Looking for the truth ? Pv Batman/(Fate)

Invité

MessagePosté le: Sam 28 Juil 2018 - 21:57
Il me reste... 3 clopes, de quoi probablement passer les prochaines minutes sans piquer une crise de nerfs, alors que je range mon paquet dans ma poche, la prochaine pinte de bière est posé directement devant moi par la plus délicieuses des barmaids de Gotham, probablement la seule quand j'y pense, cette ville m'a toujours paru la plus crasseuse du pays c'est peut-être d'ailleurs ça qui fait son charme, ça et la panoplie de tarés et psychopathes qui la peuple, c'est à se demander comment il y'a encore une population qui l'occupe...
Je regrette presque mon Angleterre natale, l'hypocrisie locale, la condescendance des gens, le football aussi... non pas le football en fait j'ai jamais pu blairer ça, quoiqu'il en soit ma tournée américaine n'est probablement pas près de se terminé, de toute manière je voyage les trois quarts de l'année suffisamment pour ne pas payer d'impôts (mais chut il faut pas le dire), pourquoi Gotham cette fois me direz-vous ? Il y'a quelques jours une enquête à eu lieu sur le meurtre d'un homme important ou plutôt de la "noblesse" de Gotham du nom de Randall Loyd s'est fait bouffer par trois zombies alors qu'il marchait tranquillement dans la rue... entendant ça, car oui la télé n'a pas pu s'empêcher d'en faire la une de son journal, j'ai du aller vérifier par moi même.

Me levant de mon siège laissant quelques billets bien mérité pour la barmaid, je quitte le bar pour y retrouver l'air si purement pollué de Gotham bien sur en y ajoutant une bonne dose de Silk cuts afin de pouvoir le doux arôme du tabac dans mes poumons, c'était sans compter sur la pluie torrentiel qui vient de me tomber sur le coin de la gueule alors que je venais de tourner pour prendre la direction du cimetière mouillant ainsi ma cigarette et mon beau trench-coat et ainsi le paquet et par voie de conséquence mes deux dernières cancerettes... p***** de m****

Les grilles de la maison des morts est bien évidemment fermé, il va me falloir soit trouver un autre chemin ou alors user de mes talents de crocheteurs... qui me sont bien inutiles je n'ai pas de quoi crocheter le cadenas qui tiens les deux portails métalliques, heureusement pour moi les murs qui entourent le cimetière ne sont pas bien haut et je peux avoir de quoi les grimper facilement, trouvant une benne à ordure non loin d'ici je grimpe sur celle-ci et fini de l'autre côté du mur en briques rouges, ça me rappelle presque mes années punk ou je foutais le bordel dans des endroits comme ça et ou j'amenais des copines aussi barge que moi pour... jouer aux échecs...
L'endroit semble désert et la pluie s'est arrêté, je suis trempé jusqu'a l'os ça m'apprendra à ne pas avoir de parapluie et pourtant je suis anglais je devrais le savoir mieux que quiconque.
Les tombes que je cherche ne devrais pas être loin et en effet il ne me faut que quelques minutes pour les trouver assez rapidement, vu le cordon de police qui les entoure, je n'ai pas mis longtemps à m'orienter.


Ce qui me gêne le plus aux premiers abords c'est de constater qu'il n'y a aucune trace d'incantations quelconque ni même d'invocations, c'est comme si ces trois personnes sont sorties d'elles mêmes... Grattant vite fait la surface des pierres, trois noms s'offrent à moi, ce qui n'a pas grand importance et d'ailleurs je m'en fiche, un certain Arthur Mcandall, Paul Rollins et Peter Ashton, les pauvres Gus auraient surement préféré rester morts et bien enterré, en tout cas plus rien de peut être fait pour eux... heureusement je suis venu avec un objet ma foi fort utile pour l'occasion


Je suis absolument pas sur du résultat mais ça me donnera une bonne idée de ce qui se passe ici ou s'est passé ici, imaginez le comme un détecteur de pratiques vaudous, il va me permettre de savoir si les âmes ont été forcé à revenir ou si elles sont revenus d'elle même, si le talisman ne bouge c'est la première option si il bouge dans tout les sens c'est la deuxième option.
Agitant ma main devant je prononce les paroles qui s'annonce comme le catalyseur d'une réaction chimique.

"Volo fere abnegam volita absolutos ! et crea animus corpus !"

Non seulement mon talisman chauffe à blanc mais en plus il vole en éclats... je crois qu'il va falloir creuser une peu plus dans l'histoire de ces trois gars pour pouvoir comprendre pourquoi il sont revenu à la vie et ce qu'ils cherchent absolument à faire avant de revenir du royaume des morts.
Je ne trouverais pas plus de réponses ici, allons faire nôtre petite enquête en ville, mais alors que je me retourne je vois une ombre posé sur un mausolée m'observant de haut avec ses oreilles noires pointues...

"Dis... t'aurais pas un peu de tunes pour un paquet ? mes clopes sont mouillés..."
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 17/01/2017
Messages : 1006
DC : Mister Miracle ; The Atom ; Fate ; Lex Luthor ; Tempest.
Localisations : Gotham City.
Justice League

MessagePosté le: Lun 30 Juil 2018 - 8:54
Les morts se relèvent à Gotham City – et s’en prennent aux habitants.
Alors que la cité se relève difficilement de la noirceur absolue où elle est enfermée depuis des années, alors que les crises et apocalypses ne cessent de s’en prendre à elle, un nouveau fléau semble s’installer ici, et raviver les craintes les plus terribles et les réflexes les plus extrêmes.
Les morts marchent, à Gotham City ; et la peur s’empare de la ville.

Alors qu’un homme puissant a été dévoré vif, alors que des rumeurs enflent sur des mouvements suspects dans les cimetières, un Anglais cynique et fatigué a cru bon de venir enquêter directement, en entrant illégalement dans l’une de ces zones, et en lançant un sortilège ; mauvaise idée. Surtout sur ce territoire.


« La seule monnaie que je suis disposé à te confier ne visera pas à régler tes cigarettes. »

Une voix lourde et brutale s’élève depuis une structure en pierre, à proximité. Seul un œil habitué et prudent pourrait déceler la silhouette qui s’y trouve…
… celle du Batman, idéalement caché dans les ombres et les ténèbres.

« Mais à payer ton billet retour et définitif. »

Il effectue un salto avant, et se retrouve juste devant le Britannique. Il se redresse alors, et laisse son aura s’imposer auprès de son interlocuteur… qui, sûrement, n’en aura cure.
Par réflexe, une grimace glisse sur son visage, alors qu’il reprend lentement la parole.


« Constantine. »

Un nom, qui sonne comme une insulte dans sa bouche.

« Ta présence n’est pas requise ici. »

Plutôt, le Chevalier Noir ne la souhaite pas.
S’il accepte le fait qu’il ne maîtrise pas la Magie, il n’est pas pour autant prêt à laisser John aller et venir dans sa ville ; trop de mauvaises expériences, de précédents terribles.
Il est informé des récents événements, et s’est organisé pour les gérer – essayer, au moins. Il a, ainsi, mis en place des détecteurs pour être alerté en cas de mouvement dans les cimetières ; cela a, clairement, justifié sa venue ici en urgence, quand Constantine a fait son entrée.


« Tu devrais partir. Rapidement. »

Bruce ne supporte guère l’Anglais – et encore moins le fait qu’il l’ait fait venir ici, à tort. Ailleurs, d’autres crises sont en cours, d’autres drames s’activent… et lui doit s’occuper de ce nuisible. Inacceptable.

Mais, à proximité, au début de ce cimetière de taille moyenne, quelqu’un d’autre se trouve ici ; quelqu’un qui n’a activé aucune alarme et fixe, malgré l’espace long qui les sépare, le duo en pleine discussion. Quelqu’un qui soupire en serrant plus fort sa hache…

… car Andrew Bennett, vampire de son état, a conscience que la suite n’aura rien de plaisante ici…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Invité

MessagePosté le: Lun 30 Juil 2018 - 12:33
Tout ce théâtrale, cette mise en scène, très franchement j'y reste bien insensible, en même temps j'ai déjà vu bien pire (cf l'enfer, le purgatoire etc...) alors un type déguisé en chauve souris qui prends une voix grave pour intimider ses adversaires... très peu impressionnant.
Mais il faut reconnaitre que le bougre à de quoi se défendre: il a les ressources, le talent, l'intelligence bref taillé pour faire ce qu'il fait, il est certain que ce battre contre des clowns psychopathes et autres chef de mafia tous plus tarés les uns que les autres, demande une certaine détermination, surtout quand ces derniers sont remis à des incompétents notoires incapable de les garder en prison, je ne l'envie vraiment pas c'est le cas de le dire.
Je ne suis néanmoins pas surpris par sa réaction, il ne m'a jamais vraiment apprécié, il faut dire que oui peut-être j'ai pu à quelques occasions me... servir de lui (pour ne pas dire entubé) alors bon qu'il l'ai mauvaise je peux comprendre, mais il devrait savoir que mon but sera toujours le bien commun peu importe la manière dont cela est obtenu, mais bon je suppose que c'est la limite qui nous sépare.

Une petite pirouette et le voila droit devant moi, le poing serré et le dents qui grincent... même si je n'ai pas peur de lui je tiens toujours à avoir ma si belle dentition.

"Tu pourrais être sympa de temps à autre... on a déjà du te le dire mais sourire peut-être quelques fois bénéfique pour ta sociabilité"

Les seuls paroles qu'ils prononcent par la suite est une demande des plus concise: mon départ chose que je ne peux pas lui accorder et il le sait, ce que je sais aussi c'est qu'il ne souhaite pas spécialement que je m'en aille, il suffit que je titille suffisamment son intérêt pour qu'il me laisse opérer, il faut aussi le convaincre qu'il n'y aura pas d'entourloupe cette fois-ci.

