[APOKOLIPS, NOW!] Vers l'Infini... et Oa ! [Mission JL]

Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Inscription : 05/12/2016
Messages : 3551
DC : Ra's Al Ghul.
Situation : Cherche sa propre voie.
Localisations : Metropolis.


MessagePosté le: Dim 20 Mai 2018 - 12:58
Deathspawn portait bien son nom : il était la mort personnifiée, un génocide fait de chair et d'os. Une descendance à la hauteur du sombre dieu qui l'avait engendré.
Malgré la dissension qui régnait dans ses rangs à cet instant, la Justice League n'avait rien perdu de sa puissance ; chacun de ses membres était à lui seul une force avec laquelle il faut compter.

Et pourtant, aucun d'entre eux n'était en mesure de repousser efficacement cette chose - tout au plus de délayer l'hécatombe. Comme si cela ne suffisait pas, l'abomination s'était même payé le luxe de se dupliquer, offrant une copie d'elle-même en guise d'adversaire à chacun d'entre eux. Après tout, on dit bien qu'un malheur n'arrive jamais seul.

Conner n'était néanmoins pas le plus mal loti de la bande, en cela qu'il avait les bonnes armes pour l'affronter. S'il n'avait aucun moyen de connaître les origines exactes de la créature, il avait fréquenté les martiens - en particulier une martienne - d'assez près pour savoir en reconnaître les traits, incluant leurs faiblesses.
Le Deathspawn qui lui était destiné s'était peut-être changé en miasme noirâtres pour tenter de le contaminer, mais ses sensibilités restaient les mêmes - celle au feu en particulier. Ainsi le clone bombarda-t-il le sol de sa vision calorifère, jusqu'à faire naître un mur de flammes suffisamment haut pour couper la trajectoire de son poursuivant.

Bien qu'il crût entendre ce qui pourrait ressembler à un cri de souffrance, il ne s'attarda pas pour vérifier si la créature avait ou non percuté l'obstacle, préférant se diriger vers le Javelin que tous les autres regagnaient déjà en urgence.
Il y avait peu de choses que Conner détestait plus que de battre en retraite, mais il était bien forcé d'admettre qu'ils manquaient trop cruellement de préparation pour que ce combat-ci finisse autrement qu'en catastrophe.
Ce n'était que partie remise ; du moins était-ce ce dont il essayait de se convaincre alors qu'il agrippait au vol l'un des Gardiens encore en vie - l'un de ceux en meilleur état, d'après ses sens améliorés - sur le chemin qui le ramenait vers le véhicule spatial.

Mais à peine avait-il pénétré dans le vaisseau qu'il dut encaisser un nouvel assaut, verbal cette fois, de la part du Flash, qui lui reprochait ses agissements - et ceux d'Atom également. Le sang déjà échauffé de l'Homme d'Acier ne fit qu'un tour, et il traversa à toute allure la distance qui les séparait - au risque de bousculer les autres passagers - pour empoigner le Bolide par le col et le plaquer contre le mur. Si la colère de celui-ci n'était pas dénuée de raisons, il avait eu le malheur de toucher un point sensible.

Et qu'est-ce qui te fait croire que je veux être comme lui ? tonna-t-il sèchement. Vous mettez tous Clark sur un piédestal. Est-ce que je dois vraiment vous rappeler qu'il n'a pas attendu de disparaître pour vous laisser tomber ? Est-ce que je suis le seul à me souvenir qu'il a été l'un des premiers à se ranger du côté de Waller ? Son regard incandescent parcourut l'assemblée, défiant quiconque d'oser répliquer. Après une interminable seconde, il redirigea son attention - et son ressentiment - vers Flash : S'il n'avait pas décidé de tout abandonner sur un coup de tête, peut-être que je n'aurais pas besoin de passer après lui pour réparer les pots cassés. Manque de chance, il ne m'a pas laissé le choix. Il écrasa davantage le Speedster contre la paroi de l'appareil, creusant légèrement cette dernière malgré sa robustesse sans même s'en rendre compte. Alors non, je ne suis peut-être pas parfait comme lui, mais je suis tout ce que vous avez. Il va falloir faire avec. Le feu dans ses yeux gagna en intensité ; il finit néanmoins par relâcher sa prise sur le costume de son vis-à-vis pour s'en détourner, malgré la rancœur toujours clairement lisible sur son visage. Si ça ne vous convient pas, vous pouvez toujours vous passer de moi.

À peine eut-il prononcé ces paroles qu'une faramineuse explosion secoua la carlingue, comme pour ajouter au drame du moment ; celle de la destruction d'Oa. Conner s'immobilisa en dépit de son effervescence, sa mine se faisant plus sombre encore.
Ils avaient échoué, oui ; il n'avait pas besoin que qui que ce soit lui fasse la leçon pour le savoir - pour en avoir le goût amer dans la bouche.
Les couleurs chatoyantes projetées par la déflagration jusque dans leur cockpit, si lumineuses et pourtant infiniment lugubres, étaient plus que suffisantes pour le lui rappeler - le leur rappeler à tous.

La solennité de l'instant ne l'empêcha toutefois pas d'entendre un léger crissement sur le châssis de la navette - qu'Atom leur annonça correspondre aux sales pattes de l'immonde progéniture de Darkseid ; il faudrait apparemment plus qu'un repli en toute hâte pour la laisser derrière eux.

Ça tombe bien, j'avais justement besoin de me défouler. maugréa l'Homme d'Acier tout en décochant une œillade assassine au héros de Central City, avant de se diriger vers la sortie. Je m'en charge.

récapitulatif des actions:
 


« No cape. No tights. No offense. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t4444-superboy-rebirth http://dc-earth.fra.co/t4287-superboy-i-m-no-superman
Inscription : 07/05/2018
Messages : 231
DC : Patty Spivot, Garfield Logan, Stephanie Brown, Lightray
Situation : En train de combattre, comme d'habitude
Localisations : St Roch
Justice League
Shadowpact
MessagePosté le: Dim 20 Mai 2018 - 15:24
Les choses allaient mal, très mal, terriblement mal... Elles étaient cataclysmiques et pour cela, Carter s'était résolu à accepter la solution de la retraite stratégique proposé par Palmer. Elle ne lui avait pas plût, et elle n'avait plût à personne. Si Jade et Jon'zz étaient trop brisés pour pouvoir répliquer, si Starman qu'il ne connaissait pas accepta de les suivre sans broncher, si le super-gosse n'avait dit un mot depuis un bon moment déjà, la réplique fini par venir... Et elle fut violente ! Brutale ! Et de la part de Barry Allen, l'un des membres les plus sympathiques du groupe, complètement incompréhensible. Mais les faits étaient là et ne faisaient que confirmer ses craintes.
Le deuxième Flash allait mal, il n'était pas dans son état habituel.
Il les abreuva, enfin abreuva surtout Atom et Conner, de reproches leur fichant la responsabilité de cet échec sur leurs épaules. Bras croisés et poings serrés, il écouta sans intervenir mais s'il ne disait rien son cerveau carburait. Il carburait à la fureur mais aussi à la frustration. Ils avaient échoués oui, ils avaient échoués à sauver une planète.

-Vous croyez vraiment que c'est le moment d'en arriver là vous deux ? L'Antéchrist en a encore après nous j'vous signale ! On discutera de tout... Ah mais !

Pour se calmer, pour éviter d'exploser encore plus, et aussi parce que Barry et Ray ne l'écoutaient pas apparemment. Alors que Conner s'occupait de Barry, il s'approcha d'un autre membre du groupe et lui posa la main sur son épaule.

-Jon'zz, ça va aller ? Même si j'ai pas vécu la même chose que toi, je peux comprendre en partie ta peine, tu sais ? Mais tu peux pas te laisser aller maintenant.

Le Martien n'était pas la personne avec qu'il était le plus proche, mais ils avaient un point commun tous les deux. Ils avaient été père, et Carter pouvait très bien imaginé ce qu'il aurait ressenti si une chose pareille était arrivée à Hector. Il ne s'en serait jamais remis et le/la coupable aurait vécu le reste de son existence dans la crainte qu'un faucon vengeur ne lui tombe sur le coin de la figure pour réduire son corps en charpie.
Peut-être même deux faucons, peut-être même deux. Mais ce n'est pas le sujet.

