[APOKOLIPS NOW] Le congrès galactique [JL]

Inscription : 17/01/2017
Messages : 794
DC : Mister Miracle ; The Atom ; Sportsmaster ; Fate.
Localisations : Gotham City.
Justice League

MessagePosté le: Jeu 7 Juin 2018 - 8:14
L’Univers est vaste, puissant, étendu, mystérieux ; rares sont ceux qui connaissent les planètes qui le peuplent, et encore plus rares sont ceux qui connaissent les places fortes, les influenceurs, les grands des grands dans ces nombreuses galaxies.
Néanmoins, certaines de ces planètes, qui abritent certains Empires galactiques, demeurent connues ; car elles sont craintes, surtout, pour ce que ces peuples peuvent déclencher envers les autres.
La planète Colu fait partie de cette liste de mondes qui font peur.



Située dans le Secteur 1287, elle abrite la race des Coluans, des humanoïdes à la peau verte, considérée comme l’un des peuples les plus avancés de l’Univers ; cependant, longtemps, les Tyrans Informatiques ont fait régner un joug de fer sur ce monde, forçant Vril Dox à s’échapper, et à laisser libre cours à sa folie possessive dans nombre de galaxies… sous le nom de Brainiac.

Désormais connu comme un conquérant spatial, il a failli s’emparer de Metropolis, mais a été repoussé par une alliance étrange ; depuis, sa technologie demeure pour partie sur Terre, mais les Humains se sont débarrassés de lui… pour l’instant.
Néanmoins, ce n’est pas une éventuelle revanche, ou une poursuite de l’envahisseur, qui motive l’arrivée d’une poignée de Terriens sur Colu, dans ce vaisseau anonyme, bien loin de leur Javelin ; comme les dizaines d’autres appareils qui rejoignent la planète avec eux, ils sont ici pour le congrès… pour la grande assemblée galactique.

Récemment, une partie de la Justice League s’est dirigée sur Oa, afin d’obtenir des informations sur l’avancée des particules de Darkseid ; celui-ci s’est divisé en millions de micro-particules, suite à un combat au centre de la Terre, et l’équipe craignait qu’il tente d’infecter l’Univers.
Ils ont eu raison ; mais ils étaient attendus.
Piégés par Darkseid, ayant affronté des créatures abominables, dont le descendant hybride entre Darkseid et la fille ressuscitée de J’Onn J’Onzz, les Héros ont dû faire face à des divisions internes – et n’ont dû leur survie qu’aux Blue Lanterns, et à une manipulation de Ray Palmer.

Depuis, ils ont appris que tous les Green Lanterns ont survécu à la destruction d’Oa, et organisent un sommet sur Oa ; ils ne sont pas les seuls à s’y rendre.
Des ambassadeurs venus de Rann, de Thanagar, des Dominators, de la Citadelle, des Khunds, des Durlans, de Daxam, des Psions et des Okaarans arrivent en effet, et comptent échanger sur la conduite à tenir pour la suite.

Evidemment, les Coluans ne goûtent guère la présence de tant d’autres races chez eux ; mais les Green Lanterns ont fait jouer toutes leurs relations, et la force de frappe de plus de trois mille six cents d’entre eux, pour imposer leur présence.

Ils ont réussi, donc.
Et la première séance du nouvellement formé congrès universel commence.



Un brouhaha terrible règne, évidemment, alors que tant de races, tant d’ambassadeurs, tant de guerriers sont réunis.
Accueillis par les Coluans, scannés, vérifiés, malmenés même parfois, tous ces représentants sont finalement menés dans cette immense salle, où un chaos sans nom risque rapidement de s’imposer ; heureusement, l’organisation reprend le relais.


« Salutations et bienvenue sur Colu. Cette séance sur ce monde sera unique, et ne devra pas dépasser un cycle de rotation planétaire classique.
Ce congrès a été organisé et sollicité par le Green Lantern Corps, suite à l’anéantissement d’Oa. Il apparaît que cette destruction n’est pas accidentelle et a été organisée par Darkseid. La Batterie Centrale flotte dans l’Espace, protégée, mais le maître de ce qui fut Apokolips a enclenché un plan de conquête de l’Univers. »


Une voix froide et sèche s’échappe de lèvres serrées d’un Coluan, présent sur la tribune principale…
… un clone, jeune et fier, de Brainiac ; une forme évidente de provocation des Coluans, qui continuent de ne pas apprécier tout cela.

« Les Néo-Dieux ont disparu durant leur Guerre, mais certains reviennent à la vie. De nombreux rapports font état d’un retour de Mister Miracle, de Big Barda, d’Orion, de Kanto, de Steppenwolf… et donc de Darkseid.
Les Terriens ont, une fois de plus, signalé leur présence dans l’Univers, en appâtant et en anéantissant les Parademons orphelins d’Apokolips, la planète détruite ; les Terriens ont alors promis à l’Univers de protéger tout faible, tout menacé.
Depuis, des rapports font état d’une attaque manquée de Darkseid sur Terre. Darkseid se serait séparé en particules, qui auraient infecté des planètes. D’autres rapports confirment cet élément, et notamment plusieurs mondes qui sont à la solde de Darkseid ; ce dernier est devenu un virus, qui peut infecter toute forme de vie.
Suite à ses affrontements avec les Terriens, Darkseid est donc passé d’un statut humanoïde rivalisant de puissance avec une Nova… à un amas de particules invisibles, indétectables à ce jour, et très rapides. »


Un tonnerre de rumeurs, de murmures et de soupirs s’échappe de l’assemblée, alors que plusieurs écrans montrent la destruction d’Oa, mais aussi le contrôle de certains mondes par Darkseid…
… et sa terrible influence sur les populations.
Un silence abominable s'installe, alors, tandis que l'Univers entier comprend ce qu'il se passe ; le pire se déroule sous leurs yeux.

Darkseid attaque. Darkseid conquiert.
Darkseid est.
Et nul ne semble pouvoir l'arrêter...


**
*
**

Avant.
Avant le congrès, les survivants du désastre sont revenus sur Terre… ou presque. Barry Allen a préféré se ressourcer auprès des Blue Lanterns, et nul ne lui en a tenu rigueur. Les autres sont revenus.
Dix jours avant le congrès ; ils ne se sont pas contactés, depuis.

Depuis, la Terre a été menacée par Warworld et a été sauvée. Depuis, les Terriens ont repris espoir en voyant leur plus grand Héros revenir – mais la Justice League demeure absente, rongée par les crises et les doutes ; certaines décisions n’ont pas aidé à améliorer cette situation.

Conscient de son échec, lassé par cela, Ray Palmer a démissionné de son poste de leader de l’équipe, et de l’équipe elle-même. Conner Kent a fait de même, après son enlèvement par Cyborg-Superman.
Lourdement touché par Darkseid, Cyborg a perdu sa part humaine et n’est plus qu’un robot ; si les efforts des Metal Men ont permis de réparer quelque peu l’entité, Victor Stone est encore faible. Il quitte le service actif, pour se remettre, et n’être plus que réserviste.
Heureusement, Mister Miracle a installé la Boîte-Mère jadis offerte à la Justice League International, rebelle à Amanda Waller, dans la Tour de Garde après l’attaque de Warworld, et permet ainsi au groupe de se téléporter s’il le souhaite ; mais plus personne ne semble en faire partie.

La Justice League n’est plus qu’une coquille vide.
Mais certains engagements demeurent.

Ainsi, les Green Lanterns se sont souvenus que les survivants d’Oa avaient souhaité participer au congrès ; à chaque domicile des Héros concernés arrive alors, discrètement, une navette remplie de divers ambassadeurs galactiques, comme une sorte de car spatial comprenant de nombreux passagers.
Liberté leur est offerte de venir, alors, au congrès ; discrètement. Sans être vu. Sans être annoncé. Sans être repéré.

La Justice League paraît peut-être morte ; mais l’Univers ne l’a pas oubliée.
Ni elle, ni sa promesse…


**
*
**

Le brouhaha dans le congrès s'apaise, néanmoins, quand le représentant de Colu sollicite la parole d'un geste.

« Le représentant du Green Lantern Corps va maintenant s’adresser à vous. »

« Hem. Merci. »

Une forme s’échappe des ombres, et vient se positionner sur l’estrade, s’entourant rapidement d’écrans…
… une vieille et rassurante habitude pour Salaak.

