[MR] The battle of thunder

Inscription : 01/12/2017
Messages : 75
DC : Harley / Dick / Kara
Situation : En quête de pouvoir
Localisations : Sur une île perdue
Groupes : Héros
Justice League

MessagePosté le: Dim 3 Juin 2018 - 18:20
Buckingham Palace, Angleterre.

Il était minuit passé, la pluie tombait en gros torrents et l'orage ne cessait de gronder et montrer ses lumières au-dessus de Londres. A cette heure, les gens normaux préféraient dormir ou être au chaud chez eux. Mais pas ce soir ; car ce soir, les gens normaux regardaient la télévision, paniquaient et se demandaient ce qui allait bien pouvoir se passer désormais pour eux. Car une bataille faisait rage au chef-lieu de la monarchie britannique. Une véritable armée avait envahit les lieux, saccagé les couloirs et les pièces, abattus la statue à l'entrée, tués les gardes royaux... et le cadavre de la reine d'Angleterre gisait, cloué à la porte de Buckingham Palace.

Certaines portions du palais étaient en flammes, d'autres simplement dévastées. L'auteure de cet acte horrible, qui secouait le monde entier, n'était autre que Morgan le Fay. La sorcière, son armure dégoulinante de pluie et de saleté, disposait ses troupes autour et dans le palais. Elle avait ses fidèles... et sa propre puissance. Blackbriar Thorn, arraché à sa quiétude, menait une partie des troupes de la Dame noire. Des mort-vivants par centaines, des soldats, des chevaliers, des paysans... tous de Camelot. Et à leur tête, son armure en lambeaux, Excalibur à la main, se trouvait le roi Arthur lui-même. Mort, squelettique, mais général des armées de Morgan.

Mais aucune revendication n'avait été faite. Personne ne savait avec certitude ce qu'elle pouvait vouloir. Seule une personne le savait, et elle était là. Les yeux du monde étaient tournés vers cette femme, Zatanna Zatara, divinité auto-proclamée de la Magie. Elle avait quitté Avalon pour s'assurer que Morgan serait arrêtée.

La brune avait donc réuni autour d'elle les Héros qui avaient déjà combattu la sorcière, ainsi que d'autres. Elle leur exposait son idée... leur soumettait son plan. Sa voix faisait autorité, et personne ne la contesterait. Elle dictait ses ordres. Elle était supérieure à eux, et plus puissante qu'eux tous rassemblés. Seule elle pouvait stopper Morgan.

 « Morgan est sûrement partie se terrer dans la salle du trône, ou autour. Je vais aller la chercher moi-même. Arthur protège l'entrée principale, tandis que Blackbriar Thorn, accompagné de Jinx, protège les flancs et l'arrière. Il y a moins de troupes là-bas... il faudrait donc en profiter. Felix Faust et Victor Fries sont également parmi eux, avec Zard et Lorelei. Détruisez les troupes de la sorcière, entrez dans le palais, et éliminez les dernières poches de résistance, et surtout, sauvez ceux qui se cachent peut-être encore. »

Elle répéta une dernière fois son ordre le plus important :

 « Laissez-moi Morgan. »

Constantine avait refusé de venir. Raven et Looker s'étaient jointes aux Héros, avec Hawkgirl. Et les autres étaient encore là. Batman, Wonder Woman, Fate. Beast Boy, protégeant Mary Bromfield. Artemis.

Ils étaient assez nombreux et assez puissants pour faire ce qu'elle leur demandait. Parfait.

Elle était assez puissante pour triompher aisément de cet obstacle qu'était Morgan.




[HRP]
Bienvenue dans le troisième et dernier topic de Magic Rebellion ! Comme vous pouvez le constater, il y aura nettement plus d'action maintenant, et nous accueillons d'autres joueurs.

Vous avez jusqu'au Dimanche 10 juin pour répondre ! N'hésitez pas à rentrer dans le tas, le topic ne sera pas excessivement long. Soyez quand même cohérents avec vos persos et vos adversaires !

Héros comme Vilains : vous faites ce que vous voulez. Libre à vous de tenir compte des ordres de Morgan (protéger le palais) ou de Zatanna (ne pas s'occuper de Morgan), ou de les ignorer ! Bon courage, et n'hésitez pas si vous avez des questions !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 16/01/2018
Messages : 191
DC : Hangman, Silver Banshee
Situation : Oeuvre pour la Société Secrète
Localisations : Londres
Secret Society

MessagePosté le: Dim 3 Juin 2018 - 19:44
Spoiler:
 

Excalibur. Excalibur, pensez y. Aux mains d’un squelette d’Arthur elle tuait des soldats britannique défendant la reine. Comment était-ce possible, quand on savait que seul un cœur pur aurait pu manier la surpuissante épée? Par le fait que l’emprise de Morgane sur le cadavre d’Arthur était totale. N’étant pas responsable de ses actes et n’ayant rien pu faire pour éviter cette situation le cœur d’Arthur demeurait pur.

Lors de l’attaque Freeze avait accompagné l’ancien roi de Kaamelott, gelant de son rayon les gardes qui étaient les plus éloignés quand les hordes mort vivantes de l’ancien royaume Breton affrontaient leurs adversaires de la monarchie britannique au corps à corps.

Arthur avait cloué la reine d'Angleterre à la porte de son propre palais, ce qui faisait sens. En effet il est de bon ton de nos jours pour les anglais de récupérer le mythe d’Arthur pour en faire une légende anglo saxonne, un symbole national. Pourtant c’était ce qu’on pourrait appeler de la récupération politique de la part des rois anglais et gouvernements du passé, la légende d’Arthur étant née à l’origine de la lutte des celtes contre les anglo-saxons, ce peuple d’envahisseurs germanique. Ce n’était donc pas un roi d'Angleterre qui tuait une reine. C’était un roi des Breton qui enfin parvenait à chasser les envahisseurs qui usurpaient le trône de Bretagne.


Freeze avait connaissance de cette subtilité historique, et regardait la reine clouée sans ressentir d’empathie pour elle. Tout cela était parfaitement logique, et les anglais qui aimaient Arthur feraient bien de savoir que s’il revenait de nos jours il pourrait bien les occire où les chasser pour qu’ils retournent dans des navires direction l’Allemagne. Mais que voulez vous. Arthur, ce symbole d’indépendance, avait été bien utile aux rois d'Angleterre pour invoquer une figure forte du passé à admirer par des générations d’anglais. Il serait désormais enfin détesté pour ce qu’il venait de faire, c'est a dire tuer du saxon. Ce qu'il faisait déjà avant en fait. Sauf si le monde tenait compte du formidable pouvoir qu’exerçait Morgane sur ce qu’il restait de son corps. Il se dirait alors qu'il ne maîtrisait rien de ses actes et lui pardonnerait. Dommage seulement qu'il l'ai clouée ainsi songea Freeze. Sa mort ne le touchait pas mais la façon de l'exposer n'était pas vraiment digne d'une monarque vaincue par un autre. Bah, la noblesse semblait l'avoir quitté, et Excalibur n'y voyait que du feu apparemment.

La pluie tombait et l’orage tonnait. Un camion des SAS les forces d’élite de l’armée Britannique s’était garé plus loin, et menait un assaut sur une aile du palais pour les déloger. Ces hommes étaient des dur à cuire, parmi les meilleurs combattants du monde super héros mis à part. Freeze tentât de les stopper, bâtissant quelques murs de glace pour bloquer leur avancée, en bloquant quelques uns dans le gel. Il prenait plusieurs balles dans son armure, lui rappelant à qui il avait affaire. Chacun de ces soldats de l’armée de l’air était un foutu tireur d’élite. Grognant, il se repliait dans le château. C’était un bon début pour les forces de la sorcière mais il espérait qu’elle ne comptait pas s’installer à plein temps dans le palais. Le bon coté de la chose serait que les britanniques tiendraient trop à l'édifice chargé de symboles et d’histoire pour oser le détruire avec eux à l’intérieur. Et que le Prince Charles aurait finalement une occasion de régner, enfin bon çà, çà dépendait comment tournerait la soirée il pouvait se cacher dans les environs.

HJ:
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t5544-la-quete-du-coeur-de-glace#77243
Inscription : 17/01/2017
Messages : 794
DC : Mister Miracle ; The Atom ; Sportsmaster ; Fate.
Localisations : Gotham City.
Justice League

MessagePosté le: Dim 3 Juin 2018 - 20:12
Ils ont échoué.
Alors qu'ils étaient parvenus à survivre au lac, au dôme de Magie, à Brocéliande et au terrible chemin pour parvenir à la forteresse de Morgan... ils ont échoué.
Face à Etrigan, les Héros ont cru que le Démon était possédé, contrôlé, et qu'ils pourraient faire tomber le château de cartes de l'ennemi, en forçant l'ennemi à parler, à tout révéler ; en vain. Ils se sont acharnés sur la mauvaise cible, ont fait fi d'indices et d'éléments qui attiraient leurs attentions sur autre chose.

Les troupes ennemies ont pu agir, aisément, tandis que les Héros se fourvoyaient.
Et ils ont échoué.
Le monde, désormais, en paye un prix amer et terrible.

Tandis que Morgan a pris possession de Buckingham Palace, les forces de sécurité britanniques tentent de reprendre le contrôle des lieux, et de sauver leur reine ; en vain, pour les deux.
Elizabeth II est morte. Et son château demeure sous pavillon ennemi.
Pour l'instant.

Zatanna Zatara, la jeune Magicienne liée tant au mystique qu'aux Héros, semble sortie de sa retraite, afin de mener le combat sur terres anglaises ; et elle a réuni auprès d'elle de nombreux alliés, et pas uniquement ceux qui ont lutté en Angleterre ou à Brocéliande.
Une union sacrée semble se dessiner ; mais elle risque d'être insuffisante, face aux forces adverses, si puissantes et déterminées.

Zatanna délivre quelques informations, puis exprime son besoin de s'en prendre à Morgan ; mais avertit des dangers, et des présences ennemies.
Un silence de plomb s'impose, alors. Les nouveaux venus craignent le pire. Les anciens savent qu'il va arriver, et les conséquences de leur échec sont terribles... car bien trop ont déjà disparu, et bien d'autres risquent de suivre. Certaines morts apparaissent, hélas, irrémédiables.
Mais bien d'autres peuvent être évitées – et le seront ; foi de Batman.


 « L'ennemi s'attend à notre attaque, et s'attend à ce que nous tentions de passer discrètement ; nous devons le surprendre, en lui faisant croire que nous agissons différemment afin de réussir – tandis que, en effet, nous suivrons ce plan classique. »

Une voix lourde et intense émerge des ombres ; celle de Bruce, reste longuement silencieux et attentiste depuis leur défaite.
Conscient de leur infériorité numérique, et de leur incapacité à prendre la main, il culpabilise depuis leur échec, encore plus depuis sa découverte des dégâts causés ; mais il va de l'avant. Il prend sur lui... et fait de ses sentiments une force, contre les autres.


 « Je vais aller à l'avant, et occuper le terrain. Artémis devrait m'accompagner ainsi que Hawkgirl, au minimum. Wonder Woman et Fate devraient passer par l'arrière. »

La distribution des rôles est simple, et paraît efficace ; les plus violents, les plus brutaux à l'avant – les plus discrets à l'arrière.

 « Morgan s'en est pris à nous, nous a défiés, nous a vaincus, et entend désormais dominer le monde ; je dis non. »

Sa colère se lit dans ses mots, dans ses intonations ; une colère terrible, qui semble prête à s'abattre sur ses adversaires.

 « Je dis qu'il est temps de renvoyer la Fée dans son Conte. »

Guère à l'aise avec les discours ou les jeux de mots, Bruce ne reste pas longtemps – et s'avance, alors, vers l'entrée du palais.
Lentement, les policiers et agents le laissent passer... perdant quelques instants à le reconnaître, avant. Cependant, tandis que Victor Fries rentre à l'intérieur, une voix terrible résonne à la ronde.


 « ARTHUR PENDRAGON. »

Le grand roi, forcé à agir pour l'ennemie, se tourne alors – et découvre, surpris et effaré, ce qui s'avance vers lui.

 « PAR LES LOIS DE CAMELOT, JE TE DEFIE POUR LE TRÔNE ET LE TITRE QUE TU INSULTES PAR TA PRESENCE ICI. »

L'assemblée de mortels s'ouvre, alors, et révèle entièrement le Batman, qui a fait un crochet pour se préparer...
... et arbore désormais une nouvelle armure – terrible, violente, mais adaptée à ce défi, et à son état d'esprit !

(HJ/ Résumé rapide :
- Batman est resté silencieux après leur défaite, qui l'a impacté ;
- Batman donne des indications : faire croire qu'ils foncent vers l'avant, pour passer par l'arrière ;
- Batman propose de percer avec Artémis et Hawkgirl, pendant que WW et Fate au moins passeraient à l'arrière :
- Batman défie Arthur avec une nouvelle armure. /HJ)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 09/11/2017
Messages : 116
DC : Mister Miracle ; The Bat ; The Atom ; Sportsmaster.
Situation : Jeune Héros, guidé par Walter West qui est possédé par Nabu.
Localisations : Mouvante, surtout New York.
New Titans
Shadowpact
MessagePosté le: Dim 3 Juin 2018 - 21:07
Le groupe de Héros a été défait, dans Brocéliande, et découvre les conséquences de cet échec ; elles sont abominables.

