Mystery In Space [Jessica Cruz]

Inscription : 21/11/2015
Messages : 808
DC : Mister Miracle ; The Bat ; Sportsmaster ; Fate.
Localisations : Ivy Town


MessagePosté le: Mer 18 Avr 2018 - 8:47
Ivy Town.
Quelques semaines après la terrible attaque de Chronos sur la ville. Quelques jours après la folle aventure de Patty Spivot et de Ray Palmer. Et quelques jours, aussi, après la première réunion de la Team-Atom, et les difficultés associées.

La journée est belle.
Le Printemps débute, les plantes bourgeonnent, le moral remonte, les jours s’allongent, et les gens sont plus agréables ; le Printemps débute, et le Soleil se fait plus présent.
Permettant, ainsi, aux bâtiments d’être régulièrement baignés de douce chaleur…

… dont celui de Ray Palmer, qui a récemment acquis le bâtiment et est donc devenu propriétaire, autant que bailleur pour les quelques locataires qui partent les étages.

Si la jeune Gypsy a élu domicile sur le toit, lui dispose des deux derniers étages – mais pas pour lui seul ; plus, pour lui seul.
Depuis quelques mois, le scientifique partage son appartement et son repaire avec Jessica Cruz, la Green Lantern de la Terre. Qui n’est plus sa partenaire et colocataire… mais bien plus, désormais ; réellement, bien plus.

Malgré leurs difficultés personnelles, nombreuses du fait de leurs passifs compliqués, tous deux ont commencé une… vie commune, après que Ray soit revenu de l’hôpital, et qu’ils se soient expliqués suite à son souhait de laisser le titre d’Atom à Ryan Choi ; les choses se font, donc.
Le quotidien s’installe – mais il est clair que leurs existences ne leur laisseront jamais le temps de s’y faire.


« Green Lantern 2814-6, une mission sollicite ton expertise. »

La journée est belle – mais jeune, encore. Ray venait de terminer de presser des oranges sanguines pour Jessica, et venait de lui apporter à table quand une voix étrange s’est fait entendre, avant qu’une image n’apparaisse…
… celle de Ganthet, un des Gardiens de l’Univers.

« Le secteur 2814 t’a été affecté, mais un autre système est en demande d’aide. Le secteur 2682 souffre de troubles, et les Green Lantern Isamot Kol et Vath Sarn doivent gérer une émeute massive sur Thanagar ; or, la planète Rann a sollicité l’appui du Green Lantern Corps. »

A mesure qu’il parle, l’hologramme change…
… pour montrer quelques images de la planète évoquée.

« La planète Rann a récemment subi des difficultés face à un Shaggy-Man, demandant l’intervention du Prince Gavynn de Throneworld et d’un Néo-Dieu. Le protecteur de Rann, le Terrien Adam Strange, semble avoir disparu, et son épouse a décidé de demander de l’aide – un événement rare, au vu de sa position dirigeante.
Au regard des liens entre les Terriens et Rann, nous considérons que tu es la plus apte à remplir cette mission. Ton anneau reçoit les données dont nous avons connaissance, ainsi que ton plan de vol. Nous exigeons un rapport dès ton arrivée, puis toutes les deux heures.
Bonne chance, Green Lantern 2814-6. »


La communication se coupe, alors – sans laisser à Jessica le temps de répliquer.
Un silence tendu s’impose, ensuite ; un tel contact ne doit rien avoir d’agréable.
Cependant, avant que la jeune femme ne puisse se reprendre, elle entend quelque chose – et entrevoit rapidement une silhouette, dans le coin de son champ de vision.


« Je connais Rann, jolie planète, surtout au Printemps. Alanna, sa dirigeante, est une femme exceptionnelle, mais avec un caractère impossible. Si elle doit appeler à l’aide, c’est que ça doit être grave. »

Jessica peut alors découvrir Ray qui s’avance – pleinement habillé, et vêtu de son nouveau look d’intervention, prêt à bondir dans l’aventure.
Lentement, il cale son épaule contre un mur et croise les bras… pour lancer un regard déterminé, mais aussi avec autant de charme que possible, vers elle.


« Hey. Adam est mon ami, et il lui est arrivé quelque chose… mais, surtout, je ne te laisserais pas partir seule là-haut. Non pas que j’ai pas confiance – je sais que tu vas assurer, car tu assures toujours ; mais on s’est promis un truc, Jess’.
Ensemble. Pour tout.
Et il est hors de question que je te laisse partir sans moi… surtout quand Rann est aussi belle au Printemps. »


C’est faux – ou, en tout cas, pas entièrement vrai.
Palmer s’inquiète, il a peur de ce qu’elle peut trouver et il veut l’aider ; l’aider, pas la protéger. Il considère qu’ils sont sur un pied d’égalité, mais refuse de la laisser courir les folies quand il peut être là.
Il lui adresse un clin d’œil, en s’avançant vers elle, et en levant sa main – pour signifier clairement sa proposition.


