Los molinos de viento [Hawkman]

Inscription : 21/11/2015
Messages : 929
DC : Mister Miracle ; The Bat ; Fate ; Lex Luthor.
Localisations : Ivy Town


MessagePosté le: Sam 16 Juin 2018 - 21:53
St-Roch est une ville pleine de vie, de culture, de fêtes, d'histoire.
Mais cela ne nourrit pas son homme.

Si la cité tente de se tourner au maximum vers l'âme et les arts, elle n'en oublie pas le besoin nécessaire et vital de conserver une activité économique, indispensable pour financer les festivals, démonstrations et autres formes d'élévation de l'esprit.
Le centre du Moulin Le Moyne demeure, malgré les crises qui ne cessent de fragiliser les emplois, l'un des cœurs d'activité de St-Roch – et reste impressionnant, même quand les journées se terminent et que les rythmes se font moins intenses.



Aux alentours de vingt-et-une heures, la majorité des techniciens sont partis, et seules quelques équipes de sécurité et de maintenance demeurent sur place ; la surveillance demeure, mais elle est minime, et permet aisément de s'enfoncer dans le complexe... surtout quand on dispose de supers-pouvoirs.

 « Ha. C'est presque trop facile. »

Une forme apparaît soudain, dans l'un des coins sombres des nombreux bâtiments qui forme le complexe ; une forme qui grandit, et reprend une allure humanoïde, là où il n'y avait rien avant – rien de visible.

 « Et bien plus discret que débarquer avec des ailes, depuis les cieux. »

Lentement, la silhouette s'avance, échappe aux caméras et aux rondes, avant d'arborer un immense sourire...
... car Ray Palmer, débarqué avec sa nouvelle veste d'aventurier, est plutôt fier de lui.

 « Même si je suis sûr que Carter va faire ça... »

Il soupire, et attend, avant de croiser les bras pour se planquer dans un coin.
Plus que quelques minutes, espère-t-il ; avant que son meilleur ami n'arrive, à ce rendez-vous qu'ils ont organisé pour enquêter sur d'étranges apparitions d'un mystérieux chevalier en armure, à l'allure violente et brutale.
Plusieurs disparitions ont été évoquées, et le Moulin Le Moyne risque d'avoir plusieurs difficultés financières – et, donc, de menacer des emplois ; des emplois indispensables, pour une ville en pleine reconstruction.

Cela interpelle, bien sûr ; et un chevalier en armure, cela a rappelé une vie passée à Carter, et des souvenirs anciens au scientifique... et tous deux ne peuvent résister, évidemment, à un mystère.

Le rendez-vous a été pris, alors ; et Ray Palmer est à l'heure.
A voir si Carter va l'être aussi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3185-atom-sa-petite-histoire-dans-la-gra
Inscription : 07/05/2018
Messages : 100
DC : Patty Spivot/Garfield Logan/Stephanie Brown
Situation : En train de contempler une League agonisante, mais qui ressucitera !
Localisations : St Roch
Justice League
Shadowpact
MessagePosté le: Dim 17 Juin 2018 - 12:56
Par le passé, St Roch comme beaucoup d'autres villes étasuniennes, c'est lancée dans l'ère industriel. Aujourd'hui, bien que cette ville se soit lancée dans d'autres activités, quelques vestiges demeure. Le moulin le Moyne est l'un d'eux, il est également l'une des rares industries encore en activité dans la ville. Ce qui n'est pas forcément une bonne nouvelle, car la classe ouvrière de St Roch est bien mal lotie comparée aux autres classes de la cité.
Chaque ville à une part qu'on ne veut pas voir. Voici en partie celle de St Roch. Une ville dont la classe ouvrière n'est certes pas aussi maltraitée qu'au XIXème siècle, mais dont la situation reste tout de même extrêmement précaire. Surtout ces derniers temps, alors que le moulin était en proie à d'étranges phénomènes inexpliqués.

N'ayant pas de pouvoirs permettant de rétrécir au point de ne pas être vu par les caméras ou les rondes, Hawkman avait dû trouver un autre moyen pour entrer. Être le protecteur d'une ville ne donnait pas forcément accès à tous les endroits, même lorsque l'endroit en question méritait était la cible de faits étranges et incroyables. Carter avait donc avait donc fait l'essentiel du trajet par les airs, se servant de sa vision d'aigle pour surveiller les patrouilles. Quant aux caméras de sécurité, il avait dû mémoriser tous leurs emplacements pour être sûr de ne pas se faire repérer. Il avait ensuite réussi à entrer par une petite porte à l'arrière pas très surveillée et qui fermait malheureusement assez mal.
Ce moulin était un vestige oui, et surtout une ruine qu'on s'acharnait à faire fonctionner sans trop s'en préoccuper pour autant.

-Bah, pour une fois c'est bien utile, mais quand même. Faudrait faire quelque chose avec ça...


Après avoir fait disparaître ses ailes pour plus de discrétion, Carter était entré et avait fini par rejoindre le point de rendez-vous convenu avec Ray Palmer.

***

Si Hawkman vient à peine de pénétrer dans le moulin le Moyne, Ray Palmer qui s'y trouve déjà peut entendre des bruits de pas lourds et les cliquetis du métal qui cogne contre le sol. Quelqu'un s'approche de l'endroit où il se trouve. Quelqu'un vêtu de quelque chose de très lourd... Comme une armure. S'il attend suffisamment, il pourra voir passer devant lui un étrange personnage...

... Un genre de chevalier qui semblait chercher quelque chose, ou quelqu'un. Quoiqu'il en soit, il passa devant l'ancien Atom sans le voir. Ray Palmer peut donc décider de le laisser partir, de le suivre, ou d'attendre l'arrivée de Hawkman qui arrivera environ deux minutes plus tard.


***

JUSTICE LEAGUE... UNITE !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 21/11/2015
Messages : 929
DC : Mister Miracle ; The Bat ; Fate ; Lex Luthor.
Localisations : Ivy Town


MessagePosté le: Lun 18 Juin 2018 - 12:47
Ray Palmer est un ami fidèle et loyal.
Quand il s’engage à quelque chose, il le fait. Quand il promet quelque chose, il le fait. Quand il donne un rendez-vous, il s’y tient et n’est jamais en retard – en vérité, il est même constamment à l’avance, et pas uniquement par politesse.
Le scientifique considère que la parole donnée est d’or, et qu’il doit suivre obligatoirement ce qu’il a annoncé ; sauf quand il ne le peut pas.

Sauf quand quelque chose de plus fort, de plus troublant, de plus surprenant, de plus mystérieux rentre en ligne de compte.


« Ho. »

Ainsi, alors que l’ancien Atom patiente et attend l’arrivée de son ami ailé, qui souffre évidemment d’autres difficultés que lui pour venir discrètement quelque part, il se retrouve soudain témoin de… quelque chose.
Ou, plutôt, de l’arrivée de quelqu’un – plutôt quelqu’un, dont l’allure et surtout l’attitude ne peuvent que le surprendre.

Carter et lui ont décidé de se retrouver ici afin d’enquêter sur des agressions et des actes de nuisances, qui auraient été perpétrés par une forme massive, vêtue d’une armure ; comme un chevalier.
Comme celui qui vient de passer devant lui, et s’avance directement à l’intérieur du complexe du Moulin Le Moyne.


« Bon sang… »

Ray prend une grande inspiration, puis tourne son attention autour de lui – cherchant Carter, cherchant l’ombre d’un indice lui permettant de penser que son camarade arrive ; mais non. Rien.
Il ne voit rien… et Hawkman n’est pas là.
Tandis que l’autre, tandis que leur cible avance et s’enfonce dans les couloirs du bâtiment industriel.


« Ma curiosité me perdra. »

Palmer sort de sa veste un petit dispositif électronique, un hybride entre un smartphone et un bipeur, et tape quelques mots dessus :
Code:
Trouvé la cible. Je la suis. Cherche les ombres.
Le message terminé, celui-ci est directement adressé à Carter – via le système de communication de la Justice League, une antiquité dont la plupart des membres n’ont sûrement plus le petit élément de technologie vieux de quasiment dix ans… mais qui a été conservé par les deux amis, qui tiennent toujours aux reliques.

L’ancien Atom range alors l’émetteur, puis utilise ses pouvoirs : il modifie sa masse, rapetisse, puis vole directement à la suite de l’inconnu.
Pas plus haut qu’un pouce, il plonge directement dans les couloirs sombres, et parvient aisément à retrouver sa cible ; le chevalier, ainsi, s’est stoppé devant plusieurs consoles de commandes, et commence à les manipuler.

Sans un mot, sans un bruit, Ray se place sur un élément à proximité, fixant avec attention les mouvements de l’autre ; il l’observe. Il l’étudie. Il attend.
Avant d’envisager une suite – avant de frapper, si besoin. Mais, aussi, avant l’arrivée évidemment peu discrète de Carter, qui se chargera sûrement très bien de l’aspect physique de l’intervention…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3185-atom-sa-petite-histoire-dans-la-gra
Inscription : 07/05/2018
Messages : 100
DC : Patty Spivot/Garfield Logan/Stephanie Brown
Situation : En train de contempler une League agonisante, mais qui ressucitera !
Localisations : St Roch
Justice League
Shadowpact
MessagePosté le: Lun 18 Juin 2018 - 14:02
L'auteur des troubles dont souffrait le Moulin le Moyne n'avait pas attendu la réunion des deux amis pour se montrer. Depuis plusieurs jours oui, cet étrange fantôme semblait hanter ce vestige de l'ère industrielle de St Roch, et causait du tort à toute la population ouvrière de la ville. Son apparition était d'autant plus surprenante que nul témoignage de son existence n'avait été avéré avant ces derniers jours... Et que son apparence était pour le moins surprenante.
Un chevalier avec l'armure, le casque et tout. Il portait même une croix, un peu à l'image des croisés allant délivrer la Terre Sainte.
Sauf que l'Amérique n'a jamais connu la chevalerie ou les croisades...

L'apparition qui n'avait pas manquée de surprendre le minuscule héros s'enfonça donc vers les profondeurs du moulin, elle allait bientôt disparaître dans les ténèbres. Laissant seulement derrière elle le bruit lourd de ses pas. Ray Palmer avait donc décidé de prendre leur cible en chasse, sans attendre que son ami arrive.

***

Carter de son côté, avait donc réussi à entrer dans le moulin sans se faire repérer et pour l'instant... Ce qui était déjà pas mal compte tenu de son apparence. Mais alors qu'il continuait à s'avancer vers le lieu de rendez-vous, Hawkman reçu le message de Ray Palmer lui annonçant qu'il avait trouvé leur cible grâce à leur communicateur. Un engin si vieux au regard des nouvelles technologies qu'il serait facilement relégable au rang de vestige médiéval... Voir même d'antiquité gréco-romaine.

