[MR] The evil forest

Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Inscription : 01/12/2017
Messages : 64
DC : Harley / Dick / Kara
Situation : En quête de pouvoir
Localisations : Sur une île perdue
Groupes : Héros


MessagePosté le: Dim 6 Mai 2018 - 17:36
La forêt de Brocéliande, peut-être l'un des lieux les plus magiques du monde, était plongée dans le silence. Aucun animal ne semblait vivre ici, aucune brise ne venait secouer les feuilles des arbres, mais surtout, il n'y avait personne autour des différents protagonistes. Personne ne semblait vouloir venir accueillir, amicalement ou hostilement, les Vilains et les Héros. Si bien qu'ils purent, tous, profiter d'une pause bien méritée durant quelques heures. Le jour s'était levé depuis quelques temps, et le soleil était déjà bien haut dans le ciel, quand quelque chose changea la donne.

Campant dans une cabane abandonnée, Batman, Beast Boy et Mary Bromfield entendirent une explosion assourdissante ; ils entendirent le craquement de la magie qui œuvrait à quelques centaines de mètres d'eux. Ils étaient en territoire hostile, et ils manquaient d'alliés et de véritables moyens pour pouvoir résister à une attaque. Ils étaient perdus dans un territoire inconnu. Mais peut-être que des réponses les attendaient non loin ?

Quant aux Vilains, ils durent faire une pause plus que nécessaire. Aussitôt arrivés, Zard avait insisté pour qu'ils partent en direction du château, dans le lointain, à travers la forêt et les collines. Mais l'état de sa compagne et la fatigue des autres le forcèrent à ralentir. Ce n'est qu'une fois qu'ils furent tous prêts à repartir que le sorcier dévoila quelques bribes supplémentaires d'informations, à destination de ses compagnons d'armes :

 « Nous sommes sur le territoire de Morgan la Fay... la Dame. C'est elle, notre objectif. Le démon Etrigan la retient prisonnière ici, et malgré sa puissance, seule une aide extérieure peut la délivrer. A nous tous... nous serons assez, je l'espère ! En route ! »

Etrigan, le puissant démon qui, même à travers les siècles, était toujours lié par le serment fait à Merlin d'arrêter Morgan. Il avait élu domicile dans la forteresse de la sorcière, avait vaincu Mordred et avait emprisonné la magicienne. Et depuis, il attendait.

**

Le soleil atteignait son zénith quand un portail s'ouvrit, amenant alors Wonder Woman et ceux qui la suivaient dans Brocéliande. A la différence des autres, ce groupe-ci fut aussitôt confronté aux dangers de la forêt magique : des dryades, des démons mineurs et d'autres créatures de la magie qui attaquèrent les nouveaux venus. Où étaient-ils, par rapport aux autres ? Pas très loin de Batman, qui avait entendu leur arrivée, comme ses camarades. Mais assez éloignés des Vilains qui, eux, avaient la possibilité de se diriger droit vers leur objectif, sans être ralentis.

**

A des milliers et des milliers de kilomètres de là, sur l'île d'Avalon, un mage de faible renommée toqua doucement à la porte des appartements de Zatanna. La nouvelle divinité lui indiqua d'entrer, et il put alors lui apporter les nouvelles de ce qu'il s'était passé en Angleterre. La magicienne, déjà au courant, le congédia alors et se replongea dans sa méditation.

Depuis des semaines, depuis la chute d'Arès, elle sentait cette présence en elle. Elle savait que cela venait de son rituel, de son accès à la divinité. Elle avait atteint un degré de puissance tel qu'elle n'était pas comme les autres. Elle sentait et envoyait, entendait et ressentait, des choses qu'aucun mortel ne pouvait appréhender. Elle savait ce qu'il se passait. Mais elle ne pouvait pas intervenir.

Elle ne le voulait pas. Si Morgan tentait de sortir de sa prison, elle saurait l'écraser comme un insecte.




[HRP]
Voici le début du second topic concernant Magic Rebellion ! J'espère que ce topic vous plaira également, et que vous vous amuserez autant que moi.

Comme vous avez pu le constater, les groupes n'apparaissent pas aux mêmes endroits. Les Vilains ont pour objectif d'atteindre le château en ruines, en traversant la forêt ; il est loin, vous ne pouvez donc pas l'atteindre en un seul tour. Les Héros doivent se retrouver, ou agir séparément, pour trouver les Vilains et les empêcher d'atteindre leur objectif, quel qu'il soit.

Précision importante : Brocéliande est un domaine magique, attendez-vous à tomber sur des créatures dangereuses. Et tous les personnages maîtrisant la magie peuvent voir, à tout moment, leurs sorts se modifier subitement sans prévenir. La présence – et la mainmise – de Morgan sur ces lieux rend la forêt très dangereuse.


Vous avez jusqu'au Dimanche 13 mai pour répondre ! Bon courage et bonne participation à tous !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Inscription : 17/01/2017
Messages : 762
DC : Mister Miracle ; The Atom ; Sportsmaster ; Fate.
Localisations : Gotham City.
Justice League

MessagePosté le: Dim 6 Mai 2018 - 17:55
Le plan désespéré avait fonctionné : juché sur sa Batmoto, Bruce avait réussi à rouler sur le lac et à foncer vers le dôme des Magiciens maléfiques.
Hélas, si le plan avait fonctionné, l'objectif n'a pas été atteint – il n'a pas pu les empêcher de passer le portail ; mais a pu les suivre, au moins. Loin d'être une défaite, mais l'homme n'apprécie guère ce genre de demi-victoire.

Le portail a été franchi, donc, et il n'a pas été seul. Mais la destination a été troublante.
Une forêt.
Une forêt mystique, surtout.

Rapidement perdu dans ce grand ensemble, le Batman a tenté de joindre l'existence avec ses appareils – en vain.
La Magie n'aime guère la technologie, et sa victoire sur la science est totale ; ici, au moins. Il en a donc pris le parti, et décider de chercher à aller de l'avant... d'abord en cherchant des alliés.
Il en a trouvés. Mais loin d'être ceux espérés.

Aquaman a été repoussé peu avant le transfert. Azrael a disparu. Diana n'est visible nulle part, et il craint que la fureur du combat entre Amazones l'ait engloutie ; il s'inquiète, pour elle. Beaucoup. Trop.
Cependant, heureusement, Bruce n'est pas seul. Il a retrouvé Beast Boy, le jeune métahumain croisé en Ecosse, et l'enfant Mary, propulsée dans cette folie ; lui les a identifiés, et est venu à leur rencontre... pour les emmener dans une cabane, trouvée précédemment.

Les heures ont passé, alors.
Les jeunes dans la bicoque – lui évoluant autour, tentant d'avancer, tentant de comprendre cette forêt si étrange et mystérieuse.



En vain.
Bruce soupire, en laissant sa main gantée glisser sur un tronc, alors que le jour étrange illumine cette partie mystérieuse du bois ; il est perdu.
La Magie est trop différente de son monde... il ne la comprend pas, n'y arrive ; mais tout n'est pas sans espoir.
Car il comprend Zatanna – il la connaît. Il saura comment faire, face à elle. Il saura jauger de sa dangerosité. Il saura comm...

Un bruit. Une explosion.
Une venue.
Il reconnaîtrait un vortex de téléportation entre mille, et ce qu'il envisageait se déroule ; ils arrivent. Les renforts arrivent.


 « Beast Boy. »

Ses contacts avec les jeunes ont été limités. Alors qu'il rejoint la cabane, il avise la fillette et le métahumain, et hoche la tête en direction du second alors qu'il remonte sur sa Batmoto, laissée là depuis leur arrivée.

 « Je vais enquêter. Reste ici. Surveille les alentours. Veille sur elle. »

L'ordre est clair, direct, sec ; incisif.
Sans un regard en arrière, le Batman monte sur l'engin – et met les gaz, pour filer en direction de l'étrange bruit. Du vortex de téléportation.
Des alliés, espère-t-il... tout en se préparant au pire, et à laisser s'exprimer sa frustration légère.


(HJ/ Résumé rapide :
- Batman arrive le premier à Brocéliande, trouve Beast Boy et Mary, et les mène dans la cabane. Il échange peu avec eux et visite les alentours, perdu ;
- Batman reconnaît le bruit d'un vortex de téléportation, remonte sur sa Batmoto, ordonne à Beast Boy de protéger Mary ;
- Batman file vers l'arrivée des autres, prêt à se battre si besoin. /HJ)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 09/11/2017
Messages : 104
DC : Mister Miracle ; The Bat ; The Atom ; Sportsmaster.
Situation : Jeune Héros, guidé par Walter West qui est possédé par Nabu.
Localisations : Mouvante, surtout New York.
New Titans
MessagePosté le: Dim 6 Mai 2018 - 18:11
La forêt de Brocéliande est un endroit mythique et extraordinaire, qui est loin d'avoir révélé tous ses secrets ; mais certains peuvent y imposer leur volonté.
A force d'énergie, de puissance, mais surtout d'une détermination sans faille, l'on peut en effet réussir l'impossible – forcer la forêt à agir selon une autre volonté que la sienne ; notamment pour permettre la venue de nouveaux joueurs dans cette partie, notamment pour accepter qu'un vortex de téléportation naisse entre les arbres.



D'abord minuscule, le portail de transport ne cesse de grandir... de se former.
Rapidement, il devient une porte immense, permettant le passage de plusieurs silhouettes, notamment humanoïdes.
Néanmoins, alors qu'un bruit abominable se fait entendre, alors qu'un choc sonique survient – la forêt réagit ; la forêt, et évidemment l'entité derrière les derniers événements.

Si le vortex de téléportation s'ouvre, l'environnement se peuple rapidement, se forme, se meuble, et plusieurs créatures apparaissent...

... des dryades, des démons mineurs et d'autres créatures de la Magie qui se précipitent directement sur les nouveaux venus, pour les anéantir et les empêcher d'agir.
Mais ils n'auront pas la partie facile.


 « Hey, enfoirés. »

Une première forme émerge du vortex de téléportation, et envoie de terribles boules d'énergie dorée vers les premiers rangs ennemis ; qui explosent, littéralement.

 « J'ai une p'tain de sale journée, là, et j'ai pris un p'tain d'bain que j'voulais pas. Alors, clairement... »

D'autres créatures tombent, alors que la silhouette se fait plus claire, plus sûre...
... mais aussi plus puissante – car Fate semble vouloir faire le ménage, dès son arrivée.

 « … faut pas m'chauffer ! »

Les combats continuent, terribles ; et Khalid Nassour ne recule pas.
Plus tôt, il a été débordé en Ecosse, et s'est écroulé, vaincu, ne pouvant plus contrôler les phénomènes créés par sa Magie ; il en a honte. Nabu a dû venir l'aider, mais le Mage n'a pas réussi à stopper les ennemis – et a décidé de se retirer, après avoir réveillé son disciple.
Ce qui a très bien convenu à ce dernier, embarrassé d'avoir ainsi échoué... et avide de prendre sa revanche. Ayant retrouvé Wonder Woman, ils ont uni leurs forces, elle par ses connaissances, lui par sa puissance brute, afin d'arriver ici.

Et les voilà, donc.
Prêts à en découdre. Prêts à comprendre. Prêts à retrouver leurs proches.
Prêts à mettre un terme à tout ça !


(HJ/ Résumé rapide :
- Fate s'en prend aux premiers rangs ennemis, violemment ;
- Nabu a disparu après avoir réveillé Khalid, qui a collaboré avec Diana pour venir ici. Il est honteux et furieux des événements précédents, et veut clairement le faire comprendre à ses ennemis. /HJ)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 25/09/2017
Messages : 295
DC : Jason Todd ; Jessica Cruz
Localisations : Gateway City
Justice League
MessagePosté le: Dim 6 Mai 2018 - 22:50
The evil forestMAgic Rebellion

Le costume dégoulinant de boue, les cuisses et bras recouverts de coupures, et le visage meurtri, Diana portait encore les marques de son combat contre Artémis et de tout ce qui avait précédé, mais quand elle traversa le portail et déboucha sur la forêt verdoyante, ça n’eut plus d’importance.

Elle avait eu raison. Son instinct ne s’était pas trompé. Et les démons mineurs et autres créatures nées de l’humidité de la forêt et de la présence malsaine d’un esprit corrompu qui se jetèrent sur elle et Fate ne purent absolument pas diminuer le sentiment de victoire qui l’avait alors envahie. Ses doigts étaient de toute façon déjà autour de la garde de son épée – qu’elle n’avait pas lâchée un instant. Elle n’avait aucun scrupule à trancher, tuer et transpercer. Elle n’était ni Bruce, ni Clark, et contre des créatures qui n’avaient d’humain que leur silhouette, il était de toute façon inutile de tergiverser. Elle n’était pas d’humeur. Fate n’était pas d’humeur.

Quelques heures s’étaient écoulées depuis la fermeture du portail sur Terre, quelques heures sans nouvelles de Bruce, ou de Beast Boy et de la fillette qu’il avait emmenée avec lui. Pas de nouvelles, non plus, des mages qui avaient traversés et de leurs bras droits. Elle n’avait aucunement l’intention d’attendre pour être mise au courant de ce qu’elle avait manqué.

Elle attrapa une dryade qui se jetait sur elle en plein vol. La créature dévoila ses dents sur un feulement inhumain, ses crocs aiguisés et grisâtres comme de la pierre. Ses doigts pointus tels des branches d’arbres morts fendirent l’air, mais Diana la tenait à bout de bras, et sa poigne était suffisamment forte pour que la frénésie de la créature ne puisse rien pour cette dernière. D’un geste habitué et rapide, Diana attrapa le bout de son lasso et l’enroula plusieurs fois autour du bras de la dryade et, faisant d’une pierre deux coups, elle le bloqua en tirant sur le lasso alors que ce dernier s’illuminait, réclamant ainsi son dû en vérité.

« Où sont-ils ? » exigea Diana. « Zard, et les autres. Où sont-ils ? »

La dryade feula de nouveau en guise de réponse tout en tirant avec force sur son bras, provoquant ainsi un craquement semblable au bruit d’un arbre qu’on vient d’abattre.

Diana esquissa un grimace de dégoût avant de plaquer la dryade au sol d’un coup sec. Elle enfonça son épée dans la poitrine de cette dernière qui se mua immédiatement en souche recouverte de mousse. Enfin libérée des feulements de la créature, Diana nota alors enfin le vrombissement qui se rapprochait.

