« Just a bad memory » ft. The Bat

Inscription : 22/03/2017
Messages : 713
DC : Slade Wilson
Situation : Dépression en cours...
Localisations : Gotham City
Groupes : Batfamily
New Titans
MessagePosté le: Jeu 27 Sep 2018 - 9:18

« Just a bad memory »
ft. The Bat
_____L’odeur du sang le força à ouvrir les yeux. Il passa doucement le bout de sa langue sur ses lèvres pour avaler sentir le goût du fer dans sa gorge. Il se redressa machinalement, sentant de nombreuses courbatures sur toutes les parties de son corps. Sa colonne vertébrale était droite, il sentait son corps recouvert d’une fine couche d’un liquide encore inconnu. L’adolescent avait été laissé pour mort dans une salle sombre et lugubre à l’odeur écœurante. Malgré la vision nocturne intégrée dans son masque, il était encore incapable d’identifier ce qui recouvrait son costume.

L’adolescent semblait complètement sonné, il peinait à avaler correctement une bouffée d’air. Après quelques secondes de latences, le garçon semblait complètement déboussolé, un sifflement dans ses oreilles, une lourde migraine frappant son crâne, une sensation douloureuse de voir le monde aux ralentit.
Sa situation ne s’arrangea pas lorsqu’il entendit des hurlements au-dessus de sa tête. Timothy leva doucement ses yeux avant de se faire gifler par la lumière des lampes de torches. La police de Gotham City avait finalement mis les pieds dans les lieux du crime, retrouvant le garçon recouvert du sang de ces victimes.

Cela faisait bien une heure et demi que le garçon avait reprit ses esprits mais tout n’était pas clair dans sa tête. Il avait été conduit dans les couloirs du bâtiment du GCPD comme un vulgaire criminel mais il n’en avait pas entièrement conscience. Lorsqu’on le regardait de plus près, son corps répondait mécaniquement aux demandes, il n’était plus qu’une coquille vide sans conscience. Certains policiers corrompus avaient bien essayé d’en profiter en jouant avec ses affaires, sa ceinture et en essayant de lui retirer son masque. Malheureusement pour eux, ils n’auront le droit qu’à une violente décharge électrique pour avoir joués les trop curieux.
Le Commissaire Gordon s’était personnellement occupé de l’enquête en cours. Il avait besoin de réponse à ses questions. Il avait emmené le garçon dans une salle d’interrogatoire, les menottes étaient une sorte de formalité. Lorsque Tim retrouvait un minimum de lucidité, il tirait légèrement sur ces dernières en espérant s’en débarrasser.

« Est-ce que tu as la moindre idée de la situation dans lequel tu te trouves jeune homme ? » demanda Gordon en regardant ce dernier droit dans les yeux. « J’ai réussi à étouffer l’affaire pour l’instant, je ne veux pas que l’image des justiciers de Gotham se ternissent sans que j’ai pu comprendre ce qu’il s’est passé dans cet endroit. »

Red Robin ne réagissait pas entièrement. Lorsqu’il observait Gordon dans les yeux, il avait un semblait de souvenir. Il ne devait pas être à Gotham City, il n’avait plus aucune raison d’être revenu. Il était parti à Ivy il y a de nombreuses semaines. L’adolescent était même incapable de savoir quelle date il était. En voyant l’inactivité du garçon, Gordon laissa échapper un sourire. Il avait vu ce jeune homme grandir aux côtés de son mentor, il n’aurait jamais pu commettre un acte aussi barbare, même avec une violente crise d’adolescence sur le dos.

« Je te connais. » continua Gordon en essayant de réveiller l’adolescent d’une possible réaction post-traumatique. « Tu es un garçon intelligent, tu n’as pas pu commettre de tels actes, mais j’ai besoin de savoir ce qu’il s’est vraiment passé là-bas, qu’est ce que tu faisais là au milieu des criminels recherchés de Gotham City ? »

Un silence, l’adolescent n’est pas réellement réceptif pendant les premières secondes. Il finit par laisser ces menottes tranquilles, levé les yeux au-dessus de son crâne pour chercher les quelques brides de souvenirs qui voulaient bien ressurgir. Cependant, la seule chose qui voulait bien revenir c’est l’horrible migraine qui frappa violemment l’adolescent. Ce dernier essaya de se masser le crâne pour faire disparaître tout ça, en serrant les dents.

« Je… ne sais pas… » rétorqua le jeune justicier.

La patience du commissaire était mise à rude épreuve. Il sera les poings, ne comprenant pas immédiatement l’état dans lequel le garçon se trouvait. Son temps était compté avant que les journalistes ne pointent le bout de leur nez et ne comprennent qu’un justicier est accusé de meurtre. Gordon essaya de provoquer un déclic chez le garçon en ouvrant le dossier qui se trouvait entre ses mains pour déposer les photos des victimes sous le nez du suspect.

« Tu sais forcément quelques choses, fiston. Réfléchis bien. » il avança doucement les photos sanguinaires pour les mettre directement dans le champ de vision du suspect. « Tu étais le seul survivant, la porte était blindée et verrouillée de l’intérieur, tout porte à croire que tu es le fautif dans cette histoire. » Un ange passa, la tête de Tim se balançait de gauche à droite. « Si tu ne m’aide pas à trouver la faille dans cette mise en scène, je ne pourrais plus rien faire pour toi. »

Timothy se rapprocha doucement pour observer chaque photo, il en reconnut quelques-uns, l’Epouvantail, Victor Zsasz… Les autres étaient tellement défiguré que le garçon peinait à les identifier complètement. Cependant, Gordon avait fini par obtenir un minimum de réactivité de la part du justicier. Ce dernier devient de plus nerveux à la vue de ces photos. Des images défilent dans son esprit, ses ongles se plantent dans la chair de sa boîte crânienne. Il n’arrivait pas à décerner le vrai du faux. Lorsqu’il retira doucement sa main pour se rendre compte qu’il était recouvert de sang, et pas le sien, l’adolescent tétanisa. Tim, en pleine tentative de sevrage semblait incapable d’expliquer le pourquoi du comment il se trouvait là-bas, ni comment il avait pu trouver l’endroit.

« Je ne sais pas… je ne me souviens pas… » répéta Tim. « Tout est flou… Je n’ai pas fait ça. »

« Je suis le seul à le croire dans ce bâtiment, fiston. » grogna le commissaire, agacé de n’avoir pas su tirer le moindre indice chez l’adolescent. « Donne moi une seule raison de le croire, un seul indice qui me prouverait que tu ne les as pas tués. »

« JE N’AI RIEN FAIT. » protesta Red Robin, prit d’une soudaine agressivité.

Il se leva d’un bond, tentant d’agripper la gorge du commissaire. Ce dernier se leva de sa chaise et recula d’un pas après avoir remarquer cela. L’adolescent, retenu par les menottes, collées à la table métallique de la salle d’interrogatoire, ne parvient même pas à se redresser de sa chaise. Cependant, le garçon avait fini par semer le doute chez le commissaire et les craintes se confirmèrent pour les forces de l’ordre.





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t4664-fiche-de-rp-tim-drake-red-robin http://dc-earth.fra.co/t4651-timothy-drake-alias-red-robin En ligne
Inscription : 17/01/2017
Messages : 1000
DC : Mister Miracle ; The Atom ; Fate ; Lex Luthor ; Tempest.
Localisations : Gotham City.
Justice League

MessagePosté le: Jeu 27 Sep 2018 - 11:51
James Gordon recule, encore.
Il est perturbé.

Il connaît Red Robin depuis longtemps, et a deviné son évolution ; mais ne l’a jamais vu ainsi. Comme il n’a que, très rarement, vu un spectacle aussi terrible que celui que le G.C.P.D. a découvert dans un des quartiers abandonnés de Gotham City, dans un sous-sol terrible et surprenant.
Cette nuit est terrible ; il n’est plus sûr d’être équipé, pour en affronter d’autres.


« Je… te laisse. Réfléchir. »

Et le vieil homme recule, puis se détourne.
Pour sortir de la salle d’interrogatoire.
Et laisser, ainsi, Red Robin seul… dans un lieu minuscule, fermé, sans fenêtre, et sans douceur ; seul, oui.
Face à ses souvenirs, et au peu qu’il sait.

Tim Drake s’est réveillé dans un sous-sol, à la porte fermée de l’intérieur ; et entouré d’un… charnier. Littéralement.
Mais cela ne semble pas sa vocation première – le lieu avait l’air d’être organisé différemment ; pour autre chose.

Des tables, des sièges, des canapés ; un bar.
Des pièces, des lits, des armoires ; des chambres.
Des zones réservées, des salles de bains, des douches, des pièces de massage ; des espaces détentes.
Des équipements médicaux, des lits, des chambres fermées, des dispositifs pour médecin et chirurgien ; un hôpital, clandestin.
Des équipements ménagers, des casseroles, des frigidaires, des congélateurs, des tables, des chaises, une chambre froide ; une cuisine, un espace pour se nourrir.

Alors que son esprit fracturé tente de reprendre confiance, des flashes arrivent et agressent son esprit ; ils sont douloureux.
Il était dans une zone en sous-sol, oui. Immense. Remplie de pièces, d’éléments indispensables pour… vivre. Pour vivre bien.
Mais caché. Mais loin des attentions. Mais loin des regards.
Mais loin de la ville.

Et, tandis que James Gordon a déjà quitté la pièce depuis plusieurs minutes, d’autres pièces du puzzle reviennent.
Il a vu des photographies de Victor Zsasz et de l’Epouvantail ; lourdement blessés, mais vivants. Ce n’est pas le cas de tous.
Son extraordinaire mémoire lui permet d’identifier ceux dont il a à peine entrevus le visage – mais, rapidement, son cœur s’accélère, en comprenant. En comprenant l’ampleur de ce qu’il s’est passé.

Actuary, génie mathématique proche du Pingouin ; l’Agent Orange, soldat brisé du Vietnam ; la brute Amygdala ; le pathétique Atomic-Man ; le dépassé Bad Samaritan ; un des nombreux Black Spider ; le Cavalier ; Condiment King ; le vieillard Crime Doctor ; l’agressive Cyber Cat ; Film Freak ; Hatman, qui s’est fait un temps passé pour Jervis Tetch ; Lady Vic ; et Madame Zodiac.
Et tant, et tant d’autres encore, mais qu’il n’a pas pu voir en se réveillant.

