Pierre-papier-ciseaux (Sandman/Hawkman)

Inscription : 04/03/2018
Messages : 188
DC : Victor Fries; Silver Banshee
Situation : De retour d'entre les rêves
Localisations : Tanzanie
Groupes : Justice Society of America
MessagePosté le: Mer 29 Aoû 2018 - 20:13
New York

Dans la salle de contrôle du QG de la JSA, Wesley Dodds pianote sur les touches du super ordinateur. Les cours de Michael Holt ont portés leurs fruits et il sait désormais utiliser les dernières fonctions de l'appareil qui l’aide grandement dans ses investigations. Qu’il était loin le temps où il fallait passer à la bibliothèque pour obtenir des informations sur une ville, se rendre dans des bâtiments administratifs pour y dérober des informations sur un véhicule, ou bien encore passer dix appels pour vérifier des informations. Le super ordinateur et les progrès en informatique avaient presque détruits le travail de renseignement sur le terrain. “Presque”, car il restait parfois indispensable, et heureusement pour Sandman sinon ses compétences de détective seraient devenues obsolètes.

Il n’avait revêtu ni cape ni masque, ni heureusement sa robe de chambre. Il était vêtu d’un pantalon en tweed beige et d’une chemise grise à rayures rouges, quelques choses de plus tout a fait à la mode mais qui y revenait parfois chez les amateurs de look rétro. Il n’était pas seul ce jour là, il avait invité Carter Hall pour lui faire part du résultat de ses études des enregistrements qu’il avait récupéré chez Luthor. Il lui montrait les vidéos d’un passage en particulier, celui où Black Mask dérobait la Kryptonite.


“...et là regarde bien, il prend deux valises dans la salle des coffres.”

Il changeait d’angle de camera et ils pouvaient y voir le contenu des valises.

“Celle ci a de la kryptonite ordinaire, et celle là une kryptonite aux reflets dorés. Je ne sais pas si tu connais les effets de la deuxième Carter, mais ils sont terribles. Cette pierre ôte aux Kryptoniens tous leurs pouvoir de manière définitive. Tu imaginerais les effets si ils l’utilisaient contre Superman, Supergirl et Superboy. Puis j’ai constaté autre chose en cherchant avec quelles cameras je pourrais voir dans la rue. Je suis tombée sur celle ci qui appartiens à une banque en face du siège de lexcorp.”

Il changeait de camera pour tomber sur une autre en noir et blanc où on voyait Roman Sionis entrer sans une bouche d’égout avec une seule valise.

“Ils se sont probablement échappés par les égouts, mais Black Mask a caché quelques choses à ses camarades.”

Il changeait à nouveau de camera pour en trouver une gérée par la municipalité de Metropolis. On voyait sur celle ci Black Mask courir vers une voiture avec les deux valises, parler au chauffeur d’une voiture et la laisser partir en n'ayant t plus qu'une seule valise. Wesley se tournait vers Carter en pivotant sur son siège.

“Black Mask a doublé les autres cambrioleurs et à donné l’une des valises à quelqu'un, un homme de main peut être. J’ignore s’il a gardé pour lui la kryptonite dorée ou l’ordinaire, mais dans les deux cas cela m’inquiète au plus haut point.”

Le détective des rêves ajustait ses lunettes qui glissaient sur son nez puis joignait ses mains, restant calé dans son grand fauteuil. Probable que Carter ne reste pas indifférent à une telle annonce non plus.

Hj:
Spoiler:
 



There is no land beyond the law
Where tyrants rule with unshakable power!
'Tis but a dream from which the evil wake to face their fate
Their terrifying hour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 07/05/2018
Messages : 203
DC : Patty Spivot/Garfield Logan/Stephanie Brown
Situation : En train de combattre, comme d'habitude
Localisations : St Roch
Justice League
Shadowpact
MessagePosté le: Ven 31 Aoû 2018 - 20:14
L'infiltration de la LexCorps par Hawkman avait été un échec retentissant. Repéré dés les premières secondes, Carter avait dû enchaîner les combats jusqu'à ce que Lex Luthor jouant les bons employeurs protecteurs de ses employés (le héros aurait plutôt dit victimes) vienne faire son petit numéro. Bref, un échec. Un échec pouvant s'expliquer par le simple fait que Hawkman n'était pas le héros le plus discret du monde, mais un échec quand même.
Heureusement, cet échec était contrebalancé par un succès. Tandis que Carter occupait le maître des lieux, une alliée de la JSA avait réussi à dérober des vidéos de surveillance des lieux. Vidéos qui avaient permit à Sandman de jouer les détectives en recueillant des indices. Des indices intéressants.

-Je vois.

Weasley Dodds habillé en civil et heureusement pas en robe de chambre comme il avait pris l'habitude de le faire selon Terrific était donc en train de faire une présentation à Hawkman du déroulé du vol et plus particulièrement d'un événement en particulier. L'un des membres du commando de la SSE avait visiblement décidé de se la jouer solo en dérobant

-Je ne sais pas ce qui m'inquiète le plus. Que Luthor ait eut cette saleté dans son coffre à un moment ou qu'elle soit entre les mains de ce type.

Il savait grosso-modo que la kryptonite avait des effets différents sur les kryptoniens selon leur couleur et que certaines pouvaient se révéler terriblement néfastes. Comme par hasard, la kryptonite dérobée par le super-vilain de Gotham et remis à l'un de ses hommes de main était l'une d'elles. Ils ne savaient pas pourquoi Black Mask avait agi ainsi, mais Carter doutait que la raison soit plaisante pour les héros. Sandman faisait bien de s'inquiéter.

-Essayons de retrouver Black Mask ou l'un de ces hommes de main, pas forcément celui à qu'il a confié la kryptonite. Il faut qu'on la retrouve avant que lui ou quelqu'un d'autre ne s'en serve contre les kryptoniens.

La prochaine destination, et Sandman devait déjà l'avoir deviné, était vraisemblablement la ville où Black Mask avait coutume de se déchaîner, Gotham. La ville où les rêves et les cauchemars cohabitaient, les seconds prenant bien souvent le dessus surtout la nuit. Carter n'aimait pas vraiment cette ville, mais il n'était pas du genre à se plaindre des lieux de destination pour des missions.

-Avec un peu de chance, Black Mask possède toujours la kryptonite sans avoir pu l'utiliser. Est-ce qu'on a une idée de là où il pourrait se terrer lui ou un de ses hommes de main ?

Puis il eut un petit sourire.

-En tout cas Michael a raison. Pour quelqu'un mort il y a plus de vingt ans, tu t'es bien habitué à la technologie d'aujourd'hui. Tu pourrais travailler auprès de la police.