Et qu’elle était presque sûre de reconnaître.

« Fate, » prévint-elle. « Quelqu’un arrive. »

Elle se tourna vers les arbres derrière elle. Le bruit de moteur qui se rapprochait semblait aussi avoir attiré l’attention des créatures démoniaques autour d’eux, puisque certaines se tournèrent également dans la direction du bruit. Elle lança son bouclier sur l’un d’eux pour l’arrêter dans sa course et reprit son combat, s’efforçant cette fois-ci d’empêcher les monstres de s’éloigner et de se diriger vers la source du bruit de moteur.

Parce qu’elle savait qui c’était. Et qu’elle était soulagée de voir que les heures qui s’étaient écoulés depuis la dernière fois qu’elle l’avait vu n’avaient été la source d’aucune catastrophe.

Elle n’était vraiment pas d’humeur, mais voilà qui la libérait d’une angoisse profonde et primitive qui avait été terriblement lourde à porter.



Résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t5194-diana-prince-princesse-des-amazones-ambassadrice-de-themyscira-et-wonder-woman
Inscription : 16/01/2018
Messages : 164
DC : Hangman, Silver Banshee
Situation : Oeuvre pour la Société Secrète
Localisations : Broceliande
Secret Society

MessagePosté le: Mar 8 Mai 2018 - 17:38
Il avait passé le portail magique, et avait longtemps marché à travers les collines et la forêt. Lorelei était blessée par le combat et les ralentissait. Victor avait une bonne endurance, cette marche ne lui coûtait pas vraiment pour sa part. Mais lorsqu'il apprit que leur mission était de délivrer une dame retenue par un démon il pris conscience de l’ampleur de la tâche. En effet jusque là il suivait les ordres sans vraiment savoir où cela l’amènerait, et maintenant qu’il commençait a comprendre il se disait que çà avait tout de la mission suicide. Pour résumer ils devaient libérer une sorte de sorcière des mains d’un démon tout en ayant aux fesses l’héritier d’un magicien égyptien surpuissant, la fille de zeus, d'autres héros et pour napper le tout d’un coulis de chocolat bien noir BATMAN. Victor regardait la forêt autour de lui. Au moins elle ne les attaquait pas, c’était déjà çà. Il s’adressait à Faust en marchant, histoire de faire la conversation durant la longue marche.

“Méprise bien la raison et la science, suprême force de l'humanité.”

Il lui lâchait une citation résumant le rejet de la science par ses comparses en se croyant malin, vu qu’il s’appelait Faust. C’était juste histoire de faire la conversation.

“Je connais un peu Goethe ma mère était d’origine Allemande...”

Il continuait de marcher.

“Enfin… j’ai pas vraiment parlé avec elle ils m’ont abandonné quand j’étais en pension, j’ai découvert Faust après...”

Il guettait un retour des mages.

“...Voilà voilà.”

Ils n’étaient pas vraiment du même monde, sa science a lui était comme leur magie a eux. Quelques choses qui conduisait parfois à l’isolement et au mépris, au sentiment qu’on connait tellement de choses que parler aux cons c’est les instruire. Il continuait sa route en ouvrant l’œil sur les menaces qui surgiraient.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t5544-la-quete-du-coeur-de-glace#77243
Inscription : 20/12/2017
Messages : 45
DC : Timothy Drake / Slade Wilson
Situation : En quête de vengeance
Localisations : Inconnue

MessagePosté le: Mar 8 Mai 2018 - 20:32

« The evil forestquest ! »
[ MR ] Event.
_____Elle n’avait pas laisse la moindre seconde de répit à Diana. Elle voulait gagner le combat, elle voulait prouver sa valeur, venger sa mort, venger ses sœurs et prouver une fois pour toute à quel point Wonder Woman était misérable face à elle. Elle n’en aura malheureusement pas l’occasion. Le lieu était mal choisi pour se battre contre un potentiel allié face à une menace plus importante qu’une simple querelle entre deux Amazones.

Epuisée, la hache toujours en main, la lame posée sur le sol poussiéreux, la guerrière s’était acharnée sur son adversaire. Mais les forces ne lui permettaient plus de porter un nouveau coup contre Diana. Frustrée, la jeune femme est remplie d’une colère intérieure qu’elle aurait aimé sortir en s’attaquant de nouveau à elle ou s’acharner sur les derniers mages encore en vie. Mais rien de tout cela n’allait se produire. Diana avait quitté le terrain de combat, frustrant davantage son adversaire. Pas question pour elle de laisser l’Amazone s’en tirer aussi facilement. Loin derrière, la jeune femme finit par traverser le portail.

Une forêt immense l’écrasait au-dessus de sa tête. Artemis observa les alentours, légèrement stupéfaite par ce changement de décor si soudain. Elle observa les alentours, fit quelques pas face à l’inconnue, explorant les environs. Pas la moindre trace de vie aux alentours, du moins c’est ce qu’elle pensait. Wonder Woman s’était évaporée, mais Artemis ne tardera pas à la retrouver. La jeune femme n’allait peut-être pas lui envoyer son poing en plein visage, mais elle lui fera comprendre qu’elle n’abandonnera que quand Diana sera à terre, à l’agonie.

A force de se promener dans la forêt ambiante, la jeune femme finit par trouver des traces de vies, des démons, des créatures qui vivent dans cette même forêt la regardent et l’observe tel une proie facile, perdue. Grave erreur pour eux. Ils ont en face d’eux une Artemis frustrée de ne pas pouvoir vaincre cette Wonder Woman. Il allait massacrer chaque créature qui s’approchait trop près d’elle.
Une deux, trois victimes plus tard, presque recouverte de sang, elle finit par retrouver une silhouette féminine bien familière. Diana n’était pas loin, mais cette fois-ci, la jeune femme n’allait pas chercher à attaquer l’Amazone. Au fur et à mesure qu’elle fréquentait cet endroit, elle avait senti une aura maléfique parcourir chaque mètre carré de cette forêt. Une menace, plus importante se faisant ressentir et il était inutile d’affaiblir de potentiel allié. La jeune femme rattrapa Diana, sa hache toujours en main.

« Oh, ne crois pas que c’est fini entre nous, Diana. » grogna Artemis alors que Diana venait tout juste de sentir le bruit d’une moto, et pas n’importe quelle moto. « A charge de revanche. » Elle observa rapidement les alentours, dévisagea quelques temps Fates, de haut en bas, se demandant bien qui était ce guignol dont elle avait rapidement vu la silhouette durant son affrontement face à Diana. Puis elle reconnue le vrombissement du véhicule digne de la chauve-souris, elle leva les yeux au ciel. « Autant faire la paire… » Décidément, elle n’avait pas de chance quand il s’agissait de choisir ses alliées, mais elle tenta de garder ses sentiments pour elle. « Hm… Quelqu’un à une idée d’où est ce qu’on est ? »


HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 03/02/2018
Messages : 68
DC : Patty Spivot/Stéphanie Brown/Carter Hall
Localisations : Vous voyez un garçon vert ? C'est sans doute moi.
New Titans
MessagePosté le: Mar 8 Mai 2018 - 21:34
La jeune Mary Bromfield avait donc décidé de continuer le combat malgré son état et le fait qu'elle soit totalement démunie dans ce genre de situation. Elle avait bien parlé d'une aide éventuelle d'Aphrodite, mais la déesse semblait avoir autre choses à faire que de se préoccuper des simples mortels qu'ils étaient. Prenant l'apparence d'un tigre à la demande de la jeune fille, Beast Boy l'avait donc emmené sur son dos dans... Dans un décor digne des légendes arthuriennes. Et pour cause, puisque sans le savoir le duo avait atterrit dans la forêt de Brocéliande.

-C'est magnifique, jamais vu une forêt comme ça. On se croirait dans un autre monde. Est-ce que ça va ?

Les deux jeunes gens ne furent pas livrés à eux-mêmes très longtemps dans ce lieu empli de magie. Ils furent rapidement récupérés par Batman qui les avaient précédés dans ces lieux et avait même trouvé un refuge où Mary pourrait se reposer et se soigner si son épaule pouvait l'être. Restant près dans la cabane, Beast Boy, ayant repris sa forme humaine, s'était contenté de surveiller Mary tout en observant les alentours proches. Il ne savait pas où ils étaient exactement, ni même ce qu'ils pouvaient y faire. Essayer de retrouver les mages de tout à l'heure pour voir ce qu'ils font ?

-Mary, qu'est-ce qu'ils comptent faire dans cette forêt à ton avis ?

La chauve-souris n'étant pas très causante et préférant visiblement rester à l'écart, Garfield s'était donc rabattu sur la jeune Marvel pour discuter un peu et poser des questions. Il se demandait entre autre si Zatanna se trouvait aussi quelque part dans ce lieu, et si oui, où exactement. Un craquement insolite se fit entendre, signe qu'ils n'étaient pas seuls dans les environs. Soudain, une explosion se fit entendre et le Bat' revint pour leur demander de rester ici. Mary sous la protection du jeune héros métamorphe bien entendu.

-Et il nous laisse là sans rien nous expliquer de plus. Sympa.

Beast Boy retrouva sa forme de tigre vert, afin d'être prêt au cas où. S'ils étaient attaqués, cette forme de fauve pourrait lui être utile pour les défendre. Et grâce à l'odorat développé de l'animal, il pouvait aussi sentir les traces de fumée laissées par la moto de Batman. Toujours utile si les deux jeunes décidaient de lui désobéir en le suivant.

[-Beast Boy a traversé le portail avec Mary Marvel, ils se retrouvent pris en charge par Batman
-Il se questionne sur ce que les Vilains sont venus faire ici
-Après le départ de Batman, il reprend sa forme de tigre, au cas où]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 03/11/2017
Messages : 231
DC : M'gann M'orz & Queen Clea
Situation : Son histoire ayant été mystérieusement ''rebootée'' Mary a 16 ans, n'a pas de pouvoirs et ne sait pas qu'elle à un frère jumeau. Mais les quelques fois où Shazam/Billy lui a partagé les siens l'ont beaucoup intérrogé sur la magie et la vocation de justicière. Sa rencontre avec Zatanna a répondu en partie à sa curiosité, mais lui a fait voir des choses sur son passé qu'elle a oubliée. Après la bataille de Gateway City contre Arès, la pitié de Mary pour le Dieu et ses souvenirs de son ''ancienne vie'' l'ont fait remarquer auprès de la Déesse Aphrodite qui la met à l'épreuve...
Localisations : Fawcett City
MessagePosté le: Mer 9 Mai 2018 - 13:23
Il y avait comme du déjà vu dans cet endroit...

Mary avait donc accompagnée Beast Boy et tout deux c'étaient jeté vers l'inconnu et un danger certain à travers le portail magique. Heureusement, ils ne furent pas entourés d'ennemis, mais se retrouvèrent dans une forêt particulièrement calme et dénuée d'interventions humaines, chose plutôt rare sur la planète Terre à présent. Avaient-ils voyages dans l'espace, dans le temps, ou encore sur une autre variable propre à la magie et inconnue à l'esprit scientifique ? Impossible de le savoir.

Mais assez rapidement, un esprit plus intellect les rejoignit, le Batman. Le Batman !
La jeune femme fut tout de suite impressionnée et eut un peu de difficultés à répondre aux questions du Détective. Mais, plongé dans une nouvelle guerre magique, ses explications n'en parurent pas plus étranges que cela au justicier noir.
Il n'aimait clairement pas la magie, comme le fait de devoir surveiller une ''civile'', une ''fillette''... Mary était partagée, en tant que jeune fille bien sage, elle était honteuse de s'attirer des ennuis de la sorte, mais restait convaincue qu'elle n'était pas un poids morts dans cette histoire et que la Déesse Aphrodite l'avait envoyée ici pour une bonne raison.
Dans tous les cas, le Batman se révéla un bien meilleur secours qu'une prière pour soigner son épaule déboitée. Ce fut douloureux... Mais ça va mieux maintenant.
Elle allait avoir de sacrés histoires à raconter aux enfants Vasquez, et ce n'était que le début.

Lors d'une attente dans un abris qui ne plaisait pas à la Chauve-souris, Mary discuta avec le dénommé Garfield, donc, le métamorphe animalier vert.
Au bout du compte, il était plus jeune qu'elle, d'une année, et fut aussi un orphelin de jeune âge, mais avec une histoire bien plus difficile. Tandis que Mary avait perdue ses parents, les Bromfields, très tôt, si bien qu'elle ne se rappel que d'avoir vécue auprès des Vasquez qui l'adoptèrent avec beaucoup d'amour, Garfield avait rencontrés de terribles personnes qui avaient tenter de le tuer, selon ses propos. Comme Billy, il s'était retrouvé à la rue un moment, avant d'endosser le rôle d'un super-héros grâce à ses pouvoirs.

Mais le présent rattrape le passé et concernant les activités louches des magiciens qui les avaient entrainés dans ce lieu, Mary ne sut quoi répondre aux extrapolations possibles.

"Nous ne sommes pas arrivés au même lieu qu'eux, alors si ça se trouve, ils peuvent être loin de cette forêt...
Tu ne peux pas communiquer avec des animaux pour en savoir plus ?"


Finalement, un peu d'action se déroule plus loin en considération de bruits qui les intriguèrent tous les trois. Évidemment, le Batman s'en chargea, leur ordonnant à eux, les enfants de rester à l'écart et discret. Une directive qui ne ravit pas Beast Boy que Mary avait d'ores et déjà comme le justicier masqué bien identifié comme appartenant à la catégorie des ''têtes brûlées'', à l'instar d'un certain Billy Batson...

Beast Boy repris l'apparence du Tigre. Finalement, il l'avait adopté sur la proposition de Mary. Et, elle n'avait toujours pas identifiée pourquoi cet animal plus qu'un autre était son préféré, lui évoquait des souvenirs insoupçonnés suite aux épisodes hypnotiques de Zatanna lors de son spectacle de magie à Fawcett.

"Nous devons l'écouter et trouver de quoi barricader cette cabane, si on a besoin de gagner du temps avant son retour. Il peut s'agir d'un piège ou d'une d'une diversion de nos ennemis."

