Family Issues [Carter Hall]

Inscription : 09/11/2017
Messages : 144
DC : Mister Miracle ; The Bat ; The Atom ; Lex Luthor.
Situation : Jeune Héros, guidé par Walter West qui est possédé par Nabu.
Localisations : Mouvante, surtout New York.
New Titans
Shadowpact
MessagePosté le: Ven 18 Mai 2018 - 10:23
St-Roch est une ville riche – riche de sa culture, de son passé, de sa joie de vivre, de son atmosphère, de son Histoire.
Cependant, St-Roch est également une cité en souffrance, qui se relève encore difficilement d’une quasi-annexion par les Red Lanterns, suite à des mouvements d’humeur de la population contre le joug gouvernemental.

La tension retombe, mais n’est pas évacuée ; et bien trop de drames ont eu lieu ici pour qu’ils soient oubliés aussi facilement.
Les blessures sont encore fraîches, les corps encore au chaud… au propre, comme au figuré.



En effet, le Cimetière de St-Roch a, malheureusement, vu sa fréquentation augmenter ces derniers mois ; hélas, ce ne fut pas le cas de ses crédits.
Si tous les décédés ont bénéficié d’une dernière demeure, l’état général du lieu n’est pas adéquat. Hélas, la mairie a encore beaucoup à faire pour rénover, réparer, remettre en place tout ce qui a été endommagé durant les combats – et les vivants priment sur les morts, tant que les premiers peuvent manifester et hurler plus fort que les seconds.

Le Cimetière est donc endommagé, abandonné, et rares sont ceux qui s’y déplacent… surtout la nuit.
Mais pas cette nuit.

Dans une atmosphère lourde, sombre, d’une soirée sans étoile et sans lune, il y a de l’agitation au sein du Cimetière ; des forces s’y meuvent, bien plus nombreuses que les quelques animaux sauvages qui y rôdent.

Quelqu’un cherche, en effet. Quelqu’un est en chasse.
Quelqu’un y a été attiré.

Environ deux heures plus tôt, au sein du Musée Stonechat, le nouveau conservateur Carter Hall terminait une journée fatigante quand… quelque chose est apparu devant lui.
Une énergie, dorée. Qui n’a pas tardé à former un élément, un symbole…

… un Ankh, un élément de la mythologie égyptienne que ledit conservateur connaît bien – car il l’identifie au Docteur Fate, mais également à Nabu ; des proches, dans plusieurs existences.

Aucun mot, aucun message n’accompagnait l’Ankh ; mais d’autres sont apparus.
D’abord dans un autre couloir, puis devant la porte, puis dans la rue… puis dans tout St-Roch, les symboles apparaissaient et s’évaporaient lorsque Carter les rejoignait ; un jeu de piste, donc.
Menant directement au Cimetière.

Mais, alors que l’homme à l’histoire riche, à l’histoire dans l’Histoire, parvient directement au cœur du lieu – alors que le dernier Ankh a disparu, et qu’aucun autre n’apparaît, une voix lourde et puissante se fait soudain entendre.


« Prince Khufu Kha-Tarr. »

Un craquement sinistre poursuit ces quelques mots, avant qu’un vortex bizarré n’apparaisse devant lui – formant, très vite, une silhouette qui en émerge…
… celle d’un jeune homme, vêtu selon les modes de ce temps, mais avec un Heaume bien connu sur le crâne !

« Je suis Fate, dépositaire du Heaume de Toth et non pas de celui de Nabu ; je suis le protecteur de ce plan physique, celui chargé de soigner les plaies mystiques de ce monde. »

Khalid Nassour n’annonce pas son nom – car il n’est pas à l’aise.
Il est, une nouvelle fois, en mission aujourd’hui, et doit confronter ce qui lui semble être, littéralement, une légende vivante ; ça impressionne, clairement, surtout un petit étudiant en Médecine comme lui.
Heureusement, le Heaume permet de ne rien montrer… ou de limiter, au moins, ce qu’il montre.


« Votre présence a été requise en ce lieu, par quelqu’un d’assez puissant et proche de nous pour cela. »

Le jeune homme se tait, alors.
Malgré sa jeunesse, malgré son inexpérience, il n’est pas sans aimer un peu de mystère – et de suspense. Même si c’est audacieux, avec un type comme Carter Hall !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 07/05/2018
Messages : 142
DC : Patty Spivot/Garfield Logan/Stephanie Brown
Situation : En train de combattre, comme d'habitude
Localisations : St Roch
Justice League
Shadowpact
MessagePosté le: Ven 18 Mai 2018 - 11:43
St Roch, ville de Louisiane existant sous ce nom depuis le XIXème siècle. Certains racontent qu’elle aurait été nommée ainsi en l'honneur d'un saint médiéval que les habitants auraient priés afin qu'il les sauve d'une épidémie de fièvre jaune qui menaçait d'anéantir la population. Que le saint soit vraiment intervenu ou non, la ville fut sauvée et elle perdure encore aujourd'hui. Et depuis plusieurs décennies maintenant elle semble être profondément liée à deux âmes bien plus âgées qu'elle.

Hannibal Hawkes et Katherine Manser alias Nighthawk et Cinnamon qui étaient en réalité incarnations d'un couple condamné à mourir étaient basés à St Roch et avaient péris là-bas sous les coups de Hath-Seth incarné en femme (oui oui, vous avez bien lu). Les deux incarnations suivantes James Whright et Sheila Carr y vécurent aussi et y moururent, tués également par leur ennemi. Quant aux dernières, Carter Hall et Shiera Saunders, ils étaient basés ici et y sont morts, au sein de son musée.
St-Roch, ou la ville américaine qui semble avoir été choisie pour être intimement liée au destin du plus vieux couple encore vivant sur cette Terre.
Et en parlant de Destin, il semblerait que ce dernier ai décidé de s'occuper d'un des membres de ce couple.

-Nabu ?

Après une journée épuisante, éreintante a passionner les foules par sa grande connaissance historique et sa manière particulière de refaire vivre le passé, Carter avait décidé de prendre un peu de repos. St Roch n'étant pas une ville aussi torturée que Gotham, son héros pouvait se permettre des pauses et allait se retirer dans sa cache secrète. Une pièce à part, cachée du plus grand nombre, mais aussi un véritable musée dans le musée. Mais ce soir, il n'allait pas pouvoir s'y réfugier de si tôt car une très ancienne connaissance se manifestait. Et elle semblait l'inviter à le chercher, à le pister en suivant un défilé d'Ankhs lumineuses.

-Toi et tes mystères. Soupira le guerrier.

Il suivit quand même le jeu de piste organisé par Nabu, car il connaissait le vieux mage. Il était l'une des seules personnes a avoir connu sa première incarnation, le prince Khufu Kha-Tarr, et Carter pouvait le considérer comme un allié. Il avait aussi été là du temps de la JSA et lui avait pris son fils Hector, qui avait disparu depuis.
Étais-ce Hector qui l'appelait après être revenu d'on ne sait où ? Il allait bientôt le savoir car le dernier Ankh venait de disparaître au cœur du cimetière de la ville. Et Carter se retrouva seul pendant un petit temps, le temps que celui qui l'avait amené ici se manifeste avec une mise en scène réussie.

-Hector ? Qu'est-ce que tu fabriques ?

Mais lorsque le Destin eut fini, Carter Hall se rendit très vite compte qu'il n'avait pas affaire à son fils, Hector. Fate n'était qu'un gamin, un petit jeune qui ne devait pas avoir beaucoup plus de 20 ans. Et Carter ne pu cacher la frustration qui montait en lui. Il savait qu'Hector n'était pas le seul Fate de l'Histoire mais il avait disparu en tant que tel. Et maintenant, un jeunot sorti de nul part se pointait avec son masque. Il s'avança vers Khalid, les bras croisés.

-Arrête de jouer à ça gamin.

Hawkman pouvait être imposant voir effrayant surtout quand il était en colère. Mais heureusement pour le nouveau Fate, il ne le frapperait pas. Mais pas sûr que Khalid en ai conscience.

-Qu'est-ce qui est arrivé au précédent "disciple" de Nabu ? Ou plutôt, au dernier garçon qu'il a entraîné dans ses histoires.

Hawkman était un guerrier, mais il était aussi un père qui voulait savoir ce qu'était devenu son garçon. L'un des seuls enfants qu'il était parvenu à avoir au court de ses 3 millénaires d'existence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 09/11/2017
Messages : 144
DC : Mister Miracle ; The Bat ; The Atom ; Lex Luthor.
Situation : Jeune Héros, guidé par Walter West qui est possédé par Nabu.
Localisations : Mouvante, surtout New York.
New Titans
Shadowpact
MessagePosté le: Ven 18 Mai 2018 - 13:23
Carter Hall a reçu le message, et le jeu de piste a été remonté.
Mais c’est Hawkman qui est rentré dans le Cimetière de St-Roch – et c’est lui qui, déçu de ne pas trouver sous le Heaume celui qu’il espérait, hausse légèrement le ton, et va droit au but dans son interrogatoire.

Cependant, après ces quelques mots, seul un silence terrible lui répond.
L’on pourrait penser que c’est en réplique aux paroles du guerrier ailé, pour lui rappeler qu’il n’est pas le seul à pouvoir en imposer ; l’on se tromperait.
Ce mutisme est, seulement, dicté par la peur et l’appréhension du jeune homme en face de lui… qui doit mobiliser tout son courage pour ne faire que lui répondre.


« Le précédent disciple de Nabu se nomme Kent V. Nelson et est décédé ; il s’agissait du neveu de Kent Nelson, que vous avez connu dans la Justice Society of America ainsi que dans la Justice League.
Rares ont été ceux qui ont été formés par Nabu à un âge jeune – et aucun ne portait ce Heaume. »


Sa voix est impressionnante, mais son cœur bat la chamade.
Autant parce qu’il n’a guère envie d’évoquer son prédécesseur, son grand-oncle à l’actuel destin difficile, que parce qu’il se considère juste fou de parler ainsi.
Khalid ne sait pas ce qu’il dit, et pourquoi il le dit ; mais les mots coulent de ses lèvres, et il tente de continuer pour ne pas s’écrouler.


« Il ne s’agit guère du Heaume de Nabu, créé par le Magicien que tu as connu, jadis ; mais du Heaume de Toth, créé par le dieu lui-même.
Plus puissant. Plus exigeant. Mais qui permet, aussi, quelques miracles. »


Nabu dicte une partie de son discours, mais le jeune homme le maîtrise ; il sait ce qu’il a à faire, et même s’il panique à l’idée d’agir ainsi, il veut le faire… car c’est juste, car c’est bel et bon.

« Tu as évoqué, Prince, un nom lors de mon arrivée – Hector.
Hector Hall… ton fils. Qui porta, notamment, le Heaume de Nabu – et qui, à jamais, demeure lié au domaine magique et à ceux de ma lignée. »


Le vortex derrière Khalid n’a pas disparu : il demeure ouvert, vivant… et s’anime encore, car une silhouette s’y dessine à nouveau.

« Ton fils a rejoint son épouse et sa descendance dans le Dreaming – dans la dimension des Rêves de l’un des Endless. Mais il n’est pas mort… et a eu vent de ton retour. »

La silhouette se dessine – et le jeune homme finit par se décaler, un pas de côté.

« Une entrevue a été sollicitée… et, du fait de ses exploits, accordée. »

La forme se spécifie, se finalise, et un homme apparaît alors…
… vieux, dans le début de la soixantaine, portant le costume classique de Docteur Fate – et un grand sourire sur le visage.

« Père. Tu n’as pas changé. »

Khalid fait disparaître définitivement le vortex, puis recule encore de deux pas ; par respect.
Un père et son fils se retrouvent, enfin. Même s’il doit veiller sur l’entrevue, la retenue et la dignité sont clairement de mise.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 07/05/2018
Messages : 142
DC : Patty Spivot/Garfield Logan/Stephanie Brown
Situation : En train de combattre, comme d'habitude
Localisations : St Roch
Justice League
Shadowpact
MessagePosté le: Sam 19 Mai 2018 - 22:35
Inconscient du véritable effet qu'il produisait sur le jeune Fate puisque son visage était dissimulé sous un heaume, Carter pouvait néanmoins deviner qu'il avait peur, qu'il était effrayé. Le super-héros se savait imposant oui, même sans avoir besoin de déplier ses ailes ou de brandir une arme. Son apparence suffisait généralement à effrayer les âmes les plus impressionnables. Mais Carter Hall n'avait pas envie d'effrayer le jeune garçon, notamment parce qu'il attendait des réponses.

