Investigations aux Industries

Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Inscription : 21/11/2015
Messages : 1081
DC : Mister Miracle ; The Bat ; Fate ; Lex Luthor.
Localisations : Ivy Town


MessagePosté le: Mer 22 Aoû - 10:13
Bane s’est échappé des ombres et s’en est pris à Patty et Ray.
Ce dernier, n’écoutant que son courage et sa bêtise, s’est jeté au-devant du danger pour protéger son amie des balles – et si la criminologue a réagi avec l’armure ATOM, en créant un bouclier pour eux deux puis en s’en prenant au Vilain, il y a fort à craindre qu’elle ne fut pas assez rapide pour entièrement protéger son allié.

Et ce fut le cas, hélas ; au moins huit balles filèrent vers Palmer, avant que le bouclier ne s’active.
Mais cela ne veut pas dire qu’il est blessé ou mourant.


« Ho, évidemment. »

A terre, projeté à terre par les balles, le scientifique lève un visage dote d’un sourire ironique pour fixer Patty.

« On peut même dire que je suis le pire de tous. »

Il se redresse, alors, tandis que Bane recule sous les impacts provoqués par les tirs de l’armure ATOM, qui visent à l’apaiser ; ça ne fonctionne pas vraiment, sur cette masse de muscles et de fureur, mais ça le gêne et l’empêche d’agir. C’est déjà ça.
Mais, tandis que Ray se relève, de nombreux éléments tombent, et rebondissent au sol dans un bruit aigu ; des bouts de métal. Des balles, plutôt, mais réduites au maximum, comme si elles avaient été compressées.


« Heureusement, je pense parfois avant d’agir. »

Palmer a modifié sa densité juste avant de bondir en avant, pour l’augmenter autant que possible – et ça a fonctionné.
Les balles l’ont touché, mais elles n’ont pas pu pénétrer sa peau, et ont cédé face à son extrême dureté ; il l’a échappée belle.


« Il est probable que notre cher ami de Santa Prisca et son attaque d’il y a quelques semaines soient liés, Patty. Je crains que vous ayez mis la main sur un vaste complot, lié à un trafic d’armes et de technologies, sûrement depuis Kord Industries, et jusqu’ailleurs… mais, c’est bizarre, non ? »

« Grrr… »

Bane s’est écroulé, en fait ; écroulé devant eux.
Désormais à genoux, touché par les tirs d’apaisement de Patty, il se pose la main sur le crâne – et secoue la tête, comme pour en chasser quelque chose.


« Bane… Bane attaquait Kord Industries… s’il est dans le complot, ça n’a pas de sens… »

Malgré le danger, Palmer fait signe à Patty, et s’avance vers le Vilain. Avec prudence, il s’arrête devant lui – et le voit, encore, secouer la tête ; pour en chasser quelque chose.
Comme s’il était gêné, par une nuisance.


« Ho. Hoooo. »

Bane finit par projeter sa tête sur le sol, plusieurs fois ; au point de faire reculer l’ancien Atom, mais qui maintient son attention sur le Vilain. Et sur ce qui roule depuis ses oreilles.

« Ho. Brillant. »

Des insectes ; mécaniques.
Des insectes mécaniques roulent depuis les oreilles de Bane – et le Vilain s’écroule, apparemment vidé de toute énergie.
Encore prudent, Palmer s’accroupit, récupère ces fameuses choses, puis les montre à Patty grimaçant.


« C’est… de Larvan. Une création de Larvan. Est-ce que… est-ce que Bane était contrôlé par ça ? Est-ce qu’ils l’ont récupéré, après l’attaque et son emprisonnement, pour en faire un homme de main ? Mais… m’enfin, qu’est-ce que tout ça veut dire ? »

Au loin, un bruit se fait entendre – un bruit lourd et agressif.
Un élément s’élève au-dessus des autres, et s’approche d’eux ; un Bug. Un autre vaisseau Bug avance, et file vers le duo. Sans qu’ils ne puissent, maintenant, connaître ses intentions…

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3185-atom-sa-petite-histoire-dans-la-gra
Inscription : 19/12/2017
Messages : 292
DC : Garfield Logan/Stéphanie Brown/Carter Hall/Lightray
Situation : Essaie de survivre aux dangers attirés par les héros
Localisations : Central, Coast ou Ivy en général
Groupes : ARGUS
MessagePosté le: Mer 22 Aoû - 11:10
Les balles avaient filées et malheureusement, le bouclier de l'armure ATOM ne fut pas activé assez rapidement pour protéger le duo... Ou plutôt, pour protéger Ray Palmer qui était bien parti pour se prendre à lui tout seul l'intégralité du chargeur de la mitraillette. Heureusement, alors qu'elle s'était placée devant son ami pour le protéger et essayer de gérer Bane, le Micro-Héros se relève... Beaucoup moins impacté par les balles qu'on aurait pu le craindre.