Un coup classique pour diviser un groupe qu'est de provoquer de bruit de la sorte...



[Récap :
- Mary et Garfield échangent lors de leur attente dans la cabane. Ils se connaissent mieux.
Le Batman soigne Mary de son traumatisme physique précédent lors de la rupture du champ de force magique.
- Elle écoute les consignes de Justicier et obéit. Se mettant à chercher de quoi renforcer et défendre la cabane en cas d'attaque extérieure.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t5339-mary-marvel-it-s-your-turn-to-speak-my-name#73140
Inscription : 23/02/2015
Messages : 239
DC : /
Situation : A contrecoeur, Coldrake se résout à délivrer Faust, pour apporter son aide au Pacte, mais est-ce réellement une bonne idée ?
Localisations : Dark Tower
Shadowpact

MessagePosté le: Jeu 10 Mai 2018 - 12:53
Lorsque Felix traversa le portail, ce dernier se mit alors à se déformer. Les différentes couleurs et sons se mélangèrent, pour constituer jusqu'à un brouhaha, qui se coupa aussitôt, remplacé par un bruit blanc. Felix tourna sur lui même, déséquilibré par le portail. Des couleurs et des motifs kaléidoscopiques firent aussi leur apparition.

Au moment où le sorcier semblait en avoir assez, il retrouva brutalement le sol. La nausée monta brièvement, mais il se retint par fierté. Sa vision, trouble, se remit peu à peu en place. Felix ferma alors les yeux et lorsqu'il les rouvrit, il comprit dès lors qu'il était dans une autre dimension, et qu'il avait réussi à passer ce fichu portail.

La forêt se matérialisa autour de lui. Brocéliande : il était arrivé à cet endroit. Ils connaissaient leur but, et ils se devaient de rejoindre la Tour de la Dame. Ils avaient commencés une partie du chemin, mais la femme de Zard eut un instant de faiblesse. Felix fit alors la moue : il voulait achever tout ceci au plus vite. Et perdre du temps à cause de quelques blessures superficielles étaient une perte de temps absolue. Ils prirent alors un temps pour se poser, et Zard en profita pour parler :


« Nous sommes sur le territoire de Morgan la Fay... la Dame. C'est elle, notre objectif. Le démon Etrigan la retient prisonnière ici, et malgré sa puissance, seule une aide extérieure peut la délivrer. A nous tous... nous serons assez, je l'espère ! En route ! »

Etrigan. Ce foutu démon pensait qu'il pourrait se défendre face à Felix. Malgré son ascendance démoniaque, ce démon ne ferait pas de problème si tout le groupe parvenait à rejoindre la Tour sans encombre. A cet instant, il vit Mister Freeze s'approcher de lui, et entamer une courte discussion :

- Méprise bien la raison et la science, suprême force de l'humanité.

Faust, surpris par cette phrase, se retourna presque aussitôt, et leva un sourcil tout en regardant le scientifique :

- Plait-t-il ?

- Je connais un peu Goethe ma mère était d’origine Allemande...

- Ah ... Goethe ... A travers une oeuvre, il a su m'insuffler une quête, un but.


Mais il se rendit compte que Freeze était perdu dans ses pensées, et n'écoutait pas ce que Faust disait, il préféra donc avancer, tout en écoutant Freeze et ses pérégrinations :

- Enfin… j’ai pas vraiment parlé avec elle ils m’ont abandonné quand j’étais en pension, j’ai découvert Faust après...

Les parents. Grande source de malaise chez beaucoup de monde. Felix essaye de penser aux siens. Mais ceci remontait à loin, beaucoup trop loin.

-...Voilà voilà.

- Je ne me souviens plus d'eux. Je pense que je n'aurais aucun problème à dire que tout ceci remonte à des millénaires et ...

Des bruits suspects firent retourner Faust. La forêt de Brocéliande était un endroit rempli de créatures magiques. Une embuscade de ses dernières ralentiraient le groupe, chose qu'il ne pouvait se permettre. Faust reprit alors :

- Continuons notre route. Plus vite on sera à cette Tour, mieux ce sera.

Jinx et Nick acquiescèrent. Le groupe put alors reprendre sa route.


@Felix Faust a écrit:
HRP:
- Faust reprends ses esprits après le transfert.
- Il entame une conversation avec Freeze
- Le groupe continue sa route vers la Tour.


“I am not omniscient, but I know a lot.”
Johann Wolfgang von Goethe, Faust: First Part
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 01/12/2017
Messages : 64
DC : Harley / Dick / Kara
Situation : En quête de pouvoir
Localisations : Sur une île perdue
Groupes : Héros


MessagePosté le: Dim 13 Mai 2018 - 9:25
Les Héros, comme les Vilains, ont fort à faire avec la forêt de Brocéliande. Si les premiers peinent à se sortir du pétrin dans lequel ils sont, les seconds ne sont pas en reste. La maléfique forêt ne semble pas reconnaître ceux qui sont là pour délivrer la maîtresse des lieux, et elle les assaille également. Mais peut-être que c'est en réalité l’œuvre d'Etrigan ? Ou peut-être même de Mordred, qui n'a jamais que vécu dans l'ombre de sa mère et ne l'apprécie pas ? De nombreuses questions sans réponses, mais William Zard et Lorelei sont confiants. Ils poussent leur groupe à avancer toujours plus, quand bien même Jinx et Nick Necro traînent la patte. La fée et l'Homo Magi peinent à suivre Felix Faust et Mr Freeze, qui avancent à grands pas.

Mais que leur fait la forêt ? Elle leur envoie des illusions. Sondant leurs âmes, elle leur fait miroiter des désirs enfouis, oubliés ; elle leur rappelle à quel point il est dangereux de s'aventurer ici ; elle leur soumet des ultimatums. Mais les magiciens, dans ce groupe, sont trop nombreux : ils savent reconnaître des illusions, même aussi sophistiquées. Et tout au plus deviennent-elles des gênes, qui les ralentissent, mais qui ne font pas de mal.

 « Nous sommes à mi-chemin ! Continuons, et accomplissons notre mission ! Les récompenses les plus folles nous attendent... »

La voix de William Zard est celle d'un véritable dévot. Vois-t-il en Morgan une souveraine plus digne que Zatanna ? Possible.


**


Les Héros sont encerclés. Les créatures de la forêt les attaquent sans arrêt, et sapent petit à petit leurs forces. Mais alors que cette marée sans fin ne cesse de grandir, une personne apparaît. Emacié, fatigué, un homme surgit d'un portail magique, créant un cercle de flammes pour repousser les ennemis et protéger les Héros.

Seul un homme peut manipuler aussi aisément le feu...


John Constantine !

L'ex-compagnon de Zatanna, fier de sa réussite, s'approche alors de ses alliés, qui peuvent enfin souffler un peu. La voix du magicien retentit alors, et tous, pour ceux qui le connaissent, peuvent voir qu'il a perdu de sa bravade. Et que sa fatigue apparente n'est pas simulée.

 « Salut les fillettes ! Papa vient vous sauver les miches ! »

Il se gratte nerveusement la tête, avant de fixer son regard sur Batman. Tous deux échangent, silencieusement. Oui, le magicien avait échoué, contrairement à ce qu'il avait promis. Mais ce dernier est là, et a la ferme intention de corriger cette erreur.

Il leur explique alors pourquoi et comment il est là. Constantine a été voir Zatanna, en Avalon, pour l'informer de ce qui se tramait. Que Zard et son groupe cherchaient à faire revenir Morgan sur Terre, en la libérant de sa propre prison. Et surtout, il leur avoue son échec. Lui, l'homme le plus arrogant du monde, regarde Bruce Wayne dans les yeux et lui avoue avoir échoué. Car la femme qu'il aimait l'avait rejeté sans vergogne, prétextant qu'il n'y avait pas de quoi s'alarmer, et que Morgan ne parviendrait jamais à la vaincre, dans l'éventualité fort improbable où elle parviendrait à revenir sur Terre.

 « Je sais ce que tu penses, Wayne... que je suis incapable d'agir de façon altruiste. Tu n'aurais pas tort, en temps normal. Mais on est pas en temps normal, bordel. Zee... elle n'est plus elle-même. Il y a quelque chose de bizarre chez elle, cette inaction ne lui ressemble pas. Je crains que tout ceci ne soit un coup de Morgan. Nous devons arrêter la sorcière, avant qu'elle ne cause davantage de dégâts. Si elle se libère... »

Il haussa les épaules. Il regarde Wonder Woman, qui connaît bien Morgan la Fay. Elle comprends ce que veut dire le Britannique.

Si Morgan revient, il n'est pas certain que les pouvoirs de la nouvelle déesse des Homo Magi suffisent. Car la sorcière est maléfique, sournoise, et manipulatrice.

 « Ne perdons pas davantage de temps ! Le chemin est long jusqu'à son château. Et il nous faut échafauder un plan pour qu'Etrigan ne nous tue pas. »





[HRP]
Et nous voici partis pour un nouveau tour ! Comme vous avez pu le constater, les Héros disposent eux aussi, désormais, d'un PNJ pour les guider. Mais n'ayez crainte, chers Vilains : vous avez encore de l'avance sur les autres !

Les Vilains, vous êtes assaillis par des illusions, durant votre trajet jusqu'au château de Morgan. Si au début, vous en êtes les victimes, vous finissez par les vaincre, grâce à l'aide des nombreux mages de votre groupe. Si vous le souhaitez, vous avez le droit de terminer votre post en indiquant que vous arrivez en lisière de la forêt, à proximité de la forteresse. Notez simplement que cette dernière sera d'aspect lugubre, en ruines, et que la présence du démon Etrigan y est particulièrement palpable.

Les Héros, vous avez désormais Constantine avec vous, qui semble épuisé. La raison vous en est inconnue, mais elle est probablement liée à Zatanna, qu'il n'a pas réussi à convaincre d'agir. Il va vous guider à travers la forêt après vous avoir retrouvé. Votre post, au maximum, ne pourra se terminer que lorsque vous atteindrez la moitié du chemin vous menant à la forteresse. Vous serez vous aussi victimes d'illusions, mais également de d'autres attaques de démons mineurs et de dryades.

Dans tous les cas, sachez qu'une confrontation vous attends bientôt, dans tous les cas ! L'action arrive, soyez patients, braves gens ! Vous avez jusqu'au Dimanche 20 Mai pour poster !

Bon courage !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Inscription : 17/01/2017
Messages : 762
DC : Mister Miracle ; The Atom ; Sportsmaster ; Fate.
Localisations : Gotham City.
Justice League

MessagePosté le: Dim 13 Mai 2018 - 15:18
Le vrombissement des moteurs l'annonce, avant qu'il ne puisse être vu.
Alors que des créatures magiques s'acharnent sur les quelques Héros qui viennent de pénétrer dans la forêt, une machine qui n'a rien à faire dans cet espace entre les mondes arrive – et se fait directement remarquer, par sa puissance mais aussi l'efficacité de la conduite de son pilote.


 « Hum. »

La Batmoto est équipée d'éléments offensifs, et plusieurs dizaines de Batarangs sont soudain tirés, pour venir brutalement faucher et stopper plusieurs monstres mythologiques ; le Batman ne s'arrête pas là.
Faisant crisser les pneus et chauffer le moteur, il enchaîne avec un dérapage brutal – qui fait tomber d'autres ennemis, avant de lui permettre de se poster aux côtés de Diana, à qui il adresse un regard étonnamment touché et tendre, Artémis, qui reçoit un hochement de tête sobre et martial, et Fate, dont l'énervement lui fait craindre le pire.


 « Vous êtes en retard. »

Bruce appuie sur quelques boutons, et d'autres explosions suivent ; mais elles sont insuffisantes, pour faire face aux créatures qui les entourent.
D'instinct, il vient se placer dos à ses camarades – et récupère quelques armes, dans son équipement ; pour se battre. Jusqu'à la victoire.
Jusqu'au bout, au moins.

Mais, après plusieurs minutes difficiles, plusieurs coups échangés, une violence qui ne cesse d'augmenter... tout s'arrête.
Quand il arrive.


 « Hrm. »

Le Chevalier Noir grogne, quand il aperçoit John Constantine. Le Britannique et lui ne s'apprécient pas, et ont échangé des mots durs, lors de leur dernier entretien ; lorsque Bruce a fait le choix de faire confiance au Magicien pour aider Zatanna... et il a échoué.
Alors que les monstres se retirent, quand ils le peuvent, lui reste silencieux quand John parle – mais grimace, quand ce dernier prononce son nom de famille.
Crétin, pense-t-il. Fate ignore son identité, et cela doit continuer ; crétin d'Anglais.


 « Ce que je pense a moins d'importance que ce nous pouvons faire pour stopper tout cela... et arranger les choses, en réglant les problèmes que tu as laissé empirer. »

La pique est sobre, mais réelle.
Il a noté les éléments, les informations ; mais ne sait pas quoi en faire. La Magie n'est pas son domaine d'expertise, et il s'y perd... mais ça ne veut pas dire qu'il va abandonner ; loin de là.


 « Il me faudra tous les éléments sur Morgan, et comment l'empêcher de se libérer ; mais il faut partir, oui. Mais pas seuls. »

Bruce soupire – il n'aime pas ça, foncer tête baissée en mettant d'autres en danger ; mais il n'a, hélas, pas le choix.

 « L'enfant et Beast Boy vont nous rejoindre. Il faudra les protéger. »

Il active quelques commandes dans la Batmoto – qui repart, en pilotage automatique, pour aller chercher et ramener le duo plus jeune ; mais, alors que le véhicule file, l'index du Batman se fige sur... Artémis.

 « Tu les protégeras. »

Le choix est surprenant, et dangereux ; mais calculé.
Ils sont dans la forêt de Brocéliande, face à des dangers constants, en prévision d'affrontements terribles. Ils risquent beaucoup, et les jeunes encore plus.
Il faut les protéger, alors. A n'importe quel prix.

Ainsi, quand le duo les rejoint, ils partent.
Suivant John Constantine, la troupe se lance – et serre les dents, encore, pour faire face aux épreuves de la marche... et de ce qu'elle déclenche.
Des attaques, bien sûr, que Bruce tente de stopper autant que possible, avec les armes restantes de la Batmoto et les siennes ; mais il n'y a pas que cela.
Alors que les paroles se font plus rares, que les corps s'usent... des choses se passent ; des choses apparaissent, puis disparaissent. Des illusions, surprenantes, troublantes – dangereuses.