Des réponses qui vinrent rapidement d'ailleurs même si elles ne furent d'abord pas celles qu'il attendait mais il écouta quand même. Puisque le nouveau Fate lui expliqua le sort du précédent disciple de Nabu, répondant ainsi à sa question... Sans pour autant donner des réponses satisfaisantes.

-Je vois. Fit-il tout simplement.

Il avait pas tort même s'il comprenait bien que peu importe le fait qu'il y ait deux casques différents, tous les deux étaient en lien avec Nabu puisque le petit jeune avait connaissances de fait qu'il était justement trop jeune pour connaître. Au moins, sa voix amplifiée et impressionnante le rendait tout de même plus crédible en tant que magicien.

-Oui, c'est ça, Hector. Qui a disparu alors qu'il portait justement le Heaume de Nabu.


Hector Hall alias le Scarabée d'Argent puis le Doctor Fate. Fils de Hawkgirl et Hawkman, il avait été soumis à la malédiction de ses parents et avait notamment servit d'arme de la vengeance de Hath-Seth, allant jusqu'à combattre son propre groupe composé des autres enfants de héros de la JSA. Soumis au cycle des réincarnations successives, Hector était revenu auprès de ses proches et notamment de sa femme Lyta, et avait revêtu le costume du Docteur Fate. Avant de disparaître avec son épouse.
Carter de retour à la vie avait donc en plus d'avoir perdu Shiera, perdu toute trace de son fils. Enfin jusqu'à maintenant.
Car après son explication, le nouveau Fate donna enfin des nouvelles d'Hector et de Lyta... Liés au monde des Rêves tout comme leur fils, Daniel.

-Je crois que ta lignée n'est pas la seule a être liée à la magie, jeunot.

Le vortex derrière Khalid s'était remis en marche, laissant apparaître une nouvelle personne. Une personne que Carter n'avait pas vu depuis des années et qu'il avait bien vieilli... Au point qu'on aurait aisément pu se tromper sur qui était le père et qui était le fils ! Très heureux de revoir son fils depuis si longtemps, Hawkman retira son masque et oublia pendant un temps la présence de Fate auprès d'eux. Il s'approcha de son fils.

-Hector, toi par contre je crois que tu as quelques rides de plus que la dernière fois.

C'était une pique taquine couplée à la manière brute de parler d'Hawkman. Hector devait être habitué à cette facette de la personnalité de son père. Carter souriant posa ses mains sur les épaules de l'ancien Fate.

-Ça fait plaisir de te revoir, mon grand.


***

JUSTICE LEAGUE... UNITE !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 09/11/2017
Messages : 144
DC : Mister Miracle ; The Bat ; The Atom ; Lex Luthor.
Situation : Jeune Héros, guidé par Walter West qui est possédé par Nabu.
Localisations : Mouvante, surtout New York.
New Titans
Shadowpact
MessagePosté le: Dim 20 Mai 2018 - 20:01
Si Khalid Nassour est nouveau, dans le monde Héroïque, et relativement inexpérimenté, sous le Heaume de Toth, il n'est pas pour autant stupide ; il a compris.
Il a compris que Hawkman a saisi son trouble – et, intérieurement, il ne cesse de s'en vouloir, d'apparaître aussi faible, aussi emprunté, aussi inutile et naze devant les plus grands Héros de ce monde ; ça n'avait déjà pas été brillant au début avec Hal Jordan, maintenant il enchaîne sur la même gamme avec Carter Hall... bravo, pense-t-il ; bravo.

Cependant, les rebondissements, prévus, lui permettent de se mettre de côté – de prendre un peu de distance, pour permettre au nouveau venu de rejoindre l'invité.
Et les retrouvailles sont, clairement, émouvantes.


 « Tout le monde n'a pas tes méthodes anti-âge, père. »

Un petit sourire glisse sur le visage ridé du vieil homme, en costume de Docteur Fate ; il fait les quelques pas qui le séparent de Hawkman, qui s'est avancée, et ouvre les bras pour partager une étreinte avec lui.
Un léger soupir s'échappe de sa poitrine.


 « Plaisir partagé. Ca... m'a manqué. »

Le moment dure quelques instants ; tous deux en ont besoin.
Mais, évidemment, cela ne peut durer.
Lentement, Hector recule, lâche son père à regret – et esquisse un petit sourire, avant de reprendre d'une voix douce et lente.


 « J'ai senti ta résurrection, et j'ai souhaité venir ici... en demandant à Nabu et à Fate de m'aider... mais pas uniquement parce qu'il est agréable pour un fils de retrouver ton père. »

Hector adresse un signe de tête à Khalid, qui hoche sobrement son Heaume.

 « Tu l'ignores sûrement... mais j'ai rejoint Lyta et notre enfant dans le Dreaming ; en soi, je ne suis plus vivant – mais je ne suis pas mort non plus. Je vis dans le monde des rêves, et si cela me coupe de l'Univers, cela me permet de le voir... de suivre, de comprendre, et surtout de parcourir tous les éléments qui m'ont échappé dans mon existence. »

Il soupire, légèrement, avant d'enchaîner ; ce qu'il a à dire n'est pas agréable, mais il a vécu suffisamment, et suffisamment d'épreuves, pour savoir quand il faut continuer malgré les difficultés.

 « Le moment final approche, père. Le moment de l'affrontement final, pour ta destinée et celle de maman, approche ; il faut te préparer. »

Père pour Carter, maman pour Shiera ; la différence est faible, dans les mots, mais énorme dans les sentiments.
Hector Hall admire, respecte et aime son père ; mais, toujours, il adorera sa mère.


 « Les forces cosmiques sont en marche, et il faudra te préparer. »

 « L'Equilibre est menacé, Carter Hall. Il est de retour. »

Khalid intervient car il sent... il sait qu'il le doit ; comme il n'a pas à indiquer de qui il parle.
Hath-Set.
L'ennemi. Le monstre. L'assassin.
La Némésis éternelle ; jusque-là, au moins.


 « Et tu dois la retrouver, elle, avant qu'il ne passe à l'action... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 07/05/2018
Messages : 142
DC : Patty Spivot/Garfield Logan/Stephanie Brown
Situation : En train de combattre, comme d'habitude
Localisations : St Roch
Justice League
Shadowpact
MessagePosté le: Dim 20 Mai 2018 - 23:43
Les cimetières étaient des lieux de séparation, des lieux où des proches abandonnaient les corps de ceux qu'ils aimaient derrière eux après leur avoir fait leurs derniers adieux, même si certains pouvaient revenir plus tard. Mais ce soir, ce lieu de séparation est devenu un lieu de retrouvailles entre un père et son fils qui ne s'étaient pas revus depuis des années. Tout était possible dans ce monde, même s'il fallait parfois un bon coup de main du Destin pour que des événements se produisent. Des événements comme celui-ci par exemple.
Carter a rit à la réplique de son fils. Ces retrouvailles s'annonçaient bien. Et elles s'annoncèrent encore mieux lorsque les deux s'étreignirent

-Oui. Tu m'as manqué aussi fiston. Après tout ce temps.

Hector était à sa connaissance l'unique enfant que Shayera et lui avait pu avoir en quelques millénaires d'existence. Et même si leurs rapports n'avaient pas toujours été faciles, même si leur relation n'était pas aussi forte qu'elle aurait pu l'être, cet étreinte familiale valait toutes ces années d'attente afin de se revoir. Et Carter regrettait vraiment que Shayera ne soit pas là pour pouvoir partager ce moment et ainsi compléter le tableau de famille. Mais l'ancienne princesse égyptienne n'était pas là, et comme toutes bonnes choses, l'étreinte pris fin, et des choses moins agréables devaient être abordées.

-Le monde des rêves hein ? Oui, le jeune Fate m'en a parlé quelques minutes avant ton arrivée.

Et vinrent les raisons autre que familiales qui avaient exigées une telle entrevue. Des raisons importantes, capitales même. Et qui trouvèrent un certain écho dans la discussion qu'il avait eut avec Ray Palmer quelques jours plus tôt, alors que ce dernier était venu lui rendre visite alors qu'il déprimait dans son coin. L'hypothèse que son retour en tant que Carter Hall alors qu'il avait été tué augurait l'approche d'un moment décisif. Cette hypothèse formulée au musée se voyait donc totalement confirmée par les paroles de son fils.

-Je doutais, plus ou moins depuis... quelques jours. Mais, pour que l'on t'autorises à me prévenir, c'est qu'il est réellement proche.

Peut-être quelques semaines voir quelques mois, avec un peu de chance une année mais Carter n'avait guère plus d'espoir. Il avait également noté la différence de mot dans les paroles d'Hector. Père et non pas "papa". Il y avait là un clairement un différence au niveau du lien affectif, mais malheureusement Carter ne pouvait pas dire grand chose pour cela. Puisqu'il avait passé moins de temps auprès de son fils que Shiera qui avait abandonné ses activités héroïques pour lui.
Mais tout ça n'avait plus gère d'importance. Surtout pas maintenant.
Khalid intervient à son tour et ses paroles ne firent qu'assombrir le futur qui se dessinait.

-Hath-Seth ? Il... Evidemment, si notre destin à Shiera et moi se joue, alors il sera forcément là. Rah !

Et lui qui n'avait toujours aucune idée de l'endroit où se trouvait Sha-Yara, ni même si elle était encore en pleine possession de ses souvenirs. A chaque fois qu'elle revenait à la vie elle les perdaient. Mais vu la situation, elle se reviendrait sans doute en Shiera et cette incarnation était en pleine possession de ses souvenirs. Mais il n'en restait pas moins très inquiet pour celle qu'il aimait.
Il ne voulait pas qu'elle souffre. Et surtout, il craignait qu'elle ne soit la première victime du prêtre maudit, comme d'habitude.

-Ne t'inquiète pas Hector, je vais la retrouver. Je vais retrouver ta mère avant qu'il ne puisse lui faire le moindre mal.

Même si c'était Khalid qui lui avait annoncé le retour de son ennemi éternel, Hawkman s'adressa quand même à son fils en premier, parce qu'il était leur fils. Parce qu'il devait être terriblement inquiet pour sa mère et qu'en tant que père, il devait le rassurer. Jouer le rôle qu'il n'avait pas vraiment joué lorsque Hector était enfant.

-Est-ce que l'un de vous a le droit de me donner plus d'informations sur l'endroit ou se trouve Shiera ? Ou sur l'apparence qu'aura cette enflure de prêtre cette fois ? Je me souviens qu'un jour, il s'est même incarné en femme pour nous tuer.

Du temps de Nighthawks et Cinnamon oui.
Mais homme, femme ou quoique se soit d'autre, Carter s'opposerait à Hath-Seth.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 09/11/2017
Messages : 144
DC : Mister Miracle ; The Bat ; The Atom ; Lex Luthor.
Situation : Jeune Héros, guidé par Walter West qui est possédé par Nabu.
Localisations : Mouvante, surtout New York.
New Titans
Shadowpact
MessagePosté le: Lun 21 Mai 2018 - 16:06
Ni Hector, ni Khalid n'ont parlé, alors que leurs paroles s'enfoncent dans le crâne de Carter Hall... et que ce dernier exprime, clairement, ses sentiments.
Le jeune Magicien craint trop le guerrier ailé, et ignore jusqu'où il peut aller dans ses rapports avec lui ; et le vieil homme a bien trop l'habitude de ce père si fort, si puissant, si charismatique qu'il n'a cessé de l'écraser, dans son enfance.

Ils patientent, donc.
Ils laissent l'immortel encaisser, réagir... puis se taire, après une question spécifique, bien claire et directe, afin de réussir le terrible défi qui l'attend.


 « Je ne dispose plus des pouvoirs nécessaires pour la retrouver, ou pour l'identifier... mais j'ai eu accès aux événements à venir, aux multiples branches que les rebondissements de vos vies pourraient prendre ; je ne peux rien dire de précis, mais je peux te confier quelques éléments. »

Hector soupire, puis fige un regard triste sur le visage libre de son père.

 « Dans la majorité des scénarios que j'ai vus... tu la retrouves, vous vous chamaillez, vous finissez par renouer votre lien... mais vous mourez, car il vous frappe lorsque vous re-goûtez au bonheur ; toujours. »

Il secoue la tête, puis reprend d'une voix morne.

