[Reign of Darkseid] L'annihilation du Kahndaq [LIBRE]

Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Inscription : 10/12/2012
Messages : 520
MessagePosté le: Ven 7 Sep 2018 - 7:45
Le Kahndaq est un petit pays d’Orient, qui a été longtemps oublié de l’Histoire, mais n’a cessé d’être rongé par les drames depuis quelques années.

Jadis patrie de Teth-Adam, celui qui avait été choisi par le Sorcier Shazam pour devenir le puissant Black Adam, cette zone a été constamment l’objet d’annexions et de régimes despotiques, de la part de ses voisins ; la souffrance et la misère y ont été la norme.
Le retour de Black Adam a mené ce dernier à conquérir, par sa propre puissance, son foyer, et a entendu y instaurer une ère de paix et de réussite ; en vain.

Au-delà des attaques des Quatre Cavaliers, des événements plus récents ont touché le Kahndaq, et lourdement impacté sa population.
Alors que le Suicide Squad de Captain Atom enquêtait sur place, Black Adam les a identifiés – et le Héros atomique a dû intervenir ; en commettant une erreur. Son combat a mené à sa mort, et à une explosion nucléaire dans le pays.

Le Kahndaq a été ravagé ; Black Adam a été rendu fou de douleur, au point d’accepter de rejoindre Arès dans son plan de conquête générale.
Mais les choses évoluent.

Black Adam a repris pied dans la réalité et, avec l’aide d’Isis ressuscitée, reconstruit son pays, son foyer.
Et, en ce jour précis de fin d’été… les festivités sont lancées.

Le Kahndaq est reconstruit. La capitale a été rebâtie. Les gens ont survécu, pour certains, et la population s’est réunie pour fêter son dirigeant ; son sauveur.



La joie est de mise. L’espoir revient. Le bonheur est à portée de main.
Pour l’une des rares fois de son Histoire – le Kahndaq peut croire en de meilleurs lendemains ; peut formuler le souhait, crédible, de réussir enfin, grâce à un dirigeant dont la folie s’est, enfin, apaisée, grâce aux efforts du Sorcier Shazam et de Billy Batson, qui ont soigné leur camarade.
En outre, des journalistes étrangers ont été invités, et couvrent l’événement, comme preuve de l’ouverture du pays et de son monarque. De nombreuses caméras filment la scène, et la retransmission mondiale est en direct.

La Vie reprend, au Kahndaq.
Cela n’en rendra le désastre de cette journée que plus cruel.

En effet, alors que midi sonne aux horloges, que les festivités rendent enfin le sourire aux habitants lassés et brisés… le pire arrive.
Une attaque survient.
Une attaque non pas venue de pays voisins, d’adversaires, ou d’acharnés contre Black Adam ; non.

Une attaque venue d’ailleurs.
Des étoiles.



Les cieux se couvrent, le plein Soleil disparaît. Un craquement sinistre se fait entendre, les éclairs lézardent les nuages… mais cela ne fait que commencer.

Alors que la foule hurle, alors que la panique gagne, Isis et Black Adam s’élèvent au-dessus du sol pour comprendre ce qu’il se passe – mais c’est une erreur.
Ils se font voir, ainsi. Ils se font détecter.
Et, la seconde d’après leur envol, tous deux sont violemment projetés au sol, par des vents d’une force hallucinante ; des vols provoqués et contrôlés par des formes, qui apparaissent dans les nuages, et se révèlent être… des dizaines ; des centaines.



L’androïde Red Tornado, pourtant un Héros de la Justice League, mène des centaines d’autres robots, similaires à lui hormis pour les couleurs.
Et tous s’acharnent contre Isis et Black Adam – puis dirigent les bourrasques qu’ils provoquent et contrôlent ailleurs ; partout, ailleurs.

Sur les bâtiments. Sur les habitants. Sur le Kahndaq.
Qui, à nouveau, défaille.

Mais, alors que Black Adam rage, grogne, se bat, et tente de se redresser – alors qu’il est sur le point de réussir, il est violemment frappé, et poussé au sol. Par une force qui semble concurrencer, voire dépasser, la sienne.


« Ce monde a défié l’Ordre qui s’instaure, et dont l’Univers a tant besoin. »

Une forme émerge des ombres, et s’empare d’une caméra abandonnée au sol, mais qui fonctionne encore ; et dont les images sont retransmises sur toute la planète.

« Ce monde ne pourra tenir, face à cet Ordre indispensable et salvateur. Ce monde a besoin d’être brisé, et a besoin d’un exemple. Nous n’avons pas vu mieux que cette mascarade, cette cérémonie de faux espoir, de renaissance indue. »

La caméra se fige alors sur le visage de celui qui la tient, qui a soumis Black Adam, qui parle…
… et le monde entier, stupéfait et terrorisé, découvre alors Steppenwolf – le général de Darkseid, qui avait mené une invasion de Parademons que la Justice League avait stoppée !

« Les nouvelles de mon trépas ont été exagérées, comme l’espoir de lutter contre ce que nous incarnons.
Darkseid arrive. Darkseid Est. Le temps est venu que ce monde pitoyable le comprenne. »


Steppenwolf lâche la caméra, qui s’écrase et se casse.
La retransmission s’achève.
Mais la destruction du Kahndaq, le massacre de sa population, continue.

Et, alors que la population mondiale encaisse, difficilement, l’événement – alors que les écrans sont devenus gris par manque de signal… quelque chose se passe.
Un signal reprend ; une image réapparaît. Et une voix, soudain, se fait entendre partout.


« Bonjour à tous. »

L’image se fixe sur les cieux d’une ville américaine, de Metropolis, et l’on peut alors découvrir…
… le visage déterminé et appliqué de Superman, récemment de retour sur Terre.

« Je parle ici via les systèmes de communication de la Justice League. Vous avez, tous, été témoins des événements abominables qui se déroulent actuellement au Kahndaq – mais vous avez, tous également, été informés de la lutte menée dans l’Univers entier par la Justice League contre Darkseid.
Nous l’avons annoncé : dans ce combat, dans cette opposition entre la Vie que nous défendons et l’Anti-Vie que Darkseid veut imposer, il n’y a pas de camp, il n’y a pas d’équipe ; il n’y a que nous tous, les Vivants, contre l’extinction.
Je pars, avec la Justice League, pour tenter de m’opposer à Steppenwolf, et pour comprendre comment il contrôle notre ami Red Tornado et ses doubles – mais nous ne réussirons pas seuls.
Nous avons besoin de vous. Je le déplore, je ne veux pas mettre des vies en danger, mais il s’agit de la tête de front d’une invasion, d’une infection par Darkseid ; nous devons l’arrêter. Toutes les forces vives doivent l’arrêter.
La Justice League se branche sur les canaux de communication, et j’en appelle aux Héros, Vilains, personnes compétentes de tout bord – si vous voulez aider, si vous êtes prêts à risquer vos vies pour aider ces pauvres âmes du Kahndaq, si vous êtes prêts à lutter pour la Vie… dites-le. Et nous vous transporterons sur place.
Nous faisons face à l’ultime défi de notre espèce… des Vivants, eux-mêmes. Nous ne pouvons pas faillir. Mais nous ne pouvons pas, non plus, faire défaut quand le moment d’agir est venu.
Que dieu nous protège tous. »


La communication s’achève, alors, et les systèmes de la Justice League prennent le relai.
Superman, lui, accélère – et s’interroge, et s’inquiète, pour savoir comment Steppenwolf a pu survivre, échapper à Belle Reve, et contrôler les Tornados.
Il ignore, hélas, que Belle Reve est sous contrôle de Darkseid, qui a pu y faire soigner son oncle, et augmenter son contrôle des androïdes ; il le découvrira bientôt, avec les alliés qui voudront bien venir.
Hélas, ce ne sera pas la seule mauvaise nouvelle à laquelle ils devront faire face – et leurs vies, toutes, seront en danger face à cette première étape du Règne de Darkseid !


(HJ/ Bienvenue dans la première étape de notre future grande saga : Reign of Darkseid ! Smile
Ce sujet visera à lutter contre Steppenwolf et les Tornados, pour sauver le Kahndaq. Chaque seconde compte.
Un point rapide :
- Le monde entier voit la catastrophe et la destruction ;
- 500 à 800 androïdes Red Tornado attaquent le Kahndaq. Ils contrôlent et dirigent le vent, peuvent créer des tornades. Seul, un androïde est peu dangereux et résistant, mais leur nombre aide. L’original Tornado est là aussi, également contrôlé par Darkseid, et bien plus puissant ;
- Steppenwolf a soumis Black Adam et Isis, bloqués au sol en pleine souffrance. Vous pourriez vouloir les aider, à vos risques et périls ;
- Toutes les dix minutes, environ 100 habitants meurent. C’est une course contre la montre ;
- Superman parle à tout le monde, et invite toutes les bonnes volontés à agir. Il suffira d’indiquer sur un canal (téléphone, ordinateur, etc.), et un BoomTube s’ouvrira pour vous amener là-bas. Vous pouvez déjà poster vos réactions, votre arrivée, voire vos premières attaques ;
- L’Animateur décidera de la portée de vos attaques : vous pouvez dire que vous détruisez un androïde ou quelques-uns, mais il est interdit de décider dans vos messages que vous en détruisez plus de dix, ou que tous vos coups réussissent.
Vous avez jusqu’au lundi 17 septembre 2018 pour répondre – bon jeu ! /HJ)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 05/12/2016
Messages : 3717
DC : Ra's Al Ghul.
Situation : Cherche sa propre voie.
Localisations : Metropolis.


MessagePosté le: Ven 7 Sep 2018 - 8:46
Hey, l'affreux !

Cette voix jaillie du néant ne fit que précéder une manifestation bien plus physique - celle d'un poing s'écrasant sur la mâchoire de Steppenwolf avec une force extrême, l'arrachant du sol pour lui faire traverser plusieurs murs.
Conner était apparu de nulle part, sans un signe, sans un bruit - mais n'avait de toute évidence pas l'intention de profiter plus longtemps de cette inexplicable discrétion.

S'il n'était pas entièrement incapable d'approches furtives, ayant tout de même suivi quelques cours auprès du Batman, celles-ci n'avaient jamais été son style - et pour lui avoir déjà fait face, il doutait de toute façon qu'elles soient très utiles contre le funeste héraut d'Apokolips au-delà de la surprise initiale.

On a un compte à régler, toi et moi, déclara son agresseur d'un ton sec, suffisamment fort pour couvrir la distance qui les séparait désormais.

D'un souffle puissant, trop pour n'être qu'humain, il chassa le nuage de plâtre que son entrée en matière avait projeté sur les lieux - et laissa apparaître le blason qui ornait son torse robuste ; le même que celui de l'homme qui avait battu le rappel des troupes. Ses yeux scintillèrent de l'éclat du rubis dans la pénombre alors qu'il foulait les gravats.

Et je préfère te dire que j'ai tenu les comptes.

Oui ; la Justice League l'avait peut-être vaincu la dernière fois, mais Conner Kent n'avait eu de cesse de le voir comme une défaite sur le plan personnel. Non seulement avait-il failli céder au chant de sirène d'un anneau de Rage, mais en plus avaient-ils dû compter sur l'aide des Dieux de l'Olympe pour en venir à bout.

Pas cette fois.

C'était la promesse qu'il s'était fait en venant - et ce bien que quelques secondes à peine, une minute au plus, aient séparé la communication de Superman et son arrivée sur les lieux. Non, il ne compterait sur aucune aide extérieure pour lui faire mordre la poussière, pas cette fois.

Pour beaucoup, la question se poserait de savoir comment le Néo-Dieu s'était échappé de Belle Reve où ils l'avaient fait enfermer - mais pas pour lui.
Ça n'avait pas d'importance. Tout ce qu'il savait, tout ce qu'il avait besoin de savoir, c'était qu'il était en liberté - et qu'il allait faire en sorte que ce ne soit plus le cas longtemps.

À ses yeux, son retour était un test, une épreuve - le meilleur moyen de voir à quel point il avait progressé depuis leur dernière rencontre. L'ancien Superboy était à un tournant de sa jeune vie ; ces retrouvailles brutales ne pouvaient pas mieux tomber. Lui refaire le portrait était peut-être la manière pour lui de savoir dans quelle direction aller.
Et même si ce n'était pas le cas, et bien... Lui infliger une défaite écrasante ne pouvait pas faire de mal.

Reste à terre.

Le feu jaillit des yeux du kryptonien, traversant l'espace à une vitesse inouïe pour venir frapper celui qu'il avait désigné comme étant son adversaire, le renvoyant s'écraser au milieu des débris qui avaient stoppé sa course un instant plus tôt.

Adam... fit Conner, ses yeux flamboyants allant se poser vers le maître des lieux alors qu'autour de lui, l'air continuait de frémir sous l'effet de la chaleur. Guère intimidé, il fit craquer sa nuque après un moment de silence, se dirigeant vers le monstre qu'il était venu abattre d'une marche pleine d'assurance. Tâche de ne pas me gêner.

récapitulatif des actions:
 


« No cape. No tights. No offense. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t4444-superboy-rebirth http://dc-earth.fra.co/t4287-superboy-i-m-no-superman En ligne
Inscription : 05/02/2018
Messages : 149
DC : Harley / Grail
Situation : En plein ménage
Localisations : Gotham
MessagePosté le: Ven 7 Sep 2018 - 20:42
D'ordinaire, Nightwing répondait présent aux petits problèmes. Il avait, depuis l'époque où il avait quitté les Titans, préféré largement le repos d'une vie passée à affronter les petites frappes plutôt que les menaces galactiques comme Darkseid. Il avait promis à Bruce de surveiller Gotham ; il avait voyagé un peu partout dans le monde pour affronter des gens tous plus dangereux les uns que les autres, mais maintenant, il était en route pour le pays le plus dangereux de la planète. Et surtout, le pays où un seigneur de guerre extraterrestre, aussi appelé Steppenwolf, massacrait à tour de bras tous les adversaires qui passaient à sa portée.

Dick avait suivi tout cela, et il était maintenant à peu près certain que son devoir n'était pas de rester à Gotham. Il ne pouvait pas se permettre de ne rien faire, alors qu'il y avait en jeu tant de vies et une menace aussi importante. Chaque personne de plus qui viendrait se joindre aux Héros combattant là-bas serait un allié de plus pour empêcher la destruction de toute vie sur la planète. C'était une tâche immense, presque infaisable, tant la puissance de l'ennemi semblait grande. Mais pourtant, Nightwing était là. Il avait réglé les quelques affaires qu'il avait à faire, et était parti pour répondre à l'appel de Superman.

Alors qu'il arrivait devant une immense scène de guerre et de barbarie, il pensa à la personne qu'il aurait aimé avoir avec lui, juste maintenant. Kori était quelque part, et il ignorait où. Mais s'il survivait, s'il aidait la planète à survivre, alors il la retrouverait. Et elle comprendrait, au-delà du chagrin, son sacrifice, s'il devait mourir.

