Investigations aux Industries

Inscription : 19/12/2017
Messages : 248
DC : Garfield Logan/Stéphanie Brown/Carter Hall
Situation : Essaie de survivre aux dangers attirés par les héros
Localisations : Central, Coast ou Ivy en général
Groupes : ARGUS
MessagePosté le: Jeu 9 Aoû 2018 - 10:48
Relancée dans l'enquête concernant la mort de son père à cause d'une récente découverte dans la filiale abandonnée des Industries Kord à Central City, Patty Spivot avait décidé de continuer de creuser du côté de ces industries. Lors de la récente attaque de Bane qui avait servit de baptême du feu à une Team à peine formée, la jeune femme avait remarqué que les armes utilisées par les alliés du super-vilain était similaires à celles retrouvées sur Dino et Vinnie durant l'enquête Olsen. Et à présent, leur ancêtre était apparue dans une vieille filiale de Central City abandonnée peu de temps après la mort de son père... Tout ça était louche, très louche.
Patty avait donc décidé de se tourner vers les Industries centralisées à Ivy Town.

Elle avait un temps hésité à en parler aux autres membres afin de leur demander leur aide. Mis à part Préon qui se tenait à l'écart ces derniers temps et était toujours en période d'adaptation, ils auraient sans doute acceptés. Mais ils avaient sans doute autre choses à faire que de s'occuper de cela et Patty ne voulait pas les déranger pour cela. Il n'y avait de toute façon pas tant de raison que cela que les choses dégénèrent en conflit.
Ça ne l'avait pas empêchée de passer prendre une armure ATOM au QG de la Team. Au cas où. Et sans demander l'avis de quelqu'un... Mais ça, ce n'était pas une première.

L'armure réduite à la taille d'une petite figurine et dissimulée dans son sac, Patty s'était donc dirigée vers les Industries Kord. Au départ, elle se contenterait de tourner autour des parties ouvertes au public en se faisant passer pour une simple visiteuse. Ce n'était pas rare, et puisqu'elle était habillée en civile sans arme ni rien, elle pourrait se fondre dans le décor.
Et commencer ses investigations.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 21/11/2015
Messages : 965
DC : Mister Miracle ; The Bat ; Fate ; Lex Luthor.
Localisations : Ivy Town


MessagePosté le: Jeu 9 Aoû 2018 - 13:03
Kord Industries est profondément attachée et ancrée dans Ivy Town.
Si la ville ne dispose pas du siège social et définitif de l’entreprise, elle a la chance d’avoir, depuis toujours, le principal centre de recherches de l’organisme. L’extraordinaire Ted Kord y a, notamment, passé de nombreux mois, et les plus informés savent qu’il y a mis au point la majorité des éléments nécessaires à son activité de Blue Beetle.

Depuis le décès de ce dernier, des financiers ont repris en main l’entreprise, et l’âme fantaisiste et dynamique de Kord Industries a disparu ; mais pas ses trésors, que l’on retrouve aisément dans cette zone d’Ivy Town.



Plusieurs personnes évoluent autour de cet immense bâtiment : employés, clients, démarcheurs, fournisseurs, et même badauds, attirés par la puissance dégagée par l’organisme qui joue dans la même cour que les Entreprises Wayne, Queen Industries ou encore LexCorps.

En ce sens, la venue de Patty Spivot ne gêne pas, et elle semble même réussir à se fondre dans la foule, pour continuer des investigations enclenchées par deux fois à Central City.
Mais, cependant, alors qu’elle approche d’une des entrées annexes et plus discrètes du bâtiment, elle entend soudain une voix… une voix qu’elle reconnaît, mais qu’elle ne pensait pas entendre ici.


« Je pourrais faire en sorte qu’une armure soit définitivement à vous, Patty. »

Ou, peut-être, une voix qu’elle ne voulait pas entendre, ici.

« Et qu’elle vous obéisse ou rejoigne dès que vous le souhaitez. »

Une forme apparaît, à ses côtés ; alors qu’il n’y avait rien jusque-là.
Une forme qui semble s’échapper du néant, grandir depuis le vide pour devenir une silhouette…

… celle de Ray Palmer, en tenue civile mais avec, toujours depuis plusieurs semaines, sa veste d’aventurier. Il arbore un immense sourire, sincère.

« Bonjour, Patty. Chacun dispose de son jardin secret, et loin de moi l’idée de vous espionner ou autre – mais j’ai rendez-vous en ville, et j’ai relevé la disparition d’une armure ATOM il y a peu. Je n’ai eu qu’à remonter la piste… pour vous trouver.
Ce qui est un plaisir, bien sûr. Même si je ne peux que m’interroger sur le besoin qui vous pousse à amener une armure, près d’un bâtiment civil, à fortiori celui de l’entreprise d’un ami décédé. »


Sa voix est calme, posée. Patty Spivot est une amie, une amie à laquelle il tient – mais avec qui les relations sont devenues complexes, après qu’il ait été manipulé et rendu fou de rage près d’elle, dans le Microvers.
Depuis, Ray et elle ont pu communiqué, du fait de la gêne de l’ancien Atom ; mais ça ne l’empêche de tenir à elle, de s’inquiéter pour elle… et de vouloir veiller sur elle.