***

JUSTICE LEAGUE... UNITE !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 04/03/2018
Messages : 188
DC : Victor Fries; Silver Banshee
Situation : De retour d'entre les rêves
Localisations : Tanzanie
Groupes : Justice Society of America
MessagePosté le: Sam 1 Sep 2018 - 0:29
Carter s'inquiétait tout comme Wesley que Black Mask aie volé de la kryptonite et était prêt à intervenir. Le retrouver s’imposait comme une évidence, et déjà Carter soulevait un vrai problème: Et s’il l’avait déjà revendue? Il demandait où pourrait se terrer Black Mask et finissait avec un sourire en disant à Wesley qu’il s’était bien habitué à la technologie actuelle. Wesley sourit également, appréciant les encouragements de Carter car il en avait bien besoin. Il lui restait tant à apprendre!

“ Merci pour tes encouragements Carter, je ne me fais pas d’illusion il me faudra plus de temps pour faire quelques choses d’autre en informatique que de la consultation et du recoupage de données. Quand à travailler pour la police…”

Il se levait de son siège et faisait quelques pas dans la pièce pour parler à Carter plus en face. Ils n’avaient jamais vraiment été amis. Mais personne dans la JSA n’avait réellement été proche de Wesley mis à part Sandy. Lui même s’en rendait compte et voulait corriger çà. Lorsqu'il découvrit les honneurs qu’on lui fit à sa mort et la partie du musée qui lui était dédiée il en fut gêné. Non pas qu’il ne pensa pas que les super héros méritaient un musée au contraire; Ça avait été son rêve et celui de Dian que ce musée de la JSA existe un jour, seulement il ne s’attendait pas a y avoir une si grosse place. Il avait désormais une seconde vie il ne voulait pas rester cet homme secret ne confiant rien à ses confrères. Devenir meilleur avec cette deuxième chance, n’était ce pas là l’enseignement le plus cher qu’il retiendrait d’Apalala?


“...tu sais tu es certainement l’une des rares personnes sur terre avec qui je peux parler de cela et être compris Carter. Ce fut a peu prés dans les mêmes années que moi que tu as pris la décision de combattre le crime. Tu as connu comme moi les années qu’ils disent aujourd’hui folles et la grande dépression, puis la montée des idéologies fasciste et communiste qui bouleversèrent une bonne partie du vingtième siècle. Et toi même, tu connus bien plus encore.

Quand j’ai commencé à mettre le masque du Sandman j’agissais parce que la police était incompétente et corrompue. Je ne dis pas qu’il y avait pas de bon policier, mais...oh tu as connu cette époque comme moi bien que tu fus archéologue à ce moment là. Nous sortions de la prohibition et ces années avaient renforcées les mafias du pays , nous plongeant dans la violence et le chaos. Chicago, Gotham, New York...la mafia y gangrenait la police et rares étaient les pommes a ne pas être pourries dans ces paniers de casquettes bleues. En ces temps là je n’avais pas le choix, être policier voulait dire se plier à une hiérarchie souvent corrompue ou à des politiciens véreux. Les rejoindre c'était accepter l'impuissance.

Je sais que les choses sont censées avoir changées mais je reste méfiant. C’est ce que je garde de cette époque, l’idée que si nous avions pu en arriver là une fois la chose pourrait se reproduire, et ce plus vite qu’on ne pourrait l’imaginer.”


Il croisait les bras en baissant la tête, se rendant compte qu’il s’égarait par rapport au sujet originel de la discussion.

“Quoi qu’il en soit j’ai fais des recherches avec l’immatriculation du véhicule aperçu à Metropolis. Sans surprise la plaque était celle d’un véhicule volé à Gotham et retrouvé incendié depuis dans un terrain vague de Seattle. Elle a du faire le tour des états unis et servir le crime durant sa courte carrière, changeant de plaque au grès de braquages te de transport de drogues.”

Il regagnait à nouveau son siège et ouvrait des dossiers numériques, montrant des photos d’un établissement de Gotham assez connu.

“L’Iceberg Lounge a longtemps était le nightclub de Oswald Chesterfield Cobblepot mais il en a été chassé par Black Mask. Ce que Sionis ignore sans doute c’est que Cobblepot est rancunier et a tellement envie de récupérer son bien qu’il en a été réduit à faire fuiter des informations sur Black Mask auprès de la police juste pour qu’elle l’arrête. S’il fallait une preuve que les criminels n’ont que rarement un code d’honneur en voilà une. A mon grand étonnement le commissaire Gordon m’a fait part des informations transmises par le pingouin. Je parle de mon étonnement car avant la police je la cambriolais pour avoir des informations de ce type.”

Wesley ajustait ses lunettes avec un sourire discret.

“ Black Mask passe fréquemment conclure des accords au Iceberg Lounge et même s’il n’en est pas le propriétaire officiel il à suffisamment la mainmise sur le crime local pour que le nightclub fasse selon ses désirs. Il y sera de passage dans quelques jours pour parler business dans l’une des salles de jeu illégale.”

Wesley se retournait vers Carter.

“Où nous gardons nos masques et nos ailes et allons l’y trouver et lui faire dire où se trouve la pierre, où nous jouons une partition plus fine en nous déguisant suffisamment pour passer pour des hommes cherchant à goûter au frisson du jeu. Et nous approchons de Sionis suffisamment pour en savoir plus, voir négocier.”

Deux méthodes radicalement différentes mais à la même finalité. A carter de dévoiler laquelle lui conviendrait ou proposer autre choses.



There is no land beyond the law
Where tyrants rule with unshakable power!
'Tis but a dream from which the evil wake to face their fate
Their terrifying hour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 07/05/2018
Messages : 203
DC : Patty Spivot/Garfield Logan/Stephanie Brown
Situation : En train de combattre, comme d'habitude
Localisations : St Roch
Justice League
Shadowpact
MessagePosté le: Lun 3 Sep 2018 - 20:58
Carter ne pouvait être que d'accord avec Weasley, s'adapter à un nouvel environnement après une résurrection n'était pas facile. A cause de l'âge réel de son incarnation actuelle et de sa mort, Hawkman avait parfois du mal avec certains aspects de la modernité... Même si ça ne l'empêchait pas de bien se débrouiller avec d'autres. Mais il comprenait les difficultés que pouvait éprouver son collègue héroïque et ne pouvait que l'encourager.
Et lui conseiller de donner quelques coups à l'importun objet bien souvent informatique qui refusait de se laisser faire correctement. Ah non, c'est vrai qu'il ne fallait pas faire ça. On le lui avait suffisamment répété alors qu'il râlait contre ces fichus ordinateurs et les portables tactiles échappaient souvent de peu à une envolée tragique à travers les pièces.

-Ça va venir, tu vas apprendre.