 « Allez, il est temps de se rendre utile. »

Il n'était ni un alien, ni un métahumain. Il n'avait aucune capacité particulière ; il était juste un artiste martial. Il était meilleur qu'un humain lambda, mais il était toujours un être fragile face à ce qui pouvait lui tomber dessus. Hors de question d'aller affronter Steppenwolf, ou un autre type de cet acabit. Non, ce qu'il pouvait faire, c'était essayer d'aider les gens à fuir. Alors il se rendit dans les rues, affrontant les Paradémons qui daignèrent s'intéresser à lui.

Et il n'y en eut pas beaucoup. Un ou deux, peut-être, comme s'ils préféraient s'intéresser aux faibles civils sans défense plutôt qu'à un type qui pouvait leur casser la figure. En réalité, ça faisait preuve d'une logique dont le jeune homme ne les aurait jamais crus capable.

Il se heurta toutefois à un problème, lorsqu'il sauva un groupe de vieilles personnes d'une attaque d'un Paradémon. Voyant le signe sur son torse, ils se mirent à crier au Batman et à paniquer. Quoi de plus normal, vu l'allure que devait avoir Dick ?

Non mais sérieusement ? Qui, en 2018, pensait encore que Batman était un méchant ?

 « Bon, bah je suppose que j'ai plus qu'à trouver quelqu'un d'autre... »

Mais il fut soudainement attaqué par trois Paradémons, surgis des décombres d'une maison !




[HRP]
- Dick répond à l'appel de Superman, et essaye de venir en aide à des civils
- Il est finalement pris en embuscade par trois Paradémons


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 20/01/2018
Messages : 154
Localisations : Rann
Justice League

MessagePosté le: Sam 8 Sep 2018 - 17:34
J'étais rentré sur terre depuis peu et je devais repartir aujourd'hui lorsque j'entendis une transmission venant de la justice league. J'avais bien fait d'accepter de les rejoindre moi. Celui qui avait entrepris cette transmission était nul autre que Superman le leader de la ligue. Il disait qu'une fois de plus le kahndaq était victime d'évènement abominable, qu'il partait avec la justice league pour tenter d'arrêter Steppenwolf et Red Tornado apparemment sous son contrôle. La suite de son discours disait qu'il faisait appel à tout le monde sur cette planète pour sauver le Kahndaq et surtout la vie. J'avais du mal à comprendre comment j'avais pu ne pas être envoyé avec le reste de la justice league mais en regardant mon téléphone je me rendis compte que j'avais raté son message. Bien Adam, vraiment bien tu es absent dès ton premier jour bonne chose c'est certain. Mais en même temps je ne risquais pas d'être d'une grande utilité contre steppenwolf après tout je n'étais qu'un humain landa avec une armure extraterrestre mais je pouvais toujours tenter de m'occuper de Red Tornado et de sa progéniture... ou quoi que soit ces centaines de robots colorés. Je m'équipais donc le plus vite possible et fis vol jusqu'au Kahndaq. Attendez c'est où le Kahndaq d'abord vérifier sur une carte, ensuite je pourrais y aller.

J'arrivais donc au Kahndaq où le chaos semblait avoir atteint son paroxysme. Quelle boucherie je ne pris pas longtemps à remarquer des bleues, des yellows, des green, des orange un coup à avoir une crise d'épilepsie. Je me dirigeai vers un duo de yellows Tornado. Et leur lança :


"Eh...les robots. Venez voir tonton Strange."
Je leur tirais ensuite une rafale de mon ray gun avant qu'ils commencent à bouger les bras pour faire du vent et pris par surprise je manquai de peu de me fracasser dans l'un des murs du palais de Black Adam. Reprenant mes esprits je pris de la hauteur avant de foncer sur eux en piquet tentant de tenir le cap malgré le vent que ces Tornados créaient. Je réussis à en prendre un par la taille et fonça vers le sol pour le fracasser. Le robot se cassa certainement un certain nombre de circuit tandis que j'eus la vie sauve seulement grâce au bouclier de mon armure. Le choc fut quand même rude et l'autre tornados en profita pour m'envoyer une rafale de vent, m'envoya valser contre une petite maison le mur se fissura et je vérifiai en vitesse si aucun civil n'avait été blessé avant de tirer sur le yellows tornados autant que possible mais il dévia la quasi totalité de mes tirs et les peu qui réussir à l'atteindre ne lui firent que peu de dégâts. Je perdais mon temps pensais-je. Il fallait que je trouve son point faible. Après tout, à la base red tornado était une création Rannienne et j'avais réussi à battre plusieurs fois cette version alors je n'allais pas trembler devant la création d'un robot créé par un savant fou terrien. Je m'envolai donc et commença à lui tourner autour le plus vite possible tout en tirant à l'aveuglette le robot essayait de me suivre et au moment ou ses jambes commencèrent à faire du vent je tirais dedans autant que possible et le yellows tornado fini par s'emmêler avant de se fracasser contre l'un des murs du palais. Ça n'allait pas plaire à Black Adam.
"Ok au suivant" criai-je avant de me dire que c'était peut-être pas une bonne idée.

Hj/ Adam Strange pendant un séjour sur terre reçoit l'appel de superman et décide de faire vol jusqu'au Kahndaq pour aider. Il affronte deux tornados et parvient à s'en débarrasser tant bien que mal/Hj
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 18/08/2018
Messages : 51
Situation : Jason est de retour dans le monde des humains, condamné à regagner son honneur et la bénédiction des dieux.
Localisations : Grèce - Mobile

MessagePosté le: Sam 8 Sep 2018 - 23:12
Atlantis

Arthur était comme tout le monde devant son écran à regardé ce qu'il ce passait, il ne pouvait empêcher un sentiment d'injustice et de colère montée en lui. En effet bien que Black Adam sois un vilain, Arthur était le mieux placé pour le comprendre, son peuple était entrain de se faire massacrer sans qu'il ne puisse rien faire. Ce sentiment il ne l'avait que trop enduré, il ne pouvait pas se résigner à ne pas aller prêter main forte. Sans attendre il bondissait dans un tunnel-boom pour rejoindre Superman et le reste de la Justice League sur place.

En son absence c'est Tula qui dirige le royaume elle était la seule à qui il faisait entièrement confiance pour ce rôle et elle l'avait prouvée à plusieurs reprises. Plongé dans le tunnel-boom le roi se dirigeait en direction d'un ennemi qu'il connaissait bien et qu'il avait déjà affronté avec la Ligue. Les premiers arrivés sur les lieux avaient déjà commencer l'attaque sur l'ennemi.

----------------------------------------------------------------------------------------------------------

Après un rapide état de la situation de sa part il observait ses alliés déjà présents. Parmi eux se trouvait Nightwing qui avait engagé le combat contre les droïd, mais le jeune justicier était maintenant pris à partit par des paradémons. Ils étaient au nombre de trois, sans hésiter le roi des océans changeait son bras fait d'eau en masse qui venait s'abattre contre les démons, les éloignant ainsi de Nightwing. Sans se faire prié il engageait le combat contre les droïd, grâce au trident du dieu des océans Arthur avait le pouvoir de convoquer la foudre.

Après avoir chargé son trident doré de foudre il la dirigeait alors vers deux cyborgs qui se trouvaient non loin de lui. Cette attaque avait pour but de leur montré qu'ils n'étaient pas les seul à contrôlé les éléments. Arthur ne laisserait pas ce peuple ce faire massacrer sans rien dire, en tant que roi il ne pouvait pas se le permettre. Mais les robots étaient bien plus combatifs que prévu, ils n'allaient pas se laisser faire sans broncher.

Voilà qu'ils déchaînaient sur le héros de puissantes bourrasques, Arthur enfonçait son trident dans le sol afin de se maintenir, puis changeait son bras magique en lame pour tenter de les empallés. Cette attaque était risquée, ne se tenant qu'à une main il prenait le risque de s'envoler contre des débris et possiblement subir de lourds dégâts.

Alors qu'il tenait difficilement voilà que les ennemis venaient encore nombreux, deux autres arrivaient lui envoyant à leur tour de puissantes bourrasques.

HS: - Arthur arrive sur place et aide Dick en le débarrassant des paradémons qui l'avaient pris pour cibles.

-Le roi des océans; c'est laisser berner et se retrouve en mauvaise position face à deux robots qui seront sans doute très rapidement rejoins.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 09/09/2018
Messages : 33
Localisations : Espace
MessagePosté le: Lun 10 Sep 2018 - 8:40
Il y a peu, dans une Gateway souffrant encore des ravages subit pendant l'ultime bataille contre Arès, Lightray a été retrouvé par Mister Miracle et Beast Boy. Réincarné mais affaibli et amnésique, le New God avait été capturé par une version maléfique de lui-même et n'avait ironiquement dû sa survie qu'au jeune héros qui avait répondu à son appel... Et qu'il avait dû au final secourir. Après cela, Solis avait longuement discuté avec Mister Miracle et avait appris des choses. Sur les circonstances de sa dernière mort, sur ce qu'il était advenu des New-Gods...
Et sur la situation actuelle.

Beaucoup de choses lui avaient déplût et il reprochait des choses à Scott Free... Mais ce n'était plus le moment de parler de cela. Le jeune dieu s'était rendu sur New-Genesis dans l'espoir de retrouver des membres de son peuple... Et ce qu'il avait trouvé là-bas lui avait fendu le cœur. Bouleversé et en colère face à la désolation dans laquelle se trouvait sa planète d'origine et face à l'absence retentissante de son peuple, le New-God avait décidé de prendre en main.
Mais il est malheureusement conscient qu'il ne pourra pas agir tout seul. Il lui fallait de l'aide. Et il n'y avait qu'un seul endroit où il pensait en trouver.

***

Sur Terre, au Kahndaq précisément la situation n'était guère au beau fixe. Le pays était en effet la proie d'une horde composée de Tornados de diverses couleurs dirigée par Steppenwolf. La population avait reçu le secours de la Justice League et de quelques vaillants héros qui avaient répondu à l'appel de Superman. Mais malgré cela des gens hurlaient. Des vies s'éteignaient. Des espoirs étaient brisés et des joies maltraitées. Le New-God avait contemplé le carnage l'âme révoltée. Il n'aimait pas cela. La joie et l'espoir étaient des cadeaux de la vie. Ils étaient la Vie. Personne ne devrait avoir le droit de les anéantir, et surtout pas cette horde de sales robots.

-Maudit sois-tu... Darkseid.


Toujours dans les airs, Lightray remarqua Adam Strange, l'humain adopté par le peuple de Rann. Ce dernier ne semblait pas avoir trop de mal à s'en tirer. Ce qui n'était pas le cas d'Aquaman, héros qu'il connaissait pour l'avoir déjà aperçu plusieurs fois dans la League. Le roi des Mers semblait avoir toutes les peines du monde à faire face à ses ennemis. Les mains de Solis s'illuminèrent et un gigantesque serpent de lumière vint pénétrer dans les Tornado s'en prenant directement au héros marin, lui offrant quelques secondes de répit.
Puis, son regard se porta enfin sur la silhouette d'un héros à la célèbre cape rouge. Solis vint se placer à quelques mètres au-dessus de Clark.

-Cela faisait longtemps, Superman. Vous me semblez bien occuper toi et tes compagnons.


Son ton étais enjoué mais son regard sérieux. Il avait bien conscience de ce qu'il se jouait ici et les cris de désespoir qu'il percevait étaient une torture. D'ailleurs, il y avaient tout proche. Des civils étaient sur le point de se faire tuer par des Tornados. Alors qu'il allait sans doute se porter à leur secours, Clark Kent pu les voir se faire littéralement engloutir par un vortex surgit de nul part.

-N'ai crainte, ces pauvres âmes sont désormais en sécurité, je te le promet. Je ne t'expliquerais pas où elles sont, se serait un peu long, mais je les ramènerais quand ça sera fini.

Il porta un regard désolé sur la pure scène de carnage qui se déroulait sous ses yeux et ferma les yeux en soupirant tristement. Tant de joies anéanties... Tant de vies brisées... Il reporta son attention sur le kryptonien en esquissant un sourire.

-Je ne suis pas venue uniquement pour te faire la conversation, Héros de l'Espoir. J'ai besoin d'aide. Les New-God ont besoin d'aide. De la tienne et de toute celle disponible. Ils sont prisonniers quelque part, et ne peuvent se réincarner. Moi j'y suis parvenu sans savoir comment, mais les autres... Ils ne peuvent revenir.

Bien sûr, je suis conscient que vous avez beaucoup de choses à faire. Les forces d'Apokolips vous agressent, et seront sans pitié. Je ne t'apprends rien. Ainsi en échange de votre aide, je te fais une nouvelle promesse. Pour cette bataille au minimum, je te prête toute ma puissance, pleine et entière. J'anéantirais tous les ennemis qui vous attaqueront, vous ou ceux que vous défendez, et je sauverais toutes les flammes de vie et d'espoir que je pourrais. Tu pourras même me demander de faire quelque chose en particulier si ça te fais envie.


Il avait déjà commencé à le faire et il tiendrait parole, es civils qu'il avait déjà sauvé resteront à l'abri le temps des combats.

-Qu'en penses-tu, Enfant de Krypton ? Je t'aide à protéger ceux que tu considères comme ton peuple, et en échange, tu m'aides à libérer les miens. Cela te semble juste ?


[-Lightray récemment réincarné revient de New Genesis
-Il rejoint le Kahndaq et assiste au massacre
-Il remarque Adam Strange et juge qu'il s'en sort bien
-Il envoie un serpent de lumière détruire les Tornados attaquant directement Aquaman
-Solis aperçoit enfin Superman et va à sa rencontre
-Il utilise un Tunnel-Boom pour sauver des civils et jure à Superman qu'ils sont en sûreté
-Il fait une proposition à Superman. Il aide la JLU à protéger le Kahndaq, et obéira à Clark, en échange la JLU devra l'aider à libérer les NG.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 06/05/2018
Messages : 149
DC : Victor Fries; Wesley Dodds / Sandman, Zinda Blake/ Blackhawk
Localisations : Irlande
MessagePosté le: Mar 11 Sep 2018 - 0:40
Spoiler:
 

The Silver Banshee



Des centaines d'androïdes Red Tornado attaquaient le pays du moyen orient avec à leur tête l’original et le terrible Steppenwolf. Superboy était suffisamment rapide pour réagir parmi les premiers et rentrer dans le lard du neo-dieux. Un vieux compte à régler entre le jeune hybride kryptonien et le lieutenant de Darkseid. Les civils commençaient à tomber sous des tempêtes et d’autres héros faisaient leur entrée fracassante. Nightwing, Adam Strange, Aquaman, Lightray...et Superman. Arriverait aussi quelqu’un qui en temps normal aurait affronté tout ce beau monde mais qui pourtant se battrait aux cotés de Superboy et Nightwing pour la seconde fois.