« Je… peux vous aider ? »

Le souhait et la proposition sont sincères.
L’inquiétude qui les dicte, également.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3185-atom-sa-petite-histoire-dans-la-gra
Inscription : 19/12/2017
Messages : 248
DC : Garfield Logan/Stéphanie Brown/Carter Hall
Situation : Essaie de survivre aux dangers attirés par les héros
Localisations : Central, Coast ou Ivy en général
Groupes : ARGUS
MessagePosté le: Jeu 9 Aoû 2018 - 15:00
Les Industries Kord donc, anciennement tenue par Ted Kord plus connu dans le monde héroïque sous le nom de Blue Beetle. Ce dernier ayant rejoint la longue liste des héros morts et n'ayant pas trouvé le moyen de revenir à la vie, ses Industries avaient été laissées à l'abandon et surtout à la merci de différents investisseurs étrangers. Mais l'esprit du précédent est encore vivace dans ces lieux et les différentes personnes présentes pouvaient le sentir. Dommage, Patty n'était pas vraiment venue là pour observer comme les quelques badauds qui se trouvaient là.

Après s'être jointe à un groupe composite pour faire un repérage des lieux, Patty avait commencé à s'éloigner, à s'enfoncer un peu plus dans le complexe pour pouvoir commencer à mener à bien ses recherches. Dissimulée par la foule qui rendait sa présence normale, Patty se dirigeait donc vers un bâtiment annexe... Sans savoir qu'elle avait été repérée et suivie. Sans savoir que quelqu'un commençait déjà se poser des questions.
Et pourtant elle devait commencer à savoir que certains héros avaient la sale manie de surgir de n'importe où en fonction de leurs pouvoirs !

Et pourtant, elle devait bien avouer que la voix surgissant de nul part prêt d'elle alors qu'elle pensait avoir été suffisamment discrète l'avait surprise. Surprise, pas effrayée car elle avait heureusement reconnu son propriétaire. Propriétaire qui avait le don de la mettre assez mal à l'aise ces derniers temps, plus à cause de ce que Metcalf lui avait révélé que par ses crises de colère...

-Oh... Vous êtes-là. Bonjour.

Elle n'était pas vraiment heureuse de le voir à cause des différentes questions qu'elle se posait... Si elle faisait des efforts pour ne rien laisser paraître lorsqu'ils étaient au sein de la Team, et la présence de leurs collègues aidaient pour cela, ici ça risquait d'être un peu plus compliqué. Elle prit sur elle pour répondre à son sourire et cacher son trouble.

-Votre proposition est tentante, même si je n'aimerais pas vous obliger à vous séparer de l'une de ces armures.

Evidemment, Ray se questionnait sur la présence de Patty et surtout de l'armure qu'elle avait amené ici alors qu'ils étaient à fortiori en sécurité. Du moins, pas dans un endroit où avoir quelque chose pour se défendre était nécessaire. Ils étaient dans un lieu rempli de civils et pour l'instant il n'y avait pas l'ombre d'un Super-Vilain à l'horizon. Elle haussa les épaules.

-Je n'ai pas l'intention de m'en servir contre les Industries de votre ami... Je l'ai juste amenée ici par précaution... Peut-être que je suis devenue paranoïaque.

Elle mentait... Du moins en partie. Car les récents événements l'avaient un peu échaudée quant aux situation sensées être calmes et qui se révélaient finalement être plus mouvementées que prévues... Notamment car des adversaires surgissaient de l'ombre. Mais elle mentait, car elle avait bien prévu de l'utiliser. A un moment.

-Vous... Vous n'avez pas à m'aider pour ce coup-ci Ray. Ca va aller, je peux m'occuper de moi toute seule.

Elle aurait bien aimé dire oui, mais elle préférait que Ray Palmer reste de côté pour le moment. Et elle espérait que son refus suffise... Même si les Atom disposait d'une caractéristiques commune entre eux et aux Flash. Ils pouvaient se montrer très têtus quand ils le voulaient.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 21/11/2015
Messages : 965
DC : Mister Miracle ; The Bat ; Fate ; Lex Luthor.
Localisations : Ivy Town


MessagePosté le: Jeu 9 Aoû 2018 - 15:26
Ray Palmer fixe Patty pendant plusieurs secondes, après ses réponses.
Calme en apparence, serein, les mains dans les poches de sa veste bleue, il la regarde, et semble la jauger, tout autant qu’il jauge ses paroles.
Et ce n’est qu’une seconde avant que ce silence devienne gênant, et suspect, qu’il répond, lui aussi. Comme une bouffée d’air bienvenue.


« Okay, alors. Je ne vais pas m’imposer là où ça ne me regarde pas. »

Il hausse les épaules, et sourit encore.
Mais il feint, clairement.


« Je me doute que vous n’allez pas causer du tort à Kord Industries – je vous fais confiance, Patty. C’est la base de notre relation, dans la TeamAtom. »

Il a accentué son ton sur ce mot à dessein ; tout comme le fait de rendre son regard plus direct, plus profond encore, alors qu’il parle sur un ton faussement détendu.
Il n’est pas dupe ; il sait qu’elle lui cache quelque chose, et il est autant intrigué que peiné par cette distance – mais il lui fait confiance, oui.
Juste, de façon mesurée.


« C’est aussi pourquoi je suis, sincèrement, prêt à vous laisser une armure. Vous savez la piloter, et vous êtes totalement digne d’en avoir une. Ça peut toujours servir – et je serais rassuré que quelqu’un comme vous l’ait. »

Le scientifique hoche la tête, pour accompagner ses mots.
Cela n’est pas feint, ici ; mais son inquiétude demeure.


« M’enfin… je ne vais pas vous embêter plus longtemps, hein ? J’ai un rendez-vous, et vous n’avez pas besoin de moi. »

Il sourit, encore, puis se détourne de la criminologue.
Il marche sur quelques mètres, avant de se figer, et de se tourner vers la jeune femme.