La suite fut plus surprenante. Un peu comme Batman, Sandman était quelqu'un d'assez renfermé dans sa précédente vie et se livrait peu. Que se soit sur les détails de sa vie ou sur ses émotions. Carter ayant mit celle qu'il avait manifesté lors la fameuse nuit où il était revenu à sa résurrection toute récente. Même les plus anciens de la JSA savaient peu de choses à son sujet si ce n'est ce qu'ils avaient pu apprendre d'une manière ou d'une autre. Ils en avaient sût suffisamment pour lui rendre hommage après sa mort.

-Comme tu l'as deviné, les forces de l'ordres n'ont jamais été un symbole de pureté. Surtout lorsqu'elles sont entre les mains du pouvoir politique... Et quelque part la politique a encore les moyens d'intervenir sur les forces de l'ordre. C'est moins pire qu'avant ici, comme tu l'as dit... La corruption y règne moins qu'à d'autres époques ou que dans d'autres endroits.

Le souvenir de la Tanzanie était l'exemple le plus récent car la population y avait été purement et simplement été abandonnée par les "forces de l'ordres" et soumises aux bas instincts de trafiquants désireux de s'enrichir. Quelque chose qui était derrière-eux, mais qui tendait à prouver qu'il y avait encore du boulot à faire.
Mais pas pour tout de suite. Il fallait revenir à ce qui préoccupait à l'instant. Le vol de la kryptonite dorée. Sandman était parvenue à remonter sa piste jusqu'à assez loin. Jusqu'à Gotham même et dans l'Iceberg Lounge précisément.

-Les choses changent. Avant c'était presque plus rapide et facile de leur livrer les criminels directement au commissariat, que de les contacter par cabine téléphonique. Fit-il avec une pointe d'humour.

Si le commissaire Gordon ne s'était pas trompé donc, Black Mask passerait bientôt faire un tour au night club, ce qui serait l'occasion de pouvoir s'approcher de lui. Ou ils y allaient franco ou ils essayaient de se la jouer plus finement... Le souci étant que Hawkman et la finesse n'allaient pas de paire, loin de là. Foncer dans le tas et voir ce qu'il se passe, ça lui convenait

-Je ne te caches pas qu'entrer dans ce night club pour foncer droit sur Black Mask ne me dérangerait pas, quitte à mettre quelques pourritures de bas-étages hors jeu au passage. Mais on sait combien il y a de personnes qui pourraient se dresser entre lui et nous ? Histoire qu'il n'en profite pas pour nous filer entre les doigts.

Il hésita un moment puis reprit.

-On va essayer la manière plus subtile, sans mon costume et mes armes ça devrait mieux fonctionner qu'à la tour Luthor. Au besoin, je garderais mon blason caché sur moi pour pouvoir faire apparaître Hawkman.

La partie la plus risquée donc, mais peut-être celle qui avait le plus de chances de réussir.
Peut-être.


***

JUSTICE LEAGUE... UNITE !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 04/03/2018
Messages : 188
DC : Victor Fries; Silver Banshee
Situation : De retour d'entre les rêves
Localisations : Tanzanie
Groupes : Justice Society of America
MessagePosté le: Mar 4 Sep 2018 - 21:48
Hawkman se voulait rassurant sur son apprentissage des technologies les plus récentes, et partageait avec lui ses impressions sur la corruption des forces de police. Carter blagua également sur le fait que du temps où Wesley commença sa carrière superhéroïque les communications étaient des plus compliquées et qu’il valait mieux livrer les criminels à la police soit même que tenter de l'avoir au téléphone.

“ Ne m’en parle pas, quand j’y repense…”

Sandman eu un sourire franc à la réplique d’Hawkman qui donna ensuite son avis sur la manière d’aborder la rencontre avec Black Mask. Pour résumer cela consistait à utiliser une manière musclée ou douce. Sauf si cela ne se passait pas comme prévu bien sûr auquel cas les muscles seraient de sortie et que quelques tables, verres et bouteilles finiraient brisée.


“C’est plus risqué pour nous mais plus sûr pour les personnes qui seront présentes. On ignore combien Sionis à d’hommes dans ce night club et si une fusillade éclatait on risquerait des victimes innocentes. "

C'était décidé, ils iraient rendre une petite visite à Gotham le lendemain!


Spoiler:
 

Le soir venu vers 23 H00 la voiture de Wesley se garait à coté de l’iceberg Lounge et il en sortait en tenue de soirée accompagné de Carter . Il avait mis l’un de ses costume blanc accompagné d’un nœud papillon noir, un smoking chic et indémodable pour quiconque avait un peu de goût non? Ils marchaient vers la boite de nuit du pingouin et on leur ouvrait grand les portes, car ces hommes avaient indubitablement la classe. Et çà çà ouvrait parfois des portes plus que des menaces. Wesley ouvrit grand les yeux derrière ses lunettes rondes.

“Je t’assure que je n’avais pas connaissance du dress code Carter...”

Dans la grande salle principale des centaines de personnes dansaient au rythme d’un swing Electro, déguisés comme lors des fêtes Gothamites de l’entre deux guerre et de la prohibition. Les vigiles eux même avaient suivis le dress code et étaient habillés en mafieux italiens avec les costards rayés et les chapeaux. S’il n’avait pas vraiment eu affaire à eux par le passé Wesley n’aurait pas eu le réflexe de chercher son gaz gun mais non; ce n’était qu’une fête, et les gens étaient déguisés. Les femmes avaient des chapeaux tous plus extravagants, on se serait cru dans Gatsby le Magnifique. Comme lors des fêtes de la prohibition on trouvait là la même consommation excessive d’alcool. Wes se penchait vers Carter pour lui parler à l’oreille et être entendu malgré le bruit excessif de la musique qui passait.


“Cherchons les hommes de Sionis.. ou Sionis lui même.”

Il prenait une coupe de champagne pour se fondre dans la masse et avançait une main dans la poche pour écouter des conversations en marchant non loin de son confrère de la JSA, espérant qu’il arrive à identifier quelques vrais mafieux parmi toutes ces imitations avec son regard d'aigle.



There is no land beyond the law
Where tyrants rule with unshakable power!
'Tis but a dream from which the evil wake to face their fate
Their terrifying hour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 07/05/2018
Messages : 203
DC : Patty Spivot/Garfield Logan/Stephanie Brown
Situation : En train de combattre, comme d'habitude
Localisations : St Roch
Justice League
Shadowpact
MessagePosté le: Ven 7 Sep 2018 - 21:22
Weas' se souvenait très bien du temps où il fallait mieux livrer les commissariats à domiciles plutôt que leur demander de se déplacer. C'est vrai que pour lui qui se déplaçait à pieds et sans pouvoirs ça ne devait pas être évident tous les jours. Mais les souvenirs des premiers temps de la JSA allaient devoir attendre, le présent les appelaient. Carter avait exposé ses idées et préférences et Sandman semblait d'accord avec ça. Il pensait aussi qu'il pouvait y avoir des personnes innocentes dans le Night Club. Sans doute. Il faudrait faire attention.