Délaissant le Martien vert, il écouta le discours de Ray. Un discours plein de rage. Deux amis qui se déchiraient alors qu'une planète agonisait et que leur équipe était en danger de mort. Il ne manquait plus que l'un des autres membres ne les lâchent sans prévenir parce qu'il en a assez. Il soupira abattu, désabusé. S'il s'était attendu à tomber sur un truc pareil en se joignant à la mission... En fait il n'était même pas sûr de ne pas être venu. Mais n'empêche...
Il se demandait.
Ou sont les Green Lanterns ? Et surtout, que s'était-il passé dans cette Ligue durant son absence ?

Et les choses empirèrent encore plus lorsque Oa explosa purement et simplement sous leurs yeux catastrophés. La patrie des Green Lanterns, des policiers de l'univers venait d'être anéantie. Et Carter réagi en poussant un hurlement de rage et en assénant plusieurs coups de poings contre les murs du Javelin. Il pensait aux Green Lanterns qu'il avait connu. Hal Jordan, Kyle Ryner et surtout le premier Green Lantern de la Terre : Alan Scott, son vieux camarade de la JSA. Où étaient-ils bon sang ? Étaient-ils toujours en vie au moins ? Et alors qu'on leur annonçait que le destructeur des mondes était accroché au Javelin, Atom resta sans rien faire.
S'en était trop.

-Il n'est pas question qu'on ramène ce monstre apocalyptique sur Terre ou nul part ailleurs, alors bougez vous tous ! Remuez-vous ! On va pas laisser l'assassin potentiels des lampes torches vertes nous suivre ! On a perdu une bataille oui, on a échouez, cafouillez, tout ce que vous voulez. Mais on a pas perdu la guerre et la Justice League ne doit pas la perdre ! Des batailles ont été perdues tout au long de l'Histoire, mais si des gens ont pu renverser la tendance, c'est parce qu'ils ont répliqués au bon moment. Vengeons Oa et empêchons le rejeton de Darkseid de faire connaître le même sort au reste de l'univers, à commencer par la Terre !

N'en déplaise à Ray Palmer, Hawkman "gueulait des ordres" comme l'aurait dit Green Arrow. Il se dirigea vers Jade en premier et lui administra une tape sur l'épaule.

-Gre... Jade, reprend toi ! T'as le sang d'Alan Scott le premier Green Lantern dans les veines, alors fait en sorte que ton père sois fier de toi, où qu'il toi. Bats-toi, prend les commandes du Javelin pour nous tirer de là ou utilise tes supers-pouvoirs émeraude pour nous soutenir. Jon'zz, si tu t'en sens capable, tu aides Jade, sinon s'il te plaît aide le p'tit gars et Barry. Ils vont avoir besoin de toi. La Ligue a besoin de toi sur ici Terre, parce qu'on va ramener ce tas de ferraille sur Terre. Sans le truc qui lui colle au carlingue.


Après avoir donné leurs ordres aux deux qui semblaient le plus bouleversés par cette mission, Carter se dirigea vers la porte et se tourna vers ceux qui n'avaient pas été cités, encore.

-Star... Starman, c'est ça ? Écoute, j'te connais pas et tu m'connais pas non plus, mais si t'es ici c'est que tu as accepté de nous aider, non ? Alors si ça te dérange pas trop, une fois que Deathspawn en aura été viré, protège ce rafiot de l'espace. Okay ? Moi je suis notre Superman, et pas de discussion. Ne t'inquiète pas, je te laisserais te débrouiller tout seul si je vois que ça va.



Après avoir vérifié si les respirateurs de sa tenue étaient bien marche, il se dirigea vers la sortie à la suite également et se tourna une dernière fois vers le groupe avant de sortir.

-Je t'ai pas oublié p'tit gars, je sais que t'as pas la partie la plus facile, même si je comprend pas comment vous avez pu en arriver là. Mais c'est pas le souci principal. Tâche de t'accrocher pour assurer au mieux. T'en es capable. Okay ?

[-Carter a suivi les ordres de Palmer et constate que Oa n'est vraiment pas la seule à avoir de gros problèmes. Il encaisse les reproches.
-Pour éviter d'exploser, il demande à Jon'zz s'il va bien et lui parle
-Il explose quand même en assistant à la destruction d'Oa
-Voyant Ray ne pas réagir, il commence à donner des "conseils" à ceux n'ayant pas encore bougé. Jade doit diriger le vaisseau ou utiliser ses pouvoirs pour aider. Jon'zz doit faire au mieux mais surtout soutenir s'il en est capable. Starman devra protéger le Javelin une fois que Deathspawn en aura été viré. Hawkman va aller dehors avec Conner, ses ailes et son armure lui permettront de se débrouiller dans l'espace... Tant que l'armure pourra lui fournir de l'oxygène.]


***

JUSTICE LEAGUE... UNITE !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Dim 20 Mai 2018 - 15:38
J’Onn avait été silencieux, presque oublié, dans son coin pendant un long moment. La révélation choc de Deathspawn concernant sa conception l’avait laissée a vif, dévasté a plus d’un niveau, mais aussi… en colère. Et a mesure que les minutes s’écoulaient, que le drame se développait autour de lui, la colère avait monté en lui en même temps que la douleur. Brusquement, Il se leva et s’approcha des autres au centre de la navette.

Quelque chose n’allait pas. Ils réagissaient tous de manière impulsive, émotionnelle, violente et colérique. D’abord Barry – habituellement le plus doux et amical des membres de la Ligue – explosa et lança une tirade qui fit froncer les sourcils du Martien même si pas une seule fois il ne fut ciblé par le bolide.

Puis Ray… qui en rajoute, qui lui aussi laisse libre-court a sa colère, laisse exploser ses émotions, ne se contrôle plus… Et J’Onn le ressent encore une fois quand son ami lâche ses paroles blessantes.

Quelques chose cloche, quelque chose n’est définitivement pas naturel, et leur comportement est… forcé en quelques sorte. Leurs émotions sont exacerbées, manipulés et leurs pires instincts poussés vers la surface. Quelqu’un les force a se tourner l’un contre l’autre et à s’entre-déchirer…

Il se concentre, ferme les yeux, tente de mettre pour le moment a l’écart sa propre colère et sa souffrance pour tenter de localiser la source de cette manipulation. Jusqu’à ce que l’évidence ne le frappe en plein visage.

Deathspawn.

Cette créature est a moitié martienne. Elle a les mêmes capacités mentales que lui, plus ou moins. La télépathie, la manipulation mentale, jouer avec l’esprit des autres… tout c’est possible pour ce monstre! Mais Deathspawn est sur Oa…

Il n’a pas le temps d’aller plus loin dans sa pensée quand dans une explosion de lumière intense, Oa explose et est complètement démoli juste sous leurs yeux! J’Onn ressent le choc mental de la destruction de la planète en même temps que l’onde de choc physique ne frappe la navette et il vacille, s’appuyant contre la paroi en posant une main sur son front. Oa était partiellement consciente, dans un sens… et sa ‘mort’ laisse un vide terrible là où elle se trouvait. J’Onn se force à se ressaisir vite, cependant, quand les mots de Ray l’atteigne enfin.

Et il n’a pas besoin des appareils de la navette pour le lui dire. Deathspawn est encore en vie, et il peut ressentir la créature, sa haine, sa colère, sa soif de destruction et de chaos, toute proche encore… Et son influence néfaste sur chacun d’entre eux!

« C’est lui. » Dit-il d’un ton presque hanté. « C’est lui qui manipule toutes nos émotions, nous pousse à nous tourner l’un contre l’autre! Deathspawn! Je… »

Il serre les poings, et ferme les yeux pour se concentrer sur le puit de haine, presque entière focalisé sur lui, qu’est Deathspawn et tenter quelques choses de vraiment dangereux.

« IL est à moitié Martien. Il a les mêmes pouvoirs mentaux que moi. Je peux tenter de le bloquer… de le forcer à cesser con attaque. C’est moi qu’il hait par-dessus tout… Si je redirige toute son attention contre moi, il se détournera peut-être de vous tous et cessera de manipuler vos esprits. »

Quand Conner se propose pour s’occuper seul de Deathspawn, J’Onn secoue la tête. Ce n’est pas une bonne idée! Aucun d’entre eux ne doit affronter seul cette créature. Alors il… fait ce qu’il doit et ressent qu’il n’y a pas d’autre solution. Pas s’il veut voir tous ses collègues s’en sortir en vie en intact.