Un massacre ; cela a été un massacre.
De Vilains.


FLANG

Un son, sec et direct, se fait soudain entendre.
Puis, les lumières s’arrêtent, s’éteignent.
Puis…


« Red Robin. »

… elles reviennent.
Mais elles ne sont pas seules.


« Que s’est-il passé ? »

Une voix lourde et puissante s’élève derrière Tim ; qu’il reconnaît, pour partie.
Lentement, une démarche massive se fait entendre, et une silhouette apparaît dans le champ de vision du jeune homme.
Le Batman.
Mais… avec un costume différent ; une armure différente, qui modifie autrement sa voix.

Sans un mot, le Chevalier Noir pose ses mains sur les menottes de Tim, et le libère.
Mais il ne s’assoit pas ; mais il reste à une distance prudente.
Il reste sur ses gardes.
Car le pire est arrivé. Car des dizaines de Vilains sont morts. Car Tim a été retrouvé au milieu.

Car le Refuge a été trouvé… et anéanti.
Et plus rien ne sera comme avant.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 22/03/2017
Messages : 713
DC : Slade Wilson
Situation : Dépression en cours...
Localisations : Gotham City
Groupes : Batfamily
New Titans
MessagePosté le: Jeu 27 Sep 2018 - 19:52

« Just a bad memory »
ft. The Bat
_____Au bout de quelques secondes, l’adolescent avait compris qu’il s’était emporté. C’était trop tard pour lui, il avait semé le doute dans l’esprit de Gordon. Doucement, Tim s’installe de nouveau sur la chaise, se massant le crâne, cachant son visage recouvert de sang du champ de vision du commissaire. Ce dernier était tout aussi perturbé que le garçon et préféra machinalement quitter les lieux pour laisser l’adolescent reprendre complètement ses esprits et espérer qu’il retrouverait la mémoire.

Le garçon est complètement livré à lui-même, dans une pièce sombre et restreinte en plus d’être maintenu immobile par les menottes, une source de stress supplémentaire. Tim glissa ces doigts pour dégager ces mèches sauvages. L’adolescent pouvait sentir son cœur frappé violemment sa poitrine. Stressé, ignorant ce qui allait lui arriver lorsqu’ils auront trouvé les dernières preuves nécessaires pour le condamner.
Le stress de l’adolescent augmenta d’un bond lorsqu’il entendit les plombs sautés. Il n’aime pas ça et craint le pire. Il observa les alentours avant que le courant ne revienne. Une massa d’ombre se tenait derrière lui, le garçon déglutit en imaginant le pire, imaginant immédiatement que les vilains avaient déjà commencer les représailles envers le meurtrier du sanctuaire des vilains. Heureusement pour lui ou pas, il ne s’agissait que de son mentor. L’adolescent reconnu son intonation de voix, même avec un modificateur sous la main. Il leva les yeux en direction de la chauve-souris qui le libéra immédiatement tout en gardant une distance de sécurité. Tim semblait légèrement vexé de voir ce mouvement de recul, à croire qu’il allait immédiatement lui sauter dessus. La chauve-souris posa la question qui fait peur au garçon depuis qu’il a reprit connaissance.

« Je ne sais pas… » répéta de nouveau l’adolescent. « Je le jure… J’aimerais le savoir plus que quiconque. Mais… tout ce dont je me souviens, ce sont les ténèbres, le vide… Rien. » Un ange passa, Tim était relativement calme et avait retrouvé une partie de ses esprits à la vue de son mentor, mais pas la mémoire. « Je ne sais même pas comment j’ai atterri là-bas Nous n’avions aucune idée de l’existence d’un tel lieu, non ? Est-ce qu’on peut au moins interroger les survivants… ? Il y en a, hein ? »

L’adolescent ne peut plus cacher sa nervosité. Il essayait déjà de comprendre pourquoi il était revenu à Gotham City. Peu à peu, il se souvenait du coup de fil qu’il avait passé à son père, de ce qu’il s’était passé à Ivy. Tout cela pouvait justifier une partie de son état, de ses sauts d’humeur. Pour se libérer de ce fardeau, il avait suggéré de rentrer quelques jours à Gotham City, pendant les vacances. Il n’était pas question de faire régner la justice, seulement le repos, entouré des siens pour pouvoir tenir bon face à son sevrage. Cela ne justifiait pas tout, mais l’adolescent avait des brides de souvenirs.
Timothy se rappelle que son armure est équipée d’une caméra à proximité de son masque. Machinalement, il alluma son ordinateur pour essayer de récupérer quelques images. Cependant, ce que Tim redoutait arriva, les images avaient disparu, quelque chose avait perturbé l’enregistrement et tout ce que l’adolescent pouvait voire c’était quelques petites cabrioles dans les toits de Gotham City avant le trou noir. Timothy abandonna ces veines tentatives de retrouver la mémoire pour baisser le crâne et croiser ces mains à l’arrière de sa nuque, complètement dépité.

« Tu as déjà eu la sensation que le sort s’acharne sur toi ? » demanda Red Robin, complètement déprimé. « C’est exactement ce que je ressens. » L’adolescent coince son visage entre ces deux bras pliés. « C’est un véritable cauchemar… » murmura-t-il. « Je veux rentrer à la maison... »

Un ange passa et le stress du garçon était revenu au galop. Il n’avait qu’une seule envie, rentrée au manoir, prendre une bonne douche pour se débarrasser de tout ce sang qui tâchait sa peau et espérer que tout cela ne soit qu’un bref cauchemar. Il a parfaitement conscience qu’il ne sera plus autorisé à quitter ces locaux, qu’il est coincé ici pendant un bout de temps, qu’il jettera probablement un froid sur l’opinion publique envers les justiciers de Gotham. L’adolescent culpabilise beaucoup, mais une autre question lui trotte dans la tête. Doucement, il redresse sa tête pour l’orienter en direction de son mentor, un regard légèrement effrayé qu’il ne pouvait plus cacher. Lorsqu’il pensait à ce carnage, il ne pouvait que penser à la personne qu’il deviendra plus tard, à la chauve-souris pessimiste qui ferait tout pour arriver à ses fins jusqu’à enfoncer sa lame dans la chair de ces proches. Était-il devenu cette personne ?

« Tu penses que je l’ai fait ? Sincèrement ? Est-ce que… est ce que j’ai vraiment blessé…tué ses gens ? Volontairement ou non ? » Red Robin avait déjà peut de la réponse et lorsqu’il repensait à ce qu’il venait de dire, les tremblements de ces mains, dû à un manque et au stress qui s’accentue. « Qu’est ce que je suis en train de dire… »





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t4664-fiche-de-rp-tim-drake-red-robin http://dc-earth.fra.co/t4651-timothy-drake-alias-red-robin En ligne
Inscription : 17/01/2017
Messages : 1000
DC : Mister Miracle ; The Atom ; Fate ; Lex Luthor ; Tempest.
Localisations : Gotham City.
Justice League

MessagePosté le: Ven 28 Sep 2018 - 9:08
Une tension réelle s’est instaurée dans cette salle d’interrogatoire du commissariat central.
Elle était forte lorsque Jim Gordon tentait de discuter avec Red Robin, elle l’est restée quand les ténèbres ont régné… et elle ne s’est pas apaisée, quand le mentor du jeune homme est arrivé.

Resté à quelques mètres, sur ses gardes, Bruce a conscience de ne pas aider Tim, ainsi ; mais il n’a pas le choix.
Il doit le sonder. Il doit l’analyser. Il doit vérifier.
Pour être sûr ; pour confirmer ce qu’il savait déjà… sentait, déjà.


« Tu es… »

Le Batman est resté silencieux durant toutes les répliques, toutes les réactions de son ancien élève ; et il se coupe, en commençant à répondre.
Hésite. Puis soupire.
Et appuie sur un bouton de sa nouvelle armure, ce qui ne provoque… rien ; rien de visible, au moins.


« Les enregistrements sont coupés.
Tu es mon fils. C’est ce que je pense. C’est ce qui est. C’est ce qui implique que, jusqu’à preuve du contraire… »


Il s’avance, finalement ; se rapproche.
Pour s’arrêter juste aux côtés de l’ancien Robin – sur qui il pose une main affectueuse et tendre.


« … tu es innocent. Et je suis persuadé que cela ne changera pas. »

Il sourit, alors.
Et son expression, comme ses mots, sont sincères.


« Mais… il est évident qu’un événement est intervenu ; terrible. Sur lequel il faut enquêter. »

Bruce se tourne, vers la porte, la seule sortie de la pièce. Il appuie sur un autre bouton de son équipement.
Et, plus loin, un vrombissement puissant se fait sentir ; la Batmobile s’allume.


« Nous partons. »

Il s’avance, d’un pas déterminé, vers la porte.
Puis s’arrête, et se retourne, en devinant l’expression de surprise de son interlocuteur.


« Tu viens.
Tu as été retrouvé au milieu d’un charnier, sans souvenir, dans une zone secrète et sellée. Des dizaines de Vilains sont morts. Ton équipement a été vidé – je l’ai vérifié avant toi. Tout te condamne à l’avance… mais tu ne l’as pas fait ; je le sais.
Alors, tu viens. Alors, tu ne restes pas ici. Alors, tu rentres avec moi. »


Des paroles fortes, prononcées sur un ton qui ne souffre d’aucune contestation ; présente ou à venir, de Tim ou des policiers qui risquent d’être mécontents.
Le Batman s’en fiche ; il agira pour évacuer son fils d’ici, tout simplement.


« Et… Red Robin. J’ai conscience de l’ampleur du drame, et des troubles qui t’animent ; mais tu dois te reprendre. Je… comprends. Réellement.
Oui, je connais la sensation d’un destin toujours contraire, d’un sort qui s’acharne toujours contre soi. »


Ses parents, tués. Barbara, mutilée. Jason, tué. Stephanie, tuée. Damian, tué. L’enfant avec Pamela, tué. Helena, assassinée.
Et les victimes de ses adversaires ; et ceux qu’il n’a pu sauver.
Il connaît cette sensation, oui. Il compatit.
Mais il faut quand même avancer – encore et encore. A minima, pour ne pas s’écrouler… et ne pas faire partie de la liste.


