[Skartaris] Sur les sommets

Inscription : 26/12/2017
Messages : 196
DC : M'gann M'orzz & Manhunter
Situation : Dirigeante tyrannique et misandre de Venturia, ancienne citée Atlante non submergée située sous Terre (Skartaris). Ennemie de Wonder Woman et Aquaman disposant du Trident de Poséidon !
Localisations : Skartaris
Shadowpact
MessagePosté le: Ven 18 Mai 2018 - 22:41



Game of Seas
Skartaris



Arrow http://dc-earth.fra.co/t5595-triangle-des-bermudes-dans-le-fond


Une plage d'airain au pied de murs blancs colossaux et brutes se mélangeant à une falaise millénaire, l'ensemble est entourés de pics acérés dans lesquels s'embrocheraient tous ceux pouvant oser tenter de grimper ou descendre la muraille artificielle et naturelle... Et il y en eu, et il y en aura...
Au pied de la falaise, on ne pouvait distinguer les habitations de la Cité, exception de son imposant palais construit au plus haut, sur le plus inaccessible monticule. Un palais de nacre, au toit d'or, aux ornements de pierres précieuses massives, brillants sous l'éternel et étrange astre lumineux de Skartaris, le ''Monde perdu au centre de la Terre''.

- Voici Venturia, Dolphin. Voici la Cité Reine de Skartaris et bientôt celle de tout l'Atlantide ! annonça Clea avec fierté alors qu'elle s'avançait le long de la place vers une porte gigantesque et imprenable taillée à même la roche. Celle-ci s'ouvrit d'avance sans même besoin qu'elle ne s'annonce.

Le groupe pénétra alors dans la Cité conquérante de Skartaris et Dolphin peu constater de son apparence bien plus raffinée et soignée que la délabrée Xebel. Il n'y avait pas de taudis apparent, tout resplendissait. L'architecture était antique ; à partir des roches claires prélevées aux falaises avaient été bâtis demeures et lieux communs avec un style mélangeant celui de l'occident et de l'orient d'un temps millénaire et révolu sur la surface de la Terre.



Venturia


Clea et son escorte grimpèrent les milliers de marches blanches qui menait au palais sans fatiguer. La population Venturienne saluait leur dirigeante avec louange, les soldates en patrouilles étaient au garde-à-vous. Dolphin put ainsi constater qu'elle ne voyait que des femmes dans les rues. Peut-être pouvait-elle seulement apercevoir le regard curieux et apeuré d'un homme à travers une fenêtre...
Une situation tristement encore d'actualité, mais dans des conditions différentes, sur la surface de la Terre.

Arrivée au Palais, l'apparence martial du bâtiment ne pouvait lui échappait. C'était encore plus une forteresse qu'une demeure royale ; un bastion capable de tenir aux plus terribles assauts, alors que finalement il n'en avait pas la moindre cicatrice. Après plusieurs portes passés, une bonne partie de l'escorte se divisèrent. Clea pénétra finalement une grande pièce où attendait visiblement l'ambassadeur de Lémurie ainsi que la femme qui avait passé le message et semblait faire partie du Conseil de la Reine. Jinx la suivit, mais Clea donna pour ordre à ses servantes de s'occuper de Dolphin et de l'apprêter pour les festivités à venir.

- Traitez là comme une princesse ! ordonna-t-elle, ce qui reçut une légère réaction de surprise de la part des servantes.

- D'où viens-t-elle ?... demanda l'ambassadeur, un atlante au profil classique mais à la peau tatoué de blanc et de noir.
- Je n'ai jamais vu une Atlante avec de tels caractéristiques...

- C'est parce qu'elle est unique, ambassadeur Rakotosoar. répondit la Reine avec une pointe d'amusement, mais aussi de sincérité, sous le regard de nouveau de braise de Jinx...

Les servantes conduisirent alors Dolphin à ses nouveaux appartements sans qu'elle ne fut témoin à d'autres échanges...


[HRP: Je propose donc de continuer cet imprévisible histoire ici... Wink]


Codage by TAC







Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t5446-queen-clea-la-perversion-de-la-philosophie-de-william-moulton-marston#74937
Inscription : 09/05/2016
Messages : 345
DC : Jade, Razorsharp & Tara Markov
Localisations : Miami

MessagePosté le: Mar 10 Juil 2018 - 15:13
Elle avait grimpé d'un pas hésitant les innombrables marches du grand escalier. Hésitant car elle sentait bien la malfaisance de Clea et des femmes l'accompagnant. Elle comprenait de même que les clameurs de la foule ne dissimulaient qu'imparfaitement l'immonde régime qui régnait en ces lieux.

Mais l'hésitation qu'elle avait à avancer était aussi en lien avec les splendeurs qu'elle observait à l’œil nu. Rien à voir avec Xebel-la-pouilleuse, Skartaris était une merveille que l'on ne pouvait contempler qu'avec délectation et respect. Joie et reconnaissance d'être en face d'une telle splendeur, respect et humilité car Skartaris remettait l'individu à sa place médiocre et petite...

... l'individu, Dolphin, tout le monde mais pas Clea. Elle était Reine et Dolphin, si elle avait lu Saint-Just, aurait aisément compris que l'on ne règne pas innocemment.

Combien d'os blanchis par le soleil étaient la résultante de l'édification d'une telle splendeur ? Combien d'océans de sang versés pour ce beau Palais, ce symbole d'un pouvoir immense ?

Dolphin choisit de ne pas tiquer aux paroles de l'Ambassadeur. Il était habillé comme les gens importants, ce qu'elle n'était pas, elle. Et elle ne saisit qu'imparfaitement la réponse que lui fit Clea. Non. Elle se laissa guider, comme une chose, comme un meuble, vers des quartiers qui lui avaient été affectés. En compagnie des domestiques qui s'étonnaient que tant d'égards soit accordés à une pauvre créature comme elle...

Dolphin attendit de se retrouver seule avec l'une des servantes et lança, avec intérêt :

"Je peux avoir des beaux vêtements comme les tiens ?"

Elle montra du doigt son T-shirt déchiré et son short de jean qui dépareillaient quelque peu dans l'ambiance général du lieu.

Puis, elle sourit largement à la fille et lui dit :

"Moi c'est Dolphin et toi ? Tu peux m'en dire plus sur cet endroit ? Vous avez des chansons ou des danses ? Vous faites quoi pour vous amuser ? Tu as déjà visité le monde ?"

