Une vieille et sombre affaire... (PV Sinestro)

Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité

MessagePosté le: Lun 27 Mai 2013 - 1:06
Il y a quelques jours, le Martian Manhunter J'onn J'onzz enquêtait sur une affaire de contrebande d'arme extraterrestre. Si la plupart de ses armes se révélèrent être juste de la contrefaçon, l'une d'entre elle était en réalité une arme de martien blanc, le peuple qui a participé a l'extermination de la race martienne. Il y avait plusieurs années que J'onn n'avait plus entendu parler d'eux, surtout sur Terre. Ils avaient désormais la planète Mars pour eux. Ils n'étaient pas très nombreux, considéré comme une minorité lorsque le peuple martien vert était encore présent sur la planète. J'onn ne peut pas non plus tous les blâmer. M'gann M'orzz, la jeune Miss Martian, était certes une martienne blanche mais aux intentions pures, et il y en avait sans nul doute des tas comme elle. Mais il existait un groupe armé d’extrémiste qui avait enrôlé son frère pour exterminé les siens.

Seulement voilà, l'arme c'était retrouvé sur Terre. Cela pouvait donc signifier que des martiens blancs, camouflés grâce à leurs pouvoirs de polymorphisme, était sur la planète, et y vendait des armes. Projetaient-ils d'exterminé la race humaine comme ils l'ont fait avec les siens ? J'onn ne pouvait en tout cas pas les laisser faire. Mais pour cela, il allait devoir aller à la pêche aux renseignements. Sans l'aide de la Ligue de Justice. C'était son combat, il devait le mener seul, du moins pour le moment. Cependant, il devait avant tout comprendre ce qui c'était réellement passer il y a des décennies, pour tenter de comprendre comment les martiens blancs ont agi et les contrer plus facilement.

Mais il avait peu de donné sur cela. Une l'intéressait particulièrement. Le Corps des Green Lantern est supposé protégé leur secteur de ce genre d'attaque exterminatrice. L'épidémie n'a pas été instantané, à l'aide de leur connaissance, les Gardiens de l'Univers étaient supposés pouvoir aidé les martiens verts à survivre. Or aucune action de leur part n'a été décelé par J'onn. Il avait demandé à Green Lantern, il y a bien longtemps, de demander aux Gardiens la raison de cela, mais ils étaient restés mués. Bien entendu, Hal Jordan, le Green Lantern du secteur 2814, celui de la Terre et de Mars, n'était pas encore né à cette époque. Le Green Lantern du secteur était Abin Sur, aujourd'hui décédé. Mais il restait en vie un ancien Green Lantern, en faction à cette époque, bien que bien moins expérimenté, et surtout un ami d'Abin Sur.

Son nom est Thaal Sinestro.

L'ennemi des Green Lanterns et le fondateur du Sinestro Corps, basé sur la peur de leurs ennemis, tirant leurs pouvoirs de leurs puissants anneaux jaunes. Martian Manhunter n'étaient bien entendu pas concerné directement par le combat entre le Sinestro Corp et le Green Lantern Corp, mais les différentes batailles ensanglantés de Sinestro en faisait un ennemi de la Ligue de Justice et donc de J'onn. L'approcher et le questionner n'allait pas être simple, et ce malgré les puissants pouvoirs télépathiques du Martian. Les anneaux jaunes, fonctionnant de manière similaire que les anneaux verts, étaient capable de détectés les intrusions télépathiques, pas assez puissants cependant pour les y protégés totalement contre la télépathie du Martien. Cependant, une simple alerte de l'anneau et c'était la guerre déclarer entre Sinestro et la Ligue de Justice que représentait Martian Manhunter de par sa position de membre permanent. Et ce n'était pas une solution envisageable.

Il allait devoir fonctionner à l'ancienne. En espérant que Sinestro n'allait pas être difficile à appréhender. Il lui envoya un message télépathique. Ne sachant pas dans quel partie de l'univers il se trouvait, il utilisa directement la connexion entre les différents anneaux jaunes pour cela, envoyant le message à l'anneau de terreur le plus proche. Celui-ci lui disait le « rejoindre le Martian Manhunter sur la planète Mars dans le secteur 2814 le plus rapidement possible, seul, pour lui parler directement. » bien entendu, Sinestro serait méfiant, redoutant un piège de la Justice League de Hal Jordan, son ennemi juré. Le martien prit le temps de préciser qu'il pouvait amener des Yellow Lantern dans le secteur à condition qu'ils restent loin de la planète que la Ligue de Justice. Ainsi leurs alliés se trouveraient à la même distance et pourraient intervenir en cas d'agression.

J'onn choisit un lieu désert de Mars, qui en possédait énormément, éloigné le plus possible de la zone d'habitat des martiens blancs. Ceux-ci vivaient désormais caché, à cause de la vie qui avait totalement disparu de la planète, la rendant invivable. J'onn attendit donc l'arrivé de l'ex Green Lantern Thaal Sinestro, avec grande impatience.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Lun 27 Mai 2013 - 12:41
Un rendez-vous à l'ancienne. Un lieu, des conditions, une zone franche. Voilà qui rappelait à Sinestro un temps où les hommes de l'espace avaient de l'honneur. Un temps avec beaucoup moins de couleurs lumineuses dans le ciel. Une époque révolue. Maintenant, on négociait uniquement avec le couteau sous la gorge ou un sourire tarifé. Thaal regrettait le temps simple d'Ungara, de Korugar telle qu'il l'a connue étant jeune, avant que l'univers compliqué de la politique et des guerres ne vienne tout gâter.

Bien que le visage qui s'était affiché sur son anneau fut celui de Romat-Ru, lantern du secteur voisin, la voix était bel et bien celle du dernier Manhunter de Mars. Une figure qui en faisait trembler de nombreux criminels, terroristes et meneurs de cultes dans le Secteur 2814 et au-delà. Une personne qui, depuis la destruction de son monde, la perte des siens, avait résolu de tourner ses valeurs et ses qualités de policier vers les problèmes plus larges que ceux de la défunte communauté martienne. Il avait beau être le ciment de la Ligue de Justice, ennemie de Sinestro, l'air et la poussière semblaient se soulever autour de lui comme dans le sillon d'un veilleur solitaire. Comme une bulle créée pour protéger le monde de lui-même aussi bien que l'inverse. Malgré le mandat qu'il avait lui-même étendu depuis son temps comme officier sur Mars, il n'avait jamais rejoint le Corps des Green Lantern. Il semblait marcher éternellement sur sa propre voie sans trahir une morale qui est la sienne, sans dévoiler un fardeau qui n'appartient à nul autre. En d'autres termes, J'Onn J'onzz était un individu qui inspirait à Sinestro crainte et respect.

Thaal descendit au milieu d'un champ de cailloux couleur de sang. Il n'avait pas pris la peine de convoquer une des guildes de son armée. Il était sujet à l'introspection ces derniers temps, comme rongé par une mélancolie qui fait suite aux grandes guerres. Lorsqu'il regarda le désert devant lui, cela lui rappela les déserts de son enfance, en périphérie de la métropole Whonere sur Korugar.


"Anneau, indique-moi la position du Manhunter J'Onn J'Onzz."

Néanmoins, ce dernier attendait le moustachu de pied ferme et il lui envoya lui-même ses coordonnées. Cette télépathie dépassait les protections de l'anneau. Après tout, les anciens Martiens Ardents avaient été en guerre avec les Gardiens d'Oa eux-même, du côté agresseur. Depuis ce temps, les Oans avaient opéré à de massives chirurgies génétiques pour marquer leur victoire et briser la brutalité des Martiens antiques. Il n'en reste pas moins que cette reprogrammation quelles que fussent ces conséquences, n'a jamais brisé la puissance mentale de l'esprit martien.

"Manhunter."

Thaal fit un salut solemnel puis il songea aux multiples péchés des Gardiens ainsi qu'à la barbarie malsaine des Martiens d'autrefois. A ses yeux, personne nul n'est innocent, mais il sait que l'ancien policier n'est pas de cet avis.

"J'ai étudié l'histoire de ton peuple. Du moins, la guerre Oans/Martiens Ardents et les textes d'armistices écrits dans les archives cachées des Gardiens. Mais pourquoi ne sais-je rien de la destruction des habitants de ton monde ? Tu es un secret enveloppé dans une énigme, ultime Manhunter de Mars. Ta protection humble et silencieuse de la Terre t'honore, mais pourquoi arranger un rendez-vous ici avec le maître de la peur ? Je ne suis même pas du coin. Je n'ai rien juré d'anéantir ni protéger en ces lieux arides et désolés."
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Lun 27 Mai 2013 - 22:28
Thaal Sinestro, dans son costume jaune de Yellow Lantern dont il était le fondateur, arriva enfin sur la planète Mars, localisant aisément J'onn J'onzz grâce aux compétences de son anneau. Les Gardiens de l'Univers avait créé une arme dévastatrice en créant le Green Lantern Corps, et ils avaient indirectement engendré les différents autres Corps tel les Red ou Yellow Lanterns. Le Martian Manhunter n'aimait pas beaucoup ses anneaux, bien trop puissant pour un seul homme et une armée qu'il peut dirigé, tel le faisait Sinestro. Et il était d'autant plus inconscient de donner de tels pouvoirs à des êtres humains si impétueux tel que Hal Jordan ou Guy Gardner. Si J'onn avait apprit à les respecter, il craignait que d'autres créatures de l'Univers ne s'emparent de ses anneaux avec des intentions bien moins pures, comme l'avait démontré Sinestro ou Atrocitus. Si cela venait à se reproduire, il y aurait bien plus de Corps terroriste et dangereux pour l'Univers, surtout si une guerre venait à se déclarer. Mais il ne pouvait rien n'y faire, pour le moment. Et cela n'était pas le sujet de la rencontre.

Sinestro c'était montré courtois et salua J'onn J'onzz, qui fit de même. Le Yellow Lantern ne semblait pas craintif et respectait le Martien, en étant venu seul et sans intention mauvaise. Bien entendu, Manhunter restait toujours sur le qui vive. Mais il n'était pas là pour se battre et Sinestro était tout sauf un imbécile. Il savait qu'en combat frontal, il aurait peu de chance de s'en tirer indemne face au Manhunter, sur sa planète natale. J'onn considérait cette planète comme une sorte de sanctuaire. Si il avait décidé d'y amener Sinestro, c'était en grande parti car il ne voulait pas qu'en cas de combat, la population terrienne n'est à subir de ses erreurs. Malgré tout, Thaal Sinestro semblait être un homme d'honneur. Leur conversation devrait donc bien se passer. A priori.

« Bienvenue à toi, Thaal Sinestro de Korugar, sur la planète Mars. Ma planète. Chez les terriens, Mars est également relié à la guerre. J'ose espérer que notre rencontre n'en arrive pas jusque là. Je dois également avouer être étonné de ta venue. Peu aurait oser me rencontrer ici. Cependant, sache que pendant quelques heures je ne te considère pas comme un ennemi.

Thaal Sinestro fit part de ses connaissances de l'histoire martienne, qu'il avait obtenu sans aucun doute dans une bibliothèque d'Oa. Les Martiens antiques et leurs guerre face aux Gardiens. Même pour les martiens, cette histoire datait de temps immémoriaux. Manhunter ne pouvait se considérait du même peuple que ses ancêtres. Les idéaux martiens, leurs pouvoirs et leurs physionomies étaient très différents, à tels points que de cet unique peuple en sont descendu deux autres, les martiens blancs et les martiens verts. Sinestro demanda alors la raison de cette rencontre en ces lieux désertés depuis des décennies. C'était une question légitime, et la réponse arrivera dans son temps. Il demanda aussi ce qui c'était passé pour que la race Martienne soit éteinte. Sans le savoir, il avait éveillé la curiosité de J'onn part cette simple question. Les Gardiens avaient toute la connaissance de l'Univers, si bien qu'ils aient noté l'histoire d'une guerre entre martiens et Oa. Et ils n'avaient rien noté sur la disparition de son peuple. Cela ne leur ressemblait pas.

