[Event été 2018] FOREVER [LIBRE]

Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Inscription : 10/12/2012
Messages : 521
MessagePosté le: Ven 20 Juil 2018 - 18:47

« La Lune.
De tous temps, un symbole pour l'Humanité – un repère, un phare dans la nuit, une boussole dans l'inconnu, un idéal de découverte ; un indispensable, pour l'activité et la vie des Humains.
La Lune ; si rien n'est fait, elle périra demain... et provoquera la Fin, par la victoire à venir de Darkseid.


Il y a quelques mois, la Justice League s'est reformée pour empêcher une invasion de Parademons, l'armée de Darkseid, abandonnée par son Maître ; tous les Néo-Dieux avaient péri, avait-on dit.
Mensonges.
Les Néo-Dieux ont péri, mais renaissent. Steppenwolf, d'abord, puis Desaad. Le Batman a manipulé son propre groupe, pour tenter de trouver Darkseid réincarné et réfugié au cœur de la Terre ; en vain.
Darkseid a fui, et s'est séparé en milliards de particules qui se diffusent dans l'Univers... pour infecter les populations, et corrompre les esprits. La Justice League a voulu rejoindre Oa et agir – mais le monde des Gardiens de l'Univers a été anéanti, et Darkseid a failli piéger l'équipe, qui a explosé sous les tensions.
Un congrès galactique a failli tourner à la débâcle – mais les Héros de la Terre ont stoppé les héritiers de Darkseid, et forgé la Justice League de l'Univers en unissant les civilisations ; l'espoir renaît.

Mais l'espoir sera douché, quand la Lune sera détruite.
Quand les Furies de Darkseid viendront ; aujourd'hui.


Les Furies : l'arme terrible, cachée et incontrôlable d'Apokolyps.
Pestilence, issue de la planète Czarnia, comme le chasseur de primes Lobo, dont le contact tue. Famine, longtemps championne indétrônable de Warworld, qui absorbe la vie par simple toucher. War, K'li de Tamaran, capable de vaincre n'importe quel guerrier d'Apokolips – individuellement ou tous ensemble. Et Death, la Martienne K'Hym et fille de J'Onn J'Onzz, morte et ressuscitée par Darkseid pour créer d'abominables progénitures.

Les Furies ; l'ultime solution aux problèmes causés par les Héros terriens.
Qui vont échouer.

Les Furies se posent sur la Lune, et vont causer des dégâts ; les Héros viendront – mais les Furies seront prêtes, pour eux. Ils tomberont.
Certains survivront, mais beaucoup tomberont... et l'Univers, alors, comprendra ; que sa foi en cette Justice League Universelle n'a pas lieu d'être. La confiance s'effondrera. L'unité également.
Lentement, Darkseid gagnera, en jouant sur ce manque d'union ; et, dans le Futur, Darkseid vaincra. Parce que les Furies auront anéanti l'espoir porté par le congrès et l'unité que cela a provoqué.

Je le refuse.
Je suis Julian Hayden, le Docteur Fate d'un Futur proche, et je refuse que ce destin se réalise... encore.


Enfant d'une Jade et de Kyle Rayner alternatifs, doués des pouvoirs du Corps de Sinestro et de la Starheart, je suis dépositaire du Heaume de Nabu – et protège le Temps lui-même, et ceux qu'il abrite.
Je refuse que les Furies gagnent, aujourd'hui ; d'où votre présence ici.

Je ne contacte pas les Héros de ce moment, de ce Présent... mais les Héros du Passé, du Futur, et de possibilités diverses, nées des fluctuations du Temps. Je contacte les Héros dans leur jeunesse, dans leur vieillesse, dans leur fougue, dans leur sagesse, dans leurs divergences.
Les Furies se préparent aux Héros de ce Présent ; par mes pouvoirs, je vous contacte et vous fais venir pour les empêcher d'agir... et de tuer ces Héros. Ces autres vous-mêmes.

Aidez-les. Aidez-vous. Aidez-nous.
Stoppez les Furies.
Brisez-les. Bloquez-les. Troublez-les.
Et maintenez la confiance de l'Univers en ce monde... en vous, en vous passés, futurs ou autres.

Le destin de cet Univers repose sur vous ; l'appel est lancé.
A découvrir, maintenant, si l'Héroïsme de ce temps sera retrouvé en vos cœurs... qu'importe le Temps d'où vous venez ! »




***

(HJ/ Et bienvenue dans FOREVER, notre événement estival ! Very Happy
Comme vous l'avez compris, FOREVER verra les Furies de Darkseid attaquer la Terre, en commençant par la Lune ; en principe, les Héros les stopperont, mais au prix de lourdes pertes, qui vont faire tomber la confiance des peuples dans la JL Universelle. Darkseid en profitera alors pour grignoter de la place, et l'emporter à l'avenir.
Un Dr Fate du Futur le refuse – et contacte et convoque non pas vos personnages de ce temps, mais les versions Passées, Futures ou divergentes de vos personnages, afin de choquer les Furies !
Pour simplifier, vous avez ici pour un mois l'opportunité de jouer soit votre personnage plus jeune (exemple : le Flash Jay Garrick tout au début de sa carrière), plus vieux (exemple : Superman vieux et grisonnant) ou d'une autre version (exemple : Superman de Kingdom Come, Superman de Red Son), car ce Dr Fate tente de contacter quiconque est intéressé !
L'idéal est évidemment de vous contenter de versions existantes, mais vous pourriez aussi inventer des versions divergentes ; même si nous conseillons de jouer plus sur les versions passées ou futures. Wink
L'événement sera court, et sera peu animé : une relance par semaine, pas plus ; nous comptons sur vous pour taper sur les Furies, et vous organiser entre vous. Soyons clairs : les Furies sont des brutes, et les évocations rapides de leurs pouvoirs le confirme. Nous vous faisons confiance pour gérer au mieux entre vous, les relances ne serviront qu'à recadrer si besoin.
Bon jeu ! Et bonne chance ! /HJ)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 17/01/2017
Messages : 1156
DC : Mister Miracle ; The Atom ; Fate ; Lex Luthor.
Localisations : Gotham City.
Justice League

MessagePosté le: Ven 20 Juil 2018 - 18:58
Tout ça n'a pas de sens.
Jusque-là, je roulais dans ce qui avait été l'avenue Kane, pour passer dans l'avenue Finger, afin de stopper le camion de nourriture que les hommes du Sphinx ont récupéré. Ils veulent l'amener au quartier-général de Nigma, et ainsi lui offrir le repas qu'il attend... comme d'habitude.

Trois fois par jour, un camion est amené des réserves de la ville vers ce repaire, pour que les cuisiniers enlevés fassent leur office ; et les réserves s'amenuisent.
Quand le Sphinx a menacé puis inondé la ville, des dizaines sont morts ; quand l'Armée a voulu s'en mêler, des centaines ont disparu. Depuis, Gotham City est en son pouvoir – et tous ont été obligés de donner leurs biens, objets de valeur, nourritures et autres pour les réserves.
Et ces réserves baissent... au point que beaucoup ne peuvent plus manger, au moins une fois par jour ; je le refuse.

Mon plan était d'intercepter le camion, et de redistribuer aux nécessiteux.
A priori, ça ne sera pas possible... car une sorte de taré au casque éclatant et aux fringues de moine bouddhiste m'a enlevé, et vient de m'envoyer sur la Lune.
La. Lune.
Et dire que je pensais que les rumeurs sur la Merveille de Metropolis étaient une plaisanterie...

J'écoute, donc, ce que ce type dit ; je vois, aussi, ces Furies qu'il décrit.
Je comprends... et j'ai peur.

Je ne suis pas taillé pour ça. Je ne suis pas prêt pour ça. Je ne suis pas assez bon pour ça.
J'ai échoué à stopper le Sphinx, j'ai à peine bloqué le gang Red Hood, j'ai juste arrêté le Doctor Death ; je ne suis pas prêt pour tout ça.
Le cosmique ? L'Univers ? Darkseid, c'est quoi, déjà ? Je n'en sais rien... mais je le saurais, un jour, selon ce type, ce Julian ; je le saurais. Et j'échouerais, encore.

Echec avant. Echec bientôt. Echec toujours ?


« Nan. »

Mes poings se crispent autour du guidon. Mon cœur s'accélère. Mes lèvres se retroussent, et mon esprit se trouble.
Des monstres cosmiques. L'apocalypse. L'horreur. Les morts. La fin.
L'échec.
Nan. Définitivement, nan.
Quoi que ça coûte. Quoi qu'il faille faire. Quoi que je doive faire – même si j'en ai encore aucune fichue idée. Nan.


« Fichue fin du monde. Je doute que j'aime jamais ça. »

J'allume le moteur, il ronronne... j'aime ça.
Je me lance, alors. Vers elles. Vers les Furies. Vers la mort, peut-être.
J'accélère, alors. Au diable. Au diable la prudence. Au diable les tarés – Nigma, Julian et les autres. Au diable.
Au Batman de jouer !



(HJ/ Résumé rapide :
- Batman de l'An Zéro est convoqué par Julian Fate ;
- Malgré ses doutes, peurs et hésitations, ce Batman file vers les Furies avec sa moto – sans plan, sans préparation, et sans attendre ! /HJ)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Inscription : 21/11/2015
Messages : 1131
DC : Mister Miracle ; The Bat ; Fate ; Lex Luthor.
Localisations : Ivy Town


MessagePosté le: Ven 20 Juil 2018 - 19:04
La destruction de la Lune et la perte des Héros est un événement marquant, dans le Futur ; cela a, pleinement, participé à son choix de quitter cette Dimension, pour assumer ses responsabilités dans le Microvers. Même s'il a regretté chaque jour ce choix.

Forcé de devenir le sauveur et surtout le maître du Microvers, après les terribles événements de l'Invasion et les dommages que cela a causés, surtout humains, il n'a cessé de s'en vouloir, et de se maltraiter en découvrant ce qu'il est ; un lâche.
Ray Palmer est un lâche... mais peut-être pourrait-il, aujourd'hui, changer les choses.

Quinze ans ont passé, depuis l'Invasion et son choix de s'enfoncer dans le Microvers, bloquant derrière lui tout passage. Il a ainsi abandonné la Terre, après que bien trop de ses proches aient péri pour stopper les Furies ; il a abandonné les survivants, après qu'ils aient eux-mêmes soufferts face à l'Invasion... et elle, surtout.
Jessica ; son amour, infini et définitif. Il l'a abandonnée, il l'a perdue volontairement, et il ne peut se le pardonner – même s'il continue de penser qu'il n'avait pas le choix.

Le Microvers s'est pacifié, donc ; il l'a ordonné.
Mais sans joie, sans bonheur.
Malgré les propositions de Preon, malgré ses moments de faiblesse – la chair n'est définitivement pas forte – Ray Palmer n'a jamais pu être heureux. Il a sauvé bien des vies, deux Dimensions entières, mais n'a jamais pu trouver le bonheur... et se pardonner.
Jusqu'à aujourd'hui.


« Pour toi, luciole. »

Atom serre les dents, active ses pouvoirs – rapetisse et se lance.
Amené ici par Julian, qu'il a connu jeune et qu'il a même aidé à s'emmener lui-même dans le Futur, il a dû retenir ses larmes en comprenant qu'il était, enfin, sorti du Microvers ; qu'il pouvait, enfin, revenir ici... et faire la différence.
Faire sa différence.

Il se lance, donc. Il rapetisse. Il file vers les ennemies, et envisage de s'en prendre à Death... à cette abominable créature qui fut jadis l'enfant de son ami J'Onn J'Onzz ; cela lui rappelle des souvenirs, qu'il pensait perdus, qu'il avait perdus.
Death, donc ; Death sera à lui.
Pour J'Onn. Pour Jessica. Pour lui, aussi.
Death sera à lui – et pour lui, aussi ; il le cherche, au fond, car jamais Ray n'a pu se pardonner ou s'accepter.

A Death, donc.
A Death, et à la fin du monde !



