[RoD] Le Retour des Néo-Dieux

Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Inscription : 29/06/2014
Messages : 11171
DC : The Bat ; The Atom ; Fate ; Lex Luthor.
Situation : Réincarné.
Localisations : En pleine évasion.


MessagePosté le: Mar 9 Oct 2018 - 8:35
Dans un endroit oublié, des Hommes et des Dieux.
Un vieillard se repose.

Il a vécu une existence dont les années excèdent les capacités de calcul d’un esprit humain. Il a rencontré tous les êtres d’importance qui ont peuplé l’Histoire, et s’il a été régulièrement déçu, jamais il n’a cessé d’espérer trouver, toujours, ceux qui modèleront un avenir meilleur. Il dispose de pouvoirs défiant l’imagination, et domptant les dieux.
Il est vieux, usé, fatigué ; mais toujours vivant.
Il veille.
Il est Shazam.


Il est au cœur du Rocher d’Eternité, l’un des lieux les plus saints de l’Univers, et des plus cachés au monde.
Entouré des statues des Vices, prêts à hanter le monde.
Et il a de la visite.

« Je n’ose me souvenir de ta dernière visite ici, mon ami. »

« L’écart entre les deux se compte en millénaires. L’Univers était jeune, encore. »

« Et plein de dangers. »

« En cela, au moins, notre situation n’a guère évolué. »

Une forme, petite, émerge des ombres et s’approche…
… pour révéler la présence de Ganthet, le plus sage des Gardiens de l’Univers.

« Certes. Et c’est pour cela que tu me visites. »

« Oui. La Quintessence a eu vent de tes actes, vieil ami ; et s’interroge sur tes motivations. »

« Ha. »

Un sourire amusé glisse sur les lèvres ridées de Shazam.

« Et c’est toi qu’ils ont envoyé – moins parce que tu es plus diplomate, que parce que Zeus reconstruit à peine son Olympe après la révolte d’Arès, ou parce que le Phantom Stranger est occupé avec son cher Shadowpact. »

« J’ai souhaité venir ; pour comprendre.
Nous avions juré de limiter nos interactions avec les Mortels… encore plus avec cette race. Nous avions convenu de ne pas nous mêler des destinées de ceux dont chacun a la charge. »


« Mon ami, je ne te ferais pas l’insulte d’évoquer votre cher Corps, à ta remarque sur l’interaction avec les Mortels – mais tu as raison. Nous avions juré de ne pas nous mêler des domaines de chacun… et je l’ai fait.
Tout le temps où quelqu’un gérait ce domaine particulier. »


Un voile sombre glisse sur le visage de Ganthet.

« Izaya, le Haut-Père des Néo-Dieux, est en effet décédé ; tué par son propre fils, celui-là même que t… »

« Darkseid est revenu. »

« … je sais. Oa a payé cher pour le savoir. »

« J’en suis désolé. »

Oa, le monde des Gardiens, a été anéanti par les troupes de Darkseid ; des dizaines de frères de Ganthet ont été massacrés.
Sans que personne ne puisse rien faire.

« Il fallait agir. »

« Pour stopper Darkseid, soit ; mais pourquoi ainsi ? Pourquoi aider le meurtrier des Néo-Dieux ? Pourquoi l’orienter dans sa quête pour lib… »

« Darkseid n’est pas revenu de lui-même. Elle l’a libérée… avec ses sbires. Et elle tente de limiter son erreur, en bloquant la libération des autres ; mais cela ne peut durer.
Les Néo-Dieux doivent revenir. Izaya doit revenir, pour que la Quintesse soit à nouveau complète. Darkseid doit être stoppé, et seule sa race peut y parvenir vu son niveau de menace. »


« Soit, mais… pourquoi lui ? Scott Free a tué les Néo-Dieux ; il est leur boucher. Pourquoi l’avoir autant aidé ? »

Shazam esquisse un sourire, celui d’un vieux sage qui apprécie encore d’en apprendre à ses proches.

« Parfois, il n’y a pas de différence entre la damnation et le salut, Ganthet – et c’est exactement pour cela que Scott Free doit mener, avec les alliés de son choix, la quête pour le Retour des Néo-Dieux. »

Le Gardien acquiesce, alors ; il connaît son ami.
Il n’obtiendra rien d’autre de lui.
Et ne peut plus, maintenant, que prier pour que le pire soit évité grâce à cette folie…

**
*
**

Ailleurs, au même moment.
A plusieurs moments, en même temps ; plusieurs personnes sont en train de réaliser des démarches, de mener des quêtes, de se projeter dans des aventures ou leur quotidien.
Quand cela arrive.

BOOM

Un Tunnel-Boum s’ouvre, juste devant plusieurs personnes qui n’ont a priori rien en commun – mais qui semblent, toutes, appelées à s’unir.
Sous la bannière d’un seul être.

« Bonjour. »

Celui-là même qui émerge du vortex de téléportation…
… en esquissant un immense sourire, idéalement retranscrit par son masque sensible.

« Je suis Mister Miracle. Tu l’ignores peut-être, mais… tu as une dette envers moi ; une dette que je m’étais jurée de ne jamais collecter, mais… la situation cosmique m’oblige.
J’en suis désolé, mais… je viens exiger le règlement de cette dette.
Je viens exiger ton aide.
Pour m’aider à organiser le Retour des Néo-Dieux ! »


Le Tunnel-Boum demeure, dans son dos, et Scott Free s’y tourne, pour y plonger une partie de son être ; en faisant signe à ses interlocuteurs de le suivre.

« Viens. Je ferais en sorte que cela ne dure pas longtemps – et, peut-être, que tu t’amuses.
En plus de sauver l’Univers, bien sûr. »


Il adresse un clin d’œil… et disparaît dans le portail de téléportation.
Invitant les autres à le suivre – vers une terrible, et évidemment dangereuse, aventure !

(HJ/ Bonjour et bienvenue dans Le Retour des Néo-Dieux ! Smile Un début sobre, simple, où Mister Miracle apparaît chez vous, vous parle, vous invite à venir et exige de vous le paiement d’une dette ; je définirais par la suite cette dette, en RP et avec vous. Wink
Nous adopterons un certain rythme pour cette saga, et vous avez jusqu’au vendredi 19 octobre 2018 pour répondre ! Bon jeu ! /HJ)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2742-l-odyssee-de-mister-miracle#28695 http://dc-earth.fra.co/t2525-mister-miracle
Inscription : 16/04/2018
Messages : 72
DC : Harley / Dick
Situation : Seule
Localisations : Partout

MessagePosté le: Mar 9 Oct 2018 - 10:34
Quand Mister Miracle lui apparut, ce fut dans une situation pour le moins originale ; il vit un aspect de son ennemie qu’il n’aurait sans doute jamais imaginé auparavant. L’hybride était dans un système solaire très éloigné de la Terre, en train de prendre un bon bain chaud dans le palais d’un roitelet galactique. Alors, oui, ça ne payait pas de mine comme ça, mais ça n’avait rien à voir avec un quelconque problème ! Grail avait été invitée par le tyran, pour qu’elle l’aide à régler quelques menus soucis de rébellion sur la lune de sa planète. Le problème réglé, la New Goddess avait décidé de se prendre un peu de repos.

Surtout après l’épisode d’invasion sur Terre… où le sentiment d’échec, malgré ses nouvelles capacités, avait été cuisant. Mater des sécessionnistes et des rebelles avaient été particulièrement jouissif, surtout quand leur leader avait supplié qu’on l’épargne pour qu’il parle directement au roi. Elle avait refusé, et désormais, elle se relaxait tranquillement.

Mais plus maintenant.

La servante qui s’occupait de lui nettoyer le corps – une silhouette menue à la peau blanche comme de la neige, avec un seul œil (cette espèce était humanoïde) – poussa un cri de terreur en voyant Miracle surgir d’un Tunnel Boom, le sourire rayonnant. Poussant un soupir, Grail la congédia, puis usa d’une serviette pour s’envelopper et tendre un index menaçant vers son compatriote.

Oui, parce qu’une femme grande et musclée, grise de peau, aux yeux rouges, et en serviette de bain, c’est menaçant ! Non ? bon, d’accord.

« Scott Free ! Je t’interdis de venir me contacter comme ça, vil serpent ! Tu violes l’intimité d’une femme ! »

Elle eut soudainement la forte impression qu’il n’était pas vraiment là. Qu’il s’agissait d’une sorte de message enregistré, ou commun à beaucoup de gens, et qu’elle n’était donc pas la seule à le percevoir. Elle n’avait donc pas beaucoup de chance qu’il lui réponde directement. Toutefois, rassemblant ses affaires, elle commença de s’habiller, tout en continuant d’invectiver son ennemi.

Ennemi qu’elle respectait quand même. Même si beaucoup moins vu son intrusion.