Code:
J'arrive. Essaie de ne pas te retrouver avec son arme sous la gorge s'il en a une.

Une pique taquine essentiellement car il savait que son ami avait progressé depuis leur première rencontre il y a un peu plus de mille ans de cela (pour lui en tout cas), et qu'il n'irait normalement pas se mettre sous le nez de leur cible aussi facilement qu'il l'avait fait à l'époque. Mais alors qu'il finissait d'envoyer son message, il dû se jeter en arrière pour éviter une demie-douzaine de scies qui manquèrent de lui tomber dessus.

-Par Horus...

Ces scies n'avaient pas pu être accrochées au plafond par inadvertance. Quelque chose n'allait pas. Sortant son épée, réplique très ressemblante de celle du Silent Knight, et faisant réapparaître ses ailes, le guerrier éternel fila à travers le moulin. Mettant la discrétion au placard par la même occasion.

***
De son côté, le chevalier mystérieux et toujours inconscient d'avoir été suivi avait fini ses manipulations et s'était retourné en sortant également son épée de son fourreau. Visiblement prêt à se battre et marmonnant quelque chose à propos "d'un démon qui serait en approche".


***

JUSTICE LEAGUE... UNITE !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 21/11/2015
Messages : 929
DC : Mister Miracle ; The Bat ; Fate ; Lex Luthor.
Localisations : Ivy Town


MessagePosté le: Lun 18 Juin 2018 - 15:22
Alors que l’étonnant guerrier en armure continue à manipuler quelques éléments, quelques boutons, pour activer des ordres que Ray ne comprend pas encore, il sent une légère vibration dans sa veste.
Sortant, doucement, le petit dispositif issu des archives de la Justice League, il prend connaissance du message laissé par son camarade – et esquisse un petit sourire, en lisant ces quelques mots.

Toujours à petite taille, toujours caché dans les ombres du complexe industriel, toujours à quelques mètres de cet étonnant nouvel acteur dans la folie continuelle de St-Roch, l’ancien Atom perd volontairement quelques instants à taper une réponse à son vieil ami :

Code:
C’est un type en armure médiévale. Bien sûr qu’il a une arme. Je suis sûr que tu voudras la garder à la fin… parce qu’elle est plus grande que la tienne. Si, si.

Il esquisse encore un sourire en rangeant le dispositif – mais cette expression joyeuse disparaît, quand il se rend compte que la brute massive vient d’arrêter de jouer avec la console… et sort sa grande lame, en maugréant dans sa barbe.

« Démon… sorti de son nid… diablotin… doté des ailes de l’enfer… de retour… sur le plan béni du seigneur… venu corrompre… venu hanter… démon ailé… à mater… à briser… à couper… à trancher… à taillader… »

L’immense figure en armure passe directement devant Ray – et revient sur ses pas, directement dans le sens inverse que celui parcouru jusque-là.
Directement vers le lieu de rendez-vous prévu entre le scientifique et Hawkman.


« Bon sang. »

Le juron est soufflé entre les micro-lèvres de Ray, qui commence à additionner les éléments – et se dit que son camarade a, encore une fois, attiré le mauvais oeil sur lui.
Le type en armure va vite, malgré la lourdeur de sa démarche et de son attirail, et il sera rapidement au fameux point de rendez-vous ; et surtout Carter, qui saura sûrement se défendre… mais n’est pas à l’abri d’un mauvais coup.

Ray n’a que quelques secondes pour réfléchir – mais sa décision est déjà prise.
Il sait quoi faire ; quand un ami est en danger, il sait évidemment comment réagir.

Sans prévenir, il utilise à nouveau ses pouvoirs, modifie sa taille et sa masse, et file directement à la suite du chevalier… une fois de plus.
Il ne tarde pas à le rejoindre, alors que ce dernier a repéré l’arrivée de Hawkman, depuis les cieux ; Carter va se poser, mais le chevalier inconnu et menaçant semble préparer autre chose… en lien avec son jeu sur les commandes.

Caché dans un coin, il pose en effet la main sur un levier – qui doit déclencher directement une commande du complexe industriel, qui doit provoquer l’éboulement de plusieurs éléments, de plusieurs caisses métalliques et lourdes dans une seule direction ; la zone où Carter doit se poser d’ici quelques instants.


« CARTER, ATTENTION ! »

Ray n’attend pas, et file directement vers le chevalier.
Celui-ci, surpris, lâche le levier et est propulsé sur le côté, car Palmer a modifié sa masse pour l’intensifier ; mais son adversaire encaisse le choc, recule moins que prévu, et enchaîne en frappant l’air, à la recherche d’une cible – et, par chance pour lui, par malchance pour le scientifique, il réussit.


« Hughn. »

L’ancien Atom est brutalement touché par le plat de l’épée, qui l’envoie contre le mur ; il s’en remettra, mais pas de suite.
Heureusement, Hawkman a été sauvé – du premier coup, de la première attaque. Il y en aura cependant bien d’autres, à ne pas douter…

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3185-atom-sa-petite-histoire-dans-la-gra
Inscription : 07/05/2018
Messages : 100
DC : Patty Spivot/Garfield Logan/Stephanie Brown
Situation : En train de contempler une League agonisante, mais qui ressucitera !
Localisations : St Roch
Justice League
Shadowpact
MessagePosté le: Mar 19 Juin 2018 - 11:12
Après avoir failli se prendre une demie-douzaine de scies sur la figure, Carter avait donc accéléré le rythme en pressentant le danger, même s'il ne savait pas pour qui. Il dû quand même faire une petite pause pour lire le message du p'tit gars qui, visiblement, n'avait rien à lui signaler à part la longueur de l'épée du chevalier. Hawkman laissa échapper un petit rire. Une lame qui serait plus grosse que la sienne, vraiment ? Il demandait à voir pour juger alors.
Au moins si Atom n'avait que cela à lui dire, c'est qu'il n'était pas encore en danger.

Carter vola donc vers le point de rendez-vous initialement prévu pour ensuite commencer à "suivre les ombres" comme le lui avait recommandé son ami. Sur le trajet, il ne fit aucune mauvaise rencontre. Pas de chevalier et rien ne manqua de lui tomber sur le coin de la figure. Mais Hawkman n'était pas rassuré pour autant. Ce calme plat ne signifiait pas que d'autres pièges n'attendaient pas son arrivée pour pouvoir se déclencher.

Et bien qu'il soit aux aguets, il ne remarqua pas à temps le chevalier, et encore moins le piège qui était prévu pour lui. Ce fut le cri de Ray qui le fit se stopper tout net et il pu apercevoir une forme massive et recouverte d'une armure fouetter l'air avec son épée, semblant chercher quelque chose. Hawkman compris que son ami avait dû s'attaquer au chevalier pour l'empêcher d'agir... Et que ce dernier avait bien sûr répliqué... A l'aveuglette apparemment, donc Atom était à mini-taille.
Pas pratique pour savoir comment il allait...

-Plus un geste, démon !

Carter baissa les yeux vers le chevalier et eut un hoquet de surprise en croyant reconnaître l'armure... Mais non, ça ne pouvait pas être elle. Les évènements auxquels elle se rattachait avaient eut lieu il y a plusieurs siècles de cela. Voyant le chevalier s'enfuir, Hawkman se lança à sa poursuite et finit par arriver dans une autre pièce pourvue d'escaliers. C'est alors que la voix de l'adversaire résonna encore une fois. Toujours aussi hargneuse.

-Après tous ce temps... Tu vas disparaître... Tu vas mourir et retourner... Enfer... Destruction !

Sans crier gare, des dizaines de poutres s'effondrèrent, manquant de peu parfois le guerrier ailé qui se retourna pour tenter d’apercevoir son adversaire... Trop tard car celui-ci avait sauté par-dessus une rambarde et lui tomba littéralement dessus, sa grosse épée bien plus grosse que celle de Carter prête à être abattue sur sa cible.


-Te voici enfin, sale démon qui ose souiller cette planète bénie de notre Seigneur ! Ta présence est un blasphème et un danger pour toutes les âmes qui peuplent ce monde !

Alors qu'il abattait sa lame vers Hawkman, ce dernier interposa son épée et les deux adversaires filèrent s'écraser sur le sol à cause de l'impact des corps et du poids de l'armure. Cela ne suffirait bien sûr pas à les mettre KO l'un et l'autre.


***

JUSTICE LEAGUE... UNITE !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 21/11/2015
Messages : 929
DC : Mister Miracle ; The Bat ; Fate ; Lex Luthor.
Localisations : Ivy Town


MessagePosté le: Mar 19 Juin 2018 - 13:14
Ray Palmer n’a, évidemment, pas suivi la suite du combat entre Hawkman et le chevalier en armure ; à vrai dire, il n’a même pas vu le début, car le coup de lame l’a violemment envoyé contre un mur, et l’a plongé pour quelques secondes dans l’inconscience.

« Hughn. »

Il grogne, alors qu’il rouvre les yeux, et découvre une vague abominable de douleurs dans son corps et surtout dans son crâne.

« Bon sang… »

Toujours à petite taille, il a été enfoncé dans un mur du complexe du Moulin Le Moyne, et s’en décolle difficilement ; il se sent alors tombé, mais réactive par réflexe ses pouvoirs, et retrouve une taille normale avant la fin de sa chute. Il se retrouve donc un genou à terre, la main massant difficilement un front endolori.

« Moi et mes grandes idées. »

Palmer relève difficilement son regard en direction des premiers sons que son ouïe lui envoie – des bruits de fracas, de désordre… et, bien sûr, de combat.
Même affaibli, même blessé, l’ancien Atom ne perd rien de son intelligence, et il comprend aisément que son ami a commencé son affrontement contre le chevalier mystérieux ; prévisible. Carter ne saurait résister à une telle opportunité, et surtout à la perspective de taper un tel ennemi.


« Ha, tu ne changeras jamais… »

Difficilement, douloureusement, le scientifique se redresse, se relève, et avance directement vers la zone de combat… devenue même zone de guerre.
En effet, si Hawkman a suivi le chevalier, celui-ci avait encore préparé le terrain et a fait tomber de nombreuses poutres vers lui ; il a enchaîné en bondissant depuis le chaos, afin de le frapper avec son épée – mais il en faut plus pour surprendre Carter Hall, qui a utilisé sa propre lame avant de se défendre.
Mais le combat s’avère, déjà, acharné.


« Ton règne de terreur s’achève ! »

Le chevalier retire soudainement son épée, et lève brutalement son genou pour frapper le ventre de Hawkman ; il entend aussi enchaîner en rabattant sa lame vers sa cible, afin de trancher dans le vif… mais il n’en aura pas l’occasion.