"Okay... Okay, mettons que je parte de Gotham juste pour te faire plaisir, à ce moment la ça veut dire que tu te sens capable de résoudre cet affaire tout seul ? d'arrêter une possible et prochaine vague de morts-vivants ? Parce que tu dois avoir un suspect non ? je me trompe ? si tu es si sur de toi dis le moi et je m'en irais mais pas la peine de me mentir parce que... je le saurais.

Je retourne vers les tombes, marchant à pas feutré et posé, rien de provocant pour le moment je préfère la jouer franc-jeu.

"Ces trois pauvres gars, n'ont pas fait partie d'un rituel mon pote, on ne les pas ramenés à la vie, ils sont revenus à la vie tout seul comme des grands, à ça je ne vois que deux théories possibles : soit le jour du jugement dernier est venu et alors prépare toi à te confesser rapidement parce que l'enfer sur terre se prépare, ou alors... Quelque chose d'autre à fait que ces corps se sont relevé, ces gars et le type qu'ils ont attaqué ont forcément un lien entre eux, on trouve de quoi il s'agit et on sera peut-être un peu plus avancé"

Je me replace en face de lui.

"On a qu'a passer un marché si tu veux... je ferais en sorte de faire le moins de conneries possible et tu as le droit de me coller aux basques pour vérifier que je ne fais pas n'importe quoi... Deal ?"

Si seulement c'était si facile, je lui en ai fait voir... pas sur qu'il accepte.
Pendant ce temps, je n'ai pu m'empêcher de me sentir observé depuis quelques minutes déjà, regardant rapidement autour de moi, je ne vois rien cependant, étrange... avec l'âge je deviens de plus en plus parano ou quoi ?
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 17/01/2017
Messages : 1006
DC : Mister Miracle ; The Atom ; Fate ; Lex Luthor ; Tempest.
Localisations : Gotham City.
Justice League

MessagePosté le: Lun 30 Juil 2018 - 13:31
Un silence de plomb répond aux premiers mots de l’Anglais.
Le Batman ne goûte guère les plaisanteries et les provocations, encore moins venant de sa part. S’il nourrit des réticences envers la Magie, beaucoup de ses à-prioris négatifs viennent, également, de l’utilisation qui en est faite par les Magiciens… dont John Constantine, qui porte en lui les germes de l’Héroïsme, mais préfère les engloutir sous l’alcool, les abus, et les comportements déviants.


« Je n’ai pas besoin d’être sociable. J’ai besoin que tu quittes ma ville. »

La réplique est directe, sèche, fraîche ; mais il doute que cela fonctionne.
Il connaît bien le Britannique : s’il a décidé de rester, il restera – et il faudra autant gérer les conséquences de sa présence, que le foutre dehors quand il en aura terminé.

Les mots suivants confirment, d’ailleurs, ces craintes. John Constantine a déjà enquêté sur les événements, et même si cela ne lui plaît guère, le Chevalier Noir ne peut contester le fait que l’autre livre des suggestions pertinentes. Sa compétence et sa réputation sont vraies, mais… lui faire confiance est un pas encore trop grand, une étape trop lointaine.


« Tu as vingt-quatre heures. »

Il n’a, hélas, pas le choix, et tous deux le savent.
Bruce est clairement démuni face à la Magie, et ses doutes sur ce cas ne font qu’empirer son incompétence ; il ne peut pas gérer ça seul, et il aurait clairement besoin d’un spécialiste, d’un type qui connaît tout ça… mais il aurait préféré un autre. Il aurait tout donné, pour un autre.


« Vingt-quatre heures pour enquêter. Vingt-quatre heures pour trouver l’origine de tout ça. Vingt-quatre heures pour régler tout ça. »

Mais il n’a, hélas, personne d’autre – et ce serait pure folie, que de refuser l’aide d’un spécialiste ; même un tel spécialiste.

« Vingt-quatre heures pour me prouver que tu vaux mieux que ce que l’on pense de toi. »

Bruce soupire, secoue la tête ; c’est une erreur, il le sait. Mais il n’a pas le choix.

« Prends ceci. Tu m’informeras toutes les heures de ton avancée. Si tu ne le fais pas… »

Il récupère et tend une sorte de smartphone amélioré, lui permettant de rester entièrement en contact. Il l’accompagne d’un regard noir, et équivoque.

« Mais tu n’es pas stupide. Tu sais qu’il vaut mieux m’informer toutes les heures. »

Un léger sourire, cruel, glisse sur ses lèvres.
Mais il le fait disparaître rapidement, pour se concentrer sur l’essentiel – sur l’affaire, ses conséquences et ses suites terribles.


« Bon, où comptes-tu comm… »

« HAAAAAAAAAAAAAA !!! »

Le Batman ne peut finir sa phrase, car elle est interrompue par un hurlement terrible, à quelques mètres.
Suivant son instinct, il bondit vers la zone d’origine, saute au-dessus des tombes – mais s’arrête, en découvrant un spectacle terrible.
Une femme, dans la vingtaine, en tenue légère ; découpée. Les jambes tranchées. Le bras droit tranché. Et le bras gauche en passe de l’être… car une sorte de fou, torse nu et armé d’une hache, s’acharne sur elle. Elle vient de réussir à repousser son bâillon grâce à ses dents et lèvres, et hurle à s’en arracher les poumons ; c’est déjà un miracle qu’elle puisse encore être consciente.


« Ho. Vous venez m’aider, je suppose ? »

Andrew Bennett, calme, adresse un léger sourire vers les deux nouveaux venus, puis retourne à l’ouvrage – et abat violemment sa hache dans l’os de l’épaule, pour le faire céder.
C’est un dur travail, que le sien… mais, par dieu, qu’il est bon de le faire !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Invité

MessagePosté le: Lun 30 Juil 2018 - 17:50
24 heures ?! il est bien mignon celui la mais si il avait un peu plus de patience je ferais certainement mieux mon taf mais de toute manière j'aurais pas mieux venant de sa part on dira que le délai va peut-être se prolonger sait-on jamais...
Et puis blablabla, bref évidemment j'ai droit au sermon habituel, ça non plus je ne peux pas y échapper ? quel poisse rien qu'en me parlant il me fait déjà perdre du temps.

"Mon gars si tu te souciais de ce que les gens pensaient de toi tu aurais raccroché ce costume depuis un bail, alors crois moi, je ne vais pas commencer de me soucier de ma réputation"

il me lance un genre de téléphone high-tech probablement pour garder un oeil sur moi mais aussi pour que je fasse mon rapport comme un bon soldat, point positif tout de même je ne vais peut-être pas l'avoir tout le temps sur le dos... ouf c'est déjà ça de pris.
il sourit probablement parce que ça le fait rire de savoir que je n'ai pas de quoi négocier, j'aurais simplement pu l'hypnotiser et me barrer... je suis trop gentil faut croire...

"Ravi de voir que tu as un sens de l'humour même si il s'agit de ton égo c'est toujours bon à savoir"

Rangeant l'appareil dans ma poche, le bat s'apprêtait à me demander quelque chose quand un cri horrible vint pratiquement me crever les tympans, lui n'attends pas il ne termine pas sa phrase et me passe devant sans réfléchir, n'ayant pas les mêmes réflexes je cours péniblement en direction du bruit, pour y trouver Batman et un gars en face avec une hache et une femme à moitié découpé sous sa poigne...

"Putain de merde..."

Le teint blafard et la voix calme de ce mec qui ne m'ai pas totalement inconnu fait presque froid dans le dos, de par certaines rumeurs je sais qu'il est vampire mais plutôt du bon côté... enfin je crois... peut-être... merde je sais plus en tout cas l'autre va mal réagir ça c'est certain, mieux vaut pas qu'il sache tout tout de suite mais il va pas apprécier c'est clair.

"OKAY mon gars tu vas gentiment lâcher ta hache avant que je te crame, ça vaudrais mieux pour toi..."

Rapidement une petite flammèche sort du bout de mon index, je pourrais en faire une boule de feu mais on va déjà voir ce qu'il va répondre...
Rupert ? je crois qu'il s'appelle comme ça... non je dois me gourrer... Gary peut-être ?
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 17/01/2017
Messages : 1006
DC : Mister Miracle ; The Atom ; Fate ; Lex Luthor ; Tempest.
Localisations : Gotham City.
Justice League

MessagePosté le: Mar 31 Juil 2018 - 8:07
« Ce ne sera pas nécessaire. »

La voix lourde et puissante du Batman s’élève, dans ce cimetière lugubre et inquiétant, quelques instants après la menace de John Constantine, et la création d’une flamme au bout de son index.
Lentement, son camarade glisse son regard vers le Britannique, et son doigt ; fichue Magie. Il ne la tolérera jamais…


« Andrew Bennett n’est pas notre ennemi. »

… mais ça ne veut pas dire qu’il a abandonné toute étude ou tout intérêt pour ce domaine. Il y redouble même d’efforts, pour se préparer.

« J’ignorais que la Chauve-souris de Gotham City avait vent de mon existence. »

« J’ignorais que les vampires se massacraient entre eux. »

« Sssssss ! »

Jusque-là apeurée et terrorisée, la victime de Bennett révèle soudain son vrai visage – déformé par la haine et le Mal, les canines apparentes, la bave aux lèvres.
Andrew, qui s’était tourné vers les deux nouveaux venus, s’intéresse à nouveau à elle, et tranche violemment son crâne d’un geste ample ; il repose, ensuite, le bout de sa hache sur le sol, pour tenir en équilibre sur le pommeau.


« Un travail bien fait. »

« Votre présence ici à tous deux n’a rien d’une coïncidence. »

« Le plus grand détective du monde semble, également, le roi des évidences. »

Un léger sourire glisse sur le visage du vampire torse-nu ; le Chevalier Noir se crispe, mais prend sur lui. Pour l’instant.