 « Tu dois changer cela – car votre prochain décès sera le dernier. Ou vous stoppez la malédiction, et vous pourrez vivre une existence unique mais heureuse ; ou vous échouez, et vous vous perdez à jamais dans vos réincarnations... sans jamais pouvoir vous retrouver, et retrouver ce bonheur. »

Hector s'avance encore, et pose une main ferme sur l'épaule nue de Carter.

 « Retrouve-la... mais trouve, surtout, une solution. Sauve-la... sauve-vous, surtout, avant qu'il ne s'acharne sur vous. »

A nouveau, le vieil homme soupire... puis baisse les yeux.
Il recule, alors, rongé par la douleur et la tristesse nées des terribles destins de ses parents, qui l'ont hélas impacté aussi ; un silence puissant en ressort.
Mais ce dernier, alors, est interrompu par une voix lourde – théâtrale.


 « Hector Hall ne peut plus accéder aux capacités du Heaume de Nabu, dont il disposait précédemment... mais je bénéficie d'un accès direct aux pouvoirs du Heaume de Toth ; et remonter la piste d'âmes immortelles et troublées comme celles de Hath-Seth et Chay-Ara n'a rien de difficile. »

Conscient d'attirer l'attention, Khalid Nassour doit prendre sur lui pour ne pas s'effondrer – et il continue, en serrant les poings et les dents.

 « Je pourrais vous mener à eux... dans la soirée. »

 « Ce n'est pas une bonne idée. »

Le jeune Magicien se tourne vers son prédécesseur, surpris.

 « Pardon ? »

 « Mes parents ont une histoire chargée et terrible... mais ils se retrouvent toujours ; seuls. En intervenant, en favorisant leur rencontre, il y a le risque de modifier encore l'équilibre instable de la malédiction – et, à l'heure de l'ultime défi, je doute que cela soit une bonne idée. »

 « Hum. »

Fate grogne – puis garde le silence.
En se maudissant, intérieurement, d'avoir une commis une telle erreur... d'avoir émis une proposition aussi stupide, devant Hawkman et un autre Docteur Fate ; il n'y avait pas mieux, pour plomber une confiance en lui déjà bien affaiblie...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 20/10/2017
Messages : 69
DC : Catwoman
Localisations : Perdue entre deux souvenirs


MessagePosté le: Lun 21 Mai 2018 - 18:04
Family Issues
Carter & Fate
Depuis quelques jours, je ressens quelque chose d'étrange... encore et toujours cette même sensation qui, au fur et à mesure que les jours passent, ne cesse de s'accroître. Je dois me faire violence pour ne pas me laisser guider par elle, pour ne pas la laisser m'entraîner sur une voie qui m'est inconnue. Pourquoi ces sensations, pourquoi tout ces troubles ? j'ai comme l'impression que je dois suivre mon intuition et me laisser guider, du moins c'est ce qu'une partie de mon être pense... mais d'un autre côté il y a aussi cette retenue, cette méfiance. Debout devant la fenêtre de ma petite chambre d'hôtel, je regarde la nuit tomber peu à peu sur Saint Roch... Déjà plusieurs jours que je suis arrivée ici et pourquoi ? Parce que quelque chose d'invisible m'a donné l'ordre de venir ici... et depuis mon arrivée, je ne cesse pas d'être assaillie par des dizaine de flashs... Je ne sais pas, je ne comprend pas tout ce qu'ils veulent me dire...

Les bras croisés sous ma poitrine, je réprime un frisson et fais demi tour, les yeux fixant devant moi, un coin obscur de ma chambre... J'ai l'impression d'être observée, comme si une force invisible tentait de me faire parvenir un message... Seulement, je suis dans le brouillard le plus total, je suis incapable de comprendre ce qui m'arrive et encore moins de savoir ce que je dois faire. Il me faut quelques secondes avant de retrouver mes esprits, avant de me persuadée que je suis en pleine folie...

- Shiera Sanders, tu es en train de devenir complètement folle...

Ces mots s'échappent de ma bouche dans un murmure. Je me les adresse comme pour essayer de me convaincre que ce n'est pas le cas, que je dois sûrement être en train de rêver et qu'en réalité, je suis allongée dans un lit, dans un endroit que je connais... Je retourne à mon observation derrière la fenêtre et alors que mon regard se pose sur des bâtiments en partie détruits je suis encore envahie par des flashs... Je vois une attaque, je vois des morts, beaucoup de morts mais je n'arrive pas à savoir qui sont les personnes qui ont provoqué tout ce malheur... Mes mains se crispent sur le rebord de la fenêtre alors que ma tête va se poser sur un carreau. Je ferme les yeux, mon corps tout entier est tendu et des larmes coulent le long de mes joues. Je ne sais pas si ce sont des larmes de colère ou de tristesse mais je n'arrive pas à contrôler la douleur qui m'envahit depuis plusieurs jours maintenant. J'étouffe un sanglot et du revers de la main, j'essuie une larme sur ma joue. Pourquoi est-ce que j'ai cette sensation qu'on m'a arraché quelque chose... pourquoi cette impression de vide...

Je quitte la fenêtre pour aller rejoindre le lit. Je m'allonge sans même prendre la peine de me déshabiller et sans que je m'en rende compte, je finis par m'endormir d'épuisement. Tout ces flashs, ces sentiments de quelque chose d'inaccomplie me font souffrir et épuise inlassablement mon corps et mon esprit.

Alors que je suis endormie profondément, je me remet à rêver. Le même rêve que je fais depuis quelques nuits maintenant. Dans ce rêve, je me rend dans un endroit en pleine nuit, je suis incapable de décrire l'endroit, je sais juste qu'il y règne une odeur de mort et une ambiance pesante... Lorsque je m'y rend, je vois toujours la même chose, une sorte de lueur et j'entend des voix... des voix que je ne reconnais pas mais qui pourtant ne me semble pas inconnues... Depuis quelques nuits, c'est ce rêve qui tourne en boucle sauf que cette nuit, les choses prennent une tournure inédite. Alors que je me rend à l'endroit dans mon rêve, je me réveil en sursaut... pour la première fois depuis que je fais ce rêve, je sais quel est cet endroit...

- Le cimetière !

Assise sur le lit, les yeux grand ouverts, je fixe le mur en face de moi. Pourquoi est-ce que je dois me rendre dans le cimetière ? Je passe une main sur mon visage et sans attendre, je quitte la chambre. Il me faut des réponses à mes questions où je sens que je vais devenir complètement folle pour de bon... Le pas rapide je prend la direction du cimetière avec la ferme intention de découvrir des réponses à mes questions...

Bizarrement, je trouve rapidement l'endroit en question et lorsque je passe l'immense grille d'entrée, je réprime un nouveau frisson. Mes bras m'encerclent pour tenter de me réchauffer un tant soit peu... J'avance lentement et prudemment mais j'ai encore cette sensation de savoir où je dois aller, quelle direction prendre... Alors que je bifurque pour changer de chemin, des voix me parviennent. Je m'arrête quelques secondes et je vais me cacher derrière une pierre tombale. Je reste là quelques secondes avant de céder à ma curiosité... Je prend bien soin de rester cacher.... Je suis en train de vivre mon rêve et je dois bien avouer que je ne suis pas rassurée...
 
code by FRIMELDA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 07/05/2018
Messages : 142
DC : Patty Spivot/Garfield Logan/Stephanie Brown
Situation : En train de combattre, comme d'habitude
Localisations : St Roch
Justice League
Shadowpact
MessagePosté le: Lun 21 Mai 2018 - 21:35
L'avenir ou plutôt les avenirs dépeints par Hector ressemblent terriblement à ce qu'avait été leur passé commun à Shiera et lui. Une mort violente alors que leur armure commençait à s'installer. L'éclair qui assombrissait soudainement un jour d'été. Mais la suite fut bien pire encore, car cette vie serait leur dernière vie. Leur dernière chance de vivre enfin pleinement quelque chose avant de mourir. Car s'ils échouaient selon les dires de l'ancien Fate, ils se perdraient toujours. Une fin terrible, horrible pour ces deux-âmes sœurs qui s'étaient aimés pendant si longtemps.

-Non...

Non, ça ne devait pas arriver ! Ça n'arrivera pas ! Hat-Seth ne devait pas gagner, pas cette fois. S'il fallait que ce maudit prêtre aussi âgé qu'eux connaissent une défaite, alors se serait celle-ci. Sa plus terrible et surtout son unique défaite sans espoir de pouvoir recommencer. Oui, mais il y avait un détail, un élément qui venait noircir le tableau déjà peu brillant. Retrouver son amour quelque soit l'endroit où il se trouvait et aussi éloigné soit ce lieu était facile.
Mais prévoir quand Hat-Seth attaquerait, quand ce démon surgirait des ombres pour les frapper et les séparer, ne nous voilons pas la face... C'était quasiment impossible. Durant leurs 206 vies précédentes, ils n'y étaient jamais parvenus.

Le silence empli de douleur et de réflexion qui s'étaient installés fut coupé par le jeune Fate qui s’immisçait de nouveau dans la conversation. Sa proposition était généreuse, ce petit nouveau n'avait pas l'air d'avoir beaucoup de courage, un peu quand même Hawkman le reconnaissait, mais il avait du cœur. Suffisamment pour tenter de les aider, même si la proposition se voyait refusée par Hector qui donnait, hélas, de bons arguments. Il soupira puis repris la parole.

-Je crains qu'Hector n'ai raison... Mais, ça reste sympa de ta part d'avoir proposé, p'tit Fate.

Dommage, ça aurait pu mais... Mieux valait pas jouer avec l'équilibre cosmique, ça avait tendance à produire des effets indésirables. Il reporta son attention sur son fils, désolé de ne pas savoir quoi lui dire ou quoi faire pour le rassurer totalement. Parce qu'il n'avait vraiment aucune garanti claire et explicite de réussir. Il essaya quand même.

-Écoute fils, je ne peux pas, je ne peux pas te mentir en disant que j'ai déjà un plan tout fait pour ça mais... Mais je peux te promettre de tout faire pour que la malédiction ne se répète pas une nouvelle fois. Ton père ne rendra pas les armes tant que cette menace ne sera pas écartée.

Et peut-être que la présence du p'tit Fate montrait d'une certaine manière que le destin était de leur côté ? Mouais, fallait pas trop rêver non plus.
Soudain, Carter eut une étrange impression, un pressentiment. Quelqu'un était-là, quelqu'un les observait ? Hat-Seth qui serait déjà en action ? Non... Même si corps s'était tendu dans un premier temps, ce qu'il ressentait n'était pas une impression de danger. Plutôt une impression de chaleur et de présence. Comme si quelqu'un de très proche de lui se trouvait à proximité. Quelqu'un qui était plus cher à son cœur que n'importe qui d'autre ! Il se dirigea vers une pierre tombale ou se trouvait la dernière protagoniste de la soirée, mais s'arrêta à quelques mètres. Il ne savait pas si elle se souvenait de lui, et si ce n'était pas le cas, il risquait de l'effrayer en étant trop près. Il craignait qu'elle ne le soit déjà par le simple fait qu'il ne se soit approché.

-Sha... Shiera ? Fit Carter d'une vois douce.

La quête pour retrouver son âme-sœur était terminée avant même d'avoir débuté.

-Shiera, est-ce que c'est toi ?

Celle pour la survie de leurs âmes mais surtout, celle de leur éternel amour ne faisait que commencer !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 09/11/2017
Messages : 144
DC : Mister Miracle ; The Bat ; The Atom ; Lex Luthor.
Situation : Jeune Héros, guidé par Walter West qui est possédé par Nabu.
Localisations : Mouvante, surtout New York.
New Titans
Shadowpact
MessagePosté le: Mar 22 Mai 2018 - 11:26
Un silence plomb s’instaure entre les tombes, dans le cimetière.
Alors que Fate ait proposé ce qui lui semblait être une bonne idée, mais que son prédécesseur l’ait informé du fait qu’il s’agisse, en réalité, d’une mauvaise idée, et que Hawkman ait confirmé, le jeune Magicien reste silencieux ; honteux et gêné, surtout, de s’être impliqué dans quelque chose qui ne le concernait pas – et, surtout, pour proposer quelque chose de dangereux.