(HJ/ Résumé rapide :
- Atom de 15 ans dans le Futur est convoqué par Julian Fate ;
- Atom a passé 15 ans dans le Microvers et culpabilise, pour ses pertes et sacrifices ;
- Atom, suicidaire, se lance vers Death. /HJ)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3185-atom-sa-petite-histoire-dans-la-gra
Inscription : 02/11/2016
Messages : 118
Localisations : Gotham
MessagePosté le: Ven 20 Juil 2018 - 20:41
Plus de 25 ans se sont écoulé depuis l'attaque de Darkseid. Cette attaque horrible ou la lune a été détruite. Les débris ont tombé durant plusieurs jours, tuant toujours plus de personnes chaques jours. C'est comme ça que je perdu ma famille. Tous sont mort excepté une seule personne. Thomas Grayson. Fils des justiciers Dick Grayson et Barbara Gordon. Blessé par un débris lunaire, Barbara m'a confié la garde de son bien le plus précieux avant de rejoindre son mari dans l'au dela. À 16 ans, je me suis retrouver dans un monde apocalyptique avec un bébé d'à peine 1 an à m'occupé. Je passai les premières années à me sauver d'un endroit à l'autre pour protéger l'enfant. Lorsqu'il fut assez âgé, j'ai pu commencer à l'entrainer et à 10 ans. Il était déjà un combattant hors normes. Aussi talentueux que son père et il deviendra probablement plus fort que moi.



C'est 15 ans après l'attaque que je décida de reformer la Justice League of America. Comme Père l'a fait avec Clark, il y a très longtemps. Rapidement, je regroupai plusieurs Méta humains souhaitant sauver la terre. Thomas Grayson AKA Red Hood .Sahar Shaheen, nouvelle recrue du sorcier Shazam. The creeper, maintenanten partie cyborg mais toujours aussi fou. Plastic Man, clone de l'original. Blue Scarab, descendant de Dan Garrett. Black Canary, fille de Hawk and Dove. Le dernier et non le moindre est J'onn J'onnz. Le Martian Manhunter original est le mentor de la nouvelle Justice League. Vieux martien extrêmement sage, il est souvent celui qui nous remet à l'ordre lorsque nous nous emportons.


sommes caché dans les ruines d'un immeuble.


Ça faisait donc plusieurs heures que nous étions caché sur le toit d'un immeuble en ruine pour une embuscade sur une patrouille ennemi lorsqu'une vision apparu devant nous. Dr Fate. Il semblait légèrement différent mais c'était bien lui. Il avait besoin de mon aide pour arrêter Darkseid. C'est ma chance de terminer cette guerre avant même qu'elle ne commence.Un portail s'ouvre devant nous.Je dois y aller. Tommy s'avance pour venir.


"Non"


"Mais, mon oncle ! Je veux t'aider !"


"Il a raison, Damian. Tu va avoir besoin d'aide"



C'étais Shazam qui venait de parler. J'allais répliquer lors J'onn parla de sa voix grave.


"Laissez le partir seul. Ce monde aura besoin de nous s'il échoue. Nous serons alors son seul espoir de vaincre Darkseid."



Je fis un léger signe de tête vers le vieil ami de Père. Reconnaissant de son intervention. Je serrai la main de mon neveu et m'engagea dans le portail. J'étais sur le même toit mais 25 ans plus tôt. Je suis fasciné de revoir le monde tel qu'il était, dans ma jeunesse. Pas le temps d'admirer le paysage. D'une pression sur mon casque, j'allumai mon comm link. Alfred étant mort depuis longtemps, j'ai réussi à configuré une intelligence artificielle à son image pour m'aider dans ma lutte. C'est comme s'il n'était pas parti.


"Alfred"

"Monsieur ?"

"Localisez Dr Fate et nos ennemis"

"Bien monsieur... Monsieur, une présence familière à été localisé également. D'après l'ordinateur, ce serait votre Père. "

Évidement, il n'est pas mort encore. C'est ma chance de le voir. Mais Fate à dit que ce serait des héros du passé ou futur. J'aurai peut-être affaire à un Batman plus jeune. Qui ne me reconnaitra donc pas. J'allume les fusées dans mes bottes et je voles à une vitesse folle en direction du signal. Bientôt, je vois mon père sur une Moto qui roule à tout allure. Ce n'est pas le moment des retrouvailles alors je vole au dessus de lui, en direction de nos ennemis. Ils vont souffrir pour ce qu'ils feront à notre monde !

HJ
-Un Damian plus vieux de 25 ans débarque d'un monde ou Darkseid a gagné.
-Il répond à l'invitation de Fate
-Armé d'une armure Batman futuriste, il arrive dans le passé et vole au dessus d'une version plus jeune de son père vers les ennemis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Ven 20 Juil 2018 - 21:29
La Razer qui est contacté par ce Fate est un Razer bien différent de celui que tous connaissent et craignent.

Ce Razer n’est plus animé par la Rage et la soif de destruction. Ce Razer n’est plus contrôlée par elle. Ce Razer a depuis longtemps évolué au-delà de ce sentiment qui vient des plus bas instincts de chaque individu doué de raison… et a transcendé cet étât.

D’abord en acceptant, finalement, que la mort de sa femme bien aimée n’tait pas sa faute et que, de ce fait, il n’aurait rien put faire pour la stopper. Puis en faisant le grand pas en avant et en faisant enfin son deuil pour finalement aller de l’avant et laisser derrière lui cet évènement tragique. Et finalement… en acceptant que la rage qu’il nourrissait, qui couvait en lui, constamment, comme de la lave en fusion, n’était pas part de lui.

Et en acceptant cela, il faut capable de s’en libérer.

Le Razer qui apparait donc n’est pas un Red Lantern, mais un Blue Lantern.


C’est la Razer d’un univers alternatif dont la rencontre avec deux Green Lantern déterminés dont l’un s’était fait un devoir de le rammener du bon côté l’avait mené a faire des choix très différents.

Confronter Atrocitus. Confronter ses propres démons. Rencontrer une nouvelle âme en l’intelligence artificielle nommée Aya. L’amour même. Éventuellement. Et puis… la rédemption, au mai9ns des Blue Lanterns qui le guérirent enfin et entièrement de sa rage et le remplirent, à la place… d’Espoir.

C’est donc la lumière Bleue de l’Espoir qui apparait devant les furies, brillante telle un phare et exsudant l’espoir et la détermination.

Et il leur fait face, calmement, maitre de lui, et attends…

Il attend le bon moment. Pour agir et pour libérer l’espoir qui sommeille en tout ceux qui se présenteront ici aujourd’hui.

Un phare d’Espoir rencontre les Furies, et est prêt à déverser sa lumière.

Cet Univers mérite d’être sauvé. Car il est mu par l’espoir de tous et chacun qui l’habite.

RÉSUMÉ :

- Razer apparait, mais c’est la Razer d’un univers alternatif, qui est un Blue Lantern.
- Razer fait face aux Furies comme un phare d’espoir et de détermination.
- Razer attends le bon moment pour agir…

Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 18/01/2016
Messages : 4154
DC : Razorsharp, Dolphin, Lightning Lass & Tara Markov
Localisations : Ivy Town
Shadowpact
Justice League
MessagePosté le: Ven 20 Juil 2018 - 21:43
Dans un petit salon richement décoré d'un appartement du Haut-Gotham, la jeune, riche, célèbre et désœuvrée Virginia Scott vissait une cigarette de plus à son fume-cigarette. Elle était revêtue de son peignoir de soie au motif floral et observait d'un œil distrait les invitations qu'elle avait reçu dans l'après-midi.

Magnats de la presse multimillionnaires, nobles anglais en exil, industriels dans l'armement, mécènes amis des arts...

... les cartes de visite et les cartons d'invitation formaient une petite pile à côté du grand miroir où - paresseusement - Virginia se mirait...

... car sa peau verte était - même pour elle - source de fascination et d'émerveillement. Un journaliste avait même, un jour, dit d'elle qu'elle était la lumière de Gotham. Elle l'avait éconduit, un peu sèchement, et il s'était brûlé le lendemain la cervelle.

Elle était la Belle Dame sans merci. Celle qui ne souriait jamais que pour dire une horreur. Celle dont on redoutait les jugements péremptoires quand elle tenait salon. Celle...

Virginia sourit devant son miroir. Car s'ils savaient... s'ils savaient qui elle était, cette jeune fille on ne peut plus voyante, au teint inoubliable...

... qu'elle était également le Scaphandrier, l'héroïne costumée qui utilisait ses formidables pouvoirs sur la lueur verte pour protéger les plus faibles des horreurs de la nuit ! Le Scaphandrier ! Une aventurière costumée dont on ne soupçonnait même pas le sexe, pourchassée par la police et les criminels, amie pugnace des plus faibles, rendant une justice implacable à l'encontre des élites corrompues de la ville ! Le Scaphandrier !

Virginia soupira et alluma sa cigarette. Encore un soir de plus à Gotham City. Encore un soir où elle allait apparaître à plusieurs soirées, être insupportable - suffisamment pour faire dire aux représentants de la presse qu'elle était à tel et tel endroit - pour dissimuler le fait qu'elle allait rapidement se retrouver à parcourir les toits dans sa combinaison héroïque...

Se levant, elle sortit de sa penderie la tenue qu'elle porterait sous son costume de Scaphandrier...


... puis, après l'avoir revêtu, presque machinalement, elle...

... fut au contact de ce Fate. Julian. Darkseid. Les Furies telles les 4 cavaliers de l'Apocalypse. La Lune. La Lune ?

Elle regarda ses pieds et virent le sol sur lequel ils étaient plantés. Elle vit les autres personnes présentes et leurs adversaires. Mais, bon Dieu, que foutait-elle là ? Elle eut envie de hurler et dressa involontairement un bouclier devant elle. Elle brailla :

"Au secours ! C'est quoi ce délire ?"

Mais elle savait que tout cela étai vain : ce Julian - qui lui paraissait d'une certaine manière familier et proche à la fois - disait la vérité. Elle le sentait. Elle était sur la Lune et le sort d'une Terre (mais était-ce la sienne ?) dépendrait de l'alliance qu'elle pourrait réussir à forger - ou non - avec les autres héros déguisés...

[HJ :

- Jade est Virginia Scott, une aventurière (verte) costumée qui protège une version steampunk de Gotham
- Arrivant sur la Lune et découvrant le chaos ambiant elle dresse instinctivement un bouclier, prend peur et appelle au secours !

/ HJ]


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3372-fiches-rp-de-jade-liberty-belle-ani
Inscription : 07/09/2017
Messages : 94
Localisations : Metropolis
Shadowpact
New Titans
MessagePosté le: Sam 21 Juil 2018 - 15:09
< Mr Troy, merci de vous mettre en place pour les photos, la vente va bientôt commencer...

Adonis était, dans le civil, photographe et s'apprêtait à mettre en image, un des grands évènements de l'été, à Gateway City. Le musée de la ville allait être le lieu, de la mise en place d'une prestigieuse vente aux enchères, accueillant les grandes fortunes du monde, des amateurs d'art précolombien et des responsables de musées internationaux, désirant mettre la main sur de nouvelles collections.

Alors qu'il allait se diriger vers le fond de la salle, pour ne rien rater du spectacle, il croisa le regard d'un homme qu'il avait connu jadis, grâce au boulot...


< Kenan... que fais tu ici? C'est le musée de Mexico City qui t'envoie?

< Je... je n'ai pas le temps... veuillez cesser de m'importuner.

< Mais Kenan... je ne comprend pas... qu'est-ce que j'ai bien pu dire...

Kenan Minerva, archéologue, installé au Salvador et spécialisé dans la culture toltèque, ne montra aucun signe de sympathie, à l'égard du photographe, au point même de le bousculer dans son élan, laissant Adonis circonspect. Ce dernier avait presque observé des mimiques de désarroi, au début de leur interaction, chez son ami, avant qu'il ne perçoive une lueur violette étrange, dans ses yeux. Même son chien, un petit chihuahua, se montrait peu commode et grognait en la présence d'Adonis. Ce n'était pas une attitude que l'on pouvait qualifier de normale, ils s'étaient perdus de vu certes, mais étaient toutefois restés en bon terme... et cette lumière dans son regard... pour Troy, il y avait quelque chose qui clochait, il y avait de la magie dans l'air.