Ayant amené les survivants de son groupe vers Zatanna Zatara, qui est sortie de ses ombres après les terribles attaques de Morgan, le jeune Fate a été terrorisé par les dégâts de l'ennemie – et la vitesse à laquelle tout cela a été commis ; c'est terrifiant.
Mais, alors que Morgan s'empare de Buckingham Palace, la résistance s'organise... et une contre-attaque est prévue ; même si elle a toutes les chances d'échouer, vu la force de l'ennemie, et le peu de réussite qu'ils ont eue jusque-là.

Silencieux, mal à l'aise, troublé de s'être perdu face à Etrigan, et surtout au lac d'Angleterre, Khalid Nassour a épousé le mode de conduite du Batman... et est resté dans son coin, tentant de paraître mystérieux et sage, alors qu'il n'est qu'un étudiant terrorisé et paumé, dans un domaine qu'il ne connaît que trop peu.
Ce n'est, cependant, pas une raison d'abandonner, ou de ne pas se lancer ; bien trop comptent sur eux, et il refuse de les décevoir.

Ainsi, quand Zatanna parle, explique l'organisation de l'adversaire, le jeune Magicien comprend.
Le combat sera terrible ; et les combattants sans pitié.
Okay, pense-t-il. Il va falloir éviter de foirer, cette fois-ci.


 « Nous dev... »

Mais, si Khalid a pris beaucoup de courage pour tenter de se lancer et dire quelques mots, il est interrompu par le Chevalier Noir – qui distribue les rôles, et motive les troupes par une poignée de paroles ; même si le jeune homme n'est pas le plus grand fan de ce Héros, il ne peut renier le fait que le Batman impressionne, ici.
Et donne, clairement, envie d'aller s'occuper de ceux qui ont osé les défier.


 « Je... j'adhère aux propositions. J'irais stopper Blackbriar Thorn et Jinx, et j'ouvrirais la voie pour piéger Morgan Le Fay. »

Le jeune homme espère qu'il sonne assez fort et confiant – surtout parce que, quelques secondes après, tout son corps semble impressionné par la nouvelle allure du Batman.
Cependant, il s'en détourne rapidement, et file vers l'arrière du palais.

Enorme bâtisse, impressionnant et sublime, ledit bâtiment est bluffant et ne cesse d'attirer les touristes et les curieux ; mais pas aujourd'hui.
Aujourd'hui, un vent de terreur souffle sur Buckingham Palace, notamment parce que la Reine a subi les pires outrages... et que des créatures impies règnent dans les murs, pour protéger la monstre qui entend imposer sa volonté au monde.

Ainsi, à l'arrière du palais, se trouvent deux forces mystiques différentes et dangereuses...

... Blackbriar Thorn et Jinx, qui veillent sur cette zone ; pour l'instant.

 « Je gère Thorn – j'ai une idée. »

Khalid, terrifié mais déterminé, glisse quelques mots à ceux qui l'accompagnent – et il se lance.
Lentement, il s'élève dans les airs, mobilise son contrôle du Vent et de l'Eau pour créer une brume, digne du brouillard londonien. La brume s'enfonce jusqu'à l'arrière du palais, recouvre les deux entités mystiques... mais il ne s'arrête pas là.
Thorn, druide terrible, lié au bois, se retrouve soudain... attiré, violemment ; par la Terre. Par cette Terre que Fate tente de contrôler, pour littéralement avaler son ennemi – qui se débat, bien sûr, mais fait ici face à un jeune Magicien doué et énervé.
La lutte pour l'arrière de Buckingham Palace commence !


(HJ/ Résumé rapide :
- Fate est touché par la défaite et est resté silencieux ;
- Fate veut parler mais est interrompu par Batman, qui l'impressionne, et il accepte son plan ;
- Fate créé une brume intense, et tente de faire avaler Blackbriar Thorn par la terre. /HJ)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 03/02/2018
Messages : 87
DC : Patty/Stéphanie/Carter
Situation : Actuellement en train d'intégrer les Titans...
Localisations : Vous voyez un garçon vert ? C'est sans doute moi.
New Titans
MessagePosté le: Jeu 7 Juin 2018 - 12:21
La catastrophe avait eut lieu, Morgan s'était libérée malgré les efforts des héros... Enfin, surtout des héros les plus âgés puisque Garfield et Mary n'avaient rien pu faire de leur côté. Rien à part observer... Et suivre le groupe malgré leur impuissance. Etrigan était mort, Morgan était libre et avait conquis le Buckingham Palace à l'aide de son armée tout droit issue des légendes ! Le roi Arthur, des chevaliers et des paysans vivants autour de Camelot et désormais sous le contrôle total de la vilaine fée.
Autant dire que la situation était grave.

Grâce à Zatanna donc, le groupe héroïque avait été réuni à Londres et rejoint par d'autres héros, dont une ancienne Titan. Garfield avait observée son amie magicienne devenue divinité. En effet elle avait bien changée depuis la dernière fois. Elle paraissait plus grande, plus imposante et dictait des ordres à tous, même aux deux membres de la League. Après avoir fait un rapide tour des forces en présence côté ennemi, elle leur avait ordonné de lui laisser Morgan.
Et Garfield devait bien avouer qu'elle était peut-être la mieux placer pour s'occuper d'une fée magicienne millénaire. Avec Fate peut-être.
N'empêche que Zatanna lui faisait un peu peur.

Après les ordres de Zatanna étaient venu le discours de Batman puis les paroles de Fate. Les groupes étaient donnés, du moins en partie, car certains avaient encore la possibilité de se placer. Garfield hésita, ne sachant pas de quel côté aller. D'autant plus que la sécurité de Mary semblait lui être attribuée d'office. En temps normal, il aurait sans doute profité de la liberté que les héros lui laissait pour agir à sa guise. Et peut-être pénétrer par un côté ou l'autre dans le château, sous une forme assez petite pour passer inaperçue bien sûr. Il se tourna vers Mary pour lui parler.

-Ecoute, j'ai peut-être une idée, mais ça risque d'être dangereux si tu viens avec moi. Je peux essayer de pénétrer à l'intérieur du château sans qu'on me remarque et essayer de perturber les défenses ennemies, mais je peux pas te transformer en animal pour que tu puisses me suivre. Le mieux c'est peut-être que suives le groupe de Fate, non ?

En fait le mieux serait que Mary se retire tout court. Mais la jeune fille était très courageuse et les avaient suivis malgré les dangers. Le moins qu'il puisse faire c'est de la laisser décider ce qu'elle désirait faire à présent.

[-Garfield se trouve à Londres, où il espère pouvoir aider plus qu'à Camelot
-Il hésite un moment quant à savoir ce qu'il devait faire.
-Il décide d'aller dans le château pour perturber les défenses intérieures, mais puisque tout le monde à l'air de considérer que Mary est sous sa protection, il lui demande ce qu'elle veut faire]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 25/09/2017
Messages : 324
DC : Jason Todd ; Jessica Cruz
Localisations : Gateway City
Justice League
MessagePosté le: Ven 8 Juin 2018 - 0:02
The battle of thunderMAgic Rebellion

C’était un massacre. Ils avaient libéré un fléau sur le monde entier, un fléau qu’il leur fallait maîtriser désormais. Leur défaite avait été dure, mais pas aussi dure que de voir les conséquences qui, rapidement, s’étaient multipliés. Même au loin, Diana voyait la forme sans vie et humiliée du corps de la Reine, et cette vision faisait bouillir le sang dans ses veines. Ils étaient en infériorité numérique mais bénéficiaient quand même d’aides supplémentaires. La présence d’Hawkgirl, entre autre, serait d’une grande aide, et la magie de Raven ne pouvait pas faire de mal. Grande absente de leurs premiers face à face avec les mages rebelles, Zatanna se tenait désormais devant eux, le visage distant et la voix lourde de détermination et de colère. Sa puissance était évidente, presque tangible autour d’eux, mais elle ne faisait que renforcer la méfiance de Diana à son égard. Elle s’était battue maintes fois aux côtés de la magicienne et lui avait fait confiance au moins autant de fois, mais les mots de Constantine et l’absence remarquée de ce dernier ne quittaient pas le fond de son esprit. Ca, et le fait que Zatanna s’était totalement désintéressée des risques jusqu’ici, qu’elle s’était moquée de la menace pourtant écrasante que représentait Morgan, jusqu’à ce qu’il soit trop tard.

Diana s’y connaissait en Dieux, après tout. En divinités manipulateurs et distants, si puissants et hors de ce monde que le destin de l’humanité ne leur importe que peu. Instinctivement, elle craignait le pire, que ce soit en ce qui concernait leur combat contre Morgan ou l’âme de Zatanna. Il fallait rester prudent.

L’épée en main, elle échangea un bref regard avec Bruce pour confirmer le plan de ce dernier, et se tourna ensuite vers Fate qui, déjà, était en route. Il ferait un puissant allié pour les combats à venir, mais il restait jeune et en plein apprentissage. Il faudrait qu’elle garde un œil sur lui.

Ils se mirent en route vers l’arrière du palais – qui n’avait plus rien du monument national qu’il avait été, encore quelques jours plus tôt. Diana jeta un dernier regard par-dessus son épaule, vers le défi qui avait été lancé en direction d’Arthur Pendragon, et vers le reste des héros qui se préparaient aux durs combats qui les attendaient. Morgan avait déjà assez commis de monstruosités comme ça, il fallait l’arrêter coûte que coûte. Tuer son règne dans l’œuf et l’empêcher de se répandre, comme une mauvaise épidémie, de par le monde. Diana n’était pas plus versée dans la magie qu’elle ne l’avait été dans la forêt de Brocéliande mais de par sa nature, elle bénéficiait d’un avantage de forte résistance aux sortilèges et autres manipulations mystiques. Elle doutait que Zatanna ait besoin – ou, surtout, qu’elle n’accepte la moindre aide, mais Diana serait là, quoi qu’il en soit.

Aujourd’hui, la tête de Morgan devait tomber une bonne fois pour toute. Aussi littéralement que possible.

Comme prévu, l’arrière du palais était gardé par Jinx et Blackbriar Thorn. Diana hocha doucement la tête tandis que Fate lui affirmait pouvoir s’occuper du druide. Son regard se posa donc sur la silhouette biens moins imposante de Jinx, mais qui était toute aussi menaçante.

« Je m’occupe donc de Jinx, » dit-elle en guise de confirmation.

Elle laissa Fate s’avancer en premier et ne put s’empêcher d’esquisser un sourire quand la brume vint bloquer sa vision, de plus en plus épaisse à chaque seconde qui passait. Voilà qui lui servirait grandement.

« Que la bataille commence… » souffla-t-elle dans le vide avant de se redresser et de passer au combat à son tour.

Profitant elle aussi du mur de brume créé par Fate, elle se rapprocha autant que possible de la silhouette floue de Jinx avant de passer à l’attaquer. Elle lança son bouclier avec force vers la sorcière, sans grand espoir de toucher sa cible, mais plutôt de l’occuper, juste assez pour lancer son lasso vers ses chevilles et la basculer en arrière. Avant de penser à une attaque plus directe, briser le lien entre Jinx et la terre sous ses pieds était vital. Alors Diana allait le briser.




Résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t5194-diana-prince-princesse-des-amazones-ambassadrice-de-themyscira-et-wonder-woman
Inscription : 23/02/2015
Messages : 244
DC : /
Situation : A contrecoeur, Coldrake se résout à délivrer Faust, pour apporter son aide au Pacte, mais est-ce réellement une bonne idée ?
Localisations : Dark Tower
Shadowpact

MessagePosté le: Ven 8 Juin 2018 - 11:22
Le temps avait passé. Mais il avait finalement réussi. Ils avaient libérés la mage, Morgane la fée, de sa cage en ruine de Camelot. Mais malgré la victoire des vilains, quelque chose avait fragilisé le groupe de Mages. Faust se méfiait absolument de Morgan, et cette dernière lui rendait bien la pareille. Mais il fallait trouver un moyen de rester ensemble, et de maintenir ce semblant d'alliance le peu de temps qu'il restait. Pour la grande occasion, Faust avait rassemblé quelques unes de ses troupes, quelques Magents qui seraient là pour trouver bien entendu des Héros, et maintenir une certaine pression.

Des légions de morts-vivants accompagnaient alors Morgan, avec à sa droite un guerrier engoncé dans une armure de métal. Si on ne savait pas quel était la mythique épée qu'il portait, on n'aurait pu se douter que ce n'était autre que le Roi Arthur en personne.

Après les récents combats de Camelot, Morgan avait effectivement effectué bon nombres de rituels pour trouver un moyen de ramener du monde des morts les différents chevaliers et armées de Camelot. Faust, lui, avait pris le temps de réorganiser ses propres troupes, et savait qu'il apporterait déjà sa propre garde personnelle au sein de la bataille.

Les troupes s'étaient alors rassemblées, et avaient passé un immense portail. Ce dernier avait déchiré l'air, provoqué orages et ouragans, et déchiré le pan interdimensionnel. Lors ce portail s'ouvrit alors, la Royal Guard avait tenté, en vain, de protéger leur souveraine. Mais plusieurs rayons traversèrent les gardes, et très vite, apparut Faust, accompagné de sa garde personnelle, dans une tenue plutôt étrange.



- Il faut faire vite, suivez moi.