« J’ai sollicité l’assistance et la compétence de John Constantine pour les récents événements surnaturels de Gotham City. »

Pas vraiment la vérité, mais Bruce préfère présenter la chose ainsi.

« Quelle est la justification de votre venue, Bennett ? »

« Les morts marchent, ici. »

Le visage de Bennett se ferme, et il pousse un profond soupir avant de s’avancer vers le duo.

« Tous les morts – pas uniquement les zombies que vous connaissez. Les vampires arrivent par commandos entiers. Je crains un épisode dans l’aile égyptienne de votre musée. Des rumeurs sombres évoluent dans les quartiers jamaïcains.
Les morts marchent, à Gotham City. Et certains disent qu’ils entendent faire d’ici la porte de l’enfer… »


Le Batman se crispe, encore, à ces mots – avant de se tourner vers l’Anglais, le spécialiste, pour son avis. Il faut bien qu’il justifie sa présence ici !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Invité

MessagePosté le: Mar 31 Juil 2018 - 11:34
Mais OUI ! Andrew Bennett... je me disais aussi que je le connaissais... genre vite fait... bref à peine ai-je entendu le nom j'éteins ma petite flamme, je remarque aussi qu'il y'a un peu de sang sur mes pompes... il pourrait au moins faire gaffe avec ses coups de haches.

"huh... parfait je suis bon pour m'acheter de nouvelles chaussures"

Les deux se regardent en biais, discutent s'insultent implicitement, l'espèce de tronc humain relève son visage pour montrer sa tronche déformé par la soif de sang qu'elle ressent... surtout pour le Bat qui lui n'a pas de sang de démon en lui, il y'a des fois ou je me dis que ce qui m'est arrivé est plutôt une bonne chose ou un coup du destin... ou un gros coup de bol.

"Oh ferme la !"

Les vampires des créatures tout autant fascinantes que nuisible je les ai toujours vu comme des gros moustiques en fait, seulement ils sont bien plus chiant à éclater, ail, pieux en bois, argent... autant d'outils pour les neutraliser et pourtant si seulement c'était suffisant...
Les deux continue de se chamailler alors que de mon côté je commence à avoir la chair de poule... le genre de sentiment qui vous fait dire que quelque chose ne va vraiment pas, je ne l'ai pas ressenti jusqu'ici, mais il semble que mon sixième sens m'indique que le temps va nous manquer, cette petite discussion doit tourner court.
La petite réplique du chevalier noir qui demande de l'aide déclenche chez moi un petit ricanement court et nerveux vite arrêté par l'air stoïque de la chauve-souris.

"Désolé j'ai pas pu m'en empêcher"

Bennett explique les raisons de sa venue, beaucoup de vampires bougent sur Gotham, il nous indique deux endroits possible à visiter, le musée et plus précisément côté égyptien ou le quartier Jamaïcain, on a que l'embarras du choix, cependant j'aurais bien voulu savoir quel liens peuvent avoir tous ces morts en commun, il semble que l'on va devoir se partager la tâche pour gagner de l'avance.

"HA ! le jugement dernier ! tu vois que ma théorie n'est pas qu'une simple blague ! "

Toujours aucune réaction de sa part, décidément il pourrait s'acheter un sens de l'humour.

"Plus sérieusement si c'est autant la merde il faut qu'on agisse vite et que l'on comprenne ce qu'il se passe et ça tombe bien le détective ici présent va se charger de me trouver des points communs entre les morts ça peut être n'importe quoi cherche dans leur histoire des événements marquants de leur vies, il doit forcément y avoir quelque chose, pendant ce temps je vais me rendre au musée ça fait un moment que je n'ai pas fait de sortie pédagogique, Bennett faites en sorte de ne pas vous tâcher"

Tournant les talons il est temps de sortir de ce cimetière et d'aller chercher des réponses...oh et oui:

"Ne t'inquiètes pas maman je t'appelle toute les heures !"
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 17/01/2017
Messages : 1006
DC : Mister Miracle ; The Atom ; Fate ; Lex Luthor ; Tempest.
Localisations : Gotham City.
Justice League

MessagePosté le: Mar 31 Juil 2018 - 13:30
L’échange entre Andrew Bennett et le Batman a été vif, et a crispé le second ; mais moins que le bavardage et l’attitude de John Constantine durant ce moment, et surtout son éclat de rire et sa réplique quand il l’interroge.
Lentement, il se tourne vers l’Anglais – et lui adresse un regard noir, plein de promesses.
Douloureuses et dégradantes.

Cependant, Bruce accepte de prendre sur lui, et laisse l’autre vivre… mais aussi émettre ses hypothèses à voix hautes ; qui ne sont pas entièrement stupides, heureusement.
Après quelques secondes de silence, il acquiesce lentement, et reprend lourdement la parole.


« Je doute que le Jugement Dernier soit arrivé… mais il est probable que les forces occultes s’amassent à Gotham City. »

« Le doute est l’ennemi du croyant. »

La remarque de Bennett le fait sourire, par provocation. Son expression demeure quand le Chevalier Noir lui adresse un regard sombre, bien qu’elle palisse légèrement sous son effet.

« Je vais me charger des recoupements, en effet. Je n’ai guère envie de vous laisser évoluer en ville, et encore moins dans les lieux publics, mais… »

Il laisse les pupilles blanches de son masque glisser de Bennett vers Constantine, puis vers la vampire morte puis, derrière, vers le charnier initial.
Il soupire lourdement. Fichue Magie.


« … je n’ai pas le choix. Allez-y. »

Evidemment, John n’a pas attendu son feu vert, et se dirige déjà vers la sortie du cimetière. Plus par jeu que par intérêt, Bennett le suit, abandonnant Bruce derrière eux.
Seul. Ignorant, dans ce domaine. Perdu, clairement.
Et, définitivement, enragé par cela…


**
*
**

Un peu plus tard.
Par leurs propres moyens, Andrew Bennett et John Constantine se sont dirigés dans Gotham City, jusqu’à parvenir à destination.
Le Gotham City Museum.



Fermé, au vu de l’heure, l’établissement met néanmoins en avant la future collection égyptienne, en pleine construction ; et, très clairement, l’objectif principal du duo surnaturel.

« Le bâtiment dispose d’une entrée discrète. »

Le vampire contourne le bâtiment, et ouvre discrètement une porte simple, quasiment invisible à l’œil nu ; aucune alarme ne s’active, et la fracturation de la poignée a été d’une simplicité extrême.
Il se tourne alors vers John, et esquisse un sourire permettant de relever ses canines pointues.


« J’ai une vie longue et riche. »

Andrew Bennett pénètre, alors, dans les zones défendues au public, réservées au personnel du Musée ; pour s’avancer, d’un pas sûr, vers la partie égyptienne.
En espérant, surtout, ne pas arriver trop tard…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Invité

MessagePosté le: Mer 1 Aoû 2018 - 10:42
le musée de Gotham... personnellement pour une sortie pédagogique j'aurais choisi un bar la au moins on se serait marrer, mais je vois mal un vampire se bourrer la gueule pour oublier qu'il est photosensible et se prendre les premiers rayons du soleil dans la tronche le lendemain... en tout cas j'irais pas ramasser les cendres ça c'est clair...
Et dire qu'on a pris le métro... lui non plus visiblement ne sait pas conduire et en même temps pourquoi il en aurait besoin me direz vous ? le mec peut se transformer en chauve souris qu'est-ce qu'il vous faut de plus ?
Mais bon pas très loquace le gars non plus... pourtant je croyais que les vampires aimaient bien se la jouer et tout... en tout cas il me gonfle pas en parlant de mon tabagisme latent.

Finalement on arrive à l'endroit souhaité, je me disais aussi qu'on allait surement pas passer par la porte d'entrée alors Andrew propose de passer par une autre porte plus discrète plus secrète... (pendant un instant j'ai cru qu'il allait me faire passer par des bains douches ambiance backroom) bref il casse la poignée de la porte par une simple pression de la main, il y'a des fois j'envie vraiment pas ce genre de pouvoir, imagine tu vas au toilettes et tu te coinces tout seul en ayant péter la porte... pas terrible si tu vous voulez mon avis.

"Pourquoi ça m'étonne pas ?"

Enfin rentré et une odeur de pourriture m'envahie les narines, on doit être au bon endroit, le but d'être ici ? aboslument aucune idée mais je suis persuadé que la section égyptienne à quelques momies en moins dans sa collection, parcourant les couloirs de l'endroit je décide de taper un peu la discute avec mon nouveau copain...

"Bon alors... on est d'accord avoir la tête penché tout le temps quand on est accroché au plafond, ça fait mal à la tête ? mais comment ça se fait que les vampires ne ressente pas ça ?"

Ben quoi ? faut bien que je le taquine un peu non ?

De toute manière quoiqu'il dise à peine rentré au rayon pharaon, je vois déjà des viscères et entrailles humaines éparpillé sur le sol avec les cadavres des vigiles non loin de leur intestins, quel veine...

"Bon et ben comme ça on ne sera pas venu pour rien..."

l'ambiance est au plus mal on dirait et comme je l'avait prédit, les vitrines des tombeaux sont brisés et ces derniers sont vides... je ne sais pas ce que l'on vient chercher, visiblement aucune autre vitrine ne s'est faite éclater donc pas d'artefacts volé, c'est déjà ça de pris...
N'ayant pas oublié ma promesse je contact mon ami ailé par son téléphone high tech...

"Bon j'ai une mauvaise nouvelle... tout le personel du musée ou en tout cas la garde de nuit s'est faite bouffer... aucune trace des zombies ou momies dans le cas présent... il n'y a pas de traces de magie quelconque, on a exactement le même cas de figure qu'au cimetière...