« Je t’accompagne. Tu peux t’occuper de ses attaques physiques, Conner, mais je me chargerai de ses attaques mentales. C’est… mon devoir de tenter de mettre un terme a ce monstre. »


Puis Hawkman décide qu’il veut donner quelques ordres et lui demande de s’occuper de Jade, mais comme Conner, malheureusement, il ne peut pas combattre cette chose mentalement tel qu’il le peut. Il n’est pas un enfant a qui on doit tenir la main. Il tourne les yeux vers son collègue ailé et dit aussi calmement que possible, mais d’un ton toujours tendu.

« Je te remercie de ta gentillesse en voulant m’épargner de la sorte, Hawkman, mais je suis capable de mettre de côté mes propres émotions pendant un temps pour vous être utile a tout. Jade peut s’occuper d’elle-même, elle est affectée certes mais elle est forte, plus qu’aucun de vous ne semble vouloir lui donner crédit. Cependant si je ne stoppe pas l’assaut mental continuel de cette chose contre nous, nous n’atteindrons jamais la Terre! »

Il les regarde tous l’un à la suite de l’autre et ajoute, une pointe de colère teintant sa propre voix qui est autrement neutre et froide.

« Ne le ressentez-vous pas? Toute cette colère n’est pas naturelle! » Il laisse échapper un long soupir et ajoute finalement, plus calmement. « Non, je vous accompagne. Vous avez besoin de mon aide pour affronter Deathspawn, et je ne reculerai pas. Peu importe les conséquences… »


Résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 21/11/2015
Messages : 1034
DC : Mister Miracle ; The Bat ; Fate ; Lex Luthor ; Tempest.
Localisations : Ivy Town


MessagePosté le: Jeu 24 Mai 2018 - 8:56
La mission de la Justice League est une catastrophe – et l’équipe, en elle-même, est devenue un désastre.

Alors que Ray Palmer avait emmené Jade, Flash, Martian Manhunter et Superman vers Oa, pour obtenir des informations par les Gardiens sur l’avancée des particules Darkseid, ils ont découvert que la planète se brisait, que la majorité des Gardiens étaient morts… mais, surtout, que tout ceci n’était qu’un piège.
Fomenté par Darkseid, celui-ci a visé à accueillir brutalement la League, avec d’abord des Justifiers, un géant, et donc cette abomination de Deathspawn ; et si, en temps normal, l’équipe aurait eu du mal à gérer cela, l’état des relations entre ses membres mène cette mission au désastre, en effet.

Alors que Barry Allen explose dans le Javelin qui s’échappe de la planète, les autres réagissent – et les langues se délient ; ça fait mal.
Si Ray Palmer tente de garder son calme, non sans se laisser aller à plusieurs contre-attaques envers cet ami qu’il ne reconnaît plus, les autres ne sont pas en reste ; Jade demeure silencieuse, certainement trop choquée par les événements, et Starman, nouveau venu, préfère se tenir en retrait.
Tel n’est pas le cas de Conner, Carter qui a rejoint par surprise le groupe, et J’Onn.

Hélas, alors que ces réactions explosent… Oa fait de même.
La planète est détruite ; heureusement, la Batterie Centrale survit, en lévitant dans le vide interstellaire, mais ce monde est anéanti.
Et, pire que tout, Deathspawn est accroché au Javelin ; même si des choses sont dites, avant de s’en occuper.

Conner, après avoir encaissé les paroles de Barry, et laissé Ray répondre, se propulse vers le Bolide – et le bloque au mur.
Les muscles contractés, évidemment énervé, il a du mal à gérer sa fureur, et n’hésite pas à livrer plusieurs vérités dans un discours acharné ; autant sur ses camarades, que sur lui, et sur son prédécesseur… Clark, tenu en si haute estime par autrui.
Les mots sont durs, terribles, et choquent ; car ils touchent juste. Carter enchaîne, alors qu’Oa explose et que Palmer annonce la présence de Deathspawn. Conner se prépare à sortir, mais peut encore entendre l’explosion de colère et verbale de Hawkman, dont l’expérience de commandeur brutal prend le dessus ; des ordres sont distribués, et lui aussi se prépare à sortir, pour gérer l’ennemi.

Ils sont néanmoins interrompus par J’Onn J’Onzz – le plus touché d’entre eux, qui parvient néanmoins à réfléchir, et propose une piste ; pour gérer Deathspawn, et expliquer ce désastre relationnel.
L’ennemi se jouerait d’eux, de leurs émotions, et les pousserait à se déchirer. Lui-même envisage de sortir, aussi, pour contre-attaquer mentalement, et ainsi permettre à l’équipe de s’en sortir ; et de se débarrasser de ces tensions.

L’idée est intéressante, et séduisante.
Mais fausse, hélas.


« Non. »

Ray, assis devant la console de commandes, est resté silencieux durant les mots de Conner, Carter et J’Onn ; mais plus maintenant.
Il appuie discrètement sur un bouton, se relève, soupire et reprend – d’une voix lourde et terrible.


« Il serait agréable de penser que Deathspawn manipule nos émotions – mais c’est faux. Nous sommes responsables de cette débâcle.
Barry est responsable de son état, en nous cachant une infection désormais évidente ; mais il n’a pas tort, nous avons entièrement échoué dans cette mission, et nous n’avons fait que réagir, en animal blessé. Nous avons failli, et Oa est détruite, des Gardiens sont morts, et les Lanterns semblent avoir disparu.
Barry a raison, quand il me vise dans ce désastre ; mais nous avons tous raison, en fait, de nous en vouloir ainsi. La mission aurait dû être mieux préparée, et nous aurions dû nous attendre que Darkseid envisagerait notre venue sur Oa ; nous avons été naïfs, et nous le payons maintenant. »


Son regard embrasse entièrement le groupe ; certains sont armés, d’autres sont prêts à sortir, certains encore sont en retrait.
Tous sont là, oui. Tous sont dans leurs coins.
L’équipe n’existe plus.


« Carter a raison, de nous bousculer, car nous restons sur la défensive ; et Conner a aussi raison, nous attendons et exigeons trop de lui, en le comparant implicitement à Clark – qui a disparu, oui, mais nous a failli avant cette disparition.
Je sais que tu t’en fiches, Conner, mais de mon point de vue, ce symbole est bien porté, et mieux porté que depuis des mois ; ce n’est pas faire injure à Clark de le dire, mais c’est tout à ton honneur. »


Un sourire triste glisse sur son visage – et, soudain, un bip se fait entendre derrière eux.
Un élément de la console de commandes s’active, et Palmer pousse un soupir ; un de plus.


« Je suis désolé d’avoir échoué avec vous… et je suis désolé d’avoir parlé aussi longtemps, pour vous occuper et enclencher ce que je voulais. »

Il baisse les yeux, et hausse les épaules.

« Je… refuse que vous preniez le moindre risque ; mais Deathspawn doit être détruit.
Hélas, la League n’en est plus capable. »


Une énergie bleutée apparaît alors dans le Javelin, et commence à entourer… toutes les personnes présentes.

« Nous sommes divisés. Nous sommes brisés. Nous avons besoin d’unité, d’aide, mais surtout… »

Ray redresse des yeux rongés par la culpabilité, et hausse les épaules.

« … d’espoir. »

L’énergie s’intensifie – et tous disparaissent, alors.
Ils quittent le Javelin.

Mais, si Deathspawn s’en rend compte et envisage de les retrouver – la créature n’en aura pas le temps.
Car le Javelin prend soudain de la vitesse, et file bien trop vite pour qu’il réagisse…

… directement vers Sto-Oa, le Soleil du Secteur 0 !
Il ne faut qu’une poignée d’instants au Javelin pour le rejoindre ; Deathspawn ne peut s’échapper, et est alors consumé – comme l’appareil lui-même !

Et, pour tout l’Univers, et notamment leurs ennemis, la League aussi…


**
*
**

La seconde d’après.
Les membres de la League rouvrent les yeux, et se découvrent dans un environnement bien différent…

… paradisiaque, idyllique, apaisant – et doté d’une Batterie Blue Lantern !

« La téléportation a failli échouer, Raymond Palmer. Vous avez eu de la chance que votre signal nous parvienne à temps. »

« Les Terriens ont l’habitude de solliciter de l’aide à la dernière minute ; une question d’ego, trop souvent. »

Deux voix se font entendre derrière le groupe, et tous peuvent avoir découvrir leur origine…
… à savoir Sayd et Salaak, deux personnes bien connues dans l’Univers !