« Mais nous devons rentrer, et enquêter. Sur ce qui est arrivé au Refuge. »

Le Chevalier Noir se détourne, en prononçant ces mots, et s’avance vers la porte ; puis s’arrête, en comprenant ce qu’il a fait.
Une erreur. Il a commis une erreur… en nommant le lieu ; en confirmant qu’il le connaît.


« Humf. »

Il soupire, puis tourne légèrement la tête en arrière.

« Je… connaissais ce lieu ; il s’appelait le Refuge. Je… t’expliquerais. Quand nous serons rentrés.
Viens. »


Et, sans attendre, il ouvre la porte et sort.
Pour pénétrer dans le cœur du commissariat central ; pour emmener son fils ailleurs.
Et pour faire face à ceux qui ne l’accepteront pas…

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 22/03/2017
Messages : 713
DC : Slade Wilson
Situation : Dépression en cours...
Localisations : Gotham City
Groupes : Batfamily
New Titans
MessagePosté le: Ven 28 Sep 2018 - 22:15

« Just a bad memory »
ft. The Bat
_____Son père restait dans un lourd silence et cela le rendait très nerveux. Tim prenait sur lui, mais ses doigts ne cessaient de trembler. Il aurait pu prendre ses jambes à son cou et partir loin de ce bâtiment, quitte à passer de suspect à fugitif. L’adolescent a la sensation de se faire juger par son mentor et même s’il pouvait le comprendre un peu, il sentait un poing pressé sa poitrine.
Après quelques secondes et après avoir coupé les enregistrements, Batman rassura immédiatement son ancien disciple. L’adolescent redressa vivement la tête en guise de réaction avant de répondre au léger sourire de son mentor. Cependant, il ne pouvait se retirer de la tête ce détail qui le poussait à perdre de sa bonne humeur, il était toujours suspecté de meurtre. Le garçon finit par entendre le vrombissement de la Batmobile, à quelques mètres de leur position, attendant nerveusement son propriétaire. Il ne s’attendait pas à un miracle, pensant qu’il allait rester un long moment derrière les barreaux, du moins jusqu’à ce qu’ils comprennent ce qu’il s’était vraiment passé là-bas.

Cependant, la chauve-souris semblait bien décider à enfreindre certaines règles ce soir. L’adolescent était plutôt surpris de le voir prendre cette décision. Toutefois, il n’oublie pas de lui donner quelques conseils. Red Robin avait conscience qu’il n’est pas encore tout à fait lucide, assez pour comprendre que ce n’était pas un rêve. Il se contenta d’hocher timidement la tête après s’être lever de sa chaise. Les premiers pas seul, sans être traîner par un membre des forces de l’ordre, menotte aux poignets, sont difficiles mais il se ressaisit bien vite.
Timidement, le garçon sortit de la salle d’interrogatoire dans lequel il avait été confiné. Il observa le couloir de gauche à droite. Pour l’instant, personne à l’horizon, l’adolescent continue sa route derrière son mentor. Lorsqu’ils empruntèrent un couloir beaucoup plus bondé, le garçon fut rapidement rattrapé par l’un des policiers qui lui attrapa le bras et l’empêcha de continuer sa progression.

Immédiatement, l’adolescent tétanisa et se retourna vivement en serrant les dents et les poings. Son bras libre était en position, prêt à envoyer son poing s’écraser sur son visage. Cependant, il resta complètement immobile, retenu par sa bonne conscience. Pas question d’aggraver sa situation qui était déjà critique. Loin d’être effrayer par le garçon, le policier le fusilla du regard. Tim se dégagea au bout de quelques secondes, le policier entrouvra légèrement ses lèvres sans faire échapper la moindre parole. La vision de la chauve-souris juste devant le jeune garçon semblait l’avoir entièrement découragé.
Cela aurait pu bien finir si un de ses collègues n’avaient pas remarqué cette scène. Harvey Bullock accélère le pas alors que l’adolescent essayait de continuer sa route jusqu’à la sortie du bâtiment. Il interpelle directement la chauve-souris en personne, la méprisant de tout son âme, poussant presque le garçon qui lui faisait involontairement barrage entre lui et cette erreur de Gotham City.

« Tu t’es encore cru au-dessus des règles, toi ? Il n’est pas question de libération sur caution ou quoi que ce soit. Ce gamin à tuer plus d’une dizaine de criminel et envoyer les autres à l’hôpital en soin intensif. Sa place est dans une cellule. »

Le policier fait son maximum pour bloquer l’avancer du justicier et pour lui mettre des bâtons dans les roues. Il n’appréciait guère la présence du Chevalier Noir, encore moins l’un de ces disciples. Il voyait la Batfamily comme une secte plus qu’autre chose. Il jeta un rapide coup d’œil au garçon, tout aussi méprisant avant de se reconcentrer sur le vrai fautif dans l’histoire.

« Alors comme ça, on a peur de se salir les mains ? » grogna de nouveau Harvey. « Tu utilises un gamin pour régler tes comptes et tu espères qu’il va s’en sortir aussi facilement ? Comparé à tout ces guignols, je vois clair dans ta façon de procéder… Il restera ici. Ta loi n’a pas de place au GCPD, pigé ? » Immédiatement, le policier s’imposa et saisit violemment le bras pour le ramener vers lui comme un gamin sous le point de subir une sanction. L’adolescent résistait aux agressions d’Harvey et essaya de le repousser tout en se contrôlant

« Harvey ! Qu’est-ce que vous faites ? Ce n’est qu’un enfant, lâchez-le. » ordonna le commissaire en sentant bien que l’arrivée de la chauve-souris était à prévoir. Machinalement, il poussa Harvey à lâcher Tim qui recula légèrement, histoire qu’on ne l’agresse pas une troisième fois, l’adolescent est déjà assez tourmenté comme cela.

« Ce n’est sûrement pas un gamin. » se défendait Harvey en remettant correctement sa veste une fois avoir été repoussé. « C’est un soldat, entraîné pour fracasser des crânes et accessoirement tuer… Par lui. » dit-il en pointant du doigt Batman. Finalement, Harvey lâcha l’affaire. « Pas étonnant que Gotham soit aussi pourri, si en plus on laisse les criminels sortir de prison en leur offrant même les chocolats qui vont avec. »

Le commissaire leva les yeux au ciel avant de se tourner vers le jeune garçon qui semblait avoir un œil plus vif, plus réveillé et un dernier regard en direction de la chauve-souris. Dans ces mains, le vieil homme tient un dossier, le dossier médical du suspect. Ce dernier, retrouver recouvert de sang aurait très bien pu être blessé durant la tuerie, les victimes avaient forcément chercher à se défendre. Pourtant, quelque chose dans les résultats qu’on lui avait présenté. Outre les résultats sanguins douteux, l’adolescent avait reçu un léger traumatisme crânien ayant provoqué une perte de connaissance. Appart cela, aucune blessure liée aux combats n’a été déploré. Soucieux, Jim décide de confier une copie du dossier à la chauve-souris avant de le regarder droit dans les yeux.

« Faites en sorte que je ne le regrette pas, c'est tout ce qui m'importe. » répliqua-t-il, autorisant le garçon à quitter les lieux sans craindre de se faire agresser de nouveau.

Tim fut le premier à sortir du GCPD pour rejoindre la batmobile. Son équipement lui avait été confisqué et il n’était pas prêt de le revoir de sitôt. L’adolescent se sentait presque nu avec seulement sa combinaison rouge et noir en guise d’uniforme. Il savait qu’il avait toujours un équipement de secours dans la Batmobile et il savait précisément où. Retrouvant une partie de sa lucidité, l’adolescent s’équipa de nouveau avant de rentrer doucement dans le véhicule pour attendre son mentor. Le garçon attrapa un petit gobelet rempli de comprimé, quelques petits aides pour le sevrage et le stress qu’il pourrait procurer. Il avala deux gélules avant de poser son crâne contre le siège et de fermer doucement les paupières en voulant seulement se reposer quelques secondes les yeux. L’adolescent était sous le point de s’endormir.





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t4664-fiche-de-rp-tim-drake-red-robin http://dc-earth.fra.co/t4651-timothy-drake-alias-red-robin En ligne
Inscription : 17/01/2017
Messages : 1000
DC : Mister Miracle ; The Atom ; Fate ; Lex Luthor ; Tempest.
Localisations : Gotham City.
Justice League

MessagePosté le: Lun 1 Oct 2018 - 10:57
Le Batman et Red Robin sortent de la salle d’interrogatoire, pour quitter le commissariat central.
Alors que le jeune homme est soupçonné de multiples meurtres. Alors qu’il a été arrêté sur le lieu d’un crime. Alors que beaucoup le jugent déjà coupable. Alors que son ancien mentor et père adoptif décide de l’emmener, d’autorité.
Evidemment que cela se passe mal ; mais Bruce l’avait anticipé.

Alors qu’ils avancent, il voit l’un des policiers s’emparer du bras de Tim… et ne fait rien.
Il laisse faire ; il les laisse faire.
Autant pour voir jusqu’où l’agent public est prêt à aller, que pour voir ce que le jeune homme est prêt à faire, également. Il s’agit d’un test, pensé à l’avance, réalisé avec cynisme, mais complètement indispensable pour la suite.

Il attend, alors. Il les fixe, et laisse ses pupilles pourpres se figer sur ceux qui les entourent.
Le Chevalier Noir les fusille du regard, bien sûr ; mais cela ne suffit pas.

L’agressivité augmente, la tension aussi.
Surtout à l’arrivée d’Harvey Bullock.
Celui-ci refuse que Tim sorte – et les esprits s’échauffent. Bruce est même sur le point de réagir, de sortir de son mutisme… quand Jim Gordon débarque, et apaise les échanges ; même s’il indique, très clairement, que le Batman n’a pas intérêt à se louper, en agissant ainsi.

Bruce l’espère aussi, en mettant son fils adoptif dans la Batmobile.
Il l’espère, car… il n’est pas sûr, encore, de bien agir ici !