Ce quelqu’un percuta Red Tornado en plein vol et l’envoya valser sur plusieurs mètres et se planter dans un immeuble tout en éjectant d’autres androïdes comme un jeu de quille frappé par une boule de bowling. L'arrivant avait été accompagné d’un “bang” causé par le mur du son brisé et s’arrêtait trois cent mètres plus loin suspendu dans les airs. Les carreaux des vitres n’y avaient pas résisté et le son assourdissant attirerait l'attention. Silver Banshee était arrivée, elle tenait entre ses mains une arme inhabituelle, un grand...lampadaire tordu. Un lampadaire que Silver Banshee avait arrachée dans les rues de Dublin quand elle vit l’attaque à la télévision, cela à la plus grande surprise des Dublinois voyant l’étrange femme en manteau se transformer en la terreur gaélique.

Elle s’était ensuite téléportée à quelques kilomètres de la ville et avait prise suffisamment d’élan pour frapper le leader des tornado avec sa lance de joute improvisée à partir d’un mât en acier de 7 mètres. Si une charge à cheval avec une joute en bois développait une force de frappe impressionnante, impacter le leader d’une armée androïde avec un lampadaire à mach 1 était une entrée en matière destinée clairement à une chose: Attirer l’attention sur la menace qu’elle pouvait représenter. Et attirer le plus de ces super-combattants robotiques sur elle.




Leurs scanners ne s’y tromperaient pas, elle était fichée et connue dans les fichiers du red Tornado comme de ses copies. Son cri pouvait tuer les êtres vivants dont elle connaissait le nom mais serait bien inefficace contre eux. Suspendue dans les airs elle faisait tournoyer le lampadaire tordu autour d’elle comme un bâton en s’adressant à eux. Si quelqu’un avait suffisamment de voix pour être entendu c’était bien elle.

“Chers petits soldats de plomb. Votre patron s’appelle t’il vraiment “Steppenwolf“ où s’agit-il là d’un pseudonyme? Je demande cela comme çà…”


Elle ramenait ses cheveux derrière elle et éclatait d'un rire narquois. Elle voulait clairement se faire remarquer, attirer le maximum androïdes sur elle...pour empêcher une telle masse de se battre en bon ordre. En un seul groupe compact ils auraient la puissance d’un ouragan, mais si ils parvenaient à les disperser leur force serait moindre. Elle prenait un gros risque en faisant semblant d'avoir une confiance inébranlable, et ce pour une seule raison. Que ces saloperies d'alien cessent de fouler sa belle planète bleue. Il y avait déjà assez à supporter avec tous ces réfugiés en costume chatoyants jouant les bons samaritains ils pouvaient se passer des conquérants venus les soumettre.





Hj:-
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 22/08/2017
Messages : 214
DC : Mister Miracle ; The Bat ; The Atom ; Fate ; Tempest.
Situation : Billionaire. Playboy. Philanthropist. Evil genius.
Localisations : Metropolis.
Secret Society
MessagePosté le: Mar 11 Sep 2018 - 10:37
Le chaos règne au Kahndaq et dans sa capitale.
Quelques Parademons, survivants de ceux stoppés par la Justice League, accompagnent Steppenwolf et s’en prennent aux quelques fous qui tentent de stopper l’oncle de Darkseid, et sa horde d’androïdes.

Fous, oui. Déments. Martyrs.
Ou crétins, plutôt, selon celui qui plisse les paupières, en poussant un profond soupir devant un robot qui s’écroule à ses pieds.


« Minable. »

Une chausse hors-de-prix frappe violemment le crâne de l’androïde, à terre, et qui est arraché du torse. Un autre soupir, de consternation, s’échappe des lèvres de l’agresseur.

« Thomas Oscar Morrow. Je n’ai jamais eu d’estime véritable pour votre travail, mais je le pensais malgré tout au-delà de ce résultat pathétique. »

« Monsieur ? Monsieur, puis-je vous déranger ? »

Lentement, il baisse les yeux vers la montre connectée, la L-Watch nouvelle génération, et entrevoit le visage de Mercy Graves, fidèle assistante.
Sa propre face n’esquisse aucune réaction. Derrière lui, la folie explose, les corps sont anéantis, la population est décimée ; lui demeure calme… jusqu’à un certain point.
Jusqu’à ce qu’un combattant local soit annihilé par un tir ennemi, et son corps explose – au point qu’un peu de sang vienne recouvrir son costume ; il ne le supporte pas, et son visage change alors…

… car Lex Luthor ne supporte guère quand les nuisibles viennent envahir son espace vital, et endommager ses possessions ; surtout quand le vêtement, seul, vaut plus que les vies qui sont prises autour de lui.

« J’écoute, Mercy. »

« L’attaque de Steppenwolf gêne le dispositive de téléportation que vous avez sollicité, Monsieur. »

« La Justice League active trop de Tunnels-Boum, et la technologie de Steppenwolf tente de les empêcher. C’est pour cela que le Tunnel-Chut, du Docteur Impossible, ne peut pas s’activer. »

« Oui, c’est exact… »

« Bien sûr que c’est ça. Je ne vous demande pas de souligner l’évidence. »

Lex soupire, puis met fin à la conversation.
Crétine ; comme les autres. Mais utile, parfois.


« Humf. »

Il se tourne, lentement, et fixe la zone ; la zone de guerre.
Luthor avait été l’un des rares invités de Black Adam à assister, en direct, à la fête. Quand Steppenwolf a attaqué, il a directement décidé de fuir – mais le dispositif dysfonctionne, du fait de la bêtise de ces soi-disants Héros ; nuisibles définitifs.

Lex doit attendre, donc. Placé dans le Palais Royal, disposant de son bouclier personnel, capable de pirater n’importe quel androïde qui l’approche, il ne craint rien… mais déteste attendre ; surtout dans un tel environnement.

Alors, il observe. Alors, il analyse.
Alors, il note ce qu’il voit – et entend tout utiliser, à l’avenir, contre ceux qu’il voit, ici.
Surtout lui, bien sûr. Surtout lui…


(HJ/ Résumé rapide :
- Lex se trouve dans le Palais Royal, après avoir été invité à assister à la fête ;
- Lex est protégé par un bouclier personnel et pirate les Tornados qui l’attaquent, mais ne peut pas encore s’enfuir ;
- Lex juge les Héros durement, et les étudie, à l’abri, pour utiliser ce qu’il voit à l’avenir – notamment contre Superman. /HJ)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 29/11/2012
Messages : 4157
DC : Arion, lord of atlantis
Localisations : Central City
Justice League
MessagePosté le: Mar 11 Sep 2018 - 13:40
Flash s'habituait encore à la Dark Speedforce, mais l'anneau des Blues Lanterns lui permettait d'observer tout cela avec une tête reposée et sa logique habituelle. L'anneau contrôlait sa fureur, mais cette "malédiction" de la Dark Speedforce traînait toujours et jusqu'à maintenant, il n'avait pas trouvé de façon de décontaminer sa vélocité. Il y avait cependant plus urgent, un appel de détresse, et au vu de ce qui se passait... ils auraient besoin de sa nouvelle force destructrice.

Il fonça donc vers le Kandaq. Une fois arrivé ce qui le marqua le plus fut l'armée de Red Tornado. Puis il remarqua autour de lui. De nombreuses personnes avaient pris les armes pour aider la terre. Vilain et héros combattaient ensemble. Même les civils de Kandaq qui était des féroces guerriers étaient du combat, puis il vit... Adam Strange. L'anneau à son doigt lui transmit certaines informations et remercia silencieusement les blues Lanterne de lui avoir fourni cet anneau incroyablement intelligent. Il alla donc directement vers celui-ci.

ADAM! Pour que ces "robots" agissent ainsi, il y a autre chose. Ça semble trop simple, pourquoi Darkseid utiliserait des robots, alors qu'il dispose de Paradémons, beaucoup plus féroce et "mobile". Je te parie tout ce que tu veux qu'il y a des fragments de l'esprit de Ulthoon dans les robots. Tu dois les réveiller. Tu dois réveiller le Tornado Champion et endormir le Tyran, comme tu l'avais fait auparavant. On disposerait d'une armée...

Il ne put terminer sa phrase, car un des Red Tornado, s'avança vers lui et le frappa d'une puissante rafale. Il recula envoyer vers l'arrière par la bourrasque qui lui fit perdre momentanément le souffle. Cependant, ces Red Tornados n'étaient que des flèches dans le carquois d'un mal plus grand... Steppenwolf.

Laissant place à un peu de fureur que l'anneau n'arriva que très mal à contenir, il se rua sur le néo-dieu. Il commença à tourner autour. Il ne cherchait pas a créé une tornade ou un vortex, non... il laissa la force noir qui l'habitait créer éclair explosif et débris en tout genre trouver en Steppenwolf et son énorme casque métallique un paratonnerre idéal.



HRP :
-Flash entend l'appel et ce rend sur place.
-Grâce à l'anneau des blues Lanterns, Flash reçoit des informations sur Red Tornado et Adam Strange.
-Il demande à Strange de réveiller la part d'Ulthoon bonne qui existe dans chaque Red Tornado afin de tourner l'armée de Darkseid contre lui.
-Attaquer par les Tornados, il préfère s'en prendre directement à Steppenwolf en créant des éclairs explosifs de Dark Speedforce.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 24/04/2018
Messages : 61
DC : Timothy Drake / Red Robin
Situation : En plein contrat
Localisations : Inconnu
Secret Society
MessagePosté le: Mar 11 Sep 2018 - 16:09

« L'annihilation du Kahndaq »
[ Reign of Darkseid ]
_____L’appel de Superman était arrive jusqu’au réseau de Slade. Si l’envie de jouer au héros n’était pas sa priorité, il ne pouvait pas résister à l’appel de la guerre. Le mercenaire n’avait pas vraiment l’habitude de botter des culs d’extra-terrestre envahisseurs mais il est prêt à se forger une réputation qui ira au-delà des frontières de ce trou à rat que l’ont appelle la Terre.
Deathstroke avait dû ramener l’artillerie lourde. A bord d’un hélicoptère, piloté par Wintergreen qui avait traversé le Kahndaq jusqu’au champ de bataille. Le vieil homme ruminait de savoir que Slade avait gâché sa retraite pour l’emmener dans un no man’s land où il risquait à la moindre seconde de se faire exploser.

« La prochaine fois que tu auras envie de te jeter dans un champ de guerre pour te faire buter, oublie-moi, tu veux ? » grogna son maître d’arme après avoir trouvé un endroit suffisamment à l’écart pour déposer le mercenaire sans trop de risque.

« J’y songerai, vieux débris. » rétorqua Slade avant de sortir son fusil d’assaut et d’observer les alentours.

Le mercenaire aperçu les premiers androïde attaqués la ville. Ces derniers, contrôlant les vents, rendaient plus difficiles les déplacements de Deathstroke. Campé sur ces deux jambes, il commença à en mitrailler plus d’un du moins, ceux qui était à portés de tir et qui s’était approché trop près du mercenaire. Un seul androïde ne posait pas le moindre problème pour Slade, ils étaient vulnérables. Cependant, leurs nombres allaient rapidement surcharger le mercenaire qui, après avoir vider le chargeur de son fusil d’assaut était passé au katana et aux explosifs.

« Je te préviens, le kryptonien. » grogna Slade sur le communicateur. « La facture risque d’être salé, je peux te le garantir. »

En quelques minutes, le mercenaire avait probablement découpé en morceaux quelques androïdes. Il savait qu’il ne pourrait vaincre ses robots à lui tout seul. Frustré, il recula de quelques pas pour se rapprocher du palais, tout en continuant de tirer sur les adversaires qui essayaient de s’approcher trop près de lui. S’il ne pouvait pas vaincre les robots manuellement, il devait bien y avoir un moyen de leur griller les neurones de l’intérieur. Le mercenaire entra en contact avec le jeune hacker qu’il avait recruté dernièrement

« Ok mon gars, tu as trois minutes pour me trouver un moyen d’anéantir des androïdes à la carrure de Red Tornado avant que je ne perde mon sang froid… » rétorqua Slade sur son communicateur.

HRP:
 




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 25/09/2017
Messages : 349
DC : Jason Todd ; Jessica Cruz ; Koriand'r
Localisations : Gateway City
Justice League
MessagePosté le: Mar 11 Sep 2018 - 19:51
L'annihilation du Kahndaq


Le visage fermé et les bras croisés sur son torse, Diana se tenait, immobile, au bord d’une avancée de terre naturelle. Themyscira était bâtie par niveau, chacun d’entre eux suivant le relief naturel d’une île qui avait un jour jaillit de l’imagination d’un Dieu à la détermination farouche, ce qui permettait à Diana, dans l’immédiat, d’avoir une vue plongeante sur l’étrange assemblée en contrebas. L’assemblée qui n’avait pas quitté ses pensées une seule seconde depuis qu’ils avaient débarqué dans sa vie. Son regard passait d’un visage à l’autre, alors qu’elle enregistrait l’un après l’autre, les mêmes détails, ceux qu’elle se répétait en boucle la nuit, dans l’espoir de trouver quelque chose qu’elle avait manqué. Des jours sombres les attendaient, elle n’avait aucun doute sur ça, mais quand… ? Comment, exactement ? Et surtout… quelle serait la finalité de tout ça ? De ces enfants venus du futur… de sa fille et de sa colère… ?

Diana se passa inconsciemment la langue sur la lèvre avant de, tout aussi machinalement, venir effleurer la garde de son épée du bout des doigts. Trop longtemps Darkseid avait hanté leurs pas. Trop longtemps il avait habité dans leurs cauchemars. Bientôt, tout cela prendrait fin, d’une façon ou d’une autre.

Et c’était cette dualité, ce trop large choix d’options qui inquiétait Diana plus que tout.
Ca, et sa fille, actuellement debout au milieu du reste de son équipe en contrebas, droite et sèche.
Themyscira n’était plus l’île du paradis qu’elle avait été.

« Diana. Il attaque. »

Diana décroisa les bras mais ne montra aucun signe extérieur de l’accélération subite de son rythme cardiaque. Elle avait suivi la demande de Bruce, elle avait amené les enfants du futur à l’abri chez elle, mais si ce dernier avait cru qu’elle se condamnerait elle-même à l’exil alors que la guerre grondait à l’horizon, il s’était fourré le doigt dans l’œil. Victor Stone avait gardé un contact régulier avec elle, et transmis toutes les informations qu’ils avaient, jusqu’à ce que, finalement, finalement, il ne lui transmette celle que Diana avait attendu. Elle en était presque soulagée. Maintenant, au moins, les choses étaient mouvement. Etre dans l’attente du mouvement de l’ennemi lui avait toujours paru bien pire que de se tenir sur le champ de bataille même.

« Amène-moi, » répondit-elle simplement.

Elle dégaina son épée alors que le tunnel boum s’ouvrait derrière elle.

« Diana, les conditions… Les conditions ne sont pas bonnes. »

Elle ne répondit rien, car, alors qu’elle baissait une dernière fois les yeux vers les adolescents du futur, plusieurs mètres plus bas, les muscles déjà tendus et sur le point de reculer directement dans le tunnel, il lui sembla croiser le regard d’Althéa.