Les questions sortaient comme si elles avaient été tirées depuis une mitraillette. Mais Dolphin - d'ordinaire créature de peu de paroles - avait besoin de communiquer pour se rassurer et qu'on lui dise que - peut-être - la situation n'était pas si grave qu'elle n'en avait l'air...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3372-fiches-rp-de-jade-liberty-belle-ani
Inscription : 26/12/2017
Messages : 196
DC : M'gann M'orzz & Manhunter
Situation : Dirigeante tyrannique et misandre de Venturia, ancienne citée Atlante non submergée située sous Terre (Skartaris). Ennemie de Wonder Woman et Aquaman disposant du Trident de Poséidon !
Localisations : Skartaris
Shadowpact
MessagePosté le: Jeu 12 Juil 2018 - 11:33



Game of Seas
Skartaris



Arrow http://dc-earth.fra.co/t5595-triangle-des-bermudes-dans-le-fond


La jeune femme qui s'occupait de Dolphin écarquilla les yeux en réaction à sa demande, elle était clairement surprise par la candeur de leur invité de marque.

- Ma Dame.
La Reine nous a dit de vous traiter comme une... princesse. Vos habits vont bientôt arriver. Ils sont bien plus beaux que les miens.


Elle eu un tic nerveux sur le mot ''princesse'' d'une manière similaire lorsque Clea le prononça en premier plus tôt. Un mot qui n'avait été dit en ces lieux depuis des années au point que l'on puisse croire à une censure tacite.

Après cette première demande, Dolphin se présenta à elle et inonda de question la servante relativement mal à l'aise.

- Je me nome Serra.
Vous êtes à Venturia, nouvelle capitale de Skartaris après que notre Grande Reine Clea a détruit nos... ennemis en Skartaris.
Bien sûre que nous avons des chansons et des danses à la gloire de notre Belle Cité, mais ce n'est pas mon rôle de les pratiquer. J'ai été élevée et je vis pour servir notre Grande Reine Clea, non pas pour m'amuser ou voyager en dehors des murs de notre Belle Cité où d'autres... ennemis existent encore.


Cette fois ci elle tiquait sur le mot ''ennemis'', un sujet aussi préoccupant que le précédent et, pour celui qui a un peu d'intuition, probablement liés...
Les autres servantes arrivèrent avec une tenue d'or et d'ivoire d'allure plutôt guerrière, la tenue de Clea en somme mais en format réduit et plus simple. Alors qu'elles habillèrent Dolphin, une servante plus détendue que Serra s'exclama.

- Qu'elle bonheur de ressortir ces si beaux habits, vous ne trouvez pas ?!

Visiblement ce sentiment n'était pas partagé par le reste des femmes qui demeuraient muettes au regard anxieux.

- Allons. C'est jour d'exception après toutes ces années. Si la Reine nous a demandé cela, ma Dame, c'est qu'elle vous a adoptée.
Elle a aussi annoncée de grands combats aux Arènes d'Airain, tous le monde mangera, boira et s'amusera pour bien célébrer ce jour.


Une perspective surprenante et réjouissante ou annonciatrice d'ennuis pour Dolphin ?
Dans tous les cas, après d'éventuels autres échanges avec les servantes, elle fut laissée seule dans une chambre magnifique taillée dans cette même pierre blanche et brillante que ses habits. Une grande fenêtre donnait vue sur les toits de la Cité, les murs puis le reste de Skartaris baignée sous l'éclat de son soleil éternel. Tout d'abord des champs, prairies et maraichers cultivés, puis brutalement des steppes arides aux arbres maigres. L'horizon parait sombre malgré un ciel bleu à peine nuageux et l'on y distingue les Ruines noircies d'une ancienne Cité dont l'architecture ressemblait fortement à celle de Venturia, Aurania, la jumelle morte.


[HRP: La discussion peut se poursuivre avec les servantes, tu agis à ta guise. Je suis très heureux de voir se sujet se poursuivre.]


Codage by TAC







Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t5446-queen-clea-la-perversion-de-la-philosophie-de-william-moulton-marston#74937
Inscription : 09/05/2016
Messages : 345
DC : Jade, Razorsharp & Tara Markov
Localisations : Miami

MessagePosté le: Dim 15 Juil 2018 - 7:40
Dolphin, une fois seule, cogita sur les paroles de Serra. C'était sa... servante ? Mais pourquoi voudrait-on servir quelqu'un ? Elle, elle n'avait besoin de personne pour l'habiller ou la dorloter. Du moins, personne dont ce serait le rôle. Bien évidemment, si c'était spontané, c'était une toute autre paire de manches ! Mais là...

Elle se mordit les lèvres, assise sur le lit, et en déduit que la Reine Clea aimait beaucoup trop dominer les autres pour être honnête. Bim ! Elle se le nota mentalement pour son rapport à venir à destination d'Orin.

Ensuite, alors qu'elle s'étirait sur le lit, elle se dit que Serra avait quand même l'air d'avoir la trouille. Elle parlait tout le temps d'ennemis mais ne semblait pas avoir peur d'eux. Elle était terrifiée par quelque chose de plus proche... comme la Reine Clea ? Le cœur de Dolphin s'était serré quand sa servante avait expliqué qu'elle avait été élevée pour servir la Reine... Quelle horreur ! L'esprit avide de liberté de Dolphin ne pouvait que se révolter en entendant pareilles paroles ! Elle était elle, Dolphin, et c'était amplement suffisant. Serra aurait du n'être que Serra mais avait été réduite à être la servante de la Reine. Dolphin en trembla de rage en serrant ses petits poings.

Mais le bonheur ne semblait être que de façade ici. Il puait le toc malgré le faste de la ville. Et ça, c'était un autre mauvais point.

L'autre servante, celle qui parlait beaucoup trop et qui faisaient partie de celles qui avaient ramené la nouvelle tenue de Dolphin, lui avait filé les chocottes. Jour d'exception ? Tenue guerrière ? Des combats pour s'amuser ?

Mais amuser qui ? Et aux dépens de qui ? Troisième mauvais point pour la Reine, points qui finissaient par se rajouter aux soupçons de base de Dolphin : après tout, la Reine avait repoussé son amitié et semblait s'être acoquinée avec de solides fripouilles...

... Dolphin se demandait juste si elle serait assez forte pour retenir tout cela, s'échapper de Skartaris et retrouver le chemin de son environnement à elle.

Elle en aurait pleuré mais il fallait qu'elle soit forte : après tout, c'était elle l'héroïne aujourd'hui ! Et tout le monde comptait sur elle...

Elle alla s'hydrater la peau pour éviter de dessécher sur place et pour se remettre les idées d'aplomb. Puis, bien que mal à l'aise dans ses nouveaux vêtements, elle fit rappeler Serra. La jeune femme lui avait plu et elle voulait d'une la remercier, de deux comprendre ce qui la tourmentait...

Quand Serra revint, Dolphin la prit dans ses bras et lui dit :

"Amie ! Tu es mon amie !"