« Une dette ? Tu ne manques pas de culot, Mister Miracle ! Mais je pense deviner que tu as une idée complètement folle derrière la tête, dans le but d’arrêter mon père. Eh bien, soit ! Je finis de me préparer et je te suis. »

Le Retour des Néo-Dieux… ça ne lui disait rien qui vaille. Mais elle voyait effectivement un bon moyen de trouver de l’aide pour lutter contre son père. Alors, une fois habillée, son armure et son arme équipées, elle suivit Miracle dans le Tunnel Boom…

…lâchant au passage une remarque acerbe et menaçante :

« Si tu parles de ce que tu viens de voir à qui que ce soit, je refuse de t’aider et je te décapite. »




[HRP]
- Grail se repose quand elle voit Miracle la surprendre en situation gênante
- Elle le suit et le menace de ne rien dire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 09/09/2018
Messages : 33
Localisations : Espace
MessagePosté le: Mar 9 Oct 2018 - 11:55
Lightray n'était pas ressorti indemne de la bataille du Kahndaq. Il avait certes réussi à préserver quelques vies, quelques sources de lumière et de joie, mais beaucoup d'autres étaient morts à la place. Et alors qu'il avait essayé de sauver les personnes présentes du piège qu'avait tendu Darkseid, il avait plutôt l'impression... De l'avoir aidé à atteindre son objectif. C'était une impression, un pressentiment... Darkseid s'était servi de lui.
Et en voulant aider, il avait peut-être précipité la chute du Kahndaq et la corruption de la Terre.

Solis errait donc quelque part entre Mercure et Neptune, réfléchissant à la situation et à la question de ses pouvoirs. La lumière qui émanait de son corps lui paraissait plus faible et plus terne qu'à l’accoutumé. Telle une lumière mourante. Et le Neo-Dieu devait garder ses pouvoirs actifs en permanence, faute de quoi il ressentait un violent malaise et une forte envie de vomir. Bref, il n'était pas en forme et pas en état de recevoir des messages.
Surtout du meurtrier des Neo-Dieux.

-Scott ? Qu'est-ce que tu veux ?

Mister Miracle expliqua qu'il avait besoin de son aide pour faire revenir les Neo-Dieux... Chose que Lightray approuvait totalement puisque c'était aussi l'une des raisons pour lesquelles il avait aidé la Justice League au Kahndaq... Apparemment, Scott Free avait prit les devants et rendait donc la promesse du kryptonien caduque. Mais Solis ne comprenait pas quelque chose.

-Dit-donc, tu as une drôle de manière de demander l'aide des gens toi. Et un "s'il te plaît-merci" ça n'aurait pas été suffisant ?

Si le ton était enjoué, il était aussi plus agressif qu'il aurait dû être et Lightray affichait un visage dur. Puis il fini par se reprendre, et son visage retrouva son air rieur et joyeux plus habituel. Pourtant son corps était crispé sous l'effet de quelque chose qui le rongeait.

-Enfin, tu me diras ça quand on sera face à face hein. J'arrive à la vitesse de la lumière !

Un rire s'échappa de sa gorge tandis que, telle une fusée, Lightray fila à l'intérieur du Tunnel-Boom alors que la projection de Mister Miracle s'effaçait. Le retour des Neo-Dieux ne plairait sans doute pas à tout le monde, mais contre un ennemi comme Darkseid tous les moyens étaient bons. Et Solis voulait le retour de son peuple.

[-Lightray se sent coupable de l'état du Kahndaq
-Il erre dans le système solaire lorsque le message de Scott lui arrive
-Solis accepte de suivre Scott et s'engouffre dans le Tunnel-Boom]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Mar 9 Oct 2018 - 15:11
Assis dans son canapé troué, encore fumant, Timothy Hunter ne peut qu'observer, fatigué, le Tunnel-Boum s'ouvrir devant lui. Le tourbillon se reflète dans les lunettes sales du jeune homme, véritable tornade hypnotique. Un abat-jour tombe du plafond; seuls quelques fils électriques le retenaient encore à la vie.
Avec un soupir de dépit, le londonien serre les poings, les illuminant d'une féroce énergie, à des années-lumière de la lassitude qui perle dans ses yeux. Poussant sur ses jambes, il se lève difficilement, serre les dents, et se prépare à accueillir le nouvel ennemi. Au sol, des papiers volent, tachés de sangs de toutes les couleurs. Des cadavres de démons jonchent le lino de la petite pièce de vie, et Miracle apparaît, comme une fleur, au centre du cercle de corps.
Tim baisse lentement les mains, car il se souvient avoir vu ce héros œuvrer pour les Hommes, lors d'une de ces rediffusions que son père aimait tant. Il réajuste ses lunettes.

- Depuis que je dois faire face à toutes ces choses... Il désigne les monstres... j'ai appris à ne pas rater l'occasion de régler une dette. Sait-on jamais, le créancier peut toujours demander quelque chose de pire la fois d'après.

Tim soupire, encore, et donne un petit coup de pied dans l'être quadrupède aux crocs comme des bras qui lui bloquait le passage. Morderoth, qu'il disait s'appeler. Morderoth le Porteur de Désolation. Septième Cercle. Violence. Un vrai boute-en-train, capable de citer cinquante-deux manières de faire de toi une délicieuse tourte à la viande, sans pâte, et sans four. En raison de différents d'ordre culinaire, Hunter avait dû se séparer de ses services.
Lentement, le jeune garçon essuie son visage contusionné, sali par le plâtre et le sang, époussette ses maigres épaules, et se redresse. Ses yeux noirs se posent sur le miraculeux kaléidoscope, et il rit pitoyablement.

- Mr. Miracle, donc. Effectivement, marier autant de couleurs sans avoir l'air ridicule, ça tient du miracle.

Il s'approche de son lavabo, attrapant au passage un t-shirt noir, et un sweat à capuche rouge encore intacts, qui pendaient de l'armoire éventrée, véritables tripailles de tissus mêlés. Pour se faire, il enjambe Vlipak, démon du Troisième Cercle. Gourmandise. Miam. Avec son affreux molosse sans tête. En lieu et place du cou se trouvait une terrible mâchoire, capable de s'ouvrir dans des angles impossibles. Double miam. Grâce à un sort d'illusion, le petit gars avait réussi à faire manger Vlipak par son animal, mort étouffé par la masse hideuse de son maître.
Sans regarder le nouvel arrivant, Hunter se débarbouille le visage, se mouille les cheveux, nettoie ses mains, et se retourne enfin.

- M'amuser ? Tant que tu ne me fais pas rencontrer un autre Suzette, démon des Fouets et des Pleurs du Premier Cercle, tu as toutes tes chances.

Il se frotte la joue, où une marque encore sanglante lui rappelle le récent combat.
Lui régler son compte n'avait pas été chose facile... ce monstre virevoltait, dansait dans les airs avec une aisance folle. Et son fouet avec lui. Par une simple manipulation télékinétique, le jeune homme avait relié un bout de l'arme au cou du démon, et l'autre... à une voiture qui passait au dehors. Au revoir, Suzette. A une prochaine fois...

Tim n'est pas un guerrier. Il ne sait pas mener un vrai combat, parer, esquiver, se ménager, contre-attaquer. Il n'est pas non plus un mage de guerre, capable de créer des tornades de feu pour incendier ses ennemis.
Tim est un improvisateur.
Au besoin, il peut t'imaginer un sort farfelu, et le réaliser dans l'instant, s'il pense que ça va marcher. Et c'est ce qui lui permet de survivre aux embuscades démoniaques, dans son propre appartement, à bientôt minuit.
Quelque part, l'arrivée de Miracle est une bonne chose: Tim ne sera pas là quand les policiers arriveront, alertés pour cause de tapage nocturne, et n'aura pas à subir leurs reproches. Il devra payer, c'est sûr, mais bon, vu les dégâts de l'appartement, qu'est-ce qu'une centaine de livres de plus ou de moins ?

Timothy Hunter soupire, une dernière fois, enfile son t-shirt, son sweat, rabat sa capuche sur son crâne, et passe dans le portail de lumière, direction l'inconnu !

[HRP]
- Tim se repose d'une attaque surprise de démons.
- Mr. Miracle arrive, et demande à Tim de venir.
- Tim se nettoie, change de vêtements, et suit le Néo-Dieu.
[HRP]
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 06/05/2018
Messages : 150
DC : Victor Fries; Wesley Dodds / Sandman, Zinda Blake/ Blackhawk
Localisations : Irlande
MessagePosté le: Mar 9 Oct 2018 - 19:50
Spoiler:
 

The Silver Banshee




La Crone Tower, dans le Netherworld. C’était ici que l'ancienne entité régissant cette dimension des esprits et de la magie résidait. Ici que Silver Banshee venait la rencontrer, bien décidée à faire cesser enfin, cette malédiction qui pesait sur elle.

“...Et pourquoi je lèverais ce sortilège Siobhan, qu’est ce qui aurait changé chez toi?”

La banshee s’avançait en baissant la tête pour regarder le sol en signe de soumission. Tout esprit lié à cette dimension devant le respect à Crone, la maîtresse, la déesse. Elle lui répondait sans lever les yeux.

“Je me disait que peut être...qu’avec tout ce que je faisais tu considérerais que mes mauvaises actions pour récupérer le livre étaient effacées."