Puis elle se laissa aspirer par l’énergie du Tunnel et quitta finalement l’île du Paradis, avec l’espoir vain et lointain qu’un jour, ce surnom soit de nouveau mérité.

Et sa prochaine inspiration, elle la prit de l’autre côté, là où, aux vues du chaos qui s’y déroulaient, le mot paradis ne devait plus avoir le moindre sens.

« Kahndaq, » lui indiqua la voix de Victor, devançant ainsi sa question de quelques milisecondes. « Invasion menée par Steppenwolf… et Red Tornado ainsi qu’une armée d’androïdes. Je t’ai amenée là où je pouvais. Il y a plein d’interférences. »

« Merci, » répondit-elle.

Elle baissa les yeux vers le bout de son épée qui touchait un sol carrelé mais tâché de sang et de poussière, puis releva la tête. Elle était à l’entrée du Palais Royal de Black Adam, au sommet des marches luxueuses, et juste devant les deux portes imposantes – ces deux dernières grandes ouvertes. Devant elle, un vent violent faisait rage sur le Kahndaq, les habitants tombaient, et les menaces se multipliaient à chaque seconde. Diana leva son épée. Elle jeta un regard par-dessus son épaule, un regard instinctif, histoire d’assurer ses arrières, mais elle se coupa dans sa lancée quand ses yeux tombèrent sur un visage plus que familier.

Elle dévisagea Lex Luthor avec un dégoût et une colère froide qu’elle ne chercha pas à cacher. Il avait largement les moyens de voler au secours de ceux qui n’avaient aucune chance, et pourtant… pourtant. Diana serra les dents puis se tourna vers les marches avant de s’élancer et de les dévaler à toute vitesse en bravant le vent et les tirs ennemis. Elle arriva en bas juste à temps pour stopper une de ces tirs via ses bracelets, et ainsi sauver la vie d’une jeune femme terrorisée. Diana lui fit signe de monter les marches sans perdre le temps de chercher à communiquer – avec le chaos autour d’eux et les hurlements du vent, ce n’était même pas la peine.

Elle se tourna ensuite vers le reste de la bataille, et son regard fut tout de suite attiré par les couleurs et le costume familier de Dick Grayson, actuellement aux prises avec trois paradémons déchaînés. Diana resserra les doigts sur la garde de son épée et plongea en avant.



Résumé de l'action:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t5194-diana-prince-princesse-des-amazones-ambassadrice-de-themyscira-et-wonder-woman
Inscription : 15/06/2016
Messages : 331
DC : none
Situation : est partagé physiquement
Localisations : En transit ferroviaire
Groupes : Sans pour l'instant

New Titans
MessagePosté le: Mer 12 Sep 2018 - 15:13

Il arrive que les choix soient le fait des nécessités plutôt que d’une volonté propre, du moins en ce qui concerne l’urgence.

Après avoir percuté la chaîne de l’Himalaya, je restais un certain moment assis sur le bord du cratère que j’avais provoqué dans le versant à pic, les jambes ballant dans le vide.

Ni le froid ni le vent n’avaient prise sur moi du fait de ma constitution de Néo-dieu enfin presque totalement retrouvée si ce n’est cette parcelle d’humanité originaire du corps dont mon esprit s’était emparé alors que l’âme du gosse s’en était allée.

Pourtant j’étais dans un état second. La faute à cette masse vertigineuse d’information qui venait de se déverser dans mon crâne ou de celles qui avaient été réactivée lors de la fusion de mes deux portions.

Finalement, je décidais de monter jusqu’au sommet en n’utilisant que ma force musculaire puis, arrivé là haut, sans que la raréfaction de l’air ne me cause de soucis, je restais encore quelques temps en contemplation face à cette étendue majestueuse qui s’étendait sous moi.

Mon attention fut finalement attirée par une fine colonne de fumée qui s’élevait au-delà des crêtes à quelques centaines de kilomètres de mon point d’observation et par pure curiosité, je me rendais sur place en bondissant plus que volant de pics en plateaux, de glaciers en moraines, de crêtes en rochers, déclenchant parfois des avalanches gigantesques au passage.

Enfin, je m’arrêtais sur un promontoire granitique qui surplombait une éminence au milieu de deux vallées glaciaires où s’élevait une bâtisse massive entourée de maisonnettes ancrée au sol comme un animal cherchant à résister aux éléments. C’était un gompa, un lieu de prière, de méditation et d’étude pour les moines du cru qui travaillaient et logeaient tout autour en dehors de ces activités.

Ma combinaison disparut, laissant place à mon short en Jean’s et à mon Tee-Shirt troué. Je descendais ensuite du versant et gravissait l’élévation jusqu’à cet endroit qui me semblait le plus approprié pour me recentrer.

Deux semaines plus tard, alors que je méditais au milieu des autres sans aucun complexe ni aucune gêne de leur part, je reçus le message que Superman envoyait, relayé par les balises de la Justice Ligue auxquelles j’étais toujours connecté depuis le jour où j’y avais été incorporé.

Je mis plusieurs minutes à me décider, à peser le pour et le contre de la nécessité de sortir de ma retraite et d’aller me joindre à ce combat. Mais deux noms avivaient mes pulsions combattantes, Darkseid, mon père supposé, et Steppenwolf, son âme damnée.

Ces deux là sont des Néo-dieux, et pas des moindres, donc potentiellement de ma race, du moins ils l’étaient jusqu’avant que je ne sois annihilé, divisé plutôt, par la destruction des Sources.

Je sais que mon cousin est vivant, même si ce dernier devrait ne pas l’être, je sens que d’autres sont là quelque part, peu nombreux, rares survivants revenus à la vie ou épargnés peut-être par l’effet d’une bienheureuse conjoncture.

Bienheureuse pour qui d’ailleurs ? Pas pour le monde ou l’Univers vu ce qui se passait maintenant et comme à chaque fois que les Néo-dieux faisaient valoir leurs ambitions démesurées …

Je me levais donc finalement sous les regards curieux des bonzes dont les crânes rasés reflétaient la lueur du couchant.

Je sortais ensuite et quittais l’enceinte du prieuré et, à peine le pas de la porte en bois millénaires patinée par les éléments passé, mon armure remplaça la toge orange et dans une explosion silencieuse, je disparaissais au travers d’une déchirure apparue en plein ciel qui se referma tout aussi silencieusement derrière moi.

Passer du calme des montagnes aux éclats d’ambre et de pourpre aux bourrasques obscures qui sévissaient dans les combats du Kahndaq me déconcerta, mais mon armure me préserva immédiatement de leurs effets dévastateurs et déstabilisants avec une simplicité et une aisance qui aurait pu faire pâlir ceux qui en étaient la cause.

J’étais apparu au ras du sol sur lequel je ne me posais pourtant pas, environné par les vortex qui s’ouvraient par dizaines d’où surgissaient des combattants venus des quatre coins du monde que mes systèmes identifièrent pour la plupart.

Mes senseurs, intimement mêlés à mon corps, me signalèrent au milieu d'autres puissances, plusieurs présences de Néo-dieux, m’indiquant avec assurance qui était derrière ces émanations si spécifiques.

Il y avait Steppenwolf, bien sur, mais aussi un autre de mes ex-compatriotes, Lightray …

Celui-ci s’était rapproché du Kryptonnien et lui proposait semble-t-il un marché concernant les Néo-dieux, soit disant prisonniers, en contrepartie de son aide.

Cela m’intrigua et je me décidais à approcher.

Mon cheminement attira immédiatement l’attention des machines humanoïdes qui gravitaient tout autour, découvrant enfin en moi un adversaire potentiellement dangereux alors que l’instant d’avant elles m’avaient totalement ignoré.

Je vis des tornades de poussière m’environner soudainement, ce qui obscurcit encore plus l’endroit.
Puis, voyant que leurs efforts n’avaient aucun effet tangible sur moi, ils se décidèrent à se ruer au contact.
Ma force physique seule fut largement suffisante pour régler leur compte à ces pantins dont les pièces furent éparpillées rapidement par les courants d’air qu’ils avaient eux même générés.

Enfin, je me plantais un peu en retrait des deux héros et levais le nez vers Lightray dont je voyais le dos et surtout le fessier de l'endroit où j'étais, et, me campant sur mes jambes écartées tout en posant mes poings sur mes hanches, je l'appostrophais.

«Faut-il que tu sois si désespéré pour demander de l’aide au Kryptonnien ? Les Néo-dieux ont-ils donc perdu tout sens commun autant que leur honneur ? »

Je doutais qu’il me reconnaisse immédiatement, j’avais bien changé …

D’abord mon armure qui n’avait en commun avec l’ancienne que quelques traits de couleur.

Ensuite mon casque, remplacé par un masque d’où s’échappait ma tignasse rousse.

Mais surtout, l’apport des gênes humaines qui avaient affinées mes traits, adoucissant les angles provenant de mes origines divines et élançant ma stature qui, tout en gardant ma taille initiale, se révélait moins massive sans pour autant devenir frêle.

J’avais plus de parenté avec le Kryptonien aujourd’hui qu’avec un Néo-dieux, au point que je me demandais si mon père communément reconnu, Darkseid, pouvait encore me reconnaître comme étant moi-même.

Seule l’utilisation patentée de l’Astro-Force pouvait me révéler réellement à ses yeux et à ceux de tous comme son soit disant fils. Et peut-être aussi mes mimiques et mes attitudes …
Quant à mon humour …

« Tu n’as pas coupé un peu tes cheveux par hasard ? Jezebelle aurait aimé ta nouvelle coupe je pense … C’est quoi le menu aujourd’hui ? Le plat de résistance c’est Steppenwolf si j’ai bien compris, tu participes ou tu te mets à plat ventre avant ?»

[HJ]
Spoiler:
 
[/HJ]




Foncer dans le tas et parler après si c'est encore possible, telle est ma devise !
My hostility kept me from making many friends.  --Orion (New Earth)
(Statut RP : 3/5)
(merci à John Constantine pour cet avatar)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 02/11/2016
Messages : 118
Localisations : Gotham
MessagePosté le: Mer 12 Sep 2018 - 21:01
La dernière réunion familiale ne s'était probablement pas passé comme prévu. Père croyait sûrement que nous allions comprendre la situation et ne rien dire. Mais ce temps est terminé. Nous nous levons maintenant. On s'entraide. Je n'ai peut-être pas la meilleure des relations avec les autres mais je mourrais pour chacun d'entre eux. Il est grand temps pour moi de revenir. Ils m'ont pardonné pour mes erreurs passé. Je dois reprendre mon rôle. Et je ne dis pas cela simplement car Bruce à une nouvelle fille. Batman a besoin de Robin. Personne ne prendra ma place !

L'appel est lancé. Kahndaq a besoin de nous. Je dois y aller. J'enfile rapidement mon armure rouge. Elle à été énormément amélioré depuis mes débuts en tant que Robin. Elle ressemble de plus en plus à l'armure de Père mais en rouge et le R qui remplace la chauve-souris. Je fais le plein de gadget et regarde l'un des présentoirs. J'hésite à prendre ce qui se trouve à l'intérieur. Elle rappelle beaucoup de mauvais souvenirs. Tant pis. Je dois le faire. J'ouvre la vitre et m'empare du Katana ayant appartenu à mon grand-père. Celui la, Père le lui a pris lors d'un de leurs premier combat. Un grand katana bien aiguisé dont la poignée incrusté de pierres précieuses est en or massif. Le pommeau représente une tête de dragon finement travailler. Je ne peux oublier mon héritage maternel, il fait partie de moi, peu importe ce qu'ils ont pu faire !


Un Boom tube s'ouvre dans la cave. Il est temps d'aider le monde ! Je sautes sur ma moto et file à travers le tunnel de lumière. C'est en plein combat que je débarques. L'ordinateur sur mon avant bras m'indique la position de mon frère. Je roules à tout allure vers Dick Grayson alias Nightwing. Je vois qu'Aquaman et Wonder Woman y sont déjà. Je me cambre sur le véhicule et saute. C'est dans un salto avant que je coupes la tête d'un paradémon.



"Tu aurais du m'attendre Nightwing... C'est bon d'être la, à tes côtés.."


Je me place en position de défense. Un nouvel ennemi me fonce dessus. Il frappe fort mais j'arrives à bloquer les coups et lui transpercer le ventre. Un troisième m'agrippe par derrière et me lance plus loin. J'attéris lourdement sur mes genoux au milieu de 4 autres sbires de Darkseid. Eh merde. Je lances un fumigène dans le tas et profite de la fumée pour rejoindre mon frère et les autres héros en évitant les monstres.


"Le Batwing aurait été de mise, je crois ! Batman ne serait pas d'accord... J'ai détruit les deux derniers dans des attaques semblables."



Je crois que Dick appréciera le petit trait d'humour. Je lances un batarang explosif vers un autre paradémon. Je vois alors un civil au sol. Il est sur le ventre et se cache la tête de ses mains. Les monstres semblent l'ignorer mais je sais très bien que c'est de courte durée. Je bondis vers lui et l'attrape par le bras.

"Viens !"

Je le ramène vers ma moto et l'installe dessus avant de programmé le véhicule pour le Boom Tube le plus près. Il est temps de se battre !

*HRJ*

-Damian reprend le costume de Robin
-Il arrive au Kahndaq et rejoins Dick,Arthur et Diana.
-Il tue deux paradémons avant de sauver un citoyen.
-Il est sans véhicule
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 18/10/2017
Messages : 198
Localisations : A préciser
MessagePosté le: Ven 14 Sep 2018 - 9:21
Je m’étais un peu fait oubliée depuis quelques temps. Il faut dire qu’entre Gothan, Bay-city et l’enlèvement j’avais pas mal douillée. Les événements d’étaient enchainés à un rythme endiablé.

Un soupçon de fatigue,

Une pincée de déprime,

Un besoin d’air frais,

Et une grosse dose de réparations….

…….entre l’armure qui avait sérieusement mangée et l’une de une épée qui avait besoin d’être reforgé j’avais eu du travail sur les bras.
Bon cela ne m’avait pas empêché de faire un peu la fête, histoire de profiter d’être encore en vie.
Enfin jusqu’à la crise suivante.

D’ailleurs, je venais justement de sortir du cinéma quand l’alerte est tombée. J’avais décidé de me faire une petite cure de Humphrey Bogart dans un cinéma voisin qui avait la bonne idée de faire des séances thématiques en après-midi. Un charme fou, pince sans rire. Capable de passer ses sentiments sans ouvrir la bouche et sans s’étaler. Bref, j’étais encore perdue dans les ruelles de Casablanca entre un préfet faussement véreux et un patron de taverne faussement sans cœur quand l’alerte est tombée.

Ch*****, c’est vraiment D******, ils ne pourraient pas attendre la semaine prochaine pour la fin du monde bordel.

Bon je m’y attendais un peu … je grogne surtout pour la forme et pour défouler mes nerfs sur quelqu’un mais pas seulement. C’est aussi une façon de rejeter mes pensées les plus noires, car ces derniers temps j’ai franchement l’impression de jouer contre des forces qui me dépassent totalement. L’impression de n’être qu’un grain de sable dans la tornade. Pas vraiment utile, sauf à tomber dans l’œil.



