INVASION [SSE]

Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Inscription : 22/08/2017
Messages : 196
DC : Mister Miracle ; The Bat ; The Atom ; Fate.
Situation : Billionaire. Playboy. Philanthropist. Evil genius.
Localisations : Metropolis.
Secret Society
MessagePosté le: Lun 14 Mai 2018 - 8:10
Coast City est une ville qui a vécu l'enfer, et a été anéantie.
Deux fois.
Mais elle est revenue – elle s'est reconstruite, s'est relancée, s'est ressuscitée.
Deux fois, aussi.

Ville du Soleil, Coast City bénéficie d'un climat exceptionnel, et d'une douceur de vie à toute épreuve. Bénéficiant du plein emploi, d'une part grâce à la base de l'Airforce à proximité, mais surtout grâce à l'entreprise Ferris Aircraft, et offrant un cadre idéal aux surfeurs, elle a tout de la ville idéale... mais ça ne s'est pas fait sans douleur.

Coast City est une ville de survivants ; de guerriers, combattant dans la lumière.
Et c'est pour cela que John Stewart, le Green Lantern chargé de la gestion de l'A.R.G.U.S., a décidé d'implanter le nouveau siège dans la ville – d'y établir la Citadelle.



Extrêmement sécurisée, dotée de la meilleure technologie de la Terre, mais aussi d'Oa, de Thanagar et de Rann, cette Citadelle est un bijou – une forteresse.
Que certains ont, aujourd'hui, décidé de forcer.

Alors que le jour se couche, sur Coast City... alors que la majorité des employés de la Citadelle rentrent chez eux, un petit groupe évolue dans... les bas-fonds ; dans les égouts.
Un sale endroit, malodorant et désagréable, mais idéal pour une attaque discrète.


« Okay. On y est presque. »

Un homme masqué, armé et préparé s'arrête, et se tourne vers ceux qui le suivent – permettant, ainsi, de découvrir le groupe en entier...

... Sportsmaster, Catwoman, Terra, Harley Quinn, Red Hood, Deathstroke et Prometheus.
Quasiment la totalité de la Secret Society of Evil ; parmi les pires des pires.


« Point rapide... Sting, vas-y. »

« Okay. »

Une autre silhouette émerge des ombres des égouts, et vient se placer au milieu du groupe...
... afin que tous voient et entendent le Vilain Sting, sous-fifre de la S.S.E. depuis peu.

« La nouvelle mission déterminée par Vandal Savage est de pénétrer dans les locaux de l'A.R.G.U.S. pour y dérober des documents et des éléments dans l'un des laboratoires – celui de Ray Palmer, Atom.
Vu le profil de la mission, j'ai été nommé au groupe d'intervention direction, après mes affrontements avec lui. Vous... vous êtes tous doués pour l'infiltration et l'efficacité, alors on... enfin, vous... euh... »


« Ca va. Je gère. »

Sportsmaster prend le relais, et croise les bras en parlant la parole d'une voix calme. Son regard glisse sur chacun des membres de ce groupe – certains ont déjà beaucoup combattu avec lui, d'autres non ; et d'autres se sont déjà battus contre lui.
La mission est dangereuse, il le sent ; pas uniquement parce que l'A.R.G.U.S. est un endroit dangereux – parce que ceux qui l'accompagnent le sont.


« Nous sommes sous l'une des ouvertures menant dans une salle annexe, accessoire du rez-de-chaussée. L'ouverture est blindée, bloquée, automatisée... il faut l'ouvrir, et ensuite ne pas se faire repérer, avant de filer aux laboratoires. Des idées ? »

Lawrence Crock en a, bien sûr.
Mais hors de question de les dire tout de suite – aux autres de bosser, un peu.


(HJ/ Bonjour et bienvenue dans cette nouvelle mission !
Celle-ci sera animée par la joueuse Patty Spivot, dont le personnage n'interviendra pas directement mais dont le compte fera office d'animatrice. Un point rapide :
- Nous sommes dans les égouts, personne ne nous voit ;
- Sting a rappelé les raisons de notre venue ici ;
- Nous sommes sous une ouverture menant au rez-de-chaussée, mais l'ouverture est bloquée, blindée et automatisée. Sportsmaster vous interroge sur vos idées pour ouvrir et ne pas être découverts.
Vous avez jusqu'au lundi 21 mai 2018 pour répondre – bon jeu ! /HJ)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Lun 14 Mai 2018 - 20:43
Les bras croisés, la silhouette du criminel s'élève dans l'obscurité s'imprégnant d'une légère source de lumière provenant de l'extérieur, illuminant un faible espace, assez pour qu'il puisse voir l'expression de ses compères. Peut-on croire à un éventuel échec ? Cela ne semble pas se dessiner ainsi dans son esprit, pourtant il sait pertinemment qu'il aura du mal à coopérer avec une voir deux des criminels présents dans les égouts. La première n'est autre que Catwoman, il a un passif avec elle et risque pas de l'oublier de sitôt, si l'occasion se présente il pourrait aisément lui mettre des bâtons dans les roues et lui faire payer son affront de la dernière fois, c'est à cause de cette opportuniste qu'il a échoué de peu à la mise à mort de la Justice League. Concernant la seconde personne il ne s'agit de personne d'autre qu'Harley Quinn, son attitude ne plait pas forcément à Prometheus qui a du mal à lui accorder la confiance nécessaire pour une telle mission même si entre criminels c'est une chose tout à fait légitime que de se méfier des uns et des autres. Si il y a bien une chose qu'il espère c'est de ne pas faire "équipe" direct avec l'une des deux femmes pour éviter de tomber dans des complications. Mais ça seul l'avenir le lui dira. En attendant, le criminel se concentra pleinement sur les propos de Sting qui précisait clairement les objectifs de la mission et à l'entendre il pouvait y voir là une belle opportunité pour lui de prouver à quel point il est indispensable. Non pas qu'il cherche à se mettre pleinement en avant même si il n'hésitera pas une seule seconde à faire savoir qu'il ne reculera devant rien pour atteindre ses objectifs, il compte bien mesurer ses propos et faire part de son intellect pour contribuer à la réussite de la mission.

Qui lancera les hostilités ? Une chose est sûre, Prometheus ne compte pas se faire prier pour proposer son idée qui est probablement la même que les autres sur certains points. Décroisant les bras, il prit une voix grave afin de briser le court silence installé par Sportsmaster tout en déposant son regard sur Terra, Red Hood, Deathstroke et Terra. Oui, il avait omis volontairement de porter son attention sur Catwoman et Harley Quinn tout simplement parce qu'il a 0% de confiance en eux, un chiffre qui en dit long.

« La logique voudrait qu'on se rende dans un premier temps dans le poste de contrôle pour désactiver la sécurité, mais il va également falloir passer la vigilance des gardes. Ce que je propose c'est que l'un de vous en attire deux à un point stratégique pour que je puisse prendre sa place... »

Il pointa du doigt son armure sans prendre en compte que certains d'entre eux ne savent pas ce dont elle capable.

« ....je me charge d'hypnotiser l'un deux pour l'obliger à faire ce qu'il faut dans le poste de sécurité et je prend l'apparence de l'autre. Pour ce qui est du reste je suis sûr que vous avez également des idées. »

L'entreprise n'est pas infaillible, ceci-dit il a confiance en son armure et la technologie qu'il porte, ça n'a jamais raté. Mais est-ce que ça sera le cas cette fois-ci ? En tout cas personne ne peut lui enlever le fait qu'il a raison sur cette optique, infiltrer de la sorte l'A.R.G.U.S et la meilleure option, c'est une fois à l'intérieur qu'il faudra preuve d'initiative et pour ça quoi de mieux que d'écouter ses compères pour pouvoir en tirer une conclusion et passer enfin à l'action.

Résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 16/10/2017
Messages : 125
DC : Cassandra / Dick / Grail
Situation : En plein désarroi
Localisations : Gotham City
Groupes : Vilains
Secret Society
MessagePosté le: Mar 15 Mai 2018 - 10:32
Sans Kitty, Harley ne serait sans doute pas venue. Elle voulait bien s’investir dans la sombre, trop d4rk et vilaine organisation de Vandal « gros méchant » Savage, mais pas au point de risquer une désintégration instantanée. Heureusement pour le groupe, Catwoman avait su convaincre la folle qu’ils auraient certainement besoin de son aide, et que sans elle et sa batte (ou ses flingues), ils n’y arriveraient sans doute pas. Enorgueillie par de tels propos, Harley Harleen Quinn Quinzel était venue en renforts, armée jusqu’aux dents d’une batte de base-ball où surgissaient des piques acérés, et de deux flingues à la ceinture. Sans oublier de mettre une tenue adaptée à son style !

Bon allez, avance rapide, chargement du scénario INVASION. Bon sang, qui mettait un titre putaclick comme ça ? C’était nul ! Bon, au moins, le sigle SSE à côté indiquait deux choses : premièrement, que ça allait être que des gens de la SSE, donc des vilains copains, et deuxièmement, bah que ça allait forcément péter à un moment donné. Ouais parce que, faut se rendre compte d’un truc : Secret Society of Evil, ça veut pas dire discret. Ça veut juste dire qu’on sait pas qui c’est. Car niveau discrétion… on repassera. Faire péter des trucs, bon, ok. Mais se faire appeler VANDAL SAVAGE, putain !

Nan mais allô quoi !

De toute façon, Harley était pas venue ici pour souffrir, ok ? Elle était là pour se marrer, toucher un salaire, faire tout péter, admirer les fesses des beaux mecs et mériter sa place dans l’équipe.

Mais, mais, mais ! Ouais, il y a un mais ! Des types trop sérieux, trop dark, trop… chelous. Genre Spotsmachin truc. Encore un nom à coucher dehors ! Prometheus aussi, c’était nul. En plus son armure était même pas belle ! Batman, lui au moins, avait un minimum de classe. Jason était sexy, comme d’hab, avec son pantalon moulant. Deathstroke… bah c’était toujours le même. Il se croyait malin avec son œil en moins, pfeuh ! Kitty, bah elle était canon comme d’hab. Quant à Terra et à l’autre, elle les connaissait pas. Tant pis !

Ce fut donc à son tour d’intervenir. Car ainsi le voulait l’ordre du jeu, selon le scénario !

« Moi je veux bien faire la diversion ! Je suis méga douée pour faire du bruit, et pour attirer les mecs là où il fat pas ! Bon, par contre, faudra pas s’étonner si on se fait repérer avec tout ça… enfin moi. Car ils vont tous vouloir me pécho du coup ! »

Elle eut un grand sourire.

« Qui vote pour ? Moi ! »

Elle leva bien haut le bras droit pour le prouver.



[HRP]
- Harley se propose de faire diversion, pour aider le plan de Prometheus
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 20/10/2017
Messages : 170
DC : Diana Prince ; Jessica Cruz ; Koriand'r
Localisations : Gotham
MessagePosté le: Mar 15 Mai 2018 - 17:40

InvasionSSE
Ca faisait beaucoup de nouveau sang pour une mission aussi importante – et dans un endroit aussi dangereux que le centre de l’A.R.G.U.S. Jason n’avait pas revu beaucoup des têtes avec qui il avait partagé un verre au milieu du désert quelques semaines plus tôt, mais il avait au moins partagé au moins mission avec certains des nouveaux arrivants. Hors, ceux aux côtés des quels il se tenait actuellement n’en faisait pas partie – et n’étaient pas non plus les plus réguliers qui soient. Deathstroke, sérieusement ? Harley ne le gênait, parce que ça faisait un moment qu’ils avaient leur truc à Gotham, tous les deux, et elle était même plutôt agréable comme partenaire elle. Un petit rayon de soleil dans ce monde de brutes – mais à condition de faire attention à la batte. Mais Deathstroke ? Deathstroke ?

Voilà qui avait de quoi le mettre de mauvaise humeur toute la journée.
Ca, plus le fait de devoir cambrioler le laboratoire de Ray Palmer contre qui il n’avait absolument rien, mais une infiltration se faisait jusqu’au bout non ? Et puis, il n’avait pas réellement le choix. Vandal Savage ne demandait pas votre avis avant de vous envoyer en mission à son nom. (Sinon, Jason aurait eu deux trois trucs à dire sur la participation de Deathstroke.)