Adonis couvre l'évènement avec son appareil, en direction de l'estrade. La vente se passait sans encombre, jusqu'à ce que le responsable priseur, présenta à l'assemblé, une collection de statuettes, représentant des hommes jaguars.


Kenan se révéla intéressé et il leva la pancarte, adressant son prix, à la vue de tous, il se montrait calme, son chien sur ses genoux, mais la lumière violette, qui encerclait ses yeux, était perçue de plus belle, dans la réverbération de l'objectif d'Adonis. S'en était trop pour le jeune homme qui se retira, par une porte dérobée de la pièce, au grand étonnement de l'organisateur, mais pas pour très longtemps, du moins pour cette raison... quand tout le monde vit surgir le héro Wonder Boy, par un autre endroit.



< Je suis désolé de devoir interrompre la vente, mais un usurpateur se cache parmi vous, aujourd'hui... et le lasso d'Helios va mettre à jour, de part sa lumière, la supercherie et va vous révéler la vérité, à son propos... possession par magie noire ou métamorphe qui a pris sa place... nous n'allons pas tarder à le savoir.

Adonis lance son lasso, en direction de Kenan et entoure son torse, avec le cordage, modelé à partir des rayons du soleil, pour révéler à tous, sa véritable nature. L'archéologue se mue alors devant ses yeux, en une espèce de jaguar hybride, un féroce guerrier, mais il n'est pas le seul, son chihuahua, prenant lui, la forme d'un énorme sanglier, qui vient bousculer l'assemblée présente et mettre la salle, sans dessus dessous. On peut alors assister à une violente pagaille, faite de peur, de cris, de fuites dans tous les sens, le sanglier fonçant sur tout qui se trouve sur son passage, dans son cheminement vers Troy, qu'il frappe vivement, alors que Wonder Boy est occupé à contenir la créature, qui était encore il y a, à peine une minute, censé être un archéologue, réputé dans son domaine. Adonis se remet vite ceci dit, pour finir par ficeler le sanglier comme un jambon et l'assommer, afin de calmer la bête sauvage, malgré elle.

Par la suite, Wonder Boy traverse le musée, pour retrouver la trace du guerrier jaguar et finit par tomber sur un garde, embroché comme un rôtit. Alors qu'il se penche dans sa direction, pour prendre son pouls et voir si ce dernier est décédé... ce qui semble être malheureusement le cas, il s'aperçoit que du sang goutte au dessus de lui et n'a juste le temps, que de lever la tête et de parer l'attaque de l'animal humanoïde, qui bondit sur lui, avec ses bracelets.



Il faut croire que le jaguar a des réflexes tout aussi affutés que Wonder Boy et réussit à le plaquer au sol, pour terminer, dans un rugissement haineux, par s'adresser à lui.

< Si tu ne veux pas finir comme ça, je te conseille, de ne pas me poser de problème. Minerva, c'est de l'histoire ancienne, tu dois te faire une raison, bordel. C'est juste un camouflage pour le boulot... une peau transitoire qui me sert à éloigner mes souffrances, suite à ma métamorphose, pendant un laps de temps... je suis Werejaguar maintenant.

< Le boulot, mais... mais c'était bien toi, que t'est-il arrivé? Quelle est cette force qui te possède?

Werejaguar pousse un soupir d'agacement et prend une mine d'abattement, avant de se reprendre, la lueur mauve réapparaissant dans son regard.

< Mais ferme la... je t'en prie... arrête... oublie le Kenan que tu as connu, cette personne, fait partit de ton passé. Il est le seul qui peut m'épargner ce mal, en modifiant mon apparence, pendant un temps, cet Autolycus... tu ne dois pas te mêler de tout ça. De toute façon, le sorcier a du s'emparer de ce qui se trouvait dans la statuette, à l'heure actuelle, j'en ai terminé avec toi...

< Quoi? Autolycus est derrière tout ça?

< Oui, c'était un stratagème pour occuper ton attention, je devais pister l'object et le localiser pour lui, une fois identifié et étant au courant de ta présence sur les lieux, je devais détourner ton attention pour qu'il vole la relique. je travaille pour lui et le plan a merveilleusement fonctionné.

< Cette relique... c'est... laisse moi t'aider...

Un homme casqué, flottant dans les airs, apparaît alors, dans la pièce et se pose à terre, en tapant le sol plusieurs fois avec son bâton, pour faire jaillir une vive lumière... une lumière éblouissante, qui transportera avec elle, Wonder Boy, dans une autre dimension, un autre temps.

HRP :
- Adonis Troy, une version masculine de Donna Troy, le Wonder Boy d'un monde alternatif, assiste à une vente aux enchères, en tant que photographe, au musée de Gateway City et croise une ancienne connaissance, au comportement étrange.
- L'archéologue, Kenan Minerva, fait mine de l'ignorer, assez sèchement et semble être "différent".
- S'apercevant que la situation est anormale, Wonder Boy tente de mettre à jour la véritable nature de Minerva et fait apparaître, à l'aide du lasso d'Helios, un guerrier jaguar.
- Werejaguar, aidé d'un énorme sanglier, devait détourner l'attention de Wonder Boy, après avoir repéré une relique toltèque, mise aux enchères, pour le compte du sorcier Autolycus, qui devait ainsi pouvoir la voler, en toute facilité.
- Après une interaction mouvementé avec Werejaguar, Adonis est propulsé dans un univers alternatif par Julian hayden, une des nombreuse versions de Dr Fate, existante.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 04/03/2018
Messages : 281
DC : Victor Fries; Silver Banshee ; Lady Blackhawk
Situation : De retour d'entre les rêves
Localisations : Washington
Groupes : Justice Society of America
MessagePosté le: Sam 21 Juil 2018 - 15:26

Combien de vies différentes nous aurions eu pour chaque grand événement de notre vie qui se serait déroulé différemment? Wesley Dodds n'échappait pas à ces bifurcations existantes dans les univers parallèles. Parmi les différents Sandman qui existaient, l’un d’eux d'une quarantaine d'années avait les cheveux argentés.

Le Sandman de la “deuxième terre” du multivers. Dans cette vie il était le Comandeur Dodds à la tête des “Sandmen” une organisation paramilitaire spécialisée dans les infiltrations. De nationalité Canadienne il n’avait pas vécu à New York, et n’avait jamais rencontré Dian Belmont ou son neveu. Ce Sandman là n’avait que faire de la poésie ou des origami. Lui était un leader, un athlète, il utilisait des technologies avancées qu’il avait développé pour combattre. C’était aussi un pragmatique au quotient émotionnel moins développé que son homologue de la DC Earth; il ne comprenait pas bien les gens et se tournait davantage vers lui même. Plus scientifique, moins cultivé. Plus sportif, plus tête brûlée. Autre contrepartie à tout cela son don pour les rêves prémonitoires était bien mois développé, étant moins “ rêveur” que son homologue de cette terre fraîchement ressuscité. On ne pouvait pas tout avoir.

Il avait été envoyé là par Julian, le Fate d’un futur d’une autre dimension. Il devait affronter des furies qui détruiraient la lune de cette dimension, et déjà deux différences majeures apparaissaient avec l’autre Wesley: La première était qu’il n’avait pas du tout fait de rêve prémonitoire au sujet de cela, ce qui est agaçant quand on se targue de prédire l’avenir. La deuxième que çà l'embêtait un peu au fond de devoir aider une autre dimension que la sienne. Il avait déjà fort à faire dans son monde en proie à une guerre terrible pour aller jouer les samaritains extra-dimensionnels.

Il voyait les autres. Un blue lantern, une green lantern, un Atom, un Batman, un Robin, un jeune gars en costume moulant avec un lasso... Tout ce qu’il fallait pour gérer une situation de crise après tout, pourquoi çà échouerait? Lui allait s’en prendre à Pestilence, avec un nom comme celui là elle devait schlinguer particulièrement ce qui ne le gênerait pas. Il chargeait ses pistolets à gaz d’un bon vieux somnifère qui calmerait un buffle et passait à l’assaut à son tour.


HJ -
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 16/04/2018
Messages : 73
DC : Harley / Dick
Situation : Seule
Localisations : Partout

MessagePosté le: Sam 21 Juil 2018 - 15:41
 « Expose ton idée, sorcier, avant que je ne perde patience. »

 « C'est très simple, ô Conquérante. La Terre est la cible de Darkseid, depuis toujours. Dans chaque univers où je suis allé, dans chaque alternative de ta réalité que j'ai observé, je l'ai vu détruire la Terre et dominer la galaxie... et même les galaxies. L'Univers entier tombait devant lui. Ceux qui résistaient mouraient, ceux qui se soumettaient devenaient des esclaves cauchemardesques, des créatures à l'âme si noire que le néant ne voudrait pas d'eux. Darkseid est l'être le plus puissant de l'Univers, et il va détruire la Terre à chaque fois. Dans chaque alternative, il vainc. Je ne veux pas que cela arrive à la Terre dont je te parle, Conquérante. Car de tous les univers que j'ai observé, tu te trouves dans l'un des rares où Darkseid n'attaque pas la Terre. »

Kara toisa le sorcier, un rictus arrogant sur son visage. Son visage était celui d'une femme approchant de la quarantaine, selon les standards humains. Elle était plus grande, plus forte, plus mûre que la Kara vivant sur la Terre dont parlait cet homme. Et elle était indéniablement plus dangereuse, et plus impitoyable.

 « Sais-tu pourquoi il n'attaque pas la Terre, sorcier ? Parce que la Terre a été conquise. Par moi. Et par mon peuple. Il a peur de nous ! »

 « Justement. Je te demande de venir en aide aux Terriens de cet univers. Je sais ce que tu vas dire : cela ne te concerne pas. Tu n'as que faire d'un univers parallèle, d'un lieu différent du tien dans l'Espace et dans le Temps. Mais pense à ce que tu pourrais envoyer, comme message, si tu parvenais à vaincre les sbires de Darkseid... voir Darkseid lui-même, dans cette bataille. Pense à ce que celui de ton univers penserait. Il a peur de toi, dis-tu ? Imagine la satisfaction des Kryptoniens s'ils apprennent qu'ils sont capable de le vaincre. Imagine à quel point vôtre Darkseid se cacherait de peur face à vous. »

 « Tes paroles sont celles d'un serpent, sorcier. Mais tout n'y est pas dénué d'intérêt ou de bon sens. Emmène-moi, que je leur montre qui je suis. Et qui je pourrais devenir, chez eux. »


**


La bataille faisait rage sur la Lune. Les Furies et les hordes du terrible ennemi de la Terre déferlaient sur des individus tous aussi variés les uns que les autres. Nul n'était semblable à un autre, et parfois, il y avait des doubles ou des triples. Mais ce n'était rien à côté de ce qui allait arriver maintenant.


Armée de son arme kryptonienne, Kara s'élança à toute vitesse, fondant sur Death. La Furie était peut-être redoutable, mais elle l'était encore davantage. Elle était invaincue dans son univers. Elle était puissante, redoutée, et implacable. Elle ne baissait pas les bras. Et ne connaissait pas la peur.

 « JE SUIS KARA ZOR-EL, CONQUERANTE DE LA VOIE LACTEE ! TREMBLE DEVANT MOI FURIE, CAR TU N'ES RIEN !! »




[HRP]
- Une Kara issue d'un univers où Krypton domine la galaxie arrive, à l'appel de Fate
- Elle s'attaque directement à Death, persuadée de sa victoire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 16/01/2018
Messages : 361
DC : Wesley Dodds / Sandman, Silver Banshee, Zinda Blake/ Blackhawk
Situation : Oeuvre pour la Société Secrète
Localisations : Groenland
Secret Society

MessagePosté le: Sam 21 Juil 2018 - 16:18

“M-moi? Vous êtes sûr que je devrais venir? “

Victor Fries était un chic type. Cet enseignant chercheur à l’université de Gotham menait une petite vie sans histoire avec sa femme Nora et ses trois filles. Et mis à part le crédit de la maison a rembourser on pouvait dire que leur ciel était sans nuage. Dans cette réalité, Nora n’était jamais tombée malade. Il n‘avait jamais eu à travailler pour Gothcorp, ni à congeler personne pour un mot de travers. C’était la vie qu’il aurait eu si la maladie n'avait pas frappée aveuglément celle qu'il aimait.

