« Just a bad memory » ft. The Bat

Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Inscription : 17/01/2017
Messages : 1149
DC : Mister Miracle ; The Atom ; Fate ; Lex Luthor.
Localisations : Gotham City.
Justice League

MessagePosté le: Ven 9 Nov 2018 - 11:17
« Ha. »

Jack Ryder replace lentement ses lunettes, qui glissaient légèrement sur son nez feint.

« Je vois que le terroriste principal de Gotham City forme bien ses troupes. »

Un sourire mauvais glisse sur son visage, alors qu’il tapote son carnet avec son stylo.

« Ma présence est justifiée par la quête de la vérité – la vôtre ne se base que sur un choix individuel de lutter contre d’autres personnes, selon une grille de valeurs égoïstes parallèles à la Loi. Vous êtes des criminels, qui combattez des criminels.
Je suis ici pour que la vérité soit connue de tous ; vous êtes ici pour modifier les faits, et donnez uniquement votre vérité. »


« Assez. »

Batwoman, au sang plus chaud que certains membres de la Famille, approche du journaliste ; elle ne le supporte pas.

« C’est une scène de crime, et à moins que vous ne vouliez faire l’objet d’une proche, vous dev… »

« Des menaces ? Parfait. Puis-je vous citer directement ? »

« Hrm. »

Kate grogne, comme son cousin ; et serre ses poings.
Mais sans agir.
Si elle est plus vive que les autres, elle n’est pas stupide pour autant.


« J’ai complètement conscience que ce lieu servait aux criminels, Red Robin. Mais je suis persuadé que vous me mentez, en m’indiquant que cette zone a été créée par eux… enfin. Entendons-nous bien.
Vous me mentez, quand vous dites que des criminels l’ont créé ; car vous visez, là, ceux que vous affrontez.
Alors que, en effet, ce lieu a été créé par des criminels… et je pense que c’est votre organisation qui l’a fait naître. Une autre organisation de criminels, comme je l’ai défini précédemment. »


Jack Ryder est insupportable – mais il est malin.
Hélas.


« Maintenant, vous allez me dire tout ce que vous savez, ou je divulgue directement votre présence aux forces de pol… »

BOOM

Une explosion coupe le journaliste ; une explosion qui intervient entre lui et les Héros.
Tous sont projetés en arrière, dans des directions différentes.
La bombe n’était pas trop puissante, les blessures sont minimes. Mais une fumée demeure, s’installe dans le Refuge… et Batwoman met quelques secondes à se redresser.


« Hurmf. »

Elle grogne, se lève, et se tourne vers Tim.

« Je vais bien. Et vous ? »

Simple, direct, efficace ; martial.
Mais si Red Robin répond… Jack Ryder ne le fait pas.


« Moi ? Hoooo. »

Ou, plutôt, quelqu’un répond…

« Ca vaaaa… hihihi. Ça vaaaaa, comme on pourrait diiiire. »

Une forme émerge, en face ; là où devrait se trouver le journaliste.
Mais ce n’est pas lui qui se lève.


« Et vouuuus… »

C’est une autre silhouette, une créature qui se laisse voir…
… le Creeper !

« … ça ne durera PAS ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 22/03/2017
Messages : 813
DC : Slade Wilson
Situation : Corrompu
Localisations : Gotham City
Groupes : Batfamily
New Titans
MessagePosté le: Ven 30 Nov 2018 - 9:47

« Just a bad memory »
ft. The Bat
_____L’adolescent avait gardé un regard severe et Presque froid envers le journaliste. Il avait probablement conscience que ce que pouvait sortir Red Robin pour camoufler ses meurtres et les idées douteuses de son mentor n’était que mensonge. Il ne serait pas là, sinon. L’adolescent posa les premiers pas pour éviter que le journaliste ne cherche à fouiller davantage les lieux et détruire de potentielle preuve.
Une chose est sûre, l’adolescent voulait prouver son innocente et il n’était pas prêt de laisser Jack aller beaucoup plus loin. Il n’aimait pas le ton employé par ce journaliste. Red Robin n’était pas prêt de tout balancer à un journaliste dont il n’avait aucune confiance.

« Si vous essayez de tout dévoiler aux autorités, vous seriez vous aussi dans de sales draps. Avez-vous une autorisat… »

L’explosion retentit, Red Robin se retrouva projeté à quelques mètres. Son corps fut projeté tel une vieille poupée de chiffon avant de heurter violement le sol. Pendant de nombreuses secondes, l’adolescent resta complètement immobile. Il avait perdu connaissance pendant quelques temps avant d’entendre ses tympans siffler, le tirant hors du sommeil. Ces paupières étaient lourdes, et sa tête pesait également des tonnes. En voulant reprendre son souffle, l’adolescent avala la poussière qui se propageait dans tout le refuge.
Il toussa avant d’entendre Batwoman lui demander si tout allait bien. En se redressant légèrement, une violente migraine frappa l’adolescent, le forçant à rester à terre encore quelques instants. Il grimaça de douleur, ne répondant pas immédiatement à la jeune femme. Cette violente migraine réveilla quelques souvenirs chez l’adolescent. Il se souvenait des coups qu’il avait porté sur certains vilains, des coups terriblement violents.

« J’ai… J’ai tué Batwoman… Batman avait raison. » affirma-t-il avant qu’il ne comprenne que la situation n’était pas vraiment le moment.

Il aperçut Jack, mais avec un comportement plus inhumain. L’adolescent secoua sa tête pour tenter de faire disparaître cette migraine qui le ralentissait. Toujours allongé, le garçon était plutôt lent, trop lent pour le Creeper qui se jeta sur celui qu’il jugeait le plus faible. Red Robin est lourdement plaqué au sol, l’arrière de son crâne heurta violemment le sol avant d’être roué de coup. Il leva les mains pour essayer de retenir les coups avant de sortir son bõ et de fracasser violemment la mâchoire de son adversaire et de se relever pour faire face à ce dernier.

« Monsieur Ryder… Si une partie de vous est encore là… Vous devez vous ressaisir. » rétorqua Red Robin en se tenant devant lui, en position défensive, au cas où le Creeper viendrait à attaquer de nouveau. « Vous voulez la vérité sur ce lieu ? Je l’ai créé et quand je me suis rendu compte de mon erreur… ils ont dépassé les limites, comme j’ai dépassé les miennes. » Tim jouait un ultime coup de bluff pour mettre à l’écart son mentor. Maintenant qu’il est certain de ce qu’il a commis, il n’a aucune raison de se protéger, comparé à son père adoptif.





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t4664-fiche-de-rp-tim-drake-red-robin http://dc-earth.fra.co/t4651-timothy-drake-alias-red-robin
Inscription : 17/01/2017
Messages : 1149
DC : Mister Miracle ; The Atom ; Fate ; Lex Luthor.
Localisations : Gotham City.
Justice League

MessagePosté le: Ven 30 Nov 2018 - 13:18
L’étrange créature qui a pris la place de Jack Ryder a laissé les deux Héros le découvrir – mais a rapidement embrayé, en se jetant sur Red Robin ; et en le rouant de coups, avec une vitesse et une brutalité terribles !

« NON ! »

« HiHiHi HiHiHiHiHiHiHiHiHiHiHiHi ! »

L’abominable Creeper soûle le jeune justicier de coups, sans prendre conscience des dommages ainsi causés ; heureusement, sa cible n’est pas sans atout.
Récupérant son arme, Tim parvient à frapper son agresseur – et lui brise la mâchoire, avant de le repousser sur quelques mètres. Pour, ensuite, essayer de le rappeler à l’ordre… de le remettre dans la réalité.


« Hoooooo… mignon petit rouge-gorge. »

Le Creeper se redresse, déjà.
Batwoman s’est approchée et vient se placer aux côtés de Tim, mais le Creeper est debout – avec une mâchoire intacte.
Vive le pouvoir auto-guérisseur.


« Ce n’est pas à Jaaaaaaackie que vouuuus parlez, hihihihihihi. Ce n’est pas luiiiiii qu’il faut convaincre.
C’est MOI. »


Un sourire carnassier glisse sur le visage de la créature.

« NE ME MENS PAS, BEL EPHEBE ! NE ME MENS PAS, OU DE RIRE J’ARRÊTERAIS ! »

« Bordel. »

Kate Kane secoue la tête, puis crache une glaire de sang.

« J’en ai marre. »

Elle dégaine un Batarang explosive, qu’elle envoie sur sa cible ; mais c’est une erreur.
Le Creeper bondit, avant même qu’elle n’étende le bras, et file vers le projectile. Il le récupère au vol – et le renvoie à l’envoyeur, avant l’explosion !


« Merde. »

Le Batarang vole en éclat savant de toucher Batwoman – mais celle-ci est, une nouvelle fois, projetée au sol ; et blessée.
Tandis que le Creeper roule, puis se redresse ; juste devant Tim.


« Hello, sexy ! »

Il projette son crâne en avant, pour un abominable coup de tête à Tim ; qui doit bien le sentir passer.
Mais l’agresseur enchaîne, fauche les jambes de Red Robin, puis lui bondit dessus.
Ses griffes acérées s’élèvent, et viennent se poster juste devant les yeux du jeune homme ; à quelques centimètres de ses paupières.


« Touuuut doux. Tout douuuux. »

Sa langue claque, comme un prédateur.

« Le p’tit Jackiiiie voulait t’faire parler… mais moi, HAHAHAHA, j’saurais mieux, hein ?
M’mens pas par contre, p’tit rouge-gorge. J’sais qui a fait l’coup, qui les a butés ; mais j’veux savoir qui a construit ça ! »


Le ton du Creeper est, soudain, devenu bien plus sérieux, bien plus dur ; bien plus terrible.
Comme ses mots.
Comme ses révélations potentielles, sur le coupable !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 22/03/2017
Messages : 813
DC : Slade Wilson
Situation : Corrompu
Localisations : Gotham City
Groupes : Batfamily
New Titans
MessagePosté le: Ven 30 Nov 2018 - 19:58

« Just a bad memory »
ft. The Bat
_____Le jeune justicier avait tenté de jouer à un jeu dangereux. Il mentait à son adversaire et lui faisait croire qu’il était seul responsable de la création et la destruction de cet endroit. Lorsque le Creeper se redresse après avoir été frappé et repousser par le héros, ce dernier ne semblait pas dérangé le moins du monde par sa mâchoire brisée. Il était pourtant certain d’avoir entendu ses os se briser, mais Tim n’aperçu aucun dommage et serra les dents.