“Qu'aurais tu faite qui rachèterais tes erreurs au juste?”

Siobhan relevait la tête en grimaçant, montrant malgré elle son agacement car elle savait pertinemment que Crone était au courant.

“Mais...j’ai aidé quelques fois des gens biens, j’ai tué des hommes dont les trafics étaient une plaie pour beaucoup de gens. J’ai...j’ai...sauvé les créatures magiques emprisonnées à Transilvane, aidé à repousser une invasion des étoiles...j’ai...faite la paix avec Superman bon sang!”

Crone tapait de son bâton sur les dalles de pierre de son antre, haussant le ton.

“Assez! Depuis quand tu me parles comme çà Siobhan!”

La vielle femme contournait un feu magique aux lueurs vertes au milieu de la pièce, un feu qui lui montrait ce qu’il se passait dans le monde...mais aussi ce que faisait Silver Banshee, le bon...comme le moins bon. Elle continuait en levant la tête vers l’irlandaise.


“...tu crois que je ne sais pas voir ce que tu as dans le cœur? Ta comédie marche peut être avec certains sur terre, mais pas avec moi. N’oublie pas que je t’ai quasiment faite! Tu n’es pas rachetée parce que tu te forcerais à faire des choses que toi, tu juges bonnes! Et ce par intérêt, dans le seul but que je lève ta malédiction.”

Le vieille femme n’avait pas peur de la Banshee, elle la maîtriserait d’un seul mot, d’un seul sort. Ses pouvoirs Siobhan les tenait d’elle. Personne ne connaissait mieux Banshee que Crone. Du moins...en avait elle le sentiment. Le visage de la femme spectrale se décomposait, elle retenait des larmes.

“Pitié ô déesse. J’essaie je vous jure que j’essaie."

Crone se tournait sans la regarder, car elle ne voulait pas la voir.

“Et bien n’essaie plus. Tu es ridicule ma pauvre fille. Tu as laissée passer ta chance, et puis qu’est ce qu’il te prend de chercher à m'apitoyer ? Ne crie tu pas à qui veux l'entendre et dans les journaux humains que tu t’es acceptée telle que tu es?”

La gorge de Siobhan se nouait, elle se mettait à genoux par terre en joignant ses mains comme pour une prière.

"S'il vous plait...c'est trop dur, je veux faire le bien mais ce...ce..spectre surgit quand il ne faudrait pas..."

Crone grimaçait sans répondre, la regardant s'humilier. Voyant que çà ne marchait pas et se sentant honteuse Siobhan cessa de se mettre à genoux et s'assit par terre en posant sa tête sur ses genoux, se recroquevillant. Alors qu'elle était secouée de sanglots elle tournait la tête pour que Crone ne la regarde pas. Malgré son grand âge c’était toujours une très jeune femme qui se cachait sous cette apparence.

“Je mentais...j’ai dis cela à ce journaliste pour que les gens pensent que je suis plus stable qu’avant...que Superman me fasse confiance…”

Elle passait sa tête entre ses bras et pleurait toujours, sa longue chevelure tombant sur le sol. Crone se retournait pour la regarder, ne ressentant aucune empathie pour la créature.

“Tu crois que je l’ignore? Tu mens tout le temps sombre idiote!”

“Hypocrite.”

Crone faisait des grands yeux. Son ouïe l’avait elle trahie? Sa chose venait de l’insulter là? Elle tendait son bâton vers Siobhan et celle ci se relevait comme une poupée de chiffon tenue par des bras invisibles.

“Ta voix n’est plus aussi claire qu’avant, tu peux répéter ce que tu as dite ?”

L’Irlandaise savait qu’elle allait souffrir, mais elle irait au bout. Puisqu’elle semblait le vouloir tant, elle lui viderait son sac à la gueule.

“Hypocrite oui...tu es celle qui m’a donnée ces pouvoirs et tu m’en veux de les utiliser? Tu m’as donnée le pouvoir de tuer d’un cris, tu m’as demandée de retrouver un livre pour que je soit libérée. Je te l’ai ramené et tu m’as reprochée d’avoir tué. Tu savais déjà que çà finirait comme cela, sinon pourquoi ne pas m’avoir accordé le pouvoir de guérir les gens? Hypocrite. Dieu savait qu’on toucherait le fruit défendu en son jardin d’Eden n'était il pas omniscient, omnipotent? Tu es aussi méprisable que lui, m’inspire le même dégoût. Tout ce que tu as toujours voulue au fond…”


Banshee relevait la tête et plissait les yeux pour fusiller Crone du regard.


“...c’était quelqu’un de plus pour t’ appeler Déesse.”

Crone avait le regard exorbité. Comment osait elle??? Elle tendait son bâton en sa direction et à cet instant Le Tunnel-boum apparut dans la pièce, la faisant se tourner.

“Qu’est ce que?..comment c’est possible!”

Puis Scott Free en sortit, ou du moins une image de lui délivrant son message. Crone était perturbée.

“Comment c’est possible!!!”

Siobhan avait rencontrée Mister Miracle il y a peu, elle le reconnu donc aussitôt. Elle perdait son air triste et esclaffa avec une lueur de défi dans le regard.

“Bien sûr que c’est possible oui. Parce qu’ils ont des pouvoirs égalant les tiens. Et qu’ils arrivent….”

Ses derniers mots étaient acerbes, destinés à moquer Crone qui se croyait si forte et ne quittait jamais le Netherworld. Frotte toi aux neo-dieux, qu’on puisse rire un peu vieille bique! Pour la première fois de sa vie Siobhan lui répondait. Pour la première fois...elle se disait qu’il faudrait la tuer et prendre sa place. Puisque de toute façon elle ne lèverait jamais sa malédiction. Le message avait fini d’être diffusé, Crone regardait ensuite le feu magique et s’adressait à Siobhan.

“Vas sauver l’univers Banshee.”

“Avec lui? Certainement pas. Il est a peine supportable avec son sourire niais, ses blagues douteuses... Alors s’il veux ramener les siens sans façons.”

“Détrompe toi. C’est lui qui a tué tous les siens.”

L’expression de Siobhan changeait.

“Comment çà...lui? C’est lui qui a détruit les New Gods?”

“Oui.”

Mais mais...c’est un vrai héro en fait! Pensait elle, avec un grand sourire. Mr Miracle, petit cachottier va...mais pourquoi les ramener maintenant que t'as fait ce qu'il fallait faire? Elle devait le convaincre que ce ne serait pas utile, elle devait y aller.

“D'accord j’y vais.”

"Siobhan. Quand tu reviendra, tu me devras plus de respect que ce que je viens de voir."

Elle passait le portail en saluant Crone à contrecœur car elle n’en pensait pas moins. Un jour elle lui ferait bouffer son bâton à cette vielle peau.




HJ:

Spoiler:
 





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 15/06/2016
Messages : 331
DC : none
Situation : est partagé physiquement
Localisations : En transit ferroviaire
Groupes : Sans pour l'instant

New Titans
MessagePosté le: Jeu 11 Oct 2018 - 16:04

Je reviens à moi, du moins je le crois et en suis pleinement conscient. Je me redresse avec peine sur mes coudes, puis me relève perclus de douleurs lancinantes dans tout le corps. Moi qui n’avais jamais été malade, je découvre ce que peut être d’être humain et faible face à une menace, un envahisseur aussi petit qu’un virus.

Pourtant, lorsqu’enfin je regarde autour de moi, ce n’est pas sur la Lune que je suis. Je suis au centre d’un disque lisse mais pourtant adhérant, juste à côté d’un bloc rectangulaire de basalte noir ou d’Onyx dressé imperturbable à ce qu’il y a au-delà.

Sur sa droite, à mi-chemin de la limite de cette île suspendue dans le néant, je vois un autre homme, plus vieux, assis par terre, les genoux enfermés dans ses bras, le regard perdu sur ce qu’il est possible de voir devant lui.

Perdu, je veux bien le croire. De l’autre côté d’une limite invisible, c’est un enchaînement perpétuel de lueurs et d’explosions fulgurantes, un inextricable réseau de pont, de colonnes, de tubes reliant d’autre surface plate comme celle où nous nous trouvons, elles même en mouvement permanent, comme sans doute la nôtre, sans pourtant faire mine de risquer d’entrer en collision.

J’avais lu un passage d’un livre qu’une partie de la population de la Terre vénérait, d’un certain Elie je crois … Peu importe, ce que j’avais sous les yeux ressemblait étrangement à ce ballet qu’il décrivait alors … Des roues de feu, d’étranges attelages sans chevaux … Quoique… Je vis une de ces étincelles sinuer le long d’un de ces tubes et prise en chasse immédiatement par des formes noires où seuls deux point rouges et fulgurants se distinguaient leur donnant des regards furieux.

Les formes rattrapèrent l’étincelle et la submergèrent, l’emprisonnèrent et enfin la guidèrent vers une destination autre tandis que d’autres enlaçaient le conduit par lequel elle avait transité, comme pour le garder et empêcher toute circulation ultérieure par celui-ci à l’avenir.