**
*
**

Plus tard.
Tim s’est endormi durant le trajet-retour ; prévisible, et plus simple.

Alors qu’il se réveille, que son corps s’échappe de l’inconscience et du sommeil, il découvre où il se trouve…

… un endroit familier ; une zone de la Batcave.
Mais spécifique.


« Tiens. »

La voix, nue, de son ancien mentor s’élève à ses côtés, alors que Bruce arrive derrière lui, en tenant une tasse chaude, fumante ; du chocolat chaud, qu’il tend au jeune homme.

« C’est mieux, pour toi. »

Portant toujours sa nouvelle armure, Bruce a enlevé son masque, et vient se poster à proximité de l’escalier menant à la structure en hauteur ; un laboratoire. Le laboratoire le plus avancé, le plus au point, mais aussi le plus dangereux de toute la Batcave.

« Tu as dormi deux heures, plus d’un cycle complet. »

Le quasiment quadragénaire croise les bras, et soupire ; son visage est marqué par la fatigue, mais aussi un sérieux extrême, une concentration totale.

« Les scans sont en cours, les analyses aussi ; nous n’avons pas encore tout, mais cela viendra. »

Il jette un regard de biais, vers plusieurs ordinateurs, puis soupire.
En replongeant un regard sombre, dans les yeux de Tim.


« C’est… une information sensible, que j’ai tenu à cacher ; mais tu es désormais en droit de la connaître. »

Il prend une grande inspiration, puis secoue la tête.
Les secrets ; bien trop de secrets, dans son existence.


« L’endroit où tu t’es réveillé… s’appelle le Refuge. Il s’agit d’une zone, d’un espace souterrain, quasiment inconnu et très protégé. Il a été mis en place pour… accueillir les Vilains ; les soigner, les remettre sur pieds, leur permettre de souffler. Mais, surtout, d’échapper aux dangers, et d’obtenir quelques heures ou jour – seuls ; sans personne ou presque, dans un endroit dédié, à eux.
Et… ce Refuge… vient de moi. Je l’ai construit. Je l’ai organisé. Je l’ai mis en place. »


Une ombre glisse sur son visage, et il grimace.

« Et… il est désormais détruit. »

Ce qu'il ne pardonnera pas ; ce qu'il n'acceptera pas.
Et ce qu'il fera payer... au responsable. Qui qu'il soit !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 22/03/2017
Messages : 713
DC : Slade Wilson
Situation : Dépression en cours...
Localisations : Gotham City
Groupes : Batfamily
New Titans
MessagePosté le: Lun 1 Oct 2018 - 21:28

« Just a bad memory »
ft. The Bat
_____Ca ne devait durer que quelques secondes, l’adolescent voulait simplement fermé ses paupières pour se reposer un peu. Il avait commis une erreur et avait fini par s’endormir dans la Batmobile. Il n’avait même pas entendu le Chevalier Noir rentrer dans le véhicule et démarrer ce dernier. Pourtant, la voiture n’était pas connue pour son moteur discret. La fatigue, le stress, le manque de sommeil et les médicaments l’ont rapidement plongé dans les bras de Morphée.

L’adolescent était plongé dans un profond sommeil qui dura deux bonnes heures. Le justicier n’avait pas tenu à le réveiller, c’était un événement rare chez le garçon du genre insomniaque et cela ne lui ferait pas plus mal, sans compter que la journée risquait d’être longue. Il ouvrit doucement les yeux, il avait été déplacé sur un lit, beaucoup plus confortable que le fauteuil de la Batmobile. L’adolescent s’était de nombreuse fois endormie dans le véhicule pendant le voyage et se réveillait très souvent avec des courbatures sur chaque parcelle de son corps.
Le garçon se redressa doucement, faisant glisser la couverture le long de son corps pour finir sur le haut de ces jambes. Il fut pris d’une légère migraine et ralentit immédiatement ces mouvements tout en se massant le visage. Il s’étira avant de lever les yeux vers son père, toujours à son chevet, un chocolat chaud dans la main. Timothy sentit une odeur différente de celle habituelle. L’adolescent privilégiait la caféine à toutes les autres boissons chaudes. Il laissa échapper une grimace mais ne refusa pas la boisson pour autant. Il avala une gorgée, tout en écoutant son mentor, retirant son masque et toute l’artillerie qui n’était pas nécessaire dans un endroit aussi sûr.

« Pourquoi… ? Pourquoi nous avoir caché ça ? Je veux dire… Si jamais on apprenait que tu es le fabriquant de cet endroit… tu te mettrais une partie des gothamites à dos. Est-ce que… tu en as conscience ? » L’adolescent était encore fatigué, il avait du mal à avaler tout ce qu’il entendait en plus du sang sur lequel il était encore tâché. Il n’avait pas encore eu l’occasion de prendre une douche. « Ça peut vouloir dire que la personne qui… a provoqué cela… Quelle qu’elle soit, à chercher aussi bien à nuire une partie des vilains, mais aussi à toi. »

Red Robin ne s’était toujours pas levé, de peur que ces jambes ne se dérobent. Il observait chaque appareil qui était en train d’analyser tous les indices que le justicier avait pu récupérer. Timothy baissa les yeux, continuant de se masser le crâne en remarquant bien que la migraine ne partait toujours pas.

« Encore des secrets… Toujours des secrets… Tu n’aurais pas dû construire ce bunker… Pourquoi ? »

L’adolescent avait l’impression de reporter la faute sur son père. S’il avait commis un acte aussi barbare, il essayait de jeter la faute sur quelqu’un d’autre pour se persuader qu’il n’était pas coupable. Le garçon se rend compte de son comportement et détourne le regard et grimace en se sentant ridicule. Il leva les yeux vers Batman lorsqu’une première analyse tombent. L’un des ordinateurs du laboratoire à analyser les données récoltées par l’uniforme de Red Robin. Ce dernier confirma bien que son hôte avait perdu connaissance une heure et demi avant le massacre et avait reprit connaissance deux heures après la tuerie. Cependant, il avait tenté de reprendre ses esprits bien avant, à l’heure du décès des premières victimes. Il avait vu quelque chose, il savait forcément quelque chose, mais sa mémoire lui jouait encore des tours. Tim secoua légèrement la tête, énervé d’être incapable de se souvenir du moindre visage présent dans ce refuge.

« Je jure… » mumura Tim, la voix légèrement tremblante. « Je ne voulais pas trainer longtemps dehors. Je voulais juste… me dégourdir les jambes dans les toits de Gotham City. Je n’attendais personne, mais j’ai senti mon cœur raté un battement comme surpris… avant le trou noir. »

L’adolescent se creusait la tête pour tenter de donner le moindre petit détail qu’il retrouvait et qui permettrait à Batman de comprendre ce qu’il s’est passé avec les nouveaux résultats. Timothy recroquevilla ces jambes encore tremblantes contre son torse, un air pensif.

« Je me souviens avoir essayer de reprendre connaissance… des odeurs, du bourdonnement dans es oreilles, des voix qui débattent, des esprits qui s’échauffent… mais aucune image ne me vient à l’esprit… Je ne sais pas ce qui m’a mis dans cet état là… » Un silence, Red Robin avala une bouffée d’air, le regard perdu. « Je commence à croire que j’aurais causé moins d’ennuie si j’étais resté à Ivy Town… »






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t4664-fiche-de-rp-tim-drake-red-robin http://dc-earth.fra.co/t4651-timothy-drake-alias-red-robin En ligne
Inscription : 17/01/2017
Messages : 1000
DC : Mister Miracle ; The Atom ; Fate ; Lex Luthor ; Tempest.
Localisations : Gotham City.
Justice League

MessagePosté le: Mar 2 Oct 2018 - 9:05
« Arrête. »

La réplique est sèche, directe ; froide et brutale.
Elle est, surtout, la première de Bruce, après qu’il ait annoncé l’existence et la propriété du Refuge.


« Cesse les regrets, les remords. N’évoque plus les occasions manquées, les actes qui auraient pu être réalisés.
Ivy Town est loin ; les événements qui s’y sont déroulés aussi. Des hommes et femmes sont morts, ce soir. Ton inconscient sait quelque chose à ce propos – et nous allons le découvrir. »


Bruce est resté silencieux, durant toutes les réactions du jeune homme. Il l’a laissé encaisser la nouvelle, il l’a laissé accepter ces révélations, et émettre les commentaires, observations d’usage ; sur les secrets, les mensonges, et évidemment tout le reste.
Il n’a rien dit, encore, quand Tim a commencé à raviver ses souvenirs – puis a essayé de les évoquer.
Mais il a réagi, définitivement, quand Red Robin a rappelé son récent historique à Ivy Town, et ses regrets de ne pas y être resté ; cela, il ne pouvait le laisser passer.


« Les analyses continuent, toujours. Les premiers résultats indiquent clairement que… tu n’es pas responsable, Tim. »

Son regard a divergé un instant sur les relevés, et se fixe à nouveau dans les yeux du jeune homme ; avec une expression de détermination, mais aussi de sincérité, totale.

« Que cela apaise ton âme – tu n’es pas responsable ; mais il faut trouver celui qui l’est. »

Lentement, Bruce déplie les bras, et quitte l’angle chaleureux contre lequel il était figé ; il doit se lancer. Il doit se lancer, et expliquer… même si cela ne lui plaît guère.

« Mais… avant, tu… tu dois être informé, en effet. »

Il soupire, et secoue la tête.

« Sur le Refuge. »

Son regard se perd, quelques instants, dans les différents éléments du laboratoire – quelques souvenirs affluent ; une grimace glisse sur ses lèvres.
Avant qu’il se reprenne, se reconcentre sur Tim… et enchaîne, d’un ton sombre et fatigué.


« Je vous ai caché l’existence et le fonctionnement du Refuge, exactement pour les raisons que tu as définies ; parce que les Gothamites ne comprendraient pas, et parce que certains d’entre vous, selon les moments, n’y parviendraient pas non plus.
Je combats le crime dans cette ville depuis quasiment deux décennies, et j’ai vu le profil de mes adversaires changer. Les gangs et la Mafia du début ont laissé place, au fil du temps, à des Vilains, ces criminels costumés, originaux, qui n’hésitent pas à frapper les innocents en masse, à viser les foules et le public, dans des plans toujours plus étranges, toujours plus terribles.
Beaucoup considèrent que je suis responsable de leur apparition – et, parfois, dans certains moments, je le pense également ; et j’ai choisi d’agir, pour cela. Par culpabilité, peut-être, mais également dans un certain sens des… responsabilités. »


Bruce baisse légèrement les yeux, et hausse les épaules.