Je fonce récupérer ma tenue, je pioche dans le matériel le plus lourd que j’ai sous la main et en redescendant je remonte sur ma motos avant de me signaler. Je vérifie que les quelques gadget de la chauve-souris marchent bien. (C’est pratique de ne pas avoir à sortir son téléphone portable à la main au milieu d’un combat).

Et je fonce dans l’inconnu ….enfin vers le chaos.

Robots / civils ….

BOUM … Kryptonnien occupons-nous du nettoyage.

Je descend de la moto en m’éloignant en petite foulée pour prendre une jolie position dégagée.
Je largue une petite mine devant ma position et je met en joue les robots qui approche de la poignée de civil que j’aperçois.

Le trait énergétique, indique clairement ma position mais un premier robot explose sous la chaleur du plasma.

« Coucou les tas de boulons, vous devriez vous intéressez aux grandes personnes. »
Déjà un second trait plonge vers ma seconde cible.


Je suis bien consciente que j’aurais pu maximiser mes dommages en tombant par surprise mais pour quoi faire ?
Tuer 1 où 2 robots de plus ?
Non dans ma position je vais essayer d’en attirer un maximum sur moi, c’est toujours moins d’assassins sur les civils et on trouvera bien le temps de les gérer après. Un souci après l’autre.
« Alors vous venez jouer où vous préférez vous faire plomber dans le dos, moi j’ai toute la journée. »
Le fusil continue de crier son plasma dans une symphonie d’air surchauffé, le jouet n’est pas plus dangereux qu’un bon gros fusil de combat. Mais il a le gros avantage d’être sérieusement visible.

Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 13/06/2018
Messages : 219
DC : Dove
Localisations : Zamaron / La Terre.
Justice League
MessagePosté le: Dim 16 Sep 2018 - 11:53
Kahndaq.
Zamaron est en paix. Malgré les quelques attaques formées par les alliés de Darkseid, le passage à vide de leur reine aux mains d'aliens et la recherche vaine de Kyle Rayner, les Star Sapphire gonflent leur rangs et deviennent une puissance sur laquelle il faut compter. Le Predator au vu de cet afflux d'amour semble plus apaisé et ne cherche guère à semer son voile sur un être lambda. Il en vient même à protéger cette planète, à la grande surprise des plus anciennes habitantes. Mais, aussi douce que soit cette période, celle-ci ne peut durer lorsque ailleurs règne la terreur et la douleur. C'est ce que les guetteurs rapportent à leurs consoeurs, ce message, venu de la Terre, venant de Superman. Nombre d'entre elles, dont leur reine Carol Ferris restent tout d'abord interdites face à cette demande, quand bien même leur partenariat avec la Justice League les lie à ce genre de demande. Quelques voix se soulèvent et émettent leurs réserves, tandis que d'autres clament qu'il faut aider, que pour certaines Star Sapphire, il s'agissait encore de la planète qui a vu naître leur moitié. Et, au vu des dissensions, Carol se lève de son trône pour demander le silence dans la salle circulaire.
"Je suis de votre avis. Cette annonce est à la fois inquiétante et révoltante."
Elle descend les quelques marches et place ses mains contre ses abdominaux. Elle aussi a quelques ressentiments et appréhensions, une envie de laisser ces soi disant protecteurs manifester leur puissance et simplement récolter les fruits de leur insolente confiance.
"Mais, au vu des récentes attaques des troupes de Darkseid, et de la mise en péril de nombre d'âmes par delà cette galaxie, pouvons-nous rester muettes. Soeurs de Zamaron, Star Sapphire venues d'ici et d'ailleurs. J'en appelle à votre compassion, à votre amour pour ceux que vous avez laissé pour mieux les protéger. À cette foi qui vous habite et vous rend chaque jour plus fortes. Darkseid est une menace universelle, une menace qui doit nous unir malgré nos ressentiments envers la Justice League, les Green Lantern, ou tout autre force se disant garante de la sécurité galactique. Je ne demanderai à aucune d'entre vous de me rejoindre dans ce premier combat nous opposant à cette ignominie. Je ne laisserai que votre raison, et d'autant plus votre coeur, s'accorder sur ce fait irrémédiable. Pour que l'amour survive, Darkseid doit périr !!!"
Et l'on hurle, on se porte volontaire, on acclame ce discours galvanisant les coeurs assombris par le doute. Les Star Sapphire partent donc en marche sur Kahndaq.



(...)

Les combats font rage en Kahndaq. Cette terre régie par Black Adam et Isis n'a plus rien de la terre riche et pleine de mystères anciens. Elle n'est qu'explosions et attaques de clones de Red Tornado allant et venant pour détruire autant les bâtiments que la vie grouillant entre ces rues. Maintenant, au delà de cet afflux d'androides à la botte de Darkseid et des héros déjà engagés dans le combat, vient un afflux de lumière violacée, perçant le ciel en une vingtaine de traits lumineux. Les Star Sapphire sont là. Elles ont répondu à cet appel pour donner à nouveau un coup de semonce à Darkseid et ses troupes. Deux groupes de dix se forment et vont chacun de leur côté secourir ou bien mettre à mal l'ennemi. Carol se retrouve de son côté avec Fatality.
"Ce n'est pas qu'une impression, finalement. Le lieu est infesté de Red Tornados.
- Eh bien, que dirais-tu d'aider cette jeune femme aux cheveux blancs, Fatality.
- Bonne idée. Les autres semblent avoir déjà toute l'aide qu'ils puissent souhaiter de la part de leurs ... amis ou gadgets."
Fatality grogne, montrant son dédain certain pour cette majorité d'hommes supposés dieux ou justiciers rompus à l'exercice. Ce qui ne manque pas de faire sourire Carol. Les deux se mettent d'accord pour qu'une s'occupe des civils à évacuer grâce au concours de la jeune femme armée, tandis que l'autre va l'aider purement et simplement à supporter l'assaut des Red Tornados. C'est Carol qui vient protéger d'un immense dôme de protection l'inconnue aux cheveux blancs, cassant par la même occasion quelques unes de ces furies clonées qui étaient prêtes à jouer les kamikazes sur leur cible. Quand aux autres Star Sapphire déployées en divers endroits de la ville, les communications statuent pour le moment d'une bonne prise en main de la situation, malgré toute cette horreur jetée sur les innocents ne pouvant répliquer face à ce genre de puissance acerbe. Il est de nouveau nécessaire de rappeler à Darkseid qu'il butera contre nombre d'opposants, et les Star Sapphire le lui feront comprendre. Car l'amour baignera de sa lumière les esprits corrompus. Car l'amour conquiert tout ... de sa lueur violacée.

© 2981 12289 0

Résumé:
 



Wolven Storm
These scars long have yearned for your tender caress. To bind our fortunes, damn what the stars own rend my heart open, then your love profess a winding, weaving fate to which we both atone.•°¤ Mags.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 02/05/2014
Messages : 237
DC : Animateur géré par Mister Miracle
Localisations : Watchtower
Justice League
MessagePosté le: Lun 17 Sep 2018 - 8:49
Accompagnement musical:
 

Les forces de Darkseid attaquent le Kahndaq.
Et les conséquences sont déjà abominables.

La capitale est en ruines. Les victimes se comptent par centaines. Les dégâts sont terribles, et au-delà de tout décompte.
Et cela n’a commencé qu’il y a cinq minutes.

Cinq minutes d’horreur. Cinq minutes de folies. Cinq minutes de démence.
Cinq minutes pour montrer, au monde, l’ampleur de la malfaisance et de la force de Darkseid ; et le monde a compris, oui.
Et le monde a décidé de relever le défi de la peur.

Superman a sonné le rappel, et sa demande a été entendue.
Partout, dans le monde, des hommes et femmes communiquent en ligne, et se font téléporter sur les lieux… en enfer.
Pour repousser l’enfer loin de leur monde.

Conner Kent est le premier à réagir, et à répondre à cet appel ; même si leurs relations sont difficiles, il ne laisserait pas seul face à cet enfer.
Il parvient à repousser Steppenwolf loin de Black Adam, et le met même au sol ; pour un instant, l’espoir de voir l’hybride vaincre l’oncle de Darkseid bondit dans les cœurs de ceux qui regardent. Pour un instant seulement.
Steppenwolf se redresse et se relève, mais ne jette pas un regard au jeune homme ; d’autres s’en occupent.
Red Tornado, l’original, s’en prend en effet à Conner – et le plonge dans une gigantesque tornade, la mère de toutes les tempêtes, pour l’expulser vers les cieux… vers l’Espace, afin de se débarrasser de lui !

Il est cependant frappé l’instant d’après par Silver Banshee, qui le projette au sol avant de s’en prendre à d’autres androïdes.
L’original se reprend, néanmoins, et fige un regard glacé et terrible sur elle ; il n’a pas apprécié. Elle n’aimera pas la suite.
Sans un mot, sans une once d’humanité, il déclenche ses pouvoirs – et envoie deux immenses courants d’air, pour la fixer au mur… et l’empêcher de respirer !

En parallèle, Black Adam a tenté de se remettre grâce à ces diversions, mais Steppenwolf s’est approché de lui ; et le pire arrive.


« Raaah… tu… tu oses… »

« Non, mortel. Je conquiers. »

Et, dans un gloussement abominable, Steppenwolf abat sa hache… sur la nuque d’Isis !
La jeune femme, récemment revenue à la vie, est ainsi tuée sans ménagement, et sous les yeux de son époux.
La puissance de son hurlement de désespoir n’a d’égale que l’explosion de puissance qui s’échappe du corps d’Isis – un souffle qui fait reculer Steppenwolf, mais impacte toute la zone autour, et ceux qui s’y trouvent !

Nightwing, récemment arrivé et affrontant trois Parademons, a le plaisir de voir ces derniers repoussés par Aquaman. Cependant, ce dernier est menacé par deux androïdes – qu’il a le bonheur de voir anéantis par Lightray ! Mais sa joie ne dure pas, même si Robin finit par les rejoindre.
Car ce fameux souffle fragilise un immeuble à proximité…

… qui commence à leur tomber dessus, littéralement !
Cependant, l’ampleur de l’éboulement est tel qu’il menace également ceux qui se trouvent à proximité – dont Adam Strange, qui volait non loin, et Deathstroke, caché en attendant des informations nouvelles.
Eux aussi sont impactés par la chute !


« Par Rao. »

Superman, récemment arrive, a essentiellement tenté de sauver des civils – mais s’arrête, en découvrant l’ampleur des drames qui se jouent devant lui.
Etouffant. Un drame étouffant se déroule ici.
Heureusement, l’espoir demeure, car de nombreux Héros l’ont rejoint… dont certains moins prévisibles que d’autres.


« Solis ! Quelle joie de te revoir, après les nouvelles de la disparition des Néo-Dieux. J’aurais aimé, néanmoins, d’autres circonstances. »

Quelques échanges rapides, et l’Homme d’Acier comprend les préoccupations de Lightray ; il faut retrouver les Néo-Dieux, évidemment. Mais à chaque jour suffit sa peine.

« Je t’aiderais, Solis, à sauver les tiens… et j’apprécie autant que j’accepte ta proposition. Cet immeuble… peux-tu aider ceux qui s’y trouvent ? Je suis persuadé que mes amis sauront protéger leurs vies, mais… il va falloir les sortir de là. »

Clark adresse un coup d’œil sympathique à Lightray… puis esquisse une grimace de surprise, en découvrant ce qui semble être Orion.
Il n’a cependant pas le temps d’y réfléchir plus : d’une part, il voit cinq androïdes fondre sur les deux Néo-Dieux… mais, surtout, il avise le destin contraire qui semble attendre Flash, qui vient d’arriver.
Celui-ci tente de contacter Adam Strange, hélas sous les décombres pour l’instant. Barry tente alors l’impossible : s’en prendre directement à Steppenwolf, qui se remet de l’explosion d’Isis ; et l’oncle de Darkseid n’apprécie pas ces rebondissements.


« ASSEZ ! »

Touché par les nombreux éclairs explosifs, en souffrance, le Néo-Dieu utilise sa hache pour frapper le sol…
… et créer une terrible faille de magma, qui file vers le Bolide en déstabilisant encore plus le sol !
Heureusement, Superman vient récupérer Barry, avant qu’il ne soit impacté.


« Hey. Bon retour. »

Il esquisse un petit sourire, puis repose son ami à proximité ; mais en sûreté, pour l’instant.

« Tu as parlé de réveiller les androïdes… dis-moi quoi faire, Barry, et je le ferais. Dis-moi quoi faire pour mettre fin à cette folie. »

En parallèle, d’autres Héros arrivent – mais la réussite ne conclue pas toujours leurs tentatives.
Wonder Woman, notamment, a bien posé le pied sur le sol du Kahndaq, sauvé quelques âmes perdues, lancé un regard noir à Lex Luthor… mais elle n’est pas parvenue à aller assister Nightwing.
En effet, si un immeuble s’est écroulé sur plusieurs intervenants, d’autres drames se jouent ailleurs. Et notamment à proximité.


« Votre seule existence est une insulte ! Cela doit cesser ! »

Un abominable rayon d’énergie propulse l’Amazone loin de Dick Grayson, et la projette vers Lex Luthor.
Une forme émerge alors, et révèle l’origine de cette attaque…

… à savoir Mantis – l’une des créatures les plus puissantes d’Apokolips, crainte par Darkseid lui-même !

A proximité, Rose Wilson fait office de sniper, et s’en tire très bien.
Trop bien, cependant, pour son propre bien.
Car alors qu’elle a anéanti quasiment une dizaine d’androïdes, c’est le double qui vient directement vers elle – et plonge sur sa position, comme une seule masse, comme une gigantesque foule qui entend anéantir la moindre parcelle de vie en elle !

Heureusement, celle-ci dispose de l’aide de deux Star Sapphires, qui pourront alors l’aider à survivre… mais, surtout, assister au pire.
Car si les dix-huit autres porteuses d’Amour sont arrivées sur les lieux, repoussent les ennemis et aident les civils – leur apparition n’est pas passée inaperçue. Et si l’une parvient à évacuer Black Adam de la scène, une autre tarde trop… et se laisse happer par Steppenwolf.


« HA ! L’Amour ? Je suis plein d’Amour, aussi ! D’Amour pour la souffrance ! »

Et, par surprise, sans attendre, l’oncle de Darkseid abat sa hache… pour couper en deux, littéralement, la pauvre jeune femme !

Steppenwolf a promis l’annihilation du Kahndaq.
Il n’entend ni échouer, ni hésiter ; Darkseid sera satisfait. Et cette terre se gorgera du sang de ces pauvres fous !


