Comics et société

Inscription : 18/01/2016
Messages : 4663
DC : Tara Markov et Harley Quinn
Localisations : Ivy Town
Shadowpact
Justice League

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Sam 6 Oct 2018 - 19:33
Suite à des échanges entre KFC et Mister Miracle sur la question de la représentation des femmes dans le film Wonder Woman, j'ai eu envie d'ouvrir ce petit sujet pour débattre des comics, non pas sous l'angle de nos préférences ou de leurs qualités artistiques mais sous l'angle des problèmes de société qu'ils peuvent être amenés à traiter et des réponses qu'ils y donnent.

Car faut pas se leurrer, le comics est un produit de grande consommation. A ce titre, ils sont produits dans une société donnée à un instant donné. Bref, le comics suit les évolutions sociétales et se retrouve à les commenter. Autant des héros homosexuels dans les années 60 auraient été impensables, autant le coming-out de Northstar ou celui de Karma avaient pu faire couler un peu d'encre, autant c'est quelque chose qui se banalise dans les comics de nos jours.

Par ailleurs, le comics peut être amené à décrire par la voie allégorique un problème et à le dénoncer. La problématique du racisme dans les X-Men est particulièrement prégnante. Bref, le comics peut être amené à avoir des vertus "pédagogiques" en dénonçant des stéréotypes racistes, par exemple.

Il a pu - aussi - de manière plus néfaste vanter certains modèles de société et faire la promotion de la guerre : je pense aux immondes Youngblood de Rob Liefeld ou aux épisodes de guerre de la JSA. Et puis, il a pu véhiculer des clichés racistes, sexistes, homophobes...

Ce que je propose c'est d'aborder chacune des thématiques de société auquel on peut penser, de trouver des comics qui traitent de ces sujets et d'en tirer un peu le sens.

Par exemple, pour le racisme, je pense que nombre des X-Men de la période Claremont peuvent illustrer la problématique du racisme : nos héros sont des parias qui sont rejetés pour une particularité sur laquelle ils n'ont pas de prise. Ils sont nés comme ça. Certains mutants ont choisi la voie pacifique de l'intégration, ceux qui roulent pour Xavier ; d'autres avec Magneto prônent le droit à leur survie au besoin par la violence. Certains ont pu y voir - avec pas mal de simplification - la différence de point de vue entre Martin Luther King et Malcolm X, s'agissant de la lutte des noirs pour les droits civiques.

C'est un exemple parmi tant d'autres. Sur la question du racisme, que peut-on trouver d'autre chez DC ou les autres éditeurs ?


Comics et société 1499654783-jade-sign-03
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3372-fiches-rp-de-jade-liberty-belle-ani
Inscription : 29/06/2014
Messages : 13128
DC : The Bat ; The Atom ; Fate ; Tempest.
Situation : Exilé. Déshérité. Déshonoré. Divorcé.
Localisations : En pleine évasion.
Comics et société 386562Rien
Comics et société 386562Rien

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Sam 6 Oct 2018 - 21:11
Chez DC, on peut noter le Green Lantern & Green Arrow #76, avec ce passage terrible :

Comics et société Lantern-3.nocrop.w710.h2147483647

Le #87 avec l'apparition de John Stewart, initialement le prototype de l'afro-américain en colère, mais qui démonte les argumentaires clichés de GL & GA dans le numéro :

Comics et société Green-lantern3

Après, j'avoue que, chez DC, je ne vois pas d'équivalent réel pour aborder directement les problématiques du racisme...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2742-l-odyssee-de-mister-miracle#28695 http://dc-earth.fra.co/t2525-mister-miracle
Inscription : 18/01/2016
Messages : 4663
DC : Tara Markov et Harley Quinn
Localisations : Ivy Town
Shadowpact
Justice League

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Sam 6 Oct 2018 - 21:51
Ah oui, je les avais lu ces épisodes où Green Arrow était là pour ouvrir les yeux de Green Lantern sur nos problèmes terrestres plutôt que d'aller jouer au Shérif de l'espace ! Du O'Neil et Neal Adams, si ma mémoire est bonne ?

On était clairement dans une approche un peu didactique de la question. Mais faudrait que je les relise pour avoir les idées plus claires ^^

C'est clair que chez DC, je vois rien qui me frappe sur cette question. Enfin, on a l'arc de Preacher quand Jesse Custer fait le shérif dans une petite ville du sud et se coltine le Ku Klux Klan...