« Tu m’emmènes, luciole ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3185-atom-sa-petite-histoire-dans-la-gra
Inscription : 20/11/2017
Messages : 78
DC : Wonder Woman ; Red Hood
Localisations : Secteur 2814
New Titans
MessagePosté le: Jeu 19 Avr 2018 - 18:42

Mystery in spaceRay PalmerC’était une belle journée. Une journée à laquelle Jessica pourrait s’habituer et dont elle pourrait faire la norme pour un quotidien bien moins… mouvementé. Malgré les doutes, les peurs et le danger, elle s’était prise à la vie de Green Lantern, et elle commençait à peine à réaliser combien elle était devenue dépendante à la montée d’adrénaline qui venait avec chaque nouvelle mission. Elle s’acceptait, petit à petit. Le chemin était long et fastidieux, mais elle n’était pas seule – elle n’était plus seule. C’était la raison principale de son plaisir à peine dissimulé de voir une nouvelle journée aux accents calmes et paisibles commencer. Après les remous de ces derniers jours, après tout ce qui leur était arrivé à elle, à Ray et elle, mais surtout à Ray, elle n’était pas contre une petite pause dans la vie de superhéros. Surtout quand la petite pause en question impliquait un petit déjeuner préparé par Ray lui-même.

Elle était donc assise sur le canapé, les jambes repliées sous elle et le journal d’Ivy Town sur ses genoux. Si elle avait commencé sa matinée en lisant les nouvelles, elle était, à cet instant, bien loin de la rubrique des faits divers. Les yeux perdus dans le vide et un petit sourire aux lèvres, elle se demandait vaguement si Ray accepterait d’aller se balader au parc un peu plus tard. C’était encore surréaliste pour elle, de s’imaginer marcher main dans la main avec lui, et elle avait l’impression qu’elle ne se laisserait jamais de l’étincelle qu’il provoquait le long de sa colonne vertébrale lorsqu’il se rapprochait d’elle dans la rue.

C’était vraiment une journée digne d’un quotidien qu’il ne lui déplairait pas de vivre.
Sauf qu’elle n’était pas vraiment le genre de personne à avoir un quotidien calme et paisible.

La voix du Gardien la sortit brusquement de ses songes, et les mots de ce dernier, rapportés par l’anneau, brisèrent toute sensation de paix. Jessica referma doucement le journal alors qu’elle levait les yeux vers l’image projetée par son anneau et suivait le discours de Ganthet. Elle fronça légèrement les sourcils quand le visage de ce dernier s’effaça pour laisser place à l’horizon extraordinaire d’une planète à laquelle elle n’avait jamais eu à faire. Si elle s’était habituée à la norme toujours très différente de chaque planète, il lui fallait toujours un petit instant (d’émerveillement, plus que de peur) à chaque fois qu’elle faisait face à une nouvelle civilisation. Et Rann, qui n’était pas dans son secteur, ne dérogea pas à la règle. Mais Jessica contint son excitation de découvrir une nouvelle planète face aux sérieux des informations que le Gardien lui transmettait, de sa voix froide et détachée.

Elle n’eut, évidemment, pas le temps de répondre quoi que ce soit. Ganthet était un Gardien comme un autre, ce qui voulait dire qu’il était fidèle aux habitudes de ces derniers. Jessica n’avait jamais été à l’aise avec eux, et elle savait que Simon ne l’était pas non plus. C’était quand même extraordinaire la façon dont ils avaient réussi à reproduire avec perfection le dédain face auquel Jessica et Simon devaient parfois faire face sur Terre. Les Gardiens vivaient à l’autre bout de l’univers, et n’avaient pas vraiment la même couleur de peau que la bourgeoisie américaine, mais ça ne les empêchait pas de se conduire comme les parfaits petits racistes qui avaient pu croiser le chemin de Jessica. Vraiment, quel talent.

Un mouvement sur le côté la ramena au présent, et elle se retourna, s’attendant à voir Ray avec le jus d’orange qu’il lui avait promis dans les mains, mais s’il s’agissait bien là du scientifique, il était loin d’être armé d’un jus d’orange. Jessica le détailla du regard un bref instant, surprise, avant qu’il ne prenne la parole. Et il n’eut pas besoin de dire grand-chose pour qu’elle comprenne. Amusée, elle se releva à son tour alors que son costume recouvrait son corps.

« Tu n’as pas besoin d’argumenter avec moi, Ray, » lança-t-elle d’un ton un peu taquin. « J’avais prévu une petite balade dans le parc un peu plus tard, mais j’imagine que c’est tout aussi bien, non ? »

Son regard se fit un peu plus intense alors qu’elle se tournait complètement vers Ray pour attraper la main qu’il avait tendu vers elle. Elle referma ses doigts sur les siens et l’attira doucement vers elle.