(HJ/ Résumé rapide :
- Conner réussit à repousser et à bloquer Steppenwolf, mais le Red Tornado original s’en prend lui. Il l’enferme dans une tornade terrible, et l’envoie vers les cieux pour l’expulser vers l’Espace ;
- Silver Banshee a frappé Red Tornado et détruit des androïdes, mais l’original se remet, et la bloque au mur avec deux courants d’air ultra-puissants, pour l’empêcher de respirer ;
- Black Adam tente de se remettre, Steppenwolf arrive et décapite Isis. Un choc de puissance s’échappe de son corps et impacte la zone ;
- Les Parademons menaçants Nightwing sont tués par Aquaman, mais un immeuble tombe sur les Héros ainsi que sur Adam Strange, Robin et Deathstroke ;
- Superman échange avec Lightray, apprécie sa présence, lui demande de sauver les trois Héros sous l’immeuble écroulé ;
- Superman tique en voyant Orion, mais ne peut réagir, car 5 androïdes attaque les deux New Gods ;
- Flash réussit à maltraiter Steppenwolf, qui frappe le sol, déstabilise la surface, créé une tranchée de magma qui file vers le Bolide. Superman sauve Barry, le pose plus loin, évoque son idée, et lui demande ce qu’il peut faire ;
- Wonder Woman ne peut rejoindre Nightwing, est projetée au sol près de Lex, car Mantis s’en prend à elle, et bientôt à eux ;
- Rose tue une dizaine d’androïdes, mais 20 filent vers elle pour l’anéantir ;
- Les Star Sapphires viennent l’aider, l’une d’entre elles évacue Black Adam, mais une autre est happée par Steppenwolf, qui abat sa hache pour la couper en deux.
Vous avez jusqu’au mardi 25 septembre 2018 pour répondre – bon jeu, et bonne chance ! /HJ)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 18/08/2018
Messages : 51
Situation : Jason est de retour dans le monde des humains, condamné à regagner son honneur et la bénédiction des dieux.
Localisations : Grèce - Mobile

MessagePosté le: Lun 17 Sep 2018 - 14:54
Récemment arrivé sur Terre, Jason n'avais pas encore l'habitude d'être sans pouvoirs et cette sensation était fortement désagréable. Le voilà maintenant dans les campagnes grecs, avec pour seul réconfort et souvenir de son status une armure ainsi que son arme. Il ne savait pas vraiment comment encaisser ce choc, il était là à genoux et regardait le ciel, il ne disait rien. Ses cheveux volaient avec le vent, le jeune homme était simplement habillé de son armure, sa lance, son bouclier et son casque se trouvaient posés à ses pieds.

Devant lui se trouvait la mer, les oiseaux mais aucun humain à la ronde. Ce n'était pas tout mais maintenant il fallait qu'il trouve un endroit connecté au monde. Ramassant son équipement, enfilant son heaume, le demi-dieu marchait en direction d'une petite ville en bord de route. Là-bas il trouverait sûrement quelqu'un qui pourrait l'aider, plus il arrivait prêt d'un endroit civilisé, plus il remarquait que sa tenue attirait le regard, mais c'était bien le cadet de ses soucis actuellement. Jusqu'à ce qu'un rigolo viennent le provoqué, le garçon légèrement plus grand de taille qu'un humain lambda tournait la tête vers son interlocuteur.

Son casque ne laissait apparaître que ses yeux bleus, l'humain comprenait rapidement qu'il ne devait pas venir l'embêter. Arriver prêt d'une air de repos, Jason entendait alors le message d'un homme habillé avec un costume bleu et rouge. Son tons était grave, les humains semblaient l'apprécier, ce dernier décrivait une attaque sur un pays démunie, il appellait à l'aide tout ceux capables d'aider. Voilà une occasion qu'il n'allait pas laissée passé, le guerrier prenait note de tout ce que disait l'homme.

Une fois toutes les directives suivies il attendait c'est là qu'un portail s'ouvrait devant lui. Sans hésiter il plongeait à l'intérieur, il ne savait pas à quoi s'attendre mais il était à combattre un géant s'il le fallait. Arriver sur place il se trouvait dans une zone totalement ravagée par les combats, des robots étranges semaient le chaos, mais il avait comme une sensation familière. Comme si un liens puissant se trouvait dans les parages, ce sentiment il le connaissait très bien, sa soeur n'était pas loin.

Une fois arrivé à la position de Diana il la voyait se faire frappée violemment par un rayon d'énergie. Sans la moindre hésitation le demi-dieu plongeait alors sur ce nouvel ennemi. Un deuxième rayon était tiré sur Diana et un autre humain présent, sans hésiter Jason plaçait son bouclier dans la trajectoire du rayon. Son bouclier était assez solide pour tenir, mais le demi-dieu n'était pas préparer à une telle puissance, le souffle le projettait quelques mètres en arrière. L'important était que le rayon venait d'être dévié, il ne savait pas à qui il avait affaire, mais il savait qu'elle était puissante.

En soufflant un peu il allait vers Diana lui tendait sa main afin de l'aidée à se relevée. Il ne se présentait pas et gardait son heaume sur la tête ainsi que sa lance dans sa main libre.

Tout vas bien ? Je suis venu t'aider.

----------------------------------------------------------------------------------------------------------

HRP / Jason est arrivé sur terre, mais à peine arrivé que le devoir l'appelait.

-Après avoir répondu au message de Superman, il est intervenu afin d'aider sa soeur dans cette bataille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 09/09/2018
Messages : 33
Localisations : Espace
MessagePosté le: Lun 17 Sep 2018 - 16:38
L'appel de Superman avait porté ses fruits, car d'autres héros étaient venus à la rescousse du Kahndaq et même quelques supers-vilains comme ne manqua pas de lui signaler sa Boite-Mère. Cela fit légèrement sourire le jeune New-God. Même celui quel l'on disait être l'enfant le plus rapide de la Terre. Il aimerait beaucoup savoir ce que valaient réellement les speedsters, il faudrait qu'il pense à les défier à la course un jour. Mais pas aujourd'hui. Aujourd'hui, l'heure était au sauvetage des civils et à la violence. Cette violence qu'il haïssait en général.

Lightray avait eut le temps d'anéantir quelques robots et de mettre des civils à l'abri avant de s'adresser directement à Superman. L'Homme d'Acier avait compris les préoccupations de Lightray, mais bien entendu comme il le signala, l'aide ne serait pas immédiate. Solis le comprenait. Il n'était pas de ces divinités insensibles qui ne savaient pas capter la détresse d'autrui.

-J'aurais aimé moi aussi vous revoir en des circonstances plus amusantes. Cela m'aurais permis de défier certains d'entre vous.

Et malgré sa forte propension à s'amuser aussi. Soudain certains des protecteurs du Kahndaq furent impactés par l'effondrement d'un immeuble dû à la violente onde de choc ayant suivi la mort d'Isis. Solis entendit également les cris de souffrances des civils aux alentours qui, alors que des centaines de robots les menaçaient, devaient à présent gérer

-Je vais les aider. Tous.

Mais alors qu'il s'apprêtait à voler au secours du groupe coincé sous l'immeuble, il fut interpellé par... Un être qui ressemblait à son ami Orion. Oui, ce personnage ressemble à Orion et sa propre Boite-Mère le confirme et pourtant... Il y avait des choses de changé chez lui. Son armure et son apparence, plus fine et plus proche de celle de Superman. Son ami n'était plus le même depuis la dernière fois qu'ils s'étaient vus. Quoique son comportement n'était pas si différent.
Habitué, Solis tiqua quand même tandis que son regard s'assombrit un peu. Avant qu'il ne reprenne d'un ton triste.

-Les News-Gods ne sont plus, mon ami, au cas où tu ne le saurais pas. New-Genesis n'est plus, et très peu d'entre-nous sont de retour actuellement. Trop. Et je sais pourquoi, hélas.

Normalement Orion le savait selon les dires de Scott Free. Il savait même ce qui avait causé la chute des Neo-Dieux et cela l'avait plongé dans une fureur absolue. Mais Orion était calme en ce moment, et Solis n'avait pas spécialement envie d'éveiller la fureur de son ami contre Mister Miracle. Son regard s'illumina de l'habituelle bonne humeur qu'il affichait.

-Aha, je lui demanderais quand je la verrais et je te transmettrais la réponse. Quant à toi, j'espère que tu me diras ce que Bekka pense de ta nouvelle carrure. Tu me parlais du Kryptonien tout à l'heure, tu projettes de lui ressembler pour l'impressionner ?

Un sourire franc avait orné son visage même s'il se posait des questions sur son ami. Il était heureux de le revoir, mais se posait des questions. Des questions qui devraient attendre pour avoir des réponses, hélas. Inquiet, il arbora pourtant une nouvelle fois l'un de ses sourires.

-J'ai commencé sans t'attendre mon grand, quelques civils avaient besoin d'être mis en sécurité de manière urgente. Et d'autres personnes ont aussi besoin d'aide, alors si ça ne te dérange pas... Oui, je vais sur le sol pour les aider. Je te laisse aborder le plat de résistance.

Comme il l'avait promit à Superman, Lightray fila aider les personnes en détresse. Il trouva en premier lieu le jeune Nightwing et Aquaman tous proches. Le roi des Mers était visiblement inconscient et pas en état de se battre. Certains héros ne sont plus ce qu'ils étaient autrefois. Avec un soupir et un Tunnel-Boom, Solis évacua donc Arthur Curry et tapota la tête de Dick. Puis, alla aider Adam Strange à sortir des décombres avant d'aller aider Damian et Deathstroke.

-Ils sont vraiment désespérés sur Terre pour appeler des bébés et des gamins vieillissants en renfort.

Activant ses pouvoirs pour filer au plus vite en cas d'attaque, les héros et vilains ont tendance à être susceptibles, Lightray s'éloigna. Alors qu'il flottait à plusieurs mètres du sol, des hurlements de détresse attirèrent son attention. Des civils encore une fois étaient en danger. Lightray fila à leur rencontre et accéléra pour effectuer une attaque tourbillon made in Solis. Les civils à l'intérieur du cercle ne furent pas beaucoup impactés car Lightray restait suffisamment loin pour que le souffle ne les atteignent pas trop. Et aussi parce qu'un Tunnel-Boom ne tarda pas à les gober pour les envoyer en sécurité comme ceux sauvés précédemment.

[-Via sa Boite-Mère, Lightray sait que d'autres personnes se sont joint à la défense du pays
-Il est particulièrement intéressé par Flash que l'on dit être l'homme le plus rapide du monde
-Lightray accepte d'aider les héros en détresse
-Mais avant cela il discute avec Orion et plaisante un peu
-Redevenant sérieux, il file aider les héros et le vilain en détresse
-Il aide d'abord Nightwing à sortir et évacue Aquaman à l'aide d'un Tunnel-Boom (abandon du perso par le joueur)
-Il aide ensuite Adam, Robin et Slade en décernant un petit commentaire pour les deux derniers
-A l'aide de tunnels-boom, il sauve encore plusieurs civils
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 15/06/2016
Messages : 331
DC : none
Situation : est partagé physiquement
Localisations : En transit ferroviaire
Groupes : Sans pour l'instant

New Titans
MessagePosté le: Mar 18 Sep 2018 - 10:59


L’Ether se remet à peine de la mort d’Isis et la désolation qui en résulte de dessine lentement au travers des nuages de poussière alors que j’arrivais. Steppenwolf avait frappé comme à son habitude, implacablement.

Au travers de toutes les fibres de mon être, je ressentais ce qui se passait tout autour de nous, la mort, la souffrance, le désespoir, la joie putride de l’assaillant, le détachement de certains, dont moi, mais je n’avais pour l’instant d’yeux que pour le néo-dieu au-dessus de moi.

Solis n’avait pas changé d’un iota, toujours ce vif argent ne tenant pas en place et prompt à la plaisanterie. C’est ce que j’aimais en lui, au-delà de toute autre facette de sa personnalité. Sa bonne humeur et son positivisme inné.
Je hochais la tête et haussais les épaules fataliste pour toute réponse quand il m’informa de la chute des Néo-dieux et de la destruction de leur mondes. J’étais détaché de tout cela depuis ma résurrection. Quant à leur sort actuel …

Lightray se mua aussitôt ma boutade à propos de ses cheveux lancée, et je souris à l’évocation de Bekka. Une once de nostalgie se glissa en moi à l’évocation de la déesse qui avait été si chère à mon cœur, mais elle s’effaça immédiatement. Tout cela était loin, bien loin, par-delà la fin des Sources et de mon propre anéantissement. Quelque chose s’était brisé et ne serait jamais reconstruit malgré ma réincarnation ultérieure. J’avais survécu à la fin de nos mondes et de notre peuple, à la dispersion dans les dimensions sans passer par le chemin sensé mirifique que les autres avaient emprunté.

Mon mutisme bienveillant et le sourire qui éclairait mon visage alors qu’il me parlait disparurent dès qu’il eut tourné les talons et je le suivais des yeux alors qu’il filait à une vitesse défiant l’entendement au secours des autres. De tous les êtres vivants présents ici, j’étais l’un des seuls qui pouvaient rivaliser avec lui en vitesse, de notre peuple également. Tant de fois nous avions concourus et il n’avait gagné presque à chaque fois qu’en utilisant le subterfuge des micros boom-tubes ou parce que je l’avais laissé gagner lui, mon ami. Mais si nos jeux avaient une teneur plus belliqueuse, là, le chien de guerre ne laissait à personne son piédestal, même pas à lui.

D’ailleurs, à bien y réfléchir et en toute sincérité sans un soupçon de fierté ou d’orgueil mal placé aujourd’hui, si Darkseid n’avait été le maître incontesté d’Apkolips et des deux mondes même, s’il n’avait été désigné par tous comme mon père légitime et si je n’avais été élevé par Izaya dans le respect de la vie et des autres, j’aurais brigué et obtenu sa place sans opposition majeure, quitte à devenir un parricide. Mais le destin en avait décidé autrement, ou plutôt les Sources.

Croisant le regard de Superman, je lui adressais ces quelques mots que lui seul pouvait entendre juste avant qu’il ne fonde à la rescousse :
« Le moment venu, demandes toi si le monde ne serait pas meilleur sans les Néos-Dieux quitte à ne pas tenir une promesse donnée. Vois ce qu’il advient lorsque nous sommes là …»

Mais je n’en dis pas plus, cinq androïdes foncent sur ma position, reportant leur attention totalement sur moi du fait du départ fulgurant de mon ancien ami ainsi que de l’homme d’acier qui vole à son tour pour sauver ses alliés.

Leurs mouvements aérogénérateurs ont toujours aussi peu d’effet sur moi, mon harnais intégré maintenant dans mon armure au travers des décorations qu’elle arbore compense automatiquement leurs perturbations. Qu’est-ce qu’un peu de vent face à aux tempêtes stellaires au milieu desquelles j’ai pu m’amuser à surfer parfois ? Le souffle d’un nouveau-né tentant de faire bouger les feuilles d’un arbre entier, enfin un nouveau-né humain …

Toujours en utilisant la force physique seule et ma rapidité, je me déplace latéralement et saisis le premier arrivé à destination par la tête, lui infligeant une rotation rapide qui le décapite immédiatement. Le suivant se voit privé de ses bras avant que je ne le transperce de part en part, ravageant sa structure interne qui crépitait encore alors que de l’autre côté ma main saisissait le troisième par le col. Un brusque retour en arrière fit passer ce dernier au travers de la brèche ainsi créée, l’agrandissant d’autant et finissant le travail engagé. Encore une torsion et la seconde tête rejoignit la première au sol alors que le duo s’écrasait à quelques mètres, grésillant avant de s’éteindre.