« Collègues, amis, représentants de l’Univers, nous vous remercions de votre présence afin d’envisager une solution à cette crise. Le Corps dispose d’éléments p… »

« Les palabres commencent. »

Une voix lourde s’élève, dans l’un des coins de la salle du congrès galactique…
… celle du Batman, arrivé lui aussi discrètement, caché dans les ombres jusque-là. Il a visité, analysé et jugé tant les invités que Colu, et se méfie évidemment de tout cela ; mais s'il a, lui aussi, perdu quelque peu foi dans la Justice League, et est conscient de sa responsabilité à ce titre, il prend néanmoins contact avec ses camarades via leur réseau interne.

« Que devons-nous faire ? »

La question est surprenante, surtout venant de lui ; mais elle révèle l’ampleur des dégâts dans la Justice League.
Le groupe a littéralement implosé sur Oa. Déjà tendue durant l’absence de Superman, rongée par son manque de confiance après la manipulation de Batman, l’équipe a difficilement accepté Ray Palmer comme chef de substitution – mais ce dernier a jeté l’éponge, après la débâcle d’Oa.
Sans meneur, sans Ray Palmer, sans Conner, sans Artemis qui a également quitté l’équipe, mais avec l’arrivée de Starman, sûrement venu pour Throneworld, les retours de Hawkman et de Wonder Woman, la Justice League peut se remettre… si elle retrouve sa fougue, son envie, son organisation ; hélas, ils en sont loin.

Clark se remet à peine, et doit toujours gérer les conséquences de sa position durant le règne de Waller. Diana est en plein rétablissement. Et lui a encore une fois menti, manipulé, trompé.
La fameuse Trinité vacille ; le groupe aussi.
Mais, peut-être que tout n'est pas perdu.

Conscient de son rôle dans les dommages du groupe, Bruce préfère rester en retrait lors de cette communication – et laisser les autres parler, et décider de la conduite à tenir.
L’Univers les croit morts, après Oa. A eux de choisir s’ils se font connaître, ou s’ils en profitent pour tenter d’agir discrètement…


(HJ/ Résumé rapide :
- Un congrès galactique est organisé sur Colu, où tous les Green Lanterns sont rassemblés ainsi que des représentants des grandes races de l’Univers ;
- Les Coluans n’apprécient pas cela, et provoquent l’assemblée en utilisant un clone de Brainiac pour lancer les échanges. Un point sur la situation est fait, évoquant la destruction d’Oa et l’infection de l’Univers par Darkseid ;
- un flashback montre que le congrès se passe 10 jours après le désastre d'Oa. Flash est resté avec les Blue Lanterns, Ray Palmer a démissionné de son poste de leader et de membre de la JL, Conner Kent a fait de même, Cyborg a été réparé quelque peu par les Metal Men mais se retire du service actif, Mr Miracle a installé une MotherBox à la JL pour la téléportation mais le groupe est une coquille vide. Les GL envoient néanmoins des "bus spatiaux" remplis de représentants au domicile de chaque Héros de la JL, pour les inviter à rejoindre discrètement le congrès ;
- Salaak prend la parole après un discours difficile d’un Coluan ;
- Batman se tourne alors vers la JL, et leur demande ce qu’ils veulent faire. Il se place en retrait après ses manipulations et mensonges, et alors que le groupe est fragilisé par ces tensions.
Bienvenue dans ce nouveau sujet ! Ce dernier se place après Magic Rebellion et après ARENA, mais l’influence viendra surtout au prochain message. Vous avez jusqu’au jeudi 14 juin 2018 pour répondre à ce sujet qui sera court – mais intense, je vous le promets. Wink Bon jeu ! /HJ)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 15/03/2018
Messages : 92
DC : Hal Jordan/Green Lantern, Razer
Situation : De retour en service!
Localisations : La Lune
Groupes : A.R.G.U.S.
Justice League
MessagePosté le: Jeu 7 Juin 2018 - 22:28
Après la destruction d’Oa et la blessure très personnelle qu’il y avait subi, puis les événements qui avaient menés à la quasi destruction de la terre Par Warloard contrôlée alors par Hank Henshaw, J’Onn s’était retiré dans sa retraite privée et secrète du désert de Gobi. Loin de toute distraction il avait passé plusieurs jours en profonde méditation pour réparer et renforcer son esprit et son corps ébranlés par les événements récents.

J’Onn J’Onzz, le dernier Fils de Mars, avait soudainement été mis devant la réalité cruelle qu’il n’était, en fait, pas seul, et que sans qu’il n’en ait conscience, son plus cher trésor, sa fille bien aimée, avait été torturée et utilisée par Darkseid à des fins terribles.

K’hymm…

Il se rappelait si bien son rire et de sa joie de vivre. De sa curiosité sans borne, qui illuminait ses yeux et la poussait a poser des centaines de questions sur tout. Elle était morte devant ses yeux en même temps que sa mère, dévorée par les flammes de la Malédiction d’Hromerr qui avait décimé son peuple entier. Elle n’était encore qu’une enfant alors… Beaucoup trop jeune pour mourir… Et pourtant…

Darkseid l’avait résucitée, l’avait utilisée, et l’avait ensuite tuée de nouveau pour créer cette abomination qu’ils avaient affrontée sur Oa. Deathspawn… Qui, il l’espérait de tout cœur, était bel et bien mort dans l’explosion du javelin qui avait foncé dans le soleil du système d’Oa.

Cependant… il se jura pendant cette période de solitude qu’il tuerait lui-même cette créature si elle s’avérait être encore en vie. Il le devait. Elle représentait la souffrance de sa fille et elle devait disparaitre, si ce n’était pas déjà fait.

Quant à la Ligue… Il était évident que le groupe vivait ses heures les plus sombres. Qu’il se pourrait fort bien qu’il disparaisse dans un futur pas si lointain, comme tant d’autres groupes et formations de Héros par le passé. Cependant, le Martien ressentiait un pointe aigue de tristesse a cette idée. La Ligue avait toujours été comme une seconde famille pour lui, un alien qui avait adopté la terre comme sa nouvelle planète. Ils l’avaient acceuilli a bras ouverts alors que la majorité des humains le craignaient et ne lui faisaient pas confiance, a une époque où il avait vraiment eu besoin de cet appui. Que l’équipe soit menaçé de disparition… non. Il se le refusait. Il ne laisserait pas une telle chose se produire s’il pouvait l’empêcher! La Terre – Non, L’Univers – avait trop besoin de la Justice League!

Et s’il devait se porter volontaire pour rebâtir l’équipe en ruine, il le ferait. Il était, après tout, l’un des membres fondateurs au même titre que Superman, Wonder Woman ou Batman, ou même Flash et Green Lantern. Ce n’était pas une responsabilité qu’il accueillerais de gaité de cœur, mais il le ferait. Sans l’ombre d’un doute, pour sauver la Ligue de la disparition, il la rebâtirait de ses mains!

Ça faisait quelques jours qu’il se trouvait là quand il ressentit qu’il devait rentrer, rapidement, car quelques choses d’important était sur le point de se produire. Il rentra donc chez lui au Colorado, juste a temps pour recevoir la visite du ‘bus Intergalactique’ qui devait le conduire au Congrès des Green Lanterns. Il monta sans hésitation a bord, et rejoignit le lieux de la Conférenceavec les autres qui avaient bien voulu y venir aussi.

A part Batman, il semblait être le premier a vouloir se prononcer a propos du futur de la Ligue. Il ne prêta pas totalement attention aux pourparlers qui avaient lieux dans les Tribunes en contrebas, mais garda tout de même une partie de son attention dessus. L’avantage d’être capable de compartimenter son esprit et le diviser entre plusieurs tâches.

Il regarda Batman avec une pointe de suspicion, mais son attitude et son expression demeuraient neutre et fermée. Les première paroles qui sortirent de sa bouche étaient porteuses de son opinion, concise et sans dé.tour quant a ce qui devait être accomplis dans le futur immédiat par rapport a la Ligue, ou ce qui en restait en ce moment.

« La Ligue ne doit pas mourir. C’est impensable. Elle ne PEUT pas disparaitre alors que tous ont encore tant besoin d’elle! Et si je dois la rebâtir de mes propres mains pour la remettre sur pieds, je le ferai. La Ligue a toujours été telle une seconde famille pour moi, depuis mon arrivé sur Terre, et il n’est pas question que je la laisse tomber dans le chaos et l’oubli! »

Ses paroles étaient fermes et remplies de ferveur et d’une flamme intérieur évidente. Il parlait du fond de son âme et son cœur et cet instant. Ne l’avait-on pas souvent qualifié d’Âme de la Ligue? Le Martien était déterminé à se montrer digne de ce titre, et a se tenir fermement sur ses positions.