Les différents Magents qui l'accompagnaient étaient ses fidèles lieutenants, et étaient tous des magiciens plus que confirmés, loin des soldats basiques que l'on croisaient au sein du Culte. Faust s'approcha alors de la grille, et frappa du poing dans cette dernière, qui s'arracha alors presque aussitôt. Les gardes tentèrent de faire feu, mais Faust semblait être protégé par une sorte de bouclier, qui dévia toutes les balles. Puis, dans un geste de main, Faust créa une boule d'énergie, qu'il envoya à côté du balcon royal. Un trou déchira alors la structure du Palais. Une entrée était donc crée.

Un sourire narquois apparut alors aux lèvres de Faust.
________________________________________________

La boucherie avait eu lieue, et la souveraine des anglais n'étaient plus. Elle avait été affichée, tel un trophée. Faust, lui, était présent dans la salle du trône, et regardait à droite et à gauche. Quel était le plan ? Tout ceci puait le traquenard à plein nez. Il s'exprima alors :


- Il y a deux entrées, et je pense que je vais me rendre à l'entrée principale. Plusieurs passerons par l'autre entrée, dans l'espoir de vous prendre en tenaille, mais je pense que vous le savez déjà ...

Il réajusta sa cape, et fit une courbette :

- J'ai à faire à présent.

Puis il se rendit dans l'entrée principale. Les héros ne tarderaient pas. Il entendit même Batman hurler pour un droit au trône. Faust lâcha un rire avant de dire :

- Ridicule.

Il se plaça alors à genou, sur le balcon devant la grande porte d'entrée. Les différents Magents prirent alors une formation, et une sorte de globe se forma. Faust commença alors à prononcer des mots, qu'il parut au début audibles, mais qui finalement, devinrent brouillons, flous, et qui rendirent l'ambiance malfaisante. Quoi que Faust avait prévu, cela n’inaugurait rien de bon.

@Felix Faust a écrit:
HRP :
- Faust apparaît dans une nouvelle tenue étrange
- Faust participe à l'assaut du Palais et au meurtre d'Elizabeth II
- Faust se rends vers l'entrée principale
- Faust, caché encore par l'entrée, les morts et Arthur, réalise quelque chose, dont les effets ne se ressentent pas encore ...


“I am not omniscient, but I know a lot.”
Johann Wolfgang von Goethe, Faust: First Part
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 23/03/2018
Messages : 18
Situation : À la recherche d'une proie... humaine!
Localisations : Gotham city
MessagePosté le: Sam 9 Juin 2018 - 9:12
Lorsque Looker arriva à Buckingham Palace, elle vit Batman s'élancer vers ce qui semblait être le chef de l'armée de cette Morgane la fée. Elle constata avec horreur que la reine d'Angleterre était morte. Elle s'élança à son tour et avec toute sa force défonça quelques morts-vivants. Elle évita de justesse trois haches apparu de nulle part et nu pas le temps pour constater qui ou quoi les avait dirigée sur elle. Une vingtaine d'autres morts-vivants alla droit sur elle, de toute part et au même moment une brume apparu soudainement. Étant un vampire la brume n'était pas un problème. Mais malheureusement cela n'a pas l'air non plus de déranger les morts-vivants. Elle continua à se battre avec détermination, tout en restant attentive aux ordres de Batman grâce à sa super écoute vampirique.

Chaque fois qu'elle se débarrassait d'un mort-vivant, deux ou trois autres prenait sa place. Elle les attirait comme des mouches ou quoi? Sens doute parce qu'elle était un vampire. Quoi qu'il en soie elle n'avait pas vraiment le temps de se cogité là-dessus. Heureusement pour elle, elle avait un trop plein d'énergie à dépenser, elle était gonflée à bloc. Donc, ils pourraient bien l'attaquer pendant des heures, surtout si ça pouvait aider ses collègues justiciers à faire quelque chose d'autre. Elle essaya de faire un chemin tout en se battant vers le palais. Elle espéra qu'il y avait le moins possible de mort, mais elle savait que c'était probablement en vain. Elle espéra aussi que cette Morgane la fée morde la poussière.



HS/résumé: - Looker arrive et prend part à la bataille.
- Elle manque de se faire découper par des haches.
- Elle continue de se battre et reste attentive aux ordres de Batman avec sa super écoutent vampirique.
- Elle à de l'énergie à revendre et essai de s'approcher du palais tout en se battant.

Désoler le texte est plutôt cour, mais au fait est-ce que ça prend un minimum de ligne? Neutral Rolling Eyes

Édith: Cinq lignes ont été ajoutés.


Pompom
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 20/12/2017
Messages : 50
DC : Timothy Drake / Slade Wilson
Situation : En quête de vengeance
Localisations : Inconnue

MessagePosté le: Sam 9 Juin 2018 - 12:55

« The battle of thunder »
[ MR ] Event.
_____La défaite est amère pour la jeune femme et elle n’est probablement pas la seule à ressentir cela. Elle aurait dû se montrer plus méfiante, elle n’aurait pas dû rester en retrait. Si elle avait foncé dans le tas, tout aurait été différent. Mais le mal était fait et s’il y avait encore un moyen de réparer ses erreurs, l’Amazone n’hésiterait pas.
Elle n’avait toujours pas réglé ses comptes avec les membres de la Justice League : la chauve-souris et la Princesse de Themyscira. De nouveau, elle devait prendre sur elle. La guerrière se surprenait elle-même de son self-control parfois.

Ils étaient tous réunis derrière Zatanna, une magicienne que l’Amazone connaissait bien. Elle avait combattu avec elle à Apokolips, même si leurs interactions furent brèves. Elle n’en restait pas méfiante envers celle-ci. C’est à croire qu’elle avait bien plus confiance envers la chauve-souris qu’envers une magicienne. Il faut dire que ses aventures l’ont rendu assez méfiante envers la magie et celles et ceux qui la manipulent.

Elle observa chaque individu, de son regard toujours aussi froid et distant, ses bras croisés, fermés à toute discussion, ou presque Elle était restée fixé pendant une trentaine de seconde sur l’armure de la chauve-souris. Cet individu semblait avoir une garde-robe d’armure plus importante que toute les guerrières amazones qu’Artemis avait croisé dans son existence. Cette réflexion l’amusait presque, surtout lorsqu’elle imaginait où il devait stocker tout cela.
Le plan de Batman lui semble cohérente. Même si elle ne peut cacher cette haine qu’elle éprouve envers ce justicier, elle ne peut cacher le fait qu’il soit un brillant stratège, bien plus qu’elle ne le saura jamais. C’est frustrant, mais la jeune femme saura lui montrer qu’elle peut le surpasser dans d’autre domaine.

« Ce plan me parait cohérent. » elle se tourna vers la chauve-souris. « Je te suivrais, mais gare à ne pas te surestimer. »

L’Amazone ferma la marche de la chauve-souris, qui semblait beaucoup plus remonté qu’elle concernait cette défaite. Batman ne traina pas et provoqua immédiatement Arthur, chose que l’Amazone aurait probablement fait si Batman ne l’avait pas coupé dans son élan. Sa main glissa en direction du manche de sa hache, le côté tranchant fendit doucement le sol. D’un simple mouvement de poignet, l’Amazone glissa sa hache à ses pieds pour la passer devant elle, envoyant avec son arme la poussière qui forma un épais brouillard, assez pour les camoufler pendant quelques secondes.

« Après toi, chauve-souris. » lança Artemis.


HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 01/12/2017
Messages : 75
DC : Harley / Dick / Kara
Situation : En quête de pouvoir
Localisations : Sur une île perdue
Groupes : Héros
Justice League

MessagePosté le: Dim 10 Juin 2018 - 12:59
La bataille faisait rage, violemment, impitoyablement, autour de Buckingham Palace. La pluie et l'orage ajoutaient un cadre apocalyptique à une guerre sans merci que se livraient les mort-vivants et les fidèles de Morgan, avec les Héros. A l'intérieur, loin de toute atteinte de ce genre, Morgan arpentait le palais à la recherche d'ultimes survivants... Zard et Lorelei sur ses talons. Son but était clair : faire venir Zatanna et l'affronter. Et maintenant que la déesse auto-proclamée approchait, la Dame Noire sentait son excitation grandir : son plan fonctionnait à merveille, et elle allait bientôt pouvoir parachever son œuvre !

**

Batman, Looker et Artemis

La provocation avait eu un effet assez singulier sur Arthur. Si l'Amazone tentait de dégager le passage correctement, Looker non loin, le Chevalier Noir était aux prises avec un adversaire coriace. Le roi Arthur maniait Excalibur, une arme magique à même de trancher n'importe quel matériau ; ce qui mettait les compétences et les nerfs de Batman à rude épreuve ! De leur côté, les mort-vivants se jetaient par groupes entiers sur les deux femmes, cherchant à les submerger.

Arthur, du reste, n'en conservait pas moins sa voix et son charisme :

 « Nul ne prendra le trône de Camelot, Batman. Et tu n'as aucune idée de ce dont la sorcière est capable. »

S'agissait-il d'un message caché ? Ou d'une simple bravade inspirée par son esprit ensorcelé ?

WonderWoman et Fate

Blackbriar Thron est un adversaire méconnu, mais redoutable. Il est sur ses terres, il est chez lui, et il a enfin la possibilité, grâce à Morgan, de défendre ces lieux et de repousser les envahisseurs. Son esprit ne saurait être plus déterminé à l'idée de se battre jusqu'au bout... et il le prouve : user de la terre contre lui est une mauvaise idée. Des racines poussent, et tentent d'empaler le jeune Khalid alors que le druide est insensible à l'attaque de l'autre !

De son côté, Diana parvient aisément à se défaire de Jinx... trop aisément. Cette dernière est en apparence vaincue, mais dans un dernier sursaut, elle parvient à se dégager et à user d'une puissance décharge magique pour repousser l'Amazone... laquelle est à peine secouée. La surprise qui se peint sur le visage de la fée est une opportunité à saisir !

Beast Boy

A l'intérieur du palais, c'est le silence... un silence de mort, sinistre, anormal. On n'entend pas l'orage, ni la pluie, ni la bataille. Il y a une chose étrange à laquelle le jeune Titan ne fait pas forcément attention, au premier coup d’œil : il n'est pas exactement dans le palais...mais dans un piège magique ! Une sorte d'étau magique qui se ressert, petit à petit, pour l'empêcher de bouger.

Freeze et Faust

Les deux fidèles de Morgan, aux ambitions si éloignées, font honneur à leur engagement. Freeze, en homme intelligent, affronte les Britanniques venus tenter une dernière action pour sauver leur palais, avant de se replier sagement à l'intérieur... où il ne tarde pas à entendre le piège magique qui emprisonne Beast se refermer.

Quant à Felix Faust, encore une fois, il fait preuve d'une inventivité qui n'a d'égale que son absence totale de morale : un sortilège extrêmement puissant, difficile à contrôler, et aux conséquences terribles, se prépare. En le relâchant sur Batman et les deux femmes à ses côtés, il pourrait peut-être toucher les mort-vivants et Arthur. Mais en s'arrangeant pour le canaliser plus prudemment, il pourrait attaquer les troupes britanniques qui se massent dans leur dos, et s'apprêtent à faire feu sur l'armée de Camelot.

**

Zatanna arrive dans la salle du trône, qu'elle découvre vide. Le sang tâche le sol et le trône, mais elle n'en a cure : aussitôt, elle file à toute vitesse, en volant, à la poursuite de Morgan, dont elle sent la présence. Et elle finit par la trouver, dans un vaste couloir. Zard et Lorelei tentent de s'interposer, mais la magicienne les surpasse si largement qu'elle ne fait qu'un geste nonchalant de la main :

 « ! zemroD ! »

Et le couple de s'effondrer.

Mais la sorcière, dans son armure abîmée, affiche un sourire mauvais. L'heure de la confrontation arrive, à grands pas.

 « Rends-toi, Morgan. Ou je te détruirais. »

 « Sûrement pas, Zatanna... tu as accompli un acte incroyable, tu as recréé Avalon, et tu es devenue si puissante que Merlin en aurait été jaloux ! Mais tu n'es pas de taille face à moi. Je suis plus intelligente. »

Au même moment, les deux femmes tendent les bras en avant, et des éclairs magiques se heurtent, et se confondent...

Provoquant une énorme explosion qui fait sauter la moitié de Buckingham Palace.




[HRP]
Et voilà pour ce nouveau tour ! Magic Rebellion approche doucement de sa fin, avec l'affrontement final entre Morgan et Zatanna. Vous avez jusqu'au Dimanche 17 Juin pour répondre. N'oubliez pas que vous avez le droit de foncer dans le tas comme des bœufs, après tout, c'est une bataille !

- Batman, Looker, Artemis : les mort-vivants vous attaquent, tandis qu'Arthur met à mal Batman
- WonderWoman et fate : Thorn contre-attaque, tandis que Jinx essaye, en vain, de repousser Diana
- Beast Boy : en entrant dans le palais, tu es pris dans un piège magique... mais en forçant, tu pourras te libérer
- Freeze et Faust : Freeze peut intervenir envers Beast Boy car il l'entend, et Faust peut choisir de délivrer son sort de deux manières, à lui d'assumer les conséquences
- Morgan et Zatanna s'affrontent, et détruisent la moitié du palais

Information complémentaire : un groupe de SAS s'apprête à entrer dans le palais par de vieux passages souterrains. Si des Héros, restés à leur point de départ ou n'ayant pas participer au premier tour, veulent se joindre à eux, ils peuvent. Les Vilains n'en ont pas encore conscience, toutefois.