Les deux derniers me saisirent chacun un bras, me bourrant de coups et de rafales de leurs poings libres. Mais il en fallait plus pour m’importuner outre mesure. D’un moulinet, je me libère de leur prise, attrape leur gorges et serre mes doigts jusqu’à ce que la matière craque et se dilue. D’un rapprochement brusque, je leur éclate le crâne l’un contre l’autre sans aucune pitié et quand mes mains les relâchent, ce sont des pantins désarticulés qui s’empilent par-dessus les autres.

Cela n’a duré que quelques instants, des fractions de secondes, et à nouveau dans le calme de ma sustentation, le balaie le champ de bataille.

Des boom-tubes s’ouvrent et projettent encore des combattants dans la mêlée, je décèle la présence d’inconnus et de certains autres que j’ai plus ou moins côtoyés. Ils sont là, ils ont répondu à l’appel de Superman qui vient d’en sauver un autre des effets dévastateurs de l’attaque de l’ennemi.

Je sens sa présence plus que toute autre, viscéralement, comme une douleur au ventre dont je sais comment me débarrasser. Mais je ne me décide toujours pas à intervenir. Entrer dans la danse me révulse et la partie sombre qui m’habitait autrefois est maintenant si étroitement fusionnée qu’elle ne me pousse plus à foncer purement et simplement dans le tas. Je suis l’expectative incarnée, sans indécision, juste en contemplation de ces scènes qui se déroulent et en appréciation des forces en présence. Il y a assez de beau monde, de puissants ici pour contrer et anéantir l’agresseur et il m’est absolument répulsif d’y participer. Ce combat me semblait bien loin de moi, totalement hors de ma responsabilité.

Tout à coup, une sorte de creux me prend à l’estomac encore une fois. Comme à l’approche d’une singularité que les humains du commun nomment des trous noirs. Je sens une parcelle d’énergie me fuir, happée par un point sur le côté comme si un vide soudain venait de se créer.

Je tourne la tête tout en sachant ce que je vais découvrir car je connais ce phénomène et sa source. Mes yeux me confirment ce que mon être et mon âme ont déjà identifié. Mantis vient d’arriver !

Pour la première fois depuis des lustres, un frisson d’angoisse se propage dans mon corps. Même mon père ne saurait me causer une telle aversion et cette terreur intrinsèque.
« Mantis …»
Le murmure s’échappe de mes lèvres malgré moi, exorcisme bien futile d’une peur presque innée que Darkseid même partage avec moi.

Mantis que j’ai déjà combattu, qui m’a vaincu, qui m’a fait souffrir au-delà de ce que peuvent comprendre les autres. Il est là et déjà ses pouvoirs vampiriques se font sentir. Heureusement que je n’ai pas fait usage de mes pouvoirs car cela aurait été un phare pour lui d’un repas servi à demeure.
Je me pose sur le sol et accomplissant des ravages parmi les rangs ennemis, je recule et m’éloigne de lui, cherchant dans ma mémoire le moyen de le vaincre, espérant trouver le moment de provoquer notre rencontre et de le mettre à bas. Il y a un moyen, il est fragile et aléatoire, mais encore faut-il que je m’en souvienne derrière le rideau de la terreur qu’il m’inspire.

Je couvre la fuite des humains n’utilisant que ma seule force, Mantis est là, avide et aux aguets, aveugle à ma présence pour l’instant car plus aucune des boites-mères d’antan ne me bride et la seule qui est incorporée dans mon harnais est si modifiée qu’il faudrait un examen très poussé pour en découvrir l’origine.

[HJ]
Spoiler:
 
[/HJ]




Foncer dans le tas et parler après si c'est encore possible, telle est ma devise !
My hostility kept me from making many friends.  --Orion (New Earth)
(Statut RP : 3/5)
(merci à John Constantine pour cet avatar)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 29/11/2012
Messages : 4157
DC : Arion, lord of atlantis
Localisations : Central City
Justice League
MessagePosté le: Mar 18 Sep 2018 - 14:27
Barry réagit rapidement à l'attaque de Steppenwolf, il tente de fuir mais sa speedforce noir semble amplifier le dommage créé par la hache de l'apokolipsien. Flash ne se rappelais pas qu'il était si puissant. Certes, il avait toujours été un ennemi important, mais là toute la ligue et d'autres entités pennaient face à lui. Ce n’était pas une attaque normal cette fois, c'était une invasion direct et violente. Steppenwolf ne retenais plus ses coups... il allait vaincre ou mourir.

Puis ses pieds quittèrent le sol, dans les bras de Superman. Cela le frustra légèrement d'être devenu une victime et d'avoir nécessité l'aide de ses alliers, il failli se facher, mais...

All will be well

L'anneau le ramena au calme, juste assez rapidement pour qu'il puisse entendre Superman lui posé une question sur son plan. Du haut comme ça il pouvait voir les forces en présence et... ils avaient peut-être une chance.

Red Tornado est issue d'une technologie Ranniene qui avait divisé en deux entités un héros et un monstre de Rann. Un élémentaire de l'air nommé Ulthoon. La technologie de Adam Strange, est de nature ranniene, il pourrait communiquer avec Ulthoon et essayer de reprendre le contrôle de tous les Red Tornado. Je ne sais pas comment par contre...

L'anneau lui parla.

Tu auras besoin aussi de quelqu'un pour calmer Ulthoon, il est connu pour être soit le Tornado Tyran, soit le Tornado Champion. Si nous le réveillons et qu'il est en colère, nous n'aurons plus aucune chance. Soit on gagne, soit on perd...

L'anneau lui parla à nouveau.

Puis trois personnes se virent couvertes d'une aura bleue dans ses yeux.


Trouve Adam, amène le à Lex il aidera pour mettre en communication les deux technologies de Rann et demande a Carole de jouer les médiatrices. Ils sont notre seule chance de tourner l'armée de Darkseid contre lui. T'inquiètes pas Superman... All will be well

Puis Barry vibra pour se lâcher de l'emprise de l'homme d'acier. Puis il laissa sa rage prendre la place et il renfonça vers Steppenwolf. Cette fois-ci, celui-ci allait tenter de le désarmer grâce à ses éclairs. Au moins sans son arme, il serait plus facile à vaincre.

((HRP: Barry explique le plan que lui et l'anneau de Blue Lantern qu'il porte on mit en place. Adam Strange et Lex luthor allaient devoir trouver un moyen pour que la technologie que porte Adam puisse entrer en contact avec la technologie Rannien de Red Tornado. Carole Ferris devrait servir de médiatrice entre Ulthoon l'élémentaire surpuissant qui est à l'intérieur de Red Tornado, afin qu'il décide de servir les héros et non plus Darkseid.

Puis il retourne sur Steppenwolf, cherchant à le désarmé.))


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 22/08/2017
Messages : 214
DC : Mister Miracle ; The Bat ; The Atom ; Fate ; Tempest.
Situation : Billionaire. Playboy. Philanthropist. Evil genius.
Localisations : Metropolis.
Secret Society
MessagePosté le: Mar 18 Sep 2018 - 15:09
Lex Luthor attend, et il n’aime pas cela.
Surtout en pleine zone de guerre. Surtout quand il entrevoit l’action des pseudos Héros. Surtout quand il fait l’objet d’un jugement de la part de l’Amazone Diana, à qui il aimerait beaucoup rappeler ses errances et erreurs durant l’attaque d’Arès… mais il se retient.
Et pas uniquement parce qu’il comprend qu’il vaut mieux garder sa salive pour lui.


« Monsieur ? »

Pas uniquement parce qu’il voit Wonder Woman être la proie d’un ennemi abominable, qui la projette au sol.

« Monsieur ? »

Pas uniquement parce que le sol tremble, et qu’il manque de tomber sous les chocs.

« Monsieur ? »

Pas uniquement parce que Steppenwolf semble s’acharner sur quiconque s’approche, et qu’il fait preuve d’une férocité abominable, faisant encore bouger les fondations de chaque immeuble.

« M… Monsieur ? »

Pas uniquement parce que sa vie, elle-même, est en danger.
Non.
Lex demeure silencieux… car il voit ; il les voit.

Ces hommes, ces femmes. Ces habitants du Kahndaq. Ces invités, ces riches, ces pauvres, ces bourgeois, ces miséreux, ces soldats, ces infirmiers… qui tentent de survivre. Qui luttent contre les écroulements, les éboulements. Qui s’acharnent pour éviter le pire, et pour s’entraider. Qui rampent, comme des fourmis, face au pied d’un destin contraire – mais qui combattent, encore ; pour survivre. Pour réussir.

Ça, pense-t-il ; ça, c’est l’Humanité.
La rage de vaincre. La colère de vivre. La puissance née du désespoir, et l’absence de remords, quand il s’agit d’abandonner les plus faibles.
Ça, oui ; ça, c’est ce en quoi il croit. Ça, c’est ce qu’il v…


« Non… »

« Monsieur ? M’entendez-vous ? »

« NON ! »

Lex voit, oui.
Il voit ces hommes et femmes tenter l’impossible pour survivre – pour vivre, malgré les éléments et les horreurs. Et ils pourraient réussir… ils réussiraient, même, s’ils n’affrontaient pas l’impossible.
Si des abominables envahisseurs venus d’ailleurs ne les détruisaient pas ; littéralement.

Les androïdes, manipulés, tuent. Les Parademons tuent. Mantis tue. Steppenwolf tue.

Et Lex… Lex voit tout ça.
Il voit les efforts des Humains pour survivre, il voit cette rage qu’il reconnaît… être anéantie, par eux ; étouffée, comme les efforts de l’Humanité pour grandir, qui sont bloqués par ces envahisseurs – ces extraterrestres, qui n’ont rien à faire ici. Comme Superman !
Ils s’acharnent sur ce monde. Sur son monde.


« Non. »

« M… Mons… »

« Silence, Mercy. Annulez la téléportation. Envoyez le projet LLGP Mark VIII ici. »

« Le… mais Mons… »

« Ils viennent ici, Mercy. Ils viennent mener leurs guerres ici, ils viennent anéantir nos espoirs, nos envies, nos destins. Ils viennent comme si nous n’étions rien – des fourmis, indignes de participer ; je le refuse.
La Terre et l’Humanité ne seront pas le tapis où ils essuieront la boue de leurs combats. Nous ne serons pas des fourmis pour eux. »


Mantis approche de Wonder Woman – mais Luthor aussi, maintenant.

« RAH ! FUIS, PAUVRE HUMAIN ! LAISSE-MOI ACHEVER MON ŒUVRE ! »

« Je ne suis pas pauvre… mais je suis bien Humain, oui. Pas une fourmi. »

Lex Luthor, en costume de luxe, appuie sur sa cravate – et active un processus de transformation, où la nanotechnologie qu’il emporte le recouvre, le transforme…
… et lui offre alors son armure, pleine et puissante !

« SURTOUT PAS UNE FOURMI ! »

Et, sans attendre, le milliardaire frappe violemment Mantis, avec sa force augmentée – et enchaîne avec un rayon, issu de son torse.
Darkseid a décidé d’anéantir le Kahndaq, soit ; mais Darkseid n’aura pas la Terre… et encore moins la rage de vivre des Humains. Lex Luthor le jure, nul tyran cosmique n’aura sa planète !


(HJ/ Résumé rapide :
- Lex est figé en voyant la rage de vivre des habitants, dans laquelle il se reconnaît ;
- Lex est atterré en voyant leur massacre, et dresse un parallèle avec l’étouffement que Superman imposerait au monde, et ne l’accepte pas ;
- Lex demande à Mercy de lui envoyer un projet spécial, active la nanotechnologie de son équipement, et s’en prend à Mantis. Il refuse que la Terre tombe sous le joug extraterrestre ! /HJ)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 05/02/2018
Messages : 149
DC : Harley / Grail
Situation : En plein ménage
Localisations : Gotham
MessagePosté le: Mar 18 Sep 2018 - 17:12
Sauver des gens, leur donner de l'espoir, les rassurer, leur donner confiance, c'était un peu le talent de base chez Dick. Il était capable de faire tout cela avec une facilité déconcertante : mais là, dans un territoire aussi hostile et en plein chaos, il lui était nettement plus difficile de faire ça et de survivre. Il avait depuis longtemps renoncé au fait qu'il pouvait perdre la vie à tout moment ; il avait depuis longtemps appris que c'était un risque acceptable, quand on était Robin puis Nightwing. Mais aujourd'hui... il n'était plus si certain d'être capable de le faire.

Il avait énormément à perdre, maintenant. Jadis, ce fut Barbara. Puis Kori. Puis Shawn. Et maintenant, c'était de nouveau, et pour le reste de sa vie, Kori. L'extraterrestre était-elle à Gotham, en train d'assister avec horreur à ce qu'il se passait ? Il espérait que non, sinon elle pourrait voir qu'il venait de se prendre un immeuble sur la tronche.

Sérieusement, un immeuble ?

Désolé, Kori, mais j'ai pas fait exprès. L'aide d'Aquaman le roi des poissons, de Damian l'empereur des... oh bon sang de bonsoir !

Dick fit un bond sur le côté, manquant d'être emporté par la chute d'un bloc de pierre. Il regarda rapidement autour de lui, tirant Robin des décombres qui s’amoncelaient autour de lui.

 « Tu peux dire adieu à ta moto, petit. Mais remercie-moi pour te sauver la vie ! »

La priorité : sortir d'ici. Ce que le jeune homme s'efforça de faire. Il guida son petit frère à travers les débris, espérant retrouver la lumière du jour. Au milieu des explosions, des cris, des détonations et des rayons d'énergie mortelle qui fusaient dans toutes les directions, les deux héritiers de Batman continuaient leur progression. Ils avançaient, mètre par mètre... jusqu'à ce qu'enfin, ils débouchent à la lueur du jour.

Dick marqua un temps d'arrêt, en voyant, au loin, Steppenwolf qui frappait avec sa hache dans tous les sens. De ce qu'il s'en rappelait – pour l'avoir lu dans un rapport – ce New God était puissant, mais la Justice League l'avait jadis vaincue alors qu'elle était bien moins importante et puissante qu'aujourd'hui. Mais peut-être que cette fois, il était plus fort, et il avait d'innombrables alliés.

Un cri d'horreur et de panique, sur sa gauche, attira son attention. Une famille complète, de cinq personnes, tentait d'échapper à des sbires de Steppenwolf. Problème : les deux jeunes gens n'arriveraient probablement pas à temps pour tous les sauver. Nightwing serra les poings, de colère ; il n'aimait pas ce genre de choix. Il aurait voulu tous les sauver...

