Faire carrière. /w Despero

Invité

MessagePosté le: Dim 26 Mai 2013 - 19:28
Graves leva les yeux vers la ville qui se dressait presque à l'horizon. Gateway City était quand même assez grande. La voir d'aussi loin permettait de bien voir que la métropole des artistes avait tout de même acquis du volume en même temps que du prestige. Rien ne venait briser le silence du petit matin, hormis celui de la mer, pas très lointaine, et le son étouffé de la voie rapide, hors de vue.

L'historien recentra son attention sur ce qu'il faisait. Au beau milieu d'une ancienne carrière, en endroit qui avait été brièvement utilisé comme champs de fouilles, il creusait le sol de ses deux mains métalliques. Le rouge de sa peau était teinté du brun sali de la terre, humidifiée par la rosée. Mais cela lui facilitait la tâche.
Peu de gens savaient que ce lieu, où il était venu lui même travailler, recelait un secret insoupçonné... ou du moins le pensait il. D'après ses recherches, le tombeau qui y avait été découvert, puis classé monument historique, recelait une seconde partie, enfouie dans le sol, quelques mètres derrières les vestiges déjà découverts et exposés au public.

Graves s'était infiltré sur les lieux, tôt le matin, longtemps avant que les rares visiteurs et que le gardien incompétent ne viennent. Dans un coin de sa cape, l'Orbe de Râ, artefact puissant et mystérieux, oscillait au rythme des bras du géant qui creusaient le sol. Depuis qu'il était arrivé, il avait creusé plusieurs mètres ans trop de difficultés. Il n'avait donc pas jugé utile de se servir de l'Orbe, voyant cette alternative comme une perte d'énergie. Surtout qu'il n'était pas sûr de ne pas abîmer ce qui se trouvait, selon lui, au dessous.

Il n'était sûr de rien, mais il espérait à tout moment heurter la paroi d'une chambre secrète.

De longues minutes passèrent et David commençait à perdre patience. De plus en plus irrité de ne rien trouver, il commençait à donner de plus grand coups dans le sol, ses gestes raidis par la colère. Toujours rien. Graves commençait à espérer que quelque chose se produise, un effondrement, une bombe ou n'importe quoi qui puisse l'aider à déblayer l'endroit.

En quelque sorte, son vœu fut exaucé. Alors qui frappait le sol d'un poing rageur, quelque chose, s'écrasa sur la carrière. David s'en rendit compte immédiatement puisque le bruit fut assourdissant, et un nuage de poussière enveloppa l'endroit. L'air se réchauffa également, si bien qu'il pensa tout de suite qu'une météorite venait de frapper la carrière, exauçant son souhait muet.

Brièvement détourné de ses recherches, Graves s'approcha prudemment du point d'impact, quelques mètres plus loin. La poussière dissimulait ce qui venait de s'écraser, mais il apparu vite qu'il ne s'agissait pas d'un météore. Une respiration, lourde et puissante, émanait du petit cratère.

Qui est là?, demanda prudemment Graves, prêt à tout.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Ven 28 Juin 2013 - 18:28
- Monsieur ? Monsieur ?

Despero ouvrit alors les yeux. Des étoiles à perte de vue, avec en premier plan, l'une de ces cibles. Une grosse cible. Avec ces étendues bleues, contrastées avec des reflets verts, marrons, ou noirs, la Terre était pour ainsi dire un véritable merveille visuelle depuis l'espace. Mais pour les conquérants comme Despero, cet aspect n'avait pas de vraie importance. Il n'avait qu'une seule idée en tête : la raser. Depuis des années, c'était son objectif, et pourtant, les héros l'ont toujours empêché d'arriver à ces fins.

- Quel est le statut de la Planète, Kynaï ?

Kynaï était l'I.A du vaisseau de Despero. Une forme d'intelligence artificielle qui avait déjà fait preuve de son efficacité par le passé. Tiré de sa stase, Despero reprenait peu à peu vie, ses membres endoloris l'empêchant de se déplacer librement. Il craqua alors les divers os de son corps, laissant apparaître les divers muscles de son corps. Il regarda alors la planète, tout en faisant divers exercices d'échauffement, et s'adressant à l'ordinateur central du vaisseau :

- Kynaï ?