« Je… j’ignorais si ça fonctionnerait. C’était une bouteille à la mer, littéralement. »

« La chance des Humains a donc encore fonctionné ; mais nous sommes ravis d’avoir pu intervenir… et vous remercions, pour ces sauvetages. »

Sayd, Gardienne de l’Univers ayant fait sécession avec Ganthet, désigne les Gardiens survivants, mais blessés ; Salaak active son anneau pour les récupérer, mais son regard demeure fixé sur les écrans qui lévitent autour de lui.

« Je devine votre question – les Lanterns ont survécu, oui ; tous.
Les Gardiens ont eu vent des troubles apportés par Darkseid : ils ont assisté à la mort des Néo-Dieux, puis à l’attaque de la Terre par les Parademons, puis à votre tentative, bien vaine, de stopper Darkseid dans le sous-sol de votre planète. Le pire, hélas, est arrivé : Darkseid a cessé ses attaques directes, pour se diffuser en particules et infecter l’Univers.
Et il réussit : des planètes entières tombent sous son joug. »


« Des… planètes ? »

Ray, perturbé par la téléportation, est perdu et se laisse guider – mais blêmit, en entendant les mots de Salaak.

« Entières, oui, et l’infection s’étend. Les Gardiens ont lancé les Lanterns dans tous leurs Secteurs, pour veiller sur leurs mondes ; le pire a été évité, nos forces sont encore présentes – mais sans point central, hélas. Et la Batterie est menacée. »

« Vous venez de vivre des moments terribles ; prenez le temps d’encaisser, et nous organiserons votre retour.
Sachez que les Lanterns vont organiser un sommet pour envisager la suite, mais surtout que la nouvelle de la destruction d’Oa est connue… mais, aussi, de votre sort. L’Univers entier vous pense morts, dans le Javelin.
A vous de décider quoi faire de cette information. »


Sayd et Salaak prennent alors congé – et laissent l’équipe entre elle.
Ou ce qui reste de l’équipe.
Après qu’ils aient disparu, Ray soupire… puis se tourne vers ses camarades ; il leur a menti. Il les a manipulés – comme Bruce.
Et il a échoué.


« Je… pense qu’on s’en sort bien, mais pas grâce à nous. Je pense qu’on devrait prendre quelques instants pour souffler – et rentrer, pour voir avec Bruce, Diana et tous ceux qu’on peut trouver.
Oa est détruite ; Darkseid infecte l’Univers ; et nous n’avons rien pu faire… je n’ai rien pu faire. »


Il soupire, et secoue la tête.

« Nous devons discuter, et trouver une solution ; on ne peut pas continuer comme ça. L’Univers est menacé – et la League a fait une promesse, à Opal City. De protéger tout civil, tout innocent, tout faible contre une telle menace ; on ne peut pas abandonner ceux qui nous ont entendu… mais on doit se réformer.
Pour survivre, la League doit changer – et, surtout, changer de fonctionnement… et de chef. »


Palmer n’aime pas ce qu’il dit, mais c’est indispensable.
Ils ont échoué ; il a échoué. Et ça ne doit pas recommencer – plus jamais.
La League doit changer, oui.
Evoluer. Ou mourir, et l’Univers entier avec elle.


(HJ/ Résumé rapide :
- Oa est bien détruite, la Batterie Centrale survit en lévitant dans l’espace ;
- Ray empêche le trio Conner/Carter/J’Onn de sortir, en commençant à parler et en tentant de s’excuser et de pacifier les personnes présentes. Il infirme l’idée de J’Onn, que Deathspawn les manipule, et révèle que son discours est une diversion : toute la League est évacuée suite à ses manipulations, car il considère que le groupe est brisé et a besoin d’espoir ;
- Le Javelin et Deathspawn filent alors vers le Soleil du Secteur, et sont consumés. L’Univers entier pense alors que la League est morte, aussi ;
- La JL se retrouve sur une planète idyllique, qui s’avère être la base des Blue Lanterns. Sayd et Salaak révèlent avoir été derrière la téléportation, et expliquent alors que les Green Lanterns avaient été envoyés par les Gardiens dans leurs secteurs, suite à la menace de Darkseid, qui domine des mondes entiers. Un sommet est bientôt préparé, leur retour sera organisé, et Sayd les informe que l’Univers les croit morts ;
- Ray reprend la parole, confirme qu’ils ont échoué et qu’ils doivent se réformer. Il admet ses torts, et rappelle la promesse faite à l’Univers de protéger tous les faibles. Il propose de souffler, puis rentrer pour tout changer, et notamment de chef.
Comme vous le voyez, il s’agit de la fin de ce sujet, fin un peu accélérée du fait d’absences, mais nous aurions de toute façon dû finir ici. Je vous propose que chacun conclue le RP avec son personnage, pour donner son avis, et je conclurais définitivement après.
Vous avez jusqu’au jeudi 31 mai 2018 pour répondre – merci, et bon jeu ! /HJ)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3185-atom-sa-petite-histoire-dans-la-gra
Inscription : 07/05/2018
Messages : 231
DC : Patty Spivot, Garfield Logan, Stephanie Brown, Lightray
Situation : En train de combattre, comme d'habitude
Localisations : St Roch
Justice League
Shadowpact
MessagePosté le: Lun 28 Mai 2018 - 15:43
Les choses étaient dites, pendant qu'une bonne partie du groupe restait muette ou indécise face à la situation, un trio était déjà prêt à casser du rejeton de Darkseid. Trio oui, car Jon'zz le martien avait décidé de se reprendre et de se lancer à l'assaut. Trois pour venger Oa et peut-être tous les Green Lanterns si ces derniers avaient bel et bien péris. Le Limier Martien proposait une théorie intéressante, Deathspawn serait peut-être en train de les manipuler par les sentiments. C'était... Peut-être possible. Franchement, Carter n'en savait rien pour le moment. Si c'était le cas, il faudrait compter sur leur spécialiste en assauts psychiques s'en sortir.
La contre-attaque aurait pu être lancée oui. Mais elle ne se déclencha pas.

Parce que Ray Palmer prit à son tour la parole après avoir écouté tous ceux qui s'étaient exprimés. Et ses paroles touchaient juste également, comme toutes celles qui avaient été formulées jusqu'à maintenant. Cette équipe n'était pas prête à travailler ensemble, elle n'était qu'un agrégat de volontés qui pouvaient plus ou moins s'allier selon les envies de chacun. Et si Deathspawn était bien pour quelque chose dans cette situation, c'était parce qu'il servait à la fois de preuve de leur échec et de catalyseur à leur frustration. Frustration qui se renforça encore du côté de Carter qui réalisa à quel point Darkseid s'était joué d'eux.
Mais ce n'était pas encore fini, ils pouvaient toujours se reprendre. Ils pouvaient toujours chercher à se débarrasser de leur ennemi commun, non ?

-Enclencher ce que tu voulais ? T'as fait quoi là ?

Curieusement, Carter n'aimait pas ça. Il sentait le coup fourré à la Batman, sauf que ce n'était pas Batman qui leur parlait mais le second Atom. Et pourtant, il semblerait bien que le p"tit gars ai préparé un truc dans leur dos. A l'insu de tous. Et une énergie bleue confirma ce constat tandis qu'elle entourait progressivement ceux qui étaient sensés composer la Justice League, avant de les téléporter. Pendant ce temps, Deathspawn et le Javelin filèrent ensemble vers leur destruction, au cœur du soleil d'Oa.

-C'était quoi ça ?! D'où sort cette téléportation ?

Carter n'aimait pas ça, il n'aimait pas être pris par surprise ainsi surtout de la part de quelqu'un qui n'était pas habitué aux coups fourrés. Son attention portée sur leur chef fut détournée par l'arrivée d'une gardienne et d'un Green Lantern. Visiblement les deux personnes qui les avaient amenés jusqu'à cette planète paradisiaque. Et... Comment ça Ray n'était même pas sûr que ça fonctionne ? Il commençait vraiment à tourner comme Batman là.

-Bon sang...