« C'est justement le but de ma demande, Thaal Sinestro. Je connais tes méthodes pour assouvir les peuples selon tes idéaux, et je connais également ton intérêt pour la planète Terre, qui accueil ton rival le plus intime et ancien coéquipier du Corps, Hal Jordan. Aussi je sais que tu n'aimerais pas voir les terriens être effacé de la carte comme les miens ont pu l'être. Surtout pour voir une race bien plus puissante les remplacer sur cette planète, que tu ne pourrais contrôler. Tu possèdes certaines réponses qui peuvent me permettre de délier tout cela et d'empêcher une guerre. Mon intérêt pour les Gardiens de l'Univers est grand, même si je trouve certaine de leurs méthodes douteuses. Je ne suis pas leur alliés, même si je ne suis pas non plus leurs ennemis. Je sais à quel point il est difficile d'obtenir gratuitement des informations de ses ennemis. Peut-être verras-tu dans mes questions des réponses aux tiennes, concernant les Gardiens eux-mêmes. Es-tu prêt à t'engager à répondre à mes questions, Thaal Sinestro de Korugar ?

J'onn J'onzz s'éleva dans les airs et fit face au Yellow Lantern, d'un regard déterminé. Il avait un mauvais pressentiment quant à cette affaire d'armes martiennes. Il espérait certes avoir tord, et enquêter pour rien. Mais il ne pouvait pas prendre le risque de rester les bras croisé. L'information est reine dans cet Univers, et il était temps pour le Martian Manhunter d'obtenir des réponses sur son propre passé. Même de quelqu'un qu'il considérait comme un ennemi de premier ordre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Mar 28 Mai 2013 - 23:37
Certes, le Martien était un personnage éloquent, mais il avait aussi un charisme qui vous forçait à boire ses paroles. En flottant dans les airs les bras croisés, Sinestro sentait que cet homme aurait pu galvaniser les foules - en un sens, c'est ce qu'il faisait en inspirant toutes les générations de la Ligue des Justiciers à bondir dans toutes les crises possibles. Pourtant il avait choisi un tout autre chemin, celui de l'ombre et de l'austérité. Il laissait Superman s'occuper des relations publiques. Un métamorphe cela fait peur. Thaal aimait vraiment son style, même si il voyait bien que cet alien avait beaucoup perdu dans la destruction de son peuple.

Il exprima une forme de surprise et de tension dans le fait qu'ils étaient tous deux de camps ennemis. Il est vrai que certaines des actions de Sinestro étaient jugées répréhensibles selon le code moral de nombreux êtres bien-pensants. Pourtant il ne se laissait pas démonter et laissait la postérité être seul juge de la valeur de ses actions. Être considéré comme un vilain lui avait rendu bien des services, et si sa Guerre ainsi que ses récents coups d'éclat avaient causé des meurtres et des incidents, il n'en cillait pas pour autant. Il ne craignait pas qu'il lui arrive malheur. La Ligue connaissait sa façon de fonctionner, peut-être même respectaient-ils la trêve.


"Tu as mon attention. Sache cependant que le Lantern de Xudar par lequel tu m'as contacté est un tueur en série des plus motivés. Si tu perds mon temps, rien ne le retiendra de se fâcher pour ce petit piratage d'anneau."

Une enquête. Le dernier Martien vert l'avait convoqué pour procéder à la fouille systématique d'un moment précis de l'histoire de son peuple. Un moment bien plus récent. Celui de la nuit de rafle et des moments qui y avaient mené. Mais il ne souhaitait pas seulement retourner un passé douloureux. Il était persuadé qu'une guerre se tramait.

"La guerre mêle d'improbables partenaires, on dirait. Pourtant, tu préfères me demander à moi plutôt qu'aux petits trolls. Danger connu est préférable à un danger inconnu, je suppose. S'il s'agit de comprendre les secrets et manipulations des Oans, j'en suis. Et tu auras une dette envers moi, bien entendu."

Le limier s'était élevé à son niveau en lévitant également face à lui dans les airs. Il était prêt à commencer son interrogatoire. Pourtant, Thaal en savait lui-même bien peu sur ce secteur, hormis l'importance capitale de la planète Terre dans cet univers et les autres. Donc pour mieux gagner du temps et progresser dans l'enquête, il proposa un fonctionnement simple :

"Bien sûr, je suis là. Autant creuser le passé obscur de nos fondateurs ensemble. Mais pour chacune de tes questions, je t'en poserai une. Et tout d'abord, quel type de lien télépathique mainteniez-vous en tant que société ?"
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Mer 29 Mai 2013 - 18:22
Thaal Sinestro fit part de son impatience de savoir si la rencontre allait être riche pour lui comme elle devrait l'être pour le Manhunter, le menaçant en donnant les détails du Yellow Lantern qui avait du recevoir le message télépathique envoyé par le Martian. J'onn ne craignait aucunement Thaal Sinestro, alors ce n'était pas un de ses sous-fifre qui allait le faire peur. Mais il jouait énormément sur cela, évidemment, car la peur d'autrui renforcer les anneaux jaunes du Sinestro Corp. Mais ils n'étaient de toute façon pas là pour se battre mais pour discuter et se poser des questions. Aussi, J'onn ne répondit pas à la remarque semi-menaçante du Korugarien et préféra continuer la conversation autre part.

Sinestro, comme tout criminel digne de ce nom, ne pu s'empêcher de réclamer un prix à cette rencontre, une dette que devrait le Martian Manhunter à Sinestro. C'était cher payer, et J'onn ne se priverait pas de décliner la dette si elle concerne ses plans diabolique pour mettre une population sous son régime despotique ou autre acte terroriste. Il connaissait bien les gens du genre à Thaal Sinestro. Et il ne pourra pas manipuler le martien aussi facilement que ses pions du Sinestro Corp. J'onn payera sa dette, lorsqu'il le jugera nécessaire. Et lorsqu'il jugera qu'il ne sera pas utiliser pour faire le mal. Pour répondre donc à cela, il se contenta hocher la tête. Et il se demandait déjà ce que Sinestro avait derrière la tête.

« Les Gardiens tiennent à leurs secrets, et ils ont des méthodes tout aussi discutable que les tiennes, Thaal Sinestro. Aussi, si je veux comprendre ce qu'il c'est passé, j'ai besoin de quelqu'un qui n'hésitera pas à remettre en question l'ordre installé par les Gardiens, en l’occurrence toi-même. De plus, tu étais en faction à l'époque et un ami de Abin Sur, Green Lantern de ce secteur. Tu es donc le choix le plus judicieux. En théorie.

Sinestro proposa ainsi un jeu de question-réponses, chacun leurs tour. Ce n'était pas une mauvaise idée, et sans doute un échange progressif de confiance peut-être une bonne solution pour arriver jusqu'aux réponses que rechercher le martien. Il fallait délié tout ça, et c'était sans doute le cas pour Sinestro aussi. Ce dernier prit ainsi l’initiative de commencer ce petit-jeu, en demandant comment se faisait les liens en société avec la télépathie. C'était une bonne question, les peuples usant de la télépathie n'avait forcément pas les mêmes mœurs concernant les secrets, l'individualité de chacun, les libertés de pensée.

Pour répondre à cela, les yeux du martien s'illuminèrent d'une lumière blanchâtre et une image projeté par télépathie vint à les entourer. Elle représentait une cité Martienne, avec des martiens verts qui se promenaient dans les rues. Certains étaient seuls, d'autre en couple, d'autre encore avec leurs amis. Il y avait quelques enfants également.

« La télépathie établit des liens entre les gens, tu le sais. Les Martiens communiquaient uniquement par télépathie. Il arrivait souvent aux proches de mêler leurs esprits, si fort que les secrets n'existaient pas. Cependant, l'identité individuelle existait bel et bien, et tout le monde n'avait pas accès a la totalité de l'esprit de l’individu. Il existait d'ailleurs une loi qui interdisait le ''viol'' télépathique. La sentence, prodigué par le conseil était la suppression des dons télépathiques.

J'onn J'onzz changea la scène dans laquelle ils étaient pour afficher le conseil martien, punissant un criminel accusé de viol de l'esprit. Le martien hurlait de douleur, car pour retirer les dons télépathiques, les martiens du conseil utilisait chacun leurs télépathie pour modifier le cerveau de l'accusé. Cependant, ce n'était pas définitif et il existait une manière pour récupérer ses pouvoirs, à l'aide de procédé inverse tout aussi douloureux.

« Cependant, un martien isolé de liens télépathique ne peu plus communiquer réellement avec la société. Il faut savoir également que les tensions avec la minorité martiennes blanches sont dû à cela, car les martiens blancs ne mêle pas leurs esprits avec les martiens verts et vice-versa. Cela impactait également notre politique. Un leader n'était pas une personne charismatique ou possédant de belles paroles, c'était une personne capable de lier les esprits entres eux de la plus belles manières, de partager sa sagesse avec les autres. Les martiens n'avaient donc pas de roi, pas de président, mais ce conseil composé de plusieurs martiens, car leurs sagesses s'accumulaient. Le liens télépathiques de chaque martiens a cependant eu un gros défaut. La maladie télépathique qui a ravagé mon peuple c'est propagé bien trop vite, car chaque personne contaminait toutes celles avec qui elle possédait un lien.

La dernière vision fut donc ce dernier moment des souvenirs de J'onn sur son peuple, lorsque les rues étaient remplis de gens effrayé, sans raisons apparentes, à cause de vision provoqué par la télépathie. La vision projeté cessa ainsi, et Manhunter se tourna de nouveau vers son interlocuteur. C'était à son tour de poser une question.

« Maintenant, Thaal Sinestro, c'est à ton tour de répondre à ma question. Était-ce dans les fonctions des Green Lantern d'intervenir dans ce rafle contre les miens ? En l’occurrence du Green Lantern Abin Sur du secteur 2814. J'ai du mal à comprendre pourquoi les Gardiens e l'Univers n'ont aucunement agit alors qu'ils sont censés protégés les peuples de l'Univers avec leurs Green Lantern Corp.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Jeu 30 Mai 2013 - 12:07
Après avoir sentencieusement expliqué le lien télépathique qui liait les Martiens, Thaal était de plus en plus perplexe de ce qui avait pu conduire les Gardiens à laisser vulnérable un tel peuple. A part leur propre hypocrisie. Mais la bassesse et le manque de discernement faisait partie de l'ADN de toute espèce vivante, après tout.

"Sentence qui, je suppose, coupait les condamnés du champ de communication. Les rendant, aveugles, sourds et surtout muets aux événements de la société. Un phénomène d'exclusion total. Peut-être ces exilés étaient-ils alors en mesure de comploter sans contrainte du flux social télépathique. Peut-être certaines personnes ont pu se l'infliger volontairement pour sortir du système et l'observer de l'extérieur. Et je n'ose imaginer la rage et l'impuissance, l'exil mental de certains de ces êtres ; toutes les capacités restantes de leurs cerveaux focalisées sur une revanche qu'ils n'obtiendraient peut-être jamais."