-Oh oui je confirme, vous êtes bien le pire de tous les héros que, je connais plus que de nom, pour ce qui est de faire des bêtises.

Elle eut un petit rire nerveux à cause de la pression qui retombait. Ray Palmer allait pouvoir se vanter de lui avoir fait peur sur ce coup-là. Tandis que les balles qui ne s'étaient donc pas enfoncées dans le corps de Palmer tombaient au sol, Patty observait l'effet de ses tirs sur le super-vilain. D'abord ils avaient paru peu efficaces compte tenu de la corpulence de l'adversaire, Patty avait même craint que ça ne suffise pas et qu'il finisse par contre attaquer.
Mais cela ne se produisit pas.

-Oui c'est bizarre... Il ne devrait pas se trouver ici. Acquiesça la jeune femme aux paroles de Ray.

Comme baptême de l'air, la TeamAtom à peine formée à l'époque avait dû gérer l'attaque de Bane et de ses hommes contre les Industries Kord. Retrouver le colosse de Gotham ici n'avait pas de sens. Le super-vilain commençant enfin à subir les effets des tirs, le duo en profita pour s'approcher de lui. Car Bane semblait plus souffrir qu'autre chose à présent. Et la réponse vint vite, lorsque à force de se taper la tête contre le sol, le géant fit sortir des insectes de ses oreilles avant de tout simplement s'effondrer. Des robots bien évidemment.

-Ils se sont sans doute servi de ces insectes pour avoir une chance de le garder sous contrôle à tout moment et pouvoir se servir de ses capacités. Vous imaginez si Bane se décidait soudain de se rebeller contre ses alliés ?

Vu les dégâts qu'il avait occasionné aux alentours des Industries et au mal qu'avait eut la Team pourtant composée de trois micros-héros, une pirate téléporteuse et une une Green Lantern... Ceux qui étaient derrière tout ça avait dû trouver cette méthode préférable que de prendre le risque de s'allier directement avec le vilain.

-Ils sont bien organisés et doivent être bien plus nombreux que les trois que nous connaissons déjà... Ray, vous ne m'aviez pas dit que l'un des hommes de Bane vous avez parlé de Sportsmaster durant l'interrogatoire ?

Palmer avait raison, il s'agit bien d'un complot. D'un gigantesque complot qui étendait ses tentacules un peu partout et ce depuis peut-être des années ! Patty avait le vertige de penser que c'était peut-être cela que son père avait approché de trop prêt. Effrayant.
D'autant plus qu'elle venait de se souvenir que Sportmaster avait justement fait entendre parler de lui très récemment.

Mais les hypothèses et découvertes allaient devoir attendre encore un peu, car prêt d'eux un autre danger se profilait. Un Bug venait de s'élever dans les airs et filait à présent vers eux. Bien que ne connaissant pas ses intentions, ils étaient dans une zone ennemie et la prudence était de mise. Ainsi, elle réactiva le bouclier qu'elle avait désactivé précédemment. Ce dernier les engloba donc une nouvelle fois, prêt à parer au moindre tir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 21/11/2015
Messages : 1081
DC : Mister Miracle ; The Bat ; Fate ; Lex Luthor.
Localisations : Ivy Town


MessagePosté le: Mer 22 Aoû - 11:32
Toujours accroupi aux côtés de Bane, Ray acquiesce aux paroles et observations de Patty.

« Oui… ces types ont réussi à récupérer et contrôler Bane. Bane, quand même. Ça implique qu’ils aient la main sur une partie de la police d’Ivy Town, la Super-Prison, et qu’ils aient la capacité de le bloquer avant de le contrôler. Impressionnant, quand même… tout comme de réussir à le pousser à se fracasser le crâne à notre place. »

Il se tourne vers la jeune femme, après avoir fixé encore les insectes mécaniques, et arbore un immense sourire.