-On se retrouve demain soir. T'as un peu de temps pour te trouver une tenue si t'en a pas comme ça.

Malgré le fait qu'en mode super-héros Hawkman avait l'air d'une brute épaisse et pouvait se battre comme un sauvage, Carter savait aussi s'habiller de manière distinguée afin de passer inaperçu dans les soirées branchées ou les nights clubs. Sandman arriva à son tour... Et évidemment son habit était davantage dans les goûts d'une ancienne époque que dans les goûts actuels. Mais il restait bien habillé, et ça semblait convenir aux gardes à l'entrée.

-Je ne t'ai pas pris pour un dandy donc ça va encore. Tu ne t'es pas trop mal débrouillé. Plaisanta-t-il pour détendre un peu l'atmosphère.

Il y avait déjà du monde dans cette soirée, beaucoup de monde. Et apparemment, ils avaient choisi de débarquer lors d'une soirée déguisée où la plupart des messieurs avaient décidés de s'habiller comme des mafieux italiens. A moins que se ne soit tout simplement le thème principal de la soirée. Ce qui n'allait pas être pratique vu qu'ils cherchaient de vrais criminels, eux.

Hochant la tête aux dernières paroles de Sandman et plaçant ses mains dans ses poches d'un air nonchalant à la fois pour pour paraître désintéressé et pour vérifier la présence de son blason Hawkman au fond de sa poche. Heureusement, ses poches étaient suffisamment grandes pour qu'un objet rond puisse s'y trouver sans trop attirer l'attention. Ce qui attirait l'attention par contre c'était Carter qui visiblement intéressait à la gent féminine. Puisant dans ses maigres réserves de courtoisie, le guerrier ailé fit de son mieux pour leur échapper. Mais d'autres revenaient à la charge.
Heureusement que Shiera n'était pas là... Ou plutôt si, ça aurait été bien qu'elle soit là. Ça lui manquait de passer du temps avec elle...

-Il paraît qu'on aurait vu Black Mask dans le coin.

-Bah. Tout le monde sait que le Manchot ne dirige plus cette affaire.

-C'est le Pingouin.

-On s'en fiche. Pingouin ou Manchot c'est pas sérieux de toute façon.

-Parce qu'une chauve-souris tu trouves ça sérieux toi ?


Gêné par la musique, le bruit et le fait que les deux hommes chuchotaient, Carter devait se rapprocher sans être vu d'eux pour écouter ce qu'ils disaient. Ce n'était pas facile. Tout en les gardant à vue, il fit signe aussi discrètement que possible d'approcher et désigna les deux hommes qui continuaient à parler bas dans leur coin pour leur signaler que c'étaient peut-être des hommes qu'ils cherchaient.


***

JUSTICE LEAGUE... UNITE !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 04/03/2018
Messages : 188
DC : Victor Fries; Silver Banshee
Situation : De retour d'entre les rêves
Localisations : Tanzanie
Groupes : Justice Society of America
MessagePosté le: Dim 9 Sep 2018 - 1:02
Carter avait plaisanté sur sa tenue et lui même jouissait d'une certaine aura en civil. Wes souriait en le voyant fuir les prétendantes et furetait lui aussi entre les groupes de personnes qui parlaient. A ce qu’il pouvait entendre ils n’étaient pas là dans un repaire de mafieux mais parmi des gens plutôt jeune cherchant à passer une bonne soirée bien arrosée. Les déguisements de certains tournant autour de la mafia des années 20 et 30 cela faisait partie du folklore et il faudrait d’autant plus être vigilant. Cela serait bien trop simple que les vrais criminels soient facilement identifiables. Il s’approchait du DJ qui se remuait devant ses platines et celui ci qui venait de lancer un nouveau morceau décrochait son casque en s’adressant à Wesley, constatant qu’il avait l’air intrigué.

“C’est un remix jazz c’est de moi, t'en dis quoi?


“Qu'Armstrong est mort une seconde fois.”

Wesley passa son chemin en soupirant, laissant le DJ lui faire un doigt d’honneur. Il continua sa route et écoutait d’autres conversations discrètement avant de voir que Carter lui faisait signe. Il approchait lui aussi de deux hommes qui semblaient bien au courant de la pègre qui fréquentait l’établissement. Enfin bien au courant… l”un d’eux confondait le Pingouin et un manchot alors que le premier était infiniment plus mortel que le second. Il écoutait lui aussi leur conversation.


“...oui je trouve çà suffisamment sérieux tu vois çà ?”

Il remontait la manque de sa chemise pour montrer son avant bras qui avait une cicatrice bien visible.

“Fracture ouverte il y a 5 ans, par une chauve souris locale je sais même plus laquelle.”

“Ah je vois quel genre de chauve souris…”

Il buvait d’une traite sa coupe de champagne et s’en servait lui même une sur le bar à coté de lui sans demander l’autorisation au serveur. Il se prenait clairement pour un patron ici.”

“Tu bossais pour qui?”


“J’étais à mon compte. Et toi?”

“L’épouvantail.”

“Ah ouai. Et t’as le carton?”

L’autre posait sa main sur sa veste à peu prés au niveau de la poche intérieure, faisant comprendre qu’il avait avec lui un document.

“J’attendais l’heure. Et toi?”

“Ouaip. J’aime bien cette salle et y’a des jolis morceaux mais j’irais bien passer aux choses sérieuses.”

“Après toi.”

Ils finissaient tous deux leurs champagnes d’une traite et partaient subitement entre les personnes présentes. Wesley s’approchait de l’oreille de Carter pour lui parler.


“Ils vont nous mener à une salle de jeu illegal, il faudrait les suivre pour savoir où elle est et leur subtiliser leurs invitations pour les remplacer.”


La difficulté serait de leurs prendre sans se faire remarquer…


HJ:
Spoiler:
 



There is no land beyond the law
Where tyrants rule with unshakable power!
'Tis but a dream from which the evil wake to face their fate
Their terrifying hour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 07/05/2018
Messages : 203
DC : Patty Spivot/Garfield Logan/Stephanie Brown
Situation : En train de combattre, comme d'habitude
Localisations : St Roch
Justice League
Shadowpact
MessagePosté le: Lun 10 Sep 2018 - 12:02
La discussion sur les héros et vilains aux noms d'animaux continua un peu lorsque l'un des deux hommes présenta à son collègue sceptique une cicatrice laissée par une "chauve-souris locale". En voilà un qui avait eut affaire à la Batfamily et avait même reçu un petit cadeau en souvenir de cette rencontre. C'est que les chauves-souris mordaient fort à Gotham City, on comprenait pourquoi en voyant leur chef. Heureusement des informations intéressantes finirent par arriver.
Un carton, il leur fallait un carton pour pouvoir pénétrer dans l'endroit qui les intéressait.