« Hey, Patty ? »

Les mains dans les poches, à portée de voix mais finalement déjà bien avancé, Ray Palmer sourit, en parlant un peu plus fort qu’avant, pour se faire entendre.

« S’ils ne vous laissent pas entrer, dites que vous venez de ma part. Ca peut aider ! »

Il sort finalement une main d’une poche, la salue, puis tourne les talons et s’en va. L’ancien Atom disparaît dans la foule qui entoure le bâtiment de Kord Industries… et laisse, seule, Patty Spivot, qui a réussi à éviter d’être suivie par son ami et allié, dont hélas elle a quelques raisons de se méfier.

Il est parti, oui ; il a cédé.
Ou presque.

Car, même si elle l’ignore, Ray Palmer a rapidement activé ses pouvoirs, dans la foule, et rapetissé, pour filer à une taille minuscule pour revenir en arrière.
Volant dans les airs, invisible à l’œil nu, il se dépêche de revenir sur ses pas – pour rejoindre Patty ; pour l’espionner.
Ce qui est mal, bien sûr. Mais ce qui est indispensable, vu les doutes et les mauvaises sensations qu’il a développés au contact de cette amie soudain bien trop mystérieuse à son goût…

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3185-atom-sa-petite-histoire-dans-la-gra
Inscription : 19/12/2017
Messages : 248
DC : Garfield Logan/Stéphanie Brown/Carter Hall
Situation : Essaie de survivre aux dangers attirés par les héros
Localisations : Central, Coast ou Ivy en général
Groupes : ARGUS
MessagePosté le: Jeu 9 Aoû 2018 - 17:26
Un silence avait suivit les réponses de Patty à Ray, et à un moment celle-ci s'était demandée s'il n'avait pas senti que quelque chose n'allait pas finalement. Et qu'il allait se mettre à se poser des questions. Heureusement, Ray ne donna aucun signe de méfiance et semblait pareil qu'à l'habitude. Heureusement, la situation se détendit lorsqu'il accepta sans broncher le refus de son amie. Enfin, la situation ne se détendait pas tant que ça car elle culpabilisa un peu.
Et culpabilisa encore plus lorsque Ray affirma qu'il lui faisait confiance en insistant sur le mot. Elle était mal à l'aise et aurait encore une fois bien voulu ne pas avoir toutes ses questions et ses doutes en tête. Ça aurait été plus facile...

-Je la garde avec moi dans ce cas. Merci.

Elle sourit sans grande conviction, mal à l'aise à cause de la distance qu'elle était obligée de garder son ami qui lui mentait. D'autant plus qu'elle était également en train de lui mentir. Mais il était difficile de faire marche arrière à présent.

-Je ne vais pas vous retenir plus que nécessaire alors. Si j'ai besoin de vous ici , je vous contacterais pour que vous puissiez venir.

Elle souriait aussi, mais pensait qu'elle n'aurait pas besoin d'aller jusqu'à là. Pour le moment, elle comptait juste entrer pour faire une reconnaissance plus approfondie des lieux. Et si elle se retrouvait dans une situation qui nécessitait l'utilisation de l'armure, alors elle s'en servirait en prenant le moins de risques possibles. Elle allait finalement entrer dans l'annexe lorsque la voix de l'ancien Atom la fit se retourner et lui lança qu'elle ferait ce qu'il lui dirait.

Puis les deux se séparèrent et Patty fit suffisamment confiance à Ray pour penser qu'il était réellement partie à son fameux rendez-vous... Hélas pour elle, car tandis qu'elle s'enfonçait dans l'annexe des Industries Kord, Ray Palmer s'était détourné et avait finalement décidé de la suivre... Il pu la retrouver alors se rendait vers l'accueil de l'annexe pour se renseigner sur des choses. Sur les différentes choses qui étaient produites ici, même si bien sûr elle cherchait quelque chose de particulier. Un élément qui pourrait l'aiguiller dans l'enquête qu'elle était venue mener ici.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 21/11/2015
Messages : 965
DC : Mister Miracle ; The Bat ; Fate ; Lex Luthor.
Localisations : Ivy Town


MessagePosté le: Ven 10 Aoû 2018 - 10:38
Patty Spivot a menti – mais Ray Palmer aussi.
Et si tous deux se sentent mal et troublés d’agir ainsi, chacun demeure néanmoins droit dans ses bottes, et maintient sa position, même s’ils en sont gênés. La jeune femme se détourne entièrement de son ami et camarade, et pénètre à l’intérieur du bâtiment de Kord Industries ; et le scientifique feint de partir, pour activer ses pouvoirs et la rejoindre.

Sans un mot, ce dernier la suit en demeurant invisible à l’œil nu, filant dans les airs au-dessus d’elle tandis qu’elle s’approche d’un des guichets principaux de l’accueil.
Quelques mots lui suffisent pour se présenter, et son statut d’agent de police, de criminologue, mais surtout de membre de la TeamAtom – une information confidentielle mais qui a été transmise aux grands groupes locaux pour faciliter leurs opérations – lui permet directement d’être traitée avec les égards par les employés.

Ceux-ci finissent d’ailleurs par lui proposer de les suivre, dans une pièce annexe.
La jeune femme quitte alors l’immense hall d’accueil, qui bruisse de toutes les allées et venues, des fournisseurs, clients et autres agents de Kord Industries. Elle passe ainsi via une grande porte battante, s’avance dans un couloir anonyme mais bien décoré, pour finalement prendre un ascenseur spécifique.

