Mystery In Space [Jessica Cruz]

Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Inscription : 21/11/2015
Messages : 1131
DC : Mister Miracle ; The Bat ; Fate ; Lex Luthor.
Localisations : Ivy Town


MessagePosté le: Mer 18 Avr 2018 - 8:47
Ivy Town.
Quelques semaines après la terrible attaque de Chronos sur la ville. Quelques jours après la folle aventure de Patty Spivot et de Ray Palmer. Et quelques jours, aussi, après la première réunion de la Team-Atom, et les difficultés associées.

La journée est belle.
Le Printemps débute, les plantes bourgeonnent, le moral remonte, les jours s’allongent, et les gens sont plus agréables ; le Printemps débute, et le Soleil se fait plus présent.
Permettant, ainsi, aux bâtiments d’être régulièrement baignés de douce chaleur…

… dont celui de Ray Palmer, qui a récemment acquis le bâtiment et est donc devenu propriétaire, autant que bailleur pour les quelques locataires qui partent les étages.

Si la jeune Gypsy a élu domicile sur le toit, lui dispose des deux derniers étages – mais pas pour lui seul ; plus, pour lui seul.
Depuis quelques mois, le scientifique partage son appartement et son repaire avec Jessica Cruz, la Green Lantern de la Terre. Qui n’est plus sa partenaire et colocataire… mais bien plus, désormais ; réellement, bien plus.

Malgré leurs difficultés personnelles, nombreuses du fait de leurs passifs compliqués, tous deux ont commencé une… vie commune, après que Ray soit revenu de l’hôpital, et qu’ils se soient expliqués suite à son souhait de laisser le titre d’Atom à Ryan Choi ; les choses se font, donc.
Le quotidien s’installe – mais il est clair que leurs existences ne leur laisseront jamais le temps de s’y faire.


« Green Lantern 2814-6, une mission sollicite ton expertise. »

La journée est belle – mais jeune, encore. Ray venait de terminer de presser des oranges sanguines pour Jessica, et venait de lui apporter à table quand une voix étrange s’est fait entendre, avant qu’une image n’apparaisse…
… celle de Ganthet, un des Gardiens de l’Univers.

« Le secteur 2814 t’a été affecté, mais un autre système est en demande d’aide. Le secteur 2682 souffre de troubles, et les Green Lantern Isamot Kol et Vath Sarn doivent gérer une émeute massive sur Thanagar ; or, la planète Rann a sollicité l’appui du Green Lantern Corps. »

A mesure qu’il parle, l’hologramme change…
… pour montrer quelques images de la planète évoquée.

« La planète Rann a récemment subi des difficultés face à un Shaggy-Man, demandant l’intervention du Prince Gavynn de Throneworld et d’un Néo-Dieu. Le protecteur de Rann, le Terrien Adam Strange, semble avoir disparu, et son épouse a décidé de demander de l’aide – un événement rare, au vu de sa position dirigeante.
Au regard des liens entre les Terriens et Rann, nous considérons que tu es la plus apte à remplir cette mission. Ton anneau reçoit les données dont nous avons connaissance, ainsi que ton plan de vol. Nous exigeons un rapport dès ton arrivée, puis toutes les deux heures.
Bonne chance, Green Lantern 2814-6. »


La communication se coupe, alors – sans laisser à Jessica le temps de répliquer.
Un silence tendu s’impose, ensuite ; un tel contact ne doit rien avoir d’agréable.
Cependant, avant que la jeune femme ne puisse se reprendre, elle entend quelque chose – et entrevoit rapidement une silhouette, dans le coin de son champ de vision.


« Je connais Rann, jolie planète, surtout au Printemps. Alanna, sa dirigeante, est une femme exceptionnelle, mais avec un caractère impossible. Si elle doit appeler à l’aide, c’est que ça doit être grave. »

Jessica peut alors découvrir Ray qui s’avance – pleinement habillé, et vêtu de son nouveau look d’intervention, prêt à bondir dans l’aventure.
Lentement, il cale son épaule contre un mur et croise les bras… pour lancer un regard déterminé, mais aussi avec autant de charme que possible, vers elle.


« Hey. Adam est mon ami, et il lui est arrivé quelque chose… mais, surtout, je ne te laisserais pas partir seule là-haut. Non pas que j’ai pas confiance – je sais que tu vas assurer, car tu assures toujours ; mais on s’est promis un truc, Jess’.
Ensemble. Pour tout.
Et il est hors de question que je te laisse partir sans moi… surtout quand Rann est aussi belle au Printemps. »


C’est faux – ou, en tout cas, pas entièrement vrai.
Palmer s’inquiète, il a peur de ce qu’elle peut trouver et il veut l’aider ; l’aider, pas la protéger. Il considère qu’ils sont sur un pied d’égalité, mais refuse de la laisser courir les folies quand il peut être là.
Il lui adresse un clin d’œil, en s’avançant vers elle, et en levant sa main – pour signifier clairement sa proposition.


« Tu m’emmènes, luciole ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3185-atom-sa-petite-histoire-dans-la-gra
Inscription : 20/11/2017
Messages : 175
DC : Wonder Woman ; Red Hood ; Starfire
Localisations : Secteur 2814
New Titans
MessagePosté le: Jeu 19 Avr 2018 - 18:42

Mystery in spaceRay PalmerC’était une belle journée. Une journée à laquelle Jessica pourrait s’habituer et dont elle pourrait faire la norme pour un quotidien bien moins… mouvementé. Malgré les doutes, les peurs et le danger, elle s’était prise à la vie de Green Lantern, et elle commençait à peine à réaliser combien elle était devenue dépendante à la montée d’adrénaline qui venait avec chaque nouvelle mission. Elle s’acceptait, petit à petit. Le chemin était long et fastidieux, mais elle n’était pas seule – elle n’était plus seule. C’était la raison principale de son plaisir à peine dissimulé de voir une nouvelle journée aux accents calmes et paisibles commencer. Après les remous de ces derniers jours, après tout ce qui leur était arrivé à elle, à Ray et elle, mais surtout à Ray, elle n’était pas contre une petite pause dans la vie de superhéros. Surtout quand la petite pause en question impliquait un petit déjeuner préparé par Ray lui-même.

Elle était donc assise sur le canapé, les jambes repliées sous elle et le journal d’Ivy Town sur ses genoux. Si elle avait commencé sa matinée en lisant les nouvelles, elle était, à cet instant, bien loin de la rubrique des faits divers. Les yeux perdus dans le vide et un petit sourire aux lèvres, elle se demandait vaguement si Ray accepterait d’aller se balader au parc un peu plus tard. C’était encore surréaliste pour elle, de s’imaginer marcher main dans la main avec lui, et elle avait l’impression qu’elle ne se laisserait jamais de l’étincelle qu’il provoquait le long de sa colonne vertébrale lorsqu’il se rapprochait d’elle dans la rue.

C’était vraiment une journée digne d’un quotidien qu’il ne lui déplairait pas de vivre.
Sauf qu’elle n’était pas vraiment le genre de personne à avoir un quotidien calme et paisible.

La voix du Gardien la sortit brusquement de ses songes, et les mots de ce dernier, rapportés par l’anneau, brisèrent toute sensation de paix. Jessica referma doucement le journal alors qu’elle levait les yeux vers l’image projetée par son anneau et suivait le discours de Ganthet. Elle fronça légèrement les sourcils quand le visage de ce dernier s’effaça pour laisser place à l’horizon extraordinaire d’une planète à laquelle elle n’avait jamais eu à faire. Si elle s’était habituée à la norme toujours très différente de chaque planète, il lui fallait toujours un petit instant (d’émerveillement, plus que de peur) à chaque fois qu’elle faisait face à une nouvelle civilisation. Et Rann, qui n’était pas dans son secteur, ne dérogea pas à la règle. Mais Jessica contint son excitation de découvrir une nouvelle planète face aux sérieux des informations que le Gardien lui transmettait, de sa voix froide et détachée.

Elle n’eut, évidemment, pas le temps de répondre quoi que ce soit. Ganthet était un Gardien comme un autre, ce qui voulait dire qu’il était fidèle aux habitudes de ces derniers. Jessica n’avait jamais été à l’aise avec eux, et elle savait que Simon ne l’était pas non plus. C’était quand même extraordinaire la façon dont ils avaient réussi à reproduire avec perfection le dédain face auquel Jessica et Simon devaient parfois faire face sur Terre. Les Gardiens vivaient à l’autre bout de l’univers, et n’avaient pas vraiment la même couleur de peau que la bourgeoisie américaine, mais ça ne les empêchait pas de se conduire comme les parfaits petits racistes qui avaient pu croiser le chemin de Jessica. Vraiment, quel talent.

Un mouvement sur le côté la ramena au présent, et elle se retourna, s’attendant à voir Ray avec le jus d’orange qu’il lui avait promis dans les mains, mais s’il s’agissait bien là du scientifique, il était loin d’être armé d’un jus d’orange. Jessica le détailla du regard un bref instant, surprise, avant qu’il ne prenne la parole. Et il n’eut pas besoin de dire grand-chose pour qu’elle comprenne. Amusée, elle se releva à son tour alors que son costume recouvrait son corps.

« Tu n’as pas besoin d’argumenter avec moi, Ray, » lança-t-elle d’un ton un peu taquin. « J’avais prévu une petite balade dans le parc un peu plus tard, mais j’imagine que c’est tout aussi bien, non ? »

Son regard se fit un peu plus intense alors qu’elle se tournait complètement vers Ray pour attraper la main qu’il avait tendu vers elle. Elle referma ses doigts sur les siens et l’attira doucement vers elle.

« Je t’amène, » souffla-t-elle doucement. « Mais pas de bêtises, okay ? Je t’amène, et te ramène. On part et on rentre tous les deux. »

Elle continua à le rapprocher de lui jusqu’à ce qu’elle soit contre lui. Son regard perdit un peu de son intensité alors qu’elle lui esquissa un petit sourire malicieux, le regard pétillant.

« J’aime beaucoup cette nouvelle tenue. »

Puis elle passa un bras autour de sa taille et laissa le plan de vol téléchargé par son anneau lui montrer le chemin.


© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 21/11/2015
Messages : 1131
DC : Mister Miracle ; The Bat ; Fate ; Lex Luthor.
Localisations : Ivy Town


MessagePosté le: Ven 20 Avr 2018 - 9:28
Evidemment, l’apparition surprise d’une image d’un Gardien de l’Univers donnant une mission impromptue à Jessica a gâché la journée idyllique qui semblait pouvoir s’ouvrir pour eux.
En effet, Ray et elle s’étaient éveillés quasiment ensemble, et lui avait imposé à la jeune femme de ne rien faire, de lui laisser gérer le petit-déjeuner ; et il était parvenu à la convaincre, à la forcer à patienter sur le canapé, et à se réveiller lentement.
Alors qu’il finalisait les pancakes, le plat préféré à cette heure de la journée de la Green Lantern, et préparait à amener les jus pressés, Ganthet est apparu… et la discussion, ou plutôt le monologue s’est enclenché.

Après ces quelques minutes troublantes, Jessica se reprend et se tourne – pour découvrir, évidemment, un Ray déjà prêt ; à l’action.
Cependant, s’il lui livre un discours bien senti pour la convaincre de le laisser l’accompagner… ce dernier se rend compte de l’inutilité du geste, alors qu’elle commence sa réponse en adoptant immédiatement son costume, par simple ordre mental.
Quel formidable pouvoir, pense-t-il. Et quelle formidable femme, surtout.


« Ha… dommage, je pensais pouvoir mener une petite joute verbale avec ma Chevalière d’Emeraude favorite. »

Un petit clin d’œil, et Palmer déplie les bras pour s’avancer et s’approcher d’elle.
Le ton taquin, il aime ; et il sait faire, aussi.


« Une balade dans le parc, ça semblait un plan parfait… mais Rann pourra tenir la route, oui. Si tu me promets qu’on fasse, définitivement, ce passage dans le parc en revenant. »

Depuis sa décision de lever le pied, le scientifique redécouvre les joies du quotidien et de la flânerie ; joies décuplées par le fait de les partager avec Jessica.
Hors de question de s’en priver, même du fait de missions officielles.


« Yep, luciole. C’était le plan. Pick & Go, comme on dit. Tu m’emmènes, tu me ramènes. »

Un autre clin d’œil – suivi d’un frisson, quand elle s’empare de sa main.
Quelle douceur. Quel plaisir.
Surtout quand ils se collent l’un à l’autre, quand elle glisse son bras contre lui ; un autre frisson. Mais plus de désir, cette fois-ci.


« Merci, Jess’. Je l’aime bien aussi… surtout pour ce qu’elle veut dire. »

La Green Lantern les entoure d’énergie et les fait se soulever dans les airs ; sensation étrange, surtout que Ray ne maîtrise rien, pour une fois. Cela pourrait être désagréable – mais non, étonnamment ; mais, très vite, il comprend pourquoi il réagit ainsi.
A cause d’elle. A cause de ce qu’elle lui fait.
Et alors qu’ils s’effacent de la Terre, qu’ils filent à pleine vitesse dans l’Espace… Palmer sourit.

Une aventure. Une autre planète. Des amis à aider.
Et Jessica avec lui.
Franchement… y a-t-il vraiment meilleure façon de commencer la journée ?


**
*
**

Plus tard.
L’anneau permet un voyage sûr et extrêmement rapide ; Jessica et Ray ont à peine eu le temps de discuter une petite heure… et celle-ci s’est écoulée rapidement, tous deux continuant de se découvrir et de creuser leurs connaissances l’un sur l’autre.
Cependant, le silence se fait alors qu’ils approchent de Rann – et encore plus quand ils parviennent sur la planète, en découvrant son état.


« Bon sang. »

Palmer blêmit, en voyant ce qu’est devenue Rann…
… à savoir un monde rempli de ruines, et de gravats ; au moins pour sa capitale.

« Mais que s’est-il passé… »

Il grimace, avant d’orienter par gestes Jessica dans son plan de vol. Ils ne tardent pas à rejoindre le Palais Principal, où ils se posent sur une terrasse – avant d’être rapidement accueillis.

« Vous voilà enfin. »

Une forme émerge des ombres du Palais, et s’avance…
… pour se révéler comme une Rannienne typique, bien que distinguée et imposante par sa présence.

« Ho. Bonjour, Alanna. Mais que se passe-t-il ? »

« Raymond Palmer. Je n’imaginais guère ta présence ici – et je ne l’espérais pas. Ni celle d’une Green Lantern de la Terre. »

Elle soupire, visiblement énervée, et tourne son regard sur Jessica.

« J’ai sollicité les Gardiens en espérant un Green Lantern de ce secteur ; vos maîtres doivent considérer bien faible l’importance de ma planète pour m’insulter ainsi. Mais soit.
Green Lantern, je vous ai sollicité pour une tâche précise… mais une seconde est apparue, par votre faute. »


Alanna dresse, soudain, son index vers Ray.