Batwoman finit par intervenir à son tour en se rapprochant du garçon et de leur adversaire. Red Robin garda une distance avec ce dernier et laissa sa coéquipière agir en espérant que cela suffirait pour que le journaliste revienne à la raison. Malheureusement, la créature avait plus d’un tour dans son sac et renvoie immédiatement le batarang explosif. Timothy est à bonne distance et n’est que légèrement déséquilibré par l’explosion.
Très rapidement, le Creeeper change de cible pour se focaliser sur l’adolescent. Il attaqua immédiatement ce dernier par un violent coup de boule. Sur le coup, Red Robin aurait pu résister à ce coup s’il n’avait pas été atteint vingt-quatre heures plus tôt d’un traumatisme crânien. L’adolescent se désorienta et finit par s’écrouler au sol après que le Creeper lui fauche les deux jambes.

L’arrière de son crâne heurte violemment le sol. Sa vision se troubla doucement avant qu’un violent bourdonnement ne viennent lui frapper les tympans. Il grimaça de douleur, levant les yeux au-dessus de sa tête pour apercevoir quelques perles de sang se mêler à ses cheveux et à une partie de son front pâle. Sa plaie venait de se rouvrir sous le choc des attaques et l’adolescent semblait complètement sonné. Il entendait les quelques paroles malsaines du Creeper raisonner dans sa tête, comme un marteau frappant l’intérieur de son crâne

Désormais, la bestiole se retrouva au-dessus du garçon qui n’avait pas bougé appart pour essayer d’attraper l’arme la plus proche pour se défendre. Malheureusement, ces gestes sont tremblants et maladroits, il n’arrivait pas à faire quoi que ce soit et cela le rendait nerveux. Malgré les belles paroles du Creeper qui cherchait à calmer le garçon complètement désorienté et en train de perdre une partie de sa lucidité. Lorsqu’il remarqua, malgré sa vue brouillée, ses griffes se rapprocher dangereusement de ses paupières maquillées de noir, l’adolescent détourna machinalement la tête pour essayer de le fuir du regard, coupant la discussion. Malgré cette tentative, il sentit les doigts puissant du Creeper se poser sous son menton et le forcer à le regarder droit dans les yeux. Tim grogna en entendant les dernières paroles.
Il voulait des réponses à ses questions, des réponses que l’adolescent possédait. Si son mentor lui avait avoué l’un de ses nombreux secrets, ce n’était pas pour qu’il le crache au premier criminel qui l’agressait.

Cependant, malgré la perte de sang et de lucidité du jeune garçon, ce dernier avait saisi une partie des paroles du Creeper. Il connaissait le coupable et suite à cette phrase poussa le garçon à ne pas quitter du regard cette personne qui peut très bien innocenter ou envoyé le petit derrière les barreaux.

« Qu’est ce qui te fait croire que… que je sais qui a construit cet endroit ? » rétorqua Red Robin, gardant ce secret malgré les menaces du Creeper. « Je suis juste venu ici pour prouver mon innocence. »

Suite à ce traumatisme crânien, les secondes passent et la douleur s’intensifiait. Il chercha du regard un soutien, Batwoman ou même une arme pour se défendre alors que quelques souvenirs commençaient à faire surface. Des sons, des voix suggérant à certain de tuer le jeune garçon, d’autres craignaient les représailles, les autres voyaient grands. Ils sont pourtant tous tombé. Red Robin attrapa une bombe fumigène et l’envoya sur le visage du Creeper, mais ses mouvements étaient lourds et lents.

« Ils l’ont construit. » grogna Tim en s’enfonçant davantage dans le mensonge malgré les risques.





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t4664-fiche-de-rp-tim-drake-red-robin http://dc-earth.fra.co/t4651-timothy-drake-alias-red-robin
Inscription : 17/01/2017
Messages : 1149
DC : Mister Miracle ; The Atom ; Fate ; Lex Luthor.
Localisations : Gotham City.
Justice League

MessagePosté le: Dim 2 Déc 2018 - 21:12
Le Creeper demeure silencieux, après avoir posé sa question et lâché sa révélation.
Silencieux, oui. Longtemps.
Mais ça ne l'empêche pas d'agir – de réagir, même, quand Tim essaye d'éviter les griffes menaçant ses yeux. Avec sa main libre, il récupère le crâne du jeune homme, et le force à le regarder... à subir, le danger de l'attaque.
Et il attend. En silence.


 « Ha. »

Il parle, lâche une expression légère et rapide.
Mais son visage n'a plus rien d'amusé, et encore moins d'amusant ; le Creeper conserve une expression neutre, tandis que ses paupières se plissent... alors que ses lèvres se crispent.
Une grimace glisse sur elles.


 « Tu... »

Il approche soudain son visage, et colle son nez contre celui de Red Robin. Ce dernier peut alors sentir son haleine – forte, lourde ; similaire à celle d'un cadavre, rongé par les drogues et l'alcool.
La folie, surtout.


 « Tu me mens, petit rouge-gorge. »

Et, sans prévenir, un rire hystérique s'échappe de sa gorge.

 « HIHIHIHIHIHIHIHIHIHIHIHIHIHIHIHIHIHIHIHI !!! »

Ce qui surprend. Ce qui gêne. Ce qui terrifie.
Et ce qui fait...


 « ET JE N'AIME PAS CELA ! »

... peur.
Alors que le Creeper s'arrête de rire, et arbore une expression de pure cruauté – de pure folie, sur son visage.


 « ET JE NE LE SUPPORTE PAS ! »

Et, sans prévenir, le Creeper agit.
En plongeant ses griffes... dans la chair de Tim. Dans sa cuisse !


 « HAHA ! »

Le Creeper ressort rapidement ses griffes, et effectue un salto arrière. Il réalise ainsi plusieurs bonds, plusieurs mouvements du même genre, avant de s'arrêter – sur une table, plusieurs mètres plus loin.
Accroupi, la créature demeure calme, mais laisse le sang glisser sur ses griffes, qu'il fait aller et venir devant ses yeux.


 « Tuuuuu... m'as menti ; j'aime pas ça. J'aurais pu. J'aurais pu t'dire. J'aurais pu t'dire. Mais bon.
T'as pas voulu... dooooommage. Dooooooooommage ! »


Le Creeper se détourne, alors ; mais non sans avoir adressé un clin d'oeil cruel, et en glissant les griffes sur sa langue, comme pour goûter le sang de Tim.
Dégoûtant, clairement. Terrifiant.
Mais... il est parti. Le Creeper est parti, et abandonne derrière lui un Red Robin nouvellement blessé – et une Batwoman qui se redresse, difficilement.


 « Hughn. »

Kate grogne, et tente de se remettre ; elle saigne, et va mal.
Mais... Tim semble être sur la même ligne.
Ils n'ont pas le temps, hélas, d'attendre et de se remettre – des sirènes se font entendre. La police arrive, encore.
Ils doivent partir. Ils doivent fuir. Et ils doivent s'échapper, surtout !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 22/03/2017
Messages : 813
DC : Slade Wilson
Situation : Corrompu
Localisations : Gotham City
Groupes : Batfamily
New Titans
MessagePosté le: Dim 2 Déc 2018 - 23:45

« Just a bad memory »
ft. The Bat
_____Malgré les menaces effrayantes du Creeper, l’adolescent continuait à protéger son mentor et s’enfonçait de plus en plus dans ses mensonges. L’adolescent serra les dents et tenta de fuir le regard de cet effrayant individu au-dessus de lui. Ces bas instincts avides de cruauté ne pouvaient lui rappeler qu’une seule personne. Timothy serra sa main contre son bõ, mais semblait incapable de se défendre, pétrifier par une peur qu’il n’arrivait pas à contrôler. Certains évènements de sa vie semblaient ne pas vouloir quitter son esprit.

Red Robin était immobile et craignait le pire. Il serra les dents et détourna immédiatement le visage lorsqu’il respira cette odeur nauséabonde qui n’aidait pas le garçon à se ressaisir. Timtohy laissa échapper un haut-le-cœur, manquant de recracher le peu qu’il avait avalé ces dernières heures. Lorsqu’il sentit ces ongles longs et aiguisés se planter dans sa chair, il ne put se retenir de crier de douleur avant de sentir un énorme soulagement de voir ce poids se libérer.
L’adolescent se redressa, remarquant que les griffes étaient parvenues à perforer son armure et à toucher violemment sa chair. Il pouvait entendre son uniforme s’alerter sur les nombreuses blessures du jeune homme, notamment son traumatisme crânien.

Malgré cela, le garçon se releva, essayant de récupérer un équilibre. En plus de l’alerte de son armure, c’était celle des sirènes de polices qui alerta le jeune justicier. Il ne manquait plus que cela, l’adolescent était frustré. Non seulement, il avait raté une occasion de connaître la vérité, mais en plus il n’avait trouvé aucune preuve de son innocence et il avait entraîné une de ses coéquipières dans sa chute. Machinalement, l’adolescent se précipita vers Batwoman pour l’aider à se relever malgré ses blessures.

« Tu dois partir, vite. » affirma Red Robin en regardant la jeune femme dans les yeux. « Je suis désolé de t’avoir emmené dans tout ce merdier. Tu ne dois pas être mêler à toute cette histoire à ton tour. »

Red Robin la poussa à passer devant alors que les premiers policiers commencèrent à faire irruption dans le refuge. Les officiers n’avaient besoin que de quelques secondes pour reconnaître l’un des disciples de la chauve-souris responsable du plus grand massacre de criminel de Gotham City. L’un des deux policiers tira immédiatement sur l’adolescent et toucha son épaule. L’armure encaissa une grande partie du choc mais déséquilibra le jeune garçon.