Luxueux, à nouveau agréable à l’œil, muni d’une petite musique d’attente, l’ascenseur l’amène à sept étages au-dessus, sans aucune sensation de gêne ou de mouvement ; plaisant.
Elle débouche alors non pas dans un autre couloir, mais directement dans un bureau, d’environ vingt mètres carrés.

Là aussi bien décoré, même si très sobre, il comprend notamment un immense meuble de bureau en son milieu ; avec derrière, quelqu’un qui fixe directement son regard sur Patty elle-même.


« Agent Spivot, bonjour. »

Une femme ayant moins de trente ans sourit, en l’accueillant d’un geste, avant de se lever…
… permettant ainsi à la criminologue de la détailler entièrement, via ce style classique mais sobre.

« Je suis Angela Revere, je suis chargée des relations entre Kord Industries et les autorités ; je vous en prie, asseyez-vous. »

Derrière Patty, l’ascenseur se referme de lui-même – et disparaît, en fait ; la porte est intégrée au mur, comme invisible. Impressionnant, d’autant plus qu’aucune autre porte ou sortie n’est présente dans le bureau ; ça, par contre, peut être étouffant.

« Que puis-je pour vous ? »

Le ton est doux, calme, sympathique ; idéal pour se sentir en confiance.
Mais, à proximité, si petit qu’il est invisible et indétectable, Ray Palmer lévite et accentue la densité de ses oreilles et de ses yeux pour entendre et voir malgré son aspect infime ; il demeure perturbé et troublé par tout cela. Et a hâte de connaître les raisons de la venue ici de son amie…

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3185-atom-sa-petite-histoire-dans-la-gra
Inscription : 19/12/2017
Messages : 248
DC : Garfield Logan/Stéphanie Brown/Carter Hall
Situation : Essaie de survivre aux dangers attirés par les héros
Localisations : Central, Coast ou Ivy en général
Groupes : ARGUS
MessagePosté le: Ven 10 Aoû 2018 - 13:44
Une forme de méfiance s'était donc installée entre Patty et Ray. Une méfiance née d'un mensonge lui-même issu d'une méfiance issu de... Il était malheureusement encore trop tôt pour dire si oui ou non Curtis a menti à la scientifique et donc savoir s'il y a vraiment un fondement à cela... Hélas, le temps des explications n'étaient pas encore venu. Et chacun continue donc de s'enfoncer dans cette situation gênante pour les deux.

Toujours inconsciente d'être suivie par un héros miniature, Patty s'était donc enfoncée dans l'annexe des Industries Kord, sa voie étant facilitée par ses différentes fonctions, davantage son rôle dans le groupe informel défenseur de la ville que de policière puisqu'elle ne venait pas au nom de la police de Central City ou de l'ARGUS. La jeune femme fut donc amenée à l'écart par les employés qui lui facilitèrent l'entrée dans cette zone normalement interdite au public.

"Jusqu'ici tout se passe bien." Soupira-t-elle intérieurement alors qu'elle pénétrait dans l'ascenseur.

Elle était soulagée, avec un peu de chance, elle n'aurait pas besoin d'utiliser l'armure ATOM qui resterait dans son sac... Elle profita du temps de patience observer le décor autour d'elle avant d'arriver dans une nouvelle pièce. Agréable à regarder, et ne sombrant pas dans le luxe. La pièce était même plutôt sobre au regard de la richesse de l'entreprise. Et derrière le bureau, son propriétaire. Ou plutôt, sa propriétaire.

-Oh bonjour, Mademoiselle Revere.

La femme paraissait plutôt jeune, peut-être était-elle du même âge que Patty, mais fort sympathique. Enfin, dans le monde des affaires, la sympathie était une qualité qu'il fallait sinon posséder du moins être capable d'imiter. Patty jeta un bref regard à l'ascenseur qui venait de littéralement disparaître dans le mur. Un peu comme une porte de sortie qui était soudainement dérobée à la vue. Bon, elle était dans un lieu sans danger, à priori. Elle alla donc s'asseoir en face de la jeune femme.

-Je vous remercie de vous être dérangée pour moi, mademoiselle. Je suis ici pour vous poser des questions à propos d'une affaire... Récemment, la police d'Ivy Town a arrêté des tueurs à gage et a récupéré leurs armes...

Récemment, des malfrats avaient été arrêtés par la police d'Ivy Town après avoir tenté d'attaquer Clara Olsen, une honnête résidente qui avait eut le malheur d'avoir un mari trempant dans de drôles d'affaires... Et qui avait commandité le meurtre de sa propre femme. Les armes des tueurs avaient été saisies par les autorités, et c'était la photo de l'une d'elle que Patty était en train de montrer. Au cas où, elle préféra apporter des précisions. Et notamment essayer d'endiguer une question qui pourrait rapidement venir à l'esprit d'Angéla Revere.

-Je ne suis pas en train de sous-entendre que les Industries ont quelque chose à voir avec ce qu'il s'est passé, rassurez-vous, mais je sais qu'elles en produisent. Est-ce que ce modèle fait partie de vos productions ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 21/11/2015
Messages : 965
DC : Mister Miracle ; The Bat ; Fate ; Lex Luthor.
Localisations : Ivy Town


MessagePosté le: Ven 10 Aoû 2018 - 14:00
Angela Revere se rassoit quand Patty Spivot prend place devant elle.
Un immense sourire demeure sur son visage depuis qu’elle a aperçu Patty, et sa voix demeure douce et enjouée…


« C’est Madame, Agent Spivot. Madame Revere. »

… même si ses paroles apparaissent, clairement, moins sympathiques qu’auparavant ; le point semble sensible.