Bref, une bonne marche silencieuse dans les égouts plus tard, et ils se retrouvèrent tous acculés sous une trappe de toute évidence scellée avec un problème… tout aussi évident.

Prometheus proposa une infiltration dans les règles, mais Jason n’était pas sûr que les règles de base fonctionnent dans un établissement comme le centre de l’A.R.G.U.S. Avec la batterie de technologie extra-terrestres qu’ils avaient à disposition, il était presque sûr que s’approcher du poste de contrôle sans se faire repérer relevait du fantasme. Sans parler de leur manque total de préparation. Les gardes portaient-ils des badges ? Des numéros de sécurités ? Y avait-il un scan facial ? Une prise d’empreinte digitale ? Oh, il ne doutait pas des extraordinaires capacités de la technologie dont Prometheus était propriétaire, mais de là à tout parier dessus… Jason était bien plus terre à terre comme type.

« Moi… je voterais pour toi, Harley, si on voulait faire un max de bruits, promis, » dit-il avec un sourire dans la voix. « Mais dans l’immédiat, on devrait peut-être éviter les cupcakes explosifs et coups de batte intempestifs, qu’est-ce que tu en penses ? »

Il tourna la tête vers Sportsmaster et désigna les gonds de la trappe au-dessus d’eux.

« Qu’est-ce qu’on sait sur le système de sécurité ? Une alarme sonnera si on l’ouvre ? S’il faut entrer dans le système pour s’assurer que notre entrée passe inaperçue, il va me falloir quelques minutes. Moins, si on suit le plan de Prometheus et qu’il m’offre un plan d’entrée. Mais je crois qu’on n’a peut-être plus rapide sous la main. »

Son regard se dirigea vers Terra. Elle était là, elle, quand ils s’étaient tous pris d’envie de se rapprocher les uns des autres. Elle était là aussi pour les autres missions. Voilà quelqu’un à qui il faisait relativement confiance.

« Tu pourrais t’occuper de cette trappe ? Genre… l’écraser ou la déloger de son trou sans pour autant nous enterrer vivant ? Et sans qu'on nous tombe dessus directement, aussi. » Son regard se posa sur Selina. « Sinon, je suis sûr que Catwoman peut gérer la serrure. C'est un peu son truc. Et ses griffes coupent plus qu’on ne le pense. »


© 2981 12289 0

Résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 21/09/2017
Messages : 208
DC : Shiera Sanders/Hawkgirl
Situation : Désespérée
Localisations : Gotham
MessagePosté le: Mer 16 Mai 2018 - 14:29
Invasion
feat. SSE

Entre la SSE et la G.O.D, les missions s'enchaînent mais ne se ressemblent pas. Oh ça ne me dérange pas de faire tout ça, au contraire... et puis qui dit grosses missions, dit généralement gros chèques et grosses primes juste après. Mon compte bancaire est plutôt satisfait de toutes ces petites sorties nocturnes et pas très illégales. Tant que je peux mettre mes talents à profit et que ça occupe mes nuits, je n'y vois pas d'inconvénients. Je rajoute aussi que c'est toujours un plaisir de retrouver des amis et ce soir, je dois dire que je suis plutôt gâtée de ce point de vue là. Bon d'accord, il a fallut que je trouve les arguments nécessaires pour convaincre Harley de venir mais heureusement, je sais toujours comment m'y prendre avec elle et elle a décidé de se joindre à nous pour les festivités. Et puis il y a Jason... lui, je le vois partout ces derniers temps puisqu'en plus de bosser ensemble avec la SSE, on bosse aussi ensemble pour la G.O.D.

Les autres, je ne les connais pas plus de ça bien que je les connaisse de nom et de réputation. C'est la première fois que je vais travailler avec certains et je me méfie. Je me méfie parce que je n'ai aucune idée de ce qu'ils valent et de quoi ils sont capables. D'ailleurs, l'autre avec son armure et son pseudo bizarre commence sérieusement à m'agacer à faire comme si Harley et moi on est pas là. Je vais te montrer toi qu'il n'y a pas que ta super armure qui est bonne à quelque chose ici. Pfff les mecs et leurs egos surdimensionnés... va falloir que ma copine et moi on leur montre que ce n'est pas parce qu'on est des nanas qu'on a pas le cran de foncer dans le tas.

Après quelques minutes à marcher dans les égouts (j'essaye d'ailleurs de faire en sorte de ne pas mettre les pieds dans tout ce qui est gluant et bizarre.... ça me ferait mal de salir des bottes en cuir toutes neuves...) on finit par tous s'arrêter au niveau d'une trappe. Chouette enfin de l'air pur ! Mouais enfin ça ne va pas être pour tout de suite parce que, même si je ne suis pas voyante, je devine assez bien que de l'autre côté, quelque chose va coincer... Le mec a l'armure lustrée prend la parole, toujours en omettant de nous regarder Quinny et moi. Il donne ses directives et je ne peux pas m'empêcher de pousser un soupir bruyant pour montrer mon agacement. Les mains posées sur les hanches, je prend le temps de le détailler du regard, de bas en haut. Je secoue la tête et je tourne mon visage vers Harley alors qu'elle se propose pour occuper les gardes. Je souris, je la reconnais bien là... sauf que...

"Hood a raison princesse... La discrétion ce n'est pas du tout ton truc... toi tu es plutôt douée pour ce qui fait boum."

Je marque une pause et je m'approche de Prometheus. Je le fixe, droit dans les yeux et je sors mes griffes au moment où Jason vient à en parler.

"Terra fait sauter la trappe, elle est douée pour ça..."

Je marque une pause avant de reprendre.

"Et moi, je vais m'occuper de ce petit monde... Rien n'y personne ne peut résister à ces griffes.... ou à mon charme."

J'adresse un clin d'oeil à Prometheus et je fais quelques pas en arrière. La discrétion c'est mon truc donc... Je propose, ce petit monde dispose.
©️ nightgaunt


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 24/04/2018
Messages : 49
DC : Timothy Drake / Red Robin
Situation : En plein contrat
Localisations : Inconnu
Secret Society
MessagePosté le: Jeu 17 Mai 2018 - 11:08

« Invasion »
[ SSE ]
_____La seule motivation qui pouvait poussé le mercenaire à faire équipe était le potentiel pactole qu’il y avait derrière la réussite de cette mission. Avec lui, l’échec n’était pas envisageable. Le travail d’équipe n’était pas son fort et son regard plutôt méfiant et condescendant voulait tout dire. Il aurait aimé agir seul.
Slade n’aimait pas le travail d’équipe, ce n’est pas nouveau. Il se montre peu bavard, froid, silencieux derrière un masque qui camouflait tout le mépris qu’il avait envers certain. Il observa chaque individu qui constituait cette équipe, certain avec plus de mépris que d’autre. Son regard se tourna en direction du Red Hood. Sérieusement ? L’un des mômes de la chauve-souris a été sélectionné dans cette mission ? C’est vrai que celui-là n’était pas un adepte du code moral de son papa, mais c’était suffisant pour semer le doute aux yeux du mercenaire. Même si ce dernier semblait avoir fait parler de lui à Gotham City, en mal, Slade reste vigilant. Ce sale gosse sera à surveiller, voir à tuer si la menace est trop grande.

Son regard se tourna ensuite vers la plus bruyante de l’équipe. Harley Quinn ? Sérieusement ? Plus le mercenaire observait ses équipiers et plus il avait l’impression d’être le dindon d’une blague de mauvais goût. Derrière son masque, une grimace de dégoût, indétectable. Cette femme, il n’avait qu’une envie, c’est de lui coller un bon coup de poing et de laisser son cadavre en pâture pour un petit séjour à Arkham., ça ne fera du mal à personne. Au contraire, il sera probablement remercié pour avoir prit l’initiative.

« Tu parles trop Quinn. » lança Deathstroke pour sortir de son silence et lui faire comprendre sa façon de penser. « Trop, pour ne pas dire grand-chose d’intelligent. »

Appart pour les quelques phénomènes qu’il avait croisé à Gotham, que ce soit la folle, le chat ou le batmôme, Slade avait déjà une petite idée des capacités du reste de la bande. Son regard se dirige surtout en direction de Sportsmaster dont on lui avait déjà parlé. Il pouvait enfin mettre un visage, ou plutôt un masque sur l’individu qui s’en était prit à l’un de ses fils. Celui-là, il est pour Slade. Ce n’est peut-être pas le moment de régler ses comptes avec lui, mais il ne sera pas à l’abris d’une balle perdue de la part du mercenaire si jamais la situation dégénère.
Il avait déjà côtoyé Ray Palmer. Il avait déjà essayé de le tuer quelques jours auparavant. Le hasard fait bien les choses, comme on dit. Cependant, il avait été distrait par les forces de l’ordre présent au alentours et également par un autre sale gosse de la chauve-souris. Ce dernier en avait tellement que le mercenaire était incapable de se déplacer sans en croiser un seul. A croire qu’il était maudit. Finalement, après en avoir assez entendu, il finit par intervenir.

« Sérieusement ? Vous vous prenez vraiment la tête pour des détails. On n’est pas rendu si on reste planté là dès qu’on voit une porte blindée. Le piratage de la sécurité du bâtiment ne sera pas évident pour des amateurs. Je connais quelques hackeurs compétant qui me doivent un service. Ça ne prendra que quelques minutes. Inutile de prendre des risques alors qu’on est à peine rentré dans le bâtiment. »


HRP:
 




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 19/12/2017
Messages : 279
DC : Garfield Logan/Stéphanie Brown/Carter Hall
Situation : Essaie de survivre aux dangers attirés par les héros
Localisations : Central, Coast ou Ivy en général
Groupes : ARGUS
MessagePosté le: Lun 21 Mai 2018 - 13:56
[Salut les Vilains, merci d'être venus en aussi grand nombre, je ne m'attendais pas à rameuter la quasi-totalité de la SSE dans ce topic. C'est cool ^^]

Coast City, une ville agréable, positive ou il fait bon de vivre. Depuis la récente attaque des rebelles atlantes orchestrée par Arès, la cité des Green Lanterns avait retrouvé un quotidien paisible. Mais ce soir, la nuit n'allait pas être de tout repos. Notamment parce que la Secret Society of Evil est présente ici. En grand nombre. Et ses membres se trouve en ce moment-même près de la Citadelle d’Émeraude, QG de l'ARGUS dirigée par le Green Lantern John Stewart.
Et pour attaquer le QG d'une organisation gouvernementale dirigée par un super-héros, la SSE avait décider de mettre le paquet.

Après avoir commencé par donner les explications nécessaires afin que les membres du groupe comprenne ce qu'ils faisaient ici, Sting avait donc laissé la parole à Sportsmaster qui semblait avoir été désigné comme le chef du lot. Lawrence Crook avait donc résumé la situation avant de se taire en demandant leurs idées à ses coéquipiers. Des idées furent lancées et des ébauches de plans se mirent en place malgré la méfiance que certains avaient envers d'autres.
Prometheus proposa de s'occuper des gardes en premier, Harley semble désignée pour se charger de la diversion et est confirmée dans ce rôle par Catwoman et Red Hood. Puis il fut question de forcer la serrure. Deasthroke qui ne semblait pas adhérer à cette solution proposa de purement pirater le système de sécurité.
Tous mis à part la jeune Terra parlèrent, mais aucun n'agissait pour le moment.

-Pirater le système, ça me semble une bonne idée ouaip... Mais euh, l'idée des autres a du sens aussi. Même si on pirate le système, il y a forcément des gardes quelque part qui s'activeront au moindre mouvement.

Parlons un peu des mesures de sécurités mis en place au niveau de la première porte blindée. Il y avait bien sûr des caméras pour surveiller les allées et venues mais également des capteurs de mouvements et de pressions d'air qui déclencheraient des alarmes silencieuses à la moindre détection. Et n’oublions pas le fameux poste de sécurité ou des gardes surveillaient via les caméras ainsi que d'autres personnes armées qui patrouillaient un peu partout.

