pour être honnête, et semble le sonner un peu… J’Onn peut ressentir sa douleur et sa confusion du moment.

Il en profite pour attaquer le monstre a son tour.

Giganteste, il fond sur l’abomination toute griffe dehors et focus son esprit sur l’autre pour le mettre en charpie, à la fois physiquement et mentalement. Et il le cloue au sol après que Hawkman l’y ait déjà envoyé, l’écrasant sous sa masse, prêt à refermer sur sa gorge des crocs acérés et lui arracher la tête!

Résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 05/12/2016
Messages : 3460
DC : Ra's Al Ghul.
Situation : Cherche sa propre voie.
Localisations : Metropolis.


MessagePosté le: Jeu 10 Mai 2018 - 11:05
Atom essayait de lui donner des ordres - encore.

Conner n'avait pourtant pas manqué de lui faire savoir, de façon évidente et répétée, qu'il ne reconnaissait pas son autorité - quand bien même elle lui avait été conférée par Batman en tant que précédent chef d'équipe. Malgré tout le respect qu'il avait pour Bruce, ce n'était pas comme s'il leur avait demandé leur avis.
D'une certaine manière cela le ramenait à ses premiers pas parmi les Titans, où il était incapable d'accepter ne fut-ce qu'un conseil amical - et avait causé plusieurs incidents avant d'admettre que, peut-être, il devrait prêter l'oreille à ce qu'ils avaient à dire.

Il n'avait aucune confiance en Ray Palmer, c'était un fait établi. Ça changerait peut-être avec le temps, mais ce n'était clairement pas à l'ordre du jour. Néanmoins, ça ne voulait pas dire qu'il devait ignorer chaque mot sortant de sa bouche.
Preuve en était que bien souvent, il aurait décidé de faire la même chose que ce que lui indiquait le nouveau leader de la Justice League si celui-ci ne le lui avait pas soufflé dans l'oreillette. Il n'allait pas changer sa façon d'agir simplement par esprit de contradiction.

En l'occurrence, ils étaient cette fois encore du même avis : Flash avait besoin d'aide, même s'il n'en avait pas conscience - et il était le seul à pouvoir lui apporter, ou en tout cas le mieux placé.

Bien reçu, répondit-il dans son communicateur - ce dont Atom se serait sans doute étonné s'il avait eu la moindre parcelle d'attention à y consacrer.

Il s'élança donc à sa poursuite, relançant malgré lui - et en de bien sinistres circonstances - l'éternel débat visant à savoir qui, entre Superman et Flash, était le plus rapide. Un duel qu'il avait déjà singé avec Bart à la demande de ce dernier - mais concourir contre l'original était une autre paire de manches, d'autant plus en devant passer outre ce qui avait tout l'air d'un orage de force destructrice.

Il ne savait pas ce qu'il en était pour Clark, mais bien qu'il soit doté des mêmes pouvoirs, il ne se sentait pour sa part pas en mesure de dépasser le Bolide écarlate - du moins pas quand celui-ci était dans son état normal.
Tel qu'il était actuellement, cependant...
Cette Speed Force noire - qu'il en ait conscience ou non - semblait avoir un effet néfaste sur son organisme ; grâce ses sens suraiguisés, Conner pouvait littéralement la sentir le consumer. Là où ses pouvoirs lui prodiguaient en temps normal une multitude d'effets bénéfiques, cette version pervertie semblait exclusivement conçue pour détruire - son porteur y compris. Il ne pouvait pas laisser ça arriver.
Et si Flash était incapable d'y faire attention par lui-même, et bien... Il allait falloir le faire pour lui.

Flash, stop ! aboya-t-il alors qu'ils s'enfonçaient tout deux dans les rangs ennemis, la vélocité de son propre passage suffisant à jeter à terre bon nombre de potentiels adversaires.

Mais, que ce soit parce qu'il était trop focalisé sur sa tâche ou parce qu'il avait choisi de l'ignorer, le Speedster ne parut pas entendre sa requête. Ainsi soit-il : si l'homme le plus rapide du monde ne voulait pas lui prêter l'oreille, il allait devoir trouver une autre manière de se faire entendre, plus en adéquation avec son propre sens du dialogue.
Faisant appel à sa télékinésie tactile, qui lui faisait d'être encore à vif après qu'il ait tenté de recoller les morceaux de la planète par son biais, il profita d'une accélération - qui, sans doute, ne durerait pas, mais fut suffisante pour combler l'écart qui le séparait encore de son ainé, au point de presque entrer en collision.
Ce qu'il choisit de faire délibérément, se jetant sur lui pour tenter de le plaquer au travers des éclairs obscurs que projetait en tous sens son nouveau pouvoir.

Conner n'avait jamais été frappé par la foudre, mais était presque sûr que la sensation serait à peu près la même que ce qu'il vécut à ce moment-là - en beaucoup plus doux. Si se concentrer sur Flash lui avait déjà permis de très littéralement sentir l'impact que cette autre Speed Force avait sur lui, il put cette fois en faire l'expérience par lui-même - et aurait préféré que ce ne soit jamais le cas.

Chacune des charges électriques qu'il recevait - et il ne tarda pas à en perdre le compte - lui fit l'effet d'un poison ; d'une infection qui se répandrait à travers lui à une vitesse folle. La douleur était abominable, mais il ne lâcha pas prise pour autant - bien qu'il fut désormais persuadé que, quelle que soit la cause de ce changement chez Flash, elle était malveillante par essence. Nul doute qu'il pouvait s'estimer heureux d'être doté d'une résistance d'exception, sans quoi il aurait certainement été désintégré sur place.

Un détail qui avait échappé à Conner, cependant - ou plutôt qu'il avait choisi de mettre de côté - était qu'arrêter Flash de la sorte ne serait pas sans conséquences... À commencer par la chute. Portés par un élan invraisemblable, les deux héros furent jetés - plus qu'ils ne coururent ou volèrent - au travers des lignes ennemies, semant le chaos et la destruction dans leur sillage. Ce n'est qu'au bout de quelques centaines de mètres supplémentaires qu'une déflagration finale les abandonna au fond d'un cratère fumant semé d'étincelles.