« Bravo et merci, Patty. Vous accomplissez avec passion et efficacité votre mission de veiller sur le pire Héros qu’il soit. Je suis persuadé que quelqu’un, quelque part, serait prêt à vous remercier pour cela. »

Il plaisante, et adresse un clin d’œil à son amie, avant de se redresser. Il range les robots dans sa veste, puis ferme son visage quand il découvre le Bug qui approche.

« Oui… Bane m’a parlé de Sportsmaster. Et j’ai encore entendu ce nom dernièrement. »

L’appareil approche et, par réflexe, l’ancien Atom s’avance, pour se placer devant Patty ; chevalerie mal placée, encore.

« La J.S.A. m’a récemment contacté pour participer à une nouvelle mouture du groupe, notamment après un cambriolage subi dans leur quartier-général. Un groupe de Vilains s’est emparé d’une arme, et d’autres ont encore cambriolé LexCorps.
Ces deux commandos étaient, aussi, menés par… Sportsmaster. »


Le scientifique serre les poings – les coïncidences s’accumulent, et finissent par former l’idée d’un projet, d’un complot ; qui apparaît terrible et terrifiant.
Mais son esprit s’occupe sur autre chose, quand le Bug s’arrête finalement devant eux. Flottant au-dessus du sol, juste devant leur niveau, l’appareil semble attendre… et Palmer se prépare au pire ; mais pas à ce qui arrive, finalement.


« Salut. »

La porte du Bug s’ouvre, et révèle une silhouette qui apparaît devant eux…
… celle du nouveau Blue Beetle !

« J’viens de voir tout c’qu’il vient de se passer. Bertram Larvan vient de s’enfuir, et la police intervient dans Kord Industries. J’suis Blue Beetle, au fait, et j’ai été nommé responsable de sécurité de Kord Industries – enfin, stagiaire, hein, mais quand même. »

Le jeune homme s’avance, se gratte le crâne, puis esquisse un sourire avant de lever sa main vers le duo.

« J’suis… j’viens d’arriver, et apparemment, ça a été l’bordel. J’suis désolé pour vous. C’est… j’veux dire… c’est un honneur d’vous rencontrer, vous deux. Vraiment. Même si j’aurais aimé autrement. »

« C’est… bah, c’est rien. »

Ray, un peu surprise au préalable, se reprend, et serre la main du jeune homme, avant de sourire légèrement. Il se tourne ensuite vers Patty, et hoche la tête en sa direction ; c’est quelqu’un de bien, veut-il ainsi lui dire.

« Est-ce que… est-ce que vous allez bien ? »

Derrière lui, dans le Bug, sur les écrans, les caméras de Kord Industries montrent l’intervention musclée de la police d’Ivy Town dans les locaux de l’entreprise ; une bonne chose, donc.
Mais le duo a, malgré tout, vu s’échapper Bug-Eyed-Bandit, ont croisé le Calculator, doivent gérer un Bane inconscient, et ont relevé un complot immense ; et n’ont pas encore échangé sur le petit problème de confiance entre eux.
Rien n’est fini, donc. A vrai dire, on peut même craindre que le pire arrive !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3185-atom-sa-petite-histoire-dans-la-gra
Inscription : 19/12/2017
Messages : 292
DC : Garfield Logan/Stéphanie Brown/Carter Hall/Lightray
Situation : Essaie de survivre aux dangers attirés par les héros
Localisations : Central, Coast ou Ivy en général
Groupes : ARGUS
MessagePosté le: Jeu 23 Aoû - 4:55
Les capacités de leurs ennemis paraissaient de plus en plus grandes et par la même occasion de plus en plus inquiétantes à mesure qu'ils réfléchissaient et échangeaient. Tout portait maintenant à croire qu'ils avaient mis au jour un vaste complot ancien et bien implanté qu'il allait être difficile de déjouer. Surtout à eux deux et sans savoir le véritable but de l'entreprise... Même si le lien avec les armes ne disaient rien qui vaille à la criminologue.

-Jessica vous pensez ? Je suis sure que vous lui manqueriez beaucoup si vous veniez à disparaître.