 « Prenez garde... nous ne sommes pas seuls... »

Bruce se crispe, et avance.
Il n'aime pas ça ; il n'aime pas la Magie. Mais il doit continuer.
Encore et encore.
Il y a trop en jeu... trop de proches, trop de vies en danger. Il continue. Il continuera.
A n'importe quel prix.


(HJ/ Résumé rapide :
- Batman rejoint les nouveaux arrivants et utilise les armes de la Batmoto contre les agresseurs. Il finit dos à dos à ses alliés, mais serre les dents devant la dureté de la bataille ;
- Batman n'apprécie guère la venue de Constantine, encore moins quand il révèle son nom, mais il décide d'aller de l'avant et de filer vers Morgan, en demandant des informations sur elle ;
- Batman renvoie la Batmoto chercher Mary & Beast Boy, et ordonne à Artémis de les protéger ;
- Batman avance avec la troupe, repousse autant que possible les ennemis, et subit les illusions. Il appelle à la prudence et se crispe, se sentant perdu dans la Magie, mais continue vu ce qui est en jeu. /HJ)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 09/11/2017
Messages : 104
DC : Mister Miracle ; The Bat ; The Atom ; Sportsmaster.
Situation : Jeune Héros, guidé par Walter West qui est possédé par Nabu.
Localisations : Mouvante, surtout New York.
New Titans
MessagePosté le: Dim 13 Mai 2018 - 15:47
Un cyclope tombe sur une dryade, et un nain est violemment poussé au sol ; mais c'est loin d'être assez, pour celui qui utilise son contrôle du Vent pour forcer un arbre à s'écrouler sur un géant de petite taille.

 « C'est tout ?! C'est tout ce que vous savez faire ?! »

Fate s'élève au-dessus du sol, de la terre, et lance violemment son poing en avant – non pas sur quelqu'un, mais dans le vide ; qui, cependant, déclenche une attaque de l'Eau elle-même, tirée d'une source souterraine, et vient s'en prendre à plusieurs guerriers, qui perdent pied, glissent, et se blessent dans leur chute.
Ce qui ne provoque aucune réaction, aucune pitié chez Khalid Nassour – un jeune homme bien, bon, doux, sympathique et généreux, qui cependant s'est laissé déborder en Ecosse, et est ici hors de lui par la situation.

Cependant, la voix de Wonder Woman apaise légèrement sa fureur... surtout parce qu'elle est le prologue de l'arrivée du Batman.
Se mettant légèrement en retrait, le jeune Magicien est impressionné par la technique du nouveau venu – et il a besoin de quelques minutes pour se remettre. Cela permet à Artémis de Bana-Mighdall de les rejoindre, mais aussi aux monstres de les entourer.

Les Héros se retrouvent dos à dos, les coups sont durs et violents... mais ça tient.
Pour le moment.


 « Nous sommes à Brocéliande, la forêt mythique de la légende arthurienne. Le val sans retour devrait te plaire. »

Les coups s'enchaînent, et Fate s'est positionné près de l'Amazone brutale... par instinct. Wonder Woman et Batman ont un lien qu'il ne comprend pas, et que sa fureur l'empêche de saisir ; il enchaîne, donc.
Il se bat, violemment... jusqu'à ce qu'il n'ait plus besoin de le faire.
Jusqu'à l'arrivée d'un nouveau joueur.

L'homme, un Humain, à priori Britannique vu l'accent, semble connu des autres Héros... et semble les connaître eux-mêmes ; mais Fate n'y comprend rien.
Calme, sur le côté, il patiente et enregistre les éléments, en espérant un appui, une aide de Nabu ; en vain. Son mentor a, encore, décidé de le laisser seul, et Khalid maugréé encore en lui-même contre lui – avant de s'occuper d'autre chose.


 « Okay. Allons-y, alors. »

Le blabla terminé, les autres décident de se lancer.
Parfait.
Si Wonder Woman et les autres l'ont un peu apaisé, la colère règne toujours en lui ; colère née de sa peur, de sa frustration, de sa chute dans un domaine qu'il connaît si peu, et qu'il ne maîtrise pas.
Khalid est terrorisé, en fait, et réagit de la pire des façons – agressivement. Il devra gérer cela, il le sait ; mais plus tard. S'ils survivent.

Tous se lancent, donc.
Lévitant au-dessus du sol grâce à ses pouvoirs, Fate est au milieu de la troupe, et participe avec les autres à repousser leurs adversaires ; mais même lui s'use, se fatigue, se lasse.
Et, surtout, lui voit aussi les illusions.
Les siennes sont plus agressives, plus terribles. Elles rappellent les voix, les formes entrevues lors du combat en Ecosse, et son corps ne tarde pas à en trembler ; il a peur. Sa terreur s'amplifie, et il craint que cela ne le déborde... qu'il perde tout contrôle. Encore.


 « Je... tente quelque chose. »

Khalid agit à l'instinct – mais se lance, et lance un sortilège.
De protection contre les illusions.
Le sort ne durera pas longtemps, mais permet à la troupe de continuer à avancer... et d'éviter les illusions ; au moins pour un temps. Au moins pour lui.


(HJ/ Résumé rapide :
- Fate est enragé et très violent, mais Diana puis l'arrivée de Batman le calment ;
- Fate répond à Artémis et combat avec elle ;
- Fate ne connaît pas Constantine et ne comprend pas tout, mais suit la troupe ;
- Fate combat les attaquants durant la marche, mais souffre des illusions, qui le terrorisent. Il lance un sortilège de protection qui les englobe : cela ne durera pas, mais le sauve pour l'instant. /HJ)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 03/02/2018
Messages : 68
DC : Patty Spivot/Stéphanie Brown/Carter Hall
Localisations : Vous voyez un garçon vert ? C'est sans doute moi.
New Titans
MessagePosté le: Lun 14 Mai 2018 - 9:15
Tout comme lui, Mary avait eut une part d'existence difficile. Devenue orpheline très jeune comme lui et ayant en plus perdu son jumeau dans la foulée. Mais contrairement à lui, elle avait rapidement sût trouver un foyer pour l'accueillir et la protéger, alors que Garfield avait dû attendre plusieurs années après la mort de ses parents avant de rencontrer Mento et Elasti-Girl et ensuite la totalité de la Doom Patrol. Entre temps il avait fait pas mal de mauvaises rencontres comme un avocat véreux ou un scientifique devenu fou car en tentant de lui trouver un remède, il avait acquis les mêmes caractéristiques que Beast Boy... En violet.

Mais cela, Beast l'avait expliqué à Mary en essayant de dédramatiser la situation, et en ne lui révélant pas comment il avait quitté sa première équipe. Et puis, Batman était finalement parti sur sa moto en les laissant tous seuls dans leur coin. Dans une tentative évidente de les protéger mais aussi sans doute de prendre un peu ses distances dans un rôle de gardien qui ne devait pas trop lui convenir dans cette situation. Mary lui avait demandé s'il pouvait parler avec les animaux.

-Ouaip, je peux tenter, même s'ils ne sont pas très amicaux. On dirait que même eux ne veulent pas qu'on soit là. Ils ont peut-être peur qu'on mange toute leur nourriture. Je vais quand même essayé de leur parler.

Il repéra un petit groupe d'oiseaux avec qui il essaya de discuter, après avoie emprunté leur forme, mais il se prit une volée de pépiements agressifs. Les boules de plumes lui disait de se tenir tranquille et loin d'eux, grosso-modo. Et lorsqu'il tenta auprès d'un lapin, la discussion avait bien failli se transformer en bagarre. Les lapins c'étaient mignons, mais ils se transformaient en terribles bêtes sanguinaires quand ils le voulaient.

-Jeannot lapin et ses amis ne veulent pas de nous, ils disent qu'on les dérange. T'as raison

Barricader la cabane était la meilleure chose à faire et pas seulement parce qu'ils courraient le risque de se faire attaquer par une horde de lapins en furie ou d'oiseaux vengeurs. Des choses plus dangereuses encore pouvaient leur sauter dessus à tout instant, même si Beast Boy n'avait aucune idée précise, malheureusement. A part peut-être les étranges regards qui semblaient apparaître de temps à autres pour les fixer, et des murmures inaudibles. Des êtres les observaient, là. Mais pour l'instant, ils les épargnaient.

Alors qu'ils avançaient, la Batmoto revint vers eux. Seule. Une chose qui inquiétante, véritablement. Après un temps d'attente et de discussion sans doute pour savoir s'il fallait ou non grimper sur l'engin, ils finirent par arriver auprès du groupe qui s'était déjà formé.

-Euh... Salut.

Un groupe dont ils avaient déjà vu presque tous les membres. Batman lui-même, Wonder Woman, le gars au casque jaune qui semblait avoir retrouvé ses esprits, et l'autre rousse qui était intervenue sur la fin. Seul le blondin était inconnu au bataillon, mais il semblait épuisé. Sans beaucoup de discussion, le groupe s'était mis en marche... A travers une forêt toujours plus mystérieuse et dangereuse. Des formes, des bruits, des sons se faisaient entendre de plus en plus souvent... Avant de disparaître aussi soudainement qu'ils étaient apparus. Pendant la marche, Garfield tâcha de rester le plus près possiblde de Mary, malgré que la progression soit éprouvante.
La magie était dans l'air.
Et elle n'était pas commode.

[-Beast et Mary ont échangés un peu sur leurs histoires respectives
-Après le départ du Bat', il essaie de discuter avec les animaux de la forêt mais échoue.
-Ils commencent à barricader la cabane jusqu'au retour de la Batmoto
-Ils rejoignent le groupe héroïque grâce au bat-engin
-Beast suit le groupe avec Mary, il essaie de rester près d'elle]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 25/09/2017
Messages : 295
DC : Jason Todd ; Jessica Cruz
Localisations : Gateway City
Justice League
MessagePosté le: Lun 14 Mai 2018 - 18:32
The evil forestMAgic Rebellion

La forêt était dangereuse, mauvaise, et il était inutile de manipuler la magie pour le comprendre. Les arbres donnaient à Diana l’impression d’être vivants, et elle imaginait sans peine des yeux cachés dans les racines noueuses les observant tandis qu’ils tenaient têtes aux monstres de la forêt. L’endroit était toxique, il n’y avait aucun doute, et le fait que les mages rebelles aient pu arriver jusque là et qu’ils soient encore hors de vue ne pouvait être qu’une mauvaise nouvelle. Il fallait qu’ils les retrouvent, et ce, le plus vite possible. Malheureusement, avec les monstruosités que la forêt leur dirigeait dessus, ce ne serait pas aisé. Les éliminer était inévitable s’ils voulaient avancer, mais plus il en tombait par terre et plus ils en arrivaient.

Mais elle et Fate n’était pas seuls. Ils ne l’étaient plus. L’arrivée d’Artémis arracha à Diana une grimace lassée.

« C’est une blague, » grommela-t-elle en repoussant une dryade dont les dents aiguisées venaient de se refermer sur un de ses bracelets métalliques.

Elle choisit de ne pas répondre aux provocations d’Artémis. Elle n’en avait ni le temps – ni l’envie. Leur combat de l’autre côté du portail lui avait assez fait perdre de temps comme ça, et elle avait assez essayé, pour aujourd’hui, de ramener la Shim’Tar à la raison. Dans l’immédiat, elle avait beaucoup plus important à faire.

Heureusement pour eux – pour elle - Artémis ne fut pas la seule alliée qui jaillit des sous-bois. La Batmoto sortit des bosquets, laissant derrière elle un sillage de corps alors que son conducteur faisait face aux menaces devant lui avec une habileté rare. La posture de Diana changea inconsciemment quand Bruce entra dans son champ de vision, et de guerrière solitaire, elle passa instinctivement à partenaire. Les gestes qu’elle faisait étaient toujours aussi fatals pour leurs assaillants, mais son attention était partagée, et elle était prête à tout moment à accueillir Bruce dans son espace rapproché, ou à répondre au moindre signal de ce dernier. Ce qu’elle fit, d’ailleurs, quand une volée de batarang jaillit de la Batmoto, leurs ailes métalliques reflétant le feuillage d’émeraude au-dessus de leurs têtes. Son épée était coincée, enfoncée dans le corps noueux d’une dryade à ses pieds, et la mâchoire large d’un démon menaçait de se refermer sur sa gorge. Diana attrapa un des batarangs en plein air et se servit de sa nouvelle lame improvisée pour éliminer le démon.

Elle posa ensuite le pieds sur le corps de la dryade, referma ses mains sur la garde de son épée, et tira dessus un grand coup pour la récupérer. C’est à cet instant que Bruce vint arrêter sa moto près d’elle. Leurs regards se croisèrent, et elle répondit à sa remarque avec un sourire sincère et chargé de bien des choses, un sourire qui paraissait totalement déplacé face à la simplicité des mots qu’il avait prononcé. Il existait bien d’autres façons de communiquer que par la parole.

« Je serais arrivée plus tôt si on ne m’avait pas retardée, » répondit-elle avec simplicité, alors que son regard se levait vers Artémis pour accompagner son insistance. L’agacement qui s’y lisait disparut quand elle reporta son attention sur Bruce. « Contente que tu sois là. »

Puis, sans un mot de plus, ils repartirent au combat, mais cette nouvelle manche ne fut que de courte durée, car un nouveau portail se forma à quelques pas d’eux, et de l’ouverture jaillirent une gerbe de flammes et une silhouette bien trop familière.

« Constantine ! » s’exclama Diana en réalisant alors l’identité du nouveau venu.

Une personnalité des plus… extrêmes, dont la compagnie ne devait pas dépasser quelques heures si on ne voulait pas très vite se mettre en colère. Mais, aussi peu respectueux et bancal qu’il était, John Constantine était un magicien de talent, et sa présence à leurs côtés alors qu’ils s’apprêtaient à affronter une des plus grandes menaces magiques de leur monde était la bienvenue. Il suffisait de regarder autour d’eux et de voir les démons et autres créatures de la forêt tenus à distance par le feu de ce dernier pour le comprendre.