Conner avait mal, comme ça avait rarement été le cas.
Peu de choses étaient capables de le blesser - de vraiment le blesser -, mais cette Speed Force corrompue, quelle qu'en soit la source, avait indéniablement sa place dans cette liste. S'il n'avait eu tout aussi mal en restant immobile, sans doute aurait-il même pu éprouver une légère crainte à l'idée de se redresser - et ses muscles tétanisés lui firent rapidement comprendre que ce ne serait pas si simple.
Il n'était pas le seul à avoir souffert de cette mésaventure : son costume - pourtant conçu pour résister aux conditions extrêmes dans lesquelles il lui arrivait d'évoluer - était écorché de toutes parts. Seul le blason semblait avoir mystérieusement réchappé à toute avarie ; une bien maigre consolation. N'étant pas libre de ses mouvements, il se contenta de présumer que Flash était toujours à proximité : même lui ne devrait pas pouvoir se remettre aussi vite d'un carambolage de cette ampleur.

Je ne sais pas ce qui t'arrive, mais ça ne sert à rien de te détruire. Péniblement, il finit par commencer à se remettre sur pieds, portant la main à son épaule gauche - qu'il supposait s'être déboîté dans l'accident.
Son regard encore trouble dévia vers l'abomination sortie des entrailles d'un Gardien, que leurs pairs tentaient déjà de contenir de leur mieux - et, d'un geste sec, remit son bras en place dans un affreux craquement.
La souffrance qui en découla aurait presque pu sembler dérisoire après ce qu'il venait de vivre - ce qui ne l'empêcha pas de devoir serrer les dents pour ne pas hurler, avant d'ajouter, avec un zeste de dépit :

Surtout pas maintenant. Je crois qu'on va avoir besoin de tout le monde...

récapitulatif des actions:
 


« No cape. No tights. No offense. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t4444-superboy-rebirth http://dc-earth.fra.co/t4287-superboy-i-m-no-superman
Inscription : 21/11/2015
Messages : 1015
DC : Mister Miracle ; The Bat ; Fate ; Lex Luthor.
Localisations : Ivy Town


MessagePosté le: Jeu 10 Mai 2018 - 14:57
Ils allaient réussir.
Malgré la difficulté de la tâche, malgré l’apocalypse qui tombe sur Oa, malgré l’absence totale de cohésion de cette version de la Justice League, ils allaient réussir – ils avaient fait tomber le géant, ils pouvaient encore s’en sortir, malgré les guerriers qui s’acharnent sur eux, repoussés par la vaillante Jade.

Mais non.
Darkseid leur a prévu autre chose… un piège. Un piège vicieux, abominable, terrible ; révoltant, dégoûtant.
Un Gardien de l’Univers, piégé et hôte d’une créature mauvaise par nature – Deathspawn.
Issu d’une copulation horrible entre Darkseid et une Martienne morte, mais ramenée à la vie. Laissé ici pour s’en prendre à eux… ce qu’il fait, en visant J’Onn J’Onzz.

Si Jade est à genoux devant l’abomination, elle parvient à se reprendre – d’abord, en s’adressant aux moines-guerriers qui s’acharnent sur elle, ensuite en lançant quatre tirs vers les membres de Deathspawn.
Au même moment, Ray Palmer frappe violemment la créature au menton… et se rend compte que cette dernière s’attache à lui !


« MAIS LÂCHE-MOI ! »

Il agite sa main pour se libérer, en vain, et sent la peur monter – mais l’attaque de Jade fonctionne, et Deathspawn est obligé de reculer, et de le lâcher.
Le géant Ray se tourne vers Jade et lui adresse un hochement de tête valant un grand merci… mais les effusions devront attendre.


« Justifiez-vous ! Justifiez votre hérésie ! »

Les moines-guerriers, en vérité des Justifiers, s’acharnent sur Jade malgré son bouclier et surtout ses paroles… mais le problème se règle vite. Hélas.
Flash, rongé par une Force Véloce Négative, se lance contre ces adversaires… et le résultat est terrible.


« Barry, non… »

Les Justifiers sont anéantis ; littéralement.
Le Bolide fonce sur eux et sa Force Véloce Négative les anéantit, allant toujours plus vite pour les contrer. L’ancien Atom lève la main pour l’arrêter – mais il est trop rapide.
Superman n'apprécie toujours pas ses ordres, mais les suit et en vient à directement s'en prendre au Bolide ; et ça fonctionne. L'affrontement est rapide, mais le nouvel Homme d'Acier l'emporte, et parvient à stopper la course folle et mortelle de Barry... pour l'instant.
Ray craint désormais pour l’âme de son cher ami… mais, très vite, autre chose attire son attention.

Un choc sonique, préalable à l’arrivée d’un Tunnel-Boum, qui délivre, non pas comme il le craint une nouvelle menace, mais un allié – un allié qui s’écrase directement sur Deathspawn, et recule ensuite pour glisser quelques commentaires de son cru.
Un sourire, inconscient, glisse alors sur le visage de Palmer ; il le reconnaît. Et s’ils sont loin d’être tirés d’affaire, ça fait toujours plaisir de revoir…


« CARTER ! Mais qu’est-ce que tu fais là ? »

Une amitié étonnante relie le guerrier éternel, conservateur et brutal, et le scientifique minimaliste, doux et ouvert. Tous deux trouvent en l’autre un contraire, un reflet de miroir, dans lequel ils puisent les éléments dont ils ont besoin au quotidien.
Beaucoup se sont toujours interrogés sur cette relation surprenante, paradoxale ; rares ont vraiment compris.
Sous ses aspects de pure force, de bruit, de fureur, d'impétuosité, d'agressivité, Carter Hall est un homme profond - qui a traversé les siècles, et en a tiré une intelligence, une connaissance du monde et des hommes, mais aussi un code moral réel ; et une loyauté à toute épreuve, pour ceux qui méritent son amitié.
Et Ray, sous son apparence de scientifique, de geek réservé et timide, gauche et maladroit, est un homme courageux - profondément tourné vers les autres, constamment en besoin de les aider et de les sauver ; prêt à tout pour eux, et surtout pour ce qui est juste.