« Et vous ne me dérangez pas. Comme je vous l’ai indiqué, ma fonction est de fluidifier les relations évidentes entre une multinationale impliquée dans les technologies de pointe et les forces de l’ordre. Nous avons évidemment une relation privilégiée, et c’est pour cela que ma hiérarchie m’a nommée ici. »

Calmement, Angela pose ses mains jointes sur le sous-main de son bureau, et continue de sourire doucement.

[color=purple] « Nous avons été informés, en effet, de cet événement. »[/colro]

L’expression positive s’efface, légèrement, pour laisser s’installer plus de sérieux et de gravité ; l’affaire le justifie.

« Un moment sordide, pour Ivy Town. »

Elle hoche la tête, accompagnant les mots et explications de Patty. Elle en vient même à esquisser un petit sourire, presque solidaire, sur la fin du discours de la criminologue.

« Ho, je n’ai même pas pensé que vous veniez nous accuser, Agent Spivot. Si tel avait été le cas, vous n’auriez pas sollicité un entrevue, mais vous auriez imposé votre présence avec un mandat – et, très franchement, ce n’est pas avec un sourire et dans mon bureau que je vous aurais accueillie. »

Un petit rire clair s’échappe de sa gorge, à l’issue de ce trait d’humour ; qui, au fond, n’en est pas vraiment un.

« Comme je vous l’ai indiqué, la police d’Ivy Town nous a contactés, et nous avons en effet fait un point sur la situation. »

Angela appuie sur un coin de son bureau – qui se révèle être un projecteur d’hologramme. Entre les deux femmes apparaît alors l’équivalent en 3D de la page « bureau » d’un ordinateur, avec notamment un dossier portant la date de l’événement, et le nom des personnes concernées.

« Kord Industries a communiqué ces informations aux forces de police d’Ivy Town – mais je suis pleinement prête à faire de même avec vous, et à répondre à vos questions. »

Elle jointe ses mains devant elle, poings fermés, et pose son menton dessus. Un immense sourire glisse sur ses lèvres – mais il apparaît feint, et presque agressif-passif.

« Si vous m’apportez une quelconque justification juridique et légale pour qu’une Agente de Central City s’intéresse aux événements locaux. »

Le message est clair : pas de mandat ou pas de mission, pas d’information ; pas de bras, pas de chocolat.
Et alors que Angela Revere laisse Patty réfléchir, à proximité, Ray Palmer grimace – parce qu’il n’aime pas ce qu’il se passe ici. Et parce qu’il n’aime pas que son amie soit traitée ainsi !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3185-atom-sa-petite-histoire-dans-la-gra
Inscription : 19/12/2017
Messages : 248
DC : Garfield Logan/Stéphanie Brown/Carter Hall
Situation : Essaie de survivre aux dangers attirés par les héros
Localisations : Central, Coast ou Ivy en général
Groupes : ARGUS
MessagePosté le: Lun 13 Aoû 2018 - 10:46
Patty s'était donc enfoncée dans un endroit où elle n'avait normalement pas accès. Et si les premiers échanges avec Angela Revere furent tout ce qu'il y avait de plus cordiaux, la suite ne tarda pas à devenir un peu plus compliquée... Patty s'était immédiatement excusée lorsque la jeune femme l'avait reprise sur le terme utilisé. Ensuite, la situation redevint un peu plus calme, les échanges furent cordiaux... Sur les premiers instants.

-Un moment sordide oui...Confirma la jeune femme lorsque Angela commenta l’événement.

L'échange se poursuivit, un peu agréable et s'accompagna même d'une plaisanterie. Angela lui avait apprit que la police de la ville avait également contacté les Industries, conclusion logique. Les policiers avaient dû faire le même lien qu'elle et peut-être même fait le rapprochement entre les armes utilisées cette fois-là et celles retrouvées lors de l'attaque de Bane.
Mais là, il faudrait une confirmation.

-Je vois...

Ce fut à ce moment-là que les choses commencèrent à dégénérer. Si Angela ne montra aucun signe d'hostilité active, son attitude quand à elle ne cachait rien de la situation. Les choses n'allaient pas être aussi faciles que prévues, hélas. Comme bien souvent dans ce genre de cas, les personnes préféraient se réfugier derrière la nécessité de devoir présenter un mandat plutôt que de coopérer... Et dans le cas actuel ce n'était hélas pas totalement injustifié.

-Je comprends votre position, après tout, en tant qu'agente de Central City je n'ai aucun pouvoir ici. Bien que j'ai été moi-même été liée à ces événements.

Et pas qu'un peu, puisqu'elle se trouvait dans l'appartement avec Clara Olsen lorsque cette dernière a été attaquée par Dino et Vinnie.
Elle soupira. La solution la plus facile aurait sans doute consisté à se replier, à déclarer forfait et laisser Angela Revere avoir le dernier mot quitte à revenir plus tard avec un mandat ou une mission. Mais Patty n'était pas du genre à abandonner facilement, hélas. Elle reprit donc la parole, décidant d'abattre une carte qu'elle n'avait pas coutume d'abattre...
Elle reprit donc la parole sur un ton cordial et bien moins agressif que celui de son interlocutrice.