« En… effet. Vous avez raison, Hector Hall. »

Sous le Heaume de Toth, Khalid soupire et grimace ; la sagesse légendaire du dieu lui semble bien inaccessible, à cet instant.
Heureusement, Hector n’en tient pas rigueur à l’étudiant, et enchaîne, autant pour profiter de sa présence ici, que pour changer de sujet.


« Je sais très bien que tu ne t’arrêteras pas avant d’avoir combattu jusqu’au bout de tes forces, père. Comme tu l’as toujours fait.
Mais, peut-être, faudra-t-il agir différemment, cette fois-ci. »


Le vieil homme soupire ; il pèse ses mots.
Il sait parfaitement comment est Carter Hall – comment cette âme immortelle de prince, fut celle essentiellement d’un guerrier, d’un combattant, qui ne s’arrête jamais ; et qui, toujours, est tombé les armes à la main, dans une posture héroïque, sacrificielle.
Mais c’est peut-être là le problème, oui.


« Toujours, tu t’es battu… toujours, tu as échoué. Tu devrais, je pense, envisager une autre voie pour cet ultime affrontement – une voie qui serait en contradiction avec ta nature mais qui, alors, pourrait surprendre l’ennemi… et te permettre de l’emporter. Enfin. »

Les mots n’ont su rien d’agréable à l’oreille de Hawkman – mais le jeune Fate sent, par cet instinct qui se mobilise parfois, que Hector a raison.
Mais, alors qu’il se prépare à participer à nouveau, alors qu’il veut encore tenter de glisser quelques mots, même si ça ne s’est pas bien passé jusque-là… il comprend, très vite, qu’il n’en aura pas l’occasion.
Car elle arrive.


« Ho. »

Il la sent, avant de la voir ; il découvre son aura, avant son corps.
Et il comprend, avant qu’ils ne parlent.
Chay-Ara.
La compagne immortelle de Khufu ; son amour, sa passion, sa malédiction.
Elle est là ; elle les a rejoints. Elle est là, oui.


« Ma… maman ? »

Hector Hall, si sûr et si fort jusque-là, semble se décomposer en la découvrant ; l’émotion est terrible.
Conscient de sa place dans cette scène, Khalid Nassour recule encore – puis s’élève dans les airs, et active ses pouvoirs. Un dôme de protection les entoure… et un sortilège de sincérité est activé.
Ils vont pouvoir parler… et s’ouvrir ; sans frein, et sans blocage. Voilà au moins ce qu’il peut faire pour eux…

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 20/10/2017
Messages : 69
DC : Catwoman
Localisations : Perdue entre deux souvenirs


MessagePosté le: Mar 22 Mai 2018 - 22:12
Family Issues
Carter & Fate
La boule au ventre, je dois me retenir à la pierre tombale pour ne pas tomber. J'ai même envie de me pincer pour savoir si je suis encore en train de rêver ou non... Chaque détail est identique à la scène que je vis en rêve... ces voix, l'ambiance... tout y est et c'est déstabilisant... Il me faut quelques minutes pour reprendre le dessus, le contrôle de mes émotions. J'ai envie de faire demi tour, de tourner le dos à toute cette ineptie, pourtant, encore une fois, c'est comme si une force invisible me retient... J'ai à la fois envie de fuir et à la fois l'envie de rester... c'est très désagréable comme sensation et c'est le genre de situation qu'on ne souhaite à personne. Accroupie derrière la pierre, je sors juste le haut de la tête pour essayer de voir ce qu'il se passe. Chose assez étrange, au moment où je me redresse légèrement, une brise vient souffler dans mes cheveux comme pour me faire comprendre que je suis au bon endroit et au bon moment... Je ferme les yeux et je prend une grande bouffée d'air... J'ai comme l'impression d'être enfermée dans ma petite bulle et c'est un moment que j'aime apprécier... cela ne m'arrive pas souvent, moi qui suis presque tout le temps la proie de flashs, je n'ai jamais l'occasion de me sentir aussi bien que maintenant. C'est étrange c'est... c'est comme si j'étais à ma place pour la première fois depuis très longtemps...

Mais ce moment ne dure que quelques secondes puisque sans que je m'en aperçoive, une personne présente sait que je suis là... D'ailleurs elle s'approche de la pierre tombale derrière laquelle je suis cachée depuis que je suis arrivée dans le cimetière... Elle s'approche et moi j'ai un mouvement de recul... Je retiens ma respiration et lorsque j'aperçois la silhouette massive se dessiner devant moi, mon coeur se serre dans ma poitrine. Je ne dis rien, je me contente seulement d'observer... Est-ce une hallucination ? L'inconnu prononce mon prénom... Je me redresse et me lève. Les bras serrés sous ma poitrine, je plisse les yeux...

- Qui...

Décidément, cette nuit est loin d'être normale... même si depuis quelques temps, je ne sais plus trop ce qui est normal ou pas... Discrètement, je me pince, je me dis que je vais finir par me réveiller et me retrouver dans ce lit, dans la chambre du petit hôtel... Seulement rien ne se passe... j'ai beau me pincer le plus fort possible, je suis toujours là, debout dans la nuit et le froid, à fixer un inconnu qui vient de m'appeler par mon prénom alors que je ne le connais même pas. Je fais un nouveau pas en arrière lorsqu'il me demande si je suis bien Shiera et attend une confirmation de ma part. Je déglutis et je serre un peu plus mes bras autour de moi... je ne sais plus si je le fais pour me réchauffer ou pour me protéger du froid.

- Je... je... ne vous connais pas...

Ma voix tremble... je veux prendre la fuite, partir loin d'ici mais je n'y arrive pas. Je n'arrive pas à détacher mon regard du visage dont j'arrive à peine à distinguer les détails dans la pénombre... Pourquoi est-ce que j'ai l'impression de le connaître... et pourquoi est-ce qu'il connaît mon prénom... J'ai envie de lui poser ces questions, j'ai envie d'avoir des réponses mais quelque chose d'autre se produit et m'empêche de le faire. Alors que je reste là, immobile, à fixer la personne qui se tient devant moi, une autre voix se fait entendre, provenant de derrière l'inconnu. Cette voix prononce un mot avec hésitation... un seul mot... mais un mot lourd de sens. Je recule de nouveau, j'ai peur... pourquoi me connaissent-ils et pourquoi l'un d'eux m'appelle maman...

Alors que je fais un nouveau pas en arrière, un nouveau flash me stoppe dans ma fuite. Celui là, contrairement aux autres est plus puissant et je me retrouve à genoux sur le sol, tête entre les mains, à hurler qu'on me laisse tranquille et à pleurer... A pleurer parce que j'ai mal, j'ai tellement mal... et cette douleur n'est pas que dans ma tête... elle est aussi dans mon coeur...
 
code by FRIMELDA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 07/05/2018
Messages : 142
DC : Patty Spivot/Garfield Logan/Stephanie Brown
Situation : En train de combattre, comme d'habitude
Localisations : St Roch
Justice League
Shadowpact
MessagePosté le: Mar 22 Mai 2018 - 23:30
Depuis Khufu, beaucoup des incarnations ayant précédés Carter avaient été des figures guerrières de plus ou moins grande importance. Beaucoup d'entre elles ont vouées leurs vies au combat et leur influence pesait sur Carter... Ce qui fit qu'il n'apprécia pas oui, les paroles de son fils. Même s'il savait qu'Hector voulait sincèrement que ses parents soient enfin libérés de cette malédiction qui leur collait à la peau. Carter grimaça donc même si encore une fois, il avait conscience que son interlocuteur ne voulait que son bien et celui de Shayera.

-Je comprends ce que tu dis, même si j'dois admettre que ça va pas être simple.

Il savait principalement se battre, mais heureusement pas que... Certaines de ses incarnations guerrières avaient été davantage tacticiennes que combattantes. Davantage vouée à la réflexion qu'à la baston. Et elles auraient approuvé le plan d'Hector Hall.

-Mais d'un certain point de vue, changer de tactique pour pouvoir prendre l'ennemi par surprise. C'est un bon plan. S'il est bien joué, Hat-Seth ne verra rien venir.


Mais la conversation père-fils, avec le jeune Khalid en spectateur, dû s'interrompre
Elle était là sa Shiera, sa princesse qu'il aimait depuis plus de 3000 ans. Elle était enfin là, mais amnésique s'il en jugeait par sa réaction. Hélas. Si la malédiction ne les avaient pas condamnés à vivre dans un nouveau corps, elle était tout de même parvenue à priver Shayera de ses souvenirs. Encore. C'était si coutumier, si habituel après tous ce temps... Mais l'éternelle pointe de douleur qu'il ressentait dans ces moments était accompagnée cette fois d'une sourde et douloureuse inquiétude. Sa Shiera était faible, perdue.

D'accord, ça aussi ça pouvait être habituelle à chaque fois qu'ils se retrouvaient. Mais là ça n'était pas pareil. C'était leur dernière chance, leur dernière incarnation.
Et si Hat-Seth surgissait derrière elle, elle ne pourrait pas se défendre. Elle ne pourrait rien faire.

-Je suis...

Il aurait pu se présenter comme il l'avait toujours fait durant toutes ces vies, et comme il l'avait retrouvée la première fois en tant que Carter, il y a plusieurs décennies. Après tout, c'était comme ça avait toujours été le point de départ qui menait vers leur relation unique et terrible. Mais alors qu'il allait reprendre, Hector avait parlé et appelé sa mère.

Et la réaction de Shiera ne s'était pas faite attendre, si elle avait déjà paru effrayée par la scène, elle se mit carrément à reculer comme pour fuir une réalité trop soudaine pour elle, et on pouvait la comprendre. Mais Carter ne pouvait pas encore la laisser partir. Il le devrait bien pour ne pas qu'elle se sente forcée à quoique se soit, mais pas maintenant. Pas tout de suite. Et sa prière silencieuse pour qu'elle reste fut exaucée... D'une certaine façon.

-Shiera !

La malheureuse Hawkgirl s'effondra sur le sol et poussa des cris ainsi que des sanglots qui blessèrent Hawkman qui savait très bien d'où ça venait... Et qu'il ne pouvait malheureusement rien faire pour apaiser ses souffrances. Il pouvait juste la soutenir, du mieux qu'il pouvait, comme il l'avait toujours fait. Alors il s'agenouilla au niveau de sa princesse et posa ses mains fermement mais doucement sur ses épaules. Puis il parla le plus doucement possible.

-Shiera, je sais que vous ne me connaissez pas, encore, mais je sais que vous avez mal en ce moment. Faites-moi confiance, ça va passer. La souffrance va partir. Tout va bien,

Ceux qui connaissaient Carter sans l'avoir vu avec Shiera seraient sans doute surpris de le vois parler avec autant de douceur. Mais ceux qui connaissait le couple de Hawks savent que s'est généralement le ton qu'il emploi surtout quand sa princesse a besoin de soutien. il aurait bien voulu pouvoir la prendre dans ses bras, mais n'osait pas. Elle risquait de prendre peur. Alors il se contentait de ses mains posées sur ses épaules et de ses paroles encourageantes.

-Shiera, vous m'entendez ? Est-ce que la douleur passe ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 09/11/2017
Messages : 144
DC : Mister Miracle ; The Bat ; The Atom ; Lex Luthor.
Situation : Jeune Héros, guidé par Walter West qui est possédé par Nabu.
Localisations : Mouvante, surtout New York.
New Titans
Shadowpact
MessagePosté le: Mer 23 Mai 2018 - 8:05
Alors que la compagne éternelle de Khufu apparaît, alors qu’elle apparaît perdue et perturbée, et que Carter puis Hector tentent de lui parler, Fate se sent… de trop, évidemment.
Placé dans un coin, lévitant au-dessus du sol, il contemple la scène si étrange, et si familiale dont il doit être témoin ; et il se sent mal à l’aise.

Il n’était déjà pas très bien quand il a dû confronter Hawkman lui-même, puis faire revenir l’esprit de son fils décédé – et plus vieux, surtout ; mais maintenant que Chay-Ara est là, et que le processus extraordinaire de mémoire s’enclenche pour permettre aux amants éternels de se reconnaître… Khalid a envie de fuir, aussi loin que possible, pour leur laisser du temps et de la dignité.
Hélas, cela lui est interdit.

Car, alors que Shiera apparaît clairement perturbée, alors qu’elle s’écroule suite aux premiers mots prononcés par Carter mais aussi Hector, le jeune Magicien a, encore une fois, une indication de cet instinct mystique de plus en plus prononcé… et il comprend.
Il comprend son rôle, ici ; et il le regrette.