Puis, elle l'invita à s'asseoir sur le lit à côté d'elle et à lui demander ce qu'elle voulait - comme le ferait deux copines. Elle avala sa salive et en souriant à Serra lui dit :

"Tu aimerai faire quoi pour de vrai ? Tu n'as pas l'air heureuse ici. Tu serai mieux avec... les ennemis ?"

Elle tenta ça, peut-être imprudemment et n'attendit pas la réponse de la jeune fille pour ajouter :

"Tu aimes la Reine ? Elle est gentille avec toi ou elle te traite mal ? Moi, je la trouve un peu méchante, quand même, et je n'aime pas trop comment elle parle aux gens..."

Dolphin prit la main de Serra dans la sienne et lui demanda enfin :

"Pourquoi c'est un jour spécial là ? C'est quoi les vêtements que j'ai ? On va me sacrifier à des Dieux méchants ?"

Vague souvenir d'un film que le Dr. Riley lui avait interdit de regarder mais qu'elle avait vu quand même...

"Je dois connaître quoi pour éviter tout ça ? Hum ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3372-fiches-rp-de-jade-liberty-belle-ani
Inscription : 26/12/2017
Messages : 196
DC : M'gann M'orzz & Manhunter
Situation : Dirigeante tyrannique et misandre de Venturia, ancienne citée Atlante non submergée située sous Terre (Skartaris). Ennemie de Wonder Woman et Aquaman disposant du Trident de Poséidon !
Localisations : Skartaris
Shadowpact
MessagePosté le: Lun 23 Juil 2018 - 17:35



Game of Seas
Skartaris


La jeune Serra n'était pas à l'aise avec cette affection surprenante de la part de l'invitée de marque de la Reine, grimée en Princesse pour les festivités à venir. Mais elle ne dit rien et se contenta d'être tendue comme une colonne de pierre et légèrement affolée par l'embrassade intense de Dolphin qui l'appelait ''amie''. Elle y répondait du mieux qu'elle pensait pour ne pas l'insatisfaire :

- Oui, oui... Je suis votre amie...

Dolphin l'a pria de s’assoir, lui demanda si elle désirait quelque chose comme si leurs rôles avaient été inversés, auquel Serra se contenta poliment de répondre qu'elle n'avait besoin de rien, avant de se voir noyer sous une nouvelle vague de questions.
C'était compréhensible de la part de cette étrangère d'être curieuse envers Venturia, mais pas envers la domestique qu'elle est.

- Pardonnez moi, mais vous vous tromper, Ma Dame. Je suis très heureuse de traiter les invités de notre Grande Reine Clea, comme vous, surtout comme vous. J'habite le Palais, je ne manque de rien. Je n'ai aucune volonté de vivre dans les rues ou pire en dehors des murs.
Je ne me mêlerai jamais avec nos ennemis, jamais, jamais...


Elle insista évidemment beaucoup, car cette pensée n'avait même pas lieu d'être soupçonnée.

- Bien sûre que j'aime notre Grande Reine Clea qui prend soin de son peuple et répond à tous ses besoins. Nous lui devons la paix à Skartaris, puisqu'elle a vaincu tous nos ennemis.
Pardonnez moi, mais je ne comprend pas ce que vous voulez dire par gentille ou méchante. Je ne m'occupe pas personnellement de la Reine, je ne suis pas de son entourage proche.


Elle fut contente qu'une autre question suivait ce sujet précédent, même si Dolphin partait dans des théories des plus surprenantes.

- Vous sacrifiez ?!
Oh par Rhéa non ! Vous êtes une femme, Dolphin. Les femmes ne sont jamais sacrifiées et nous avons aucun Dieu qui le réclame. Nous vénérons les Titanides et les Titans. Nous sommes de vrais Atlantes, gardiennes des traditions millénaires, nous avons le sang de nos ancêtres pré-diluvien.


Elle parlait comme si elle récitait un cours.

- Ce jour dois être spécial au vue des alliances que la Reine a conclue avec Xebel et la Lémurie. Notre Grande Reine Clea rassemble les peuples atlantes qui refusent la souveraineté de Poséidonis notre nouvel ennemi qui complote pour annexer Venturia à sa gouvernance, mais nous ne somme pas comme eux. Nous ne sommes pas des poissons...

Elle se stoppa soudainement, prenant conscience qu'elle insultait probablement Dolphin aux caractéristiques physiques différents de ceux de Venturia et invité par la Reine justement après sa sortie dans les Océans. Elle remarqua en même temps qu'elle avait mouillée ses cheveux, confirmant ses inquiétudes.

- Toutes mes excuses Ma Dame, si je me suis mal exprimée ! Pardonnez moi, s'il vous plait, pardonnez moi !

Elle en oublia la question posée par Dolphin sur son accoutrement...


Codage by TAC







Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t5446-queen-clea-la-perversion-de-la-philosophie-de-william-moulton-marston#74937
Inscription : 09/05/2016
Messages : 345
DC : Jade, Razorsharp & Tara Markov
Localisations : Miami

MessagePosté le: Mer 25 Juil 2018 - 9:53
Dolphin se demandait quand même sur quel pied danser avec la petite servante... Et elle se demandait si elle n'avait pas été prise en flagrant délit de "trop-parler", un truc qu'elle n'aurait jamais imaginé faire elle même.

Pourtant, il y avait un péril et il n'y avait qu'une petite Dolphin pour tenter de sauver tout le monde.

Dolphin sourit à Serra et lui tendit sa main aux doigts légèrement palmés.

"Tu n'as pas à être désolée. Pour être mon amie, faut juste le vouloir. Et moi je veux bien te donner mon amitié..."

En quelques mots, elle exposait sa conception naïve du monde. Pourtant, Dolphin n'aurait pour aucune richesse de cette planète troquer sa philosophie contre un quelconque système éthique ou moral évolué.

Elle questionna, néanmoins, Serra un peu plus en avant, en commençant par admettre une vérité :

"Je ne sais pas d'où je viens. Je crois que je viens de la Surface mais que de méchants individus ont fait des expériences sur moi. Mais je sais rien d'autre. Je suis unique en mon genre"

Puis, ceci étant dit elle ajouta :

"Moi je vais faire quoi à cette cérémonie ? Les beaux vêtements, c'est pour ça ?"

Dolphin fronça les sourcils. Une vilaine idée lui venait à l'esprit.

"J'espère qu'on va pas me forcer à épouser un poisson ou un truc comme on voit dans les films"

Le Dr. Riley lui avait montré ce genre de trucs. Bien sur c'était pas avec des poissons mais il y avait des jeunes filles qui étaient obligées d'épouser des gens pour des histoires de lopins de terre. Dolphin s'était jurée qu'elle se marierait jamais. Et elle entendait bien, pour l'heure, tenir sa promesse.