« Je suis conscient que l’équipe vit sans doute ses moments les plus sombres, mais il ne faut pas désespérer. Il ne faut pas abandonner! Ensemble nous somme forts, mais séparés, nous sommes facilement vaincus. Montrons a tous que la Ligue n’a pas encore disparu, et ne disparaitra jamais! Je vous en prie. C’est tout ce que je demande. »


Ceci était un cri du cœur s’il en était, et J’Onn regarda tous ceux présents à tour de rôle, ses yeux rouge brillaient d’espoir hésitant, un espoir qu’il plaçait en chacun d’entre eux.
Résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 07/05/2018
Messages : 69
DC : Patty Spivot/Garfield Logan/Stephanie Brown
Situation : En train de contempler une League agonisante, mais qui ressucitera !
Localisations : St Roch
Groupes : Justice League
Justice League
MessagePosté le: Ven 8 Juin 2018 - 13:38
La mission sur Oa avait été un échec, un échec terrible et cuisant notamment à cause de la perte de la planète des Greens Lanterns. La survie de ces derniers avait apporté un peu de baume au cœur, mais les pertes n'en restaient pas moins conséquentes et le futur très sombre. Darkseid avait infecté des dizaines de mondes et la Justice League n'était plus. Elle était brisée, déchirée, agonisante.
Et la menace qu'avait fait peser Warwold n'avait rien changé. Même si le retour inespéré de Superman avait réussi à faire renaître un peu d'espoir dans le cœur des gens.
Un espoir bienvenu mais qui n'avait pas suffit à faire renaître le plus célèbre des groupes de super-héros.

Carter Hall avait passé ces 10 derniers jours à s'occuper de St Roch et à tenter de renouer avec Shiera récemment revenue d'entre les morts, et en voie de retrouver ses souvenirs. Lorsque la délégation était venue le chercher, il n'avait pas hésité longtemps. Malgré la crise, malgré la perte de plusieurs de ses membres, il pensait que la Justice League pouvait encore se relever. Même s'il fallait bien l'avouer, il ne savait pas comment cela allait se passer. Pendant le voyage et pendant le début du congrès, Hawkman était resté silencieux, chose étonnante pour le personnage !

Un rapide rappel des événements fut fait et Carter dû serrer les poings au souvenir de la destruction d'Oa et en voyant les foules entièrement dominées par Darkseid. Ce n'était qu'un constat des faits et surtout de l'échec de la League. League qui comme il le fut rappelé avait pourtant juré de défendre les faibles et les opprimés de l'univers, à Opal City.
Carter n'était pas présent ce jour-là, il n'avait pas promit, mais en tant que membre de ce groupe, il avait le devoir de tenir cette promesse.

Batman prit la parole et fut, comme à son habitude, bref et concis. Hawkman regarda dans sa direction, mais ne dit rien, ne sachant pas quoi dire. Il en avait appris un peu plus sur les agissements de la chauve-souris durant son absence, et surtout sur ses tromperies qui avaient mené l'ambiance à devenir plus tendue. Même si bien sûr, Bruce n'était pas totalement responsable de cette chute. Puis, Jon'zz prit la parole. Après l'un des membres de sa Trinité déchue, c'était l'Âme de la Ligue qui parlait et qui appelait au maintient du groupe.
Au fond n'y avait-il pas une certaine logique quelque part ?

-La League ne tombera pas. Si ses membres sont là pour la relever, elle ne tombera jamais. Et nous sommes encore là, non ? Nous sommes là à dire que nous voulons qu'elle resurgisse de ses cendres

Carter n'était pas un fondateur ni un des membres les plus puissants, apprécié ou quoi. Il était plutôt en retrait, un membre de la Vieille Garde qui avait été greffé sur la Nouvelle parce qu'il avait encore le désir de se battre.

-Tu ne seras pas seul pour la reconstruire Jon'zz, même si nous ne devons n'être qu'un petit nombre, je t'aiderais à la recréer. A lui redonner le panache qu'elle a eut autrefois et qu'elle peut encore retrouver.

La Ligue doit renaître. Parce qu'il en a toujours été ainsi.
Parce que l'Univers a plus que jamais besoin de secours et de protection.
Parce que le monde aura toujours besoin d'une Justice League.
Mais d'autres héros accepteront-ils de répondre à l'appel du monde ?

[-Carter a passé les 10 derniers jours à St Roch et a suivi de loin les événements
-Il a accepté de se rendre au congrès en pensant que le groupe pourrait renaître
-Il reste silencieux pendant que les autres parlent puis prend la parole
-Il reconfirme aux membres de la JL présent qu'il veut continuer]


***

JUSTICE LEAGUE... UNITE !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Inscription : 20/11/2017
Messages : 148
DC : Wonder Woman ; Red Hood
Localisations : Secteur 2814
New Titans
MessagePosté le: Lun 11 Juin 2018 - 13:46

Le Congrès GalactiqueApokolips NowL’heure était grave.

Jessica n’y avait d’abord pas cru quand la communication avait atteint son anneau, elle n’avait pas cru à la destruction d’Oa, et pourtant. Les images, le message d’urgence, tout ça n’était que trop vrai. Green Lantern depuis un an et quelques mois seulement, elle avait malgré tout déjà assimilé bien des choses propres au Corps – comme le fait qu’Oa était leur base, leur refuge, le cœur de leurs opérations. Savoir que quelqu’un était assez fou, assez puissant pour s’en prendre à Oa, et gagner était effrayant, terrible. Mais c’était arrivé, rien n’avait été inventé, et s’il lui restait des doutes, le retour de Ray et le récit des aventures de la League, de leur défaite et implosion avaient suffi à finir de la convaincre.

Oa n’était plus.
Et l’heure était plus que grave.

Elle se tenait face au reste de l’univers – ou tout du moins, ceux qui avaient été choisis, ceux qui s’intéressaient et ceux qui voulaient combattre l’infection de Darkseid – debout au milieu des rangs de Green Lantern, une tâche verte parmi des dizaines de centaines d’autres, mais Jessica était attentive. Elle écouta les présentations, l’ouverture des festivités et suivit tout aussi soigneusement l’exposé de Salaak. Et si elle doutait des raisons de sa présence, du pourquoi elle avait été choisie (même si elle soupçonnait sa récente victoire contre Onymar Sinn), elle était bien décidé à faire honneur au Corps. Après un tel choc pour toute la population de Green Lantern, leur sentiment d’appartenance était plus fort que jamais. Et Jessica, aussi récente recrue qu’elle était, ne faisait pas exception.

Son regard volait d’un visage à l’autre dans l’assemblée, d’une expression d’horreur à l’autre. La peur, la surprise et le déni étaient passés maîtres dans la foule qui les entourait, mais il faudrait que tout cela change bientôt. Il leur faudrait agir tous ensemble contre cette nouvelle menace, et il n’y aurait alors pas une seconde pour la peur et l’hésitation. C’était le premier congrès de Jessica, son premier rassemblement d’une telle envergure et pourtant, déjà, elle doutait de la capacité de ce dernier à faire face à la menace de Darkseid. Elle voyait des frictions, des provocations et même de la violence. La politique avait ses limites – ne voyaient-ils pas qu’il fallait qu’ils deviennent une force de frappe unie ? Ne réalisaient-ils pas la catastrophe qu’était la destruction d’Oa ? Ne comprenaient-ils pas… ?

Son regard s’arrêta brusquement sur quelques silhouettes, plus haut, familières. Des masques, des costumes qu’elle connaissait – la plupart qu’elle avait sincèrement admirés seule devant son poste de télévision, dans une autre vie. Ray lui avait parlé de la chute de la Justice League – à demi-mots et le regard détourné. Pourtant, pourtant… L’espoir n’était peut-être pas mort.

Tout du moins, c’était ce que Jessica choisissait de croire alors qu’elle regardait, fondue dans la masse, ce petit groupe se concerter. La politique avait ses limites, oui, mais la Justice League… La Justice League pouvait être leur force de frappe. A condition, évidemment, qu’elle se relève de sa chute.

Il n’y avait plus aucun doute.
L’heure était grave.