« Y a un moment où tu la fermes ? »

Malgré la douleur, Ray Palmer a utilisé encore ses pouvoirs, a rapetissé mais cette fois-ci à la taille d’une main ; et il a filé vers l’ennemi, sans vraiment de force, mais parvenant assez à le surprendre en le touchant brutalement à l’épaule.
Déséquilibré, le chevalier a manqué son coup, et reculé – avant de figer son regard sur l’ancien Atom.


« Hérétique ! Allié du démon ! Meurs ! »

L’épée file encore dans les airs, pour le couper… mais Palmer parvient à reculer suffisamment.
Hélas, il est bien touché, et doit reprendre sa taille normale pour masser son crâne ; il ne peut rien faire de plus, pour l’instant. Et il espère, juste, en avoir fait assez pour permettre à Hawkman de prendre de meilleurs appuis… pour en finir rapidement.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3185-atom-sa-petite-histoire-dans-la-gra
Inscription : 07/05/2018
Messages : 100
DC : Patty Spivot/Garfield Logan/Stephanie Brown
Situation : En train de contempler une League agonisante, mais qui ressucitera !
Localisations : St Roch
Justice League
Shadowpact
MessagePosté le: Mar 19 Juin 2018 - 14:38
Pendant que Ray Palmer se remet difficilement du coup qu'il a reçu après son vaillant coup pour sauver Hawkman mais aussi la violente réplique de la part du chevalier mystérieux, Carter avait donc suivit leur cible jusqu'à l'endroit où elle se dirigeait... Et visiblement, leur adversaire avait également prévu qu'il serait suivi car il avait dû éviter de nouveaux pièges avant d'être plus frontalement attaqué par l'homme en armure qui semblait réellement persuadé qu'il était un démon.

-Saleté... Mais de quoi tu parles ? Grommela-t-il.

Plus il voyait cette armure, plus tout cela lui rappelait des événements douloureux qu'il aurait préféré continuer d'oublier. Et pourtant l'armure, les paroles que son adversaire proférait... Et même le son de sa voix commençait à lui évoquer quelque chose. Alors que les deux adversaires s'étaient lancés dans un combat acharné dans lequel aucun des deux ne voulaient lâcher prise, le chevalier failli porter un coup à Carter... Coup qui ne vint pas grâce à l'intervention d'un certain Micro-Héros.
Qui fut une nouvelle fois touché et mis au sol, retrouvant sa taille normale.

-Fiche la paix au p'tit gars !

Hawkman qui n'a pas du tout apprécié de voir son ami se faire attaquer ainsi, donna un solide coup d'épée dans l'armure du chevalier avant de lui décocher un coup de poing dans la tête avec sa main encore libre. L'autre recula en grognant et en proférant des insultes envers Hawkman, ce démons qui aurait dû disparaître il y a des siècles de cela.

-Tu vas arrêter de dire des âneries toi ! T'es qui d'abord ? Un nouveau super-vilain qui a décidé de faire des siennes en costume de chevalier ?

-MEURS DÉMON !! MEURS SOUS LES COUPS DE SAINT BASTION !!


Sur ces paroles pleines de haine, de dégoût mais aussi de détermination, le chevalier se jeta une nouvelle fois sur son adversaire et les deux échangèrent une série de coups violents et puissants à la fois via leurs épées et via leurs poings. Soudain, le chevalier saint parvint à porter un coup avec le plat de sa lame dans les flancs de Carter, suffisamment fort pour l'envoyer paître plus loin.

-ARGH !!

-Je vais m'assurer que cette fois, ton âme reste définitivement en Enfer ! Afin que tu ne puisses plus jamais venir tourmenter les Hommes avec tes histoires !


Alors que le chevalier avançait vers sa cible, Hawkman se releva et chargea, projetant son adversaire contre le sol. Durant sa chute, le caque du chevalier tomba, révélant ainsi son vrai visage. Un visage qui choqué tellement le héros ailé qu'il stoppa net le geste qu'il s'apprêtait à faire, et perdit quelques précieuses secondes. Secondes dont l'autre se servit pour le charger à son tour afin de le faire tituber, le couvrir de coups de poings avant de le propulser contre le mur.
Hawkman le percuta, complètement sonné par les coups mais surtout par la révélation qu'il venait d'avoir... Ou plutôt la confirmation de ce qu'il ne voulait pas.
Gabriel, un ami très proche de l'une de ses anciennes incarnations qui s'était ensuite retourné contre lui, était réapparu dans ces lieux. Tel un vieux fantôme du passé.

-Tu dois t'être enfin souvenu de moi... Démon. Quel nom t'es-tu attribué cette fois ? Tu permets que j'utilise celui que tu avais lorsque tu m'as choisi comme victime. Jonathan.

Jonathan, l'incarnation prêtre de Carter qui a vécu au XVème siècle.
L'une des plus pacifiques, mais aussi l'une de celles qui a connu la mort la plus horrible !


***

JUSTICE LEAGUE... UNITE !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 21/11/2015
Messages : 929
DC : Mister Miracle ; The Bat ; Fate ; Lex Luthor.
Localisations : Ivy Town


MessagePosté le: Mar 19 Juin 2018 - 15:25
Sonné, mais valeureux, Ray Palmer a beaucoup donné pour aider son ami – d’abord en l’empêchant de tomber dans le piège du chevalier inconnu, ensuite en venant encore empêcher l’adversaire de frapper Carter ; mais même la bravoure a ses limites, et la sienne se cantonne aux capacités de son corps.

« Ha… bon sang… »

Le scientifique grogne, souffre, tente de se reprendre… mais perd de nombreuses secondes, à tenter de refixer son attention et son esprit sur quelque chose de solide, de clair – et de pas trouble, surtout.

« J’aurais dû… remettre… un casque… »

Heureusement, la modification génétique née de l’utilisation régulière de sa ceinture lui a permis d’améliorer sa constitution – et il se reprend rapidement.
Hélas, pas assez pour aider Carter, et le protéger tant d’une révélation que d’une sévère bastonnade imposées par l’ennemi.

En effet, ce dernier a enlevé son casque, et offert un visage qui a littéralement figé sur place Hawkman, pourtant guerrier expérimenté et sûr. L’adversaire a pu enchaîner, le tabasser avec une violence accrue, et sonner assez Carter pour qu’il s’écroule.
Le chevalier s’en prend encore à lui, en évoquant un prénom que Ray ne connaît pas – mais qui doit être lié aux anciennes vies de son ami, clairement évoquées en sous-texte dans le discours dément du guerrier.

Ce dernier lève finalement sa lame, et se prépare à frapper un Hawkman encore touché, quasi inconscient, et incapable de se défendre… mais l’épée du chevalier ne touchera pas le guerrier ailé ; car la propre lame de Carter la bloque, dans sa chute.
Ce n’est néanmoins pas l’ancien pharaon qui la tient.


« Le seul tourmenteur aujourd’hui, c’est toi. »

Ray a récupéré l’épée, et a agi avec la vitesse de l’éclair pour l’empêcher de tuer Carter ; il enchaîne rapidement, en relevant sa propre lame et en repoussant violemment l’adversaire.
Ce dernier, surpris, recule de quelques pas, avant d’esquisser un rictus de pur rage.


« Laisse-moi, hérétique ! Laisse la main de dieu agir enfin pour châtier le pécheur ! »

« Jeu de mains, jeu de vilains, mec. »

« Cesse tes enfantillages ! Abandonne ce combat perdu d’avance ! Je ne saurais perdre du temps avec un bouffon, qui sait à peine tenir une lame ! »

« Ho ? »

Se plaçant devant Carter, Ray tient d’abord son épée à deux mains, un peu gauche – avant d’esquisser un grand et terrible sourire.

« Vraiment ? »

Soudain, sa main gauche lâche l’épée – et sa main droite commence à tourner, à filer, à manipuler le pommeau et la lame avec une dextérité extraordinaire. Virtuose, artiste même, il fait voler l’arme autour de lui, comme un spécialiste… comme un maître.

« Alors nous allons tous deux passer un bon moment, mon cher. »

Jadis, Ray Palmer était un professeur timide et maladroit, renfermé et un peu lâche ; mais c’était jadis.
Depuis, il est devenu un super-héros, a vécu bien des aventures… et a, notamment, mené une révolte à Morlaidh, où il est devenu extrêmement doué avec les épées ; un maître, définitivement, qui rivalise littéralement avec Hawkman ou Batman.
Il utilise peu cette capacité, néanmoins. Il n’aime pas le faire, car il n’aime pas causer du mal à autrui – sauf en certaines occasions.
Sauf quand ses proches sont en danger, notamment.


« En garde, connard. Et donne tout ce que t’as. »

Sans prévenir, et après cette réplique bien plus sèche, bien plus terrible, Ray bondit et lance plusieurs coups – précis, rapides, terribles, violents ; agressifs, définitivement.
Le duel commence, et le fameux chevalier va rapidement comprendre qu’il n’a clairement pas gagné au change…

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3185-atom-sa-petite-histoire-dans-la-gra
Inscription : 07/05/2018
Messages : 100
DC : Patty Spivot/Garfield Logan/Stephanie Brown
Situation : En train de contempler une League agonisante, mais qui ressucitera !
Localisations : St Roch
Justice League
Shadowpact
MessagePosté le: Mar 19 Juin 2018 - 16:22
Malgré les siècles passés et les combats qu'il avait dû mener, Hawkman pouvait faiblir et faillir... Notamment lorsqu'un évènement improbable se produisait sous ses yeux. Si au court de ses centaines de vies, il avait pu observer des choses extraordinaires, hors du commun. Mais ce qu'il avait vu avait été suffisamment troublant, déstabilisant pour que même un vieux guerrier comme lui se laisse prendre et se laisse malmener par son adversaire.
Un adversaire qui s'était révélé être un ancien ami de l'une de ses anciennes incarnations, avant de le trahir... Et qu'il pensait mort depuis longtemps !
Vaincu, pour le moment. Suffisamment sonné pour ne pas pouvoir se défendre, Carter ne dû sa survie qu'à l'intervention de Ray Palmer qui s'interposa à temps pour éviter que le chevalier vengeur et furieux n'achève sa cible.

Si Hawkman avait été conscient, il aurait pu sourire en entendant les paroles du chevalier qui sous-estimait clairement le scientifique. Mais pour sa défense, l'attitude générale de Ray cachait beaucoup de ses possibilités au point que beaucoup pouvaient en venir à le dévaloriser... Avant de se rendre compte du contraire s'ils restaient près du micro-héros suffisamment longtemps pour s'en apercevoir.
Et clairement, Saint Bastion n'allait pas tarder à constater l'ampleur de son erreur.

-Par la malepeste !

Le petit bonhomme en veste bleue qui s'était jusqu'alors contenté de faibles coups juste bon à décontenancer l'ennemi, mais surtout à s'assommer à moitié lui-même, se lança dans une série de mouvements brefs et précis qui décontenancèrent quelque peu St Bastion qui parvint tout de même à parer chacun des coups qui lui étaient portés. Il se lança ensuite à son tour dans une série de coups plus violents, plus bourrins.