« Red Robin, vous êtes en état d’arrestation pour le meurtre de multiples criminels de Gotham City. Inutile de résister, vous êtes cernés. »

L’adolescent se retourna, l’arme toujours en main. Sa cuisse était en train de se vider de son sang. Il n’est pas question de retourner au commissariat. Les efforts de la chauve-souris pour le récupérer auraient été vain. Le garçon se retourna vers les deux policiers, le visage en sang, les mains levés au niveau de son crâne. En une fraction de seconde, une bombe fumigène se glissa sous les pieds des policiers pour créer une diversion et lui faire gagner quelques minutes.

Les coups de feu retentirent, Timothy dirigea Batwoman vers la seule l’issue qu’ils avaient empruntée pour sortir de là. Le garçon pouvait sentir les balles frapper son armure. Si le garçon ne portait pas son uniforme, il serait déjà mort en vu de leur incompétence pour tirer uniquement sur les zones sensibles.

« Dépêche-toi, il ne peut pas aller bien loin, ils sont blessés. » gueula le second flic au continuant de poursuivre les deux justiciers.





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t4664-fiche-de-rp-tim-drake-red-robin http://dc-earth.fra.co/t4651-timothy-drake-alias-red-robin
Inscription : 17/01/2017
Messages : 1149
DC : Mister Miracle ; The Atom ; Fate ; Lex Luthor.
Localisations : Gotham City.
Justice League

MessagePosté le: Lun 3 Déc 2018 - 15:33
Le Creeper est parti – mais son passage a laissé des traces.
Pas uniquement dans la chair de Red Robin.


« Hrm. »

Batwoman se redresse et grogne ; elle a mal, clairement, et a des difficultés à avancer, à mettre un pied devant l’autre – mais elle y arrive.
Elle s’avance, entre les meubles brisés, les bandeaux de police, et surtout au milieu de la fumée déclenchée par Tim pour s’enfuir… pour échapper aux quelques policiers attirés ici, et qui font déjà feu sur eux.


« Faut… faut que tu partes. »

Le duo parvient sur le toit – mais Kate semble définitivement en mauvais état, après le choc subi à cause du Batarang explosif ; elle ne tiendra guère longtemps.
Plus bas, le G.C.P.D. perd du temps à cause du fumigène, mais ils finiront par arriver ; et ils ont déjà identifié Tim. Pour la jeune femme, la suite est évidente… et à éviter, complètement.


« Faut… que tu me laisses. Sauve… ta peau. »

Elle serre les dents, et sent son corps se crisper ; elle fatigue.
Mais elle n’est pas pour autant finie – ou moins maligne. Elle sait très bien que le jeune homme va refuser sa demande… qu’il voudra rester ; pour elle.
Mais elle n’est pas d’accord.


« Et… dis-lui… »

Batwoman s’écroule dans les bras de Tim, chancelante.
Mais c’est un piège.


« … de te faire confiance. »

Elle accroche quelque chose à la ceinture du jeune homme – et il comprend bien vite ce que c’est.
Son lance-grappin ; Kate a accroché son lance-grappin à sa ceinture… et l’active.

Red Robin est projeté dans les airs, alors que le grappin est tiré et s’encoche dans un mur, de l’autre côté de la rue. Attiré par la mécanique, il file au-dessus de l’avenue, et vient brutalement s’écrouler sur un toit.
Pas vraiment en sécurité, mais loin du G.C.P.D. – qui déboule sur l’autre toit, et fait face à une Batwoman affaiblie ; le combat est déséquilibré.
Pour eux.

Mais.
Mais alors que Red Robin envisage sûrement de reprendre la lutte, de retourner voir Kate pour l’aider – il en est empêché ; par une voix.
Par une voix familière, qui s’élève derrière lui.


« Je ne ferais pas ça à ta place. »

Une forme atterrit, soudain, derrière lui ; une forme lourde, massive, qui bouge souplement mais avec quelques relents… mécaniques.
Une forme qui se précise, alors que quelques lueurs s’allument…

… parce que Batwing le permet, en se plaçant près du jeune homme.

« Salut, p’tit génie. Le patron m’envoie te chercher. Ça te dit, une balade ? »

Luke Fox et Tim Drake sont tous deux des esprits vifs, puissants, d’une intelligence rare ; mais ils sont jeunes. Donc, un peu jaloux de l’autre. Donc, un peu taquins.
Donc… la proposition de Luke ne doit pas faire plaisir à Tim ; et il le sait.
C’est bien pour cela qu’il s’est proposé comme volontaire pour cela !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 22/03/2017
Messages : 813
DC : Slade Wilson
Situation : Corrompu
Localisations : Gotham City
Groupes : Batfamily
New Titans
MessagePosté le: Mar 4 Déc 2018 - 9:10

« Just a bad memory »
ft. The Bat
_____La blessure de l’adolescent le ralentissait. L’écart qu’il avait créé avec la bombe fumigène entre lui et les autorités rapetissait de seconde en seconde. Le jeune justicier avait conscience qu’il n’aurait que très peu de chance de s’en tirer, encore plus avec Batwoman qui pesait son poids, avec son bras autour de sa nuque.
L’adolescent serra les dents. Pour lui, pas question d’abandonner la jeune femme, la culpabilité allait l’emporter. Elle était venue pour lui, pour l’aider à trouver les réponses qu’on lui empêchait de trouver. S’il devait la laisser là, il allait s’en vouloir. De toute évidence, s’il y avait une seule personne qui devait être arrêté par les autorités, c’était bien lui. Il commençait tout juste à avoir l’habitude.

Les coups de feu reprennent, les officiers commençaient à reconnaître la silhouette des deux justiciers qui tentaient de fuir le refuge. Machinalement, l’adolescent ferma la marche, poussant Batwoman à passer devant pour l’aider et l’empêcher de se sacrifier inutilement. Le garçon la protégea des coups de feu, laissant son armure encaisser chaque impact qui laissaient échapper un rictus de douleur chez Tim.
Malheureusement, l’écart devient de plus en plus mince et l’adolescent commençait à perdre espoir. Il tourna légèrement la tête vers Batwoman qui avait déjà prévu son coup. Elle voulait que Red Robin puisse fuir, en se sacrifiant. Ce dernier secoua la tête, l’idée lui paraissait immoral, mais il n’avait même pas le temps de répliquer. La jeune femme avait déjà prévu son coup.

Red Robin se retrouva projeter dans les airs avec le grappin de Batwoman. Par reflex, le jeune justicier s’accrocha au grappin et jeter un dernier regard sur sa coéquipière avant de la perdre de vue. Le garçon n’avait pas prévu l’atterrissage et se retrouva à terre, sur le toit de l’immeuble le plus proche.
Bien évidemment, malgré sa cuisse en sang, l’adolescent rampa pour faire demi-tour et venir en aide à Batwoman. Il trouvera bien un moyen de créer une diversion pour permettre à la jeune femme de se tirer de là. Cependant, une énième chauve-souris fit irruption dans la vie du garçon. N’aura-t-il donc jamais la paix. Alors qu’il avait le ventre aplatit sur le sol, il redressa le regard pour finalement reconnaître Batwing.

« Non, tu ne comprends pas Batwing… Batwoman… Je… Batwoman est derrière moi, elle a besoin d’aide. Je ne peux pas la laisser derrière moi… J’ai… J’ai échoué. »

Si l’adolescent n’avait pas contester l’autoritaire de son père biologique, une autorité plutôt radicale, mais la situation l’exigeait probablement, rien de tout cela ne se serrait passer. Red Robin commençait à en avoir conscience et la culpabilité ne faisait que grandir en lui, provoquant une boule au ventre chez le garçon et une contraction de son cœur.
A l’entente des paroles de Batwing, sous-entendant que c’était Batman qui l’avait envoyé, Timothy devenait plus pâle qu’un linge. Il redoutait les paroles de son père adoptif, ayant conscience qu’il avait raison sur toute la ligne.

« Batman va me tuer » murmura Red Robin en levant sa tête en direction de Batwing. Il voulut se redresser, mais il en oublia sa blessure. Il laissa échapper un crie de douleur avant de secoue sa tête. « Je vais me faire incendier mais… Je dois rentrer… Il faut que je lui parle... Je suis innocent... Dit le moi... »





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t4664-fiche-de-rp-tim-drake-red-robin http://dc-earth.fra.co/t4651-timothy-drake-alias-red-robin
Inscription : 17/01/2017
Messages : 1149
DC : Mister Miracle ; The Atom ; Fate ; Lex Luthor.
Localisations : Gotham City.
Justice League

MessagePosté le: Mar 4 Déc 2018 - 13:49
Tim Drake est fragilisé par la situation.
On le serait à moins.

Quelques heures plus tôt, il s’est réveillé au cœur d’une scène de crime – d’un massacre ; depuis, il n’a jamais cessé de rencontrer le pire, encore et encore.
Malgré la présence et l’apport de Bruce, sa volonté de l’aider alors que le G.C.P.D. l’avait arrêté, Red Robin a essayé de trouver par lui-même les éléments concernant cette scène affreuse, à laquelle il est lié… et sans le comprendre. Sans l’accepter, non plus.

Alors que le Creeper est apparu à la suite de Jack Ryder, alors qu’il a blessé Tim tout autant que Batwoman, qui avait aidé le jeune homme après que celui-ci se soit échappé du Manoir Wayne, l’ancien élève du Batman est désormais… de l’autre côté.
Sur un autre toit ; loin de Kate, qui s’enferme dans un nuage pour combattre les policiers.
Et avec Batwing – qui n’est pas son plus grand fan.


« Mec. »

Luke Fox active les capacités de son armure, et vole pour s’approcher de Red Robin.
Celui-ci a voulu se tourner, se détourner, filer directement vers Batwoman, en difficulté ; mais il n’a pas réussi.
Trop blessé. Trop fatigué. Trop usé, tout simplement.


« Tu divagues, si tu penses qu’il va te tuer. »

Batwing atterrit, et s’empare de son camarade ; sans douceur, et sans ménagement.