Alors que j'étais au téléphone, je remarque que je n'étais pas tout a fait exact quand j'ai fait mon rapport


En effet j'ai peut-être parlé un peu vite...

"Euh je vais devoir te laisser bisous..."

Coupant le communication, je me retourne vers l'être désincarné, haletant et prêt à en découdre, en prévision je me fais un petit sort de protection on ne sait jamais...

"Je suppose que tu veux pas discuter ?"

La chose me cri dessus et se met à baver.

"ça doit vouloir dire non..."
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 09/11/2017
Messages : 179
DC : Mister Miracle ; The Bat ; The Atom ; Lex Luthor ; Tempest.
Situation : Jeune Héros, guidé par Walter West qui est possédé par Nabu.
Localisations : Mouvante, surtout New York.
New Titans
Shadowpact
MessagePosté le: Mer 1 Aoû 2018 - 11:42
Andrew Bennett et John Constantine pénètrent, discrètement, à l’intérieur du Gotham City Museum. Et, évidemment, le second ne peut s’empêcher d’émettre un petit commentaire envers le premier, pour combler ce silence pourtant si doux aux oreilles du vampire.

« Parce que tu as un éclair d’inspiration et d’intelligence. Profites-en, ils sont rares. »

Mais, alors qu’il s’avance et envisage d’autres piques, il s’arrête quand il découvre… un charnier, littéralement.
Habitué, évidemment, à de tels spectacles, Bennett n’exprime aucune émotion, mais comprend que la suite sera compliquée ; et sanglante. Et bavarde, aussi, vu la personnalité de son camarade d’infortune.


« Les vampires sont une race dite supérieure, mais surtout différente ; déconnectée des faiblesses humaines, au moins sur le plan de la douleur physique. »

La réponse est émise sur le ton de la conversation, alors qu’il s’avance en plein cœur de l’horreur.
Alors que le Britannique contacte directement le Batman, Andrew s’accroupit pour analyser les corps des gardes et autres chercheurs qui, malheureusement, ont été massacrés quelques heures plus tôt ; c’est encore frais. Les plaies et le sang sont encore frais.
Ça veut donc dire que le responsable n’est pas loin…


« Ha. »

Il se redresse, en voyant la bête baver, grogner – et se concentrer directement sur John Constantine. Avant de foncer, littéralement, vers lui.

La momie court, sans grand lien avec une course humaine, vers le Britannique ; et, franchement, pour un instant, Andrew Bennett hésite à réagir.
Mais, après un soupir de lassitude, il finit par revenir à la raison – et saute vers la créature, au moment où elle bondit vers l’Anglais ; mais c’est une mauvaise idée.


« Ack ! »

La momie repousse, violemment, Andrew Bennett, en effectuant un mouvement qu’aucun être humain ne pourrait réaliser. Propulsé sur le côté, le vampire s’abîme dans un mur… et mettra quelques instants à se remettre.
Quelques instants, hélas, que la momie utilise pour tenter de frapper Constantine. Si son sort de protection fonctionne, la créature demeure juste devant lui – menaçante et terrible.
Mais ça ne va pas durer.

Car, alors qu’elle se prépare à attaquer encore, elle est soudain entourée d’une aura dorée, qui s’intensifie au point d’en devenir aveuglante. Un bruit spongieux, comme l’explosion d’une éponge, se fait entendre alors, et la lumière disparaît suffisamment pour que John voit ce qu’il se passe…

… pour qu’il voit que la momie a explosé, littéralement, et qu’un adolescent en jean, t-shirt à capuche et Heaume similaire à celui du Docteur Fate, se tienne à sa place – recouvert d’un épais liquide repoussant !

« Ha, p’tain. »

Il tremble, et redresse le casque vers Constantine.

« Plus… plus jamais j’me téléporte droit dans la menace ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Mer 1 Aoû 2018 - 16:06
Moi qui pensait que ça n'allait pas être une partie de plaisir... il y'a des fois je me déteste d'avoir raison, quoiqu'il se passe à Gotham c'est mauvais très mauvais, en ayant des indices je serais en mesure de savoir à quoi on a vraiment affaire, rien dans le surnaturel n'a pas d'explication logique... un peu comme dans la vraie vie au final, le seul point en commun que je vois à cette affaire ce sont les morts, mais il y'a les vampires qui se ramène aussi mais techniquement ils sont aussi mort que les autres mais avec classe...
En parlant de vampire mon nouveau pote Andrew vient me sauver la mise et moi qui pensait que je l'avait vexé tout à l'heure... en plus ça tombe bien cette merde n'allait pas rester longtemps hors de ma portée au contraire j'allais surement me prendre un coup de griffe.

"ça va ! je gère..."

Mais oui bien sur...

Heureusement que j'ai beaucoup de chance quand même, au même instant, la momie explose en mille morceaux, tachant par la même occasion mon trench coat, pour révéler dans une lumière éblouissante le roi des vertueux en personne... Aux dernières nouvelles il s'est entiché d'un gamin étudiant en médecine, je suppose que l'autre vieux n'était plus étanche.
Cela dit sa présence ici ne fait que confirmer le pire si même Nabu n'a pu s'empêcher d'intervenir c'est que l'affaire est de taille.

"Bravo ! maintenant je dois trouver un incinérateur et un autre zombie à vrai dire je comptais l'interroger celui la mais peu importe je crois qu'on en trouvera bien d'autres"

Passant à côté de Fate je remarque que la tête de la momie reste encore vivante même après l'explosion qu'elle à subit, de quoi satisfaire ma soif de réponses...

"Ah oui... ne me faites pas la morale si je fais un peu de nécromancie d'accord ? de toute manière on a pas trop le choix"

Prenant la tête dans mes mains, j'incante le sort les yeux révulsé pendant quelques secondes une légère brise glacée qui se répand dans les couloirs et hop ! le tour est joué.

"Unvak racril bolikela avriti maledecris !"

La tête s'arrête de baver pendant quelques secondes et blablate en égyptien j'aurais du m'en douter après tout c'est une momie, du peu que j'en comprends, un site sacré à été violé... le reste est un peu confus, le sort cesse son effet et la tête redevient inanimé, heureusement pour moi un traducteur vient d'apparaitre et il pourra certainement m'en dire plus.

"Alors tu en penses quoi Cloche doré ? "
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 17/01/2017
Messages : 1006
DC : Mister Miracle ; The Atom ; Fate ; Lex Luthor ; Tempest.
Localisations : Gotham City.
Justice League

MessagePosté le: Jeu 2 Aoû 2018 - 9:50
Un long silence répond aux différentes paroles de John Constantine.
Si ce dernier apparaît à l’aise dans cette situation, au milieu d’un charnier créé par une momie terrible, et face aux restes de cette dernière, littéralement anéantie par la téléportation du jeune Fate, très troublé par l’événement, ce n’est pas forcément le cas des autres.
Lentement, Andrew Bennett se relève, et s’approche des autres ; en silence. De son côté, le nouveau venu tremble, sous l’événement et les émotions qu’il en ressent. Il est à deux doigts du stress post-traumatique, et ce ne sont pas les manières du Britannique qui vont l’aider.


« Euh… euh… je… »

Gêné, ne cessant jamais de fixer ses mains et le liquide qui s’y trouve.
Il parvient à relever son Heaume vers l’Anglais, et à bredouiller quelques mots supplémentaires.


« Je… je suis dé… désolé… »

Mais l’autre ne l’écoute pas, bien sûr. Le Magicien est concentré sur sa tâche et, implicitement, sur les problématiques qui hantent, au sens direct, Gotham City ; il a du travail à faire, et n’a évidemment rien d’une nounou.

Ainsi, Constantine récupère la tête de la momie, réalise un sortilège – mais ne comprend pas grand-chose, du fait du langage d’Egypte Ancienne utilisé par la momie ; prévisible, mais dérangeant.
Evidemment, il se tourne vers Fate pour obtenir une traduction… mais, sous le Heaume, les yeux du jeune homme s’ouvrent en grand, et ses lèvres tremblent. Il a peur, et il aimerait vraiment être ailleurs.


« Mais… euh… je… j’parle pas ça… j’veux dire, j’ai… j’ai senti une crise, ici, j’suis venu… et… p’tain, mais c’est quoi tout ça… qu’est-ce que… »

« Calme-toi. »

Khalid Nassour sursaute, quand il entend la voix d’Andrew Bennett puis sent sa main sur son épaule. Le vampire esquisse un léger sourire, qui fait entrevoir ses canines ; rien de rassurant, mais… il semble gentil, autant qu’une telle créature puisse l’être. Autant ne pas mal réagir, du coup.

« La momie évoque un site sacré violé, à Gotham City, et qui a déclenché la fureur de l’enfer et des âmes damnées. Quelqu’un, dans cette ville, a littéralement fait quelque chose qu’il ne devait pas, dans un site millénaire et respecté par la majorité des créatures surnaturelles. »

Alors que les autres le fixent, un sourire suffisant glisse sur ses lèvres.

« Je l’ai dit : j’ai une vie longue et riche. »

Un petit ricanement s’échappe de sa gorge, mais il continue, plus sérieux.

« La momie a aussi évoqué le nom de ce fou. Eldon Peck. Ca vous dit quelque chose ? »

Fate, encore perdu, secoue la tête négativement ; absolument pas.
Heureusement, la présence et le discours de ce vampire parviennent à l’apaiser – ça commence à aller mieux, là. Mais il sent bien que ça ne va pas durer…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Invité

MessagePosté le: Dim 5 Aoû 2018 - 9:04
L'étudiant me balbutie deux trois mots incompréhensibles, moi qui pensait qu'il se faisait aider par Nabu c'est rapé, trop perturbé parce qu'il y'a autour de lui il perd son calme, très franchement si le heaume devait choisir un nouvel hôte il ne fallait pas que ce soit un étudiant, il est trop jeune pour ça, ça me semble assez irresponsable de la part de l'entité égyptienne, le gamin doit avoir du potentiel c'est sur, mais de la à le mettre dans ce genre de situation... de toute façon il ne va pas nous quitter maintenant qu'il est la du moins Nabu ne le laissera pas partir avant d'avoir résolu tout ce bordel.