-Pourquoi t'obstines-tu à protéger ce serviteur du Diable ? Ta lame pourrait servir à protéger les innocents des coups du Malin !

Toujours aussi violent, toujours aussi brutal, le chevalier tenta de percer à travers les défenses de Palmer afin d'atteindre celui qui était sa cible depuis le début. Tout à sa fureur, il laissa échapper des paroles d'une rage telle qu'un Red Lantern se serait senti revigoré à côté de lui.

-Cesse de le protéger, tu ne sais pas ce qu'il a fait. Tu ne sais pas quels crimes il a commis tout au long de ce qu'il appelle ses "réincarnations". Tu n'es que l'une de ses nombreuses pauvres victimes !

Et soudain, l'autre cessa d'attaquer ou de répliquer et tendit la pointe de sa grosse lame vers le guerrier faucon toujours immobile. Toujours sonné mais très légèrement conscient. Pas suffisamment hélas, pour pouvoir intervenir.

-J'en suis une aussi, ou du moins, j'ai failli en devenir une. Il nous laisse nous approcher de lui. Et quand nous avons suffisamment confiance en lui, il nous sert cette histoire attendrissante d'amants maudits voués à se réincarnés au court des siècles. Fariboles et fadaises ! Se ne sont que des mensonges voués à nous duper ! Mais, je suppose que tu ne me croiras pas. N'est-ce pas ?

St Bastion semblait sincère, réellement. Il pensait chaque paroles qu'il venait de prononcer. Et pendant ce temps, une image apparu comme par magie, entre les deux adversaires. Une image terrifiante... Une sorte de faucon démoniaque et cauchemardesque tenant un marteau et...


... Portant sur son torse l'emblème d'Hawkman !


***

JUSTICE LEAGUE... UNITE !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 21/11/2015
Messages : 929
DC : Mister Miracle ; The Bat ; Fate ; Lex Luthor.
Localisations : Ivy Town


MessagePosté le: Mer 20 Juin 2018 - 11:39
L’échange entre Ray et le chevalier inconnu est terrible et brutal.
Si le second a longtemps considéré le premier comme une nuisance, une gêne minime dont il devait se débarrasser rapidement, il comprend désormais son erreur, qui pourrait lui coûter cher. L’ancien Atom se révèle en effet un bretteur d’exception, menant des attaques, des parades, des ripostes d’une justesse et d’une violence impressionnantes.
Il semble fait pour l’épée, pour le combat à l’arme blanche – mais hésite, toujours, à s’y adonner ; pour ne pas blesser. Pour ne pas tuer.
Sauf quand on le pousse.


« Le malin, les innocents, le bien, le mal, c’est souvent une question de point de vue, mec. »

Sauf quand ses proches sont menacés.
Sauf quand les rares personnes qui se sont attachées à lui, et sont restées, sont en danger.


« Mais, pour moi, je pense surtout que quiconque veut piéger, torturer et tuer quelqu’un de désarmé… n’est pas de mon côté. »

Il évite aisément la fureur de l’adversaire en se baissant, et en effectuant une roulade souple ; il se redresse en tentant de frapper l’ennemi à l’arrière des genoux, et ce dernier ne doit la survie de ses tendons qu’à son armure, fort protectrice.

Les deux combattants prennent alors un peu de distance, pour reprendre leurs respirations – et parler, pour le chevalier ; pas Ray.
Lui ne dit rien. Lui ne bouge pas, ou presque ; tout juste joue-t-il encore avec sa lame, pour garder sa souplesse, avant de lever sa lame pointue vers son adversaire. Il fige ensuite un regard terrible vers lui.
Il l’écoute, cependant. Il l’écoute.


« Tu as raison. »

Sa voix est froide, terrible ; presque inhumaine.

« Je ne te crois pas. »

Il est habitué à tout ça.
Aux discours. Aux menaces. Aux pseudo-révélations. Aux fameuses vérités, qui doivent changer entièrement son point de vue sur les autres. Aux secrets. Aux complots. Aux longues paroles des Vilains, des monstres qui veulent le manipuler et le tromper.
Il est habitué ; il ne tombera pas dans ce piège.
Pas pour Carter. Pas pour son meilleur ami. Pas pour celui qui a déjà tant donné pour lui, et qui a toujours été là à ses côtés.

Il n’y croit pas ; il est habitué, à tout ça.
Mais il se trompe.


« Mais… »

Ses lèvres s’entrouvrent. Ses yeux deviennent ronds. Ses muscles se relâchent. Sa main devient moins ferme, et l’arme redescend.
Il est surpris ; stupéfait.
Et ne peut détacher son regard de l’image, créée sans raison par l’autre – et qui montre une abomination.


« Carter… ? »

L’image n’a aucun sens ; elle évoque un monstre, une créature de pur cauchemar, géante, immense, terrible, abominable oui.
Un monstre – mais un monstre qu’il croit reconnaître, avec le symbole présent sur son torse.
Ce symbole qui représente tant, qui veut dire tant, qui signifie tant pour autrui… et notamment pour lui. Ce symbole. Celui de Hawkman.


« C’est… »

Il s’avance, la lame traînant à côté de ses pieds.
Il s’avance, et lève sa main libre, tremblante, vers l’image qu’il ne peut cesser de fixer.


« Mais… je… »

Il est à bout de bras du chevalier, mais ne le regarde pas ; il tremble, visiblement très ému par l’image… l’image qui semble le briser. Qui semble anéantir toutes ses fondations. Qui semble faire voler en éclats toutes ses valeurs.
Qui semble, oui.


« Tu… »

Qui semble seulement.

« Tu es bien bête. »

Sans prévenir, sa voix redevient dure, sèche, brutale – et Ray bondit directement sur le chevalier, profitant de l’effet de surprise et de la proximité pour le frapper violemment au visage démasqué, avec sa main libre, et d’enchaîner.
Il glisse derrière l’autre, le maintient avec son bras, et lève sa lame sous sa gorge ; le tout en quelques secondes à peine.


« Carter est mon meilleur ami. Crois-tu que de beaux discours et une image factice changeraient ça ? »

La lame s’approche de la gorge, et mord la chair ; rien de profond, mais suffisant pour acter le sérieux de la démarche de l’ancien Atom.

« Qui es-tu et que veux-tu ? Parle, et vite… et bien. Je ne suis pas d’humeur pour les mensonges. »

Palmer se sent encore affaibli, touché par les coups reçus ; mais il tient. Il tiendra, quoi qu’il arrive, quoi qu’il doive faire.
Il tiendra. Pour Carter – pour son meilleur ami, en qui il a une foi aveugle.
Il tiendra.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3185-atom-sa-petite-histoire-dans-la-gra
Inscription : 07/05/2018
Messages : 100
DC : Patty Spivot/Garfield Logan/Stephanie Brown
Situation : En train de contempler une League agonisante, mais qui ressucitera !
Localisations : St Roch
Justice League
Shadowpact
MessagePosté le: Mer 20 Juin 2018 - 13:47
La lutte est acharnée oui, entre ce chevalier venu d'un autre âge qui fut un temps un ami très proche d'une des anciennes incarnations de Hawkman, et Ray Palmer anciennement Atom et meilleur ami de Carter à cette époque. Le scientifique prouvait une nouvelle fois qu'il méritait d'être compté parmi les plus grands héros de la Terre et qu'il était largement capable de bien se débrouiller dans plusieurs domaines, dans le maniement de l'épée pour le coup.
Et il sait également parer les paroles de ses adversaires.

-C'est une question de point de vue, en effet. De mon côté, je ne vois pas en quoi malmener un démon a de mal. Cet individu n'est pas un innocent.

Les échanges de coups avaient ensuite repris avant de s'interrompre à nouveau. Gabriel avait tenté de faire douter son adversaire, d'instiller de la méfiance envers celui qu'il protégeait de ses coups. Mais bien entendu, Ray Palmer ne le crut pas avec de simples paroles. Cela aurait été trop facile et aurait surpris Saint Bastion, même si ça lui aurait aussi été utile.

Ray Palmer tient bon donc face à son adversaire et face à ses accusations. Il résiste et change même d'attitude, devenant plus froid et plus terrible mais montrant toujours sa détermination à faire confiance à Hawkman. Et pourtant... Si les paroles de Saint Bastion n'ont pas sût l'ébranler, l'image qui apparue peu après semblèrent y arriver. Une image horrible, affreuse et bien plus proche sans doute de l'idée que l'on pourrait se faire d'un être démoniaque.
Un immense faucon semblant être fait de terre ou de pierre qui n'avait pas grand chose à voir avec Carter Hall... Si ce n'est la forme de son crâne et surtout, surtout, l'emblème qu'il arborait sur son torse. L'emblème du héros ailé qui protégeait St Roch, et qui gisait toujours derrière Palmer également.

-Oui, c'est terrible. Soupira le chevalier d'une voix plus douce que celle qu'il avait utilisé jusqu'à là.

Ray Palmer craque semble-t-il, face à l'improbable monstruosité qu'on lui avait présenté comme étant le véritable visage de son meilleur ami. Il craque et est même sur le point de céder... Mais ne cède pas et la réplique qui vint fut soudaine. Vraiment, Saint Bastion fut tellement pris au dépourvu par le changement de comportement qu'il ne réalisa que trop tard les actes du Micro-Héros... Qui se retrouva donc derrière lui, en position de lui trancher la gorge et visiblement très énervé.

-Ton meilleur ami, hein ? C'est touchant.

Le ton de sa voix prouve qu'il n'est pas du tout touché. Il soupira et repris d'un ton tout aussi sincère que la dernière fois, auquel s'ajoutait un peu de peine.

-Moi aussi, il a été mon meilleur ami, autrefois. Nous nous entendions très bien, notamment pour essayer de redresser les torts. J'aurais fait n'importe quoi pour lui, pour lui venir en aide s'il avait besoin. A force de le côtoyer, j'ai fini par me rendre compte qu'il n'était pas qu'un simple prêtre, alors je l'ai interrogé... Il n'a rien voulu me dire au départ, mais il a fini par me la raconter, son histoire de prince et de princesse d’Égypte, condamnés et poursuivis pas un vil prêtre, responsable de toutes leurs morts. Et je l'ai cru, bien que cette histoire soit invraisemblable et s'oppose à nos croyances... Nous n'avons qu'une et une seule vie, offerte par le Seigneur !

Pendant ce temps, Carter reprenait peu à peu conscience, il commençait à grogner et à remuer légèrement. Mais Gabriel ne s'en aperçu pas. Il attrapa brutalement le bras d'Atom et lui fit effectuer un arc de cercle avant de lui donner un coup de pied dans le derrière pour l'éloigner lui avant de lui aussi placer sa lame sous la gorge de son adversaire. Il reprit la parole d'une voix ayant retrouvé toute la hargne qu'il avait montré précédemment.