Un sort qui lui rappelait son propre exil dans l'univers d'Anti-Matière par les Gardiens, coupé de la vie politique, de la vie tout court, coupé de l'immense source d'action et de communication que lui avaient procuré le badge et l'anneau des Green Lantern. Il était bien placé pour savoir ce qu'un esprit amoindri pouvait réunir des vestiges de ses capacités pour mener une vendetta contre une punition par trop exagérée. Ce qui lui permit directement d'enchaîner sur la question du dernier martien vert :

"Les Gardiens ont eu une longue liste de fautes pour avoir fermé les yeux sur certains conflits en attendant de voir qui allait en sortir vainqueur. Jusqu'à ce que la grosse poche d'eau qui leur sert de cerveau ne se décide sur la chose à faire. C'est pourquoi j'ai dû prendre les choses en mains sur ma propre planète, jusqu'à ce qu'ils décident que je n'avais pas la légitimité de sauver mon peuple moi-même."

Le voilà qui radotait, il sentait bien qu'il perdait l'attention de son auditeur à mesure que son discours ressemblait de plus en plus au monologue classique des super-vilains. Il n'avait après tout pas à se justifier à un prétendu héros. Mais c'était dans sa nature. Il en revint néanmoins au point. Les Oans avaient modifié volontairement les Martiens Ardents pour obtenir l'espèce qu'il avait devant lui.

"Concernant les Martiens toutefois, vous êtes un peuple qu'ils ont choisi pour incarner l'espoir et la rédemption à travers l'univers. Une espèce autrefois d'une barbarie incroyable, qui a évolué en un peuple pacifique et capable de communion des esprits. Une espèce entière basée sur l'honnêteté et la bonne foi. Impossible qu'ils aient sciemment abandonné un tel signe de confiance en faveur des Green."

Un instant, il devait clarifier un point, même si vu la question posée, la réponse devait être évidente.

"Mais comme tu le sais, le mandat des Gardiens en est un qu'ils se sont fixés eux-mêmes. Difficile donc de déterminer ce qui entre ou non dans leur mystérieuse juridiction. De nombreux peuples, à l'instar des Daxamites, ont choisi de tourner le dos aux voies sinueuses des trolls d'Oa. Reste à savoir si ce fut le cas de ton peuple, Manhunter ?"

Si c'était le cas, c'était probablement un secret d'état dont tous ignoraient l'existence malgré la toile psychique qui les reliait, car sinon J'Onn J'Onzz n'aurait pas eu cette crise de foi envers les Gardiens. Il existait donc des secrets sur Mars. Et pour garder un secret, il faut avoir un brouilleur sûr et efficace. Et souvent, onéreux.

"Je ne suppose pas que tu aies la réponse à cette question. En revanche je connais un élément atomique capable de couper l'énergie d'un anneau vert. Capable même de tordre le champ télépathique à la volonté de son utilisateur. Cet élément a des capacités d'absorption, de contenance et de redirection incroyables sur toutes les formes d'énergie, aussi bien physiques que métaphysiques. Anneau, recherche des traces de Rakkonium."

La lumière de l'anneau s'intensifia légèrement, et Thaal tourna son bras, tel l'aiguille d'une boussole, pour en chercher l'origine qui serait indiquée par la plus grande brillance. Il se tourna vers J'Onzz pour être son guide.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Ven 31 Mai 2013 - 14:05
Sinestro réagit tout d'abord aux sanctions proférés par le conseil contre les violeurs d'esprits. Il n'avait pas tord, J'onn devait l'avouer. Les martiens exclus de tout contact possible avec la société étaient forcément davantage renfermés dans leur rage et leur colère, sans compter qu'il pouvait aisément devenir paranoïaque, privé de leur pouvoir de protection de leur esprit, n'importe qui pouvait lire dans leur pensée sans qu'il puisse rien y faire. C'était ce qui avait du se passer pour son propre frère, Ma’alefa’ak, qui avait finit par haïr le peuple des martiens verts jusqu'à ce faire enrôler par les martiens blancs pour exterminer sa propre race. C'était sans doute une grande faiblesse dans les pouvoirs psychiques des martiens.

« L'un d'entre eux à réussis, corrigea Martian Manhunter. Je pense que tu peux commencer à saisir ce qu'il c'est passé sur cette planète. Sur mon peuple. Cependant, je ne désespère pas retrouver des survivants un jour. La planète Mars est grande, et les martiens sont doués pour se cacher de part leurs pouvoirs de polymorphie, d'invisibilités et de brouillages mentales. Je pense notamment aux criminels privés de leurs pouvoirs télépathiques, qui n'ont dans ce cas pas pu être contaminer par le virus d'Hronmeer. Peut-être ce sont-ils cachés dans les profondeurs de ce monde pour échapper aux martiens blancs, et forment aujourd'hui une petite communauté de survivants.

C'était l'espoir que pouvait gardé le Martian Manhunter sur la survie de son peuple. Des renégats, certes, mais qui depuis une soixantaine d'année ont pu formé une nouvelle génération de martiens, qui ont du gagné en valeurs de par la soudure dont ils avaient besoin pour survivre. Mais jusqu'à présent, les recherches de J'onn étaient vaines. Et tant que les martiens blancs étaient toujours aussi agressifs, il ne pouvait pas faire grand chose, il ne devait pas révéler leurs positions qui pouvaient les tenir en vie depuis tant d'année.

Sinestro quant à lui était dans son discours contre les Gardiens de l'Univers. Évidemment, Martian Manhunter comprenait un peu son point de vue, mais était contre la méthode employé. Il y avait d'autres façons de combattre des idéologies contraires. La violence était une des mauvaises façons, car elle justifiait souvent les régimes totalitaires et leur donnait raison, en plus de donner une mauvaise image aux terroristes. Sans compter que malgré ses belles paroles, Sinestro basait son pouvoir despotique sur la peur. Il n'était en rien mieux que ceux qu'il combattait.

Sinestro demanda alors qu'il connaissait les relations qu'entretenait les martiens et les Green Lantern, notamment s'il y avait eu une demande d'indépendance en ce qui concernait la planète de ce secteur.

« Je ne connais en aucun cas les différentes affaires entre mon peuple et les Gardiens de l'Univers. Les martiens vivaient assez reclus sur la planète Mars, malgré nos grandes connaissances technologiques notamment en ce qui concerne la téléportation ou les vaisseaux biologiques. Rare sont ceux d'entre nous qui connaissaient l'existence même des Gardiens de l'Univers ou des Green Lanterns.

Thaal évoqua un élément aux propriétés forts puissantes, qu'il chercha à l'aide de son anneau jaune. Martian se demanda de quoi il s'agissait réellement. Aussi, il suivit la trace que laissait l'anneau jaune du premier des Yellow Lanterns. En espérant qu'au bout du chemin, il tomberait sur les réponses qu'il cherchait.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Mar 4 Juin 2013 - 14:03
L'hypothèse soulevée par le limier martien intéressait Sinestro. Il aurait pu recruter des soldats parmi des durs à tuer de la sorte, un groupe uni, capable de s'élever au-delà de la simple vie de crime, et survivre au génocide. Ou bien y découvrir de futurs ennemis sur lesquels il sera difficile de remettre le couvercle.

"Une communauté d'exclus survivant à la fin du monde."

Il n'avait pu s'empêcher de laisser paraître une lumière dans ses yeux. Combien de fois il avait rêvé de tout secouer pour voir qui resterait pour s'accrocher à la vie. La Vie... Dont il avait porté la lumière un court instant, comme J'Onzz qui était revenu après la Nuit Noire. Il semblait impossible de chercher une aiguille dans une botte de foin, mais pour des êtres de telle envergure, c'était sans doute chose plus aisée.

"Pourtant... Je pense savoir comment répondre à cette question, si ils ne sont pas trop profondément enfouis. En envoyant des vagues mentales à travers la planète, ces personnes devraient apparaître comme des trous béants dans le champ psychique ; à moins que l'on puisse picorer dans leurs pensées à leur insu. Mais j'ai une vague notion qu'ils aient trouvé une parade à ça depuis le temps."

Nul ne savait si de tels êtres avaient pu rencontrer l'adversité, ou simplement se calfeutrer au maximum. Etaient-ils témoins, ou même franchement impliqués dans les faits que recherchait le Martien ? La réponse à cette question conditionnerait ce qu'il fallait attendre comme force défensive et offensive de leur part si d'aventure il existait un tel bastion.

"D'ailleurs je vais puiser dans ma réserve d'énergie pour baigner Mars d'une lueur jaune du spectre de la peur. S'il y a du Rakkonium, la fine pellicule devrait être aspirée dans la structure atomique de la roche. Comme j'imagine, ça pu être le cas pour empêcher des Green Lantern, voire des télépathes, d'accéder à une zone donnée."

Restait à déterminer si deux pistes différentes existaient, et si celle de la télépathie confirmerait celle de l'énergie d'anti-matière de Sinestro. Il forma au-devant de lui une forme sphérique qui représentait Mars, et en observant l'hologramme dans sa rotation, il vit une irrégularité particulièrement massive. L'énergie semblait s'engouffrer puis disparaître. Elle formait ce faisant une forme en empreinte, une forme que Thaal avait déjà vu ailleurs.

"J'ai une piste... Et la forme m'est familière."

C'était la forme d'une lanterne géante. Plus grosse encore qu'une batterie centrale de recharge. Un objet endommagé, vers lequel il se dirigea toute aura flottante au vent. Ceci dit cela ne se trouvait pas dans une zone anciennement urbanisée. C'était plutôt un désert comme on en trouve sur la majeure surface de Mars.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Mer 5 Juin 2013 - 13:17
La théorie de survivants de martiens verts sur Mars semblait drôlement intéresser Thaal Sinestro. Martian Manhunter ne posa pas plus de question que ça, mais il se méfiait tout de même des manières du Yellow Lantern. C'était de son devoir de dernier Manhunter de protéger le reste de son peuple, s'il y avait réellement des survivants. Mais plus les années passaient, plus J'onn J'onzz perdait espoir de voir d'autres martiens. Il y avait bien eu l'espoir de Miss Martian, mais qui au final se révélait être une martienne blanche. Malgré tout, perdre tout espoir de revoir un jour un des siens serait accepter de tomber dans la solitude et la folie.

Thaal Sinestro affirma avoir une méthode pour les retrouver. Ce n'était pas une bonne idée. Il y avait toujours potentiellement des martiens blancs sur Mars. C'était même certains, sauf si... sauf s'il se retrouvait sur la planète Terre. Et là c'était bien plus dangereux que J'onn J'onzz pouvait l'imaginer.

« Cela n'est cependant pas notre priorité actuel, Thaal Sinestro. Nous risquons de tomber dans un piège tendu par des martiens blancs. N'oublie pas leur pouvoir de polymorphie. S'ils sentent notre présence, ils risquent de vouloir nous piéger et nous massacrer.

Sinestro commença cependant son scan l'aide de son anneau jaune, pour repérer une sorte de « trou noire » énergie jaune. Une fine pellicule jaune semblait en effet absorber à un certain endroit de la planète. Serait-il possible que Sinestro ai raison et que les Gardiens et le conseil ait caché un accord secret à la population martienne ? Dans ce cas, peut-être que cette endroit représentait encore plus de secret ? Avec toute ses années de télépathie commune avec sa société, il ne c'était jamais imaginé qu'il était capable pour leur gouvernement d'avoir des secrets, comme il est très commun sur la planète Terre.

