The speed motorbike [Flash et Atom]

Inscription : 19/12/2017
Messages : 221
DC : Garfield Logan/Stéphanie Brown/Carter Hall
Situation : Essaie de survivre aux dangers attirés par les héros
Localisations : Central, Coast ou Ivy en général
Groupes : ARGUS
MessagePosté le: Mar 17 Avr 2018 - 18:03
Quelques jours après son retour d'Ivy Town, Patty avait trouvé Barry changé. Enfin, elle ne l'avait pas vu immédiatement puisqu'il avait tendance à se taire et à rester renfermé sur lui-même. Comme s'il voulait absolument cacher quelque chose. Mais quelques détails dans son comportement, dans sa manière d'être au quotidien avait éveillé son attention et son esprit d'enquêtrice. Elle n'était pas aussi proche de deuxième Flash que pouvait l'être Iris, mais elle ne connaissait suffisamment pour savoir quand quelque chose changeait.
Et à coup sûr, quelque chose avait changé. Cela semblait remonter à un petit moment déjà. Mais quand elle essayait de lui en parler, elle n'obtenait rien.

-Je ne comprend pas ce qu'il lui arrive. Il... Il m'a dit qu'il ne voulait plus que l'on se voit pendant un petit moment. Mais ça remonte à sa dernière mission avec la Justice League.

Pour essayer d'en savoir plus, Patty en avait parlé avec Iris, la femme la plus proche de Barry. les deux femmes s'entendaient assez bien, notamment lorsqu'il s'agissait de Barry. Malheureusement, Iris non plus ne comprenait pas ce qu'il se passait. A part que tout cela était lié à la dernière mission du Flash avec la JL, elle n'avait pas grand chose. Enfin si, avant qu'elles ne se quittent, Iris avait ajouté qu'elle trouvait également son cousin plus soucieux ces derniers temps.
La question était, est-ce que l'inquiétude de Wally était réellement lié au comportement de Barry ? Pas forcément, mais vu leur lien il valait mieux ne pas négliger ce détail.

-Barry, est-ce que tu pourrais me rejoindre au KCPD ? Non, il n'y a rien de grave, rassure-toi.

Le KCPD, Keystone City Police Departement, était le centre de police de Keystone. Patty s'y trouvait, et plus précisément elle se trouvait du côté du garage mené par Reece et Wheeler, un duo père/fille de mécaniciens au service de la police de la ville. Wally avait travaillé pour eux il y a quelques temps. Et depuis peu, ils avaient acceptés d'abriter dans un coin à l'écart, une moto très spéciale. Enfin, pour l'instant, ce n'était encore qu'une simple moto.

Après que Barry lui ai légué un peu de sa speedforce pour combattre Cicada, Patty a ressentir davantage d'affinité avec cette fameuse puissance qui animait les supers-rapides. Lorsque Wally l'avait ensuite fait, ça n'avait fait que renforcer ce lien d'affinité. Et à force d'en parler avec Barry, elle avaient commencer à aborder l'idée d'un véhicule lié à la speedforce. Lorsqu'elle entendit son ami arriver, elle se tourna vers lui.

-Bonjour Barry, est-ce que ça va ?

Le plan de Patty était donc le suivant, pour le moment. Elle avait fait venir Barry Allen jusque dans le garage pour lui parler de l'idée. Elle espérait au fil de la conversation découvrir ce qui n'allait pas chez Barry. Ou du moins, réussir à lui changer les idées.

-Désolée Est-ce tu te souviens de l'idée dont nous avons parlé à propos d'une moto super-rapide ? Veux-tu que nous fassions des essais ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 29/11/2012
Messages : 4087
DC : Arion, lord of atlantis
Localisations : Central City
Justice League
MessagePosté le: Mar 17 Avr 2018 - 18:30
Barry était toujours mal à l'aise dans sa nouvelle peau. Il se sentait à l'extérieur de son propre corps et semblait regarder comme il évoluait de l'extérieur. Pourtant, il n'en était rien, il était en lui. À l'époque de sa transformation en Flash, Barry avait adoré tout de suite la speedforce. Découvrir ses pouvoirs avaient été une partie de plaisir, plaisir renouvelé lorsqu'il avait aider Wally à maîtriser les siens. Mais cette fois-ci c'était différent, tout était pesant et difficile. Chaque nouveauté devenait un poids supplémentaire sur ses épaules. Il avait donc choisi de ne pas utiliser ses habilités de Flash, a moins d'obligation superhéroique.

C'est donc dans un autobus de la ville qui faisait le pont entre les deux villes jumelles qu'il s'était rendu à l'endroit ou Patty l'attendait. Il n'aimait pas trop cette idée d'aller ailleurs que dans son laboratoire en ce moment, mais Patty était une amie chère et elle semblait avoir besoin de lui. Il avait donc payé son billet et fait le trajet qu'il trouvait d'une extrême longueur.

En arrivant au garage, il salua Patty de la tête. Il n'était pas revenu au garage du KCPD depuis longtemps. Depuis que Wally n'y travaillait plus en fait. Il y avait deux voitures de police stationnées à l'intérieur le capot ouvert.

Reece : Hé Barry, il y a longtemps qu'on ne t'avais pas vu ici.

Oui, je sais, je suis désolé, je devrais passer plus souvent

Le père s'avança Wheeler : Reece, vouvoie notre invité, ne vous n’en faites pas Mr. Allen, on sait que vous avez beaucoup de boulot. La ville ne se nettoiera pas toute seule et ce n’est pas ces imbéciles de détective sur la route qui pourrait le faire.

Barry esquissa un sourire. Il avait oublié que Wheeler n'avait pas une bonne relation avec les détectives du CCPD qui le traitait ni plus ni moins comme un déchet. Si Reece avait une tendance à parler plus directement aux détectives, Wheeler lui se taisait, mais quand il n’y en avait pas un dans les parages sa langue se déliait. Par contre, Wheeler et Reece avaient cependant un énorme respect pour le travail des "laborantins" puisqu'il le voyait un peu comme le leur. La minutie, l'outillage et le respect du matériel d'origine étaient ce qui les unissait.

Puis il les salua d'un geste de la main alors qu'ils repartaient travailler. Puis il se rapprocha de Patty et ensemble ils marchèrent vers l'endroit où voulait l'emmener Patty.

Oui je m'en souviens. Pourquoi? Des essais? Je ne crois pas que ce soit le bon moment pour moi.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 19/12/2017
Messages : 221
DC : Garfield Logan/Stéphanie Brown/Carter Hall
Situation : Essaie de survivre aux dangers attirés par les héros
Localisations : Central, Coast ou Ivy en général
Groupes : ARGUS
MessagePosté le: Mar 17 Avr 2018 - 19:10
Barry n'était pas venue à l'aide de sa super-vitesse, ce qui fit que Patty l'attendit un peu plus longtemps. Mais comme elle l'avait dit, il n'y avait rien de grave ou de pressant donc tout allait bien. En l'attendant, elle avait tenu compagnie à Reece et Wheeler. S'ils n'étaient pas très tendres avec les enquêteurs, mais ces derniers n'étaient pas en reste de toute façon, ils appréciaient davantage les scientifiques. Après tout "ils manipulaient tous des trucs et savaient en prendre soin" comme le disait si bien Reece. Patty aimait bien parler avec la fille, plus directe que son père dans ses propos.
Parfois un peu trop direct d'ailleurs.

-Ces flics, ils nous prennent de haut mais ils sont bien contents de nous trouver quand il y a un problème de voiture. Sinon, ils seraient obligés de s'abimer les chaussures à marcher.

-Les policiers marchent beaucoup tu sais...

-Ouaip. Une fois arrivé sur les scènes de crimes, pas avant.


Patty avait levé les yeux au ciel en lui rappelant que tout le monde n'était pas comme ça. Mais c'était peine perdue, avec elle. Tant que les enquêteurs continueraient à les traiter comme des moins que rien, Reece ne s'arrêterait pas. Et d'une certaine manière, elle la comprenait. Ce n'était pas facile de voir son travail dénigré par d'autres. Puis Reeves s'était levée de la table où Patty et elle s'étaient assises pour aller saluer le nouvel arrivant.