“Oui.”

“Je-je ne suis pas un héros vous savez, mes faux pas me collent à la peau. En plus je fais des recherches pour monsieur Wayne, je dois tester la cryogénisation du…”

“...Vous pouvez aider un monde à éviter une catastrophe. Aussi humble que vous soyez, si vous n’êtes pas un héro vous pouvez agir comme tel. Tout le monde le peux.”

“Bon...je...c’est une grosse décision oh mon dieu…. “


Le Fate du futur regardait Victor Fries légèrement courbé tenir ses mains l’une dans l’autre, les frottant pour se réchauffer car il était dans l’une des pièces froides du laboratoire de l’université. Cela ne se voyait pas mais le porteur du heaume doré avait un léger sourire, appréciant l’ironie de la chose.

“...D’accord. Je..j’en suis. ”

Il allait ranger son attaché caisse dans la chambre froide quand Fate lui faisait signe de la main de s’arrêter.


“Prenez le avec vous c’est important. Vous saurez quoi en faire.”


“Je...ah...bon…”

Fate créait un portail magique et le professeur Fries lui demandait timidement avant d’y entrer:

“Je suis comment dans cette dimension là?”

“Pas nécessaire qu’on en parle.”

Le ton était sec.

“Ah mince… à ce point là?”

"Malheureusement."

Victor Fries eu un sourire gêné, comme s’il était fautif des erreurs de son autre lui même. N’écoutant que son courage d'homme sans histoires il entrait dans le portail en prenant une grande respiration.

Hj:
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t5544-la-quete-du-coeur-de-glace#77243
Inscription : 05/12/2016
Messages : 3730
DC : Ra's Al Ghul.
Situation : Cherche sa propre voie.
Localisations : Metropolis.


MessagePosté le: Dim 22 Juil 2018 - 1:58

Et bien, Bruce ? Ça ne te ressemble pas, de foncer tête baissée.

Un manteau d'obscurité vint se placer au-dessus du Chevalier Noir, le plongeant dans la noirceur si chère à son coeur. Une ombre humaine, en l'occurrence ; enfin, humaine... Du moins en avait-elle l'aspect. Car les humains ne sont pas connus pour pouvoir fendre l'air à la vitesse d'une moto lancée à pleine vitesse - et ce, semble-t-il, uniquement parce qu'il s'efforçait d'adapter son rythme au sien afin de rester à sa hauteur.

Déjà à l'époque, le Batman était loin d'avoir à rougir de sa forme physique - mais même lui semblait presque frêle dans l'ombre de cet être à la silhouette si imposante que c'en relevait presque de l'invraisemblable.
À sa différence, cependant, il n'y avait rien d'intimidant dans sa présence. Au contraire ; il y avait même quelque chose de rassurant à se trouver à ses côtés, même pour qui ne savait rien de lui - comme s'il s'agissait d'un ultime rempart, d'un bouclier indestructible.
D'une force tranquille qui ne connaissait pas d'égale.

D'où il était venu était un mystère ; tout portait à croire qu'il avait jailli du néant - mais ne l'avaient-ils pas tous faits, d'une certaine manière ? Qu'il n'ait aucun mal à se déplacer dans le vide spatial - ou même à y dialoguer - contribuait à rendre son apparition plus extravagante encore.
Ce n'était pas un homme, non ; un surhomme, à tout le moins - et même ce terme pourtant lourd de sens en un monde aussi étrange que le leur semblait encore loin de la vérité.

Enfin, pour une fois que c'est moi qui ai l'occasion de donner les leçons... fit-il en croisant les bras sans pour autant cesser de suivre le rythme de la moto, sans effort apparent.

Cette soudaine rencontre aurait été susceptible de briser la concentration du gardien de Gotham, malgré tout son sang-froid - qui, toutefois, n'était peut-être pas encore aussi fameux qu'il était appelé à le devenir ; mais même s'il devait lâcher le guidon sous l'effet de la surprise, il pourrait percevoir que quelque chose - qu'une force invisible - s'appliquait à le garder en selle et à lui éviter tout accident fâcheux.

Sans perdre de sa placidité, l'individu était légèrement descendu pour plutôt se placer à ses côtés, laissant à son interlocuteur l'occasion de l'observer de plus près, si tel était son désir.
Ainsi aurait-il l'occasion de constater qu'à part sa musculature n'ayant rien à envier aux Persée et autres Ulysse des mythes grecs, il était d'une apparence tout à fait banale, un pantalon noir et un tee-shirt bleu uniformes - à l'exception d'un logo qui ne lui dirait sans doute rien - constituant sa seule combinaison en vue d'un alunissage.
Il lui adressa un sourire, détendu malgré la gravité de la situation pour laquelle on les avait convoqués tous autant qu'ils sont, puis gratta nonchalamment sa joue assombrie d'un début de barbe.

Mais bon, je suppose qu'on en parlera quand tout ça sera terminé. Évite de te faire estropier, je n'aimerais pas te voir avec une canne avant l'heure !

Alors, il accéléra brusquement - et disparut de la vue de la jeune chauve-souris avant même que celle-ci ait pu s'en apercevoir, la devançant ainsi au contact des lignes ennemies.

Aussi désinvolte qu'il se soit montré, il n'avait bien entendu pas perdu de temps, ayant choisi son adversaire dès l'instant de son arrivée. Fort heureusement, sa cible n'avait pour l'heure pas trouvé preneur ; il n'aurait pas à se retenir.
Même si les années avaient grandement pallié à ses lacunes en terme de travail d'équipe, il préférait encore et toujours qu'agir seul - ne serait-ce que pour éviter tout risque de dommage collatéral. Son regard perçant se posa sur la tamaranéenne, sans pour autant qu'il manifeste la moindre animosité à son égard.

À quoi bon ? Il n'en avait pas besoin pour la mater.

C'est toi, la guerrière invincible ? Il pointa un pouce vers son torse - vers cet étrange emblème qu'il portait en mémoire d'un monde oublié. De là d'où je viens, il paraît que c'est moi le plus fort. Si tu me montrais ce que tu sais faire ?

Sans lui laisser le temps de répondre - en était-elle seulement capable ? -, il tendit la main vers elle et serra le poing.
À cet instant, War put sentir un étau se refermer sur elle, la prendre au piège sans pourtant que rien ne l'enserre - rien de tangible, du moins.
Puis, d'un mouvement de traction dans le vide, il la jeta dans sa direction, ne lui laissant guère d'autre choix que de venir à lui.

Qu'elle vienne, oui ; il n'en était pas à sa première fin du monde.
Et il n'en était aucune qu'il n'ait pas su arrêter.

récapitulatif:
 


« No cape. No tights. No offense. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t4444-superboy-rebirth http://dc-earth.fra.co/t4287-superboy-i-m-no-superman
Inscription : 07/05/2018
Messages : 322
DC : Patty Spivot, Garfield Logan, Stephanie Brown, Lightray
Situation : En train de combattre, comme d'habitude
Localisations : St Roch
Justice League
Shadowpact
MessagePosté le: Dim 22 Juil 2018 - 19:43
-La Terre, avant que ça n'arrive.

Le Hawkman qui se présente sur la Lune ne paraissait pas avoir beaucoup changé par rapport à celui de cette époque. En réalité, cela faisait plusieurs décennies que le corps du guerrier millénaire n'avait pas bougé d'un poil. Et pourtant, 10 ans séparent cette époque de la sienne, Hawkman avait évolué psychologiquement. En mal dirait sans doute ses proches. Sa fougue et sa violence au combat avaient augmenter. Et s'il se battait toujours au nom de la justice, il était encore plus craint que ne pouvait l'être sa version présente.

-Rappelle-moi Fate. Qu'est-ce que ça changerait ? Pas par rapport à Dakseid, mais pour... Le reste.

-Les temps dont tu parles sont encore à venir ici, Carter Hall.

-M'appelle pas comme ça. Je suis Hawkman, juste Hawkman.

-Soit, Hawkman. Sache juste qu'en te joignant à ces héros venus d'ailleurs, tu empêcheras une terrible injustice de s'abattre sur ce monde.

Hawkman hocha la tête. Dans son monde, il avait dû abandonner beaucoup de choses, mais une au moins était restée. Sa volonté de servir la Justice. Et même si ses méthodes et ses motivations avaient changées, l'objectif restait le même. Donner une bonne correction au Mal sous toutes ses formes et l'anéantir si besoin était. Et nul doute que ces horreurs mères des enfants de Darkseid faisaient partie de ce qu'il faudrait détruire pour de bon.

-Ça me suffit, je vais me battre. Pour ce monde et pour...

L'espace d'un court instant, sa voix de brisa mais son visage resta toujours de marbre. Peut-être Julian Hayden saurait-il à qu'il avait pensé à la fin de sa phrase. Enfin, Hawkman prit son envol, faisant apparaître des ailes nettement plus grandes que celles de sa version présente et brandit sa masse qui projetait des éclairs d'énergie pure.

-Je suis un guerrier qui a longtemps combattu sur les champs de bataille. Peut-être est-ce logique que je choisisse mon adversaire en fonction de cela.

Et aussitôt, l'homme-faucon se rua vers la Tamaréenne capable de vaincre n'importe quel guerrier d'Apokolips. Filant à toute vitesse, Hawkman se rapprocha dangereusement de sa cible et lui asséna un coup de masse à l'arrière du crâne qui l'étourdit peut-être et la propulsa un peu plus vers Conner Kent qui était en train de l'attirer à lui.

[-Hawkman arrive vieux de 10 ans et hésite un court instant à rejoindre la bataille
-Il se décide à se lancer en ignorant volontairement les versions alternatives de ses anciens alliés.
-Il se rue arme à la main vers l'une des Furies, K'li. War. Par un puissant coup de masse, il l'envoie vers Conner]


***

JUSTICE LEAGUE... UNITE !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 21/11/2015
Messages : 1131
DC : Mister Miracle ; The Bat ; Fate ; Lex Luthor.
Localisations : Ivy Town


MessagePosté le: Mer 25 Juil 2018 - 17:49
Les Héros et Vilains transportés du Passé, du Futur ou de Dimensions divergentes viennent d’arriver sur la Lune, amenés par un Julian Fate aux pouvoirs quasi-divins ; à peine quelques minutes viennent de passer… et le chaos absolu règne déjà.

Un Bruce Wayne jeune, perdu et impulsif file sur sa moto, sans réfléchir. Un Damian Wayne vieux, stratège mais toujours impulsif utilise son armure pour filer vers ce père qui ne le connaît pas encore. Un Razer positif et optimiste reste sur la réserve. Une Jade divergente se protège et panique sous la pression. Un Wonder Boy arrive après bien des difficultés. Un Sandman différent se prépare à se battre, comme toujours. Une Supergirl autre enrage et se précipite vers Death, sûre d’elle. Un Victor Fries perdu tente de réunir ses pensées. Un Conner Kent âgé s’en prend à War elle-même, tandis qu’un Hawkman également plus vieux vient rejoindre son compagnon d’infortune.

Chaos. Destruction. Cris. Peur. Douleurs.
Et cela ne fait qu’une poignée de minutes… l’Apocalypse s’abat littéralement sur la Lune, et rien ne semble pouvoir la stopper.

Au milieu de tout cela, un Atom également plus âgé a foncé vers Death, dans l’espoir de solutionner cette menace, et implicitement de périr au combat ; son souhait de mort le ronge depuis des années, depuis qu’il a abandonné son amour, ses amis et son monde.
En voulant le protéger, il l’a perdu ; il s’est perdu.
Autant, alors, l’acter et en finir – dans un nouveau coup d’éclat. Dans un nouveau sacrifice.


« Bon sang, Kara ! »

Ray Palmer se précipitait vers la Martienne ressuscitée et corrompue, mais la Kryptonienne est bien sûr plus rapide et plus terrible.
Supergirl plonge sur Death en premier, et l’impact est absolu ; Atom est violemment repoussé en arrière, et plusieurs autres combattants sont touchés, selon la distance entre eux et le choc.