Ils se connaissent, oui. Ils s'apprécient. Ils s'aiment.
Ils sont prêts à tout, l'un pour l'autre.
Et, alors que la mission de l'équipe tourne au fiasco, alors que les morts sont nombreux, qu'ils sont pris pour cible, qu'une horreur germe d'un cadavre et s'en prend à eux... Palmer s'autorise un léger soupir, et un petit sourire.

Carter est là ; bon sang, Carter est là.
Ca va aller.


« Oa se meurt, mec, et des troupes de Darkseid nous attendaient pour nous faire la fête. Ces tarés sont des extrémistes, y avait un géant, et ça… ça… »

Une expression de pure révulsion s’empare de son visage quand, oubliant même Barry, Palmer fixe Deathspawn… qui a réagi, après la réaction de J'Onn.
Ce dernier a été bloqué par Jade, puis frappé par Hawkman, et enfin directement impacté par la forme de dragon du Martian Manhunter – mais Deathspawn a survécu, et même il a réagi, car il s’en est remis... et réplique.
Profitant de sa biologie mi-martienne, il modifie son corps, se libère des liens… et se divise, en fait, pour bondir directement contre chacun d’entre eux !


« Bon sang… »

Un Deathspawn file sur Jade, et s’écrase littéralement sur le bouclier qu’elle se créé, formant une boule au-dessus d’eux – pour la forcer, pour créer une pression, pour la rendre folle.
Un Deathspawn bondit vers Starman, et se colle à son bâton, pour tenter de lui arracher ou, surtout, d’affadir sa lumière et son pouvoir.
Un Deathspawn se lance dans une course avec Flash, et se créé des dizaines de gueules aux dents pointues pour dévorer ses jambes.
Un Deathspawn se jette sur Hawkman pour arracher son casque, et utiliser ses pouvoirs psys pour troubler son esprit, et surtout ses souvenirs.
Un Deathspawn file vers Superman – et se transforme en particules, similaires à celles de Darkseid, pour infecter Conner et le contrôler.
Un Deathspawn se transforme en géant et entend frapper Ray comme sur un ring de boxe.
Enfin, un dernier Deathspawn tombe sur le Martian Manhunter, même en forme dragon – et utilise ses capacités de métamorphe pour bloquer ses membres, le forcer à reprendre une allure humanoïde, avant de pousser son visage vers lui… pour esquisser un sourire abominable.




* Oh, tu as peur… tu crains la suite. Tu as peur, je comprends, car tu es tellement seul… mais tu ne le sais plus, sais-tu ?
Mon père est Darkseid, ma mère est Martienne – mais tu la connais. Tu l’as choyée. Tu en as pris soin. Tu l’as aimée. Et tu l’as pleurée, avant de la regretter.
Tu n’es pas seul, J’Onn J’Onzz. Tu n’es pas seul, car ton sang coule en moi… tu n’es pas seul, grand-père ! *

La communication télépathique est adressée à tous – et tous comprennent, alors, l’horreur de la situation.
Deathspawn est né de Darkseid et d’une Martienne morte, puis ressuscitée ; mais ils connaissent, désormais, l’identité de cette Martienne… la fille, la propre fille de J’Onn, morte bien trop tôt, et utilisée par le monstre des monstres pour créer cette abomination !


« J’ONN !!! »

Ray Palmer explose.
En voyant la situation, en voyant ses proches, en voyant Barry ainsi, mais aussi J’Onn ainsi torturé, Jade tourmentée, et les autres aussi… il ne le supporte pas.
Donnant un terrible uppercut au Deathspawn géant, il modifie sa masse – et devient minuscule, pour filer entre les jambes du monstre… et venir, avec la masse d’une ville entière, impacter le Deathspawn qui attaque J’Onn.

Le Deathspawn est violemment propulsé sur le côté – mais ça ne durera pas.
Il faut agir ; vite.


« On se casse ! »

Il appuie sur un bouton, et active les systèmes de défense du Javelin – qui tirent, soudain, sur tous les Deathspawns.

« Prenez des Gardiens, mais on se casse ! »

Aidant le Martien à se relever, Ray utilise son bracelet électronique, une sorte de trousse de survie améliorée, et lance un rayon laser vers le Deathspawn sur Jade ; ça pourrait l’aider.
Il avance, ensuite, en essayant d’aller au plus vite – en essayant de fuir cet enfer abominable qu’est devenu Oa, dont les craquements s’intensifient !


(HJ/ Résumé rapide :
- Jade n’arrive pas à changer les moines-guerriers (Justifiers) ;
- Ray frappe Deathspawn, est bloqué par lui, mais l’attaque de Jade fonctionne et l’ennemi relâche Ray ;
- Barry anéantit littéralement les Justifiers, Ray veut l’arrêter mais sent qu’il perd son ami. Il se tourne néanmoins quand Hawkman arrive : il lui répond et explique la situation ;
- Deathspawn se libère des liens et créé un ersatz pour chacun d’entre eux : l’un tombe sur Jade et entoure son bouclier, pour lui mettre la pression et la terroriser / l’un s’en prend à Starman pour le couper de son bâton / l’un se créé plein de gueules pour dévorer les jambes de Flash / l’un veut arracher le casque de Hawkman et troubler ses souvenirs / l’un tente d’infecter Superman en se transformant en particules / l’un se transforme en géant et veut boxer Ray / le dernier bloque J’Onn même en dragon ;
- Deathspawn communique télépathiquement à tous et indique que la Martienne morte et ressuscitée pour le créer fut… la propre fille de J’Onn J’Onzz ;
- Ray explose, frappe le Deathspawn géant, rapetisse, vient impacter le Deathspawn contre J’Onn, ordonne à tous de fuir et d’emmener des Gardiens ;
- Il tente de filer avec J’Onn vers le Javelin, qui tire sur l’ennemi, et essaye d’aider Jade, mais le temps est compté.
Vous avez jusqu’au jeudi 17 mai 2018 pour répondre ! Nous approchons de la fin… veillez à ce que ça ne soit pas forcément la vôtre ! Razz /HJ)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3185-atom-sa-petite-histoire-dans-la-gra
Invité

MessagePosté le: Jeu 10 Mai 2018 - 15:56
Il était sur le point d’arracher la tête de cette créature. Ses crocs se refermaient sur la gorge du monstre mi-martien pour l’achever, quand il se remet et repasse a l’attaque. J’Onn se voit vite immobilisé et forcé à reprendre sa forme originale, alors qu’il se débat dans la poigne de fer du monstre infernal.