« Moi, Alanna, Reine de Rann, exige que le Corps des Green Lanterns arrête Raymond Palmer mais également Adam Strange. Adam Strange est responsable de crimes contre Rann, et je viens d’interdire toute présence terrienne sur cette planète.
Arrêtez-les, Green Lantern. Arrêtez-les, je l’ordonne ! »


Alanna hurle, enragée.
Et Palmer comprend, très vite, qu’un mystère bien épais entoure cette étrange mission…

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3185-atom-sa-petite-histoire-dans-la-gra
Inscription : 20/11/2017
Messages : 175
DC : Wonder Woman ; Red Hood ; Starfire
Localisations : Secteur 2814
New Titans
MessagePosté le: Dim 22 Avr 2018 - 23:20


Mystery in spaceRay PalmerJessica n’était jamais allée sur Rann, mais elle en savait assez – du moins, l’anneau en savait assez – pour qu’elle comprenne immédiatement la raison du mutisme soudain de Ray. Elle détacha son regard du visage de ce dernier, et les vestiges du dernier sourire qu’elle avait affiché suite à une plaisanterie de ce dernier s’effacèrent rapidement alors qu’elle amassait la dose d’informations qui s’étalait sous leurs pieds. Elle lança un regard d’incompréhension et d’impuissance à l’attention de Ray quand ce dernier formula sa confusion de voir l’endroit dévasté. Inconsciemment, elle alla chercher sa main qu’elle serra doucement dans la sienne.

« Peu importe ce qu’il s’est passé, je vais arranger ça, » répondit-elle d’une voix douce. « Indique-moi le chemin le plus court jusqu’au palais de la Reine Alanna. »

Ray ne se fit pas prier, et il ne leur fallut pas plus de quelques minutes pour arriver en vue d’un bâtiment plus imposant que ceux qui l’entouraient, et ce malgré la destruction. La ville ressemblait à une zone de guerre, et Jessica ne put s’empêcher de se demander si les Gardiens n’avaient pas sous-estimé la situation. Elle n’aurait pas été surprise d’apprendre qu’à force de rester dans leur salle froide sur Oa, ils s’étaient suffisamment détachés de la réalité de l’univers qu’ils avaient promis de protéger pour considérer ce genre d’endroit comme un problème mineur.

Mais elle, elle voyait les débris. Elle voyait la poussière et la destruction. Ca n’avait rien de mineur.

Elle jeta un regard en coin vers Ray alors qu’elle négociait l’atterrissage sur la grande terrasse que ce dernier lui avait indiqué d’un bout du doigt. Il semblait réellement troublé et inquiété, ce qui ne fit que renforcer la détermination de Jessica – non pas qu’elle ait besoin de plus de raison. L’état de la ville lui suffisait amplement.

A peine se furent-ils posés qu’une silhouette s’échappa du palais pour venir à leur rencontre. Jessica n’eut pas besoin de la confirmation de Ray pour deviner qu’ils étaient en présence de la Reine de Rann. Le port de cette dernière ainsi que l’intensité de son regard étaient équivoque du pouvoir qu’elle avait entre ses mains. La suite de la conversation, ceci dit, ne fut pas aussi prévisible que Jessica l’aurait cru.

« Attendez… quoi ? »

Elle jeta un regard à Ray, les sourcils froncés, avant de se positionner instinctivement devant ce dernier – ce qui, en rétrospective et face au regard brûlant de la Reine, n’avait probablement pas été la meilleure des idées.

« Reine Alanna, » commença-t-elle, les sourcils froncés. « Je suis Jessica Cruz, Green Lantern du secteur 2814. Les Green Lantern Isamot Kol et Vath Sarn qui s’occupent habituellement de Rann sont pris par une autre affaire. Les Gardiens d’Oa ont pris la décision de répondre à votre appel au plus vite, plutôt que de vous faire patienter – ce qui explique ma présence. Le bien-être des Ranniens est tout aussi important pour Oa que n’importe quelle autre planète du système, je vous l'assure, Votre Majesté. »

Le son de sa propre voix lui revint aux oreilles et ses intonations lui semblèrent bien plus affirmées que ce qu’elle ressentait – et c’était déjà ça. Elle se détendit, se décrispa et abandonna la position défensive qu’elle avait adoptée suite aux ordres de la Reine Atlanna pour une stature bien plus neutre. Elle n’était pas là pour déclencher une guerre – mais pour arrêter un conflit. Première étape, s’assurer qu’elle pourrait enquêter sans craindre que Ray se retrouve au fond d’un cachot.

« Vous comprendrez également que je ne peux arrêter qui que ce soit sans preuves et explications. Ray Palmer a proposé son assistance quand il apprit que Rann avait des problèmes, et je peux témoigner de sa surprise sincère quand il a constaté la destruction qui a fait rage dans votre ville. » Jessica hocha légèrement la tête, pour affirmer son sérieux et l’importance de ce qu’elle disait. « Et je suis déterminée à vous aider afin que Rann retrouve sécurité et paix. Mais pour cela, il faut que vous me donniez toutes les informations dont vous disposez. »

Elle jeta un regard à Ray avant de reporter son regard sur la Reine.

« Pour commencer, que s’est-il passé ? Nos informations disent qu’Adam Strange a disparu – mais vous venez de m’affirmer qu’il était responsable de ce qui est arrivé à votre ville. Qu’est-ce qui vous faire croire ça ? »


© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 21/11/2015
Messages : 1131
DC : Mister Miracle ; The Bat ; Fate ; Lex Luthor.
Localisations : Ivy Town


MessagePosté le: Lun 23 Avr 2018 - 10:26
La journée avait, pourtant, si bien commencé.
Un réveil tendre. Une discussion agréable. Un petit-déjeuner prévu en duo, quelques tâches annexes, sûrement une ballade ou autre… oui, ça s’annonçait bien.
Et même quand Ganthet a stoppé tout cela, a imposé une mission à Jessica – l’excitation est née, d’une sortie en duo, d’une plongée dans l’exotisme et l’Espace.

Mais ce plaisir, ces moments agréables ont rapidement disparu.
D’abord, quand Ray a découvert que Rann était en ruines ; et même si Jessica a été confiante et sûre, il n’a pu s’empêcher de craindre, réellement, le pire.
Ensuite, quand Alanna est apparue – et a littéralement lâché une paire de bombes, en les battant aussi froidement, en exigeant que Jessica l’arrête, et en révélant que son époux Adam est désormais poursuivi par les Ranniens !

Surpris, choqué, Palmer encaisse le choc… et laisse, naturellement, Jessica prendre le relais, en réagissant et en répliquant, mais aussi en prenant sa défense.
Inutile, au fond, car le scientifique sait se défendre ; mais tellement touchant.

Un silence puissant s’impose chez la Reine, alors que la Green Lantern parle… d’un ton qui ne souffre nulle interruption. S’il n’a jamais douté d’elle, Ray n’a pas eu beaucoup d’occasions de voir Jessica en pleine action, dans son domaine – et force est de constater qu’il avait raison ; elle assure. Et ferme son clapet à Alanna, une réussite dont elle n’estime sûrement pas la grandeur.

Cependant, quand la jeune femme s’arrête, la Reine acquiesce lentement – puis reprend la parole, après un autre silence, de politesse.
Mais la politesse s’arrête définitivement là.


« Adam Strange a disparu après avoir été responsable de multiples destructions dans notre capitale. Nous avons des preuves formelles qu’il a agi, depuis toujours, comme un espion à la solde d’une puissance ennemie, afin d’affaiblir Rann ; ses actes d’Héroïsme n’ont été qu’une comédie pour parvenir à un grade puissant, et le reste… le reste ne fut que jeu sadique, encore. »

La voix d’Alanna se brise, sur ces derniers mots ; elle y croit. Elle croit vraiment qu’Adam s’est joué d’elle et de ses sentiments… ce qui est juste impossible.

« Alanna, arrête… tu sais que c’est faux. Adam est l’homme le plus amoureux de l’Univers, il est fou de toi, et jam… »

« TAIS-TOI, CHIEN HUMAIN ! »

Le ton explose, et Alanna s’avance, crispée ; son regard exprime une haine pure, née d’une douleur absolue. Qui surprend et fait reculer, par instinct, le scientifique, troublé.

« TU NE SAIS RIEN ! TU NE SAIS RIEN DE CE QU’IL M’A FAIT ! IL M’A PIEGEE ! ABUSEE ! TOURNEE EN RIDICULE ! MON PEUPLE SOUFFRE A CAUSE DE LUI ! JAMAIS JE NE LE LUI PARDONNERAIS ! »

Sa voix se brise, encore ; mais de colère, cette fois-ci.
Cependant, la Reine se reprend – et pousse un grand soupir, avant de se tourner vers Jessica ; non sans avoir adressé un regard de pure fureur vers Ray.


« Mes excuses, Green Lantern du secteur 2814. J’aurais préféré des agents de ce système, mais ferais avec vous, donc.
Je comprends votre souhait de preuves – elles vous seront transmises. Dès que vous nous aurez fourni des preuves, aussi, de votre bonne foi… et du fait que vous placez votre mission avant vos engagements personnels. »


Alanna se redresse, encore, puis esquisse une expression presque patibulaire.

« J’agis comme porte-parole de Rann, et je demande ainsi que les Green Lanterns, que vous représentez, arrêtent tout Humain présent sur Rann ; vous exclue, évidemment. Mais pas lui.
Arrêtez-le. Et je vous fournirais les preuves. »


Son index se fige sur Palmer – et ce dernier sent que, si elle avait une arme, il serait déjà criblé de balles.

« Ou nous aurons conscience de votre trahison… et agirons en conséquence. »

Du bruit attire l’attention derrière Alanna, et plusieurs hommes apparaissent soudain…
… des soldats ; des soldats de Rann. Prêts à tirer, sur seul ordre de leur Reine.

« Prouvez votre allégeance. Prouvez que vous êtes Green Lantern, avant d’être Humaine.
Prouvez-le, et je vous montrerais pourquoi Adam Strange est désormais mon ennemi mortel. »


« Et si je m’en occupais, moi ? On gagnerait du temps, non ? »

Une voix se fait entendre depuis les hauteurs, suivie d’une batterie de tirs qui repoussent les soldats. Une forme émerge alors des cieux…
… celle d’Adam Strange, qui flotte dans les airs et menace les Ranniens avec leurs propres armes !

« Green Lantern, Ray. Venez avec moi si vous voulez vivre. »

« A… Adam ? C’est toi ? Mais qu’est-ce qu’il se passe ?!
Et sérieusement, tu cites Terminator ? Je croyais que tu détestais ce film ! T’es enfin revenu à la raison ? »


« Beaucoup de choses ont changé, Ray. Ça te dit qu’on en discute ailleurs ? »

Palmer se tourne vers Jessica – et attend.
Sa mission. Son choix.
Les conséquences, ils géreront… et son regard exprime, clairement, sa pensée. Ils géreront, oui. Ensemble, comme ils l’ont promis.
Quoi qu’il arrive.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3185-atom-sa-petite-histoire-dans-la-gra
Inscription : 20/11/2017
Messages : 175
DC : Wonder Woman ; Red Hood ; Starfire
Localisations : Secteur 2814
New Titans
MessagePosté le: Mer 25 Avr 2018 - 22:44


Mystery in spaceRay PalmerLa situation lui échappait complètement. Elle était là pour limiter les dégâts et aider Rann à se relever de ce qu’il s’était passé. Arrêter les fautifs, ramener l’ordre, voilà sa mission. Mais maintenant qu’elle faisait face à Alanna, elle se rendait compte que ce ne serait pas si simple cette fois-ci – bien que ça n’ait jamais vraiment été simple, au final. Tout était emmêlé et personne ne semblait vraiment disposé à lui donner les détails dont elle avait cruellement besoin. La tension montait, l’air se chargeait en danger – danger qui arriva finalement à son paroxysme quand les soldats de la Reine débarquèrent en un rang parfait et menaçant, leurs canons rivés sur Ray.

Ce qui déplut à Jessica. Elle pouvait comprendre la colère, la peur, et tout un tas d’autres émotions. Elle pouvait pardonner. Mais ça ? Alanna allait bien trop loin.

« Hey, baissez ces armes ! » s’écria-t-elle en levant la main.

Encore une fois, et ce malgré ses instincts les plus forts et l’adrénaline qui déferlait dans ses veines, l’anneau resta inerte à sa main. Il était hors de question qu’elle laisse qui que ce soit s’en prendre à Ray, c’était clair et net, mais elle n’allait malgré tout pas risquer son statut et la réputation du Corps des Green Lantern. Alanna était de toute évidence bouleversée, et ouvrir les hostilités serait le pire des choix. Jessica n’était pas là pour déclencher une guerre intergalactique.

Avoir amener Ray avec elle n’avait peut-être pas été une si bonne idée que ça, au final…

« Votre Majesté, » commença-t-elle, mais elle fut coupée dans son élan par l’intervention d’une nouvelle voix et, surtout, un enchaînement de tirs qui, heureusement, ne blessèrent personne mais servirent plutôt à reculer l’enceinte de soldats qui s’était formée près d’eux. Ca n’empêcha pas Jessica d’agir instinctivement et de matérialiser un bouclier qui la protégeait elle, mais aussi Ray et la Reine Alanna.

Bouclier qui se dissipa rapidement quand elle leva la tête et identifia leur… assaillant ? Sauveur ? Les informations que les Gardiens lui avaient fournies avaient été complètes – tout du moins elles l’avaient été avant que Jessica ne se retrouve au milieu de ce beau bazar – et elles comptaient parmi elles le visage d’Adam Strange. Si elle avait eu le moindre doute, de toute façon, le regard complètement stupéfait de Ray aurait été suffisant pour comprendre.

Bon sang, mais que se passait-il ici ?

« Adam Strange, » balbutia-t-elle, perdue.

Elle se reprit rapidement, cependant, quand ses yeux croisèrent ceux de Ray. Si la situation lui avait paru emmêlée et difficile jusque maintenant, c’était sur le point de s’aggraver. Il en était consciente, et elle aussi. Mais ce que son regard disait, c’était qu’il était prêt à la suivre dans chacun des remous que cette mission pouvait entraîner, et elle était censé accepter, elle était censée être d’accord. Oh, elle ne doutait pas de sa parole, loin de là, mais avait-il oublié les armes pointées sur lui ? La colère dans le regard de la Reine, la détermination froide et vengeresse ? Parce que Jessica, non. Elle prenait son rôle de Green Lantern très au sérieux. Ses actes, quand elle portait son costume, avaient des conséquences qui la dépassaient grandement, et elle faisait toujours de son mieux pour garder un certain contrôle sur l’image qu’elle renvoyait au reste de l’univers. Mais Ray… Ray était bien plus important.

Elle n’eut pas besoin de réfléchir. Son choix était déjà clair et net avant même qu’elle ne réalise qu’elle avait une décision à prendre.

Elle leva le poing vers Adam Strange, bloqua son bras avec son autre poing et serra les dents.