Diana profita de ce bref moment de répit pour essuyer la lame de son épée sur sa jupe avant de se figer et de relever les yeux quand Constantine dirigea son attention sur elle. Il avait raison. Une Morgan libre serait une catastrophe pour le monde entier. Et dire qu’Arès venait à peine d’être mis hors d’état de nuire…

Elle tourna la tête vers Bruce, le regard lourd de sens.

« Il a raison, » dit-elle en continuant de nettoyer sa lame. « Si c’est vraiment un coup de Morgan, il va falloir trouver un moyen de la stopper. Parce que contre elle, Zatanna est très probablement notre seule chance. »

Ils n’avaient pas de plan bien défini, mais ils avaient un objectif. Il leur fallait atteindre la prison de Morgan avant les mages rebelles et empêcher ces derniers d’aller trop loin – de causer la fin du monde tel qu’ils le connaissaient. Pour cela, il leur fallait se mettre en route, et rapidement.

Avant cela, ceci dit, Bruce indiqua la présence de Beast Boy et de la fillette dont Diana ne connaissait pas le nom à quelques pas, et envoya la moto aller la chercher. Les emmener avec eux – surtout la petite, qui n’était qu’une civile – n’avait rien d’une situation idéale, mais dans un tel endroit, c’était encore préférable à leur seconde option : les laisser seuls. Diana se tourna vers Fate pour demander à ce dernier de faire de la protection des cadets de la troupe une priorité, mais avant qu’elle ne puisse dire quoi que ce soit, Bruce confia cette mission à Artémis.

Artémis.

Les yeux de Diana s’assombrirent et c’est avec sécheur et raideur qu’elle releva la tête vers Artémis et croisa le regard de cette dernière.

« Tes sœurs étaient fortes et intelligentes – des Amazones, » dit-elle, le ton chargé et sec. « Ne leur fait pas honte aujourd’hui, Shim’Tar. » Elle rangea son épée dans son fourreau. « Quand toute cette histoire sera finie, il sera grand temps que nous parlions toi et moi, et que tu comprennes, enfin, ce qu’il s’est réellement passé et ce qui est arrivé aux tiennes. En attendant, ne mets pas ces jeunes en danger à cause de ton imprudence. »

Une fois les détails mis en place, ils reprirent tous leur chemin, d’un pas aussi rapide que possible. Malheureusement pour eux, le chemin en question était loin d’être dégagé, et quand il ne fallait pas s’arrêter pour repousser les assauts incessants des ennemis tapis dans les arbres, c’était les illusions qui les faisaient ralentir. Plus d’une fois, elle eut elle-même l’impression de voir Arès rôder parmi les arbres. La culpabilité et les sentiments négatifs et dangereux dont elle portait le poids depuis sa servitude au Dieu de la Guerre lui revinrent, encore plus forts, plus perfides. Elle tentait, tant bien que mal, de rester sur ses gardes, mais elle dut se reprendre à plusieurs reprises alors qu’elel fermait instinctivement les yeux, comme pour tenter de fuir à cette réalité qui s’imposait à elle.

Elle s’était rapprochée de Fate, car si elle ne voyait pas le visage de ce dernier, elle n’en avait pas besoin pour deviner la peur du jeune sous le casque. Il était tendu et fébrile, et il avait déjà perdu le contrôle une fois. Dans un environnement à l’équilibre aussi précaire, mieux valait éviter une tempête du genre de celle qu’il avait invoqué de l’autre côté du portail.

Mais il y avait plus que cela. Encore une fois, le casque ne dissimulait pas tant que ça. Le jeune âge de son porteur était des plus évidents.

Elle le laissa faire quand il prit la parole, mais resta sur ses gardes. Elle ne put rien faire, ceci dit, contre le léger sentiment de soulagement qui s’empara d’elle quand elle réalisa ce qu’il avait fait.

Elle baissa les yeux vers lui avec un petit sourire.

« Merci. Tu nous es d’une grande aide. »

Elle accompagna son remerciement d’une légère pression de la main sur son épaule.

« Préviens-nous quand tu sentiras que le sort sera sur le point de se rompre. D’autres combats nous attendent et il est inutile de te fatiguer avant d’y être arrivé. »

Elle tourna ensuite la tête vers Constantine, profitant de ce bref répit que Fate venait de leur accorder.

« Que s’est-il passé exactement avec Zatanna ? Et qu’est-ce qui te fait croire qu’elle est sous l’emprise de Morgan ? Si c’est le cas, la situation est peut-être encore plus avancée que nous le pensions… »



Résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t5194-diana-prince-princesse-des-amazones-ambassadrice-de-themyscira-et-wonder-woman
Inscription : 16/01/2018
Messages : 164
DC : Hangman, Silver Banshee
Situation : Oeuvre pour la Société Secrète
Localisations : Broceliande
Secret Society

MessagePosté le: Mar 15 Mai 2018 - 19:16
Freeze ne s’était pas attendu à ce que Faust lui réponde, et se rendit compte que le sorcier n’était pas si fermé qu’il l’aurait cru. Celui ci avait perdu ses parents depuis des millénaires et n’avait même plus de souvenirs d’eux.

“L’oubli est parfois une bénédiction”


Lui répondit Freeze alors que Felix redoublait d’attention à ce qui l’entourait. Puis ils continuèrent leur chemin, et alors qu’il baissait la tête pour regarder le sol une voix raisonna devant Cœur de Glace. Pas n’importe laquelle.


“Victor?”


Il cru d’abord rêver, puis leva les yeux pour la voir juste devant lui. Il n’arrivait plus à parler, laissant les magiciens continuer leur marche.



Elle était là.



“Nora?”

Elle lui sourit paisiblement, aussi belle que dans ses souvenirs.


“Oui c’est moi. Tu dois faire demi-tour Victor. La magicienne me fera du mal...”


Il n’arrivait toujours pas à parler. Voyant qu’il s’était arrêté Nick s’adressa à lui.

“Un problème Totor?”


Freeze arrivait à peine à articuler.


“Nora…elle...elle est là.”


“Je ne sais pas qui tu vois mais c’est du fake. Te laisses pas avoir ou tu ressortira pas de cette forêt...”


Nick se sortait une cigarette puis l’allumait avec le bout de son doigt.


“Tu m’entends? Fais pas le con tête d’ampoule.”


Freeze ferma les yeux puis avança en traversant l’illusion de Nora qui allait le prendre dans ses bras. Elle se retournait, le regard triste.


“Victor? Tu ne m’aimes plus? C’est cette fille rencontrée en prison?”

Il marchait le pas lourd, mais décidé.


“Tu n’es pas réelle…”


Zard lançait un sort de protection des illusions autour de Freeze, puis lançait à Necro un regard lourd de sens. Espérons qu’il ne se laisse pas abuser à nouveau. Ils arrivaient à la forteresse, un édifice sinistre en lisière de la foret.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t5544-la-quete-du-coeur-de-glace#77243
Inscription : 03/11/2017
Messages : 231
DC : M'gann M'orz & Queen Clea
Situation : Son histoire ayant été mystérieusement ''rebootée'' Mary a 16 ans, n'a pas de pouvoirs et ne sait pas qu'elle à un frère jumeau. Mais les quelques fois où Shazam/Billy lui a partagé les siens l'ont beaucoup intérrogé sur la magie et la vocation de justicière. Sa rencontre avec Zatanna a répondu en partie à sa curiosité, mais lui a fait voir des choses sur son passé qu'elle a oubliée. Après la bataille de Gateway City contre Arès, la pitié de Mary pour le Dieu et ses souvenirs de son ''ancienne vie'' l'ont fait remarquer auprès de la Déesse Aphrodite qui la met à l'épreuve...
Localisations : Fawcett City
MessagePosté le: Sam 19 Mai 2018 - 12:24
C'était très amusant de voir Garfield se transformer en divers animaux, mais toujours de couleur verte ; quel pouvoir fabuleux, bien que pour le réalisme les choix étaient relativement limités. Il affirma pouvoir converser habituellement avec les autres bêtes, même si l'ambiance mystérieuse et farouche de ces espaces xylins ne le permettait guère.
Cela confortait Mary dans ses positions pour une véritable reconnaissance des animaux. Elle était indignée par le traitement qu'il pouvaient subir d'hommes et de femmes ne les percevant que comme des ressources, des cobayes ou un divertissement sans émotions et sans intelligence.

Finalement, ils n'eurent pas de soucis à se faire de l'absence du Batman, car il revint rapidement avec le reste du groupe présent lors de la bataille précédente. C'était rassurant de voir que personne n'était blessé ; elle allait mieux grâce aux puissants anti-douleurs que lui avait administré le gardien de Gotham, ce qui ne devait pas lui faire oublier qu'elle devait éviter les acrobaties.
Il y avait donc Wonder Woman que Mary reconnue facilement et voyait pour la première fois en face à face, un véritable modèle pour elle, et une autre femme à la carrure tout aussi impressionnant. Visiblement cette dernière la garder plus à l’œil que les autres, mais ne lui inspirait pas totalement confiance. Il y avait aussi un homme qui empestait la cigarette et dont Mary s'éloigna le plus possible et enfin, il y avait le jeune homme au casque doré, remis sur pied, qui exhalait de puissance magique. Évidemment, toute la curiosité de la jeune fille se dirigea vers lui.
Bien que son masque ne permettait de distinguer aucunes émotions visibles sur un visage inconnu, il ne semblait pas à l'aise, refermé sur lui même, avec peut-être un terrible secret comme l'homme au masque de fer. Au fur et à mesure de la traversée forestière, malgré que l'attention devait se tourner vers le moindre danger, la moindre embuscade, elle tenta une approche...

"Je... suis contente de voir un puissant magicien dans notre groupe...
Vous vous appelez ?..."


Alors qu'elle tentait d'avoir un peu de conversation dans cette éprouvante car intense marche en considération de la vigilance mise en œuvre, elle commençait à percevoir des choses bizarres dans les buissons qui les encerclaient, comme des figures divines de l'antiquité qui l'observaient de manières maléfiques, la montrant du doigt, s'amusant à la voir dans une situation aussi confuse et dangereuse...

"Vous ! Vous avez vu !?" s'inquiéta-t-elle.

C'est alors que le magicien dit tenter quelque chose et d'une magie imperceptible, fait disparaitre les illusions.

"Ce n'était pas réel ?...
Vous êtes très fort."
dit-elle à l'instar de Wonder Woman qui félicita Fate.



[Récap :
- Mary suit le groupe et tente d'en savoir plus sur le magicien au casque doré.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t5339-mary-marvel-it-s-your-turn-to-speak-my-name#73140
Inscription : 01/12/2017
Messages : 64
DC : Harley / Dick / Kara
Situation : En quête de pouvoir
Localisations : Sur une île perdue
Groupes : Héros


MessagePosté le: Dim 20 Mai 2018 - 11:09
Le château de Morgan la Fay n'est probablement pas l'endroit rêvé pour passer ses vacances. A la sortie de la forêt, la forteresse se dressait, en ruines, et d'un aspect qui interdisait à tout visiteur d'y pénétrer plus avant. Mais pour le groupe des Vilains, qu'il s'agisse ou non d'un interdit, ils doivent y aller. Ils s'avancent alors, Zard et sa femme en tête. La présence d'Etrigan agit en ces lieux, tel un poids sur les épaules de toutes les personnes présentes ici. Le démon, enchaîné pour l'éternité à un serment envers Merlin, protège et défend cet endroit. Car il n'a de cesse de réussir sa tâche : éliminer, ou neutraliser, Morgan. La sorcière la plus dangereuse et la plus puissante de l'Histoire.

La pierre est noire, les douves asséchées et remplies de ronces. Des roses fanées et des arbres morts jonchent les murailles détruites et les tours délabrées ; mais le pont-levis, la herse et le donjon principal sont intacts, bien que marqués par l'usure du temps. Et alors qu'ils s'avancent, Zard pousse un soupir de satisfaction. Ils ont atteint cet endroit, leur objectif principal !

 « Il ne nous reste plus qu'à franchir l'entrée. Et après cela, il nous faudra chercher dans le donjon. Mais je pense que ce ne sera pas trop difficile. »

Nick Necro s'approcha de la herse, l'air songeur. Il perçoit lui aussi toute la magie d'Etrigan dans l'entrée, qui ne bougera pas. Sauf s'ils brisent le sort :

 « Ce démon est super puissant, de ce qu'on dit. Il arrive à arrêter Morgan, je vous le rappelle. Vous avez vraiment envie de vous frotter à lui ? »

C'est alors qu'autour d'eux résonne une voix ; la même qu'à Gloucester, sur les bords du lac. La même voix qui les a poussés à venir ici. La voix d'une femme aux accents de séduction et de pouvoir.

 « N'aie crainte, Nick. Ton aide nous sera très précieuse. William, tu sais ce que j'attends de toi. »

Tel un dévot, Zard place une main sur l'épaule de Nick, et l'emmène près de la herse. Ils peuvent y toucher une étrange barrière, qui empêche de toucher le métal. L’œuvre d'Etrigan, bien sur. Lorelei se glisse alors le dos de l'ex-compagnon de Zatanna, et lui trancha la gorge, répandant son sang sur la herse.

Une bourrasque, et la barrière se brise, tandis que le sang s'échappe en fumée. La voie est ouverte, il ne reste plus qu'à faire une seule chose pour délivrer la Dame !


**


John Constantine a l'air si affaibli qu'il ne semble pas entendre la voix de Diana. Jusqu'au moment où il lève les yeux, et lance un regard en coin à l'Amazone. Son propre ton est monocorde, défait. Il n'a plus la bravade qui le caractérise d'ordinaire.

La voix d'un homme qui manque de courage et de conviction ; un homme résigné.

 « Quand je suis allé la voir, j'ai senti... je ne sais pas ce que j'ai senti. C'était son visage, sa voix, son corps, tout ce qui faisait d'elle la magicienne qu'on connaît. Mais il y avait quelque chose dans son regard, un truc bizarre. Au début, j'ai cru qu'il s'agissait de sa nouvelle façon d'être, car elle n'est plus humaine ; mais je n'en suis plus certain. Elle n'hésite pas ; elle refuse catégoriquement d'agir. Il n'y a pas de quoi s'alarmer selon elle. Je sais ce que tu vas me dire, Wonder Woman : Zee est une déesse maintenant, ses pouvoirs dépassent de loin ceux qu'avaient Morgan à son apogée. C'est peut-être vrai. Mais on parle de la femme la plus sournoise de l'univers. Je ne peux pas m'empêcher de me dire qu'on est en train de perdre Zatanna... »

Sa phrase s'acheva dans un murmure, que seul Diana pouvait entendre. Et elle était presque certain que le magicien avait ajouté « je suis en train de la perde ». Une chose qui ne ressemblait pas à Constantine. Mais les gens changent terriblement, face au drame et au désespoir. Elle en savait quelque chose.