Martian Manhunter suivit donc en silence Thaal Sinestro vers l'endroit où se trouvait le Rakkonium. C'était d'ailleurs un endroit désert, et pour cause. Aucun martien n'avait osé mettre les pieds ici. D'après la légende, les sorciers de Hronmeer avait il y a longtemps maudit cette endroit pour y établir un sanctuaire pour leur dieu. Hronmeer était le dieu de la mort, par conséquent la mort y attendait les visiteurs. Et en effet, il semblait que certains pouvoirs martiens soient troubler en ces lieux. Serait-ce possible que le Rakkonium en soit la cause ? Et que ce soit le gouvernement lui-même qui ait posé des pièges pour dissuader les curieux.

« Fait attention à ces lieux, Thaal Sinestro. Nous risquons d'observer quelques dangers en ces lieux. Et nos pouvoirs respectifs peuvent être troubler par ce Rakkonium. Que crois-tu trouver ici ?

Martian Manhunter avait un mauvais pressentiment, à la fois sur ce qu'il allait trouver, et aussi sur ce que les siens avaient mis pour le protéger toutes ses années. De plus, Thaal Sinestro était-il vraiment un allié fiable dans cette optique ? N'allait-il pas tenté de faire perdre foi Martian Manhunter dans ses vieilles croyances et s'en servir dans sa bataille contre les Gardiens de l'Univers ? Là était toute la question que se posait J'onn. Les réponses viendraient sans doute sous peu.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Jeu 6 Juin 2013 - 2:15
Il était vrai que trouver une poche de survivants ne répondrait pas aux inquiétudes présentes, mais pourtant des témoins vivants seraient une source de réponses non négligeables. Manifestement le Martien refusait de prendre le risque de les confronter aux côtés d'un ennemi notoire des héros du secteur 2814, un choix stratégique tout à fait logique. Il le questionna sur cette nouvelle obsession pour le Rakkonium. Un matériau capable d'aspirer et exploiter n'importe quelle sorte d'énergie. Un matériau qu'il connaissait mal, puisqu'il n'avait pas fabriqué son anneau Qwardien lui-même, mais celui-ci semblait en contenir d'après lui, mélangé à de l'anti-matière et d'autres constituants plus ésotériques.

"Ce que je crois trouver, c'est une réponse à plusieurs de mes questions. Plusieurs des anneaux du spectre émotionnel sont composés pour une très moindre partie de Rakkonium, un élément particulièrement rare. Pourtant ces temps-ci de plus en plus d'anneaux apparaissent, et en parallèle une démocratisation du Rakkonium. Très dangereux entre certaines mains. Je crois surtout que quelqu'un a réussi à en dissimuler de grandes quantités pendant assez longtemps."

Ses pouvoirs semblaient diminués. Il éprouvait de réelles difficultés à maintenir sa trajectoire et son équilibre en vol. Il choisit de se poser pour continuer à pied. Des inscriptions semblaient indiquer l'endroit comme un antique sanctuaire ou temple pour un certain H'ronmeer, mentionné plus tôt déjà par J'Onzz.

"Qui ou qu'est-ce que H'ronmeer, Manhunter ?"

Les capacités de traduction de son anneau tenaient encore bon, mais cela lui demandait une part de concentration. Sans doute la télépathie de J'Onzz comblait les légers couacs causés par les radiations en présence.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Jeu 6 Juin 2013 - 13:44
Sinestro n'insista pas pour retrouver les éventuels survivants martiens verts de la planète. J'onn J'onzz, malgré son impatience de trouver un jour un des siens, ne pouvait faire courir le risque a son peuple d'être enrôler par ce dictateur de Thaal Sinestro. Son peuple, bien que puissant, était sans aucun doute affaibli, et si un être comme Sinestro leur présentait des anneaux jaunes pour les renforcés, ils risquaient de tomber dans le panneau et renforcer en conséquence les rangs des esclaves de Sinestro. Surtout qu'il ne fallait pas oublier que les éventuels survivants étaient sans nuls doute des renégats. Et ne suivrait sans doute pas la voix d'un Manhunter, sorte de policier martien comme l'était J'onn.

Ils approchaient désormais de plus en plus de la zone, et en effet les pouvoirs de l'anneau jaune semblait diminuer. Chose que J'onn n'avait pas spécialement prévu, c'était la barrière de la langue. Sinestro et J'onn parlait normalement grâce a l'anneau qui traduisait toute les paroles de Sinestro. Le champ télépathique étant également troublé, le dialogue allait s'avérer de plus en plus difficile entre le martien et le korugarien. Cependant, le martien établit tout de même un lien. Il avait de puissants pouvoirs télépathique, même pour un martien. Il pouvait réussir a tenir ce lien malgré toute ses perturbation.

« H'ronmeer est le dieu de la mort chez les martiens. Une entité maléfique. Souvent associé aux flammes. D'ailleurs, je crains que tu n'es à le découvrir que très bientôt.

Il pointa du doigt une forme d'ombre qui se formait devant eux. Sans doute le gardien de ce fameux Rakkonium, et des secrets que renfermait son peuple. Mais si ce dernier se trouvait sur leur passage, sans les pleins pouvoirs de l'anneau de Sinestro, le combat allait s'avérer être difficile. Peut-être trop ? Mais Sinestro n'était pas du genre a renoncer, Martian Manhunter non plus. Mais si le champ télépathique était légèrement troublé ici, les autres capacités du Manhunter ne semblait pas être affecté. Est-ce que cela allait suffire ?

L'ombre au départ sinueuse et informe, semblait enfin ressembler à quelques choses. Et comme Martian Manhunter l'avait prédit, au dieu des morts des martiens, H'ronmeer. Géant de plusieurs mètre, noire comme le cendre, il ressemblait beaucoup à un martien dans sa physiologie, hormis le haut de son crâne qui semblait former deux cornes sinueuses. Il était totalement entouré de flammes, et dégageait une force extrêmement puissant. Il s'introduisit télépathiquement dans l'esprit du Martien et du Korugarien.

« J'onn J'onzz, Thaal Sinestro, vous venez profaner mon sanctuaire. Votre sanction sera votre mort. Vous serez consumer par les flammes.

H'ronmeer invoqua à l'aide de ses pouvoirs nécromantiques de martiens qui sortirent du sol, à l'aspect squelettique. Une quinzaine sortirent du sol, tous entourer des flammes de H'ronmeer. Ils encerclèrent rapidement J'onn J'onzz et Sinestro. La situation risquait d’être fatale pour les deux ennemis, qui risquaient de partager un destin similaire s'il n'arrivait pas à s'allier pour vaincre le dieu des morts.


H'ronmeer



Identité

Nom : H'ronmeer
Catégorie: Dieu
Origine : Martienne
Groupe : Super-héros
Pouvoir : Death Touch, Divine Powers, Immortal, Magic, Necromancy, Phasing / Ghost, Shape Shifter, Siphon Lifeforce, Size Manipulation, Soul Absorption, Stamina, Telepathy, Teleport, Time Travel, Tracking
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Ven 7 Juin 2013 - 13:05
Le leader korugarien marchait précautionneusement, peu habitué à fouler des territoires aussi rudes et oubliés de la main de la civilisation. Les muscles de ses jambes prirent un peu de temps avant de s'habituer aux longues foulées que nécessitait la place. Il se sentait quelque peu rouillé. Comme un général qui aurait oublié le goût de la poudre dans l'air. Ici c'était un temple dédié à une déité mortelle et redoutée. Comme c'était adéquat pour celui qui utilisait la peur des autres pour construire sa propre puissance. Dans son orgueil, il ressentit dans la réponse du limier une sorte de défi, comme s'il était morbidement fier de lui présenter la terreur ultime de ce monde.

"Je ne crains pas la mort et ne redoute pas ceux qui induisent la terreur. Je suis le maître de toutes les peurs."

Puisant dans la peur des Centraliens qu'il avait dominé quelques semaines plus tôt dans sa cité céleste, Thaal se forgea dans la lumière jaune un costume semblable à celui de Captain Cold, l'implacable leader des Rogues et danger public des villes jumelles. Pour combattre la chaleur, rien de tel que le zéro absolu - il s'agit ici bien sûr de l'effet de glace, pas d'un jugement au vitriol contre le lascar encapuchonné. Lorsque l'entité maléfique apparut, l'alien à la moustache ne sursauta pas, mais tous ses muscles se bandèrent dans une attitude de défi. La télécommunication mentale lui fit l'effet d'une électrocution dans tout le système nerveux, mais il encaissa la douleur. Bien que n'étant pas télépathe et donc en ce moment vulnérable à la moindre atteinte à ses barrières mentales, il savait utiliser son anneau pour maintenir le lien. Il avait une porte d'entrée dans l'esprit du monstre. Et malheureusement pour la déité, il exsudait la menace et la peur. L'aura de l'homme-pourpre s'enflamma d'elle-même tandis qu'au costume de Snart s'ajoutèrent les canaux à combustible de Heat Wave. Ignorant totalement les cadavres ardents, il mena un assaut frontal avec ses cold guns de lumière, directement au visage de H'ronmeer.

"Je suis SINESTRO ! Et personne ne consume ma puissance !!"

Il jeta un oeil à Manhunter, à qui ces apparitions évoquaient de nombreuses phobies inscrites jusque dans son code génétique et ses schémas mentaux. Il escomptait de son côté éradiquer la créature mystique à l'origine de ces constructions de feu et d'os pour faire s'écrouler les morts-vivants. Déchargeant à la fois la terreur dans son esprit et la glace des flingues tissés par sa lumière, il hurla à l'adresse du monstre, aussi bien de sa voix de korugarien que dans son esprit :

"Etouffe-toi avec !"

Sans bien savoir pourquoi, mais avec le sentiment qu'il aurait dû s'y attendre, Sinestro se retrouva balayé au sol sans avoir le temps de dire que trop de Batman tue le Batman. Il se releva malgré la douleur de la chute, puis commençant à ressentir les effets physiques de l'assaut du monstre géant, fit face aux six zombies enflammés qui fondaient sur lui.

"Mes idéaux flambent plus ardemment que tous les brasiers de votre planète morte."

Toujours entouré de l'aura représentant un mixte de Captain Cold et Heatwave, il fit apparaître le bâton de contrôle cosmique de Weather Wizard et créa une tempête cyclonique autour de lui, un tourbillon venteux et humide. Il songea que si il survivait, il devrait quelques remerciements aux terreurs de Central et Keystone.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Sam 8 Juin 2013 - 13:29
Cela s'annonçait assez mal selon J'onn J'onzz. Thaal Sinestro réussissait néanmoins a faire quelques créations à l'effigie des armes des ennemis de Flash. Il tira vainement sur H'ronmeer pour tenter de voir l'efficacité de son canon à glace jaune. Mais comme tout martien, il n’eut qu'à diminuer sa densité pour que le tir passe au travers. D'un air condescendant, il regarda ses zombies en lévitant en l'air, sans même se donner la peine de les combattre lui-même. Cela ne s'annonçait donc pas bon du tout. Du moins, pas bon pour les deux extraterrestres. Est-ce que ce qu'ils allaient trouver, peut-être, valait-elle le coup ?

Martian Manhunter, quant à lui, ne pouvait pas faire grand chose. Il ne pouvait pas approcher ces zombies, entourés de flammes. Le dieu H'ronmeer était très puissant de base, invincible pour les martiens. Mais Thaal Sinestro était avec le martien, et il l'aidait à combattre les zombies. Plus il réussissait à les éloigner de lui, plus il récupérait de pouvoir. Lorsqu'ils furent suffisamment éloigné, Martian Manhunter s'éleva dans les airs et utilisa sa télékinésie pour frapper a distance les zombies à l'aide de roches. Il était difficile d'user sa télékinésie tant le champs télépathique était courbé en cet endroit. Mais il n'avait pas beaucoup de choix.