Bref Bennett ayant plus de psychologie que moi (quel blague...) arrive à calmer le jeune homme, et en plus de ça à me traduire ce que la momie nous a dit, au moins il y'en a qui suit dans la bande, après nous avoir montré une preuve de plus de sa modestie, Bennett me révèle qu'un site sacré, à été violé à Gotham... l'affaire se précise... et que Peck serait impliqué dans cette histoire... et merde.
Je laisse tomber la tête de la momie, avant de piocher une de mes clopes séché, j'ai besoin d'un peu d'air.

"Peck... je sais que c'est un enfoiré qui fait du trafic d'âmes... ça m'étonnerait pas qu'il soit passer à la vitesse supérieure, la question maintenant est de savoir ce qu'il a pu toucher pour foutre le bordel à ce point... inutile de rester ici plus longtemps, tu parlais du quartier Jamaïcain tout à l'heure ? on va y faire un tour."

Sortant du musée, j'allume ma cigarette prenant une bouffé de tabac et d'air pollué, prenant le téléphone du bat je pense qu'il est temps de passer un petits coup de fil.

"Bon je te le dis tout de suite tu vas pas aimé ce que je vais te dire..."

Je me demande si cet homme à tout simplement apprécié quelque chose dans sa vie.

"J'ai un suspect : Eldon Peck un sorcier pas très clean qui fait dans le deal d'âmes humaines, il les revend au plus offrant et généralement à d'autres sorciers ou démons, jusqu'ici notre amie commun Zee avait réussi à le mettre à l'écart mais il semblerait qu'il sévisse à Gotham, il est fortement probable qu'il a accédé à un site sacré de Gotham, on va dans le quartier Jamaïcain j'espère qu'on y trouvera des réponses... S'il te plait dis moi que tu as quelque chose sur les victimes ça m'aiderait beaucoup pour identifier la nature de ces résurrections soudaines"

Une théorie se profile dans mon esprit, Gotham est une ville bâtie sur de nombreuses décennies mais dans le monde l'occulte elle est réputé pour avoir un coeur fondé sur la rage et la décadence, cette cité à un passif lourd avec de nombreuses histoires de violences, ce genre de lien qui se créer au fil des siècles ont tendances à être nocif, la ville n'a qu'un équilibre fragile et le Bat fait ce qu'il peut pour maintenir la paix, mais il ne doit pas avoir connaissance des efforts considérables qui ont été fait pour que sa ville ne se transforme pas en véritable enfer, si Peck à désacralisé un site qui maintenait l'équilibre ça expliquerait beaucoup de choses pour le moment ce n'est que théorique... on verra bien dans tout les cas le temps nous manque.

Regardant mes deux compatriotes du moment je me dis qu'on a quand même une chance de réussir, j'ai même réussi avec moins que ça...
Voyant que le jeune Fate se calme je me rappelle qu'il avait évoqué une crise, il peut au moins me préciser la chose, ça va pas le tuer.

"Tu nous as parlé d'une crise... tu peux me dire comment tu l'as ressenti ?"

Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 17/01/2017
Messages : 1006
DC : Mister Miracle ; The Atom ; Fate ; Lex Luthor ; Tempest.
Localisations : Gotham City.
Justice League

MessagePosté le: Lun 6 Aoû 2018 - 10:32
L’enquête avance.
Alors que John Constantine mène Andrew Bennett et le jeune Fate dehors, il recontacte directement le Batman, afin de l’informer des évolutions de leurs investigations et de leurs découvertes.
Et, cette fois-ci, une réponse est formulée de l’autre côté du combiné.


« Les victimes sont liées à un cercle de collectionneurs, spécialisé dans les objets spécifiques et uniques. Ils ont régulièrement été suspectés de trafic illégal. Ils organisent régulièrement des expositions privées, pour montrer leurs récentes acquisitions et parader devant leurs camarades.
Au regard de ce que tu me dis, Constantine, il apparaît probable qu’ils aient cherché à obtenir quelque chose de ce fameux site caché, afin de l’obtenir pour eux, et de le faire trôner en bonne place dans leurs collections ; mais cela a mal tourné.
Allez enquêter dans le quartier jamaïcain. Je vous y retrouverais. »


La communication se coupe, alors.
Et, devant le Musée, Khalid Nassour reprend la parole, après avoir réussi à retrouver un peu de contrôle sur lui-même.


« J’ai… une sorte d’instinct magique, on va dire. Je ne maîtrise pas encore tous les pouvoirs du Heaume, mais… je peux sentir, quand quelque chose ne va pas ; et je peux m’y rendre. D’où mon arrivée. »

Le jeune homme connaît le Britannique, de réputation ; et ça le pousse à être terriblement prudent, face à lui.

« Je… sens quelque chose, au-dessus de la ville, mais je ne saurais définir quoi. Une menace diffuse, une… épée de Damoclès, on va dire. Quelque chose va arriver, et bientôt. »

« Raison de plus pour partir. »

« Je… peux vous amener là-bas, en fait. Je peux nous téléporter. »

« Je ne goûte guère ce mode de transport, mais je pense qu’il n’y a pas d’alternative. Allons-y. »

Andrew Bennett soupire, et s’avance dans le vortex de téléportation que Fate ouvre pour eux, en se surprenant de sa maîtrise ; direction le quartier jamaïcain, donc.
Direction la suite de cette terrible aventure…


**
*
**

L’instant d’après, le trio arrive à destination.
Un quartier évidemment entouré de ténèbres, mais encore animé malgré l’heure avancée. Des magasins ouverts, des bars pleins, des déambulations dans la rue… et beaucoup d’expatriés, qui cherchent une ambiance, une atmosphère, des spécialités qui leur rappellent un exil fort désagréable.

Les trois créatures magiques sont là, alors.
Et maintenant ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Invité

MessagePosté le: Sam 11 Aoû 2018 - 10:07
La brume qui enveloppait ce mystère se disperse enfin, visiblement les personnes liés au petit problème de Gotham jouait avec le feu, reliques sacrés... collectionneurs, je vois déjà le tableau avec Peck dessus, il n'y a rien de bon la dedans, reste maintenant à identifier ce site sacré, peut-être que le quartier jamaïcain ne donnera rien, pour autant c'est la seule piste viable qu'on ai, travailler dans l'occulte c'est aussi avancer à l'aveugle, pour le bat ça peut sembler insupportable et pourtant c'est comme ça que je bosse les trois quart du temps, en effet les choses se révèlent en temps voulue et certainement pas d'un claquement doigts.
Le gamin me décris les pouvoirs du heaume ce n'est pas exactement ce à quoi je faisais référence mais il y vient petit à petit, avoir quelqu'un d'aussi jeune dans la bande ça n'a rien de prudent, je ne comprends pas d'ailleurs pourquoi Nabu ne "contrôle" pas celui-la, ça nous rendrais la tâche plus simple, de toute manière ce qu'il me décris ne m'aide pas plus, j'aimerais pouvoir dire que le gosse est inutile mais je ne crache jamais sur une paire de bras magiques en plus.

"Bon tu fais de ton mieux c'est déjà"

(Tu parles d'un psychologue)

Après de brèves discussions, Fate dresse un portail de téléportation censé nous mené directement dans le quartier concerné, les deux passent devant moi, je tarde un peu à les rejoindre... je n'aime pas la téléportation....

***

"Brrr je m'y habituerais jamais..."

Mon court voyage me mène dans la partie de la ville la plus barbante qui soit, en fait je rigole un peu puisqu'il y'a pas un chat...
la rue principale semble déserté, bon il fait tard aussi mais quand même... et puis bon généralement il y'a toujours de la vie la nuit, surtout que si on tend un peu l'oreille on entend... le silence.

"Est-ce que c'est moi ou est-ce que vous trouvez aussi qu'on est au bon endroit ?"

Prenant la liberté de passer devant on marche pendant quelques minutes jusqu'a ce qu'une jeune jamaïcaine nous invite gentiment à rentrer dans son restaurant.

"Mais vous êtes dingues ou quoi vous voulez mourir ?!! venez immédiatement !"

D'abord un peu surpris je suppose qu'on ne va pas contredire cette femme complètement apeuré, une fois à l'intérieur elle nous explique assez rapidement ce qu'il se passe...

"Vous êtes pas au courant ? les morts reviennent à la vie ! ils ont envahie le quartier tout le monde est rester cloitré chez soi ça fait des heures qu'on attend la police..."

"ils sont nombreux ?"

"Un peu qu'ils sont nombreux !... depuis tout à l'heure il y'a une horde qui traverse la rue adjacente, j'ai du vite ramener mon frère avant qu'il se fasse bouffer !"

Derrière la jeune femme un petit garçon reste en boule dans son coin, traumatisé c'est certain...

"Dans quel direction ils allaient ?"

"La paroisse je crois... je suis pas allé vérifié"

"Ok un conseil restez ici n'ouvrez plus vos portes même pas pour nous..."

"Si vous comptez repartir dehors je vous dis bonne chance..."

La chance n'a rien à voir la dedans... enfin on verra si je suis dans la mouise.