« Tu le fais très bien toi-même. »

Et, sans un regard en arrière, Luke file dans les cieux – il s’envole, et laisse le toit derrière eux, en tenant fortement Tim.
Sans un regard en arrière ; sans même vérifier que Batwoman aille bien.

Le voyage, intense, ne dure pas cependant.
Heureusement.
Après moins de cinq minutes, Batwing décélère et atterrit ailleurs ; sur un autre toit, dans un quartier reculé et anonyme de la ville.


« Repose-toi, mec. »

Il y dépose Tim, sans douceur encore ; et en secouant la tête, devant un tel spectacle.

« A bientôt… si tu le peux encore. »

Batwing s’en va, alors ; abandonnant Red Robin derrière lui.
Seul.
Mais pas pour longtemps.

Car.
Alors que le temps s’écoule. Que cette journée abominable tire enfin à sa conclusion. Qu’il n’en peut plus.
Une silhouette apparaît, devant lui ; sur un autre toit, collé au sien. Légèrement au-dessus.
Une silhouette massive. Une silhouette puissante. Une silhouette autoritaire.



Le Batman.
Qui reste de marbre, et fixe Tim à mesure que les secondes s’écoulent ; douloureuses.


« Tu n’as pas respecté mes ordres. »

Un léger saut, et le Chevalier Noir s’approche.
Calme. Figé.
Crispé.
Et de mauvaise humeur, clairement !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 22/03/2017
Messages : 813
DC : Slade Wilson
Situation : Corrompu
Localisations : Gotham City
Groupes : Batfamily
New Titans
MessagePosté le: Mer 5 Déc 2018 - 0:46

« Just a bad memory »
ft. The Bat
_____L’adolescent n’était pas parvenu à se redresser sur ses deux jambes. Il devait plier sa nuque pour pouvoir observer directement son interlocuteur. Ce dernier ne semblait pas prêt à faire demi-tour pour venir en aide au garçon. Sa mission ne semblait pas concernée Batwoman. L’adolescent laissa échapper un soupir avant de jeter un dernier regard ne direction de Batwing qui se rapprochait de lui.

Ce dernier activa les capacités de son armure et ne fit preuve d’aucune douceur envers l’adolescent. Les dernières paroles qu’il avait prononcées jeta un froid entre les deux génies. Timothy ne rétorqua pas, ses dents se rétractèrent entre elles et le fusilla du regard avant que ce dernier ne le force à se redresser et l’emmène faire un petit tour dans les airs.
Red Robin n’avait pas le temps de répliquer, mais il ne semblait pas vraiment aimer être traiter de cette manière. Batwing semblait en vouloir à l’adolescent pour des actes qu’il n’avait pas pu empêcher. Pour Tim, inutile de remuer le couteau dans la plaie, l’adolescent était capable de reconnaître quand il avait fait une erreur.

Malgré cela, l’adolescent ne répondait pas aux agressivités passives mais douloureuse de Batwing qui finit par le ramener loin de la scène de crime. Le garçon prit son mal en patience jusqu’à être finalement lâcher une centaine de centimètre au-dessus du sol. Timothy s’écroula au sol en laissant échapper quelques gémissements de douleur. Les blessures profondes que lui avaient laissé le Creeper ne l’aidait pas à se rattraper sur ces deux jambes. L’adolescent se retrouva par terre en se retenant d’insulter Batwing avant que ce dernier ne s’éclipse.
Pendant quelques secondes, l’adolescent avala quelques bouffées d’air avant de se redresser pour observer sa blessure. Une ombre se rapprocha de lui, Red Robin releva doucement la tête, sans croiser le regard de la chauve-souris. Machinalement, son cœur se contracta en sachant tout ce qui allait lui tomber sur la gueule, comme ci la scène avec Batwoman ne lui avait pas suffi.

Face aux rappels de la chauve-souris, l’adolescent détourna machinalement le regard en essayant de panser ses plaies. Il n’osait pas le regarder en face, en prenant conscience que le justicier avait raison sur quasiment toute la ligne. En entendant cela, ces mains tremblaient et ses gestes pour se soigner étaient maladroit. L’adolescent se couvre de sang et pesta. Il avait laissé quelques secondes de silence à son mentor, le temps qu’il trouve les bons mots.

« Je sais. » rétorqua froidement Red Robin. « Je n’ai pas suivi les ordres. J’ai voulu trouver mes propres réponses. »

Un ange passa et malgré les blessures maladroitement soignées, le garçon s’efforça à se tenir sur ses deux jambes, histoire de pouvoir tenir un minimum tête à son mentor. Le garçon ne peut pas cacher les grimaces de douleurs, ni la pâleur de son visage. Cependant, il est prêt à assumer ses erreurs, même si son cœur est à deux doigts de frôler la crise cardiaque.

« Comment voulais-tu que je me sente quand je me suis réveillé prisonnier dans une cage d’or. A quel moment tu as pensé que c’était une bonne idée pour que je ne me sente pas coupable. » Il serra les dents, les poings et finit pas lever les yeux directement sur ceux de son mentor. « Je me suis sentit coupable, comme un criminel… et j’ai bien l’impression que tu le penses tout autant que ces policiers qui m’ont traqué… » Timothy détourna machinalement le regard, s’autorisant à avaler une grande quantité d’oxygène avant de reprendre. « Je voulais te prouver que tu avais tort… Que tout ce que tu as pu voir qui t’aurais montré que je n’ai pas sombré… Je me suis enfui. J’ai voulu jouer Cavalier seul sur cette affaire. J’ai vraiment pensé que j’avais une chance, que j’allais trouver ces réponses… mais je n’ai trouvé que des obstacles autour de moi. Je t’ai désobéi, j’ai laissé des gens se sacrifier pour moi, et je me retrouve en face de toi, sans la moindre preuve de mon innocence. » Un nouveau silence, il détourna de nouveau le regard. « J’ai eu tort. Je le sais. »





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t4664-fiche-de-rp-tim-drake-red-robin http://dc-earth.fra.co/t4651-timothy-drake-alias-red-robin
Inscription : 17/01/2017
Messages : 1149
DC : Mister Miracle ; The Atom ; Fate ; Lex Luthor.
Localisations : Gotham City.
Justice League

MessagePosté le: Mer 5 Déc 2018 - 11:02
Le Batman ne dit rien, alors qu’il s’approche et s’avance vers Tim.
Il reste silencieux ; il le laisse.
Il le laisse faire. Il le laisse parler. Il le laisse… se défendre.

Malgré les blessures subies par Red Robin, malgré les moments difficiles qu’il vient de subir après s’être échappé, son père adoptif demeure de marbre.
Figé, à ses côtés. Mutique. Bloqué, dans une attitude neutre et froide, quasiment inhumaine ; complètement brutale, dans l’approche d’un fils si perturbé, si rongé par ce qu’il vient de vivre.


« Hrm. »

Il grogne, à peine, quand Tim termine.
Mais rien de plus.

Le Chevalier Noir ne parle.
Il ne réconforte pas. Il ne rassure pas. Il n’apaise pas. Il n’aide pas.
Il… juge.


« Oui. »

Et son verdict est terrible.

« Tu as eu tort… encore une fois. »

Tout comme le ton de sa voix, brutal et agressif.

« Et je ne l’accepte plus. »

Le Batman est juste derrière Tim, qui lui a tourné le dos.
Ce qui est une erreur.
Car lui – lui l’ami, le professeur, le mentor ; le père. Lui le père, oui… agit.
D’une façon que personne n’aurait jamais pu attendre – ou craindre.


« J’en ai assez ! »

Il le frappe.
Il lève violemment son poing, et le plonge dans le dos de Tim ; dans un endroit plus que douloureux, qui provoque une souffrance absolue.
Mais il ne s’arrête pas.


« J’en ai assez de tes décisions stupides ! »

Il enchaîne, avec un violent coup du plat de la main sur une épaule de Tim.
Avant de balayer ses jambes, avec sa botte.


« J’en ai assez que tu ne gères rien dans ta vie ! »

Il écrase violemment son talon sur le torse de Tim – brisant son armure.

« J’en ai assez de ta bêtise ! De ton attitude de gamin ! »

Il relève et rabat son talon ; le symbole de Red Robin se brise, alors qu’il plie le genou pour écraser le nez de Tim.

« J’en ai assez d’un enfant immature ! J’en ai assez d’un pleurnicheur ! J’en ai assez d’un drogué ! »

Il s’empare, alors, de Tim et le relève, pour coller son visage au sien.
Le bas du visage du Batman exprime alors toute sa fureur, toute sa colère – toute sa haine.


« J’EN AI ASSEZ DE TOI ! »

Son crâne file, alors.
Le coup de tête est terrible ; mais sûrement moins que le choc d’être ainsi tabassé, par son père !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 22/03/2017
Messages : 813
DC : Slade Wilson
Situation : Corrompu
Localisations : Gotham City
Groupes : Batfamily
New Titans
MessagePosté le: Jeu 6 Déc 2018 - 14:11

« Just a bad memory »
ft. The Bat
_____Red Robin avait détourné le regard et tourné le dos à son mentor en essayant de panser ses plaies. Il s’attendait bien à une leçon de morale, à un bon remontage de bretelle et un rappel à l’ordre. Cependant, la voix de la chauve-souris semblait plus glaciale qu’il ne le pensait.
Un frisson parcourra tout son corps lorsqu’il entendit les premières paroles de son père adoptif. Il redressa immédiatement sa tête. Il sent le coup de poing s’écraser sur la colonne vertébrale. L’adolescent sursauta et se retourna d’un bon en essayant de se défendre. Malheureusement, son mentor et rapide et il ne s’attendait pas à se faire attaquer par son propre père adoptif. Ce dernier enchaina les coups sans que le garçon ne puisse contrer.