Sinestro lui faisait apparaître une tempête. Il y avait bien longtemps que J'onn J'onzz n'avait pas vu de tempête sur sa planète natale, morte de fond en comble depuis que les martiens verts n'étaient plus là pour s'en occuper et la chérir. La vie n'était pas propice sur Mars, tant la terre était dure, et le soleil éloigné. Autrefois, le soleil était plus proche, la Terre aussi. Mais les gardiens ont sans doute changé la courbe de la planète autour du soleil en modifiant la génétique des martiens. Fort heureusement, son peuple était très résistant à tout les aléas de la planète et avaient parvenu a faire survivre la vie sur Mars durant des millénaires, mais à leur extinction, la vie avait également disparu.

« Tu parles trop Thaal Sinestro, concentre-toi sur le combat. Surtout que la concentration est plus que nécessaire chez les Lanterns.

Même s'il ne l'aimait pas et que c'était un de ces ennemis, il devait l'avouer, Sinestro était sans doute le plus doué des Lantern qu'il avait rencontrer. Hal Jordan était fort, mais il avait de grand moment de déconcentration, notamment lorsqu'il se trouvait trop près de Wonder Woman, qui affaiblissait ses constructions vertes. Il n'avait pas encore vu Thaal Sinestro avec de telles faiblesses. C'était peut-être ce qui allait les faire survivre en ce moment même. J'onn J'onzz essayait de réfléchir à la situation. Fort heureusement pour eux, le dieu des morts n'avait pas encore daigné combattre avec ses sbires. Leurs chances de survies allaient être bien amoindri lorsqu'il rentrerait dans le combat. En attendant, il fallait composé avec les zombies qu'il avait relevé. Tant qu'il n'y en avait pas trop.

« Débattez-vous, mortels, tant que vous le pouvez. Mais j'ai tout une armée, tout un peuple éteint, a réveillé. Vous irez bientôt les rejoindre dans mon royaumes.

H'ronmeer leva les bras en l'air et fit se réveiller encore plus de zombies. Des centaines étaient en train de se lever. Sans doute des milliers les rejoindront bientôt. Y avait-il une chance de survie ? J'onn J'onzz commençait à en douter. Cependant, quelques choses clochaient. Pourquoi H'ronmeer défendait ce que Sinestro appelait le Rakkonium ? Ce dernier n' était pas censé protéger les secrets de son peuple ? La clef de leurs victoires reposaient sans doute dans la réponse rapide à cette question.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Dim 9 Juin 2013 - 15:55
Des martiens brûlants ; c'était un potentiel génétique qui avait été bridé par les Gardiens. Pas étonnants qu'ils se soient tournés vers une divinité antédiluvienne pour espérer retrouver cette capacité par-delà le sommeil de la mort. Le tourbillon cyclonique créé par la baguette de lumière avait dispatché avec aisance les quelques morts-vivants qui l'avaient pris d'assaut, mais Thaal eut la mauvaise surprise d'en voir plusieurs douzaines d'autres émerger des profondeurs. A chaque fois ils brisaient la croûte du sol comme si c'était une vulgaire couche de poussière.

J'Onzz le réprimanda sur le fait qu'il parlait trop. Mais la force de Sinestro lui venait du verbe. Il était ce que ses mots forgeaient de lui. Il était un orateur. Un homme de loi, un homme dont le moindre mot imposait la volonté.


"Après soixante ans, tu continue de détester le son du langage verbal articulé. Télépathe un jour..."

Tout en disant cela, il créa deux nouveaux cyclones de taille plus importantes qui renvoyèrent plusieurs rangées de revenants dans la direction de leur dieu des morts. Soudainement il reconnut, au milieu des flammes et de la poussière, ce qu'il avait cru discerner dans l'irrégularité de la force jaune. La chose ne savait pas ce qu'était la flamme de Parallax, mais suffisait pour en perturber la propagation. Typique de la volonté obtue des Green Lantern et de leurs constructions.

"Activation. Outrepasser le protocole. Identifiants: Sur - 2.8.1.4. Alfa Yankee Alfa. Code de priorité: Appa-Ali Apsa Command. Activer protocole: Godkiller."

L'objet mit du temps à accepter les commandes, mais malgré une voix qui lui était peu connue et distordue par un anneau différent, ce qui était une antique station spatiale des Green Lantern, se releva du sol, se refermant telle une fleur tropicale à la nuit tombée. Sinestro était à l'intérieur. Une console s'afficha. Il se souvenait d'avoir visité cet endroit sous la tutelle d'Abin Sur, lorsque le satellite flottait encore au-delà de l'atmosphère de Mars. Il ignorait à l'époque l'histoire des martiens ardents, et ignorait ce que les Oans trouvaient au système de Sol pour y installer leur Sector House, plutôt qu'en orbite de Korugar. Cependant ce n'était pas le moment des réminiscences. Il s'installa sur un vieux siège de bureau qui se déploya sous son fessier puis tapa les commandes pour autoriser la forteresse accidentée à accepter la phase des molécules de J'Onzz.

"Entre à l'intérieur, Manhunter. Tout l'endroit va se changer en poudrière ; ce protocole a été créé par Raker Qarrigat pour prendre d'assaut Apokolips avec le premier Corps au complet. 3600 lantern et une dizaines de ces bijoux ont permis de faire des dégâts durables à Darkseid et sa ville-enfer."

Cependant à l'insu de Sinestro, des zombies ardents étaient parvenus à pénétrer dans le satellite abandonné qui le protégeait. Néanmoins il doutait de pouvoir se permettre de combattre à l'intérieur de cette vieille coque de noix. Déjà compter sur les défenses externes déicide était un coup d'épée dans l'eau.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Lun 10 Juin 2013 - 14:01
Apparement, Sinestro avait un plan. A l'aide de son anneau jaune, il activa ce qui semblait être une station orbitale. Si elle répondait à un anneau du spectre émotionnel, c'est qu'elle était sans doute en rapport avec les Gardiens d'Oa. Cela avait donc un rapport avec ce qu'ils étaient venus. Chercher. Martian Manhunter diminua sa densité pour passer au travers de l'engin, comme lui avait demander Thaal Sinestro. Il espérait que son plan fonctionnerait avant que H'ronmeer ne se décide a intervenir lui-même pour les achever. Car malgré tout, le dieu des morts martiens en étaient tout à fait capable. Mais les dieux n'aimaient pas trop agir par eux-même, même sur Terre, où ils préféraient confier leurs pouvoirs à une sorte d'avatar, tel Shazam.

Thaal Sinestro lui expliqua en quoi la station lui allait être utile dans leur combat contre H'ronmeer. Ces engins avaient étaient utilisés pour lutter contre les Nouveaux Dieux, notamment Darkseid. Martian Manhunter savait a quel point Darkseid et sa planète, Akopolips, étaient dangereux. Si cette machine possédait le moyen de faire des dégâts à Darkseid, il y avait de grande chance que H'ronmeer n'en sorte pas indemne non plus. C'était un bon plan, de secours certes, mais J'onn J'onzz approuvait.

Cependant, des intrus se mirent à entrer dans la station. Pendant que Thaal Sinestro s'occupait des commandes de l'antique machine, le martien allait devoir combattre ses créatures seules. Mais la chaleur infernale, dû à leur aura de flamme, commençait clairement à affaiblir J'onn. Il fallait trouver un moyen de se débarrasser de ces tas de cendre rapidement avant qu'il ne finnisse par perdre conscience a cause de cette grande faiblesse génétique, intégré par les Gardiens de l'Univers eux-mêmes. Le martien réfléchit rapidement à la manière dont ils pourraient procéder, et ceci en évitant de provoquer trop de dégâts à la station dans lequel ils étaient.

« Thaal Sinestro, je pense savoir comment combattre ses créatures. Elles ne génèrent pas eux-même le feu qui les entourent, cela était impossible même pour les martiens ardents. En revanche, les martiens sont capables de modifier leurs cellules, notamment pour être aussi glissant que l’hélium superfluide ou plus résistant que l'acier. Leur peau est composé d'un élément qui s'enflamme au contact de l'oxygène. Pour un martien normal, il serait suicidaire de faire cela, mais eux sont déjà morts. C'est donc l'arme parfaite pour lutter contre des martiens. Pourrais-tu créé une sorte de bulle sans oxygène pour que je puisse les combattre ? Je serais capable de tenir plusieurs heures sans oxygène, largement suffisant pour les défaire.

En attendant la réponse de Thaal Sinestro, il utilisait sa télékinésie, tant bien que mal, pour les retenir le plus loin possible. Il fallait s'occuper d'eux le plus vite possible, en attendant que le protocole dont parlait Sinestro pour lutter contre H'ronmeer soit en place et fasse son effet sur le dieu des morts martiens. C'était leur dernière chance de survie. Martian Manhunter avait du mal à croire que sa dernière chance résidait dans l'un des pires ennemis de la Ligue de Justice, Thaal Sinestro. Mais après tout, c'est lui qui l'avait invité sur sa planète natale..
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Mar 11 Juin 2013 - 13:24
Le Martien parvint effectivement à s'introduire dans l'ancien local orbital. Immédiatement, il soumit à Sinestro une stratégie d'attaque que celui-ci reconnut effectivement comme efficace. Du moins allaient-ils bientôt le savoir.

"Un champ de force à sens unique pour le jeune homme, un. Avec ou sans glaçons ?"

Un détail amusant au sujet des champs de force, ils ne laissent presque rien pénétrer ; mais on peut en sortir aisément, et c'est la même chose pour les molécules d'air respirable. A la demande de celui-ci, Thaal enferma les morts-vivants avec J'Onzz dans un champ de protection de ce type. Il ne serait pas dérangé par ceux-ci pendant qu'il gérait le déroulement du protocole déicide.

"IA, quelles fonctions sont détériorées ?"

Malheureusement plusieurs pontages électroniques semblaient nécessaires et l'énergie du Korugarien était incompatible avec la puissance de jade des Oans. Il dut donc employer ses rayons d'énergie comme un outil de télékinésie pour remplacer des parties manquantes par d'autres. Sa concentration était mise à mal. D'autant que les protocoles avaient été enclenchés. La carapace d'émeraude tremblait et vrombissait tandis que les plus léthales de ses défenses s'activèrent. Des canons à force ancienne teintée de vert sortirent de l'épave du satellite. Tandis que la structure commençait déjà à s'effriter de l'intérieur. Les moniteurs montraient l'enfer vert qui se déchaînait sur H'ronmeer et l'environnement. Les morts-vivants qui se trouvaient à l'extérieur s'effondrèrent comme une poignée de sable, mais la divinité ne disparut pas aussi facilement. Il semblait que ses pouvoirs d'intangibilité soient insuffisants pour retenir un assaut de force ancienne.

"J'Onzz, sais-tu ce qu'on encourt pour déicide et usage non-autorisé de ressources du Corps ? Ces secrets ont intérêt de nous acheter la meilleure position pour négocier."
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Mar 11 Juin 2013 - 18:22
Thaal Sinestro créa le champ de force sans oxygène, du moins qui allait se vider rapidement d'oxygène, dans les secondes qui suivirent. La chaleur devenait infernale, mais peu à peu, J'onn J'onzz sentait que l'oxygène disparaissait, et ils allaient bientôt être sous vide. Du moins, sans oxygène, qui constitue 20% des gaz ambiants, comme sur la planète Terre. Peu à peu, les flammes consumèrent les dernières parcelles de gaz d’oxygènes et il ne resta plus rien. Sans oxygène, la peau des morts-vivants de H'ronmeer n'étaient désormais plus enflammé, et le combat allait désormais être à l'avantage du martien.