-Commençons par les suivre, déjà.

Le plus dur serait en effet de s'emparer de leurs cartons sans qu'ils ne le voient. N'étant pas expert dans l'art du vol dans les poches d'autrui, ni un héros aux pouvoirs lui permettant de compenser cela, Carter aurait aisément pu les assommer pour leur ravir leur bien. Malheureusement, si deux hommes s'effondraient sans raison préalable, cela attirerait rapidement l'attention. Pire, si on le voyait faire, il serait vu comme un ennemi.
Et le but était justement de ne pas se faire repérer.
Donc pas de manières fortes.

Et il allait devoir agir avant que les deux mafieux n'entrent dans la salle, faute de quoi, ils allaient devoir se trouver de nouvelles victimes. Regardant autour de lui, et fini par repérer un bar où on servait des boissons très alcoolisées. Profitant qu'il y ai peu de monde, Carter s'en approcha et demanda au serveur d'aller apporter gratuitement deux grands verres de vodka aux deux mafieux qui étaient toujours en train de se diriger vers la salle de jeu. Contre échange de monnaie de la part du héros, le serveur s'exécuta et les rattrapa.

Les deux hommes burent et les effets ne se firent pas attendre. Il fallait dire que Carter avait choisi la bouteille d'alcool le plus fort qu'il avait repéré. Les deux hommes commencèrent à ne pas se sentir bien et l'un d'eux désigna d'un doigt maladroit une porte du fond.

-Ze... Ze... Allons z'y. Z'y vont commencer zans nous zinon.

S'approchant de lui, Carter fit mine de vouloir l'aider à se tenir debout et en profita pour lui ravir son carton d'invitation se trouvant dans sa poche tandis qu'il regardait dans les airs. Soudain, les deux hommes se mirent à hoqueter plusieurs fois. Leur corps réagissait vite et voulait déjà se purger de tout ce liquide. Sandman allait devoir se presser s'il voulait avoir son carton à temps. A moins qu'il ne souhaites aller le récupérer tandis qu'ils vomissaient aux toilettes.
S'ils y arrivaient à temps.


***

JUSTICE LEAGUE... UNITE !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 04/03/2018
Messages : 188
DC : Victor Fries; Silver Banshee
Situation : De retour d'entre les rêves
Localisations : Tanzanie
Groupes : Justice Society of America
MessagePosté le: Jeu 13 Sep 2018 - 19:56
Le plan de Carter n’était pas bête du tout. Il leur faisait offrir de l’alcool avant leur départ pour la salle spéciale pour qu’ils sombrent dans un état second les rendant incapable d’empêcher qu’on subtilise leurs cartons d’invitation. Mais L’alcool prendrait du temps à agir aussi Wesley apportait il de l’eau au moulin du plan de Carter pour qu’il soit plus efficient encore. Alors que le serveur amenait la bouteille débouchée Wesley l’attrapa brusquement par le goulot en faisant semblant d’être en état d’ébriété.

“Hop! C’est pour moi!”

Avec le pouce il faisait à cette occasion tomber une minuscule pastille qui se dissoudrait dans le liquide de manière incolore, pastille chargée d’un composé chimique qu’il avait conçu pour s’il fallait droguer quelqu’un et le rendre docile. Le serveur reprenait la bouteille en rappelant qu’elle était déjà payée et attendait d’être servie, Wesley la rendait en grognant et repartait sagement du coté de Carter.

“C’est fait, ils faudra a peine une minute pour que cela fasse effet.”


De ce fait il ne fallait qu’un seul verre pour que les deux hommes commencent à tituber sur la route de la salle de jeu illégal, et que Carter comme Wesley fassent semblant de vouloir les aider à marcher jusqu’ une banquette en leur ravissant leurs précieux documents. Puis les deux hommes demandèrent où étaient les toilettes pour vomir et Wesley pour sa part accompagna le sien jusque là bas pour donner le change et garder son personnage de simple individu venu là passer une bonne soirée. Il ressortait des toilettes et montrait son carton à Hawkman.

“Excellent plan cher ami.”


Ils se présentèrent un peu plus loin devant le salon privé qui était gardé par trois types costaud et de toute évidence armés. L’un des deux pris les cartons tendus par les justiciers infiltré et les regarda longuement...avant d’ouvrir les portes de bois et de passer devant eux alors que celles ci se refermaient. Le subterfuge avait fonctionné, ils entraient dans l’une des antres du crime de Gotham au nez et à la barbe du service de sécurité de l’Iceberg Lounge. Le salon étalait un luxe tapageur. Bois précieux, coussins de velours, sol en marbre, lustres en cristal...une quarantaine d’hommes et de femmes en tennue de soirée venaient y jouer à des jeux d’argents et y parler affaire. Mais pas le genre d’affaire qu’on pouvait parler ailleurs dans l’établissement. Ici on parlait affaires criminelles. Le gorille qui les avait accompagné là repartait garder la porte et les laissait au milieu, Wesley regardait autour de lui et s’adressait à Carter.


“Il n’y a aucune camera ici, ils ne veulent sans doute pas qu’on garde d’image d’eux dans ce tripot illégal. Et je crois que j’ai notre homme.”




Il désignait discrètement une table de poker à laquelle se trouvait Roman Sionis, celui qui avait dérobé la Kryptonite dorée. Mais il n’était pas seul, il y avait à sa table une bien belle brochette de criminels. Wesley avait étudié ses dossiers et parlait à Carter aussi discrètement que précédemment.

“Le vieil homme à coté de lui avec la marionnette sur les genoux c’est Arnold Wesker dit Le Ventriloque. Il ne faut pas se laisser avoir par son air bonhomme, il exprime sa double personnalité de criminel grâce à Scarface, la marionnette qui tiens les cartes. Il a une Tommy Gun à coté de lui et mieux vaux éviter de le brusquer lui aussi. “


A peine avait il fini de parler que deux hommes se levaient plumés de la table de poker de Sionis, ne laissant que Wesker à coté de lui. Les deux vilains avaient des tas de billets en face d'eux , Scarface la marionnette s’écriait soudain:

“Bordel de merde tout le monde a oublié ses couilles ce soir? Qui rejoint la table pour la prochaine donne? “

Wesley sortait une liasse de billets de cinquante mille dollars de sa veste et regardait Hawkman en lui en donnant la moitié.


“On tente et on y discute de la kryptonite?”