Batman lui faucha les deux jambes, l’adolescent se retrouva à terre et ne pu empêcher son mentor de lui briser une partie de son armure sur son torse, ainsi que son symbole. Red Robin essaya de se ressaisir. Il connaît Bruce, et il connait les points faibles de son armure également. Il retenu son pied alors que ce dernier allait lui éclater le nez et enfonça un batarang immédiatement dans un point sensible de son armure, lui permettant de toucher la chair.
Immédiatement, le garçon se releva pour effectuer une roulade sur le côté, s’éloignant de son père adoptif avant de se redresser. Ce dernier finit par lui un violent coup de boule qui aurait pu faire perdre connaissance au garçon s’il n’était pas solide. Un sifflement frappa ses deux tympans et l’intérieur de son crâne. L’adolescent avait désormais le visage recouvert de sang et une violente migraine se fit ressentir et perturba l’équilibre du jeune garçon.

« Je n’ai pas choisis de subir tout ce que j’ai vécu. » grogna Red Robin en essuyant les quelques gouttes de sang qui s’écoulaient sur son masque. « Je pensais que tu aurais suffisamment de matière grise pour le comprendre plus que les autres. Je crois que j’ai également eu tort. »

Il avait l’habitude de côtoyer son mentor et pour la première fois depuis des années, il ne le reconnaissait plus. Machinalement, le garçon se renferme immédiatement sur lui-même et ne laissa plus la moindre émotion sortir de son visage. Il fusilla du regard ce qui fut autrefois son père et retira sa cape, ainsi que les morceaux d’armures qui lui restait et qui semblait le déranger plus qu’autre chose. Son casque ne cessait d’informer l’adolescent de son état critique. Son cerveau est lourdement impacté et utilisait ses dernières pour maintenir l’adolescent en état de conscience.

« Je ne suis pas celui que tu penses. » répéta l’adolescent en reculant davantage pour éviter de prendre un énième coup. « J’aurais dû lui dire… J’aurais dû lui cracher que tu étais responsable de tout ce merdier, de ce putain de refuge. Mais je n’ai rien dis. » pesta Timothy avant de redressa la tête. « Regarde-moi maintenant. La grande forme. »

Il n’était plus qu’à une dizaine de centimètre du bord, sans en avoir réellement conscience. Son esprit à déjà beaucoup de mal à analyser le vrai du faux. Timothy vivait un véritable cauchemar et ne semblait pas capable d’en voir le bout. Il tourna rapidement de l’œil après son sarcasme. Son corps bascula en arrière pour être entraîner dans le vide, laissant son corps se précipiter vers une chute terrible.
Cependant, le garçon parvenait à rester conscience quelques secondes, par instinct de survie et finit par utiliser son grappin pour se rattraper et briser la fenêtre la plus proche pour s’écrouler dans le couloir. Red Robin a besoin de soin d’urgence. Cependant, il a conscience qu’il est recherché par la police, il n’aura aucune chance s’il les prévient. Il ne peut plus faire confiance envers son mentor, mais il tente quand même une alternative. Il activa son communicateur, le brancha dans un réseau inconnu

« Alfred… j’ai besoin d’aide… » lança Red Robin en rampant le long du couloir, essayant de coller sa colonne vertébrale contre le mur le plus proche. Avec cette manipulation, l’adolescent laissa échapper des gémissements de douleur, serrant les dents pour ne pas alerter la chauve-souris. « s’il vous plait… »





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t4664-fiche-de-rp-tim-drake-red-robin http://dc-earth.fra.co/t4651-timothy-drake-alias-red-robin
Inscription : 17/01/2017
Messages : 1149
DC : Mister Miracle ; The Atom ; Fate ; Lex Luthor.
Localisations : Gotham City.
Justice League

MessagePosté le: Jeu 6 Déc 2018 - 14:41
« Hrm. »

Le Batman grogne, alors que Tim Drake se laisse chuter du rebord ; il tombe.
Mais son agresseur n’est pas stupide.

Alors que la gravité appelle Red Robin, celui qui l’a passé à tabac plisse les paupières, et soupire ; imbécile, pense-t-il. Petit imbécile.
Croit-il vraiment s’en sortir ? Espère-t-il vraiment que cette feinte puisse fonctionner ?
Le juge-t-il donc suffisamment vieux et stupide pour tomber dans ce piège ? Vraiment ?!


« Pff. »

Le Chevalier Noir soupire, secoue la tête ; puis crache.
Comme pour exprimer son dégoût.
Comme pour exprimer son rejet, de l’idée de Tim… et de Tim lui-même.

Ce dernier, cependant, n’en a pas conscience ; il s’accroche.
Il s’accroche au rebord.
Il s’accroche pour ne pas tomber. Il s’accroche en espérant des secours. Il s’accroche à la rage, à la colère, à la fureur qui se dégage de lui après ce qu’il vient de subir – et il s’accroche, surtout, pour ne pas penser.
Pour ne pas laisser ses émotions, autres, arriver ; pour ne pas céder. A la tristesse. A la douleur. A la souffrance. A l’incompréhension.
A… la trahison. Et au désespoir.

Tim s’accroche – et il peut durer longtemps ; il a l’âme pour.
Mais il ne peut plus s’accrocher, soudain.

Car le mur derrière lui explose. Car la fenêtre explose.
Car un pan entier de l’immeuble explose – anéanti par un souffle, mais surtout par des bras immenses, mécaniques, qui viennent détruire tout ce à quoi Tim s’accrochait.
Il tombe, donc.
Il chute. Il s’écroule. Il file vers le sol… et ne peut se protéger. Ne peut s’arrêter.

Tim tombe.
Puis s’écrase ; au sol.


Simulation terminée.
Illusion achevée. Retour à l’interface de réalité. Simulation terminée.

Mais… même s’il est tombé ; même s’il s’est écrasé.
Tim n’est pas mort.
Il rouvre les yeux. Il découvre où il est… où il est vraiment.
La Batcave.
Tim se trouve dans la Batcave ; au cœur de la zone de simulation qu’il a lui-même installée, jadis.


« Ouin-ouin… je ne suis pas celui que tu penses… ouin-ouin. Je ne pensais pas que tu pourrais être plus insupportable, petit, mais tu m’as surpris – et tu sais que je n’aime pas les surprises. »

Affaibli, blessé, Tim peut néanmoins relever les yeux – et voir qui lui parle. Voir qui se trouve dans la combinaison du simulateur, qui en sort… et avec qui il parlait ; avec qui il échangeait, ou se battait.
A chaque fois.


« Je voulais te montrer, petit. Je voulais te montrer ce que ça fait, d’avoir le poids de victimes de sa conscience – mais il a fallu que tu t’acharnes, hein ? Il a fallu que tu veuilles te défendre, il a fallu que tu n’acceptes pas ta culpabilité ?
Imbécile. Toujours si fleur bleue. »


Plus loin, Tim peut découvrir Alfred blessé, le crâne en sang, allongé sur le sol ; et des écrans, faisant état de l’occupation du Manoir par Bruce… et quelqu’un d’autre. Pennyworth a interdit tout accès en haut, mais Red Robin est intelligent, et reconnaît les éléments décrits par les écrans ; Carol.
Bruce est en haut, avec Carol Ferris – et le majordome ne veut pas qu’on les dérange.
Mais il le faudrait, peut-être. Sûrement.
Parce qu’Alfred est blessé. Et parce que la cellule est ouverte, aussi.


« J’ai piégé le vieux, et j’ai voulu te faire comprendre ; mais tu as refusé.
Passons à l’étape suivante, alors. Tu ne veux pas accepter mes idées ? Je vais te les enfoncer dans le crâne. »


Son interlocuteur s’avance, et sort ses armes…
… car BatTim, hélas libre, hélas derrière tout cela, ne plaisante pas.
Et commence, déjà, à tirer sur Tim – avec des balles létales. Il tire pour tuer !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 22/03/2017
Messages : 813
DC : Slade Wilson
Situation : Corrompu
Localisations : Gotham City
Groupes : Batfamily
New Titans
MessagePosté le: Jeu 6 Déc 2018 - 20:06

« Just a bad memory »
ft. The Bat
_____L’adolescent n’avait plus l’énergie suffisante pour vaincre son mentor. Il avait tenté d’appeler à l’aide le majordome de la famille. Même si ce dernier avait élevé Bruce, il ne l’aurait jamais laissé lever la main sur l’un de ses enfants. Malheureusement, le garçon ne bénéficiera d’aucune réponse. Toutefois, il continua de lutter pour fuir la rage de son mentor qui avait finit par comprendre qu’il ne s’était pas encore écrasé par terre, qu’il luttait encore malgré tout ce qu’on avait pu lui dire.
La chauve-souris, au bout de quelques secondes, finit par éclater le mur qui se trouvait derrière l’adolescent rampant. Ce dernier protégea l’arrière de son crâne en posant la paume de ses deux mains pour éviter de se prendre un morceau de mur en pleine tête. La partie visible de son corps était recouvert de poussière. Finalement, il fut éjecté hors de l’immeuble et entraîner dans une chute mortelle.

Malgré cette violente chute, le cœur du jeune garçon continuait de battre. L’adolescent ouvrit doucement ses paupières avant de reconnaître les néons qui illuminait la Batcave, plus précisément dans une zone de simulation. Il avait suffisamment côtoyé cet endroit pour le reconnaître dans les moindres détails. Il laissa échapper un gémissement de douleur. La plupart de ses blessures était réelle, mais le coup violent sur son crâne était le plus intense et le plus douloureux. Le sang s’était répandu sur toute la pièce et la majorité devait lui appartenir. L’adolescent bougea légèrement son crâne en laissant échapper une grimace de douleur. Il redressa doucement son crâne avant de s’apercevoir qu’il était allongé sur une table, portant sa combinaison, et qu’il semblait porter un masque de simulation sur le crâne pour aider le cerveau à penser que cet endroit était réel, permettre à la simulation de prendre forme. Le garçon se redressa doucement et posa ses doigts fins sur le sang séché sur le haut de son front avant d’apercevoir son ravisseur.

L’adolescent se massa le crâne en entendant les moqueries de l’homme qu’il n’avait pas encore reconnu. Il cherchait à se ramener à la réalité, à comprendre ce qu’il venait de se passer et les bourdonnement et sifflement en fond sonore ne l’aidait pas à se concentrer. En redressant sa colonne vertébrale, il finit par reconnaître sa version futuriste. Le petit regard en coin sur la cellule grande ouverte, là où se trouvait BatTim.