Mais tout cela n'eut guère d'importance car il leur fut bientôt impossible d'avancer davantage. Un lac immense se dressa soudainement devant leurs yeux, avec un pont le surmontant en plein milieu. Dans la brume au-delà, on distinguait à peine le sommet d'un donjon ; la forteresse de Morgan n devait pas être loin. Le groupe s'avança, mais s'arrêta rapidement. Car quelqu'un se tenait déjà sur le pont...


La Dame du lac.

 « Etes-vous là pour libérer Morgan, vous aussi ? »

C'est Constantine qui s'avance. Surprenant, de la part de cet Anglais.

 « Non, Dame Viviane. Nous venons l'empêcher de s'échapper. Nous savons qu'Etrigan la retient prisonnière, mais nous voulons surtout empêcher les autres de la libérer. »

Le regard de la Dame est triste, lointain. Elle porte, contre elle, l'épée qu'elle avait jadis délivré à Arthur Pendragon. Mais elle ne semble pas vouloir s'en séparer, cette fois.

 « Je crains que nous ne parveniez pas à l'en empêcher. La magie de Morgan est plus forte que tout. Ne les laissez pas tuer Etrigan. Et ne le tuez pas non plus, même s'il vous attaque. Sa mort, ou son bannissement, libérerait la Dame Noire. Mais je puis vous donner ce conseil, chevaliers : si la sorcière se libère, cherchez son fils. Elle y tient plus que tout. »

Le groupe des Héros repart, se hâtant vers la forteresse. Plein d'incertitudes, et plein d'hésitation quant à la lourde tâche qui les attends. Que vient faire Mordred dans cette histoire ? Et surtout, pourquoi tout le monde a cet horrible sentiment que la Dame du lac a menti ?




[HRP]
Et nous voici dans un tout nouveau tour, et surtout, avec un tout nouvel objectif pour chaque groupe ! Les Vilains, vous allez recevoir de nouvelles instructions secrètes par MP, et vous, les Héros, vous êtes en net désavantage. Mais tout n'est pas perdu.

Les Vilains : en plus de vos instructions secrètes, sachez qu'Etrigan est aux côtés de Morgan, elle-même enchaînée à son trône quelque part dans le donjon. A vous de déterminer comment faire pour agir, mais sachez que vous n'êtes pas obligé de tenir compte des instructions secrètes ; elles sont conçues pour vous donner un avantage supplémentaire, si vous réussissez. Votre objectif reste clair : bannir ou éliminer Etrigan pour libérer la Dame Noire !

Les Héros : après votre entrevue avec Viviane, vous arrivez à la forteresse. Vous verrez le cadavre desséché de Nick Necro, et vous pourrez ensuite pénétrer plus avant dans les lieux. Toutefois, vous êtes dans le repaire de Morgan, et malgré la lourde présence du démon, c'est là qu'elle est la plus forte. Des démons mineurs et des fantômes pourront vous attaquer. Toutefois, à vous de trouver où se cache Etrigan, pour tenter de vous allier avec lui, ou tenez compte des dires de la Dame du lac, ou tentez de tuer directement Morgan !

Vous avez jusqu'au Dimanche 27 Mai pour répondre. N'oubliez pas que je reste à votre disposition par MP ou sur le topic d'event pour toute question et remarque !

Bon chance !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Inscription : 23/02/2015
Messages : 239
DC : /
Situation : A contrecoeur, Coldrake se résout à délivrer Faust, pour apporter son aide au Pacte, mais est-ce réellement une bonne idée ?
Localisations : Dark Tower
Shadowpact

MessagePosté le: Dim 20 Mai 2018 - 14:59
HRP : Je combine ma réponse du tour précédent avec celui-ci, tu as été plus rapide que moi.

Le groupe continuait de marcher, à travers l'épaisse forêt de Brocéliande. Mais très vite, l'atmosphère s'alourdit. Quelque chose de malsain, de mauvais, tourne autour du groupe. Les choses semblaient empirer au fur et à mesure qu'ils semblaient dans cette forêt faussement féerique. Felix contempla un instant les arbres, avant de faire un signe de dégoût.

- Ca pue ici.

Bien, il sentit une présence, quelque chose qui semblait perturber dans un premier temps Freeze, qui e mit alors à avoir des hallucinations. Au vu de sa réaction, l'idée qu'un proche était apparu devant lui germa dans la tête du sorcier millénaire. Il observa alors les pérégrinations du vilain, qui semblait redevenir doux comme un agneau au contact de cette personne. Il est enviable de noter que Freeze et Faust ne se connaissaient pas, et que l'idée de voir un type engoncé dans un scaphandre et au hideux visage bleu ne l'aidait pas vraiment. Il se devait donc de s'intéresser un minimum à lui. Mais en étudiant le comportement de Freeze, il sentit une espèce de présence froide, maussade, quelque chose semblait à la fois proche et loin de lui.

Lorsqu'il se retourna, Faust arbora une expression horifique. Il lui sembla voir, adossé aux différentes colonnes recouvertes de lierre, trois formes qu'il ne connaissait que trop bien. Abnegazar, Rath et Ghast se tenaient sur ses différentes colonnes, toisant Faust :


- Cela n'a trop que trop duré Faust.

- Tu dois payer.

- Maintenant.


Felix, terrifié, vis alors les trois démons lui sauter dessus.


Pour mieux aussitôt s'évaporer. Faust regarda le reste du groupe et lança, d'un air gêné :

- Foutues illusions !

Puis ils reprirent leur route. Ils finirent par voir le château, lieu de leur objectif, chacun connaissait son rôle. Felix se devait donc d'être à la hauteur. Lorsqu'ils arrivèrent proche de ce dernier, ils savaient que le gardien de Morgane, Etrigan, ne se laisserait pas faire. Mais chacun savait ce qu'il devait faire. Felix regarda le reste du groupe et lança :

- Passons par les cachots. Tout ceci ne sera que plus simple !

Mais lorsqu'ils s'approchèrent de la herse, une curieuse scène se produisit. Nick Necro, interloqué par cette étrange barrière, s'approcha, et Lorelei l'égorgea sans aucune forme de procès. Faust surpris par la démarche, alluma presque aussitôt son poing :

- Bande de malades. Vous comptez faire de même avec ma personne ?

Il regarda Nick se vider de son sang. Ce type n'est pas mort qu'une fois, il reviendra certes, mais Felix n'avait pas forcément cette chance, au delà de son immortalité, il n'oubliait pas qu'il n'était pas invulnérable.

- Je vous préviens, et cela sera l'unique avertissement de ma part. L'un de vous tente ceci, et je vous promets que je réduirais en cendres chaque parcelles de vos misérables vies. N'oubliez pas de quoi je suis capable.

Faust pointa du doigt le couple de magiciens, qui ne s'attendaient pas à une telle virulence d'un type comme Faust. Malgré que ce dernier était un escroc fini, il savait à quoi s'attendre avec ce genre de personnes. Il finit même par se demander si Morgane n'allait pas tenter de le tuer à la fin. Il trouverait une solution, comme toujours. Il s'agenouilla face à Nick, et sortit un petit couteau sacrifiel. Il fixa Lorelei et Zard tout en ouvrant la poitrine du magicien, et en arrachant son coeur, encore chaud. Au delà du fait de terroriser éventuellement son entourage, un atout comme Nick Necro pourrait lui servir. Et pour le ramener dans le monde des vivants, Faust aura besoin de son coeur. Pour le reste, il le trouvera. Il plaça alors l'organe dans un mystérieux bocal, qui s'envola dans les cieux avant de disparaître dans un tunnel.

Le portail passé, ils avancèrent alors, et une opportunité se présenta.


Ils savaient ce qu'ils devaient faire. Felix commença donc à se rendre vers les cachots, tout en laissant le reste du groupe derrière lui. Il leur lança :

- Laissez faire l'artiste.

Il s'avança alors vers une allée où diverses armures étaient entreposées, et demeuraient stoïques, tels des gardiens en sommeil. L'heure était donc de les réveiller ! Felix poussa quelques incantations, tout en se laissant tomber à genoux, et en effectuant des lamentations. On ne pouvait comprendre ce qu'il disait, ni être révulsée par les mouvements anarchiques et les paroles psalmodiques qu'il proférait. Des langues interdites, voilà ce qu'il en était. Ses yeux clignaient encore et encore, jusqu'à que ses pupilles tremblent elles aussi à leur tour.

Puis, une sorte de lumière rouge jaillit alors de ses mains, et entoura les différentes armures de la pièce, qui s'animèrent, et sortirent de leurs emplacements. Elles arrachèrent ensuite des armes des différents tréteaux. Une petite troupe de fortune allait leur servir de chaîr à canon dans les cachots.

Les soldats enfoncèrent alors la porte, accompagnés par Faust, qui lança un sort dès qu'il rentra dans les cachots.


- Ommmyah Bulieeeeeee !

Une onde de choc secoua alors les cachots, projetant certains démons au sol, et d'autres, foncèrent au combat contre les armures.

Faust ne savait pas ce que ferait le reste du groupe, mais lui avait son objectif : passer par les cachots. Hurlant, et laissant la magie l'envahir, Felix était prêt à faire un carnage.


@Felix Faust a écrit:
HRP :
- Comme les autres, Felix est victime d'illusions, mais dont il parvient à s'en défaire
- Face au sacrifice de Necro, Felix montre une très grande aggressivité => Résultat pour le futur : Grande méfiance vis à vis de Morgane.
- Voyant une opportunité d'un partenariat forcé, Felix arrache le coeur de Necro pour le prélever.
- Ils arrivent au château, et Felix décide d'aller, accompagné de Jinx, dans les cachots. Libre au reste du groupe de le suivre.
- Felix anime plusieurs armures pour se constituer une escorte personnelle.
- Felix et Jinx entrent dans les cachots : un combat avec démons s'engage !


“I am not omniscient, but I know a lot.”
Johann Wolfgang von Goethe, Faust: First Part
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 17/01/2017
Messages : 762
DC : Mister Miracle ; The Atom ; Sportsmaster ; Fate.
Localisations : Gotham City.
Justice League

MessagePosté le: Dim 20 Mai 2018 - 17:57
L'avancée n'est pas agréable – et encore moins facile.
La Magie ne cesse d'augmenter, de s'intensifier, et les voyageurs s'y perdent, sans pouvoir la maîtriser ou même la comprendre ; et si certains acceptent cela, se soumettent à cette force mystérieuse et infinie... d'autres ont bien plus de mal.
Le Batman en fait partie ; mais, plutôt que de s'arrêter et de s'abandonner aux doutes, il avance.
Encore et encore.

Sans un mot, il s'acharne et fournit de grands efforts – mais non sans, quand d'habitude, observer ceux qui l'entourent ; pour noter les éléments, les informations, les avantages et inconvénients qu'il peut remarquer en cas de difficulté.
Fate, jeune Magicien doué et valeureux, est rongé par les doutes et la peur, lui aussi... mais il les montre ; et bénéficie, très vite, de l'appui, de l'aide, des mots et de la douceur de Diana. Comme d'habitude, cette dernière sait trouver les paroles idéales, pour regonfler la confiance et surtout donner envie de continuer.
Elle n'est, cependant, pas sans pique envers ceux qui en méritent – et Artémis les subit directement, même si lui considère que l'Amazone de Bana-Mighdall saura agir comme il le faut ; et quand il le faut, surtout.

En parallèle, la jeune Mary et Beast Boy les rejoignent. Il leur laisse la Batmoto, et avance encore, en veillant toujours sur eux, même s'il a laissé cette charge à Artémis ; on ne se refait pas.
Cependant, très vite, la situation change... et les plonge, une nouvelle fois, dans l'inconnu, le mystère, et cette fichue Magie. Mais, aussi, la pureté et la sincérité d'une âme mise à nu.


 « Hem. »

John Constantine parle, après les interrogations si précises de Diana – et Bruce grogne, car s'il n'est pas à l'aise avec la Magie, il l'est encore moins face à l'honnêteté crue d'autrui... en présence d'autres, surtout.
Il sait quoi faire, quand quelqu'un se livre à lui ; mais beaucoup moins, quand des spectateurs et témoins sont présents.

Le Britannique s'ouvre, donc.
Il révèle ses peurs, ses doutes... ses échecs, surtout, et enfin ses craintes. Il tient réellement à Zatanna, et a l'impression de ne rien pouvoir faire contre les forces qui attirent la Magicienne vers, littéralement, le côté obscur.
Constantine est rongé, oui ; presque brisé.
Mais, alors que Bruce lève sa main et se prépare à dire quelques mots pour l'aider, cette fichue Magie intervient – et une forme apparaît, depuis le lac qu'ils venaient de rejoindre ; une femme. Non.
Une Dame.


 « Ho. Bien sûr. »

Il ne manquait que cela ; la Dame du Lac.
D'ici cinq minutes, Arthur passera courir après Lancelot, et Galaad donnera des cours de chevalerie ?
Fichue Magie, pense-t-il encore ; fichue Magie.

A nouveau, Bruce demeure silencieux, et acquiesce doucement, aux mots de la Dame du Lac ; il comprend.
Mais, alors qu'elle disparaît, il comprend... autre chose. Un sentiment naît en lui, étrange et puissant – le doute. Le doute sur les paroles de la Dame. Le doute sur son honnêteté.
Le doute, oui ; fichue Magie, toujours.


 « Il faut continuer. »

Sa voix, lourde et puissante, reprend après la disparition de la Dame ; il se tourne vers ses camarades, et hoche la tête lentement.

 « Nous avons une mission à remplir – et nous devons rester unis. Nous ne pouvons compter que sur nous tous... et nous méfier de tous ceux que nous croisons ; absolument, tous. »

Le message est clair, et il espère qu'il est entendu.
Ils reprennent la marche, donc.
Mais n'ont pas à attendre longtemps avant de parvenir à destination...