C’était une invasion, une véritable prise de contrôle de la moindre parcelle du terrain qui devenait de plus en plus sombre régulièrement.

Intrigué, je m’étais rapproché du bord, le vieux dans mon dos, et je tendais la main pour vérifier si cette limite avait une existence tangible. C’est alors que ma paume entrait en contact avec la matière translucide que j’entendis murmurer un avertissement derrière moi et qu’une forme noire se ruait devant moi ne s’arrêtant que parce qu’elle avait cogné contre la muraille invisible. Je retirais la main par réflexe. Ses yeux rouges me fixèrent un instant, puis elle fit demi-tour et repartit dans la nuit.

Quand je me retournais, le vieil homme avait repris son expectative silencieuse et ne répondit à aucune de mes questions.

Fatigué, et par ma faiblesse, et par son mutisme, j’entrepris de faire le tour de notre domaine, de notre prison ?

Je découvris alors totalement à l’opposé un jeune garçon qui me rappelait quelqu’un … En fait, plus je m’en rapprochais, plus il me semblait familier et finalement, je reconnaissais en lui celui que j’avais découvert le jour de mon réveil à l’hôpital, cet être humain dont j’avais pris la place, ou non, plutôt dont j’avais récupéré le corps après que son essence l’ait quitté.

Il se tenait devant le mur invisible et envoyait une balle cogner contre lui. Parfois elle rebondissait et il la rattrapait, parfois elle passait au travers et revenait quelques secondes plus tard.

En prenant garde de ne pas le gêner, je m’approchais encore et découvrait dehors, flottant dans le vide, un autre lui-même sombre aux yeux de braise qui effectuait les même gestes, le même manêge avec la balle, envoyer, rattraper, envoyer, traverser, inlassablement.

Lui non plus ne semblait pas m’entendre quand je lui parlais, mais je vis du coin de l’œil que son double obscur ne me quittait pas des yeux et à un moment ses lèvres bougèrent et il articula une phrase, deux mots plutôt, sans qu’aucun son ne nous parvienne mais ayant un sens sans équivaque :


« Darkseid est»

Encore et toujours cette rengaine !
Restait encore que je ne savais pas où j’étais, ni quand. Tout ce que je voyais et croyais comprendre, c’était que ce qui se déroulait sous mes yeux était la pire et la plus insidieuse des invasions et des soumissions.

Ces chose noire aux yeux rouges étaient des sbires de Darkseid, à ne pas s’y tromper, mais qu’étaient ces lumières ? Et comment pouvions nous être ainsi préservés.

Je me retournais vers le monolithe et alors me frappa la similitude qu’il avait avec ma première boite-mère, celle qui m’empêchait jadis de me transformer en fou furieux incontrôlable, celle que m’octroya Izaya dès que je fus capable de m’asseoir dans mon berceau …

J’allais vers elle et posais ma main sur sa surface. Elle était rugueuse et froide, inerte elle aussi, à moins que … Non, un léger tremblement l’agitait par moment, presque imperceptible …
Fatigué, physiquement et mentalement, je finissais par poser mon dos contre elle et à glisser jusqu’au sol.

C’est alors que le vieux parla d’une voix que je reconnu comme mienne :
« Il faudra garder le petit en vie au moins jusqu’à ce qu’un vaccin soit fait, sinon … Darkseid sera éternellement …»

Et je sombrais dans l’oubli.

C’est la voix de Scott dit Mister Miracle qui me réveilla cette fois. Il déblatérait des conneries à propos d’une dette que j’aurais eu … Le nez dans la poussière, je l’entendais et je m’énervais. Mon harnais m’informa que c’était un enregistrement, ce que les Terriens nomment un hologramme, juste ça, un simple message délivré à certains comme on en aurait laissé sur un répondeur. Sauf que là, c’est le répondeur qui venait à vous, et avec le taxi en prime ...

Mais je ne pouvais bouger un pouce, j’étais tétanisé, incapable de gouverner à mon corps. Le message prit fin et au bout d’un moment, le Boom-tube se ferma. Mon harnais m’indiqua qu’il en avait noté les coordonnées de départ, donc l’endroit où nous étions attendus.

Tout à coup, je sentis mes doigts se déplier, mes bras remuer sans aucune volonté de ma part pour les commander. Mon corps se dressa au milieu d’un nuage de poussière lunaire qui s’élargit et recommença à se déposer un peu partout.

Mes yeux fixèrent l’endroit où s’était ouvert l’instant d’avant le passage, puis se levèrent et regardèrent un magnifique clair de Terre. Un ordre fut donné et je le sentis vibrer dans mon cerveau vers mon appareil qui lui obéit comme à mon propre commandement en ouvrant à son tour un autre vortex.

Juste avant de passer au travers, je sentis un sourire mauvais étirer mes lèvres et de ma gorge s’échapper ces deux mots avec effrois avant de redevenir inexpressif et de traverser :

« Darkseid Est»

« Me voilààà…»


[HJ]
Spoiler:
 
[/HJ]



Foncer dans le tas et parler après si c'est encore possible, telle est ma devise !
My hostility kept me from making many friends.  --Orion (New Earth)
(Statut RP : 3/5)
(merci à John Constantine pour cet avatar)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 20/06/2018
Messages : 53
Localisations : Mont Hua - Chine
Shadowpact
MessagePosté le: Mer 17 Oct 2018 - 17:45


 « Par toutes les poils de la moustache de Dong Zhuo, qu’est ce que c’est que cela ? » lâcha Apalala prit en flagrant délit durant sa séance de calligraphie.

Il était tranquillement en train de recopier un ouvrage à l’aide d’un pinceau et d’encre noire lorsque soudainement, et sans prévenir, une brèche s’était ouverte devant lui pour révéler un faciès parlant et étonnamment trop amical. Posant son pinceau, enfilant une ceinture sur sa robe et se frottant la nuque en inspectant le tunnel qui se tenait juste devant sa bibliothèque, Apalala soupira.

 « Ces terriens sont de plus en plus étranges. Voilà qu’ils font naître des anomalies spatio-temporelles dans mon pavillon. C’est décidé, je vais investir dans une sonnette pour la porte. Et installer un panneau « Frapper avant d’entrer ». bougonna le dragon.

On entrait chez lui comme dans un moulin ! Il ferma la porte de son pavillon, mit de l’eau dans sa baignoire à oiseau, changea la mangeoire, enfila des robes propres, repeigna ses moustaches et sa barbiche. Autant de temps pour se donner une apparence propre. Il n’allait quand même pas laisser ce portail flotter ainsi dans le vent sans lui prêter attention.

 « Prie pour moi, Empereur de Jade, car je vais aujourd’hui affronter l’inconnu et prendre le devant d’une piste au nom de la protection du Royaume Terre ! Je serais bientôt de retour pour reprendre mon devoir standardisé. »

Il approcha aussitôt du tunnel et jeta un œil dedans. La figure parlante semblait avoir disparut. Peut-être n’était ce qu’une sorte de chimère ayant pour but de lui transmettre un message d’urgence ? Après tout : Pourquoi viendrais t-on ainsi le déranger sans délicatesse autrement que pour un cas nécessitant un aide immédiate et cruciale ? De plus, bien que cela dépassait quelque peu le Royaume Terre, ce tunnel ne semblait pas respirer de forces démoniaques ou bien du Royaume de l’Ailleurs. Probablement pas un piège donc.
Ni une, ni deux, Apalala fit le pas dans le tunnel… Avant de se retrouver absorber dedans. Il se laissa ainsi porter par la force cosmique. Il manqua de perdre son nécessaire pour le thé dans le tunnel, mais parvint à le rattraper in-extermis.

 « Nom d’un talisman Omyo ! C’est un vrai manège, ce tunnel ! »


Force était de le reconnaître : Ce n'était définitivement pas sa méthode de transport favorite. C'était trop... abstrait et secouant pour lui, par rapport a la finesse et la douceur de l'air frottant sur lui lors d'un vol dans les nuages.


Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t5858-memoires-d-un-dragon http://dc-earth.fra.co/t5840-apalala-des-flammes-et-de-la-magie#84566
Inscription : 25/09/2017
Messages : 349
DC : Jason Todd ; Jessica Cruz ; Koriand'r
Localisations : Gateway City
Justice League
MessagePosté le: Jeu 18 Oct 2018 - 11:39
Le retour des Néo-Dieux


Sombres étaient les pensées de Diana, et profonde était sa réflexion, si profonde à dire vrai qu’elle errait dans les tréfonds du Tartare, loin, très loin de la Styx et de tout espoir de lumière. Ses pensées étaient dirigées vers une cellule toute particulière, délaissée dans l’oubli, mais qu’elle, elle n’avait pas oublié. Et alors qu’elle y pensait de plus en plus, qu’elle se retrouvait obnubilée par ce qu’il se passait de l’autre côté, le semblant d’une idée se formait dans sa tête – une idée folle et sans queue ni tête, mais qui, mêlée aux images de ce qu’il s’était passé au Kahndaq, prenait tout son sens. Et Diana s’enfonçait, pas à pas, dans l’obscurité des Enfers, là où même Hadès et Perséphone n’étaient plus autorisés.

