Darkness & Light [Razer]

Inscription : 17/01/2017
Messages : 981
DC : Mister Miracle ; The Atom ; Fate ; Lex Luthor ; Tempest.
Localisations : Gotham City.
Justice League

MessagePosté le: Jeu 31 Mai 2018 - 10:53
St-Roch est une ville orientée vers la culture, les arts, la joie de vivre, le vivre-ensemble, et le partage ; elle est dotée d’une histoire riche, puissante, et valorise son Passé, notamment via son Musée impressionnant.
Mais, surtout, St-Roch est une ville qui tente de guérir.

Libérée il y a peu de l’influence des Red Lanterns, ce groupe cosmique qui s’est établi ici après avoir senti une bouffée de Rage dans la population, la cité a été longtemps coupée en deux – entre le territoire libre, et le territoire dominé par cette émotion de pure fureur.
Mystérieusement, les Red Lanterns sont partis, après quelques affrontements et moments de tension ; depuis, St-Roch se reconstruit, guérit.
Depuis, les habitants vont de l’avant, et se sentent rassurés par le retour de Hawkman.

Evidemment, rien n’est oublié, et les cicatrices sont encore fraîches… mais les gens tentent de faire au mieux ; de se battre, pour leur quotidien.
Et, évidemment, les Red Lanterns sont désormais haïs ici, considérés comme une menace absolue, et beaucoup tireront à vue s’ils les aperçoivent ; être Red Lantern ici est donc fondamentalement dangereux – et c’est exactement pour cela qu’un visiteur du soir, venu dans la pénombre nocturne via un étonnant moyen de transport, a décidé de se placer pour… tenter quelque chose.

Sur un toit, dans un des anciens bâtiments contrôlés et endommagés par l’invasion Red, une forme se détache des ombres, et ouvre une petite boîte…

… qui contient un anneau Red ; endommagé, presque brisé, mais où une essence d’activité demeure.
Suffisamment, en tout cas, pour adresser un signal – et faire venir quelqu’un.

Il ne faut guère de temps pour que la cible, l’invité arrive à St-Roch… et revienne sur des lieux si difficiles, pour lui ; et il faut encore moins de temps pour qu’il entende quelques mots, qui vont impacter les prochaines minutes.


« Je t’ai convoqué, pour découvrir si tu es une menace pour ce monde. »

La forme responsable apparaît alors, et se laisse découvrir…
… comme le Batman, qui tient l’anneau endommagé dans sa main, et parle avec son aura puissante.

« Et pour agir, si besoin. »

La menace est claire ; il laisse uniquement un petit silence, pour la souligner, avant de reprendre.

« Tes actes à Metropolis, et la libération simplifiée de Batgirl, justifient que je te laisse une chance de t’expliquer ; une seule.
Ne la gâche pas. »


Bruce attend, alors. Prêt à agir. Prêt à frapper.
Prêt au pire, toujours, pour défendre son monde et ses proches.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Sam 9 Juin 2018 - 19:10
Razer reçoit le signal brisé, dissonant, mais tellement familier alors qu’il flotte haut au-dessus de la Terre, le regard perdu sur son immensité bleu-vert. Il le ressent comme des griffes sur un tableau noir, presque douloureux et impossible a ignorer. Son expression se tordant pendant une seconde, il presse une main gantée de rouge et de noir contre le côté de sa tête et puis dans une poussée de vitesse impressionnante, le Red Lantern fonce a travers l’atmosphère terrestre pour en retrouver la source.

Cette signature, celle qui l’appelle, il la connait bien. C’est celle de son ancien anneau. Celui qui fut brisé a Gotham City. Celui dont la quasi destruction le força à retourner auprès d’Atrocitus pour en quémander un autre et sauver sa propre vie. L’anneau, donc, responsable de sa situation actuelle. Un simple pion aux mains d’Atrocitus, encore.

Telle une boule de feu, il traverse l’atmosphère de la Terre et fonce vers la continent Américain, passe au-dessus de grandes villes brillamment illuminées telle une comète écarlate, avant de ralentir quand il approche de sa destination. La ville de Saint-Roch n’a guère changé depuis son départ… Il peut même encore voir les traces de la présence des Red Lanterns à certains endroits. Il aurait préféré ne jamais avoir à revenir ici…

Il ne se rappelle que vaguement ces moments. C’est un brouillard rouge qui recouvre et brouille cette période, alors qu’il était sous le contrôle quasi-total d’Atrocitus via e nouvel anneau qu’il lui avait octroyé. Ce même anneau qui brille encore a son doigt, rouge comme le sang, de la couleur de sa rage.