-Mais je ne suis pas ici en tant qu'Agente de la police de Central City, mais en tant qu'Agente de l'ARGUS. J'ai rouvert une vieille affaire sur laquelle Jack Olsen, le mari de Clara Olsen, a travaillé. Et compte tenu des liens de ce couple avec ce dont nous parlons depuis tout à l'heure, cela pourrait suffire à justifier ma demande.

L'ARGUS, l'organisation non gouvernementale gérée par les héros et devant laquelle même les grandes organisations policières se plient. Restait à espérer que cela suffise à Madame Revere pour accepter de coopérer... Et que cela ne fasse pas trop dégénérer la situation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 21/11/2015
Messages : 965
DC : Mister Miracle ; The Bat ; Fate ; Lex Luthor.
Localisations : Ivy Town


MessagePosté le: Lun 13 Aoû 2018 - 11:26
Un observateur naïf ou déconcentré considérerait que l’échange entre les deux femmes est doux, cordial, poli ; sympathique et courtois.
En vérité, il n’en est rien.

Une opposition, une bataille verbale oppose en effet Angela Revere et Patty Spivot, la première tentant de piéger la seconde, autant qu’elle souhaite montrer qu’elle domine, ici, et que personne ne saurait lui imposer quoi que ce soit.
Cela n’a rien d’agréable pour la criminologue, qui espérait sûrement autre chose comme début ; et ce n’est pas non plus du goût de Ray Palmer, son ami et allié qui, un peu honteusement, l’a suivi pour l’espionner. Et doit, surtout, se retenir pour ne pas intervenir directement…


« Je vois, Agent Spivot. »

Elle pousse un profond soupir, et appuie particulièrement sur la fonction de son interlocutrice.

« L’autorité de l’A.R.G.U.S. s’impose selon ses statuts. »

Elle recule légèrement sur son siège, et arbore un sourire figé ; feint et totalement désagréable à découvrir.

« En ce sens, Kord Industries ne saurait refuser une quelconque communication demandée par un agent de l’A.R.G.U.S. »

Même si ça semble lui coûter énormément.

« Je vais vous faire éditer la documentation sur ces armes, et sur leur processus de fabrication et de transport. »

Angela Revere se redresse, doucement.

« Souhaitez-vous une visite de nos installations, afin de voir par vous-mêmes nos conditions de stockage ? Cela vous permettrait également d’échanger avec les responsables. »

Le ton est froid, glacial même.
Sans attendre le retour de Patty, elle quitte son meuble de bureau, et s’avance vers la paroi du mur qui accueille l’ascenseur ; celui se rouvre sur simple mouvement de la main de la jeune femme.


« Ho, il faudra également m’indiquer quand et comment vous entendez récupérer la documentation. Je n’ai pas tout en tête, mais elle doit pouvoir rentrer dans un ou deux camions. »

Un sourire sincère, mais mauvais, glisse sur le visage d’Angela.
Elle est peut-être obligée de répondre et de collaborer – mais elle peut toujours faire de la résistance passive, et un peu de nuisance.


« Dites-moi où vous voulez aller, et je vous y mène, Agent Spivot. »

Par le chemin le plus long et le plus désagréable, assurément.
La journée ne fait que commencer…

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3185-atom-sa-petite-histoire-dans-la-gra
Inscription : 19/12/2017
Messages : 248
DC : Garfield Logan/Stéphanie Brown/Carter Hall
Situation : Essaie de survivre aux dangers attirés par les héros
Localisations : Central, Coast ou Ivy en général
Groupes : ARGUS
MessagePosté le: Lun 13 Aoû 2018 - 13:54
Un simple échange cordial était vite devenu une joute verbale que deux femmes dans un bureau et sous l’œil attentif d'un micro-espion. Toute douce, Angela avait tenté de dominer la situation en mettant cordialement mais fermement à la porte la criminologue de Central City. Patty avait tôt fait de faire appel à l'autorité de l'ARGUS bien supérieure à celle des polices locales et des désirs de la chargée de communication des Industries Kord.
Visiblement, Patty avait prit la main sur ce coup-là. Et évidemment, ce n'était pas vraiment au goût de la sympathique, en apparence, Madame Revere. Et elle le fit savoir.

-Je vous remercie de votre collaboration.

Le ton était toujours sympathique mais plus froid. Une sorte de guerre ouverte et souterraine venait de se déclarer au grand déplaisir de Patty qui n'avait pas souhaité en arriver là. Malheureusement, la vérité exigeait parfois que l'on malmène les ego lorsque besoin était. Et Patty préférait encore cela que d'obtenir les informations qu'elle désirait de manière moins... Légale. C'est à dire s'infiltrer jusqu'ici à un moment où personne n'était là avec l'aide de l'armure ATOM.

-J'aimerais assez, en effet. Ne vous inquiétez pas, se ne sera pas plus long que nécessaire afin de ne pas les déranger.

Toujours aussi poli et cordial même si Patty ne s'y trompait pas en se levant. Même si la jeune femme trouvait encore le moyen de lui sortir un "vous ne me dérangez pas" ou quelque chose comme ça, il était clair et net qu'à présent elle... Dérangeait. Pour rester poli et courtois. Alors qu'elle faisait revenir l'ascenseur, Angela fit une dernière demande à la criminologue.

-Je me contenterais de la version en un seul camion si possible. Vous pourrez envoyer cela à la boite mail que je vais vous indiquer.

Elle prit un instant de réflexion tout en continuant de paraître amicale.