Puis, souriant de toutes ses dents - comme si elle avait déjà oublié la raison de sa présence en ses lieux - Dolphin termina :

"Parles-moi de toi, Serra ! Je veux tout savoir !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3372-fiches-rp-de-jade-liberty-belle-ani
Inscription : 26/12/2017
Messages : 196
DC : M'gann M'orzz & Manhunter
Situation : Dirigeante tyrannique et misandre de Venturia, ancienne citée Atlante non submergée située sous Terre (Skartaris). Ennemie de Wonder Woman et Aquaman disposant du Trident de Poséidon !
Localisations : Skartaris
Shadowpact
MessagePosté le: Lun 30 Juil 2018 - 18:48



Game of Seas
Skartaris


Après s'être excusée à maintes reprises pour ses excès de langage, la domestique Serra, ne put retenir un sursaut et un air de dégoût lorsque l'invitée de la Reine, Dolphin, lui tendit sa main étrange à tout ce qu'elle avait pu voir : palmée. Toutefois, elle repris très vite une attitude impeccablement neutre et polie, bien qu'elle ne redoutait plus que l'invitée de raconte à la Reine son manque de discipline, au vue de la conversation qu'elle tenait, contrairement à certains autres hôtes par le passé.

Se faisant violence, en considération de ses peurs fermement ancrées, elle tendit sa main à son tour avec une attitude et un ton qui n'avait rien de chaleureux par rapport à Dolphin.

- Je vous l'ai dit.
Si vous désirez que je sois votre amie alors je serais votre amie.


Une réponse qui n'allait pas dans le sens de la philosophie de Dolphin, mais bien dans celle de la Cour du Palais pâle.

Dolphin raconta alors à Serra le trouble qui enveloppait sa propre histoire ; elle n'était pas une Atlante transformée, mais une femme de la surface modifiée par des individus. Serra, ne connaissait rien de la Surface et on ne lui avait pas appris à la haïr si bien que cette information la rassura.
De même, un rapprochement s'opéra entre les deux femmes sur l'évocation même de ''méchants individus'' qui raviva d'autres sujets d'antipathie implantées en elle depuis sa naissance au sein du règne de Clea.

- Je suis désolé pour ce qui vous est arrivé, Ma Dame.
Je sais combien les hommes peuvent être monstrueux en dehors de Venturia et je vous souhaite justice et vengeance pour ce qu'il vous ont fait subir.


La suite des questions naïves de Dolphin aurait put faire rire bon nombre de personnes et détendre l'atmosphère de cette discussion difficile dans le cadre d'un choc des cultures et des personnalités, mais pas auprès de la disciplinée Serra qui fut, avec la même candeur que Dolphin, épouvantée par ce qu'elle évoquait.

- Épouser un poisson ??!!
Ô grandes Titanides, non !
Nous n'avons rien à faire avec les poissons ! Et, le mariages n'existe plus dans notre Belle Cité. Il nous enchainait avec un homme choisit par son père, c'est une pratique barbare abolie.


Elle ne tiqua pas sur le mot ''film'' qu'elle ne compris pas et n'aborda pas au vue de l'énormité que pouvait être le propos global.

- Je n'ai pas été tenue au courant des raisons qui poussent notre Grande Reine Clea à vous offrir les atours de sa fille, Ptra, qui a trahie notre Cité en voulant faire la paix avec nos ennemis, Aurania, notre Cité sœur honnie, le Warlord et les peuples barbares de Skartaris lorsque notre Reine a été enfermées par ces monstrueux hommes de la Surface.
Mais tous nos ennemis à Skartaris ont été détruits depuis par notre Grande Reine Clea. Ptra a disparue depuis des années, on raconte qu'elle se cache en d'obscurs lieux pour éviter le châtiment juste qui lui revient.
Peut être que Menha à vue juste vous concernant, que notre Grande Reine Clea compte vous adopter afin que nous ayons une nouvelle... princesse...
Je ne suis pas assez intelligente pour saisir ce que notre Grande Reine Clea décide, mais elle a toujours raison. Et, je n'ai rien d'intéressant à vous apprendre sur ma vie, Ma Dame, mais je peux vous détailler d'avantage l'histoire de notre Belle Cité...


L'envie simple de Dolphin de se faire une amie à Venturia allait se transformer en un cours d'histoires fallacieuses...


Codage by TAC







Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t5446-queen-clea-la-perversion-de-la-philosophie-de-william-moulton-marston#74937
Inscription : 09/05/2016
Messages : 345
DC : Jade, Razorsharp & Tara Markov
Localisations : Miami

MessagePosté le: Mer 19 Sep 2018 - 13:29
Dolphin soupira.

Créature de l'instinct, elle se rendait compte que la conduite guindée et protocolaire de Serra empêchaient la servante - à jamais - d'être son amie. Depuis toute petite, on lui avait rentré des absurdités dans le crâne et - rien qu'à voir sa réaction à l'idée de prendre sa main dans la sienne - malheureusement rien ne pourrait y changer.

Dolphin posa un regard désolé, comme si elle allait pleurer, sur Serra et écouta avec attention ce que la jeune femme lui dit.

Dans cette cité, où il n'y avait ni jeu, ni danse, ni rire... on ne s'y mariait point non plus. Bien que n'ayant aucune intention d'épouser qui que ce soit au débotté, Dolphin se souvenait aussi des comédies romantiques que lui avait montré de le Dr. Riley. Et si les mariages de raison ou forcés ne l'attiraient pas plus que ça, l'idée de rencontrer une belle âme à aimer et à choyer toute sa vie lui plaisait infiniment !

Elle soupira.

Elle soupira et s'inquiéta des vêtements qu'elle portait. Ainsi c'étaient ceux d'une ennemie d'Etat ? De la propre fille félonne de Queen Clea ?

Dolphin soupira encore. Elle aurait mieux été avec cette fille, cette Ptra. Car elle imaginait bien que - bien que le mot ne figure pas dans son vocabulaire - cette mascarade à laquelle elle allait participer s'apparenterait à de la realpolitik. Un truc qui ne faisait pas dans le sentiment. Un truc qui voulait dire qu'on voulait la manipuler.

Elle sourit néanmoins en remerciant Serra pour son dévouement et pour sa conversation - histoire de libérer la jeune femme et d'arrêter de la tourmenter - et se rendit compte d'un truc fondamental : tout le monde la prenait pour une idiote... et ça, c'était un atout !