Wesley allait peut être trop loin dans l’infiltration, trop loin dans le culot. Sous ses airs calme le marchand de sable agissait de manière que certains diraient téméraire.. Que Hawkman et Sandman fassent une partie de poker avec Black Mask et le Ventriloque pour parler affaire dans ce repaire de mafieux était à la limite de la folie. Mais Wesley avait déjà joué double jeu par le passé, alternant entre le port du masque et l’infiltration du crime. Carter allait il s'y risquer avec lui?


HJ:
Spoiler:
 



There is no land beyond the law
Where tyrants rule with unshakable power!
'Tis but a dream from which the evil wake to face their fate
Their terrifying hour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 07/05/2018
Messages : 203
DC : Patty Spivot/Garfield Logan/Stephanie Brown
Situation : En train de combattre, comme d'habitude
Localisations : St Roch
Justice League
Shadowpact
MessagePosté le: Dim 16 Sep 2018 - 20:34
Le début de plan de Carter avait un problème étant donné que l'alcool mettrait trop de temps à faire effet. Et du temps, ils n'en n'avaient pas beaucoup justement. Heureusement, le héros récemment ressuscité vint mettre son propre grain de sel... Ou plutôt sa propre dose de substance étrange aux effets bien plus rapides que le simple alcool. Carter l'avait regardé faire et pu constater les premiers effets sur leurs victimes qui ne tardèrent pas à tituber.

-Beau travail également, vieux.

Le duo héroïque avait gentiment guidé leurs victimes jusqu'aux toilettes afin qu'elles puissent s'y soulager autant qu'elles le voudraient. Être un héros et aider les gens était un travail à plein temps même lorsqu'il fallait empêcher des filous de se ridiculiser en public. Enfin, ils purent entrer dans la salle de jeu illégal, après avoir passé les trois vigiles de l'entrée. La sécurité était bonne, même pas assez pour eux et l'intérieur était... D'un luxe qui n'aurait pas déplût aux grands nobles d'antan. Du moins, ceux qui aimaient étaler leurs richesses. Carter commenta, une fois le gorille parti.

-Il ne lésine pas sur les moyens pour impressionner ce Pingouin.

Par contre mis à part les gorilles de l'entrée, il n'y avait pas beaucoup de surveillance. Carter hocha la tête pour confirmer à Sandman qu'il avait vu juste lorsqu'il désigna Black Mask. C'était bien le personnage qu'ils avaient vu sur la vidéo retraçant le vol commis à la LexCorps. Hawkman ne voyait pas la kryptonite dorée, mais il l'avait sans doute cachée quelque part. Et apparemment il n'était pas le seul super-criminel à errer dans ce lieu de perdition.
L'apparence d'Arnold Weasker était trompeuse en effet. Celle de sa marionnette, beaucoup moins. Elle avait la tête et le langage d'une fripouille.

-On tente, allons jusqu'au bout.

En tant que Carter ou Hawkman, le héros n'avait aucune affinité avec de genre de pratiques. Mais certaines de ses incarnations avaient bien plus fleurtés avec ce genre de milieux et il en avait bien entendu garder quelques souvenirs auxquels il pourrait peut-être faire appel. Si certains de ses collègues auraient sans doute rechignés à faire cela, lui acceptait de prendre le risque. Prenant les billets que lui tendait Sandman, il suivi son ami jusqu'à la table des deux supers-criminels. Puis mit les pieds dans le plat en portant son attention sur Scarface.

-J'espère que tu n'as pas oublié les tiennes également, la marionnette.

Tact et diplomatie ? Quoi c'est ?
Et de toute façon ce n'était pas des qualités vraiment requises dans les lieux de la criminalité.
Il détourna légèrement le regard pour jauger des réactions de Sionis et Arnold en laissant Sandman réagir à son tour.


***

JUSTICE LEAGUE... UNITE !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 04/03/2018
Messages : 188
DC : Victor Fries; Silver Banshee
Situation : De retour d'entre les rêves
Localisations : Tanzanie
Groupes : Justice Society of America
MessagePosté le: Mar 18 Sep 2018 - 1:19
Carter avait répondu du tac au à tac à la marionnette d’Arnold. Bien que Wesley n’en montra rien il se disait: Oh...pourvu qu’il ne s’énerve pas. Scarface posa les petites baguettes lui servant de bras sur la table en se dressant.

“On parie quoi alors, des balls? On coupe celles du perdant?”

La marionnette restait immobile, scrutant Carter. Roman hochait de la tête par la négative et plusieurs personnes qui regardaient les joueurs s’écartaient en chuchotant. Scarface allait il péter un câble? Les yeux de la marionnette étaient exorbités, le suspens insoutenable, et la mitraillette à calibre 45 pas loin du tout.

“J’t'aime bien toi j’t'ai jamais vu dans l’coin mais tu m’plait!"


La marionnette repris sa position sur les genoux d’Arnold et Sionis faisait taper son jeu de carte sur la table pour le tasser. Un autre homme s’approchait de la table en signifiant qu’il voudrait en être lui aussi.

“Vous avez de quoi jouer?”

Demandait Sionis aux trois nouveaux arrivants. Wesley sortait sa liasse de billets et la mettait devant lui.

“25 000 dollars.”

Roman finissait sa cigarette et l’écrasait dans le cendrier en argent, indifférent.


“ Un bon début. ”

Il leur faisait signe de s’asseoir. Sionis était assis à coté de Wesker, en face d’eux se trouvaient à cette table ronde Wesley, Carter, et l’inconnu qui s’asseyait entre les deux héros. Roman Sionis mélangeait les cartes et donnait le paquet à Wesley pendant que tout le monde posait 1000 dollars sur table comme ante. Sandman distribuait les cartes aux cinq joueurs et alors qu’ils allaient les prendre une voix raisonna.

“Souriez!”

Wesley se retourna par réflexe quand un photographe que personne n’aurait voulu trouver là ce soir là immortalisa la scène dans un flash lumineux. Assurément il n’y aurait pas beaucoup de sourires sur cette photo prise à l’instant où tous comprenaient qui était présent. Pas n’importe qui. Le prince du crime en personne.



“Pourquoi cet air si sérieux? HAHAHAhahahha!”

Wesley avait l’impression que son cœur cessait de battre. Il avait lu le dossier de cet homme et il était probablement l’une des plus grande calamité de Gotham, si ce n’est du monde...ou de l’univers connu? Un agent du chaos représentant tout ce qu’il avait combattu lors de sa carrière. Il était vêtu d’un costume violet et avait un canotier sur la tête. N’importe qui ayant une expérience en matière de sécurité constaterait que la protubérance au niveau de sa poitrine était due à une arme dans sa poche intérieure. Black Mask posait ses mains sur la table, se dressant. La salle autour faisait silence. Là….là çà sentait pas bon.