« Je t’amène, » souffla-t-elle doucement. « Mais pas de bêtises, okay ? Je t’amène, et te ramène. On part et on rentre tous les deux. »

Elle continua à le rapprocher de lui jusqu’à ce qu’elle soit contre lui. Son regard perdit un peu de son intensité alors qu’elle lui esquissa un petit sourire malicieux, le regard pétillant.

« J’aime beaucoup cette nouvelle tenue. »

Puis elle passa un bras autour de sa taille et laissa le plan de vol téléchargé par son anneau lui montrer le chemin.


© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 21/11/2015
Messages : 808
DC : Mister Miracle ; The Bat ; Sportsmaster ; Fate.
Localisations : Ivy Town


MessagePosté le: Ven 20 Avr 2018 - 9:28
Evidemment, l’apparition surprise d’une image d’un Gardien de l’Univers donnant une mission impromptue à Jessica a gâché la journée idyllique qui semblait pouvoir s’ouvrir pour eux.
En effet, Ray et elle s’étaient éveillés quasiment ensemble, et lui avait imposé à la jeune femme de ne rien faire, de lui laisser gérer le petit-déjeuner ; et il était parvenu à la convaincre, à la forcer à patienter sur le canapé, et à se réveiller lentement.
Alors qu’il finalisait les pancakes, le plat préféré à cette heure de la journée de la Green Lantern, et préparait à amener les jus pressés, Ganthet est apparu… et la discussion, ou plutôt le monologue s’est enclenché.

Après ces quelques minutes troublantes, Jessica se reprend et se tourne – pour découvrir, évidemment, un Ray déjà prêt ; à l’action.
Cependant, s’il lui livre un discours bien senti pour la convaincre de le laisser l’accompagner… ce dernier se rend compte de l’inutilité du geste, alors qu’elle commence sa réponse en adoptant immédiatement son costume, par simple ordre mental.
Quel formidable pouvoir, pense-t-il. Et quelle formidable femme, surtout.


« Ha… dommage, je pensais pouvoir mener une petite joute verbale avec ma Chevalière d’Emeraude favorite. »

Un petit clin d’œil, et Palmer déplie les bras pour s’avancer et s’approcher d’elle.
Le ton taquin, il aime ; et il sait faire, aussi.


« Une balade dans le parc, ça semblait un plan parfait… mais Rann pourra tenir la route, oui. Si tu me promets qu’on fasse, définitivement, ce passage dans le parc en revenant. »

Depuis sa décision de lever le pied, le scientifique redécouvre les joies du quotidien et de la flânerie ; joies décuplées par le fait de les partager avec Jessica.
Hors de question de s’en priver, même du fait de missions officielles.


« Yep, luciole. C’était le plan. Pick & Go, comme on dit. Tu m’emmènes, tu me ramènes. »

Un autre clin d’œil – suivi d’un frisson, quand elle s’empare de sa main.
Quelle douceur. Quel plaisir.
Surtout quand ils se collent l’un à l’autre, quand elle glisse son bras contre lui ; un autre frisson. Mais plus de désir, cette fois-ci.


« Merci, Jess’. Je l’aime bien aussi… surtout pour ce qu’elle veut dire. »

La Green Lantern les entoure d’énergie et les fait se soulever dans les airs ; sensation étrange, surtout que Ray ne maîtrise rien, pour une fois. Cela pourrait être désagréable – mais non, étonnamment ; mais, très vite, il comprend pourquoi il réagit ainsi.
A cause d’elle. A cause de ce qu’elle lui fait.
Et alors qu’ils s’effacent de la Terre, qu’ils filent à pleine vitesse dans l’Espace… Palmer sourit.

Une aventure. Une autre planète. Des amis à aider.
Et Jessica avec lui.
Franchement… y a-t-il vraiment meilleure façon de commencer la journée ?


**
*
**

Plus tard.
L’anneau permet un voyage sûr et extrêmement rapide ; Jessica et Ray ont à peine eu le temps de discuter une petite heure… et celle-ci s’est écoulée rapidement, tous deux continuant de se découvrir et de creuser leurs connaissances l’un sur l’autre.
Cependant, le silence se fait alors qu’ils approchent de Rann – et encore plus quand ils parviennent sur la planète, en découvrant son état.


« Bon sang. »

Palmer blêmit, en voyant ce qu’est devenue Rann…
… à savoir un monde rempli de ruines, et de gravats ; au moins pour sa capitale.

« Mais que s’est-il passé… »

Il grimace, avant d’orienter par gestes Jessica dans son plan de vol. Ils ne tardent pas à rejoindre le Palais Principal, où ils se posent sur une terrasse – avant d’être rapidement accueillis.

« Vous voilà enfin. »

Une forme émerge des ombres du Palais, et s’avance…
… pour se révéler comme une Rannienne typique, bien que distinguée et imposante par sa présence.