Après une petite discussion, les deux scientifiques s'étaient donc dirigés vers la pièce où se trouvait la moto qui était destinée à être reliée à la speedforce.

-Pas le bon moment, comment cela ? Tu as des ennuis ?

Elle n'avait pas prévu de lui poser des questions tout de suite sur ce qui le taraudait, mais puisqu'il lui ouvrait une petite brèche, elle en profitait pour s'y faufiler. Après tout, elle aimait sincèrement Barry et voulait l'aider si c'était possible. Elle choisi donc de jouer la carte de l'honnêteté et de la sincérité.

-J'ai remarqué que quelque chose n'allait pas chez toi, et je me suis dit que penser à autre chose pourrais t'aider. Mais tu préfères peut-être parler de ce qui te tracasses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 29/11/2012
Messages : 4087
DC : Arion, lord of atlantis
Localisations : Central City
Justice League
MessagePosté le: Mar 17 Avr 2018 - 19:31
C'est juste pas le bon moment. Ça arrive ça des journées on ça ne va pas. Aujourd'hui c'est une journée comme ça.

Barry c'était rapidement renfrogné. Il n'avait pas envie d'en parler. Surtout avec quelqu'un qui n'y comprendrait rien. Il aimait bien Patty, mais la speedforce c'était SON champ d'expertise et pas celui de quelqu'un d'autre alors tout ce bla-bla ne pouvait mener à rien. Puis il prit une grande respiration.

Arf... désolé. Tu sais j'ai beaucoup de soucis en ce moment avec les dossiers, l'histoire de Forrest, la ligue et Iris et moi somme séparé momentanément. Je n'ai pas as t'en tenir rigueur désolée de m'être énervé.

Il s'en voulait de s'être emporté. C'était un des effets de son altération, il était plus colérique, plus soupe au lait. Il réagissait vivement à tout reproche ou plutôt à tout ce qu'il considérait comme un reproche. Puis, il tenta de sourire pour rassurer Patty. Ils traversèrent le petit couloir de fortune qui menait au projet secret de sa collègue.

Wo... Patty tu es vraiment avancé.

Il s'avançait vers le véhicule et le toucha. Il était particulièrement beau et s'inspirait des modèles des motos de police. Probablement d'ailleurs que c'était là mécanique de base de l'engin. Cela l'impressionnait et l'inquiétait en même temps. Quand Patty lui avait parlé de son projet de construire un véhicule pour canalisé la speedforce, Barry avait acquiescé, mais il ne s'attendait pas réellement à se qu'elle le fasse. La speedforce était dangereuse, particulièrement en ce moment et il avait tout fait pour ne pas en reparler à Patty afin qu'elle n'aille pas de l'avant avec son projet. De toute évidence, cela ne l'avait pas découragé à travailler sur son idée, car il avait devant lui un genre de prototype de moto de la speedforce.

Patty, je vais être honnête avec toi, je te décourage fortement de continuer ton projet. Je sais que la speedforce peut sembler attirante et attrayante, mais c'est une force dangereuse et sauvage. Tu le sais comme moi, nombreux sont les speedsters qui ne le supportent pas et deviennent fous. Je ne dis pas que c'est cela qui t'arrivera, mais c'est te mettre en danger inutilement. Je suis désolé Patty, mais tu dois arrêter.


Il regardait l'engin et regardait Patty. Cela était des plus déconcertant. La speedforce, surtout en ce moment était totalement imprévisible. Il ne pouvait pas prendre le risque que Patty fasse quoique ce soit relié à l'énergie des speedsters. S'il n'avait pas peur de tout briser autour de lui y compris Patty, Reece et Wheeler, il aurait démonté la motocyclette en quelques secondes devant les yeux de la jolie blonde. Malheureusement, le risque était là, et il allait devoir démonter le projet de Patty avec ses mots et non avec ses bras.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 19/12/2017
Messages : 221
DC : Garfield Logan/Stéphanie Brown/Carter Hall
Situation : Essaie de survivre aux dangers attirés par les héros
Localisations : Central, Coast ou Ivy en général
Groupes : ARGUS
MessagePosté le: Mar 17 Avr 2018 - 21:18
La réponse de Barry s'était faite violente dans un certain sens. Il lui avait simplement rappelé que cette journée était juste une journée où ça n'allait pas. Comme ça. Parce qu'il la croyait stupide au point de ne pas avoir vu que ça faisait bien plus d'une journée que ça n'allait pas. Qu'elle n'était pas la seule à s'être aperçu que ça n'allait pas. Iris entre autre et pour ne citer qu'elle avait été claire dessus, Barry avait changé depuis la mission pour la Ligue. Et ça remontait a... ? Bien plus d'une journée.

-Oui, je comprends. Autant de complications en peu de temps, ça ne doit pas être facile à gérer pour toi.

Et donc, voilà pourquoi Barry avait subitement changé ? La mission avec la Ligue aurait été lé goutte d'eau qui avait fait déborder le vase ? Peut-être. Et la séparation avec Iris une complication en plus qui ne faisait rien pour arranger l'humeur du deuxième Flash. Eh bien, si c'était réellement cela, elle supposait qu'elle s'en apercevrait rapidement et laisserait son collègue tranquille en espérant qu'il finirait par retrouver son état normal.

-Oui. J'avoue que j'ai été demandé quelques conseils à Reeves et Wheeler de temps en temps. Sans leur expliquer le but ultime du projet bien sûr.

La petite famille de garagistes avaient acceptés d'accueillir le projet de la scientifique dans leur garage et se montraient disponibles envers Patty, la scientifique ayant tout de même pris bien garde de ne pas leur parler de la speedforce. Pour le père et la fille, elle ne faisait que construire une moto dans leur garage. Tout simplement.

Elle en avait parlé quelques fois à Barry, mais il ne s'était pas vraiment intéressé à son projet et l'avait encore moins encouragé... Ni découragé d'ailleurs. Ce qui expliquait que la jeune femme ait continué son oeuvre jusqu'à ce qu'il ne soit plus possible selon elle de continuer sans l'aide d'un speedster. Enfin, elle aurait peut-être pu essayer d'entrer en contact avec la speedforce toute seule mais ça n'était sans doute pas la meilleure des choses à faire. Et l’argumentaire de Barry pour la dissuader et la décourager n'était pas sans fondement.
Hélas.
Mais Patty n'était pas du genre à abandonner. Ou alors un certain Ray Palmer lui avait passé sa manie de prendre trop de risques.

-Barry, je sais que tu as déjà rencontré des speedsters qui ont mal tournés par le passé, et je ne prétend pas être meilleure qu'eux. Mais il y a également d'autres speedsters pour quoi tout se passe bien. Jay, Wally, Max, Johnny et Jesse sont en contact avec la Force Véloce depuis des années, et ils arrivent à gérer. Bart et la petite Iris semblent bien se débrouiller également. Et puis, toi aussi tu es une preuve que la speedforce ne corrompt pas forcément.

Elle s'arrêta pour observer la réaction de Barry.

-Je... Je ne sais pas ce qui fait la différence entre les bons et les mauvais speedsters, mais je pense que si toi tu me guides alors ça ne pourra pas donner de mauvaises choses. Tu as été là pour Wally, et il s'en tire bien. Alors si tu gères mon apprentissage, ça devrait bien se passer, non ?

Oui, Patty avait réellement confiance en Barry. Il était l'un des plus vaillants héros qu'elle connaissait, et était sure que si jamais ça tournait mal il ne la laisserait pas tomber. Même si elle espérait que les choses ne dégénèrent pas.