"Alors les gars à quand remonte votre dernière confession ?"
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 17/01/2017
Messages : 1006
DC : Mister Miracle ; The Atom ; Fate ; Lex Luthor ; Tempest.
Localisations : Gotham City.
Justice League

MessagePosté le: Dim 12 Aoû 2018 - 18:44
Un lourd silence accompagne la question de John Constantine, qui faisait suite aux révélations de la jeune émigrée de Jamaïque.
Alors qu'ils se retrouvent, à nouveau, dans la rue, Andrew Bennett et Fate restent muets pendant un long instant – avant que, étonnamment, le jeune homme se lance en premier dans une réponse.


 « Faut... faut les aider. Tous. »

Il prend une grande inspiration, puis se tourne vers les deux autres. Bien plus grands, bien plus expérimentés, bien plus forts... bien plus dangereux, que lui.
Mais ça ne change rien ; il faut aider ces gens, oui. Quel qu'en soit le prix.


 « Je... je dis qu'on doit y aller, et gérer ça. En... ensemble. »

Khalid se tourne vers les autres, et attend quelques instants – craignant le pire, qu'ils refusent, ou surtout qu'ils se moquent de lui.
Heureusement, Andrew Bennett reprend finalement la parole.


 « Tu dis vrai. »

Heureusement, il lui sourit légèrement, et l'aide dans sa démarche.

 « Allons-y. »

Sans attendre, le trio reprend sa marche, et s'avance vers ce que la jeune femme a appelé la paroisse ; mais qui, en fait, ressemble plus à des établissements catholiques par leur ampleur...
... et par son allure gothique, aussi ; gothique et terrifiante.

 « Ho... okay. »

 « C'est évidemment un piège. »

Le trio arrive devant l'entrée principale ; ils ne sont pas seuls.

 « Nous allons évidemment y aller. »

Avec un autre sourire, qui révèle ses canines et un air mauvais, Andrew Bennett s'avance – et serre les poings, en découvrant ce qui les attend.
Une horreur. Une abomination. Une masse. Une horde.



Des zombies.
Par dizaines, et acharnés... qui, étonnamment, ne semblent pas sortir de la zone du bâtiment ; qui semblent les attendre, bloqués là par une force terrible et puissante. Mystique, bien sûr.
Ils sont attendus ; voici le comité d'accueil.
Aux braves d'avancer...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Invité

MessagePosté le: Lun 20 Aoû 2018 - 12:38
Le vent souffle fort ce soir, ça n'a rien d'un bon signe c'est même tout le contraire, les éléments vont se déchainés petits à petits je le peux déjà le sentir, dans la rue une horde de zombie au loin avance lentement mais surement vers l'Eglise du quartier jamaïcain, la petite troupe avance à pas feutrés, Bennett reste le plus discret d'entre nous, de par sa nature de vampire il serait capable de s'infiltrer n'importe ou sans attirer l'attention, un atout non négligeable à l'heure actuel, quand au jeune Fate... il faut mieux qu'il reste avec moi, pour l'instant on s'approche de l'Eglise, la horde se stoppe et bloque le passage ou en tout cas il s'entasse et se marche littéralement dessus, grattant la grande porte avec leurs ongles pourris qui se détachent sous les coups répétés des morts.

La cloche doré émet une remarque pleine de naïveté ou d'optimisme selon celui qui entend cette remarque, Bennett me regarde un instant m'implorant de ne pas frustrer le jeune homme plus qu'il ne l'ai déjà... un effort que je peux consentir je crois.

"il n'a jamais été question d'autre chose mon grand..."

Une petite tape sur l'épaule et en avant... vers le plus gros tas de cadavres que j'ai pu voir jusqu'a présent, le vampire dit vrai pour le piège, je parierais n'importe quoi sur le fait que Peck soit à l'intérieur en droit de trifouiller quelque chose qu'il n'est pas censé toucher, c'est le moment de la jouer fine.
Notre petit groupe se cache au coin d'une rue guettant de loin l'armée de zombies tentant de pénétrer les murs saints du sanctuaire de Dieu.

"Un piège ?... ça m'étonnerait pas... est-ce que ta longue et riche vie t'aurais appris à entrer par effraction dans la plus grande des discrétions ? autant pouvoir avoir quelqu'un qui assure nos arrière en cas de coups de durs, ne t'en fais pas pour nous on va se débrouiller pour rentrer"

Dégager la horde serait inutile, le fait est que beaucoup d'autres prendrons leurs place, pour Fate et moi une téléportation s'impose, j'appose mes mains sur le mur en face de nous dessinant un cercle rapide et incantant la formule adéquate, le cercle s'illumine et s'ouvre sur l'intérieur de l'Eglise, plus compliqué à faire mais le portail émet moins de signature magique qu'une téléportation classique, on ne sera pas repéré aussi facilement.

"c'est le moment mon gars... quoiqu'il y est à l'intérieur ne perds pas ton sang froid"

Traversant le portail, la température descend rapidement et fais place à une brume légère mais tout aussi inquiétante, au centre en dessous de l'autel un passage secret est ouvert menant dans les profondeurs de l'Eglise.


Empruntant tout naturellement ce chemin les murs prennent une teinte rougeâtre, jusqu'a ce que l'on aperçoive un symbole des plus cryptiques.


"Huh... on doit être au bon endroit"

une remarque cinglante que je regrette presque alors que notre petit aperçu se brusquement interrompre par une créature défonçant le mur derrière nous et poussant un cri perçant le silence jusqu'ici crispant.


"Oh merde !..."

Sans plus attendre je lance un sortilège de télékinésie pour repousser la créature hors de notre portée le temps de sortir quelque chose de plus costaud...
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 09/11/2017
Messages : 179
DC : Mister Miracle ; The Bat ; The Atom ; Lex Luthor ; Tempest.
Situation : Jeune Héros, guidé par Walter West qui est possédé par Nabu.
Localisations : Mouvante, surtout New York.
New Titans
Shadowpact
MessagePosté le: Lun 20 Aoû 2018 - 13:39
Une horde de zombies se présente à l’entrée de l’église – et tous terrifient, abominablement, le jeune Khalid Nassour, qui n’a pas encore l’expérience suffisante pour faire face à ça ; sans montrer son émoi, en tout cas.

« Pu… putain, quoi. »

Troublé, choqué, tétanisé, il ne sait pas quoi faire, et encore moins comment.
Quelques instants avant, il a voulu bien agir en proposant d’aller tous les trois au front, et il a apprécié d’obtenir le soutien de ses alliés. Mais face à une telle menace, face à de telles horreurs, sa détermination semble défaillir d’elle-même.


« Je saurais entrer, John Constantine. »

Attiré dans un coin de rue par le Britannique, Fate met plusieurs secondes à comprendre et à s’adapter – un temps suffisant pour que Constantine et Andrew Bennett échangent, et pour que le vampire disparaisse de lui-même ; en une seconde.

« P… p’tain. Rapide. »

Gêné, perdu, le jeune Magicien se laisse porter par les événements, et finit par suivre l’Anglais vers une autre zone, loin des troubles.
Quelques secondes suffisent à son mentor du moment pour leur faire entrer dans l’église – dans un espace plus calme, et moins dangereux de l’église, au moins ; c’est déjà ça.


« C’est… wow. Okay. Okay. Ça va le faire. »

Réussissant à obtenir un peu de confiance, et de constance, grâce à la présence du Sorcier européen, Khalid prend une grande inspiration et s’avance ; en réussissant à prendre sur lui durant plusieurs instants, un exploit.
Ainsi, ils découvrent tous deux un chemin menant plus bas, avec un étonnant symbole. Mais ils n’ont guère le temps de s’y intéresser vraiment, car une créature abominable bondit littéralement vers eux – et semble tout droit sortie d’un de ses pires cauchemars !


« OH PUTAIN !!! »

Surpris, stressé, inquiet, Fate réagit par instinct à l’arrivée de la bête. Si Constantine la repousse par télékinésie, le jeune homme a accès à un panel plus vaste de pouvoirs – même s’il ne les maîtrise pas.
Ainsi, alors que la monstruosité se débat et s’acharne, dans les airs, le jeune homme laisse son angoisse dicter la suite… et utilise son contrôle de la Terre, pour faire bondir du sol des lianes et des racines plus anciennes que les lieux.


« FOUS-NOUS LA PAIX, TOI ! »

Trop concerné, trop excité, Khalid s’acharne encore – et la créature ne tarde pas à être entièrement bloquée par les racines, emprisonnée, et pire encore.
La peur et la colère du jeune homme s’expriment, et les membres de l’abomination sont brisés, quasiment arrachés par les racines ; un spectacle terrible, empiré par les bruits abjects provoqués par cette réaction.

Mais, si Fate parvient à se reprendre, à se contrôler, il n’a guère le temps de prendre conscience de ce qu’il a fait.
Car, à côté d’eux, directement dans la zone où John et lui voulaient aller, des formes bougent dans les ombres. Des formes qui approchent, se révèlent…

… et font, soudain, regretter l’absence à leurs côtés d’Andrew Bennett !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Mar 21 Aoû 2018 - 17:14
Il y'a des jours ou j'aurais mieux fait de ne pas me lever, comme aujourd'hui par exemple, mais qu'est-ce que c'est que cette horreur que je viens de repousser ?! je n'ai jamais vu un tel niveau de déformation sur un corps humain, la magie de l'endroit est forte je peux le sentir, mais je n'aurais jamais pensé que cela des répercussions aussi importantes, en examinant de plus près, alors que le gamin fait de son mieux pour bloquer la créature qui se retrouve aussitôt les membres bloqués par des racines, on peut voir que des lames osseuses sortent de ses poignets, c'est le signe qu'on est à la bourre, on verra ce que l'on trouve plus loin mais on doit trouver vite...

La colère du gosse fait que le cadavre se retrouve démembrer par les racines, écrasé sous la pression les os craquent la peau se déchire, bref un spectacle de toute beauté...
Soufflant encore de son effort, j'approche le jeune homme doucement pour ne pas le brusquer.