- Un instant monsieur ...


Un petit silence s'installa avant que l'IA reprenne son discours :

- Leurs satellites ne nous ont pas encore détecté monsieur, je suggère de nous poser sur la face cachée de leur Lune, et se servir d'une capsule pour arriver sur la planète. A une certaine vitesse, ceci paraîtra pour une comète. Quelle ville souhaitez-vous rejoindre ?

- Bien, Gateway City me semble plutôt une cible idéale. C'est pour cela que j'ai convié ce Graves dans cette ville. Frapper à Metropolis ou Gotham serait risqué. Gateway était une ville certes moins centrale, mais elle avait son importance. D'où mon choix Kynaï.

- Dois-je préparer votre tenue monsieur ?

- Sors le nécessaire oui.


Il étendit alors les bras et plusieurs bras mécaniques fit leur apparition, entourant l'alien. Des brassards, ainsi qu'une cape sortirent de diverses trappes du sol, équipant notre protagoniste. Il alla ensuite dans une capsule, qui fut alors projetée. L'illusion était parfaite : on ne vit rien au radar. Mais bien entendu, l'arrivée allait être plus musclée. Quelques minutes plus tard, la capsule s'écrasait dans une carrière. Avec ce choc, les diverses commandes de la capsule ne répondait plus ou moins bien. Sans perdre de temps, Despero frappa dans la porte, qui s'envola pour s'écraser deux cents mètres plus loin. Despero sortit alors de l'engin, et sortit du cratère. Il tomba alors nez à nez avec celui qui était censé le rejoindre. Se tenant droit comme un i, et affichant un sourire carnassier, Despero amorça donc la discussion :

- Graves je suppose ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Jeu 4 Juil 2013 - 18:24
Despero... On ne pouvait pas dire que Graves était surpris. Il avait en effet demandé une entrevue avec le vilain de l'espace, mais bien sûr, celui ci avait dit vouloir lui même décider du moment adapté. Et en l’occurrence, Graves n'était pas dans la position la plus confortable. Loin de chez lui, et du confort que la pénombre poussiéreuse de sa cabane lui inspirait, il avait du mal à avoir l'air digne et imposant, aussi imposant que le géant qui lui faisait face.
C'était clair, même pour Graves, Despero était un géant. Pas seulement par la taille. A part Sinestro, il était le seul criminel de renommée interplanétaire qu'il avait jamais rencontré. Et le seigneur de la peur avait une armée derrière lui, alors que Despero agissait en équipe restreinte ou seul. Il devait donc être sensiblement plus fort.

Il fallait donc être prudent. Pas question d'user la force comme pour Gentleman Ghost. Ici, il faudrait user de diplomatie.

Despero...

Graves s'inclina.

Il est inutile de dire que je ne m'attendais pas à vous voir aussi tôt.

Il releva la tête. Peu importe la planète où vous vivez, la salut est toujours un signe de respect.

Je suis heureux de voir que vous faites suite à ma proposition. J'ai de grands projets, des projets qui requièrent votre présence, et votre concours.

Après ces mots, il désigna la petite bute sur laquelle il était quelques instants plus tôt.

J'étais justement à la recherche d'un artefact qui concerne directement le marché que je souhaitais passer avec vous. Suivez moi.

Despero lui emboîtant le pas, il revinrent à l'endroit où il creusait quelques instants plus tôt. Là, une lourde plaque de pierre était désormais dans la paroi, révélée par l'onde de choc causée par l'arrivée du vaisseau. D'une pression légère sur trois points différents, Graves activa un mécanisme caché qui ouvrit ce qui se révéla être une porte.

Entrons.

Graves sortit un lampe torche de son vêtement. Tout en avançant le long des couloirs, L'historien jeta un bref coup d'oeil aux fresques sur les murs. Il était temps de commencer l'explication.

Cette tombe est l'extension du bâtiment déjà mis à jour sur ce site de fouilles. Après de longues recherches, j'ai pus la localiser. Votre arrivée était ce dont j'avais besoin pour mettre l'entrée à jour.

Il jeta un regard au géant qui le suivait en silence.

Je projette d'attaquer la Tour de Guet. Et de la faire tomber sur Terre.

Aucun doute, cela captiverai son attention.