Bon jeu !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 16/01/2018
Messages : 191
DC : Hangman, Silver Banshee
Situation : Oeuvre pour la Société Secrète
Localisations : Londres
Secret Society

MessagePosté le: Dim 10 Juin 2018 - 17:07
Spoiler:
 
Freeze avait entendu Batman défier Arthur alors qu’il entrait dans le château pour éviter les attaques des Britanniques. Il ne comptait pas s'immiscer dans leur duel, car plus encore que de donner un coup de pouce à Arthur pour vaincre Batman il était intrigué de savoir qui du chevalier noir ou du héros des temps anciens vaincrait. Et surtout, c’était Excalibur que le revenant maniait, on pouvait douter de l’opportunité de porter une quelconque armure pour affronter ce type d’arme. Pour toutes ces raisons il savait que Batman aurait suffisamment coriace à affronter pour ne pas avoir à intervenir ici.

Il parcourait le palais pour aller voir dans les jardins, apercevant au détour d’un couloir Beast Boy sur lequel un piège magique semblait se refermer, ainsi que la gamine qu'il avait pu voir prés du lac. Il était tentant de geler le jeune super héros au passage, mais là encore cela aurait été perdre son temps. Ce piège magique avait été implanté par quelqu’un dont les arts occulte dépassaient la compréhension du jeune métamorphe animalier comme de Mr Freeze, il se suffisait à lui même pour réduire à néant la tentative téméraire du jeune titan. Aussi Freeze passa t’il son chemin sans tenter de lui enfoncer la tête sous la glace au passage. Peut être était-ce une erreur, peut être sous estimait il ce jeune homme et sa capacité à se sortir du piège magique, ainsi que Mary. Peut être le regretterait il plus tard.

Il continuait à avancer dans les couloirs, le pas lourd quand il croisa deux gardes royaux en montant un large escalier pour gagner l’étage. Il eu juste le temps d’épauler son canon cryogénique pour en bloquer un contre l’un des murs de la cage d’escalier, avant de prendre une rafale de fusil d’assaut L-85 en plein scaphandre. Il était blindé bien entendu, mais encore une fois cela rappelait à quel point ces hommes étaient bien entraînés. Il se mettait à couvert derrière une rembarre de bois précieux et apercevait une grenade tombant à coté de lui. Il passait par dessus la rampe de l’escalier et tombait un étage en dessous, échappant de peu à l'explosion et tombant sur le dos.


“Grrr”


Le garde royal avec son chapeau en poil d’ours sortait la tête de l’étage au dessus pour finir son chargeur sur lui, et Freeze braquait son canon cryogénique pour appuyer sur la gâchette, constatant que celui ci ne fonctionnait plus la grenade ayant endommagée des composantes indispensable de l’appareil.

“Foutue Tunique rouge!”


L’homme n’avait plus de balles dans son fusil d’assaut. Il le balançait à coté de lui tandis que Mr Freeze jetait son canon. Le soldat sortait un pistolet automatique et Freeze sortait son pistolet cryogénique. Les deux tirèrent et le soldat fut gelé contre la rambarde de bois à laquelle il s’adossait pour poser son tir.

“Vous l’emporterez pas au paradis sale enfoiré!”

Lâchait le soldat dont la tête demeurait libre alors que Freeze qui s’était relevé passait à coté de lui en montant les marches. Victor l'assommait d’un coup de poing pour le laisser dormir contre sa rambarde, faisant tomber son bonnet de poil d’ours noir dans l’escalier.

“Calme-toi Winnie”

Il y eu a cet instant une puissant détonation faisant vibrer le palais, épargnant heureusement la partie où se trouvait Freeze. Il ne savait pas ce que c’était mais ce n’était pas bon signe. Freeze continuait sa route d’un pas rapide pour arriver sur l’entrée arrière, puis regarda par la fenêtre du deuxième étage à travers ses lunettes thermiques. Fate, Wonder Woman...des emmerdeurs de niveau "légende". Et la vie de Jinx lui importait peu, comme celle de l’autre Sylvebarbe de service. Tout ce qu’il savait c’était qu’il ne devait pas laisser le porteur du heaume doré et l’amazone gêner Morgane. Freeze appuya sur un levier situé sous le réservoir qu’il portait dans le dos, faisant tomber celui ci sur le sol. Il le ramassait et marchait le long du couloir pour être le plus proche possible des assaillants du palais qu’il identifiait grâce à ses lunettes thermiques malgré la brume que Fate avait fait apparaître. Comme un défenseur de château fort d’antan le chevalier bleu allait balancer quelques choses. Mais ce ne serait pas une innocente pierre.

Freeze saisissait son réservoir cryogénique dans une main et sa télécommande dans l’autre,
puis profitat de la baston en dessous pour balancer l'objet par la fenêtre. Avant même qu’il ne touche le sol il appuyait sur le bouton de sa commande et une immense charge cryogénique explosa entre Khalid , Diana, Jinx et Thorn.
Spoiler:
 

Ce serait un rappel à tous ces magiciens et être mystiques qu’il avait rencontré lors de cette aventure que le “Faust” de Goethe disait vrai. La science était bien la force suprême de l’humanité. Et si elle ne pouvait pas guérir Nora alors elle détruirait tous ceux qui s'y opposeraient.


HJ:
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t5544-la-quete-du-coeur-de-glace#77243
Inscription : 03/11/2017
Messages : 232
DC : M'gann M'orz & Queen Clea
Situation : Son histoire ayant été mystérieusement ''rebootée'' Mary a 16 ans, n'a pas de pouvoirs et ne sait pas qu'elle à un frère jumeau. Mais les quelques fois où Shazam/Billy lui a partagé les siens l'ont beaucoup intérrogé sur la magie et la vocation de justicière. Sa rencontre avec Zatanna a répondu en partie à sa curiosité, mais lui a fait voir des choses sur son passé qu'elle a oubliée. Après la bataille de Gateway City contre Arès, la pitié de Mary pour le Dieu et ses souvenirs de son ''ancienne vie'' l'ont fait remarquer auprès de la Déesse Aphrodite qui la met à l'épreuve...
Localisations : Fawcett City
MessagePosté le: Dim 10 Juin 2018 - 19:04
[HRP: Pardon pour le retard, je ne suis pas sortie samedi. Je complète en prenant considération ce qui affecte Beastboy ; j'ai vu avec lui par MP pour valider ce post. Entre temps Freeze à poster et disons qu'il ignore aussi Mary qui n'est une menace pour personne. J'espère que ça conviens.]


Suivre le groupe de Fate ?
Mary s'étonnait que Garfield lui propose de pénétrer le château de Londres, tout comme elle s'étonnait de toujours de faire partie de ce groupe, d'être passé d'un lac mystérieux à une forêt enchantée jusqu'à maintenant la capitale de l'Angleterre, sans qu'on l'ait renvoyée chez elle. Même si elle n'avait pris aucuns risques, gardait son sang froid face aux horreurs et n'avait gêné aucuns héros, si ce n'est peut-être Beastboy, trop gentil pour la garder à vue plutôt que lui demander de rester sans bouger dans un abri, elle même, se sentait de plus en plus mal à l'aise face à son inutilité. Elle n'était pas à blâmer dans toute cette situation médievalo-fantastique qui empirait, le portail, la libération de Morgan, mais que pouvait-elle faire sans pouvoirs, au milieu de héros vétérans et d'ennemies surpuissants ? C'était si simple… enfin à propos modérés… quand elle combattait les mort-vivants à Gotham et Gateway City, investie des pouvoirs de Billy. Pourquoi Billy ne pouvait-il pas participer à tout ceci d'ailleurs ? Toute la Ligue devait être mobilisée par une situation aussi grave, non ?…

Elle, elle n'avait pas plus sa place au cœur de l'action que l'un des très nombreux badauds curieux qui entouraient les lieux fermés par la police Londonnienne.

« Je… je ne sais pas... » répondit-elle tout d'abord à Beastboy, clairement dépassée par ce qu'il se passait en voyant Fate et Wonder Woman disparaître par l'arrière comme l'avait ordonné le Batman. Ce dernier commandait une autre attaque plus frontale avec les guerrières. Les forces spéciales d'Angleterre de leur coté ne manquait pas de courage, de zèle et de savoir faire pour gérer cette crise. Et derrière tout ça, il y avait eux…
Enfin, pas seulement.

Mary regarda Zatanna.
Évidemment, elle avait attendue depuis le début cette seconde rencontre… même si la magicienne avait changée et ne l'avait, elle, pas reconnue. Et c'est alors que la phrase de la Déesse grecque lui revint en mémoire :



Aphrodite


"... La magie t'a charmée et ta conquise, mais tu n'a vu que l'une des faces de cette pièce.
Je vais te montrer l'autre."


En fait, c'était claire depuis le début. Elle n'était que là pour regarder… mais regarder qui ?… Morgan ou Zatanna ?

« Je l'a connaît un peu… » elle indiqua à Beastboy.
« Elle a fait un spectacle à mon lycée et m'a invitée dans sa loge. Mais elle était très différente.
Là elle me fais peur… elle n'est pas elle même...»


Elle écouta également ce que Garfield avait à lui dire concernant ses impressions sur Zatanna avant de poursuivre :

« Je ne veux pas t'entraver Garfield, si tu a envie de combattre, vas-y. Mais moi, je ne peux pas faire grand chose.
Mais je ne veux pas rester en arrière non plus, je pense que je dois suivre Zatanna, je pense que c'est pour ça qu'Aphrodite m'a envoyé dans toute cette histoire. Il y a peut être quelque chose de pire à l'horizon que la libération de Morgan et tout ça… »


A ces mots elle vit Zatanna s'envoler à l'intérieur de palais et... traverser les murs.
Ah zut... c'est sûre que c'est plus facile d'aller au cœur du sujet de cette manière. Son plan commençait mal. Finalement, Garfield avait raison, dans l'idée où leur meilleur option était l'infiltration.

L'attention des horribles défenseurs de l'édifice est heureusement occupé par les super-héros et les forces de l'ordre, si bien que suivant le chemin de la magicienne, Mary put s'approcher des murs avec Beastboy. Lui pouvait devenir une araignée et entrer de n'importe où, mais elle, devait trouver un passage plus grand. Ce bâtiment n'était pas un château-fort malgré les altérations maléfiques, il conservait des éléments d'une architecture moderne adaptée au tourisme du grand public et notamment de nombreuses sorties de secours liés au risques d'incendie.
Éloigné du gros de la bataille, faisant de leur mieux pour éviter tous regards d'éventuelles vigies, la jeune fille et le garçon animal finir par trouver une porte accessible. Bien sûr, il y avait des gardes de l'autre coté, mais Beast Boy s'infiltra facilement de l'autre coté et les neutralisa facilement grâce à l'élément de surprise avant de débloquer la porte de l'intérieur.
Au dessus de celle-ci, la veilleuse ne fonctionnait plus. Il n'y a avait plus d'électricité dans le sombre édifice et l'ambiance était glauque à souhaite. Mary déglutit face au tapis d'un noir sang qui arpentait le couloir comme un sentier vers l'Enfer, mais indiqua qu'elle était déterminer à retrouver Zatanna.

Les deux jeunes gens restèrent discrets, mais très vite quelque chose de plus dangereux qu'une patrouille leur tomba dessus. Beast boy sentit une entrave invisible lui tomber dessus et de plus en plus intense et Mary voyant son ami dans un piège mortelle paniqua. Elle tenta de l'approcher, mais il y avait comme un mur d'air dur, comme un boite, qui se resserrait autour de lui.

« Garfield !!
Pitié, Déesses... faites quelques choses !! »


Les Vasquez était assez peu croyant, du moins, ils n'allaient pas à la messe tous les dimanches et elle même non plus, mais depuis qu'elle avait vu des Dieux en chair et en os, elle pensait tout possible. Jusqu'à la réalisation d'une prière ?...
C'était risqué.

Et pourtant...
Une voix résonna dans sa tête.


"Tu peux continuer à avancer seule... jeune fille. Le dénouement est proche... Je ne suis pas là pour interférer."


Elle répondit à voix haute :

« Vous êtes là ?! » ou est-ce son imagination ?

Pas de Deus ex machina et l'étau continue à se resserrer, mais Mary refuse d'abandonner Garfield.
De plus en plus petit... jusqu'à quel point ?...



[Récap :
- Mary sent bien qu'elle n'est utile dans aucunes batailles, aucunes stratégies, risquant de la mettre en danger.
- Elle se remémore les propos de la Déesse Aphrodite qui l'a envoyée dans cette histoire et pense qu'elle doit observer ce que fait Zatanna, qui a changée depuis leur dernière rencontre.
- Mais la magicienne ayant disparue dans le château, elle part à sa poursuite avec Beast Boy en infiltration discrète.
- Un piège magique enserre Beast Boy et Mary ne sait pas quoi faire. Elle pense que la Déesse lui dit de l'abandonner et de continuer au risque de rater quelque chose, mais peut lui importe.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t5339-mary-marvel-it-s-your-turn-to-speak-my-name#73140
Inscription : 20/10/2017
Messages : 66
DC : Catwoman
Localisations : Perdue entre deux souvenirs


MessagePosté le: Dim 10 Juin 2018 - 22:20
The Battle Of Thunder
Magic Rebellion
Ne me demandez pas ni comment ni pourquoi, je me retrouve ici, en Angleterre, plus particulièrement à Buckingham Palace, entourée de héros légendaires... Je ne sais même pas pourquoi je suis ici mais il y a encore quelques jours, je n'aurai jamais su être capable de faire toutes ces choses et d'avoir toutes ces capacités. Et il y a encore quelques jours, je n'aurai jamais cru avoir des affinités avec certaines personnes ici présentes. Pour moi, les super héros et toutes ces histoires n'étaient que des contes racontés aux enfants... Pourtant me voilà, juste là, aux côtés de Batman à me préparer pour affronter des forces qui dépassent toute forme de logique. La situation est compliquée et les ennemis ne semblent pas être décidés à partir sans causer de dommages collatéraux.