« Ho. Bonjour, Alanna. Mais que se passe-t-il ? »

« Raymond Palmer. Je n’imaginais guère ta présence ici – et je ne l’espérais pas. Ni celle d’une Green Lantern de la Terre. »

Elle soupire, visiblement énervée, et tourne son regard sur Jessica.

« J’ai sollicité les Gardiens en espérant un Green Lantern de ce secteur ; vos maîtres doivent considérer bien faible l’importance de ma planète pour m’insulter ainsi. Mais soit.
Green Lantern, je vous ai sollicité pour une tâche précise… mais une seconde est apparue, par votre faute. »


Alanna dresse, soudain, son index vers Ray.

« Moi, Alanna, Reine de Rann, exige que le Corps des Green Lanterns arrête Raymond Palmer mais également Adam Strange. Adam Strange est responsable de crimes contre Rann, et je viens d’interdire toute présence terrienne sur cette planète.
Arrêtez-les, Green Lantern. Arrêtez-les, je l’ordonne ! »


Alanna hurle, enragée.
Et Palmer comprend, très vite, qu’un mystère bien épais entoure cette étrange mission…

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3185-atom-sa-petite-histoire-dans-la-gra
Inscription : 20/11/2017
Messages : 78
DC : Wonder Woman ; Red Hood
Localisations : Secteur 2814
New Titans
MessagePosté le: Dim 22 Avr 2018 - 23:20


Mystery in spaceRay PalmerJessica n’était jamais allée sur Rann, mais elle en savait assez – du moins, l’anneau en savait assez – pour qu’elle comprenne immédiatement la raison du mutisme soudain de Ray. Elle détacha son regard du visage de ce dernier, et les vestiges du dernier sourire qu’elle avait affiché suite à une plaisanterie de ce dernier s’effacèrent rapidement alors qu’elle amassait la dose d’informations qui s’étalait sous leurs pieds. Elle lança un regard d’incompréhension et d’impuissance à l’attention de Ray quand ce dernier formula sa confusion de voir l’endroit dévasté. Inconsciemment, elle alla chercher sa main qu’elle serra doucement dans la sienne.

« Peu importe ce qu’il s’est passé, je vais arranger ça, » répondit-elle d’une voix douce. « Indique-moi le chemin le plus court jusqu’au palais de la Reine Alanna. »

Ray ne se fit pas prier, et il ne leur fallut pas plus de quelques minutes pour arriver en vue d’un bâtiment plus imposant que ceux qui l’entouraient, et ce malgré la destruction. La ville ressemblait à une zone de guerre, et Jessica ne put s’empêcher de se demander si les Gardiens n’avaient pas sous-estimé la situation. Elle n’aurait pas été surprise d’apprendre qu’à force de rester dans leur salle froide sur Oa, ils s’étaient suffisamment détachés de la réalité de l’univers qu’ils avaient promis de protéger pour considérer ce genre d’endroit comme un problème mineur.

Mais elle, elle voyait les débris. Elle voyait la poussière et la destruction. Ca n’avait rien de mineur.

Elle jeta un regard en coin vers Ray alors qu’elle négociait l’atterrissage sur la grande terrasse que ce dernier lui avait indiqué d’un bout du doigt. Il semblait réellement troublé et inquiété, ce qui ne fit que renforcer la détermination de Jessica – non pas qu’elle ait besoin de plus de raison. L’état de la ville lui suffisait amplement.

A peine se furent-ils posés qu’une silhouette s’échappa du palais pour venir à leur rencontre. Jessica n’eut pas besoin de la confirmation de Ray pour deviner qu’ils étaient en présence de la Reine de Rann. Le port de cette dernière ainsi que l’intensité de son regard étaient équivoque du pouvoir qu’elle avait entre ses mains. La suite de la conversation, ceci dit, ne fut pas aussi prévisible que Jessica l’aurait cru.

« Attendez… quoi ? »

Elle jeta un regard à Ray, les sourcils froncés, avant de se positionner instinctivement devant ce dernier – ce qui, en rétrospective et face au regard brûlant de la Reine, n’avait probablement pas été la meilleure des idées.

« Reine Alanna, » commença-t-elle, les sourcils froncés. « Je suis Jessica Cruz, Green Lantern du secteur 2814. Les Green Lantern Isamot Kol et Vath Sarn qui s’occupent habituellement de Rann sont pris par une autre affaire. Les Gardiens d’Oa ont pris la décision de répondre à votre appel au plus vite, plutôt que de vous faire patienter – ce qui explique ma présence. Le bien-être des Ranniens est tout aussi important pour Oa que n’importe quelle autre planète du système, je vous l'assure, Votre Majesté. »

Le son de sa propre voix lui revint aux oreilles et ses intonations lui semblèrent bien plus affirmées que ce qu’elle ressentait – et c’était déjà ça. Elle se détendit, se décrispa et abandonna la position défensive qu’elle avait adoptée suite aux ordres de la Reine Atlanna pour une stature bien plus neutre. Elle n’était pas là pour déclencher une guerre – mais pour arrêter un conflit. Première étape, s’assurer qu’elle pourrait enquêter sans craindre que Ray se retrouve au fond d’un cachot.