Cependant il n’a jamais imaginé être confronter a une horreur encore plus terrible… et personnelle. Il n’a jamais imaginé dans ses pires cauchemars quelques chose d’aussi inhumain et terrible que ce que Deathspawn leur murmure a tous, directement dans leur esprit, alors qu’il s’en prend a la Ligue après s’être divisé et plusieurs entités pour tous les attaquer simultanément.

En quelques mots murmurés cruellement dans son esprit, J’Onn se fige et semble presque se transformer en statue. La lente agonie d’Oa autour de lui, les combats et tourments de ses amis, même la souffrance qui a grandit dans son esprit par la seule présence du monstre dans ses pensée…

Ça n’a pas d’importance. Rien de tout ça ne semble n’avoir d’importance en cet instant précis.

« Non… » J’Onn murmure, prostré immobile sous le monstre qui lui sourit horriblement, cruellement, en lui révélant ce terrible secret, cette horrible vérité. « Non… C’est… Impossible… »

Sa fille bien-aimée, la lumière de son existence, volée a lui bien trop tôt en même temps que le reste de son peuple… Qui était bien trop jeune pour même penser a procréer quand elle est morte. Qui n’était qu’une toute jeune enfant…

Darkseid l’a utilisée pour créer ce monstre… comment n’a pas d’importance, Darkseid est un monstre qui ne recule devant aucune perversion. L’important est… il a utilisé sa fille, son propre sang, pour mettre au monde une abomination qui n’existe que pour le détruire et qui le hait intensément.

Le choc cède bientôt la place a une colère et une souffrance qu’il n’a que très rarement ressentie. Qui s’apparente à ce qui l’avait consumé quand brièvement, il fut un porteur de l’anneau rouge de la Rage. Ses yeux brillent intensément et dans un violent mouvement, il se libère de la prise de la créature et la fusille de rayons calorifères a leur plus forte intensité. N’importe quelle créature vivante serait immédiatement réduite a cendre mais cette chose est partiellement martienne… Elle survivra, malheureusement…

« NOOON! TU MENS! TU MENS! TU DOIS MOURIR, ABOMINATION! »

Alors même qu’il hurle ces paroles, il sait qu’elles sont fausses et juste les cris d’une âme tourmentés par la douleur. Il sait que Deathspawn a dit la vérité, il… il peut le ressentir. La révulsion qu’il a ressentie dès le départ, dès l’apparition de cette monstruosité, s’explique maintenant parfaitement. Une partie de lui avait reconnue le monstre pour ce qu’il était.

Son sang. Son… son petit-fils, issue de sa fille, ressuscité par Darkseid dans l’unique but de copuler avec elle et l’imprégner de cette créature, avant de l’arracher a son corps et de la tuer une nouvelle fois.

L’horreur que sa chère enfant, sa fille, doit avoir ressentie si pour autant elle fut consciente durant le processus… Mais connaissant Darkseid et sa soif de violence, son penchant pour le sadisme et la cruauté...

Elle a dû être vivement consciente de chaque seconde. Et incapable de le stopper. Ramenée brièvement à la vie juste pour être torturée et utilisée comme un outil dans un but bien précis…

Créer cette horreur.

Il allait foncer de nouveau vers le monstre pour l’achever alors qu’il fumait au sol après sa violente attaque innitiale, mais Ray le rejoint avant et commence a le tirer vers la Javelin. J’Onn se dé.bat violement, complètement fixée sur Deathspawn et déterminer a détruire le monstre, détruire la preuve vivante de la souffrance de sa fille unique, pour rendre la paix a son âme…

« Non! LAISSE-MOI! »

Il repousse violement Ray, a peine consciente qu’il pourrait sérieusement blesser son ami par cette action. C’est quand il entend un craquement sec et brutal qu’il se fige encore une fois et se rends compte qu’il… il a joué exactement le jeu de Deathspawn… Qui voulait provoquer chez lui une réaction violente, et y est parvenue entièrement.

J’Onn a perdu le contrôle et était bien prêt a se débarrasser de l’ami qui tente de l’aider juste pour pouvoir se lancer de nouveau sur Deathspawn et l’attaquer…

« Ray je… » Murmurre-t-il, sans regarder vers son ami, effrayé a l’idée de ce qu,il a peut-être infligé sans le vouloir.

Et soudainement, il devient docile et se laisse trainer vers la Javelin sans se débattre, sans protester, comme vaincu. Darkseid a gagné cette manche en ce qui le concerne… et lui a fait payer un terrible prix.

Résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 18/01/2016
Messages : 3839
DC : Razorsharp, Dolphin & Tara Markov
Localisations : Ivy Town
Shadowpact
Justice League
MessagePosté le: Jeu 10 Mai 2018 - 16:06
Christ blasphématoire portant les stigmates de la Starheart, Deathspawn était crucifié. En attendant la Pâques infernale qui ne pourrait que survenir, Jade espérer que l'on mettrait au tombeau cet antéchrist, résultat final de l'équation d'anti-vie...

"Bordel, c'est quoi cette horreur ?" ne put s'empêcher de s'écrier Jade alors que les Purifiers s'acharnaient sur son bouclier... mais leurs tirs cessèrent quand Flash vint s'occuper, définitivement, d'eux.

Jade était horrifiée. La simple proximité de Darkseid transmutait ses alliés. Ils ne pouvaient plus se comporter comme auparavant. Leurs pouvoirs étaient détraqués. A l'instar de ceux de Flash. Et peut-être de ceux de Martian, devenu un dragon à la fois horrifique et majestueux, combattant l'archange du mal qu'était Deathspawn...

Oa était devenue folle et avant qu'elle ne s'effondre sur elle-même elle allait leur faire perdre la raison, puis la vie.

Jade en avait le souffle coupé. D'autant que l'arrivée d'Hawman, les coups portés par Ray, sa propre crucifixion en vert et tout ce qui put être balancé sur Deathspawn, tout cela n'eut d'autre résultat que de déclencher une riposte effroyable de la part de l'horreur...

... quand elle communiqua télépathiquement, Jade eut l'impression que l'on avait vomi dans son âme, dans sa conscience.