« Hughn. »

Le scientifique du Futur se remet, et se redresse en grognant et en se massant la tête. Par réflexe, son corps a repris sa taille normale – mais ses douleurs s’évaporent, quand il pose les yeux devant lui, et découvre la scène.
Quand il découvre que Death a survécu à l’impact, et entoure Supergirl avec son élasticité.
Un rictus de pure haine glisse sur son visage blême, alors que son corps bloque Kara et tente de pénétrer en elle, via les orifices les plus visibles. L’acte en lui-même est dégoûtant et horrible, mais le pire est à venir.

Death avise la Jade alternative, et soulève plusieurs pans entiers de Lune par télékinésie afin de les envoyer, littéralement, vers l’Héroïne ; dans son dos.
Death va vite, très vite – trop, pour que Jade puisse se retourner, agir et survivre. Elle ne pourra pas. Elle n’y arrivera pas. Elle va mourir.
Et Ray le refuse.

Sans réfléchir, Palmer réactive ses pouvoirs, émoussés par les années et la dépression, et file en avant. Il rapetisse. Il modifie sa masse, jongle entre la densité et la légèreté, pour voler mais se consolider au maximum.

Il file, oui. Sans réfléchir. Sans penser.
Mais en ressentant.
En ressentant la lassitude. En ressentant la fatigue. En ressentant la honte de ses actes, de ses occasions manquées, de ses choix stupides, du fait d’avoir abandonné ses proches pour le Microvers, dans une veine folie. En ressentant les remords. En ressentant les regrets, absolus. En ressentant le manque, de ceux qu’il aime et qu’il n’a jamais bien traité, croyant simplement que le sacrifice était une preuve d’amour ; enfin, il comprend que ce n’est pas le cas.
Enfin, il comprend ses erreurs – et ce qu’il doit faire, lui qui n'a cessé de faire les mauvais choix et de se tromper.

Il aurait pu être grand, il a été minuscule ; et ses pouvoirs n'ont rien à voir ici.
Ray Palmer a tout foiré, de son vivant.
Autant réussir le final... cela doit cesser, après tout. Cela doit cesser, maintenant.
Alors, que ça cesse.

Alors, pense-t-il en venant se placer devant les bouts de Lune pour protéger Jade… alors, que ça cesse.
Adieu. Adieu remords. Adieu doutes. Adieu honte. Adieu regrets.
Adieu, Jennie. Adieu, Carter. Adieu, Barry. Adieu, Hal.
Adieu… luciole.
Adieu, le monde. Ca aurait dû être fun, et ça ne l'a pas été.


**
*
**

Le choc est terrible – et définitif.
Atom meurt.
Atom protège Jade et bloque les pans de Lune, mais meurt sous le choc ; son cadavre s’écroule, et reprend sa taille normale. Il est mort.

Death continue sa lutte contre Supergirl. Les combats se poursuivent.
Mais Atom est mort – et les défenseurs du monde s’en retrouvent affaiblis, alors ; ce qui n’est pas possible. Ce qui n’est pas envisageable.

A peine deux minutes après le trépas de l’Atom du Futur, un portail nouveau apparaît, s’ouvre et révèle une silhouette qui débute dans cette folie – même si certains le reconnaîtront, et croiront à un miracle ; ce n’est pas le cas.


« Mais… Laethwen ? LAETHWEN ?! »

La forme se précise, le portail disparaît, et un homme perdu se crispe en s’emparant de son arme…
… car Atom est en pleine lutte pour conquérir New Morlaidh, et il est prêt à faire face à toutes les menaces !

« Mon dieu… quelle horreur… »

Ray Palmer, arraché de plus de cinq ans dans le Passé, arrive alors que, en son temps, il aide les extraterrestres dits les Morlaidhans à sauver leur micro-cité, en Amérique du Sud. Il est plus un combattant barbare qu’un Héros, et se retrouve plongé dans cet enfer… avec les informations transmises immédiatement par Julian Fate en son esprit.

Il est perdu. Il est troublé. Il est inquiet, pour Laetwhen et les siens.
Mais il est, alors, un homme d’action – et avise le cadavre d’un homme au costume similaire aux siens ; et il demeure intelligent.
Il comprend. Il saisit… et il agit, en bondissant vers Death avec sa lame, un beuglement de pure rage sur les lèvres.

Le combat est perdu d’avance, c’est sûr.
Raison de plus pour le mener !


(HJ/ Résumé rapide :
- Supergirl va plus vite qu'Atom et impacte Death, repoussant violemment Ray en arrière et impactant les autres combattants ;
- Death a survécu et tente de pénétrer dans Supergirl, qu'elle bloque avec son élasticité ;
- Supergirl envoie par TK des pans de Lune vers Jade, dans le dos ;
- Atom, troublé mais désireux de périr après ses doutes, bloque les bouts de roche... et meurt. Son cadavre s'écroule, décédé ;
- Julian Fate fait venir un autre Atom, issu de l'époque barbare et Sword of the Atom, qui bondit vers Death, animé par son instinct guerrier de l'époque. /HJ)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3185-atom-sa-petite-histoire-dans-la-gra
Inscription : 04/03/2018
Messages : 281
DC : Victor Fries; Silver Banshee ; Lady Blackhawk
Situation : De retour d'entre les rêves
Localisations : Washington
Groupes : Justice Society of America
MessagePosté le: Jeu 26 Juil 2018 - 18:08
Un cône de gaz soporifique provenant de derrière elle touchait la Furie Pestilence qui se retournait alors pour ne voir personne. Elle donna un coup de poing sur le sol rocailleux et l’onde sismique fit décoler la poussière lunaire, dévoilant la présence du Wesley Dodds de la deuxième terre. L'aberration Szarniene était a peine importunée par le gaz, et Dodds était en danger car le projecteur d’invisibilité ne suffisait plus à dissimuler sa position. Il sentait qu’il allait passer un sale moment.

La Furie de Darkseid s’élançait à pleine vitesse pour le percuter le poing mortel en avant, et Sandman parvenait à l’esquiver d’un cheveux, étant loin d’avoir la rapidité de son adversaire. Pestilence cracha un liquide noir sur Sandman qui prenait la fuite , il changeait brusquement de direction pour éviter l’impact, parvenant encore une fois à éviter de se faire toucher. Au contact de la roche une fumée se dégageait, dévoilant à quel point le liquide sécrété par l'aberration était corrosif. Alors qu'il se battait Wesley regardait un autre combat non loin de là. Les héros sautaient plus haut que d'habitude et une évidence se rappelait à lui. La gravité lunaire. Il devait en profiter. Il prenait son élan et bondissait à une hauteur bien supérieure que sur terre. Il allait retomber dans un cratère. Pestilence ricanait, car il était maintenant à sa merci. Il avait une trajectoire prédéfinie, celle d'un un bel arc de cercle. Elle courait et s’élançait pour l’attraper au vol et le tuer par simple contact sauf que…

Dodds tira dans une direction différente avec ses deux pistolets, l’effet du gaz projeté le propulsant dans une autre direction. Il retombait derrière l’un des rochers et était dissimulé à la furie, du moins pour le moment. Il transpirait sous son masque, et son camouflage optique s'interrompait, à court d'énergie. Il n’allait pas pouvoir survivre, et avait déjà eu tellement de chance...Il prenait ses armes pour en vider les capsules de gaz et prenait ensuite une billes verte et une bille bleue qui étaient rangés dans un cylindre blindé pour les intégrer dans le chargeur de ses gaz gun. La verte était du gaz VX, l’une des pires saloperies jamais inventées par les terriens, bien plus mortelle que le Sarin.

Le Wesley Dodds de cette terre n’aurait jamais transporté une telle horreur avec lui, dont une dose comme cette bille tuerait des centaines de personnes. Et aurait encore moins accepté d’en utiliser, laissant çà à quelques rares terroristes et à la Corée du Nord. Mais ce Dodds là avait moins d'éthique. C'était bien pour çà qu’on était venu le chercher...


HJ :
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 10/12/2012
Messages : 521
MessagePosté le: Ven 27 Juil 2018 - 9:08
Julian Fate a amené des Héros et Vilains du Passé, du Futur ou d’autres Dimensions pour lutter contre les Furies de Darkseid – mais même l’assemblée de tant de combattants est en difficulté face à Death, Pestilence, War et Famine !

Si un Héros est déjà tombé, un double l’a remplacé ; mais cela ne semble guère suffire.
Le destin de l’Univers est en jeu… et les Furies redoublent de puissance, de fureur et de destruction. Le défi est terrible.
Les présents sauront-ils le relever ?


**
*
**

Conner & Hawkman VS War.
Le futuriste Conner Kent, serein et apaisé, attire à lui la Furie. Il est aidé par un Hawkman du Futur également, qui frappe violemment War avec sa masse.
La Furie est envoyée alors vers l’hybride Krypto-Humain – mais cela ne la gêne guère ; elle n’attendait que cela.


« Je suis K’li d’Apokolips, victime. Mais pour toi, je suis War ! »

Un ricanement poursuit ces quelques mots, alors qu’elle utilise ses pouvoirs pour intensifier sa percée vers Conner. Il finit par l’impacter violemment, et abat avec une brutalité extraordinaire ses poings sur lui ; sa force apparaît, alors, au-delà de toute mesure, au-delà même des capacités d’un Kryptonien.

Alors qu’elle adresse un terrible uppercut vers Conner, elle se tourne vers Hawkman – et esquisse un sourire mauvais, en utilisant son pouvoir de contrôle mental pour agresser psychiquement le Héros… et le pousser dans la folie.
Un gloussement pervers s’échappe de sa gorge, alors qu’elle poursuit l’attaque et se tourne vers Conner ; elle vit pour cela, et entend en profiter en totalité.


**
*
**

Sandman & Wonder VS Pestilence.
Le Sandman d’un autre monde prend conscience de l’échec de ses gaz classiques. Par son expérience et sa vista, il survit aux premières tentatives de Pestilence de le toucher et de le frapper – mais il comprend qu’il doit agir.
Il passe au gaz VX, et réalise une technique complexe et dangereuse pour lui adresser son terrible produit… et cela fonctionne ; Pestilence, surprise, respire et est donc obligée de subir ce fameux gaz.
Mais elle survit.


« Les jeux d’enfant me lassent. Découvre la véritable décrépitude ! »

Pestilence, dotée d’un facteur auto-guérisseur, s’en sort, inspire pour totalement aspirer le gaz en provocation – et bondit, avec sa super-force, vers Sandman. Elle s’écrase sur lui, et entend le toucher pour activer ses pouvoirs et le faire disparaître dans une déchéance terrible et douloureuse.
Le choc, néanmoins, sur le sol est brutal, et provoque plusieurs explosions de roches… qui visent directement Wonder Boy, la version masculine de Donna Troy qui vient d’arriver. Nul doute que ce dernier agira en Héros devant une telle situation !


**
*
**

Bruce & Damian & Victor VS Famine.
Le fils vient rencontrer le père – le premier plus vieux que le second, le premier plus expérimenté que le second, et le second définitivement moins sage que le premier. A proximité, un Victor Fries terrorisé découvre avec horreur la situation… mais tous vont, très vite, devoir se reprendre.

Famine bondit en effet vers eux.
Elle aussi provoque des éclats de roche lunaire, puis file directement vers le savant… pour absorber sa vie, certes moins puissante ou attirante que d’autres, mais qui lui fait envie ; comme un apéritif.
Comme un avant-goût du festin à venir !


**
*
**

Supergirl & Jade & Atom VS Death.
La Furie a été la première à faire tomber un Héros, et elle entend continuer ainsi.
Alors qu’elle tente de pénétrer dans Supergirl, avec son élasticité, elle doit faire face aux tentatives du nouveau venu, l’Atom barbare, pour la frapper avec sa lame ; évidemment, elle y résiste, et ne craint pas grand-chose.

Avec sa télékinésie, elle repousse brutalement le micro-Héros – puis utilise sa nécromancie afin de raviver le cadavre du premier Atom tombé !
Ce dernier se redresse, dépossédé de toute conscience et de tout pouvoir ; il n’est qu’une marionnette, qu’elle envoie en ricanant vers la Jade alternative, pour qu’il s’acharne sur elle !