« Vous comprendrez également que je ne peux arrêter qui que ce soit sans preuves et explications. Ray Palmer a proposé son assistance quand il apprit que Rann avait des problèmes, et je peux témoigner de sa surprise sincère quand il a constaté la destruction qui a fait rage dans votre ville. » Jessica hocha légèrement la tête, pour affirmer son sérieux et l’importance de ce qu’elle disait. « Et je suis déterminée à vous aider afin que Rann retrouve sécurité et paix. Mais pour cela, il faut que vous me donniez toutes les informations dont vous disposez. »

Elle jeta un regard à Ray avant de reporter son regard sur la Reine.

« Pour commencer, que s’est-il passé ? Nos informations disent qu’Adam Strange a disparu – mais vous venez de m’affirmer qu’il était responsable de ce qui est arrivé à votre ville. Qu’est-ce qui vous faire croire ça ? »


© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 21/11/2015
Messages : 808
DC : Mister Miracle ; The Bat ; Sportsmaster ; Fate.
Localisations : Ivy Town


MessagePosté le: Lun 23 Avr 2018 - 10:26
La journée avait, pourtant, si bien commencé.
Un réveil tendre. Une discussion agréable. Un petit-déjeuner prévu en duo, quelques tâches annexes, sûrement une ballade ou autre… oui, ça s’annonçait bien.
Et même quand Ganthet a stoppé tout cela, a imposé une mission à Jessica – l’excitation est née, d’une sortie en duo, d’une plongée dans l’exotisme et l’Espace.

Mais ce plaisir, ces moments agréables ont rapidement disparu.
D’abord, quand Ray a découvert que Rann était en ruines ; et même si Jessica a été confiante et sûre, il n’a pu s’empêcher de craindre, réellement, le pire.
Ensuite, quand Alanna est apparue – et a littéralement lâché une paire de bombes, en les battant aussi froidement, en exigeant que Jessica l’arrête, et en révélant que son époux Adam est désormais poursuivi par les Ranniens !

Surpris, choqué, Palmer encaisse le choc… et laisse, naturellement, Jessica prendre le relais, en réagissant et en répliquant, mais aussi en prenant sa défense.
Inutile, au fond, car le scientifique sait se défendre ; mais tellement touchant.

Un silence puissant s’impose chez la Reine, alors que la Green Lantern parle… d’un ton qui ne souffre nulle interruption. S’il n’a jamais douté d’elle, Ray n’a pas eu beaucoup d’occasions de voir Jessica en pleine action, dans son domaine – et force est de constater qu’il avait raison ; elle assure. Et ferme son clapet à Alanna, une réussite dont elle n’estime sûrement pas la grandeur.

Cependant, quand la jeune femme s’arrête, la Reine acquiesce lentement – puis reprend la parole, après un autre silence, de politesse.
Mais la politesse s’arrête définitivement là.


« Adam Strange a disparu après avoir été responsable de multiples destructions dans notre capitale. Nous avons des preuves formelles qu’il a agi, depuis toujours, comme un espion à la solde d’une puissance ennemie, afin d’affaiblir Rann ; ses actes d’Héroïsme n’ont été qu’une comédie pour parvenir à un grade puissant, et le reste… le reste ne fut que jeu sadique, encore. »

La voix d’Alanna se brise, sur ces derniers mots ; elle y croit. Elle croit vraiment qu’Adam s’est joué d’elle et de ses sentiments… ce qui est juste impossible.

« Alanna, arrête… tu sais que c’est faux. Adam est l’homme le plus amoureux de l’Univers, il est fou de toi, et jam… »

« TAIS-TOI, CHIEN HUMAIN ! »

Le ton explose, et Alanna s’avance, crispée ; son regard exprime une haine pure, née d’une douleur absolue. Qui surprend et fait reculer, par instinct, le scientifique, troublé.

« TU NE SAIS RIEN ! TU NE SAIS RIEN DE CE QU’IL M’A FAIT ! IL M’A PIEGEE ! ABUSEE ! TOURNEE EN RIDICULE ! MON PEUPLE SOUFFRE A CAUSE DE LUI ! JAMAIS JE NE LE LUI PARDONNERAIS ! »

Sa voix se brise, encore ; mais de colère, cette fois-ci.
Cependant, la Reine se reprend – et pousse un grand soupir, avant de se tourner vers Jessica ; non sans avoir adressé un regard de pure fureur vers Ray.


« Mes excuses, Green Lantern du secteur 2814. J’aurais préféré des agents de ce système, mais ferais avec vous, donc.
Je comprends votre souhait de preuves – elles vous seront transmises. Dès que vous nous aurez fourni des preuves, aussi, de votre bonne foi… et du fait que vous placez votre mission avant vos engagements personnels. »


Alanna se redresse, encore, puis esquisse une expression presque patibulaire.