 « Okay, Robin. On va voir si tu mérites ton costume. On doit sauver cette famille, avant qu'ils ne se fassent cramer ! »




[HRP]
- Dick guide Damian pour sortir des ruines du bâtiment écroulé
- Il avise une famille en détresse, et ordonne à Robin de l'aider à les sauver au plus vite


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 06/05/2018
Messages : 149
DC : Victor Fries; Wesley Dodds / Sandman, Zinda Blake/ Blackhawk
Localisations : Irlande
MessagePosté le: Mar 18 Sep 2018 - 18:22

The Silver Banshee



Silver Banshee était projetée contre un mur par les vents de Red Tornado. L’air était si rapide que la simple respiration de celui ci devenait compliquée. A mi hauteur d’un immeuble elle était plaquée par la tempête, les vents charriant le sable environnant pour rendre l'expérience encore plus désagréable. Mais elle disparu soudain du scanner de Red Tornado, n’ayant probablement aucune explication scientifique au phénomène et pour cause: C’était magique.

Elle surgissait de nouveau à pleine vitesse de derrière en le frappant de toute ses forces avec son lampadaire qui se brisait sous l’effet du choc , pour l’envoyer se crasher contre le mur sur lequel elle se trouvait quelques instants plus tôt. Un androïde lui fonçait dessus, elle le smashait d’un puissant coup de son arme improvisée pour l’envoyer s’encastrer dans un minaret, Astagh-firou-Allah. Elle se tournait à nouveau vers Red Tornado, bien décidée à lui montrer que ses pouvoirs à lui n'étaient que du vent à tous les sens du terme.



"Finissons en."


Elle jeta pare terre ce qu’il restait de sa lance improvisée et pris une grande inspiration, puis se mis à crier en modulant les vibrations de sa voix sur une fréquence particulière capable de disloquer la pierre et le béton, balayant de gauche à droite la base de la façade de l’immeuble surplombant le red tornado, disloquant les murs porteurs.. Il était de construction ancienne, comme beaucoup de ceux de cette ville. Pas de fondations en acier, juste de la matière sujettes à la dislocation sous des vibrations trop grandes. De véritables trésors architecturaux mais là il fallait le dire tout de go. Elle s'en fichait pas mal tant qu'elle le taillait en pièces. Au diable la vieille pierre, et au diable cet automate aux systèmes corrompus par les envahisseurs venus des étoiles. Il en verrait bientôt des étoiles, avec ce qu’il allait prendre. Et s'il y avait encore des civils dans l'immeuble? Oh on va pas chipoter, de toute façon l'humanité arrondis souvent les décomptes quand il y a trop de morts, on aiment les chiffres ronds. Alors un de plus ou un de moins...

HJ:
Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 13/06/2018
Messages : 219
DC : Dove
Localisations : Zamaron / La Terre.
Justice League
MessagePosté le: Ven 21 Sep 2018 - 21:37
Kahndaq.
Alors que quelques sourires dans une entente cordiale sont échangés, alors que l'on se sent capables d'aider et surtout de faire en sorte qu'une planète puisse vivre, qu'aucune âme n'ait à prendre trop rapidement le dernier train, les pires choses s'abattent devant nos yeux. Des choses qui changent votre regard instantanément, qui dans leurs sensations vous donnent l'impression d'être déchirée intérieurement et même ... de perdre le souffle, essentiel pour votre corps, votre coeur. Vient d'abord cette césure, nette, violente, brûlante, qui vous vide en un instant. Là est la sensation de la mort d'Isis. Décapitée comme un sacrifice utile par Steppenwolf. Utile car il met Black Adam face à la perte d'un être adoré, à la folie, à l'amour. Et la perte consumme, déclenche la terreur, la douleur et le recueillement. L'esprit est donc détourné de son aspect combatif. Carol le ressent, pourrait embuer de larmes ses pauvres yeux et tenter de sauver Adam de ce qu'elle a si souvent vécu. Mais elle ne peut pas. Pas pour un seul homme. Les civils, pense-t-elle. Les civils ...tout se stoppe.
Car vient le moment où une autre blessure arrête dans ses lancers de lames en plein dans la carcasse métallique de ces vingt tornados s'efforçant d'attaquer la jeune femme aux cheveux blancs. Carol Ferris écarquille les yeux, le sent, le voit. Cet instant semble si long, cette douleur éternelle qu'elle en tord un moment ses traits qui pourtant étaient empreints de ce sérieux et cette volonté de sauver l'amour de l'être. Ce ne devait être que les civils, mais ... on a attaqué plus que ça, à ses yeux. On a tranché plus qu'une civile, certes avec des pouvoirs, plus qu'une soeur. On a attaqué ce pour quoi elle est devenue Star Sapphire.
"Tess ..."
Le prénom de cette terrienne, amoureuse d'un homme dont elle a toujours été l'amie proche, qu'elle a vu se marier avant qu'elle ne puisse se déclarer. Ça peut paraître cliché, mais le cliché n'est-il pas basé sur cette réalité que l'on cherche si souvent à dépeindre. Et ce soi disant cliché, cette femme fleur bleue pour la société humaine, est morte en voulant sauver un homme parmi tant d'autres. Pour perdre la vie et perdre ses chances.

Steppenwolf a été trop gourmand. Fatality le sait, elle s'apprête à agir, elle si facilement emplie de rage, mais elle ne peut voir qu'une seule chose en cet instant où l'élan de la vengeance la prend. Une éruption d'énergie. C'est un halo presque aveuglant qui jaillit, à la hauteur du hurlement que Carol Ferris ne peut décharger. Et ses yeux, écarquillés s'illuminent à leur tour, pour ensuite devenir blancs. C'est un rayon qui traverse les cieux déjà grisés par cette épaisse fumée et ce nombre assommant d'ennemis. Rapide, bien trop rapide, pour que Steppenwolf puisse se rendre compte de ce qu'il vient de déclencher en une des gardiennes de l'amour. La reine même, reconnue par Aga'Po, par ses pairs. Elle "déchire" l'air et matérialise cette immense griffe violacée qui vient, en même temps que l'impact créé par sa prise de vitesse, s'enfoncer contre Steppenwolf.
"Tu aimes souffrir ? ! Alors ressens le, ton amour ! Ne serait-ce qu'un moment !!!"



Les griffes ne font pas que le retenir. Elles s'enfoncent là où la chair est à nu pour la déchiqueter.Il n'aurait pas dû faire état de sa puissance avec une telle "envie", et tenter d'asservir. De trop. Lui aussi a une faiblesse. Même si cela n'est que temporaire, il souffrira. Même si Carol doit se sacrifier, ses autres soeurs prendront le relais, comprendront l'importance de ne pas se laisser souiller par ce genre d'individus. Car au delà de son amour pour Hal, se cache quelque chose de bien plus fort, de bien plus universel à ses yeux. Quelque chose qui aujourd'hui lui donne la force nécessaire, et peut-être aussi la folie de venir affronter un Néo Dieu. Elle aime un peuple. Elle aime ses soeurs, feu Tess. Elle aime Zamaron.
Puis, elle se retire, cette fois pour générer une lance dans une nouvelle vague lumineuse et surtout se poster pour tenter de garder toute l'attention de Steppenwolf.
"Maintenant, viens me faire souffrir mon beau."
Son coeur bat la chamade sous l'adrénaline, sa volonté, sa colère, sa tristesse, mais elle ne faillira pas. Pas maintenant. Cette chose à l'apparence d'homme est l'incarnation de tout ce qu'elle veut combattre. Et elle crache.
"Je n'ai pas peur des mâles qui ont besoin de trancher une femme en deux avec une hache censée compenser leurs manques."
Même si il a du muscle, des pouvoirs qui lui ont quand même demandé d'utiliser une bonne dose d'énergie, Carol tiendra. Comme elle pourra, face à un dieu. Pauvre mortelle.

"Bordel de ..."
Fatality reste secouée de son côté, quoique un peu plus rassérénée depuis le départ de Carol. Car sa colère est remplacée par de l'inquiétude pour sa reine et celle avec qui elle a tant combattu. Mais elle ne peut pas laisser cette petite faire face à cet afflux de tornados encore en fonction, malgré les attaques de sa comparse Star Sapphire. Elle aussi, génère une lance, bien plus grande que celle de sa reine, mais tout aussi maniable et redoutable. Les civils sont sauvés, mais la menace reste présente. Et il vaut mieux l'affronter d'égal à égal.
"On fait un petit cinquante cinquante ma jolie ?"



Oh et l'on peut lire dans les yeux de Fatality que si tout cela se règle ici, elle ira aider sa reine. Mais elle veut marquer le coup. Elle veut voir ces androïdes voler et regretter d'avoir été créé par une bande d'incapables. Pour l'amour. Comme toujours. Un amour qu'elle pensait d'ailleurs avoir perdu, à une époque. Et elle va s'y accrocher, coûte que coûte, comme toutes les autres gardiennes venues représenter bien plus qu'une image de rose et de mièvreries.


© 2981 12289 0

Résumé:
 



Wolven Storm
These scars long have yearned for your tender caress. To bind our fortunes, damn what the stars own rend my heart open, then your love profess a winding, weaving fate to which we both atone.•°¤ Mags.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 25/09/2017
Messages : 349
DC : Jason Todd ; Jessica Cruz ; Koriand'r
Localisations : Gateway City
Justice League
MessagePosté le: Sam 22 Sep 2018 - 18:29
L'annihilation du Kahndaq


Le corps propulsé en avant par son élan, Diana ne vit pas venir le coup suffisamment tôt pour avoir la moindre chance d’y faire face. Comme figée dans le saut qu’elle était sur le point de faire, elle ne vit l’aveuglante lumière à peine un millième de seconde avant d’être frappée de plein fouet par cette dernière. Son corps s’enflamma, son souffle se coupa et bien que complètement éblouie, elle savait pertinemment qu’elle était propulsée en arrière à une vitesse qui réduirait un humain lambda à l’état de poussière. Le choc ne tarda pas à venir, mais cette fois-ci, elle était prête. Les bras levés pour protéger sa tête, elle encaissa le coup, se sentit glisser sur un sol dallé qui ne serait plus jamais aussi lisse, pour finalement percuter de plein fouet un mur qui s’écroula en partie sur elle.

« Par Athéna… » gémit-elle en repoussant le plâtre et autres débris qui gisaient sur elle.

Son corps vibrait toujours du choc initial, du rayon qui l’avait frappé, mais elle était entière. Suffisamment, en tout cas, pour se battre. Et c’était ce qu’elle avait l’intention de faire alors qu’elle bandait les muscles pour se relever quand une silhouette se pencha au-dessus d’elle. Et si des tâches de lumière dansaient toujours devant ses yeux, si le contrejour et la poussière qui n’était pas encore retombée lui bloquait sa vision, elle devina immédiatement de qui il s’agissait.

« Que fais-tu là ? » grogna-t-elle en se releva finalement, en prenant bien soin de ne pas prendre la main que lui tendait Jason.

Son frère, selon leur passé et le sang qui coulait dans leurs veines, mais Diana était bien placée pour savoir que la force qui vient avec un tel terme n’a jamais été propre à une ADN partagée. Elle avait eu de nombreuses sœurs d’armes, quelques frères d’armes également. Jason s’était tenu face à elle, contre elle. Il n’était ni un frère, ni un frère d’arme.

Un bruit fracassant sur le côté lui apprit que Lex s’était finalement joint au combat, de la façon la plus spectaculaire qui soit – sinon ce ne serait pas Lex. Elle découvrit aussi par la même occasion l’identité de son agresseur, et cela lui glaça le sang. A ce rythme, le Kahndaq ne tiendrait pas longtemps, même si la bataille venait à peine de débuter. Darkseid s’était surpassé. Sa force de frappe était destructrice et son but n’était pas d’envahir mais d’anéantir. Et son but semblait déjà presque atteint.

Mais Diana n’était pas encore tombée. Et elle n’avait pas l’intention de baisser les bras. Plus jamais.

« Okay, » commença-t-elle en récupérant son épée, lâchée après sa chute. Elle donna un coup de talon sur la garde et la récupéra en plein air quand cette dernière s’envola. « Tu veux une chance de te racheter ? » Elle tourna finalement la tête vers Jason. La ressemblance était frappante, déstabilisante même. Diana n’arrivait toujours pas à s’y faire – serait-ce un jour le cas ?

Elle désigna Mantis aux prises avec Luthor à quelques mètres plus loin.

« C’est une des armes les plus puissantes de cette guerre. Nous ne sommes pas de taille, mais qui d’autres que nous pour lui faire face ? Il ne faut pas le laisser s’en prendre à la population et achever l’œuvre de Darkseid. » Son regard se fit pénétrant et froid, comme la lame de son épée. Aiguisé et déterminé. « Et si c’est la mort qui nous attends, et bien il n’y aura jamais eu cause plus noble. »

Elle se tourna vers Luthor qui était en train d’inonder Mantis d’un rayon puissant qui jaillissait de son torse. Rien de mieux qu’une apocalypse imminente pour unir les foules et faire oublier les discordes, n’est-ce pas ? Diana serra les doigts sur la garde puis s’élança à toute vitesse vers sa cible. Elle lança son bouclier vers Mantis juste au moment où le laser de Luthor s’éteignait. Le disque de métal vola à une telle vitesse qu’elle le perdit de vue pendant un bref moment, mais elle ne s’attendait pas à sortir victorieuse d’une telle manœuvre. Ce qu’elle voulait, c’était l’inonder, c’était l’attaquer sans cesse pour ne pas lui laisser une seconde de répit, une seconde qu’il pourrait utiliser pour déverser sa puissance sur un peuple déjà en lutte pour sa survie. Alors elle enchaîna. Le bouclier une fois lancé et pas encore arrivé au niveau de l’insecte humanoïde, elle déroula son lasso d’un coup de poignet habitué et lança une boucle vers Mantis qu’elle referma autour de son cou. Elle tira dans l’espoir de le faire basculer en avant. Et après ?

Après, elle le percuterait de toutes ses forces.
Et après ?
Après, elle l’attraperait et s’envolerait dans les cieux avec lui.
Et après ?
Après, elle attaquer, encore et encore.
Et après ?
Après, elle ferait n’importe quoi. N’importe quoi pour le détourner de la population et de ses frères et sœurs d’armes, de ses amis.

N’importe quoi. Et elle le referait après.




Résumé de l'action:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t5194-diana-prince-princesse-des-amazones-ambassadrice-de-themyscira-et-wonder-woman
Contenu sponsorisé

MessagePosté le:
Revenir en haut Aller en bas
 

[Reign of Darkseid] L'annihilation du Kahndaq [LIBRE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» [REQUETE][RESOLU] Mode Haut-parleur main-libre ou mode normal grâce au proximity sensor
» [recherche] kit main libre intra auriculaire htc desire
» Un petit pokémon perdu [Libre]
» Système main libre pour auto
» [INFO] Faire un kit main libre voiture pour 20 € ou moins sans Bluetooth

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: La Terre :: Ailleurs-