"Euh... bien joué j'imagine..."

Du sang j'en ai déjà vu des litres s'écouler mais pour sa part rien n'est moins sur.

"Bon allez on y...."

Me retournant pour continuer notre chemin, une troupe de vampires s'étaient rameuté dans le plus grands des silences histoire de nous prendre par surprise et de faire leur quatre heure.

"Bande de sales f*** de P*** !!"

Ni une ni deux je dresse un bouclier magique qui nous protégera le temps de nous sortir de ce pétrin si on sort de ce pétrin...

"Reste près de moi !! ne t'éloigne pas !"

Ces vampires on l'air encore jeunes, peu d'entres eux on l'air d'avoir envie de parler et pour cause la transformation les poussent à répondre à leurs instinct les plus primaires, c'est a dire bouffer... de l'autre côté les suceurs de sang s'amassent également, nous sommes pris au piège et je ne crois pas pouvoir tenir un sortilège aussi longtemps, la magie ne m'aidera pas totalement pour le coup et peu importe ce que fera le gamin il n'y a pas 36 manières de tuer un vampire et que je sache j'ai du oublier mes gousses d'ail à l'hôtel, mes cuillères en argent et je n'ai pas de quoi faire un pieux.
Les coups acharnés de ces enfoirés vont briser le boucliers, ils bavent tellement qu'ils ont faim, en approchant de plus en plus près on voit leurs yeux qui sont anormalement rouges, ce qui me fait dire qu'ils sont probablement sous influence...

En regardant sur ma gauche le mur d'a côté revêt un fissure par lequel de l'air semble sortir, si j'ai pas du bol tiens...

"A mon signal prépare toi à courir !"

Tendant une main vers le mur, je n'espère juste qu'une chose c'est que le plafond ne nous tombe pas sur le coin de la gueule.

"Laforma cavistis !"

Le mur explose sous le coup de l'incantation ouvrant un passage apparemment scellé depuis des années, comme je le craignais le plafond se fissure et des pierres tombent, c'est le moment de filer...

"Maintenant on bouge ! vite !"

Prenant mes jambes à mon coup et poussant le gosse pour qu'il passe avant moi le passage se referme instantanément derrière sous les gravats et les cris de douleur de la horde vampire... au passage mon trench coat s'est déchiré sous la pluie de pierre (fait chier) ce qui fait que je vais devoir craquer mon compte en banque encore une fois...

"pfiou... et ben c'était juste..."

Au bout de ce passage sombre, la brume que l'on voyait à l'Eglise tourne au rouge, ce qui rend l'endroit encore plus... intéressant d'une certaine manière, une porte encastré dans la roche s'offre à nous, tournant la poignée, on trouve un ancien bureau couvert par la poussière et de manuscrit en tout genre de style époque victorienne.


"Huh j'imagine que ça ferait pas de mal de fouiller un peu..."
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 09/11/2017
Messages : 179
DC : Mister Miracle ; The Bat ; The Atom ; Lex Luthor ; Tempest.
Situation : Jeune Héros, guidé par Walter West qui est possédé par Nabu.
Localisations : Mouvante, surtout New York.
New Titans
Shadowpact
MessagePosté le: Mer 22 Aoû 2018 - 9:54
« C’est… p’tain, c’est un cauchemar. »

Alors qu’il bloquait et torturait, inconsciemment mais avec une efficacité abominable, la créature terrible, Fate découvre avec horreur l’arrivée de la horde de vampires. Et il n’apprécie guère ce rebondissement.

« Ca… ça va finir, un moment ? »

Par instinct, il achève la créature adverse, en intensifiant l’attaque des racines sur elle ; la bête s’effondre, brisée, dégoulinante de sang. Dégoûtante.
Il se tourne vers les suceurs de sang, mais soupire de soulagement en découvrant que John Constantine a dressé un bouclier de protection ; ouf. C’est déjà ça.


« Mer… merci, hein. »

Khalid esquisse un maigre sourire, sous le Heaume de Toth, et apprécie que son allié du moment le protège, et l’attire à lui ; au moins, ils sont à deux à gérer cet enfer.

« C’est… on… on peut pas rester… »

Serrant les poings, cherchant une solution, il ne voit pas que le Britannique agit de son côté – mais le suit d’instinct, dans la faille créée, entretenue puis effondrée par la magie de l’Anglais !

« Pu… p’tain ! »

Le jeune Magicien file, tout heureux de pouvoir échapper à la horde – mais inquiet, sincèrement, de voir qu’ils s’enfoncent de plus en plus dans le pire.
Le duo finit par parvenir ailleurs, et à mettre de la roche et de la distance entre eux et les vampires ; une bonne chose. Mais ils sont loin d’en avoir terminé, évidemment…


« C’est… merci, hein. Merci beaucoup. Je… j’te dois la vie. »

Fate se tourne vers John, et sourit sincèrement sous le casque ; mais cela ne se voit pas, bien sûr.
Un léger silence s’installe, alors, pesant vu l’absence d’émotion visible chez Khalid – avant que ce dernier s’en rende compte, et acquiesce, gêné, au discours du Magicien.


« Je… ouais. Cherchons, un peu. »

Le jeune homme se met à l’ouvrage, alors, se lançant dans le tri de plusieurs ouvrages, livres, manuscrits anciens et datés ; et endommagés.
Nombreux d’entre eux sont illisibles, s’émiettent entre ses mains, ou ne sont même plus ouvrables – mais pas tous. Certains sont encore en état. Certains semblent, même, plutôt bien entretenus.
Et certains, enfin, ont de l’intérêt.


« Euh… ça te dit quelque chose ? »

Titillé par son instinct magique, Khalid s’empare d’un des livres, et le montre à Constantine. Il s’agit d’un des ouvrages les mieux entretenus, mais aussi avec le moins d’ornement ; très humble, dans son aspect.

« C’est… ça parle de sortilèges, pour… ramener quelqu’un. Docteur Gotham. Ca te dit quelque chose ? »

Fate l’ignore, mais il vient de découvrir l’origine de l’affaire – l’entité qu’Eldon Peck a voulu ramener.
Et que tous les dieux les protègent, s’il a réussi !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Sam 25 Aoû 2018 - 10:39
Farfouillant dans le bureau à peine secret de cette grotte infâme, mes recherches s'avèrent fructueuses, mais également celle du jeune Fate qui lance un nom qui ne m'enchante pas plus que ça, d'un côté cela m'étonne quelque peu que Peck soit trempé dans la résurrection, quel bénéfice peut-il en tirer ? cette dernière question m'enchante encore moins, rien de bon ne se présentera si Gotham revient à la vie mais la manière dont il reviendra sera encore pire.

"Et merde... moi qui voulait au moins une bonne nouvelle c'est rapé"

J'ai dans les mains un vieux manuscrit datant du début de la construction de Gotham, les pères fondateurs de cette ville en avait fait du chemin on dirait, il s'agit entre autre d'un vieux manifeste mais pas seulement, je pose l'ouvrage sur la table la plus proche...

"Bon voyons voir..."

Je tourne rapidement les pages, la plupart des lignes du registre référence des matériaux divers et variés, la ou ça devient plus intéressant c'est qu'a un moment une grosse d'obsidienne à été passée, du genre qui se transporte par plusieurs wagons de trains, c'est pas le genre de matière première dont on a besoin pour une ville en construction, les pages suivantes confirment mes craintes, le symbole vu tout à l'heure sur le mur m'est enfin expliqué, visiblement quelqu'un, et je suppose qu'il s'agit du Doc Gotham, à fait en sorte de créer un nexus ou comme il l'appelle un monolithe rouge...

"Et ben on ne pouvait pas tomber sur pire que ça, il semblerait qu'au milieu du 18ème Docteur Gotham est entourlouper les pères fondateurs de Gotham, Wayne, Cobblepot etc... il s'agit d'un nexus c'est une sorte de grosse pierre fait d'obsidienne, avec la bonne incantation celle ci donne un pouvoir considérable à celui qui la contrôle, sauf que le problème c'est que ce nexus la est bâtie dans les fondations même de la ville se nourrissant de l'ambiance de celle-ci et la on parle de Gotham... pour la faire simple un nexus est une sorte de batterie qui se charge sur les... émotions des gens, le docteur Gotham semblait appelé celui la un monolithe rouge basé sur la rage, trahison, le drame bref... tout ce qui fait le charme de Gotham..."

Refermant le bouquin j'estime le temps qu'il nous reste en regardant ma montre.

"ça fait plus de 3 heures qu'on est sur le coup... le nexus à été activé mettons depuis plus de 4 heures, au mieux il nous en reste 1 pour agir... on bouge suis moi"

Traquer ce truc ne va pas être compliqué, déjà on est au bon endroit c'est une évidence, empruntant les escaliers au fond du bureau, l'air devient un peu plus rare et la brume est des plus rouges, on marche pendant de longues minutes et plus on avance plus une lumière rouge vif nous attaque les yeux jusqu'a ce qu'on finisse par passer sous une immense arche en pierre donnant pleine vu sur le monolithe rouge...


Autour de nous les morts et les vampires s'amassent mais ne bougent pas, ils semblent fascinés par le nexus comme absorbé par celui-ci, juste en face de l'immense pierre, Peck qui semble être dans une sorte de trance les bras levé devant une forme étrange, on dirait un système nerveux humain qui se forme lentement mais surement, des filins rouges provenant du nexus mais également des morts et vampires viennent reconstruire le Doc Gotham...