Des territoires dangereux, c’était certain. Des lieux interdits, sans aucun doute. Mais nécessaires, et cela était plus vrai que jamais.

Le Tunnel Boom qui s’ouvrit derrière elle la ramena violemment à la réalité, et elle sursauta, elle, guerrière des Amazones et fille de l’Olympe, prise de court par la culpabilité et l’embarras qu’elle ressentit immédiatement à l’idée que l’on sache jusqu’où ses pensées l’avaient amenés. Mais si les Tunnels Booms étaient une technologie dont elle ne saisissait pas l’envergure, elle était presque sûre qu’ils n’offraient aucune vision de la psyché d’autrui. Par conséquent, ses pensées étaient toujours secrètes, et sa culpabilité infondée – bien que très révélatrice de la nature du plan dont elle avait inconsciemment commencé à esquisser les contours.

Mais, plus important encore, cela voulait dire que quelqu’un venait la chercher. Et, étant donné qu’elle était actuellement dans la Tour de la League, que Victor Stone était dans une pièce voisine, l’identité de ce quelqu’un ne faisait aucun doute.

Il ne tarda d’ailleurs pas à se montrer.

« Bonjour, Scott. »

Les temps étaient durs, et lourd était le cœur de Diana, mais de voir ainsi son ami venir à elle… elle ne put s’empêcher un sourire elle-même. Et son sourire ne disparut pas quand il lui annonça qu’il avait besoin de son aide, qu’elle devait venir si elle voulait l’ardoise de ses dettes envers lui effacée – elle ne s’arrêta même pas de sourire quand il parla des Néo Dieux, de leur retour et de la nécessité de s’y atteler le plus vite possible. Elle avait beaucoup vécu aux côtés de Scott, que ce soit dans leur passé ou leur histoire plus récente, et les épreuves qu’ils avaient traversé ensemble avaient rendu leur amitié encore plus forte. Si Scott venait demander de l’aide, il n’avait besoin d’aucun justificatif pour la faire venir. Ses doigts étaient déjà en train de s’assurer que son épée était bien dans son fourreau.

Alors Diana hocha la tête sobrement, avec toujours ce petit sourire aux lèvres. Parce que si les temps étaient durs et si les dangers étaient nombreux et presque invincibles, elle restait convaincue d’une chose.

Scott Free était un libérateur. Parfois, lors de quelques occasions spéciales, ce n’était pas seulement lui-même qu’il sortait des pièges les plus sournois et dangereux les uns que les autres. Parfois, il offrait une issue de secours à bien des personnes – comme il l’avait déjà fait pour elle. Comme il venait de le refaire en l’éloignant de ces pensées avec lesquelles elle ne devrait pas danser.

Et elle avait terriblement besoin de ça. D’une victoire. De faire avancer les choses. Parce que ne pas savoir quoi faire, ni comment la rendait folle, et la folie, déjà, avait planté de dangereuses idées dans sa tête. Alors elle n’hésita pas. Dette ou pas. Peu lui importait.

« Si c'est pour repayer mes dettes alors... l'honneur veut que j'accepte » dit-elle avec un petit sourire teinté de malice. Elle indiqua ensuite le tunnel d'un signe de tête. « Après toi. »

Et quand il partit, elle s’avança à sa suite.
Pour l’Univers et les miracles.





Résumé de l'action:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t5194-diana-prince-princesse-des-amazones-ambassadrice-de-themyscira-et-wonder-woman
Inscription : 29/06/2014
Messages : 11171
DC : The Bat ; The Atom ; Fate ; Lex Luthor.
Situation : Réincarné.
Localisations : En pleine évasion.


MessagePosté le: Ven 19 Oct 2018 - 18:26
Le Tunnel-Boum est apparu ; Mister Miracle a suivi.
Il a parlé, alors.
Il s'est exprimé, a glissé quelques mots, expliqué peu – et exigé beaucoup.
Qu'ils viennent.
Qu'ils le suivent, qu'ils le rejoignent, dans le vortex de téléportation... sans raison, hormis le paiement d'une dette, dont beaucoup ignorent le contenu. Mais cela va changer.

Tous le suivent, alors.
Malgré les doutes, l'incompréhension, la peur même, ils le suivent ; et pénètrent dans le Tunnel-Boum.
Pour arriver... ailleurs.


Définitivement ailleurs.
Dans le froid, dans les hauteurs, dans les montagnes ; dans l'inconnu.

 « Bienvenue à Nanda Parbat. »

La voix, étrange mais rassurant, de Mister Miracle s'élève derrière eux. Ils le découvrent, alors, de plein pied, les bras croisés ; un léger sourire sur son masque sensible.
Il reste calme et figé. Suffisamment pour détourner leurs attentions des murs dorés, mais aussi des deux voyageurs fourbus, et de l'étrange silhouette bleutée s'approchant d'eux.

 « Bonjour,Grail. »

La fille de Darkseid, surprise dans un bain, qui a décidé de le rejoindre malgré la haine qui les unit ; signe définitif de son ambivalence, et du rôle déterminant qu'elle est bientôt amenée à jouer.

 « Bonjour, Lightray. »

Le Néo-Dieu Solis, récemment revenu, et qui entend protéger l'Univers mais surtout ramener les siens ; et qui est venu, malgré le trouble qui l'anime envers un congénère qu'il n'a jamais vraiment compris.

 « Bonjour, Tim Hunter. »

Le futur grand Magicien du monde, réincarnation de Merlin, amené à changer entièrement les règles de l'Univers ; appâté par la perspective de s'amuser, pour une fois dans ses errances mystiques.

 « Bonjour, Silver Banshee. »

Siobhan MacDoughall, jeune fille rongée par une malédiction qu'elle ne peut lever, ce qui exacerbe un caractère déjà flamboyant ; qui vient, plus par intérêt personnel et besoin d'évacuer sa rage.

 « Bonjour, Orion. »

Le fils de Darkseid, élevé au Paradis du Haut-Père ; cousin de Mister Miracle, qui a vécu l'inverse – ce qui justifie l'incompréhension et la jalousie que chacun éprouve envers l'autre.

 « Bonjour, Apalala. »

Le dragon mystique, immortel ou éternel, qui hante l'Humanité depuis bien longtemps ; et le rejoint, avec un flegme tout asiatique, avec une grande noblesse. Comme à son habitude.

 « Et bonjour, Wonder Woman. »

L'Amazone Diana, lourdement touchée par des épreuves, et récemment aidée par le Néo-Dieu, malgré des méthodes difficiles ; et qui le suit, sans même une hésitation, prouvant encore son courage et sa valeur.

 « Vous vous interrogez, tous, sur la raison de votre présence ici – autant ce qui me pousse à recouvrer vos dettes, que le contenu de celles-ci ; encore une fois, je vous présente mes excuses, mais... je n'ai pas le choix.
Les Néo-Dieux sont morts, vous le savez pour la plupart d'entre vous – les planètes Néo-Génésis & Apokolips ont été détruites, leurs habitants ont été tués ; par moi. Pour couper un cycle de résurrections maléfiques... et pas un jour ne passe sans que je regrette mon geste. Même s'il demeure, à mon sens, indispensable. »


Sa voix est calme, posée ; mais une légère grimace glisse sur son masque sensible, et son regard se perd une seconde sur Orion. Avant de reprendre.

 « Mais Darkseid et les siens sont revenus... sans ceux de Néo-Génésis ; cela ne peut perdurer. L'Univers est menacé, les mondes tombent, et la Terre est menacée.
Les Néo-Dieux doivent revenir – d'où votre présence ici ; mon appel à l'aide. Le recouvrement des dettes. »


Il soupire, esquisse un léger sourire triste, avant d'enchaîner.

 « J'en appelle à celle que j'ai empêché d'obtenir des anneaux de pouvoirs, mais qui a pu, un jour, survivre à un interrogatoire de Desaad car ce dernier a été, un moment, interrompu par un inopportun ; qui était moi, et t'a donc permis de fuir, Grail.
J'en appelle à celui qui s'est, un jour, perdu sur Apokolips suite à un défi, et a été poursuivi par une horde de Parademons. Notamment parce que plusieurs jeunes orphelins de Granny Goodness se sont affrontés, et ont attiré les Parademons ; j'ai provoqué cette rixe, pour faire disparaître ce héraut de la Lumière, Solis.
J'en appelle à celui qui a été mené par la Trenchcoat Brigade dans le Temps, et a failli périr par la main de Mister E ; mais celui-ci avait été affaibli au préalable, lors d'un spectacle d'évasion où ton humble serviteur avait usé de ses pouvoirs pour fatiguer ce sinistre personnage, Tim.
J'en appelle à celle qui a retrouvé les Leprechauns d'Irlande, et ainsi obtenu confiance et foi de la part d'un village, incarnant pleinement l'île d'émeraude ; non sans évoquer l'Humanité que j'espère avoir ravivé en toi, Siobhan.
J'en appelle au cousin qui a toutes les raisons de m'en vouloir, de me haïr – mais que j'ai toujours essayé d'aider, même avec des méthodes discutables ; et tu pourras solder autant ta dette, cher Orion réincarné grâce à moi, qu'exiger le paiement de la tienne, à l'issue de tout ceci.
J'en appelle à une dette qui n'existe pas encore, Apalala, car elle tire son origine de l'avenir ; vous et moi savons que le Futur peut arriver, mais que certains éléments sont fixés – cette dette en fait partie. Mais nous en reparlerons.
Enfin, j'en appelle à l'Amazone que j'ai réinstallée dans son rôle d'Héroïne... même si je sais que je n'aurais guère eu besoin d'aller aussi loin, pour obtenir ton aide, Diana. »


Son long discours s'achève ; il soupire, encore.
Il ne voulait pas en arriver – mais il n'a pas le choix. Et se demande, réellement, quand il l'a eu, pour la dernière fois.