« J’agis comme porte-parole de Rann, et je demande ainsi que les Green Lanterns, que vous représentez, arrêtent tout Humain présent sur Rann ; vous exclue, évidemment. Mais pas lui.
Arrêtez-le. Et je vous fournirais les preuves. »


Son index se fige sur Palmer – et ce dernier sent que, si elle avait une arme, il serait déjà criblé de balles.

« Ou nous aurons conscience de votre trahison… et agirons en conséquence. »

Du bruit attire l’attention derrière Alanna, et plusieurs hommes apparaissent soudain…
… des soldats ; des soldats de Rann. Prêts à tirer, sur seul ordre de leur Reine.

« Prouvez votre allégeance. Prouvez que vous êtes Green Lantern, avant d’être Humaine.
Prouvez-le, et je vous montrerais pourquoi Adam Strange est désormais mon ennemi mortel. »


« Et si je m’en occupais, moi ? On gagnerait du temps, non ? »

Une voix se fait entendre depuis les hauteurs, suivie d’une batterie de tirs qui repoussent les soldats. Une forme émerge alors des cieux…
… celle d’Adam Strange, qui flotte dans les airs et menace les Ranniens avec leurs propres armes !

« Green Lantern, Ray. Venez avec moi si vous voulez vivre. »

« A… Adam ? C’est toi ? Mais qu’est-ce qu’il se passe ?!
Et sérieusement, tu cites Terminator ? Je croyais que tu détestais ce film ! T’es enfin revenu à la raison ? »


« Beaucoup de choses ont changé, Ray. Ça te dit qu’on en discute ailleurs ? »

Palmer se tourne vers Jessica – et attend.
Sa mission. Son choix.
Les conséquences, ils géreront… et son regard exprime, clairement, sa pensée. Ils géreront, oui. Ensemble, comme ils l’ont promis.
Quoi qu’il arrive.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3185-atom-sa-petite-histoire-dans-la-gra
Inscription : 20/11/2017
Messages : 78
DC : Wonder Woman ; Red Hood
Localisations : Secteur 2814
New Titans
MessagePosté le: Mer 25 Avr 2018 - 22:44


Mystery in spaceRay PalmerLa situation lui échappait complètement. Elle était là pour limiter les dégâts et aider Rann à se relever de ce qu’il s’était passé. Arrêter les fautifs, ramener l’ordre, voilà sa mission. Mais maintenant qu’elle faisait face à Alanna, elle se rendait compte que ce ne serait pas si simple cette fois-ci – bien que ça n’ait jamais vraiment été simple, au final. Tout était emmêlé et personne ne semblait vraiment disposé à lui donner les détails dont elle avait cruellement besoin. La tension montait, l’air se chargeait en danger – danger qui arriva finalement à son paroxysme quand les soldats de la Reine débarquèrent en un rang parfait et menaçant, leurs canons rivés sur Ray.

Ce qui déplut à Jessica. Elle pouvait comprendre la colère, la peur, et tout un tas d’autres émotions. Elle pouvait pardonner. Mais ça ? Alanna allait bien trop loin.

« Hey, baissez ces armes ! » s’écria-t-elle en levant la main.

Encore une fois, et ce malgré ses instincts les plus forts et l’adrénaline qui déferlait dans ses veines, l’anneau resta inerte à sa main. Il était hors de question qu’elle laisse qui que ce soit s’en prendre à Ray, c’était clair et net, mais elle n’allait malgré tout pas risquer son statut et la réputation du Corps des Green Lantern. Alanna était de toute évidence bouleversée, et ouvrir les hostilités serait le pire des choix. Jessica n’était pas là pour déclencher une guerre intergalactique.

Avoir amener Ray avec elle n’avait peut-être pas été une si bonne idée que ça, au final…

« Votre Majesté, » commença-t-elle, mais elle fut coupée dans son élan par l’intervention d’une nouvelle voix et, surtout, un enchaînement de tirs qui, heureusement, ne blessèrent personne mais servirent plutôt à reculer l’enceinte de soldats qui s’était formée près d’eux. Ca n’empêcha pas Jessica d’agir instinctivement et de matérialiser un bouclier qui la protégeait elle, mais aussi Ray et la Reine Alanna.

Bouclier qui se dissipa rapidement quand elle leva la tête et identifia leur… assaillant ? Sauveur ? Les informations que les Gardiens lui avaient fournies avaient été complètes – tout du moins elles l’avaient été avant que Jessica ne se retrouve au milieu de ce beau bazar – et elles comptaient parmi elles le visage d’Adam Strange. Si elle avait eu le moindre doute, de toute façon, le regard complètement stupéfait de Ray aurait été suffisant pour comprendre.

Bon sang, mais que se passait-il ici ?

« Adam Strange, » balbutia-t-elle, perdue.