... la surprenante et terrible forteresse ennemie.

Bruce reste interdit quelques instants, en la découvrant, puis avance ; jusqu'à s'arrêter.
Devant un cadavre.
Le Chevalier Noir s'accroupit, et soupire en grimaçant ; il l'a reconnu.


 « Nick Necro. Ancien mentor de Zatanna et le tien, Constantine. »

Il secoue la tête, puis se tourne vers l'intérieur de la forteresse.
Des cris. Des hurlements. Des bruits étranges. Des ombres, et des dangers par dizaines.
Fichue Magie.


 « Il faut trouver Etrigan. »

Bruce se redresse, et sort deux Batarangs – avant de s'avancer, non sans jeter un regard clair vers Artémis, pour Mary et Garfield ; protège-les, semble-t-il dire. Protège-les, ou tu le regretteras.

(HJ/ Résumé rapide :
- Batman n'aime vraiment pas la Magie ;
- Batman admire le talent oratoire de Wonder Woman, est touché par les aveux de Constantine, souhaite l'aider et lui répondre quand la Dame du Lac apparaît. Il la laisse parler, puis reprend la parole pour remotiver les troupes, non sans leur faire comprendre qu'il se méfie de tout le monde en dehors de leur groupe ;
- Batman et les autres parviennent à la forteresse, et Bruce reconnaît Nick Necro. Il ordonne de rejoindre Etrigan, puis avance dans les ombres en s'armant, et en faisant comprendre à Artémis qu'elle doit suivre ses ordres envers les plus jeunes. /HJ)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 09/11/2017
Messages : 104
DC : Mister Miracle ; The Bat ; The Atom ; Sportsmaster.
Situation : Jeune Héros, guidé par Walter West qui est possédé par Nabu.
Localisations : Mouvante, surtout New York.
New Titans
MessagePosté le: Dim 20 Mai 2018 - 18:20
L'avancée est difficile – mais ils continuent, tous.
Malgré les doutes. Malgré les épreuves. Malgré les peurs. Malgré les sentiments contraires.
Ils approchent ; ils se battent. Et ils serrent les deux, surtout.

Fate lévite au-dessus du sol, et tente de cacher au maximum ses propres craintes ; clairement, il a l'impression de ne pas réussir... que tous, ici, peuvent voir son inexpérience et son incapacité à gérer les formidables pouvoirs auxquels il a accès – pour rien, pour l'instant.
Mais il continue, oui. Il se bat.
Et il espère, surtout, que le sort qu'il a lancé permettra de chasser les horreurs qui les hantent sur ce chemin... au moins jusqu'à l'arrivée.

Mais, alors que le jeune Magicien s'est enfoncé dans le mutisme, Wonder Woman se rapproche et... lui parle.
Elle lui parle ; la légendaire Héroïne, l'Amazone extraordinaire, l'ambassadrice de paix, la guerrière sublime. Wonder Woman. Elle lui parle.
Et, alors qu'elle le touche même, Khalid Nassour perd quelques secondes pour... encaisser cela, tout simplement ; encaisser ce changement de monde qui lui est imposé.


 « Heu... je... et bien... merci... ? Enfin, de rien... de rien. Je... me dis que ça peut aider. Je me dis que ça peut permettre de servir à tout le monde, et d'aider face à... tout ça.
Je... je vous le dirais, oui. Je vous dirais si le sort... s'efface ; mais j'espère qu'il tiendra. Je ferais tout, pour qu'il tienne. »


Mal à l'aise, évidemment, le jeune homme est néanmoins motivé par les quelques mots de l'Amazone – et hoche la tête, pour confirmer ses paroles.
Il se battra ; après ces quelques mots, il se battra.

Et, alors que Wonder Woman interpelle John Constantine, Fate se rappelle les quelques mots glissés doucement par la jeune fille quand ils marchaient, et auxquels il n'a pas pensé à répondre... jusque-là.
Désormais remotivé, et plus serein, il se tourne vers elle, pour répondre doucement.


 « Mes excuses pour mon silence. Je me nomme Fate – je suis le protecteur mystique du monde. J'ai la charge de réparer, soigner les blessures magiques qui nous sont imposées, et... et... je vous aiderais. Je vous protégerais. »

Khalid ignore s'il réussira – mais échanger avec Diana, puis avec l'enfant, lui ont fait comprendre quelque chose.
Il a une charge, une mission ; il est Fate. Il sera le Docteur Fate.
Et il protège les gens, des menaces mystiques.

Mû par cette nouvelle force, le jeune homme laisse les autres gérer, mais se tient prêt.
John Constantine parle, se livre ; la Dame du Lac apparaît ; le Batman enchaîne, remotive le groupe, et confirme ce que tout le monde pense... quelque chose cloche, avec cette Dame. Mais ils géreront ça plus tard.
D'abord, la forteresse ; et Zatanna. La sauver, une priorité.

Ils parviennent à la forteresse, et le cadavre de Nick Necro est identifié.
Alors que le Chevalier Noir se lance dans un couloir sombre, armé de Batarangs, il est soudain stoppé par... un mur d'énergie jaune ; et la voix de Fate s'élève, de suite, derrière lui.


 « Foncer dans l'inconnu est dangereux. Laissez-moi faire, avant. »

Son ton, cérémonieux, ne souffre aucune réplique.
Doucement, le Magicien s'élève au-dessus du sol, se concentre – et lance un nouveau sort, qui fonctionne une nouvelle fois.
Une trace, une piste dorée apparaît soudain devant eux, et file dans un couloir différent de celui choisi par le Batman.


 « Cela nous mènera vers Etrigan. »

Lévitant toujours, le jeune Magicien, soudain bien plus sûr et confiant, s'avance – mais est soudain attaqué par une forme horrible...
... celle d'un abominable fantôme, qui entend l'anéantir !

Mais, alors que la créature veut le frapper, Khalid bloque son attaque avec un bouclier – puis utilise sa maîtrise du Vent pour évacuer entièrement toutes les particules de l'horreur ; qui disparaît, aussi rapidement qu'elle était apparue.


 « Faites attention. Nous ne sommes pas seuls. »

Après un ultime hochement de tête, Fate reprend l'avancée – et file dans les ombres.
Vers Etrigan.
Vers la suite de ce terrible défi qui leur est lancé.


(HJ/ Résumé rapide :
- Fate est perturbé par les événements et perd confiance en lui ;
- Fate est remotivé par les mots de Diana, puis son échange avec Mary ;
- Fate empêche Batman d'avancer, et créé un sort permettant de chercher Etrigan. Il est attaqué par un fantôme qu'il détruit, puis continue. Il semble bien plus sûr et confiant que précédemment. /HJ)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 03/02/2018
Messages : 68
DC : Patty Spivot/Stéphanie Brown/Carter Hall
Localisations : Vous voyez un garçon vert ? C'est sans doute moi.
New Titans
MessagePosté le: Lun 21 Mai 2018 - 17:55
Zatanna, le type blond parlait de Zatanna ce qui attira directement l'attention de Garfield. De ce qu'il entendait, elle avait changée et pas forcément dans le bon sens. Elle ne voulait pas intervenir dans ce qu'il se tramait aussi et Garfield se demandait bien pourquoi. Et apparemment, l'autre mage craignait quelque chose de la part de cette Morgan. Morgan comme la fée Morgane des légendes du roi Arthur et des Chevaliers de la Table Ronde ? Vu le décor et l'ambiance dans lequel ils se trouvaient depuis le début de cette histoire, ça ne serait pas étonnant.

-Dis, est-ce que tu sais où se trouve Zatanna en ce moment ? Peut-être qu'elle a déjà un plan et qu'elle sait quoi faire.


Garfield était optimiste oui, sans doute trop, sans doute pas assez conscient de la gravité de la situation. Il arrive à saisir l'inquiétude de Constantine, mais lui restait confiant en Zatanna. Si elle était devenue une déesse, alors elle pourrait bien tenir tête à Morgane. Après tout elle devait être au moins aussi forte qu'Arès et le terrible dieu de la Guerre avait donné bien du fil à retordre à tous les héros qui s'étaient opposés à lui.
Et puis, il ne voulait pas l'imaginer aux mains de la vilaine fée.
En parlant de fées, une autre était apparue devant eux. Viviane, la dame du Lac. Qui leur fournissait des conseils et des indications... Des indications qui laissèrent une impression de méfiance et de mensonge sans que le polymorphe ne comprenne pourquoi. Dans la légende, Viviane était plutôt gentille non ? Pas d'après Batman en tout cas.

Et une fois dans la forteresse, le pire semblait toujours être à venir. Si aucun danger ne se manifestait physiquement, il y avait une sorte de pression dans l'aire. Une sensation menaçante et des ombres effrayantes tournaient autour d'eux. Beast Boy n'aimaient vraiment pas ça. Il commençait à être effrayé et à frissonner. Mais il devait tenir bon. Au moins pour ne pas s'effondrer et pour pouvoir aider Mary en cas de besoin. Voyant Fate prendre les rênes et tracer littéralement la route qu'ils devaient prendre, il tenta un commentaire.

-Waouh, ça doit être pratique quand on veut retrouver son chemin ce genre de truc. Non ?

La fin de la phrase avait été dites sur un ton moins confiant, et Garfield se transforma en tigre dès qu'une apparition effrayante se présenta. Heureusement, le jeune mage du groupe parvint à les en débarrasser très rapidement.

-Trop fort !

Le danger immédiat étant écarté, il garda tout de même sa forme de gros chat, pour plusieurs raisons et notamment parce qu'il se sentait mieux sous une forme animale. Il suivit le groupe en essayant d'ignorer les fantômes et les sons étranges qui continuaient à suivre le groupe de héros.

[-Garfield écoute le discours de Constantine et lui demande où se trouve Zatanna
-Dans la forteresse, il commence à avoir peur mais veut tenir malgré tout.
-Il essaie de plaisanter sur le sortilège lancé par Fate
-Lors de l'apparition de l'horreur, il se transforme en tigre et reste sous cette forme ensuite
-Beast reste toujours près de Mary]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 16/01/2018
Messages : 164
DC : Hangman, Silver Banshee
Situation : Oeuvre pour la Société Secrète
Localisations : Broceliande
Secret Society

MessagePosté le: Lun 21 Mai 2018 - 18:35
Alors que Lorelei avait tranchée par surprise la gorge de Nick Necro, la barrière les séparant d’Etrigan s’était ouverte. La surprise pour Victor fut immense, tout comme celle de Faust. Et s’il ne ressentait pas d’empathie pour la mort des inconnus il réagissait aussitôt. Il levait un loquet à coté de son canon cryogénique et tournait vers la gauche deux boutons de son arme, puis visait Necro mourant alors que son sang partait en fumée. Il avait son arme en mode cryogénisation, si le rayon qui en sortirait serait très mince et de courte portée il refroidirait le corps de Necro dans un procédé de conservation stoppant l’écoulement du sang. Il serait cryogénisé pour douze heures, après quoi son cerveau flancherait. Pas oxygène aboutirait à la destruction des cellules, Freeze était le meilleur dans ce domaine mais ne faisait pas de miracles, cryogéniser un mourant qui perdait son sang n’était pas la même chose qu’un malade au cœur battant toujours, plus lentement.

En s’énervant contre Zard et Lorelei Félix avait détourné l’attention de ceux ci, tant mieux car personne ne interromprait. Il était bien ce Faust, pensa t'il. Avant qu'il ne sorte son couteau et le plante dans la poitrine de Nick, alors que Freeze allait tirer. Là Victor était vénère, bien qu’il n’en montra rien. Qu’est ce qu’ils avaient tous avec leurs foutus couteaux? Mais il compris que Faust accomplissait là un rituel, pour le sauver par la magie. Victor remettait son arme dans le mode de tir normal et s’adressait à Faust.


“Quand tout çà sera fini rend moi Necro vivant s’il te plait. On te revaudrait çà.”

Puis il se reprenait sa route avec les autres, sans montrer d’émotion. Mais dans la tête du scientifique çà cogitait. Le glacial calculateur sociopathe était en marche. Là, Zard et Lorelei n’avait pas fait que tuer un type qu’ils avaient manipulé. Ils avaient tué un membre de la Société Secrète. Sans l'accord de celle ci. Et personne ne les doublait dans le domaine, seul eux décidaient qui de leurs agents vivaient ou mourraient. Alors oui Freeze les utiliserait pour libérer Morgane. Mais ils paieraient très cher d’avoir chié dans les bottes de Savage qui avait embauché Necro pour cette mission. Qui sait ce que Faust en ferait maintenant.


Lorsque Felix Faust arriva dans les cachots, il déversa toute sa puissance. Avec une armée de chevaliers animés tel des golems , il faisait apparaître une bulle de protection autour de lui pour repousser des démons. Il était couvert par Freeze. Tout ceux qui cherchaient à attaquer dans les angles morts le magicien en endommageant son bouclier et qui n’étaient pas en train de combattre avec les chevaliers du sorcier étaient gelés contre les murs. Freeze enfonçait une porte d’un coup de pied, il y avait trois démons à l’intérieur. Il la refermait en tirant de toutes ces forces alors qu’ils tapaient contre elle, tandis que Freeze sortait une petite grenade rectangulaire. Après avoir fait une petite pression sur un bouton et saisi un numéro à deux chiffres sur un clavier il la jetait par la grille et une détonation suivait, remplissant le cachot d'une glace emprisonnant les créatures.

“Couché.”

Un autre arrivait à sa droite, il stoppait sa charge d’un coup de poing, puis le gelait sur le sol avec son canon. Il enfonçait une nouvelle porte sans y trouver de démon. Il s'adressait à Lorelei.

"Il y a un type recroquevillé là dedans."

Puis il voyait Zard s’approcher. Alors toi mon coco…

“Zard! Il est où votre démon qui garde la sorcière? J’avais un plan avec Necro pour lui faire sa fête mais vous allez devoir le remplacer, vous serez à la hauteur?.”

Le provoquer pour qu'il accepte, par fierté, qu'il montre qu'il était plus grand occultiste que Necro. Freeze voulait sauver Nora oui, plus que tout. Et Nick était une partie importante du plan pour çà. A cause de ces gus il risquait de la perdre, alors oui le moment venu les sacrifieurs seraient sacrifié. Parce qu’il ne fallait pas faire chier la Secret Society. Et parce qu’il ne fallait pas faire chier Mister Freeze.