« Adam Strange, au nom du Corps des Green Lantern, vous êtes en état d’arrestation. »

Mais si son anneau était braqué sur Adam, son regard, lui, était resté rivé sur Ray. Elle avait lu la dévotion dans son regard, et elle espérait qu’il saurait lire la supplique dans le sien. Elle ne pouvait aller à l’encontre des ordres des Gardiens, elle ne pouvait emmener le Corps des Green Lantern sur ce terrain bien trop dangereux. Elle n’était pas Hal Jordan – juste Jessica Cruz. Elle était personne. Mais elle ne pouvait pas non plus accéder aux demandes d’Alanna et lui offrir Ray sur un plateau d’émeraude. Il en était hors de question. Elle jouerait sa part et ce sera à Ray de jouer la sienne. Même l’un face à l’autre, ils restaient ensemble – des partenaires, de mission mais aussi de vie. Elle avait besoin qu’il le comprenne, qu’il réalise qu’ils étaient dans la même équipe, quoi qu’il advienne.

Mais dans l’immédiat, elle avait surtout besoin qu’il la repousse, elle et les Ranniens, avec l’aide d’Adam Strange. Elle avait besoin qu’il prenne la fuite et mène l’enquête de son côté pendant qu’elle resterait avec la Reine et amasserait tous les détails que cette dernière lui refusait pour le moment.



© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 21/11/2015
Messages : 1131
DC : Mister Miracle ; The Bat ; Fate ; Lex Luthor.
Localisations : Ivy Town


MessagePosté le: Jeu 26 Avr 2018 - 8:51
Jessica et Ray viennent d’arriver sur Rann – de découvrir l’ampleur de dégâts à l’origine inconnue, de rencontrer une Reine Alanna surprenante et agressive.
Et, déjà, la tension est insupportable, étouffante.

Si Palmer tente, au maximum, de demeurer immobile et calme, pour ne donner aucune excuse ou aucun motif d’agir aux gardiens appelés par Alanna, Jessica utilise l’autorité conférée par son anneau et sa tâche pour exiger que les Ranniens baissent leurs armes ; en vain.
Les soldats ne rengainent pas – mais ne tirent pas, non plus ; une semi-victoire, qui fait au moins gagner du temps.

Hélas, si la jeune femme embraye en souhaitant parler à Alanna, pour l’apaiser et en savoir plus… mais cela n’aura pas lieu ; elle ne pourra pas.
Car Adam Strange arrive, et vient directement s’impliquer violemment dans l’action.
Jessica, par instinct, protège Alanna et Ray, et tous se tournent directement vers l’homme volant, jadis le Héros de Rann ; aujourd’hui, à priori, son ennemi principal.

Palmer et Strange échangent pendant quelques instants – avant que leur conversation s’achève, naturellement ; car ils savent.
Ils savent qu’ils n’ont plus la main. Ils savent que ce n’est pas à eux de décider de la suite.
Ils savent que tout repose dans les mains et choix de Jessica.

Lentement, l’attention se fixe sur elle… et tous attendent.
Guère longtemps.
Car, après quelques regards, après un échange silencieux, la Green Lantern… agit comme elle le doit ; par devoir. Même si elle a une idée derrière la tête.


« Adam Strange peut être tué si nécessaire, Green Lantern. »

La réplique d’Alanna est froide et terrible ; mais moins que le regard de pure haine qu’elle adresse au Terrien, qui vole au-dessus d’eux.

« Tu as la rancune tenace, chérie. »

« Ne me parle pas, traître. Nul Terrien ne peut s’adresser à moi. Gardes ! »

Comme un seul homme, six soldats viennent se placer autour de Ray, avec un objectif clair – l’arrêter.
Et, après un regard de chaque côté, ce dernier… ne bouge pas ; semble se soumettre.
Avant de parler.


« Hey, Adam ? »

« Ouais ? »

« Ton équipement, c’est le même que durant ton périple avec Kory et Buddy ? »

« Ouaip. »

« Avec des armes essentiellement létales ? »

« Ouaip. Conséquence de l’escalade de violences entre Rann et Thanagar. »

« Taisez-vous ! N’ose pas prononcer le nom de l’ennemi ! Gardes ! »

Deux soldats posent leurs mains dures sur les épaules de l’ancien Atom – mais ce dernier continue de parler, calmement.

« Okay. Mais t’as encore les p’tits disques ? »

« Les diffuseurs d’hologrammes ? Ouaip. Plein. »

« Okay. »

Les gardes le tirent, brutalement ; Ray se laisse faire.
Puis baisse les yeux. Soupire. Secoue la tête.
Avant de la relever – avec un sourire plein de malice et de charme ; uniquement tourné vers Jessica.


Accompagnement musical:
 

« Désolé, luciole. On n’va pas contre sa nature. »

Sans prévenir, Ray… rapetisse.
Il active ses pouvoirs, manipule sa masse, et change de taille ; provoquant une légitime surprise chez les gardes, qui perdent quelques secondes à comprendre. Quelques secondes de trop.

Alors que la cohue se lance, Palmer a donc rapetissé – et file dans les airs.
Vers Adam Strange… qui lance une demi-douzaine de petits disques mécaniques, vers lui ; vers lesquels l’ancien Atom se dirige.

Les soldats se remettent, commencent à tirer – mais il est trop tard. Car Ray bondit de disque en disque, utilisant ses capacités pour modifier leurs courses… et leurs masses.
En quelques instants, tous les disques sont densifiés à l’extrême, munis d’une gravité exceptionnelle ; et tous se dirigent vers les gardes, venant se fixer puis se figer sur leurs torses.
Une douleur terrible s’en suit… mais gérable ; hélas, elle s’accompagne d’un immobilisme, car ils ne peuvent se relever et se dégager.


« ARRÊTEZ-LES ! »

D’autres gardes arrivent, et deux filent déjà dans les airs avec leurs jet-packs.
Le premier est touché par un tir d’Adam Strange – qui anéantit son jet-pack, et le fait s’écraser, hélas quelques instants après son départ.
Le second, lui, est soudain violemment frappé au visage par… rien, à priori ; rien de visible, à l’œil nu. Mais le garde est littéralement arraché du jet-pack, jeté vers le vide en espérant ainsi occuper Jessica – avant qu’une forme n’apparaisse au milieu des éléments du jet-pack.
Ray Palmer.


« Bon sang. Ça avait l’air plus facile, dans Rocketeer. »

« Ne te fie jamais au cinéma, Ray. Hollywood, terre d’illusions. »

Les tirs se succèdent, depuis la terrasse – mais Adam effectue une attaque en réplique, qui repousse les ennemis grâce à des tirs plus efficaces, mieux placés.

« Sérieusement ? C’est le type devenu archéologue à cause d’Henry Jones Junior qui me dit ça ?! »

« Hey, Ray, pas touche. Celui qui voulait être Demi-Lune gamin n’a strictement rien à me dire là-dessus, okay ? »

Palmer secoue la tête, puis prend le contrôle du jet-pack – avant de filer dans les airs, mais non sans jeter un dernier regard en arrière.

« ARRÊTEZ-LE ! GREEN LANTERN, TUEZ-LES ! »

« Hey, Ranniens ? »

Il change légèrement sa course, et se précipite vers un immeuble en ruines, juste à côté du Palais Royal.

« Que cette journée reste à jamais celle… »

Il vient poser ses mains sur les parois – et grimace, en se concentrant, tandis que Strange le couvre.

« … où vous avez failli capturer… »

La masse de l’immeuble change – et l’ensemble s’écroule, soudain, menaçant le Palais Royal et tout l’environnement !

« … le cap’taine Adam Strange, et le prof’ Ray Palmer ! »

Puis, sans attendre, Ray s’échappe… non sans un regard appuyé vers Jessica, évidemment, qu’il espère pouvoir revoir vite.
Et alors qu’il recommence à se chamailler avec son ami Adam, sur des références cinématographiques, son cœur se serre ; d’inquiétude.
Pour la femme qu’il aime.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3185-atom-sa-petite-histoire-dans-la-gra
Inscription : 20/11/2017
Messages : 175
DC : Wonder Woman ; Red Hood ; Starfire
Localisations : Secteur 2814
New Titans
MessagePosté le: Dim 29 Avr 2018 - 23:43



Mystery in spaceRay PalmerSi la situation avait été différente – c’est-à-dire s’il n’avait pas été question de vie ou de mort et de la sécurité de Ray lui-même – Jessica se serait probablement tenue sur le côté pour observer le spectacle, les bras croisés et un sourire aux lèvres. Aussi étrange cela soit-il, dans ce décor presque apocalyptique et à des années lumières de leur bonne vieille Terre, elle découvrait une nouvelle facette de Ray qui n’était pas sans lui déplaire. Son regard pétillait, il se tenait droit, et ses lèvres ne cessaient de tressaillir, comme si elles peinaient à retenir un sourire. Oui, si la situation avait été différente, Jessica aurait adoré se mettre en retrait et observer, découvrir cette nouvelle facette de Ray – malheureusement, il y avait plus en jeu, beaucoup plus.

Elle n’eut aucun mal à cacher son soulagement quand Ray se libéra des soldats pour faire ce qu’elle avait voulu qu’il fasse – prendre la fuite. Elle était soulagée, certes, parce qu’il échappait à la tension qui émanait de la Reine, mais aussi aux armes létales des soldats de cette dernière, mais tout était encore en équilibre précaire, et tout pouvait s’écrouler à tout moment. C’était de la surprise que Jessica devait montrer, puis de l’urgence alors que les soldats tombaient l’un après l’autre. Elle passa à la détermination quand elle dut plonger pour sauver celui que Ray et Adam avaient si malencontreusement fait basculer dans le vide. Elle se décida même pour de la colère et de l’agacement quand Ray utilisa le bâtiment le plus proche comme moyen de distraction le plus sûr pour être éviter qu’ils soient suivis. Rien n’était encore sauvé, rien n’était sûr, et le danger ne faisait que commencer. Une chose était sûre, Jessica n’avait plus à perdre de temps à essayer de raisonner Alanna, et, pour le moment, elle était même libérée de la nervosité grandissante qu’elle avait ressenti à savoir Ray proche de la Reine.

Le bras tendu, l’anneau brillant d’un vert éclatant, elle contrôlait la chute de l’immeuble du mieux qu’elle pouvait. Ses yeux, eux, suivaient Ray du regard, alors qu’une pensée terrifiante surgit dans son esprit. Et si Alanna avait raison… ? Et si elle venait d’envoyer Ray vers un homme terriblement dangereux… ?

Elle baissa le bras, le souffle légèrement court. Elle avait confiance en Ray. Il était fort et intelligent. Elle avait confiance. Bon sang, cette mission commençait mal.

Elle rassembla le chaos qu’elle ressentait et s’en servit pour se sculpter un agacement tellement réaliste qu’elle en sentit l’amertume dans le fond de sa gorge alors qu’elle se tournait enfin vers Alanna, le bâtiment en ruines, mais sécurisé.

« Qu’une chose soit bien claire, » lança-t-elle, la voix sifflante. « Si je ne peux arrêter qui que ce soit sans preuves, il me semble évident que je peux encore moins tuer juste parce qu’on me le demande. » Elle désigna le ciel derrière elle d’un geste rapide, mais sec. « Ce qui vient de se passer est de votre faute, Majesté. Je suis venue sur Rann pour répondre à votre appel et vous offrir mon aide. Vous n’avez fait que me provoquer et mettre ma parole en doute. Si nous nous étions coordonnées dès le début, cette scène ridicule aurait pu être évitée ! »

Elle baissa le bras, pinça les lèvres et redressa le menton avant de lancer un regard fumant vers un des soldats toujours au sol à cause des disques d’Adam Strange.

« Maintenant, si vous avez fini de me prendre pour votre ennemie, peut-être allez vous enfin me laisser vous aider et me dire ce qu’il s’est passé. Je suis Green Lantern, et je suis là pour aider Rann – pour vous aider. »

Elle ferma un instant les yeux et prit une profonde inspiration. Son plan lui avait semblé tellement brillant sur le moment. Elle voyait des failles partout maintenant, mais il était trop tard pour faire demi-tour. Ray était en train d’amasser son lot d’informations, et c’était à elle de compléter son rôle.

Elle releva les yeux vers la Reine Alanna.

« Alors laissez-moi faire mon boulot correctement. »


© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 21/11/2015
Messages : 1131
DC : Mister Miracle ; The Bat ; Fate ; Lex Luthor.
Localisations : Ivy Town


MessagePosté le: Lun 30 Avr 2018 - 17:56
Un silence terrible s'est implanté sur la terrasse du Palais Royal, après l'évasion d'Adam Strange et de Ray.
Si ce dernier a réussi à s'enfuir, il a mis plusieurs vies en danger – des vies qui auraient pu être perdues, si la Green Lantern n'avait pas été là. Cet élément peut faire naître des questions chez la jeune femme... mais elle a, aussi, une influence sur Alanna elle-même.

Alors que Jessica s'épanche, et exprime clairement les règles de la partie qu'elle entend jouer ici, elle achève son discours par un regard puissant – qui est loin de retrouver l'air déterminé et brutal de la Reine de Rann.
En effet, quand la Terrienne fige son attention sur elle, elle ne trouve que... tristesse et désespoir, chez la Rannienne.


 « Vous... vous ne pouvez comprendre, Green Lantern. »

Les épaules voûtées, Alanna Strange semble soudain... rongée, par un poids impossible sur ses épaules.

 « Nous... nous avons affreusement besoin de vous, mais... mais les Humains sont les victimes premières de cette... cette... »

 « Votre Majesté. »

Un des gardes encore debout s'approche, mais elle le repousse d'un regard – explicite, et brutal.

 « Vous venez de prouver votre dévouement à la cause de Rann, Green Lantern. Il est légitime que vous compreniez l'ampleur des dangers qui nous guettent. »

D'un geste, Alanna lui fait signe de la suivre... dans le Palais Royal.
Jessica peut alors découvrir un immense escalier, luxueux mais endommagé par des tirs ; récents. La Reine descend les marches, dans une ambiance sombre et terrible.
Quelque chose s'est passé, ici ; quelque chose d'abominable.
Mais alors que les minutes s'écoulent, que la tension augmente, qu'Alanna demeure plongée dans un mutisme étouffant... elle s'arrête.

Elle s'arrête, à la fin des marches ; à l'arrivée.
Devant une porte, qu'elle ouvre.
Pour rentrer dans une pièce – remplie de lumières, de coussins et de douceur ; avec, aussi, une petite voix qui se fait entendre.


 « Oh... où tu es... où tu es... oh, tu es là... oh, tu dois avoir faim... tu as faim... oh... »

Une voix – petite, faible, douce. Enfantine.
Celle d'une enfant, oui, d'une enfant qui joue...

... les yeux fermés, terriblement fermés ; et alors que Jessica découvre celle, Alanna... Alanna pleure en silence, à ses côtés.

 « C'est... il s'agit de... d'Aleea. Ma fille. Notre fille. »

Elle soupire, puis se détourne, et retourne devant les marches – avant de s'écrouler, des pleurs violents s'emparant d'elle.
Cependant, quand Jessica la rejoint, sa stature royale la reprend... et elle se redresse, avant de tourner un air terrible vers elle.


 « Elle est aveugle. Ma fille est aveugle.
Parce que son père, notre Héros Adam Strange, a été infecté – infecté par un élément, un virus, une maladie qui ne touchent pas les Ranniens... mais uniquement... uniquement les Humains. »


Elle soupire, et secoue la tête.

 « Adam est devenu fou et a aveuglé notre fille, avec un poison inconnu, à priori issu de la même maladie que celle qui l'a atteint ; qui atteint tous les Humains. Dont Ray Palmer. »

Alanna croise les bras, et adresse alors un regard terrible vers Jessica.