Mais seul, aucune chance. J'ai déjà recruté quelques criminels, parmi les meilleurs. Mais votre force est unique, indispensable. Je suis conscient que je n'aurai pas votre aide sans rien.
Voici ce que je vous propose.


Ils débouchèrent sur une petite salle elle aussi ornée de nombreux hiéroglyphes.

Hormis le prestige que vous apportera une telle victoire, je jure qu'en cas de réussite, je vous ferai don de....

Il sortit l'orbe de Râ de sous a cape.

Ceci.

Sans attendre, il brandit l'orbe devant lui. Un éclat violent illumina la salle. Un bruit de pierre retentit tandis qu'une des parois révélait une alcôve secrète.

Vous connaissez sans doute l'orbe de Râ. J'ai dérobé cet artefact puissants, à mes débuts.

Plusieurs traits d'énergie jaillirent de l'artefact posé dans l'alcôve. Dans un silence étonnant, l'énergie se dirigea vers l'ôrbe et s'y concentra.

Je venais ici pour augmenter sa puissance. Plusieurs artefact tel que celui ci son cachés sur Terre.
Cet objet est capable de bien des choses entre mes mains, alors que je ne suis qu'un néophyte. Entre les vôtres, il fera prodiges sur prodiges.


Il se retourna vers Despero.

Qu'en dites vous?
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Dim 7 Juil 2013 - 23:44
Sous ce capuchon se cachait donc bien Graves. Un nouveau dans le monde du crime sans aucun doute, car avant son invitation, Despero n'avait jamais entendu parler de celui-ci. A vrai dire, les affaires sur Kalandor l'avaient trop retenu pour se préoccuper de ce qu'il se passait sur Terre. Une guerre interne, contre Starro, ce sale Alien, avait détourné son attention de la planète bleue. Beaucoup oubliaient que malgré qu'il travaillait généralement seul, Desperos disposait d'une armée planétaire sur Kalandor, et les divers mondes qu'il a conquis. Il a bâti un empire à lui seul, et était donc difficile de le sous-estimer. Il se souvenait avoir fait trembler les héros de la Terre plus d'une fois, lorsque notamment il se retrouva face à la JLA, la JLI, le Conglomérat, et Lobo en même temps. Son retour ne présageait donc rien de bon. Brainiac l'avait reconstitué, et lui avait donc permit de se venger de Starro. Il pouvait désormais se consacrer à sa nouvelle revanche, à sa vengeance, à ce qui pourrait faire à nouveau peur aux héros.

Il suivit donc le criminel, vers une sorte de vieux tombeau. Décor ma foi folklorique, pour un simple rendez-vous d'affaire me direz-vous. L'homme en profita pour parler un peu de l'endroit, même si pour l'instant, rien de bien intéressant ne se présentait. Suivant comme une ombre son acolyte, Despero finit alors par arriver dans une grande salle, couverte d'écritures anciennes. La première chose notable sur cette pièce : ça sentait l'humidité. Ce fut alors que Graves exposa son plan, qui pouvait sembler plutôt classique, présenté de la sorte :


Je projette d'attaquer la Tour de Guet. Et de la faire tomber sur Terre.

Il marqua un silence, pour sans doute ébahir Despero, mais à vrai dire, ceci le fit rire intérieurement.

Mais seul, aucune chance. J'ai déjà recruté quelques criminels, parmi les meilleurs. Mais votre force est unique, indispensable. Je suis conscient que je n'aurai pas votre aide sans rien.
Voici ce que je vous propose.


Et là, contre toute attente, il sortit de sa poche un artefact pour le moins ... inattendu. L'orbe de Râ. Une arme de destruction massive pour un maître magicien ou une simple baguette magique pour apprenti sorcier, tout dépendait de son porteur. L'Orbe brillait de milles feux, éclairait la pièce autour d'un éclat bleuté. A partir de cet instant, l'individu a finalement suscité de l'attention pour Despero, qui ne put s'empêcher de lui signaler :

- A vrai dire, avant ma venue, vous n'avez fait qu'éveiller ma curiosité, mais à présent, je peut dire que vous attirez mon attention.