(HJ/ Résumé rapide :
- Conner & Hawkman VS War : War se précipite vers Conner avec ses pouvoirs, l’impacte violemment, le soûle de coups avec sa force au-delà des standards, puis le repousse. Elle utilise ensuite ses pouvoirs mentaux pour rendre Hawkman fou, et se prépare à s’en reprendre à Conner ;
- Sandman & Wonder VS Pestilence : je rajoute Wonder Boy ici, Pestilence résiste au gaz grâce à ses pouvoirs, bondit sur Sandman pour essayer de le toucher et tuer, mais provoque des éclats de roches qui visent Wonder Boy à proximité ;
- Bruce & Damian & Victor VS Famine : Famine bondit vers le trio, et notamment Victor pour absorber sa vie ;
- Supergirl & Jade & Atom VS Death : Death continue d’essayer de pénétrer dans Kara, elle repousse violemment Atom 2 par TK, elle utilise sa nécromancie pour ramener Atom 1 en zombie qu’elle envoie vers Jade. /HJ)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 17/01/2017
Messages : 1156
DC : Mister Miracle ; The Atom ; Fate ; Lex Luthor.
Localisations : Gotham City.
Justice League

MessagePosté le: Ven 27 Juil 2018 - 9:31
Tout ça n’a aucun sens.
Aucun. Fichu. Sens.

Il y a peu, j’organisais une attaque contre un camion pour donner des vivres et un peu d’espoir à ma ville, rongée par la folie d’un homme que j’entends faire tomber ; et je me retrouve sur la Lune, à y respirer, et à affronter quatre tarées et monstres cosmiques, qui sont à la solde d’un sale type au nom évocateur, qui entend détruire l’Univers.
Et, apparemment, c’est le Futur ; parce que, à priori, je vais devenir une sorte de super-héros, qui va s’occuper de ce type de choses et de conflits dans l’avenir.

Bordel.
Quoi qu’il arrive aujourd’hui, je le jure : hors de question que je quitte Gotham. Hors de question que je m’implique dans tout ça.

Mais, si je suis là… si je suis forcé d’être là, autant gérer, hein. Autant foncer là-dedans. Autant faire comme mon instinct me le dit – comme lui, ce moi-Futur, ferait.
Autant gérer la merde laissée par les autres.


« Bordel. »

Au loin, j’avise l’évolution des autres amenés ici… et ça se passe mal. La fille verte panique, le type aux ailes craque, et… et… ho. Bordel.
Un type est déjà tombé. Il s’est sacrifié, c’est noble, mais… il est mort. Il est mort, et sa tueuse s’en prend déjà aux autres – ça va être dur. Ça va être vraiment dur, là.


« Mais… »

Mon attention change, néanmoins, quand des bruits d’avion se font entendre au-dessus de moi ; non, pas d’avion.
D’une sorte d’armure… aux couleurs et aux symboles de la chauve-souris.
A mes couleurs et symboles.


« C’est… tu es moi ? »

Ca pourrait être logique. Si ce Julian Fate n’a pas voulu amener mon mon-Présent, de ce Présent, peut-être ne m’a-t-il pas seulement pris… mais d’autres, de mon Futur ; de ce Passé, ou du Futur d’ici.
Bordel. Du cosmique, du temporel ; je déteste ça. Je jure que je ne m’y impliquerais jamais… mais tout ça disparaît de mon esprit, vite.

Car, à quelques mètres, une immense et horrible… chose vient de bondir pour se rapprocher, et file vers un civil. Elle court comme une dératée, faisant bouger ses abominables seins ; c’est dégueulasse.
C’est dégueulasse, mais hors de question de laisser un civil être chopé par ce truc.

Les muscles crispés, le visage grimaçant, je modifie la course de la moto – et je file vers ce truc ; ce truc dégueulasse.
J’agis par instinct, je laisse de côté mes réflexions pour ne pas perdre l’esprit ; je laisse faire le corps, et la rage qui anime mes tripes depuis plus de dix ans. Ouais, c’est ça… faut que je fasse ça.
La rage. La colère. La haine.
Ça peut me sauver, ici ; ça peut le sauver. Alors autant foncer dedans.

Je récupère mon arbalète, je vise, je tire ; le carreau vient se ficher dans la bête, qui réagit à peine.
Pas grave. J’accélère. Je vais me la faire.
Qu’importe le prix, qu’importe le danger… je vais me la faire. Je vais me la faire, et après on passera aux autres – et après on rentrera. Nigma m’attend.
Et je ne suis pas homme à faire patienter…


(HJ/ Résumé rapide :
- Bruce est perdu ;
- Bruce pense que Damian est une version futuriste de lui-même ;
- Bruce file vers Famine, lui tire dessus avec l’arbalète, s’enfonce dans la rage pour éviter de paniquer, et entend foncer vers elle pour la détruire. /HJ)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Inscription : 18/01/2016
Messages : 4154
DC : Razorsharp, Dolphin, Lightning Lass & Tara Markov
Localisations : Ivy Town
Shadowpact
Justice League
MessagePosté le: Ven 27 Juil 2018 - 15:53
Virginia avait tellement peur qu'elle en avait oublié de crier. Elle était demeurée paralysée, son bouclier idiot devant elle, baillant aux corneilles tandis que le sort de la Lune était en train de se jouer...

Elle n'avait pu être la première à intervenir contre la Furie qui se faisait appeler Death. C'était la jeune femme blonde et qui filait dans les airs qui fut la première et le choc fut terrible. Elle en tomba même au sol !

Sauf qu'en se relevant, elle vit que tout cela n'était pas encore terminé et que Supergirl menait un combat perdu d'avance : Death usait de son élasticité pour tenter de violer l'intégrité physique de l'héroïne et s'immiscer en elle. Virginia en eut la nausée et se demanda si elle était bien taillée pour affronter de telles horreurs...

... et c'est là qu'elle faillit mourir écrasée par des morceaux de Lune, si ce n'était l'intervention de cet homme qu'elle ne connaissait pas...

... mais qui mourut pour elle, la laissant perplexe, troublée et chavirée.

C'était un inconnu et il était mort pour elle, sans l'ombre d'une hésitation. La Beauté froide qu'elle était aurait du n'en avoir cure mais cette vie qui s'était brusquement interrompue sous ses yeux ne pouvait la laisser de marbre. Des larmes se formèrent au coin de ses yeux et ses poings tremblaient de rage. Elle sentait poindre en elle une grande puissance et une grande colère.

Même quand le nouvel Atom, le Barbare, déboula de nulle part et se jeta vers Death la lame en avant, elle ne laissa filer sa rage.

Même face à Supergirl et au péril ignoble qu'elle devait affronter, elle n'oublia sa colère.

Même quand le premier Atom, à la manière d'une marionnette macabre, se releva de la tombe pour filer vers elle, même à cet instant, elle ne sombra au désespoir.

Car, il avait été tué pour elle et - même si elle ne comprenait pas pourquoi - cela semblait la chose la plus importante au monde pour elle.

Virginia attrapa dans sa poche le pistolet factice qu'elle utilisait pour focaliser ses pouvoirs et le braqua sur Atom-Zombie.

"Va en Enfer !" hurla-t-elle à l'apparition tout en faisant jaillir un faisceau verdâtre à travers le canon de son pistolet qui vint se ficher entre les deux yeux d'Atom-Zombie.

Haletante, le bras endolori sous le coup du recul de son arme alimenté à la Starheart, Virginia observa la mêlée. Le combat était inégal et douteux. Mais son cœur ne pourrait souffrir qu'un second Atom ne vienne à mourir. Elle ne voulait pas avoir à pratiquer un second exorcisme-minute en l'espace de quelques instants.

De sa main libre, elle voulut lever une pellicule de protection pour repousser Death de la bouche, des oreilles, du nez, ... de Supergirl. Pour combattre par la force de sa volonté, les puissances du Mal. Et puis, elle bondit à la suite d'Atom-Barbare, son flingue à la main, pour assurer ses arrières.

"Me voici" lança-t-elle à Atom-Barbare.

[HJ /

- Virginia est bouleversée par la mort d'Atom
- Virginia utilise la Starheart pour exploser la tête d'Atom-Zombie
- Virginia tente de créer une pellicule de Starheart pour tenter d'écarter Death de Supergirl
- Virginia emboîte le pas à Atom-Barbare, son flingue à la main, pour l'aider contre Death

/ HJ]


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3372-fiches-rp-de-jade-liberty-belle-ani
Inscription : 16/01/2018
Messages : 361
DC : Wesley Dodds / Sandman, Silver Banshee, Zinda Blake/ Blackhawk
Situation : Oeuvre pour la Société Secrète
Localisations : Groenland
Secret Society

MessagePosté le: Dim 29 Juil 2018 - 17:05
Pourquoi lui? Pourquoi ici, dans ce combat inégal et destructeur? Quand il disait qu’il aurait voulu combattre la famine dans son travail il ne parlait pas de cette Famine là! La Furie plongeait sur lui et il n’était défendu pour le moment que par une sorte de Batman en moto qui tirait à l'arbalète, et un autre un peu différent de celui de son monde. Une idée lui venait. l'Expérience pour monsieur Wayne… Alors que la Furie bondissait sur lui pour absorber sa vie Victor ouvrait son attaché caisse et en sortait une fiole bleue, objet qu’il lançait sur famine. La fiole explosait et créait une fleur de glace de pus deux mètres de diamètre entravant partiellement la créature dans un bloc de glace. Victor s’arrêtait de courir. Mais qu’avait il fait!

“Oh Mon dieu! le monstre je l’ai…”

La créature avait beau être dangereuse il détestait ce qu’il venait faire. On avait pas idée de geler ainsi des êtres vivants, sans rigoureuse procédure d’hibernation! Mais il avait...paniqué. Il se voyait déjà mort et avait agis sans vraiment réfléchir.

L’effet ne fut que de courte durée. Déjà la glace se fissurait et l’immonde créature alien s’en dégageait un bras. Victor s’approchait des deux hommes prés de lui, deux Batman differents. Le paisible scientifique avait toujours adoré Batman, quel héro! C'était son préféré de tous! Avec lui les rues de Gotham étaient plus sûre c’est une certitude! Puis il fouilla dans ses pensées, réfléchissant à la phrase de Fate. Il ouvrait à nouveau son attaché caisse et en sortait la deuxième fiole plus petite, pour la tendre à qui voudrait la prendre, complètement paniqué.


“Monsieur Wayne m’a donné çà pour des tests, c’est mortel c'est du...c’est du...”


Il cherchait ses mots, bafouillant car la créature était bientôt entièrement dégagée.

“...Radion.”

Ça servirait peut être contre la créature liée au Manhunter qui était aussi de la lignée du Néo dieu mais est ce que çà servirait sur Famine? Et surtout qui saurait s'en servir?

HJ:
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t5544-la-quete-du-coeur-de-glace#77243
Inscription : 02/11/2016
Messages : 118
Localisations : Gotham
MessagePosté le: Mar 31 Juil 2018 - 20:02
Ça fait bizarre d'être en présence de Père alors que je suis à peu près 20 ans plus vieux que lui. Je vois très bien à son costume et son attitude qu'il n'est pas encore habitué à ce genre de situations. Il est jeune et inexpérimenté. Je vois alors une forme bleu arrivé à nos côtés. Un homme portant ce grand S Qui inspire l'espoir dans le coeur des gens. Je suis heureux que Superman soit la. Famine est puissante et sa force nous sera utile. Il parle à Père comme si de rien n'étais. Il devrait prendre cela plus au sérieux ! C'est notre avenir qui est en jeu ! Il me semble différent aussi. Je me demande de quel période, il débarque.



Père est clairement perdu. Il croit que je suis lui et c'est logique. Je ne lui répond pas. Ce n'est pas le temps pour des retrouvailles touchantes. De toute façon, je n'existes pas encore pour lui. Il n'a surement même pas adopté Richard encore. Il fonce alors vers le monstre en tirant de son arbalète. Pas très utile, on dirait. Il y a Victor Fries qui lance une genre de bombe de glace qui ralentit le monstre. Je dois faire quelque chose. Cet idiot va se faire tuer dans les minutes qui suivent si je n'arrêtes pas le monstre.