« Ce sont… des déments, Tim. Des fous, littéralement. Et si l’Asile d’Arkham permet de… les incarcérer, de les bloquer, d’analyser leurs psychoses, c’est… je ne suis pas stupide ou aveugle ; je sais bien qu’ils s’en échappent, et qu’ils n’y sont jamais réellement soignés.
Alors, j’ai… voulu agir. Différemment. »


Il relève doucement le regard, fatigué et mélancolique.

« Sous l’identité de Matches Malone, je me suis fait passer pour un intermédiaire, et j’ai installé le Refuge ; une zone sûre, démilitarisée l’on pourrait dire, où les Vilains peuvent… se reposer, se soigner, se reprendre. Avec des aides psychologiques, avec un soutien réel.
Pour… qu’ils se reprennent, oui. Pour qu’ils se remettent. Pour qu’ils puissent se poser, et… et pour qu’ils se soignent, dans leurs esprits. Pour qu’ils aient une pause, un instant sans fureur et sans violence, dans l’espoir qu’ils… retrouvent leurs sens. Et que tout cette folie s’arrête. »


Bruce esquisse un léger sourire, alors ; puis grimace, en sentant son cœur s’alourdir.

« Une… belle idée, je pense ; je crois. Mais… qui a fait long feu, hélas. »

Il hausse encore les épaules, mais ses poings se crispent.

« Cela a échoué ; ils sont morts, et quelqu’un les a tués.
Et je vais le trouver – et je vais le châtier. »


Bruce est touché, cela se sent ; énervé et blessé.
Ce qui n'est jamais bon signe...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 22/03/2017
Messages : 713
DC : Slade Wilson
Situation : Dépression en cours...
Localisations : Gotham City
Groupes : Batfamily
New Titans
MessagePosté le: Mar 2 Oct 2018 - 22:55

« Just a bad memory »
ft. The Bat
_____L’adolescent laisse échapper un léger sursaut à l’entente des dernières paroles, devenu sec et froid. Le garçon avait tendance à broyer du noir en ce moment. Il avait peur d’avoir commis ses actes. A chaque fois qu’il y pensait, il se voyait, face à face avec sa version futuriste, ou plutôt son reflet dans un miroir. Le garçon serra les dents. Il n’était pas coupable, les preuves commençaient à tomber et le coup monté commençait à être démanteler. Cependant, impossible pour l’instant de connaître le responsable de ce plan dont les motivations restent encore théoriques.

« Désolé, Bruce… Je… Je crois que je me suis laissé emporter. » affirma l’adolescent pour se ressaisir.

Il s’était complètement redressé, avait retiré la couverture qui recouvrait ces jambes et essayait de poser ses pieds sur le sol froid et métallique du laboratoire. Il ne se refuserait pas une bonne douche pour retirer tout ce sang qui tâchait sa peau. Malheureusement, le garçon ressentait un stress qui ne l’aidait pas à quitter les yeux de l’enquête.
Après quelques secondes, le garçon finit par se lever lorsque son mentor lui expliquait la véritable raison de la création du Refuge. Avec un peu de recul, le garçon pouvait comprendre son mentor. Il hocha simplement la tête en signe de compassion. Il pouvait comprendre ces agissements, tenter de donner une seconde chance aux déments de Gotham City. Le garçon se rapprocha doucement de son père, un maigre sourire sur son visage, presque soulagé de savoir qu’il était innocent dans toute cette histoire. Cependant, il avait été mêlé à l’histoire et accusé à tort.

Si l’adolescent n’arrive pas à retrouver entièrement sa mémoire, il préfère si prendre autrement. Il balada son regard sur les écrans analysant les données récoltées par son uniforme, affirmant que le garçon avait bien perdu connaissance et avait tenté de retrouver ses esprits quelques secondes avant le début du massacre. Aucune donnée visuel et auditive ne sera retrouvé. Cela ne pouvait pas être aussi simple, le responsable avait forcément effacé les traces. Timothy grogna. S’il ne pouvait pas retrouver sa mémoire, il n’avait plus qu’à supposer, émettre des théories à partir des preuves pour se rapprocher le plus de la réalité.

« Donc… Si je comprends bien… On cherche quelqu’un qui connait le fonctionnement de certains gadgets de nos costumes, qui avait prévu son coup depuis longtemps, qui m’avait peut-être dans le viseur depuis plusieurs jours ou semaine, ou alors je n’étais qu’un heureux hasard sur son chemin… Je ne pense pas que le but premier de cet… individu était le massacre, je pense qu’il voulait ternir notre image, à toi et à celle de la Batfamily. Je pense… Je pense qu’il voulait laisser un message en détruisant ce refuge. Peut-être… il savait que la chauve-souris avait construit cet endroit… »

En essayant de faire fonctionner ces sens de détective, l’adolescent commençait à recevoir quelques flashs, quelques brides de souvenirs pénibles. Son visage grimaça et sa tête devenait lourde et douloureux. Au premier choc, l’adolescent se pli légèrement en deux avant de se redresser, il leva les yeux en direction de son mentor, légèrement perturbé.

« J’ai… j’ai servis d’appât, aussi bien pour rentrer dans le Refuge que pour attirer l’attention, ramener suffisamment de monde… pour transformer l’endroit en un véritable carnage. Je… Je les entendais, j’ai essayé de reprendre mes esprits… J’ai ouvert les yeux, ils… étaient autour de moi… Ils voulaient me tuer, à croire qu’ils se concertaient pour savoir qui aura l’idée du meurtre le plus théâtral, le plus fou… J’ai… j’ai compris que je n’étais pas en sécurité. C’était instinctif… J’ai saisis le bras de la première personne que je pouvais attraper, je les ai entendu crier, sursauter puis…. Je ne me souviens pas. Ai-je perdu l’esprit avant de pouvoir faire plus… ? »





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t4664-fiche-de-rp-tim-drake-red-robin http://dc-earth.fra.co/t4651-timothy-drake-alias-red-robin En ligne
Inscription : 17/01/2017
Messages : 1000
DC : Mister Miracle ; The Atom ; Fate ; Lex Luthor ; Tempest.
Localisations : Gotham City.
Justice League

MessagePosté le: Mer 3 Oct 2018 - 10:44
A nouveau, Bruce reste silencieux.
Il laisse Tim réagir – encaisser, ses paroles. D’abord les répliques fraîches, directes, qui rappellent le jeune homme à l’ordre, à la concentration ; puis les aveux, sur le Refuge, sur la zone sûre qu’il avait mise en place et qu’il espérait pouvoir transformer en laboratoire de transformation pour les déments de la ville. Et, enfin, il l’avait vu se lancer dans des analyses, des théories, en tentant de raviver ses souvenirs.
Et il a souri.


« C’est… bien. »

Il hoche la tête, doucement.

« Tu… raisonnes, déjà, comme un enquêteur. »

Tous deux, le père et le fils, partagent un regard.
Sincère et puissant.


« Un détective. »

Et la fierté se lit, clairement, dans son ton et dans les signes physiques qu’il envoie.

« Il est en effet légitime d’imaginer que quelqu’un ait identifié l’origine du Refuge, et ait souhaité traîner les justiciers de Gotham City dans la boue ; utiliser l’un des nôtres apparaît logique. »

Lentement, Bruce se détourne de Tim, et fixe son attention sur un écran, qu’il désigne au jeune homme.

« Je vais te montrer les différents relevés des systèmes de sécurité du Refuge. Nous pourrons peut-être y voir quelque chose. »

Il recule, après avoir activé la commande, et laisse Tim observer.

« Mais, cependant… »

Sans prévenir, Bruce s’avance à nouveau – et pose sa main sur un nerf spécifique, dans la nuque de Red Robin ; qui s’écroule, sans prévenir. Plongé directement dans l’inconscience.

« Humf. Ça fonctionne toujours. »

Il récupère le jeune homme quand il perd pied, et est loin de la réalité.
Le tenant dans ses bras, Bruce laisse son regard glisser quelques instants son regard sur le visage, enfin serein, de son fils… quand il l’entend.


« Vous auriez dû lui dire, Monsieur Bruce. »

Alfred Pennyworth.
Majordome. Infirmier. Aide de camp. Mécanicien.
Père de substitution.


« Cela l’aurait peiné, et hanté. Inutile. »

« Il a le droit de le savoir. »

« Pas avant que je sois sûr. »

« Sûr de quoi, Monsieur ? »

Le vieil homme s’approche des commandes, et appuie sur un bouton ; révélant une image, sur l’écran.
Une image terrible, qui fait se détourner Bruce en grimaçant.


« Alfred… »

« Sûr de quoi, Monsieur ? Qu’il l’a fait ? »

Une image montrant Tim Drake, en Red Robin ; dans le Refuge.

« Qu’il en est responsable ? »

Une image le montrant, oui.
En pleine action, le visage déformé par la rage.
En train de… plonger un de ses fameux bâtons dans le torse d’Anthony Lupus, le Loup-Garou ; qui, par la suite, a été retrouvé parmi les victimes.


« Qu’il a… tué un homme ? »

« ASSEZ ! »

Sa voix est forte, son regard terrible.
Bruce fixe pendant un instant Alfred – puis soupire, et baisse les épaules ; avant de ramener Tim sur son lit, en secouant la tête.


« Prenez soin de lui. Amenez-le dans sa chambre… nourrissez-le, préparez une serviette pour sa douche. »

« Où allez-vous ? »

« Chercher le responsable. »

« Et… s’il est ici ? »

Bruce se rapproche des escaliers, et commence à les monter pour se diriger vers les véhicules ; avant de s’arrêter, en soupirant.