« Même s’il me coûte de vous interrompre, une… information doit vous être communiquée. »

La voix théâtrale et lourde conférée par le Heaume de Toth permet de cacher son tremblement et sa gêne ; une bonne chose.

« Le temps imparti à la présence ici d’Hector Hall… est limité. »

Il se tourne alors vers l’ancien Docteur Fate, qui le regarde également, après avoir fixé son attention sur sa mère ; le visage rongé par l’émotion, l’esprit perdu, le vieil homme perd quelques instants à comprendre – avant de baisser les yeux, pour se découvrir lui-même.

« Ho. Je vois. »

Il disparaît.
Hector Hall disparaître, s’efface… et devient, lentement, un fantôme ; pour, sous peu, n’être plus qu’un souvenir. Un de plus, pour les amants immortels.


« Combien de t… »

« Cinq minutes. »

Khalid a conscience qu’interrompre autrui n’est pas poli ; mais la politesse n’a pas forcément sa place, quand il reste si peu entre des proches.

« Grosso-modo. »

« La Magie n’est pas une science exacte, tu as raison. Je… merci, Fate. Merci beaucoup. Tu seras grand, je le sais. »

Hector hoche la tête en sa direction, le visage noble et sûr ; il provoque un frisson de plaisir et de fierté chez son interlocuteur, mais le vieil homme se tourne alors vers ses parents – et les découvre à nouveau, vulnérables, perdus, rongés par leur malédiction, leurs souvenirs renaissants, leurs douleurs.
Il sourit, tristement ; touché par leur amour, mais également par leurs souffrances.
Puis, il soupire et hausse les épaules.


« Je… vais partir, père. Je… j’aurais voulu tant te dire, mais… ha. Prends soin d’elle. Prends, toujours, soin d’elle. »

Hector se redresse, et se drape dans sa cape – et sa dignité.
Il est prêt à les laisser ; il est prêt à abandonner ces cinq minutes avec eux… pour eux. Pour qu’ils se retrouvent. Pour qu’ils s’aiment. Pour qu’ils se pardonnent. Pour qu’ils se reconstruisent.
Enfin.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 20/10/2017
Messages : 69
DC : Catwoman
Localisations : Perdue entre deux souvenirs


MessagePosté le: Mer 23 Mai 2018 - 23:53
Family Issues
Carter & Fate
La douleur est insoutenable... En quelques secondes je me retrouve à genoux sur le sol, la tête dans les mains, prise de hauts le coeur et de vertiges. Ma vue est floue et chaque pulsation de mon coeur résonnent dans ma tête... Si je bouge, j'ai la sensation qu'on va m'arracher le coeur... Des milliers de petites lames sont plantées simultanément dans ma peau, j'ai envie de hurler, de m'arracher la peau... J'ai envie de mourir pour que la douleur cesse enfin... Mon regard est perdu dans le vide et au moment où l'inconnu vient me parler, je n'entend pas ses mots, je n'arrive pas à me concentrer sur ce qu'il me dit. Je ne fais que secouer la tête, hurler qu'on me laisse tranquille. Pourquoi maintenant ? pourquoi ici... pourquoi tout ces flashs viennent envahir mon esprit... Ce sont des larmes de douleur qui coulent le long de mes joues... mes pleurs se transforment en plaintes... faites que ça s'arrête... Je ne réalise même pas que l'homme s'est agenouillé devant moi... et encore moins qu'il vient de poser ses mains sur mes épaules. J'ai envie de fixer mon regard dans le sien pour essayer de trouver un moyen de contourner la douleur mais je n'y arrive pas. Ces décharges sont plus fortes que moi... et j'ai l'impression qu'elle se font de plus en plus intenses à chaque seconde, à chaque vague...

Je fais alors un énorme effort pour me concentrer sur lui... sur sa voix... et alors qu'il me demande si je vais bien, que j'arrive à discerner sa voix, quelque chose d'étrange se produit... Je lève les yeux vers lui et je reste silencieuse. A présent qu'il est agenouillé devant moi, j'arrive parfaitement à détailler son visage... Les flashs continuent mais il me semble qu'ils s'atténue au fur et à mesure que le visage de l'homme se dessine devant moi. Je plisse les yeux alors que cette sensation de déjà vu me ronge de l'intérieur. Je me pince les lèvres et je ravale mes larmes.

- Qui... qui êtes vous ?

J'ai l'impression de le connaître mais je n'arrive pas à savoir d'où... je meurs d'envie de lui poser la question, mais j'ai la sensation que la réponse risque de me faire plus de mal qu'autre chose. J'ai tellement besoin de savoir... Mon regard émeraude plonge dans le sien et avec une hésitation et une fébrilité perceptible, ma main s'approche de sa joue avant de s'arrêter à quelques centimètres.

- Je... je...

Je suis suis sûre que je le connais, mon corps tout entier réagit à sa présence... C'est déstabilisant et perturbant... Je ne l'ai jamais vu pourtant j'ai la conviction qu'il a un rôle important dans ma vie... est-ce que je suis en train de devenir folle... comment est-ce que je peux avoir l'impression de connaître quelqu'un alors que je ne l'ai jamais vu... et pourquoi tout ces flashs... ici et maintenant, sans raison... J'ai tellement de questions que j'aimerai poser, tellement de réponses que j'aimerai obtenir mais je n'y arrive pas... Je n'ose pas... Autour de nous, tout est silencieux, j'ai l'impression que le monde s'est arrêté de tourner, que le temps ne s'égraine plus dans son sablier... C'est comme si une bulle nous entourait... Je me redresse légèrement, sans quitter l'homme des yeux. Ses traits sont à présent parfaitement dessinés... Ma main reste à quelques centimètres de sa joue... je ferme les yeux, j'ai la sensation de sentir son énergie venir à moi... Je ne sais pas combien de temps je reste comme ça mais tout ce que je sais c'est que durant ce petit laps de temps, je me sens bien... et ça ne m'était pas arrivé depuis longtemps...

Je finis par ouvrir les yeux et mon regard est attiré par quelque chose ou plutôt quelqu'un un peu plus loin... Une silhouette, trop loin pour que je puisse l'identifier... cette silhouette qui m'a appelée "maman" un peu plus tôt... Au moment où nos regards se croisent, quelque chose se produit, comme une connexion... je le connais lui aussi ?

Je retire ma main qui se trouvait tout près de la joue de l'homme et je fais quelques pas en direction de la silhouette qui devient de plus en plus fantomatique. Je ne sais pas quoi lui dire, je sais juste que je dois m'approcher encore un peu... Mais qu'est-ce qui est en train de m'arriver...
 
code by FRIMELDA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 07/05/2018
Messages : 142
DC : Patty Spivot/Garfield Logan/Stephanie Brown
Situation : En train de combattre, comme d'habitude
Localisations : St Roch
Justice League
Shadowpact
MessagePosté le: Jeu 24 Mai 2018 - 12:04
L'instant est à la fois dramatique et magique car le lien qui unissait les amants éternels refaisait une nouvelle fois surface. la roue du Destin était lancée depuis que Carter avait enfin senti la présence de sa princesse, et désormais rien ne pourrait la stopper. Peu importe ce qu'il se passerait, leur destinée avançait. Et pour l'instant, Carter était bien trop concentrée sur Shiera pour n'avoir qu'une vague impression de la situation. Heureusement, Hawkgirl se reprenait petit à petit, elle s’apaisait. Et elle lui redemanda une nouvelle fois qu'il était.

-Je suis quelqu'un que tu connais. Enfin que tu as connu.

C'était un moment très tendre, très intense qui se jouait et Carter en avait presque oublié l'existence d'Hector et Khalid. Khufu et Shayera étaient ensembles, réunis mais pas encore unis. Mais ça ne saurait tarder. Déjà, une sorte de bulle les coupaient de tout. Une bulle qui les protégeaient du monde extérieur et qui leur permettait de goûter un instant de calme et de sérénité. Carter avait tout oublié, même la menace imprécise mais présente de Hat-Seth. Il était uniquement concentré sur Shayera qui le regardait et voulait posé sa main sur sa joue.
Mais ne le fit pas.
Ce geste montrait plus ou moins que sa mémoire se tendait vers l'éveil, mais que quelques centimètres encore l'empêchait de revenir totalement.

-Oui ? L'encouragea-t-il lorsqu'elle se mit à parler.

Il la laissait avancer petit à petit, pas à pas. Il ne fallait pas la brusquer et la faire souffrir. Il ne le voulait pas. Elle avait déjà bien trop subie au court de toutes ses années d'existences. Les deux Hawks restèrent donc encore un temps dans leur petite bulle jusqu'à ce qu'elle explose. Jusqu'à ce que la réalité les rattrape et que la présence des deux Fate ne se fasse à nouveau sentir.
Leur fils partait, si tôt après que sa mère ne soit de retour.
C'était cruel, douloureux. Mais hélas, cela semblait aussi inéluctable. Déjà le vieil homme disparaissait et il semblait prêt à accepter.

-Hector...

Il se leva à son tour et suivit son aimée qui s'approchait déjà de l'ancien Fate qu'elle ne reconnaissait pas encore, mais auquel elle devait se sentir liée. Pas étonnant puisqu'il l'avait appelée "maman". Carter avait le cœur brisé de le voir devoir partir si vite, alors qu'il n'avait rien pu dire à sa mère.

-Reste, reste encore un peu. Pas pour moi, mais pour elle. Tu as le droit de lui parler. Tu es son fils, après tout.

Il resta légèrement en retrait pour laisser le fils condamné à partir et la mère dont la mémoire était encore incomplète se retrouver du mieux qu'ils pourraient. Parce qu'ils avaient le droit.

-Je veillerais toujours sur ta mère, mais tu auras toujours le droit de lui parler si tu as envie de le faire. Alors va-y, parle-lui.

Parce que s'il y avait une seule personne qui méritait autant que lui d'être avec Shiera Sanders, c'était bien ce fils qui avait été pris avec eux dans la tourmente du destin qu'on leur imposait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 09/11/2017
Messages : 144
DC : Mister Miracle ; The Bat ; The Atom ; Lex Luthor.
Situation : Jeune Héros, guidé par Walter West qui est possédé par Nabu.
Localisations : Mouvante, surtout New York.
New Titans
Shadowpact
MessagePosté le: Jeu 24 Mai 2018 - 13:35
L’instant entre Shiera et Carter – Chay-Ara et Khufu est terrible.
Beau, puissant, pur et intense ; mais terrible, car une partie doit rejoindre l’autre… car l’un est plus avancé que l’autre, et doit tenter de l’amener à le rejoindre. Sans forcer. Sans brusquer. Sans crisper.
Beau, puissant, pur, intense – mais terrible, car il y a tant en jeu que beaucoup s’effondreraient devant une telle charge ; mais pas lui.
Il s’acharne. Il continue. Il met de côté sa fureur, sa violence, sa stature, pour être… un homme ; un homme amoureux, et prêt à tout, à toutes les douceurs, pour celle qu’il aime.

Cet instant est superbe, véritablement.
Mais très intime.
Et trop, définitivement, pour avoir un public.

Fate lévite toujours au-dessus du sol, mais se sent véritablement déplacé, ici, au milieu de ce couple qui tente de se construire… et de cette famille, en fait, déchirée, et qui doit bientôt s’éclater.
Il grimace, sous le Heaume de Toth – mais ne peut partir ; pas encore.
Pas tout de suite.

Shiera manque de caresser la joue de Carter, mais se lève quand Hector annonce son départ ; lui fait de même.
Si le vieil homme est touché, sincèrement, de voir ses parents s’approcher, il ne peut s’empêcher d’être gêné, que leur rapprochement soit stoppé, ou repoussé par sa faute. Il esquisse un léger sourire, à cette pensée – il ne changera jamais.
Toujours, ses proches avant lui ; toujours.

Cependant, cette expression s’évapore quand Carter lui demande de rester – pour elle, pour cette mère qui compte tant, qui compte plus que tout.
Hector soupire, et son regard se teinte de tristesse ; d’extrême tristesse.


« Je… ne le puis. »

Sa voix se brise, par ces quelques mots.
Lentement, il lève sa main et touche l’épaule de Shiera – frissonnant, à son contact ; l’émotion est terrible. Il ne peut plus parler.
Heureusement, quelqu’un peut compenser.