Il lâcha alors un rire, histoire de faire ressortir son sourire carnassier. Il continua donc pour répondre à son interlocuteur :

- Alors, comment comptez-vous rentrer dans ce sanctuaire hum ? Par la force brute ? Il faut que vous sachiez que le prestige de vaincre uniquement la Ligue de Justice ne représente strictement rien à mes yeux. Mon but est beaucoup plus recherché, et radical.

Il regarda à nouveau l'orbe, et reprit :

- Si vous tenez vos promesses, je peut éventuellement me joindre à votre petite fête privée. Mais il faut bien que vous compreniez certaines choses ...

Le troisième oeil de Despero se mit alors à briller légèrement, comme pour signaler une sorte de ... mise en garde.

- Doublez moi, et la galaxie vous paraîtra moins vaste que vous ne le pensiez. Doublez moi, et je vous mènerais une existence digne des brasiers du Tartare. Doublez moi, et attendez-vous à devenir une simple marionnette: MA marionnette.

A vrai dire, il fallait mieux placer le ton à certains moments, surtout lorsqu'on s'appretait à conclure des alliances. Les bons comptes font les bons amis, c'est ce qu'on lui avait toujours appris.

- Bien, ceci étant dit, qui sont donc vos "meilleurs" atouts ?

Despero croisa les bras, et attendit une réponse, mais quelque chose le dérangeait. L'air semblait lourd, comme si il était chargé d'électricité. Il finit donc par poser une question simple :

- Dites moi, sommes-nous vraiment seul ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Mer 17 Juil 2013 - 18:01
C'était donc réglé. Bien que Despero se méfia, ce qui était normal compte tenu de la nature du marché, l'accord était scellé, ce qui signifiait que Graves allait enfin pouvoir réaliser ses projets. Enfin une bonne nouvelle. Rassuré, et soulagé que tout cela ai prit si peu de temps et d'énergie, l'historien s'apprêta à remercie le géant de sa confiance. Mais celui ci avait l'air soucieux, ce qui était étonnant. Alors que Graves allait le briefer sur les autres vilains qu'il avait recruté, Despero lança une question.

- Dites moi, sommes-nous vraiment seul ?

Graves resta perplexe. Celui qui avait fait le plus de boucan en arrivant n'était sûrement pas lui. Mais le faire remarquer à Despero n'était surement pas l'action la plus constructive à cet instant. Aussi répondit il "non" de la tête et examina les environs. Quelque chose n'allait pas, c'était clair, il faisait bien trop humide, et l'air semblait lourd, comme avant un orage. Ce n'était pas normal, dans une salle souterraine comme celle ci. Il devrait faire froid et sec. Et c'était tout le contraire. Un sifflement sinistre s'échappa de la bouche de Graves. Ils n'étaient pas seuls.

Et cela irrita David pour plusieurs raisons. Il avait espéré que cet échange se passe sans accroc et surtout, il avaient également pensé garder ce lieu secret. Il fallait garder ses plans secrets, et le moindre détail pouvait lui nuire s'il parvenait entre les mains de la League.

Cependant, il n'avait pas de données sur ce qui pouvait les épier dans ce tombeau. Et on ne pouvait pas dire que les espaces réduits lui réussissaient. Ni a Despero.

Il fallait sortir d'ici si un combat s'engageait car il n'y avait plus de doutes sur l'intention de la présence inconnue.

Il ne parla pas, ne sachant que trop bien que n'importe qu'elle information pouvait servir à l'ennemi. Sans bruit, il fit signe à Despero de sortir avec lui. Et comme si de rien n'était, il rebroussèrent chemin.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Jeu 25 Juil 2013 - 10:29
Hormis des gestes, Graves semblait vouloir fuir. Despero ne put alors s'empêcher de le regarder de travers : Il pensait croire que lui, Despero, un si grand conquérant, était prêt à se débiner à la moindre menace ? Impossible. Despero fit mine de l'ignorer, et fit face à cette masse invisible, qui semblait être leurs ennemis.

Soudainement, un éclair fit son apparition, et se dirigea droit sur Despero. Mais bien entendu, comme il avait prévu une attaque de la sorte, cet éclair frappa alors avec force la bulle protectrice de Despero, l'absorbant en partie, et la déviant sur un mur à côté. Un mec en bleu fit alors son apparition, suivi de 4 autres ombres, qui n'étaient plus erronées :


- Enfin, vous vous révéler. Je me suis dit combien de temps allait durer tout cette scenette.