La sordide histoire de la fille de Martian, dont le corps inanimé aurait recueilli la semence putride du maître d'Apokolips lui fera faire des cauchemars pendant de nombreuses années...

... et encore, elle n'imaginait pas l'horreur qui pouvait saisir et glacer Martian Manhunter ! Elle observa, impuissante à la terrible et douloureuse réaction de Martian Manhunter, grand-père d'une abomination téléguidée par Darkseid. Sa fille, sa propre fille, profanée par l'horreur absolu. Jade avait du mal à retenir ses larmes et sa colère.

Mais le dégoût était une chose et le laisser-aller une autre. Elle ne se laissa pas submerger par la nausée car déjà Deathspawn, comme une trinité améliorée, n'était plus un mais légion : et il fondait sur son bouclier, étendant ses membres comme la structure polypoïde qu'il était. Comme atteint de néoplasie envahissante, il pervertissait son bouclier d'énergie pure, tentait de métastaser à travers les microfissures de son écran...

Jade tenait bon. Elle avait redéployé toute son énergie pour faire tenir ce fichu bouclier (grâce à Dark Flash, il n'y avait plus de Purifiers en vie pour détourner son attention et miner sa volonté). Mais pourtant, la nausée qui la prenait en contemplant la sinistre figure de Deathspawn, comme l'on contemplerait la gueule ouverte de l'Enfer... cette nausée minait sa volonté et réduisait l'épaisseur de l'écran qu'elle tentait désespérément de laisser entre elle et CA.

Mais Ray sonna le repli. Le Ray-géant se débarrassa de son ennemi et sonna le repli. Meilleur : il l'aida par un tir-laser sur son adversaire. Jade ne se demanda même pas pourquoi il l'avait aidé, elle, et pas les autres. Elle roula sur le côté pour s'éloigner de la monstruosité qui, quelques instants auparavant, l'assaillait. Puis, elle se dressa sur ses pieds et entreprit de courir pour s'éloigner du champ de bataille.

Vers les Gardiens. Vers le Javelin.

Elle laissa filer - oublieuse de l'horreur dont elle s'était temporairement débarrassée - sa puissance vers les Gardiens. Si la Starheart ne leur devait rien, elle était en quelque sorte une lointaine cousine des Lanterns. Elle activa son pouvoir pour déterminer parmi le charnier de petits êtres bleus lesquels étaient encore en vie, lesquels pouvaient être sauvés...

... et elle intima à la Starheart de soulever dans les airs les vivants et de les ramener à l'intérieur du Javelin. Intérieur qu'elle avait rallié sur le champ. Elle faisait chauffer les moteurs et programmait - grâce au programme d'assistance des nullardes comme elle - le vol retour.

Ray avait dit qu'ils rentraient. C'était clairement qu'il n'y avait que ça à faire. Elle en aurait mis sa main à couper...

[HJ /

- Jade accueille avec horreur les révélations de Deathspawn
- Jade résiste difficilement à l'attaque de l'un des Deathspawn sur son bouclier
- Jade accueille avec satisfaction l'ordre de repli
- Jade utilise la Starheart pour identifier des gardiens vivants et l'utilise pour les ramener dans le Javelin
- Jade rentrer dans le Javelin pour le démarrer et activer la programmation du vol-retour

/ HJ]


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3372-fiches-rp-de-jade-liberty-belle-ani
Inscription : 07/05/2018
Messages : 209
DC : Patty Spivot/Garfield Logan/Stephanie Brown
Situation : En train de combattre, comme d'habitude
Localisations : St Roch
Justice League
Shadowpact
MessagePosté le: Jeu 10 Mai 2018 - 23:35
Le moins que l'on pouvait dire, c'est que Cyborg était parvenu à envoyer Carter Hall au plus près de l'action puisqu'il était littéralement tombé sur la tête de l'ennemi principal. Après s'être élevé dans les airs, le super-héros volant avait jaugé la situation... Et ce n'était pas au beau fixe. C'était pas une équipe ça, c'était une bande de héros qui tentaient tant bien que mal de s'organiser dans le feu de l'action et de s'en tirer. Bon, on pouvait au moins leur reconnaître quelque chose, c'était que tout le monde avait l'air en vie et en un seul morceau.

Alors que le guerrier assistait à l'attaque de Jon'zz le dragon, un son, non des sons étranges se firent entendre. Sous son masque, Hawkman fronça les sourcils. Bien qu'il ne soit pas un speedster et qu'il n'était donc pas capable de sentir la speedforce, il pouvait la percevoir. Son ouïe très fine lui permettait d'entendre les vibrations que produisaient cette force mystique et elles n'étaient pas comme d'habitude... Ces vibrations ressemblaient davantage à des explosions. De grosses explosions.
Il n'aimait pas ça. Il avait déjà combattu aux côtés du deuxième Flash, mais aussi avec le premier et le troisième d'entre eux, et savait qu'ils ne faisaient pas ça en tant normal.

-Je fais du tourisme e ce côté-ci de l'espace, ça ne se voit pas ? J'ai voulu tester la solidité crânienne des autochtones d'Oa.

Il hocha doucement la tête lorsque Ray lui explique la situation sur Oa. Il n'avait qu'à regarder autour de lui pour comprendre à quel point il a raison. Si l’Armageddon devait se produire, nul doute qu'il pourrait fort bien ressembler à cela. Une planète détruite, anéantie, fissurée de toute part. Et des corps qui jonchaient le sol tout autour d'eux. Oa mourrait et ne pourrait sans doute pas être sauvée. Pas maintenant, ni peut-être jamais.
Et eux combattaient tant bien que mal une terrible bête de l'Apocalypse créée par une sorte de dieu du mal en personne. La Bête d'ailleurs n'était pas morte malgré les terribles coups qu'elle s'était pris de la part de plusieurs d'entre eux. Elle était encore bien vivante et se multiplia ! Il y avait maintenant plusieurs Deathspawn.
Ils sont légions !
En fait, ils ne sont que 7, mais bien suffisant pour s'en prendre à chacun d'entre-eux.

-Mais ! Vire de là sale...