[-Le groupe de la SSE arrive près de la Citadelle, via les égouts
-Des plans se mettent en place avec des avis plus ou moins divergents, mais aucune action n'est tentée pour le moment.
-Sting donne son avis également mais attend voir si les experts vont finir par se mettre d'accord.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 22/08/2017
Messages : 196
DC : Mister Miracle ; The Bat ; The Atom ; Fate.
Situation : Billionaire. Playboy. Philanthropist. Evil genius.
Localisations : Metropolis.
Secret Society
MessagePosté le: Lun 21 Mai 2018 - 15:23
Un commando de Vilains est rassemblé dans les égouts sous la Citadelle de l'A.R.G.U.S. ; et, très clairement, les ego ainsi réunis ne vont pas faire bon ménage.

Sting leur a expliqué l'objet de leur mission, Sportsmaster a fixé les impératifs... et laisse les autres proposer leurs idées ; et ça commence, donc.
Prometheus, récente recrue, se lance en premier. Après avoir fait comprendre une certaine hostilité envers certains camarades, il propose de prendre la place d'un garde et d'agir discrètement ; intelligent, mais classique et risqué.
Harley Quinn, habituelle carte-joker et élément perturbateur de tout plan, enchaîne directement et propose d'être la diversion du plan de Prometheus ; cela commence à prendre forme.
Red Hood, toujours sur la défensive malgré ses répliques incisives, émet des doutes sur cette stratégie, mais propose sa participation en piratage ; il espère surtout que Terra rebondira sur son idée, afin de faire dégager la trape pour avancer rapidement.
Catwoman, avec sa sensualité habituelle, confirme son intérêt pour le plan, et propose de gérer les gardes – avec son charme, mais aussi ses griffes ; ça peut fonctionner.
Deathstroke, enfin, sort d'un mutisme inquiétant, pour lâcher quelques vacheries ; habituel, mais efficace, car il créé un froid, et fait clairement comprendre qu'il méprise toutes les personnes présentes. Néanmoins, sa propre idée n'est pas dénuée d'intérêt.

Sting reprend la parole, gêné mais pas stupide pour autant ; un long silence suit, alors, tandis que tous les membres de ce commando se fixent, en attendant... quelque chose, sans vraiment savoir quoi.
Heureusement, au bout de quelques minutes, Sportsmaster reprend lentement la parole.


 « Si vous êtes au moins moitié efficaces dans vos actes que pour perdre du temps en blabla, alors cette mission sera terminée en moins de dix minutes. »

Il soupire, secoue la tête, puis enchaîne.

 « Pirater le système est une bonne idée, mais les agents de l'A.R.G.U.S. s'en rendront compte – tout comme ils verraient le piège, si quelqu'un faisait une diversion. C'est pour ça qu'il faut tenter les deux. »

Le mercenaire hoche la tête, puis se tourne vers certains membres du commando.

 « Harley, Catwoman et Prometheus, vous passez par la trappe et vous faites diversion, pour attirer des gardes et les manipuler ou remplacer.
Red Hood et Deathstroke, vous piratez le système en même temps.
Terra, Sting et moi, nous nous glissons dans les ombres, pour agir en cas de besoin... et rejoindre, surtout, le poste de contrôle. Okay ? Okay. »


Tara Markov est restée silencieuse, sûrement volontairement – elle préfère observer, parfois, quand elle ne connaît pas tous ses alliés ; cependant, tous deux ont déjà bien travaillés ensemble, et savent collaborer. Ou, au moins, ne pas se tirer dans le dos.

 « On se lance... allez ! »

Lawrence Crock se tourne vers la trappe, et commence à la manipuler... avant de réussir à l'ouvrir ; mais cela va provoquer des remous, et notamment des gardes qui ne vont pas tarder à venir.

 « Vous savez quoi faire... soyez efficaces, mais surtout discrets ! »

Sportsmaster s'échappe de la trappe, et pénètre dans un couloir high-tech...
... le nord menant vers le centre de contrôle, le sud comprenant plusieurs éléments pour hacker la Citadelle – mais des gardes venant depuis l'ouest !

Et si Lawrence Crock fait signe à Terra et Sting de le suivre vers le nord, il jette un regard vers ses camarades... et hoche la tête en leur direction.
Qu'ils ne foirent pas, semble-t-il dire ; qu'ils ne foirent surtout pas !


(HJ/ Résumé rapide :
- Après les propositions de chacun, Sportsmaster décide : Harley/Catwoman/Prometheus vont s'occuper des gardes pour les remplacer / Red Hood/Deathstroke vont hacker / Terra/Sting/Sportsmaster vont se cacher et filer vers le centre de contrôle ;
- Sportsmaster ouvre la trappe et attire des gardes ;
- Le nord mène vers le centre de contrôle (où Terra/Sting/Sportsmaster va), le sud permet de hacker, l'ouest ramène des gardes.
Vous avez jusqu'au lundi 28 mai 2018 pour répondre ! /HJ)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 24/04/2018
Messages : 49
DC : Timothy Drake / Red Robin
Situation : En plein contrat
Localisations : Inconnu
Secret Society
MessagePosté le: Mar 22 Mai 2018 - 0:22

« Invasion »
[ SSE ]
_____Le mercenaire ne pesait pas ces mots et il n’en prenait même pas la peine. Il était sec, direct, probablement le grincheux de l’équipe et il en avait conscience. Ce n’est pas avec les quelques regards lancés sur lui qu’il changera d’attitude. Slade est une tête de mule, campé sur ses positions. Pour lui, le travail en équipe, ça craind et ce n’est pas cette mission qui lui dira le contraire. Voilà à peine quelques minutes que le groupe a atteint la citadelle et ils semblent incapable de trouver la bonne décision pour franchir cette même porte. Ce début de mission laisse présager de la suite.

Les regards s’échangèrent et Slade commençait à perdre patience. Les soi-disant leaders du groupe avaient fini par prendre une décision, un choix plutôt rationnel qui rassurait le mercenaire. Ce dernier commençait à se poser des questions quand au professionnalisme du groupe. Des doutes qui finirent par voler en éclat, enfin une bonne nouvelle. Le mercenaire sait que son idée de pirater le système n’est pas sans risque. Il y a bien quelques gardes qui remarqueraient la supercherie, mais avec un peu de chance, ils finiront par s’en désintéresser. Du moins, si le hacker qu’il embauchera sous la menace qu’il lui un service décide de faire un travail décent. Pour sa santé et son avenir, cela vaut mieux pour le futur candidat.
Sportsmaster avait pris l’initiative de former le groupe de Slade et lui imposa l’un des enfants de la chauve-souris en guise de partenaire. Décidément, il aura toujours un descendant du Batman dans les pattes, ça finirait en comique de répétition. Slade derrière son masque ne laissait rien paraître, mais dans sa tête, ce n’était pas pareil. Il avait envie de pester. Il avait eu le choix et il avait choisit le pire, si on ne comptait pas la folle du clown. Il l’aurait probablement assommé et laissé pour morte, avant qu’elle ne puisse sortir une quelconque blague douteuse. Pour Red Hood, ça sera beaucoup plus compliqué.

« Je suis au courant que les agents de l’A.R.G.U.S ne sont pas des demeurés. Mais je ferais en sorte qu’il s’échauffe les neurones avant qu’ils ne se doutent de quoi que ce soit. » grogna Slade.

Le mercenaire passa devant, inutile pour lui d’attendre son partenaire. Il n’a pas besoin d’aide pour pirater les systèmes de sécurité. Si le gamin avait envie de suivre Slade comme un poussin suit sa maman, qu’il le fasse si ça l’amuse. Deathstroke sortit de son artillerie un téléphone haute technologie, crypté et sécurisé. Rapidement, il parvient à entrer en contact avec un des hackers et ne perd pas de temps pour lui imposer ses premières tâches en oubliant pas les quelques menaces si jamais le travail n’était pas correctement effectué. Slade débute le travail comme il aurait pu le faire en travaillant individuellement. Il ne prête nullement attention à Jason pendant les premiers instants, déplaçant une plaque métallique à proximité de la porte blindée qui protégeait les nombreux fils, certains réalisant la communication entre le système de sécurité et la porte. Il en relia deux ou trois au téléphone sous les bons conseils de son hacker et pendant que ce dernier était occupé à la tâche, sa tête pivota en direction de son partenaire. Il ne pouvait le cacher plus longtemps et connaissant bien la chauve-souris, il doutait que le gamin soit là par hasard. Mais il n’avait aucune preuve de ce qu’il avançait, pour l’instant. En posant le regard sur Red Hood, il vérifia accessoirement que le reste du groupe soit partis pour finalement lancer le dialogue. Il s’avança et posa sa main sur la nuque de Jason, histoire qu’il écoute bien ce qu’il avait à lui dire.

« Je ne sais vraiment pas si tu joues un rôle, si tu cherches à jouer le bat-infiltré de la bande pour mieux nous trahir ou si tu t’entends aussi mal avec ton paternel au point de finir dans ce trou. On me l’a fait pas, à moi, gamin. J’ai des doutes quant à ta sincérité dans ce groupe. Un conseil, sache qu’à la moindre connerie de ta part, j’enverrais tes membres morceaux par morceaux à ton cher papa, qu’il t’est apprécié ou pas dans ta pitoyable de sous-fifre. T’as pigé ? » menaça le mercenaire avant de lâcher Jason, il n’attendit pas que ce dernier réponde avant de se reconcentrer sur le système de sécurité. « Bien. Reprenons, ça ne devrait plus tarder... »

HRP:
 




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 16/10/2017
Messages : 125
DC : Cassandra / Dick / Grail
Situation : En plein désarroi
Localisations : Gotham City
Groupes : Vilains
Secret Society
MessagePosté le: Mar 22 Mai 2018 - 11:19
Acrobatie après acrobatie, salto après salto, pas de danse après pas de danse, Harley Quinn se dirigea promptement et rapidement vers le couloir ouest, s’arrangeant pour faire le maximum de bruit et être la plus visible possible.

« Une souris verteuh… qui courait dans l’herbeuh… je l’attrape par la queue, je la montre à ces messieurs… coucou les gars ! MANGE MA BATTE, futur unijambiste ! »

Elle fut la première à tomber sur des gardes, des types travaillant ici alors qu’ils ne savaient même pas ce qu’ils surveillaient. Ou peut-être qu’ils le savaient, mais ça n’avait aucune influence sur la détraquée, qui ne voyait là aucun inconvénient à leur fracasser une jambe ou un bras, voir la tête ou le dos, pour se tailler un chemin parmi eux et leur faire comprendre – en apparence – que Harley était là pour du grabuge.

Ses acrobaties et sa batte hérissée faisaient des miracles… ou était-ce des ravages ? La nuance était si tenue, de nos jours !

« Oups ! Pardon ! J’aurais pas du frapper aussi fort… »

Elle se pencha d’un air effaré sur le corps désormais inanimé d’un garde, dont le genou était broyé.

« Vraiment vraiment vraiment désolée ! Je voulais pas taper aussi fort, mais j’étais obligée ! Les règles du scénario ! »

Un autre type n’eut pas d’état d’âmes, et il s’approcha d’elle, une matraque électrique en main. La jeune femme esquiva le coup, avant de recevoir un choc à l’arrière… OUI ! DANS LES FESSES ! Enfin, sur le popotin. Pas à l’intérieur. Personne n’a le droit d’entrer là sans autorisation ! Elle se retourna, flanquant un coup de batte dans l’estomac de l’importun ; il recula en crachant du sang, avant qu’elle ne se retourne et ne mette KO le premier.

Fini les cacahuètes !

« Allez, à qui le tour, bande de singes ?! C’est la base de l’ARGUS ou quoi ? On dirait des pom pom girls qui ont peur de Dwayne Johnson ! Allez, venez tâter de ma batte, qui s’appelle… euh… Kitty ! Elle s’appelle comment la batte ? Justin Timberlake ou Zac Efron ? Je sais pluuuus ! »

Elle avisa d’autres gardes qui s’approchaient. Si la diversion marchait, alors les deux autres groupes seraient sûrement à l’abri des regards, maintenant. Mais une diversion, c’était un truc grandiose, un truc visible. Alors, évidemment, il fallait qu’elle continue de faire le show. Elle posa momentanément sa batte, puis sortit ses flingues. Elle eut un grand sourire en voyant les gars de la sécurité sortirent aussi leurs armes.