La phrase avait été lâchée spontanément mais le couple que formaient le second Atom et la Green Lantern n'était pas un secret surtout pour les autres membres de la TeamAtom qui avaient pu les voir agir l'un envers l'autre. Le regard de la jeune femme s'assombrit lorsqu'elle se fit la réflexion que même si Ray méritait le bonheur après tout ce qu'il avait vécu, il ne risquait pas de durer s'il continuait de mentir comme il le faisait.

-Vous voulez dire que jusqu'à maintenant ce groupe s'est illustré dans deux, non trois, attaques de zones hypers-sécurisées ?

Si elle ignorait les deux attaques précédentes, elle était par contre au courant en tant qu'agente de l'ARGUS de l'attaque menée par cette fameuse organisation contre l'agence... Attaque où ledit Sportsmaster s'était également montré d'ailleurs. Quelque chose se tramait dans l'ombre et des supers-vilains progressaient sans pouvoir être arrêtés.
Et ils étaient doués, ce qui était pire.

Mais ils n'avaient pas le temps de se préoccuper de cela plus en avant, car le Bug était tout prêt d'eux et tout peut arriver à présent... Même le plus improbable car une silhouette apparu sans les attaquer mais plutôt pour les saluer. Un type qui disait se nommer Blue Beetle et qui portait le costume assimilé à ce nom. Patty resta en retrait pendant quelques secondes, mais fini par baisser sa garde lorsqu'elle comprit que l'autre était un allié.

-Ce n'est rien, on a l'habitude de ce genre de situation.

Elle serra à son tour la main du jeune héros.

-Nous allons bien oui, le pire est passé.

***

Quelques minutes plus tard, la police avait prit les choses en main et prit acte de la présence de Bertram Larvan et de Bane dans les locaux des Industries. Malgré les risques que cela représentait compte tenu de la possibilité que certains de ses membres soient corrompus, il fallu bien laisser la police prendre en charge le super-vilain de Gotham.
Ray et Patty se retrouvèrent finalement dans leur coin après que la police ai fini de s'occuper d'eux. Et si la menace était pour l'instant écartée, mais pas annihilée hélas, les difficultés n'étaient pas terminées. Une discussion attendait toujours d'être ouverte... S'ils le voulaient.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 21/11/2015
Messages : 1081
DC : Mister Miracle ; The Bat ; Fate ; Lex Luthor.
Localisations : Ivy Town


MessagePosté le: Jeu 23 Aoû - 5:50
La crise à Kord Industries est passée, donc.
Mais celle entre Patty Spivot et Ray Palmer ne fait que commencer.

Alors que le duo se préparait au pire à l’arrivée d’un nouveau Bug, la présence du jeune Blue Beetle les rassure, et leur permet de voir que des professionnels prennent le relais ; et leur offre la possibilité de souffler, et de s’échapper de ce bâtiment bien trop grand, et bien trop dangereux.

Après les salutations d’usage, tous deux se retrouvent dehors – et ne tardent pas à se diriger vers une destination unique, un oasis de pause…

… et, clairement, le représentant d’une franchise mondiale et maléfique ; mais qui offre de bons cafés, quand même.

« Mettons-nous ici. »

Ray guide son amie jusqu’à une table, au calme, puis s’assoit avant de pousser un profond soupir ; quel enfer. Et ça commence à peine.

« C’est… ha, sacré truc, n’est-ce pas ? »

Il est gêné, et le phénomène s’amplifie de seconde en seconde.

« Je… hem… je pense que j’aurais accès aux documents de la police et de Kord Industries. Le nouveau Beetle est plutôt sympa, et il est lié aux Titans ; et moi aussi. Bref, je vais sûrement pouvoir tout consulter… je vous transférerais tout, hein. Pour votre enquête. »

Ses yeux sont fuyants, ses doigts ne cessent de bouger, et il remue sur sa chaise.

« Je… hum, je pense qu’il va falloir enquêter sur… ha, ce complot. Si Calculator est impliqué, c’est gros – ce type a fait partie de nombreuses organisations criminelles, et votre réflexion sur Sportsmaster fait mouche ; tout ça semble lié. Ça… ha, ça m’étonnerait pas que les Vilains profitent que les Héros soient occupés pour jouer à tout ça, et préparer le pire… »

Palmer essaye.
Il essaye de changer de sujet, de parler d’autre chose, de s’occuper à autre chose – mais rien n’y fait.
Et il a trop de respect pour Patty pour continuer.