Le faucon de St Roch se débattit tant bien que mal, mais son casque fini malheureusement par lui être arraché avant de filer s'écraser sur le sol. Carter désormais à visage découvert continua sa lutte jusqu'à ce que la chose parvienne à lui agripper le haut du crâne et utiliser ses pouvoirs psys sur l'esprit du Hawk. Un instant, la scène se stoppa nette comme si quelqu'un avait appuyé sur un bouton pause. Mais si rien ne semblait se produire à l'extérieur, il n'en n'était pas de même à l'intérieur du crâne de Carter. Son esprit était aux prises d'une attaque terrible qui s'en prenait à ses souvenirs. Qui essayait de les souiller.
Il sentait ses souvenirs remuer et ses vies passées défilaient devant lui à telle vitesse qu'il perdait pied et tombait à présent vers le sol, doublure du rejeton de Darkseid avec lui. Il ne savait plus qui il était ni où il était exactement.
Toutes ces vies se mélangeaient encore et encore. Et Carter aurait peut-être été vaincu si un visage n'était pas apparu dans son esprit.
Celui de Sha-Yera

-Raaaah... Je sais pas ce que tu veux exactement... Mais tu ne boufferas pas mes souvenirs de Sha-Yera espèce de monstruosité !

S'il y avait bien une chose qui reliait toutes ces vies était cet amour inébranlable qui avait sût traversé le temps et qui permettait à Carter d'échapper à l'emprise qu'on voulait lui imposer. Malheureusement, ça lui rappela aussi le fait qu'on lui avait une nouvelle fois arraché cet amour si précieux. Et ça le mettait en rage. Attrapant Deathspawn, il jeta la chose à terre et frappa plusieurs fois dessus avec son marteau en poussant des hurlements de fureur et de tristesse. Il frappa jusqu'à ce qu'un tir du Javelin lui passe sous le nez pour projeter le corps malmené plus loin. Il grogna.

-Tu veux fuir...? Tu veux laisser Darkseid gagner... ?

Un guerrier n'abandonnait jamais un champ de bataille ! Et le côté guerrier de Carter ayant envie d'en découdre, il lui fallu constater une nouvelle fois l'état de désolation extrême d'Oa pour se rendre compte d'une chose. Darkseid avait déjà gagné. Il n'y avait plus rien à faire pour cette pauvre Oa. Jurant, il attrapa son masque pour le replacer sur sa tête et pris son envol en marmonnant.

-D'accord, on ramasser les Gardiens encore vivants et on fuit. Mais seulement parce qu'il n'y a plus rien à faire pour c'te planète.


Alors que les moteurs commençaient à chauffer, le guerrier ailé vint se poster devant l'entrée du vaisseau, mais n'y pénétra pas. Enfin, pas encore. Marteau toujours au poing, il resta là, sans bloquer totalement le passage et attendit que le trio restant les rejoigne.

[-Carter se rend compte que quelque chose ne va pas avec la speedforce de Barry (si ce que je dis ne te conviens pas Barry, hésite pas que j'édite)
-Il prend conscience de la situation sur Oa
-Hawkman se fait attaquer par l'un des Deathspawn, mais parvient à s'en débarrasser grâce au souvenir de Sha-Yera
-Pris de colère, il frappe plusieurs fois violemment son ennemi jusqu'à ce qu'un tir du Javelin le ramène sur Terre... Ou plutôt sur Oa
-Il ne veut pas se replier mais convient qu'il n'y a plus grand chose à faire.
-Il se place devant l'entrée du Javelin, près à la défendre et à couvrir Superman, Flash et Starman.]


***

JUSTICE LEAGUE... UNITE !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 09/01/2017
Messages : 82
Localisations : Throneworld
MessagePosté le: Sam 12 Mai 2018 - 2:26
Gavyn ne savait pas comment gérer quoi que ce soit dans tout ce bordel. Il était venu ici pour chercher de l'aide et ce trouvais au centre d'un problème bien plus grand. Il avait réussi à coucher le géant, mais d'autres choses venaient de se réveiller, quelques choses de dangereux et de profondément dérangeant. Il était un peu en colère, car tout se passer trop vite et l'équipe devant lui bien que puissante était clairement désœuvré.

Quoi qu'il en soit la retraite avait été donnée. Le prince Gavyn ne savait pas ce qu'il devait faire. Suivre ces "héros" ou rester pour combattre après tout il avait besoin des gardiens. Il réfléchit rapidement et il en convient que le plan de la ligue était le meilleur. Prendre ce qui restait des gardiens et disparaître. Il décida alors de faire autre chose que simplement faire ça. Il y avait sur OA quelques choses de plus essentielles encore que les gardiens.... La batterie.

Gavyn savait ou elle se trouvait, il avait été à de nombreuses reprises sur OA notamment pour négocier la "sécession" de l'empire de la couronne. Il s'envola donc vers la batterie, ou du moins le bâtiment habitant la Batterie. Il créa alors un conduit avec une des étoiles les plus proches de Oa et la batterie. L'énergie de l'étoile, l'énergie cosmique allait soutenir un mur de défense autour de la batterie. Il ne sait pas si cela résisterait aux attaques de Deathspawn si la batterie l'intéressait, mais il devait tout de même la protéger. Le conduit ouvert par sa volonté et le bouclier invoquer, il repartit aussi rapidement que possible vers le Javelin.

Ils avaient presque tous embarqué, le prince scanna la zone le plus rapidement trouva encore un gardien "vivant" ou du moins survivant. Il le fit monter à lui avec le pouvoir cosmique, le prit contre lui et pénétra dans le Javelin à la suite des autres.

( Gavyn crée un bouclier de force cosmique sur la batterie de Oa
Gavyn sauve un gardien et entre dans le javelin )


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 29/11/2012
Messages : 4105
DC : Arion, lord of atlantis
Localisations : Central City
Justice League
MessagePosté le: Lun 14 Mai 2018 - 13:56
Barry avait rarement été aussi furieux. C'était un comble, alors qu'il se battait pour la survie d'une planète et que de toute évidence, il était le plus efficace dans cette histoire, on le forçait à s'arrêter. On envoyait celui qui devait sauver la planète, venir l'arrêter. Résultat? Au lieu de sortir victorieux, il devait fuir. Barry courut jusqu'à l'intérieur du Javelin et commença à gueuler.