 « Il est perdu, Green Lantern, comme vous le seriez sans votre anneau.
Il est perdu, comme Adam... et vous devrez les tuer, pour éviter que l'infection ne s'en prenne à l'Univers entier ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3185-atom-sa-petite-histoire-dans-la-gra
Inscription : 20/11/2017
Messages : 175
DC : Wonder Woman ; Red Hood ; Starfire
Localisations : Secteur 2814
New Titans
MessagePosté le: Mar 1 Mai 2018 - 17:25



Mystery in spaceRay PalmerD’une certaine manière, la désolation du palais et le silence qui y régnait rendaient les ruines et la tristesse du paysage encore plus réelles. Escortée par les soldats et sur les pas de la Reine Alanna, Jessica avait l’impression de marcher à travers les ruines d’une ville fantôme. La situation était des plus sérieuses, et elle commençait à se demander si les Gardiens avaient pris la bonne décision en l’appelant elle. Simon était occupé, mais elle était presque sûr qu’elle avait entre les mains une situation qui demandait plus qu’une paire de mains. Déjà, elle ressentait l’absence de Ray et, mêlée à l’urgence évidente de ce qu’il se passait sur Rann, le tout la plongeait dans un état de nervosité profonde. Quelque chose ne tournait pas rond, quelque chose de très gros. La Reine n’avait pas été épargnée, car même si elle marchait avec rythme, la courbe de ses épaules droite et le menton levé, il ne fallait pas être voyant pour voir sa douleur et son inquiétude. Que Jessica veuille l’admettre ou pas, il y avait un décompte qui venait avec cette mission alors mieux valait le reconnaître. Ils étaient en sursis.

Alanna s’arrêta, laissant libre court à Jessica de noter la voix enfantine mais mélodieuse qui s’élevait derrière une porte soigneusement fermée. Confuse, elle tenta d’interroger la Reine du regard mais cette dernière préféra lui montrer plutôt que de lui expliquer. Elle ouvrit la porte et dévoila une chambre à des lieux de la réalité actuelle de Rann. Les couleurs, la décoration… même le rayon de soleil qui filtrait à travers les rideaux semblaient venir d’un temps passé. Avant que tout ne déraille.

« Votre fille ? » répéta-t-elle confuse en regardant la fillette aux cheveux d’or manipuler avec toute la douceur et la précaution du monde le poupon qu’elle tenait. Elle se retourna vers Alanna mais cette dernière s’était reculée, le visage tordu de douleur. Jessica éprouva aussitôt un immense élan de compassion pour cette dernière. Elle avait été trop prompte à juger la Reine de Rann pour l’agression de cette dernière envers Ray, et elle ne s’en rendait compte que maintenant. La femme devant elle était en proie à un chagrin terrible et profond. Jessica n’avait pas vécu les derniers jours, dernières semaines sur Rann. Elle n’avait aucun droit de tirer ses propres conclusions.

« Votre Majesté, » commença-t-elle avec douceur en s’avançant vers cette dernière. Sa proximité sembla réveiller chez Alanna les vestiges de leçon royale sur son port en public puisqu’elle se redressa et ravala son chagrin et ses larmes, pour faire face à Jessica sans vaciller. « Je suis désolée, » souffla quand même cette dernière.

Ce que la Reine lui révéla ensuite lui glaça le sang dans les veines. Si sa première réaction fut la surprise, Jessica retrouva très rapidement la morsure familière de l’horreur. Ses doigts se refermèrent dans le vide dans un spasme nerveux, et elle écarta un peu plus ses lèvres, dans l’espoir de forcer plus d’air dans ses poumons figés.

« Un virus ? »

Sa voix lui paraissait lointaine. Elle jeta un regard par-dessus son épaule, vers la petite fille qui tâtonnait à la recherche de la couverture de son bébé imaginaire. Ca ne se pouvait pas, n’est-ce pas ? Adam lui avait paru sain. Juste… de toute évidence en opposition armée contre sa femme. Et Ray ? Ray n’avait pas eu l’air changé. Certes, elle l’avait trouvé excité, peut-être un peu trop amusé pour la situation, mais de là à mettre ça sur le dos d’une maladie ? Il venait de retrouver un ami, voilà tout.

Voilà tout.

« Qu’est-ce que… » Elle cligna des yeux. Voilà tout. « Votre Majesté… Quelles sont vos preuves ? De quel genre de maladie sommes-nous en train de parler ? » Elle s’humidifia les lèvres. « Vos sciences sont bien plus avancées que celles sur Terre. Vous devez avoir fait des recherches, non ? Quels sont vos résultats ? De quel genre de maladie sommes-nous en train de parler ? »

Avait-elle… avait-elle envoyé Ray à la mort… ?



© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 21/11/2015
Messages : 1131
DC : Mister Miracle ; The Bat ; Fate ; Lex Luthor.
Localisations : Ivy Town


MessagePosté le: Mer 2 Mai 2018 - 12:51
Une tension terrible s’est installée dans le cœur du Palais Royal.
Si Alanna est demeurée silencieuse durant toute la descente, les quelques mots qu’elle a divulgués après les marches de ce long escalier ont fait comprendre à la Green Lantern l’ampleur des douleurs que la Reine ressent.

Cette dernière ne dit rien, quand Jessica la reprend sur son lien avec l’enfant ; la surprise est compréhensible, l’information doit monter en elle.
Puis, quelques minutes après, quand les deux femmes ont quitté la pièce, quand Alanna s’est écroulée de souffrance avant de se reprendre… la Terrienne a repris la parole, en utilisant des mots doux et tendres, qui font honneur à son rang et à sa compassion.

Mais la Rannienne ne dit rien.
Elle laisse, encore, Jessica encaisser les informations, comprendre la totalité des éléments, relier les événements entre eux ; et saisir, vraiment, l’ampleur des dangers qui les menacent ici.


« Par mes… échanges, avec Adam Strange, j’ai connaissance du système politique terrien. Avec, donc, une participation du peuple, et une forme de démocratie ; j’en prends acte. Et ne m’emporte pas, alors qu’une étrangère interroge la Reine de Rann pour douter de sa parole – alors qu’une inconnue fait fi de la douleur d’une mère, pour connaître les raisons pourtant évidentes de son désespoir. »

Sa voix demeure lente, posée ; arrogante, toujours, mais légèrement moins agressive qu’auparavant.

« Voici. »

Alanna lève son bras, tourne sa main, et présente sa paume à Jessica.
Un hologramme y apparaît.
Celui d’Adam Strange, filant dans son uniforme et son jet-pack vers un cratère, formé sur Rann. Il s’y pose, semble vouloir y pénétrer – avant d’être happé par un immense nuage de fumée verdâtre ; il tousse, est en difficulté… puis se redresse, figé.
Avant de retourner en arrière, de revenir au Palais Royal, pour se précipiter vers Aleea – et souffler sur son visage une fumée similaire à celle qui l’a attaquée. Par la suite, des gardiens viennent les séparer suite aux cris de l’enfant, et l’hologramme disparaît.


« Récemment, un Shaggy-Man a été libérée par les évolutions tectoniques de cette planète, qui a subi de nombreuses failles. Adam Strange a voulu enquêter… mais a été infecté par une fumée encore inconnue.
La physiologie rannienne est différente des Terriens : nous sommes plus faibles face aux activités physiques, mais plus résistants aux infections. Des scientifiques travaillent sur la fumée, mais celle-ci a infecté Adam… l’a rendu fou, au point d’infecter sa propre fille.
A… Aleea n’a pas subi la même folie que lui, qui le pousse à vouloir infecter d’autres, mais sa nature hybride l’a empêché d’être protégée ; elle est aveugle. »


La Reine prend une grande inspiration, et chasse les larmes qui allaient à nouveau naître au coin de ses yeux.

« Adam Strange… n’aurait pas dû aller enquêter, seul ; mais comme tout Terrien, il a voulu agir comme il le voulait – et en a payé le prix. Hélas, il n’était pas le seul. »

Ses poings se serrent, sa posture se fige.

« Nos scientifiques ne trouvent guère de solution, et l’infection peut se propager si nous appelons d’autres mondes ; ce n’est pas acceptable. Ce n’est pas par plaisir que j’ai évoqué la mort d’Adam Strange, Green Lantern – mais, avant mes besoins de femme sont mes devoirs de Reine.
Lors de cet événement, j’ai perdu mon époux… qui a mutilé ma fille ; et fait peser une menace sur ce monde, et bien d’autres. Je ne peux l’accepter. »


Elle soupire, avant de lever sa main, en demande.

« Retrouvez-le. Tuez-le. Pour le bien de l’Univers… pour votre mission. »

Alanna se tait, alors. Laissant à Jessica le soin d’encaisser.
Elle n’est pas dupe : elle a bien vu les regards, les attentions, les sourires ; elle a compris. Une union lie la Green Lantern et Ray Palmer, et elle craint pour ce dernier – mais n’aura aucun remord à lui faire subir la même peine.
Elle est Reine, avant d’être femme ; devoir avant tout.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3185-atom-sa-petite-histoire-dans-la-gra
Inscription : 20/11/2017
Messages : 175
DC : Wonder Woman ; Red Hood ; Starfire
Localisations : Secteur 2814
New Titans
MessagePosté le: Jeu 3 Mai 2018 - 23:50



Mystery in spaceRay PalmerLes yeux de Jessica restaient rivés sur l’endroit où, quelques instants plus tôt, l’hologramme terriblement réaliste d’Adam Strange avait pris forme et confirmé ce qu’Alanna avait dit. Cette dernière avait répliqué avec sécheur aux demandes d’explications de Jessica, mais si elle y avait vu du doute et une sorte de condescendance, elle était bien loin de la vérité. Jessica avait juste besoin de savoir. Ca allait plus loin que la diplomatie, plus loin que l’anneau à sa main et le devoir qu’elle était venue accomplir. Elle avait besoin de savoir si elle avait vraiment envoyé Ray à sa perte, si elle avait osé faire ça – osé croire qu’elle était capable de gérer le poids d’être une Green Lantern sans tout… tout ruiner. Ca ne pouvait pas avoir recommencé, il ne pouvait pas… ça ne pouvait pas être vrai…

Jessica ferma doucement les yeux en déglutissant. Elle sentait le regard de la Reine sur elle, mais elle s’en moquait. Elle se moquait de ce qu’on attendait d’elle. Elle n’était sûre que d’une chose : elle ne pouvait pas baisser les bras. Il était hors de question de se laisser emporter par la vague d’angoisse qui montait en elle, hors de question de se laisser happer par le hurlement de panique et de douleur qu’elle sentait déjà vibrer dans ses poumons. Adam Strange avait été contaminé, certes, mais il était toujours vivant. Elle l’avait vu de ses deux yeux. Cela voulait dire que Ray était quelque part, encore en vie lui aussi. Il pouvait être sauvé. Et elle allait le sauver, coûte que coûte.

Elle rouvrit les yeux et reporta son regard sur la Reine de Rann. Peut-être avait-elle baissé les bras, mais Jessica, elle, ne pouvait se résoudre à cette éventualité. Elle n’y survivrait pas. Mais surtout, Ray n’y survivrait pas.

« Il faut que j’aille voir ce volcan. Mon anneau est de toute évidence capable de repousser l’infection. Peut-être qu’en examinant la source de cette fumée de plus près, je pourrais trouver un moyen d’annuler les effets de cette… de cette chose. »

Elle prit une profonde inspiration.

« Je retrouverai Adam Strange et Ray ensuite, Votre Majesté. Je les enfermerai et ferai en sorte qu’ils ne puissent se libérer. »

Sa voix perdit en cérémonieux et gagna en douceur. Son cœur battait à tout rompre dans sa poitrine, mais elle ne pouvait pas se laisser aller à la peur. Pas maintenant, pas alors que Ray avait besoin d’elle.

« Je ne peux me résoudre à ce que vous exigez de moi, pas tant que je ne serais pas sûre qu’il n’y a vraiment aucune chance. » Elle ne parlait pas en tant que Green Lantern, et elle espérait de tout son cœur qu’Alanna ne l’écoutait pas en tant que Reine. « Laissez-moi essayer, et après… »

Elle se tut, incapable de continuer sa phrase. Il y avait une certaine force chez la Reine de Rann pour avoir, non seulement, fini cette phrase à maintes reprises, mais pour l’avoir exigé et demandé continuellement. Jessica ne pouvait s’y résoudre et elle savait déjà que, même si son inspection du volcan ne menait à rien, elle ne pourrait toujours pas s’y résoudre. Elle n’abandonnerait pas parce qu’elle ne le pourrait pas. Alanna avait pu, elle. Pour le bien de son peuple. Ou, plutôt, pour le bien de la petite fille qui jouait encore, derrière la porte close dans le dos de Jessica.

Mais Jessica n’avait pas de petite fille, elle. Elle n’avait que Ray.

« Où se trouve le volcan ? » demanda-t-elle à la Reine.

Elle était loin d’exiger une réponse. En réalité, elle suppliait presque.



© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 21/11/2015
Messages : 1131
DC : Mister Miracle ; The Bat ; Fate ; Lex Luthor.
Localisations : Ivy Town


MessagePosté le: Ven 4 Mai 2018 - 10:35
Un silence certain a suivi les révélations d’Alanna.
Il faut du temps, elle le comprend.

Il faut du temps à la Green Lantern pour envisager entièrement la situation, pour saisir sa dangerosité, pour suivre les explications de la Reine… et comprendre, oui.
Comprendre que les événements sont terribles, et que Ray est réellement en danger, oui ; mais, aussi, pour comprendre qu’Alanna ne semble pas avoir entièrement fermé son cœur – que, si elle réagit aussi violemment, c’est parce que la mère et l’épouse souffrent, en elle, et poussent souvent la Reine à sur-réagir, tout simplement.

Jessica parle, cependant.
Elle brise le silence devenu étouffant, dans les méandres du Palais Royal – et confirme, clairement ce qu’Alanna pensait déjà ; elle ne va pas renoncer.

La jeune femme annonce : elle va aller voir le volcan, la faille dans Rann ; que ça plaise ou non.
Elle va chercher une solution. Elle va analyser la zone. Elle va scanner l’infection. Elle va localiser Ray et Adam, et les stopper – mais rien de plus.
La Green Lantern, cependant, change de ton alors ; la dureté, la détermination s’évaporent. La douceur vient.


« Hrm. »

Alanna grogne – mais cesse de reculer, elle qui avait commencé à former quelques pas en arrière, au fil du discours de Jessica ; au fil de ses explications, sur son projet, qui correspond si peu à ses attentes, malgré le rejet inconscient qu’elle exprime elle-même.

« Je… en tant que Reine, en tant que représentante de l’autorité de Rann, j’ai sollicité le Green Lantern Corps – et suis en droit d’exiger que vous agissiez selon mes demandes, notamment en cas de crise sanitaire potentiellement universelle. »

Elle soupire, et secoue la tête.

« Mais… mais peut-être… »

La Reine baisse les yeux, et ses mains tremblent ; elle hésite.
Elle est perdue, perturbée. Mais elle doit choisir – pour le bien de Rann, elle doit choisir.