-Si ça peut te rassurer, nous ne ferons qu'un essai ou deux pour aujourd'hui, pour voir. Et si ça se passe mal, nous arrêterons. Promis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 29/11/2012
Messages : 4087
DC : Arion, lord of atlantis
Localisations : Central City
Justice League
MessagePosté le: Mar 17 Avr 2018 - 21:35
En gros, tu le feras avec ou sans moi... *soupir*

Barry connaissait bien l'obstination de sa collègue. C'était un problème dans la situation suivante, mais ce qu'elle disait était vrai. Sans lui, elle pourrait se tuer ou tuer d'autres gens dans ses essais. Mais Barry ne pouvait pas la laisser continuer c'était trop dangereux surtout en ce moment. Il ne pouvait même pas l'aider de façon directe avec ses pouvoirs explosifs. La machine était évidemment une belle bête, mais pour l'instant elle ne taperait certainement pas dans la speedforce.

Les idées se bousculaient dans sa tête et la plupart d'entre elles finissaient par la mort de Patty et de nombreuses personnes dans son sillage. C'était donc une situation ou entre deux maux, il allait devoir choisir le moindre. Cela le mettait en rage. Pourquoi ne l'écoutait-elle pas?

Les trois derniers qui ont essayé de forcer la speedforce sont à Iron Height Patty... Cicada, Eobard et Hunter Zolomon. Dans le cas des deux derniers, c'est encore plus dramatique.


Mais Flash savait que Patty avait goutté à la speedforce. Il savait qu'elle ne pourrait pas laisser derrière elle cette soif de vitesse. Même avec toute sa volonté, si la speedforce l'appelait, elle ne pouvait que lui répondre. Puis en donnant le pouvoir à l'objet plutôt qu'à la personne cela faciliterait la tâche de Barry pour la mettre hors d'état de nuire en cas de... enfin, en cas ou il devrait l'arrêter.

Okay... mais on va avoir besoin d'aide. La speedforce est une force théoriser de nombreuse manière. Je ne ferai pas venir d'autre speedster pour travailler avec nos différentes théories on finirait par se piler dessus. Mais on va avoir besoin d'un esprit brillant pour rendre concret des choses qui ne le sont que pour moi. Je vais appeler un ami, ils ont une ligne fixe au garage ?

Barry se rendit en avant et demanda la clef du bureau à Wheeler. Barry avait gagner le respect de l'homme de par ses manières celui-ci lui donna. Il indiqua qu'il voulait faire un appel, et malgré la blague de Reece sur le fait qu'il n'avait pas de téléphone cellulaire sur lui, il fit comme si elle n'avait pas parlé. Il s'enferma donc dans le bureau et remercia le ciel que le vieux Wheeler est un téléphone avec une ligne dure et un fil.

Ray, c'est Barry... j'aurais besoin d'un coup de main.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 21/11/2015
Messages : 934
DC : Mister Miracle ; The Bat ; Fate ; Lex Luthor.
Localisations : Ivy Town


MessagePosté le: Mer 18 Avr 2018 - 11:16
Ivy Town.
Son Université, notamment, où Ray Palmer dispose d’un laboratoire – qu’il utilise bien plus ces derniers jours, depuis qu’il a décidé d’abandonner le titre et le rôle d’Atom à Ryan Choi.
Ayant pris cette décision du fait de sa nouvelle relation avec Jessica Cruz, mais surtout au regard des conséquences de son comportement erratique, il en profite pour se reposer, pour laisser son corps accepter les prothèses de mollet et de cheville, mais aussi pour lancer quelques études qui l’intéressent.

Notamment une analyse globale de la Force Véloce, l’étrange énergie ou domaine qui donne ses pouvoirs aux Flashes.
S’il a, depuis toujours, une amitié réelle avec Barry, il a surtout affronté l’année dernière Eobard Thawne, le Reverse-Flash, dans plusieurs confrontations terribles ; et, à cette occasion, le Vilain a notamment révélé que Barry allait être corrompu par une force étrange, et en viendrait à tuer Ray lui-même.

Si le scientifique ne croit pas l’ennemi… il peut croire que la Force Véloce peut causer des dégâts ; et entend donc l’étudier, pour en savoir plus.
Mais les premiers résultats ne lui plaisent guère.

En effet, alors qu’il est vêtu de sa tenue de chercheur, Ray demeure troublé et perturbé…

… en fixant les récentes données ; qui indiquent des mouvements, des changements dans la Force Véloce – et plus spécifiquement à Central City.

Barry serait-il en danger ? Un problème serait-il en train de naître ?
Il l’ignore ; et ça l’inquiète.
Comme le fait que quelqu’un l’appelle sur son numéro privé… quelqu’un dont il ne tarde pas à reconnaître la voix.


« Hey, Barry. »

La coincidence est trop forte – et il n’y croit pas. Il y a quelque chose.
Autant par le fait de ce coup du destin, que par le ton un peu étrange de son ami au téléphone.


« Attends… »

Le mot parvient à peine dans le combiné tenu par Barry – que ce dernier sent soudain une pression, contre son oreille.
Par réflexe, il se détourne du combiné… et voit alors une forme s’extraire de l’appareil, puis filer pour venir se placer au milieu du bureau vide !


« … j’arrive. »

La forme se pose sur le sol – puis grandit, jusqu’à adopter une taille humaine.
Ray Palmer est là.
Et dans la combinaison d’aventure qu’il arbore depuis peu.


« Que puis-je pour toi ? »

Sa voix est calme – mais l’inquiétude règne en lui ; comme une douleur, sourde mais résistante, née de l’utilisation de ses pouvoirs. Sa mutilation face au Penseur le gêne encore, et il sait qu’il doit limiter ses changements de taille et voyages.
Mais il n’avait pas le choix, là. Un ami l’appelait à l’aide… un ami qui l’inquiète.
Ray Palmer n’est pas homme à s’arrêter, dans ces cas-là.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3185-atom-sa-petite-histoire-dans-la-gra
Inscription : 19/12/2017
Messages : 221
DC : Garfield Logan/Stéphanie Brown/Carter Hall
Situation : Essaie de survivre aux dangers attirés par les héros
Localisations : Central, Coast ou Ivy en général
Groupes : ARGUS
MessagePosté le: Mer 18 Avr 2018 - 15:01
Est-ce que Patty aurait essayée seule, si Barry avait refusé ? Peut-être, si l'appel de la speedforce s'était révélé trop puissant pour elle. Elle faisait énormément confiance au deuxième Flash, et savait qu'il s'y connaissait bien mieux qu'elle concernant la Force Véloce. Mais voilà, elle ne pouvait pas s'en empêcher. C'était peut-être bien l'attrait de la speedforce comme le craignait Barry. Un attrait qui ne pouvait être réprimé malgré ce qu'on ferait.

-Oui, ils ont encore une ligne fixe. Weeler tient à en garder une.

Ce qui pouvait paraître désuet compte tenue de l'époque dans laquelle ils vivaient. Aujourd'hui très rares étaient les téléphones encore reliés à un fil qui marchaient. Des vieilles reliques d'un autre âge, du temps où les choses n'étaient pas aussi connectées qu'aujourd'hui. Elle laissa Barry aller passer son coup de fil, et sourit à la plaisanterie de Reece. La fille alla d'ailleurs vers elle la jeune scientifique, alors que Barry se fut enfermé dans la salle.

-Eh ben, ton copain a de la chance que mon père ai décidé de garder son vieux téléphone. Sinon, il aurait été coincé. Mais au fait, toi aussi tu n'as pas de portable ?

-Si, si. Mais il a sans doute préféré utiliser le téléphone de ton père.

-Roooh, moi qui pensais que vous partagiez beaucoup de choses. Je suis déçue.