Cependant il se souvient avoir causé bien des morts et de la destruction dans cette ville… Assez sans doute pour être profondément hait et craint de sa population. Alors être forcé de revenir ici…

Ça ne lui plait pas. Pas du tout. Il tente de diminuer son aura et de se faire discret lors de son approche finale, pour ne pas attirer trop l’attention sur lui. Un projecteur se braque directement dans sa direction pendant un bref moment et il évite sa lumière de justesse en utilisant un gratte-ciel comme couverture. Il vole donc assez bas pour utiliser les plus hauts immeubles comme couverture, mais assez haut pour ne pas être aisément vu du sol, spécialement en pleine nuit.

Quand il sent finalement qu’il est proche du but, il ralentit encore et flotte a quelques distances du sol, examinant et scrutant les alentours. Il reconnait cet endroit… C’est l’un des lieux où les Red Lanterns avaient une base importante pendant l’invasion. Les traces en sont encore clairement visibles. Mais comment un anneau brisé qu’il a perdu a Gotham a pu se retrouver ici?...

Cette réponse lui est vite donnée alors qu’il se pose et puis entends cette voix dure et intense l’interpeler. Il fait une volte-face éclair pointant un anneau qui brille dangereusement vers le Batman, et étrécit ses yeux où une flamme rouge intense de rage grandis.

« Toi… Je te connais. Tu es Batman. C’est toi qui m’a appelé ici… pourquoi? »

Sa propre voix est rauque et teintée de colère, d’une rage contenue a peine couverte qui pourrait exploser à tout moment. Il ressent cette rage monter alors qu’il réalise qu’il a été dupé et poussé a venir ici par le Chevalier Noir qui tiens dans sa main son ancien anneau brisé, dans une boite ouverte qui le lui laisse bien voir. Un grondement presque animal grandit dans sa gorge, mais il parvient a contenir la fureur… pour l’instant.

Mais s’il s’avère qu’il a été appelé ici pour un combat, ou pour être capturé par les terriens ignorants une nouvelle fois, il n’hésitera pas à déchirer l’humain de ses mains nues. Ce ne serait pas la première fois… Ses mains sont littéralement couvertes du sang de tout ceux qu’il a put tuer, métaphoriquement bien sûr. Il dit finalement, sa voix presque un grognement de prédateur.

« Je n’ai aucune intention de causer du trouble ici, sur Terre! Je… » Il pause, a l’air un peu confus pendant un instant puis reprends, dur et tranchant. « Je n’ai pas a m’expliquer devant toi, ou qui que ce soit! Mais je n’ai pas l’intention de rester assez longtemps pour être une… menace! »

Les derniers mots sont dits avec un sourire en coin peu rassurants, et ses yeux brillent encore plus intensément. La menace est claire cependant : laisses-moi en paix, où paie-en les conséquences!
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 17/01/2017
Messages : 981
DC : Mister Miracle ; The Atom ; Fate ; Lex Luthor ; Tempest.
Localisations : Gotham City.
Justice League

MessagePosté le: Mar 12 Juin 2018 - 15:40
Il est venu ; le Red Lantern est venu.
Attiré par l’anneau brisé, mais encore vivace, Razer a percé l’atmosphère terrestre et est arrivé à St-Roch – jadis la ville des siens, désormais libérée, et évidemment mue par une haine absolue de son groupe, de son camp, de son parti.
Venir ici est un danger, une menace pour lui ; il risque beaucoup, et ne doit sûrement pas être à l’aise. A vrai dire, cela doit même le ronger, le hanter, le troubler, le choquer jusqu’à la moelle.
Et ce fut, évidemment, la raison pour laquelle il fut convoqué ici.


« Ton existence seule est une menace. »

Le Batman demeure, pour partie, dans l’ombre ; seule sa silhouette, et sa voix rauque se laissent découvrir, alors que ses yeux blanchâtres fixent la créature extraterrestre. Guettant chaque signe, chaque élément, chaque mouvement.

« Par principe, les Red Lanterns sont mus par la Rage. Une émotion pure, puissante, absolue ; dangereuse.
Le contrôle ne fait pas partie de vous. La mesure n’est pas présente chez vous. La paix n’est pas une option. Vous êtes la colère, la fureur, la destruction, l’explosion primaire de la Rage la plus infinie ; vous êtes la Rage. »


Son bras se lève, et son index pointe Razer lui-même.

« Tu es la Rage. »

Il pousse un profond soupir, avant d’enchaîner.

« Mais tu as su contrôler ta Rage… pour agir comme il le fallait ; au-delà de tes intérêts. Au-delà de tes colères.
Je te laisse une chance, alors. Une chance d’enlever cet anneau – ou de me convaincre que tu peux te maîtriser ; que tu peux juguler ta Rage.
Alors, je te laisserais agir. Alors, je te laisserais partir. Alors… »


Le Chevalier Noir s’avance, enfin.
Il s’échappe des ombres, se laisse découvrir entièrement – et plonge un regard terrible vers le visage de son interlocuteur.