Alors que je m'apprêtes également à frapper, je vois le scientifique qui nous tend une autre fiole. Du Radion !? Parfait ! Je lui prend en volant et la lance de tout mes forces sur la furie. Après une pression sur mon avant-bras, 4 mini fusées explosives en sortie pour foncé droit sur la fiole de Radion qui explosa violement.


L'explosion est plus forte que je m'y attendais. J'ai une fraction de seconde pour penser à quelque chose. Je dois essayer de sauver mon père ou un Mr.Freeze qui n'a jamais fait de mal à personne et qui n'a rien pour le protéger. Père peut se débrouiller seul. Je fonces vers l'homme et l'attrape par le bras pour le tirer hors de danger. Violenté un peu mais pas mort. Je me retournes rapidement mais je ne peut pas voir ce qui est arrivé à Père. Un débri lunaire vint me frapper dans le casque. Me faisant valsé dans les airs. Je me stabilise rapidement grâce à mes fusées.


"Alfred, connecte moi à mon père !"

"Bien Monsieur"


"Batman, içi.... Batman.. Tu es ok ? Tu vois ce qui est arrivé à Famine ? "



Je prend de la hauteur pour avoir un apperçu des dégats. Il y a des justiciers qui combattent partout. je vois même Palmer qui se sacrifie. Il ne sera pas le dernier aujourd'hui. Les morts au combat ne seront pas oublié.

-Damian prend la fiole de Radion à Frie et la fait exploser sur Famine.
-Il décide de sauver Victor Frie de l'explosion au lieu de son père.
-Il se connecte a Bruce pour avoir des nouvelles et vole plus haut pour avoir une vue d'ensemble sur la situation
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 21/11/2015
Messages : 1131
DC : Mister Miracle ; The Bat ; Fate ; Lex Luthor.
Localisations : Ivy Town


MessagePosté le: Mer 1 Aoû 2018 - 8:24
Les combats sont abominables.
Alors que les transportés tentent l’impossible face aux quatre Furies de Darkseid, une victime est déjà à compter – et les adversaires ne semblent pas reculer, malgré l’acharnement de ceux qui s’opposent à elles.

Si, à quelques mètres, le combat contre Famine semble prendre une autre tournure, avec une explosion provoquée par Damian Wayne grâce à un élément ramené par un Victor Fries civil, l’issue de l’impact demeure encore incertain ; mais aucun autre ne peut s’y intéresser réellement, tous sont occupés par leurs propres menaces.

Ainsi, le Ray Palmer amené directement de la période où il menait la révolte dans New Morlaidh ne se pose pas de question.
Tiré d’un moment charnière, encore rongé par la fureur de la bataille, plongé dans un mode de vie plus violent, plus direct, plus barbare, il est loin du scientifique sympathique et aventureux que la majorité ici connaît ; il est, alors, un pur guerrier… un soldat de sa révolution, un tueur, capable du pire pour survivre.
Et il entend le prouver ici.


« Faut sauver cette Supergirl. »

Violemment repoussé par télékinésie par Death quelques instants plus tôt, Atom se redresse en s’aidant de sa lame, encore souillée du sang vert des Morlaidhans ennemis qu’il vient de quitter. Il s’adresse à une étrange jeune femme verte, à l’allure et aux méthodes surprenantes ; mais il ne se pose pas de question.
A cette époque, il ne connaît pas encore Jade – et, à cette époque, il s’en désintéresse. Seul compte le résultat, pour assurer sa survie… et son retour à New Morlaidh.
A Laethwen.


« On peut pas la perdre. »

Si cet Atom est plus violent et barbare, il n’en est pas pour autant stupide : il a conscience que plusieurs, ici, sont des versions alternatives de ceux qu’il connaît ; mais qu’importe.
Même d’un autre monde, une Kryptonienne a une force de frappe dont ils ne peuvent se priver.


« Couvre-moi. »

Il jette un coup d’œil à la jeune femme – magnifique, clairement ; en d’autres moments, il aurait sûrement été sublimé par elle… mais pas là.
Là, seule compte la survie. Là, seule compte Laethwen – d’autant plus que cette fille d’émeraude vient, froidement, d’anéantir une version zombifiée de lui-même ; ça fait réfléchir, hein.

Puis, sans attendre, Ray Palmer bondit vers Death, l’arme à la main.
Encore une fois, même dans cet état guerrier, il n’est pas stupide – il a un plan. Profitant de la diversion provoquée par l’attaque de Jade vers Death, qui relâche ainsi quelque peu Supergirl, il fait mine de la frapper avec sa lame… et découvre, bien sûr, que le bras de Death se transforme pour parer l’attaque ; mais c’était prévu.
Il modifie ainsi sa dynamique, utilise ses pouvoirs pour rapetisser immédiatement – et se précipiter dans le nez de Death !

Alors que la créature hurle, plus de colère que de douleur d’ailleurs, le micro-Héros avance autant que possible à l’intérieur des sinus, puis du corps de Death ; en utilisant sa lame pour trancher tout ce qui passe près de lui.
Nul doute que Death va réagir, que ses anticorps vont intervenir, ou que sa forme élastique va le bloquer ; mais il continue, malgré tout. Il cause des dommages. Il fait mal.
Et permet, ainsi, aux autres de trouver une solution…


(HJ/ Résumé rapide :
- Famine est happée par l’explosion provoquée par Damian, mais le résultat est encore inconnu ;
- Death est occupée par l’attaque de Jade, et relâche légèrement Supergirl ;
- Jade se débarrasse du zombie Atom 1 ;
- Atom demande à Jade de le couvrir, feint de frapper Death avec sa lame, rapetisse puis file dans le nez puis le corps de Death, afin de trancher tout ce qu’il trouve le temps qu’il le peut. Cela provoque colère et douleur chez Death. /HJ)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3185-atom-sa-petite-histoire-dans-la-gra
Inscription : 07/09/2017
Messages : 94
Localisations : Metropolis
Shadowpact
New Titans
MessagePosté le: Mer 1 Aoû 2018 - 18:02
Adonis n'a pas le temps de finir de faire part de ses inquiétudes, à son rival d'aujourd'hui, qu'il est expédié dans une autre dimension, par un type, sortit de nulle part, qui lui transmet une lourde tâche à accomplir, mais Wonder Boy n'est pas vraiment d'accord et entend argumenter, qu'il a autre chose à régler, de plus urgent.

< Ramenez moi là d'où je viens... Autolycus va s'en prendre à Wonder Man... il est dangereux. Il a la capacité de dérober toute chose sans jamais se faire prendre... il doit ce don de voler, sans se faire attraper, à son père, le dieu Hermes... et pour se faire, on dit qu'il peut modifier les formes et les couleurs de la réalité. Il serait particulièrement habile, avec la faculté de transformer l'apparence des bêtes et tout ce qui a trait, à un caractère animalier, pour s'en servir dans ses larcins et j'ai pu le constater de mes yeux, tout à l'heure. C'est un puissant sorcier et un guerrier revanchard... il n'a jamais supporter que Wonder Man ait été choisit à sa place, pour représenter les dieux dans le monde moderne, après l'aide précieuse qu'il a apporté dans l'expédition des Argonautes et le savoir qu'il a adjoint à Odysseus et Heracles. Il a une très haute opinion de lui et une ambition débordante.

< Si ce qu'il s'apprête à faire, se révèle être ce que je pense, alors Wonder Man est en danger... Autolycus a récupéré une ancienne relique d'Amérique du Sud, longtemps gardée, par des guerriers jaguars, de par le fléau qu'elle représente et qui aurait la capacité, de siphonner les pouvoirs d'un individu, jusqu'à sa possible destruction... je ne peux pas laisser faire ça, je dois retourner auprès des miens.


< Ta mission ici, est tout aussi importante... si les Furies de Darkseid, réussissent à détruire, tous les sujets d'opposition à leur maître, la destinée du monde et même du Multivers, s'en verra profondément chamboulée. Il se pourrait que ton Wonder Man finisse par ne jamais exister ou par rejoindre, de toutes les façons, un funeste destin.

Le jeune Dr Fate disparaît comme il est apparu dans la vie d'Adonis, laissant ce dernier sur un véritable champs de bataille. Wonder Boy prend alors le partit, de faire ce qui lui paraît le plus juste... aider à arrêter les Furies. Alors qu'il s'avance dans le combat, attiré par une scène d'horreur, il repousse les gravas de roche lunaire, avec les bracelets qu'Aphrodite et Persephone, ont accolé à ses avant-bras, projetés aux alentours, après le fracas provoqué par une femelle d'une espèce, qu'il croyait désormais éteinte, de la planète Czarnia, celle-ci ayant bondit près d'un homme, tombé au sol. Elle n'aura pas le temps de faire de ce dernier, sa prochaine victime, car Wonder Boy enlace la créature monstrueuse avec le lasso d'Helios, pour la repousser violemment, loin de sa cible, avant qu'elle ne puisse le toucher.

< Répugnante monstruosité, je pensais que Loba était la dernière de ton espèce... je me trompais.

La Furie avait aspiré le gaz, censé la blesser, comme si de rien était, mais le personnage, revêtant une combinaison de camouflage, qui avait propulsé l'arme silencieuse contre elle, avait encore des ressources. Il lui restait une cartouche de gaz, qu'il n'avait pas encore utilisé. Il restait cependant à savoir, si Pestilence, qui portait bien son surnom, serait sensible à ce nouvel ingrédient, puisque tout ce qui apportait décrépitude et souffrance, comme la bille de gaz VX, déchargée à son encontre, semblait la nourrir.

HRP :
- Adonis Troy entend revenir dans son monde, pour empêcher Autolycus de s'en prendre à Wonder Man, mais Dr Fate ne l'entend pas de cette manière et laisse le héro, à son sort, après avoir tenté de le convaincre, de demeurer sur la Lune, pour stopper les plans de Darkseid.
- Wonder Boy décide donc, d'aider à arrêter les Furies et après avoir observé une scène de terreur, où Pestilence a absorbé le gaz VX, déchargé sur elle, comme si de rien était, se lance dans la bataille, dans sa direction.
- Il dévie les gravas de roche lunaire, propulsés du sol, avec ses bracelets, après que la Furie ait bondit en direction de Sandman, pour atterrir avec force et fracas, prête à le tuer.
- Adonis enlace sa carcasse monstrueuse, avec son lasso, pour l'extirper, hors du champs du Marchand de sable.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 07/05/2018
Messages : 322
DC : Patty Spivot, Garfield Logan, Stephanie Brown, Lightray
Situation : En train de combattre, comme d'habitude
Localisations : St Roch
Justice League
Shadowpact
MessagePosté le: Mer 1 Aoû 2018 - 21:48
Dans l'Apocalypse chrétien, quatre Cavaliers doivent annoncer par leur arrivée l'imminence de la fin des Temps. Mort, Guerre, Famine et Pestilence traverseront la Terre et sèmeront la mort et la désolation sur leur passage, provoquant des cataclysmes partout. Et, bien qu'elles ne soient pas encore arrivées sur Terre et qu'elles n'aient pas de montures, les Furies de Darkseid avaient bien un air de Cavaliers de l'Apocalypse de part leurs noms mais surtout leurs pouvoirs.

La bataille faisait rage sur la Lune, et les épouses de Darkseid mettaient à mal les vaillants héros venus d'ailleurs. Sans qu'il ne puisse intervenir, Hawkman vit le Ray du futur se suicider afin de protéger la Jade alternative. C'était déjà arrivé une fois, il avait déjà vu son meilleur ami mourir, sans rien pouvoir faire... Et le voir mourir encore une fois le mettait bien plus en colère qu'il ne l'aurait voulu. Carter était mort il y a longtemps. Il ne devrait pas... Il ne devrait pas ressentir ce type d'émotions.
Mais il faut croire que Carter Hall était encore présent, quelque part.
Et il réagissait très mal à la mort de l'un de ses proches.

-Je vais vous... Anéantir.


Alors qu'il s'était tourné vers Death pour lui régler son compte, l'attaque de War le toucha de plein fouet et il fut submergé par la rage. Une rage terrible, une envie de massacrer quelque chose et son attention fut tournée vers Kli. War. Il ne voyait plus rien, il n'entendit plus rien. C'était à peine s'il avait conscience des combats qui faisaient rage autour de lui à présent. Sa fureur initiale ainsi que l'attaque sournoise de la Tamaréenne l'avaient quasiment rendu fou, et il se jeta purement su son adversaire pour la noyer sous un déluge de coup.