A voir la tête de la de Reeve, il était clair et net qu'elle plaisantait mais Patty n'appréciait pas beaucoup les sous-entendus qui perçaient dans la voix et la repoussa en lui demandant d'arrêter avec ça. La garagiste s'éloigna après lui avoir lancé un sourire taquin. Patty ne répondit pas et se dirigea vers la pièce où Barry s'était enfermé... Sans avoir fermé à clé. Heureusement quand elle ouvrit légèrement la porte Atom, ou plutôt Ray Palmer, était déjà à taille humaine. Connaissant le personnage, elle n'était pas surprise de cela et savait comment il avait bien pu faire pour arriver ici.
Mais si c'était Reece ou Weeler qui étaient venus, ils auraient déjà été surpris de voir un homme étranger dans leur bureau, alors un homme étranger ET de petite taille...
Après avoir vérifié que la petite famille de garagistes ne regardaient pas, Patty ouvrit un peu plus la porte pour pouvoir entrer et referma derrière elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 29/11/2012
Messages : 4087
DC : Arion, lord of atlantis
Localisations : Central City
Justice League
MessagePosté le: Jeu 19 Avr 2018 - 14:31
Toujours un peu surpris par la manière dont Atom passait au travers des téléphones à ligne fixe Barry sourit. Il était content de voir son vieil ami, surtout en ce moment. Puis Patty arrivait au même moment. Il vit dans le regard d'Atom et de Patty que tous les deux se connaissaient se qui allait sauver énormément de temps.


Bienvenue au Garage du KCPD Atom. Ici Wheeler et Reece s'occupent des voitures des policiers de Keystone et Central City. Si je t'ai demandé de venir ici, c'est pour Patty que tu connais déjà, je crois. Suis-nous.


Reece : Et Barry tu... euh... qui est-ce monsieur?

C'est mon ami Ray Palmer.


Reece : Mais il arrive d'où?

Oh... euh, il est arrivé tout à l'heure quand vous aviez la tête sous le capot de la voiture. Vous ne l'aviez pas remarqué.

Reece : non...

Malgré le fait que Reece semblait un peu confuse Barry ne dit rien de plus et passa devant elle suivit des autres. Parfois, il fallait mieux laisser les choses en suspens et non pas les expliquer plus, car on se nuisait soit même. Il salua et remercia Wheeler qui lui avait réellement la tête sous le capot d'une voiture. Il lui présenta Ray et Wheeler ne posa pas plus de question, probablement habitué aux folies lorsque Wally était présent.

Merci Wheeler, je te présente Ray Palmer, un ami. Il devrait venir aider Patty de temps en temps avec ton accord.

Wheeler : De Rien Mr. Allen. Bonjour Mr. Palmer, bienvenu dans mon humble garage.

Puis le trio se dirigea vers la salle arrière pour trouver la moto monté par Patty. Barry se recula alors un peu pour laisser Patty et Ray se rapprocher de l'engin.

Je vais laisser Patty t'expliquer se qu'elle fait ici et tu comprendras rapidement pourquoi je t'ai appelé.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 21/11/2015
Messages : 934
DC : Mister Miracle ; The Bat ; Fate ; Lex Luthor.
Localisations : Ivy Town


MessagePosté le: Jeu 19 Avr 2018 - 15:07
Ray vient d’arriver, de surfer douloureusement sur les ondes, et de prendre place dans le bureau – avant de retrouver une taille normale.
Il grimace, mais prend sur lui ; pour son ami.
Qui, étonnamment, ne répond pas de suite… du moins, pas assez vite, pour empêcher que quelqu’un n’ouvre la porte du bureau ; quelqu’un que le nouveau venu reconnaît immédiatement.


« Ho, Patty ! »

Un sourire sincère glisse sur ses lèvres, et efface les stigmates de douleur ; voir la jeune femme lui fait plaisir.
Si tous deux ont eu des débuts difficiles, une amitié sincère a commencé à se nouer entre le duo de scientifiques. Patty a aidé Palmer dans plusieurs affaires, et a même accepté de participer à son groupe informel, la TeamAtom ; en parallèle, lui a essayé de l’assister dans une enquête personnelle, malgré les douleurs et les pertes.
Ils s’apprécient, donc ; et l’ancien Atom est ravi de la découvrir ici… suite après ses craintes envers Barry, qui se réveille et sourit en le découvrant, puis reprend la parole.


« Hey, Barry. »

Le scientifique sourit, et se retourne vers le Bolide ; puis l’écoute.
Ce dernier l’informe qu’ils sont dans un garage, et présente Wheeler et Reece, techniciens spécialisés dans les véhicules officiels. Il hoche calmement la tête, puis suit la petite assemblée, notamment pour rencontrer les deux précités.
Silencieusement, il les salue, et laisse Flash faire sa propre présentation, en esquissant un sourire timide ; ce type de moment est toujours gênant, mais indispensable… surtout quand Barry se complique la vie, en ne révélant pas ses pouvoirs.
Au vu de la situation, Palmer le comprend ; mais ça aurait été plus simple de faire le lien avec Atom.


« Bonjour… Ray, enchanté. Joli garage. »

Il tourne sur lui-même et sourit, en espérant que son ton sympathique et son commentaire lui attireraient quelques douceurs ; et, surtout, que ce moment s’efface vite.
Heureusement, cette gêne disparaît quand Barry l’amène vers… une moto ; une moto qui semble en lien avec Patty.
Ray reste encore silencieux, mais fronce les sourcils. Un véhicule ? Mais qu’est-ce que ça a à voir avec lui ?


« Heu… okay. Mais comment je peux vous aider ? »

Il se tourne vers Patty, curieux… et un peu inquiet.
Barry aurait-il perdu l’esprit, pour l’appeler pour de la mécanique ? Est-ce que ses craintes seraient justifiées ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3185-atom-sa-petite-histoire-dans-la-gra
Inscription : 19/12/2017
Messages : 221
DC : Garfield Logan/Stéphanie Brown/Carter Hall
Situation : Essaie de survivre aux dangers attirés par les héros
Localisations : Central, Coast ou Ivy en général
Groupes : ARGUS
MessagePosté le: Dim 22 Avr 2018 - 22:37
-Bonjour, Ray.

Patty salua amicalement le nouvel ami qu'elle s'était fait depuis quelques mois. D'abord mis en lien à cause d'une enquête qui nécessitait les compétences de l'experte en analyses du sang, ils avaient finalement sympathisés et s'étaient mutuellement aidés autant que possibles dans d'autres affaires. D'une certaine manière, Patty était heureuse d'avoir deux personnes qu'elle appréciait et estimait beaucoup en tant que personnes et héros.

S'ensuivit ensuite un passage un peu gênant, mais nécessaire compte tenu de la situation. Reece et Wheeler, enfin surtout la fille, n'avaient pas l'air très convaincus des explications de Barry. Reece était persuadée de ne jamais avoir remarqué cet homme qui sortait du bureau. Mais comme son père, elle fini par retourner à ses occupations, non sans avoir jeté un dernier regard curieux à Ray. Au moins, l'homme ne paraissait pas méchant.

-Personne d'autre ne va sortir de ce bureau pendant que j'aurais la tête dans le capot ? Demanda-t-elle néanmoins.

-Reece, laisse-les tranquille voyons.

La situation aurait pu être plus simple si Barry ne tenait pas temps à garder son identité civile à l'écart du monde héroïque, mais puisque le speedster voulait qu'il en soit ainsi. Le trio parvint finalement dans la petite pièce à part où se trouvait la futur moto véloce. Aussitôt, Flash lui délégua la tâche d'expliquer à Atom les raisons de sa présence ici.
Et apparemment, si elle avait encore un peu de mal à voir le lien entre un scientifique spécialiste du Microvers et une moto, elle n'était pas la seule. Le pauvre Palmer avait l'air perdu. Avec un peu de chance, les explications de la criminologue l'aideront à voir un peu plus clair.

-Vous vous rappelez lors du combat contre le Penseur à Central City, eh bien à cause de cela et d'un précédent, j'ai développé un certain attrait envers la speedforce. J'ai donc décidé de construire, avec l'aide de Wheeler et Reece, une moto qui serait capable d'utiliser cette énergie. Bien sûr eux ne sont pas au courant du but final du projet. Seul Barry était au courant, jusqu'à présent.

Au courant oui, mais pas forcément d'accord, elle en avait pris note, et laissa le temps au Flash de préciser ceci si l'envie lui prenait.