« Ce n’est pas le cas. Mais… Alfred ? »

« Oui, Monsieur Bruce ? »

« Fermez sa chambre ; à clé. »

Alfred acquiesce, alors, et laisse son regard suivre son employeur… son fils, alors qu’il remet son masque, récupère une Batmobile et s’en va.
Seul.
Dans une quête terrible, propre à briser les gravats de son âme…

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 22/03/2017
Messages : 713
DC : Slade Wilson
Situation : Dépression en cours...
Localisations : Gotham City
Groupes : Batfamily
New Titans
MessagePosté le: Mer 3 Oct 2018 - 22:28

« Just a bad memory »
ft. The Bat
_____Un simple sourire partagé suite aux dernières paroles de son mentor affirmant qu’il ferait un bon detective. Le garçon détourna le regard pour essayer de retrouver des indices qui pourraient l’innocenter davantage et lui donner un élément sur l’identité du vrai coupable.
La chauve-souris attira l’attention de son fils ailleurs. Ce dernier, peu méfiant car il n’avait pas besoin de se méfier de son propre père adoptif, se rapprocha pour s’occuper du système de sécurité du Refuge. Effectivement, si les appareils de son uniforme ne pouvaient lui donner de réponses, il restait les caméras de surveillance de l’endroit. Il se pencha légèrement pour avoir accès au clavier de l’ordinateur, histoire de fouiller un peu, puis vient le trou noir.

L’adolescent avait perdu connaissance pendant plus de quatre heures. Il avait été raccompagné dans ces quartiers par le majordome après le départ de la chauve-souris. Ce dernier répondit aux instructions laissé par le propriétaire des lieux. Il avait laissé de quoi prendre une bonne douche, un repas froid à base de crudité et de légume, une bouteille d’eau et les comprimés laissé sur un plateau repas. Le garçon gémissa légèrement avant de se réveiller. Il n’avait pas l’habitude de dormir dans sa chambre avec sa combinaison. Il ouvrit un premier œil avant de constater qu’une petite frimousse essayait de comprendre d’où venait les collines en forme de jambes qui se formaient sous les draps. Tim met du temps à émerger et essaya de comprendre ce qu’il faisait ici.
Pendant quelques temps, il pensa que cette histoire de meurtre était tout simplement un mauvais rêve. Cependant, le miroir déposer juste devant son lit double lui rappelait les tâches de sang séché sur son visage pâle le rappela à l’ordre. L’adolescent, posant ces deux pieds au sol fronça les sourcils. Il essayait de comprendre comment il avait fini dans ces lieux. Il tourne son regard en direction du chiot qui pensa immédiatement que c’était l’heure de jouer et attendait patiemment son maître en remuant la queue. Ce n’est pas lui qui lui accordera la moindre réponse à ces questions.

Il ne tarda pas pour attraper la serviette et se rendre dans sa salle de bain individuel. Il laissa la porte légèrement entre ouverte pour ne pas entendre sa bestiole couiner en se sentant abandonner. Cette dernière passa plus de temps à faire le tour de la chambre qu’à chercher à entrer dans la salle de bain. La vapeur s’échappant de l’ouverture suffisait à effrayer le chiot. L’adolescent ne resta pas plus que quelques minutes sous la douche avant de s’habiller avec les premiers vêtements que sa main avait pu saisir.
Il sortit de la douche, les cheveux encore à moitié trempés, collés à sa nuque. Rapidement, l’animal tourna autour des jambes de son maître avant de galoper en direction de la seule porte de sortie. Le garçon laissa échapper un léger sourire avant de se diriger vers la sortie. Pour l’instant, il ne semblait pas surpris d’avoir perdu la mémoire après avoir enquêter avec son père sur le Refuge. Il s’agissait probablement d’un effet secondaire dû à son léger traumatisme crânien.

Il tourna la poignée, oubliant son repas et ces médicaments pour retrouver son mentor. Cependant, la porte semblait verrouiller de l’extérieur. Il poussa un léger grognement avant de donner quelques coups d’épaules sur la porte pour tenter de la déloger. Malheureusement, ses craintes se confirment, il est enfermé dans sa chambre. L’adolescent se tourna vers la fenêtre de sa chambre et l’ouvrit. Il entendit son chien aboyer, lui demandant bien ce qu’il comptait faire. Le garçon escalada la façade du manoir et descendit prudemment pour atterrir dans les jardins du Manoir. Il ne savait pas encore où il allait mais une chose est sûre, on essayait de lui cacher quelques choses.

« Puis-je vous aidez, jeune homme ? » demanda Alfred avec un soupçon de froideur dans l’intonation de sa voix après avoir observer le garçon, victime d’un traumatisme crânien tenté d’escalader une façade à ses risques et périls.

« Je… Alfred je ne comprends plus rien. J’étais dans le laboratoire avec lui… Et je me retrouve… Pourquoi avoir verrouillé ma chambre… Qu’est ce que… Qu’est ce que Bruce me cache ? »





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t4664-fiche-de-rp-tim-drake-red-robin http://dc-earth.fra.co/t4651-timothy-drake-alias-red-robin En ligne
Inscription : 17/01/2017
Messages : 1000
DC : Mister Miracle ; The Atom ; Fate ; Lex Luthor ; Tempest.
Localisations : Gotham City.
Justice League

MessagePosté le: Jeu 4 Oct 2018 - 12:00
Alfred Pennyworth esquisse une grimace.
Il n’aime pas cette situation ; même s’il a conscience qu’elle ne pouvait être empêchée.


« Vous le savez très bien, Monsieur Timothy. »

Les mains dans le dos, le majordome fixe l’adolescent.
Tous deux sont figés, dans l’immense jardin entourant le Manoir Wayne. Il n’est tombé sur Red Robin que par chance, en entendant quelques mouvements sur la façade, alors qu’il se dirigeait vers un bâtiment annexe ; il en est heureux.
Même si l’instant est désagréable.


« Les… événements poussent à la prudence, à la discrétion et au repos. »

Il soupire, et baisse les yeux.
Puis secoue la tête.


« Je… »

Il reste ainsi, figé, quelques instants.
Avant de remonter, lentement, un regard triste et mélancolique.


« Ce qui est intervenu hier est grave, Monsieur Timothy. Il vous faut vous reposer, et vous conserver dans la chambre nous apparaît le mien. Cependant… cela n’est pas le seul élément qui justifie cette décision. »

Alfred hoche doucement la tête, et continue sur un ton neutre et déterminé.

« Ces événements sont troublants, Monsieur Timothy. Cela trouble énormément Monsieur Bruce, et… et si je suis généralement persuadé qu’il a besoin de ses alliés, ce… ce n’est pas forcément le cas aujourd’hui.
En fait, il n’a pas forcément besoin de… vous, aujourd’hui. »


Une légère grimace glisse sur le visage du vieil homme.
Il aurait pu dire cela mieux ; mais le message est bien transmis, en tout cas.
Cependant, la suite prend une direction surprenante – et guère agréable.


« Alfred prend trop de gants. »

Pennyworth se retourne, pour découvrir l’origine de ces quelques mots.

« Ho. »

« Pas moi. »

Une silhouette avance dans le jardin, et vient se fixer devant eux…
… celle de Duke Thomas – le Signal, récent nouvel Héros en ville.

« Bruce veut que tu restes dans ta chambre, Tim. Alors… tu vas rester dans ta chambre. Okay ? »

Le ton est ferme. Les poings sont serrés.
La menace est claire !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 22/03/2017
Messages : 713
DC : Slade Wilson
Situation : Dépression en cours...
Localisations : Gotham City
Groupes : Batfamily
New Titans
MessagePosté le: Ven 5 Oct 2018 - 9:27

« Just a bad memory »
ft. The Bat
_____L’adolescent était tombé nez à nez avec le majordome. Il ne put cacher sa stupeur et essaya de justifier son acte. Il avait peut-être pris des risques en escaladant la façade du manoir, à peine avait-il reprit ses esprits. L’adolescent en prenait conscience uniquement lorsqu’il entendit les aboiements de son animal de compagnie, les deux pattes avant penchant dans le vide, à la recherche de son maître.
Tim ne semblait pas réellement croire les paroles d’Alfred. Ce dernier semblait trop hésitant et plus il repensait à ce second trou de mémoire, plus il avait le doute sur sa réelle existence. Le majordome essayait de lui embobiner l’esprit, lui faire croire qu’il était encore affaibli, sous le choc face aux évènements. Cependant, l’adolescent semblait plutôt déterminé à savoir qui était le responsable de cette mise en scène. Il secoua la tête en écoutant Alfred avant de lever les yeux.

« Non, Alfred… Je sais que c’est grave… Mais je suis innocent… Bruce le croit, vous le croyez aussi, les indices le montre, je…. Je ne peux pas rester enfermer dans ma chambre. Alfred, s’il a demandé de verrouiller la porte de ma chambre, ce n’est clairement pas parce qu’il a envie de se la jouer solo, vous ne pensez pas ? »

Il redressa le regard avant d’entendre une voix. Il la reconnaissait, il avait l’habitude de le croiser dans la Batcave mais il n’avait jamais eu l’occasion de lui parler directement depuis son départ à Ivy Town. Duke Thomas semblait beaucoup moins souple au niveau de ses paroles. Red Robin remarqua automatiquement ces poings se serrer et menacer l’adolescent. Il n’aimait pas devoir se battre contre ces propres alliés mais il sentait qu’il n’allait pas avoir le choix. Le garçon répondit machinalement par un regard plutôt froid et méfiant, une distance de sécurité respecté, plaçant son épaule devant Duke, prêt à encaisser et rendre les coups si on tentait quoi que ce soit.

« Il t’a vraiment engagé pour cela ? » répliqua sèchement Red Robin.

Ce dernier en oubliant Alfred qui ne voyait pas d’un très bonne œil cette rencontre. Il hésita même à se mettre au milieu des deux jeunes hommes pour éviter de les voir se battre. Il détourna le regard de Tim, sachant parfaitement que ça ne sera pas lui qui portera le premier coup. Le garçon ne supportait pas de lever la main sur ces alliés mais quand il doit se défendre ou que la colère l’emporte, il n’hésite pas à répliquer. Le majordome lève les yeux sur Duke.