« La porte sur le Dreaming se referme. Hector Hall ne peut rester plus longtemps, sans quoi les créatures du Dreaming pourraient pénétrer sur Terre ; et Daniel, nouveau Dream, ne saurait le tolérer… même pour son père. »

Le vieil homme esquisse un léger sourire, et hausse les épaules, en retrouvant doucement la parole.

« Vos vies sont compliquées, mais la mienne ne fut pas simple non plus. Vous êtes grands-parents, mais… l’enfant est devenu le dieu des rêves, et Lyta et moi l’avons rejoint dans le Dreaming ; on en reparlera, si je peux revenir. »

Hector soupire, puis laisse lentement glisser sa main vers la joue de Shiera.

« Tu… tu es aussi belle qu’avant. Je… je sais que tu es perdue, et que tu ignores ce qu’il se passe – mais ne te ferme pas. Ne te coupe pas. Ne t’interroge pas.
Laisse-toi aller… laisse tout aller. Sens juste les choses. Sens qui il est – qui tu es ; qui vous êtes. Et… et tout sera plus facile. »


Un sourire triste glisse sur son visage.

« Tu… m’as manqué, maman. Tu m’as manqué. »

A regret, le vieil homme tourne son visage vers Carter – et l’émotion perdure, se maintient.

« Prends soin d’elle… prends soin de toi. Tu… on ne s’est pas toujours compris, mais j’ai… j’ai toujours été fier de toi ; fier d’être ton fils.
Prends soin d’elle. Prends soin de toi. Et bats-toi – bats-toi comme le lion que tu es. Et gagne, car c’est la seule chose que tu saches faire.
Je… je vous aime. Je… vous allez me manquer. A… à bientôt, maman… »


Hector est moins qu’une ombre, maintenant, et Shiera ne le sent même plus ; mais, s’il est touché par la présence de sa mère, c’est à son père qu’il voue son dernier regard – et son dernier mot.

« … et papa. »

Il disparaît, alors ; Hector Hall retourne dans le Dreaming.
Et laisse ses parents seuls… avec eux-mêmes.
Ou presque – car Khalid est encore là ; pour le moment.


« Ma… mission est achevée. »

Le jeune homme rebondit après un silence d’une minute, et s’entoure d’une énergie dorée à son tour.

« Mon destin m’appelle ailleurs… le vôtre vous appelle. »

Incapable de rester, ne voulant pas plus s’immiscer, Fate se téléporte alors – non sans adressé un dernier cadeau aux deux amants.
Un flash ; un flash mémoriel, qui ne dure qu’un instant, mais leur rappelle leurs vies entières… toutes leurs vies. Tous leurs amours.
Et l’identité, de l’un et l’autre ; de l’un pour l’autre.

Khalid disparaît, donc, et les laisse seuls ; ensemble.
Encore. Enfin.


(HJ/ Je me permets de vous laisser pour un moment qui n'appartient qu'à vous. Wink /HJ)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 20/10/2017
Messages : 69
DC : Catwoman
Localisations : Perdue entre deux souvenirs


MessagePosté le: Ven 25 Mai 2018 - 23:43
Family Issues
Carter & Fate
Si j'avais su que j'allais écouter mon rêve... si j'avais su que j'allais suivre cette intuition... Il y a encore quelques heures, je ne pensais pas me retrouver ici, cette nuit, au beau milieu d'un cimetière... En fait, j'avais plutôt dans l'idée de disparaître une bonne fois pour toute... Moi qui pensais il y a encore quelques heures que j'étais folle, que rien ne me retenait ici, que la folie me tuait à petit feu... je suis presque soulagée de me rendre compte que finalement, ce n'était pas moi la cause de mon mal-être... Il y a encore quelques heures, je pensais qu'à cette heure là, je ne serai plus de ce monde... Mais me voilà, perdue, au milieu de la nuit à échanger quelque chose de fort, d'intense, avec un homme que je ne connais pas mais qui pourtant, me paraît tellement familier. Même si j'ai retiré ma main, même si nous n'avons plus cette proximité, j'ai encore cette sensation, ce fourmillement au bout des doigts... comme si quelque chose nous avait traversé tout les deux, comme si quelque chose nous liait... et ça me fait peur... Mais alors que quelque chose s'établissait entre nous, une sorte de connexion, je me retrouve attirée par l'autre individu, présent un peu plus loin en retrait.... Seulement plus je m'avance vers lui, plus je le vois qui semble s'évanouir peu à peu... ses traits disparaissant dans la froideur de la nuit...

Alors que mes yeux ne peuvent se détacher de cette silhouette qui devient un peu plus fantomatique à chaque seconde qui passe, je sens derrière moi que l'inconnu s'approche lui aussi. Je ne saurai décrire ce qu'il se passe à ce moment là mais lorsqu'ils se mettent tout deux à échanger quelques mots, je sens mon coeur se serrer dans ma poitrine... au fond de moi, j'ai la conviction que quelque chose de fort, d'important nous lie tout les trois et j'ai beau essayer de me convaincre que c'est de la folie, je n'y arrive pas... La silhouette se met à parler mais je n'arrive pas à me concentrer sur ses mots... Je suis absorbée par son visage... certains traits me font penser à quelqu'un, à moi, et je sens une vague de tristesse m'envahir... Lorsque de sa main il vient frôler mon visage, mon corps tout entier ressent une décharge... Mais contrairement à celles que je sens lorsque j'ai mes flashs, celle-ci est beaucoup plus agréable et je me sens aussitôt hapée par une vague de chaleur... Je ferme les yeux alors qu'il se met à parler... Ses mots m'interpellent et me touchent au plus profond de mon âme... Je voudrais tellement avoir les réponses à mes questions mais quelque chose m'empêche d'y accéder... quelque chose de puissant et de bien plus supérieur que moi...

Il m'adresse quelques mots avant de se tourner vers l'homme... Les yeux baissés vers le sol, j'écoute ce qu'il lui dit et ses paroles, même si je ne comprend pas ce qu'il lui dit, me rassurent en quelque sorte sur la suite des événements... Je sais que cette rencontre n'est que le début et je sens aussi que je vais devoir faire face à beaucoup d’obstacles avant d'avoir enfin les réponses à toutes mes interrogations... Alors qu'il prononce ses derniers mots, Hector disparaît complète, ne laissant derrière lui que le froid et l'obscurité... A ce moment là, une douleur, une déchirement me serre le coeur... Il est parti et même si je pense ne pas le connaître, je ne peux pas m'empêcher d'être triste et de laisser échapper quelques larmes sur mes joues...

- Au revoir...

Mes mots sont murmurés, tout juste chuchotés... je ne sais pas pourquoi je le dis mais au fond de moi, je sais que cette séparation n'est pas un adieu et que nous sommes sûrement destinés à nous retrouver un jour. Juste après qu'Hector ait disparu, un troisième homme, vêtu étrangement, nous fait savoir qu'il doit s'en aller... Je ne comprend pas pourquoi... Je sais encore moins qui s'est... et lorsque je veux moi aussi faire savoir que je compte partir, quelque chose se produit. Un flash... un flash comme j'ai l'habitude d'avoir mais celui-ci est différent des autres... pas de douleur, pas de tristesse, juste de l'amour et une immense vague de chaleur... Quelques scènes me reviennent en mémoire peu à peu, s'imbriquent comme les pièces d'un puzzle.

Je me laisse de nouveau tomber au sol mais cette fois, ce n'est pas la douleur qui me fait plier... Je plie sous l'émotion, je plie sous le poids de ces souvenirs disparus et que je n'arrive pas à retrouver... Je réalise que l'inconnu présent dans ce cimetière avec moi n'est pas si inconnu que ça et ça me fait peur... Je revois des détails, des pays, des vies qui me sont familières et pourtant si loin...

Ces vies qui font de moi ce que je suis... ces vies qui font de lui ce qu'il est... qui font de nous ce que nous sommes... Liés... liés à jamais...

Puis plus rien... le flash s'arrête comme il a commencé et je sens la chaleur me quitter. Mes bras m'encerclent... j'ai froid... et mon regard fixe le visage de cet homme qui semble avoir marqué ma vie... mes vies à tout jamais.

- Carter...

Son prénom est lâché dans un souffle... Carter, c'est son prénom et je le connais...
 
code by FRIMELDA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 07/05/2018
Messages : 142
DC : Patty Spivot/Garfield Logan/Stephanie Brown
Situation : En train de combattre, comme d'habitude
Localisations : St Roch
Justice League
Shadowpact
MessagePosté le: Dim 27 Mai 2018 - 22:39
Un après l'instant d'émotion entre deux âmes-sœurs, voici celui incluant leur unique enfant, leur fils prédestiné. Celui qui avait à son insu servi la vengeance de Hat-Seth. Malgré les tentatives de Carter, il semblerait que Hector doive réellement partir. Il se tût aux explications des deux Fate. Elles ne lui plaisaient pas, mais il devait faire avec semble-t-il. Au moins parce qu'aucun de leurs deux interlocuteurs ne semblait vouloir aller à l'encontre des désirs de l'actuel maître du Monde des Rêves. C'était triste... Mais il fallait croire que leur famille était condamnée à ne jamais pouvoir vraiment être ensemble.

Alors qu'il disparaissait, Hector avait adressé des derniers mots à Shiera. Des paroles d'encouragement, et la pauvre Hawkgirl allait en avoir besoin. Non seulement elle devrait retrouver ses souvenirs et la pression que cela pouvait impliquer, mais elle devrait tôt ou tard recommencer à se battre. Carter aimerait lui laisser le temps, mais il avait conscience que ce même temps leur manquait. Hat-Seth surgira tôt ou tard, et il faudrait l'affronter.
Mais pas maintenant.
Maintenant, c'était l'heure des derniers au-revoir avant longtemps peut-être.

-Moi aussi, j'ai toujours été fier de toi, Hector. Je prendrais soin de Shiera jusqu'à nos prochaines retrouvailles. On se reverra.

Le moment était à la fois triste et tendre. Une famille se déchirait, mais espérait secrètement pouvoir se retrouver, plus tard. Carter en avait la gorge serrée d'émotion, et il l'eut encore plus aux derniers mots de son fils. Pour la première fois de ses 206 vies, il avait le droit de se faire appeler "papa". C'était si rare chez ce fils avec qu'il avait passé peu de temps qu'il comprenait la cadeau qu'il lui faisait et répondit par un sourire tendre alors que l'ancien Fate s'évaporait entièrement.

Et ils restèrent seuls tous les d... Non, tous les trois. L'actuel Fate se trouvait toujours parmi eux, même s'il prenait lui aussi congé. Désirant laisser le couple en paix. Mais il leur laissa tout de même un dernier présent. Un flash mémoriel bref, mais intense et condensant des siècles d'histoire. Des siècles qui pouvaient se résumer en quelques mots. Une histoire d'amour intense par sa pureté mais aussi par la tragédie qui l'entourait. C'était fort et puissant, et ça faisait du bien. Beaucoup de bien. Il regarda sa princesse qui était retombée sur le sol, sans doute sous le poids de tous ces souvenirs qu'elle avait dû emmagasiner en quelques secondes. Et enfin vint le moment où elle se souvint de lui.
Du nom de son incarnation actuelle.

-Oui Shiera, c'est moi.

Carter s'agenouilla en face de la jolie rousse et lui posa une nouvelle fois ses mains sur ses épaules. Parce que c'était définitivement le seul contact qu'il pouvait se permettre avec elle pour le moment, et que ça lui plaisait aussi d'enfin pouvoir la toucher de nouveau. Il remarqua alors qu'elle avait les bras repliés autour d'elle, comme si elle avait froid. La fatigue sans doute...

-Est-ce que ça va ? Tu as besoin de quelque chose ?

Le premier pas était franchit. Celui vers la résurrection de leur lien, mais aussi hélas, celui vers le retour de leur ennemi éternel.
Dont Shiera n'avait pas l'air de se souvenir encore, enfin, Hawkman l'espérait.