Dès qu'il n'y avait plus le moindre signe de flamme, J'onn J'onzz fonça directement sur le premier zombie et le frappa violemment, bénéficiant d'un certain effet de surprise vu qu'il était resté éloigné le plus longtemps possible. Les autres zombies martiens lui sautèrent instantanément dessus, mais J'onn se phasa et ils passèrent au travers. Il se rephasa pour cogner rapidement ceux qui étaient beaucoup trop près. Les zombies, étant martien, avait les mêmes capacités que lui, mais manquait cruellement d'intelligence et de cohésion. Ce n'était que des marionnette ramener a la vie par H'ronmeer et leur danger principal résidait dans leur peau enflammé, fléau des martiens, problème résolu il y a quelques instants par l'anneau jaune de Sinestro.

Pendant qu'il combattait à l'aide de technique de combat qu'il avait appris chez les Manhunter, mélanger à quelques arts martiaux terriens qu'il avait appris a apprécier, il jetait souvent un coup d'oeil vers Sinestro pour voir si celui-ci réussissait à configurer sa machine. Apparemment, il avait réussi a enclencher le protocole. Les secousses que la station subissait indiquait a J'onn que dehors devait être l'enfer sur Mars. Plutôt ironique quand on savait que l'on se trouvait sur le sanctuaire du dieu des morts, et que celui-ci était viser directement.

D'ailleurs, celui-ci devait-être en train de prendre pas mal de dommages. Ses zombies commencèrent a retomber en fumée un à un, comme s'il les abandonnaient a leur sort, préservant ses forces pour se protéger de l'attaque qu'il était en train de subir. Mais il n'en avait pas fnis avec ses deux ravisseurs. Il pénétra une dernière fois dans leur esprit, pour leur dévoiler un message avant de partir loin d'ici.

« Vous me le payerez, mortels.

Il leur incorpora une vision de la mort qui les attendrait sûrement lorsqu'il reviendra, mais peu à peu, son influence disparu totalement et le Martian Manhunter pu affirmer qu'il n'était plus dans les environs, sans doute retourner dans une dimension dédié aux dieux tel que lui où il pourrait récupérer des forces. Sa vengeance risquera sans doute d'être terrible, mais J'onn J'onzz ne s'en souciait pas trop pour le moment.

« Il semblerait que nous ayons survécu au final. Cette arme des Oaens me semblent bien trop puissante pour être présente sur cette planète. Je me demande pourquoi elle s'y trouve. Et n'oublions pas les raisons principales pour lesquels nous sommes venus ici, trouver des réponses à nos questions.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Jeu 13 Juin 2013 - 15:05
Malgré les fortes déflagrations qui eurent pour effet de repousser H'ronmeer hors du plan physique, la structure peinait à maintenir son intégrité. Les tremblements s'intensifièrent. Thaal ressentit comme un violent arc électrique à travers la moelle épinière lorsque le dieu des morts pénétra son esprit pour un ultime avertissement. 

"A bientôt dans l'au-delà, démon fantoche."

Sa voix était sinistre, presque creuse derrière l'arrogance caractéristique. Il avait la sensation depuis quelques temps que ses jours étaient comptés. L'ombre de la mort se dressait sans cesse sur son chemin. Comme ici encore, en plus d'un dieu psychopompe, une trace du passé du Corps écrasée sur une planète morte. Il est vrai que ce vieux satellite avait été une machine à tuer capable d'abattre aussi bien un intrus lambda qu'un demi-dieu, mais c'était un secret profondément enfoui dans le livre d'Oa.

"Une arme mortelle autrefois... Convertie en Poste de Surveillance. Mais Abin m'avait confié les codes en cas de scénario catastrophe. Il est devenu un homme pessimiste sur le tard... Et moi j'étais trop naïf pour mériter la confiance qu'il m'accordait."

Un éboulement se mit en branle contre tous les efforts de Sinestro pour stopper proprement le protocole. Cette vieille coque de noix avait donné ses derniers efforts, mais peut-être pas ses secrets. Sinestro indiqua au martien de le suivre tandis qu'il se rendit intangible grâce au pouvoir de son anneau jaune et ainsi quitta l'appareil en pleine auto-destruction, bien indigne de sa puissance initiale.

"Les Gardiens gardaient un œil farouche sur les descendants de leurs ennemis. Alors je ne comprends pas pourquoi ils ont laissé passer ce cataclysme. Qui outre les Gardiens et les terroristes aurait pu avoir connaissance des événements ? Une personne qui apparemment utilisait effectivement le Rakkonium pour dissimuler les traces de ses actions."

Il laissa l'édifice d'émeraude finir de s'écrouler, pour constater que le paysage avait été durement touché. Le Rakkonium serait d'autant plus difficile à rassembler et analyser que c'était plus que jamais un véritable champ de ruines. Néanmoins le Korugarien lança une requête pour que l'anneau débusque le matériau, bien que cela prendrait quelques temps.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Ven 21 Juin 2013 - 11:29
Un poste de surveillance, enfin c'était en effet ce que cet engin construit par les Gardiens semblait être. Mais en réalité, c'était une arme surpuissante, qui avait été capable de mettre en échec le dieu des mort lui-même. Bien sûr, H'ronmeer ne pouvait pas mourir, il était l'incarnation de la mort sur cette planète. Cependant, pour qu'il fuit ainsi, c'est que l'arme l'avait bien affaiblit. Autrefois, lorsqu'on subissait le courroux d'un dieu comme cela, les Martiens faisaient appel à leur prêtres, doués d'une puissante magie, aujourd'hui oublié, pour repoussé les dieux, même les plus coriace. Peut-être cette technologie enfouit avait servi à l’élaboration de cette magie, les martiens mélangeant souvent science et magie.


« Tu dis que c'est un poste de surveillance, je me demande alors ce qu'il était censé surveillé. S'il a bien servi. Comment Abin-Sur n'a pas eu ouï de notre extinction avec une machine pareille ? Tu me parles sans cesse de ce Rakkonium. J'ai cru comprendre qu'il était capable de simuler tout et n'importe quoi à n'importe qui, qu'il ait un anneau comme le tiens ou une télépathie comme la mienne. Qui l'a amené ici et dans quel but ?

Sinestro semblait demander à son anneau de trouver le reste de Rakkonium. Martian Manhunter ne pouvait plus attendre sans rien faire. Bien qu'étant patient, il était toujours légèrement nerveux lorsqu'il revenait sur sa planète natale. A force de vivre sur une planète jeune et pleine de vie et de couleur comme la Terre, il avait oublié a quel point les gigantesques déserts glacials, monochrome et dénué de vie pouvait être troublant. Au loin, à plusieurs kilomètre sans nul doute, mais le vide de la planète semblait masqué même les distances, on pouvait encore apercevoir le temple de H'ronmeer, dans ce qui ressemblait trait pour trait à une pyramide. C'était les derniers bâtiments encore debout, qui avaient résister aux tempêtes que la planète avait infligé aux anciennes villes sans protection désormais.

L'endroit dans lequel il se trouvait était d'autant plus mort. Il avait été dévasté par la puissance de feu de la machine Oaenne. Ce sanctuaire de la mort semblait n'avoir jamais aussi bien porté son nom. J'onn espérait qu'il quitterait rapidement cet endroit maudit.

« Dis-moi Thaal Sinestro. Qu'est-ce qui t'as poussé a trahir les tiens et mener une telle croisade contre les Gardiens de l'Univers ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Ven 21 Juin 2013 - 12:38
"Si le phare et le vaisseau sont détruits, qui interroge-t-on ?"

Malheureusement, Thaal commençait à aligner les éléments. Abin avait survécu à ces événements. Il était impliqué en tant que responsable de ces lieux et il avait failli, tout comme Tomar avait failli à protéger Krypton. Mais aucun Green Lantern ne laisserait son satellite s'abîmer sans en référer aux Gardiens. Car il le voyait bien, avec son œil exercé d'archéologue qu'il avait acquis sur Korugar, dans une autre vie lui semblait-il, tant il avait enfoui toute trace d'un passé avant l'anneau, avant le Corps, avant son veuvage aussi. 

"Manhunter, est-ce qu'un Martien peut outrepasser les bloquages mentaux d'un Green Lantern ?"

Et si l'ultime couardise d'Abin, celle qui avait causé sa perte, lui avait été induite mentalement par un télépathe ? Et si la fin de sa vie n'avait été qu'une vaste plaie psychique créée par les lacérations télépathiques des barbares de ce caillou sans vie ? 

"Effleure mon esprit. Y a-t-il une quelconque peur de l'anneau vert ? Quelque chose sur lequel un forcené aurait pu travailler pour saper la confiance de mon regretté camarade."

Au fond de lui, il croyait voir enfin une raison, une fin à ce mystère qui s'était conclu par la mort d'Abin Sur dans un vaisseau de facture Ungarane, alors qu'il aurait pu projeter n'importe quelle construction de son anneau pour se protéger et déplacer le détenu Atrocitus sans risques. L'anneau lui fit son rapport. Il leva la tête comme pour écouter le message sibyllin de l'intelligence artificielle. Puis il en référa au détective extraterrestre.

"Le Rakkonium est ici. C'est un minerai foré dans les Secteurs Inconnus, sur une planète du nom de Rakk. Elle peut siphonner n'importe quelle énergie. Et la redistribuer par exemple combinée avec un canon ou un rayon concentré. Elle peut permettre d'augmenter les capacités psychiques ou énergétiques de celui qui l'utilise. C'est une source d'énergie quasiment inusable puisqu'elle draine ce qui l'environne pour le renvoyer selon ce qu'on lui combine. Et je crois que des molécules similaires composent une infime partie de l'ADN des Martiens modernes. Je pense que ton peuple a été incapable d'en ressentir directement la présence. Ou que quelqu'un lui a fait négliger ce qu'il se passait ici. Une caste ou une frange de la société, réfugiée en cet endroit pour des choses pas claires. Quelque chose a été créé ou transformé ici. Quelque chose qui a laissé des monceaux de cadavres. Je suis curieux de ce qui peut justifier de telles pratiques quelles qu'elles soient." 

Le limier de Mars le questionna sur les raisons de la colère qu'il vouait aux Gardiens de l'Univers. Il n'eut pas à réfléchir beaucoup, car comme tous les hommes mal vus par la société, il avait ses justifications qui n'étaient jamais loin.

"Disons que certains éléments fonctionnement mieux en-dehors d'un système donné. L'exil et l'amertume, l'injustice, m'ont donné à réfléchir. Je n'ai jamais trahi les miens. J'ai trouvé une manière différente de servir ce en quoi je crois. Et si la tristesse et la mort doivent prévaloir sur la règle et le bon droit, j'ai promis de les faire s'abattre sur chaque personne qui ferait exception à l'ordre. L'Univers mérite un meilleur Corps que ces que les Oans lui apportent. Korugar mérite mieux. Korugar me mérite. Et les Gardiens méritent ma juste vengeance."