-Et le Seigneur m'a remis sur le droit chemin ! Son envoyé m'est apparu et m'a tout révélé ! Cet homme est une engeance infernale comme l'a prouvé l'image que tu as vu tout à l'heure ! Et il revient une ou deux fois par siècles pour voler l'âme de pauvres jeunes femmes en leur instillant de faux souvenirs créés de toutes pièces !

-Argh... Arrête tes bêtises, Gabriel... C'est toi qui t'es laissé entraîné par un démon... Par...

-SILENCE !!

-Tu te plantes, tu te plantes complètement !

-Ah oui. Alors qu'as-tu à répondre face à cette vision que l'envoyé m'a dévoilé ?!


Aussitôt, l'être cauchemardesque de tout à l'heure réapparu... Toujours aussi menaçant. Toujours aussi terrifiant... Mais cette fois dans une toute autre posture.
L'être était en effet sur le point de tuer un homme en costume de chauve-souris que les deux héros connaissaient bien !


***

JUSTICE LEAGUE... UNITE !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 21/11/2015
Messages : 929
DC : Mister Miracle ; The Bat ; Fate ; Lex Luthor.
Localisations : Ivy Town


MessagePosté le: Mer 20 Juin 2018 - 16:46
L’ennemi n’a jamais cessé de parler.
Durant leurs coups, leurs échanges, leurs attaques, leurs parades, le chevalier n’a jamais cessé de tenter de convaincre Ray, d’amener des éléments pour le forcer à admettre l’impossible ; en vain.
Palmer a bien des défauts, et bien peu confiance en lui, mais il demeure totalement persuadé de la bonne foi de son ami… même après cette vision d’horreur, qui le trouble bien plus qu’il ne le pense.


« Hugn. »

Il grogne, néanmoins, quand le chevalier achève un discours plein de morgue, de fiel, de haine et de fausses-vérités par un mouvement rapide, et efficace.
Profitant de la faiblesse de l’ancien Atom, due aux coups subis précédemment, l’ennemi parvient à se glisser sous son étreinte, à le retourner, et à le repousser par un fameux coup sur les fesses ; aïe, pense-t-il d’abord, avant de filer vers l’avant, pour éviter un coup en traître.


« Fanatique… les meilleures personnes que j’ai croisées sont mortes pour sauver d’autres personnes, et le monde a eu la chance de les voir revenir. »

Le scientifique se retourne, et fait à nouveau jouer sa lame entre ses mains, arborant un air mauvais et déterminé en fixant l’ennemi.

« Je suis moi-même mort, et revenu. Suis-je ainsi un agent du démon, sans le savoir ? »

L’autre repart dans un nouveau discours plein de fureur, de haine, et de folies nées des pires interprétations religieuses ; Ray ne peut réprimer une grimace de dégoût, et se prépare à se relancer dans le combat… quand la voix de Carter se fait entendre, et l’interrompt directement dans ses actes.

« Hey. Ca va, l’oiseau ? »

Il tourne une partie de son attention vers son ami, et esquisse un petit sourire de soulagement. Même s’il ne craint pas l’ennemi, il est heureux de voir que Hawkman se remet… pour pouvoir en finir rapidement mais, aussi, pour évacuer certains doutes qui naissent inconsciemment dans son esprit.

« T’as de drôles anciens amis, mon vieux. Ça commence à me faire flipper pour notre futur commun… »

Il ricane légèrement – mais le cœur n’y est pas.
Pas uniquement parce qu’il est blessé, usé, et touché en son cœur par la vision provoquée précédemment ; mais bien parce que l’ennemi, Gabriel à priori, provoque une nouvelle image… qui reprend la même créature abominable, cette fois-ci dans une autre position.


« Bon sang. »

Ray soufflé ce juron, en reculant devant cette nouvelle vision.
Le même monstre. La même allure. Le même symbole sur son torse – mais il n’est pas seul, cette fois-ci. Il affronte quelqu’un, et en vient même à lever son arme pour achever sa cible, sa victime… que Palmer reconnaît.
Bruce ; Batman.
C’est Bruce que cette créature démoniaque est en train d’attaquer, d’agresser… et même de tuer !


« Bordel. Quel merdier. »

Ray soupire, et secoue la tête ; il en a assez.
Il en a assez d’être frappé. Il en a assez de ces discours. Il en a assez de ces images. Et il en a assez de voir son meilleur ami, comme un frère, être dénigré comme ça.
Il en a assez ; et il va faire cesser ça.


« Hey, vieil homme. Manœuvre de la mouche et de l’aigle. »

Il fut un temps où Hawkman et Atom travaillaient beaucoup ensemble, et résolvaient bien des affaires ; ils avaient, alors, mis en place des stratégies, des méthodes de combat.
Notamment cette manœuvre, par laquelle Ray Palmer rapetisse, modifie sa densité, file directement vers l’ennemi, le gêne et le frappe, non pas avec ses poings mais avec l’épée de son ami comme plusieurs piqures fort désagréables au visage… afin de l’occuper ; afin de le gêner, d’attirer son attention – et, ainsi, de permettre à Carter de filer, et de bondir comme un oiseau de proie.

L’ancien Atom s’y met, alors ; il se lance, rapetisse, frappe, gêne, occupe. Et espère une intervention rapide de son ami… pour que ça cesse ; pour que ses doutes s’évaporent, et qu’il puisse enfin passer à autre chose.
Car les pensées explosent, dans son esprit. Les images restent. Les paroles marquent.
Et, lentement, l’hésitation et la remise en question gagnent du terrain…

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3185-atom-sa-petite-histoire-dans-la-gra
Inscription : 07/05/2018
Messages : 100
DC : Patty Spivot/Garfield Logan/Stephanie Brown
Situation : En train de contempler une League agonisante, mais qui ressucitera !
Localisations : St Roch
Justice League
Shadowpact
MessagePosté le: Mer 20 Juin 2018 - 23:32
Raymond Palmer a tenu bon jusqu'à là, malgré les accusations, malgré l'image terrifiante, et malgré les doutes qui commencent pourtant à naître en lui. A présent totalement conscient, Carter s'était relevé lentement en poussant juste un grognement à la question de Palmer. Un grognement qui signifiait qu'il allait bien, et qu'il pouvait reprendre le combat. Et apparemment, son ami allait bien avoir besoin d'un coup de main face à cet adversaire.

-Désolé p'tit gars. J'aurais sût que c'était lui qui était derrière tout ça, je t'aurais prévenu, histoire que tu ne sois pas surpris.

Et encore, Ray ne savait pas tout. Il ne savait pas à quel point Gabriel pouvait se montrer doux, gentil et terriblement altruiste parfois. Au point d'avoir failli perdre la vie en protégeant de son corps, une femme que des voyous malmenaient. Il en était sûr, si ces deux-là s'étaient rencontrés dans des circonstances plus favorables, ils se seraient bien entendus... Et auraient aussi fait un terrible duo sacrificiel quand la situation l'exigeait.

-Mais...

Carter est sans voix devant l'image terrifiante qui se dressait face à lui. S'il avait manqué la précédente, celle-ci le choqua suffisamment pour marquer son esprit. Un être terrifiant portant son emblème qui attaquait, qui semblait sur le point de tuer Batman. Non ! Qu'est-ce que ça signifiait ? Qu'est-ce que ça voulait dire ? Le regard que lui portait Gabriel était terrible, accusateur et toujours aussi plein de fiel et de haine. Il ne comprenait pas. Qu'est-ce que ça signifiait ? Et pourquoi ce monstre avait son emblème au même endroit que lui ?
La voix de son ami parvint à le tirer de ses pensées et de ses questionnements, et il retrouva une partie de son envie de se battre.

-Ouais, c'est parti !

Alors que Ray Palmer rapetissait, Carter fit apparaître ses ailes et prit de l'altitude. Alors que le Micro-Héros commençait à harceler le chevalier à l'aide de ses coups certes petits mais suffisamment pour perturber Gabriel et lui faire perdre quelques repères, Hawkman piqua vers son ancien ami et l'attrapa brutalement par les épaules avant de le balancer contre le mur le plus proche. Puis, il le gratifia de plusieurs coups de poings dans le ventre pour l'assommer.

-Argh... T'es devenu plus violent... Jonathan...

-Jonathan est mort. T'es bien placé pour le savoir.
Répliqua Carter très froidement.

Ou il n'était juste qu'une illusion sembla dire le regard qui se braqua sur lui. Mais alors que l'épée de Saint Bastion allait s'abattre sur lui, Carter parvint à lui faire une prise de judo et à le plaquer contre le sol, avant de lui attraper son épée.


***

JUSTICE LEAGUE... UNITE !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 21/11/2015
Messages : 929
DC : Mister Miracle ; The Bat ; Fate ; Lex Luthor.
Localisations : Ivy Town


MessagePosté le: Jeu 21 Juin 2018 - 13:35
Les vieilles méthodes ont la vie dure, et une forme d’efficacité.
Alors que Hawkman et l’ancien Atom sont, tous deux, affaiblis, blessés et troublés, d’abord par les coups reçus que par l’étrange apparition qui semble liée au guerrier ailé lui-même, ils mettent de côté ces faiblesses afin de plonger vers l’ennemi – en se fondant sur une ancienne technique, sur un élément classique de leur répertoire, qui les rassure et qui fonctionne.

Ainsi, Ray rapetisse, file directement vers le chevalier, et le harcèle… par plusieurs coups au visage, plusieurs piqures, plusieurs attaques, mais aussi plusieurs frappes avec des poings bien plus forts, bien plus densifiés ; clairement, cela ne fait pas du bien, et si le fameux Gabriel résiste et maintient son effort, il est évident qu’il souffre à chaque impact.

Bien entendu, Palmer sait que, seul, il ne pourra pas le vaincre – pas comme ça, pas en agissant comme une mouche fort désagréable et vicieuse.
Il ne fait office que de diversion ; avant que le grand jeu ne soit enclenché.


« Ha. »

Le scientifique ne peut réprimer une petite exclamation, et un léger sourire, quand il découvre que Hawkman a compris le message – et s’est redressé, pour filer directement vers leur adversaire.
Il ne lui faut que quelques secondes pour franchir la distance les séparant, et s’emparer des épaules de Gabriel afin de s’occuper de lui.
Carter Hall le bloque alors contre un mur, et enchaîne directement avec plusieurs frappes au ventre, similaires à des coups directs d’un boxeur confirmé. Ray n’en sait rien, mais il ne serait vraiment pas surpris que son ami ait vécu l’existence d’un sportif émérite dans ce sport… ou, même, qu’il l’ait inventé jadis.