Alors que la magicienne, Zatanna je crois, nous donne quelques dernières informations, je tente comme je peux de bloquer les quelques flashs qui ont décidé de venir me déstabilisée de nouveau. Je serre le poing et la mâchoire... Ce soir j'ai promis que je ne les laisserai pas m'envahir et que je saurai garder le contrôle de mes émotions. Je garde le silence et j'écoute avec soin tout ce qui est dit. Une fois les choses expliquées, je me tourne vers Batman qui demande, à Artémis et moi, de l'accompagner. J’acquiesce d'un signe de tête... Ma main serre un peu plus fort le manche de ma massue que je place au niveau de mon visage.

- Allons y....

Après quelques mots donnés dans le but de motiver les troupes, du moins je le crois, Batman se met en route. Je le suis, de près, tout en prenant soin de garder une bonne distance. Rapidement, nous ne sommes plus seuls et les choses viennent à rapidement prendre une tournure qui n'annonce rien de bon pour la suite. Alors que Batman a enfilé une tenue un peu plus "moyen-âgeuse", Arthur Pendragon, Roi de Camelot et propriétaire d'Excalibur, vient de faire son apparition et il n'est pas seul. Lui et son armée de morts vivants sont bien décidés à nous faire comprendre que nous ne sommes pas les bienvenus ici.

Alors que le combat au sol est proche, je profite de tout ce mouvement pour m'élancer et fendre les airs. Cette sensation m'avait tellement manquée... sentir l'air sur mon visage, mes ailes s'étirer de toute leur longueur... Une fois que j'ai atteint l'altitude parfaite, je me met rapidement en place, prête à agir en soutien aérien... Et puis faut dire qu'un point de vue vu du ciel, ça peut avoir son importance non ? Mes doigts serrent un peu plus fort la massue alors que du regard, je suis l'avancée des morts vivants. Je suis ni trop haute, ni trop basse... Je suis à l'endroit parfait pour descendre rapidement et apporter mon aide... Aide qui ne tarde pas puisque l'armée lance l'assaut...

Mon regard les suit et ne les quitte pas. Je fend l'air en piquet, massue prête à frapper. Cette fois, la faible Shiera est mise de côté... Celle qui a un puzzle à la place de la mémoire est bien décidée à montrer de quoi elle est capable et elle n'a pas peur de prendre des coups.
 
Moi Shiera Sanders, je sais qui je suis et ce que je vaux et il est hors de question que je laisse tomber mes camarades...
code by FRIMELDA


HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 25/09/2017
Messages : 324
DC : Jason Todd ; Jessica Cruz
Localisations : Gateway City
Justice League
MessagePosté le: Lun 11 Juin 2018 - 23:26
The battle of thunderMAgic Rebellion

Diana tira avec violence sur le lasso pour ramener sa proie vers elle, mais le lasso se détendit et la boucle lui revint vide. Elle releva brusquement la tête, juste au moment où Jinx, le visage déformé par la surprise mais aussi la colère, lançait une attaque sur elle. Le regard noir, Diana intercepta la boule d’énergie avec ses bracelets, reculant sur plusieurs centimètres à cause du choc. Elle sentit la force de la magie s’écraser contre ses bracelets, l’air environnant se tendre et se densifier avant que, rapidement, le calme ne revienne, et que l’expression de colère sur le visage de Jinx ne devienne que surprise et choc.

« Tu n’aurais pas dû t’allier à Morgan, » dit Diana, les dents serrées.

Elle plongea en avant, mue par la vitesse des Amazones et l’urgence de ce qu’il se passait. Elle n’avait pas de temps à perdre avec les soldats de Morgan, avec ceux qui étaient incapables de voir que la menace qu’ils avaient libérée sur le monde n’aurait jamais aucun traitement de faveur envers quiconque. Elle s’empara donc du haut de Jinx avant que cette dernière n’ait eu le temps de même cligner des yeux. Les doigts de Diana se refermèrent sur le textile, ses articulations grinçant sous la pression et ses jointures blanchies par sa force, et elle souleva la jeune femme au-dessus d’elle.

« Et tu auras tout le temps de regretter ce que tu as fait en prison. »

Elle banda ses muscles et jeta la sorcière devant elle avec dans l’idée de profiter de ces quelques instants où cette dernière serait immobilisée au-dessus du sol, en proie à la force de propulsion de Diana et à la gravité et autres lois de la physique qu’elle ne pouvait plus détourner à sa guise. Et c’est exactement ce que Diana fit : avec rapidité et efficacité, elle brandit ses bras devant elle et frappa avec force ses deux bracelets l’un contre l’autre. Le souvenir de la magie de Jinx, encore brûlant sur le métal, mêlé à ses propres capacités donna naissance à une onde de choc aussi violente qu’efficace. Encore au-dessus du sol, victime du lancer de Diana, Jinx fut emportée par le champ de force. Frappée de plein fouet, elle se retrouva éjectée vers le mur du palais contre lequel elle s’écrasa avec violence – si violemment à dire vrai que le dit mur s’écroula en partie.

Presque au même moment, une déflagration bien plus puissante gronda au centre du palais. L’énergie subite qui en avait été l’origine jaillit vers le ciel dans un bouquet de couleurs froides, si puissante et terrible qu’elle surpassa le bruit du palais qui s’écroulait, emporté par la violence du combat qui avait lieu en son sein. Diana en sentit les vibrations jusque sous ses semelles. Morgan. C’était Morgan, sans aucun doute.

Elle dégaina son épée.

Mais au lieu de se précipiter dans le trou béant à l’arrière du palais, elle se détourna pour reporter son attention sur Fate et Thorn. L’idée d’avancer et de laisser son coéquipier aux mains noueuses de Thorn ne lui traversa même pas l’esprit. Ils étaient venus ensemble, ils se battaient ensemble, ils repartiraient ensemble. Alors au lieu de ça, elle fit les quelques pas qui la séparait de son bouclier toujours au sol, et donna un coup de talon dessus afin de le soulever pour l’attraper sans avoir à se baisser.

Elle le lança avec force vers un nouveau bouquet de lianes à la pointe acérée qui s’approchaient bien trop rapidement du jeune sorcier du destin à son goût, histoire de couper l’envie à Thorn de jouer avec ce qu’il n’avait absolument pas le droit de toucher.




Résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t5194-diana-prince-princesse-des-amazones-ambassadrice-de-themyscira-et-wonder-woman
Inscription : 17/01/2017
Messages : 794
DC : Mister Miracle ; The Atom ; Sportsmaster ; Fate.
Localisations : Gotham City.
Justice League

MessagePosté le: Mar 12 Juin 2018 - 11:15
Le Batman n’aime pas la Magie ; car il ne la comprend pas.
Et s’il la respecte, s’il l’accepte, s’il valorise ses utilisations, il s’en méfie essentiellement – et entend l’utiliser le moins possible, car il n’a que trop conscience de son potentiel destructeur ; mais il n’est pas stupide pour autant.

Alors qu’ils enquêtaient sur un phénomène étrange en Angleterre, Bruce est venu avec des alliés mais sans arme spécifique. Il s’en est mordu les doigts lors de son arrivée à Brocéliande, où il n’a cessé d’avancer à vue, de se faire manipuler, d’avoir une longue de retard.
Il déteste cela ; bien plus que la Magie.
Et il entend cesser, immédiatement, d’être la victime de tout cela – de n’être que passif dans cette affaire.

Ainsi, alors qu’il affronte le Roi Arthur, celui de la légende, il utilise l’armure qu’il a ramenée ici ; une armure spéciale.
Une armure magique.


« Un roi à la solde d’une sorcière n’est digne d’aucun trône, Arthur. »

Le Batman effectue un salto, et envoie une de ses masses d’armes, comprenant des chaînes issues de la geôle de Cerbère, vers le roi déchu ; ce dernier l’évite, tente de couper l’arme, mais même Excalibur ne peut détruire une telle Magie.
Les deux forces s’annulent, donc. Mais ce n’est hélas pas le cas pour les autres armes du Héros, qui sont toutes coupées ou brisées par l’épée mythique ; et cela ne lui plaît guère.


« Hrm. »

Il grogne, alors qu’il évite un coup de lame, en ne cessant de courir, sauter, et tenter de frapper l’ennemi.
A ses côtés, Artémis s’acharne contre les morts, avec son efficacité sa férocité habituelles ; Looker se tient en retrait, et Hawkgirl prend de la hauteur.
L’avant du palais est bien occupé, donc. Mais face à ces ennemis, face à cette masse, ils ne sauraient durer.


« Néanmoins, la rédemption est possible… pour qui en a le courage. »

Bruce utilise sa masse enchaînée comme grappin, pour attraper la jambe d’Arthur ; il se propulse ainsi vers lui, sûrement en faisant très mal, puis se colle contre le roi.

« Ou la noblesse. »

D’une main, il tire en arrière et serre plus fort – avant, de l’autre, de lancer ses doigts vers Excalibur.
Face à un ennemi normal, il sait qu’il pourrait s’en emparer aisément : la puissance de son arme, de sa poigne fera craquer n’importe qui ; mais Arthur n’est pas n’importe qui.
Il doute, donc. Il doute de réussir.
Mais, aussi, il laisse une opportunité – une chance. A un roi, noble mais contrôlé, de faire un pas de côté ; de se laisser aller. De lâcher prise, pour troubler le contrôle… et laisser un autre prendre la lame.

Le Chevalier Noir doute de réussir – mais il espère y arriver.
Et, surtout, il espère avoir compris les signes… et suivre, ainsi, la demande silencieuse d’un monarque rongé par une pression indue, dont il ne rêve que de se libérer…


(HJ/ Résumé rapide :
- Batman combat Arthur avec des armes normales, que le roi détruit, mais aussi une arme magique ;
- Batman réplique à Arthur ;
- Batman bloque Arthur avec son arme, et tente de s’emparer d’Excalibur, en espérant que le roi lâche prise et le laisse s’emparer de la lame malgré le contrôle. /HJ)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 09/11/2017
Messages : 116
DC : Mister Miracle ; The Bat ; The Atom ; Sportsmaster.
Situation : Jeune Héros, guidé par Walter West qui est possédé par Nabu.
Localisations : Mouvante, surtout New York.
New Titans
Shadowpact
MessagePosté le: Mar 12 Juin 2018 - 11:32
Le jeune Fate est passablement énervé et troublé par cette aventure – et s’il dispose d’une puissance extraordinaire, il n’a pas encore l’expérience de ses prédécesseurs.
Il commet des erreurs, donc. Comme celle de foncer directement à l’arrière du palais, et de s’en prendre à Blackbriar Thorn alors que ce dernier a des siècles d’entraînement et de pratique – et le vice pour utiliser pleinement tous ses pouvoirs.


« ACK ! »

Il jappe de douleur, alors que son adversaire détourne l’utilisation de la Terre que Khalid Nassour voulait faire.
Tandis qu’il espérait contrôler son ennemi, ce dernier manipule des pousses du sol, des lianes et d’autres éléments afin de s’en prendre à lui ; et, surpris, puis paniqué, le jeune homme ne tarde pas à se perdre – dans la douleur, et la terreur.


« Laisse-moi ! »

Il hurle, tandis que les éléments naturels fondent sur lui, se collent à lui, tentent de le bloquer, de le blesser, de pénétrer sap eau pour le faire souffrir affreusement.

« LAISSE-MOI ! »

La panique l’emporte ; il est au-delà de la peur.
Fate se voit mourir.


« LAISSE-MOI TRANQUILLE !!! »

Sous le Heaume de Toth, sa voix est désespérée… il est définitivement terrorisé.
Heureusement, Wonder Woman l’aperçoit et envoie son bouclier contre certains liens, apparaissant une nouvelle fois comme une Héroïne parfaite à ses yeux ; mais ce n’est, hélas, pas suffisant pour le calmer – ou le ramener à de meilleures pensées.


« LAISSE-MOI TRANQUILLE !!! »

Alors que Mister Freeze tente de geler Diana et Khalid, alors que Blackbriar Thorn… le jeune homme explose ; il perd le contrôle.
Une fois de plus.

Une aura dorée l’entoure soudain, et il laisse libre cours aux pouvoirs du Heaume ; les branches, les lianes s’enflamment, et Khalid se libère – mais il est loin d’en avoir terminé.
Son attention se tourne vers le druide, et son aura s’intensifie… au point de rendre sa seule présence aveuglante, difficile à fixer ; une puissance brute s’échappe de lui, et sa mesure n’a d’égale que sa fureur, née de sa terreur infinie.
Il en a assez ; de souffrir, d’être mené en bateau. Il en a assez.


« TON ÂGE EST REVOLU, VIEIL HOMME.
LE MIEN COMMENCE.
TU N'EN FERAS PLUS PARTIE. »


Une immense décharge d’énergie s’échappe de Fate – et vient violemment impacter Thorn ; qui est soulevé du sol, et brutalement envoyé… dans les airs.
Blackbriar, lié à la terre elle-même, est affreusement arraché du sol, et propulsé dans l’atmosphère, sans aucun remords, par un jeune Magicien en pleine fureur.