Elle se reprit rapidement, cependant, quand ses yeux croisèrent ceux de Ray. Si la situation lui avait paru emmêlée et difficile jusque maintenant, c’était sur le point de s’aggraver. Il en était consciente, et elle aussi. Mais ce que son regard disait, c’était qu’il était prêt à la suivre dans chacun des remous que cette mission pouvait entraîner, et elle était censé accepter, elle était censée être d’accord. Oh, elle ne doutait pas de sa parole, loin de là, mais avait-il oublié les armes pointées sur lui ? La colère dans le regard de la Reine, la détermination froide et vengeresse ? Parce que Jessica, non. Elle prenait son rôle de Green Lantern très au sérieux. Ses actes, quand elle portait son costume, avaient des conséquences qui la dépassaient grandement, et elle faisait toujours de son mieux pour garder un certain contrôle sur l’image qu’elle renvoyait au reste de l’univers. Mais Ray… Ray était bien plus important.

Elle n’eut pas besoin de réfléchir. Son choix était déjà clair et net avant même qu’elle ne réalise qu’elle avait une décision à prendre.

Elle leva le poing vers Adam Strange, bloqua son bras avec son autre poing et serra les dents.

« Adam Strange, au nom du Corps des Green Lantern, vous êtes en état d’arrestation. »

Mais si son anneau était braqué sur Adam, son regard, lui, était resté rivé sur Ray. Elle avait lu la dévotion dans son regard, et elle espérait qu’il saurait lire la supplique dans le sien. Elle ne pouvait aller à l’encontre des ordres des Gardiens, elle ne pouvait emmener le Corps des Green Lantern sur ce terrain bien trop dangereux. Elle n’était pas Hal Jordan – juste Jessica Cruz. Elle était personne. Mais elle ne pouvait pas non plus accéder aux demandes d’Alanna et lui offrir Ray sur un plateau d’émeraude. Il en était hors de question. Elle jouerait sa part et ce sera à Ray de jouer la sienne. Même l’un face à l’autre, ils restaient ensemble – des partenaires, de mission mais aussi de vie. Elle avait besoin qu’il le comprenne, qu’il réalise qu’ils étaient dans la même équipe, quoi qu’il advienne.

Mais dans l’immédiat, elle avait surtout besoin qu’il la repousse, elle et les Ranniens, avec l’aide d’Adam Strange. Elle avait besoin qu’il prenne la fuite et mène l’enquête de son côté pendant qu’elle resterait avec la Reine et amasserait tous les détails que cette dernière lui refusait pour le moment.



© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 21/11/2015
Messages : 808
DC : Mister Miracle ; The Bat ; Sportsmaster ; Fate.
Localisations : Ivy Town


MessagePosté le: Hier à 8:51
Jessica et Ray viennent d’arriver sur Rann – de découvrir l’ampleur de dégâts à l’origine inconnue, de rencontrer une Reine Alanna surprenante et agressive.
Et, déjà, la tension est insupportable, étouffante.

Si Palmer tente, au maximum, de demeurer immobile et calme, pour ne donner aucune excuse ou aucun motif d’agir aux gardiens appelés par Alanna, Jessica utilise l’autorité conférée par son anneau et sa tâche pour exiger que les Ranniens baissent leurs armes ; en vain.
Les soldats ne rengainent pas – mais ne tirent pas, non plus ; une semi-victoire, qui fait au moins gagner du temps.

Hélas, si la jeune femme embraye en souhaitant parler à Alanna, pour l’apaiser et en savoir plus… mais cela n’aura pas lieu ; elle ne pourra pas.
Car Adam Strange arrive, et vient directement s’impliquer violemment dans l’action.
Jessica, par instinct, protège Alanna et Ray, et tous se tournent directement vers l’homme volant, jadis le Héros de Rann ; aujourd’hui, à priori, son ennemi principal.

Palmer et Strange échangent pendant quelques instants – avant que leur conversation s’achève, naturellement ; car ils savent.
Ils savent qu’ils n’ont plus la main. Ils savent que ce n’est pas à eux de décider de la suite.
Ils savent que tout repose dans les mains et choix de Jessica.

Lentement, l’attention se fixe sur elle… et tous attendent.
Guère longtemps.
Car, après quelques regards, après un échange silencieux, la Green Lantern… agit comme elle le doit ; par devoir. Même si elle a une idée derrière la tête.


« Adam Strange peut être tué si nécessaire, Green Lantern. »

La réplique d’Alanna est froide et terrible ; mais moins que le regard de pure haine qu’elle adresse au Terrien, qui vole au-dessus d’eux.

« Tu as la rancune tenace, chérie. »

« Ne me parle pas, traître. Nul Terrien ne peut s’adresser à moi. Gardes ! »

Comme un seul homme, six soldats viennent se placer autour de Ray, avec un objectif clair – l’arrêter.
Et, après un regard de chaque côté, ce dernier… ne bouge pas ; semble se soumettre.
Avant de parler.