« Okay… j’arrête. »

Il soupire, secoue la tête – puis trouve le courage de plonger ses yeux, désolés, dans ceux de la jeune femme.

« Je… je vais être honnête. Je suis désolé d’avoir agi dans votre dos, de vous avoir menti, de vous avoir espionné ; mais je ne le regrette pas. Pas après tout ça.
Je suis sincèrement désolé, mais je ne regrette pas. »


Les mots sont dits, lâchés.
Et l’explication peut, enfin, commencer.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3185-atom-sa-petite-histoire-dans-la-gra
Inscription : 19/12/2017
Messages : 292
DC : Garfield Logan/Stéphanie Brown/Carter Hall/Lightray
Situation : Essaie de survivre aux dangers attirés par les héros
Localisations : Central, Coast ou Ivy en général
Groupes : ARGUS
MessagePosté le: Jeu 23 Aoû - 7:59
La crise aux Industries Kord était donc passée, bien qu'elle ne soit le prélude d'une crise encore plus grande étant donné l'ampleur du complot qui semblait se dessiner... Un complot réunissant plusieurs supers-vilains et pas des moindres et qui promettait beaucoup en négatif.
Mais cette histoire-là allait devoir attendre avant de pouvoir continuer, d'une part parce que pour le moment le duo était coincé mais aussi parce qu'il y avait quelque chose d'autre à résoudre. Une discussion qui risquait d'être aussi voir plus difficile que les événements précédents.

Pour le moment, Patty gardait son calme, se contentant de suivre son ami jusqu'au Starbuck qu'ils avaient choisi et qui leur permettrait de souffler un peu... Le temps qu'il leur faudrait pour entamer la discussion sur d'autres événements qui se sont produits. Des événements qui risquaient hélas d'entacher quelque peu leur amitié si ça continuait ainsi.

-Oui, sacrées découvertes... Je ne me doutais pas

Patty restait stoïque assise sur sa chaise, ne montrant aucun signe de ce qu'elle était en train de penser. Un peu comme un interrogatoire même si s'en n'était pas vraiment un. D'un part parce qu'elle appréciait encore suffisamment la personne en face d'elle pour ne pas lui infliger cela et d'autre part... Parce que Ray Palmer affichait clairement la posture de la personne se sachant coupable mais voulant à tout pris éviter le sujet. Le faisant du même coup ressembler à un Flash stressé et remuant, presque sur le point de filer vers d'autres horizons.

-Je compte sur vous pour le faire.

Son ton était un peu plus froid que d'habitude mais cachait encore assez bien l'ampleur de la déception qu'elle ressentait à présent. Même si Metcalf avait réussi à instiller des doutes et que Wally les avaient involontairement ravivés, elle aurait vraiment préféré que Ray Palmer s'abstienne de lui mentir et de la suivre comme il l'avait fait.

-Vous avez raison, ils préparent certainement quelque chose... Je crains même qu'ils ne le prépare depuis bien plus longtemps que vous ne le pensez. Mais je me fais peut-être des idées.

Elle attendait que son ami parle car elle le sentait venir. Il allait finir par se sentir suffisamment au bord du gouffre pour vouloir parler. Et il le fait finalement, en s'excusant mais en affirmant ne pas regretter ce qu'il avait fait... Ce qui était-là les prémices d'une dispute chez certaines personnes.

-Je suppose que vous ne regrettez pas car votre présence s'est révélée être bénéfique parce que vous avez réussi à empêcher une catastrophe.

Mais heureusement, Patty est suffisamment intelligente pour ne pas en faire partie, ou du moins pour laisser une place au doute... Elle ne faisait que ça douter, de toute façon ces derniers temps.

-Et si c'est bien le cas, vous avez raison. Votre présence a été bien utile. Je dois vous remercier, d'ailleurs.

Ça c'était fait. Passons au vrai cœur du problème.

-Mais le souci... C'est que ce n'est sans doute pas la première fois que vous me mentez. Vous m'avez menti également dans le Microvers... Quand vous m'avez dit ne pas du tout connaître Curtis Metcalf.