Les ombres se faisaient plus distinctes, et on pouvait les voir à présent. Six héros, à vrai dire, une équipe entière leur faisait face. Ils avaient sans doute pensé jouer la carte de la sécurité pour pouvoir appréhender les 2 vilains. Mais ils ne devaient pas s'attendre à revoir Despero. Il avait disparu de la circulation depuis bien trop longtemps. On le croyait sans doute mort. Preuve encore qu'il faut toujours se méfier des cadavres. Tant qu'on a pas enterré ses ennemis, ne pensez pas qu'ils sont hors-course. Despero avait appris ça sur sa planète natale, Kalandor, où la brutalité était un mal nécessaire pour se hisser dans les hautes sphères de la société. Il vit alors les 6 héros, face à lui. Ils les avaient reconnus bien entendu, l'équipe face à eux était les Outsiders :


Au milieu de cette petite troupe, on pouvait trouver Geo-Force, leur leader actuel, sachant que Batman avait d'autre chats à fouetter, et était devenu peu présent dans cette équipe, malgré qu'il soit un membre fondateur. Geo-Force regarda Despero et Graves, avant d'entamer un monologue :

- Finalement Despero, tu as toujours su soigné tes entrées. Le raffut qu'à causé ton atterrissage, ou crash, tout dépends du point de vue, mais je dois avouer que je suis surpris de te voir ici. On te croyait mort ...

Il tourna alors le regard vers Graves, qui essayait de s'en aller, il ne put alors s'empêcher de faire une remarque :

- J'avoue ne pas connaître cet autre individu, qui me semble bien couard, d'après sa position proche d'une sortie. Mais à vrai dire, vous ne sortirez d'ici que d'une seule façon : les pieds et poings liés.

Il fit un signe en avant, et les Outsiders se lancèrent à l'assaut. Black Lightning, le héros électrique, lançant plusieurs éclairs en direction des deux vilains. En première ligne se lancèrent Owlman, Creeper et Katana tandis que Geo-Force, Metamorpho restèrent en soutien. Face à cette première ligne hurlante, Despero rugit de toutes ses forces, faisant trembler les murs, et se lança, telle une bête sauvage, sur les héros.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Ven 2 Aoû 2013 - 15:57
De la provocation. Bien qu'il en soit conscient, Graves s'irrita légèrement. Les héors étaient tous comme ça. Sûrs d'eux, hautains et méprisants. Ils n'avaient aucune idée de ce qu'il avait vécu, aucune idée de ce doont il était capable. Et pourtant, à leur yeux, il était déjà un couard.
Même Despero n'avait pas put s'empêcher de le regarder de travers. Qu'il était triste ce monde ou la prudence passait pour de la lâcheté et le courage pour de la bêtise.

La colère de Graves grimpait en flèche, de même que son envie de tuer. Dans sa tête, des vois sournoises lui sussuraient d'horribles idées et il voyait djà ses ennemis subir le spires tortures.

A peine avait il eu le temps de penser tout cela, que l'assaut était lancé. Sûrs d'eux, presque rassurés par la précense de Despero, un adversaire connu, les Outsiders foncèrent tête baissée sur Graves, un ennemi dont ils ne connaissaient rien.

David s'employa alors à y remédier.

Alors qu'un éclair rebondissait sur son torse d'acier, l'historien brandit l'Orbe de Râ, encore brillante de sa précédent absorption d'énergie. Cette fois ci, elle ne réagit pas à la pensée de Graves, mais s'activa d'elle même, comme si elle était vivante.

Partout dans la salle, les hyérogliphes s'illuminèrent, brillant de la même aura que le sceptre. Un Flash puissant emplit la salle et quand chacun rouvrit les yeux, tout avait changé.
Il n'y avait plus de hyérogliphes? A la place, là où avant on pouvait trouver des figures et des lettres, se tenaient des dizaines d'êtres, composés d'énergie semblable à celle du sceptre, de pierre et d'acier. Graves était aussi surpris que Despero. L'Orbe s'emblait avoir activé un système de sécurité de l'endroit.