-Pourriez-vous me mener auprès des responsables gérant la vente d'armes ? S'il vous plaît ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 21/11/2015
Messages : 965
DC : Mister Miracle ; The Bat ; Fate ; Lex Luthor.
Localisations : Ivy Town


MessagePosté le: Lun 13 Aoû 2018 - 14:35
Un sourire factice glisse, une nouvelle fois, sur le visage d’Angela Revere, quand Patty vient la rejoindre devant l’ascenseur, et répond à sa question.

« Ha. Je vois. »

Elle prend une grande inspiration, et sent ses dents crisser sous la tension ; cette fliquette ne lui laissera aucune victoire.

« Donnez-moi votre adresse e-mail, en effet. Je verrais avec les informaticiens pour qu’il vous transmette tout de manière sécurisée. »

Un sourire de prédateur glisse sur ses lèvres figées.

« Kord Industries sert la sécurité, de notre pays mais aussi de nos installations. Vous comprenez, j’en suis sûre. »

Elle acquiesce, ensuite, à la demande de Patty.
Elle n’a pas le choix, de toute façon.


« Tout à fait. »

Angela invite la criminologue à la rejoindre dans l’ascenseur, et la porte se ferme sans un bruit, alors que Revere passe son badge pour accepter sa demande de transfert ailleurs.

« Monsieur Larvan saura, j’en suis sûr, vous répondre au mieux. »

Le voyage redémarre, alors.
Dans les profondeurs et les hauteurs de Kord Industries…


**
*
**

Au bout d’une dizaine de minutes, le duo féminin arrive à destination.
Il leur a fallu plusieurs déplacements, pour y parvenir : ascenseur pour monter trois étages, couloir sur une vingtaine de mètres, ascenseur pour deux étages en dessous, couloir sur cinq mètres, ascenseur pour quatre étages au-dessus, couloir sur vingt mètres… et enfin un ultime ascenseur, pour descendre de six niveaux.


« Certains disent que Kord Industries cache un minotaure, entre ses étages ; j’ai toujours trouvé cette idée hilarante. »

Avec le même sourire factice, Angela ouvre finalement une porte, et laisse Patty pénétrer dans un bureau complètement classique, sans aucune spécificité ni aucune décoration spéciale ; la pièce anonyme par excellence.
Avec, en son centre, un homme qu’une quarantaine d’années, qui lève les yeux vers elles.


« Mmh ? »

« Bonjour, Bertram. Je vous présente l’Agent Patty Spivot, de l’A.R.G.U.S. »

« Ha, oui. Je viens de lire le mémo interne. »

Les nouvelles vont vite, apparemment.
Bertram Larvan se lève légèrement, et désigne le siège en face de son bureau.


« Asseyez-vous, Agent Spivot. Que puis-je pour vous ? »

« Parfait. Je vous laisse entre de bonnes mains, Agent Spivot. Je vais demander aux informaticiens de vous transmettre votre e-mail. »

Un sourire, une légère révérence, et Angela Revere s’évapore… laissant Patty seule avec ce Larvan, dont le nom lui dit quelque chose – et qui, surtout, interpelle Ray Palmer, qui a suivi son amie en toute discrétion, encore.
L’ancien Atom boue, intérieurement… car il a reconnu ce responsable, et sait qui il est vraiment ; hélas, il ne peut rien dire sans se révéler – sans révéler sa tromperie et sa manipulation.
Et ça l’énerve, donc. Ça l’énerve fondamentalement !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3185-atom-sa-petite-histoire-dans-la-gra
Inscription : 19/12/2017
Messages : 248
DC : Garfield Logan/Stéphanie Brown/Carter Hall
Situation : Essaie de survivre aux dangers attirés par les héros
Localisations : Central, Coast ou Ivy en général
Groupes : ARGUS
MessagePosté le: Hier à 14:21
La situation était de plus en plus tendue entre les deux femmes, et Patty avait bien conscience qu'elle en demandait beaucoup à Angela Revere... Peut-être trop pour une femme comme elle. Elle transmis une adresse qu'elle utilisait, mais qui n'était pas son adresse personnelle, à la responsable des relations avec les forces de l'ordre en la remerciant de sa coopération. Puis elle approuva les dires de la jeune femme concernant les mesures de sécurité.

-Je comprends parfaitement, c'est bien normal.

Elle avait pris sa voix la plus calme et posée, ne souhaitant pas entrer davantage dans l'hostilité manifeste quoique encore recouverte de cordialité, un peu, que voulait instaurer l'amie de l'un des Blue Beetle. Ensuite, les deux femmes se turent après que la responsable ai précisé le nom de la personne qu'elles allaient voir.

La suite fut un véritable parcourt dans un labyrinthe, tant les deux femmes durent se déplacer, traverser des couloirs et monter pour descendre... Ou l'inverse. Patty suivit au mieux sa guide donc, à travers ce véritable dédale de couloirs et ascenseurs. Devant admettre que seule, elle se serait sans doute déjà perdue depuis un moment. Angela elle semblait parfaitement s'y connaître, preuve qu'elle avait dû apprendre le plan par cœur ou être passée par ici plusieurs fois.

-Vous devriez peut-être penser à développer une sorte de fil d'Ariane comme dans la légende.

Elle avait commenté la phrase avec un léger sourire un peu crispé tandis qu'Angela continuait à arborer un semblant de cordialité tout ce qu'il y avait de plus faux. Elles finirent par arriver dans une pièce où se trouvait le fameux monsieur Larvan qui était déjà au courant de leur arrivée. Contrairement au micro-espion qui était parvenu à les suivre dans toutes les Industries, Patty ne se doutait pas de la véritable identité de l'homme dont elles étaient en présence.
Bien que le nom lui dise en effet quelque chose... Mais elle ne savait plus quoi. Malheureusement.