« Le volcan est au Nord-Est. Les coordonnées seront transmises à votre anneau. Je… »

Lentement, elle se tourne vers Jessica, et lui lance un regard empli de douleur mais aussi de détermination.

« Une chance, Green Lantern. Vous avez une chance pour me prouver que j’ai tort, et qu’ils peuvent être sauvés. Si vous échouez, s’ils vous résistent, mes troupes agiront et se lan… »

« Elles ne feront rien contre leur général. »

Une voix se fait entendre, et une forme émerge des ombres…
… celle d’Adam Strange lui-même, lourdement armé !

[color=cyan] « Adam ! Mais comment… serpent, tu connais les raccourcis du Palais. »[/font]

« Tu me les as appris, chérie. A l’époque où ton esprit n’était pas rongé par l’ennemi. »

Les deux époux se lancent un regard mauvais – avant, tous deux, de figer leurs attentions sur Jessica.

« Green Lantern ! Arrêtez-le ! »

« Attendez ! Je sais qu’elle a dû vous dire des choses horribles, mais… c’est faux. C’est elle l’infectée. C’est elle l’ennemie. »

Alanna recule, et s’approche d’éléments technologiques ; Adam la voit, lève l’arme pour tirer – mais la baisse, immédiatement, en grimaçant.
Il se tourne, alors, vers Jessica, tandis que la Reine active une alarme.


« Je n’ai pas de temps, mais… croyez-moi. C’est Alanna l’infectée, Alanna qui mène Rann à sa perte. Elle a été atteinte d’une maladie inconnue, lors de l’explosion d’un cratère au Nord-Est, et depuis… depuis, elle a changé ; comme les Ranniens. Ils sont devenus complètement fous, et veulent la guerre !
Je tente de les arrêter… mais seul, je ne peux rien. Aidez-moi ! »


« JE VAIS T’AIDER, SERPENT ! »

La Reine bondit des ombres, armée d’une lame – et saute, directement et le visage rongé par la haine, sur son mari.

« A MOURIR ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3185-atom-sa-petite-histoire-dans-la-gra
Inscription : 20/11/2017
Messages : 175
DC : Wonder Woman ; Red Hood ; Starfire
Localisations : Secteur 2814
New Titans
MessagePosté le: Lun 7 Mai 2018 - 0:32



Mystery in spaceRay PalmerJuste au moment où Jessica pensait avoir repris la main sur une situation qui n’avait rien de contrôlable, juste au moment où elle avait enfin un plan d’attaque qui lui permettrait de sauver Ray que tout lui échappait de nouveau. Un instant, elle échangeait un regard reconnaissant avec la Reine, devinant sous le devoir imposé par son Titre un besoin chez cette dernière, un désir qui ne faisaient que faire l’écho avec ce que Jessica elle-même ressentait. Cette réalisation lui avait allégé le cœur – juste assez pour qu’elle reconnaisse, dans toute l’horreur qui s’agitait en elle, une once de soulagement. Elle n’était pas seule. Il y avait quelqu’un d’autre dans la galaxie qui ressentait la même chose qu’elle et qui se refusait d’abandonner.

Mais ça n’avait été que temporaire, car l’instant d’après, de nouveau, la situation échappait à Jessica. De la façon la plus catastrophique qui soit.

Elle leva son anneau en direction d’Adam Strange, mais les mots de ce dernier la firent hésiter - trop hésiter. Kilowog n’aurait fait qu’une bouchée d’elle à cet instant. Mais c’était trop tard, parce qu’elle ne pouvait plus passer à l’action, pas après ce qu’Adam venait de dire.

Sauf qu’elle n’était pas seule à pouvoir passer à l’action.

« Hey, hey… NON ! »

Elle stoppa net l’attaque de la Reine Alanna avec un mur d’émeraude qui intercepta l’attaque de cette dernière juste à temps. Heureusement, car la lame qu’elle brandissait avec tant de rage était des plus aiguisés. Qu’était-il arrivé à la Reine au regard plein d’espoir ?!

« Ca… suffit ! » s’écria Jessica en pivotant immédiatement vers Alanna.

Elle brandit de nouveau son anneau et immobilisa la Reine hystérique dans un tuyau verdâtre avant de se tourner vers Adam et de faire de même. Pour autant qu’elle en savait, elle était la seule personne saine d’esprit à se tenir dans cette pièce à cet instant, et maintenant que le couple royal de Rann était en train de s’accuser l’un l’autre de folie et d’infection fatale, elle n’avait aucun moyen de savoir si elle pouvait être épaulée dans tout ce bazar.

« Au moindre geste, je brise vos dirigeants ! » prévint-elle en direction des soldats, d’un voix sèche et sifflante. Elle se tourna vers Adam et Alanna, le regard brûlant. « Gardez vos hommes à l’œil. Je n’hésiterai pas à mettre ma menace à exécution, que ce soit bien clair. »

Elle avait tellement de questions à poser, et si peu d’informations… Car le peu qu’on lui avait donné n’était apparemment pas sûr. Quelle version était la bonne ? Les discours d’Adam et d’Alanna repassaient en boucle dans son esprit, jusqu’à ce que, finalement, un détail lui saute aux yeux.

Ils avaient tous les deux parlé d’un cratère ou d’un volcan au Nord-Est.
La première étape de son plan restait inchangée, au final.

« Où est Ray ? » demanda-t-elle à Adam. « Où est-il ? »

Elle avait joué la carte de l’intimidation pour garder les soldats et autres renforts à distance respectable, mais le regard qu’elle posa sur Adam à cet instant n’avait rien d’une carte qu’elle venait d’abaisser : elle était des plus sincères. S’il avait osé faire le moindre mal à Ray, si ce dernier était en danger ou avait souffert d’une façon ou d’une autre, elle se ferait un plaisir de lui montrer ce qu’elle était capable de faire. Et il n’y aurait aucun endroit sur cette planète – dans cet univers où il pourrait se cacher.

« Ou est-il ? » répéta-t-elle, la voix glaciale et lourde.



© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 21/11/2015
Messages : 1131
DC : Mister Miracle ; The Bat ; Fate ; Lex Luthor.
Localisations : Ivy Town


MessagePosté le: Mar 8 Mai 2018 - 20:51
L'arrivée d'Adam Strange a brisé l'entente qui commençait à se nouer entre Alanna et Jessica Cruz – ce qui est dommage. Comme la réaction de la Reine, déchaînée, qui tente de tuer son époux elle-même, tandis que des gardes arrivent, menaçants, pour régler la situation.
Dommage, oui ; mais rien qu'un anneau de pouvoir ne puisse gérer.

Alors qu'Alanna est stoppée par l'énergie d'émeraude, et que quelques mots suffisent à empêcher les gardes de Rann d'aller plus loin, la Green Lantern maîtrise la situation... et peut, alors, lancer l'interrogation qui la hante, qui la ronge depuis plusieurs minutes.
Ray Palmer – où est Ray Palmer ?


 « Green Lantern, je comprends, mais ce n'est vraiment pas le mom... »

 « Arrête de mentir ! Dis-lui ! Dis-lui ce que tu as fait ! »

 « Mais la ferme, Alanna ! »

Adam Strange lance un regard courroucé vers son épouse, puis refixe son attention sur Jessica... et transforme son expression, pour être bien plus implorant.

 « Green Lantern... Jessica... on n'a pas le temps. Rann entière est en danger, des millions de vies, et même l'Univers entier... s'ils en viennent à se lancer dans des attaques directes, ils pourr... »

 « Serpent ! Ta bouche ne sait que formuler des paroles dangereuses et folles ! »

 « Tu as longtemps adoré ma bouche, très chère, et l'heure n'est pas à rappeler pourquoi ! Mais, Green Lantern, crois-moi ! Ce sont eux, les possédés ! Il faut me laisser sortir ! »

L'aventurier tente de frapper les parois de sa prison, avant de se tourner à nouveau vers Jessica – clairement apeuré.

 « Il FAUT m'aider ! Tu les vois, tous, prêts à tirer, à tuer ! Même Alanna ! Tu ne la connais guère, mais tu imagines que la Reine de Rann ne soit pas aussi va-t-en-guerre ! Ils sont rongés par cette infection, il FAUT les arrêter ! »

 « Serpent... et tu ne lui réponds toujours pas... »

 « Avec raison. »

Une voix froide s'élève soudain – mais alors qu'Adam Strange se tourne, il est soudain happé par une aura d'énergie bleutée ! Celle-ci l'électrocute, et le fait s'écrouler, avant même qu'il ait pu prononcer la moindre parole !

 « Salutations. »

Une forme apparaît et s'approche lentement, sèche et redressée...
... celle d'un Rannien, à l'air sombre et déterminé.

 « Je suis Sardath, scientifique mais aussi père de notre Reine. Adam Strange a été stoppé sans votre consentement au vu de l'urgence – car, définitivement, il tentait de vous manipuler, pour vous pousser dans son camp ; inacceptable. »

Sardath vient se placer devant Jessica, puis sort une tablette, qu'il lui tend directement.

 « Voici les coordonnées du volcan ; vous y trouverez le foyer de l'infection, ainsi que Raymond Palmer.
Mort. »


Sa voix est froide et inhumaine, sans la moindre émotion.

 « Adam Strange l'a supprimé lors d'une crise de folie. Je suppose que des condoléances sont de mise... »

Une bombe vient d'être lâchée.
Et si Adam Strange est inconscient, au sol – et si Alanna attend sa libération, Sardath demeure de marbre et immobile ; totalement indifférent aux émotions qui pourraient attendre la jeune femme...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3185-atom-sa-petite-histoire-dans-la-gra
Inscription : 20/11/2017
Messages : 175
DC : Wonder Woman ; Red Hood ; Starfire
Localisations : Secteur 2814
New Titans
MessagePosté le: Jeu 10 Mai 2018 - 21:53



Mystery in spaceRay PalmerSi Jessica avait eu des doutes il y avait quelques minutes de cela, elle dansait désormais sur une corde raide au-dessus d’un gouffre hypothétique, certes, mais effrayant malgré tout. Elle regardait l’échange entre les deux époux comme à des kilomètres de ces derniers, et ses doutes grandissaient, muaient. Elle devait bien se l’avouer, dans l’immédiat, Alanna semblait être la plus enragée des deux. Elle avait le regard fou, et la lame qu’elle avait tenu quelques secondes plus tôt gisait à ses pieds, comme un indice qui ne pouvait être ignoré. Avec un peu de recul, Jessica se retrouvait avec plus de questions qu’elle n’avait de réponses. Comment un seul être, dont l’intelligence avait été compromise par une infection en plus de cela – avait-il pu mettre toute la capitale dans un état aussi apocalyptique, à lui tout seul ? Comment les Ranniens, aussi déterminés et avancés qu’ils semblaient l’être, avaient fait pour ne pas avoir encore arrêté Adam Strange ?

Jessica se tourna vers Adam, prête à exiger sa réponse. Car avant de prendre sa décision et de se mettre au travail, avant de s’éloigner de cet endroit de fou, elle avait besoin de savoir que Ray allait bien. Dans l’immédiat, c’était tout ce qui importait.

Elle ne put poser sa question, ceci dit, car au moment où les mots se formaient dans le fond de sa gorge, Adam s’écroula, frappé par une énergie bleuté et grésillante. La prise de Jessica sur lui et la Reine de Rann s’évapora alors qu’elle regardait entrer le nouveau venu, les sourcils froncés. Elle n’était pas sûre de supporter un nouveau protagoniste dans tout ce chaos tant qu’elle n’avait rien démêlé. Il ne fallut pas très longtemps à Jessica pour décider qu’elle n’aimait pas le scientifique. Et ses doutes, encore, s’élargirent.

Elle tendit la main pour attraper la tablette et jeta un coup d’œil aux coordonnées avant de redresser la tête vers le scientifique. Son cœur battait à tout rompre dans sa poitrine, mais la panique qui montait en elle suite à la « révélation » de Sardath était encore contrôlable. Parce que Jessica était toujours perchée sur sa corde et que la rivière était loin sous elle.

Les doigts serrés sur la tablette, elle se racla doucement la gorge pour ravaler ses gémissements et suppliques. Rien n’était sûr. Absolument rien.

« Je… Je vérifierai par moi-même, » dit-elle dans un souffle. Qu’avait-dit le scientifique ? Qu’Adam essayait de la manipuler, et que c’était inacceptable ? Adam qui n’avait jamais pu finir sa phrase et qui gisait au sol, désormais. Pourquoi être revenu, seul, dans un palais rempli de soldats ? « Merci… »

Elle baissa les yeux vers la tablette entre ses mains tout en ignorant ses doigts qui tremblaient et les larmes qui menaçaient de brouiller sa vision. Il fallait qu’elle se concentre.

Elle se racla donc l’intérieur de la gorge et releva la tête pour faire au regard sec et froid de Sardath. Sans dire un mot, elle s’éleva dans les airs, portée par le halo verdâtre qui entourait sa silhouette, pour ne s’arrêter qu’au-dessus des Ranniens.

Puis elle serra le poing. Elle aurait dû faire ça bien avant.

« Scanne la pièce, » demanda-t-elle à son anneau. « Analyse-les tous. Trouve moi un signe d’infection. »

Et elle saurait, enfin, qui en souffrait.


© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 21/11/2015
Messages : 1131
DC : Mister Miracle ; The Bat ; Fate ; Lex Luthor.
Localisations : Ivy Town


MessagePosté le: Ven 11 Mai 2018 - 10:26
Le choc est dur à encaisser – mais Jessica Cruz tient bon.
Malgré la tension terrible entre Alanna et Adam Strange, malgré les menaces brutales entre eux, malgré la présence proche de la pauvre Aleea, malgré l’inconnu total dans lequel elle est plongée depuis qu’elle est arrivée sur Rann, la Green Lantern reste forte dans ses bottes, et serre les dents.

Elle tient bon ; contre vents et marées.
Même après la nouvelle du décès de Ray Palmer.

Prenant un légitime moment pour encaisser la nouvelle, la jeune femme trouve la force de ne pas s’écrouler – de tenir, oui. De tenir son rôle.
Elle ne laisse quasiment rien transparaître de son trouble, confirme son rejet instinctif de Sardath, et manipule la tablette comme si elle pouvait, seule, lui laisser l’exprimer sa fureur et sa douleur ; mais elle tient bon.
Et alors que le silence s’écoule, s’achève, elle reprend la parole – puis s’élève dans les airs et, mue par une détermination terrible, ordonne à son anneau de scanner la pièce.


« Scan en cours, J-Bird. »

La voix mécanique de l’anneau brise le silence tendu qui règne dans la pièce. Alanna ne dit rien depuis l’arrivée de Sardath, qui ressemble plus à une statue qu’à un être vivant ; et Adam Strange se tait, sûrement en preuve de bonne volonté.

« Analyse en cours. Présence d’infection détectée. Analyse en cours. »

Les secondes sont longues, et difficiles. La tension ne cesse d’augmenter.