© 2981 12289 0

Résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 25/09/2017
Messages : 324
DC : Jason Todd ; Jessica Cruz
Localisations : Gateway City
Justice League
MessagePosté le: Lun 11 Juin 2018 - 13:51
Le Congrès Galactique


La maison du lac, le refuge offert par Bruce était oubliée. Diana avait eu le temps de faire face à ses erreurs, d’en peser les conséquences et d’en pleurer le résultat. Elle avait pu les regretter un millier de fois, et affirmer qu’elle referait les mêmes choix un millier d’autres. Il était temps qu’elle se rappelle de sa mission, que les Dieux lui fassent confiance ou pas, qu’elle ait leur soutien ou pas. Il était temps qu’elle redevienne ce qu’elle avait toujours été destinée à être, et la seule chose qu’elle voulait être. Wonder Woman. Peut-être n’avait-elle pas encore remis les pieds dans la Tour, peut-être qu’elle peinait toujours à se penser encore membre de la League, et peut-être qu’au fond, elle doutait - peut-être, mais quand la navette se présenta à elle, Diana n’hésita pas. Elle le savait parfaitement : il était temps. Temps de reprendre les choses en mains et de sauver le monde.

Elle monta à bord de la navette.

Elle ne fut pas surprise de voir le monde réuni sur Colu, ni même la diversité des races représentées. La mondiale était universelle et déjà bien avancée. Ils avaient beaucoup de retard, et les dégâts, les pertes, étaient déjà à un niveau bien trop élevés. Mais, au moins, la menace était connue désormais, et Diana voyait dans cette certitude une victoire indiscutable pour la Justice League. Elle savait ce qu’il s’était passé lors de la dernière mission du groupe, elle savait que la League perdait pieds - implosait même, mais elle refusait d’ignorer l’importance qu’elle avait pu jouer dans un tel rassemblement. Tout n’était pas encore perdu.

Debout dans un coin sombre de la salle, loin du centre et des projecteurs, elle ne perdait pourtant pas une miette du spectacle qui se déroulait sous eux. Le destin de l’univers se jouait à quelques mètres, dans un environnement qui n’était absolument pas propice aux miracles. L’équilibre était fragile, mais il tenait pour le moment. Il tiendrait, elle n’en doutait pas. Il le fallait.

La voix de Bruce la sortit de ses observations. Elle se détourna vers lui, et vers les autres. La même navette était venue les chercher tous les deux, mais il l’avait laissée faire son choix – évidemment. Elle faisait maintenant face à des partenaires, des coéquipiers – des amis qu’elle avait tout fait pour éviter pendant des semaines. Et quand son regard croisa celui celui de J’Onn, puis de Carter, elle ne cilla pas. Comment aurait-elle pu, après ce que dirent J’Onn et Carter ? Comment aurait-elle pu s’effacer, détourner le regard, alors qu’ils étaient là, unis, et ce, malgré la débâcle de la League, malgré ce qui était arrivé à Victor, ce que Clark devait réparer, malgré leurs erreurs à tous… ?

« Tu as raison, mon ami, » dit-elle finalement, à l’attention de J’Onn tout en posant sa main sur l’épaule de ce dernier. Elle hocha brièvement la tête dans sa direction, pour le saluer, mais aussi le remercier de ses paroles et de la vocation puissante qu’il avait fait ressentir à travers ses mots. Elle se tourna ensuite vers Carter. « Vous avez tous les deux raisons. La Justice League ne peut pas rendre les armes. »

Son attention se redirigea ensuite vers Bruce. Il se tenait dans l’ombre, grand, imposant, silencieux, et il avait tout d’une force de la nature, mais elle connaissait l’envers du décor, elle savait ce qui prenait place loin des projecteurs. Les doutes, la peur, la culpabilité - violente, impardonnable. Mais il était là, non ? Il devait réaliser ce que cela impliquait.

« Nous avons envoyé un message, nous avons promis protection et défense. Nous ne pouvons reculer maintenant, pas alors que l’univers a besoin de nous, plus que jamais. »

Elle retira sa main de l’épaule de J’Onn et redressa la tête, repoussant ses propres doutes, ses peurs et sa culpabilité, son envers du décor et sa part d’ombre.

« Nous devons faire face à nos erreurs, et devenir encore meilleurs. Tout n’est pas perdu. Nous sommes toujours là. »

Elle était membre fondateur de la Justice League, et s’il fallait la refonder, et bien elle le ferait. Sans même hésiter. Mais il était évident qu’elle n’aurait pas à le faire seule.
Et c’était en soi, déjà, une grande victoire.



Résumé:
 



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t5194-diana-prince-princesse-des-amazones-ambassadrice-de-themyscira-et-wonder-woman
Inscription : 18/01/2016
Messages : 3600
DC : Razorsharp, Dolphin & Tara Markov
Localisations : Ivy Town
Shadowpact
Justice League
MessagePosté le: Jeu 14 Juin 2018 - 8:30
Jade demeura silencieuse, dans les coulisses officieux du congrès, aux côtés de Batman, de Wonder Woman, de Martian... Jessica, non loin de là, avec ses camarades Green Lantern... c'étaient ça les lambeaux de la Ligue, c'étaient eux les derniers...

Plus de Ray. Il avait démissionné. Et Flash ? Et Cyborg ? Et ?

Elle avait la nostalgie d'une époque plus insouciante. D'une époque qui avait été corrompue par ce cancer qui marche qui est Darkseid.

Elle tendit une oreille vers les discours prononcés. On y parlait de la Terre. Et de la poignée de fous insolents qui avaient transformés Darkseid en un concept, un concept et une poignée de particules qui pouvaient détruire et corrompre des planètes entières.

Jade se mordit les lèvres. Il était évident que les Lanterns ne risquaient pas de les accueillir à bras ouverts. S'ils avaient sauvé quelques Gardiens, Oa avait été détruite en partie par leur faute. Car tels des Icares modernes, ils s'étaient brûlés les ailes en voulant régler une fois pour toutes le problème Darkseid.

Jade soupira et ferma les yeux. Puis, un truc se ralluma en elle. Les paroles de Batman, de Batman qui exprimait ses doutes, de Batman qui demandait leur avis...

... et puis celles inspirées et inspirantes de Martian et de Wonder Woman. Martian, surtout, l'émut : il avait tant morflé lors de leur dernière mission qu'elle ne lui en aurait pas voulu de jeter l'éponge, elle...

"J'en suis" s'étonna-t-elle à dire, sans autre forme de procès.

Puis, elle ajouta :

"Jusqu'au bout du monde, jusqu'à la fin des temps, j'en suis. Bref..."

Sa voix hésita mais ne s'interrompit par pour autant :

"On va leur dire aux Lanters qu'on est là ? Qu'on sera toujours là ? Et quand tant que nous serons là, Darkseid n'aura jamais totalement gagné ? Je propose qu'on s'invite à leur congrès et qu'on déboule à la tribune..."

Jade eut un rire sonore : c'était exactement ce qu'elle avait fait alors qu'elle venait de commencer dans ce métier. Débouler dans la salle de réunion de la JSA pour demander à ce qu'il la prenne. Mais la jeune fille impétueuse était devenue une femme plus raisonnable... pour autant, la Justice League devait faire un retour en fanfare !

Elle tendit la main devant ses camarades et lança pour se donner du courage :

"Un pour tous et tous pour un ? On se fait un câlin de groupe et on y va ? Comme les trois mousquetaires, comme les chevaliers de la Table ronde, comme les Beatles ?"

Jade les observa un instant puis conclut :

"Les gars, je vous aime..."

[HJ /

- Jade écoute et propose de continuer à faire partie de la Justice League
- Elle propose de même d'aller dire que la League existe toujours en déboulant à la tribune du congrès
- Elle propose un câlin de groupe avant d'y aller

/ HJ]


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3372-fiches-rp-de-jade-liberty-belle-ani
Inscription : 17/01/2017
Messages : 794
DC : Mister Miracle ; The Atom ; Sportsmaster ; Fate.
Localisations : Gotham City.
Justice League

MessagePosté le: Jeu 14 Juin 2018 - 10:55
Malgré sa division, malgré sa récente débâcle, malgré les abandons d’Artémis, Cyborg, Conner Kent et Ray Palmer… la Justice League n’est pas morte ; pas encore.
Plusieurs membres, plusieurs Héros ont fait le déplacement jusqu’à Colu, pour assister à ce congrès galactique, et répliquent directement aux premiers mots, timides et gênés, du Batman. Et chacun exprime, clairement, sa détermination à ne pas voir leur groupe, et ce qu’il représente, disparaître.