 « Voilà... voilà ce dont j'exige le règlement, aujourd'hui ; et cela commence ici, à Nanda Parbat.
La clé de la résurrection des Néo-Dieux se trouve ici – une clé qui est une entité ayant pris forme humaine. Et qui s'est réfugiée dans cette ville sacrée, régulièrement endommagée, jamais détruite ; mais, hélas, contrôlée. »


D'un mouvement de tête, il désigne les portes dorées – qui s'ouvrent, et révèlent plusieurs silhouettes qui s'avancent, vers les trois personnes à proximité.

 « Ces deux voyageurs cherchent des soins ; ils trouveront la mort... et nous aussi, si nous ne faisons rien.
Nanda Parbat a été envahie, et est contrôlée ; par le Senseï, un monstre que nous devons faire tomber – afin de récupérer l'entité, qui ouvrira, littéralement, la porte aux Néo-Dieux. »


Les silhouettes se précisent, et se font agressives...
… avec plusieurs dizaines de ninjas. Mais pas uniquement, car d'autres arrivent...
… encore plus armés, bien que plus lourds et moins fonctionnels.

 « Bon. Et si nous commencions ?
La survie de l'Univers dépend de la résurrection d'une race que j'ai anéantie, et que nous devons ramener, en commençant par libérer une cité mystique contrôlée par un esprit maléfique.
Franchement, avouez que tout ceci est bien plus fun que ce que vous aviez prévu de faire ! »


Mister Miracle sourit, rit et bondit sur ses Aéro-Disques ; mais le cœur n'y est pas.
Il s'inquiète. Il s'inquiète vraiment.
Et s'il file vers les ennemis, pour les bloquer et les stopper sans violence... il craint le pire. Pour ce qui les attend. Pour ce Retour des Néo-Dieux... qui pourrait ne pas être une si bonne idée que cela, s'il la mène à bout !

(HJ/ Résumé rapide :
- Vous suivez Mr Miracle et arrivez dans la cité mystique de Nanda Parbat ;
- Mr Miracle vous explique que vous êtes là pour l'aider à ressusciter les New Gods, via une entité mystique ayant pris forme humaine et cachée ici ;
- Mr Miracle explique la dette de chacun ;
- Mr Miracle révèle que Nanda Parbat est contrôlée par le Senseï, qui envoie ses troupes sur vous. Vous devez stopper l'ennemi, rentrer, retrouver votre cible... et, si possible, libérer Nanda Parbat. En sachant que ce n'est que la première étape !
J'ai finalement pu poster aujourd'hui. Smile Vous avez jusqu'au mercredi 31 octobre 2018 pour poster, bon jeu ! /HJ)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2742-l-odyssee-de-mister-miracle#28695 http://dc-earth.fra.co/t2525-mister-miracle
Inscription : 06/05/2018
Messages : 150
DC : Victor Fries; Wesley Dodds / Sandman, Zinda Blake/ Blackhawk
Localisations : Irlande
MessagePosté le: Mar 23 Oct 2018 - 19:04

The Silver Banshee



Silver Banshee découvrait que Mister Miracle avait recruté dans son projet insensé de ramener les Neo-dieux des individus de divers horizons tous plus puissants les uns que les autres. Elle ne reconnaissant que Wonder Woman parmi eux, mais sentait de l'énergie de source magique émanant de certains. Elle se rapprochait doucement du vieux dragon humanoïde et de Tim Hunter, ceux avec qui elle aurait peut être le plus de points communs du moins au niveau des origines, les autres fleurant bon l’alien. Mister Miracle avait fait un discours où il s’adressait à chacun d’eux, expliquant ce qu'il entendait par cette fameuse dette. Des combattants sortaient en nombre par des grandes portes dorées munis d’armes blanche et à distance. Avant de partir au combat Silver Banshee parlait en laissant les ondes sonores voler jusqu’aux oreilles de Scott Free uniquement.

“Alors qu’un virus convertit le monde à suivre les ordres de Darkseid, et que donner la mort à chaque Néo-dieu dans ses rangs demande un lourd sacrifice à l’humanité, tu cherches à en ramener d’autres?

Tu tiens tant à lui amener de nouveaux alliés?

Tu es dans quel camp au juste?”

Elle ne s’en cacherait certainement pas auprès de lui, ramener les Néo dieux pour se protéger de Darkseid alors qu’il était capable de les infecter et les retourner contre l’humanité était un remède pire que le mal qui accélérerait la fin de l'univers. Ou du moins elle y croyait dur comme fer, les alien n'étaient pas la solution ils étaient le problème! Quoi qu’il en fut deux ninja arrivaient sur elle katana au clair, elle sautait et effectuait un salto pour les esquiver et retombait derrière un homme cagoulé tenant une mitraillette. Elle décrochait une grenade à sa ceinture et il se retournait en entendant celle ci tomber par terre.

“Oups.”

Puis elle s'envolait vers le ciel alors que la grenade explosait, ses fragments touchant plusieurs de leurs assaillants.

HJ:
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 16/04/2018
Messages : 72
DC : Harley / Dick
Situation : Seule
Localisations : Partout

MessagePosté le: Mer 24 Oct 2018 - 15:05
Grail ne savait pas exactement où tout ce beau groupe était, mais elle s’en fichait. Elle voyait bien qu’il y avait un large nombre d’ennemis qui s’approchait d’eux, et qu’il allait falloir se frayer un passage vers ce château pour espérer réussir leur mission. Elle jeta un coup d’œil à Mister Miracle, qui semblait toujours aussi détendu et sourieur que la dernière fois qu’elle l’avait vu.

Elle n’avait pas le temps de s’y attarder, pour le moment. Il fallait combattre, et ça, c’était sa spécialité. Brandissant sa lance, l’hybride invoqua aussitôt les pouvoirs de son armure. Elle n’en avait pas réellement besoin, en vérité. Puissante de base, elle savait manier toutes d’armes et possédait des capacités qui dépassaient celles de plusieurs membres de ce groupe réunis. Mais le fait était qu’un peu d’aide supplémentaire ne faisait jamais de mal… et elle n’hésitait donc pas à se servir de l’armure olympienne pour augmenter encore sa puissance.

Quelle serait la divinité aujourd’hui ?

Elle bondit, haut au-dessus des ninjas… avant de retomber, lance en avant. Juste avant de toucher le sol, et de déchainer ses pouvoirs, elle hurla :

« Sentez la fureur d’Arès ! »

Une explosion secoua le sol quand elle le toucha, soufflant tous les adversaires autour d’elle. Se redressant, elle repartit aussitôt à l’attaque, se servant autant de la lance que de ses propres capacités ; les poings, les pieds, et même l’Omega Beam, afin de faire un maximum de dégâts. Enveloppée d’une aura rouge, l’hybride ressemblait plus que jamais à une vraie incarnation du dieu de la Guerre : féroce, implacable, impossible à stopper.

En tout cas, pas par eux. Pas par des faibles mortels comme eux.

« Vous n’êtes pas de taille face à moi ! Misérables insectes, mortels pathétiques ! Chaque seconde passée à me combattre est une seconde de plus passée à vous faire massacre, inutilement, et pour satisfaire la volonté d’un maître stupide ! Qu’il vienne lui-même, à moi, le lâche ! Amenez-moi votre maître, que je lui montre ce que c’est que de se battre ! »

Un ninja bondit, parvenant presque à toucher Grail de son arme. La New Goddess le pulvérisa d’un Omega Beam, avant de poursuivre son monologue hardi :

« Je suis Grail d’Apokolips et Themyscira ! Je suis une Amazone et une New Goddess ! Soumettez-vous à moi, faibles, ou MOURREZ ! »

Et dans un dernier élan, elle concentra au maximum sa force et celle de l’armure, pour envoyer un Omega Beam en direction du château, dans le but de détruire son entrée ou ses éventuelles protections !