Sans plus attendre, l'Orbe brilla faiblement et les golems se jettèrent sur les Oustiders.

C'était sans aucun dopute une ouverture. Graves savait que s'il y avait un moyen de faire taire les héros, il fallait en profiter.

Concentrant sa propre énergie, il lança ses pouvoirs fantômatiques à l'assaut des héros, trop occupés par les êtres étranges pour se méfier.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Sam 24 Aoû 2013 - 16:39
Alors même que les Outsiders venaient de passer à l’attaque, Graves s’était visiblement mis en rogne. Il avait porté la main à sa poche, et avait sortit l’Orbe de Râ, l’objet tant convoité par Despero, et que Graves lui avait promis. Du moins, il fallait tout de même resté méfiant, le gaillard restait un nouveau dans la branche de la criminalité. Mais pour le moment, il fallait s’occuper de ses héros costumés, et les renvoyer bien gentiment dans les jupes de leurs mères. Des golems firent une sorte d’apparition, et se placèrent à côté de Despero, qui les toisa légèrement avant de balancer :

- Bon, j’ai pas trop l’habitude qu’on m’aide à vaincre les pseudos-justiciers, mais bon …

Despero serra les poings et fonça sur le premier ennemi qui se présenta devant lui. Pas de chance pour Black Lightning. Le héros arriva en hurlant, sûrement pour se donner du courage, et tenta de frapper Despero au niveau du plexus scolaire. Despero encaissa alors le coup, se soulevant légèrement, laissant échapper un léger bruit :

- Kof.
- Alors Despero, on a perdu de sa superbe ?


Despero prit alors un sourire carnassier, et lâcha un léger rire :

- Qui te dit que je simulais pas ? Imbécile.

Il attrapa le héros par le cou, et se mit à le soulever , laissant un sourire sadique apparaître sur son visage. Mais bien entendu, le héros n’était pas seul, et son pote, Owlman, tenta de l’extirper des griffes du conquérant intergalactique. Lassé, Despero le lança à l’autre bout de la pièce, avant de dire à Graves :

- Envoie tes golems sur les trois qui nous chargent, je m’occupe des autres !

Il voulait s’en prendre à l’arrière garde, celle où se trouvait Geo-Force et Metamorpho. Black Lightning les avait rejoint un peu grâce à Despero, qui l’avait projeté. Il arriva face aux 3 héros, avec Geo-Force à leur tête :

- Vous pensez avoir l’avantage du terrain ? Vous rêvez.

Le Prince frappa du pied sur le sol, et celui-ci se fendit, laisant s’échapper de la terre, ou de la boue. Des monticules firent leur apparition, et une dizaine de guerrier de terre se formèrent. Tous armés de armes archaïques, ils se mirent en formation, ne faisant qu’un. Le héro lança alors :

- Pour la Justice, pour la Makrovie. En avant !
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Sam 31 Aoû 2013 - 23:33
Décidemment, les pouvoirs de Géo-force n'avaient pas grand chose à envier à ceux de l'orbe quand elle était maniée par Graves. Il avait lui aussi levé sa propre armée, et semblait être un chef de guerre menant ses troupes au combat. Obéissant à sa volonté, tous les golems suivaient ses ordres, se jetant sans peur sur Despero qui les fauchaient les uns après les autres.

Despero qui donnait du fil à retordre à ses adversaires. Plus fort et plus intelligent, aucun d'eux ne semblaient pouvoir l'affronter seul, et même ensemble, ils ne pouvaient que l'égaler.

Et cette situation convenait parfaitement à Graves. Etant inconnu au bataillon, il ne provoquait que peu de méfiance chez ses ennemis, qui pensaient ses pouvoirs limités à l'utilisation de l'orbe. Maintenant qu'ils étaient occupés avec Despero et l'armée de golems, leur barrières mentales, leur résistance et leur capacité à se défendre face à une attaque psychique étaient au plus bas.

Sans bouger, Graves concentra l'énergie de ses pouvoirs fantômatiques et tendit sa conscience vers celle des héros qui frissonnèrent à son approche, sans parvenir à localiser l'origine de leur inconfort, incapables de se défendre face à une menace qu'ils ne pouvaient identifier. En fait, il soupçonnèrent tout de suite Despero, qui possédait lui aussi sont lot de pouvoir mentaux.