-La moto est prête, mais pas totalement achevée. Et Barry a souhaité que vous nous aidiez à apporter les dernières touches. Si vous le voulez bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 29/11/2012
Messages : 4087
DC : Arion, lord of atlantis
Localisations : Central City
Justice League
MessagePosté le: Lun 23 Avr 2018 - 14:03
Barry regardait Ray et Patty parler mécanique. Il savait qu'il y avait un certain malaise, mais il ne savait pas comment aborder la chose sans amener ses problèmes à lui. Ce n’était pas une mince affaire, car tout ce qui se passait ici avait la possibilité de le mettre au grand jour et il refusait cela. Il refusait d'alourdir les autres avec un problème qui n'affectait que lui. Ils auraient probablement dit : Mais non on est tes amis on va t'aider, cependant c'était exactement ce que Flash voulait éviter. Il ne voulait pas que quelqu'un se mêle de ses affaires au risque d'être contaminé.

La moto n'est pas prête. dit sobrement Barry

Il avait raison. La motocyclette était certes une belle moto, mais aucun élément dans sa construction ne pourrait activer la speedforce et encore moins protéger l'engin d'un tel afflux d'énergie. C'était littéralement du suicide de rouler sur cet objet.

Si ton objectif est de faire passer la speedforce dans la moto, elle n'est pas prête. Premièrement tu as besoin d'un "paratonnerre" à speedforce ce que tu n'as pas. La speedforce ne viendra pas dans la moto comme ça. Ensuite, elle n'est absolument pas conçue pour des vitesses dépassant ses capacités initiales. À la seconde où tu tenteras de la poussé au-delà de la vitesse du fabricant, elle se brisera et tu mourras.


Barry s'avança vers l'établie de travail de Patty, il chercha des choses du regard, mais ne trouva rien de bien intéressant. Il cherchait toujours un moyen de parler de la speedforce de manière extérieure à lui-même. Puis sans le faire exprès, son esprit se mit à divaguer sur différentes options.

Il y a beaucoup de choses à faire encore. Dit-il sans se retourner, faisant toujours dos à ses interlocuteurs. Il faut créer un alliage plus puissant que celui des fusées. Je ne sais pas comment un objet inanimé réagira à la speedforce. Quand c'est un humain, l'aura de speedforce le protège lui et ses proche, mais c'est une aptitude que le corps tempère lui-même. Une moto ne pourra pas faire cela. Il faut donc qu'elle soit résistante. Ensuite, il faut clairement enlever tout composant inflammable, donc pas d'essence ou d'huile. Il faudra trouver autre chose. Il faut penser à une batterie de speedforce et à du matériau supraconducteur, sinon tout fondera.

Puis se tourna vers Ray qui avait la meilleure conception scientifique de tout le fonctionnement de ce qu'il venait de dire.

Il faut également trouver un moyen de créer ce genre d'aura artificiellement, sinon lorsqu'elle courra tout derrière elle se brisera. On doit protéger la moto, mais aussi ce qu'il y a autour. La speedforce est sauvage et puissante. Tous les gens qui ont voulu forcer son utilisation sont morts ou à Iron Height. Je ne sais pas comment créer ce genre d'aura, mais si quelqu'un peut conceptualiser ce genre ... d'abstraction. C'est toi Ray.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 21/11/2015
Messages : 934
DC : Mister Miracle ; The Bat ; Fate ; Lex Luthor.
Localisations : Ivy Town


MessagePosté le: Lun 23 Avr 2018 - 14:54
Ray ne dit rien, quand les deux techniciens ou spécialistes glissent quelques commentaires supplémentaires. Il a conscience de l’étrangeté de la situation, et aurait préféré que ça soit différent, mais… non ; ça n’est pas le cas.
Autant faire avec, donc. Et changer, au plus vite, de sujet dans les meilleures conditions.

Heureusement, Patty Spivot suit l’idée du scientifique, et enchaîne en commençant à donner des éléments de sa réponse sur sa présence ici ; il commence à comprendre, donc. Mais il n’est pas encore sûr de forcément apprécier ce qu’il entend, et ce que ça peut vouloir dire.


« Une moto capable d’utiliser la Force Véloce ? Sérieusement ? »

Palmer ouvre des yeux ronds, puis entrouvre les lèvres, avant de les refermer ; afin de former une grimace, qui a tout de la désapprobation.

« Mais… c’est complètement dangereux… »

Il croise les bras, clairement mal à l’aise avec l’idée.
Depuis le début, il a des doutes sur la Force Véloce – et la craint, plus qu’il n’envie les pouvoirs de Barry. La perspective de voir une Humaine, encore plus une amie comme Patty, jouer avec cela ne lui plaît guère ; elle le terrifie, littéralement.


« Et… et que voulez-vous que je fasse, en fait ? J’ai bricolé ma ceinture et des armures, sur les prototypes de Will Magnus, mais je suis essentiellement un Physicien… Chimiste, aussi, mais Mécano… »

Sa main bouge légèrement, pour effectuer le signe du malaise, ou de l’à-peu-près.
Il se tourne, ensuite, vers Barry qui prend la parole, et confirme sobrement que le véhicule n’est pas encore fonctionnel ; surprenant, pour un bavard comme lui. Surprenant, aussi, qu’il accepte que Patty soit mêlée à tout cela…

Il y a définitivement quelque chose de troublant, chez Flash, pense l’ancien Atom – et la suite du discours de son ami le confirme.
Barry évoque les manques techniques de la moto pour capter la Force Véloce, puis le manque de résistance du véhicule face à la puissance furieuse de la Force Véloce.
Il enchaîne en se dirigeant vers l’établi de Patty… et s’enfonce, ensuite, dans d’autres éléments, eux aussi surprenants et troublants, car ils menacent clairement la santé et la vie de Patty.


« Barry. »

Sa voix est lourde, froide.
Il n’aime pas cela. Il n’aime pas ce projet. Et il n’aime pas la façon d’être de son ami, encore moins quand il fait de lui la seule personne capable de mener ce projet.


« C’est une mauvaise idée… et tu le sais. Je suis désolé, Patty, mais c’est une mauvaise idée – et il le sait. »

Palmer soupire, puis secoue la tête.

« Qu’est-ce qui ne va pas, Barry ? Qu’est-ce que tu as ? »

Il se tourne, vers Patty puis la moto… puis il la voit ; il la voit vraiment.
Incomplète. Dangereuse. Pleine de manques et d’erreurs. Mais… déjà exceptionnelle ; déjà très avancée.
Et il comprend, alors. Elle ne cédera pas. Elle n’abandonnera pas.
Patty Spivot veut sa moto – et elle fera tout pour l’avoir ; même s’ils refusent de l’aider.


« Ha, bon sang. »

Ray soupire. C’est bien trop dangereux ; et Barry n’est pas normal.
Mais il ne peut la laisser faire seule.


« Il… ha, bon sang. »

Il s’approche, et laisse ses mains glisser sur la carcasse.
Avant de secouer, encore, la tête ; puis de reprendre, la voix basse, les épaules voutées.
Vaincu.


« L’étoile naine blanche. »

Palmer relève des yeux usés vers ses deux amis.

« La matière qui est à l’origine de mes ceintures… elle permet, en changeant de taille, de créer une aura de protection. L’effet ne dure que durant la transformation, mais en usant de la Force Véloce, il doit… il pourrait être possible de rendre cette aura constante ; du moment, de lier cette aura à la Force Véloce, et pas au changement de taille.
A pleine vitesse, la masse change autant que la taille – au fond, l’aura est liée au changement de masse, donc en théorie, c’est possible.
Quant au matériau supraconducteur et résistant… bon sang, Barry, t’es vraiment à la ramasse. »


Le scientifique sort son smartphone, une exclusivité Kord Industries pour l’Université d’Ivy Town. Il pianote deux minutes dessus, avant de tourner l’écran vers eux.