Il n'y avait plus qu'à attendre qu'on vienne la chercher pour la suite des opérations.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3372-fiches-rp-de-jade-liberty-belle-ani
Inscription : 26/12/2017
Messages : 196
DC : M'gann M'orzz & Manhunter
Situation : Dirigeante tyrannique et misandre de Venturia, ancienne citée Atlante non submergée située sous Terre (Skartaris). Ennemie de Wonder Woman et Aquaman disposant du Trident de Poséidon !
Localisations : Skartaris
Shadowpact
MessagePosté le: Mar 2 Oct 2018 - 14:57



Game of Seas
Skartaris



Serra salua respectueusement Dolphin en lui demandant si elle pouvait prendre congé, laissant la jeune femme seule dans cette chambre luxueuse. Une prison doré, car si Dolphin eu l'envie de se promener, elle se rendrait vite compte que toutes les portes étaient fermées à clé et les fenêtre ne permettait aucunes sorties à qui ne savait voler.

C'est donc après une certaine attente que Dolphin fut invitée par des gardiennes vêtues comme des hoplites à les suivre. Une attente qui pouvait sembler autant brève qu'interminable en considération que rien ne permettait de savoir comment le temps s'écouler à Skartaris. Une biologie non habituée était naturellement perturbée par le ''soleil'' sous-terrestre qui illuminait ce territoire onirique sans jamais décliner, sans jamais se coucher. On pouvait même se demander comment flore et faune pouvait vivre et croître indéfiniment sans jamais connaître le repos de la nuit.

Les gardiennes n'apportèrent aucunes réponses aux éventuelles autres questions de l'invitée grimée en princesse locale. Elles étaient antipathiques et martiales au possible, se tenant droite comme des pièces d'échec et avançant au rythme de percussions imaginaires. Le long trajet pour se rendre du Palais de la Reine Clea au Colisée d'airain fut uniquement composé de couloirs souterrains éclairés par des torches. Un véritable réseau de galeries à l'ambiance oppressante serpentait visiblement sous la cité de Venturia. Particulièrement surveillé par de nombreuses gardiennes postées à chaque intersections, ces tunnels devaient être réservé à la population privilégiée du Palais, car Dolphin croisa très peu de femmes non soldats et uniquement vêtues de parures dorées.

Finalement, elles débouchèrent au bas du Colisée dans la loge royale. L'arène était creusée dans le sol, si bien que le haut des estrades se situait au niveau du sol de la Cité, et le bas au niveau des souterrains. Son architecture ressemblait beaucoup aux constructions antiques grecques et romaines, si la jeune femme avait eu l'occasion d'en observer. C'était comme un voyage dans le temps, à la Spartacus. Mais le bâtiment avait des proportions véritablement cyclopéennes. Des dizaines de milliers de spectateurs se trouvaient déjà installées, principalement des femmes, mais aussi des hommes, plus en retrait cependant, les moins vocaux et les moins actifs de cette fourmilière qui s'agitait sous ses yeux.



Bronze arena


- Par ici, chère Dolphin.

Clea fit signe de la main à son invitée de s'approcher du balcon où elle était, offrant une vue au plus proche du sol sableux de l'arène. A ses cotés se trouvait Jinx, dont l'expression ne changeait pas à la vue de Dolphin, et Nereus. Ce dernier n'avait définitivement pas une allure naturelle, même pour une posture de garde du corps, ressemblant d'avantage à une statue qu'un homme bien vivant. L'ambassadeur Lémurian, au corps tatoué, était également présent sur le siège opposé à celui que Clea proposait à Dolphin. Toute une troupe de femmes se trouvaient en arrière et plus en hauteur, une cour de privilégies ou de conseillères aux habits excentriques qui jetèrent des regards à la fois stupéfaits et terrifiés par la présence et l'apparence de Dolphin quant elle la remarquèrent. Il semblait que la Reine n'ait pas pensé à les prévenir qu'elle aurait une telle invitée.

- As-tu déjà assistée à des combats à morts ?...

La question de Clea indiquait ses propres impression sur le sujet. Elle la posa avec un air réjouit, un sourire sadique et un regard torve. Se désintéressant presque de la réponse de Dolphin, elle poursuivit :

- Nos fêtes et nos banquets sont toujours précédées de divertissements dans les arènes d'airain. Tu te tiens actuellement à la meilleure place de la plus grande de toute, le Colisée que j'ai rebaptisé l'Ena, en mémoire de ma défunte mère.
Lorsque j'avais dix ans, elle m'a jetée sans prévenir de ce balcon au pied d'un barbare Mezktal. Je me souviens m'être mal réceptionnée et foulée la cheville ; pourtant j'ai réussie mon premier combat à mort. Si je suis à présent la Reine légitime de tout Skartaris, je le dois à cet entrainement au combat et à la guerre. La domination de s'obtient que pas la force, retiens le, Dolphin.


L'ambassadeur penché vers Clea semblait très intéressé par ses récits, elle tourna alors les yeux vers lui.

- D'habitude nous avons des combats de gladiateurs issus de Venturia, ambassadeur Rakotosoar. Des hommes spécifiquement entrainés et équipés depuis leur naissance... Mais pour célébrer nos alliances récentes, nous auront un spectacle d'exception et absolument unique !

Elle fit un mouvement de la main, un signal pour donner l'ordre de commencer. Aussitôt une instrument fit un grondement terrifiant, annonçant le début des combats et l'ambiance animée se calma. Tous les regards se tournèrent successivement vers les trois portes solides qui s'ouvraient avec un grincement volontaire à chaque coin de l'arène. En sortit trois créatures singulières :
- Un homme à l'allure d'ange, en considération de ses grandes ailes blanches comme un cygne qu'il avait dans le dos. Toutefois semblaient brisées.
- Un être ressemblant à un humanoïde reptilien. Sa peau écailleuse au teint d'émeraude brillait sous le soleil cramoisie de Skartaris.
- Et enfin une créature ressemblant tout à fait à la représentation que peut se faire le monde de la surface d'un orque, avec des défenses proéminentes à la place des canines.

- Ce sont les trois derniers représentants mâles de leurs espèces. Issus de trois civilisations que j'ai conquis ici à Skartaris.
Le combat est évidemment à mort et l'enjeu est immense. Ils ne combattent pas que pour leur survie, mais aussi celle de leur propre race !


- Les derniers de leur espèce ?... répéta l'ambassadeur.

Cette information le stupéfia, lui qui avait pourtant une nonchalance propre à son rôle relationnel. Tandis que Clea avait les yeux pétillants face à l'imminence de l'extinction de deux peuples qu'elle avait méthodiquement exterminée sur les champs de bataille et dans les cellules et les arènes de sa Cité, l'atlante de Lémuria, pour la première fois, ne put contenir un certain malaise à être au coté de cette conquérante sans pitié. Son propre peuple pouvait-il se retrouver dans une situation aussi dramatique ?
C'était en tout cas le projet certain de la Reine pour les habitants de Poséidonis au vue de leurs discussions et de leur alliance pour faire tomber la Cité royale.