« Tu ne devrais pas être surpris. » marmonna Tim en essayant de se dresser sur ces deux jambes. « N’oublie pas que j’étais une partie de toi. »

L’adolescent baissa les yeux pour remarquer les armes que possédaient le voyageur temporel. Il possédait des armes mortelles et n’avait aucun scrupule à pointer le canon d’une de ses armes en direction de Red Robin. Il tire, mais rate le garçon qui en profite pour courir derrière une table qu’il renversa volontairement pour se protéger des impacts de balle. Timothy se retourna vers les écrans de surveillance puis vers Alfred qui avait perdu connaissance. Il laissa échapper une grimace en voyant l’état du majordome. Il fallait qu’il prévienne son mentor, même si cela l’embêtait un peu de briser une scène aussi romantique entre lui et Carol. Malheureusement, le communicateur de Tim refusait de fonctionner alors que BatTim se rapprochait dangereusement de l’endroit où s’était réfugié l’adolescent blessé.

« Comme tu l’as si bien dit, je suis une partie de toi, Timothy. » confirma BatTim en se rapprochant doucement du garçon, tout en oubliant pas de tirer quelques coups pour lui rappeler qu’il n’était pas tiré d’affaire. « Tes petits tours n’ont pas de secret pour moi. Inutile de contacter qui que ce soit ou d’essayer de sortir, tout a été condamné par mes soins. Toutefois, tu peux toujours appeler ton père à l’aide en pleurnichant. »

L’adolescent serra les dents. Blessé, il devait désormais se débrouiller seul et il ne prit pas en compte les quelques remarques de Red Robin. L’état de BatTim était en train de se détériorer de jour en jour, le garçon en était persuadé. Il était en train de tirer sur la personne qui le maintenait en vie. S’il parvenait à tuer Red Robin, il se tuerait lui-même.

« Tu es conscient que tu vas te tuer. » grogna le jeune homme en restant dans sa couverture et en utilisant le matériel à proximité pour pouvoir se défendre.

« En venant ici, j’ai mis de côté toute ma vie, gamin. Je n’ai plus rien à perdre et je n’ai rien à gagner dans ce monde condamné avec un bon à rien qui n’arrive pas à voir la vérité en face. »

L’adolescent n’attend pas et se jette immédiatement sur son adversaire pour lui enfoncer son grappin directement dans sa chair, le renforçant pour qu’il puisse transpercer le costume de la chauve-souris. Malheureusement, la tenue futuriste est encore plus résistante que ces gadgets. BatTim tira sur le garçon et le blessa au niveau de la clavicule. L’adolescent tomba à la renverse en criant de douleur.





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t4664-fiche-de-rp-tim-drake-red-robin http://dc-earth.fra.co/t4651-timothy-drake-alias-red-robin
Inscription : 13/06/2018
Messages : 219
DC : Dove
Localisations : Zamaron / La Terre.
Justice League
MessagePosté le: Jeu 6 Déc 2018 - 22:14
The Arsonist.

Elle est revenue. Encore une fois, remerciant secrètement Alfred de leur avoir donné du temps et surtout un espace où personne n'était censé venir les déranger. À vrai dire Carol a encore cette appréhension à l'égard du jugement de Tim, elle l'a d'ailleurs exprimé à Bruce. Ce n'est pas bon. Même si il y a des améliorations dans son état psychique, le garçon fait encore une fixation sur la capacité de la jeune femme à lui faire du mal. Un constat déplaisant et déchirant, mais qu'elle accepte et demande à son amant d'accepter. Il faut le temps au temps. Suite à cet aparté sérieux et peu sympathique, ils ont alors pris comme à leur habitude littéralement leur pied, avec une Carol plus que décidée à lui faire découvrir certaines spécialités des autres planètes à l'aveuglette avant, tout de même. Une idée venue pour rajouter un peu de "piquant" au rendez-vous... et quel rendez-vous. Au départ affamés, les voilà repus dans tous les sens du terme. Mais Carol, comme une sorte d'habitude, se réveille la première et se met à embrasser la peau de son amant. Que ce soit les zones encore vierges de toutes blessures ou toutes les cicatrices, elle ne peut s'empêcher soit de passer ses doigts, soit ses lèvres comme pour en prendre soin.
"Hm tu sens encore la sauce royat par ici. Ça te donne un goût épicé ... et je vois que je n'ai pas raté mon tir."
Elle se met légèrement à pouffer quand soudain quelque chose lui vrille violemment le coeur au point qu'elle soit obligée de se redresser, s'asseoir et surtout plaquer la main contre sa poitrine. Une sensation qui vient de Tim, plus intense, plus douloureuse qui arrive à la faire flancher et gémir dans sa souffrance. Puis, Carol prend son anneau nerveusement et regarde Bruce, à la fois effrayée et enragée. Il sait. Il comprend qu'un danger est proche, bien trop proche.
"Je dois aller aider Tim. Monsieur Pennyworth ..."
Et elle disparaît dans une lumière rose, sans qu'il ne puisse émettre une quelconque objection.

La voici donc sans comprendre derrière un homme menaçant Tim à l'aide d'armes. Homme qui n'a malheureusement pas le temps de réagir ou de voir ce qui l'empoigne avec tant de force aux bras. Des bras plaqués contre son torse, sans pouvoir effectuer une force opposée égale à ce début d'attaque. Il est embarqué en dehors de la Batcave, remarque qu'il se trouve dans les airs et qu'un corps féminin le maintient pour le moment. Pour le moment oui. Car il est ensuite envoyé sans sommation vers le sol dans un immense fracas. La terre, les herbes volent autour de lui et il peut sentir certains de ses membres se mettre déjà à craquer, conséquence de ce violent choc.
"Tu crois que c'est fini."
Oui, ce n'est pas fini. Même si l'inconnu aux allures de pseudo chauve souris a le temps d'effectuer un début de contre face à cette femme nue se parant peu à peu d'une combinaison rose et noire, elle est bien plus rapide que lui. Carol n'hésite pas à frapper à l'aide de deux lames générées par son anneau les pistolets tenus qui n'ont d'autre choix que d'exploser à l'impact. Elle fonce ensuite de nouveau sur lui, l'attrape au bras et se téléporte à nouveau dans la Batcave pour le jeter encore une fois violemment contre le sol.
"Qui que tu sois."
Il peut voir d'immenses mains venir le maintenir et aux mains et aux pieds. Sentir son dos se détacher du sol. Pour revenir contre de manière brutale.
"Personne. Ne touche. Timothy Drake."
Sans chercher à comprendre, aveuglée par son sentiment de protection, et surtout d'instinct, elle repère ce qui semble être un endroit de confinement et balance l'ennemi dedans.
"PERSONNE !!!"
Tonne-t-elle d'une voix qu'on lui connaît peu. Une voix pleine d'autorité, cinglante faisant vibrer chaque once de l'environnement. Claquant, coupant la chique du plus insolent personnage. Elle serait capable de briser les bras, les jambes, d'en faire un homme tronc en une seule pensée pour protéger Tim. Mais elle se retient, se crispe dans sa rage contenue et laisse son anneau se focaliser sur une autre pensée. Arracher ces gadgets accrochés au corps de l'homme à moitié assommé et toussant ses poumons, à l'aide de griffes puissantes faisant ployer la matière terrestre. Ne lui donner d'autre possibilité que ses seuls poings et jambes pour attaquer. Carol Ferris est une lionne qui protège et elle rend vulnérable celui qui a osé enclencher le pire en elle.

"Tim."
Finit-elle par dire en voyant le sang et l'état du jeune garçon. Elle court vers lui en trombe, sans plus se soucier de "l'intrus", cette fois focalisée sur la condition critique de Tim, de ces balles qui ont transpercé ses chairs, de son visage ensanglanté. Et elle panique, littéralement en voyant que le trauma crânien qu'elle avait essayé de lentement soigner pour ne pas faire souffrir le jeune garçon est devenu pire, bien pire. Elle touche ses épaules, son visage, les yeux embués de larmes.
"Non. Non non non."
Ses mains se tâchent de sang, sa respiration s'accélère et elle perd pendant un moment sa raison, en revoyant cette fausse réalité où Timothy était mort, criblé de balles. Son masque de Star Sapphire se dématérialise alors, laissant son visage à vue. Le jeune justicier peut voir dans le flou des iris bleus presque noyés par ces pupilles dilatées sous le coup de ces émotions si fortes. Non, ça ne peut pas arriver. Ça ne doit pas.
"Ça va aller. Ça va aller Tim."
Dit-elle de la voix la plus rassurante possible malgré les larmes, malgré les tremblements. Elle le rassure, lui donne de la chaleur humaine, de l'attention, de l'amour comme elle le peut en hoquetant. Ça va aller.
"Je vais te soigner."
L'anneau réagit alors à la demande de sa porteuse, enveloppant Timothy Drake d'un halo de lumière rosée, pendant qu'une des mains du jeune garçon reste jointe à celle de Carol pour garder le contact.
"Ça va aller. Je te promets que ça va aller."
Répète-t-elle sans cesse. Après tout, que peut-elle dire de plus. Que peut-elle faire de plus.

© 2981 12289 0


Wolven Storm
These scars long have yearned for your tender caress. To bind our fortunes, damn what the stars own rend my heart open, then your love profess a winding, weaving fate to which we both atone.•°¤ Mags.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 17/01/2017
Messages : 1149
DC : Mister Miracle ; The Atom ; Fate ; Lex Luthor.
Localisations : Gotham City.
Justice League

MessagePosté le: Ven 7 Déc 2018 - 8:18
Tout est allé vite ; si vite.
Bien trop vite.

Son plan était parfait – même improvisé, même construit à la minute, il était parfait.
Attirer Alfred, jouer sur la corde sensible du vieil homme, minauder ; le charmer. Comme il a charmé Cassandra, jadis, pour s'emparer des armes de Themyscira... et faire ce qui devait l'être. Comme maintenant. Comme toujours.
Soumettre le majordome, même si cela lui a fait du mal.
Sortir, récupérer son costume, ce costume pour lequel il a tant donné et qu'il mérite bien plus que les autres. S'organiser. Agresser Tim dès son arrivée, le plonger dans la simulation, le forcer à voir ; à comprendre. Le briser.