« Messieurs, je ne veux pas de cela dans ma propriété. Est-ce bien clair ? »

« Je ne compte rien faire, Alfred. » rétorqua Tim avant de lever le menton pour regarder Duke d’un mauvais œil. « Tu sais qui je suis. Je suis un Robin, j’ai l’habitude d’enfreindre les règles de Batman. J’ai peut-être été le plus calme de la bande, mais il s’agit de moi. J’ignore pourquoi il met tout cela en œuvre pour me retenir ici. » un ange passa, l’adolescent est de plus en plus méfiant et le majordome redoute le pire, la main de Tim glissa en direction de sa ceinture. « Quoi qu’il t’es demandé de faire, jusqu’où tu devrais aller pour suivre son protocole, Batman fait erreur. Ce n’est pas la bonne solution, ni pour toi, ni pour moi, ni pour lui, pour personne. »





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t4664-fiche-de-rp-tim-drake-red-robin http://dc-earth.fra.co/t4651-timothy-drake-alias-red-robin En ligne
Inscription : 17/01/2017
Messages : 1000
DC : Mister Miracle ; The Atom ; Fate ; Lex Luthor ; Tempest.
Localisations : Gotham City.
Justice League

MessagePosté le: Ven 5 Oct 2018 - 10:56
Un silence de plomb répond aux mots de Tim Drake.
Duke Thomas n’y répond pas ; volontairement.
Le costume intégral fixé sur son corps prêt au combat, à l’action, il continue de rester figé, et d’attendre. En adressant de nombreux signes agressifs vers son interlocuteur, au grand désespoir d’Alfred Pennyworth.


« Monsieur Duke. »

Sa voix est lente, calme ; mais l’inquiétude règne, en lui.
L’inquiétude, et la certitude que, quoi qu’il arrive, cela ne finira pas bien.


« Monsieur Timothy semble pleinement conscient de comprendre l’intérêt de rentrer, et de demeurer dans sa chambre. Il demeure évidemment troublé par les événements, et refuse encore, mais j’ai bon espoir de le conv… »

« Il ne veut pas. »

La réplique interruptive est sèche, brutale.
Pas du tout agréable.


« Il ne veut pas, il l’a dit. Il pense que Bruce veut son aide, qu’il l’a enfermé parce qu’il l’attend ; rien que ça, ça montre que Tim n’est pas dans son état normal. »

« Certes. »

Le majordome soupire, et s’avance d’un pas ; il doit empêcher cela. Il doit l’arrêter, les arrêter.

« Mais Monsieur Timothy est, en effet, un Robin. Clairement cap… »

« Les Robins désobéissent et se mettent dans l’embarras ; je ne suis pas un Robin. »

Duke tourne son visage casqué vers Alfred, et hoche la tête ; sans douceur.

« Je suis le Signal, qui annonce qu’enfin une meilleure relève est assurée ! »

Une réplique abominablement arrogante.
Qui est, directement, suivie par une action de Duke – qui récupère un élément à sa ceinture, et l’envoie vers Tim ; une bombe fumigène.
Qui explose, juste devant le jeune homme, et provoque ainsi une fumée désagréable.

Duke ne s’arrête pas là, cependant.
Malgré les quelques cris d’Alfred, il bondit en avant, plonge dans cette fameuse fumée, s’y cache comme Bruce a commencé à le lui montrer… et en sort, pour frapper Tim ; via un uppercut, après s’être accroupi puis avoir bondi vers les hauteurs.
Il le frappe, donc. Il le frappe violemment.
Et se prépare, même, à enchaîner, par plusieurs coups au ventre, afin de le bloquer ; de le mettre à terre. De mettre fin à cette situation… et de mettre celui qu’il présume responsable du pire là où il ne pourra plus rien faire de mal !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 22/03/2017
Messages : 713
DC : Slade Wilson
Situation : Dépression en cours...
Localisations : Gotham City
Groupes : Batfamily
New Titans
MessagePosté le: Ven 5 Oct 2018 - 22:31

« Just a bad memory »
ft. The Bat
_____Timothy n’avait pas l’intention de se battre, contre Signal. Il avait beaucoup de respect pour ce nouvel acolyte. Il n’y avait aucun sous-entendu, aucune mauvaise pensée vis-à-vis de ce petit nouveau dans la Batfamily. Cependant, ce dernier semblait avoir été influencé et engagé par la chauve-souris pour un objectif bien précis et pas question pour lui de décevoir le mentor.
L’adolescent foudroya du regard en regardant de haut le Signal. Il avait une main juste devant lui, prêt à se défendre. Sa seconde main était posée sur son arme, prêt à dégainer et à contre-attaquer. Alfred avait le cœur qui accélérait, frappant violemment sa poitrine, refusant de voir cela. Il essaya immédiatement de s’interposer, tenta de calmer le jeu en faisant comprendre à Duke qu’il arrivera à persuader Tim de retourner dans sa chambre.

« Alfred, si j’avais voulu passer mes journées dans un endroit clos, je n’aurais pas bougé du quartier général du GCPD, j’aurais pu, au moins passé mes nerfs sur les criminels en attendant. » grogna Tim, légèrement irrité par les paroles de Signal. « Qu’est ce qu’il t’a dit… Qu’est ce qu’il a pu te dire pour que tu me prennes pour le dernier des vauriens de Gotham ?! »

Immédiatement, l’adolescent, refusant de coopérer est attaquer par une bombe fumigène, une attaque classique. Machinalement, le garçon protégea son visage pour éviter d’avaler la fumée. Comme enseigner, Le Signal attaqua Red Robin pendant sa diversion qui réussit à se protéger en plaquant son bõ, déplié, juste devant lui. La violence est si intense que l’adolescent est obligé de reculer pour ne pas perdre l’équilibre.
Son adversaire enchaine les attaques. Red Robin essayait tant bien que mal de parer les coups. Malgré sa colère, son incompréhension, l’adolescent n’était pas décidé à porter les premiers coups sur son adversaire. Il voulait prouver à cet homme, qui le croyait responsable d’un massacre, qu’il n’était pas ce qu’il croyait. Timothy valait mieux que ça et ferait tout pour prouver son innocence

Pendant quelques secondes, il se contenta de contrer chaque attaque du Signal sans chercher à rendre les coups ou répondre à une telle violence qui laissait pressentir une certaine haine vis-à-vis de l’ancien Robin. Ce dernier finit par se lasser, et finit par envoyer son arme déséquilibrer son adversaire. Lorsqu’il toucha le sol, l’adolescent frappa le bout de son bâton contre la terre, à quelques centimètres de la tempe de Duke. Quelques éclairs bleus jaillirent de son arme sans pour autant blesser Le Signal. Il ne s’agissait là que d’une dissuasion, se positionnant au-dessus de son adversaire pour éviter qu’il ne se redresse et reprenne le combat. Un silence, l’accusé reprend son souffle, laissant le brouillard se dissiper avant qu’Alfred ne s’approche des deux garçons pour constater es dégâts. Il remercia presque Red Robin pour avoir garder son sang froid et ne pas avoir laisser parler la violence, même s’il en mourrait d’envie.

« Je ne sais pas ce que Bruce t’a fait croire, ce qu’il t’a dit, mais je ne suis pas responsable dans cette histoire. J’ai parfaitement conscience qu’il cherche à m’écarter, pour une raison obscure et je sais qu’il prend la mauvaise décision en faisant ça. S’il ne veut pas de moi dans ces pattes, je mènerais ma propre enquête de mon côté. » Quelques secondes de répit, le garçon libéra Duke avant de se tourner vers Alfred. « Inutile de me convaincre de repartir dans ma prison dorée, je n’ai pas de peine à purger, jusqu’à preuve du contraire. »

L’adolescent se détourne des deux hommes, il veut partir du manoir, découvrir ce qu’il s’est vraiment passé là-bas. Il fait les premiers pas, le majordome resta immobile quelques secondes pour vérifier que le garçon n’avait pas blessé son adversaire avant de le retenir à nouveau en posant sa main sur son épaule. Sa force ne vaut rien face au garçon, mais le respect que pouvait avoir Tim sur le vieil homme suffit pour que ce dernier s’arrête et écoute une dernière fois ce qu’Alfred a à dire.

« Monsieur, si Maître Bruce se force autant à vous garder en sécurité au manoir, c’est qu’il y a une raison et vous le savez mieux que quiconque, non ? Votre bien-être passera toujours en premier. Certaines personnes peuvent vous vouloir du mal, se venger du mal que vous auriez commis. Les médias de Gotham City sont à l’affût et vous êtes affaiblis. Vous devez rester… »

« Ils en veulent à Red Robin, Alfred. » commenta calmement l’adolescent. « …Pas à Tim Wayne. Bruce ne sera pas toujours là pour venir m’épauler… Et… » Tim serra les poings, força doucement le majordome à lâcher prise pour pouvoir continuer sa route, sa voix devient soudainement froide « S‘il veut me stopper… Il n’avait qu’à prendre exemple sur les psychopathes de la ville et me greffer une bombe dans le corps. » A ces mots, l’adolescent s’arrête dans sa marche après avoir compris l’ampleur de ses paroles. Il se sent gêné, se retourne, la voix légèrement tremblante. « Ce n’est pas ce que j’ai voulu dire… »





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t4664-fiche-de-rp-tim-drake-red-robin http://dc-earth.fra.co/t4651-timothy-drake-alias-red-robin En ligne
Inscription : 17/01/2017
Messages : 1000
DC : Mister Miracle ; The Atom ; Fate ; Lex Luthor ; Tempest.
Localisations : Gotham City.
Justice League

MessagePosté le: Dim 7 Oct 2018 - 18:23
Duke Thomas a attaqué Tim Drake, rapidement et violemment, pour se débarrasser rapidement de lui – et de cette tâche, ingrate.
C'était un bon plan ; face à un adversaire classique.
Ce que sa cible du jour n'est pas.


 « Hrm. »

Le Signal grogne, et se redresse ; après avoir été sévèrement battu, et mis à terre.
Red Robin l'a eu ; et il aurait dû s'en douter.


 « Pff. »

Il enlève un peu de poussière et de terre de son costume, après que l'ancien Robin l'ait... vaincu ; littéralement, vaincu.
Duke le comprend. Il comprend aussi qu'il a mal agi – non pas sur le fond, mais la forme.
Actuellement, Tim Drake est meilleur que lui. Même affaibli par la soirée de la veille, il est affaibli... okay, pense-t-il ; autant l'affaiblir encore plus, alors.