Cependant, ces moments de pure violence ne durent pas, heureusement.
Hawkman échange quelques mots avec le chevalier, puis le projette au sol, avec une brutalité sèche, et une froideur terrible ; Palmer reconnaît cette dernière, et sait alors à quoi s’en tenir.
Carter est énervé, fâché… troublé. Et ce n’est jamais bon pour ses ennemis.


« Eeeeet voilà. »

L’ancien Atom manipule encore sa masse, et file vers le chevalier au sol ; il réactive une densité importante, et s’écrase littéralement sur le crâne de leur adversaire.
Le choc est terrible, mais pas mortel. Suffisant pour plonger l’autre dans l’inconscience, et lui donner un sacré mal de crâne à son réveil… dans quelques heures.


« On forme définitivement une bonne équipe. »

Le scientifique fait un pas de côté, et active ses pouvoirs ; il reprend sa forme normale, et se tourne vers son ami… qu’il sent toujours troublé, gêné, hanté. Enervé.
Il esquisse un sourire qui se veut sympathique, et tente de reprendre la main sur la situation.


« Merci de m’avoir sauvé, vieillard. T’as encore de beaux restes. »

Tous deux se sont aidés – mais Ray n’est vraiment pas un vantard, et il sent surtout que son camarade a besoin d’un peu de confiance en soi ; autant lui donner tout ce qu’il peut avoir à disposition.

« D’ailleurs… je crois que c’est à toi. »

Un peu à regret, Palmer tend l’épée à Hawkman – à regret, oui, car elle est parfaitement équilibrée, agréable, tranchante, et totalement efficace.
Il fut un temps où il aurait tué, pour une telle arme ; il fut un temps où il aurait, aussi, tué avec elle.


« Que comptes-tu faire de lui ? Vous avez… une histoire, je pense. »

Sa voix est calme, douce ; il ne force pas les révélations, et ne dira rien de plus.
Mais il est disponible, si besoin, et espère que Carter le sait. Leur amitié va au-delà des mots, des secrets, des trahisons ; ils se connaissent trop bien pour ça. Même si, au fond de lui, Ray ne peut s’empêcher de s’interroger sur ce monstre.
Sur son allure, sur son symbole, et sur cette impression de l’avoir déjà vu – dans les pires moments de son meilleur ami…

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3185-atom-sa-petite-histoire-dans-la-gra
Inscription : 07/05/2018
Messages : 100
DC : Patty Spivot/Garfield Logan/Stephanie Brown
Situation : En train de contempler une League agonisante, mais qui ressucitera !
Localisations : St Roch
Justice League
Shadowpact
MessagePosté le: Jeu 21 Juin 2018 - 16:16
L'avantage de combattre avec une personne avec qui on a combattu pendant des années, c'est de pouvoir élaborer des techniques spéciales en duo. Hawkgirl, sa partenaire de toujours, était bien sure la personne la mieux placée pour former une paire avec lui. Mais du fait des nombreuses batailles qu'ils avaient menés ensemble et de leur amitié très forte, Atom et Hawkman pouvaient former un duo terriblement efficace. Notamment lorsque l'un se servait de ses capacités pour occuper l'adversaire du jour et donc permettre à l'autre de pouvoir contre-attaquer.
Technique dont Gabriel fit les frais en même temps qu'il subit la forte maîtrise en diverses arts de combats d'Hawkman. Et le fait qu'il soit en plus troublé n'arrange pas la violence de ses coups, au contraire... Ça les aggrave.

Après qu'Hawkman se soit chargé de mettre leur ennemi à terre, Ray Palmer intervint en utilisant ses pouvoirs sur son propre corps afin d'augmenter sa masse et assomma pour un bon moment le fantôme du passé de Carter. Un moment qui pourrait permettre d'évacuer un peu toutes les tensions que l'apparition de Gabriel avait provoquée, au moins chez le guerrier faucon qui ne s'était vraiment pas attendu à le voir.
L'histoire remontait au XVIème siècle, il devrait être mort !

-Aha... Ouais, c'était comme au bon vieux temps. Le nombre d'ennemis qu'on a pris au dépourvu avec ça.

Le ton se voulait léger et aurait pu l'être, malheureusement Carter était toujours aussi troublé par la présence de cet ennemi qui n'aurait pas dû se trouver là. Il prit l'épée que l'ancien Atom lui tendait et avec laquelle il s'était très bien battu d'ailleurs.

-T'as gardé de bons réflexes toi aussi, jeune pousse, on aurait pu croire que tu n'as pas cessé de te battre à l'épée toute ta vie.

Alors que Ray Palmer ne se servait pas toujours ce genre d'armes en combat, préférant uniquement se baser sur ses pouvoirs. Alors que Carter reportait son attention sur le corps pour l'instant inanimé de Gabriel, Atom posa la question de ce qu'ils allaient faire de lui. Et Hawkman soupira une nouvelle fois. Franchement, il n'en savait rien. Il aurait largement préféré que se soit un nouveau criminel ayant juste voulu commettre des crimes en s’habillant en chevalier.
Après tout, pourquoi pas. Il y avait bien des gens qui se promenaient habillés comme Robin des Bois ou en insecte dans ce monde.

-C'est... Une vieille histoire oui, et pas une histoire des plus joyeuses. Mais je croyais que s'en était terminé de tout ça... Y avait pas de raison pour qu'il parvienne à survivre depuis le XVIème siècle jusqu'à cette époque.

Bon d'accord, il était mal placé pour pouvoir dire qu'il était impossible d'échapper à la mort, mais de son point de vue, Gabriel aurait dû mourir au moins de vieillesse... A moins qu'il se soit passé autre chose après sa mort en tant que Jonathan. Ce qui était bien possible maintenant qu'il y pensait... Après un moment à avoir observé le corps de son ami inanimé, il releva la tête vers Ray.

-Gabriel était prêtre à l'époque, tout comme Jonathan. Ils... Enfin, on s'entendaient bien à l'époque. Et même très bien. Au point qu'il a été une des très rares personnes à apprendre la vérité sur moi et... Sur Shayera. Je t'assure que malgré les indices qu'il avait relevé, il a eut beaucoup de mal à le croire.

Il eut un petit sourire triste pendant que des souvenirs remontaient.

-Il a fini par me croire mais... Je sais pas comment, mais Hath-Seth a fini par lui tomber dessus... Et il a réussi à... Bah, t'as vu le résultat ? Il s'est radicalisé et est devenu beaucoup plus violent qu'il ne l'était de base...

Il se souvenait encore du choc qu'il avait eut le jour où il avait retrouvé Gabriel et qu'il avait constaté son changement terrible. Au départ il n'avait rien compris. Et il avait eut du mal à croire à la situation jusqu'au fameux moment où... Il frissonna et détourna les yeux, puis la conversation.

-Déjà, on ne peut pas le laisser en liberté pendant qu'il est dans cet état-là, il ferait encore des dégâts. Et... Je ne sais même pas s'il est bien au courant que le monde d'aujourd'hui est différent de celui qu'il a connu. Il ne me donne pas l'impression d'avoir beaucoup changé depuis la mort de Jonathan.

Une vieille habitude de Carter qu'était celle de parler de ses anciennes incarnations comme si elles avaient été d'autres personnes. Cela pouvait surprendre, sauf peut-être quand on s'y était habitué.
Et pour l'instant, il y avait malheureusement des problèmes plus importants à résoudre.


***

JUSTICE LEAGUE... UNITE !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 21/11/2015
Messages : 929
DC : Mister Miracle ; The Bat ; Fate ; Lex Luthor.
Localisations : Ivy Town


MessagePosté le: Ven 22 Juin 2018 - 20:24
Ray esquisse un petit sourire, quand Carter évoque leurs souvenirs communs, leurs combats passés, leurs nombreuses victoires ; ça fait du bien.
Atom & Hawkman – quelle équipe, oui. Quelle grande et belle équipe... le Titan et la Furie, comme on les appelait !


 « Ils souffrent encore des bleus qu'on leur a donnés. »

Il hoche légèrement la tête, et laisse l'épée à son ami – à regret, bien sûr.
Quelle équipe, eux deux, oui ; mais, surtout, quelle vraie et sincère amitié, du genre à ne jamais disparaître et à ne jamais s'effacer... qu'importent les épreuves, les difficultés, les pièges, les pertes.


 « Je garde la forme... comme je peux. Quand j'ai combattu le Multivers pour revenir, après les Super-Durlans, j'ai dû reprendre une épée et trancher ma voie jusqu'ici ; ça m'a gardé en forme. Mais ne nous leurrons pas. »

Palmer hausse les épaules, puis esquisse un sourire triste.

 « Je suis, fondamentalement, extrêmement doué dans l'art de l'épée – et je pourrais même être le meilleur, si je le voulais. Si je voulais m'adonner à la violence, au combat, à la fureur, à la hargne nécessaires pour cela... mais nous savons tous deux que ce ne serait pas une bonne idée. »

Une ombre glisse dans ses yeux ; il n'a pas besoin d'en dire plus, car il sait que son ami connaît ses secrets... ceux de son âme.
Ceux de ses défauts, de sa brutalité, et de sa capacité à perdre le contrôle face à ses ennemis s'ils s'abandonnent à la folie du combat – rares l'ont aperçu ainsi, mais Hawkman en fait partie. Et il comprend, très bien, que l'ancien Atom n'ait aucune envie de replonger dans tout cela.

Cependant, Carter lui-même dispose de secrets, dont il n'a pas toujours envie de révéler le contenu... sauf s'il y est obligé ; et uniquement à ses plus proches.
Il parle, donc. Il s'ouvre, et révèle la vérité sur Gabriel, le chevalier désormais inconscient, et sur Jonathan – l'ancien corps de Khufu, qu'il envisage maintenant comme une personne à part, différente ; ce qui peut choquer, lors des premières fois où Carter agit ainsi. Heureusement, Ray s'est suffisamment habitué pour comprendre la pensée de son ami... et même l'accepter, malgré l'aspect toujours irréel de sa capacité à renaître de génération en génération.

Palmer demeure silencieux, donc, et écoute ; enregistre.
Gabriel. Allié, prêtre, ami de Jonathan. Suffisamment proche pour entendre la véritable histoire des amants maudits et immortels... et suffisamment ami avec Carter/Jonathan pour le croire, malgré les difficultés légitimes ; mais, hélas, pas suffisamment fort pour résister à Hath-Seth, hélas.
Comme d'habitude, l'ennemi immortel s'en est pris à ses cibles – et Gabriel n'a été qu'une des trop nombreuses victimes de cette lutte éternelle, injuste et si violente.


 « Je vois. »

Ray soupire, puis grimace ; il comprend le trouble de Carter, et n'ose imaginer la portée de sa douleur... Gabriel lui rappelle une ancienne blessure, qui a sûrement mené à un autre trépas, provoqué par Hath-Set ; et il doit désormais gérer cela, maintenant, alors que son cycle éternel de réincarnation pourrait arriver à terme bientôt...
Il ne l'envie pas, non. Mais, même s'il ne peut vraiment comprendre, ou partager cela... hors de question de le laisser seul ; jamais.