Martian Manhunter est le premier à parler, et s’ouvre directement – en rappelant les fondamentaux, mais surtout pourquoi il est considéré à juste titre comme l’âme de l’équipe ; ses mots seuls suffiraient à remotiver les autres… qui, néanmoins, avaient déjà fait leur choix.
Hawkman enchaîne, en rappelant sa propre détermination et sa combativité. Le guerrier éternel ne s’arrêtera pas, et refusera que la Justice League disparaisse, surtout dans la situation actuelle ; lui aussi continuera, quoi qu’il en coûte.
Wonder Woman confirme qu’elle rejoint leur position, et rappelle aussi l’engagement de toute l’équipe de protéger l’Univers, et les faibles. Ses mots, doux et clairs, concis et déterminés, pourraient raviver la flamme de n’importe quel cœur.
Jade, enfin, achève cette discussion en affirmant sa détermination – mais, aussi, en participant à la motivation générale, par sa personnalité si caractéristique. Si J’Onn J’Onzz est le cœur du groupe, Jennie-Lynn Hayden apparaît clairement comme son cœur, comme l’élément fondamental pour acter leur union et leur rapprochement.

Plus loin, les invités et représentants écoutent Salaak, qui présente la situation du Corps des Green Lanterns et les possibilités qui s’ouvrent à eux. Son camp, ses camarades, sont disciplinés et calmes, et le fixent – même si plusieurs songent à autre chose.
Jessica Cruz, Humaine et Green Lantern, ancienne membre de la Justice League, entrevoit ainsi ses anciens camarades, alors qu’elle se tient aux côtés de ses collègues, à la place voisine de John Stewart ; un honneur, souligné par le taquin Guy Gardner, qui cependant a changé d’attitude envers elle. Ses plaisanteries demeurent, mais elles sont moins acides – plus respectueuses, depuis qu’elle a suscité son admiration face à Onimar Synn.

Cependant, alors que chaque membre de l’équipe a pu échanger, alors que Flash et Zatanna demeurent absents, le Batman fixe, les yeux brillants derrière son masque, le groupe qu’il a cru mort mais qui n’a jamais semblé si vivant, si fier.
Il pousse un léger soupir, de soulagement, avant de reprendre lentement la parole.


« Je… n’ai ni la franchise de J’Onn, ni le discours guerrier de Carter, ni la détermination diplomatique de Diana, ni l’émotion brute et pure de Jennie… et je ne suis guère doué pour les discours, surtout ceux du cœur. Mais je… confirme vos mots, vos envies, vos projets ; tous. Même ceux de Jade, que je partage. »

Depuis plus de trente ans, Bruce Wayne est un handicapé social, incapable de gérer ses émotions, ses sentiments et son positionnement au monde ; cela a permis de créer le Batman, de faire beaucoup de bien, mais cela l’a aussi beaucoup empêché de s’exprimer et de se livrer – et ses camarades le savent.
Ils peuvent, donc, comprendre que ces quelques mots sont un effort, une déclaration réelle d’amitié et d’attachement envers eux ; même si cela ne dure pas.


« L’Univers nous croit disparus, et les Lanterns vont tenter de lancer quelque chose mais je crains que les doutes de plusieurs mondes envers vont les gêner. Il faudrait peut-êt… »

BOOM

Il est interrompu – par une explosion.
Evidemment ; un congrès galactique ne pouvait pas, par essence, bien se passer.


« Hum. »

Bruce grogne, en se tournant vers l’estrade centrale, sur laquelle se trouve Salaak – se trouvait, plutôt. Car elle est soudain retournée par un Tunnel-Boum, qui anéantit la zone… avant de laisser apparaître une forme ; avant de laisser découvrir quel visiteur est ainsi amené sur Colu.


Kalibak.
Fils de Darkseid, normalement emprisonné dans la Zone Fantôme, à priori libéré. Guerrier légendaire. Brute épaisse. Animal sauvage. Folie incarnée.
Hélas, il n’est pas seul – car un autre Tunnel-Boum s’ouvre, sur le flanc droit ; libérant un autre visiteur.



Grayven.
Autre fils de Darkseid. Stratège. Manipulateur. Capable de tenir tête à son père lui-même, en combat singulier. Violent et vicieux.
Mais, au désespoir de tous les représentants qui découvrent ainsi l’horreur qui s’approche, lui non plus n’est pas seul ; un troisième Tunnel-Boum s’ouvre, sur le flanc gauche, pour un autre voyageur… une voyageuse, d’ailleurs.



Grail.
Fille de Darkseid. Héritière amazone. Férocité et folie incarnées.

Trois arrivées, donc. Sur l’estrade, brisée, au-dessus de laquelle flotte un Salaak surpris ; sur la droite, et sur la gauche.
Trois arrivées. Trois voyageurs. Trois Néo-Dieux.
Trois enfants de Darkseid.
Qui, terribles, demeurent silencieux, calmes ; figés. Et préparent le pire, assurément.


« Lanterns, en formation ! Evacuez les civils ! »

John Stewart est le premier à réagir, s’élève dans les airs et file directement vers Kalibak, en distribuant encore des ordres.

« Formez une ligne, bloquez les flancs, attaq… »

« Toujours héroïque, John. Toujours au premier plan. Toujours dans l’erreur. »

Une voix sonne dans l’assemblée du congrès, dont quelques représentants commencent à partir, mais dont la majorité demeure, figée et terrorisée ; une voix qui bloque immédiatement John Stewart dans son avancée, quand il la reconnaît, et qui pousse ses camarades à fixer… les cieux ; et la forme qui s’en détache.

« Longtemps, nous avons combattu ensemble pour de nombreuses causes – mais nous nous trompions. La liberté ne cause que chaos, destruction et drames. L’individu est une erreur. La pensée est une erreur. La Vie est une erreur. »

Tous peuvent alors découvrir qui approche, qui vient se placer, rayonnant et menaçant, au-dessus du congrès…
… Kyle Rayner. Green Lantern. Ion. Porte-flammes. Héros, définitif et absolu.
Récemment enlevé par Darkseid ; à priori perturbé par lui.


« Kyle, je… »

« Non, John. J’ai compris. J’ai enfin compris. L’Anti-Vie est la solution – l’Anti-Vie est la lumière, notre espoir. Darkseid est.
DARKSEID EST, ET SERA DANS TOUT L’UNIVERS ! »


Sans attendre, Kyle Rayner tire sur John Stewart – qui, brutalement, est impacté par des formes d’énergie verte… et rouge. Avant d’enchaîner, en s’en prenant aux autres Lanterns, avec d’autres énergies ; et, soudain, tout fait sens.
Kyle Rayner est sous le contrôle de Darkseid – et il possède un anneau de chaque couleur, de chaque Corps.
Kyle Rayner est le Lantern le plus puissant de l’Univers ; et il sert Darkseid.


« Mon dieu. »

Bruce découvre la furie de Kyle contre ses anciens camarades qui, tous, par réflexe, par instinct, par camaraderie, se lancent sur lui.
Tandis que, soudain, les trois enfants de Darkseid s’activent – et bondissent, pour anéantir tout ce qu’ils croisent ; tous ceux qu’ils croisent.


« Les Lanterns vont gérer leur brebis galeuse. Des innocents sont en danger. Les représentants sont affolés et ne sauront se battre. La panique va être totale. Des vies vont être perdues. »

La voix du Batman est froide, mais son cœur bat vite ; très vite.
Il se tourne vers ses camarades, et se crispe.


« Grail, Grayven et Kalibak sont les pires guerriers d’Apokolips. Leur force de frappe est immense ; nous ne pouvons pas les batter. Tout juste peut-on espérer les bloquer, et faire fuir les autres… mais nos chances sont faibles. »

Il soupire, et secoue la tête. Il appuie sur un bouton de son costume, mais la commande va mettre quelques instants à s’activer – et ils n’ont pas ces instants.

« Nous… nous avons fait le choix de continuer, mais… mais… »

Bruce ne finit pas sa phrase ; il ne l’ose pas.
Ils vont mourir.
Ils vont mourir, s’ils se lancent. Ils vont mourir, s’ils tentent quelque chose. Ils vont mourir, s’ils se mettent entre ce trio infernal et les représentants. Ils vont mourir, sur cette planète distante et inconnue, loin de leurs proches et de leur monde.
Mais ont-ils le choix ?


« Ce… je ne saurais vous obliger à… il n’y a pas d’espoir, et… »

Perturbé, Bruce ne voit pas que Kalibak a bondi et file désormais vers eux ; vite, bien trop vite pour pouvoir être intercepté, pour également qu’ils puissent s’enfuir.
Grail s’acharne sur son flanc, Grayven sur l’autre – et Kalibak bondit vers eux. Il va les impacter. Il va les écraser. Il va…


BOOM

… être violemment repoussé, et propulsé ailleurs.
Par une silhouette rouge et bleue qui, soudain, prend la parole au milieu d’une foule qui s’anime et panique enfin.