[color=firebrick] « Ah, là on va faire div… du bruit ! Après tout, on est là pour ça ! On va tout casser ! Et on va tout détruire ! Parce que.. parce qu’on est des MECHANTS, mouahahaha ! »

Et elle se mit à tirer. Tuer des gens ne la gênait pas. Elle avait été idiote de penser, comme Raelene, que c’était mieux de pas le faire. Les morts ne vous tirent pas dessus.

Normalement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Mer 23 Mai 2018 - 14:42
Black Mask n'était vraiment pas confiant concernant la réussite de cette mission. Il y avait beaucoup trop de monde pour lui. Non pas qu'il n'aimait pas le travail d'équipe bien au contraire mais le but de cette équipe était d'être secrète et même si la discrétion n'était pas l'une de ses plus grande qualité mais il l'était toujours plus que certaines personnes comme Harley Quinn. Techniquement il n'avait rien contre elle mais sa folie la rendait tellement imprévisible que Black Mask préferait garder ses distances avec elle. Black Mask d'ailleurs ignorait au départ l'existence de cette mission et il ne fut prévenu qu'à la derniere minute si bien qu'il arriva en retard par rapport aux autres et qu'il ignorait actuellement où était l'équipe. Il brancha donc rapidement son oreillette et changea de canal jusqu'à trouver celui où était connecté les autres. Il crut d'ailleurs entendre la voix de Deathstroke ce qui surpris le vilain car il savait que Slade n'était vraiment pas du genre à travailler en équipe, la SSE avait vraiment du lui promettre une grosse somme pour qu'il accepte.

Black Mask voulut ensuite informer les autres de sa présence mais il préfèra se résigner et les laissait parler en attendant de voir ce qu'ils allaient dire. Apparemment ils étaient à proximité de la citadelle et avaient déjà commencé à élaborer un plan mais Roman était arrivé trop tard pour savoir le plan.
Bon s'il ne pouvait pas participer au plan, Sionis pouvait toujours couvrir les autres. Mais avant de faire ceci Black Mask allait devoir régler un petit détail.

"Et qu'est-ce que vous faites ici ? Prononça un garde dans son dos.

-Je n'ai qu'une chose à dire: je suis désolé." Répliqua Sionis et dans la seconde qui suivit le garde tomba à terre avec une balle en plein dans la tête. Sans plus attendre Sionis cacha le corps du gardien et reprit sa route sans plus attendre .

Bon le moment était peut-être venu d'informer les autres, le coup, malgré le silencieux, s'était sans doute fait entendre les membres de la SSE n'allaient pas tarder à s'accuser entre eux:

"Allo ! Ici Black Mask, c'est moi qui ai tiré. Et si je peux me rendre utile faites-moi signe"


Hj/ - Black Mask arrive avec un certain retard par rapport aux autres et préfère rester en retrait, mais un garde le repère et il est obligé de lui tirer dessus. Il informe ensuite les autres de sa présence par peur que le coup de feu les inquiète/Hj
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 21/09/2017
Messages : 208
DC : Shiera Sanders/Hawkgirl
Situation : Désespérée
Localisations : Gotham
MessagePosté le: Mer 23 Mai 2018 - 23:03
Invasion
feat. SSE

Prise de tête et moi je moi je toutes les deux secondes sont quelques raisons qui font que je ne suis pas faite pour le travail en groupe. On sait tous ce qu'on vaut, on sait tous de quoi on est capable pourtant on ne peut pas s'empêcher de se croire supérieur et de vouloir faire en sorte que tout le monde nous suive. Heureusement que ce boulot est bien payé parce que je jure que je serai déjà partie à l'heure actuelle. Je laisse les gros bras se prendre la tête à essayer de savoir qui fait pipi plus loin que l'autre et j'attend patiemment qu'on nous dise clairement quoi faire. J'ai dis que je pouvais faire diversion, on me laisse faire très bien, on ne me laisse pas faire tant pis mais faudra pas se plaindre si je fais un truc qui colle pas avec le reste. Oh non je ne suis pas contrariante mais comme je n'aime pas qu'on me dise quoi faire et encore moins qu'on me dise de faire quelque chose que je trouve stupide, forcément, j'ai un peu tendance à partir dans tout les sens et à la jouer comme moi je le sens.

En tout cas, après toutes ces petites disputes dignes des plus grandes garderie, on nous donne enfin des ordres clairs et précis. Je fais équipe avec Harley moi ça me va. Par contre que Prométhemachin ne s'amuse pas à nous prendre pour des quiches parce que là on ne va pas être copains. Faire diversion pour permettre aux copains de faire ce qu'ils ont à faire, très bien moi ça me va et ça je sais faire.

C'est donc toute en grâce et en souplesse que je me faufile par la trappe qui vient d'être ouverte. Enfin de l'action et une ambiance un peu plus respirable que celle qui règne en bas, dans les égouts. La testostérone très peu pour moi. Le pas agile et silencieux, je suis Harley de près, je couvre ses arrières. Je ne m'occupe pas de Prometheus puisque, si j'ai bien compris, il sait se débrouiller comme un grand.

Je la laisse s'en donner à coeur joie dans les coups de batte qu'elle donne à tour de bras. Je grimace lorsque le type se plie en deux avant de tomber au sol, dans les choux. Bah au moins, il nous laissera tranquille. Au même moment, Harley se fait taser le derrière. J'ai un seul et unique réflexe, me retourner et arracher un côté de la figure au type alors qu'au même moment Harley lui remonte les bijoux de famille à grands coups de batte.

Harley se met à la jouer provocation et ne tarde pas à ameuter rapidement du monde. En quelques secondes, on se retrouve avec des gardes qui arrivent de tout les côté. Et comme à son habitude, elle trouve que c'est le bon moment pour me demander comment s'appelle sa batte. Je lève les yeux au ciel et j'hausse un sourcil, perplexe, alors qu'elle me sort des noms improbables.

"T'as qu'à l'appeler Chuck Norris !"

On devait faire diversion, ben clairement, là je pense qu'on a réussi notre job. Ça part en échange de coups de feu, Harley n'est pas gênait par le fait de tuer, moi je désarme à grands coups de fouets et je désoriente à force de leur sauter autour. A nous deux on fait un sacré ménage, n'en déplaise à tout ces mecs.

©️ nightgaunt


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 20/10/2017
Messages : 170
DC : Diana Prince ; Jessica Cruz ; Koriand'r
Localisations : Gotham
MessagePosté le: Jeu 24 Mai 2018 - 19:13


InvasionSSE
Jason étouffa avec grand peine un grognement quand Sportsmaster les répartit en plusieurs équipes. Il aurait dû le voir venir - après tout n’avait-il pas la plus formidable des poisses depuis qu’il était venu au monde ? Alors évidemment, évidemment, il se retrouvait avec Slade Wilson. Evidemment. De quoi pimenter cette petite mission, comme si s’introduire dans les quartiers de l’A.R.G.U.S en essayant de détourner des technologies aliens et bien plus avancées n’était pas déjà assez pimenté. Il fallait vivre dangereusement, on n’a qu’une vie, blah blah blah - Jason aurait dû passer son chemin quand il était tombé sur la Batmobile, toutes ces années plus tôt.

C’est donc en maugréant mentalement qu’il suivit la tache noire et orange devant lui. L’importance de la mission – mais surtout l’importance de sa mission, était bien trop élevée pour qu’il ne se laisse atteindre par le comportement de pur condescendance de l’ancêtre devant lui. Il aurait préféré rester avec Sportsmaster – qui n’était, certes, pas bien plus agréable, mais qui au moins avait une rôle dans cette organisation. Jason n’avait absolument pas de temps à perdre à essayer d’impressionner Slade Wilson, dont il se foutait de l’avis, en plus. Mais Sportsmaster, par contre… C’était une autre paire de manche. Ceci dit, il était bien forcé de remarquer que la SSE avait recruté large dernièrement, et que Deathstroke ait rejoint les rangs de Savage n’était probablement pas innocent… Il y avait gros à gagner. Mais quoi exactement ?

Jason baissa les yeux vers Slade alors que ce dernier se branchait aux fils, et plutôt que de jouer la pom-pom girl éperdue d’admiration pour le premier idiot qui passait, il sortit sa tablette de sa ceinture. C’est pas qu’il n’avait pas confiance au contact de Wilson, c’était juste qu’il avait été un élevé par un sociopathe accro au contrôle et maniaque, qui préférait faire tout lui-même. Ca, et, bien sûr, il n’avait pas confiance en Slade Wilson. Il n’était peut-être pas Tim Drake, mais il n’était pas non plus né de la dernière pluie (petit remerciement au sociopathe en question, soit dit en passant), alors s’il ne pouvait pas tout hacker lui-même, il pouvait quand même s’assurer que les agents de sécurité de l’A.R.G.U.S ne réalisent pas tout de suite que leur système était attaqué. Pour ça, inutile de s’introduire entre les nombreux firewalls et murs virtuels, il avait juste à se promener le long du signal et le frôler d’un peu trop près. Histoire qu’on le surveille lui, et pas ce cher Slade Wilson.

Slade Wilson qui, de toute évidence, semblait lire dans le silence de Jason une sorte d’acceptation quant à sa présence, et qui se permit, rien que pour le fun, une tentative de rapprochement. Jason se figea en sentant la main se poser sur sa nuque. Il releva doucement la tête vers le mercenaire. Wilson ne pouvait pas voir son visage, et lui-même ne pouvait pas voir celui de Deathstroke. Ils étaient bien avancés. Par… chance, Jason n’avait pas franchement besoin de plonger son regard dans l’œil de cyclope de Slade Wilson pour saisir les menaces de ce dernier – en même temps, il n’avait pas vraiment cherché à les dissimuler.

« Mmmh, » acquiesça-t-il, toujours concentré sur sa tablette. « Cause toujours. »

Il resta penché sur sa tablette encore quelques secondes avant que ses doigts ne se figent. Il releva la tête vers Deathstroke, leva la main et enroula ses doigts autour du poignet du mercenaire pour lui faire lâcher prise, le tout surmonté d'un pas avant que tu m'aies payé le restaurant, mon beau murmuré.

« Faut vraiment que tu respires un grand coup, mon grand. Tu vas te faire péter une veine, si tu continues comme ça, » rajouta-t-il.

Toujours mine de rien, il fit pivoter sa tablette dans ses mains pour en montrer l’écran à Deathstroke. Il en tapota le coin du bout de l’index, attirant ainsi l’attention du mercenaire sur les messages d’attaques informatiques qu’il recevait.

« Ils sont réactifs. J’espère que ton gars est rapide. » Il désigna le téléphone d’un geste de la tête rapide. « Tu devrais peut-être rajouter une couche de menace. Ca a l’air de te démanger. »


© 2981 12289 0

Résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 19/12/2017
Messages : 279
DC : Garfield Logan/Stéphanie Brown/Carter Hall
Situation : Essaie de survivre aux dangers attirés par les héros
Localisations : Central, Coast ou Ivy en général
Groupes : ARGUS
MessagePosté le: Lun 28 Mai 2018 - 13:32
Les palabres continuent du côté du commando de Vilains envoyé afin d'infiltrer la Citadelle d'émeraude. Si quelques plans ont pu voir le jour, des tensions ont également pointées le bout de leurs nez, certains ne semblaient décidément pas prêt à faire équipe. Notamment Red Hood et Deathstroke qui s'envoyaient des piques à tours de bras. Les discussions continuent sans que rien ne soit décidé, mais l'intervention de Sportmaster qui prend la tête du groupe et se met à distribuer des ordres à chacun permet de faire évoluer la situation. Trois groupes donc. Trois groupes et un retardataire qui s'avancent afin de débuter l'invasion du QG de l'ARGUS.