« Ceci devrait faire l’affaire, non ? »

Une image apparaît – celle d’un vaisseau ; celui de Superman, réalisé en matériau kryptonien si puissant que ses caractéristiques sont encore méconnues… mais certaines sont déjà claires ; et devraient, clairement, lever les difficultés de la moto.
S’ils parviennent à mettre la main dessus !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3185-atom-sa-petite-histoire-dans-la-gra
Inscription : 19/12/2017
Messages : 221
DC : Garfield Logan/Stéphanie Brown/Carter Hall
Situation : Essaie de survivre aux dangers attirés par les héros
Localisations : Central, Coast ou Ivy en général
Groupes : ARGUS
MessagePosté le: Mar 24 Avr 2018 - 15:10
La moto n'était pas prête comme le disait si bien Barry. Du moins pas prête pour rouler à l'aide de la speedforce, Patty en était consciente. L'engin qu'elle avait créé était juste bon à rouler à vitesse normale voir peut-être la dépasser mais pas de beaucoup. Après que Ray ai répondu aux explications de Patty, confirmant pour de bon qu'il était aussi perdu qu'elle quant à sa présence ici, elle écouta les explications de Barry. Le speedster pointait du doigt beaucoup de défauts hélas bien réels. Et elle ne pouvait malheureusement pas lui donner tort puisqu'il s'y connaissait mieux qu'elle, la raison pour laquelle il était ici d'ailleurs.

-J'ai déjà pensé à retirer l'essence et l'huile du véhicule.

Mais la suite n'était guère brillante, et le discours de Flash était tout sauf rassurant. A l'entendre, ils filaient droit vers une catastrophe monumentale. Et quelque chose non plus n'allait pas dans son comportement. Il n'était pas comme d'habitude, vraiment pas. Et Ray aussi s'en rendait compte puisqu'il questionnait Barry d'un air inquiet. Et Patty commençait elle aussi à penser que c'était une mauvaise idée tout cela.
Ou du moins, c'était une mauvaise idée de vouloir y mêler un speedster qui avait des problèmes.
Parce qu'il aurait beau le nier, Barry n'était pas dans son état normal, et ce n'était dû seulement aux différents soucis qu'il a pu rencontrer auparavant.

Donc, elle devait dire que finalement elle changeait d'avis et abandonnait l'idée ? Non, aucun d'eux ne la croirait et ils auraient parfaitement raison de le faire. Patty était prête à les laisser se mettre à l'écart, mais pas à abandonner son projet, malheureusement. Et la criminologue n'était pas le genre de personne qui reculait face au danger. Même s'il fallait bien l'avouer, ce danger là naissait peut-être bien plus de l'égoïsme que d'autre chose.

-Merci, à vous deux.
Fit-elle lorsque Ray fini par accepter, ou plutôt capituler.

Ils passèrent ensuite à la résolution des divers problèmes que Barry avait mentionné, surtout le problème de trouver un matériau suffisamment solide pour résister à la speedforce. Patty fronça les sourcils alors que Ray évoquait la possibilité de se servir de l'un des éléments présents sur le vaisseau de Superman.

-Si nous pouvions nous procurer ces matériaux, cela aiderait grandement. Mais j'imagine qu'ils ne sont pas facile d'accès.


Ce serait trop facile sinon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 29/11/2012
Messages : 4087
DC : Arion, lord of atlantis
Localisations : Central City
Justice League
MessagePosté le: Mar 24 Avr 2018 - 16:00
Ray sent le malaise de Flash qui n'est toujours pas enchanté de ce projet, mais commence à le voir se former. Regardant l'image de Atom sur son smartphone, il regarde la moto, puis se saisit d'une batterie qu'il y avait sur l'établie. Il la fait sauter dans sa main tout en gardant l’accent sur celle-ci. Il ne répondit pas aux questions sur son sentiment de la part d'Atom, mais le fait de travailler sur la speedforce pure et de manière beaucoup plus noble que sa nouvelle speedforce semblait le réjouir.

Si on arrive à transformer le métal kryptonien pour en faire une batterie en plus d'une armure pour l'engin, je crois que j'ai une idée pour forcer la speedforce à l'intérieur.

Le concept se mettait en place dans sa tête. Il regardait successivement la batterie et le métal kryptonien sur le téléphone en terminant sur la ceinture d'Atom qui allait donner la dernière pièce du puzzle.

Dans la speedforce, il existe le point de la grande constance. C'est un principe physique qui existe également dans la physique quantique actuelle. Celle que la vitesse de la lumière est l'ultime vitesse. Même si cela reste théorique ici, dans la speedforce c'est une absolue. Si on dépasse la vitesse de la lumière, on ouvre une porte de la speedforce. La plupart des speedsters s'y engouffrent et comme la vitesse disparaît la porte se referme. Un peu comme un trou noir vers la dimension véloce. Si on arrive à créer ce phénomène en microversion dans la batterie on devrait être en mesure d'alimenter le réservoir en speedforce.

Puis il sortit lui-même son téléphone intelligent qui n'avait rien à voir avec la téléphonie futuriste de Atom. Cependant, il allait être adéquat pour cette aventure.

L'expérience OPERA de septembre 2011, que Atom serait beaucoup plus à même de nous décrire, semble avoir prouvé que des neutrinos peuvent voyager à une vitesse supraluminique, soit 7.4km/s au-dessus de la vitesse de la lumière. Si, c'est exact et si Atom peut reproduire ce phénomène et le miniaturiser dans la batterie kryptonienne, théoriquement... je dis bien théoriquement, la speedforce devrait ouvrir un canal. Soit le canal reste ouvert et te fournis en speedforce.... Soit la moto sera aspirée dans la speedforce, avec son conducteur.


Patty je sais que tu ne te préoccupes que modérément de notre avis sur le sujet, mais je tiens à supporter encore une fois les propos d'Atom. Tout ceci est très théorique et on ne sait pas réellement ce que peuvent être les conséquences, tu pourrais très bien te retrouver prisonnière de la speedforce ou pire encore. Tu es certaine de vouloir aller de l’avant?



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 21/11/2015
Messages : 934
DC : Mister Miracle ; The Bat ; Fate ; Lex Luthor.
Localisations : Ivy Town


MessagePosté le: Mer 25 Avr 2018 - 9:29
Ray fixe Patty et Barry ; clairement mal à l’aise.
Quelque chose cloche chez son ami, et l’idée de la jeune femme est dangereuse… mais il sait très bien qu’elle s’acharnera, donc autant l’aider ; pour limiter la casse.
Il opine, calmement, de la tête quand elle confirme avoir songé à retirer l’essence et l’huile du véhicule – bonne initiative. Si elle confirme, aussi, par son langage corporel le fait qu’elle n’abandonnera pas, malgré leurs avis défavorables, Palmer capte aussi le trouble et l’inquiétude qui l’habitent vis-à-vis de Barry ; elle a capté, elle aussi, donc.

Bien, pense-t-il.
Peut-être que, à deux, ils pourront faire quelque chose… après avoir réglé le problème de cet engin de mort potentielle.


« Hrm. »

Le scientifique grogne, quand Barry encaisse ses questions et peurs – et choisit de ne pas y répondre, arborant une expression froide et si déplacée, chez lui.
L’analyste de la police de Central City enchaîne, encore sur la moto, et semble devenir presque plus… joyeux, en changeant ainsi de sujet ; surprenant. Et troublant, surtout.

Allen continue, donc, et exprime ses théories à haute voix, comme bien souvent.
Ray le suit.
Les bras croisés, calme, il laisse son esprit remonter la piste des éléments évoqués par Barry – et comprend, encore, combien son ami est brillant.
Puis, après que son camarade ait terminé, pousse un profond soupir.


« Tu sais très bien ce qu’elle va répondre… elle veut le faire. Et je crois que, quand Patricia Spivot veut quelque chose, même l’Anti-Monitor ne pourrait l’empêcher d’agir. »

Il secoue la tête, blasé par son impuissance… mais son visage change alors, devient concentré et déterminé ; sur l’enjeu scientifique.