« Hey, Adam ? »

« Ouais ? »

« Ton équipement, c’est le même que durant ton périple avec Kory et Buddy ? »

« Ouaip. »

« Avec des armes essentiellement létales ? »

« Ouaip. Conséquence de l’escalade de violences entre Rann et Thanagar. »

« Taisez-vous ! N’ose pas prononcer le nom de l’ennemi ! Gardes ! »

Deux soldats posent leurs mains dures sur les épaules de l’ancien Atom – mais ce dernier continue de parler, calmement.

« Okay. Mais t’as encore les p’tits disques ? »

« Les diffuseurs d’hologrammes ? Ouaip. Plein. »

« Okay. »

Les gardes le tirent, brutalement ; Ray se laisse faire.
Puis baisse les yeux. Soupire. Secoue la tête.
Avant de la relever – avec un sourire plein de malice et de charme ; uniquement tourné vers Jessica.


Accompagnement musical:
 

« Désolé, luciole. On n’va pas contre sa nature. »

Sans prévenir, Ray… rapetisse.
Il active ses pouvoirs, manipule sa masse, et change de taille ; provoquant une légitime surprise chez les gardes, qui perdent quelques secondes à comprendre. Quelques secondes de trop.

Alors que la cohue se lance, Palmer a donc rapetissé – et file dans les airs.
Vers Adam Strange… qui lance une demi-douzaine de petits disques mécaniques, vers lui ; vers lesquels l’ancien Atom se dirige.

Les soldats se remettent, commencent à tirer – mais il est trop tard. Car Ray bondit de disque en disque, utilisant ses capacités pour modifier leurs courses… et leurs masses.
En quelques instants, tous les disques sont densifiés à l’extrême, munis d’une gravité exceptionnelle ; et tous se dirigent vers les gardes, venant se fixer puis se figer sur leurs torses.
Une douleur terrible s’en suit… mais gérable ; hélas, elle s’accompagne d’un immobilisme, car ils ne peuvent se relever et se dégager.


« ARRÊTEZ-LES ! »

D’autres gardes arrivent, et deux filent déjà dans les airs avec leurs jet-packs.
Le premier est touché par un tir d’Adam Strange – qui anéantit son jet-pack, et le fait s’écraser, hélas quelques instants après son départ.
Le second, lui, est soudain violemment frappé au visage par… rien, à priori ; rien de visible, à l’œil nu. Mais le garde est littéralement arraché du jet-pack, jeté vers le vide en espérant ainsi occuper Jessica – avant qu’une forme n’apparaisse au milieu des éléments du jet-pack.
Ray Palmer.


« Bon sang. Ça avait l’air plus facile, dans Rocketeer. »

« Ne te fie jamais au cinéma, Ray. Hollywood, terre d’illusions. »

Les tirs se succèdent, depuis la terrasse – mais Adam effectue une attaque en réplique, qui repousse les ennemis grâce à des tirs plus efficaces, mieux placés.

« Sérieusement ? C’est le type devenu archéologue à cause d’Henry Jones Junior qui me dit ça ?! »

« Hey, Ray, pas touche. Celui qui voulait être Demi-Lune gamin n’a strictement rien à me dire là-dessus, okay ? »

Palmer secoue la tête, puis prend le contrôle du jet-pack – avant de filer dans les airs, mais non sans jeter un dernier regard en arrière.

« ARRÊTEZ-LE ! GREEN LANTERN, TUEZ-LES ! »

« Hey, Ranniens ? »

Il change légèrement sa course, et se précipite vers un immeuble en ruines, juste à côté du Palais Royal.

« Que cette journée reste à jamais celle… »

Il vient poser ses mains sur les parois – et grimace, en se concentrant, tandis que Strange le couvre.

« … où vous avez failli capturer… »

La masse de l’immeuble change – et l’ensemble s’écroule, soudain, menaçant le Palais Royal et tout l’environnement !

« … le cap’taine Adam Strange, et le prof’ Ray Palmer ! »

Puis, sans attendre, Ray s’échappe… non sans un regard appuyé vers Jessica, évidemment, qu’il espère pouvoir revoir vite.
Et alors qu’il recommence à se chamailler avec son ami Adam, sur des références cinématographiques, son cœur se serre ; d’inquiétude.
Pour la femme qu’il aime.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3185-atom-sa-petite-histoire-dans-la-gra
Contenu sponsorisé

MessagePosté le:
Revenir en haut Aller en bas
 

Mystery In Space [Jessica Cruz]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Jessica Cruz - La nouvelle Green Lantern de la Terre
» Mónica Cruz
» SPACE MARINE 1500pts
» [De la Cruz, Melissa] Les Vampires de Manhattan - Tome 1: Les vampires de Manhattan
» [vente] Flottes BFG, ork, impériale/space marine

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: Espaces :: Les autres planètes :: Rann-