Ouest, Prometheus/Harley Quinn/Catwoman

Alors que Prometheus suit et restent silencieux, les deux femmes s'activent afin de tromper les gardes. Et le moins que l'on puisse dire, c'est qu'elles y arrivaient grâce aux braillements de Harley qui attiraient toute l'attention. Harley Quinn était connue des membres de l'ARGUS, et ces derniers ne perdaient pas de temps à essayer de comprendre ce que l'ancienne alliée du Joker fabriquait ici. Ils devaient la neutraliser elle et sa complice au plus vite. Une phrase de Harley attira leur attention et les alerta encore plus qu'ils ne l'étaient déjà.

-Faites attention, elles ne sont pas seules ! Fermez les p...

L'homme fut victime de la batte de Harley, et tandis que qu'il tombait, d'autres continuaient de tirer vers les deux supers-vilaines. Elles eurent peut-être le temps de remarquer que certains gardes reculaient. Non par peur d'elles, mais pour activer quelque chose. A l'aide d'un interrupteur, il provoqua la descente de deux grandes portes blindées qui bloqueraient totalement le trio de vilains si ces derniers n'agissaient pas !

Sud, Red Hood et Deathstroke

Alors que le trio de diversion accomplissait sa tâche, Jason Todd et Slade Wilson étaient chargés de hacker la sécurité, ce qu'ils s'apprêtaient à faire en continuant de s'échanger des mots doux. Heureusement pour la mission de la soirée, ces deux-là semblaient avoir suffisamment de conscience professionnelle pour essayer de travailler en équipe. Grâce à sa prise de risque, l'ancien disciple de Batman parvint à attirer l'attention sur lui et les services informatiques se mirent immédiatement sur sa piste et commencèrent à l'attaquer en retour.

Pendant ce temps, les capteurs de respiration avaient repérés les deux vilains qui furent visés par des tirs lasers émanant du sol. Des tirs qui ne sont pas assez puissants pour les tuer, mais qui, s'ils se font toucher trop de fois, pourraient bien finir par les assommer.


Nord, Sting et Sportmaster

Plutôt que de suivre directement ses deux complices, la jeune Terra Markov resta en arrière pour faire le guet et prévenir du moindre danger qu'elle repérait. Les deux hommes étaient donc partis seuls en direction du centre de contrôle, Sting n'ayant pas l'air très à l'aise.

-Bon, bah... On a pas encore de gardes aux trousses, alors j'suppose que vos copains doivent faire leur boulot.

Il pointa le doigt vers la direction du poste de contrôle en faisant mine d'avancer... Mais fut interrompu par un coup de feu suffisamment puissant pour être entendu par tous. Il se retourna vers Lawrence Crook même si bien sûr, ce n'était pas lui qui avait tiré. Mais avant que le Vilain ai le temps de dire ou faire quoique se soit, des gardes apparurent, visiblement sur les dents.
Passer allait s'avérer plutôt compliqué.

[-Les membres du groupe parlent jusqu'à l'intervention de Sportmaster qui donne leur travail à faire à chacun
-Côté Ouest, Harley, Catwoman et Prometheus, les filles parviennent à attirer l'attention des gardes sur elles. Mais la gaffe d'Harley les alertent, et ils se retirent verrière une porte blindée
-Côté Nord, Sting et Sportmaster (la joueuse Terra s'étant retirée) continuent de filer discrètement dans les ombres
-Côté Sud, Red Hood et Deathstroke. Red Hood parvient à attirer suffisamment l'attention sur lui pour laisser une ouverture à Slade. Mais ils sont attaqués par des tirs lasers capables de les assommer, venant du plafond.

Tous : Suite au coup de feu de Black Mask, les gardes sont encore plus en alerte. Certains se sont dirigés dehors pour voir ce qu'il se passe.
Vous avez jusqu'au lundi 4 juin pour répondre, essayez de laisser des résumés à la fin de vos posts, merci. Bon jeu à tous !]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 22/08/2017
Messages : 196
DC : Mister Miracle ; The Bat ; The Atom ; Fate.
Situation : Billionaire. Playboy. Philanthropist. Evil genius.
Localisations : Metropolis.
Secret Society
MessagePosté le: Lun 28 Mai 2018 - 13:55
L’ambiance au sein du commando de la Secret Society of Evil n’a rien d’agréable – et les commentaires fusent, tandis que les regards s’échauffent.
Sportsmaster, nommé recruteur en chef et meneur de quelques interventions, a pris la main et a distribué les rôles ; beaucoup n’ont pas aimé, mais il s’en fiche. Il sait que les idées des autres n’étaient pas aussi pertinentes que les siennes, et il est né pour doucher les ego et faire pleurer les perdants.
Ses camarades le comprendront rapidement.

Deathstroke réplique agressivement, mais Lawrence ne répond pas ; cela viendra, mais pas ici – pas maintenant. Il sait que Wilson a déjà fort à faire avec Red Hood, resté silencieux mais pas sourd ; il est probable que tous ne reviennent pas de cette mission, et ce duo a toutes les chances de s’entretuer.
Harley Quinn, définitivement folle, accepte son rôle et s’y donne à cœur joie. Avec Catwoman, aussi, toutes deux pouvant former un duo intéressant, tandis que Prometheus reste étonnamment silencieux et peu actif.
Black Mask, en retard, arrive après les autres, et abat déjà un garde. Il prévient les autres de sa présence, un appui intéressant mais potentiellement gênant, vu le meurtre déjà accompli.

Enfin, Sportsmaster part avec Sting – mais pas Terra, qui décide de rester faire le guet ; une bonne idée, vu les pouvoirs de la jeune femme, et son potentiel de nuisance. Disposer d’une grosse frappe, prête à attaquer au cas où, est toujours une bonne idée.
Ainsi, le mercenaire avance avec le Vilain, évoluant dans les ombres, inconscients de ce qu’il se passe avec leurs camarades.


« Ici S., nous sommes bientôt en position. Où en êtes-vous ? »

Forçant Sting à se cacher, Crock se réfugie dans les ténèbres, et active la communication entre les membres du commando ; via le système de surveillance de l’A.R.G.U.S., que la Secret Society of Evil est parvenue à hacker via la présence de nombreux téléphones contrôlés par eux dans ces locaux, il peut suivre les mouvements de chacun… et n’aime pas forcément ce qu’il voit.

« Bon sang… B.M., sois plus discret, les autres aussi. Nous allons tenter d’attaquer notre cible. »

Il coupe la communication, puis se tourne vers Sting.

« Sois utile, et lance tes trucs contre le poste de contrôle. Couvre-moi, je fonce. »

Sting dispose de micro-robots capables d’attaquer autrui – et Lawrence compte là-dessus.
Si les gardes sont désormais actifs, et inquiets après le coup de folie de Black Mask, Sportsmaster refuse d’attendre et de se faire avoir ; il sort alors de sa cachette, court aussi vite qu’un recordman du cent mètres, et parvient directement à la porte du centre de contrôle.
Il prend une grande inspiration, espère que Sting gérera – puis bondit à l’intérieur, armé d’un révolver avec lequel il tire sur tous les gardes présents ; il est sûr que ses balles toucheront juste, mais il espère que Sting aura pu stopper quelques gardiens… et que ses camarades auront attiré les autres ailleurs !


(HJ/ Résumé rapide :
- Sportsmaster évolue avec Sting, il ne lui répond pas, mais le force à se cacher. Il demande aux autres leurs positions, et voit l’évolution de chacun avec le système de surveillance de l’ARGUS, hacké par la SSE du fait de la présence de nombreux téléphones contrôlés par la SSE dans les locaux ;
- Sportsmaster prévient les autres qu’ils vont attaquer le poste de contrôle, demande à Sting de préparer le terrain, fonce vers la porte, attend, ouvre, tire, et espère que Sting a pu en stopper beaucoup, et que ses camarades ont attiré assez de gardiens ailleurs. /HJ)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 24/04/2018
Messages : 49
DC : Timothy Drake / Red Robin
Situation : En plein contrat
Localisations : Inconnu
Secret Society
MessagePosté le: Lun 28 Mai 2018 - 20:57

« Invasion »
[ SSE ]
_____Les menaces du mercenaires avaient plus exaspéré le gamin de la chauve-souris qu’autre chose. Bien, au moins le message était passé. Slade continuera à se montrer méfiant. Il a promis à son employeur de ne pas tuer ses alliés, cette fois-ci, même si ce sont des alliés de Batman. Il soupira intérieurement face aux répliques de Red Hood, l’entente va être compliqué. Jusuq’à maintenant, c’était déjà un miracle.

« C’est en restant vigilant qu’on arrive à avoir un coup d’avance dans beaucoup de situation, ça, tu devrais le savoir maintenant que tu travailles dans la cour des grands. Pas étonnant que tu te sois fais avoir aussi facilement par le clown, toi. » rétorqua Slade.

Même si le mercenaire aimait beaucoup frapper là où ça faisait mal avec celui-là, il ne pouvait pas dire que Red Hood était complètement idiot. Slade rajouta une petite couche de menace avant de jeter un coup d’œil sur son partenaire qui essayait de faire diversion pendant que le piratage continuait. D’après les dernières nouvelles, il ne lui restait plus qu’une ou deux minutes pour infiltrer complètement leur système. Slade grogna, c’est lent, trop lent à son goût.
Quelques secondes passèrent, Deathstroke leva les yeux pour observer le plafond qui commençait à faire apparaître de petits canons. Le mercenaire grimaça, il devait sans doute y avoir des capteurs dans les environs, il fallait s’en douter.

Lorsqu’un canon se pointa dans sa direction, il fit un bond pour tenter d’esquiver ce laser. Mais il avait hésité, une seule seconde, hésité à lâcher son appareil qui lui permettait d’avoir accès au système de sécurité. Un laser lui toucha la cheville, son costume le protégea mais la douleur le ralentit légèrement. Il grogna et se tourna vers Jason qui était assez grand pour se débrouiller tout seul, vérifiant que ce dernier était malheureusement toujours en vie. Après avoir esquiver quelques lasers, le mercenaire s’énerva et sortit de son arme de son étui pour détruire les canons à portée de tir et les plus proche de lui, les rendant hors-service. Très vite, son communicateur s’activa, Sportmaster demande des nouvelles, il va être servit.

« Ici Deathstroke, tout va bien de notre côté si ce n’est qu’on essaye de nous chasser des lieux. Et malheureusement pour certains, nous sommes encore en vie et en un morceau. » commenta Slade avant de se tourner vers ses appareils laissés à l’abandon, alors qu’il s’était protégé des tirs derrière des caisses, le temps de trouver le bon moment pour se lancer. « On est un peu ralentit. D’ici une minute ou deux, on pourra ouvrir cette fichue porte. »

HRP:
 




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 16/10/2017
Messages : 125
DC : Cassandra / Dick / Grail
Situation : En plein désarroi
Localisations : Gotham City
Groupes : Vilains
Secret Society
MessagePosté le: Mar 29 Mai 2018 - 11:27
Oh les salauds ! Oh les gredins ! Le fils de leurs mamans ! Ils osaient utilisaient un atout en scénarium pour arrêter Harley, sa pote Kitty et Promotiontheus ! Les enquiquineurs ! Les empêcheurs de tourner en rond ! Ils osaient ! Bientôt, on entendrait des rires moqueurs, des types qui se bidonnaient en pensant au fait qu’ils avaient coincé Harley Quinn de l’autre côté d’une porte blindée qui semblait plus épaisse que la poitrine de Power Girl. Et pourtant, tout le monde savait qu’elle avait des…

Il n’était pas question de se faire avoir comme ça. Pas aussi bêtement. Les flingues dans les mains, Harley vérifia qu’ils étaient rechargés, puis s’élança.

« Attention ! Freestyle ! »

La jeune femme courut aussi vite qu’elle le pouvait, puis se pencha et se laissa glisser le long du sol… juste avant que la porte blindée ne se ferme complètement, la coupant de ses deux camarades. Ici, il y avait quatre mecs, armés ou non, qui l’observaient, stupéfaits. Deux détonations suivirent, et deux gardes tombèrent. Les derniers tentèrent de se ressaisir, mais la détraquée se redressa et leur colla, à eux aussi, des pruneaux de plomb dans la tronche.