Il eut un moment de silence plus long. Il sembla inspirer de quoi remplir ses poumons, ou du moins l'illusion de ce processus procurée par l'anneau. Il regarda le dernier martien vert dans les yeux et ajouta, un peu théâtral :

"Tout le monde a un talon d'Achille. J'ai juste choisi de détenir cette kryptonite de l'univers, moi plutôt qu'un autre. Appelle-moi maniaque du contrôle, appelle-moi l'antéchrist. Mais quelqu'un devait suivre les enseignements de Parallax. Plutôt moi que n'importe quelle brute barbare de l'autre bout de la galaxie."
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Mar 2 Juil 2013 - 15:26
Thaal Sinestro semblait être autant à la recherche de réponse que le Martian Manhunter, dans d'autre but semblait-il. Si J'onn cherchait des réponses sur l'extinction de tout son peuple, lui semblait vouloir rechercher les réponses par rapport à son vieil ami défunt Abin Sur, le Green Lantern de ce secteur à l'époque du massacre. Bien entendu, le prédécesseur de Hal Jordan n'aurait pas pu commettre une telle erreur d'après ce que Sinestro semblait croire, et ses questions étaient désormais tourné vers les capacités qu'auraient les martiens à corrompre l'esprit d'un Green Lantern. Les défenses mentales des anneaux n'étaient pas très effective. La preuve, le martien avait réussi facilement à appelé Sinestro ici grâce à sa télépathie. Mais même parmi son peuple, tous ne possédait pas les mêmes facilités par rapport aux capacités télépathiques. C'était d'ailleurs ces facilités qui avaient orienté J'onn en tant que Martian Manhunter.

« Très honnêtement, c'est difficile à dire. Toute les races de l'Univers ne sont pas égales en termes de défenses télépathiques. Si les capacités raciales sont faibles voir nulles, l’anneau ne sert pas à grand chose, sinon à leur procurer quelques défenses primaire pour éviter qu'un débutant en télépathie ne puisse corrompre la totalité du Corps rien qu'avec des bases mentales. Et même parmi les martiens, tous ne possédaient pas de grandes facultés télépathiques. Les Martian Manhunters, tel que moi, pouvons attaquer l'esprit d'un Green Lantern. Quelques prêtres et spécialistes, voir doué de naissance tels que mon frère le pourraient également. Peut-être que tous les martiens le pourraient, mais je n'ai aucune véritable donné là dessus. Surtout qu'Abin Sur était un Green Lantern particulièrement doué à ce que j'ai pu comprendre.

Sinestro semblait véritablement compter sur cette théorie. Bien entendu, J'onn J'onzz ne pouvait croire que son peuple aurait pu volontairement pénétrer l'esprit d'un Green Lantern. Peu en connaissait réellement l’existence à l'époque, seul quelques membres du conseils, grands historiens et généraux peut-être. Martian Manhunter l'ignorait jusqu'à sa rencontre avec Hal Jordan dans la Ligue de Justice. En revanche, un martien ayant participer à l'extinction des martiens verts, tel que son frère ou un martien blanc, aurait pu en faisant des recherches dans les vieilles archives découvrir la guerre entre les Gardiens de l'Univers et les martiens ardents, découvrir l’existence du Green Lantern Corp et tendre un piège à Abin Sur pour éviter qu'il ne prévienne les martiens et que ceux-ci aide son peuple à s'en sortir. Cela pourrait expliquer qu'Abin Sur ne soit pas intervenu.

Sinestro semblait prêt à obtenir des réponses en laissant une partie de son esprit ouvert aux interrogations mentales de Martian Manhunter. Bien entendu, Thaal Sinestro n'était pas le premier venu et il avait travailler ses défenses mentales, renforcés à l'aide de son anneau jaune, et seul ce qu'il estimerait nécessaire ne serait lisible facilement par Martian Manhunter. Et son but n'était pas de forcer l'esprit de ce dernier, mais d'obtenir des réponses à ses questions. Les yeux de Martian Manhunter devint d'un blanc éclatant et lumineux, indiquant qu'il utilisait ses capacités télépathiques sur Sinestro.

L'esprit de J'onn fut ainsi projeté dans celui de Sinestro. Il volait à travers différent paysage, sans doute semblable à des mélanges entre Oa, Qwartz et Korugar, les terres les plus présentes dans l'esprit de Sinestro. Mais tous les bâtiments, toutes les personnes présente dans son esprit étaient construire à base de lumière. J'onn devait chercher dans cet esprit une trace de l'anneau vert. Sinestro semblait vouloir chercher une peur de l'anneau vert. Or, l'esprit de Sinestro était rempli de peur, de jaune, la couleur émotionnelle de la peur. Elle s'étendait à des kilomètre de long. Il n'avait pas créé le Sinestro Corp pour rien. Il y avait aussi quelques lumières vertes, les quelques personnes en faisant parti étaient Abin Sur et quelques anciens collègues du Green Lantern Corp, ainsi que Hal Jordan. Parmi tous ce jaune et ce vert, une autre couleur, unique, mais pourtant extrêmement puissante et lumineuse, existait encore. Une lumière violette, représentant une femme, de la même race d'Abin Sur, flottait dans les airs, inconsciente, comme ignorée par l'esprit de Sinestro. Mais J'onn ne pu l'approcher, les résistances mentales de Sinestro sur cette endroit étaient particulièrement puissant.

J'onn se dirigea vers Abin Sur, présent dans la lumière verte. C'était sans doute lui qui possédait les réponses que cherchaient le martien et le korugarien. Martian Manhunter observait le Abin Sur vert, et cherchait une anomalie. En y regardant de plus prêt, une présence jaune semblait parcourir son anneau de Green Lantern. Comme celle de tous les Green Lantern. Lorsque J'onn tenta de découvrir ce que c'était, tous les Lantern verts lancèrent une attaque conjointe sur J'onn, et de leur anneau fut créé une grande créature jaune insectoïde. Puis, J'onn quitta l'esprit de Sinestro. Pour Thaal, le voyage avait été quasiment instantané. Aussi, J'onn prit la parole pour lui expliquer ce qu'il avait vu.

« Il y a un parasite dans l'anneau vert. Un télépathe aurait très bien pu l'utiliser pour corrompre l'anneau d'Abin Sur. L'anneau étant lié à l'esprit de son propriétaire, la corruption a pu se faire ainsi. Je ne sais pas si c'est ce que tu cherchais, mais c'est ce que j'ai obtenu. Voici ce que j'ai vu.


Martian Manhunter fit une projection mentale de la créature jaune qu'il avait vu, laissant Sinestro la voir par la même occasion. Peut-être que lui saurait de quoi il s'agit. Mais il n'aurait pas le temps de développer son propos, son anneau ayant terminé son scan sur le Rakkonium. C'était l'élément qu'il recherchait. Une autre réponse possible pourrait être obtenu grâce à cette découverte. Sinestro expliqua sa théorie, mais J'onn devait avouer ne pas tout comprendre. Il ne faisait pas parti de l'univers des Green Lantern, il ne saisissait pas la puissance et l'impact de ce matériaux sur les siens. Ils étaient ici sur le sanctuaire de H'ronmeer, s'il y avait un culte qui l'avait utilisé, c'était bien celui du Dieu des morts.

Sinestro expliqua enfin sa trahison envers les Green Lantern, bien qu'il ne l'appelait pas ainsi. Il croyait en ce qu'il disait, ça c'était certain. C'était un beau parleur, et Martian Manhunter comprit qu'il fallait se méfier de sa version des choses. Les Gardiens étaient loin d'être clair, ils avaient provoqués des catastrophes dans l'Univers. Cependant, Sinestro n'était pas dans la bonne direction. Il y avait d'autre moyen, J'onn en était persuadé.

« Chaque peuple mérite de choisir son destin, Sinestro. On peut protéger sans diriger. Les Gardiens manient des forces trop grandes, même pour eux. Le passé l'a déjà prouvé. Je préfère croire en un idéal tel que la Ligue de Justice tente d'atteindre. Il y a des forces dans cet univers que l'on se doit d'arrêter pour ceux qui n'en sont pas capables. Cela ne doit pas vouloir dire que nous sommes en droit de contrôler ceux que nous protégeons. Ta philosophie ressemble beaucoup à celle d'un philosophe terriens, qui disait que n'importe quel ordre, même un mauvais, est préférable au chaos. Pourquoi ne pas chercher à mettre en place un bon ordre au lieu d'entretenir un ordre que toi-même tu combats contre les Green Lantern. Ce n'est pas une émotion qui doit dominer les autres, mais toutes, ensembles, doivent former une seule couleur. Car toutes les émotions forment la vie, et c'est bien elle que nous protégeons et chérissons.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Mar 2 Juil 2013 - 20:40
J'Onzz expliqua au leader du Sinestro Corps ce qu'il en est de la télépathie et l'efficacité de son impact sur les Green Lantern. En gros, et puisque Sinestro connaissait les Ungaran mais rien de la télépathie, il était impossible vu d'ici de déterminer ce qui avait pu se passer et qui aurait pu le faire. Et pour le coup, il argumenta de la renommée et des capacités en lumière verte volontaire du lantern Abin Sur. Sinestro ne put s'empêcher de confirmer.

"Le meilleur d'entre nous."

Il devrait confirmer cela avec une prochaine visite sur Ungara et des connaissances sur le cerveau des autochtones, mais effectivement, on pouvait supposer que sa force de volonté primait sur la faiblesse mentale. On imaginait donc des personnes très puissantes, du niveau de J'Onn J'Onzz ou au-dessus.

"Qui que soient ces spécialistes, toi seul peux les connaître."

Ce dernier cependant, avait pendant un court instant eu le regard rougeoyant, signe qu'il utilisait un de ses pouvoirs : présentement la télépathie, justement. Il était plongé dans l'esprit de Sinestro, pour trouver la fameuse faille qui avait pu affecter Abin. Manifestement, c'en était une qui était présente dans tous les Green Lantern. Le destin était vraiment curieux: il s'agissait d'une entité que Thaal connaissait bien.

"PARALLAX."

Néanmoins, malgré leur collaboration, Martian commença à lui expliquer sa vision contraire de la politique et de la protection du cosmos. Après avoir perdu tous les siens, avoir connu un monde bien plus imparfait qu'il l'avait cru, été trahi par son propre frère, il était incroyablement naïf et dur avec ceux qui font les choix difficiles. Il finissait même par parler le langage des lantern, celui des couleurs. D'après lui toutes les couleurs étaient essentielles à la vie. Pourtant, Thaal pensait que suffisaient amplement le Vert au centre, le Jaune pour le recadrer et bien qu'il lui déplaise, le Bleu capable d'amplifier la puissance du Corps oan. Mais toutes les couleurs...

"Et si Abin croyait... savait, tout ça ?"

Utiliser toutes les couleurs...

Il descendit à nouveau dans la poussière qui s'était soulevée, puis forma un gigantesque ver de lumière qui retourna tout le sol sous les décombres. Puis il descendit encore dans le puits ainsi foré. Le Rakkonium se trouvait là. Ainsi que les sépultures de fortune des nombreux zombies qui les avaient attaqués. Enfin, sépultures... Cela avait plutôt été un grand charnier stocké là. En s'avançant, il découvrit des pictogrammes étranges. Ainsi que des morceaux éclatés d'anneaux.