“Excusez moi je ne pouvais pas résister...vous faisiez une si belle brochette autour de votre table ronde on dirait des preux chevaliers!”


Joker arborait un grand sourire carnassier , Black Mask lui répondait sans lui rendre une once de cette “ bonne humeur” que chacun savait aussi dangereuse que la peste noire.


“Que fais tu là? Qui t’as laissé entrer?”


Joker s’approchait en rangeant son petit appareil dans une poche de son manteau.

“Oh...tes hommes. C’est un vrai moulin ici, je n’ai eu qu’a leur donner des adresses et ils ont pris peur...”

Ces adresses étaient celles de leurs proches, qu’ils croyaient pourtant totalement à l’abris des autres gangs de Gotham, parfois bien loin de la ville. Joker joignait ses mains en s’approchant de la table.

“Reste t’il une place pour la prochaine partie?”

“Non. C’est complet.”

Joker s’approchait de Wesley en lui tendant la main pour lui dire bonjour, mais Sandman qui était encore choqué de se retrouver face à Joker n’eu pas le réflexe de tendre son bras. Le trouvant trop lent à réagir Joker déviait légèrement son mouvement vers son voisin qui se levait aussitôt pour lui serrer la main. Celui ci reçu une violente décharge Electrique et s’effondra raide mort et fumant entre Carter et Wesley. Joker faisait des grands yeux et tel un mime québécois posa ses doigts sur ses joues blanches pour surjouer la surprise.

“Oh je crois qu’une place viens de se libérer!!!”

Il enlevait sa veste et la posait sur le dossier de la chaise, puis sortait un long, très long, très très long revolver qu’il posait à coté de lui sur la table, bien en évidence. Après le Ventriloque et sa mitrailette un autre arrivant posait arme sur table. Black Mask sortait un semi automatique et le posait sur la table à son tour. Beaucoup de gens se bousculèrent dans la salle de jeu pour quitter les lieux, mais il restait quelques hommes prêts à dégainer. Joker regardait Carter, puis Wesley, se retenant de rire. Mais çà finissait par éclater.

“HAHAHAHAhahaha! J’espère que vous avez pas peur de vous faire plumer!”


Sur ces mots il regardait Carter avec insistance, puis se tournait vers Wesley.


“Rassurez vous je mettrais suffisamment d’ambiance pour que vous ne vous endormiez pas. HAha!!!HOhooooo...”

Scarface prenait la parole alors que Arnold Wesker transpirait de peur, regardant le cadavre de l’homme électrifié gisant sur le sol.

“Vous venez pourquoi Joker au juste, pour jouer ou foutre le bordel?”

Le prince du crime restait tout sourire en regardant la marionnette. Tellement mignonne...Il se tournait vers Black Mask et s’adressait à lui plus particulièrement en se penchant sur la table et en posant sa main à coté de sa bouche, comme s’il lui glissait une confidence. Mais ce n’en était pas une bien sûr, car il parlait si fort que toute la table l’entendrait.

“Je viens jouer bien sûr mais d’abord t’alerter. Je protège toujours mes amis et tu as une place immense dans mon cœur, enfin depuis que tu squattes chez Cobblepot. Mon contact au GCPD m’a indiqué que la volaille sait que tu es là ce soir. Et je me suis dis “ Ah çà! Et si la police en profitait pour faire une décente chez eux? Il y aura tellement de jeux illégaux et de substance illicites qu’ils pourraient les coffrer quelques mois pour çà ! Vite je dois les prévenir!” alors j’ai enfourché mon tricycle et me voilà, prêt à prendre tous les risques pour sauver vos fesses.”

Sionis fronçait les sourcils sous son masque.

“Toi? Tu ferais çà pour moi et gratuitement?"


“ Eh bien...c’est bien que tu en parles car je ne roule pas sur l’or mais toi tu aurais de l’or qui roule à ce qu’on dit…"

“ De quoi tu parles exactement?”

“Oh tu sais…”

Joker cessait soudain de sourire, prenant une expression maléfique.

“Je veux la Kryptonite dorée.”

Black Mask se reculait sur son siége, il savait à qui il avait affaire. Il ne valait mieux pas s’en faire un ennemi mais il ne pouvait pas laisser partir quelques choses qui valait des dizaines de millions comme cela.

“Ils sont chers tes services.”

Le clown regardait les liasses de Carter et Wesley.

“Je ne sais pas...les autres joueurs peuvent miser dans les vingt cinq mille dollars, çà ne vaudrait pas ce prix là?”

Le Joker n’eu qu’a regarder un homme dans la salle et il tournait son arme vers un autre, aussitôt imité par plusieurs. C’était à peu prés la moitié des hommes de la salle qui braquaient ceux de Black Mask. La moitié. Ou c’était le camp de black Mask qui gagnait ou celui du Joker. Mais ce serait un bain de sang, et qui voudrait une chance sur deux de vivre? Voilà le genre de situation qui n’aurait pas déplu à double face qui heureusement, n’était pas là ce soir. Manquerait plus que lui. Black Mask sortait un objet de sa poche, une pierre, LA pierre. Brillante, capable d’ôter tout pouvoir aux kryptoniens et ce définitivement. Une arme terrible entre leurs mains, une arme que la JSA était venue récupérer...et le Joker semblait au courant, jouait avec leurs nerfs. Joker sortait de son pantalon un pied de biche avec du sang séché depuis des années et le posait là où était supposée se trouver sa mise.

“C’est collector! Et çà a vraiment tué une chauve souris!”

Il gardait un grand sourire carnassier et Black Mask ne disait rien. Il était et de loin le seul à miser quelques choses de valeur ce soir là, mais il tenait trop à la vie. Et puis après tout, il fallait encore que Joker gagne cette partie, peut être pourrait il garder son bien car il était une bête au poker.

HJ:
Spoiler:
 



There is no land beyond the law
Where tyrants rule with unshakable power!
'Tis but a dream from which the evil wake to face their fate
Their terrifying hour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 07/05/2018
Messages : 203
DC : Patty Spivot/Garfield Logan/Stephanie Brown
Situation : En train de combattre, comme d'habitude
Localisations : St Roch
Justice League
Shadowpact
MessagePosté le: Mer 19 Sep 2018 - 22:40
Carter avait donc décidé de suivre Weasley dans sa démarche culottée et n'avait pas mit de temps à répondre à la marionnette d'Arnold. Evidemment, celle-ci ne tarda pas à réagir semblant devenir menaçante. Mais Carter n'avait pas cillé, sachant très bien pourtant qu'il jouait déjà quitte ou double. Si le pantin décidait d'utiliser son arme, ça irait mal.
Mais heureusement, il aucun coup de feu ne retenti et les spectateurs de la scène purent se remettre à respirer. Hawkman lui avait toujours le regard rivé sur Scarface, s'autorisant juste un sourire.
Les premiers pas au milieu de la pègre de Gotham ne se passait pas si mal. Du moins, pour le moment l'infiltration se passait bien.