« Analyse en cours. Infection d’origine non-Rannienne. Analyse en cours. Infection en lien avec les archives. Analyse en cours. Infection d’origine Thanagarienne. »

Reviennent directement, à tous, la terrible crise entre Rann et Thanagar, deux planètes mises l’une à côté de l’autre par Superboy Prime, puis forcées de collaborer quand les catastrophes n’ont pu être évitées ; les troubles demeurent nombreux, et les attitudes de tous se crispent en envisageant une attaque discrète des guerriers ailés.
Mais le silence demeure – tous attendent la suite, qui va impacter beaucoup de choses.


« Analyse terminée. Deux individus porteurs de l’infection. Deux individus sains. Porteuse de l’anneau exclue du décompte. »

Le silence demeuré… troublé.
Deux infectés. Deux sains. Jessica exclue, mais… cela ne tombe pas juste ; ils ne sont que quatre, ici. Trois, sans la Green Lantern.
Et pourtant l’anneau dit que…


« Ha, on ne cache définitivement rien, ici… la lumière verte trouve toujours sa voie, n’est-ce pas ? »

Une voix se fait entendre – qui n’est ni celle d’Alanna, ni celle d’Adam, ni celle de Sardath.
Mais cette voix est connue… et une forme ne tarde pas à apparaître, grandissant de seconde en seconde, après avoir bondi de l’équipement d’Adam Strange !


« Bonjour, tout le monde. Je suis persuadé que je cause de grandes déceptions ici… mais, une nouvelle fois, la nouvelle de ma disparition a été exagérée. »

Ray Palmer trône, souriant et fier, au milieu de l’assemblée.
A taille humaine, intact, et encore vêtu de sa nouvelle combinaison d’aventurier… avec, notamment, le petit boîtier électronique sur son avant-bras.


« L’idée était de venir ici discrètement pour me laisser agir… »

« Pour nous piéger ! Dans le complot de Thanagar ! »

« Nan, pour trouver la faille dans vos plans, et vous aider contre votre gré. Même si ça impliquait de mentir… et j’en suis désolé. »

[i">Palmer adresse un bref mais intense regard à Jessica, valant excuses ; même s’il se doute qu’il faudra bien plus que cela, pour être pardonné.

« Anneau, confirme les infectés. »

« Les anneaux ne répondent qu’à leurs porteurs, mais je devine que J-Bird le voudrait aussi. Je confirme que les Ranniens sont infectés par le virus. »

« Mensonges ! Menteurs ! Assassins ! A mort ! »

« Je m’en occupe. »

Sardath appuie sur un bouton de son équipement – et plusieurs sirènes se font entendre, avant que le Palais Royal ne tremble de lui-même ; quelque chose arrive. Quelque chose de gros.

« J’avais rapetissé pour hacker, avec mon nouveau joujou, le processeur central, et j’espérais avoir assez de temps pour ça… »

L’air désolé, Ray montre le boîtier électronique à son avant-bras – avant d’esquisser un grand sourire.

« … et j’ai réussi. Les systèmes de Rann sont sous notre contrôle, hormis la garde personnelle de Sardath ; il va donc falloir bouger, mais on peut maintenant savoir d’où vient le virus, mais surtout voir à qui les Ranniens rendent des comptes. Adam avait capté plusieurs transmissions cryptées, sûrement vers le maître d’œuvre de tout ça. »

« Non ! »

Sardath tente d’empêcher Palmer d’appuyer sur un bouton – mais l’ancien Atom l’évite aisément, et le fait tomber par un croche-pied.
Il appuie, donc ; et tous les écrans de Rann, dont la tablette tenue par Jessica, font alors apparaître le destinataire des transmissions…

… un visage terrible et terrifiant, définitivement loin des standards locaux !

« Félicitations, Terrien. Vous avez réussi à identifier Deacon Dark, de la Corporation de la Lumière Eternelle ; mais votre victoire sera courte. »

Les tremblements s’intensifient – et un picotement dans l’air se fait sentir, ce qui fait immédiatement réagir Adam Strange.

« Bordel… c’est le préalable à une utilisation offensive du Rayon Zeta ! Ils veulent nous liquider ! »

A proximité, plusieurs vaisseaux de la garde de Sardath se sont réunis au-dessus de la capitale et près du Palais Royal, et activent leurs attaques terribles…
… pour tirer, en rafale, sur le bâtiment !

Nul ne peut survivre à une telle attaque – pas même les boucliers des Green Lanterns.
Mais, pourtant, tous dans le Palais demeurent vivants… tous survivent à cette abominable attaque, qui fait frissonner les pires tueurs.
Ils ont survécu, oui ; parce que c’est le bâtiment d’à côté qui a été frappé !


« Mais… ce n’est pas possible… »

« Hughn. »

Sardath grogne, alors que sa fille s’interroge, troublée – mais une voix se fait entendre soudain dans les communicateurs !

« J’sais que tu m’as viré, Adam, mais j’me suis dit que, même si tu m’as ravalé au plus bas niveau de l’armée, tu méritais pas ça ! »

« Ch… Champ ? C’est toi ? »

Un hologramme apparaît soudain au milieu de la pièce…
… celui d’un homme en costume de garde Rannien, au visage Humain lui aussi !

« Ouais, mon vieux. J’ai bidouillé les capteurs de la garde de Sardath, et ils auront du mal à vous tirer dessus… mais va falloir bouger, les copains ! »

Steven Hazard, dit Champ, est un acteur d’Hollywood utilisé par Sardath comme remplaçant d’Adam – et si ça s’est mal passé, il est resté dans les rangs de l’armée, malgré l’opposition de Strange ; qui ne peut que s’en féliciter, ici.

Cependant, alors que Sardath tente de se remettre, qu’Alanna se débat, Adam mais surtout Ray se tournent vers Jessica… et attendent.
Sa décision.
De les croire, de croire l’anneau, de libérer Adam – et de gérer la suite.
Palmer adresse, en outre, un regard presque triste vers elle, lui qui est rongé par la peine qu’il lui a causée – mais qui était indispensable pour leur plan ; qui vise à sauver une planète entière. Et dans lequel il va falloir enchaîner très vite, hélas !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3185-atom-sa-petite-histoire-dans-la-gra
Inscription : 20/11/2017
Messages : 175
DC : Wonder Woman ; Red Hood ; Starfire
Localisations : Secteur 2814
New Titans
MessagePosté le: Lun 14 Mai 2018 - 22:59



Mystery in spaceRay PalmerJessica lâcha un hoquet de surprise quand la voix de Ray se fit entendre. Un hoquet de surprise qui s’accompagna d’une accélération soutenue de son rythme cardiaque quand Ray surgit de nulle part au milieu de tout ce chaos. Pendant l’espace d’une courte seconde, elle oublia les enjeux de la situation actuelle et arrêta de ce soucier de ce qu’il se passait. Ray était vivant, il était là, et il allait bien. Elle ne voyait pas de sang, pas de blessures, pas de traces de folie ou de bleus. Il était là, et tout ce qui importait.

Puis Ray s’adressa à son anneau, et son anneau céda, et cela suffit à lui rappeler ce qu’il avait fait, ce qu’il lui avait laissé croire, et à ça, son cœur répondit par une nouveau changement de rythme. Elle redescendit jusqu’au sol pour reposer les pieds sur la terre ferme. Elle savait qu’elle avait tous les d’être furieuse (elle ne l’était pas) et qu’elle aurait pu le faire très clairement comprendre à Ray (elle ne le fit pas), mais dans l’immédiat, il fallait qu’elle se reconcentre sur ce qu’il se passait devant elle. A savoir la révélation qu’elle avait fini par voir venir : Alanna et le chef de son équipe scientifique étaient tous les deux infectés. Pas Adam. Pas Ray.

Ce dernier dévoila bientôt la raison de son choix un peu… extrême et, en baissant les yeux vers sa tablette et vers le visage qui y était désormais affiché, Jessica réalisa la gravité de la situation. Il avait eu raison de faire ce qu’il avait fait. Aucune raison de lui en vouloir (elle ne lui en voulait pas du tout). Et de toute façon, même si ça avait été le cas, elle aurait rapidement oublié sa rancune, car les vibrations qui s’élevèrent autour d’eux et l’air horrifié d’Adam Strange alors qu’il en expliquait la provenance avaient bien trop des accents de fin du monde pour qu’elle envisage d’être furieuse.

Un Rayon Zeta. Elle n’avait jamais été témoin de l’attaque d’un de ces rayons, mais elle connaissait la théorie qui se cachait derrière. Elle savait qu’elle ne pourrait rien faire. Aucune ruse, aucun jeu de mot et aucune volonté au monde n’aurait pu changé ce qui était sur le point de se passer. Jessica lâcha la tablette avec un sursaut avant de relever les yeux vers Ray et d’être intimement et brutalement écrasée par la certitude qu’elle n’avait plus assez de temps pour rejoindre ce dernier, pourtant à quelques mètres seulement. Que sa vie, qui avait été une longue succession de secondes, de minutes et d’heures, avait atteint la ligne d’arrivée, et qu’elle ne pouvait bénéficier d’aucune rallonge.

Tout comme celle de Ray.

Elle essaya malgré tout.
Jessica s’élança en avant, dans l’idée vague de vouloir passer ses dernières secondes près de Ray – ou dans l’intention très claire de tout faire pour sauver ce dernier. Comme si elle en était capable. Mais elle allait le croire, jusqu’au dernier moment. Alors elle continua à courir, même quand le bruit des premiers tirs résonnèrent tout autour d’eux, même quand le sol se mit à trembler et le plafond à se craqueler, même quand elle crut que son battement de cœur serait le dernier – puis le suivant, puis le suivant, puis le suivant, puis le…

Jessica se figea net à quelques pas seulement de Ray. Les sourcils froncés, elle dévisagea ce dernier avant de lever la tête vers le plafond, toujours intact. Pourtant, elle entendait le Rayon Zeta tirer.

« Qu’est-ce que… ? »

Elle regarda, bouche bée, l’hologramme surgir devant eux et s’expliquer, d’un air bien trop désinvolte à son goût, elle dont le cœur ne semblait toujours pas vouloir se calmer. A bout de souffle et encore tremblante à l’idée d’une apocalypse qui s’était annulée au dernier moment, elle tendit la main vers Adam pour le libérer… et bloqua immédiatement Sardath, Alanna étant déjà immobilisée.

« C’est une planète de fous, » maugréa-t-elle en rapprochant Alanna et Sardath l’un de l’autre, afin de les avoir tous les deux à l’œil.

Son regard croisa celui de Ray tandis qu’elle se retournait vers ce dernier et Adam, et elle lut la douleur dans ses yeux ainsi que la culpabilité. Bon sang qu’elle était soulagée de le voir en chair et en os, encore suffisamment vivant pour succomber, une fois de plus, à cette habitude maladive qui consister à se blâmer pour tous les maux du monde. Elle avait eu si peur… bien trop peur pour une seule et unique journée, et bien trop terriblement pour ne pas en faire de cauchemars, mais il était là. Il était là, comme ça avait toujours été le cas, et l’heure avait beau être grave, Jessica refusait de le laisser penser qu’elle pouvait lui en vouloir ne serait-ce qu’un iota.

« Bien joué, » dit-elle avec un léger sourire, tout en douceur.

Elle tendit ensuite la main et se servit du prétexte vide de sens de vouloir toucher la boîte à son bras pour le toucher et si elle joua son rôle jusqu’au bout et inspecta en effet du bout des doigts le boîtier en question, elle profita surtout de cet instant pour le toucher lui.

Avant de se tourner vers Adam.

« Alanna m’a dit qu’aucun remède n’avait été trouvé, mais j’imagine que ce n’était rien de plus qu’un mensonge. Que savez-vous de ce côté-là ? J’ai de toute évidence demandé des détails à la mauvaise personne... »

Elle eut une légère moue. Elle aurait dû deviner plus tôt. Elle avait perdu tant de temps.
Elle aurait deviner plus tôt.

« J’imagine que la rébellion sur Thanagar qui occupe les Green Lantern Isamot Kol et Vath Sarn n’était qu’une diversion… Il va falloir que je les contacte. Si Deacon Dark est sur Thanagar, il faut qu’ils le trouvent. En fait, je devrais même aller le chercher moi-même, » commença-t-elle à déblatérer, en proie à sa propre réflexion qu’elle menait en accéléré, et à la culpabilité et la frustration suite à ce tout ce qu’il s’était passé. « Il faut briser son contrôle sur Rann, et s’occuper du Rayon Zeta en priorité, ainsi que de l’infection… Je devrais contacter les Gardiens et les briefer sur la situation. Il faut agir vite. » Son cœur bondit dans sa poitrine.

Elle avait perdu tellement de temps.



© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 21/11/2015
Messages : 1131
DC : Mister Miracle ; The Bat ; Fate ; Lex Luthor.
Localisations : Ivy Town


MessagePosté le: Mar 15 Mai 2018 - 12:33
Les choses se sont accélérées – et les rebondissements se sont enchaînés ; au point qu’il peut en devenir difficile de tout suivre.
Débarqué du costume d’Adam Strange où il avait été caché, Ray Palmer a signalé sa présence, piraté le système informatique, révélé le manipulateur des Ranniens infectés… et il a failli mourir, surtout.

Visé, comme les autres, par les vaisseaux de la garde de Sardath, désormais emprisonné avec sa fille, tous deux rongés par l’infection, l’ancien Atom a croisé le regard de Jessica – et tenté, alors, de lui faire comprendre tout ce qu’il aurait voulu passer une existence entière à lui dire ; en vain.
Les secondes s’écoulent trop vite, il lève une main tremblante en craignant le pire… qui ne viendra pas.

Grâce à un acteur de second plan, transformé en soldat Rannien qui a décidé de faire amende honorable, tous ont survécu – mais doivent agir ; vite.
Alors que tous se mettent en mouvement, Palmer croise une nouvelle fois Jessica… et sent son cœur battre plus fort, quand elle lui glisse avec douceur et tendresse qu’il a bien fait ; une énorme charge s’échappe alors de lui, et il en est libéré.
Réellement, libéré.


« Ha… merci. Je dois avouer que voir une officière Green Lantern en action est, clairement, impressionnant. »

Un sourire énorme, plein de sincérité, glisse sur son visage, encore plus quand elle le touche ; le contact est si pur, si agréable. Exactement ce dont il avait besoin.
Cependant, ce moment n’a pas vocation à durer – et la jeune femme se tourne vers Adam Strange, pour envisager, rapidement, une solution à toute cette folie.


« Il n’y a pas de remède, non, car l’origine est encore inconnue. Il est fort probable que les troubles sur Thanagar ont été organisés pour occuper vos collègues locaux, et attirer un Green Lantern qui suivrait les Ranniens sans réfléchir, pour me tuer… clairement, les Humains n’ont pas la meilleure des réputations. Heureusement, c’est vous qui êtes venus. »

Le Héros local soupire, de soulagement. Il se libère, puis laisse son regard glisser sur Alanna ; la découverte de la fureur de sa femme le trouble, mais il se reconcentre directement sur ses deux interlocuteurs.

« Il faut agir vite, oui. J’espère que les Gardiens pourront ramener du muscle, car les Ranniens ont une grosse force de frappe. Champ peut sûrement en bloquer encore, mais on doit bouger, pour espérer les stop… »

« Tout espoir est vain. »

Même si Jessica a fait tomber la tablette, celle-ci fonctionne encore – et le visage de Deacon Dark demeure affiché, face terrible et inexpressive qui reprend la parole.