 « T'es pas seul, vieux. »

Palmer franchit le peu de distance qui le sépare de son ami, et il pose une main franche et amicale sur son épaule ; il l'accompagne d'un sourire sincère et profond.

 « Tu ne le seras pas. »

Un petit clin d'oeil – puis le scientifique rompt la démonstration d'amitié, avant de tourner son attention vers le chevalier ; il soupire encore, avant de secouer la tête... et d'hésiter.
Sur la suite. Sur la manière de gérer ça. Sur ce qu'il veut faire, peut faire – peut dire.


 « Je... j'ai peut-être une idée. »

Il soupire, encore, puis plonge sa main dans l'une des poches de sa veste d'aventurier. Il la sort, tient une boîte dans sa paume – une boîte classique, en métal, similaire à celles servant à garder les dents de lait.

 « Je ne l'ai jamais utilisé... pas vraiment, en fait. Pas longtemps, et ça n'a pas causé de mal, mais... ça peut servir. »

Ray enlève le couvercle, et révèle finalement le contenu de la boîte...
... une série de cellules de prison, à taille minuscule, comme une sorte de diorama... cependant bien réel, bien plus terrible.

 « J'ai... imaginé ça, pour gérer les criminels. Pour les empêcher de nuire – les pires d'entre eux, je veux dire. Mais je n'ai jamais... osé faire ça ; je n'ai jamais osé aller jusqu'au bout, car je me disais que... ce serait cruel. Pour eux, et leurs proches.
Mais... ce type... ce type n'en a pas, je pense. Et il est malade. Alors... peut-être que... ça peut servir... »


Palmer se tourne vers Carter, et grimace en attendant sa réaction ; elle va déterminer, pour beaucoup, la suite, tant l'avis de Hawkman a de l'influence sur son ami...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3185-atom-sa-petite-histoire-dans-la-gra
Inscription : 07/05/2018
Messages : 100
DC : Patty Spivot/Garfield Logan/Stephanie Brown
Situation : En train de contempler une League agonisante, mais qui ressucitera !
Localisations : St Roch
Justice League
Shadowpact
MessagePosté le: Sam 23 Juin 2018 - 22:41
Si certains souvenirs étaient douloureux, d'autres étaient des bouffées d'air frais. Et ceux concernant leurs aventures communes en faisaient partie. Même si ça n'avait pas été rose tous les jours, et qu'ils avaient même plusieurs fois risqués leurs vies, ces instants les amusaient quand ils y repensaient. Pas sûr que se soit de bons souvenirs pour leurs anciens adversaires par contre. Mais après tout, c'était principalement de leur faute.

-Tant que ça les dissuadent de faire des bêtises, ça me va. Ils savent ce qui risque de leur tomber dessus si on décide de s'occuper de leur cas.

Puis la discussion s'était tournée vers les capacités exceptionnelles de Ray Palmer dans le maniement de l'épée. Maniement qui le rendait capable de tenir tête aux meilleurs épéistes et qui le transformerait en machine à tuer pour peu qu'il se laisse aller à toute la violence dont l'être humain peut faire preuve. Heureusement l'ancien Atom était aussi quelqu'un de fondamentalement gentil et se retenait... Il se retenait même trop, parfois, selon Carter.
Ce qui faisait peut-être que lorsqu'il finissait par céder ne serait-ce qu'un peu, la situation pouvait très vite virer au drame. Carter ne le savait que trop bien, et savait aussi que lorsqu'il reprendrait ses esprits, son ami serait capable de se mettre à déprimer voir d'en faire une dépression.

-Oui, je sais que tu as trop peur de ce qui pourrait arriver si tu perdais le contrôle. Mais je te fais confiance pour te contrôler.

Et Carter se connaissait suffisamment pour savoir qu'au besoin et s'il en avait l'occasion, il serait capable d'intervenir et de se battre contre lui pour le stopper avant qu'il ne soit trop tard. Avant que Ray Palmer ne commette un acte irréparable. Cela pouvait peut-être choquer et Hawkman ne ferait pas ça avec plaisir, mais il voyait les choses ainsi.

Carter avait ensuite résumé l'histoire qui les liaient Gabriel et lui à Ray Palmer, en cachant toutefois à quel point l'ancien Gabriel ressemblait à Atom. Il craignait de troubler son ami avec cette révélation et peut-être même de l'effrayer. Lui-même commençait à se demander ce qu'il se passerait si son ennemi éternel décidait de s'en prendre à leurs proches à Shiera et lui.
Il l'avait déjà fait, après tout.
Il n'aimait pas ça tout à coup. Il n'aimait pas cette situation.

-Oui, je sais... Merci d'être là, p'tit gars. T'es un véritable ami.

Encore un peu crispé à cause de l'inquiétude et des tensions de la soirée, Carter parvint à sourire à son ami, presque comme un frère, qui serait capable de les suivre Hawkgirl et lui dans ce conflit millénaire qui ne le regardait absolument pas.

Puis, il fallu régler le cas de Gabriel. Du fait qu'il l'avait trahi et causé sa mort et qu'en plus son ancien ami était devenu fou, Hawkman aurait pu se contenter de le livrer aux autorités qui se seraient chargées de lui afin qu'il paie pour ce qu'il avait fait... Mais Gabriel était surtout une victime de Hath-Seth et potentiellement un homme du XVIème siècle coincé au XXIème... Carter tourna son visage vers la boite qu'avait sorti Palmer. Une boite ordinaire au premier regard, mais qui cachait bien plus qu'on ne pouvait le croire.

-C'est... Une sorte de prison portative. Pour certains, ça pourrait être utile.

Histoire de toujours garder ses ennemis sous surveillance très rapprochée. Comme toujours, le bon fond de Ray l'empêchait d'avoir recourt à cette extrémité qu'il jugeait cruelle... Cruelle sans doute pour les ennemis les moins dangereux, mais pour les pires des pires... Pour ceux qui ne reculaient devant rien. Hawkman ne verrait aucun problème à recourir à ça contre ceux-là.

-Je pense que ça pourrait servir... Temporairement, bien sûr. Le temps qu'on parvienne à trouver une autre solution, ou à lui remettre les idées un peu en place.

Au moins suffisamment pour qu'il cesse de son comporter comme il le faisait depuis que Hath-Seth lui avait retourné le cerveau. Il observa la petite boite métallique pendant un petit moment avant qu'un autre détail lui revienne en mémoire.

-Dit-moi p'tit gars, les personnes à l'intérieur... Il faut bien que quelqu'un vérifie qu'ils aient de quoi survivre, non ?

Pour un criminel irrécupérable, il se serait fait moins de souci. Mais Gabriel n'était pas un criminel, juste un pauvre type qui était tombé sur la mauvaise personne.


***

JUSTICE LEAGUE... UNITE !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 21/11/2015
Messages : 929
DC : Mister Miracle ; The Bat ; Fate ; Lex Luthor.
Localisations : Ivy Town


MessagePosté le: Lun 25 Juin 2018 - 11:50
Ce qui ne devait être qu’une enquête facile, et des retrouvailles entre amis, a évolué pour devenir autre chose… de plus intense, de plus dur, de plus violent, et même de plus sombre, finalement.

Si Ray et Carter sont heureux d’avoir pu reprendre leurs vieilles habitudes, et s’ils sont satisfaits de voir que leur duo fonctionne toujours, les quelques paroles échangées à ce titre, et les sourires qui en sont nés, disparaissent rapidement quand il s’agit de s’intéresser au chevalier ennemi, aux motifs de son attaque… et à la solution préconisée par l’ancien Atom, pour le gérer.

Certes, Hawkman a tenu à rassurer son camarade sur son côté sombre, sur la noirceur de son âme qui peut menacer quand la fureur s’empare de lui, et notamment quand il utilise une épée – avec laquelle il est si doué, mais potentiellement si dangereux.
Certes, le guerrier ailé envisage surtout d’intervenir violemment en opposition à son ami, si celui-ci allait trop loin… mais le message passe bien, et est surtout apprécié ; Ray, au moins, sait que quelqu’un veille sur lui – et sur les autres.
Certes, enfin, Hall parvient à sourire et à apprécier les quelques mots chaleureux prononcés par le scientifique, qui entend lui confirmer, en miroir, que lui aussi sera toujours là en cas de besoin… et qu’il le croit, par principe, par définition, envers et contre tout.

Mais, très vite, tous deux se penchent sur la mini-prison sortie par Palmer – qui peut faire office de miracle technologique, mais aussi d’horreur sociale.

Un silence difficile suit cette révélation… avant que Carter n’exprime clairement sa surprise, puis une forme d’appréciation de la chose.
En effet, le guerrier ailé trouve un intérêt pour stocker ainsi les prisonniers potentiels, faisant fi des questions morales pour se concentrer sur l’efficacité ; une habitude, chez lui, que Ray tolère, mais qui a fait exploser un bon nombre de fois Oliver Queen.
Finalement, Hall accepte l’idée d’y placer Gabriel… même s’il n’oublie pas pour autant son humanité, et son intérêt pour la survie d’un vieil ami en difficulté.


« Tu vois ici… la version littéralement portative. J’ai conçu un ensemble de mécanismes, chez moi, qui gère entièrement les besoins sanitaires, médicaux et grosso-modo les éléments de base des prisonniers ; tout est automatisé.
Je dispose d’une dizaine de mini-prisons, que je peux emmener quand je le souhaite, avant de placer après les boîtes chez moi. Mes machines prennent le relais, et gèrent en autonomie les prisonniers durant le temps que je souhaite. »


Il parle d’une voix calme, posée ; mais, si certains seraient fiers de telles inventions, lui grimace et détourne les yeux, gêné.

« Mais… je me suis dit qu’il s’agissait d’une violation des Droits de l’Homme, et je me suis toujours empêché d’aller plus loin… de les utiliser directement. Après… vu la situation… »

Palmer s’était fait peur, avec cette invention – peur de ce que ça pouvait dire sur son inconscient, peur de son rapport au monde, peur de ce que les autres diraient… peur de ce qu’il pourrait en faire, lors de ses mauvais jours.
Cependant, les éléments sont différents, ici : Gabriel paraît être un voyageur du Temps, ou un métahumain, ou la victime d’un complot ; son existence légale doit être supprimée, depuis les années, et le système ne saurait quoi faire de lui.
Alors, pour lui… peut-être. Peut-être que cela peut aider.


« Je vais le rapetisser, et le placer ici ; puis l’amener au bâtiment de la TeamAtom. »

Le groupe informel qu’il forme avec Jessica Cruz, Ryan Choi, Molecule, et l’appui constant de Patty Spivot a désormais été surnommé ainsi par quelques journalistes, et le titre est resté ; il en est fier, même s’il ne l’avoue pas, et espère pouvoir faire perdurer l’idée pendant plusieurs années… si ses proches le supportent encore.