[HRP]
- Grail invoque les pouvoirs d’Arès, puis se jette dans la mêlée
- Elle envoie un puissant Omegea Beam vers le château
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 09/09/2018
Messages : 33
Localisations : Espace
MessagePosté le: Jeu 25 Oct 2018 - 11:19
Lightray a suivi Mister Miracle malgré la rancœur qu'il ressentait à l'égard du Neo-Dieu et à ses incompréhensions. Et aussi malgré le mal qui le rongeait de plus en plus et commençait à altérer sa personnalité joyeuse et lumineuse. Malgré tout ça donc le New-God était là principalement pour avoir une chance de ramener son peuple à la vie. Les New-God de New-Genesis. Sa Boite-Mère se mit à analyser les paroles de Scott Free. Ils étaient à Nanda Parbat donc.
Une ville cachée, inconnue de tous, un lieu de guérison et d'illumination lié à une déesse.

-Tient donc...

Et en quoi venir près de cette cité terrienne entourée certes d'une aura mystique, mais non liée aux New-God, allait les aider ? Il ne le savait pas, et Solis tourna son attention vers les autres participants de cette aventure improvisée. Il sourit et salua son ami Orion d'un signe de tête, heureux de le retrouver parmi eux. Si le chien de guerre de New-Genesis était parmi eux, alors les combats seraient facilités. Hormis Apalala et Tim Hunter, tous les autres avaient participé à la défense du Kahndaq. Même Grail pourtant fille de Darkseid qui semblait résolue à aider les défenseurs de la Terre...
Il n'aimait pas ça. Elle était une enfant de Darkseid, elle n'avait rien à faire ici.
Bon d'accord Orion était aussi le fils de leur ennemi, mais lui avait été élevé sur New-Genesis et avait plusieurs fois prouvé qu'il n'était pas comme son père.

Lightray ne commenta pas les premières explications de Mister Miracle, il les connaissaient déjà. Scott lui avait déjà expliqué tout cela après le combat contre Black Neon à Gateway. Le regard du New-God s'était durcit et une animosité qui n'était pas la sienne, malgré sa rancœur à l'égard de Scott, l'envahit. Pour un peu, il aurait utilisé ses pouvoirs contre lui.
Mais il ne le fit pas.

-Quoi ? C'était toi ce jour-là ?

Solis se souvenait de ce jour, légèrement. Il ne savait plus quel était la teneur du paris stupide qui l'avait poussé à traîner sur Apokolips, mais il se souvenait bien d'avoir été poursuivit par des Paradémons qui s'étaient détournés de lui au bout d'un moment. Sur le moment Lightray avait pensé que c'était la chance qui avait permis cela, mais apparemment... Et chacun d'entre-eux était ici pour régler une dette. Une dette dont Mister Miracle se servait pour obtenir leur aide en ce moment. Solis parla d'une voix agressive tandis que Grail et Banshee menaient les premières attaques contre les ennemis qui assaillaient trois personnes.

-Tu me connais pourtant Scott, tu sais que tu n'as pas besoin de dette pour m'obliger à venir en aide aux Neo-Dieux.

De la lumière apparue dans ses mains, heureusement toujours pas pour s'en prendre à l'un de ses alliés du moment. Un sourire vint adoucir son visage.

-Mais, tu as raison, ton idée est amusante. Elle me plaît. Tu viens Orion ?

Dans un trait de lumière, le New-God fila aux côtés des trois voyageurs et se plaça devant eux. Si les deux femmes avaient optés pour une approche plus offensive, Solis conformément avec son caractère plus pacifique et joueur choisissait de défendre les victimes.

-Attention les yeux ! Prévint-il.

La lumière qui avait seulement enveloppée ses mains s'étendit sur tout son corps qui se mit à briller comme un soleil... Un soleil mourant mais suffisant lumineux pour faire hurler de douleur les samouraïs qui protégèrent les yeux... Et ne purent sans doute pas éviter les rayons qui filaient à la recherche de cibles à atteindre. Enfin, la lumière disparu et Solis réapparu... Il allait bien en apparence, pourtant quelque chose l'inquiétait. Ses propres pouvoirs l'avaient fait souffrir et son corps le trahissait...

[-Lightray arrive à son tour
-Il est heureux de voir Orion mais manque de s'en prendre à Mister Miracle
-Solis est surpris d'apprendre que Scott l'a un jour sauvé et se comporte agressivement avec lui
-... Même s'il admet que sa proposition est amusante. Il se joint ensuite à Siobhan et Grail
-Solis se place juste devant les voyageurs et son corps devient de pure lumière... Enfin, pas si pure mais suffisante pour éblouir.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 29/06/2014
Messages : 11171
DC : The Bat ; The Atom ; Fate ; Lex Luthor.
Situation : Réincarné.
Localisations : En pleine évasion.


MessagePosté le: Mar 30 Oct 2018 - 16:21
(HJ/ Du fait du peu de réponses, je prolonge le délai jusqu'au mercredi 7 novembre 2018... en espérant plus de retours d'ici là ! Very Happy /HJ)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2742-l-odyssee-de-mister-miracle#28695 http://dc-earth.fra.co/t2525-mister-miracle
Inscription : 15/06/2016
Messages : 331
DC : none
Situation : est partagé physiquement
Localisations : En transit ferroviaire
Groupes : Sans pour l'instant

New Titans
MessagePosté le: Mer 31 Oct 2018 - 14:41

Et c’est reparti pour un tour …
Après avoir répondu d’un « Salut …» laconique je m’écarte un peu et reste les bras croisés à écouter ses fredaines, un demi sourire figé sur les lèvres.

Enfin, je dis « Je », mais c’est l’infection virale qui a les commandes actuellement, donc un ectoplasme de Darkseid … Moi, je suis retourné rejoindre le petit vieux et le gamin qui joue à la balle dans notre bulle de protection intérieure …

Pourtant je ne perds rien de ce qui se dit ou se passe, comme dans un grand auditorium stéréo … Me sont données aussi les pensées secrètes du pilote de mon corps, pas mal non plus et instructif. Cela me permet ainsi de me préparer aux éventualités et d’établir mes propres plans. Car cette chose inféodée à Darkseid qui me colonise et me vampirise ne s’est pas encore rendue compte que je la surveillais, que j’étais dans ce coin à l’affût … Libre et l’esprit clair bien que les mains liées par ses cohortes.

J’assiste au combat de mon propre corps contre cette invasion, à ses défaites aussi, mais il se bat pied à pied obstinément, comme un animal acculé pris au piège, ce qu’il est en fait …
D’ailleurs, les fronts sont multiple et contradictoires, résister au virus, se transformer définitivement en une version complète de moi-même en éliminant la partie humaine qui subsiste tout en la protégeant aussi de l’ennemi, curieusement.

Et c’est cette portion congrue que je veux exporter car elle recèle maintenant le remède, ou du moins la possibilité d’en établir un, contre la pandémie Darkseidienne envers les humains.
Mon objectif étant de l’extraire et de la confier à quelqu’un de capable d’en sortir un vaccin, capable et préoccupé par la seule survie du genre humain … A savoir un certain Lex Luthor rencontré dernièrement sur le champ de bataille et sur lequel j’avais pris quelques renseignements au passage …
Revers de la médaille, il pourrait en tirer le génome des Néo-dieux, enfin une partie … Qu’importe !

Mais pour l’instant, je suivais les événements du dehors en spectateur silencieux.

C’était donc reparti pour un tour, Miracle se lançais à l’abordage suivi par les autres … Une façon de faire dont j’aurais pu être l’auteur avant mais qui me donnait des doutes aujourd’hui.

« va devant, je te suis …» Je répondais à Solis alias Lightray, un des rares Néo-dieux envers qui j’avais encore de la sympathie … Mais je restais là, en arrière, les observant se ruer au contact.

Lorsque deux Ninjas se précipitèrent sur moi de part et d’autre, je réagissais par pur réflexe, les choppant à la gorge et leur broyant les cervicales avant de les laisser tomber au sol comme des pantins désarticulés.

Cet intermède me permit de trouver une faille par où je pouvais encore contrôler mes gestes envers et contre le Darkseid-virus et une autre où je pouvais le manipuler sans qu’il ne s’en rende compte.

Depuis notre combat avec Scott aux portes de la Source, une technique de bataille me titillait. J’en instillais les rudiments à mon occupant qui trouva l’idée bonne et se l’appropria, même un peu trop d’ailleurs …

De part et d’autre de moi s’ouvrirent deux vortex, un à gauche et l’autre à droite. Mes bras jaillirent dans ces trous de la continuité dimensionnelle et apparurent chacun derrière un des combattants, saisissant un adversaire qui arrivait sournoisement par le col et revenant à leur point de départ immédiatement. Les deux têtes firent un étrange bruit de gong en se cognant et en éclatant avant que je ne les replonge dans les passages pour les lâcher à leur place d’origine …

Cela aurait été une bonne technique si mon contrôleur ne les avait pas finalement jetés sur leurs cibles respectives … Il avait trouvé là un bon moyen de détourner les soupçons éventuels tout en mettant des bâtons dans les roues de ses soit disant coéquipier.