Elle chercha un pass ou un truc comme ça ; et finit par le trouver. Elle l’utilisa alors pour ouvrir de nouveau la porte, dévoilant Catwoman et l’autre type bizarre qui ne les aimait pas. Harley eut un grand sourire, puis s’inclina comme une actrice de théâtre.

« Nan, nan, me remerciez pas ! Si j’avais eu un marteau, ou une hache, qui lance des éclairs, ça aurait été encore plus simple ! Mais paraît qu’on est pas dans le bon univers pour ça. Bref ! On continue ? Faut tout casser ! »

Evidemment, ce fut le moment que choisirent plusieurs types pour venir les emmerder. Enfin, pour encore plus le faire, car techniquement, ils étaient là pour faire diversion, et donc pour attirer les ennuis comme jamais ; et ils faisaient ça très bien, à n’en pas douter ! Bien sur, ce fut le moment où la jeune femme décida de tendre les bras bien en l’air et de crier, alors que les mecs de l’ARGUS pointaient leurs armes sur eux :

« ATTENDEZ ! »

Grosse panique.

« Avant qu’on s’y remette, est-ce que je peux aller faire pipi ? J’ai trop envie là, et ça commence à me mettre de mauvaise humeur. Et j’aime pas me battre de mauvaise humeur. Promis, je vais juste aux toilettes, et je pose pas la bombe que j’ai sur moi, cachée dans mes fesses ! »

Plusieurs soldats échangèrent des regards, se demandant ce qu’il se passait. Les pauvres ! Ils n’avaient pas l’habitude d’être confrontés à Harley Quinn.

Elle en pointa un du doigt :

« Toi ! Tu m’accompagnes aux toilettes ? Mais tu touches pas mon popotin ! »

« Mais tirez, bon sang ! Elle vous embobine ! »

La forçant donc à se mettre à couvert.

« Maiiiis ! c’est pas gentil ça ! Prométhé machin truc ! Rends-toi utile, sac à patate ! »




[HRP]
- Harley parvient à passer avant que la porte se referme et à l’ouvrir ensuite
- Elle fait une scène, qui échoue, pour gagner du temps[
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 20/10/2017
Messages : 170
DC : Diana Prince ; Jessica Cruz ; Koriand'r
Localisations : Gotham
MessagePosté le: Mer 30 Mai 2018 - 0:52


InvasionSSE
Jason posa une main sur son cœur à la suite de la réponse de Deathstroke, son autre main toujours refermée autour de sa tablette.

« Ouch, » dit-il, dans un hoquet faussement douloureux. « C’est bas, ça. Même pour toi. »

Il mima l’explosion de son cœur et feignit sa propre douleur avant de lever les yeux au ciel, d’une façon suffisamment théâtrale pour que Slade comprenne le fond de son geste, et ce malgré le casque toujours vissé sur sa tête. Le mercenaire pouvait dire ce qu’il voulait, s’il croyait vraiment que ses tentatives puériles de le mettre au défit fonctionneraient, il se fourrait vraiment le doigt dans l’œil jusqu’au coude. Jason avait bien mieux à faire qu’à se laisser provoquer par un retraité aux ardeurs un peu trop volontaires. Et si Deathstroke n’arrivait pas à comprendre ça, c’est qu’il était sérieusement en train de le sous-estimer.

Il était pas le seul à savoir faire les gros yeux ici. Non mais.

Un léger petit bruit mécanique attira son attention, et il baissa les yeux, juste à temps pour voir le premier laser le viser directement. Il s’écarta brusquement – à temps pour éviter de se prendre le laser en pleine poire mais trop lentement pour l’éviter totalement. Le premier tir le toucha au poignet et lui arracha un grognement. Ca ne suffisait pas qu’il soit en face à face avec Deathstroke, il fallait en plus qu’on essaie de la lui faire à l’envers ?

Sa bonne humeur envolée, il s’empara d’un petit diffuseur dans sa ceinture et aspergea le premier canon, sans lésiner sur la dose. Merci Batman pour les trucs, les machins et les bidules, parce que l’azote liquide qui venait geler les lasers, l’un après l’autre, c’était quand même super utile. Il se promit de voler la ceinture de Bruce, un de ces jours, pour jeter un regard aux dernières améliorations de cette dernière et ainsi mettre à jour la sienne.

Il se tourna vers Deathstroke une fois les lasers maîtrisés et rangea son diffuseur avec un regard lourd de sens vers l’arme du mercenaire.

« On repassera pour la discrétion, hein. »

La voix de Sportsmaster grésilla dans son oreille et Jason étouffa un grognement à la pique de Slade tout en baissant de nouveau les yeux vers sa tablette.

« Oh oui, tout va bien, » répondit-il à son tour. « Sauf qu’on a été repéré et que le gars de Deathstroke n’est pas si rapide que ça. »

Agacé, Jason baissa sa tablette et releva la tête vers le fond du couloir. Si le temps avait été limité plus tôt, il était maintenant écoulé. On les avait attaqués, et ce plutôt directement, ce qui laissait entendre qu’ils étaient sur le point d’avoir de la compagnie. Sauf si…

« On n’a pas deux minutes, Wilson, » répliqua-t-il. « On n’a même pas une minute, mais tu sais quoi ? Je vais essayer de les acheter, tes soixante secondes, en guise de calumet de la paix. »

Il se remit à pianoter sur sa tablette et utilisa la propre réponse du système de sécurité de l’A.R.G.U.S pour façonner sa propre réplique. Franchement, Tim aurait été vraiment fier de lui, s’il avait été là. Jason se faufila dans une légère faille dans tous ces firewall provoquée par l’attention entière du système de sécurité dirigée vers le hacking en cours. Légère, certes, mais suffisante. Suffisante pour que Jason croise quelques informations et en modifient d’autres. Leurs présences maintenant, semblait être relevées par des capteurs qui n’étaient pas du tout les leurs, et les gardes qui seraient ainsi envoyés vers eux se retrouveraient bien loin de leur réelle position. Mais la supercherie était superficielle et trop peu travaillée pour tenir longtemps.

« Non vraiment, va falloir passer la seconde, maintenant, » lança-t-il en direction de Deathstroke. « Si tu le presses pas ton gars, c’est moi qui irait le buter après. »


© 2981 12289 0

Résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 21/09/2017
Messages : 208
DC : Shiera Sanders/Hawkgirl
Situation : Désespérée
Localisations : Gotham
MessagePosté le: Ven 1 Juin 2018 - 14:32
Invasion
feat. SSE

Ce qui été à craindre de la part d'Harley est en cours de réalisation. Elle ne connaît pas le mot discrétion et rapidement, on se retrouve avec des hommes qui nous encerclent et une Harley complètement hystérique qui n'a qu'une envie, passer ses nerfs et taper là où ça fait mal. Moi, je ne cherche même pas à la raisonner, je sais que de toute façon, ça ne servira à rien puisqu'elle continuera d'en faire à sa tête. Je me contente juste, comme je peux, de la couvrir et ainsi éviter qu'elle ne se prenne une balle etc. Rapidement tout devient hors de contrôle et nous voir semble faire monter la panique chez les gardes. Tant mieux me direz vous mais ça complique assez bien la tâche puisque l'un d'eux se sent pousser des ailes et actionne une porte blindée qui ne tarde pas à se refermer. Je me tourne vers Harley, sachant très bien ce qu'elle a l'intention de faire et au moment où je lui crie d'attendre, elle me passe à côté, en courant, avant d'atteindre la porte et de réussir à se faufiler dessous avant qu'elle ne se referme complètement.

"Sérieusement..."

Je n'ai pas couru, ça n'aurait servi à rien de toute façon et en plus de ça, on a aucune idée de ce qui nous attend de l'autre côté. Je m'approche de la porte blindée d'un pas nonchalant et je colle mon oreille dessus, espérant entendre quelque chose mais malheureusement, ce n'est pas le cas. J'espère vraiment que Harley s'en sort, même si je n'ai aucun doute à ce sujet, et qu'elle va réussir à nous ouvrir la porte. Je lâche un soupir et je décolle mon oreille de la porte. Les mains posées sur les hanches, j'attend... Je ne me tourne pas vers Prometheus parce que je sens qu'il va me faire une remarque et je ne suis pas d'humeur. Je rage... Je rage parce qu'elle ne m'a pas attendue, je rage parce qu'elle en fait encore qu'à sa tête et je rage parce que moi aussi je voulais taper du garde... Les dents serrées, je murmure quelques mots plus pour moi que pour mon coéquipier de galère.

"Ça va aller, elle va ouvrir dans pas longtemps..."

Elle a intérêt parce que sinon je vais lui faire sa fête... Heureusement, Harley doit entendre que je la maudis puisque quelques minutes après qu'elle se soit glissée sous la porte, cette dernière remonte et laisse apparaître une Harley toute fraîche, entourée de quelques gardes inanimés. Elle nous fait sa petite révérence, moi je me contente seulement de lui adresser un regard sombre pour qu'elle comprenne qu'elle a abusé. Mais bon... je sais que ça va lui passer au dessus et qu'elle en a rien à faire...

De toute façon, on a pas le temps de déblatérer sur la question puisqu'une autre vague de types fait son apparition. Et ceux là, ils ont l'air bien décidé à nous rendre la vie impossible. Je fais claquer mon fouet, prête à distribuer des coups. C'est sans compter sur Harley qui, encore une fois, se met en scène. Cette dernière lèves les bras en l'air comme pour se rendre et leur hurle d'attendre... Je lève les yeux au ciel alors qu'elle demande si elle peut aller pisser. Sérieusement ?? Les mecs de l'ARGUS échangent des regards plein d'incompréhension et je les comprend pour le coup. Je laisse échapper un soupir et je hausse les épaules et je m'adresse au mec à qui elle a demandé de l'accompagner.

"Elle fait souvent ça..."

Seulement voilà, c'est l'ARGUS qu'on a en face et ils sont loin d'être débiles contrairement aux hommes du Pingouin et à tout les méchants de Gotham. On a juste le temps de dire ouf et de se mettre à l'abri avant qu'ils se mettent à vider leurs chargeurs. A l'abri derrière une grosse caisse, je fixe Harley.

"La prochaine fois, tu laisseras faire les pros..."
©️ nightgaunt


HRP:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 19/12/2017
Messages : 279
DC : Garfield Logan/Stéphanie Brown/Carter Hall
Situation : Essaie de survivre aux dangers attirés par les héros
Localisations : Central, Coast ou Ivy en général
Groupes : ARGUS
MessagePosté le: Lun 4 Juin 2018 - 17:08
Malgré les tensions qui étaient apparues et qui tendaient à perdurer pour certains, les Vilains de la SSE avançaient... Lentement, mais ils avançaient. Ce qui n'était guère une bonne nouvelle pour les défenseurs de la Citadelle qui faisaient pourtant de leur mieux pour gérer une situation qui avait été prévue, être attaqué par des supers-vilains était un risque possible pour une agence gouvernementale.


Ouest, Harley Quinn/Catwoman/Prometheus

L'intervention de Black Mask avait encore plus échauffé les esprits qu'ils ne l'avaient été par l'apparition du trio Harley/Catwoman/Prometheus, ce dernier restant d'ailleurs bien silencieux. Celui qui avait proposé ce plan à la base ne semblait pas très enclin à s'y impliquer, à moins qu'il n'attende en fait le bon moment pour agir. En tout cas, ce fut grâce à l'ancienne alliée du Joker que le trio ne se retrouva pas bloqué complètement derrière une grande porte en acier.

-Tirez leur dessus mais essayez de ne pas les tuer !