Comics et société 7fhj6d

... mais c'est plus dans le trip héros solitaire / western qu'une vraie charge contre le racisme. Ça ressort d'ailleurs de la philosophie morale de Garth Ennis qui juge les personnes sur ce qu'elles font et pas sur ce qu'elles ont ou sur d'où elles viennent (et ça on le retrouve aussi dans les épisodes de Hellblazer d'Ennis [voir même son Punisher] : ceux qui chient sur l'humanité, en gros, finiront de manière pénible et douloureuse !).

Nan, je crois que sur le sujet du racisme, ce sont surtout les X-Men qui ont trusté le discours pendant des années (d'ailleurs l'ère Claremont c'est le début des années 70 ? A peu près au même moment que les GL/GA d'O'Neil / Adams... comme si les comics se rendaient compte qu'ils pouvaient être vecteurs d'une certaine conscience sociale !). Peut-être tout simplement parce que nos héros de chez DC sont toujours - sauf exception - intégrés socialement et reconnus en tant que héros ? Là où des X-Men ou un Spiderman sont des parias ?

Tiens sur la question du racisme, je me souviens d'un très bel épisode de la série "Marvels" de Kurt Busiek / Alex Ross où le héros, Phil Sheldon (?), un journaliste se retrouve à - par peur des mutants - à aboyer avec le reste de la foule en colère... mais face à une jeune mutante flippée que ses fillettes ont recueilli se rendre compte de l'horreur de ses actes.

Comics et société 4zcwsxl30jfz

Ce qui est intéressant c'est qu'on embrasse le point de vue d'un type lambda, pas plus évolué que le reste de ses contemporains, qui découvre l'illégitimité de son point de vue. L'épisode était très poignant d'ailleurs, Sheldon ignorant à la fin le sort réservé à la fillette.

Si mes souvenirs sont bons sur la série X-Men - Academy X, Elixir - avant de se découvrir mutant - participe - avec ses potes - aux délires racistes du Révérend Stryker.

Mais je crois que le truc le mieux écrit sur la question en comics est "God Loves, Man Kills" de Claremont / Anderson.


Comics et société 1499654783-jade-sign-03
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3372-fiches-rp-de-jade-liberty-belle-ani
Inscription : 29/06/2014
Messages : 13128
DC : The Bat ; The Atom ; Fate ; Tempest.
Situation : Exilé. Déshérité. Déshonoré. Divorcé.
Localisations : En pleine évasion.
Comics et société 386562Rien
Comics et société 386562Rien

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Sam 6 Oct 2018 - 22:23
Oui, ce sont bien O'Neill & Adams.
Et oui, je te confirme que God Loves, Man Kills est l'histoire la plus forte dessus ! Idem pour l'épisode Marvels, extrêmement fort et puissant, pour souligner la réaction d'un homme "normal" face à l'étranger, à la différence ; et c'est terrible, mais très humain.

Les X-Men ont été, oui, le meilleur vecteur pour parler du racisme.
Mais, aussi, Marvel "sert" régulièrement à dénoncer ou parler des problèmes sociaux : l'alcoolisme de Tony Stark, les difficultés politiques dans Captain America, les problèmes familiaux dans les Fantastic Four, l'évolution des jeunes et leurs difficultés financières dans Spider-Man...
Là où DC parle moins, de tout ça ; sûrement parce que, au fond, les personnages Marvel sont des gens normaux qui, par hasard, chopent des capacités hors-du-commun, et gèrent avec (souvent mal). Là où les personnages DC sont des icônes, des symboles vivants ; des demi-dieux, qui nous inspirent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2742-l-odyssee-de-mister-miracle#28695 http://dc-earth.fra.co/t2525-mister-miracle
Inscription : 17/11/2018
Messages : 192
DC : Mr Freeze/Sandman/Silver Banshee
Localisations : Gotham City
Groupes : Birds Of Prey
Justice League

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Sam 22 Juin 2019 - 14:27
Je ne résiste pas à poster dans ce sujet cette page qui me fait sourire autant qu'elle me dépite. C'est tiré d'un comics des années 60 ce qui explique je pense la manière dont Blackhawk traite Lady Blackhawk.