J'arrive pas à y croire. C'est la chose la plus stupide que j'ai vue de ma vie.

Il était vraiment très en colère. Des éclats de speedforce noir pétillaient autour de lui. Ce n'était rien de bien dangereux, mais cela créait son effet. Il ne levait que très rarement le ton et encore moins dans la Justice League. Il avait toujours été relativement réservé dans ces moments, ce contentant de faire son boulot et d'apporter un ton plus léger afin de ne pas alourdir, mais cette fois c'était trop pour lui.

Vous êtes la raison de l'échec de la mission. Bande d'idiots. Moi j'ai attaqué le géant et je l'ai fait tomber, j'ai éliminé les purifiers. Pendant ce temps vous avez fait quoi? Vous avez focalisé sur moi. Je vous ai dit que ÇA ALLAIT. Le mini-superboy qui imite le grand, qui devait apparemment sauver la planète sur lequel nous marchons devait ABSOLUMENT arrêter le grand méchant Flash qui vous sauvait la vie. Puis toi, le chef remplaçant qui n'ose même plus porter ses propres couleurs, au lieu de faire le décompte de qui fait quoi, ça ne te tente pas de vraiment t'occuper de se qui dérange ici? Mais non, il faut attendre que le martien soit sur le point de mourir pour que tu daignes réellement t'impliquer. C'est sans oublier la verte contemplative, arrête de te contenir, tu possèdes l'arme la plus puissante de la galaxie et tu nous ressors toujours les mêmes idioties, putain que je m'ennuie de Hal. D'ailleurs, personne ne semble s'intéresser à ça. Ils sont ou les lanternes hein? Mais non, alors que l'antéchrist vint au monde comme dans un film d'Alien, au lieu de focaliser je sais pas moi, le parangon de puissance qu'est superman à détruire ce monstre, on va l'envoyer arrêter celui qui s'occupe de l'armée qui vous aurait très probablement détruite vue leur nombre.

Décidément Barry en avait beaucoup sur le coeur. Il avait épargné quelques membres présents, tout simplement, car il focalisait essentiellement sa rage sur Atom et Superman. Atom, car il avait pris les décisions qui avaient causé l'échec de leur intervention et Superman pour les avoirs suivit stupidement. D'ailleurs il allait leur dire.

Atom, tu es responsable de notre échec aujourd'hui. Tes décisions ont causé la mort de Oa. Nous aurions pu la sauver, mais tu es le fautif. Connor, si tu veux qu'on te prenne au sérieux dans le costume de Superman commence à agir comme Superman. Il aurait compris que je n'étais pas la menace. Il avait le sens des priorités et surtout, il n'abandonnait jamais, pour moi, aujourd'hui, vous portez sur vos épaules la destruction de Oa et la mort inutile du green lantern corps. Maintenant, ramenez-nous sur terre... on a autre chose à faire.

Il y avait dans le Javelin quelques pièces fermées et pas simplement le commandement, Barry avait besoin de s'isoler. Il devait calmer sa colère et surtout réfléchir à ce qu'il voulait de la ligue. Pour l'instant ce n'était pas très clair. De plus, l'adrénaline l'avait soutenu jusqu'à maintenant, mais les blessures infligées par Superman, le faisait souffrir atrocement, il allait devoir panser ses plaies.

((HRP:
Barry retourne sur le Javelin
Il donne libre cours à sa rage et accuse Atom et Superman de la défaite d'aujourd'hui
Il écorche au passage Jade, mais c'est essentiellement pour amener le sujet des lanternes sur le tapis
Il va s'isoler dans une pièce fermée du Javelin pour panser ses plaies ))


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 21/11/2015
Messages : 1015
DC : Mister Miracle ; The Bat ; Fate ; Lex Luthor.
Localisations : Ivy Town


MessagePosté le: Jeu 17 Mai 2018 - 20:53
La mission de la Justice League devait être calme – une recherche d’informations, auprès des Gardiens d’Oa ; sûrement un peu de friction avec eux, mais rien que leur talent et leur expérience ne sauraient gérer.
Mais, comme le dit l’expression consacrée, rien ne s’est passé comme prévu.
Et l’horreur pure s’est abattue sur eux.

Au-delà du massacre des Gardiens, au-delà de la destruction d’Oa, désormais inévitable, c’est la réalité du piège posé par Darkseid contre eux qui est le pire ; il les attendait. Il s’est préparé à leur venue… et a il a organisé un comité d’accueil.
Un géant. Des moines-guerriers.
Et Deathspawn.
Une abomination, définitive et absolue. Une créature par essence maléfique, issue des tripes d’un Gardien, mais surtout de Darkseid… et de la fille de J’Onn J’Onzz ; juste pour détruire le Martien, juste pour lui faire, juste pour le briser. Et ça fonctionne.

Alors que Ray Palmer a décrété la retraite, alors qu’il aide Jade mais surtout Martian Manhunter, il se rend compte combien son ami est… détruit par la nouvelle ; et on le comprend.
Il a tenté d’anéantir la monstruosité avec ses pouvoirs, mais le combat était perdu d’avance. Deathspawn est juste trop puissant – et sa seule présence liquéfie littéralement J’Onn.
Ce dernier s’est débattu, a brisé le poignet électronique de son ami… mais le scientifique ne relève pas, et avance ; en serrant les dents. Ils doivent continuer. Il doit continuer. Quel qu’en soit le prix.

Ils parviennent finalement dans le Javelin, et l’ancien Atom abandonne le Martien dans un coin pour s’occuper du reste ; plus tard, l’aide. Plus tard, la consolation amicale.
Là, il doit gérer la suite – il doit s’organiser pour qu’il y ait ce fameux plus tard.
Palmer est rapidement rejoint par Jade, qui évolue en pilote automatique, mais a réussi à amener les Gardiens survivants et à enclencher les systèmes du Javelin ; heureusement. Ray n’est pas en état de parler, mais il lui adresse un hochement de tête, et un long regard qui veut dire beaucoup.