Elle avait baissé la voix, mais parlait toujours aussi calmement et attendait de voir si Ray allait essayer de s'expliquer... Ou s'enfoncer un peu plus dans son mensonge.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 21/11/2015
Messages : 1081
DC : Mister Miracle ; The Bat ; Fate ; Lex Luthor.
Localisations : Ivy Town


MessagePosté le: Jeu 23 Aoû - 9:21
Patty Spivot est une amie, pour Ray Palmer, et il sait que les sentiments sont partagés. Il sait aussi qu’elle est intelligente, forte, déterminée, dotée d’une vraie compassion, et capable de tenir des secrets ; mais, franchement, c’est quasiment tout ce qu’il sait d’elle.
La criminologue, en effet, est dans un contrôle d’elle-même constant – et, finalement, elle livre peu d’informations, sur elle ou ses sentiments. Cela ne gêne pas leurs liens, et la confiance qu’il a en elle… mais, durant les moments où il tentait de changer de sujet, c’était très difficile de savoir ce qu’elle pensait vraiment. Et c’était sûrement fait exprès.

En effet, la jeune femme a répondu, sobrement mais doucement, aux différentes observations ou réflexions du scientifique – sans rien révéler de ses pensées, sans même laisser envisager sa colère ou son indignation ; rien.
Et c’est bien ce rien, cette absence d’indice qui a poussé l’ancien Atom à parler – à s’ouvrir, à confesser, à s’excuser. Et à assumer.

La discussion s’enclenche, alors.
Et, au vu des réponses de Patty, elle va concerner l’ensemble de leur relation… et leurs secrets.


« Je… oui. Oui, je ne regrette pas de vous… d’avoir fait ça, parce que j’ai pu aider. »

Il soupire, et secoue la tête. Il aimerait absolument être ailleurs, mais ne le peut pas.
Il faut assumer, d’abord. Et encaisser.


« Mais pas parce que j’ai pu empêcher une catastrophe, en fait. Parce que j’ai pu vous aider, vous. »

Palmer esquisse un petit sourire, mi-gêné, mi-fier ; parce qu’il est sincère.
Il est important, pour lui, d’aider Patty et ses proches. Même s’il doit mal agir pour cela.
Le résultat avant les moyens.


« Et… vous n’avez pas à me remercier, en fait. C’est à moi de vous présenter mes excuses, hein… je n’aurais pas dû. Mais… »

Il baisse les yeux, autant par gêne que pour encaisser le choc de la pirouette de Patty, qui utilise la discussion pour évoquer Metcalf.
Il devait s’y attendre ; il ne pouvait pas continuer à fuir ça longtemps.


« Ha… touché, hein. Touché. »

Le scientifique se redresse, après quelques secondes, et esquisse un sourire triste. Il recule, sur sa chaise, et croise les bras, dans une posture défensive inconsciente ; il n’est pas à l’aise.

« Je vous ai menti, oui. Je vous ai menti, à chaque fois parce que je pensais que ça pourrait vous protéger – mais je n’aurais pas dû. Ça ne se fait pas, entre collègues… entre amis. »

Ce qu’il espérait qu’ils soient, encore.

« Curtis Metcalf est un homme dangereux. C’est un génie, qui combat le crime dans Dakota City sous le nom de Hardware. Il… il ne m’a pas aidé à créer l’armure ATOM, en fait : il l’a créée, lui-même, après avoir récupéré le squelette d’une combinaison que j’avais bricolée.
C’est un génie, oui, totalement extraordinaire – et totalement égocentrique et excentrique. Mais ça ne me gênerait pas, et je ne vous aurais pas menti, s’il n’y avait eu que cela. »


Il soupire, et se penche légèrement en avant, jusqu’à poser ses coudes sur la table.

« Curtis est en association avec des individus dangereux, qui n’ont pas hésité à manipuler et, même je le crains, modifier la Réalité pour leurs besoins. Je ne suis pas sûr que… que mes souvenirs correspondent à ce qui est arrivé, en fait.
Si j’ai menti, c’est parce que je ne voulais pas que vous soyez en lien avec lui. J’en suis désolé, je… ha, je l’avoue, je… je me comporte facilement comme un donneur de leçons, ou une sorte d’autorité qui impose ses décisions aux autres. Je… ha, comment dire. »


Ray secoue la tête, et fige un regard triste dans les yeux de Patty.