« Mes excuses, j’ai dû gérer une éruption solaire avant de venir – mais je vous ai entendu. Je vous comprends. J’ai mené bien des combats perdus d’avance, désespérés ; je suis toujours là. Vous aussi.
Le Mal ne triomphe que par l’inaction des Hommes de Bien – et vous en êtes. »


La forme s’arrête devant le groupe, les fixe et leur sourit…
… avec cette expression si positive et agréable de Superman.

« Vous avez formé une promesse, à l’Univers – et vous n’êtes pas du genre à en rompre. J’ai conscience de vos doutes, j’ai conscience de nos échecs… j’ai conscience que l’équipe va mal ; mais, aujourd’hui, ici, la question ne se pose pas.
L’Univers croit la Justice League morte. Darkseid attaque l’espoir de paix et d’unité dans la galaxie. Des gens vont mourir.
Il n’y a pas de choix – et vous le savez. »


Un dernier sourire, un dernier clin d’œil…et Superman fonce, alors.
Vers Kalibak.
Tandis que Grail et Grayven s’acharnent sur le congrès – pour le moment.


« Il a raison. Et nous le savons »

Bruce, troublé par la perspective de mener ce combat impossible auparavant, mais redéterminé par l’arrivée de Clark, sourit légèrement – puis se lance, vers Grayven ; pas seul, cependant. Pas sans arme.

Accompagnement musical:
 

La commande activée s’est lancée, maintenant. Le satellite spécial a envoyé le colis. Le colis est arrivé.
Et se déploie au-dessus de lui – autour de lui ; sur lui. Au point de le recouvrir entièrement, de se placer autour de son corps…

… pour que le Batman soit désormais vêtu de l’armure Hellbat elle-même !

Il fonce, donc ; vers Grayven. Vers l’ennemi.
Il fonce, avec Clark, avec les autres, alors que les invités fuient – alors que les Lanterns affrontent Kyle.
Ils foncent… et l’Univers les voit.

La Justice League n’est pas morte ; elle défend les innocents. Elle défend les faibles.
Elle tient sa promesse – quoi qu’il en coûte !


(HJ/ Résumé rapide :
- La JL échange discrètement, tandis que Salaak présente ses éléments, et que les GL l’écoutent, dont Jessica Cruz, assise à côté de John Stewart ;
- Batman, ému, reprend la parole et partage la détermination et l’affection de la JL ;
- Il est interrompu par l’arrivée de trois BoomTubes, qui amènent Kalibak / Grayven / Grail dans l’assemblée ;
- John Stewart se lance, mais est interrompu par Kyle Rayner. Celui-ci possède un anneau de chaque Corps, mais est sous le contrôle de Darkseid, et s’en prend à tous les Lanterns ;
- Tous les GL s’en occupent, Grail / Grayven / Kalibak s’en prennent à la foule qui panique enfin ;
- Batman admet qu’ils doivent s’en occuper, mais la JL actuelle ne pourra pas survivre face à ce combat. Perturbé, il tente de lancer l’équipe, mais échoue ;
- Kalibak bondit alors vers eux, et va les écraser – quand il est intercepté par Superman, qui arrive en retard, et motive l’équipe avant de foncer vers Kalibak ;
- Batman se remotive, file vers Grayven en s’armant de l’armure Hellbat ;
- Grail s’acharne sur le flanc gauche, Grayven sur le flanc droit. Kalibak est attaqué par Superman, Kyle est géré par les GL. Vous pouvez aller où vous voulez, mais vous faites face à des Néo-Dieux les plus terribles et les plus violents ; vous pouvez les faire parler et interagir, sauf les vaincre ou les blesser. N’oubliez pas aussi la foule paniquée et chaotique.
Vous avez jusqu’au jeudi 21 juin 2018 pour répondre – bonne chance ! /HJ)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 07/05/2018
Messages : 69
DC : Patty Spivot/Garfield Logan/Stephanie Brown
Situation : En train de contempler une League agonisante, mais qui ressucitera !
Localisations : St Roch
Groupes : Justice League
Justice League
MessagePosté le: Ven 15 Juin 2018 - 11:28
Diana prit la parole après Carter, la deuxième membre de la Trinité déchue... Celle qui avait livrée son âme à Arès et qui aujourd'hui était prête à assumer la responsabilité de ses actes pour le bien de la League. Pour le bien de l'univers. Pour que leur fameuse promesse à Opal City ne soit pas de veines paroles en l'air. Hawkman avait eut un sourire d'encouragement envers l'amazone à ses dernières paroles. Oui, ils étaient toujours là.
Toujours debout.

Enfin, Jade prit la parole et fut la première à directement suggérer l'idée de s'inviter purement et simplement au congrès pour crier à la face de tous ces représentants qu'ils allaient devoir remettre l'enterrement de la League à plus tard. Carter eut un petit rire amusé, cette idée lui plaisait bien et il était déjà prêt à y aller. Prêt à faire face à tous ces représentants de races dont il n'était même pas sûr de connaître tous les noms.

-Les chevaliers de la Table Ronde, ça me plaît, hihihi. Ça me plaît Jennie, surtout vu la forme de notre table de réunion. Et t'as raison, assez traîner. Faudrait qu'on y aille ou ils vont finir sans nous.

Elle avait bien changé la petite Jennie, mais elle avait au moins gardé son tempérament qui l'avait poussé à débarquer un jour dans la salle de la JSA, son frère sur les talons, criant haut et fort qu'elle voulait rejoindre le groupe. Cette tentative s'était soldée par un échec, mais le principal était là. Elle avait osé quelque chose que bien peu auraient fait.

Et enfin le chevalier noir de Gotham prit la parole, allant dans leur sens à tous, confirmant que lui aussi voulait continuer. Lui aussi voulait redonner vie à ce groupe porteur de tant d'espoir. Ce qu'il disait n'était pas grand chose, mais venant de Batman, c'était déjà énorme. C'était aussi fort que tout ce qu'ils avaient dit précédemment.
Ils allaient y arriver, ça va aller. Ils allaient...

L'explosion qui se produisit ensuite fit voler en éclat l'atmosphère plus détendue qui était née et la peur prit place, notamment celle venant des membres du Congrès qui faisaient face au pire. A l'apparition de trois enfants de Darkseid, trois terreurs dont un seul d'entre eux aurait suffi à faire trembler tout le conseil. Dehors, John Stewart prit aussitôt la direction des opérations côté Green Lanterns et organisa la protection et l'évacuation des civils terrorisés. Hawkman serra les poings autour de son arme tandis qu'il observait les efforts des Lanterns pour limiter des dégâts... Mais leurs plans étaient mis en déroute par l'arrivée de Kyle Ryner devenu leur adversaire. Et Batman cédait...

-Bon sang ! Bat', tout le monde, ne cédez pas, ça va aller. Nous avons deux membres de la Trinité avec nous. Nous avons le Cœur et l'Âme de la League également, et ils sont verts. Le vert est une couleur d'espoir.

D'accord, ce n'était sans doute pas les mots les plus pertinents qu'il aurait pu trouver à dire à ce moment-là précis, mais il ne voulait pas que la League s'effondre alors qu'elle se relevait à peine. Et pourtant, elle failli bien s'effondrer cette League lorsque Kalibak se jeta sur eux. Alors que Carter se préparait déjà à répliquer, ils furent tous sauvés par celui qu'on n'attendait plus. Le troisième membre de la Trinité. Superman ! Superman ce héros récemment de retour qui venait prêter main forte dans une situation totalement désespérée et réussi à leur redonner le courage de se battre. Batman et Superman partirent au front. Et alors que la logique aurait sans doute voulu que Diana les suivent, se fut Carter qui prit le relais. Faisant face, ailes dépliées, à ceux qui étaient encore là.

-Ils ont raison tous les deux. Nous, la Justice League, avons fait une promesse. Une promesse que nous voulons tous tenir et que nous tiendrons. L'Univers appelle à l'aide, vous l'entendez comme moi, n'est-ce pas ? Il crie parce qu'il se croit seul !

Il tendit sa masse iconique vers la zone de combat où la bataille faisait rage.

-Mais l'univers n'est pas seul. Suivons-les et répondons-lui. Répondons à tous ceux qui doutent, aux forces du Mal qui se mettent en route. Répondons et montrons leur à tous que quoiqu'il arrive, quoiqu'il se passe, la Ligue sera toujours là !

Les ailes de Hawkman battirent et le super-héros vola au-dessus de la foule terrorisée, en poussant un cri de guerre retentissant, histoire de bien attirer l'attention sur lui et fonça droit sur Grail qui n'avait pas encore d'adversaire et manqua donc de tuer des civils. Hawkman lui rentra dedans en lui décochant un énorme coup de masse dans le visage, la faisant reculer de plusieurs mètres et laissant le temps aux innocents de filer. Pendant ce temps, Hawkman et Grail entamèrent de violents échanges de coups, chacun tentant de mettre l'autre à terre.