Pour résumer un missile fonce sur le vaisseau volant qu'ils occupent, le héro masculin et viril veux se sacrifier mais comme Zinda est amoureuse de lui ( ben oui çà peux pas être le sens du devoir qui la motiverais à se sacrifier elle c'est forcément qu'elle est sur quelque chose de plus terre à terre) elle veux rester avec lui et mourir.

Ce qui devrait donner lieu à une scène émouvante de séparation ou à un subterfuge de l'homme pour habilement la mettre dans la capsule de sauvetage donne alors lieu à une grosse tarte dans sa gueule, parce que c'est bien d'expliquer au lecteur que quand ton amoureuse t'écoute pas et que t'es pris par le temps, mets lui en une plutôt que de réfléchir à une autre solution.

Comics et société Rco00612

Et le comble c'est qu’après le projectile destiné au vaisseau des blackhawk file directement sur la capsule de Zinda qui est à ce moment là devant le vaisseau...et donc que notre héro va pouvoir sauver la demoiselle en détresse de la situation dans laquelle il l'a lui même mise ! Du génie j'vous dis. Razz




Comics et société Rco00714
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t6136-fiche-rp-de-mister-freeze-silver-ba
Inscription : 29/06/2014
Messages : 13128
DC : The Bat ; The Atom ; Fate ; Tempest.
Situation : Exilé. Déshérité. Déshonoré. Divorcé.
Localisations : En pleine évasion.
Comics et société 386562Rien
Comics et société 386562Rien

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Sam 22 Juin 2019 - 16:18
Comics et société Tenor
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2742-l-odyssee-de-mister-miracle#28695 http://dc-earth.fra.co/t2525-mister-miracle
Inscription : 29/05/2019
Messages : 21
Localisations : .

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Mer 26 Juin 2019 - 9:42
@Jennie-Lynn Hayden / Jade a écrit:


Car faut pas se leurrer, le comics est un produit de grande consommation. A ce titre, ils sont produits dans une société donnée à un instant donné.

C'est le cas pour tout écris et réalisation, même les textes scientifique qu'on considère comme neutre sont dans ce cas. C'est particulièrement visible chez les historiens : c'est comme que l'histoire du genre a pu naître.


Mais puisqu'on parle de Comic et que la majorité de leur sujet est la lutte contre divers criminel et vilain. Je trouve qu'un sujet est assez mal traiter dans le comic, c'est l'origine de la criminalité. Soyons clair, je ne suis pas un grand connaisseur de comic mais en regardant la liste des vilains nommés, on trouve un forte proportion de cas exceptionnel : fou, criminel endurcis, despote. C'est d'ailleurs particulièrement marqué à Gotham où la prison est un asile, dans le tas des criminels on a "Catwoman" et le Pingouin qui a ma connaissance sont proche d'un certain réalisme et Catwoman a une place particulière. De manière général, le criminel "classique" est finalement assez peu présent au premier plan et on n'insiste que peu j'ai l'impression sur l'origine du crime : la misère, le désespoir, l'impression de n'avoir aucun avenir ou des crimes passionnel. Finalement, on voit assez peu de travail qui traite du problème de la misère et du crime endémique qui existe principalement car l'état se contente du strict minimum aux état-unis sur la question sociale. Il y a peu de réflexion chez les héros dont l'identité civile est richissime sur les actions qu'il pourrait mener pour sauver leur ville ou plutôt on n'insiste pas dessus. Le seul exemple pour Batman par exemple a ma connaissance est son histoire à propos des Double-Face. Chez Green Arrow, ça a l'air plus présent mais de manière générale Marvel me semble avoir plus de réflexion sur le sujet.
Et juste pour préciser, ne serait-ce que construire des écoles efficaces et de donner des chances à chacun régulerait le crime. Et actuellement, on a les moyens en tant qu'humanité de scolariser tout les enfant non scolarisé, juste en allouant une partie de ce qu'on dépense dans la guerre. Si les supers se restreignait sur les gadgets et allouait ces fond à l'éducation Gotham et les autres villes serait peut-être déjà plus sur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessagePosté le:
Revenir en haut Aller en bas
 

Comics et société

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Soldes - Comics VO VF TP et c'est reparti !!! ;-)
» RED SONJA PANINI COMICS ( Dynamite comics)
» COMICS LUG ARTIMA/AREDIT DC/MARVEL
» Collection Atlas "Jeux de société Astérix"
» Lille Comics Festival 2010. (13/14 novembre 2010)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: Plateforme partage :: L'univers Comics :: Comics-