 « Arrêtons de nous voiler la face. »

Il craque légèrement sa nuque, puis s'avance d'un pas décidé vers Alfred et Tim ; qui vient d'émettre une observation fort mal venue, ce qui justifie encore plus ce qui va suivre.
Ça, et la bastonnade qu'il vient de subir – Duke a du mal à pardonner, clairement.


 « Bruce ne veut pas que tu partes, Tim, parce que t'es dangereux. »

 « Monsieur Duke, n... »

 « Assez, Alfred. »

Le jeune homme en colère lance un regard noir vers le majordome.

 « Il doit savoir. Il comprendra peut-être, alors. »

 « Mais... ce n'est pas à vous de le décider. Je ne le permettrais pas. »

 « Vous permettez bien à un meurtrier de se reposer ici, et vous le laissez presque partir comme si de rien n'était. »

 « Monsieur Duke ! »

Duke se tourne vers le jeune homme, et esquisse un sourire provocateur... mauvais.

 « Et ouais. Bruce ne te l'a pas dit, mais... il l'a vu. Ils l'ont vu tous les deux, et ils s... »

 « MONSIEUR DUKE ! CELA SUFFIT ! »

 « Ouais. »

Le Signal sourit, encore, et serre les poings.

 « La parlotte, ça suffit ! »

Et il bondit, alors.
Pour frapper violemment Tim à la tempe, et enchaîner avec des coups au torse et aux membres ; en veillant, ensuite, à viser son adversaire... là où il sera.
Duke se projette sur les déplacements de Tim, et entend profiter de ces révélations pour le troubler – et lui permettre de le passer à tabac, enfin !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 22/03/2017
Messages : 713
DC : Slade Wilson
Situation : Dépression en cours...
Localisations : Gotham City
Groupes : Batfamily
New Titans
MessagePosté le: Dim 7 Oct 2018 - 22:18

« Just a bad memory »
ft. The Bat
_____L’adolescent n’avait pas l’intention de rester plus longtemps captive dans sa propre demeure. Toutefois, il restait le plus calme possible, prouvant ainsi à Duke qu’il n’était pas l’adolescent colérique qu’on ne sait qui lui avait fait croire. Il n’avait fait preuve d’aucune réelle agressivité et s’était contenté de mettre au tapis son adversaire sans le passer à tabac. Une décision noble, mais qui lui portera rapidement préjudice.
Le garçon tenta de faire les premiers pas pour s’éloigner de la propriété des Wayne. Alfred, toujours décidé à garder ce dernier dans sa chambre continue d’opter pour la communication et la douceur. Tim n’est pas atteint par les tentatives du majordome, mais ne demeure pas moins plus violent. Il rangea son arme, pourtant sûr que son adversaire avait compris la leçon et s’était remis en question.

Malheureusement, sa mission passe au-dessus et Duke n’est toujours pas décidé à abandonner la quête que lui avait laissé la chauve-souris. L’adolescent s’arrêta, pivota légèrement sa tête en direction du Signal. Peu importe les agissements, les paroles, il jugera toujours le garçon comme étant un vulgaire criminel, capable des pires choses, à croire qu’il serait capable de le comparer avec le Joker. Il n’était plus question de prendre sur lui, pour Tim. A ce rythme-là, il s’agissait plus d’acharnement qu’autre chose.
L’adolescent veut répliquer, ses lèvres s’entrouvre mais aucune parole ne parvient à sortir. Duke coupa immédiatement la parole de son adversaire avant même qu’il débute pour enfoncer le couteau dans la plaie. Il faisait mention de quelque chose qu’ils avaient vu, aussi bien Alfred que Bruce. Alfred laissa échapper un léger sursaut, ils s’étaient pourtant promis de ne rien lui révéler. Le majordome tenta de faire comprendre à Duke l’erreur qu’il avait pu commettre

La ruse du Signal fonctionna, Tim se prit les premiers coups après avoir été distrait par les paroles de son adversaire. Alors, tous les indices qu’ils avaient pu retrouver avec son mentor l’avait donc mené sur une mauvaise piste ? Red Robin reçoit les coups en plein visage, le défigurant, sous le visage choqué du majordome qui essayait de retenir Duke. Il fallut quelques secondes au garçon pour se ressaisirent. L’adolescent semblait avoir beaucoup de mal à l’accepter, il ne pouvait pas avoir commis ces actes en toute conscience. De plus, ses souvenirs ne semblaient pas décidés à refaire surface et à aucun moment il ne se souvenait avoir tuer quelqu’un. Alors que Duke tente une énième attaque, l’adolescent se réveille et parvient à parer l’attaque et retenir son adversaire.

« Je ne suis pas ce genre de personne… » continua d’affirmer Red Robin en repoussant son Duke. « Et je le prouverai ! »

Cette fois-ci, il repousse son ennemi avec la même violence et lui envoie son poing en plein visage. Son casque se fissura tant l’agressivité est présente. Alfred posa immédiatement sa main sur les deux épaules du garçon, prenant le risque de se prendre un coup à son tour. Heureusement pour lui, Tim reprend ses esprits, observa Alfred droit dans les yeux, un regard plutôt rancunier de savoir qu’il lui avait caché cela.

« Maître Bruce voulait être persuadé… Il était tout aussi perdu que vous en apprenant cela… Ne gâchez pas cela. Vous n’étiez pas en état de mené l’enquête à ces côtés, il le savait, il ne voulait pas que cela vous atteigne. »

« Et si c’était vrai Alfred ? Et si… J’avais commis cet acte… Qu’est-ce qu’il m’arrivera… ? » demanda ce dernier, toujours perturbé par ce qu’il venait d’apprendre, mélangeant la colère, la rancœur, la peur et l’incompréhension.

« En toute honnêteté, monsieur, je souhaite de tout mon cœur ne pas envisager cela. » se contenta de répondre Alfred pour essayer de calmer l’adolescent qui se libéra de son emprise avant de reculer de quelques pas. « Je vous en prie, attendez son retour, il vous expliquera. »

« Non… Je ne veux… rien… J’ai besoin d’être seul. » affirma le garçon.

Il s’était complètement renfermé sur lui-même. Profitant que Duke soit encore légèrement sonné, il ne tardera pas pour le rattraper, l’adolescent prend les devants et par en courant loin de tout ça, essayant de fuir la propriété des Wayne. Il voulait fuir, fuir ce cauchemar et prier pour que tout ceci ne soit encore qu’un mauvais rêve.

« Monsieur. Revenez. » tenta de persuader le majordome alors que Tim avait déjà mis les voiles. Il soupira et leva les yeux vers Duke, légèrement agacé de savoir qu’il avait tout craché au garçon et que ce dernier était désormais au courant de tout, et pratiquement brisé. « Je suppose que vous avez un plan de secours, monsieur. »





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t4664-fiche-de-rp-tim-drake-red-robin http://dc-earth.fra.co/t4651-timothy-drake-alias-red-robin En ligne
Inscription : 17/01/2017
Messages : 1000
DC : Mister Miracle ; The Atom ; Fate ; Lex Luthor ; Tempest.
Localisations : Gotham City.
Justice League

MessagePosté le: Lun 8 Oct 2018 - 14:24
« Pff. »

Duke se redresse, difficilement.
Le corps endolori, le casque brisé ; et une sacrée grimace sur le visage.


« C’est… c’étaient les ordres, Alfred. Vous les avez entendus aussi. »

« En effet. »

Alfred Pennyworth hoche lentement la tête, puis détourne le regard pour fixer Tim Drake, qui s’échappe du jardin et de la propriété Wayne ; comme si le diable le poursuivait.
Ce qui n’est pas forcément faux – même s’il semble plutôt se projeter dans les enfers.


« Mais j’ai fait le choix de les ignorer ; en sachant que Monsieur Bruce n’en attendrait pas moins de moi. »

« Hum. Mais… c’est un meurtrier. Un criminel potentiel. »

« Peut-être. »

Le vieil homme soupire, et croise lentement les bras.

« Mais c’est avant tout un Robin. »

Il se tourne vers Duke, et lui adresse un regard sombre.

« Laissez-le partir, vous ne pourrez de toute façon pas le retenir. »

« Et donc ? On le laisse comme ça ? On le laisse se balader dans les rues, seul ?! »

« Ce n’est pas ce que j’ai dit. »

Un sourire victorieux glisse sur le visage du majordome, qui se détourne et retourne vers le Manoir Wayne.

« Monsieur Bruce dispose de capacités naturelles extraordinaires… mais il a aussi eu quelques modèles ; notamment dans la projection des plans.
Vous avez encore beaucoup à apprendre, Monsieur Duke. Venez, allons soigner ces vilaines plaies. »


Le Signal le suit, alors, après avoir adressé un dernier regard rageur vers Tim.
Il le suit, et rentre dans le Manoir.
Tandis que Red Robin parvient à sortir – à s’échapper de la propriété, pour arriver au-delà du mur… vers la liberté.
Seul.


« Hey. »

Ou presque.

« J’ai vu et entendu ce qu’il s’est passé ; je sais que tu veux aller à Gotham. Besoin d’un coup de main ? »

Devant une Batmoto déjà allumée, une figure se plante et fixe Tim…
… Kate Kane – Batwoman, en costume !

« Alors, ça te dit, petit oiseau ? »

Ils ne sont pas proches. Ils ne se connaissent pas vraiment.
Mais… Tim le sait, Kate n’est pas la plus proche de Bruce ; elle agit en parallèle de lui, de manière complémentaire, mais différente.
Elle n’est pas à ses ordres – et elle est, peut-être, celle qui peut le plus l’aider, maintenant !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessagePosté le:
Revenir en haut Aller en bas
 

« Just a bad memory » ft. The Bat

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [REQUÊTE] Sauvegarde sur la Memory Card HTC Desire
» [WIDGET] MEMORY STATUS : Gardez un oeil sur votre mémoire [Gratuit]
» [ANIME] KURAU Phantom Memory
» Gundam Wing ~ Memory Rain - MTT Niigata
» Widget Memory Info au nom du forum (Symbian Génération)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: La Terre :: Gotham City :: GCPD Central-