« Alors, je ne t’anéantirais pas.
Sois-en sûr, Red Lantern : tu es, pour moi, une menace ; pour la Terre, pour l’Univers. J’entends anéantir toute menace. Alors, tu as une chance.
Convaincs-moi. Et tu pourras partir. »


Bruce ne plaisante pas ; il est mortellement sérieux.
Il a vu ce que les Red Lanterns ont fait, notamment ici, et il n’entend pas les laisser continuer ; les parades et la défense, cela suffit. Le temps de l’action est venu.
L’Univers est un endroit terrible et dangereux – est venu le moment de l’apaiser, de le sécuriser. Quoi qu’il en coûte.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Mar 26 Juin 2018 - 22:15
Razer sent une bouffée de rage le submerger aux paroles de Batman. Comment ose-t-il le juger ?! Le Red Lantern connait ses torts! Il n’a pas besoin qu’on les lui rappelle! La rage si propre aux Red Lanterns menace de l’enflammer… et pendant un moment, c’est comme s’il allait s’y abandonner.

Cependant, après quelques minutes assez tendues pendant lesquelles il pointe son anneau vers Batman, ses yeux luisant d’une flamme rouge menaçante, cette flamme diminue et puis s’éteint. Il baisse le bras, son expression fermée et froide de nouveau en place, et dit sèchement.

« Je connais mes torts, je sais ce que je suis et ce sont je suis capable! Je n’ai pas besoin de qui que ce soit pour me le rappeler! » Commence-t-il assez froidement pour figer la lave dans sa course.

Il reste ensuite silencieux un long moment, enregistrant l’ensemble des paroles de Batman a son égard, et admettant leur justesse. Il lève la main, regarde le nouvel anneau qu’il porte au doigt, luisant maintenant faiblement comme un tison où couvent les flammes de la rage. Un anneau qu’il a dut accepter s’il voulait garder la vie, quand l’ancien – celui qui l’a attiré ici – fut presque détruit.

Il est tout ce que Batman dit. Il est imprévisible, dangereux, remplie de haine et de rage. Il est la Rage, pure et sans restriction. La rage qui est l’une des émotions les plus intense, les plus dévastatrice qui existe, a qui l’anneau qu’il porte donne forme et corp. Une rage a laquelle il s’est abandonné volontairement quand il a accepté de se lier a son premier anneau… se damnant lui-même.

Mais ce choix, il a appris à vivre avec. En fin de comptes, bien qu’il soit le monstre que Batman décrit et craint, menaçant de le détruire pour le bien de la terre, et de l’univers… il demeure bien plus en contrôle de lui-même que n’importe quel autre Red Lantern… et pas seulement à cause d’Atrocitus.

C’est parce qu’il a gardé son code d’honneur et ses principes… intact.

Ou du moins, il a toujours essayé.

« Je suis la Rage. Je ne le dénie pas, et je ne dénie pas les crimes que j’ai commis depuis que j’ai rejoint les Red Lanterns. Je… n’en suis pas fier. Mais je les assume. »

Il regarde finalement vers Batman, qui il en est certain est prêt a l’anéantir s’il le faut, et ajoute bien plus calmement qu’on pourrait s’y attendre de quelqu’un comme lui.

« Je ne peux garantir que je ne me laisserai plus submerger par la Rage. Elle fait partie de moi! Ce n’est pas ce que vous voulez entendre, j’en suis persuadé, mais cet anneau. »
Il lève le poing fermé montrant l’anneau rouge a son doigt qui luit vivement pendant un instant. « Représente quelques choses d’important et me rappelle… ce que j’ai sacrifié pour arriver où j’en suis. Je refuse de m’en séparer… et pas seulement parce que le geste signifierait ma mort. Je ne crains pas de mourir. »


Il hausse ensuite les épaules et croise les bras d’un air presque nonchalant. Comme s’il voulait signifier qu’il n’en avait cure de ce qui pourrait lui arriver. Il a accepté il y a longtemps qu’il n’y avait pas d’autre échappatoire que la mort. Il se défendrait cependant férocement s’il était attaqué.

Et Batman devait le savoir.

Il ne voulait cependant pas se battre contre le Chevalier Noir.