Sans attendre, il enchaîne avec un autre tir d’énergie dorée, qui vient littéralement anéantir la glace de Victor Fries, mais aussi l’entrée du palais ; un trou béant apparaît, et il s’avance en lévitant, tel un Phénix mythique et destructeur.

Il en a assez ; il est enragé.
Et s’il dilapide ainsi son énergie… s’il ne durera pas longtemps, clairement, il est aussi évident que le jeune homme est prêt à faire d’immenses dégâts – et a la puissance pour.
Que les dieux protègent ceux qui oseraient le croiser…


(HJ/ Résumé rapide :
- Fate souffre énormément aux mains de Blackbriar ;
- Fate panique ;
- Fate explose, libère une immense puissance, se libère, puis envoie Blackbriar dans l’atmosphère ;
- Fate anéantit la glace et la paroi arrière du palais ;
- Fate va bientôt tomber à plat, mais est actuellement pure énergie et pure destruction, et s’avance dans le palais. /HJ)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 03/02/2018
Messages : 87
DC : Patty/Stéphanie/Carter
Situation : Actuellement en train d'intégrer les Titans...
Localisations : Vous voyez un garçon vert ? C'est sans doute moi.
New Titans
MessagePosté le: Mar 12 Juin 2018 - 13:00
Mary n'avait pas voulu suivre le groupe de Fate, très bien. Elle aurait peut-être été davantage en sécurité avec deux héros pour la protéger plutôt qu'un seul. Non, le mieux serait qu'elle s'en aille il fallait bien se l'avouer, qu'elle se mette à l'abris il ne savait où et attendre que ça passe. Et la jeune fille devait le savoir aussi, puisqu'elle paraissait sincèrement gênée et complètement dépassée. Mais elle tenait quand même, ce qui forçait l'admiration. Alors que les combats commençaient de chaque côté, la discussion tourna vers Zatanna.

-Ouaip, elle a changé... Même si je ne la connais pas depuis longtemps, je le vois. Quand je l'ai connue, elle était plus joyeuse... Mais c'est peut-être ses pouvoirs de déesse et la situation qui dont ça. La vraie Zatanna doit encore être quelque part. Et quand tout ça sera fini, elle redeviendra davantage comme avant.

Du moins, il l'espérait mais il fallait bien avouer qu'il ne connaissait rien à la magie et n'avait aucune idée de ce qui pouvait réellement se passer dans la tête de la magicienne. Il fit quand même grand sourire se voulant encourageant, histoire de soulager un peu la pauvre civile qui s'était retrouvée mêlée à toutes ces histoires.

-Aphrodite ? Elle pouvait pas te donner un artefact divin, genre une colombe qui oblige les ennemis à déposer les armes ou... Ouais quelque chose pour traverser les murs ça serait utile aussi !

A ce moment-là, leur magicienne préférée venait en effet de littéralement passer à travers l'un des murs du château. Le duo de jeunes gens commencèrent alors leur infiltration, Garfield adoptant la forme d'un chat pour pouvoir passer un peu plus inaperçu tout en continuant d'être visible pour la jeune fille. L'atmosphère du château était pesante... Inquiétante. On aurait presque dit un château hanté. Hanté par l'armée de Camelot et les âmes ayant péries ici peut-être. Le garçon n'était pas rassuré par ce qu'il voyait et manqua de pousser un cri de surprise en se sentant prit au piège. Et des bruits de pas résonnaient non loin.

-Mary caches-toi !

Garfield crut que le pire allait survenir lorsqu'il aperçu Mister Freeze passer telle une ombre menaçante avec son scaphandre et ses lunettes rouges. Heureusement, l'ombre plutôt que de profiter de les avoir à sa merci pour les congeler passa son chemin. Garfield qui avait retenu son souffle tout le temps que le vilain avait été dans son champ de vision se permit un léger soupir de soulagement une fois que ses pas furent suffisamment éloignés. Malheureusement ils n'étaient pas sortis pour autant d'affaire, le piège continuait de se resserrer autour de lui.

-La poisse...


S'il avait eut des pouvoirs magiques comme Khalid ou un don pour se libérer de toutes les prisons comme Scott, il aurait sût quoi faire... Mais c'était une prison magique et c'était la première fois qu'il avait à faire avec ça. Décidant de tenter quelque chose malgré tout, Garfield activa ses pouvoirs et son apparence se mit à changer, à se modifier. Le jeune garçon à la peau verte laissa place à... Un gorille ! Un gorille suffisamment gros pour pouvoir faire éclater l'étau magique qui se resserrait. A ce moment-là, l'explosion provoquée par Fate se produisit.

-J'sais pas ce qu'ils font dehors... Mais avec un peu de chance, ce bruit va attirer les ennemis. Viens, on devrait continuer. La salle du trône est par là, et Zatanna aussi.

[-Garfield échange avec Mary sur Zatanna et il essaie de la rassurer
-Ils pénètrent dans le château, mais Beast Boy se fait piéger
-Il parvient à se libérer en prenant la forme d'un gorille
-Beast veut continuer vers la salle du trône et leur amie magicienne]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 20/12/2017
Messages : 50
DC : Timothy Drake / Slade Wilson
Situation : En quête de vengeance
Localisations : Inconnue

MessagePosté le: Mar 12 Juin 2018 - 20:42

« The battle of thunder »
[ MR ] Event.
_____La guerrière avait laissé le justicier affronter Arthur à lui tout seul. Elle n’avait pas réellement prévu de lui gâcher son combat. En effet, son regard était emporté ailleurs, plus précisément vers les quelques morts vivants qui les encerclaient. L’Amazone commençait à avoir tristement l’habitude de se battre avec des cadavres, ramener d’entre les morts par des pouvoirs divins ou magique.
C’était dans les mêmes circonstances qu’elle avait rencontré la chauve-souris pour la première fois, et cela ne rappelait pas de bon souvenir pour l’Amazone. Au contraire, sa haine avait resurgi et pendant qu’elle massacrait deux ou trois zombies à la hache, son regard s’échappa en direction de Batman avec une envie soudaine de lui enfoncer son arme pour lui fendre le crâne en deux. Finalement, elle était parvenue à se contrôler et sa dispersion ne l’aidait pas à remporter le combat.

La jeune femme, débordé par le nombre d’adversaire, reçue de nombreux coups et entailles. Elle recula de quelques mètres en grognant. Les quelques blessures superficielles qu’elle avait ressentis sur son corps était suffisantes pour énerver davantage l’égyptienne, qui d’une simple bousculade, en renversa une dizaine et piétina le reste de la mêlée. Artemis fendit le corps des zombies en deux pour laisser un champ libre à la chauve-souris.

« Des morts vivants…. Pourquoi il faut toujours qu’il y est des morts vivants à chaque fois que j’ai affaire avec toi ? » grogna Artemis en orienta pendant quelques secondes son visage sur ce justicier masqué.

Après avoir massacré plus d’une cinquantaine de zombies, la jeune femme n’en voyait pas la fin et commençait à perdre patience. Ce n’est pas comme ça qu’elle arrivera à botter les fesses de cette dites Morgan. La jeune femme saisit son lasso pour venir l’entourer autour d’un des zombies et envoyer sa dépouille en guise de punching-ball sur ces camarades, histoire de dégager davantage le terrain.


HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 23/02/2015
Messages : 244
DC : /
Situation : A contrecoeur, Coldrake se résout à délivrer Faust, pour apporter son aide au Pacte, mais est-ce réellement une bonne idée ?
Localisations : Dark Tower
Shadowpact

MessagePosté le: Dim 17 Juin 2018 - 10:13
Faust souriait. Comme d'habitude, on l'ignorait. Et les héros allaient très vite comprendre leur grossière erreur. Il leur avait laissé trop de temps, et les héros regretterait leur geste. Le rituel était arrivé à son terme. Les yeux de Faust devinrent noirs, et des éclairs commencèrent à parcourir la pièce. Des paroles noires jaillir de la bouche de Felix, et le sol autour de lui commença à trembler :

Y'AI'NG'NGAHYOG-SOTHOTHH'EE-L'GEBF'AI THRODOGUAAAHH

Le bâtiment fut alors secoué par une explosion, qui secoua grandement la structure, et une partie des murs s'effondrèrent. Faust ne fut pas un instant perturbé, et en profita pour lâcher un rire gras, grave, qui peut-être serait entendu par les autres héros.

A ce rire se joigna alors les frappements réguliers des bâtons des hommes de Faust, qui regroupés un cercle, semblait faire un orchestre macabre, invoquant des puissances impies, depuis longtemps oubliées par les hommes, et inconnaissables pour les simples novices.

Les différents murs et plafonds se fissurèrent, et très vite, ont pu apercevoir autour de ses fissures des trous, des choses qui commencèrent à emmètre des couleurs de toute sorte, et très vite, des hurlements sonores se firent entendre, et on crut même apercevoir un grand oeil, un oeil qui se déplaçait de portail en portail. Quelque chose semblait apparaître, quoi que Faust avait ouvert, ceci n'était pas de notre monde. Et les conséquences allaient être terribles pour les héros.

Des dizaines de portails s'ouvrirent un peu partout dans le palais. Le sort avait réussi. A présent, chaque héros était menacé par une éventuelle attaque. A présent, ils pouvaient craindre le pire : Yog Sothoth était parmi eux.

Yog-Sothoth, « le tout en un et un en tout », demeure dans les interstices séparant les plans de l'existence composant notre univers, où il apparaît comme un conglomérat de globes iridescents toujours fluctuants, s'interpénétrant et se brisant.

Son diamètre peut atteindre cent mètres. Il est le maître de l'espace-temps et il est surtout le dieu des magiciens et des sorciers. Il demande en échange de ses faveurs que la voie de notre planète lui soit ouverte afin de pouvoir la piller et la ravager. Yog-Sothoth est la clé et la porte vers d'autres dimensions, il en est aussi le gardien. Le passé, le présent et le futur ne font qu'un en Yog-Sothoth.

________________________________________________

Derrière le palais ...

Alors que Fate et Diana semble arriver à bout de l'arrière garde, deux portails s'ouvrent subitement devant eux. Un grand oeil les fixe, hideux, et presque aussitôt, deux grandes tentacules sortent et frappe les indivdus qui se trouvent devant lui. Yog n'a pas besoin de voir, il est tout et rien en même temps, et les héros allaient désormais être ralentis à nouveau.

Dans le palais ....


Garfield et Mary n'allait pas s'en tirer à bon compte. Un portail s'ouvrit lui aussi presque subitement et une tentacule sortit pour tenter d'attrapper Mary. Une seconde sortit alors et balaya la pièce à travers de grands mouvements, pour tenter de frapper Garfield.

Devant le Palais.

Alors que l'armée de zombies et Arthur combattent Artemis et Batman, et au même moment, les grandes portes du Palais, contenant toujours le cadavre de la Reine, volèrent en éclats, et plusieurs dizaines et dizaines de tentacules sortèrent, et forme donc une ultime ligne de défense si Arthur et son armée.

Plusieurs d'entre elles sortent du mur d'enceinte, ou de ce qui en reste et tente de frapper Hawkgirl.


__________________________________________

Faust resta dans sa transe, et lâcha son rire, tout en lâchant un rire monstrueux :


- Pauvres imbéciles ! Vous n'avez pas idée ... VOUS N'AVEZ PAS IDEE !!

Les lamentations et les cris continuèrent. La situation venait d'empirer drastiquement pour les héros ...

@Felix Faust a écrit:
HRP :
- Les héros n'ont pas tenté d'arrêter Faust : ils en payent les conséquences.
- Faust, toujours protégé par son dôme généré par ses acolytes, continue toujours de proférer des phrases incompréhensibles.
- Des portails s'ouvrent un peu partout dans les ruines du palais, des oeils hideux observent avant de passer à l'attaque avec des coups de tentacules. Le détail se trouve au dessus !


“I am not omniscient, but I know a lot.”
Johann Wolfgang von Goethe, Faust: First Part
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 01/12/2017
Messages : 75
DC : Harley / Dick / Kara
Situation : En quête de pouvoir
Localisations : Sur une île perdue
Groupes : Héros
Justice League

MessagePosté le: Dim 17 Juin 2018 - 10:24
L'orage de la bataille continue de faire rage, anéantissant n'importe quel appareil tentant de trop s'approcher de la zone. Buckingham Palace est en ruines, de la fumée s'échappe de plusieurs points où le feu dévore l'intérieur du palais. Et comme si la pluie et les éclairs ne suffisaient pas, les Héros et les Vilains continuent de s'offrir une lutte acharnée, ponctuée parfois d'un violent éclat. A l'instar de ce qu'il se passe autour du grand bâtiment, alors même que les Vilains commencent à perdre du terrain, faute de moyens et de nombre.

WonderWoman, Fate, et Victor Fries

Et pour cause, car Blackbriar Thron et Jinx sont bien en peine de réussir à vaincre ces deux-là. Jinx tente bravement de lutter contre Diana, mais elle est rapidement dépassée par l'Amazone, et la fée s'échappe, allant même jusqu'à fuir complètement la bataille par une téléportation magique. Son comparse celte n'a cependant pas cette chance. Catapulté par la magie de Fate, il retombe lourdement au sol, vaincu. Il ne bouge plus, et il ne reste désormais plus rien pour stopper les deux Héros...