Cette équipe avait vraiment un problème avec la coordination. Une bonne nouvelle vint néanmoins adoucir un peu le tableau, l'annonce de la survie de tous les Greens Lanterns. Mais ce n'était qu'une petite lueur dans un tableau bien sombre car l'univers entier était en train d'être infecté par Darkseid. Oa n'avait été qu'un exemple, un simple exemple de l'échec de la Justice League. Un échec qui pourrait bien coûté la vie à des centaines de milliards de personnes.
Et maintenant ?

-L'univers nous croit mort hein...

S'il y avait quelque chose qu'il croyait mort lui, c'était la Justice League qui semblait être devenue moins que l'ombre d'elle-même. Et le coup de Ray Palmer n'avait pas arrangé les choses, il le craignait. Carter en voulait un peu à Atom de leur avoir fait ça. Il avait agit pour leur bien, certes, mais il ne les avait pas habitué à ça.
Il soupira et après un temps de silence, il se décida à prendre la parole en premier.

-Ouais, on doit discuter, je suppose qu'on a tous beaucoup de choses à se dire. Et pour être honnête, j'ai pas apprécié c'que tu nous a fait, p'tit gars. Mais t'as raison, on ne peut pas rester dans cet état. Il faut qu'on trouve une solution, sinon ce n'est pas seulement Oa et ses Gardiens que nous allons perdre.

Carter parlait d'un ton dur, mais ne donnait pas d'ordre comme tout à l'heure. Même si la situation pressait, c'était à chacun de décider ce qu'il devait faire pour l'instant. Et pour Hawkman, c'était tout vu. Guerrier il était, guerrier il resterait. La lutte continuait avec ceux qui le voudrait encore.

-Vous voulez peut-être tous rentrer, mais je pense à quelque chose. Jusqu'à maintenant, nous avons attaqué Darkseid de front. Et ça n'a pas marché.

Il n'avait pas d'idées de qui proposer comme chef. Il avait confiance en la majorité d'entre eux, moins en Starman qu'il ne connaissait pas, mais il ne voyait personne. A part peut-être Jon'zz qui était reconnu comme l'âme de la League et l'un des êtres les plus sages du groupe. Mais il avait un plan, enfin plutôt une ébauche.

-Essayons une attaque plus... Indirecte. L'univers nous croit mort comme l'a dit la Gardienne. Et avec de la chance, Darkseid aussi. S'il le croit, alors on a un avantage sur lui. Celui de pouvoir agir dans l'ombre sans qu'il ne s'aperçoivent de rien.

Il ne savait pas si cela marcherait ni même s'il y aurait encore des personnes pour tenter de s'accrocher aux restes de cette équipe si formidable qui avait tant de fois sauvé la Terre et l'univers. Mais c'était justement parce que cette Ligue avait plusieurs fois sauvé la situation qu'il fallait essayer. Essayer une dernière fois.

[-Conner, Jon'zz et Carter sont donc prêt à se lancer dans la bataille
-Carter comprend à la dernière minute que Ray leur a caché quelque chose
-Il n'apprécie pas la téléportation surprise et encore moins d'apprendre que ce n'était qu'un coup de poker
-Il apprécie encore moins d'apprendre la situation dans l'univers
-Prenant sur lui, mais disant franchement ce qu'il pense de la situation
-Il propose un plan sans savoir ce qu'il va se passer ensuite]


***

JUSTICE LEAGUE... UNITE !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 18/01/2016
Messages : 3927
DC : Razorsharp, Dolphin & Tara Markov
Localisations : Ivy Town
Shadowpact
Justice League
MessagePosté le: Mar 29 Mai 2018 - 9:33
La contemplative verte. Les mots cinglaient mais au fond Dark Barry n'avait-il pas raison ? Elle était, par moments, paralysée par les conséquences éventuelles de ses actions. Elle aurait aimé être clairvoyante et voir - à l'avance - où la conduisait ce chemin que ses pieds empruntaient. Se repérer et s'orienter dans le temps, l'espace et la morale.

Mais sa condition était identique à celle de tout être humain. Sa peau verte ne la blindait pas, ni contre les regrets, ni contre les remords.

Et ses pouvoirs étaient un fardeau supplémentaire. Car face à l'Apocalypse, face à des monstres comme Darkseid, face à l'horreur nue... elle ne pouvait se retrancher vers son impuissance.

Elle avait tenté comme elle avait pu de sauver des Gardiens. Cela avait partiellement fonctionné. Quelques vies avaient été sauvées avant la destruction finale - choquante, blessante pour son cœur, même artificiel, de Green Lantern - d'Oa.

Et comme s'il n'était pas suffisant que la source de toute volonté, dans l'univers, disparaisse dans une grande explosion finale, l'incarnation du mal - la source de toute perversion - le fils qui n'était autre que le père, né de la mort pour la propager, Deathspawn avait survécu.

Et que de paroles, de palabres dans le Javelin pour constater leur échec. Pire ! Leur impuissance. Le fait qu'ils étaient tous "pat", faits et refaits.

Ses doigts se crispaient sur les commandes du Javelin au fur et à mesure que les mots de Ray la cinglaient. Oui, ils ne pouvaient s'en prendre qu'à eux, et à eux seuls. Non, Darkseid / Deathspawn ne manipulait pas leurs émotions. Ils avaient simplement cessé de croire qu'ils étaient les doigts d'une main pour oublier que leur seul force était leur union... et pour cela, ils allaient payer le prix fort...

*
* *

... et Jade se réveilla.

Sur une planète mystérieuse, à la jungle luxuriante.

La batterie des Blue Lanterns. Elle la vit. Elle comprit que la volonté ne suffirait pas. Que l'espoir devait animer leurs âmes, guider leur pas.

Et en apercevant Salaak, elle comprit que la volonté venait de faire alliance avec l'espoir.

Elle s'assit dans l'herbe et écouta Ray, Salaak, Sayd. Elle vit le Green Lantern et le Gardien se retirer après avoir annoncé le Congrès des Lanterns. Elle entendit Carter. Elle...

"Je pense que Ray a agi pour le mieux. Nous serions morts sinon. Nous ne pouvions pas sauver Oa. Mais nous ne pourrons pas oublier Oa" commença-t-elle d'une voix douce et étonnamment apaisée.

"Là-bas, nous avons vu le fond de l'abîme. L'incarnation planétaire de la volonté brisée. L'horreur, l'horreur absolue, contre laquelle nous ne pouvions rien. Nous avons été violents, nous avons tués, nous avons désespérés, nous nous sommes effondrés, comme Oa..."

Elle marqua une pause. C'était une sorte de chemin de croix.

"Et Ray nous a tous emmenés ici ! Chez les Blue Lanterns ! Je..."

Elle se passa la main dans les cheveux. Elle cherchait les mots. Elle cherchait ses mots. Ceux qui pourraient porter.

"Nous avons contemplé nos propres profondeurs, nos faiblesses. Notre part à nous qui - peut-être - est déjà infectée par Darkseid. Nous avons observé les ténèbres. Nous sommes maintenant au siège de tout espoir. Ne peut-on y trouver une sorte de signe ? Je crois que la seule façon de lutter contre ces particules qui sont en train de corrompre l'univers, c'est d'incarner nous même l'anti-particule du mal : de n'être qu'espoir et volonté et bonté. Et si le mal se terre dans les replis de l'âme, l'espoir et la volonté se vivent au grand jour !"

Jade prit un brin d'herbe entre ses mains, comme une enfant. Ferma les yeux pour mieux apprécier le soleil sur sa peau et termina :

"Nous ne pouvons être morts si nous voulons incarner quelque chose. Je propose que nous assistions au congrès des Green Lanterns. Que nous nous y montrions comme un véritable défi à Darkseid. Que nous pouvons témoigner : avoir vu le mal absolu et ne pas avoir cessé d'espérer, ne pas avoir cessé d'avoir la volonté d'y mettre fin... Sans anneau, sans qualification pour cela, nous ne devons qu'être espoir et volonté ! Nous devons montrer la voie à l'univers entier pour que tout être vivant sache qu'il contient en lui les ressources pour lutter contre Darkseid, que la batterie de l'espoir et celle de la volonté se situe en chaque être vivant, au plus profond de lui..."