Équipées de pièces d'armures, de boucliers et d'armes divers, les trois combattants progressèrent lentement sur les nombreux mètres qui les séparaient. Proches les uns des autres, il se stoppèrent et tous le monde retint son souffle. Du balcon de la Reine on pouvait observer leur visage et la profonde tristesse qui les saisissait à l'instant présent. Il n'y a pas de rage combattive en leur cœur, seulement le poids immense qui pèse sur leurs épaules, car ils sont tous trois informés de l'enjeu de ce combat.

...

Et soudainement l'un d'eux fait le premier mouvement et le combat débute dans un silence d'église loin de l'ambiance habituelle des affrontements populaires sur le monde de la surface.

- N'en rate pas un instant, Dolphin. Observe les...


Codage by TAC







Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t5446-queen-clea-la-perversion-de-la-philosophie-de-william-moulton-marston#74937
Inscription : 09/05/2016
Messages : 345
DC : Jade, Razorsharp & Tara Markov
Localisations : Miami

MessagePosté le: Sam 6 Oct 2018 - 9:32
Ainsi c'était donc ça ?

Dolphin était terrifiée, pétrifiée, horrifiée.

La Reine se délectait de divertissements douteux. Un combat à mort ? Mais pourquoi ? Pourquoi pas des jeux d'adresse comme quand elle nageait avec, ses amis, les dauphins ? Pourquoi ?

La Reine, non seulement, commandait de telles horreurs mais invitaient, en outre, ses "amis" (car Dolphin comprenait bien que la petite Cour qui entourait la Reine Clea ne se retenait de l'assassiner que par crainte de périr dans d'atroces souffrances en cas d'échec ou - pour Jinx ou Nereus - parce que l'alliance qu'ils avaient forgé servait leurs intérêts directs) à assister à un massacre.

Le cœur de Dolphin se serra. L'homme-oiseau, l'homme-lézard, l'homme-cochon. Ils avaient tous l'air d'avoir peur et de ne pas vouloir de ce combat. Mais non seulement ils allaient mourir mais ils allaient le faire de leur propre main. En menant une guerre futile désirée par cette abominable Reine...

Dolphin comprit qu'il fallait agir. Et vite. Dans la tribune royale, elle se jeta aux pieds de la Reine et lui saisit les genoux, suppliant :

"Il faut arrêter ! Par pitié ! Ta mère était une méchante personne pour te jeter dans l'arène ! Je suis sure que tout le monde t'aimerai si tu arrêtes le combat !"

Et jouant le tout pour le tout entre deux sanglots à peine retenus, Dolphin lâcha sa bombe en posant son dernier "atout" :

"Qu'en penserez Ptra ? Elle serait pas fière et même triste ! S'il te plait, faisons autre chose et arrêtons le massacre !"

Le terrain était dangereux, elle tournait sans même y faire attention le dos aux autres personnes de la tribune mais une seule chose comptait dans son esprit : que le combat cesse ! Et que quelque chose vienne la détromper en lui disant, non, la Reine Clea n'était pas pourrie jusqu'à l'os !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3372-fiches-rp-de-jade-liberty-belle-ani
Inscription : 26/12/2017
Messages : 196
DC : M'gann M'orzz & Manhunter
Situation : Dirigeante tyrannique et misandre de Venturia, ancienne citée Atlante non submergée située sous Terre (Skartaris). Ennemie de Wonder Woman et Aquaman disposant du Trident de Poséidon !
Localisations : Skartaris
Shadowpact
MessagePosté le: Dim 7 Oct 2018 - 1:45



Game of Seas
Skartaris



La Reine cruelle n'apprécia pas les réactions aussi prompts de sa jeune invitée. Elle s'attendait à ce que ce spectacle exceptionnellement organisé ne soit pas dans ses goûts, mais aussi à ce qu'elle se retienne durant au moins le début du combat. Cependant, dans l'immensité du stadium assez peu de spectateurs firent attention, les regards tournés d'avantage vers les combattants. Ceux-ci aussi, restaient concentrés, bien qu'ils gardent à l’œil la loge royale et chaque geste de leur conquérante et tortionnaire. Les premiers chocs de métal et de bois débutèrent sous le regard d'une foule nourrie au sang quotidien.

A l'inverse, toute la cour derrière Clea observait avec un étonnement bruyant ce que cette jeune femme avait l'impudence de faire ; Nereus demeurait impassible, tout comme l'ambassadeur, tels des statues de marbre et Jinx attendait un éventuel ordre de Clea. Mais celle-ci se contenta d'afficher un visage mélangeant désappointement et amusement.

- Ma fille Ptra est une traitresse ! N'en as-tu pas été informée ?!
Ce n'est pas de la tristesse que je veux lire dans ses yeux, c'est de la détresse, de la souffrance, la terreur d'une mort imminente... quand je lui affligerais moi même le châtiment qui lui reviens !


Elle se leva, dominant encore plus celle qui s'était jetée à ses pieds.

- Pauvre idiote, que tu es mal placée pour juger mes festivités dans mon propre royaume. La domination des êtres inférieurs c'est tout ce que désir mon peuple supérieure. Et je suis Reine en matière de divertissement pour les satisfaire !...

Et à l'instar de sa propre mère, Clea se saisit soudainement de Dolphin en habits de princesse venturienne et la jette dans l'arène. La chute n'est pas haute, le sable amorti, mais elle se retrouve aux pieds de trois autochtones de Skartaris ; ne sachant plus ce qu'ils doivent faire, ils ont stoppé toute agressivité. La Reine leur réponds en prenant un porte-voix en coquillage.

- UNE NOUVELLE COMBATTANTE EST AJOUTÉE AU COMBAT !!
ELLE AUSSI EST LA DERNIÈRE REPRÉSENTE DE SON INFÂME LIGNÉE !!
REGARDEZ SES CHEVEUX, C'EST LE SIGNE DES MORGANS !!


Les spectatrices retiennent difficilement leurs réactions diverses, mais elles convergent toutes vers un chant approuvée par la souveraine...

- A MORT ! A MORT ! A MORT ! A MORT !

L'orque s'approche alors de Dolphin, visiblement plus paria qu'eux même, la tuer lui accordera peut être une faveur...


[HRP : J'ai bien conscience de te mettre en sérieux danger, mais tu n'a pas cherchée à fuir Kill Sache que tu peux tout faire ; il n'y a pas d'issue forcément prévue et j'aime être surpris ; te débrouiller seule à ta manière, utilisez des PNJs ou voir avec un autre joueur pour te donner un coup de pouce. On peut se MP.]