Mais cela ne venait pas de lui, et le temps qu'ils réalisent leur erreur, un gel maléfique les recouvraient et des larmes coulèrent le lond de leurs joues avant de se figer au milieu de leur parcourt. Prisonniers de leur cauchemard, ils ne pouvaient plus que gémir dans leur tourment.

Seul le Creeper semblait insensible au désespoir, affichant tout de même un air inquiet devant le spectacle de ses alliés gelés sur place.

Graves leva son regard vers Despero, d'abord pour voir sa réaction face à cette démonstration de pouvoir et surtout, pour lui laisser décider de la suite. Après tout, lui laisser décider du sort de ses ennemis n'était que pure justice.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Lun 16 Sep 2013 - 0:16
HRPG : Despero n'a aucune armée ... C'est Géo-Force qui a son armée ...

De la glace était sortie du sol, et avait pris au piège la majorité des Outsiders. Tous ? Non, car il restait Creeper, et toute l'armée des soldats de terre de Geo-Force. Malgré que leur maître était bloqué, sa volonté restait intacte, et l'armée encore active. Creeper reprit une posture étrange, courbant le dos, avant de lâcher son rire démoniaque qu'il lui faisait tant de réputation. Au même instant, les soldats se jetèrent dans la bataille, Alors que certains, armés de masse, frappèrent avec des masses la glace, qui finiraient par céder. Despero, croisant le regard de Graves, qui avait l'air de faire le paon, lui lançant :

- Et les autres ? Tu crois que c'est déjà finit ?

A cet instant, plusieurs soldats tombèrent sur Despero, le forçant à poser un genou au sol. Graves avait négligé la situation, et s'était amusé à montrer ses pouvoirs pour épater la galerie, mais en soi, négliger les Outsiders, c'était une mauvaise idée, une très mauvaise idée. Metamorpho s'était déjà barré de sa prison de glace, tout simplement en se transformant en vapeur, et en se reformant à côté. A vrai dire, Despero ne savait même pas s'il avait été vraiment pris dans cette glace, ou s'il ne s'était pas tout simplement évaporé pendant l'attaque de Graves. Alors que Despero semblait entravé, Metamorpho fondit à même le sol, pour faire une chose étonnante : il modifia la forme du sol pour non seulement, prendre les golems de Graves au piège, et modifier la composition de la glace, qui s'effrita comme du papier de verre. Tous libérés à présent, les Outsiders ressèrent leurs rangs, avant de foncer tous ensemble sur les deux vilains.

- Vous croyez déjà en avoir fini ? Vous rêvez.

Les golems de défense de Graves n'étaient plus : Métamorpho les avaient englués et dissolus dans une sorte de pâte gluante, propre à lui-même. Despero usa par la suite de sa grande force pour dégager le tas de soldats de terre de son dos, qui volèrent aux alentours, avant de se relever. Despero hurla :

- Graves, quand t'auras fini de faire joujou avec l'Orbe, j'te conseillerais d'en venir plus au contact, au lieu de rester planqué !

Propos violent certes, mais Desperos supportaient mal ses coéquipiers "éffacés", qui restaient en arrière selon lui. Il fallait agir vite, les héros chargeaient, et c'est pas une simple intervention de l'Orbe qui allait changer quelque chose. De plus, il ne fallait pas une simple victoire par l'usage de la force, ce n'était ce que recherchait Despero : il voulait une victoire à la fois tactique, et psychologique. Il fallait faire ça bien, laisser un message, et pas tout simplement coincer les héros dans une glace : il fallait faire mieux.

Despero, en prise avec les soldats de Terre, vit soudainement Geo-Force se joindre à sa petite armée, et fixa Despero, avant de se recouvrir de terre. Une sorte d'exosquelette le recouvrit, et il chargea notre despote.

Quant à Graves, il était désormais seul, face aux cinq héros restants, et pas des moindres : Métamorpho, Owlman, Katana, Black Lightnning et Creeper lui foncèrent dessus, décidés à lui faire payer amèrement son manque de prudence, et le fait de les voir sous-estimés.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Sam 21 Sep 2013 - 1:04
Evidemment, ça n'avait pas marché, Graves réalisa qu'il avait peut être surestimé ses capacités en croyant avoir pu dominer seul un groupe de 5 héros très soudés. Tactiquement, il sétaient rodés. Et ce n'était pas le cas de Graves et Despero qui, du fait de leurs ego et de l'absence de confiance entre eux, peinaient à se mettre d'accord.