[HJ /

- Jade explique son plan : aller au congrès des Green Lantern et confirmer que non seulement ils ne sont pas morts mais qu'en plus ils entendent n'être qu'espoir et volonté. Montrer qu'après avoir affronté le mal absolu, on se doit quand même d'espérer et de vouloir le bien pour l'univers entier

/ HJ]


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3372-fiches-rp-de-jade-liberty-belle-ani
Inscription : 09/01/2017
Messages : 84
Localisations : Throneworld
MessagePosté le: Mar 29 Mai 2018 - 14:48
Tout le reste de l'aventure Gavyn se fit discret. Il obtempéra du mieux qu'il peut à la demande du Thannagarien qui lui demandait de protéger le vaisseau, mais le protéger contre un soleil... cela ne fonctionnerait pas. Il tirait son énergie des étoiles, l'énergie d'une étoile, pénétrerait ses barrières puisque c'était la même qu'utilisé pour le bouclier. Quoi qu'il en soit, il se ferma les yeux, se concentra et fit se qu'il pouvait, puis....

Ils se retrouvèrent, sur une planète. Avait-il trouvé un passage au travers de l'étoile? Cela semblait absurde. Puis vinrent les explications, ils étaient avec une gardienne qui avait survécu. Ils étaient ailleurs, ils avaient été sauvés. Starman scanna l'endroit avec son énergie cosmique en fonction des étoiles qui lui envoyait de l'énergie il détermina sa position.

Odym...

Il ne connaissait presque rien sur cette planète qui était si loin de son empire, mais il se devait un devoir d'en apprendre le plus possible sur la cartographie de l'univers, car il avait un empire à défendre. Celui se qu'il savait ce n'était pas un monde hostile, se qui l'encouragea grandement. Il écouta les doléances des différents membres de ce groupe, puis il choisit de prendre la parole, puisqu'il avait failli mourir avec eux au combat.

Votre groupe est puissant, mais ne travaille pas de concert. Votre plus grande faiblesse est votre manque de discipline et de coordination.

Puis ce tournant vers Atom.

C'est la marque d'un grand chef de reconnaître ses erreurs et d'essayer de les corriger. Mais il me semble évidemment que le simple fait de réussir à réunir, un kryptonien, un Thannagarien, un martien et ... je ne sais pas se que vous êtes madame, à votre morphologie je dirais Colu? Et tout ça dans une même équipe vous qualifie de chef par la même occasion. Pour ma part, je suis le Prince Gavyn de l'empire de la couronne, je viens de Throneworld. Je sais que le moment est mal choisi, mais je venais quérir l'aide des Green Lanterns face à la menace de Lady Styx, mais cela me semble remis au placard, du moins pour l'instant. Si on n’arrive pas à remettre l'ordre sur pied, je n'aurai pas l'aider dont j'ai besoin. Je crois donc que nos destinées s'entremêlent.

Gavyn était réellement impressionné par toutes ces formes de vie de planète différentes qui coopéraient ensemble. Surtout un Thanagarrien, il fallait avouer que par le passer à l'exception de Katar Hol, les liens avec Thanagar avaient été toujours tendus, d'autant que Throneworld avait été pour un temps la nouvelle-Rann. Il était impressionné.

Donc pour l'instant, j'aimerais vous apporter mon aide... en espérant obtenir la vôtre par la suite. Mais nous en parlerons plus tard, je comprends que ce ne soit pas le moment.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 29/11/2012
Messages : 4132
DC : Arion, lord of atlantis
Localisations : Central City
Justice League
MessagePosté le: Mar 29 Mai 2018 - 15:01
Flash aurait pu répondre à ses détracteurs, mais il avait provoqué la chicane et savait que ce n'était que partiellement se qu'il pensait. Il était simplement en colère et frustré devant leur échec. C'était une réponse à vif, comme un nerf qu'on venait de toucher. Cependant, Flash était un homme de raisonnement et il savait que cela ne servait à rien de continuer à tourner le fer dans la plaie. Il décida donc de continuer son chemin vers la salle d'isolement.

Ce n’était évidemment rien de plus qu'une salle de bain, mais cela allait lui permettre de réfléchir. Ses alliés lui en voulaient autant que lui, en voulaient à ses alliés. Puis vinrent le soleil et Odym. Ils avaient été sauvés inextrémiste et Flash lui, boudait dans la salle de bain. C'était digne d'un gamin. Puis en arrivant sur la planète des lanternes bleues il se sentit bien, il se sentit chez lui. Il se sentit calme, il se sentit en paix.

Il ne dit pas mot, mais il sortit rapidement sur la planète. Le simple fait d'y mettre les pieds lui fit du bien, un poids sur ses épaules venait de tomber. Il se laissa tomber sur le sol, pour toucher l'herbe de tout son corps. Il écoutait que d'une demi-oreille toute les explications, mais cela ne l'affectait que très peu. La seule information qui était bien pour lui était le fait de savoir que tous les green Lanterns n'étaient pas morts. Pour le reste, c'était la routine de la destruction. Il était triste, mais envahi d'une puissante énergie bleue. En tant que membre honoraire du Blue Lantern Corps, Flash avait une relation particulière avec l'énergie de l'espoir.

Après tout ce qu'on lui exposa comme problématique, il ne pouvait que se dire : all will be well.

Il se releva puis alla vers Sayd.

Gardienne, est-ce que St-Walker est présent? J'aurais besoin de parler à un membre du Blue Lantern Corps.

La situation juste avant contrastait avec ce que Flash faisait dans le moment. Mais le contraste était encore plus flagrant quand on passait de l'ambiance d'Oa à celui d'Odym. Flash le savait, et il avait probablement une piste de solution, du moins il l'espérait.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Mar 29 Mai 2018 - 21:50
J’Onn sentit l’intention de Ray juste un moment avant que la téléportation n’ai lieu et n’eut donc pas le temps de réagir d’aucune manière que ce soit. Comme les autres il se retrouva catapulté a travers l’univers pour atterir sur la belle et luxuriante planète d’Odym, le cœur du Bleu Lantern Corps.

Le copeur battant de l’espoir dans l’univers.

Immédiatement, son esprit fut calmé, ses pensées et émotions apaisées, et il laissa le calme et la sérénité omniprésente de l’endroit l’emplir et penser son âme et son cœur tourmenté.

De toute l’équipe, il est probablement celui qui reçut le plus profond, le plus déchirant des coups, qui faillit presque le mettre a terre et le pousser au-delà des limites de son propre honneur. Il a fait face a son pire cauchemar… et n’en est pas sorti indemne. Jamais tout au long de sa longue vie n’avait-il affronter une telle haine, une telle rage et un désir de ‘blesser’ si profond qu’en ce monstre engendré par Darkseid… Mais aussi il avait vu en l’être abominable une part de lui qu’il n’avait pas voulu regarder en face, n’avait jamais voulu accepter, jusqu’à des événements récents. Sa part d’ombre a qui l’univers, dans un sursaut de cruauté sans pareil, avait donné corps, et un nom.

Deathspawn… Son propre sang, son petit-fils, issue de sa fille dans des circonstances terribles.

Il s’était vu comme dans un miroir déformant. Hideux, tordu, défiguré au-delà de toute reconnaissance… mais c’était bien lui. C’était lui tel qu’il s’était lui-même vu pendant cette courte période durant laquelle il porta un anneau du Red Lantern Corps. Une créature de rage et de haine pure… Quelques choses qu’il avait détestés... et qu’il avait finalement vaincu, avec l’aide de Mister Miracle et sa Boite-Mère.

Alors que les autres parlaient, il contempla leurs différents points de vue, avant de prendre a son tour la parole, son ton calme et posé, comme s’il était parfaitement en paix avec les évènements qui venaient de se passer. EN un sens, cette planète l’aidait a mettre en perspective ce qui venait d’arriver et la découverte choquante qu’il avait dut confronter… mais il ne se faisait pas d’illusion non plus. Il aurait a faire face a tout ça plus en profondeur par une méditation profonde quand il en aurait le temps.

« Darkseid croit nous avoir montés l’un contre l’autre. Il utilise nos peurs, nos faiblesses et nos insécuriotés contre nous et nous force a nous entre-déchirer de telle manière qu’il n’a pas a se salir les mains. Il est connu pour ce genre de tactiques, qu’il a une fois utilisée contre mon peuple, bien avant que l’Humanité ne voie le jour. Diviser pour mieux régner… Quelques choses que le Maitre d’Apokolips maitrise parfaitement. »


Il fait une pause et laisse son regard calme et sage passer lentement sur ses compagnons. Chacun a sa propre idée sur la manière dont il faut agir, Hawkman prêt a retourner au front, derrière les lignes ennemies, immédiatement. Jade, toujours prompte a user de la manière diplomatique, se propose de se montrer à l’Univers comme une force de volonté et d’espoir. Il sourit à la jeune femme et son regard s’adoucit encore. Sous certains aspect… elle lui rappelle presque la fille qu’il aurait put avoir, si elle avait eu la chance de devenir adulte. Si douce, bonne et sage… Un cœur pur.