-Merci pour votre aide madame Revere. Bonjour monsieur Larvan. Je vais essayer d'être aussi rapide que possible

Les formalités étaient dites, elle prit quelques secondes pour réfléchir à ce qu'elle allait dire... Sans savoir qu'elle était en présence de l'un des ennemis récurrents d'Atom. Elle prit donc la parole tout en guettant les réactions de Bertram Larvan.

-J'enquête à propos de la tentative de meurtre à l'encontre de Clara Olsen et ayant impliqué des armes produites dans vos Industries.

Mais après tout, il n'y a aucune raison pour que cela se passe mal, non ?

-Pourriez-vous me dire s'il y a eut des soucis au niveau du stock d'arme présents dans l'Industrie dans les jours précédent ce drame ? Des faits inhabituels ayant attirés votre attention ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 21/11/2015
Messages : 965
DC : Mister Miracle ; The Bat ; Fate ; Lex Luthor.
Localisations : Ivy Town


MessagePosté le: Hier à 16:25
Patty Spivot s’assoit devant Bertram Larvan, un homme au profil et à l’allure étranges – tout comme son nom.
Si Angela Revere, qui a souri par courtoisie aux petits commentaires de la jeune femme, ne tarde pas à s’échapper de son bureau, pour vaquer à ses occupations et sûrement en trouver beaucoup avant de faire transmettre les fichiers à la criminologue, le locataire de la pièce fixe son invitée… sans rien dire.

Alors que Patty prend la parole, et décrit l’objet de sa venue, Bertram Larvan reste stoïque, et mutique ; installant, rapidement, une ambiance lourde et désagréable.
Si la jeune femme achève son discours par plusieurs questions, son interlocuteur… ne daigne pas répondre. Il la fixe, simplement. Sans, quasiment, cligner des yeux.

Autour d’eux, un silence de plomb s’instaure, au point que la criminologue puisse soudain entendre… le battement de son cœur ; troublant, gênant.
Mais moins que le léger bourdonnement qui arrive soudain à ses oreilles – une mouche. Il y a une mouche, ici. Et elle semble lui tourner autour.


« J’ai été informé des événements touchant Clara Olsen. »

Il hoche lentement la tête, et continue sur un ton monocorde et froid.

« J’ai été également informé que la police nous a sollicités au regard de la présence d’armes développées par Kord Industries. »

Les mains jointes devant lui, il fixe encore Patty, toujours aussi étrangement.

« Une enquête a été réalisée pour découvrir comment nos armes ont pu se retrouver aux mains de criminels. »

Il ponctue chaque phrase par un silence ; un long silence. Fort désagréable.

« Un responsable a été identifié. »

Une image apparaît, soudain, sur le meuble-bureau qui les sépare ; un nouvel hologramme. Celui d’une personne…
… une femme, plutôt. Jolie, blonde, dans la vingtaine ; à l’air déterminé.

« Danielle Garrett. Petite-fille de l’historien Dan Garrett, premier Blue Beetle. Recrutée par le regretté Ted Kord, le deuxième Blue Beetle. »

Larvan se redresse, légèrement, sur son siège. La mouche ne cesse de harceler l’oreille de Patty.

« Elle a été remise aux autorités, et Kord Industries a déposé plainte contre elle. A priori, elle n’a pas supporté que Monsieur Kord tire profit du nom de son grand-père, et a ainsi voulu s’en prendre à son héritage. »

Une faille, une coupable, un mobile ; parfait.
Trop parfait, peut-être.


« Le dossier vous sera transmis, Agent Spivot. Souhaitiez-vous autre chose ? »

La mouche bourdonne, encore ; puis elle s’arrête.
Car elle se pose sur l’épaule de Patty. Car elle sort un dard. Car elle se révèle être une créature mécanique, qui s’approche du coup de la criminologue pour la piquer.
Mais cela n’arrivera pas.


« PATTY, NON ! »

Ray Palmer hurle à l’oreille de Patty, pour la faire bouger, quand il vient violemment impacter la mouche mécanique. Celle-ci est violemment expulsée sur le meuble-bureau, et Bertram Larvan se redresse, le visage soudain grimaçant de rage.

« PALMER ! TOI ICI ! »

« La ferme, Larvan. »

L’ancien Atom reprend taille normale, et récupère la mouche avant de la tender à Patty.

« Il s’agit du Bug-Eyed-Bandit. Bertram Larvan est l’un de mes plus anciens ennemis, et j’ignore comment il a pu intégrer Kord Industries. Il allait vous faire piquer, en vous endormant avec son discours, mais je suis intervenu. »

Le scientifique fixe la criminologue… et craint les questions dérangeantes, qui ne vont pas manquer de venir.
A côté, Bertram tente de s’avancer discrètement vers un pan du mur ; ça s’annonce mal, mais il n’a pas le choix. Tout, plutôt que de se faire prendre ici…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3185-atom-sa-petite-histoire-dans-la-gra
Contenu sponsorisé

MessagePosté le:
Revenir en haut Aller en bas
 

Investigations aux Industries

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» INVESTIGATIONS AVEC UN TRITON de Jess Kaan
» Industries à Charleroi
» La Tour Stark : Stark Industries
» BIG BOSS OF SHARK INDUSTRIE - IRON MAN
» Newsletter de Smalljoes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: La Terre :: Ivy Town :: Kord Industries-