Mais ce n'était pas fini, loin de là. Graves, muni de l'orbe, n'avait pratiquement pas usé d'énergie, le pouvoir de l'objet lui donnant un regain de force permanent. Il devait tout de même faire face à 5 puissants héros. Et comme lui suggérait subtilement Despero, il allait devoir entre au corps à corps.

Alors que les Outsiders, sûrs d'eux, lui tombaient dessus, Graves se jeta dans la mêlée. Ses adversaires eurent l'air surpris pendant un court instant, eux qui pensaient avoir affaire à un lâche. Les dominant tous d'une tête et demi, il envoya valser Owlman et le Creeper, dont les coups de parvinrent à toucher avant de subir les puissants moulinets que décrivirent les bras du géant.

Black Lightning et Métamorpho combinèrent alors leurs efforts pour lancer sur Graves une puissante attaque de feu et d'électricité. L'historien ne put rien faire d'autre que d'en caisser le coup, protégeant sa figure de ses avant bras rouges. Il ne ressentit guère de douleur, mais l'électricité anquilosa légèrement ses muscles.

Jaillissant de l'attaque de ses deux alliés, Katana bondit en levant son arme haut avec la ferme intention de le trancher en deux pendant qu'il était encore étourdit. Mais Graves réagit plus rapidement que prévu et ses deux bras bloquèrent la lame, s'en servant sensuite pour la projeter derrière lui contre le mur.
Ignorant une nouvelle attaque de Metamorpho, dont la secousse lui fit courber le dos et poser un genou à terre, il saisit la femme masquée par la tête et usa son pouvoir fantomatique pour la paralyser et puiser dans son énergie.

Elle se débatit mais la prise était ferme.

L'héroïne serait alors morte si Metamorpho n'avait créer un marteau de pierre et ne l'avait abattu sur le crâne de David. Celui ci tomba terre sous la force de l'impact, mais l'énergie qu'il venait d'absorber l'avait de nouveau remit sur pied.

Il profita de son mouvement de rétablissement pour faucher Blach lightning qui tentait de le frapper d'un poing chargé d'électricité puis l'enfonça de quelques centimètres dans le sol en le piétinant avec acharnement.

Graves leva alors les yeux vers Despero qui se battait de toutes ses forces. Il tenait en respect Owlman, le Creeper et Geo-Force qui avaient joints leurs efforts pour le combattre. Mais c'est tout ce qu'il eu le temps de voir alors que Metamorpho revenait à la charge, cette fois ci préparant une attaque glaciale. Une fois prête, il laissa déferler vers Graves la puissance d'un blizzard auto-généré.

Un attaque puissante, que Graves ignora. Se projetant en avant, il saisit l'homme élément à la gorge.

Ton froid ne m'affecte pas! Goûte au mien!

De puissantes ondes spectrales pénétrèrent alors la conscience du héros et il ne dut son salut qu'à sa capacité à se liquéfier, échappant aussitôt à l'étreinte mortelle de l'historien.
Sachant qu'il remettrait quelques instants à se reformer, Graves couru apporter son soutien à Despero qui se battait toujours.

Son arrivée fut efficace, mais anticipée. Un de ses coups toucha géo-Force, mais celui ci se remit vite, grâce à sons armure, et il ordonna à ses coéquipers de se regrouper, le temps que Metamorpho les rejoigne.
Black Lightning et Katana étaient toujours inconscients.

Je n'ai jamais combattu ces justiciers. Quel est le meilleur moyen d'en finir rapidement avec eux?, demanda Graves à son acolyte.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessagePosté le:
Revenir en haut Aller en bas
 

Faire carrière. /w Despero

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Comment faire carrière selon Michael Emerson
» Evolution de carrière chez Tupperware!!!
» La vraie liberté ne consiste pas à faire ce qu'on veut...
» comment faire du glacage avec du sirop
» Faire du vintage avec Photoshop

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: La Terre :: Gateway City-