« Il faut montrer un front uni, et laisser savoir a ce monstre qu’il n’a pas réussi a nous vaincre, et que nous nous opposons encore a lui aussi longtemps que du sang coule dans nos veines! Jade a raison sur un point. Nous devons faire une apparition au sommet des Green Lanterns, et dire clairement que NON, nous n’avons pas abandonné et que OUI, nous sommes encore prêts à nous battre! »

Il croise les bras sur sa poitrine et ajoute, son ton ferme et sans détour.

« Montrons-lui que nous ne sommes pas vaincus malgré ses machinations! Ray… Pour ma part, tu n’es pas fautif. Tu as fait de ton mieux malgré les circonstances qui ne jouaient pas en notre faveur en ce jour. Je ne discute pas ton Leadership, pour ma part. Je te suivrai, encore, sans hésiter. Ce combat était déjà perdu, ce ne fut pas une fuite, mais une retraite stratégique. Tu nous a tous sauvé la vie, et pour cela, je te remercie, du fond du cœur. »

Il tourne alors le dos mais pas dans un mouvement de rejet, juste comme un être très fatigué qui a besoin de prendre du recul et du repos. Sa voix est plus douce quand il conclut enfin, avant de s’éloigner lentement dans la forêt, vers la Lanterne Bleue.

« Maintenant, si vous voulez bien m’excuser, je vais aller méditer pour faire le point sur ce qui s’est passé aujourd’hui… »


Résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 21/11/2015
Messages : 1034
DC : Mister Miracle ; The Bat ; Fate ; Lex Luthor ; Tempest.
Localisations : Ivy Town


MessagePosté le: Jeu 31 Mai 2018 - 12:00
Les membres de la Justice League ont survécu – mais la même chose ne peut forcément être dite concernant l’équipe elle-même.
Si Jade, Superman, Flash, Hawkman, Martian Manhunter et Ray Palmer ont été téléportés par l’énergie Blue, ainsi que Starman et les Gardiens de l’Univers survivants, les premiers mots qu’ils échangent entre eux après les informations données par Sayd et Salaak confirment ce que certains sentent déjà.

Le groupe est mort, en l’état.
A eux, maintenant, de choisir s’ils entendent poursuivre malgré tout – ou réformer entièrement l’équipe, alors qu’elle vit son heure la plus noire.

Carter Hall est le premier à réagir, après le discours de Ray. Il a été troublé lors du transport, n’appréciant absolument pas la téléportation sauvage et la manipulation de son ami ; la surprise est remplacée par la colère, mais il prend sur lui pour réfléchir, en stratège, aux éléments devant eux. S’il confirme qu’il n’a guère apprécié l’attitude de l’ancien Atom, il reconnaît le besoin de changer l’équipe – même s’il évoque, aussi, l’idée d’utiliser le fait que tout le monde les croit, pour frapper Darkseid par surprise.
Jennie-Lynn Hayden est la prochaine à réagir ; si elle a été, légitimement, impactée à l’intérieur du Javelin, elle est restée silencieuse durant les explosions de ses camarades. Et ce n’est qu’aux départs de Sayd et Salaak qu’elle reparle – après s’être assise dans l’herbe, elle semble alors plus sereine, plus calme, plus apaisée, et livre le fruit de ses réflexions… en proposant non pas une attaque discrète, mais une présence publique, un manifeste de leur survie afin d’enclencher une vague d’espoir et de rassemblement dans l’Univers.
Starman, évidemment perdu dans toute cette folie, mais aussi dans les travers de la Justice League, reprend la parole après avoir conservé le silence. S’il évoque une autre menace cosmique, il glisse quelques mots agréables pour leur groupe – et propose son aide, en ayant compris l’ampleur des dangers qui règnent désormais sur l’Univers.
J’Onn J’Onzz, sûrement le plus atteint, le plus affecté, le plus révulsé par la situation, parvient à retrouver un peu de calme. A nouveau, sa sagesse légendaire s’illustre par ses paroles, où il tente de rassurer Ray Palmer, tout en confirmant son souhait de ne pas laisser Darkseid gagner… de prouver qu’ils ont survécu, et qu’ils ne laisseront pas l’ennemi l’emporter.
Enfin, Barry Allen semble, lui, avoir retrouvé un peu de calme et de paix ; s’il est loin d’être guéri, ou pleinement remis, il conserve le silence – puis s’échappe, lentement, pour rejoindre Sayd et solliciter l’aide de Saint-Walker. Conscient de ce qu’il se passe, il souhaite se purifier… ou, au moins, essayer de s’en sortir.


« Saint-Walker a, hélas, disparu depuis des mois, Flash. Mais Frère Warth saura vous aider, j’en suis sûre. »

Sayd s’est arrêtée, et esquisse un léger sourire. A ses côtés apparaît alors une forme d’énergie bleue, qui se transforme rapidement…
… pour laisser apparaître un Blue Lantern, qui vient de se téléporter.

« Avec moi, Terrien ! Les jardins suspendus requièrent ma présence, et j’aurais besoin d’une paire de bras. »

Frère Warth capte, immédiatement, les troubles qui règnent dans le cœur, l’âme et le corps de Barry ; il pose sa main sur son épaule, et l’emmène.
Lentement, Ray les suit du regard pendant quelques instants – puis soupire, lourdement, en craignant le pire pour son ami ; mais en espérant, surtout, que cet endroit lui permettra de se soigner… et, à tous, de se reprendre.


« Je… vous remercie de vos mots, à tous. Et, si je vous assure que je déplore de vous avoir mentis, je… je ne regrette pas, au fond, ce que j’ai fait. Vous étiez sur le point d’affronter une abomination qui allait vous tuer – et aucun d’entre nous n’étions en état de réfléchir ; il fallait agir, je l’ai fait, et je le referais.
Mais je continue de penser que… qu’un chef ne devrait pas faire cela ; et, surtout, que vous devriez avoir confiance, en votre chef. »


Il s’est tourné vers ses camarades, et esquisse un sourire triste.

« Et vous n’avez plus confiance en moi – alors la messe est dite, hein ? »

Palmer hausse légèrement les épaules, avant de laisser glisser son regard sur la majesté de la géographie de la planète ; il reste silencieux quelques instants, puis reprend lentement la parole, les mains fichées dans les poches de son blouson, les épaules voutées.

« On… désolé, Carter, mais on ne peut pas foncer vers Darkseid. Même si l’élément de surprise est bon, dans notre état, on y passerait en deux-deux – et je ne peux pas permettre ça.
Aller au congrès est une bonne idée – mais pas comme ça, non plus. Pas comme ça, alors que le groupe est divisé, et que nous n’avons en plus qu’une partie des membres. Il faut Diana, il faut Bruce, il faut Artémis, il faut Zatanna… il nous faut les autres. »


Le scientifique se tourne vers ses alliés, et continue sur le même ton, calme et posé ; mais sans les émotions si habituelles qui sont généralement les siennes.

« Nous devrions aller au congrès, oui – mais tous ensemble. Nous allons rentrer, sur Terre, prendre contact avec les autres… et aller au congrès, oui. Pour parler aux Lanterns, aux autres, et… et… »

Il soupire, baisse le visage ; ses yeux se referment.
Il revoit – tout. Oa brisée. Les Gardiens massacrés. Le géant. Les moines-soldats. Deathspawn, surtout. Oa anéantie. La folie de Barry. Les mots échangés. La fureur de ses proches. Leur déception. Leur peine. Leur douleur. Et… Darkseid ; ses particules, qu’il a entrevues dans le cœur de la Terre. La menace qu’il incarne. La peur qu’il provoque.
La fin de tout.
Voilà ce qu’il voit ; la fin de tout. Alors, il rouvre les yeux et se redresse… soudain bien plus fort et motivé.