« OPERA veut dire Oscillation Projection with Emulsion-tRacking Apparatus… elle a été réalisée par le CERN de Genève, qui a utilisé un faisceau de neutrinos muoniques à haute intensité et à haute énergie du SPS, pour le diriger vers un détecteur en Italie. Ça a commencé en 2006, mais en 2011, ils ont réussi à… mesurer un dépassement de la vitesse de la lumière ; ce qui était, en théorie, impossible.
Cela implique que les neutrinos peuvent être plus rapides que la vitesse de la lumière. Cela implique que les éléments microscopiques peuvent s’affranchir des limites des éléments de notre taille et connaissance. Cela implique que, en rapetissant, on peut… on peut accéder à la Force Véloce. »


Ray passe la main dans ses cheveux.
Sa voix est rapide, excitée ; il raisonne à haute voix, lui aussi. Et l’enjeu scientifique l’excite, même s’il craint toujours pour ses proches.


« Cependant, Patty, vous ne devez pas rapetisser – mais avoir les caractéristiques d’un élément qui rapetisse ; d’où l’étoile naine blanche, qui m’offre mes pouvoirs mais doit permettre de faire croire à l’Univers que vous rapetissez. L’aura dégagée changera les Lois de la Physique pour vous, mais vous protégera aussi ; en théorie.
Maintenant, la question est de savoir comment, après avoir accéder à la Force Véloce, la conserver, et ne pas plonger dedans. J’ai une idée. »


Palmer pianote sur son téléphone futuriste, puis fait apparaître un hologramme, issu de l’appareil, dans la pièce, qui illustre ses paroles…
… en montrant la Force Véloce et un Trou Noir.

« Tu parlais de Trou Noir, avant ; bien vu. Les Trous Noirs sont encore obscurs, mais ils demeurent, littéralement, des percées dans l’Univers, où la Physique est différente et qui permet de voyager ailleurs… mais toutes les Lois n’y sont pas différentes ; une demeure, la plus forte, la plus intense. »

Il se tourne vers ses camarades, en esquissant un petit sourire.

« La gravité. La gravité demeure une constante dans les Trous Noirs, et l’étoile naine blanche contrôle la gravité, indirectement, en manipulant la masse.
Résumons.
Pour la moto, il faut ouvrir un portail vers la Force Véloce, qui sera possible en utilisant l’étoile naine blanche : celle-ci doit faire croire que Patty rapetisse, alors que non ; et l’aura ainsi enclenchée protégera Patty. Soit, Patty est alors dans la Force Véloce.
Problème : il faut que la moto soit chargée de Force Véloce. Solution : matériau conducteur et puissant, donc matériel Kryptonien. Tu m’expliqueras, après, comment tu comptes voler la Forteresse de Solitude, Barry.
Problème numéro deux : en accédant à la Force Véloce, Patty peut s’y perdre. Solution : user de la gravité, donc manipuler l’étoile naine blanche.
En résumé… en résumé, il faut voler quelque chose à Superman, qui a disparu, et transformer une de mes ceintures pour qu’elle ne rapetisse pas mais donne l’illusion de rapetisser, en gardant ses propriétés, puis qui active directement une masse plus forte, pour que Patty demeure ancrée dans notre Réalité. »


Palmer soupire, un peu usé par son discours rapide, puis déconnecte l’hologramme, avant de placer ses mains derrière sa nuque.

« Okay… vous n’aviez pas une autre idée, moins compliquée ? Genre formaliser un système de téléportation entre deux systèmes solaires ? Non, ça serait plus simple, quand même… »

Un petit sourire glisse sur son visage, alors qu’il hausse les épaules.
Quelle folie.
Mais quel superbe défi.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3185-atom-sa-petite-histoire-dans-la-gra
Inscription : 19/12/2017
Messages : 221
DC : Garfield Logan/Stéphanie Brown/Carter Hall
Situation : Essaie de survivre aux dangers attirés par les héros
Localisations : Central, Coast ou Ivy en général
Groupes : ARGUS
MessagePosté le: Mer 25 Avr 2018 - 21:41
Est-ce parce qu'il trouvait un intérêt dans cette histoire ou parce qu'il voulait à tout prix continuer de cacher ce qui n'allait pas, mais Barry tenait absolument à éluder toute question concernant son état. Quitte à se concentrer sur un projet dangereux, à la limite de la folie... Non qui était de la folie pure même. Patty s'en rendait compte et fut une nouvelle fois tentée de vouloir mettre fin à son projet et de ne plus y repenser à l'avenir.
Flash lui laissa d'ailleurs une opportunité de se rétracter après son long discours explicatif sur la speedforce, et franchement il y avait de quoi... D'après ce qu'elle avait compris dans le flot de paroles du speedster, utiliser ainsi la speedforce risquait de l'amener à frôler la vitesse de la lumière et peut-être même à la dépasser. Ce qui engendrerait l'aspiration de la moto dans la Force Véloce. Un danger suffisamment sérieux pour être pris en compte.

-Je vous écoute Barry, je pense que nous pourrions essayer de faire des tests sur la moto si nous parvenons à lui fournir ce dont elle a besoin. Il doit y avoir moyen d'utiliser une sorte de robot qui pourrait la faire fonctionner. Ainsi nous verrions si les précautions marchent ou si la moto se fait aspirer.

Elle passa son regard de l'un à l'autre des deux héros voir ce qu'ils en pensaient. Puis elle n'avait pas pu s'empêcher de sourire lorsque Ray avait affirmé que rien ne pourrait l'arrêter si elle voulait quelque chose, pas même un Anti-Monitor, même si elle ignorait de quoi il s'agissait exactement. Il lui semblait avoir lu ce nom sur l'un des fichiers de l'ARGUS.

-Je dois vous corriger sur un point Ray, il y a tout de même choses capable de faire plier ma volonté.

Puis, elle écouta les longues et intéressantes explications de Palmer sur le projet OPERA qui leur offrait une possibilité quant à l'aboutissement du projet. La ceinture d'Atom liée qui changement de la taille et de la masse serait également une porte d'entrée vers la Force Véloce tant que l'on pouvait créer quelque chose capable de la contenir. Le métal kryptonien en l’occurrence, qui ne se trouvait que sur un seul endroit sur Terre à sa connaissance. Dans la forteresse de la solitude.

-Relier deux systèmes solaires, c'est le prochain objectif.

Si Ray ou Barry avaient l'idée de la croire sur parole, son sourire malicieux qui tranchait avec le ton sérieux qu'elle avait employé devrait suffire à leur montrer qu'elle plaisantait. Elle n'envisageait pas sérieusement cela, heureusement pour eux. Et pour le reste de la planète voir du système solaire. Puis, elle repris sur un ton plus sérieux.

-Donc, il nous faudrait peut-être commencer par récupérer ce qui sera le plus difficile à avoir. Le métal kryptonien. Et j'imagine que la Forteresse de la Solitude est vraiment le seul endroit où il y en a. Et qu'il y a de nombreuses sécurités là-bas.

Une vraie partie de plaisir quoi.
Notez que si les choses s'avéraient trop dangereuses, cela pourrait convaincre la jeune femme de finalement reculer. Elle n'était pas folle au point d'envoyer ses amis se faire tuer pour une moto. Même une future moto super-rapide.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 29/11/2012
Messages : 4087
DC : Arion, lord of atlantis
Localisations : Central City
Justice League
MessagePosté le: Mar 1 Mai 2018 - 14:08
Barry réfléchit à la suggestion de Patty d'un "robot" qui manierait cette machine pour faire des tests. Il éluda rapidement cette possibilité par contre, en venant à une conclusion simple. La speedforce allait nécessiter des mesures instinctives. C'était toujours le cas et ce peut importe le speedster. Il pensa notamment aux speedmetals ces robots du futur qui manipulait la speedforce, bien qu'utiliser encore dans certains "temps", Barry savait qu'inévitablement c'était un échec annoncé et que même l'utilisation ne serait-ce qu'une fois de la speedforce par un robot pouvait créer de grave problème. Surtout à cette période qu'il considérait comme la genèse de la speedforce.

Nous reparlerons des "tests" plus tard. De toute façon, il n'y a rien à tester pour l'instant.