-GRAAAAAAHHH


Aveuglé par la haine et la colère, Hawkman s'était rué ves son adversaire et la frappait partout avec son ame. Au visage, au torse, aux bras, aux jambes... Partout.Tout ce qu'il voulait pour le moment, c'était broyer tous ceux qu'il verrait comme des ennemis.

[-Hawkman voit Ray mourir et cela le met en rogne
-Il veut attaquer Death, mais se prend l'attaque de War dans la figure
-Il réplique avec une violence extrême et incontrôlable]


***

JUSTICE LEAGUE... UNITE !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 10/12/2012
Messages : 521
MessagePosté le: Ven 3 Aoû 2018 - 8:22
Conner & Hawkman VS War.
La guerre est une question de stratégie, de préparation, d’équipement… mais, aussi, de détermination.
Bien des batailles, des conflits ont tourné en faveur d’un camp, car celui-ci était plus motivé, plus concentré, et parfois même plus enragé ; la fureur, notamment, permet de dépasser ses limites, de rompre les digues, et de se donner plus que possible… plus qu’acceptable.

Dans toute son existence, ses existences, Carter Hall a déjà été en proie à la colère, à la rage ; mais rarement comme maintenant.
En assistant au trépas d’un Atom, en sentant la mort de son meilleur ami dans cette vie… il craque. Littéralement.
Il devient une bête enragée, et s’en prend à War à défaut de Death.

Et si, en effet, la native de Tamaran est l’incarnation même de la guerre – Hawkman est celle de la démence furieuse ; sans équivalent.
Les coups sont terribles, répétés, brutaux, acharnés. Efficaces.
War recule, alors. War montre un jour… vulnérable. Et War pourrait bien continuer, s’affaiblir sous cette violence, si Hawkman a la force de continuer – et si un autre vient l’accompagner !


**
*
**

Sandman & Wonder VS Pestilence.
L’abominable Pestilence parvient à encaisser et supporter les attaques de cet autre Sandman, et se prépare même à l’anéantir avec sa puissance.
Mais Wonder Boy ne l’entend pas ainsi.

Après avoir été convaincu, ou plutôt forcé, de demeurer ici, le jeune Héros suit sa voie et son destin, et s’en prend directement à l’adversaire ; avec brio.
Son lasso enlace, en effet, la créature et la bloque – si celle-ci demeure une puissance absolue, les armes de l’Amazone demeurent des éléments marqueurs, mythiques dans toutes les dimensions ; un avantage, ici.

Clairement, Sandman a l’occasion de retenter quelque chose – ou Wonder Boy peut essayer de maintenir et d’attaquer Pestilence.
Que faire, alors ?


**
*
**

Bruce & Damian & Victor VS Famine.
Le Victor Fries civil découvre la raison de sa présence ici, en donnant le Radion aux deux Batmen. Damian Wayne est le premier à réagir et à utiliser la substance, qui provoque une terrible explosion de laquelle il sauve le scientifique ; mais pas son père.
Alors qu’il tente de communiquer avec ce dernier, sans réponse pour l’instant, l’ancien Robin file dans les cieux… et découvre le résultat de son attaque, quand la poussière tombe et que la fumée se dissipe.

Famine vit.
Mais cela ne durera pas.

Lourdement touchée par l’explosion, elle est recouverte de sang – le sien ; et elle est en colère.
Un beuglement terrible s’échappe de sa gorge, alors qu’elle mobilise ses forces pour sauter et essayer de frapper Damian.
Elle tombera, peut-être ; mais pas seule !


**
*
**

Supergirl & Jade & Atom VS Death.
Death est, littéralement, la Furie la plus puissante.
Mais cela ne se passe pas bien pour elle.

En effet, elle ne parvient pas à pénétrer dans Supergirl, la Kryptonienne se débattant suffisamment pour l’éviter ; et les autres nuisances se répètent.
Ainsi, alors qu’elle bloque les tirs de Jade, elle a la mauvaise surprise de se laisser prendre par une feinte grossière – et souffre, soudain, des horribles attaques internes d’Atom. Elle lâche ainsi Supergirl et s’écroule au sol… perclus de douleurs.
Mais, aussi, enragée.

Un cri terrible s’échappe de sa gorge, avant qu’elle ne réagisse ; violemment.
Une onde de choc s’échappe d’elle, et elle utilise sa télékinésie pour propulser Jade dans les airs – dans l’Espace, directement ; puis, elle utilise sa même télékinésie pour essayer de pousser la nuque de Supergirl à se briser d’elle-même ; et, enfin, elle modifie sa structure interne pour agresser et anéantir le nouveau venu.

Death ne tombera pas, aujourd’hui.
Mais ce monde oui !


(HJ/ Résumé rapide :
- Conner & Hawkman VS War : sous la fureur de Hawkman, War recule et se défend difficilement, trop stratège dans l’esprit. Elle montre un jour vulnérable, et pourrait tomber si Hawkman arrive à continuer et s’il est aidé ;
- Sandman & Wonder VS Pestilence : Wonder Boy sauve Sandman, enlace Pestilence qui ne peut pas bouger, et peut donc être attaqué ;
- Bruce & Damian & Victor VS Famine : l’explosion est terrible, Damian n’obtient aucune réponse de Bruce, mais découvre que Famine a survécu. Elle est ensanglantée et très affaiblie, mais bondit vers Damian pour l’anéantir, et le pousser à tomber avec elle ;
- Supergirl & Jade & Atom VS Death : Death libère Supergirl, souffre, puis explose de fureur. Elle provoque une onde de choc, envoie Jade dans l’Espace par TK, tente de briser la nuque de Supergirl par TK, et modifie son corps pour tuer Atom. /HJ)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 17/01/2017
Messages : 1156
DC : Mister Miracle ; The Atom ; Fate ; Lex Luthor.
Localisations : Gotham City.
Justice League

MessagePosté le: Ven 3 Aoû 2018 - 8:47
Seul le silence répond à la tentative de Damian Wayne auprès de son père.
Le silence, le crépitement des flammes, et bientôt les grondements de Famine, qui a survécu mais va bientôt tomber – et refuse de le faire seule.

Mais, alors que la créature bondit vers le Batman volant, elle a la désagréable surprise de découvrir qu’elle sent quelque chose sur sa jambe ; un picotement. Qui, rapidement, est suivi par la sensation qu’elle est… freinée, gênée. Ralentie.
Par, en vérité, un grappin accroché à son mollet, suivi d’un câble qui se retrouve, finalement, relié à une moto, qui roule en sens inverse.


« Foutue crise cosmique. »

Bruce sent, clairement, une résistance, et surtout la moto aller en arrière ; il accélère, encore, en crispant ses doigts sur les manettes.
Ça va le faire, pense-t-il. Ça doit le faire.


« Je jure de ne jamais rejoindre la moindre foutue équipe gère ça. »

Quelques instants avant, il a tiré sur la créature dite Famine, avec son arbalète ; sans réussite, bien sûr. Heureusement, alors qu’un choc terrible, et sûrement mortel, approchait, un scientifique à proximité a proposé quelque chose – et l’autre Batman a accepté et agi, en provoquant une explosion.
Une bonne idée, en soi, vu que Famine est affaiblie. Mais il l’a fait sans vérifier les personnes à proximité, et Bruce a été littéralement expulsé à plusieurs mètres par l’explosion ; ça fait mal.
Mais ça remet les idées en place.


« ALLEZ ! »

Moins enragé, plus en contrôle, Bruce a récupéré difficilement son arbalète et sa moto. Il s’est extirpé des flammes et des gravats, et a agi sans réfléchir – en visant la créature, et en essayant de l’empêcher de causer du tort à autrui.
Ainsi, alors qu’il tente d’accélérer, et d’empêcher Famine de toucher Damian, elle qui est désormais bloquée en plein air, le jeune Batman a, enfin, la communication tardivement transmise.
Evidemment, la perspective d’échanger avec un autre Batman, un autre lui-même sûrement, le perturbe ; mais moins que cette fichue crise. Il accélère encore, alors, et réplique sur un ton acide.


« J’vois surtout que j’ai dû devenir trop confiant en devenant vieux ! Vise mieux la prochaine fois, et utilise tout ce que t’as pour blaster Famine ! J’vais pas tenir longtemps ! »

La moto, en effet, cède à la fin de son discours.
Bruce est violemment propulsé en avant, quand sa machine explose ; Famine est libérée, alors. Et si le jeune Batman roule et se blesse dans le choc, cela risque d’être bien pire pour ses alliés…


(HJ/ Résumé rapide :
- Bruce a été violemment impacté par l’explosion et se remet difficilement, mais ça l’apaise un peu ;
- Bruce empêche Famine de toucher Damian en la bloquant avec un grappin, dans son mollet, relié à sa moto, qu’il allume et fait rouler en sens inverse ;
- Bruce demande à Damian de blaster Famine, mais sa moto craque. Il est envoyé en avant, roule… et Famine se libère. /HJ)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Inscription : 04/03/2018
Messages : 281
DC : Victor Fries; Silver Banshee ; Lady Blackhawk
Situation : De retour d'entre les rêves
Localisations : Washington
Groupes : Justice Society of America
MessagePosté le: Ven 3 Aoû 2018 - 21:07
Alors qu’il était proche de la mort et que la vie comme la somme de tous ses rêves défilaient devant ses yeux, il fut sauvé. L’homme au lasso était venu enserrer Pestilence, mais risquait de ne pas tenir longtemps. Wesley regarda l'équipement de l’homme en collant et pensa aussitôt à Donna Troy, qui sur sa deuxième terre était une femme au charisme fou, portant une armure lu donnant un coté à la fois martial et chevaleresque. Mais Wesley était hétéro malheureusement, et la ressemblance s’arrêtait là même si il y avait un air de famille. Après tout n’était ce pas qu’un simple chromosome qui déterminait le sexe, vous donnant par la même occasion une existence radicalement différente?

En tout cas la furie avait avalée une dose entière de VX en le provoquant. Du VX! L’agent innervant le plus mortel jamais synthétisé dont une goutte sur la peau tuait n’importe quel humain en une dizaine de minute aprés l'avoir paralysé et dont l’antidote...se trouvait dans la bille bleue, chargée son autre arme. Car il avait aussi chargé l’antidote dans l’autre gaz gun, au cas où lui ou quelqu’un aurait absorbé du VX. Il arrivait en courant pour s’adresser Wonder Boy


“Je n’ai aucune foutue idée de ce qui pourrait la tuer.”

Oui. Il ne pouvait rien faire. Le pire gaz créé par l’homme n’avait pas fonctionné, qu’est ce que lui pouvait faire? Rien. La situation semblait désespérée, Adonis seul aurait une chance. Sauf si? Il sortait une bille blanche de son cylindre blindé. Ce n’était pas un gaz, mais il pourrait le pulvériser sous forme liquide sur le visage de la créature si Adonis ne bougeait pas trop.

“C’est du venin du cuboméduse, l’animal le plus mortel de la terre. Quleques gouttes ingérées tuent trois fois plus vite que le VX...Et j’en ai jamais utilisé. Surtout. Surtout. N’en avalez pas, et n'y touchez pas..”

Lui avait un masque, mais Adonis en était dépourvu. Il approchait de la créature, espérant qu’elle ne le toucha pas...et tirait sur le visage de Pestilence. Peut être que çà la mettrait suffisamment mal pour qu'ils fuient...car rien ne semblait assez mortel pour elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessagePosté le:
Revenir en haut Aller en bas
 

[Event été 2018] FOREVER [LIBRE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» EXCLUSIF HELLER-forever : le catalogue 2018 Heller
» SCOOP Heller-forever = LES NOUVEAUTES 2018
» [REQUETE][RESOLU] Mode Haut-parleur main-libre ou mode normal grâce au proximity sensor
» [salon] Japan Event... à Clermont-Ferrand !!!
» Movie and Comic Event (18 au 19 Septembre 2010)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: Espaces :: Les autres planètes :: La Lune-