« Je veux, toujours, protéger ceux que… mes proches. Et vous en faites partie. Alors, je veux vous protéger – mais je suis extrême, dans cette démarche ; bien trop extrême.
Alors je mens. Alors je cache des choses. Alors je décide pour vous.
Et c’est mal, vraiment. C’est mal, et ça peut pousser mes proches à partir, mais… je veux vous protéger, voilà. Alors… ha. Voilà. »


Il grimace, envisage de reculer – mais reste ainsi, finalement.
Pour attendre.
Pour attendre la suite et, en soi, le verdict de la jeune femme…

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3185-atom-sa-petite-histoire-dans-la-gra
Inscription : 19/12/2017
Messages : 292
DC : Garfield Logan/Stéphanie Brown/Carter Hall/Lightray
Situation : Essaie de survivre aux dangers attirés par les héros
Localisations : Central, Coast ou Ivy en général
Groupes : ARGUS
MessagePosté le: Dim 26 Aoû - 10:51
La discussion avait commencée donc, et au moins elle se faisait dans le calme. Un calme malaisant pour les deux sans doute, mais un calme quand même. Patty avait donc écouté Ray, pendant qu'il s'exprimait et confirmait en premier lieu ce qu'avait supposé la scientifique. Ray ne regrettait pas d'être venu, parce qu'il avait pu aider. Même si au fond, et malgré qu'il y ait des circonstances atténuantes, le fait restait qu'il avait mentit et espionné, et que rien ne permettait de prévoir qu'elle allait tomber sur un super-vilain qui voudrait se servir d'elle.

-Vous n'auriez pas dû oui, mais je dois bien vous remercier pour m'avoir aider. Une fois de plus.

Son ton était devenu plus doux à ce moment-là et plus amical jusqu'au moment où le noeud du problème fut finalement abordé. Il fallait bien l'aborder de toute façon, et crever un abcès au plus vite était souvent le meilleur moyen de l'empêcher de trop s'aggraver. Surtout dans une relation se basant principalement sur la confiance.
Au moins, Atom eut l’honnêteté de paraître gêné et de ne pas chercher à lui mentir un peu plus... Si on voulait bien lui accorder le bénéfice du doute. Et comment ça, il avait menti à "chaque fois" ? Patty s'interrogea mais n'interrompit pas Ray dans ses explications.

-Totalement égocentrique oui, je vous le confirme. Répondit-elle sur le ton de l'amusement.

Pour l'instant tout ce que Ray lui disait correspondait à ce qu'elle avait pu voir et ce que Wally lui avait révélé lorsque le sujet avait été abordé à Central City. Et cela corrobora même jusqu'au côté plus sombre du génie scientifique. Lié au mystérieux Dharma qui serait capable de modifier la réalité et s'en servirait pour manipuler les gens. une fois qu'il eut terminé sa défense, Patty leva les yeux et soupira.

-A partir du moment où il s'est adressé à moi via l'armure, j'étais déjà en lien... D'autant plus que je ne pouvais pas le coincer et...

Elle hésita un moment avant de décider si oui ou non, elle allait livrer l'information à son ami. Puis, elle se décida finalement après avoir vérifié que son sac que l'armure ATOM avait réintégré soit bien fermé. Histoire s'empêcher Curtis d'entendre ce qu'elle allait dire au cas où il écouterait ou enregistrerait. Chose qu'elle aurait peut-être dû vérifier dés le début de la conversation en fait.

-Il est également capable de savoir où nous sommes et de communiquer avec nous s'il le souhaites du moment qu'une armure ATOM se trouve dans les parages.

Elle aurait peut-être dû dire cela plus tôt, mais la fin de leur dernière expédition au Microvers et la suspicion qui s'était installé après n'avait pas vraiment aidé à cela. Elle eut quand même l'air gênée et désolée quand elle reprit la parole.

-J'aurais dû vous en informer, peut-être. Mais... S'il vous plaît, ne me mentez plus sur des sujets comme cela. D'accord ? Vous êtes un ami pour moi aussi et... J'aimerais ne pas vous perdre à cause de cela.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 21/11/2015
Messages : 1081
DC : Mister Miracle ; The Bat ; Fate ; Lex Luthor.
Localisations : Ivy Town


MessagePosté le: Dim 26 Aoû - 13:30
La discussion que Ray Palmer craignait a été engagée, donc.
Et, franchement, elle aurait pu plus mal tourner.