Le plan était parfait.
Mais... il a tout gâché. Encore.

Tim a tellement résisté que la simulation a dû être stoppée ; BatTim ne le supporte pas.
Fatigué, usé, affaibli... enragé, surtout, par sa frustration et sa vexation, il ne se contrôle plus. Il ne peut plus. Il ne veut plus.
Il agit, alors.
Il agit mal. Il agit sale. Il agit... pour tuer.

Et il est sur le point d'y parvenir ; il est sur le point de tuer Tim, de se tuer... comme une forme d'expiation personnelle.
Mais non.
Mais non, cela n'arrive pas ; car elle arrive.

Elle. Carol Ferris.
Qu'il a tant aimée ; qui l'a tant trahi.
Il ne lui a jamais pardonné.
Et cela ne commencera pas aujourd'hui.


 « Nan. Nan, ça ne va pas aller. »

A nouveau dans la cellule. A nouveau désarmé. A nouveau piégé.
Le croit-elle.


 « Il... tu ne le soigneras pas. Tu ne le soigneras pas bien. »

BatTim dispose toujours de son armure, de son costume ; mais sans arme.
Le croit-elle.
Elle se trompe ; comme elle a passé leur temps ensemble à le tromper.


 « Il... tu mens, Carol Ferris. Tu passes ta vie à mentir ! Tu passes ta vie à faire croire aux autres, à faire espérer ! Tu fais cr... »

 « Tu savais. »

Une voix vient interrompre BatTim.
Une voix qui se diffuse dans toute la Batcave. Une voix qui semble venir de partout et nulle part à la fois.
Une voix froide. Une voix brute. Une voix terrible.
Une voix... de terreur ; qui provoque la terreur, dans le cœur des criminels.
Et, pour l'une des premières fois, dans celui de BatTim.


 « En faisant cela. En leur faisant cela.
Tu savais. Ce qui allait arriver.
Ce qui allait t'arriver. »


BatTim ne cesse de tourner, de retourner sur lui-même ; non loin, il remarque qu'Alfred gémit, de douleur.
Il a peur, alors.
Il a raison.


 « Tu... tu as échoué ! Tu n'as pas pu les protéger ! Tu... tu... »

 « Tu savais. Sans connaître. »

La voix se fait soudain plus claire – plus proche.
Et quelque chose apparaît derrière lui.
Une ombre. Une silhouette. Une masse.



Un homme.
Qui est plus qu'un homme ; et plus qu'une idée, ici.
Un sentiment. Une émotion.
Une colère.
Qui entend s'abattre, maintenant.


 « Maintenant.

 « T... Tais-toi ! »

 « Tu vas connaître. Comprendre. Et regretter. »

 « RAH ! »

BatTim commet une erreur ; il attaque.
Et Bruce réagit.
Même si ce n'est plus Bruce. Même si ce n'est plus l'homme qui a accueilli, avec plaisir, envie et soulagement l'arrivée de Carol chez lui. Même si ce n'est plus celui qui a souri, ri, s'est amusé, a découvert les étrangetés extraterrestres ramenées par elle, et qui l'ont charmé. Même si ce n'est plus l'hôte ouvert et sympathique, même si ce n'est plus l'amant passionné et espère-t-il passionnant. Même si ce n'est plus l'homme, l'être humain qui trouve en elle une compagne qui ne cesse de l'amuser et de le faire vivre.
Ce n'est plus lui, non.
Plus depuis l'alerte ressentie par Carol. Plus depuis qu'il est descendu, et qu'il a vu ; Alfred et Tim. Plus depuis qu'il a compris.
Plus depuis qu'il a mis ce costume – et même avant, même avant cette deuxième peau symbolique. Plus depuis que Bruce a disparu.
Et que le Batman est arrivé.

BatTim frappe, oui ; et Bruce réagit.
BatTim tente un coup d'aïkido, que Batman pare avec une prise de capoeira, qui le met à terre. BatTim veut se redresser, mais une technique d'hapkido le fige au sol, encore. Bruce enchaîne avec un salto de Vo Tu Do, et utilise les dures leçons du pencak-silat pour briser cinq doigts de sa cible.
BatTim tente un contre de wushu, mais Bruce casse son bras avec une parade d'okichitaw.

BatTim grogne, alors ; souffre.
Bruce ne s'arrête pas.
Il le relève, et se lance dans une série de frappes de kick-boxing ; pendant plusieurs secondes.
Puis, il s'arrête.

Encore une, il le sait ; encore une série.
Et BatTim meurt.
Il le veut, en un sens... il le voudrait. Pour ce qu'il a fait. Pour ce qu'il est. Pour ce qu'il dit, du Futur.
Mais non.
Non, il ne le fait pas. Il s'arrête.
Et pousse, juste, l'ennemi ; au sol, qui s'écroule.


 « Carol. »

Bruce sort de la cellule, la claque en la refermant ; et enlève son masque, pour s'accroupir près d'Alfred, en fixant malgré tout Tim et Carol.

 « Comment... ? »

Il n'ose finir, rongé par l'inquiétude.
Il a peur – pour Tim. Pour son allié. Pour son élève. Pour son fils.
Alfred ira bien, il est juste sonné ; BatTim ne voulait pas le tuer. Mais Tim... Tim, il ne sait pas.
Et il ne pardonnera pas. Jamais.
Il ne se pardonnera pas d'avoir permis à Tim de devenir ce monstre. Jamais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 22/03/2017
Messages : 813
DC : Slade Wilson
Situation : Corrompu
Localisations : Gotham City
Groupes : Batfamily
New Titans
MessagePosté le: Ven 7 Déc 2018 - 11:30

« Just a bad memory »
ft. The Bat
_____Le garçon s’était retrouvé sur le sol, incapable de bouger, encore choqué par l’impact de la balle qui avait traversé sa chaire, au niveau de sa clavicule. L’adolescent a le souffle complètement coupé lorsque sa colonne vertébrale heurte le sol, il gémit de douleur et tente d’arrêter l’hémorragie tout en essayant de ramper loin de BatTim qui se rapprochait dangereusement de lui.
Red Robin essaya de garder une bonne distance entre lui et son adversaire. Malheureusement, il n’avait plus qu’un bras pour ramper sur les fesses et il était beaucoup plus lent que sa version futuriste. Au moment fatidique, le garçon dirigea son regard vers les écrans de surveillance avant de constater que la Star Sapphire avait disparu.

Cette dernière s’était retrouvée juste derrière son agresseur et faisait parler toute sa rage, se défoulant sur l’homme qui avait revêtu l’image de la chauve-souris. Red Robin en profita pour reculer légèrement pour s’éloigner davantage. Tim Drake laissa échapper un soupir de soulagement, en sachant que ça ne serait pas son dernier jour dans ce monde. Le sol trembla lorsque le voyageur temporel se retrouva projeter au sol, directement dans la cellule où il se trouvait précédemment.
Finalement, après quelques secondes de lutte, même après avoir fait pression sur sa plaie, le garçon s’allonge de nouveau sur le sol, à bout de souffle et à bout de force. Immédiatement après avoir remis BatTim là où il aurait dû rester, la jeune femme s’était jetée sur le garçon agonisant. Sa vision se troublait, mais il pouvait reconnaître cette voix entre mille.

Tout comme celle de son père adoptif qui, il y a quelques minutes l’avaient battu et insulté dans la simulation. Le cœur de l’adolescent se contracta, encore à peine lucide, il avait un peu de mal à mesurer le faux du vrai. Toutefois, les paroles de la chauve-souris, qu’il parvenait à entendre, le rassurait sur l’idée que tout ceci n’était qu’un cauchemar.
L’adolescent reporta machinalement son attention sur carol qui essayait tant bien que mal de soigner ce dernier à l’aide de ses pouvoirs. Pendant un instant, il la sentait déstabiliser par les paroles de BatTim qui les avait surement émis pour que la jeune femme est une mort sur sa conscience, sa mort. Timothy posa sa main sur celle de Carol pour la rassurer. Ces gestes étaient affaiblis, mais sincère. Il ne voulait pas que Carol doute d’elle, pas une seule seconde, aussi bien pour qu’elle n’est pas cette mort sur la conscience.

BatTim se tordait de douleur dans sa cellule, il essaya de ressouder les os de sa main manuellement. Il serra ces dents pour ne pas hurler de douleur. Une fois la menace écartée, le chevalier noir se tourna vers Alfred pour veiller sur lui, en craignant le sort de Red Robin. Ce sentiment de bienveillance envers son fils adoptif était complètement contradictoire à ce qu’il avait pu endurer dans la simulation. Tout cela lui retourna le cerveau, mais il ne préférait pas aborder le sujet dans un moment si critique.
Les soins de la Star Sapphire commençait à faire effet, l’adolescent ressentait un sentiment de soulagement et de bien-être. Timothy finit par retrouver un état stable et ferma doucement les yeux avant de poser sa seconde main sur celle de la Star Sapphire pour la rassurer. Il tourna ensuite doucement sa tête en direction de son mentor.

« Je… Je vais mieux, Bruce… On ne m’enterre pas si facilement, même si… même si je commence à avoir l’habitude qu’on essaye de me tuer. »





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t4664-fiche-de-rp-tim-drake-red-robin http://dc-earth.fra.co/t4651-timothy-drake-alias-red-robin
Inscription : 13/06/2018
Messages : 219
DC : Dove
Localisations : Zamaron / La Terre.
Justice League
MessagePosté le: Ven 7 Déc 2018 - 17:30
The Arsonist.