***

JUSTICE LEAGUE... UNITE !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 20/10/2017
Messages : 69
DC : Catwoman
Localisations : Perdue entre deux souvenirs


MessagePosté le: Lun 28 Mai 2018 - 22:43
Family Issues
Carter & Fate
Carter.... ce prénom résonne dans ma tête comme un pied de nez à toutes ces insomnies, toutes ces pertes de mémoires. Les flashs qui venaient de m'assaillir étaient bien plus puissants que ceux que je subissais tous les jours. C'est étrange mais jusqu'à présent tout était sombre, il manquait des détails, des pièces de puzzle et là, en quelques secondes seulement, j'ai l'impression qu'une partie de ma mémoire revient peu à peu. Je ne sais pas du tout de quoi je dois me souvenir et encore moins de qui mais Carter est la personne que j'ai vue dans tout mes flashs, en particulier le dernier que je viens de voir... Est-ce que c'est quelqu'un d'important pour moi ? Je n'en sais rien... mais au fond de moi, il y a quelque chose qui m'attire inexorablement vers cet homme dont je ne connais rien, à part le prénom... Mais ce n'est pas tout... il y a tout ces détails, ces époques... Comment est-ce possible... Mes bras me serrent un peu plus fort... la chaleur qui m'envahissait jusqu'à présent n'est plus et je sens le manteau de la nuit venir me recouvrir de toute sa froideur... Je suis toujours à genoux sur le sol, pliée par le poids de tous ces souvenirs qui me sont revenus... mes jambes sont coupées, je suis fatiguée... toutes ces nuits sans sommeil, toutes ces insomnies...

J'ai passé tellement de nuits et de jours à me demander pourquoi... pourquoi est-ce que je me sentais aussi vide, aussi incomplète... avoir eu une partie des réponses que je cherche depuis tellement de temps devrait me soulager, pourtant c'est loin d'être le cas... j'ai le pressentiment que quelque chose de bien plus grand, de bien plus important se cache derrière tout ça et ça me fiche la trouille. Ma bouche trouve la force de prononcer son prénom... et c'est étrange mais dés que je l'appelle... je sens de la chaleur m'envahir une nouvelle fois mais cette fois, c'est une toute autre intensité qui me traverse... Alors que je lève les yeux vers lui, que mon regard se pose de nouveau sur son visage, j'ai la sensation étrange que tout les deux, nous sommes unis par quelque chose de fort... quelque chose d'heureux mais ponctuée de beaucoup de tristesse... Je n'arrive pas à détourner mes yeux des siens, j'ai comme le besoin d'être toujours en contact avec lui. Il est à genoux devant moi, ses mains posées sur mes épaules. Je frissonne une nouvelle fois... Au moment où ses mains se posent sur ma peau, je sens comme une décharge électrique mais ce n'est pas quelque chose de désagréable, au contraire...

- Carter...

Je ne peux pas m'empêcher de prononcer son prénom une nouvelle fois... comme pour m'assurer que tout ça est bien réel, que je ne suis pas de nouveau perdu dans mes rêves... Je ferme même les yeux quelques secondes, juste le temps nécessaire pour comprendre, pour réaliser que je ne suis pas en train de dormir et que tout ça est bel et bien en train de se passer. Je lève doucement une main tremblante vers son visage... J'hésite, je ne sais pas si je dois le faire, pourtant j'en meurs d'envie... Il s'inquiète de mon état mais je ne répond pas, je n'en ai pas la force et l'envie... Doucement, ma main s'approche de son visage... Mes yeux se plissent, je me pince les lèvres... Je reste muette et après un temps qui me paraît interminable, ma paume froide vient se poser délicatement sur sa joue... Un frisson me parcourt tout le corps... c'est de ça dont j'ai besoin... c'est comme une évidence... Alors que ma main reste posée contre sa joue, la seconde vient faire la même chose de l'autre côté. Doucement, mes doigts suivent les contours de son visages, ses traits sont marqués... Quelque chose le hante... Du bout des doigts je suis les lignes de sa bouche, de ses pommettes... Je m'imprègne de chaque détail, j'ai besoin de tout mémoriser... J'ai peur d'oublier... encore...

Seuls dans le cimetière, coupés du monde, rien ne semble pouvoir venir nous déranger... L'instant est intense, presque magique... Mes yeux verts, brillants de larmes, ne cessent de détailler son visage... J'essaye de faire remonter des souvenirs... j'attend que quelque chose se passe... j'attend de pouvoir comprendre mais malheureusement, tout semble s'être arrêter... Sans détacher mes mains, je lui pose une seule et unique question car je sais qu'il peut m'en donner la réponse.

- Qui suis-je ?

Je sais, je m'appelle Shiera Sanders mais j'ai la conviction qu'il y a quelque chose de bien plus grand... seulement, est-ce que je suis prête à tout entendre...
 
code by FRIMELDA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 07/05/2018
Messages : 142
DC : Patty Spivot/Garfield Logan/Stephanie Brown
Situation : En train de combattre, comme d'habitude
Localisations : St Roch
Justice League
Shadowpact
MessagePosté le: Mer 30 Mai 2018 - 23:25
Le moment était... Agréable mais aussi assez douloureux. Agréable car il passait du temps avec Shiera, chose qui lui avait beaucoup manqué depuis qu'il était revenu à la vie, seul. Mais aussi douloureux car ils n'avaient plus les mêmes relations qu'avant. C'était normal, logique et terriblement habituel dans leur situation. Une scène qui s'était répété 207 fois auparavant sous différentes versions, mais restait quand même difficile à passer. Bien qu'il ne soit que le prélude de moments plus agréables encore.

Carter attendait une réaction de Shiera. Celle-ci hésitait, ne savait pas quoi faire, était totalement perdue face à un destin qui lui était familier mais dont elle avait oublié tous les détails. Il savait les questions et les sentiments qui devaient la tarauder, ou du moins il en avait une idée. Mais y répondre sans qu'elles ne soient formulées risquait de la perdre encore plus et de l'éloigner de lui. Finalement, après un moment de contemplation mutuelle, un mouvement vint. Hawkgirl posa une main sur la joue d'Hawkman, et ce dernier frissonna en même qu'elle.
Il avait réellement l'impression que cela faisait une éternité que cela ne s'était pas produit.
Ils auraient pu être séparés durant les 3000 ans qui s'étaient écoulés depuis leur première mort et n'être réunis que maintenant, la situation n'aurait pas été différente. Si on omettait les détails certes.

-Tu vas mieux Shiera ?

Brisant quelque peu la retenue qu'il s'imposait depuis le début de ce tête à tête, Carter se risqua à prendre la main de Shiera posée sur sa joue entre ses doigts et à la serrer. Comme pour lui passer un peu de sa chaleur, de sa force et aussi peut-être l'aider à se souvenir davantage. Et puis, la pauvre était gelée, il fallait la réchauffer. La poigne était présente, mais suffisamment douce pour que si elle le désire, la jeune femme puisse s'en défaire totalement.
L'espace d'un instant une idée soudaine lui vint. Une idée qui l'effraya.
Et si ce qu'ils étaient en train de faire n'était pas la bonne solution. Ils étaient en train de refaire un scénario déjà mille fois répétés depuis leur première rencontre. Et si ce qu'il était en train de faire allait les mener vers leur dernier échec ? Cela l'effraya et le fit frissonner.
Mais la question qu'elle lui posa enfin le coupa de ses effrayantes pensées.
Qui était-elle ? Vaste programme.
3000 ans d'Histoire et 206 noms possibles à énumérer. Rassurez-vous, il va tenter d'aller au plus court. Ne serait-ce que pour al ménager.

-Tu es Shiera Sanders, mais ça tu le sais déjà. Tout t'expliquer serait trop long, et ce cimetière n'est peut-être pas le meilleur endroit pour en parler...

Sinistre lieu, mais au fond il y avait peut-être une certaine logique dans ce choix. Quoi de mieux qu'un endroit rempli de corps dont les âmes goûtaient au sommeil éternel pour éveiller des vies mortes mais encore vivantes dans les souvenirs ?

-Saches juste que... Tous ces souvenirs que Fate, l'homme au casque doré, nous a projeté sont réels. Les évènements dont tu t'es souvenue, même si tu ne sais pas à quoi ils correspondent exactement son vrais.

Et les dieux fassent que parmi ces souvenirs, Hat-Seth ne refasse pas surface.
... Mais est-ce que les dieux en ont vraiment quelque chose à fichtre de leur histoire ?

-Cela va te paraître dur à avaler, mais... Mais tu es quelqu'un de spécial, Shiera. Parce que nous avons vécus beaucoup de choses. Beaucoup plus que des humains ordinaires.

Il soupira, se demandant vraiment s'il devait continuer ou s'il ne ferait pas mieux d'attendre un peu pour continuer. Lui laisser le temps d'avaler tout ce qu'il s'était passé durant cette soirée.

-Ces souvenirs que tu as vu ? Quelle impression t'ont-elles laissées ? Est-ce que tu veux bien m'en parler ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 20/10/2017
Messages : 69
DC : Catwoman
Localisations : Perdue entre deux souvenirs


MessagePosté le: Ven 1 Juin 2018 - 23:01
Family Issues
Carter & Fate
Toutes ces questions qui pour le moment ne trouvent pas de réponse... toutes ces questions qui tournent dans ma tête depuis tellement de temps... J'ai appris à vivre avec, j'ai appris à ignorer la douleur que m'inflige cet état de questionnement incessant... j'essaye d'être plus forte, mais à chaque fois que je pense avoir trouvé la force, je plonge encore et toujours dans l'ignorance... et puis il y a lui... Carter... toujours en face de moi... Il est là et semble avoir envie de prendre soin de moi... pourtant, je ne le connais pas... du moins je crois... Je ne le connais pas et pourtant, je ne peux pas ignorer l'apaisement que je ressens quand je le regarde, quand il me regarde et quand nos peaux se touchent... Cette électricité ne me quitte plus, elle me fait savoir qu'elle est toujours bien là, à chaque fois que je sens son contact je ressens cette énergie... Ma main ne quitte pas sa joue, je n'ai pas envie qu'elle la quitte. Il dégage une telle chaleur que je me sens tellement bien et j'ai envie que tout ça dure le plus longtemps possible. Je ferme les yeux alors qu'il me demande si je vais mieux... J'ai froid, j'ai peur et pourtant, j'ai l'impression que tout prend, finalement, forme...

Je ne répond pas à sa question, je me contente d'appuyer un peu plus ma main contre sa joue. Cette proximité a quelque chose de perturbant, j'ai comme l'impression que tout ça ne nous est pas étranger... Alors que je l'observe, que j'essaye de trouver un sens à tout ça, la main de Carter vient se poser sur la mienne et la serre délicatement... Je ferme les yeux, en temps normal j'aurai sûrement pris la fuite mais là c'est différent... Au fond de moi, je sais qu'il ne me veut pas du mal... Je le sens et je l'ai vu... Dans les flashs montrés un peu plus tôt, je l'ai vu lui... il dégageait une aura, quelque chose de beau et de bon... Son contact m'envoie une vague de chaleur du même style que celle ressenti un peu plus tôt lors des flashs. Je garde ma main dans la sienne, je suis bien là...

Pourtant, en quelques secondes, j'ai la sensation que quelque chose le perturbe.. et pour moi, ce qui le perturbe est peut-être la réponse à cet étrange sentiment que je ressens au plus profond de moi depuis quelques jours... Bien entendu, je ne dis rien... déjà que j'ai l'air complètement ailleurs alors si en plus je me met à poser des questions étranges...

Alors que nous sommes perdus dans notre monde, notre bulle, une question me brûle les lèvres. Je finis par la poser et j'espère réellement qu'il aura une réponse... qu'il saura me dire qui je suis vraiment et pourquoi tout ça m'arrive à moi. Je sais comment je m'appelle là n'est pas le problème mais au fond de moi, je sens que je ne suis pas que Shiera Sanders... Je lève les yeux vers Carter alors qu'il prend la parole et je l'écoute avec soin... il me fait savoir que le cimetière n'est pas le lieu adéquat pour parler de tout ça et je ne peux m'empêcher de jeter un coup d'oeil tout autour de nous pour m'assurer que rien, ni personne, ne va venir interrompre cet instant.

Plus Carter me parle, plus je ne me sens pas bien... tous ces flashs montrés un peu plus tôt... d'après ce qu'il me dit, ces flashs sont des morceaux de ma vie... de mes vies antérieures... et effectivement, j'ai du mal à avaler tout ce qu'il vient de me dire. Abasourdie par ces révélations, ma main quitte sa joue et mon regard se perd, au loin...

- Non...