Sauf peut-être Freeze, qui profite de cette opportunité pour lancer sa bombe cryogénique. Une manœuvre audacieuse, presque désespérée pourrait-on dire : mais elle est payante, car WonderWoman se retrouve momentanément gelée sur place, avant que sa force ne lui permette de se dégager, et Fate est tout aussi ralenti. Toutefois, à deux contre un, les Héros ont un gros avantage sur le sauveur de Nora... qui possède néanmoins un atout : il peut, s'il le souhaite, reculer et bloquer totalement le passage entrant dans le palais. Cela aurait l'avantage de ralentir encore plus ses adversaires, qui devraient affronter l'armée de mort-vivants autour d'eux.

Garfield et Mary

Les deux jeunes gens, rapprochés par leurs mésaventures sur les traces de Zatanna, poursuivent prudemment leur chemin dans le palais. Ils croisent des cadavres, des restes calcinés de meubles ou de portes, des murs lézardés et brûlés... mais rien qui ne semble d'intérêt. Jusqu'à ce qu’Aphrodite leur apparaisse à tous les deux, au détour d'un couloir. La divinité grecque arbore un drôle de sourire.

 « Par ici ma chère Mary, par ici mon cher Garfield. Votre rôle dans cette histoire n'est pas terminé. Mais il n'est pas de combattre. »

La déesse s'efface... dévoilant dans son dos un escalier qui descend dans les souterrains de Buckingham Palace. Le duo s'y engage, et parvient jusqu'à une porte fermée à double-tour ; mais rien qui ne soit suffisant pour empêcher Beast Boy de l'ouvrir de force. Les deux adolescents découvrent alors une minuscule crypte, qui n'est sans doute pas connue du plus grand nombre... et peut-être même pas de la défunte reine. Une pièce froide, à l'atmosphère sinistre, avec un autel en pierre au centre.

Et allongée dessus, une ravissante adolescente aux cheveux roux, profondément endormie.

Batman, Artemis, Shiera, Looker et Faust

Les trois femmes combattent vaillamment... elles sont trop puissantes pour l'armée qui leur fait face, de toute façon. Face à elles, les morts reculent, ils hésitent, et se rangent derrière les rangs les plus virulents de l'armée de Morgan. La plupart, même privés du contrôle de leurs esprits et de leurs corps, savent qu'il vaut mieux se tenir à l'écart de la vampire, de la massue ailée et de la redoutable hache de l'Egyptienne. Petit à petit, elles parviennent à se tailler un chemin qui les rapprochent du palais.

Mais soudainement, le temps semble suspendu, sauf pour deux hommes : Bruce Wayne, le Batman, en armure médiévale cabossée et fendue, mais qui tient toujours, et Arthur Pendragon, mort-vivant brandissant la redoutable Excalibur. Les deux combattent sans répit, sans merci, et luttent. Dès que l'un semble prendre le dessus, l'autre le reprends.

Mais contrairement à ce que Batman pense, il n'est pas possible pour Arthur d'échapper ainsi à Morgan.

 « Les morts n'ont pas leur mot à dire. Les morts servent dans l'éternité. La sorcière nous a promis la paix, si nous la servions une dernière fois. Elle tiendra parole. Morgan y est liée par un serment. »

Et le combat reprends de plus belle, quand soudainement... le sortilège occulte délivré par Faust frappe le palais entier. Tous ici comprennent vite l'horreur du problème : ce que le sorcier a fait dépasse l'entendement, et même pour lui, c'est extrême. Car il s'agit là d'un acte délibérément maléfique, destiné à une simple destruction de l'environnement... d'autant plus que Yog-Sothoth ne fait pas vraiment de distinction entre ennemis et amis. Il sait juste que Faust et ses Magents sont, momentanément, à son service.

Shiera est balayée par un tentacule, et un autre tente de frapper Artemis. De leur côté, WonderWoman et Fate doivent esquiver les tentatives de l'entité pour les ralentir. Mais par chance, ou peut-être par intervention divine, Garfield et Mary ne sont pas concernés par tout ceci. Aphrodite n'y est sans doute pas étrangère.

Faust a réussi à renverser la situation, du moins en partie. Mais le rituel l'a épuisé, et il ne lui reste alors plus beaucoup d'options s'il veut continuer de combattre. Mais surtout, il va devoir trouver une façon de contenir l'entité, pour éviter qu'elle ne se retourne contre lui ou contre Morgan.


**


Mais le duel magique qui se déroule à l'intérieur du palais dépasse de loin, en violence et en intensité, et en importance, les luttes presque futiles de l'extérieur. Morgan, égale de Merlin, contre Zatanna, déesse des Homo Magi. Deux femmes aux pouvoirs magiques si puissants que l'air est saturé d'une odeur d'ozone, que leur duel alimente sans cesse des manifestations magiques et l'orage au-dessus de Londres. Aucune des deux ne semble montrer de signe de fatigue, et eles se rendent coup pour coup. Toutefois, il y a bien deux façons de se battre ici :

Zatanna attaque violemment, déchargeant des éclairs massifs et des propulsant des projectiles lourds en direction de la sorcière ; cette dernière, elle, dévie et tente de renvoyer les attaques de la magicienne contre elle. Mais Morgan attaque parfois aussi d'elle-même, usant d'illusions et d'éclairs qui n'ont pas grand chose à envier à ceux de la divinité.

 « Tu es devenue aussi puissante que moi, voir davantage. Tu as bâti une terre pour les magiciens... et tu as osé la nommer Avalon. Je te la prendrais, car Avalon c'est chez moi ! »

 « Tu essaieras... ! ueF »

Une colonne de flammes s'échappe des mains de Zatanna, déviée par son ennemie pour aller s'écraser contre un mur... qui s'effondre, calciné et fondu. Un rire mauvaise s'échappe de la gorge de la Dame noire.

 « Tes serviteurs et toi n'avaient pas compris, n'est-ce pas ? Vous n'avez aucune idée de ce qu'il se trame en réalité ici. Et toi, tu tombes droit dans le piège que je t'ai tendue. »




[HRP]
Et voici le lancement du dernier tour de Magic Rebellion ! Vous avez jusqu'au Dimanche 24 Juin pour répondre. Je reste à votre disposition pour toute question.

Comme vous avez pu le constater, la bataille tourne quand même en défaveur des Vilains : mais cela ne veut pas dire qu'ils sont vaincus pour autant. Mais malheureusement, les forces militaires qui tente de s'infiltrer dans le palais ne peuvent pas grand chose pour aider les Héros ; il ne reste pas grand chose dans le palais, à sauver. Et surtout, l'intervention de Yog-Sothoth change la donne pour tout le monde !

- Batman, Looker, Artemis, Shiera, Faust : les mort-vivants reculent, Arthur continue de se battre avec acharnement, mais Faust n'a pas dit son dernier mot. Il fait apparaître Yog-Sothoth, qui s'en prends alors à diverses personnes !
- WW, Fate, Freeze : Thorn est vaincu, Jinx fuit, mais Fries parvient à ralentir un peu ses adversaires. Il a néanmoins une opportunité pour leur fermer l'accès au palais.
- Garfield et Mary : Aphrodite vous apparaît à tous les deux, vous indiquant un chemin à suivre... mais que trouvez-vous, là-bas ?
- Morgan et Zatanna continuent de se battre avec acharnement, mais un horrible pressentiment commence à s'emparer de la magicienne : et si le plan de Morgan n'était pas de l'attirer précisément ici ?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 16/01/2018
Messages : 191
DC : Hangman, Silver Banshee
Situation : Oeuvre pour la Société Secrète
Localisations : Londres
Secret Society

MessagePosté le: Dim 17 Juin 2018 - 15:56
Spoiler:
 
Les explosions furent apocalyptique. Alors que Fate faisait jaillir des énergies de haute température la bombe de Freeze explosait. Et si elle ralentissait dans la glace le jeune Khalid et Diana cela n’avait pas été suffisant pour empêcher un pan de mur de s’effondrer en ensevelissant Victor sous les gravats.

Recouvert de pierres Freeze sentait un poids incommensurable sur lui. Il était bloqué, et ne voyait pas comment parvenir à soulever une telle masse entravant ses mouvements. Un homme normal périrait la cage thoracique écrasée et d’étouffement. La volonté semblait le quitter, il tentait de bouger sans y parvenir et un sentiment de résignation commençait à prendre le dessus. Il avait beau pouvoir respirer dans son scaphandre jamais il ne lèverait une telle quantité. Ne restait qu’a mourir lentement, dans les gravats de Buckingham, puni par la colère de Fate.

Son souffle ralentissait et ses muscles se relâchaient. Il avait pourtant été si prêt de pouvoir enfin la sauver...rarement il aurait entrevu le sourire radieux de celle qui avait illuminée sa vie. Il repensa alors à Nora. A ce que sa vie était devenue lorsqu'ils avaient appris quelle mal la rongeait. Qui il avait démarché, et a quel point tout le monde se foutait bien que deux vies s’écroulent. Comment il était entré à GothCorp pour la sauver, Boyle, l’accident, et ce qu’il était devenu. Un profond amour pour Nora l’envahissait, mais comme bien souvent celui ci était accompagné de haine. Pas pour elle bien entendu non, pour le monde tout entier qui les avait gâché. C'était l'argent qui décidait qui aurait le plus de chances vivre ou mourir, et non pas ceux qui le méritaient le plus. Et ce ne serait pas quelques héros qui changeraient çà.



Il se sentait mourir, et qu’avec lui suivrait sa femme qui n’aurait jamais les soins nécessaires pour être sauvée. Et cette simple pensée faisait bouillonner son sang froid, et envahir par des milliers de vaisseaux sanguin ses muscles jusque là affaiblis. Une force immense l’envahissait à nouveau, une dernière rage à déverse, un dernier espoir pour sauver Nora. Il hurlait de rage dans son scaphandre, contractant ses tissus pour redresser son dos et soulever les pierres au dessus de lui. Les caillasses tremblèrent et les gravats glissèrent le long du monticule de rochers que Fate avait fait s’effondrer. Il tendait un bras devant lui. Puis un autre. Se hissait devant, puis perçait à nouveau les gravats de son autre main. Il nageait tel une taupe sous des tonnes de pierres à la force augmentée de ses bras, sentant la douleur le prendre à chaque avancée. Une douleur intense, profonde, celle de morceaux de muscles qui se déchiraient, et d’articulations en rupture. C’était comme si son squelette voulait sortir de son corps pour aller de l’avant, comme si son esprit voulait rejoindre Nora et laisser ici son cadavre.

Une main sortait du tas de gravats. Puis une autre, et le scaphandre de Mister Freeze qui se hissait à la force de ses bras hors des décombres. Il y avait au dessus de lui la signature thermique de la créature la plus immense qu’il n’ai jamais pu voir de son existence, Yog-Sothoth . Et elle ne faisait pas que retenir Fate et Wonder Woman, car l’une de ses centaines de tentacule venait l’attraper par une jambe et le soulever au dessus du sol la tête à l’envers. Sans réfléchir Freeze dégainait son pistolet et gelait la tentacule qui l’accrochait, avant de la casser en morceau d’un coup de poing, ce qui le faisait chuter la tête la première dans un autre tas de décombres.


“Argh”

La douleur l’envahissait maintenant de partout. Nora. Il voyait le visage de Nora. Il devait continuer à se mouvoir et à combattre pour elle et non fuir ce qui semblait le plus sage dans cette situation. Il devait profiter que cette abomination occupe ses ennemis pour bloquer l’accès au palais, et protéger Morgane. Mais comment boucher un trou si béant que celui creusé par Fate?

Il regardait la toiture au dessus, si celle ci s’effondrait elle boucherait les accès au mur creusé. Victor se relevait et boitait pour attraper la rampe d’un escalier à moitié arraché. Une autre tentacule voulait le saisir, il la gelait de son pistolet mais sans parvenir à l’arrêter. Elle l’attrapait par une jambe et le claquait par terre à deux reprises avant de l’envoyer valser vers le haut, il heurtait alors les combles de la toiture et retombait sur le plancher de ceux ci.

Son scaphandre était fêlé et l’un des carreaux de l’une de ses lunettes thermiques s’était éteint. Un mince filet d’air s'échappait par la vitre alors que Victor rampait, ne sentant presque plus ses jambes. Il était arrivé là où il le voulait, bien qu’il se soit fait corriger par un dieu multi-dimensionnel qui l’avait attrapé au passage, jouant avec lui comme un chat avec une mouche. Il était devant l’une les poutres qui maintenaient encore la toiture. Il tendait péniblement son pistolet et modifiait le mode de tir pour qu’un rayon bleuté jaillisse de celui ci. Il modifiait les propriétés du bois en le faisant tomber à des températures bien en dessous de zéro, ce qui le fragilisait par un si brusque changement.

Victor se relevait ensuite avec peine et sortait son arme de corps à corps, une hache de pompier qui était fixée le long de l’une de ses jambes, et commençait à frapper de toutes ses forces. Son but: faire effondrer la toiture de Buckingham sur le trou qu’avait creusé Fate. Peut être ses adversaires auraient ils le temps de contourner le palais et de rentrer par les fenêtres. Mais peut être que l’abominable créature les en empêcherait. Quand à lui...il savait ce qu’il se passerait si la toiture s’effondrait. Il devrait s'enfuir sous les toits pour rejoindre Morgane. Mais il devait sauver Nora, et cela impliquait de prendre de gros risques. Il devait donner tout ce qu'il avait maintenant. Dans une rage folle il faisait partir en morceau de solides poutres de chêne pour faire s'effondrer l'arrière du palais.