« Vu le choc et le reste, je pense qu’il sera inconscient plusieurs heures – et je pense, aussi, que ça serait bien qu’il soit tout seul, après.
Tu veux passer le voir, dans quelques jours ? »


Conscient que les événements ont touché son ami, Ray décide de le laisser réfléchir… et choisit d’agir.
Il utilise ses pouvoirs, rapetisse, file vers Gabriel, le rapetisse également, puis le place dans la boîte-prison ; il augmente sa taille, redevient normal, et referme définitivement le toit de la mini-prison, avant de se tourner vers son camarade.


« Et voilà. »

Palmer a toujours mal au crâne – et n’est, surtout, pas à l’aise avec son invention, et sa première utilisation.
Il tente néanmoins de faire bonne figure, et esquisse un sourire gêné, en attendant la décision de son ami… et en espérant, surtout, ne pas faire le mauvais choix, en se lançant sur cette piste qui pourrait le mener vers les pires décisions…

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3185-atom-sa-petite-histoire-dans-la-gra
Inscription : 07/05/2018
Messages : 100
DC : Patty Spivot/Garfield Logan/Stephanie Brown
Situation : En train de contempler une League agonisante, mais qui ressucitera !
Localisations : St Roch
Justice League
Shadowpact
MessagePosté le: Lun 25 Juin 2018 - 14:22
Il n'est plus besoin de le prouver, Hawkman avait une vision très brute, très brutale et souvent en parfait désaccord avec les tendances de l'époque. Que se soit par sa manière d'aider ses amis si certains cas se produisaient, que dans sa manière de gérer les criminels. Ses nombreuses vies l'avaient amené à divers endroits à travers l'espace et le temps et il avait pu au moins observer certaines choses... Certaines dérives affreuses de l'Humanité qui feraient dresser les cheveux sur la tête de beaucoup de monde.

Des soldats malmenant des populations soumises et commettant des atrocités envers elles... Des gens, soldats ou non, qui prenaient plaisir à séparer les familles, souiller les corps et les âmes... Pour faire simple certains pans de l'Histoire humaine pourrait faire office de film d'horreur d'autant plus terrible qu'il ne ferait que peindre une triste réalité.

Et tout ceci donc, l'avait conduit à avoir une vision extrêmement pratique de comment gérer les criminels, surtout les pires des pires. Vision qui allait souvent à contre courant des pensées des autres surtout depuis que les mœurs s'étaient adoucies et que les sacros-saints Droits de l'Homme avaient été instaurés. Mais Carter ne se faisaient pas trop d'illusions.
S'ils le pouvaient certains supers-Vilains seraient capable, devant Bruce, Oliver, Clark et beaucoup d'autres, de se torcher le fessier avec leurs fameux Droits de l'Homme. Avant de retourner s'en prendre aux civils sans défense.
Carrément.

-Bien pratique tes machines. Contre certaines personnes, elles pourraient nous aider à mieux gérer la situation.

Franchement, voir que Ray Palmer avait pensé à créer de quoi subvenir aux besoins des prisonniers même en son absence ne l'étonnait pas. Le jour où le p'tit gars ne se soucierait plus du sort des criminels qu'il combattait et les laisseraient purement et simplement mourir... Non, ce jour n'arriverait pas. Il avait trop bon fond et avait trop de principes.
Trop accroché aux fameux Droits de l'Homme aussi.

-Tant qu'on veille à ses besoins et sur santé... Et tant qu'on ne le maltraite pas, je suppose qu'on n'agit pas trop contre les Droits de l'Homme. Quant à se préoccuper de son existence... Tu vas encore trouver que je suis brutal, mais on doit bien être les seuls à savoir qu'il est là. Tous ceux qui le connaissaient sont morts depuis belle lurette.

Légalement, Gabriel n'existait pas. A la limite, son nom figurait peut-être dans les registres paroissiaux qui avaient survécus jusqu'au XXIème siècle. Sinon, il n'était personne, et cela impliquait beaucoup de choses. Bonnes ou mauvaises.

-T'inquiète pas p'tit gars, ça sera juste temporaire. Commenta le faucon en percevant la gène de son ami. J'ai pas l'intention de t'obliger à garder un type prisonnier dans une prison miniature pendant des années. Chez toi ou dans le local de ta Team.

Même s'il ne savait pas encore ce qu'il ferait de Gabriel, surtout tant que ce dernier continuerait à se comporter de façon violente. Et quand il serait calmé, en supposant qu'ils arrivent un jour à le calmer, il faudrait encore l'acclimater à un monde dont il ignorait tout.

Il écouta les dernières paroles de son ami et le laissa faire son oeuvre, mais pendant qu'il le regardait il réalisa soudain quelque chose. Quelque chose qui pourtant crevait les yeux et qui pouvait peut-être expliquer l'étonnante présence de son ami à cette époque.
Il y avait une troisième personne susceptible de savoir que Gabriel était ici. La même personne qui lui avait retourné l'esprit !

-Oh bon sang !

Aussitôt, tout son corps se tendit et il serra sa prise autour de son épée, tous ses sens aux aguets. Prêt à se ruer sur Hath-Seth si ce dernier osait ne serait-ce que pointer l'ombre du bout de son nez. Et le silence et la réapparition d'Atom ne firent rien pour le calmer. Mais après un temps d'attente qui aurait pu durer l'éternité, il dû se rendre compte à l'évidence. Il n'était pas là. Et ça ne le rassurait toujours pas. Gabriel lui était lié et le combat final approchait...

-Je crois qu'on ferait mieux de partir d'ici.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 21/11/2015
Messages : 929
DC : Mister Miracle ; The Bat ; Fate ; Lex Luthor.
Localisations : Ivy Town


MessagePosté le: Mar 26 Juin 2018 - 16:22
Ray esquisse, encore, quelques sourires gênés face aux compliments et bons mots de son meilleur ami. Il apprécie que celui-ci ne juge pas trop rapidement son idée d’emprisonnement des criminels ou Vilains, mais il n’est clairement pas à l’aise avec ce principe, issu de ses pensées les plus sombres ; et voir Carter valider tout cela, en vanter même les mérites, ne fait que rajouter de l’huile sur le feu qui dévore ses tripes et son âme.

« Ouais… bon, on ne va pas trop s’épancher sur tout ça, hein. Je pense que ça peut être pratique ici, mais… ça doit rester l’exception.
Les gens ont des droits – même les monstres. C’est ce qui nous différencie d’eux, ce qui nous rend meilleurs. »


Lentement, il plonge son regard sur le visage de son ami… en sachant très bien qu’ils n’ont pas le même avis sur la question ; d’où le fait qu’il se relance, juste quelques secondes après, en haussant les épaules.

« Ca… et nos costumes, bien sûr. Ils ont toujours meilleur style que les leurs. »

Un léger sourire, et un petit ricanement pour détendre l’atmosphère… même s’ils sont factices, et ni l’un ni l’autre ne sont dupes.
Tous deux, néanmoins, sont suffisamment adultes et intelligents pour accepter leurs différences, leurs divergences, et faire avec ; car ils savent, très clairement, qu’ils peuvent compter l’un sur l’autre, et que leurs sentiments d’amitié et d’affection dépassent cela. Et c’est bien le plus important.


« Après… Gabriel peut y rester suffisamment longtemps pour qu’il aille mieux, tu sais. Si jamais ça peut arriver. »

Lentement, Ray se gratte le menton, dans sa bonne vieille habitude indiquant qu’il réfléchit et qu’il raisonne ; ici, sur les éléments qui ont pu permettre à un type vieux de plusieurs siècles d’être ici, en armure, et contre Carter, qu’il aura reconnu.
Un sacré mystère, digne de les intéresser tous deux – mais, hélas, ses réflexions sont anéanties par une révélation qui embrase Hawkman lui-même, et qui s’exprime suffisamment fort pour tirer Palmer de ses investigations personnelles.


« Mmh… ? »

Le scientifique relève la tête, puis fronce les sourcils quand il se rend compte que son ami se tend, se crispe. Même si Hawkman est un guerrier par essence, il a l’expérience et l’habitude du combat – et de telles attitudes signalent un danger immédiat, ou une menace terrible ; rien d’attirant, clairement.

« Qu’est-ce qu’il y a ? »

Par réflexe, Ray range la boîte dans sa veste, et serre les poings, attentif lui aussi au moindre signe.

« Carter, qu’est-ce qu’il y a ? »

Hawkman, néanmoins, ne répond pas – et préconise un départ, ce qui est plutôt rare chez lui ; et, encore une fois, jamais bon signe.

« Okay. On y va. »

Ray laisse glisser son regard autour de lui, à la recherche d’un indice, d’un élément, de quelque chose lui expliquant la décision de son ami… mais rien.
Rien ne le choque. Rien ne le surprend. Rien ne semble étrange.
Ce qui rend l’attitude de Carter encore plus terrifiante, pour quiconque le connaît assez pour savoir que cela évoque le pire à venir.


« J’emmène Gabriel et je m’en occupe. On se donne rendez-vous au repaire de la TeamAtom… demain ? Après-demain ? »

Encore tendu, prudent, Palmer choisit néanmoins de poser une main amicale sur l’épaule de Carter. Son visage demeure stoïque, mais sa voix se radoucit légèrement.

« T’es pas seul, vieux. Tu ne le seras jamais. »

Un petit hochement de tête, et l’ancien Atom active ses pouvoirs – rapetisse, change sa masse, ne devient pas plus grand qu’un pouce, et modifie sa densité pour filer dans les airs. Il ne lui faut que quelques secondes pour quitter le complexe du Moulin Le Moyne… et se diriger vers Ivy Town, un Gabriel rapetissé et inconscient dans la poche.
Quelle soirée, pense-t-il ; quels désastres.
Il a foi en Carter, toujours, mais ne peut s’empêcher de repenser aux images du terrible monstre ailé… et aux paroles de ce Gabriel. Bien des zones d’ombre existent ici, et aucune ne lui plaît – encore moins les siennes, et la réutilisation d’une épée et le stockage d’un prisonnier dans son dispositif.

Quelle soirée, oui. Quels désastres.
Quelles horreurs à venir…


(HJ/ Je pense qu’on pourra ouvrir la suite à notre retour de congés, si ça te dit ! Smile Encore merci pour ces supers RP ! /HJ)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3185-atom-sa-petite-histoire-dans-la-gra
Contenu sponsorisé

MessagePosté le:
Revenir en haut Aller en bas
 

Los molinos de viento [Hawkman]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» HAWKMAN
» Hawkman statue 1/4
» KINGDOM COME: SUPERMAN, HAWKMAN & RED ROBIN Statue
» BECK DAVID
» Sangria Express

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: La Terre :: St-Roch :: Moulin Le Moyne-