-Huhuhu... Ainsi, il y a encore des fous capables de croire qu'ils peuvent nous faire face ! La destruction d'Oa ne t'as donc pas servi de leçon ?!

-Oh si ! Elle va nous donner davantage envie de vous anéantir !

Les échanges de coups reprirent, toujours aussi violents et acharnés. Aucun des deux ne voulant perdre du terrain. Malheureusement, les forces étaient trop inégales car Grail était une Néo-Déesse et avait largement de quoi prendre l'avantage sur le guerrier éternel. Ce dernier, propulsé en arrière vers la foule toujours en panique, cracha du sang à cause des coups reçus.

-Pauvre fou ! Inclines-toi et ta mort sera rapide ! Et le cadavre que vous osez encore appeler Justice League trônera parmi le trophées de Père !

-JAMAIS !! Et Hawkman se lança encore une fois à l'assaut, tentant de porter un nouveau coup à Grail.

[-Carter approuve les paroles de Jade et Batman
-A l'arrivée des trois enfants de Darkseid et de Kyle Ryner corrompu, il tente de remotiver les troupes
-Après l'arrivée de Superman et le départ de Batman, il se lance à son tour à l'assaut
-Il entame un combat terrible contre Grail où il est clairement désavantagé, mais ne lâche rien]


***

JUSTICE LEAGUE... UNITE !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Inscription : 20/11/2017
Messages : 148
DC : Wonder Woman ; Red Hood
Localisations : Secteur 2814
New Titans
MessagePosté le: Sam 16 Juin 2018 - 0:25


Le Congrès GalactiqueApokolips NowA la droite de Jessica, comme à sa gauche, des dizaines de poings se serrèrent, des dizaines de membres et de doigts et de tentacules se refermèrent sur des anneaux identiques aux siens. Comme mus par la même conscience, les Green Lantern se tendirent tous d’un même geste, alors que leurs têtes se tournaient toutes vers la source de cette nouvelle menace. Les sources. Jessica identifia les cibles dès que ces dernières traversèrent le portail – après l’attaque sur Oa, après les conclusions tirées et les révélations, elle avait approfondi ses recherches sur Darkseid et sur Apokolips. Et ce qu’elle vit passer à travers ses tunnels – le lieu n’avait-il pas été sécurisé ?! – c’était une déclaration de guerre, directe et sans échappatoire possible.

La guerre était là. Darkseid était là.

Elle s’éleva, le halo d’émeraude autour d’elle gagnant en luminosité tandis qu’elle se préparait à suivre les ordres de John Stewart et à se concentrer sur les civils. D’autres Lanterns bien plus expérimentées qu’elle se chargeraient d’affronter directement la progéniture maudite de Darkseid. Il fallait qu’elle soit efficace là où elle pouvait l’être à trois cent pour cent. A savoir, l’évacuation des civils.

Elle s’élança, alors. Elle fondit en avant, déterminée à sauver chacun de ces politiciens, chacune de ces personnes qui avaient le pouvoir d’œuvrer pour arranger la crise qui déchirait l’univers. Sauf qu’elle ne parvint jamais à sa cible, car alors qu’elle se préparait à attirer l’attention d’une foule encore figée sous le choc via une source de lumière sortie de son anneau, c’est une toute autre lumière qui vient frapper le corps. Une lumière – plutôt un spectre qui n’avait rien de salvateur ceci dit. Jessica leva la tête en direction de cette voix, si forte et assurée, qui résonnait au-dessus de leurs têtes. Si la situation n’était pas si catastrophique, si terrifiante, elle aurait vu un acte presque divin à la descente de Kyle Rayner, baigné de sa lumière si complète, si nuancée. Sans parler de la foule de spectateur qui, tout comme elle, le fixait sans savoir comment réagir : les autres Lanterns avaient tous étaient pris de court par cette apparition inespérée.

Kyle Rayner avait disparu. Mais il était revenu.
Seulement, ce n’était pas lui. Plus vraiment.

Sans montrer l’once d’une hésitation, Rayner attaque John de plein fouet et ce dernier, impuissant contre la force de Kyle, contre les anneaux à ses doigts et l’énergie qu’il était capable d’invoquer, se retrouva expulsé sur le côté. Et si Jessica avait compris que la guerre était sur eux avec l’arrivée des enfants de Darkseid, elle ne réalisa la gravité, et le peu de chance qu’elle avait de s’en sortir qu’à cet instant.

Le poing serré, la mâchoire crispée, elle plongea en avant.

« John ! »

Elle fonça jusqu’à ce dernier, pour s’assurer qu’il se relèverait. Kyle, lui, ne comptait pas s’arrêter à cette seule attaque. Il était comme une tornade libérée sur le Corps, et il frappait, sans être une seule fois défié ou repoussé. Elle se posa près de John, prit position devant ce dernier, comme si elle pouvait être d’une quelconque utilité si Kyle dirigeait une attaque frontale directement sur elle. Mais elle se posa malgré tout et elle se retourna vers le reste de la scène et se mit au boulot sans attendre.

Elle brandit le poing et créa un immense filet pour rattraper une poignée de Lanterns propulsés par le souffle d’une nouvelle attaque, et leur éviter, ainsi, de s’écraser en contrebas.

« Il faut qu’on l’attaque tous ensemble, » dit-elle en direction de John. « Il est trop puissant ! On doit se synchroniser ! »



© 2981 12289 0

Résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 25/09/2017
Messages : 324
DC : Jason Todd ; Jessica Cruz
Localisations : Gateway City
Justice League
MessagePosté le: Sam 16 Juin 2018 - 0:31
Le Congrès Galactique


La situation n’aurait pas pu dégénérer plus vite. Diana n’en fut presque pas surprise. On ne pouvait pas avoir autant d’années d’expérience qu’elle au sein de la League, et ne pas s’attendre à ce qu’un évènement d’une telle importance ne souffre pas très vite d’un revers du destin. Mais si elle n’était pas vraiment surprise de l’attaque directe – ils étaient en guerre après tout – elle fut bien plus étonnée de voir les identités de ceux qu’on avait envoyé face à eux. En guerre, oui, sans aucun doute, mais il ne fallait pas oublier qui menait la guerre, et c’était ce qu’on leur rappelait, via ce geste barbare. Le Congrès n’aurait jamais trouvé une solution durable et viable en une journée – pas avec les enjeux, les tensions, et le refus instinctif de certains à croire que tout ça n’était qu’une mascarade. Cette assemblée était un forum de renseignements, une mise à jour. Darkseid n’avait rien à craindre des gens qui se terraient maintenant derrière leurs pupitres. Mais il était là malgré tout – via ses enfants, ses manipulations, son omniprésence. Et son message était des plus clairs.

Darkseid était partout, et Darkseid ne tolèrerait pas qu’il en soit autrement.
Et gare à ceux qui oseraient se dresser sur son chemin.

Diana tira son épée de son fourreau, en position d’attaque. Son regard croisa celui de Bruce, et elle lut dans les yeux de ce dernier ce qu’ils savaient tous. Mais ils ne reculeraient pas – pas maintenant, et ce, qu’importe le prix. Pas après ce qu’ils venaient de se promettre, pas après que Jennie ait su leur arracher à tous un sourire avec son enthousiasme, sa sincérité, et la promesse d’un meilleur futur dans ses mots.

Diana serra les doigts sur la garde de son épée.

« On continue, » dit-elle en hochant la tête en direction de Bruce.

L’une des engeances de Darkseid fut comme attiré par cette détermination qui s’empara d’eux. Kalibak montra les dents, son visage déformé par la cruauté d’Apokolips et la soif de sang, et il se tourna vers eux avant de bondir directement sur eux, porté par la puissance de ses jambes et sa nature de Néo-Dieux. Diana glissa immédiatement devant ses amis, bouclier en main, et épée prête à parer un coup qu’elle n’était pas faite pour encaisser. Les muscles crispés, elle attendit le choc dans cet étrange bulle hors du temps qui vient toujours avant le début d’un grand combat. Mais le choc qui arriva ne fut pas celui qui mit fin à ses jours. Elle était si proche du point de rencontre entre ces deux corps puissants que ses cheveux s’envolèrent, dérangé par le souffle brusque et violent de l’impact. Son champ de vision se remplit de bleu, et un sourire lui étira les lèvres alors qu’elle levait doucement la tête vers Clark.