HJ:
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t5544-la-quete-du-coeur-de-glace#77243
Inscription : 17/01/2017
Messages : 794
DC : Mister Miracle ; The Atom ; Sportsmaster ; Fate.
Localisations : Gotham City.
Justice League

MessagePosté le: Dim 17 Juin 2018 - 19:56
Le Batman roule sur le côté, pour éviter un coup de l'épée Excalibur. Il repousse violemment le roi Arthur, par un coup bas mais efficace, et gagne ainsi quelques instants nécessaires pour reprendre une grande inspiration – mais, aussi, pour échanger quelques mots rapides avec Artémis, qui se plaint de leurs rencontres.

 « L'Univers tient à te rappeler les fondamentaux, Amazone. »

Bruce récupère sa masse d'armes, puis l'envoie violemment vers Arthur ; ce dernier encaisse le choc, et tente de ramener son adversaire vers lui en tirant sur les chaînes reliant le projectile et le Chevalier Noir.

 « Nul plaisir ne vaut de ramener chez lui un échappé des Enfers. »

Il esquisse un léger sourire – qui disparaît, alors qu'il est brutalement agressé par le roi Arthur, qui tente encore de s'en prendre à lui ; le duel reprend, donc. Et il n'a, définitivement, aucune limite, car les deux adversaires s'acharnent avec une violence absolue l'un contre l'autre.

Autour d'eux, la fureur des combats se poursuit, le palais est littéralement agressé et presque anéanti... mais les deux ennemis n'en ont cure.
Il n'y a plus qu'eux ; il n'y a plus que leur duel – et aucun ne veut le perdre. Quoi qu'il en coûte.


 « Hughn. »

Bruce recule encore, brutalement touché et même blessé par le dernier coup reçu ; il tire la langue, tant physiquement que psychologiquement – et il écoute, alors, les quelques mots prononcés par Arthur, qui vient malheureusement anéantir ses espoirs de retourner la balance.
Il prend une autre inspiration, et se redresse en serrant plus fort son arme mystique.


 « Je connais la valeur des serments, Arthur. Je sais ce qu'on est prêt à faire, pour les tenir... »

Le roi lève son épée Excalibur pour frapper Bruce, encore à moitié à terre, à moitié agenouillé ; et leurs regards se croisent, tandis que les mots du Chevalier Noir s'échappent encore de ses lèvres.

 « … je sais ce que je suis prêt à faire pour cela. »

Arthur abat son épée – mais Bruce roule sur le côté, et se redresse bien plus vite que prévu, bien plus vite que les minutes précédentes. Ayant feinté, ayant faussé le jeu en montrant une fatigue surjouée, il se relève... et lève, aussi, son poing libre, armé par un couteau ; qui tranche, directement.
Qui coupe... la main d'Arthur.

Un hurlement terrible est poussé par le roi, avant que Bruce écrase violemment son poing sur le visage d'Arthur ; qui s'écroule, brisé par la fatigue et la douleur.
A leurs pieds, l'épée Excalibur tombe – et s'enfonce dans une pierre, bien sûr. Bruce pourrait en sourire, si la situation n'était pas aussi catastrophique... et ne venait pas d'empirer, la seconde suivant son acte, et l'infime espoir qu'il avait provoqué ; hélas, cela n'a pas duré.


 « Ha. »

Felix Faust a terminé son incantation, et a convoqué quelqu'un ici ; quelqu'un qui a répondu.
Yog-Sothoth. L'une des créatures mythiques et terribles de l'imaginaire de H.P. Lovecraft – qui, finalement, n'a rien d'imaginaire, comme l'a prouvé plusieurs missions d'une précédente mouture de la J.S.A. ; et la bête est là, maintenant.
Pour eux.

Yog-Sothoth. La porte et la clé. Le gardien et le passage.
L'Alpha et l'Oméga entre les mondes ; l'un des monstres les plus abominables connus de l'Homme... et désormais sur eux, au-dessus du palais de Buckingham.


 «Cela doit cesser. »

Bruce est affaibli, blessé, touché, et vulnérable ; et clairement loin de sa zone de compétence.
Mais cela ne l'empêche pas – cela ne l'empêche pas de courir, d'éviter des tentacules, de bondir littéralement vers l'intérieur... vers le cœur du combat.
Il ignore ce qu'il va y faire, ce qu'il peut y faire ; mais il doit y être. Qu'importe le prix !


(HJ/ Résumé rapide :
- Batman échange quelques mots avec Artémis ;
- Le duel entre Batman et Arthur est terrible, Batman parvient à piéger l'ennemi et à lui trancher la main. Il le plonge dans l'inconscience, alors que l'épée s'enfonce dans la pierre ;
- Batman découvre Yog-Sothoth, et décide de foncer dans le palais, sans savoir ce qu'il peut y faire, mais conscient du besoin d'y être. /HJ)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 09/11/2017
Messages : 116
DC : Mister Miracle ; The Bat ; The Atom ; Sportsmaster.
Situation : Jeune Héros, guidé par Walter West qui est possédé par Nabu.
Localisations : Mouvante, surtout New York.
New Titans
Shadowpact
MessagePosté le: Dim 17 Juin 2018 - 21:10
Khalid Nassour libère entièrement les pouvoirs que le Heaume de Toth lui accordent – et ils sont terribles, autant qu'impressionnants.

Fatigué, usé, blessé, affaibli par une première perte de contrôle, le jeune homme en assez d'être manipulé et attaqué... et il veut que ça cesse ; qu'importe le prix, pour lui aussi.
Mais, si à quelques mètres le Batman s'acharne, avec la même pensée, contre le roi Arthur, Fate dispose certes de moins d'expérience – mais de bien, bien plus de pouvoir ; et il compte bien l'utiliser au maximum, quitte à s'écrouler rapidement.

Ainsi, il réussit à humilier Blackbriar Thorn, arraché du sol avant de retomber, lourdement – et définitivement. A proximité, Jinx s'enfuie devant la fureur du Magicien, mais aussi de Wonder Woman ; mais rien n'est encore terminé.

Mister Freeze parvient à les bloquer pour quelques mètres... avant d'être brutalement touché par la nouvelle attaque de Khalid.
Heureusement, Yog-Sothoth réussit à téléporter le scientifique, qui se retrouve désormais bien plus loin... à l'intérieur, à s'acharner contre les poutres alors que son armure est endommagée ; il se donne au maximum, pour causer le plus de dégâts – mais il n'est pas le seul.

Car, même s'il va bientôt céder, Khalid Nassour est en pleine possession des pouvoirs du Heaume.
Et il ne compte pas s'arrêter là.


 « Le destin de ce monde n'est pas d'être absorbé par une créature telle que toi. »

Alors qu'il s'enfonce directement dans les ruines encore fumantes du palais, le Magicien ne cesse de repousser les gravats, de faire état de sa puissance ; mais son attention est, bien sûr, captée par la présence de Yog-Sothoth, qui s'en prend aux innocents et à tout ce qui a le malheur de l'entourer.

 « Tout en un, un en tout. »

Mû par sa fureur, guidé par Nabu et Toth, capable de tout grâce à ce Heaume, le jeune homme a conscience de l'urgence – aider Zatanna, stopper Morgan ; mais, surtout, il sait ce qu'il doit faire, avant tout.
Avant la vengeance. Avant l'action. Avant l'urgence.
Avant cela, il y a l'évidence... la vérité, sur son rôle dans cet Univers et parmi ces Héros.


 « Le Passé, le Présent et le Futur ne font qu'un en toi ; mais ce monde n'est pas prêt, et son destin est encore long... »

Khalid Nassour mobilise son énergie, se concentre, puise la maximum de ses forces pour créer une attaque terrible...
... un gigantesque Ankh, qu'il envoie vers Yog-Sothoth... mais pas uniquement !

 « … pas comme le tien, sale pastafériste de mes deux ! »

Sans prévenir, Fate file vers le monstre abominable, suivant son Ankh terrible, qui doit l'affaiblir et le briser en de multiples morceaux, avant de le renvoyer via son portail dimensionnel, provoqué par l'Ankh ; et il enchaîne, par d'autres attaques, d'autres tirs, d'autres sortilèges.
D'ici moins d'une minute, Khalid n'aura plus d'énergie et chutera – mais s'il craint pour sa vie, il craint surtout pour ce monde, les innocents et ceux qui ne peuvent se défendre ; alors il se bat. Alors il repousse Yog-Sothoth, abominable infection venue d'ailleurs, qui doit être expulsée de la Terre et de ce plan d'existence.
Le dieu mauvais est comme un virus... et lui le système immunitaire ; il est Fate, le Guérisseur de ce Monde. Il est temps de le prouver, et de se donner assez pour en être digne !


(HJ/ Résumé rapide :
- Fate réussit à vaincre Blackbriar Thorn et se désintéresse de Mr Freeze ;
- Plein de puissance, il repousse les gravats du palais, et en vient à interpeller Yog-Sothoth directement ;
- Fate créé un gigantesque Ankh, puis file vers Yog-Sothoth pour tenter de le briser, l'affaiblir et le renvoyer chez lui. Il file aussi vers le dieu, pour donner le maximum de pouvoirs pour le détruire. Il a conscience qu'il va tout perdre dans moins d'une minute, tomber et sûrement périr, mais il entend tout donner pour sa mission. /HJ)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 03/02/2018
Messages : 87
DC : Patty/Stéphanie/Carter
Situation : Actuellement en train d'intégrer les Titans...
Localisations : Vous voyez un garçon vert ? C'est sans doute moi.
New Titans
MessagePosté le: Hier à 22:12
Garfield avait réussi à s'extirper de la prison magique qui avait failli le retenir prisonnier et était bien content que la jeune Mary n'ait rien. Il avait sérieusement eut peur au moment où il avait vu Freeze. Heureusement le Vilain les avaient considérés comme quantité négligeable au point de ne pas se préoccuper d'eux plus que nécessaire. Ce qui leur avait sans doute sauvé la vie à tous les deux car il aurait aisément pu les maîtriser, voir les tuer tous les deux.

-Tu crois que c'est Aphrodite qui l'a influencé pour qu'il nous fiche la paix ?

A cause du passage en Olympe, mais surtout à cause du combat contre Arès, Garfield voyait les dieux de l'Olympe plutôt comme des ennemis. Même si certains disaient que la gigantesque foudre qui s'était abattue sur la divinité guerrière à la fin du combat était également d'origine divine. Mais l'idée d'avoir une autre déesse de leur côté n'était pas déplaisante. Même si ça aurait été sympa de sa part de les aider à empêcher Morgan le Fay de se libérer de sa prison.
On ne pouvait pas tout avoir, peut-être.

Alors qu'ils sont, sans en avoir trop conscience, protégés des énormes racines de Faust par la grâce d'Aphrodite, Garfield et Mary traversent un étrange décor... Très étrange. Et plutôt lugubre en fait. Des corps calcinés partout et quelques meubles qui n'étaient guère en meilleur état. Des murs lézardés et portant également des traces de brûlures. Le jeune métamorphe vert n'aimait pas trop ça, ça lui rappelait Camelot. Ca lui rappelait le trajet qu'ils avaient fait avant d'arriver à...

-Oh...

Au détour d'un couloir, la magnifique déesse de la Beauté leur apparu. Garfield en resta sans voix à un moment, impressionnée par sa prestance. Et, elle avait bien parlé d'un rôle ? Du genre, un autre que de devoir suivre les héros plus aguerris et tenter de survivre aux événements qui se déroulaient ? Le polymorphe avait un peu de mal à le croire, mais ça lui plaisait bien... Tant que ça ne portait pas atteinte à quelqu'un, ça lui plaisait.

Après que le jeune héros ait réussi à défoncer la porte en se transformant en bélier et après qu'il ai repris son apparence humaine, les deux jeunes gens continuèrent leur trajet en descendant des escaliers et arrivèrent dans... Une sorte de crypte froide, sombre et inquiétante. Par reflexe, Garfield se plaça devant Mary mais ne vit rien...
Rien. A part une adolescente aux cheveux flamboyants, profondément endormie.

-Waaaah... Tu crois qu'on a trouvé la Belle au Bois Dormant de Buckingham ?
Souffla le jeune héros à voix basse, émerveillé.

Plus sérieusement, il se demandait vraiment qui elle était et ce qu'elle pouvait bien fabriquer ici.
Et pourquoi Aphrodite les avaient-elle mené jusqu'à elle ? Est-ce qu'ils étaient sensés faire quelque chose ? La réveiller ?

-Tu sais qui c'est toi ? Demanda Beast Boy toujours à voix basse et en se tournant vers sa compagne.

[-Garfield est content que pour l'instant tout se passe à peu près bien pour l'instant...
-Le duo traverse un étrange spectacle assez lugubre qui déplaît à Garfield
-Après l'apparition d'Aphrodite, Garfield suit les indications de la déesse
-Il demande à Mary qui est
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessagePosté le:
Revenir en haut Aller en bas
 

[MR] The battle of thunder

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Moteur Thunder Tiger Pro 28 Problème Réglage
» La V8 de battle
» [JEU : FPSece] THUNDER FORCE V : Jeu D'avion Futuriste [Payant]*
» Battle beyond the stars
» Battle on Hoth Diorama

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: La Terre :: Ailleurs :: Europe-