Codage by TAC







Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t5446-queen-clea-la-perversion-de-la-philosophie-de-william-moulton-marston#74937
Inscription : 09/05/2016
Messages : 345
DC : Jade, Razorsharp & Tara Markov
Localisations : Miami

MessagePosté le: Dim 7 Oct 2018 - 9:17
Dolphin, le nez dans la poussière, réalisa qu'elle n'avait peut-être pas - comme souvent - bien réfléchi à la portée de ses propos et de ses actes.

Dans un monde bien réglé, elle aurait fait fondre le cœur de pierre de Clea et - après avoir chassé ensemble Jinx, Nereus et les autres conseillers de mauvais aloi - elles seraient parties toutes deux, main dans la main, pour aller manger des glaces.

Mais Dolphin devait se faire à l'évidence : si elle souhaitait survivre en ce mal foutu monde, il allait falloir qu'elle mette un peu de principe de réalité dans son grand bol de principe de plaisir.

Le visage ensablé, elle leva la tête et vit les gladiateurs devant elle. Comme figés, comme paralysés par le développement inattendu de l'action.

Puis, elle entendit les paroles de Clea qui lui parlait de ses cheveux...

"Une Morgan ? C'est quoi ?" se dit-elle, comme à elle-même, mais suffisamment fort pour que les gladiateurs puissent l'entendre. Elle se toucha les cheveux, comme si elle découvrait leur drôle de couleur blanche qu'ils avaient toujours eu...

Quand Clea annonça la reprise des hostilités et invita les gladiateurs à la tuer, elle se ressaisit...

... allait-il vraiment falloir se battre avec ces trois hommes ? L'orque semblait le penser, du moins.

Si Dolphin ne voulait en aucun cas jouer au jeu de la guerre, elle n'allait pas - pour autant - se laisser assassiner. Tuer quelqu'un était certainement au-delà de ses forces (et pour elle, ça dépassait de toutes manières l'entendement)... bref, elle allait devoir trouver une solution.

Dans le brouhaha de l'arène, il était compliqué de se faire entendre. Mais tout les regards étaient braqués sur elle et sur ses compagnons d'infortune. Elle allait devoir faire le spectacle. Mais pas comme Clea le voudrait. Non, non. A la manière d'une otarie capricieuse ou d'un dauphin paresseux. Comme elle l'avait déjà vue plein de fois à Oceanworld !

Elle esquiva grâce à sa vitesse, tout d'abord, l'attaque de l'orque. Elle voulait pas lui faire du mal mais elle allait pas se laisser embrocher.

Puis, ayant mis un peu de distance d'avec ses adversaires, elle utilisa les griffes qu'elle avait sur les mains pour détruire l'armure qu'elle portait. Elle se battrait avec ses propres couleurs et pas avec ces pièces de bronze qui ne servaient - finalement - qu'à se battre. Elle ne voulait rien garder sur elle qui viendrait de Clea et de son royaume pourri. Elle se battra pour sa liberté, pour sa vie, celles des autres et elle le fera même en haillons.

L'armure en main, elle utilisa sa force pour la projeter dans les gradins, en direction de Clea, juste histoire qu'elle comprenne qu'elle l'avait énervée. Puis... elle tira la langue de manière disgracieuse à la Reine avant de reporter son attention sur les gladiateurs.

"J'ai pas envie de me battre contre vous. Je veux qu'on se sauve tous les 4. Vous savez faire quoi ? Moi je nage, je suis forte, je suis rapide et j'ai des griffes... et vous ?"

Elle savait que c'était risqué mais elle n'avait envie ni d'être tuée, ni de se retrouver dans un cachot pourri en attendant le prochain combat à mort !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3372-fiches-rp-de-jade-liberty-belle-ani
Inscription : 26/12/2017
Messages : 196
DC : M'gann M'orzz & Manhunter
Situation : Dirigeante tyrannique et misandre de Venturia, ancienne citée Atlante non submergée située sous Terre (Skartaris). Ennemie de Wonder Woman et Aquaman disposant du Trident de Poséidon !
Localisations : Skartaris
Shadowpact
MessagePosté le: Mer 17 Oct 2018 - 16:10



Game of Seas
Skartaris



Les trois combattants se stoppèrent en voyant la jeune femme aux cheveux blancs retirer prestement les atours guerriers et royaux de Venturia qu'elle portait. Elle n'avait pas d'armes, elle n'avait que cela pour survivre dans l'arène et pourtant elle le jetait au sol, indiquant clairement qu'on les lui avait imposé et qu'elle n'avait rien à voir avec les Venturiennes. De toute façon son physique original suffisait à lui seul pour interroger les trois autochtones de Skartaris. Elle avait bien les cheveux blancs comme Travis Morgan, comme sa fille Jennifer Morgan, comme nul autre à Skartaris. Mais elle avait aussi d'autres caractéristiques différents de celle des humains de la surface, bien que leur connaissance sur ce sujet était évidemment limitée.

Celui qui ressemblait à un Ange aux ailes brisées imita Dolphin à la surprise des autres. Il retira les quelques pièces d'armures qu'il portait et jeta sa lance au sol en s'approchant d'elle avant de plier le genoux, à la manière dont Dolphin avait pu voir les autres le faire devant Clea.

- Je ne savais pas que Travis avait une autre fille... Mais je ne prendrai pas le risque de blesser notre dernier espoir.

L'homme lézard s'approcha en sifflant.

- Imbéccciles ! Ccc'est une ruse de Clea !
Et nous n'avons aucunes chanccces de nous échapper, gamine ! Il y a trop de portes, trop de tunnels, trop de sssoldates et Clea exécute tous ccceux qui ont refusé de sss battre auparavant.
Travisss Morgan a perdu la guerre, Deimosss a perdu la guerre, nos allianccces ont échouées. Nous devons nous sssoumettre faccce à Clea !


- Fais ce que je fais si tu veux t'en sortir lézard !

Mais malgré l'ordre ferme de l'ange, le lézard resta circonspect.

L'orque s'avança de nouveau vers Dophin.

- On te dit fille de Morgan ! Alors tu dois savoir te battre !
Je ne respecte et n'écoute que ceux qui me tiennent tête !


Il chargea de nouveau, sa hache levée vers la jeune femme sous les acclamations du public qui n'avait sût comment réagir devant les réactions de Dolphin et des autres dans un instant de calme inaudible.
Clea également n'entendait pas ce qu'il se disait, mais se doutais évidemment que son invité refuserait de se battre. Elle repris alors le porte-voix.