Harley et Catwoman s'étaient retranchées derrière un caisse dés qu'elles avaient été prises pour cible. Mais des tirs avaient eut le temps de le frôler, voir de le toucher. Toutefois, le super-vilain s'était retrouvé sur le sol et déjà, des gardes l'entouraient pour s'emparer de lui, tandis que d'autres se rapprochaient de l'endroit où étaient dissimulées les deux supers-vilaines.
Si elles n'agissaient pas maintenant, elles auraient de bonnes chances de se faire capturer tout comme leur collègue. Ou alors de se prendre une balle si en bougeant

Sud, Red Hood et Deathstroke

De leur côté, Deathstroke et Red Hood continuaient leur oeuvre, toujours en se lançant des piques. Les tirs avaient fusé sur eux, mais même s l'un d'eux avait touché Slade, les deux s'en étaient sortis et le mercenaire borgne était parvenu à se débarrasser des canons à rayons laser, tandis que Jason chercha à cacher leur présence aux yeux de la sécurité. Malheureusement pour lui, même si la tactique était bonne, elle ne marcha pas totalement. Si certains se laissèrent prendre au piège et suivirent les faux signaux créés par l'ancien disciple de Batman, d'autres filèrent bel et bien là où se trouvaient les deux supers-vilains. Les soldats de l'ARGUS repérèrent les deux vilains.

-Deathstroke et Red Hood. Que font-ils ici ?

Mais il n'y avait pas de question à se poser. Ces deux là étaient reconnus comme très dangereux, et il fallait les neutraliser au plus vite. Heureusement, pour le moment, ils ne semblaient pas les avoir repérer. Un garde exécuta une série de signes, et quelques hommes se tinrent prêt à tirer en direction des deux hackeurs tout en restant cacher. Quelques secondes plus tard, une salve de balles déferla sur Deathstroke et Red Hood. Ces derniers arriveraient sans doute à esquiver et repérer les tireurs.
Mais pourront-ils esquiver les tirs qui surgiront de derrière leur dos d'une minute à l'autre ?

Est, Sportsmaster et Sting

De leur côté, Sting avait tenté de parler à Sportsmaster mais le mercenaire surentraîné s'était principalement concentré sur leur mission... Ainsi que sur la surveillance des troupes qui avaient décidées de faire passer la discrétion dans les égouts. Tout le quartier général de l'ARGUS était maintenant au courant de l'invasion de la SSE et tous les soldats étaient sur le pont. Cinq hommes pas un de plus ou de moins se trouvaient dans le centre de contrôle.

-Compris. Ces gardes vont goûter aux dards de mes abeilles !

Sting paraissait un peu plus sûr de lui. Et alors que Lawrence Croock se lançait à l'assaut de la porte, Sting ouvrit une petite pochette qu'il avait accroché à la ceinture de son costume et en laissa sortir le contenu. Des dizaines de micros-robots en forme d'abeilles. L'essaim robotique prit un peu d'avance sur les deux supers-vilains et filèrent vers les gardes qui entreprirent aussitôt de se défendre. Des tirs fusèrent un peu partout.
Deux gardes furent touchés par les tirs des abeilles et tombèrent au sol.
Mais les restant continuaient à tirer, se concentrant essentiellement sur les robots-abeilles laissant un peu de champ libre à Lauwrence. Si celui-ci est capable d'éviter les tirs !

[-Côté Ouest : Le trio de diversion accompli son travail, mais les tirs continuent d'affluer sur eux
-Côté Sud : Les deux hackeurs gèrent les attaques et le hacking du système de sécurité, mais ils sont repérés. A l'avant, des gardes dirent sur les deux vilains. Mais ce n'est qu'une diversion, car des tirs lasers s'apprêtent à être tirer dans leur dos.
-Côté Est : Sportsmaster se lance à l'assaut de la porte de la salle de contrôle. Sting envoie ses micros-robots en forme d'abeilles pour faire diversion sur les gardes. Si deux sont assommés
Vous avez jusqu'au lundi 11 juinpour poster, bon jeu à tous Very Happy ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 22/08/2017
Messages : 196
DC : Mister Miracle ; The Bat ; The Atom ; Fate.
Situation : Billionaire. Playboy. Philanthropist. Evil genius.
Localisations : Metropolis.
Secret Society
MessagePosté le: Mar 5 Juin 2018 - 8:52
Le commando de la Secret Society of Evil se lance dans l’action, dans son plan ; mais il est clair que ses membres ne sont pas ravis de collaborer ensemble.

Si Deathstroke et Red Hood joue à Tom & Jerry en se lançant des piques, et en se préparant au pire, ils ont quelques avancées sur le piratage. De leur côté, Harley Quinn, Catwoman et Prometheus tentent de réussir aussi – mais l’entente entre les deux premières n’est pas au beau fixe. Et Sportsmaster et Sting se sont lancés contre le poste de contrôle… avec pertes et fracas.

Si Lawrence est parvenu à abattre deux gardes, d’autres demeurent et s’activent – mais sont occupés par plusieurs robots-abeilles.
Des cris se font entendre, les tirs se multiplient, et Crock a assez d’expérience pour savoir qu’il doit agir, et vite, avant que l’alarme ne soit donnée ; et il sait exactement quoi faire.


« Fais-les se baisser, Sting. »

Il range son arme à feu, et sort un disque olympique, qu’il lance – et qui file directement dans le poste de contrôle.
Se projetant vers les gardes, rebondissant de l’un à l’autre, le projectile est tiré – et plonge toutes ses cibles dans l’inconscience, vaincus ; mais vivants.

Avec un sublime réflexe, le mercenaire s’empare du disque alors qu’il filait vers lui, et le range ; avant de laisser son regard glisser sur la pièce, puis pousser un léger soupir.


« Connecte-toi aux machines, et dis-nous ce qu’il se passe. »

Sans grand respect pour Sting, Sportsmaster se tourne vers les écrans, et réactive son communicateur.

« Deathstroke, Red Hood, je me tape de votre concours de micro-pénis. Sortez-vous les doigts et trouvez-moi ce que je veux, ou j’enfoncerais mon poing dans vos anus pour en sortir les balais qui vous empêchent de faire le minimum qu’on attend de vous.
Harley, Catwoman, Prometheus, prenez sur vous et collaborez. Si vous ne vous comprenez pas forcément – les gardes non plus ne vous comprennent pas vraiment ; faites-en force. »


Il soupire, et se crispe sous son masque ; il n’a pas l’âme de chef, et n’aime guère devoir s’en occuper… même si, vraiment, il considère être le seul, dans son égocentrisme, capable de faire ça.
Cependant, son expression change quand il apparaît quelque chose sur les écrans ; quelques choses, même.


« Fils de… les gars, ça se complique. »

Au milieu des cadavres et des inconscients, Sportsmaster se penche plus et se crispe, alors qu’il découvre la nouvelle réplique de l’A.R.G.U.S. à leur percée.

« Deathstroke, Red Hood, douze types en armures de combat approchent… et ils sont menés par un vieux copain. Steve Trevor. »

Steve Trevor, pilote, Marine, soldat, espion, diplomate. Le premier homme à avoir posé le pied sur Themyscira, un des rares autorisés là-bas. Ancien chef de l’A.R.G.U.S., remis sur le terrain à sa demande.
Guerrier extraordinaire et surdoué ; une menace absolue, pour le duo.


« Et… les autres, une tête brûlée approche. Firestorm. »

Firestorm. L’Homme-Nucléaire. Capable de modifier la composition atomique de chaque objet, et donc littéralement capable de tout faire. Uniquement limité par son imagination et sa concentration, qui s’évapore rapidement.
Un demi-dieu se précipite dans les couloirs de l’A.R.G.U.S. ; une apocalypse, pour le trio.


« Les gars… bonne chance, hein. »

Imaginer ses camarades décéder ne le gêne pas ; imaginer l’échec de la mission lui est insupportable.
Sportsmaster se tourne vers Sting, alors, et attend quelque chose de lui – des réponses. Des solutions.
Quelque chose, au moins, pour éviter la débâcle.


(HJ/ Résumé rapide :
- Sportsmaster parvient à plonger dans l’inconscience ses ennemis ;
- Sportsmaster tente de motiver, à sa façon, les troupes ;
- Sportsmaster découvre que Steve Trevor mène 12 soldats en armure vers Deahstroke/Red Hood, et que Firestorm file vers Harley/Selina/Prometheus ;
- Sportsmaster demande silencieusement à Sting des solutions. /HJ)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 16/10/2017
Messages : 125
DC : Cassandra / Dick / Grail
Situation : En plein désarroi
Localisations : Gotham City
Groupes : Vilains
Secret Society
MessagePosté le: Mer 6 Juin 2018 - 10:54
L'arrivée de monsieur SuperCheatGodModActivé n'était pas surprenante. Après tout, vu comment les membres de la SSE parvenaient à se défaire de leurs ennemis, il était tout à fait normal, d'un point de vue purement scénaristique, de voir un plus gros ennemi arriver. C'était logique, les amis ! Mais oui, assurément ! Bon, après, fallait quand même pas déconner, là c'était vraiment un doigt fait par l'écrivain en mode « eh, regardez, j'vous mets un truc que vous pouvez pas battre ».

C'était bas. Vraiment. Harley lança un regard de jugement à la caméra, avant de se reconcentrer sur l'action :

 « C'est de la triche, ça ! »

Et par se reconcentrer, on entend bien sur se planquer. Catwoman et elle, elles étaient dépassées, face à tout ça. Des hommes en armures et avec des flingues, ça passait aisément ! Elles étaient les reines de la castagne bien sentie et de la diversion. Mais la diversion risquait de pas durer très longtemps encore, si le type pas beau les vaporisait tous. Quoique Prometheus avait l'air d'admirer le mur et le sol en béton plutôt qu'autre chose. Bon sang, ce que c'était relou, les afk !

Elle agita les bras vers ce type en armure pas belle.

 « Eh, Prometheus machin truc bidule de mes deux ! Fais quelque chose au lieu de bouffer les pissenlits par la racine ! Espèce de gobelin ! Bas-level ! Noob ! Fils d'unijambiste mal baisé ! Suceur de nœuds ! Réveille-toi, Stephen Hawking, t'as de la bave sur le casque ! »

 « Rendez-vous, ou je vous éliminerais ! »

Harley se redressa alors, une trentaine d'armes à feu pointées vers elle. Plus personne ne tirait, et Firestorm se tenait à quelques mètres, dévisageant la cinglée ; il était visiblement prêt à l'anéantir d'une pichenette atomique.

Sauf que non ! Pas le droit ! La jeune femme leva l'index, prenant une pose équivoque, avant de parler :

 « Alors, on va mettre quelques trucs au point. Déjà, je porte plainte pour non-respect des règles du scénario ! On a un afk avec nous, et on nous envoie un type super balèze qu'on peut pas battre. C'est pas du jeu ! Parce que la règle du on peut pas tuer vos persos sans votre accord... bah elle saute un peu, quoi ! Ensuite, je suis désolée, mais l'ARGUS c'est clairement plus ce que c'était ! Vos soldats sont nuls, ils visent comme des Stormtroopers de Star Wars, et ils se laissent embobiner par une femme. Bravo, les machistes ! Vous devriez retourner voir vos mamans... ah non, mince. On avait dit pas les mamans. »

 « Tu as fini, Harley Quinn ? »

 « Non ! Je proteste ! A la limite, si tu dois pulvériser quelqu'un, fais-le sur Promotionus. Il est nul, m'aime pas, sert à rien, tout ça. Avec ma copine cachée quelque part dans les environs, on aimerait bien le voir disparaître. Pur comportement féministe. »

 « Tu as le cerveau ravagé, Harley Quinn... maintenant, rends-toi. Et tes copains aussi. »

 « Si j'ai le cerveau ravagé ? Le jury délibère encore. Mais toi, par contre, tu es facile à déconcentrer en fait ! Tu vois rien venir ! »

Au cas où personne ne l'aurait compris, c'était le moment où, si Kitty avait compris qu'elle avait une grosse occasion de faire du dégât, elle devait agir genre maintenant tout de suite immédiatement. Histoire de battre Firestorm et de pouvoir continuer à faire la grosse diversion.

Harley était trop forte pour déconcentrer les gens. Même elle, elle était déconcentrée, c'pour dire !