HJ:
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t5544-la-quete-du-coeur-de-glace#77243
Inscription : 25/09/2017
Messages : 295
DC : Jason Todd ; Jessica Cruz
Localisations : Gateway City
Justice League
MessagePosté le: Lun 21 Mai 2018 - 22:28
The evil forestMAgic Rebellion

L’avancée était compliquée, mais grave à l’intervention de Fate, elle n’était plus gravement mortelle. Tout du moins, pour le moment, car alors que la silhouette d’un très haut château se dessinait enfin à l’horizon, ils durent s’arrêter car stoppés par un lac à la surface calme. Diana eut à peine le temps de baisser les yeux vers l’eau presque figée à quelques mètres d’eux qu’une silhouette se matérialisa face à eux, entourée d’un faible halo de lumière et d’une beauté qui était sans conteste. Les longs cheveux de la Dame du Lac ondulaient comme s’ils étaient encore sous l’eau, et sa présence semblait aussi paisible et calme que les eaux dont elle avait émergé. Derrière elle, la silhouette d’un pont étroit mais tout à fait praticable se dessina dans la brume. Et pourtant… pourtant, cette apparition ne fit rien pour détendre Diana ou apaiser la tension qui crispaient ses muscles avec tant de force. Le regard de la Dame du Lac et son teint pâle, presque effacé et fantomatique, ne lui disaient rien qui vaille. Elle avait respiré la magie corrompue de Morgan dans toute la forêt – et la forêt n’avait été que dangers et tromperies jusqu’ici – alors comment croire aussi facilement que les choses seraient différentes ici, si près de la source de tout ce pouvoir malfaisant ?

Si Constantine avait raison, et si l’influence de Morgan avait pu s’étendre jusqu’à corrompre Zatanna elle-même, alors la Dame du Lac pouvait-être qu’une arme de plus.

Elle échangea un regard avec Bruce par-dessus les reflets dorés du casque de Fate. Il avait raison. Il fallait continuer et rester unis. Tout était trompeur sur ces terres, et leur confiance devait être mûrement réfléchie. Elle jeta un regard à Artémis et soupira mentalement. Ce n’était plus l’heure des discordes, et elle espérait que la jeune femme en aurait conscience. Pour le moment, elles devaient travailler ensemble. Ils le devaient tous.

« Restez sur vos gardes, » ajouta-t-elle alors qu’ils s’avançaient ensemble sur le pont.

Elle jeta un regard à Beast Boy et à Mary tout en regrettant amèrement, une nouvelle fois, la présence d’une si jeune enfant dans un tel endroit. Elle ne pouvait affirmer que c’était une enfant comme les autres, pas alors qu’un étrange pressentiment la prenait dés qu’elle croisait les yeux de la fillette, mais son jeune âge ne pouvait être balayé sur le côté, pressentiment ou pas. Et, au vu de la forteresse qui maintenant les dominait de toute sa hauteur, le danger était loin d’être écarté.

Le regard de Diana se posa sur le corps déformé par la mort gisant aux pieds de l’immense bâtisse. Elle fit signe à Artémis et aux deux plus jeunes de s’arrêter et de rester à distance.

Le danger était peut-être même encore plus important que ce qu’ils avaient imaginé.

Elle s’approcha du corps et resta silencieuse alors que Bruce s’accroupissait devant ce dernier. Il ne tarda pas à les renseigner sur l’identité du malheureux, mais Diana manqua le sérieux de son échange avec Constantine. Elle avait relevé les yeux vers la porte de la forteresse qui semblait les attendre avec impatience, et plus elle fixait le trou béant à quelques pas, plus elle avait l’impression d’être observée, d’être jouée. Il lui semblait que si elle venait à tendre l’oreille avec plus de concentration, elle entendrait les murmures de damnés complotant leurs fins. Ils s’apprêtaient à entrer dans un endroit oublié de la lumière, un endroit maudit et vil… Diana retint à grand peine un frisson tandis que le groupe se réunissait au niveau du corps.

« Par Athéna, » souffla-t-elle, dans sa langue maternelle, pour elle-même.

Ses doigts trouvèrent instinctivement le lasso à sa taille, mais elle ne s’en empara pas – pas encore. L’air était plus dense dans la forteresse, et la magie si imposante qu’elle devenait presque un poids tangible sur ses épaules, et bien que les menaces semblaient se multiplier par dizaine, ils ne furent pas attaqués. Pas tout de suite. Pas avant que Fate leur facilite les recherches en traçant un chemin de lumière jusqu’à leur destination. Il était maître dans ce genre de lieu et c’était là son domaine, qu’il en ait pleinement conscience ou pas, alors quand le fantôme damné apparut et voulut s’en prendre à lui, il répliqua rapidement et efficacement. La vision d’horreur ne fut bientôt plus qu’un souvenir pour le reste de leur petit groupe.

Une victoire, sans aucun doute. Mais elle restait légère par rapport à ce qui les attendait. L’entrée de la forteresse n’était qu’à quelques pas derrière eux. Il leur faudrait s’avancer dans les entrailles du bâtiment pour atteindre leur but. Ils verraient pire. Ils auraient pire à combattre.

« Je n’aime pas ça du tout, » grommela-t-elle entre ses dents serrées.

Ses doigts s’enroulèrent dans son lasso.

« Il faut faire vite, » reprit-elle d’un voix plus forte. « Nous avons du retard sur les mages. Ils ne doivent pas trouver Morgan. »

Ils se remirent donc en route, mais à un rythme encore plus lent que celui qu’ils avaient à l’extérieur dû aux attaques qu’ils subissaient. Elles étaient moins nombreuses et effrénées, mais elles étaient bien plus ciblées et violentes. Quelqu’un – quelque chose ?- semblait bien décidé à ne pas les laisser s’approcher. Et vu la direction qu’ils prenaient, ce quelqu’un semblait se cacher dans les cachots.

Loin de toute possibilité de sortie rapide. Loin de la lumière et de l’air frais.



Résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t5194-diana-prince-princesse-des-amazones-ambassadrice-de-themyscira-et-wonder-woman
Inscription : 03/11/2017
Messages : 231
DC : M'gann M'orz & Queen Clea
Situation : Son histoire ayant été mystérieusement ''rebootée'' Mary a 16 ans, n'a pas de pouvoirs et ne sait pas qu'elle à un frère jumeau. Mais les quelques fois où Shazam/Billy lui a partagé les siens l'ont beaucoup intérrogé sur la magie et la vocation de justicière. Sa rencontre avec Zatanna a répondu en partie à sa curiosité, mais lui a fait voir des choses sur son passé qu'elle a oubliée. Après la bataille de Gateway City contre Arès, la pitié de Mary pour le Dieu et ses souvenirs de son ''ancienne vie'' l'ont fait remarquer auprès de la Déesse Aphrodite qui la met à l'épreuve...
Localisations : Fawcett City
MessagePosté le: Ven 25 Mai 2018 - 18:15
Obligée de rester au milieu du groupe, aux ordres de tous, sous le regard incessant de tous, une surveillance teintée de crainte et de malaise, Mary n'était pas plus à l'aise que les justiciers. Elle n'avait rien demandé pour se retrouver là, n'avait rien à se reprocher... mais on la jugeait. Et alors elle même se sentait pas à sa place, inutile et priait secrètement pour obtenir par on ne sait quel moyen surnaturel les pouvoirs du Shazam ou quelque chose de similaire pour servir à autre chose que d'inquiéter et ralentir l'équipée.
Ce sentiment fut d'autant plus lourd qu'à l'intérieur de château où le danger pouvait surgir de n'importe qu'elle ombre, n'importe quel recoin. Des menaces vite contenues, mais tous le monde la regardait à chaque fois pour voir si elle allait bien... Il n'y avait que Beast Boy pour ne pas la juger à cause de son âge.

Pour être un minimum utile, Mary regardait tout, même ce qu'on lui défendait et réfléchissait à tout ce qui pouvait être dit.
Les propos de la Dame furent évidemment les plus intéressants. Mary ayant quelques notions sur les histoires arthuriennes, qu'elle ne pensait, jusqu'à ce jour, pas réelles, elle fit appel à sa mémoire... Et finalement, près que Billy devienne Shazam, il faut bien croire que tout ce qui peut être fiction est en fait réalité.

Viviane, appelée aussi Dame du Lac, prophétisait leur échec. Le plus important était de prendre soin du Démon Etrigan, le geôlier de Morgan donc, qui serait la cible des vilains sorciers qu'ils suivaient. Un Démon qui très probablement allait les attaquer aussi et qu'il ne fallait pas tuer. Mais les héros ne tuent pas, non ?... Dans tous les cas, si Etrigan tombait, Morgan serait libre, et selon la Dame du Lac ce serait inévitable. Il fallait s'y préparer aussi et alors partir à la recherche du fils de la Fée, Mordred, mais sans adresse... C'est dommage qu'ils n'aient pu lui poser de questions.

Le Batman déclara cependant qu'il ne fallait faire confiance à personne, mettant par là en doutes les propos de la Dame du Lac qui, dans les histoires, n'était pourtant pas une mauvaise personne.
Mary elle, n'était pas aussi catégorique. Dans un univers inconnu, il fallait agir selon ses règles, les écouter, les comprendre et les accepter, avant de les refuser. Pour elle, la magie, l'étrange et l'étranger n'est pas à prendre comme une menace.

Et elle, en tant qu'étrangère dans ce groupe de super-héros espérait toujours pouvoir faire quelque chose. Aphrodite a une raison pour l'avoir envoyée dans cette aventure, forcément. Elle s'accroche à cette idée, cet optimisme, cette confiance... car c'est bien son unique pouvoir ici...



[Récap :
- Mary suit le groupe.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t5339-mary-marvel-it-s-your-turn-to-speak-my-name#73140
Inscription : 20/12/2017
Messages : 45
DC : Timothy Drake / Slade Wilson
Situation : En quête de vengeance
Localisations : Inconnue

MessagePosté le: Sam 26 Mai 2018 - 16:46

« The evil forestquest ! »
[ MR ] Event.
_____Même si l’Amazone n’était guère satisfaite de faire équipe avec certains individus qu’elle méprisait, que ce soit la princesse de Themyscira ou l’homme déguisé en chauve-souris, elle restait calme. Pas de coup furtif dans le dos, pas d’acharnement sur Wonder Woman, rien de tout ça. Même si Artemis faisait souvent preuve d’une grande rancune, elle savait faire la part des choses. Les confrontations pouvaient encore attendre. Elle pouvait prendre sur elle pendant quelques temps. Une menace, beaucoup plus grande que celle d’une Amazone traitresse ou d’un Batman avait distrait son attention.

Finalement, elle avait rangé son arme, mais son regard restait toujours aussi dur, aussi fermé. Au moins, elle avait cessé de s’attaquer face à ses potentiels alliés. La chauve-souris est toujours aussi agréable, à toujours se croire supérieur et à imposer ces décisions à l’Amazone. Elle croisa les bras, fronça les sourcils. Sérieusement ? Des enfants ? Qui avait eu la brillante idée d’emmener des enfants ? La chauve-souris a cru qu’il s’agissait d’une sortie scolaire ?
Artemis soupira intérieurement, les bras toujours croisés. Elle ne semblait pas vraiment apprécier le plan de la chauve-souris, l’écartant davantage de la première ligne pour la transformer en baby-sitter. Avait-elle réellement la tête d’une gouvernante à disposition ? Les soupirs se transforment en grognement intérieur, mais l’Amazone fait profil bas et se tourna vers les enfants en essayant de faire preuve d’un peu plus de douceur envers les plus jeunes, ils ne méritaient pas de subir sa colère et sa lassitude.

Machinalement, la jeune femme se plaça derrière les enfants, surveillant les arrières pour couvrir leurs arrières et terminer la marche. Les créatures veillent dans cette forêt, et la jeune femme redouble de vigilance, gardant toujours une lame à portée de main.

« Ne me prends pas pour une enfant, Diana. Je sais parfaitement ce que je dois faire. Estime toi heureuse que je ne t’ai pas achevé plus vite lors de notre confrontation. Ces enfants ne craignent rien tant que tu ne chercheras pas à me provoquer davantage. »

Elle était restée plutôt à l’écart, prie en compte les paroles de Fate qui l’éclairait un peu plus sur les lieux. Curieuse, elle se contenta d’observer les alentours et dévisager les nouvelles têtes qu’elle pouvait croiser sur le chemin. Celle de Constantine ne lui inspirait aucune confiance, encore moins celle de la Dame du Lac. Artemis ne cherchait pas à se faire remarquer, elle fit profil bas. Tout cela semblait la dépasser. Elle se souvenait d’un seul nom, celui de Zatanna. Il avait déjà combattu avec elle, à l’époque où l’Amazone avait conclu une alliance avec la chauve-souris et avait rejoint temporairement la Justice League pour remplacer Diana, corrompu par Arès. Elle s’était plutôt bien entendu avec cette magicienne aux compétences hors norme et commença à s’inquiéter un peu pour elle.

« Cette magicienne a l’air d’avoir complètement perdue le contrôle. » murmura la jeune femme à elle-même, essayant de comprendre ce qu’il se passait. L’Egyptienne était un peu à la ramasse sur ce coup-là.

A la vue de la dépouille, Artemis eu un moment d’instinct maternelle et accéléra le pas pour se placer, cette-fois ci devant les enfants, aussi bien pour leur cacher un minimum cette vision d’horreur, mais aussi pour les protéger d’une potentielle menace alors que le groupe se rapprochait de la forteresse. Elle est également surprise par l’un des enfants qui finit par se transformer en tigre, pensant que le gamin avait été mangé par ce même animal.

« Et vous voulez emmener des enfants dans cette forteresse ? Diana a raison, nous avons pris du retard. Tout cela ressemble à un piège, on ne peut pas prendre de risque. » commenta Artemis, sortant de son silence.


HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessagePosté le:
Revenir en haut Aller en bas
 

[MR] The evil forest

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Création replique resident evil
» Des petits malins ou forest families...
» Epic Chez Napalm Round 3, Evil Sunz Vs Khorne
» Marie Mathématique, Forest/Gainsbourg
» Presentation d\'angel ... or evil ^^

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: La Terre :: Ailleurs :: Europe-