- BATTEZ-VOUS ! JE PROMET LA LIBERTÉ DE TOUT SON PEUPLE A CELUI QUI ME RAMÈNERA LA TÊTE DE L'ENFANT DE MORGAN ! MORT AUX MORGANS !

Un parole reprise en cœur par le peuple...
L'orque fut saisi par l'ange qui tenait à protéger Dophin, mais sans armes et sans armures il ne faisait pas le poids... Le lézard restait circonspect...


Codage by TAC







Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t5446-queen-clea-la-perversion-de-la-philosophie-de-william-moulton-marston#74937
Inscription : 09/05/2016
Messages : 345
DC : Jade, Razorsharp & Tara Markov
Localisations : Miami

MessagePosté le: Jeu 25 Oct 2018 - 12:27
Un ange à ses côtés, un lézard défaitiste et un orque qui ne croyait qu'en la force.

Et le reste du monde actuel était dans une arène où l'on applaudissait la mort et l'on appelait le sang.

Sauf que le sang versé finissait toujours pas retomber sur la tête de celui qui l'avait fait couler. Riley lui avait lu un truc comme ça que les Surfaciens semblait vénérer par dessus tout.

D'ailleurs, l'Ange avait mis un genou à terre et ça, ça la gênait.

Car Morgan ou pas, elle était elle. Morgan ou pas, pour être son ami il suffisait juste de le vouloir. Morgan ou pas, ses poumons criaient liberté.

Et l'Ange se battait pour elle contre l'Orque. Et la foule les encourageaient. Et Clea manipulait tout le monde avec des promesses creuses.

Ma liberté n'est jamais au prix de la tienne sinon ce n'est pas ça la liberté.

Dolphin refusait que l'on mène un combat à sa place. Elle s'interposa entre l'Orque et l'Ange et les sépara bandant ses petits muscles. Puis d'un coup de griffe, elle abîma sérieusement l'armure de l'Orque avant de le faire choir au sol d'un coup de poing à la mâchoire.

Et elle hurla à s'en décrocher les poumons :

"LIBERTE POUR TOUT LE MONDE !"

Et elle se tourna vers Cléa et la pointa du doigt.

"Ton arène je vais la détruire. Tes serviteurs je vais les libérer"

Puis, comme elle sentait que ça ne claquait pas assez, en raison de son inexpérience du langage, elle ajouta :

"Je m'appelle Dolphin et je vais te donner une bonne fessée"

Elle garda la pose, quelques instants, avec un grand sourire.

Quitte à être une héroïne du peuple, autant jouer le jeu à fond !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3372-fiches-rp-de-jade-liberty-belle-ani
Inscription : 26/12/2017
Messages : 196
DC : M'gann M'orzz & Manhunter
Situation : Dirigeante tyrannique et misandre de Venturia, ancienne citée Atlante non submergée située sous Terre (Skartaris). Ennemie de Wonder Woman et Aquaman disposant du Trident de Poséidon !
Localisations : Skartaris
Shadowpact
MessagePosté le: Mer 31 Oct 2018 - 13:19



Game of Seas
Skartaris



Sans amplificateur, les paroles de Dolphin était peu audibles dans l'immense arène à l'ambiance retenue, mais intense. Quelques bribes pouvaient se transmettre du premier rang aux suivants, bien que la loge royale disposait de la meilleur proximité. Toutefois, tous le peuple de Venturia pouvait constater comme la petite femme aux cheveux blancs repoussait l'orque sans l'achever et interpellait la Reine sans une marque de respect.

Le respect s'achète par la peur.
Clea se leva et tous retinrent leur souffle.
Tous savaient ce qu'il allait se passer quand le spectacle ne la divertissait pas.

L'homme-ange s'avança alors soudainement en hurlant.

- MORT A LA REINE ! VIVE SKARTARIS ! VIVE LA LIBER...




Le ciel devint noir en quelques secondes, le soleil disparu et un éclat de lumière si violent et brusque aveugla quelque instant l'ensemble de l'arène. A la place du provocateur, un cadavre noirci reposait au sol, fumant.




Dans l'obscurité divine, seuls les feux allumés au sol par la Reine permettent de distinguer ce qu'il va encore se passer. Le silence est total. L'orque et le lézard se recroquevillent sur eux même en l'expression d'une soumission absolue. Ils n'avaient pas la foi pour protéger la jeune femme nommée Morgan comme leur défunt comparse. Un nom autrefois tissant l'espoir à travers toute la contrée, celui du chef légitime des nations unies de Skartaris contre l'implacable Villainy Inc. Travis Morgan et sa seule fille connue avaient tenus tête un moment face aux armées Venturienes, mais les criminelles venues de la surface étaient trop nombreuses, trop fortes. Ils furent capturés par la Reine Clea, menés aux cachots de Venturia et nul n'en entendit plus jamais parler...

Clea s'avança jusqu'au bord de son estrade et parla à Dolphin sans megaphone. Elle avait un visage réjouie par une cruauté sans limite éclairée par son Trident d'Or qui brillait d'une puissance égale.

- Regarde le... Regarde ce cadavre. C'est toute une civilisation disparue par ta faute, Dolphin. En cette arène il n'en restera qu'un, je l'ai dit. Tu pense inspirer la révolte, tu sourie, tu t'amuse ?... Mais il n'y a que souffrance et mort dans mon arène.
Lorsque je t'ai vue pour la première fois, tu me semblais si naïve, si ignorante. J'ai donc décidée de t'enseigner quelques leçons de vie, retirer ce sourire stupide de cette bouille enfantine !
Ce n'est pas un rêve, ni un cauchemar, ni une histoire ; aucune bataille formidable n'est possible contre moi ici, aucunes issues n'existent en ce lieu. Tu aurai dû fuir quand tu en avais encore le temps...
Maintenant tu n'as que trois possibilités : Tue ces deux autres là et je te libère, continue ta rébellion et je les tuerai moi même, ou laisse les te tuer pour en sauver un. Ce serait digne d'une héroïne, non ?


Skartaris, le monde au soleil éternel est plongé dans une nuit terrifiante.
Les deux derniers gladiateurs sont paralysés... mais ils sont vivants.
Se battre pour vivre... se battre... c'est tout ce qui importe.


Codage by TAC







Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t5446-queen-clea-la-perversion-de-la-philosophie-de-william-moulton-marston#74937
Contenu sponsorisé

MessagePosté le:
Revenir en haut Aller en bas
 

[Skartaris] Sur les sommets

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Sommets d'Ariège
» Lever de soleil sur quelques sommets pyrénéens..
» Sommets Basques
» Htes-Alpes : Automne et premières neiges (Mo') - Photos d'été (J-Jacques22)
» Grand Veymont, sommet du Vercors

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: La Terre :: Ailleurs-