Comment savoir si tout ce qu'il me dit est vrai... même si cette explication pourrait expliquer pas mal de choses, je n'arrive pas à croire à ce qu'il vient de me dire. J'ai un mouvement de recul avant de me relever. Je me pince les lèvres et je fronce les sourcils.

- Comment est-ce possible...

Carter ne s'arrête pas là... je ne sais pas si il a raison ou pas mais il veut connaître mes impressions sur les flashs que j'ai eu toute à l'heure... je prend ma tête entre mes mains et je ferme les yeux pour tenter de me concentrer, de me situer et surtout démêler le vrai du faux de toute cette histoire. Sans que j'y sois préparée, quelque chose d'assez étrange se produit. Mes yeux deviennent vides, ils ont perdu de leur éclat et je semble être partie ailleurs... Je prononce quelques mots tout en ayant connaissance de ce que je dis...

- Je vois.... je vois l'Egypte...

Tout défile à vive allure... j'ai l'impression de me reconnaître et de reconnaître Carter mais ce n'est pas possible... du moins je le crois jusqu'à ce que je vois quelqu'un... un homme... vêtu comme un prêtre... Je pousse un cri alors que je sens quelque chose me transpercer le ventre... puis c'est le rideau noir... Je reprend peu à peu mes esprits et je lève les yeux vers Carter... Mais cette fois, l'expression dans mon regard a changé... il peut clairement lire de la peur dans mes yeux...

- Ne ... ne m'approchez pas !

Je met mes bras en avant pour me protéger... est-ce que c'est lui qui m'a poignardée ? Pourtant je n'ai pas de blessure, pas de sang... mais je ne peux oublier cette douleur qui me brûle de l'intérieur...
 
code by FRIMELDA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 07/05/2018
Messages : 142
DC : Patty Spivot/Garfield Logan/Stephanie Brown
Situation : En train de combattre, comme d'habitude
Localisations : St Roch
Justice League
Shadowpact
MessagePosté le: Mar 5 Juin 2018 - 10:15
Elle n'avait pas fuit à son geste, c'était une très belle avancée. Normalement une femme aurait fuit si un homme inconnu lui avait pris la main ou aurait essayé de se débattre. Mais pas Shiera. La rouquine l'avait laissé faire, ce qui prouvait bien qu'elle arrivait à le reconnaître inconsciemment. Et c'était réconfortant, très. Même si une pointe d'inquiétude venait troubler ce bon moment. La même question que précédemment, faisait-il vraiment le bon choix ?
Avait-il vraiment eut raison d'aller vers elle, comme il l'avait toujours fait ? Ou n'aurait-il pas dû justement commencer à agir différemment de son habitude ?
Mais il ne regrettait absolument pas son geste, au contraire.

Il observa les réactions de Shiera lorsqu'il commença à répondre à ses questions. Évidemment, c'était dur à avaler pour elle. La pauvre venait tout juste de récupérer ses souvenirs et ne s'y était pas encore encore habitués... Ni même totalement acceptés sans doute. Même si sa réaction aurait pu être plus violente, elle semblait avoir du mal à le croire. Mais elle se laissa un peu convaincre en se concentrant sur ses souvenirs.

-L’Égypte, mmmh...


Ainsi, c'étaient les souvenirs de sa première vie qui lui revenaient en premier. Leur première existence, celle qui avait posé les bases de leur amour, mais aussi de leur malédiction. Shiera se tût à partir de là, sans doute plongée dans ses souvenirs. Carter aurait aimé savoir ce qu'elle voyait exactement, quels souvenirs étaient revenus... Qu'était-elle en train de voir exactement et... Est-ce qu'elle allait aussi se souvenir de leur ennemi et de leur première mort ?
La réponse à cette dernière question vint très rapidement.

-Shiera !

La pauvre femme était complètement paniquée et effectua un geste de défense à son égard, ses paroles montrait qu'elle avait totalement changé d'avis à son encontre. Il se recula un tout petit peu en essayant de l'apaiser par les gestes puis par les paroles.

-Shie... Shiera. Shiera, je t'en pries calme toi. Je ne te ferais pas de mal, je te le promets. Je ne te ferais jamais aucun mal.


Il n'avait pas besoin d'avoir suivi ses souvenirs pour deviner ce qu'elle avait vu exactement. Quelque chose dont il aurait aimé qu'elle ne se souvienne pas immédiatement, mais il semblerait que le destin en ai décidé autrement.

-Vous avez vu... Un prêtre n'est-ce pas ? Un prêtre d'Anubis ?


A l'époque Hath-Seth était un prêtre de la divinité à tête de chacal, celle qui guidaient les âmes des défunts vers l'au-delà.


***

JUSTICE LEAGUE... UNITE !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 20/10/2017
Messages : 69
DC : Catwoman
Localisations : Perdue entre deux souvenirs


MessagePosté le: Dim 10 Juin 2018 - 21:41
Family Issues
Carter & Fate
Cette douleur.... la sensation de la lame qui vient se planter dans mes entrailles... Mes yeux se baissent rapidement sur mon ventre puis reviennent sur Carter... Pourquoi a t'il fait ça ? J'ai envie de crier mais aucun son ne sort de ma bouche... Mes mains en protection, de peur qu'il ne recommence, je reste sur la défensive... Suis-je déjà morte ? Comment est-ce possible.... Je suis littéralement prise de panique et mes flashs refont leur apparition... Seulement cette fois, c'est différent... Ils s'enchaînent et je suis incapable de démêler le vrai du faux... Je suis complètement déstabilisée et en plus de cette douleur que je sens dans le ventre, je dois composer avec ces visions qui se font beaucoup plus pressantes, beaucoup plus réelles...

Je fais quelques pas en arrière, je veux toujours avoir de la distance entre Carter et moi... Je ne sais plus où j'en suis, je ne sais même plus si je suis en train de rêver ou si c'est bel et bien la réalité...

- Ca suffit... stop... je n'en peux plus...

Je lâche ces mots entre deux sanglots. Je deviens folle et ma tête est au bord de l'implosion. Face à moi, Carter semble lui aussi déstabilisé par la situation et assiste impuissant à la scène alors que je lui hurle de ne pas m'approcher... Il essaye tant bien que mal de me faire comprendre que ce n'est pas lui, qu'il n'est pas l'auteur de cette plaie, qu'il n'est pas celui qui m'a déjà tuée... Je ne sais pas si je dois le croire, je ne sais plus quoi faire, je suis complètement perdue et j'ai mal... j'ai atrocement mal...

- S'il vous plaît...

La tête entre les mains, je gémis, je me balance d'avant en arrière comme pour chercher à apaiser la douleur. Je ferme les yeux et j'essaye de me concentrer sur quelque chose pour tenter de ne plus penser à toute cette peine... Je tente de me concentrer sur un flash heureux et quelque chose d’inattendu se produit... alors qu'il me fait peur, alors que je pense qu'il est l'auteur de ce coup de poignard, la seule chose sur laquelle j'arrive à me concentrer, c'est sur sa voix...

Plus il me parle, plus je pense à autre chose... les visions qui me viennent n'ont rien à voir avec celles que je vois depuis quelques temps maintenant... elles sont heureuses et il est là, toujours, présent pour tout ces moments heureux... Je me concentre sur sa voix... je me concentre de toutes mes forces... Il me parle d'un prêtre mais je n'arrive pas à le voir... il est introuvable dans mes visions... c'est tellement frustrant...

Un prêtre ? Pourquoi me parle t'il de prêtre ? Je fais un nouveau pas en arrière, toujours submergée par ces souvenirs... Mes mains tremblent, je jette un coup d'oeil derrière moi comme si j'avais peur que quelque chose ne surgisse et ne m'attaque par surprise...

- Je...

Je recule brusquement une nouvelle fois, manquant de me prendre les pieds dans une pierre tombale. Les mains toujours devant moi comme pour mettre plus de distance entre Carter et moi, je finis par lâcher, le regard horrifié.

- Je... je ne sais plus ...

Nouveau coup d'oeil en arrière, pour m'assurer que je ne risque pas de basculer. Je tourne le visage vers Carter avant de faire retomber mes mains le long d emon corps.

- J'ai besoin d'être seule...

Je fais demi tour et je me met à courir dans la direction opposée. Je me tourne une dernière fois vers Carter et je lui dis, la voix tremblante.

- Ne me suivez pas... Laissez moi tranquille...
 
Je quitte le cimetière, prise de sanglots, sans trop savoir ce qu'il va se passer ensuite. Il y a une chose dont je suis sûre, c'est que j'ai plus de questions qu'à mon arrivée ici et toujours pas les réponses dont j'ai besoin...
code by FRIMELDA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 07/05/2018
Messages : 142
DC : Patty Spivot/Garfield Logan/Stephanie Brown
Situation : En train de combattre, comme d'habitude
Localisations : St Roch
Justice League
Shadowpact
MessagePosté le: Jeu 14 Juin 2018 - 15:57
Pauvre Shiera, elle était si perdue, si faible... Bien loin de la terrible Hawkgirl qui s'élançait sur ses ennemis, arme au point, prête à fracasser les crânes des Vilains. Carter en avait le cœur déchiré, même s'il savait que ce n'était que temporaire. Un passage douloureux, obligé mais heureusement temporaire... Mais trop long malgré tout. Surtout qu'après tant de vies à devoir supporter le même spectacle, Carter n'avait toujours pas trouvé le moyen de lui épargner cela.
Et il est fort possible que si autant de vies étaient amenées à s'écouler dans le futur, il n'ai toujours pas trouvé le moyen à terme.

-D'a... D'accord... Je...

Puis, il se tût. Il ne pouvait rien dire de plus, il ne connaissait pas de formule magique... Il ne connaissait pas les paroles qui sauraient apaiser sa pauvre âme-sœur et l'aider à se sentir mieux. Et lui dire qu'il l'aimait comme il avait envie de le faire ne suffirait qu'à empirer le situation. Quant à essayer de la toucher une nouvelle fois comme il avait pu le faire... Ce n'était sans doute pas une bonne idée. Alors il ne pouvait qu'attendre. Attendre et espérer que ça passe.

-Shiera...

La crise passait, mais il se rendait compte qu'il avait fait une grosse erreur en parlant d'un prêtre, de Hath-Seth. La jeune femme ne semblait pas l'avoir réellement vu dans ses souvenirs... Ou alors ses souvenirs n'étaient pas encore assez éveillés pour qu'elle en ai conscience. En clair, il s'était planté. Et maintenant il était obligé de la voir s'éloigner toute éperdue et toute terrifiée. Une attaque qui le blessait 100 fois plus qu'un coup ennemi.

-Je... Ah oui, je comprends, tout ça est vraiment dur...

Oui il comprenait, il avait vu le même spectacle pendant millénaires.
Il comprenait et ne comprenait pas pourquoi il était toujours incapable de l'aider correctement. Carter soupira tristement en secouant la tête.

-Je suis désolé.

Désolé de ne pas avoir sût l'aider. De devoir encore la faire souffrir. Et il la ferait sans doute souffrir encore quand leur inéluctable destin se mettrait en marche. Mais pour l'instant, il la laissait simplement partir afin de lui laisser le temps de se remettre de ses émotions... Pour l'instant il n'était qu'un étranger qui la faisait bien souffrir avec des histoires dont elle ne savait même pas tout. Mais alors qu'elle s'éloignait, les ailes de Hawkman apparurent, et le gardien ailé de St Roch prit son envol. Le héros vola haut au-dessus de la ville, et suivit son amour jusqu'à l'immeuble où elle habitait. Mais il ne s'approcha pas plus, se contentant de se poser sur le toit d'un immeuble aux alentours.
Pour savoir où elle habitait sans qu'elle ne le sache, elle ne l'avait pas vu de toute façon.
Pour pouvoir veiller sur Sha-Yera du mieux possible, le temps qu'elle se reprenne. Et qu'elle redevienne la fière héroïne ailée qui fendait les cieux pour abattre son arme sur le crâne de l'injustice.
Et ce jour-là, peut-être, serait-il là pour voler à ses côtés.


***

JUSTICE LEAGUE... UNITE !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessagePosté le:
Revenir en haut Aller en bas
 

Family Issues [Carter Hall]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» carter de chaine vespa a pedale
» The Tenant of Wildfell Hall (Anne Brontë)
» enduro family pont de salars
» Un Hall Of Famer nous quitte :(
» [Carter, Stephen] La dame noire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: La Terre :: St-Roch :: St. Roch Cemetery-