"Des anneaux indigo, instables. Hautement chargés en Rakk."
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Jeu 5 Sep 2013 - 10:06
Comme l'affirme Thaal Sinestro, seul Martian Manhunter pouvait réellement connaître ceux qui pouvait intervenir sur un anneau vert dans le but de le corrompre. Même si aujourd'hui, après toute ses années, il n'était pas réellement sûr de les connaître. Son suspect numéro un était bien entendu son frère Ma'alefa'ak J'onzz, qui a réussi à corrompre toute la population martienne en leur infligeant la maladie de H'ronmeer. Mais J'onn savait au fond de lui qu'il ne pouvait pas être le seul instigateur de la ruine des Martiens Verts. Il y avait forcément quelqu'un qui dirigeait les ficelles. La totalité des martiens verts ayant disparu de la surface de la planète Mars, Les soupçons de J'onn J'onzz c'était ainsi tourné vers les martiens blancs, théorie vérifié un peu plus tard lors d'une de leurs attaques contre lui.

Est-ce que la puissance télépathique de Ma'alefa'ak couplé à l'ingéniosité génocidaire des Martiens Blancs auraient pu également corrompre l'esprit de Abin Sur, afin d'éviter que lui et les Gardiens d'Oa n'interviennent dans le désastre de Mars ? C'était la théorie la plus probable que le Martien pouvait trouver. Le peuple des Martiens Verts est pacifiste, J'onn J'onzz n'aurait jamais pu croire que l'un des siens hormis son fou de frère aurait pu commettre un geste aussi irresponsable. Pourquoi éloigné un Green Lantern ? Quel était leur but, si ce n'était de provoqué une attaque en puissance ? Martian Manhunter devait faire des recherches dans le but de découvrir ce qui c'était passé, mais après tout ce temps, n'importe quel type de recherche se transformerait rapidement qu'en simple théorie.

« Je n'ai aucune certitude à te confier Thaal Sinestro. Je soupçonne les instigateurs de la destruction quasi-totale de mon peuple, mon frère Ma'alefa'ak ainsi que les extrémistes Martiens Blancs, être à l'origine de la corruption mentale de ton ami Green Lantern.

Thaal Sinestro reconnu aisément et rapidement la créature jaune insectoïde présente dans l'anneau vert d'Oa. Il s'agissait de Parallax. J'onn J'onzz ne faisait pas parti du Corps des Green Lantern, mais il connaissait bien Parallax. C'était l'entité Jaune, l'entité de la Peur, l'une des plus puissante et dangereuse créature de l'Univers. Son pouvoir était celui qui alimentait l'anneau du Corps de Sinestro. Mais que faisait-il dans un anneau vert ? J'onn J'onzz allait devoir le découvrir avant que Thaal Sinestro ne mette la main dessus. Les conséquences d'un tel pouvoir entre ses mains pouvaient être désastreuse, encore plus encore si Parallax se retournait contre ses serviteurs et prenait le contrôle de l'esprit de Sinestro.

« Que peut bien faire cette entité dans l'anneau Oaen ? Les Gardiens ne protègent-ils pas la source des anneaux verts ?

Tant de question que J'onn ne pouvait répondre sans l'aide de Sinestro. Ses connaissances sur le Corps des Green Lantern était minime. Il ne c'était intéressé que très peu au final des différents Corps de Lantern et des couleurs du spectre émotionnel. Une lacune qu'il se jurait de combler dès qu'il serait rentrer sur Terre. Il fallait qu'il enquête auprès des Green Lantern de la Terre, notamment Hal Jordan qu'il côtoyait en tant que collègue de la Ligue de Justice. Peut-être même devrait-il faire un tour à Oa pour prendre quelques renseignements sur les siens, ainsi que sur les différents Corps.

Quoi qu'il en soit, sur Mars, Sinestro semblait avoir eu une idée. Il construit à l'aide de son anneau un ver de terre géant qui fora le sol, leur permettant d'observer ce qu'il s'y trouvait en dessous.Ils trouvèrent avec les différents emplacement des martiens décédés une sorte de stock de ce métal étrange, ainsi que des anneaux de couleurs Indigo. La Tribu Indigo restait de loin la plus obscur au yeux de Martian Manhunter. Mais que faisait leurs anneaux ici, et pourquoi étaient-ils détruits ?

« Que font-ils ici ? Tu penses que Abin Sur venait ici pour fabriquer un stock d'anneau Indigo ? Dans quel but ? Et qu'est ce que cette histoire à avoir avec mon peuple ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Ven 6 Sep 2013 - 12:14
Thaal, malgré une incapacité bien normale à connaître toutes les cultures de l'univers, distinguait des éléments dans les cryptogrammes qui rappelaient la mythologie grecque, propre à l'ennemi de Wonder Woman Arès le saint-patron des guerriers souvent opposé à Athéna qui protégeait les stratèges assiégés. C'était le dieu de la guerre violente, mais contrairement à ce qu'on pouvait croire, à force de fréquenter des vilains terriens, il s'était rendu compte que les voies du seigneur de la guerre étaient mystérieuses et impénétrables. Des casques grecs à crète, des lances, une imagerie très claire et également une image que Sinestro ne connaissait pas, l'iconographie d'un vieil homme habillé en Centurion, étonnamment semblable physiquement au Dr Psycho le contrôleur mental et manipulateur de la société.

"Cette corruption, elle était dans l'anneau depuis bien longtemps. Cruelle ironie si mon ami y était sensible, par nature ou par inception. Désormais elle ne s'y trouve plus. Du moins pas à ma connaissance. Je l'avais libérée, j'en avais libéré le Corps des Green Lantern pour en faire une force au service de l'Ordre et du chaos dont émergera le bon droit, au service de ma guerre de terreur pour l'avenir de l'univers. J'ignore désormais où elle est, soit à nouveau dans la batterie centrale, ou ailleurs. Ils avaient enfermé Parallax depuis la nuit des temps, peut-être pour brider leurs officiers, plus probablement pour fuir leurs propres sentiments puisque mon entité fut la première à se manifester dans le monde. Du moins à ma connaissance et a priori la leur. Bien plus que ma lanterne centrale jaune, Parallax est l'incarnation de la peur elle-même dans l'univers. Mon destin manifeste, caché sous mon nez depuis bien avant mon induction dans leur Corps."

Mais il se rendait compte que peut-être, Abin avait également un destin manifeste dans une autre couleur. Lui qui croyait autant que lui dans les Green Lantern, semblait avoir anticipé certaines choses. Quand Sinestro lui avait attendu d'être banni pour s'intéresser au jaune, Abin paraissait avoir préparé quelque chose en secret pour dompter la couleur Indigo de la compassion. Cela n'était pas la lumière blanche à laquelle ambitionnait Kyle Rayner, à laquelle consciemment ou pas J'Onzz faisait allusion en parlant de la vie. Non, c'était autre chose, une sorte de canal des différentes autres couleurs, passant par une abnégation de soi plutôt qu'un ressentiment des diverses émotions ; une canalisation des pouvoirs émotionnels d'autrui. Une sorte de parasite émotionnel, pour des guerriers de lumière ultimement capables de court-circuiter la guerre de lumière de l'intérieur.

Il ignorait qui étaient les malheureux cobayes de ses recherches sur l'Indigo et le Rakkonium, mais manifestement le minerai n'avait pas suffi à créer les anneaux. Après tout, Sinestro avait dû aller jusqu'à faire forger dans l'anti-matière pour son propre anneau.


"Abin n'en était pas moins un Green Lantern, mais d'après lui, ça me revient maintenant, Mars n'était pas totalement sur la carte de juridiction de la zone 2814. Comme si les Manhunters de Mars avaient une sorte de zone franche depuis la guerre préhistorique avec les Oans. Mais, il connaissait leurs dons métamorphiques je crois ; quelqu'un d'authentiquement jaune l'aurait sûrement surpris et planté une idée de peur dans son esprit, mais peut-être pas un métamorphe. J'imagine que des Durlans n'auraient pas pu venir sur Mars ?"

En attendant les réflexions du Martien vert, Thaal lança avec son anneau une analyse de l'un des cadavre. Apparemment, d'après les données de l'anneau, les gens sans visage étaient rares dans ce secteur. Très, très rares. Pourtant ils étaient une des races qui avait été torturée et testée à mort en ces lieux.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Dim 8 Sep 2013 - 21:48
Parallax, comme l'affirmait Sinestro, semblait avoir été caché par les Gardiens eux-même dans la batterie centrale des Green Lanterns, sans aucun doute l'endroit où se trouvait la source du pouvoir des anneaux verts des agents du Corp. Pourquoi les Gardiens Oaens l'avaient mis là, Martian Manhunter l'ignorait. Vraisemblablement pour tenter de dominer la couleur jaune, où alors pour offrir une faiblesses au vertueux vert. Après tout, une trop grande puissance dans les mains d'inconnus étaient bien trop dangereux. Les petites et ancestrales créatures bleues auraient été bien sage d'introduire chez leurs agents des faiblesses au cas où l'incident des Manhunters se représenteraient.

L'incarnation de la Peur dans l'Univers, et par conséquent une des plus importante émotion de la vie, car elle en était une forme d'essence. La peur était synonyme de survie, d'instinct. Sinestro puisait son pouvoir de la Peur, celle qu'il réussissait à inculper aux autres. Ancien agent de la volonté, il était sans doute destiné a détenir la lumière jaune, et ainsi devenir le fondateur et le leader du Corps de Sinestro. Martian Manhunter accordait au final peu d'importance à la couleur des Corps, et préférait étudiait les personnes individuelles. Sinestro avait commis d'innombrable crime dans la course vers son idéal d'ordre de l'univers. Mais valait-il mieux Sinestro qu'une entité plus incontrôlable pour détenir la peur.

« Mars hors de la juridiction du secteur 2814? Pourquoi ? Et dans ce cas, pourquoi Hal Jordan ne m'en a jamais parlé ? Il faut que j'accède aux documents qui parlent du secteur 2814 et de Mars dans les archives d'Oa.

Plus il avançait dans cette histoire, plus l'envie d'aller sur la planète des Gardiens s’agrandissaient. De nombreuses choses devaient sans doute être gardé écrite par ceux-ci, et dans tout les cas rien ne pouvait être caché longtemps au dernier des martiens. Sa télépathie pouvait s'avérer utile dans de nombreux cas, même s'il ignorait si les Gardiens étaient immunisés ou non à sa propre télépathie. Cela l'étonnerait beaucoup si ces fameux Gardiens, qui devaient faire parties des créatures les plus importante de l'Univers, que la télépathie pouvaient les atteindre.

D'après Sinestro, cela venait de la guerre entre les martiens ardents et les Gardiens de l'Univers. Cependant, cette guerre venait d'un passé très lointain, et les martiens actuels étaient des décendants directs des créatures que les Gardiens avaient créé à l'aide de cette souche de martiens ardents. Pourquoi leur refuser la protection des Green Lanterns ? Il n'y avait déjà jamais eux de Martiens dans leurs Corps, alors qu'il y avait de nombreux êtres humains dans leur Corps.

La théorie de Sinestro était que quelqu'un de jaune aurait pu utilisé facilement la faille dans les anneaux verts des Green Lantern pour corrompre Abin Sur, d'autant plus que le jaune avait toujours été la faiblesse du vert.

« Jamais les Durlans n'auraient pu pénétré sur Mars sans que nous en étions avertis. Si des créatures sont venus, elles possèdent forcément une sorte de protection télépathique, qui réussirait à les rendre invisible. Peut-être avaient-ils eux-même des pouvoirs télépathiques. Mais il n'est pas aisé de berné un martien.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessagePosté le:
Revenir en haut Aller en bas
 

Une vieille et sombre affaire... (PV Sinestro)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» La mystérieuse affaire de Styles
» la plus vieille horloge de Paris
» votre meilleur affaire
» Affaire Ngulu,Tshala Mwana aurait menti sur l'agression...
» Vieille glycine

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: Espaces :: Espace-