Ce dernier planait à quelques mètres du sol, juste au-dessus d’eux, et juste devant elle.

« Kal-El, » souffla-t-elle, toujours avec un petit sourire aux lèvres. Il était venu. Evidemment. Et il avait toujours les mots justes. Evidemment. « Tu tombes à pic. »

Elle pivota ensuite vers Bruce, qui s’était entre-temps armé de son amure impressionnante, destinée à faire face aux horreurs d’Apokolips. Aux horreurs contre lesquelles elle avait une chance tout du moins.

« On continue, » répéta-t-elle.

Parce qu’ils étaient là pour ça, non ? Pour continuer. Pour redonner une chance à la Justice League. Pour honorer une promesse. Mais, aussi, et par-dessus tout, parce qu’ils croyaient en leur mission.

Mu par la même intention, Carter s’éleva au-dessus de la foule, ses ailes se déployant avec cette grâce si spéciale qu’était la sienne, et il rugit son cri de guerre, son discours de motivation, sans même trembler face au destin vers lequel il volait sans vaciller. Diana répondit de la seule façon qu’elle savait qu’il comprendrait pleinement. Elle leva son épée haut au-dessus de sa tête. C’était un guerrier. Elle était une guerrière. Et ils étaient sur leur champ de bataille.

Elle se précipita vers les gradins les plus bas de la salle, et rassembla les groupes de gens en panique pour ensuite les mener vers la sortie la plus proche et la moins dangereuse. Mais, tandis qu’elle s’assurait que tout le monde suivait le mouvement, son regard se posa sur Hawkman qui se lançait dans un duel contre Grail. Elle vit cette dernière intercepter la massue de Carter puis attraper ce dernier par une des ailes pour le jeter à ses pieds. Elle leva une de ses dagues au-dessus de sa tête, le regard brillant d’une supériorité terrible, et le temps, de nouveau, se ralentit.

La dague s’abattit.
Et percuta la lame de l’épée de Diana.

Furieuse, Grail la foudroya du regard.

« Tu mourras, » lui dit Diana, d'un ton sec. « Tu mourras avec ton père. J’en fais le serment. »

Grail la dévisagea un bref instant avant d’éclater de rire. Elle força sur sa dague, à peine un peu, et Diana céda sous sa force. Elle en lâcha son épée qui tomba au sol dans un cliquetis sinistre, mais elle ne se laissa pas pourtant déstabiliser. Elle se rapprocha elle aussi du sol pour faire basculer Grail d’un coup de pied dans la cheville, mais Grail l’attendait au tournant.

Elle intercepta son coup et répliqua par un revers de la main tellement violent qu’il envoya des étoiles dans la vision de Diana. Le goût du sang envahit sa bouche alors que la chaos autour d’elle se noyait dans un sifflement suraigu.

La guerre.
Ils étaient sur un champ de bataille, sans aucun doute.




Résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t5194-diana-prince-princesse-des-amazones-ambassadrice-de-themyscira-et-wonder-woman
Inscription : 15/03/2018
Messages : 92
DC : Hal Jordan/Green Lantern, Razer
Situation : De retour en service!
Localisations : La Lune
Groupes : A.R.G.U.S.
Justice League
MessagePosté le: Hier à 22:04
L’immense soulagement que J’Onn ressentit aux paroles de ses amis lui mit du baume au cœur. Malgré tout ce qui s’était passé, la Ligue était loin d’être morte, et tous ici étaient prêt a faire tout en leur pouvoir pour lui redonner un souffle de vie. Tous, tout comme lui, étaient prêt a se battre pour sa survie, et même si certains partaient, le cœur et l’âme du groupe demeuraient toujours.

Le cœur, qui était la douce Jade, si empathique et remplie d’espoir et de sensibilité, si prompte a voler au secours du plus faible. Elle était le cœur de la Ligue et tant qu’elle voyait de l’espoir pour le groupe, J’Onn conserverait le sien intact également. Et bien sûr, lui qui était considéré comme l’âme de la Ligue, sa conscience peut-être aussi, d’une certaine manière, ne pouvait se détourner de son devoir envers celle-ci.


Quand Diana finalement fit son apparition et mit une main ferme sur son épaule, pressant légèrement mais amicalement pour lui laisser comprendre qu’elle aussi était revenue, et avait l’intention de demeurer, il ressentie une bouffée de force et d’une chaleur qui venait droit du cœur.

Si Jade était le cœur de la Ligue, et lui son âme, alors Diana en était la volonté, la force et la base solide. Si l’Amazone restait, et les enjoignaient tous de faire de même, alors ils ne pouvaient tous qu’accepter et se sérer les coudes.

« Merci Diana. » Dit-il après qu’elle eut finit de parler. « Merci d’être revenue. Sans toi, la Ligue n’est plus la même. » Ajouta-t-il d’un ton chaleureux et amical, souriant à la Princesse Amazone.

Batman est comme toujours distant mais cette fois, après les paroles prononcées, la façade se fissure un peu et une pointe d’émotion perce dans sa voix. J’Onn sourit intérieurement a ça parce qu’il sait très bien que la Chauve-Souris est bien plus qu’il ne le laisse voir. Batman est et restera la puissance dans l’ombre de la Ligue. Et le Martien ne pourrait demander meilleur allié que lui pour faire face a ce qui les attends.

Il n’hésite pas a donner a Jade cette accolade qu’elle demande avec plaisir, chaleureusement et du fond du cœur…

Et c’est juste à ce moment que l’enfer décide de se déchainer autour d’eux.

Trois tunnel Boum qui s’ouvre, trois ennemis quasi invincibles face à eux.

Kalibak, Grayven et Grail. Les trois enfants de Darkseid. Les trois héritiers les plus puissants d’Apokolips.

La panique qui s’élève dans les estrades, le chaos, la cacophonie. J’Onn la ressent autant mentalement que physiquement. L’Apocalypse semble être arrivée… et malgré les paroles qui viennent d’être échangées, ils ne sont pas prèts!

Par réflexe et bien qu’il sache qu’elle peut très bien se défendre seule, J’Onn protège Jade de son corps quand Kalibak fonce vers eux prêt a les écraser… mais n’en a jamais l’occasion.

Étant tout prèt de l’épicentre de l’impact il ressent l’onde de choc passe autour de lui comme un souffle d’une bourrasque puissante. Une fois la vague passée. Puis un grand sourire éclaire ses traits quand il voit qui a causé cette siudaine commotion, et si la situation n’avait pas été aussi désespérée. Il aurait versé des larmes de joie et de soulagement.

« Clark. Tu ne peux savoir à quel point je suis content de te voir, mon ami! » Dit-il d’un ton qui est un peu tremblant d’émotions en cet instant. « On aurait put demander meilleur allié en ce jour! »

Il ne perd pas de temps par la suite à s’occuper de protéger les civils qui sont la principale priorité, laissant les Néo-Dieux entre les mains de ses alliés et amis pour le moment. Les Green Lantern sont en grand péril face a un Kyle puissant et sous le contrôle de Darkseid. Pour protéger le reste des civils, il faut d’abord s’occuper de neutraliser la menace principal… même si ça lui fends le cœur de devoir se battre contre un vieil ami et allié.

Mais pour le moment, Kyle n’est ni l’un ni l’autre, et J’Onn fonce vers les rangs de GL tout en dirigeant vers Kyle une volée de lasers, et de lances psychiques qui devraient directement frapper son esprit, et il l’espère. L’affaiblir un peu. Il se pose près de John et de Jessica, et dit calmement, malgré le chaos autour d’eux et la menace qui pèse sur eux.

« Il faut l’éloigner de la foule. Le contenir pour donner le temps aux délégués d’être évacués. Je ne sais pas combien de temps mon attaque mentale va le distraire. Il faut agir vite! Des idées? John? »

Il en réfère au Green Lantern qui est également son supérieur a A.R.G.U.S. Il a confiance en lui, et il sait qu’en unissant leurs efforts, ils viendront à bout de l’ennemi.
Résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessagePosté le:
Revenir en haut Aller en bas
 

[APOKOLIPS NOW] Le congrès galactique [JL]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» 60°Congrès Régional des Diables Bleus de Lorraine 24/06/2007
» [Adams, Douglas] H2G2 - Tome 1: Le guide galactique
» Tenerife - Palais des congrès - Playa de las Americas
» Douglas Adams - H2G2 - Le Guide du voyageur galactique T1
» 61°congrès des Diables Bleus de Lorraine à Lunéville,22.6.08

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: Espaces :: Les autres planètes-