[HRP]
- Harley fait diversion en brisant le quatrième mur, espérant que Catwoman en profitera
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 24/04/2018
Messages : 49
DC : Timothy Drake / Red Robin
Situation : En plein contrat
Localisations : Inconnu
Secret Society
MessagePosté le: Sam 9 Juin 2018 - 14:28

« Invasion »
[ SSE ]
_____La patience de Deathstroke était mise à rude épreuve. Non seulement, son hacker se laissait désirer, mais en plus il devait supporter le môme de la chauve-souris qui braillait dans son dos, en espérant que cela accélèrerait les choses. Si ça ne tenait qu’à lui, il y a bien un moment que le gamin se serait retrouver avec un troisième œil sur les sinus et qu’il continuerait cette mission seul.

« Honnêtement, si tu pouvais le buter, ce gars-là, ça ne me ferait ni chaud ni froid. » commenta le mercenaire en parlant de son hacker alors que ce dernier était toujours en contact radio avec lui, de quoi lui donnait quelques sueurs froides et une raison de se motiver davantage.

Les choses ne semblent pas s’améliorer lorsqu’il entend la voix de leur supposé supérieur hiérarchique résonner dans son casque, là où se situait son communicateur. Slade laissa échapper une grimace en sentant cette voix manquer de lui faire perdre son audition sur son oreille droite. Bon sang, il avait vraiment choisi le bon moment pour venir rajouter une couche avec le mercenaire. Comme-ci la présence même de Red Hood ne suffisait pas pour agacer le soldat, il fallait que l’agresseur de son fils, toujours supposé être son supérieur, c’est douloureux à dire, intervienne.

« Ecoute moi bien Sportmaster, le jour où tu interviendras pour me dire quelque chose qui m’aidera dans ma tâche ou au moins quelque chose d’intelligent, je te laisserai ouvrir ta petite gueule, mais en attendant, occupe-toi de tes fesses avant de t’occuper des miennes ou de celle du p’tit et laisse-nous faire notre travail. » grogna Slade.

Il ignora ensuite son communicateur pendant quelques secondes, et se concentra à nouveau sur la fin du piratage. Slade redressa doucement la tête pour apercevoir des soldats se précipiter dans le couloir pour les couper dans leur tentative d’intrusion. Le mercenaire observa les alentours et oublia quelques secondes le hacking, laissant son hacker termine le boulot. Il sortit de sa ceinture deux armes de poings avant de se tourner vers Red Hood qui avait probablement sentit le danger également. Les hommes arrivaient des deux côtés, tentant de piéger les deux intrus.

« Ton côté, mon côté. » lança Slade en désignant deux directions opposées. « Une balle, une personne, inutile de gaspiller des balles dès le début. Compris, Hood ? » Ensuite, Sportmaster tente d’avertir le duo. « Ouais, j’ai le petit Trevor dans ma ligne de mire, je peux le transformer en passoire celui-là ? Ou a-t-il une quelconque importance dans cette mission ? » demanda le mercenaire à son supérieur, comme ci rien ne s’était passé il y a quelques minutes.

Slade se chargea de son côté. Il dégoupilla une grande qu’il fit doucement glisser sous les pieds des quelques soldats, histoire de créer une frontière explosive entre lui et les forces de l’ordre. Ensuite, il ne tarda pas pour en assassiner deux ou trois, d’une balle dans les deux yeux.

HRP:
 




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 21/09/2017
Messages : 208
DC : Shiera Sanders/Hawkgirl
Situation : Désespérée
Localisations : Gotham
MessagePosté le: Dim 10 Juin 2018 - 16:03
Invasion
feat. SSE

C'est le bordel ! ça part littéralement en sucette et à moins d'un miracle, on va avoir du mal à trouver une issue à cette situation. Sérieusement ! Harley et moi on ne fait pas le poids devant tout ce déchaînement de tir et de violence. On pourrait y arriver mais malheureusement, le guignol qui nous accompagne a décidé de ne rien faire à part mater ses pieds et rester dans son coin. Purée la prochaine fois, hors de question qu'on bosse avec cet ahuri qui ne sert à rien à part servir de boulet. Planquées derrière nos caisses on attend... on attend je ne sais pas quoi mais on attend... Alors ouais d'accord on est bien payé mais la prochaine fois, j'y réfléchirai peut-être à deux fois surtout si on me sort que je dois faire équipe avec la tapisserie au nom futuriste.

Appuyée contre la caisse, je ferme les yeux et je pousse un soupir, plus qu'agacée par tout ce rafût et surtout par le mec nucléaire qui vient de débarquer. Ils ont si peur de nous qu'ils envoient un mec radioactif pour nous éléminer... Vie de merde. Je me tourne vers Harley alors qu'elle décide de s'exciter verbalement sur Prometheus... Ce dernier ne semble pas être atteint par ses mots puisqu'il n'émet aucune réaction. J'agite la main, dépitée...

"Laisse tomber... on a un légume comme équipier..."

Je tourne le visage vers lui et je fais une grimace. J'ai juste envie de lui coller ma main dans la figure même si je n'ai pas grand espoir que ça le fasse réagir de nouveau... Tant pis, on va composer avec, on a pas le choix de toute façon... Une voix retentit de derrière les caisses où on se trouve... Harley et moi on se regarde vite fait, on sait très bien qui nous parle. C'est la jolie blonde qui décide de rentrer en scène et de répondre à l'ordre que la bombe vient de nous donner... Je laisse échapper un soupir alors qu'elle se redresse pour sortir de sa cachette. Je la laisse faire son petit numéro et je fais en sorte de rester bien cachée. Rapidement, mon cerveau se met en mode réflexion, à la recherche d'une issue de secours. Non, je vous arrête là, je ne compte pas laisser Harley.... je compte juste me servir d'elle pour les occuper pendant que je me faufile histoire de nous trouver une échappatoire.

Un sourire se dessine sur mes lèvres quand je vois là, je moment opportun d'entrer en scène à mon tour. Discrétement, je fais signe à Harley de continuer à les occuper et surtout à occuper le flambeau humain. Je me met à plat ventre et je me faufile derrière les caisses pour contourner tout ce petit monde...

"Faites que la lumière se trouve au bout du tunnel..."

Je ne suis pas croyante, mais bon sang, si Dieu il y a, il a intérêt de me réserver une belle surprise de l'autre côté.
©️ nightgaunt


HRP:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 20/10/2017
Messages : 170
DC : Diana Prince ; Jessica Cruz ; Koriand'r
Localisations : Gotham
MessagePosté le: Dim 10 Juin 2018 - 22:11


InvasionSSE
Le système informatique de l’A.R.G.U.S n’était franchement pas le plus facile à pirater et, dans le silence de son esprit très très concentré, Jason regretta amèrement de ne pas s’appeler Timothy Drake – ou, encore mieux, Victor Stone. Mais il parvenait à semer des faux indices ici et là ceci dit, seulement, pas assez pour complètement détourner les soldats en alerte totale. Tant pis, il aura essayé au moins. C’est plus que ce que certains peut-être trop vieux pour comprendre comment fonctionne un réseau informatique pouvaient dire. Parce qu’à part râler, faire les gros yeux sous son masque et insulter son hacker, Wilson n’était pas très actif, dans l’immédiat.

Heureusement, maintenant que des soldats se rapprochaient d’eux, il avait maintenant l’opportunité parfaite pour rappeler à Jason qu’il était bon à une chose au moins : les tueries.

« Fais chier, » grogna Jason en fourrant sa tablette dans sa ceinture.

Il tourna la tête vers Slade juste au moment où Sportsmaster s’excitait dans leurs oreilles – et avec raison. La mission aurait dû se passer avec discrétion et efficacité, et au lieu de ça, ils n’avaient toujours pas ouvert leur putain de portes, et Selina et Harley pédalaient elles-aussi dans la semoule. L’humeur de Jason s’en prit un sacré coup. Si l’arrivée de Slade Wilson menaçait sa position au sein de la S.S.E, il verrait rouge. Il avait travaillé trop dur ces derniers temps pour retomber en bas de la chaîne alimentaire parce que papy préférait partir en duel de taquineries.

« Et bien, y a une sacré tension sexuelle entre vous deux, » souffla-t-il après que Slade ait répondu, pas vraiment sur le ton de la plaisanterie, à Sportsmaster.

Il préféra en rester là, cependant, puisqu’ils ne tardèrent pas à être pris par les tirs en rafale des soldats qui occupaient le bout du couloir. Avec un nouveau juron bien senti, Jason tira quelques balles, visant plus les genoux que les têtes, avant de se mettre à couvert dans un embranchement magnifiquement bien placé. Slade s’y glissa à son tour, arme au poing. Leurs regards se croisèrent, masque contre masque. L’affrontement était inévitable. Et affrontement impliquait des victimes, ce qui n’était pas vraiment dans les plans de Jason. Et encore moins dans ceux de Bruce qui, il n’en doutait absolument pas, gardait probablement un œil très attentif à ce qu’il faisait. Mais c’était une chose de se savoir dans la merde et une autre que d’essayer de contrôler Slade Wilson.

L’humeur de Jason se prit de nouveau un sacré coup.

Il répondit aux directives de Deathstroke par un regard noir que ce dernier manqua à cause du masque – une terrible perte, c’était un de ses meilleurs.

« Ta gueule et tire, » répliqua-t-il. « J’ai pas besoin d’un mentor, merci. »

Acculé contre le coin de son mur, il sortit de son abri juste le temps de lâcher quelques balles qui firent mouche et immobilisèrent immédiatement leurs assaillants. Mais, évidemment, parce qu’une mauvaise nouvelle n’arrive pas seule… Sportsmaster se joignit à la conversation avec une nouvelle dose d’informations qui ne fit rien pour arranger l’humeur de Jason.

« Trevor ? » releva-t-il en grimaçant. « Fait chier. Bordel. Putain la poisse. »

En dehors du fait que se lancer dans une face avec Steve Trevor leur compliquerait méchamment la tâche (surtout si le dit Trevor était flanqué d’une douzaine de ses gars) Jason n’avait pas non plus envie de tenter le diable et de risquer la vie de Steve Trevor. Parce que c’était déjà assez la merde comme ça, mais si après ils se mettaient Wonder Woman à dos… Baisser de rideaux, tout le monde au lit, adios.

C’est alors qu’un petit bip venant de sa ceinture attira son attention. Le canon de Deathstroke était pointé et prêt à décharger, mais tout vient à point à qui sait attendre – ou une connerie du genre – n’est-ce pas ? C’était presque trop beau pour y croire. Jason s’empara rapidement de sa tablette et constata, dès le premier coup d’œil, que le hacker de Slade avait enfin fait son boulot. Et quel timing, quel timing !

Jason appuya sur une combinaison de touche, glissa sa tablette sous le bras (pas le temps) et attrapa celui de Slade sans prévenir (pas le temps, et d’humeur taquine aussi). Il sortit à toute vitesse de leur cachette et tira Slade en plein dans le couloir bloqué par les deux embuscades – et vers la porte qui avait été verrouillée, jusque-là, et près de laquelle ils s’étaient tenus tout le temps de leur tentative ridicule de hacking. Porte qui était maintenant ouverte.

Un bras au-dessus de sa tête pour se protéger des balles – comme si ça changerait quelque chose – il se précipita à l’intérieur de ce nouveau couloir tout en poussant son partenaire adoré avec lui. Il lâcha ce dernier une fois de l’autre côté de la porte, appuya de nouveau sur ses touches pour refermer la porte et tira ensuite, directement, sur le boîtier électronique qui permettait de contrôler l’ouverture de la porte.

Ils étaient passés.
Trevor et les soldats étaient de l’autre côté.

« Faut qu’on se bouge, » dit-il à Slade. « Ils auront vite fait de faire le tour. »


© 2981 12289 0

Résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessagePosté le:
Revenir en haut Aller en bas
 

INVASION [SSE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Salvatore R.A. - L'invasion des ténèbres - La Légende de Drizzt 9 - Les Royaumes Oubliés
» L'invasion poétique
» Stéphane Horel - La grande invasion
» [JEU] BLASTOSIS INVASION : Shoot [Gratuit/Payant]
» World Invasion: Battle Los Angeles

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: La Terre :: Coast City-