"Ok mon gars surtout pas de geste brusque on est face à un rituel si on s'y prends comme des manches, le retour de bâton peut être sévère, marche doucement, ne touche pas les zombies et autres vampires, ils sont en train de se faire aspirer ce qui leur reste d'énergie vitale... fais ce que je te dis et ça devrait aller"
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 17/01/2017
Messages : 1006
DC : Mister Miracle ; The Atom ; Fate ; Lex Luthor ; Tempest.
Localisations : Gotham City.
Justice League

MessagePosté le: Dim 26 Aoû 2018 - 13:58
Les investigations de John Constantine et de Fate sont terminées.
Le temps de l'action est venu.

Après que tous deux aient cherché des indices dans cette bibliothèque oubliée, perdue, ils ont mis en commun leurs découvertes – et ils ont fini par comprendre.
Peck a profité d'abus magiques causés, jadis, par les familles fondatrices de Gotham City, en espérant créer ce fameux nexus... et, donc, ramener ce fameux Docteur Gotham, qui semble hanter la ville depuis des décennies.
Bien évidemment, il faut l'empêcher ; bien évidemment, ils vont l'empêcher.

Mais, alors que le duo s'échappe de cette fameuse bibliothèque, et file dans les profondeurs de cette église impie, ils ne tardent pas à tomber sur ce nexus – avec, autour, des zombies et des vampires, subjugués par cette cérémonie, présidée par Peck.
Cependant, si le Britannique glisse quelques mots à son jeune allié, s'il envisage déjà une attaque... la déception ne va pas tarder à le marquer ; car Fate ne réagit plus.

Figé, bloqué, statufié même, le jeune homme ne peut plus bouger.
Il est immobile, et semble incapable de sortir de cet état.

Heureusement, l'Anglais ne tarde pas à découvrir que, s'il a perdu un allié, un autre fait, par chance, une réapparition fort bienvenue...


 « De mon point de vue, que les morts se fassent aspirer par ce nexus ne semble pas gênant – mais je suis sûr que cela permettra à quelqu'un d'utiliser leurs énergies, non ? »

La silhouette sombre et massive du Chevalier Noir se détache des ombres, et vient se placer aux côtés de John.

 « Je rôde ici depuis une heure, et je vous ai entendu, avant. Je pensais avoir le temps nécessaire pour contribuer, mais... »

Ses pupilles blanchâtres glissent vers Khalid Nassour, figé. Un léger soupir s'échappe de ses lèvres.

 « Il ne devrait pas être là. Tu n'aurais pas dû l'emmener. »

Bruce a croisé, il y a peu, ce jeune homme – lors d'une crise provoquée par Morgan Le Fay. S'il a été impressionné par ses pouvoirs, il a aussi pris conscience de son inexpérience... et le voir, ici, ne lui plaît guère.
Il soupire, puis secoue la tête ; soit. On doit jouer avec les cartes que l'on a, aussi mauvaises soient-elles.


 « Bon, Constantine. »

Il s'avance, légèrement, puis serre les poings.
Devant lui, au loin, Peck semble s'ouvrir, littéralement, et s'entoure d'une aura d'énergie forte – et maléfique, clairement ; dangereuse.
Mais, à proximité, un vampire semble se comporter différemment... et s'avance vers Peck ; Andrew Bennett. Qui semble résister au contrôle, et évolue doucement mais sûrement, vers sa cible.


 « Quel est le plan ? »

Vers leur cible.
Ils sont ensemble, dans cette galère ; et ils vont finir tout ça, aussi, ensemble...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Invité

MessagePosté le: Jeu 30 Aoû 2018 - 9:48
"Fate ? tu m'écoutes ou pas... oh et merde !"

Regardant par dessus mon épaule je vois le jeune disciple de Nabu se faire aspirer lui aussi de l'énergie vitale, des filins rouges lui sortent par les yeux et se dirige sur le nexus, maintenant il n'y a pas grand chose que je peux faire pour le sortir de la à part affronter Peck, je ne pensais pas que le gamin se ferait contrôler, dans le même temps une ombre sortant de derrière un pilier interviens et visiblement le Bat nous a retrouvé, je suis cependant plus préoccupé par l'état de Fate que de la présence du chevalier noir.

"Tu vois l'espèce de reconstruction osseuse qui se forme devant Peck c'est à lui que profite cette énergie... "

Il semblait être la depuis une heure, mais bien sur il ne pouvait pas faire grand-chose à part constater les dégâts, me dirigeant vers Peck sur l'autel qui tient le nexus, je remarque que le mage noir semble être dans une sorte de transe, le rituel lui prends à lui aussi pas mal d'énergie, il doit effectuer le reste de la manoeuvre dans le plan astrale, dans cette dimension le temps ne s'écoule pas de la même manière il se peut même que Peck est déjà finit le boulot, quoiqu'il en soit la prudence est de mise.

"Je me doutais pas que le rituel aurait un effet sur le môme, mais puisque ce phénomène affecte les morts... que les vampires sont techniquement des êtres sans vie... le gamin étant lié à une entité morte depuis plus de 2000 ans... oui j'admets que j'aurais du y réfléchir à deux fois"

Je me sens coupable c'est vrai, mais le mal est fait, plus loin je vois Bennett avançant vers Peck nous regardant converser mais ne pouvant nous prévenir donnant tout ce qu'il a pour pouvoir marcher...

"c'est très simple, je vais ouvrir une connexion entre moi et le nexus pour accéder au plan astral la ou dois se trouver Peck et l'esprit du Doc Gotham, je n'aime pas y aller seul mais ni toi ni Bennett ne pouvait me suivre, ton esprit serait brisé par l'énergie émise, de plus il faut que tu restes ici pour couvrir le collègue, quand je commencerais à stopper le rituel plusieurs morts vont se réveiller, ils vont probablement tenté de me bouffer donc c'est ton rôle de me couvrir, quand le nexus commencera à se fissurer les liens seront coupés et tout les morts et vampires seront libres, je serais "normalement" sortie du plan astrale et je filerais un coup de main si ils tentent de nous attaquer mais après ça tout ce bordel devrait être fini"

Je me met en tailleur décollant légèrement du sol, en face de Peck.

"Soit gentil et ne meurt pas s'il te plait..."

Mes yeux se révulsent et mon esprit quitte mon corps pour se retrouver dans le monolithe rouge, j'entre dans une brume rouge vif avant d'atterrir sur une plateforme en terre suspendu dans le vide, plusieurs autres plateformes m'entourent dont une plus grosse que les autres Peck incante des formules diverses et variés en face d'un visage géant qui semble connecté à des chaines rougeâtres l'alimentant en énergie vitale, j'ai donc trouvé Peck et l'esprit de Gotham.

L'une de ces chaînes se trouve à côté de moi sur la même plateforme et sans hésiter je la fais éclater avec mes poings, c'est bien l'avantage d'être en forme astrale... on peut tout faire ou quasiment, au même instant l'esprit du Doc se met à Hurler de douleur... j'ai du toucher un point sensible.

"Le Mage est ici ! TUE LE !"

"Oui Maitre !"

un peu de baston me fera du bien...
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 17/01/2017
Messages : 1006
DC : Mister Miracle ; The Atom ; Fate ; Lex Luthor ; Tempest.
Localisations : Gotham City.
Justice League

MessagePosté le: Jeu 30 Aoû 2018 - 11:33
Le Batman n’aime pas John Constantine : ni son style, ni son air, ni sa façon d’être, ni son historique ; mais il n’est pas stupide.
Il a besoin de lui, pour cette crise. Il a besoin de lui, pour protéger la ville, et sauver le jeune Fate.

Alors, même s’il le regrette, il lui fait confiance – et accepte de le laisser faire.
Sans un mot, Bruce permet au Britannique de se lancer dans son plan, et se prépare à le défendre ; à le couvrir, oui, face aux menaces qui ne vont pas tarder.

Les morts, même affaiblis par le nexus, découvrent leur présence, et se lancent contre eux.
La bataille commence.
Le Chevalier Noir relève ses manches, symboliquement, et soupire ; ça va faire mal. Constantine a intérêt à faire vite…


**
*
**

Ailleurs.
John Constantine réussit son sortilège, et arrive à destination ; ailleurs.
Dans le plan astral.
Qui, évidemment, ne manque pas de changer dès que Peck et surtout le Docteur Gotham, qui apparaît comme une forme d’une noirceur abyssale, découvrent sa présence.


« Vous ne souffrirez pas de sa présence, Maître ! »

Eldon Peck lévite, et se précipite vers l’Anglais ; autour de lui, l’environnement se modifie, se bouscule, se révolutionne…
… pour devenir incompréhensible, chaotique – pour le troubler, autant que possible !

« Tu ne devrais pas défier un nécromant, John ! Surtout pas sur le plan astral ! »

Peck mobilise son énergie, créé un portail… duquel semble s’échapper une silhouette.

« Surtout pas quand tu as tant de cadavres dans le placard ! »

Le vortex se finalise, la forme s’en extraie…
… et Nick Necro, l’ancien mentor de Constantine qu’il a trahi, et récemment décédé, arrive, ivre d’énergie et de puissance !

« Salut, cow-boy. Ça faisait longtemps. »

Et, sans attendre, Necro lance des sortilèges pour bloquer John, dans une souffrance absolue, avant d’essayer de sortir son cœur, littéralement, de son torse.
Constantine lui a pris son amour, avec Zatanna, et sa dignité, avec son manteau. Même s’il ne vit qu’une minute ici, il le lui fera payer – et permettra, ainsi, à Peck de reprendre l’invocation définitive du Docteur Gotham !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Contenu sponsorisé

MessagePosté le:
Revenir en haut Aller en bas
 

Looking for the truth ? Pv Batman/(Fate)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Nouveau Theme song pour R-Truth
» BATMAN - MINUIT A GOTHAM
» THE DARK KNIGHT : BATMAN - 1/4 BUST SCALE
» Le prochain Doc Fate (possible Spoil)
» Batman : Gotham Knight 08/07/08 z1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: La Terre :: Gotham City-