« Et nous agirons. Nous affronterons et nous vaincrons Darkeid – après avoir réglé nos problèmes.
La Justice League n’a jamais échoué, jusque-là. Et je sais qu’aucun d’entre nous n’acceptera de changer ces habitudes, non ? »


Un sourire, léger et timide, glisse sur son visage ; ce n’est pas grand-chose, mais un début.
Et c’est, peut-être, sur cela que la suite pourra se reconstruire.

Les heures passent, après, et le groupe parvient à se remettre. Barry passe du temps avec Frère Warth, les autres se soignent et tentent d’aller de l’avant ; Salaak les informe que le congrès aura lieu sous peu à Colu, et prévoira une place pour eux – discrètement, au cas où ils voudraient rester discrets.
Sayd conseille encore un peu les Héros, puis les renvoie sur Terre ; via un portail d’énergie, ce qui leur permet de garder cet aspect secret qui plaisait tant à Hawkman.

Tous quittent alors la planète, et retournent chez eux ; après avoir assisté à la fin d’Oa, et avoir échoué à y faire quelque chose. Un cap a été franchi, en ce jour : la Justice League s’est rendue compte qu’elle ne pouvait pas tout – que, individuellement, égoïstement, ils ne peuvent pas faire grand-chose.
A voir ce qu’ils font de cet élément, alors ; à voir comment ils peuvent s’en remettre.
A voir comment ils peuvent se préparer pour la suite… et pour espérer redevenir, une fois de plus, la force la plus puissante de l’Univers – même si le chemin paraît encore long.


(HJ/ Résumé rapide :
- Frère Warth vient s’occuper de Barry à sa demande, après que Sayd l’ait informé que Saint-Walker a disparu depuis des mois ;
- Ray remercie les autres, annonce qu’il ne regrette rien même s’il déplore d’avoir dû mentir, mais confirme qu’il pense qu’il ne devrait plus être chef, car les autres n’ont plus autant confiance en lui ;
- Ray indique qu’ils doivent rentrer pour discuter avec le reste de l’équipe, est en défaveur d’une attaque frontale vu leurs divisions, propose d’aller au congrès et tente de remotiver les autres ;
- Salaak indique que le congrès aura lieu sur Colu et leur gardera une place, Sayd les renvoie sur Terre après quelques heures. L’heure de la refondation de la JL approche.
Voici donc la fin de cette mission ! Je vous remercie pour vos participations, dans l’une des heures les plus sombres du groupe ; évidemment, des lendemains meilleurs devraient venir… mais cela ne tient qu’à vous d’y parvenir. Wink Un nouveau sujet sera bientôt ouvert, merci encore ! /HJ)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3185-atom-sa-petite-histoire-dans-la-gra
Inscription : 05/12/2016
Messages : 3551
DC : Ra's Al Ghul.
Situation : Cherche sa propre voie.
Localisations : Metropolis.


MessagePosté le: Ven 1 Juin 2018 - 7:09
J'aurais pu m'en charger seul, maugréa Conner - sans pour autant s'en convaincre tout à fait lui-même.

Certes, Deathspawn avait été vaincu - mais cela leur avait coûté le Javelin, mode de transport officiel de la Justice League. Et s'il sera sans doute très vite remplacé - la prise de recul de Batman par rapport au groupe ne voulant pas dire qu'il leur avait coupé l'accès à ses fonds illimités -, ce n'en était pas moins un sacrifice qu'ils n'auraient pas dû avoir à faire.
Même amputée d'une partie de ses membres, la League demeurait forte - mais perdait pourtant du terrain. Chacune de leurs victoires n'était obtenue qu'à l'arraché ; aucun triomphe n'était sans contrepartie - et le tribut était souvent bien lourd à payer.
Aujourd'hui encore, ils s'en tiraient à bon compte ; mais à ce rythme, que devraient-ils sacrifier la prochaine fois ?

D'autant que cette fois, ils ne devaient leur survie - si Conner pouvait survivre à un bain de soleil au sens le plus littéral du terme, ce n'était pas le cas de tout le monde - qu'à un tour de passe-passe ; qui, à en croire les différents commentaires, aurait aussi bien pu échouer et se solder par leur mort à tous. En d'autres termes, un coup de poker. Quand avaient-ils été acculés au point de devoir s'en remettre à des solutions aussi périlleuses ?

Ruminant la débâcle d'Oa - leur impuissance à l'empêcher ; la sienne en particulier -, Conner demeura mutique, allant prendre place sur l'un des pics rocheux avoisinant leur point de chute pour scanner les environs.
Même s'ils étaient en présence d'alliés, cela ne voulait pas dire que tout ce qui se trouvait ici leur était forcément amical - et il n'aurait, pour tout dire, pas été contre devoir apprendre à la faune à rester à sa place, n'ayant finalement pas eu le loisir de se passer les nerfs sur la progéniture de Darkseid.

Mais la planète - quelle qu'elle soit ; il ne reconnaissait rien dans ses parages galactiques - était aussi idyllique qu'elle en avait l'air, au point que c'en était presque frustrant. Frustrante, toute cette situation l'était : s'il avait accepté de bon coeur de rejoindre la Ligue quand Batman lui en avait fait la proposition, il n'en avait pas moins toujours souhaité être autonome ; n'avoir besoin de personne.
Pouvoir travailler de concert avec les autres, mais être capable de se débrouiller par lui-même s'il n'avait pas d'autre choix. Or, non seulement les forces combinées de la Ligue n'avaient ici pas suffi, mais ils avaient en plus dû s'en remettre à une aide extérieure - des Lanterns, encore. À ce titre, cet échec lui était plus désagréable encore qu'à n'importe lequel d'entre eux.
Certes, l'ennemi était Darkseid ; peut-être la plus grande menace que les défenseurs de la Terre aient jamais eu à affronter... Mais il était Superman. Il était censé pouvoir faire mieux que ça. À quelques détails près, il avait tout ce que Clark possédait avant lui, alors comment pouvait-il être une telle déception ?

Les mots de Flash avaient frappé là où ça fait mal, ramenant au premier plan de son esprit une comparaison qu'il devait lui-même s'empêcher de faire chaque jour. Il n'était pas comme Clark, non - et peut-être qu'il fallait l'être pour valoir autant que lui. Autant que cette idée l'enrage après tout ce qu'il avait eu à redire au comportement de Clark, il était incapable de voir les choses sous un autre angle à cet instant.

Il ne participa pas à la discussion : l'essentiel semblait avoir été dit, et il n'était pas d'humeur à faire dans le social, que ce soit avec ses coéquipiers ou avec leurs bienfaiteurs. L'altercation qui l'avait opposé à Flash - les avait opposés, Atom ayant également été ciblé - était encore trop fraîche et les esprits trop échauffés, le sien en particulier ; forcer le dialogue ne leur apporterait rien de bon. La seule chose qui aurait pu le justifier aurait été de s'enquérir de l'état de santé de chacun, mais il pouvait voir par lui-même que ce n'était pas utile ; silence, donc.

Une chose en particulier, cependant, attira son attention dans une discussion qu'il ne suivait pourtant que d'une oreille - si perceptive soit-elle - : le soudain défaitisme de Ray Palmer et son apparente intention de transmettre les rênes du commandement.
Les soucis qui lui occupaient l'esprit étant autrement plus important que la mesquinerie des tensions entre lui et le héros miniature, il n'en dit mot cependant ; du moins jusqu'au moment où la Gardienne - fallait-il féminiser le terme ? - prenne des mesures pour les renvoyer chez eux. L'un des derniers bastions de résistance dans l'univers à les entendre - la situation était plus critique encore qu'elle n'en avait l'air.

Pour ce qui est de la direction de l'équipe... Je mentirais en disant que l'idée m'attriste, interpella-t-il son actuel supérieur hiérarchique, mais qui va nous mener ?

Le portail d'énergie les avala alors, laissant la question en suspens...


« No cape. No tights. No offense. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t4444-superboy-rebirth http://dc-earth.fra.co/t4287-superboy-i-m-no-superman
Contenu sponsorisé

MessagePosté le:
Revenir en haut Aller en bas
 

[APOKOLIPS, NOW!] Vers l'Infini... et Oa ! [Mission JL]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» Star Wars - Vol vers l'infini - Timothy Zahn
» Vers l'infini et au-delà
» Anne Mc Caffrey, une autre grande dame de la fantasy
» Vers l'infini et au dela
» Un anniversaire Toy Story (vers l'infini et au-delà !)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: Espaces :: Les autres planètes :: Oa-