Travailler sur ce projet occupait l'esprit de Barry et l'amenait à réfléchir sur le fondement même de la speedforce ce qui était une très bonne chose. Surtout dans le moment ou plus que jamais, il avait besoin d'une bonne compréhension de la force véloce. Il regarda Patty et Ray, puis la moto. Il marcha vers un tableau non loin et pris la craie.

1. Métal Kryptonien
2. Opération Opéra
3. Miniaturisation et contenance dans une batterie de speedforce de la constance.
4. Test routier.

C'était les 4 grands axes de ce projet et bien que tout ceci était de la folie pure, Barry dans son état étrange y trouvait son compte et son intérêt.

Okay, Ray tu sais ou trouver ce métal? Et s'il vous plaît, ne dit pas la forteresse de solitude.

L'endroit ou il avait le moins envie était une forteresse kryptonienne glacé ou tout avait un dispositif de protection d'une technologie avancé, avec ses nouveaux pouvoirs instables, dieu seul savait se qu'il pourrait déclencher.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 21/11/2015
Messages : 934
DC : Mister Miracle ; The Bat ; Fate ; Lex Luthor.
Localisations : Ivy Town


MessagePosté le: Mer 2 Mai 2018 - 9:46
Barry et Ray ont cédé.
Sur l’insistance de Patty, au moins tacite, ils ont accepté de raisonner, de réfléchir et d’envisager même la création d’une moto pouvant contrôler la Force Véloce – même s’ils craignent, réellement, les conséquences sur la jeune femme, et même le monde.

Après un long discours, formulant quelques questions mais fournissant de nombreuses réponses, Palmer s’est tu… fatigué par l’effort, et attendant désormais les réactions des autres ; mais, surtout, de Barry, dont l’état ne cesse de lui sembler inquiétant.

C’est pourtant Patty qui reprend la parole en première, en évoquant des idées de tests pour rassurer les deux scientifiques ; l’idée est alléchante, au moins pour éviter un drame initial.
Elle enchaîne avec quelques sourires et réflexions, permettant de faire légèrement retomber la pression ; son charme opère, toujours. Et les deux Héros sont définitivement bien faibles, face à une jolie femme sympathique et intéressée par la science.
Cependant, le sérieux reprend quand elle évoque la Forteresse de Solitude, qui rend l’ancien Atom sérieux – bien plus que sa plaisanterie sur la téléportation inter-universelle, qui lui semble soudain bien plus simple que d’aller au pays du grand froid.

Mais alors que Ray se prépare à répondre, Barry prend le relais – et évacue, rapidement, l’idée du test, avec une brutalité sociale qui ne lui correspond guère.
Palmer fronce les sourcils, gêné, mais le laisse continuer, alors que l’officier de police s’empare d’une craie et d’un tableau, pour rédiger une sorte de liste de courses… de choses à faire, un pense-bête géant.

Après quelques instants, Allen termine et se tourne vers son camarade, en espérant voire même en exigeant une autre solution que celle évoquée jusque-là, et reprise par Patty.
Pour la beauté du geste, Palmer réfléchit et tente de trouver une autre solution – mais finit par secouer la tête, et hausser les épaules en répliquant lentement.


« Tu sais bien que non. »

Il soupire, et enchaîne.

« Superman a conservé son vaisseau là-bas, et a également récupéré les éléments issus des attaques de Zod ou d’autres Kryptoniens. Il y a bien Supergirl, arrivée avec un autre vaisseau, mais elle a sûrement laissé le sien dans la Forteresse… ou pas. »

Le scientifique se frotte légèrement le menton, pour accompagner sa réflexion.

« Cependant, Supergirl est moins sur Terre, et quelques rumeurs font état d’un lien avec les Red Lanterns… ce qui ne donne guère envie ; surtout que j’ai perdu les pouvoirs Indigo.
En soi, il n’y a que deux solutions. »


Il compte sur ses doigts, en alternant son regard sur Patty et Barry.

« Soit on retrouve Supergirl et on tente d’avoir son vaisseau, soit on tente de rentrer dans la Forteresse de Superman en son absence. La première solution permettrait une avancée potentiellement plus rapide, mais sans certitude ; la seconde solution a l’avantage de la certitude de la présence du matériau, mais pénétrer dans ce bâtiment, même avec nos accréditations de Justice League, sera complexe. »

Il se passe, doucement, la main dans les cheveux, en grimaçant.

« A mon sens, il n’y a qu’une voie… et elle implique de s’habiller chaudement. »

Et cela permettrait, aussi, aux scanners de la Forteresse d’analyser Barry, et à Ray d’en apprendre plus sur l’état de son ami…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3185-atom-sa-petite-histoire-dans-la-gra
Inscription : 19/12/2017
Messages : 221
DC : Garfield Logan/Stéphanie Brown/Carter Hall
Situation : Essaie de survivre aux dangers attirés par les héros
Localisations : Central, Coast ou Ivy en général
Groupes : ARGUS
MessagePosté le: Jeu 3 Mai 2018 - 19:17
La discussion se poursuivait dans le garage de la police de Keystone. Redevenu moins bavard et plus prompt à se débarrasser des sujets qui ne l'intéressaient pas, Barry avait récapitulé les quatre grands points qu'ils avaient soulevés. Avant de demander à Ray s'il ne connaissait pas un autre endroit où trouver du métal Kryptonien. Krypton ayant été détruite, Patty quant à elle ne voyait malheureusement aucun autre endroit sur Terre que la Forteresse de la Solitude. Hors, elle voyait bien que cette perspective ne plaisait pas du tout au Flash. Et l'attitude de son ami ne plaisait pas à Patty, même si elle comprenait à ses craintes.
On parlait de la Forteresse de la Solitude de Superman, et tout le monde savait qu'il s'agissait sans doute de l'un des endroits les mieux gardés de la planète.

-Il y a toujours Supergirl...

Mais l'hypothèse a vite été balayée par Ray qui met en évidence le fait que la cousine de Superman ne se trouvaient plsu tellement sur Terre ces derniers temps et auraient des liens avec les Red Lanterns, un groupe de Lantern animés par la Rage. Si ces rumeurs étaient vraies, ce n'était pas dit que la rencontrer elle soit plus aisé que de se rendre dans la Forteresse de la Solitude. Et du côté des autres supers-héros proches de Superman...

-Aucun des autres héros en lien avec Superman auxquels je pourrais penser n'est venu à bord d'un vaisseau kryptonien... A moins que qu'on ne trouve une autre technologie extraterrestre qui pourrait répondre à nos attentes...

Patty prit un moment pour réfléchir encore un peu à la situation. Mais elle avait beau se creuser la cervelle, elle ne voyait rien qui pourrait convenir pour le moment. Y avait-il vraiment une autre technologie sur Terre ou dans un coin de l'univers suffisamment avancée pour réussir à supporter la Force Véloce sans se détériorer et voler en morceaux ? Si oui, personne n'en avait connaissance et l'héritage de Krypton restait la meilleure option.

-Hum... Je suis désolée Barry, mais je ne vois vraiment pas de solutions, et courir derrière Supergirl potentiellement Red Lantern serait risqué, et même sans cela aucun de nous ne peut aller dans l'espace. Mais, si cela devient trop dangereux, nous pourrons toujours songer à nous retirer.

Oui, ça lui arrivait contrairement à ce que tout le monde ici avait l'air de croire, de prendre acte des avis des autres de temps en temps. Surtout quand les personnes avec elle risquaient leur vie. Une moto super-rapide n'était pas un enjeu suffisamment important.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 29/11/2012
Messages : 4087
DC : Arion, lord of atlantis
Localisations : Central City
Justice League
MessagePosté le: Mar 8 Mai 2018 - 14:05


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessagePosté le:
Revenir en haut Aller en bas
 

The speed motorbike [Flash et Atom]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [ZOOM] Flash Family et Speed Force
» premier test en high speed
» premier essai en high speed
» Flash cobra pour OM-D / GH3
» [New] Outils O.S Speed

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: La Terre :: Central City :: Keystone City-