Lorsque Sionis demanda ce qu'ils misaient, Carter sorti à son tour les 25 000 dollars que lui avait donné Weasley. La partie était sur le point de commencer, mais tout n'était pas encore terminé. Un nouvel arrivant se présenta et Hawkman senti tout son corps se tendre en reconnaissant l'importun. Il c'était certes attendu à voir des vilain de Gotham au sein d'une salle de jeu illégale tenue par le Pingouin... Mais pas ce vilain-là en particulier !

Le Joker. Le prince du crime. Le clown aux farces macabres. Même Hawkman savait qu'il devait faire attention lorsqu'il était dans les parages. Carter s'obligea à se détendre un peu même s'il voyait bien que tout le monde était sous pression. Même Sandman qui avait eut le temps d'en apprendre un peu sur le personnage et dont le choc le sauva d'une mort certaine. Hawkman observa la très, très longue arme à feu que le clown sorti.
Bah tient, ils étaient tous venus armés ici ! Heureusement qu'il avait pensé à son blason au cas où la situation s'envenimerait.

-Oh, lorsque nous jouons à de jeux d'argent, nous prenons immanquablement le risque d'y perdre quelques plumes. Non ?

Carter avait parlé d'une voix froide même si intérieurement il bouillonnait. Cette réflexion et celle à laquelle Sandman avait le droit ça ne voulait pas dire... Non... Il ne pouvait pas le savoir, c'était la première fois qu'il les voyait. Ce n'était pas possible... Pas vrai ? Heureusement, Carter eut un petit temps de répit lorsque l'attention du clown se reporta sur les criminels. Il en profita pour réfléchir à ce qu'il pouvait faire... Rien. Rien qui ne soit pas dangereux du moins. Ils étaient tous armés, et si seul Carter aurait peut-être eut une petite chance il devait penser à Sandman qui n'avait aucune arme.

L'attention de l'homme-oiseau fut attiré par la conversation entre Black Mask et le Joker qui semblait lui aussi savoir ce que possédait Roman Sionis. Et enfin, Sionis sorti la fameuse kryptonite dorée qui semblait intéresser beaucoup de monde ce soir. Carter s'obligea à rester détendu pour ne pas montrer la tension qui commençait à monter en lui. Bien, bien, dans une mission d'infiltration pour empêcher l'un de leurs plus puissants alliés de se retrouver privé de ses pouvoirs à cause de la kryptonite ils se retrouvaient à jouer au poker avec trois supers-vilains de Gotham.
Dont le prince du crime en personne.
Bien.

Toujours calme, en apparence, Hawkman attendit que se soit son tour pour se mettre à jouer, essayant toujours de paraître calme. Les cartes étaient importantes au poker certes. Mais l'attitude des joueurs pouvaient l'être tout autant. C'était à la fois un jeu de cartes et de psychologie.
Reste à voir comment les autres allaient se comporter. Peut-être leurs adversaires allaient-ils montrer des failles à exploiter.

Spoiler:
 


***

JUSTICE LEAGUE... UNITE !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 04/03/2018
Messages : 188
DC : Victor Fries; Silver Banshee
Situation : De retour d'entre les rêves
Localisations : Tanzanie
Groupes : Justice Society of America
MessagePosté le: Jeu 20 Sep 2018 - 21:26
Si la situation était déjà bien risquée pour nos deux héros, l’arrivée du Joker la rendait pire encore. Mais c’était trop tard pour faire demi tour car la Kryptonite venait d’être dévoilée, et faisait l’objet de la mise de Black Mask. Une mise pour sauver sa peau. Lorsque le Joker fit des allusion dont on pourrait penser qu’elle était destinée aux membres de la JSA infiltrés, Wesley se maudissait intérieurement. C’était sa faute, tout risquait de capoter à cause de lui et Hawkman le paierait. Car les premiers jours de son retour,Wesley qui ne connaissait pas cette époque où tout le monde se promène avec un appareil photo connecté ne s’attendait pas à être photographié par des gens lorsqu’il retourna au musée de la JSA. Les photos de son visage biens que de piètre qualités avaient circulées, puis furent chassées par d’autres infos plus urgentes. Quelques articles du New York Times parlèrent de son retour parmis les vivants, et ses démarches pour récupérer son identité et ses biens. Il avait cru qu’il serait habillé et coiffé suffisamment différemment pour que personne ne songe à ce héro un peu oublié, mais peut être que le Joker l’avait bien mémorisé. Par association il aurait deviné que l’autre était Hawkman, les héros de la JSA encore actif et avec une telle carrure se faisant rare.

Sandman demeurait silencieux alors qu’Hawkman répondait froidement au Joker qui riait. Cela aurait été trop beau qu’il mette fin au suspense, qu’il dise qu’il les avait bien reconnu. Mais non, il continuait à parler. Alors Wesley réfléchissait en regardant les cartes qu’on lui avait donné. Peut être que le Joker les avait reconnu oui, mais peut être aussi qu’il voulait les utiliser contre Roman Sionis et Arnold Wesker. Si les choses tournaient mal et que les occupants de l’Iceberg Lounge faisaient feu dans tout les coins avoir ces tiers intervenants pourrait faire le ménage. Ou bien alors çà l’amusait, tout simplement. Et le pire c'est que c’était probable. Le Joker jouait en premier et changeait ses cinq cartes, le signe d’une très mauvaise main qui tira un rictus à Black Mask.


“ Un soucis?”

Le Joker gardait le même grand sourire flippant.

“Non j’en appelle à l’âme des cartes! ”

Juste après Hawkman joua son tour sans en laisser une seule. Sionis regardait Wesker, Scarface se grattait la tête. Il avait un jeu si bon que çà où il bluffait? Black Mask rendait deux cartes, le Ventriloque trois. Wesley était le dernier, il regardait ses cartes une dernière fois puis en jetait trois pour garder une paire de dix. Le prochain et dernier tour allait commencer.

Hj:
Spoiler:
 



There is no land beyond the law
Where tyrants rule with unshakable power!
'Tis but a dream from which the evil wake to face their fate
Their terrifying hour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessagePosté le:
Revenir en haut Aller en bas
 

Pierre-papier-ciseaux (Sandman/Hawkman)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Nouvelle boutique de loisirs créatifs Pierre, Papier,Ciseaux
» Diamond is Unbreakable (JBA part 4) - Hirohiko Araki
» Gon Freecs
» [Société] Janken Pon ! Le Pierre, feuille, ciseaux au Japon
» Pierre contre ciseaux d'Inès Garland

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: La Terre :: Gotham City :: Iceberg Lounge-