Elle ne doute pas. Mais on essaie de semer le doute. De lui faire croire qu'elle est incapable de sauver, qu'elle est incapable d'être plus que cette cheffe d'entreprise, incapable de diriger, prendre des décisions cruciales. Ça la révolte. Tout ce que l'on lui a dit, que ce soit durant ses études ou ses débuts en tant que gérante de Ferris Air, de Hal mettant les distances concernant ses capacités à gérer ses pouvoirs ou même à être dirigeante. Des gardiens discriminant les Star Sapphire, ou bien les nations. Tout cela enfle en elle tel un abcès menaçant de crever et de déverser son infection. Elle voudrait lâcher Tim et revenir charger cet inconnu qui a failli tuer l'adolescent qu'elle adore et aime comme sans doute, un enfant. Mais il est là, il la retient, l'empêche de commettre l'irréparable. Carol l'aide, il l'accepte et c'est tout ce qui doit compter.
Concentre toi, ma vieille. Tim compte sur toi. Ne le regarde pas, ne l'écoute pas. Tim compte sur toi.
Et les soins continuent malgré les maintes tentatives de l'agresseur. La balle sort de la clavicule sous la poussée des muscles de nouveau formés, les os de la colonne vertébrale se replacent, les jointures essentielles et lésées sont peu à peu comme neuves, la tête ... le sang ... tout se restructure dans un processus allant au delà des compétences chirurgicales terriennes.

Alors qu'elle tient, alors qu'elle subit ces insolentes paroles, une nouvelle voix retentit. Une voix qu'elle connaît, d'habitude grave et capable de la maintenir en constat d'éveil et d'envie. Ici, elle n'est que force, violence, sombre. Bruce laisse parler son côté obscur, celui qui l'a créé malgré lui il y a de ça des années et obscurci. Ce côté qui appelle à être seul, seul maître de la situation. Carol jette plusieurs coups d'oeil vers le combat sans pour autant rompre sa concentration. Il y a de quoi frissonner, s'étaler, ramper, exulter ou se laisser aller à des pensées peu orthodoxes. Mais pas pour Carol. Non, elle le remercie silencieusement d'être ainsi, de protéger ce qui lui est cher malgré les poings, malgré les coups assénés. Elle comprend son besoin, car elle a eu le même besoin avant qu'il n'arrive. Frapper l'ennemi pour le mettre à terre, encore vivant mais malmené. Son coeur bat à la vue de cette souplesse, de ces impacts et ces os brisés méthodiquement, même si dans un coin elle a aussi mal pour le supplicié. Il ne le tuera pas, alors il n'y a pas à s'en faire. Bruce qu'il soit Batman ou non, reste l'homme qui ne cesse de lui montrer qu'elle est en sécurité, aimée, et qu'elle peut aimer elle aussi sans compter. C'est une étrange sensation. Il n'y a rien de plus déchirant, de plus parfait, de plus achevé que ce sentiment, cette lame transperçant pour rappeler que l'on est en face de sa plus belle version. Une sensation qui vient faire éclater dans ses yeux de la lumière rosée. Mais elle s'en détourne pour de bon quand il vient vers eux, s'avance, essaie de poser ses questions.
"Il va mieux. Il aura juste besoin de beaucoup de repos."
La Star Sapphire essaie de rester calme, autant parce que Tim est encore à terre et tremblant, qu'Alfred est blessé, mais aussi parce qu'elle essaie de s'empêcher de rougir en pensant seulement au soin. Juste le soin.
"Le traumatisme crânien est entièrement soigné. La balle est sortie. Les tissus sont de nouveau formés. Malheureusement je ne peux pas ... je ne peux pas soigner sa fatigue due à ... à quoi ? Je ..."
Oui, Carol Ferris tu es bien dans la Batcave. Et c'est oppressant. Elle ne veut pas être là, car ce n'est pas leur lieu. La chambre où elle a mis l'anneau avant de partir sauver Tim. Un blanc immense a caché certains souvenirs. Mais elle doit rester là, du moins pour un temps. Jusqu'à ce qu'elle soit sûre que Timothy soit sauf et ne va pas voir son épaule se déboîter en essayant de se relever.

"C'est bon."
Dit-elle en hochant la tête. La lumière s'efface et l'anneau lui indique que le soin et la transmission d'énergie sont maintenant terminés. Ses mains viennent serrer celles de Tim de manière tendre et protectrice, pour les entourer toutes deux et les embrasser. Soulagée, elle est soulagée de ce poids et ce violent coup au coeur. Soulagée de voir l'agresseur enfermé.
"J'ai promis de te protéger Timothy. Pour le moment reste allongé. B.. Batman..."
Elle ne peut pas dire son prénom. Non. Elle préfère jouer la carte de l'ignorance et du déni et juste les laisser se reposer après cet épisode ignoble. Son nez la pique mais elle reste neutre de toute expression traître pouvant flouer son apparence sérieuse. Ne pas le regarder. Rester focalisée sur les mains de Tim. Sur Tim.
"Je ne peux pas rester. Il a besoin de vous, maintenant."
Et je sais que tu feras ce que tu peux pour lui apporter ton soutien.
Ravalement de salive. Carol inspire un grand coup, se redresse, et se détache du jeune justicier, assommée par les battements de son coeur, cette rage de protéger qui l'a animée et le besoin de laisser cette cave sans aucune trace de sa présence. Elle se dirige donc vers Alfred encore assommé et le touche pour commencer la téléportation.
"J'emmène Monsieur Pennyworth dans un endroit plus confortable."
Et Carol disparaît de la Batcave, pour arriver dans la chambre d'Alfred, laissant Tim comme Bruce ensemble. Une fois le majordome alité, elle soupire et sent une étrange boule d'air la prendre à la gorge. Carol se sent mal, intrusive, coupable en soi de la situation, elle se juge. Elle a beau être comblée, heureuse mais si Tim lui en veut aussi pour cela, si l'inconnu avait finalement raison. Qu'elle fait espérer et qu'elle trahit. Une de ses mains vient prendre à forte poigne la combinaison des Sapphire au centre de la poitrine.
"Je suis désolée. En soi, je voulais vraiment vous amener ici, mais vous avez aussi permis que je puisse partir avec une excuse valable ... bonne soirée Monsieur Pennyworth et merci."
Elle grimace, puis disparaît aussi de cet endroit. Grimaçant, assommée, maladroite, elle sent. Elle sent que son mauvais côté Star Sapphire a agi en partie, et qu'elle ne se souvient que de certaines bribes après son départ. Que de l'arrivée de Bruce, et du fait d'avoir soigné Timothy. Inspire, Carol. Inspire et expire. Pose toi sur le rebord de ce lit et calme toi. Cherche tes affaires et va prendre l'air. Tu en as besoin.

© 2981 12289 0


Wolven Storm
These scars long have yearned for your tender caress. To bind our fortunes, damn what the stars own rend my heart open, then your love profess a winding, weaving fate to which we both atone.•°¤ Mags.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 17/01/2017
Messages : 1149
DC : Mister Miracle ; The Atom ; Fate ; Lex Luthor.
Localisations : Gotham City.
Justice League

MessagePosté le: Ven 7 Déc 2018 - 22:22
 « Hrm. »

Il grogne, légèrement, et se redresse.
Le Batman se redresse.
Mais alors que Carol confirme que Tim est soigné, qu'il va mieux au moins physiquement – et alors qu'elle glisse quelques mots sur la suite, qu'elle explique son besoin de partir et que leurs regards se croisent... il revient. Bruce.
Bruce revient.


 « Mer... »

Il soupire, secoue la tête.
Puis grimace un sourire ; difficile, mais sincère.


 « Merci. »

Bruce prend une grande inspiration, puis glisse une main gantée dans ses cheveux.
Légèrement mouillés, encore ; moins par la séance, si terrible mais si rapide, d'affrontement avec BatTim, que par les heures passées avec elle. Mais celles-ci paraissent si lointaines, maintenant, alors que seules quelques minutes sont passées.


 « Je... »

Il s'avance, et s'approche de Tim ; tandis que Carol fait le chemin inverse, en allant vers Alfred.
Ils se croisent, alors. Se frôlent.
Et leurs regards plongent l'un dans l'autre, encore – mais ils ne disent rien.
Pour Tim, bien sûr. Pour eux, aussi.
Le moment est passé, et ils doivent passer à autre chose ; pour aujourd'hui. Car le moment est passé.
Mais pas l'état... leur état. De grâce.


 « Je prendrais soin de lui. »

Il le promet.
Il le lui promet.


 « Vous... »

Il veut en dire plus ; il veut lui en dire plus.
Mais non.
Mais non, il ne le fait pas... car il ne le doit pas.
Pas maintenant. Pas ici.

Carol disparaît, alors. Et Bruce hoche la tête, lentement.
Avant de pousser un nouveau soupir.


 « Hughn. »

 « Bon... sang. »

Derrière lui, BatTim grogne, gémit, souffre ; tant mieux.
Devant lui, Tim s'enfonce dans la léthargie, bientôt l'inconscience ; le repos tant mérité. Son père adoptif approche, en costume, sans masque, et laisse ses doigts gantés glisser dans la chevelure sauvage du jeune homme.


 « Tu... tu as été fort. Tu... m'as rendu fier. »

Soldat.
Soldat, veut-il dire, par instinct ; mais non. Il ne le dit pas.
Il ne le faut pas. Il ne le veut pas, au fond.


 « Tu... tu me rends fier.
Mon fils. »


Bruce sourit, alors. Tristement.
Peut-être.
Peut-être que, en luttant contre ça, en luttant contre ses pulsions et sa militarisation... il pourra empêcher cela ; il pourra l'empêcher. Le sauver.
Les sauver, en fait. Tous.
Comme il le veut tant.
Comme il le doit... comme il se l'exige, de lui-même.
Pour Tim. Pour Dick, Jason, Barbara, Cassandra, Stephanie, Damian. Alfred. Carol, aussi.
Pour tous. Pour eux tous.
Pour sa famille. Pour ses proches.
Pour sa vie, tout simplement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessagePosté le:
Revenir en haut Aller en bas
 

« Just a bad memory » ft. The Bat

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» [REQUÊTE] Sauvegarde sur la Memory Card HTC Desire
» [WIDGET] MEMORY STATUS : Gardez un oeil sur votre mémoire [Gratuit]
» [ANIME] KURAU Phantom Memory
» Gundam Wing ~ Memory Rain - MTT Niigata
» Widget Memory Info au nom du forum (Symbian Génération)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: La Terre :: Gotham City :: GCPD Central-