« Comment se porte Miss Gordon? » Demande-t-il enfin, comme sur une impulsion, fixant un regard impossible a déchiffrer sur Batman.
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 17/01/2017
Messages : 981
DC : Mister Miracle ; The Atom ; Fate ; Lex Luthor ; Tempest.
Localisations : Gotham City.
Justice League

MessagePosté le: Mer 27 Juin 2018 - 8:41
Bruce a conscience qu’il risque beaucoup, à parler et menacer ainsi un Red Lantern – le porteur de l’une des armes les plus dangereuses de l’Univers ; mais il n’hésite pas.
Il a parlé, il a lancé ses attaques et ses menaces, et il demeure silencieux… calme et stoïque. Déterminé et froid. Sans peur, définitivement, même quand Razer lève son poing armé, et quand son visage exprime toute la fureur qui glisse dans son esprit, et commence à l’emporter.

Le Batman ne réagit pas, ne change de position.
Il demeure, digne et absolu.
Et se satisfait d’avoir eu raison, quand Razer finit par céder – par s’apaiser, par baisser le bras et par reprendre la parole ; sèchement et froidement, certes, mais bien moins agressif que cela aurait pu.

Le Red Lantern crache quelques paroles, issues essentiellement de son ego, puis reprend le silence ; le Chevalier Noir n’a pas cessé de le conserver.
Il ne réplique pas, ainsi, et laisse Razer encaisser encore ses paroles… puis s’en emparer, pour raisonner dessus.

Il le découvre donc en proie à une intense réflexion, à fixer son anneau, à fixer sa propre âme d’ailleurs ; puis, il reprend la parole.
Lentement, plus doucement, il accepte, il assume qui il est et ce qu’il a fait ; sans joie, mais sans regret non plus. Et annonce, froidement, qu’il ne renoncera pas à l’anneau – car c’est son choix.
Son choix de vivre ainsi. Son choix de vivre ainsi à cause de ce qu’il a subi. Son choix de continuer, encore et encore, malgré les risques, les douleurs, les peurs, les rages.

Mais s’il finit en confirmant qu’il ne cédera pas, il achève néanmoins son discours en interrogeant le Batman sur Barbara, qu’il a laissée partir lors de son emprisonnement par Amanda Waller, et notamment lors de l’évasion orchestrée par Bruce.
Et, en agissant ainsi, en parlant ainsi, en se comportant ainsi… Razer l’ignore, mais il offre au Chevalier Noir ce que ce dernier voulait entendre.


« Barbara Gordon s’est remise de l’emprisonnement injuste et des tortures subies. Il en faut plus pour l’anéantir – et je plains, sincèrement, ses bourreaux si elle les recroise. »

Bourreaux dont Razer a fait partie, en soi… même s’il l’a aidée à fuir ; le message est clair.
Personne n’approche Barbara. Encore moins Razer.


« Quant au reste… je me contenterais de vos mots et de votre parole, Razer. »

Sa voix demeure calme, froide, tranchante ; mais son corps s’est légèrement détendu, alors qu’il a entendu ce qu’il espérait.

« J’ose espérer que la Rage ne vous poussera pas à des extrémités. Si tel devait être le cas, je serais là.
Pour faire ce qui devra être fait. »


A nouveau, la menace est claire – mais moins agressive, en soi, que lors de son précédent discours.
Bruce ne fait pas confiance à Razer, mais il peut le tolérer, en ayant découvert ainsi son âme et les secrets de son cœur ; cela peut, vraiment, lui suffire pour un temps… même s’il n’hésitera pas à réaliser le pire, pour le stopper.


« Je vous surveille, Razer. Et je vous invite à limiter vos déplacements sur ce monde… pour notre bien. Et le vôtre. »

Ses pupilles blanchâtres se figent sur le visage du Red Lantern – et confirment ses mots, même s’il est définitivement moins violent dans sa démarche qu’avant.
Au loin, un véhicule s’allume bruyamment et cale, provoquant un léger chahut à quelques rues de là ; suffisamment pour attirer l’attention, par réflexe, de Razer.
Mais, quand celui-ci se retourne, et se reconcentre sur le Batman… celui-ci a disparu ; seules les ombres et le vide accueillent son regard.

Le Chevalier Noir est parti ; sa tâche a été accomplie.
Razer a été averti. Razer a révélé sa vraie nature. Razer a convaincu Bruce de lui laisser une chance.
Razer peut, clairement, s’estimer heureux et fier… mais doit demeurer prudent ; on le surveille. Et on n’hésitera pas à agir, en cas de besoin…


(HJ/ Hop, je me suis dit qu’aller plus loin serait redondant. Smile Merci pour ce bon RP, encore une fois ! /HJ)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessagePosté le:
Revenir en haut Aller en bas
 

Darkness & Light [Razer]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Cmoididi&Darkness][TGS2013] Light Out
» Shaiya: Light and Darkness
» Vickers Light Tank Mk.VI - 1st Armoured Division B.E.F. 1940
» ORCA F3J (F3B light au vu de la rigidité)
» Edge of Darkness (mini-série BBC 1985)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: La Terre :: St-Roch-