Hawkman a, évidemment, eu du mal à accepter le principe de la fuite – mais la violence et la folie de Deathspawn ont pu le convaincre.
Le guerrier vient se placer devant la porte du Javelin, prêt à la défendre ; un acte noble, mais potentiellement dangereux pour eux tous. Il laisse passer Starman qui a emmené un autre Gardien et protégé la Batterie Centrale

Cependant, alors que Ray se prépare à activer définitivement les systèmes du véhicule, alors que les moteurs chauffent et qu’ils peuvent enfin envisager la survie… Flash arrive.
Et explose.
Auréolé d’éclats de Force Véloce Négative, hanté par une violence que ses proches ne lui connaissent pas, Barry Allen laisse filer toute sa fureur – toute sa haine, contre ses camarades et l’échec de cette mission.

Pendant de longs instants, le Bolide se laisse aller… et tout y passe ; tous y passent.
Un silence terrible suit ces quelques mots.
La tension est extrême. Les corps sont crispés. Les muscles se figent. Les lèvres tremblent, de fureur. Tout le monde semble vouloir répondre à ces accusations.
Mais c’est bien Ray Palmer qui réplique finalement.


« Barry, ferme ta putain de gueule. »

Le ton est froid, détaché, terrible.
Mais bien moins que son regard, figé sur Barry et qui semble ne réunir aucun sentiment chez l’ancien Atom.


« Carter, rentre et ferme cette porte. Jennie, active les systèmes, on se casse. Starman, protège le Javelin. Conner, je sais que tu ne m’acceptes pas et ne m’aimes pas, mais prépare-toi à stopper l’Homme le Plus Rapide du Monde… qui n’a pas daigné informer ses collègues qu’il est infecté par une énergie négative. Et qui a tué plutôt que stopper l'ennemi. »

Lentement, le bras de Palmer se lève, et il finit par pointer son index vers Allen.

« Ce que tu dis n’est pas faux, Barry, et il est clair qu’il faudra parler de ma gestion des choses – mais quand on aura survécu, espèce de crétin ! On est encore sur Oa, qui est brisée, avec cette horreur de Deathspawn autour de nous ! Au-delà de ce que tu as fait, de ce que tu nous caches, rien que le fait que tu exploses dans un tel moment prouverait que quelque chose ne va pas !
ET QUELQUE CHOSE NE VA PAS, BARRY ! »


Il s’approche, et sa voix s’élève sans qu’il ne s’en rende compte.

« Tu es rongé par une énergie négative, putain ! Tu as des réactions incompréhensibles ! Tu es agressif ! Violent ! Putain, Barry, TU AS TUE CES TYPES ! TU AS TUE SANS MEME CHERCHER UNE AUTRE SOLUTION ! »

Le Javelin s’allume définitivement, s’élève dans les airs – et file d’Oa, alors que Deathspawn tente de s’accrocher à lui.

« Tu crois que je ne sais pas que j’ai foiré ? Tu crois que je ne sais pas que je ne suis pas le leader qu’il vous faut ?!
Si Bruce n’avait pas, ENCORE UNE FOIS, foiré, il n’aurait pas eu à m’appeler… si, ENCORE UNE FOIS, l’équipe n’avait pas décidé de laisser entièrement la charge du leadership à un type connu pour ses manipulations et ses secrets en cas de stress, je ne serais pas là ! Et ce serait très bien ! »


Il soupire, puis se détourne de Barry, le visage crispé.

« Je ne le répéterais pas, Barry : ferme ta putain de gueule. Surtout quand tu veux juger les autres, alors que tu n’es pas propre.
Ca s'appelle la dignité - tu devrais essayer, ça te manque. »


Sans un mot de plus, sans envie de dire autre chose, Ray se dirige vers les commandes, et décide de prendre le contrôle ; pour se concentrer sur autre chose.
Mais, très vite, son visage blêmit quand il lit certains relevés.


« Bon sang. »

Le scientifique se tourne vers l’équipe, les yeux exorbités.

« Oa... Oa va mal ! »

Et, alors que leur véhicule quitte la zone proche de la planète, les caméras de l'appareil se fixent sur le monde des Green Lanterns - qui n'a plus de temps.
Le craquement, la fissure d'Oa est trop forte, trop intense...

... et la planète elle-même finit par exploser !

« Bon sang... nous... nous avons échoué... »

Les yeux de Ray sont terrorisés et atterrés.
Ils ont échoué, oui ; et personne ne pourra jamais remplir le vide que cela créé dans leurs coeurs.


« Et... oh non... bon sang. Les relevés, les capteurs... ils... bon sang. Deathspawn… il… il est accroché au Javelin ! »

L’appareil volant a déjà quitté Oa, et file dans l’Espace.
Avec, en effet, l’abominable créature issue de Darkseid accrochée sur la carlingue !


(HJ/ Résumé rapide :
- Ray réussit à amener J’Onn dans le Javelin, et ne relève pas quand son ami, perturbé, brise son poignet électronique en se débattant. Il l’amène dans le Javelin et le laisse dans un coin, vu son état ;
- Jade arrive et amène les Gardiens, puis active les systèmes du Javelin, recevant en retour un hochement de tête et un regard appréciateur de Ray ;
- Hawkman protège la porte mais laisse passer Starman et son Gardien, après avoir protégé la Batterie ;
- Barry explose devant tout le monde ;
- Ray réplique en pointant les erreurs de Barry lui-même, et hausse le ton. Ray demande à Carter de rentrer, à Jade de lancer les moteurs, et à Starman de protéger le Javelin ;
- Ray continue encore, révèle quelques vérités, puis veut reprendre les commandes. Hélas, alors que le Javelin est parti, il découvre que Oa est détruite, mais surtout que Deathspawn est accroché à carlingue.
Nous sommes presque à la fin Wink vous avez jusqu’au jeudi 24 mai 2018 pour répondre ! /HJ)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3185-atom-sa-petite-histoire-dans-la-gra
Contenu sponsorisé

MessagePosté le:
Revenir en haut Aller en bas
 

[APOKOLIPS, NOW!] Vers l'Infini... et Oa ! [Mission JL]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Star Wars - Vol vers l'infini - Timothy Zahn
» Vers l'infini et au-delà
» Anne Mc Caffrey, une autre grande dame de la fantasy
» Vers l'infini et au dela
» Un anniversaire Toy Story (vers l'infini et au-delà !)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: Espaces :: Les autres planètes :: Oa-