Alors qu'il appréhendait ce moment, car il s'oblige à révéler ses mensonges et ses raisons, il pensait surtout que Patty Spivot n'accepterait pas qu'il ait agi ainsi – et lui rentre dedans, littéralement, avant de mettre fin à leurs liens. En soi, il doit s'avouer qu'il craignait plus ce dernier aspect, cette disparition de cette amitié qui lui importe beaucoup, que les reproches et accusations qu'il pensait recevoir – et qu'il pense justifiées.

Mais cela ne vient pas.
Du moins, cela ne vient pas vraiment.


 « Mmh. »

Il grogne, esquisse quelques sourires et laisse son visage et son corps réagir, au fil de l'avancée de la discussion et des échanges ; qui sont sains, en fait.
Certes, il a menti. Certes, il a trompé. Certes, il a manipulé.
Mais Patty l'accepte – le comprend. Et pourrait pardonner, à terme.

L'ancien Atom apprécie, et se sent même... soulagé. Il se rend compte qu'il s'est trompé, que Patty Spivot est encore plus exceptionnelle qu'il le pensait – et, même s'il sent une pointe de colère et d'indignation monter en lui alors qu'il comprend l'ampleur de l'implication de Curtis Metcalf, il se surprend à esquisser un sourire touché et sincère, aux derniers mots de la jeune femme.
Ils comptent, pour lui ; bien plus qu'elle ne peut le penser.


 « Je... vous êtes une amie, Patty. En soi, je ne devrais pas vous mentir du tout, non ? »

Il recule légèrement, sur sa chaise, et déplie ses bras ; le réflexe défensif disparaît, enfin.

 « Je... je suis désolé, Patty. Je suis désolé de vous avoir menti. Je... je ne le ferais plus. »

Palmer hausse légèrement les épaules, et baisse quelque peu les yeux, gêné.

 « Je... je vais devoir trouver un autre moyen d'aider et protéger mes proches ; en étant plus honnête. Ce sera nouveau... »

Mais, brusquement, il redresse ses yeux, et les fige dans ceux de la criminologue, pour appuyer le poids de ses mots.

 « … mais je suis sûr que ça sera mieux. Et bien. »

Un léger sourire, puis un soupir ; de soulagement.
Ça fait du bien.
Mais tout n'est pas réglé pour autant – entre eux, et avec Curtis.


 « Par contre, j'ignorais que Metcalf vous ait déjà contacté. Je comprends que vous n'ayez rien dit, c'est de ma faute, j'aurais dû... bref. N'empêche que je n'aime pas que Curtis fasse ça, vous flique, vous contacte ainsi – je n'aime pas ça. Et ça ne va pas durer. »

Ses sourcils se froncent, et il sort son smartphone pour tapoter rapidement dessus. Au bout d'une paire de secondes, une légère vibration s'en échappe – et il esquisse un léger sourire, en se détendant à nouveau.

 « Okay... j'ai pris rendez-vous, à Dakota City, pour voir Curtis. Vous voulez venir ? »

Ray étend légèrement ses bras, puis place ses mains à l'arrière de son crâne.

 « Je pense que vous êtes toute légitime à venir... si vous le voulez, mais je ne veux rien vous imposer. Comme je ne veux pas imposer mon aide pour la suite de votre enquête, mais... vous avez levé un gros truc, Patty. Vous ne pourrez pas le gérer seule.
Et... je peux aider, vous le savez. Même si ça paraîtrait sûrement plus facile d'agir, si on collabore. »


Il prend une grande inspiration, et esquisse un petit sourire, gêné.

 « En confiance ? »

Palmer tente, bien sûr – pour avancer ; pour compenser.
Et, aussi, pour s'occuper des sujets les plus graves... et y trouver des solutions. Si possible, définitives !


(HJ/ Si ça te dit, on peut s'arrêter là, après ton message, et enchaîner ailleurs... sur l'une ou l'autre des enquêtes ! Smile /HJ)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3185-atom-sa-petite-histoire-dans-la-gra
Contenu sponsorisé

MessagePosté le:
Revenir en haut Aller en bas
 

Investigations aux Industries

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» INVESTIGATIONS AVEC UN TRITON de Jess Kaan
» Industries à Charleroi
» La Tour Stark : Stark Industries
» BIG BOSS OF SHARK INDUSTRIE - IRON MAN
» Newsletter de Smalljoes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: La Terre :: Ivy Town :: Kord Industries-