« L’invasion discrète de Rann a échoué ; l’invasion directe a été choisie. »

Un sourire, terrible, glisse sur ses lèvres monstrueuses.

« Réjouissez-vous ! Réjouissez-vous ! Sa grandeur va vous éclairer ! »

« Sa grandeur… ? »

Ray se tourne vers la tablette en quête de réponse – mais Adam lui tape l’épaule, pour lui montrer que celle-ci vient d’ailleurs… de l’extérieur.
Via un écran localisé dans ce sous-sol, tous trois peuvent découvrir l’avancée des vaisseaux de la garde de Sardath ; mais pas que.

Une forme est apparue dans les cieux.
Une forme géante. Une forme immense.



Une forme terrible, haute de plusieurs dizaines de mètres, qui flotte au-dessus de la capitale de Rann.

« Mon dieu… c’est Onymar Sinn. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3185-atom-sa-petite-histoire-dans-la-gra
Inscription : 20/11/2017
Messages : 175
DC : Wonder Woman ; Red Hood ; Starfire
Localisations : Secteur 2814
New Titans
MessagePosté le: Mer 16 Mai 2018 - 0:15

Mystery in spaceRay Palmer« Anneau, » souffla Jessica en regardant l’écran, figée. « Envoie un message aux Gardiens. Une demande de renforts massive. »

Elle savait qui se dirigeait sur Rann, car son anneau le savait. Et les informations qu’elle recevait n’étaient pas de bonne augure. Sans parler du fait que la planète était sur le point d’être assouvie et que ses habitants n’étaient pas en état de se défendre. Combien de Ranniens étaient infectés sans, apparemment, aucun espoir d’être soigné dans l’immédiat ? Elle ne pouvait probablement pas compter sur l’armée d’Alanna avec l’état dans lequel cette dernière était. Une invasion dans les règles de l’art impliquait de mettre hors d’état de nuire toutes les forces armées de sa cible. Et, même s’il décidait de jouer au grand jour, Onymar Sinn avait en premier lieu beaucoup joué dans l’ombre. Les quatre personnes qui se tenaient dans la salle à cet instant – l’une n’étant qu’un hologramme pour le moment – étaient donc les seules personnes sur qui elle pouvait compter pour défendre cette planète.

« Contacte également Isamot Kol et Vath Sarn. C’est urgent. »

Elle se tourna vers le dénommé Champ, qu’elle ne connaissait pas mais en qui Adam semblait avoir confiance – et ce qui, dans l’urgence de la situation, lui suffisait amplement.

« Quel contrôle exerçait vous sur les défenses Ranniennes ? » Elle jeta un regard à Adam pour l’inviter dans la conversation. « Il faut essayer de les repousser, avec ce que nous avons sous la main… une idée ? »

Elle marqua une pause alors qu’un nuage passa sur son visage. A chaque seconde qui passait, le danger pour les Ranniens augmentait. Mais aller faire face au Dieu alors qu’ils n’étaient que quatre serait suicidaire… Mais elle était là pour ça. C’était ce que le symbole sur sa poitrine signifiait, c’était le rôle qu’elle avait accepté d’endosser. Elle était Green Lantern.

Elle serra doucement le poing et releva la tête vers Ray et les autres. Vers Ray, principalement.

« Je vais y aller. Essayer de gagner un peu de temps et lancer une balise. Il faut qu’on rameute le plus d’aide possible. »

Elle plongea son regard dans celui de Ray. Ils n’avaient plus le temps de discuter. Elle avait cru le perdre aujourd’hui, et pourtant, il lui était revenu, sain et sauf. Elle choisissait de croire qu’il y avait là une certaine touche de destinée. Une chose était sûre, il s’était mis en danger constamment depuis qu’ils se connaissaient. Il était mort. Et leurs derniers combats côte à côte n’avaient pas été plus chanceux.

Elle lui saisit la main et la serra plus fort qu’elle ne l’avait prévu, mais définitivement pas assez pour ce qu’elle voulait réellement.

« Tu t’occupes des civils, » demanda-t-elle, supplia-t-elle, ordonna-t-elle. « Il ne faut pas qu’il y ait de blessés, ou pire. C’est notre devoir, Ray. C’est la raison de notre présence. »

Elle prononça chaque mot avec lourdeur, comme s’ils étaient chargés de sens – car ils l’étaient. Il devait en faire son objectif, coûte que coûte.

« Tu entends ? » rajouta-t-elle en lâchant sa main. Elle fit un pas en arrière. « Les civils. » Un autre pas. Elle tourna la tête vers Adam et Champ. Un autre pas. « Et vous, les défenses de la planète. » Et encore.

Elle fit mine de tourner les talons mais s’arrêta au dernier moment pour dévisager Ray. Juste un instant, un instant de plus. Puis elle se détourna, serra le poing et prit son envol avant qu’on ne l’arrête. Elle quitta la pièce à toute vitesse, et déboucha dans le ciel dégagé de Rann en moins de temps qu’il ne fallait pour le dire.

Et là, elle s’arrêta devant le palais, leva immédiatement le poing et lança un puissant jet de lumière émeraude dans le ciel. Un appel à l’aide et une balise à suivre.

Mais un moyen, aussi, de se faire très vite repérer par l’ennemi. Mais tant pis. Elle était venue là pour ça, non ?

Elle brandit son anneau devant elle.

« Rann est sous la protection du Green Lantern Corps. Elle ne vous appartient pas, » lança-t-elle d’une voix forte. « Faites demi-tour, au nom des Gardiens, où vous serez puni pour cet affront ! »



© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 21/11/2015
Messages : 1131
DC : Mister Miracle ; The Bat ; Fate ; Lex Luthor.
Localisations : Ivy Town


MessagePosté le: Jeu 17 Mai 2018 - 7:55
 « Bien reçu, J-Bird. »

L'anneau de la Green Lantern se charge de la mission, et transmet les demandes d'aides aux deux groupes sollicités par Jessica ; à voir maintenant quand ceux-ci pourront se dégager du temps et de l'énergie pour venir.
Cependant, l'Héroïne n'entend pas patienter, et se tourne autant vers l'hologramme de Champ Hazard que vers Adam Strange ; ceux-ci répliquent rapidement.


 « Je suis bloqué dans le cœur des commandes de l'Armée... je peux faire des dégâts, mais les Ranniens sont intelligents. Ils finiront par verrouiller mon accès et bloquer mes nuisances. »

 « Je peux... tenter la bonne vieille méthode, Green Lantern. Choper un jet-pack, un pisto-laser, et aller causer des problèmes entre les vaisseaux de la garde de Sardath, pour vous faire gagner du temps. »

 « Et après, tu voudras encore qu'on ne t'appelle pas Flash Gordon ? »

 « La ferme, Champ. »

Adam Strange jette un regard sombre vers l'autre Terrien, puis fige son attention sur Alanna ; celle-ci est toujours rongée par ce mal terrible, qui semble évidemment lié à l'abominable Onymar Sinn. C'en est terrifiant – mais il n'a pas le choix.
Il soupire, active son jet-pack, vérifie ses munitions, puis esquisse un sourire de circonstance vers ses alliés.


 « Okay. On reste en contact. »

 « … ouais. Bon courage. Je m'occupe des défenses et des balises, Green Lantern. »

Champ Hazard fixe Adam filer, et grimace – en sentant, au fond, son admiration pour ce Héros véritable bondir en lui.
Il hoche la tête en direction de Jessica, puis se reconcentre sur ses attaques contre le système de Rann ; tant qu'il le peut encore.

L'Héroïne, elle, s'est tournée vers Ray Palmer, resté silencieux jusque-là.
Elle réitère ses indications, ses ordres, et les appuie avec une poigne forte mais surtout un regard terrible ; les civils. Juste, sauver les civils.
Pas d'Héroïsme. Pas de folie. Pas de sacrifice.
Juste, les civils.
Et, après quelques secondes de silence, le scientifique acquiesce en esquissant un sourire tendre, car touché par tout ça.


 « Okay, luciole. Les civils. Ça me va. »

Son sourire s'étend, et sa main vole pour glisser rapidement le long de la joue de la jeune femme ; fugace, mais intense.

 « Je ne ferais pas de bêtise. Je suis les ordres – et je suis tes ordres, Green Lantern. »

Ils se lâchent, elle se détourne pour partir... puis s'arrête, et le fixe, avant de reprendre.
Mais non sans qu'il lui ait glissé, encore, un mot.


 « Montre-leur. Montre-leur ce qu'il en coûte de défier une Green Lantern. »

Un clin d'oeil – et elle s'en va.
Laissant Ray seul avec... les civils, oui. Mais des civils Ranniens.
Terrorisés. Tétanisés. Mais surtout infectés par un virus qui les pousse à être agressifs et vindicatifs.


 « Ha... et dire que c'est censé m'empêcher de faire des bêtises... »

L'ancien Atom secoue la tête, et soupire ; okay, pense-t-il, j'ai une idée.
Mais ça ne va carrément plaire à personne...


**
*
**

Plus haut.
Jessica monte très vite dans les cieux, pour confronter le géant Onimar Synn ; quelques mots suffisent pour acter leur prochain échange.
Ça ne va pas bien se passer, s'il ne suit pas ses ordres ; et les premières paroles de la créature vont, hélas, clairement dans ce sens.


 « La Lumière a glissé sur Rann. La Lumière doit désormais s'emparer de Rann.
Rann me revient. »


Lentement, la main d'Onimar se lève – et une terrible décharge d'énergie électromagnétique en sort, pour venir violemment impacter la jeune femme !
Jessica est brutalement propulsée en arrière... mais peut s'en remettre.
Hélas, la suite s'annonce encore plus difficile.


 « Mais un dieu ne saurait salir ses mains sur la récolte de ce que la Lumière a déjà entrevu ; les fidèles sont là pour cela. »

Un craquement dans les cieux se fait entendre, un choc visuel – et une téléportation se termine, pour laisser apparaître...
... une invasion de Thanagariens, qui fondent désormais sur Rann !

Et, malgré ses demandes, Jessica ne dispose toujours d'aucune nouvelle des Gardiens et de ses camarades Lanterns...
Tout repose sur elle, pour l'instant.
Tout, hélas, repose sur elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3185-atom-sa-petite-histoire-dans-la-gra
Inscription : 20/11/2017
Messages : 175
DC : Wonder Woman ; Red Hood ; Starfire
Localisations : Secteur 2814
New Titans
MessagePosté le: Ven 18 Mai 2018 - 21:25



Mystery in spaceRay PalmerLe choc électromagnétique se répandit dans son corps par vagues, crispant les muscles de Jessica et faisant vibrer ses os. L’équilibre instinctif qu’elle adoptait grâce à l’anneau à chaque fois que ses pieds quittaient le sol s’en trouva brisé, et elle fut propulsée en arrière. Pas assez loin – ni assez fort – ceci dit, pour qu’elle ne s’écrase contre la façade du palais derrière elle. Elle parvint à récupérer le contrôle et à se redresser juste à temps pour voir de ses propres yeux la nuée de Thanagariens surgir de nulle part et fondre sur la planète sans défense. Mais toujours pas de lumière verte. Pas d’éclat rassurant, pas de cavalerie à l’horizon. Son signal était pourtant parti, elle le savait. Alors que faisait Oa ? Que faisaient encore les Gardiens ? Jessica serra les dents, impuissante face à ce qui se déroulait devant elle. Qu’ils ne soient pas pris d’une nouvelle crise de neutralité à tout prix, s’il vous plaît, s’il vous plaît, s’il vous plaît. Mais en attendant de savoir, Jessica ne pouvait pas rester les bras croisés à ne rien faire. Impuissante ou pas, elle n’avait pas le choix.

Elle serra les dents, leva son poing et échangea un regard avec son anneau. Ce dernier n’était en rien comme celui qu’elle avait jadis porté et qui cachait en son sein Volthoom. Il n’était pas aussi organique, et bien plus mécanique, et pourtant, elle en était venu à plus le considérer comme une présence que l’anneau de Power Ring. Presque comme un ami. Un confident. Il voyait tout en elle, et chaque échec qu’elle avait vécu en tant que Green Lantern venait d’elle, et non pas de l’anneau. Il fallait qu’elle réussisse cette fois-ci. Il fallait que l’anneau voit combien elle avait besoin de réussir.

Jessica brandit son poing devant elle et resserra ses doigts fébriles autour de son bras. Simon, bien que débutant lui aussi, maîtrisait déjà les constructions. Elles n’étaient pas aussi complexes que celles de leurs mentors, mais elles fonctionnaient. Jessica, elle, en était toujours au stade des boucliers, jets de lumières et autres manifestations de pouvoir informe. Il était temps que ça change. Il fallait que ça change.

Maintenant.

Elle serra les dents et plissa les yeux si fort qu’elle les ferma presque alors qu’elle bandait sa volonté comme si c’était une flèche d’arc. L’anneau devait être la flèche. Sois la flèche, por favor, sois ma flèche. Elle s’efforça de peaufiner chaque détail, de voir l’image qu’elle avait en tête comme une construction en trois dimension, puis elle laissa la lumière déferlant de son anneau suivre le cours de sa pensée.

Jusqu’à ce que ses doigts se referment sur deux manettes à la fois transparentes et matérielles. Bouche bée, Jessica baissa les yeux. Elle avait réussi. Elle avait réussi. Ce n’était, certes, pas aussi efficace que les constructions de John, ou aussi mécaniquement évoluées que celle d’Hal, mais c’était là. Entre ses mains. Une immense mitraillette.

Jessica releva la tête vers les Thanagariens, le regard fermé et déterminé. Elle tira sur les manettes et enclencha la mitraillette qui, au lieu de balles, expulsa, l’un après l’autre et à une vitesse fulgurante, des projectiles de lumière. Rien de mortel, non, juste assez pour immobiliser, voire assommer les troupes ailées qui fondaient sur les Ranniens incapables de se défendre. Ils étaient nombreux, mais sa mitraillette était rapide. Pas assez, ceci dit, pour tous les arrêter en plein vol.

« Ray, » souffla-t-elle, son message relayé par leur système de communication. « Les Thanagariens arrivent au sol. Ils arrivent. Sois prudent. S’il te plaît. »

Elle avait tiré sur la plupart des troupes, et elle se voyait maintenant face à un choix très clair. Elle pouvait plonger, descendre vers les rues et prêter main forte à Ray. Ou elle pouvait faire face à la vraie menace, l’origine de tout ce qu’il se passait.

Aussi tentante que soit la première option, elle ne pouvait pas.

Elle lâcha les manettes de sa mitraillette qui s’évapora dans les airs, et fila jusqu’à la silhouette impressionnante du Dieu dont le regard condescendant et affamé enveloppait toujours Rann.

« CA SUFFIT ! » cria Jessica avant de brandir son anneau devant elle.

Elle tira un missile de lumière verte au nez affuté et menaçant. Pas de projectile assommant pour ce despote. Les Dieux avaient le droit à la puissance maximum.



© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 21/11/2015
Messages : 1131
DC : Mister Miracle ; The Bat ; Fate ; Lex Luthor.
Localisations : Ivy Town


MessagePosté le: Sam 19 Mai 2018 - 16:44
La situation est catastrophique ; encore, peut-on penser... même si l'arrivée d'une créature littéralement géante, l'un des Sept Démons de Thanagar, au milieu des cieux de la capitale de Rann, accompagné par des troupes thanagariennes, a des airs d'apocalypse, en effet.
La situation est catastrophique, donc – mais tout espoir n'est pas mort.
Car Jessica Cruz est là.

La jeune femme, en constant manque de confiance en elle, est néanmoins parvenue à confronter Onymar Synn... et à survivre à l'un de ses coups.
Rares sont ceux qui peuvent en dire autant ; encore plus rares sont ceux qui ont continué à se battre, après.

Ainsi, alors qu'elle craignait de ne pas être à la hauteur, la Green Lantern parvient à mobiliser son esprit et son énergie pour créer une arme terrible – et s'en prendre, donc, aux Thanagariens qui attaquent ; avec efficacité, terrible, mais hélas pas assez pour tous les arrêter.
Certains passent... certains descendent. Et peuvent causer d'affreux dégâts.

Jessica communique donc avec Ray, et lutte contre elle-même pour rester dans les cieux – pour s'en prendre aux Thanagariens, et ne pas aller rejoindre Palmer.
Qui ne répond pas, pendant plusieurs secondes... plusieurs très longues secondes.
Et ne répond toujours pas, même quand le Palais Royal est pulvérisé par les Thanagariens – et que ces derniers continuent, sans opposition.
Pour le moment.


 « Luciole, j'suis là. »

Quatre Thanagariens foncent, sous Jessica, vers une masse d'habitations éclairées de la capitale ; la jeune femme peut les apercevoir, et craindre pour les populations.
Mais, soudain, les quatre soldats sont frappés par... le vide ; par rien de visible, mais ils sont violemment propulsés sur plusieurs côtés, et s'écroulent. Vaincus.


 « J'ai perdu du temps pour faire... un truc, qui va régler quelques soucis. J'ai dû rester silencieux pour me concentrer, j'suis désolé, mais ça devrait être bon... Champ, t'es prêt ? »

 « T'es un fou, mec... mais ouais, j'suis prêt. »

 « La folie m'a sorti d'une vie de geek et de prof' chiant à l'Université, pour découvrir l'Univers, le Microvers, devenir membre de la Justice League, et trouver la plus extraordinaire des Green Lanterns, qui me fait la joie de vivre avec moi ; je l'accueille avec plaisir, cette folie, et tous les jours – mais fais quand même gaffe, ça va éblouir ! »

Un flash lumineux frappe en effet la capitale – puis Rann entière.
Mais rien ne se passe ; rien de visible, en tout cas.


 « Putain... t'as réussi... »

 « C'est quoi ce bordel ? La garde privée de Sardath ne contrôle plus les vaisseaux ! Ils s'écrasent ! »

 « Relax, Adam, je les passe en automatique. Ton taré de copain a... putain, je sais même pas le dire. »

 « J'ai fusionné le Rayon Zeta et l'étoile naine blanche qui alimente mes ceintures, Adam, en visant un seul profil : les Ranniens. Les Ranniens sont infectés, sûrement par Onymar Synn pour s'emparer de ce monde. Ils allaient nous gêner, alors je les ai... évacués ; mais vu qu'ils sont infectés, il fallait les gérer – alors je les ai téléportés et miniaturisés, pour les placer dans... franchement, luciole, je suis désolé, mais je devais faire vite.
Je les ai placés dans l'anneau de Jessica. »


Ray soupire, dans le système de communication.
Un silence terrible règne, avant qu'il ne soit interrompu par Adam Strange.


 « Tu as fait quoi ?! »

 « Jess' le sait, j'ai un jour aidé Hal Jordan à pénétrer dans son anneau, où un ennemi d'Abin Sur le manipulait. Elle et moi avions prévu de visiter son anneau – mais on n'a pas eu le temps, même si je l'ai déjà scanné et je sais qu'il est vide.
J'ai dû improviser. Les Ranniens sont dans une dimension de poche, sans rien... mais sans danger, non plus. Je les en sortirais quand on aura réglé tout ça – et je pense que la priorité, ce sont ces fichus Thanagariens et Onymar, nan ? »


Seul le silence répond aux paroles de l'ancien Atom... mais tous, ensuite, peuvent voir Adam Strange voler avec son jet-pack pour affronter les Thanagariens ; brutalement.
Ray soupire, sentant qu'il a déçu un allié – mais alors qu'il enchaîne aussi les combats, son attention est bien vite prise par autre chose ; un éclair. Un éblouissement. Une masse d'énergie.
Une arrivée ; massive.



Une trentaine de membres du Green Lantern Corps, menés par Guy Gardner mais aussi John Stewart, le nouveau chef de l'A.R.G.U.S., viennent d'arriver.
La bataille, clairement, vient de changer d'équilibre !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3185-atom-sa-petite-histoire-dans-la-gra
Inscription : 20/11/2017
Messages : 175
DC : Wonder Woman ; Red Hood ; Starfire
Localisations : Secteur 2814
New Titans
MessagePosté le: Sam 19 Mai 2018 - 23:13

Mystery in spaceRay PalmerJessica baissa doucement les yeux vers son anneau, prise de court. Alors que, dans son oreille, la voix d’Adam éclatait dans des accents stupéfaits mais aussi quelque peu accusateurs, elle avait l’impression de redécouvrir l’anneau à son doigt. Ray lui avait en effet parlé de cet épisode avec l’anneau d’Hal, et ignorant encore la capacité de son anneau à pouvoir maintenir une sorte de poche dimensionnelle, elle avait été surprise et désireuse d’en apprendre plus. Ils n’avaient pas eu l’occasion de se pencher sur le sujet depuis, mais il semblerait qu’ils n’aient plus le choix désormais.

Toujours suspendue dans les airs, Jessica n’arrivait pas à détacher son regard de son anneau. Combien y avait-il d’habitants sur Rann ? Combien avait-elle de Ranniens avec elle ? Combien d’entre eux étaient des enfants sans défense… ? Combien comprenaient ce qu’il s’était passé ? Virus ou pas, ils étaient… ils étaient enfermés dans un endroit qu’ils ne connaissaient pas, un endroit vide et probablement terrifiant. Ils étaient si impressionnables à cause de l’infection, et aucune information ne leur avait été communiquée… Bon sang, la terreur qu’ils devaient ressentir… !

« Ray… » commença Jessica sans trop savoir quoi ajouter par la suite.

Elle déglutit et baissa doucement la main avec l’impression qu’un poids terrible était maintenant accroché à son poignet. Aussi perturbante soit le fait qu’elle ait toute la population Rannienne dans son anneau, elle ne pouvait pas se laisser déconcentrer. Pas avec un fou furieux prêt à fondre sur la planète et à la faire sienne. Et elle ne pouvait pas dénier que savoir qu’aucun civil ne pourrait être blessé l’aidait grandement à appréhender le combat qui se profilait à l’horizon.

Elle se figea dans les airs. Que se passerait-il pour tous ces gens si elle mourrait ? Si elle puisait trop profondément dans les forces de l’anneau ?

Non. Non, c’était ridicule. C’était une autre dimension. Si elle venait à mourir, l’anneau irait trouver un autre porteur, et ce, avec tous les Ranniens toujours en sécurité – terrifiés – à l’intérieur. Si elle voulait les aider, il fallait qu’elle assure la sécurité de leur planète le plus vite possible, et qu’elel trouve un remède à cette infection vile qu’Onymar avait lancé sur Rann.

Ca irait. Ca irait.

Mais le soulagement qu’elle espérait ressentir en se répétant ces derniers mots, tel un mantra, ne se fit ressentir, bien que légèrement, que lorsqu’elle capta l’éclair de lumière du coin de son regard. Elle tourna la tête juste à temps pour voir l’énergie prendre forme et finir par distinguer les Green Lantern – les nombreux Green Lantern répondant enfin à son appel.

C’est John Stewart qui lança le premier assaut contre Onymar Sinn – le-dit assaut reconnaissable entre tous par sa complexité et son efficacité parfaites. Certains Green Lanterns plongèrent vers les soldats Thanagariens, avec, à leur tête, Kilowog toujours figé dans cette même expression de concentration et d’un brin d’agacement, comme s’il n’arrivait pas à pardonner d’avoir été dérangé. Les chances basculaient dans l’autre camps, dans leur camp et c’est ce revirement qui permit à Jessica de mettre de côté la présence des Ranniens dans son anneau pour le moment et de passer à l’attaque à son tour.

Elle rejoignit les rangs de ceux qui tentaient d’immobiliser Onymar et brandit à son tour son anneau devant elle. Mais sa concentration était volatile, et elle était trop déstabilisée. Le semblant de construction qu’elle mettait en place se retrouva volatilisé par un coup de l’immense main du Dieu fourbe alors que ce dernier se débattait contre les immenses chaînes qu’on enroulait autour de lui. A côté d’elle, John Stewart lui jeta un regard lourd de sens qui lui plomba le cœur.

« Désolée, » murmura-t-elle, même si, dans le brouhaha de la bataille, il y avait peu de chance que John ne l’entende.

Le visage fermé et les joues brûlantes, elle plongea en avant, désireuse de se rattraper, et se mit aussitôt en tête de s’en prendre aux yeux d’Onimar Synn. Aveuglé, ses contrattaques perdraient nettement en efficacité, et ainsi, ses collègues pourraient alors le stopper une bonne fois pour toute.

Elle fendit donc les airs, zigzaguant entre les chaînes et autres constructions qui surgissaient dans les airs, en direction du visage du tyran. Elle se mordit les lèvres, recula son poing alors qu’elle chargeait la puissance de son anneau et attendit d’être encore plus proche pour tirer, sans réaliser qu’elle était déjà bien plus proche d’Onimar Synn qu’aucun des autres Lanterns, et que ce n'était probablement pas ce qu'il y avait de plus judicieux à faire.

Certainement pas, même.



© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 21/11/2015
Messages : 1131
DC : Mister Miracle ; The Bat ; Fate ; Lex Luthor.
Localisations : Ivy Town


MessagePosté le: Dim 20 Mai 2018 - 21:10
Le chaos s'est emparé de la capitale de Rann.
D'un côté, les vaisseaux de la garde de Sardath cessent de filer vers le sol, après l'enlèvement de leurs pilotes, et sont désormais contrôlés par Champ Hazard, au chaud dans le centre de contrôle de l'armée... évidemment vide, maintenant.
De l'autre, les Green Lanterns menés par Guy Gardner et John Stewart luttent contre l'essentiel des Thanagariens dans les airs – mais certains passent, oui, et Adam Strange commence à faire le ménage ; même s'il n'est pas le seul.

Ray Palmer, qui ne se fait plus connaître comme Atom mais dispose toujours de ses pouvoirs, se bat aussi.
Même s'il souffre, après ses blessures, à chaque changement de taille, il rapetisse, manipule sa masse, combat et s'acharne – en y donnant tout son cœur ; notamment parce que ce dernier, ce cœur, souffre en ayant entendu la voix de Jessica dans leur système de communication.

S'il savait que la jeune femme ne prendrait pas vraiment bien le fait d'avoir enlevé, miniaturisé et stocké les Ranniens dans son anneau, le scientifique pensait qu'elle n'apprécierait pas le fait de ne pas avoir été informée – la forme, donc, plutôt que le fond ; et non.

Maintenant qu'ils se connaissent vraiment, qu'ils vivent ensemble, qu'ils partagent des sentiments, Palmer peut reconnaître les intonations et respirations de la jeune femme... et il a compris.
Elle n'aime pas ce plan ; elle n'aime pas cette idée.
Et cela... cela le mine, oui. Cela le mine, le blesse, et il se dit que, encore une fois, il a mal fait – encore une fois, il a commis une erreur, qui va impacter ses proches.

Cependant, le scientifique ne peut se permettre de penser à cela... et il plonge, encore une fois, dans la bataille ; dans la fureur de ces affrontements, qui mènent déjà à bien des destructions – et même pire.
Car, alors que les Green Lanterns s'acharnent, alors que les Thanagariens répliquent, Jessica Cruz, mue par une impression de culpabilité, se rapproche d'Onimar Synn... qui l'a vue, aussi.
Et réagit.


 « Les dieux n'ont jamais à s'intéresser aux nuisibles, qui ne peuvent comprendre leurs démarches ; mais, parfois, les nuisibles deviennent trop gênants... et même les dieux doivent s'y intéresser. Pour les anéantir. »

Le regard, terrible, du monstre se fige sur Jessica – et tout s'arrête autour d'eux, alors.

 « Je suis l'un des Sept Démons de Thanagar. Je suis maître du Nth Metal. Mes plans de domination ne sauraient être stoppés par une nuisible telle que toi – Rann allait être mienne, et la folie allait embraser l'Univers ! J'aurais alors régné, et repris le contrôle d'une galaxie devenue inutile ! Je ne saurais te laisser tout gâcher ! »

Onimar Synn lève sa main, et un flot d'énergie électro-magnétique se concentre entre ses doigts ; avant de partir.
Vers Jessica.

Mais, alors que l'attaque semble terrible, et mortelle... elle ne la touche pas ; elle est interceptée.
Par un bouclier d'émeraude – aux formes extrêmement travaillées et détaillées.


 « La Green Lantern 2814-6 agit sous l'autorité des Gardiens et du Green Lantern Corps. Elle ne gâche rien, saloperie de démon, et vu ce qu'elle a fait en notre absence, elle fait notre fierté et notre honneur. »

La forme puissante et magistrale de John Stewart apparaît, et renforce encore son bouclier devant Jessica ; il fixe Onimar, mais ne fait que parler d'elle.

 « Et tu as de la chance que je ne la laisse pas s'occuper de toi... tu serais déjà tombé. »

 « Carrément. La p'tite débute encore, et partage avec les copains... elle a bon cœur. Mais pas nous, mocheté ! »

Une tracée émeraude passe à côté d'eux, et vient violemment frapper Onimar Synn – qui recule, sous le choc.
Guy Gardner vient de frapper ; et alors qu'il enchaîne, John abaisse son bouclier, et se tourne vers Jessica. La voix grave et l'oeil perçant.


 « Aide-le : Guy a passé le voyage à jacasser pour minimiser ton exploit de gérer cette crise jusque-là, et il veut compenser. Il a besoin d'aide – de ton aide. »

Stewart part, alors.
Laissant seule Jessica, avec un Gardner déchaîné contre un Onimar surpuissant ; et personne pour les aider.
Tandis que Thanagariens, Lanterns et Héros s'acharnent les uns contre les autres, l'Héroïne comprend que la suite de cette folie... ne repose que sur elle, tout simplement !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3185-atom-sa-petite-histoire-dans-la-gra
Contenu sponsorisé

MessagePosté le:
Revenir en haut Aller en bas
 

Mystery In Space [Jessica Cruz]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Mystery In Space [Jessica Cruz]
» Mónica Cruz
» SPACE MARINE 1500pts
» [vente] Flottes BFG, ork, impériale/space marine
» [vente] Man O'War et Epic Space Marine (le retour)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: Espaces :: Les autres planètes :: Rann-