Je sentis un sourire narquois et pervers étirer mes lèvres avant qu’il ne donne le change en annonçant ses excuses de principe :

« Oups ! Désolé !…»

Stratégie payante au demeurant, mais qui pouvait amener des conséquences dramatiques actuellement, il fallait lui en faire adopter une autre rapidement en attendant que je réunisse mes forces pour mettre en route mon propre plan, mon ultime plan peut-être …

Par contre, à chaque fois que ma pseudo-demi-sœur utilise la puissance de l’Omega, mon sang boue et fait un tour et une sensation exotique d’envie et de faim me submerge … Curieux autant qu’étrange …

C’est dans un de ces accès de « jalousie » que je lui instille ma nouvelle stratégie. Utilisant comme Solis la vitesse j’ouvre successivement des Boom-Tubes, passe dedans pour réapparaître à un endroit ou un autre du champ de bataille, percute ou bouscule un adversaire en l’envoyant optionnellement dans les pattes du combattant le plus proche et re-disparais ensuite par un autre vortex.

C’est lors d’une de ces transitions que Lightray balance la sauce et que son éclair de lumière fouette sauvagement mes pupilles, enclenchant instantanément les ressources automatiques nécessaires pour remettre en état ma vision. Je n’avais pas encore ouvert mon vortex de sortie et donc changeait la
destination initiale du passage pour un tout autre endroit que le secteur :
 

Je revins à mon point de départ sans m’apercevoir qu’un morceau de papier venait à ma suite et continuais sur mon élan, pulvérisant la mâchoire d’un ennemi avant de m’écarter de celui qui s’appelait Tim Hunter et entre les pieds duquel vint se poser mollement le morceau de document où on voyait tout entière l’entête de la Lex Luthor corporation …

C’est alors que je perdis le contrôle de mes actes sans que mon hôte n’en ai perçu le moindre effet.
De mes lèvres ne sortirent que deux mots à peine audibles avant que je ne me remette en arrière en expectative, soudain envahi par une chaleur intense dûe à la fébrilité et à la fièvre …

« Darkseid Est»

Dans la bulle intérieure, le vieux souriait …

« Une bonne chose de faite, plus qu’à attendre et à laisser venir !…»

[HJ]
Spoiler:
 
[/HJ]



Foncer dans le tas et parler après si c'est encore possible, telle est ma devise !
My hostility kept me from making many friends.  --Orion (New Earth)
(Statut RP : 3/5)
(merci à John Constantine pour cet avatar)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 29/06/2014
Messages : 11171
DC : The Bat ; The Atom ; Fate ; Lex Luthor.
Situation : Réincarné.
Localisations : En pleine évasion.


MessagePosté le: Mar 6 Nov 2018 - 12:55
Mister Miracle a déplacé de nombreux Héros et Vilains, des entités d’horizons différents, pour une seule et unique raison : ramener les Néo-Dieux… ceux de Néo-Génésis ; ceux qui devraient pouvoir s’opposer à Darkseid, et ainsi empêcher l’Univers de s’écrouler entièrement sous sa domination.
En principe ; si ce groupe parvient à réussir sa mission.
Qui s’annonce déjà plus que difficile.

« Ha-ha. »

Le Néo-Dieu glousse légèrement, alors qu’il évite plusieurs tirs ennemis. Filant sur ses Aéro-Disques, il surplombe la scène – mais grimace, en voyant déjà plusieurs membres des forces du Senseï tomber ; et colorer de rouge le parterre immaculé devant Nanda Parbat… cité sacrée, hélas déjà soumise à la volonté maléfique.

Si Silver Banshee a émis quelques légitimes réserves sur la mission, elle a décidé d’y participer, et s’en prend directement à un soldat ; qu’elle fait exploser, ainsi que tous ceux autour.
Grail sollicite les pouvoirs d’Arès, et en obtient certains – mais pas tous, tant le Dieu de la Guerre est affaibli après sa conquête ratée. Si elle parvient à tirer sur la ville mystique, son attaque s’évapore magiquement… et elle est submergée par plusieurs adversaires, qui veulent faire réussir le nombre sur la force.
Lightray, évidemment surpris négativement d’apprendre ainsi un élément de son Passé, démontre le bienfondé des louanges à son égard, et lutte avec ses alliées ; mais finit, rapidement, par rejoindre les voyageurs, afin de s’immerger d’une lumière puissante – mais légèrement moins pure que d’habitude.
Cependant, cet événement éblouissant est compensé par la fureur obscure de la violence exacerbée d’Orion. Celui-ci, atteint d’un mal étrange, se déchaîne contre les soldats ennemis, arrivant rapidement à les anéantir… entièrement. Même si d’aucuns auront remarqué son étrange manège, son départ et son retour – et les yeux perçants de Scott Free avisent rapidement l’étrange courrier, qu’il a ramené de son voyage.

« Mmh. »

Instinctivement, il s’approche et envisage d’interroger son “cousin”… mais il s’arrête ; car les effets de l’éclairage de Lightray se font jour.
Et cela provoque autant la surprise qu’un étonnant phénomène cosmique.


Un choc visuel intervient, quelques instants après que Solis se soit chargé d’énergie. Mister Miracle grimace, atterrit – puis retrouve sa vue, lentement.
Alors qu’une voix se fait entendre, à proximité.

« Vous n’auriez pas dû venir. Je… devais les accueillir, pour la soigner ; vous n’auriez pas dû venir. »

« Ils ne pouvaient faire autrement. Notre course pour elle était vouée à l’échec, selon les probabilités. »

Une voix étouffée s’élève d’abord, suivie par une autre – à l’accent chantant ; à l’accent que Scott connaît, reconnaît.
L’accent des Néo-Dieux.

« Elle… mérite mieux que ça. Elle mérite qu’on s’batte pour elle. »

« J’en conviens – mais ils ne seront pas d’accords. »

La vue revient, alors ; ils peuvent, tous, voir ce qu’il se passe.
Les soldats du Senseï sont morts. Nanda Parbat demeure fermée – mais la silhouette bleue s’est précisée…
… pour laisser découvrir Question, l’enquêteur acharné ayant flirté avec le surnaturel.

« Nous devrons leur forcer la main. »

Lentement, Scott Free se tourne – et sent son cœur s’accélérer, en reconnaissant celui qui portait une veste et se penchait sur un compagnon, plutôt une compagne a priori blessée…
… car il s’agit de Takionun Humain devenu, un temps, Haut-Père des Néo-Dieux !

« Mais… vous… tu… »

Mister Miracle est rarement pris par surprise – mais ça lui arrive régulièrement, ces derniers temps ; il déteste cela.
Comme l’attitude des deux devant lui, franchement agressive.

« J’ai conscience de l’objet de la mission que tu t’es fixée, Haut-Fils… mais je ne peux l’accepter. Pour des raisons qui te dépassent, les Néo-Dieux doivent demeurer enfermés dans la Boîte-Mère-Reine. Et le portail… »

« Le portail peut parler pour elle-même. »

BANG – BANG – BANG

Trois tirs, suivent ces quelques mots ; trois tirs qui touchent [i]Orion à la cuisse, Lightray à l’épaule… et Silver Banshee au front, en la frôlant.

« Même si je préfère quand mes armes le font. »

Celle que Takion couvait au sol se relève…
… et tous peuvent découvrir une jeune femme troublée, surprenante – mais ô combien dangereuse !

« Elle s’ouvre ! On y va ! »

Question s’élance, en compagnie de Takion & Pandora, la mystérieuse jeune femme ; car la porte de Nanda Parbat vient de s’ouvrir !
Mister Miracle se tourne vers ses alliés – et découvre que si la majorité d’entre eux tentent de gérer les quelques soldats encore debout, ceux touchés par les balles semblent… différents ; troublés.
Orion sent une nausée affreuse monter en lui, celle qui retourne les tripes et donne envie de les vomir, entièrement. Lightray est pris de tremblements, et sa vue disparaît. Enfin, Silver Banshee tombe à terre – sentant, peu à peu, ses membres perdre tout contrôle.

Scott Free voit cela, oui ; il hésite.
Il veut les aider, mais… il y a beaucoup en jeu. Il y a trop, en jeu.

« Ve… venez ! Suivez-moi, si vous pouvez ! »

Le cœur lourd, l’âme en peine, Mister Miracle bondit, s’élève dans les airs – et file vers Nanda Parbat.
En priant pour ne pas faire le mauvais choix.

(HJ/ Résumé rapide :
- Mister Miracle file au-dessus de la bataille, grimace en voyant les dégâts : Silver Banshee tue plusieurs ennemis avec l’explosion ; l’Omega-Beam de Grail ne fonctionne pas contre Nanda Parbat, et les pouvoirs d’Arès étant amoindris, plusieurs soldats lui sautent dessus pour la déborder ; Lightray lutte puis éclaire les voyageurs ; Orion anéantit les soldats ennemis, quasiment tous, mais ses alliés voient son voyage, et Mister Miracle avise le courrier de LexCorp ;
- Un choc visuel aveugle tout le monde ;
- Question se révèle celui qui attendait les voyageurs, dont l’un est Takion, un Humain transformé en Highfather un temps. Ils semblent liés, ils évoquent un besoin de soigner l’autre intervenant, une femme, qui semble liée au retour des New Gods, via une Boîte-Mère-Reine ;
- Takion entend empêcher Mr Miracle et les siens d’agir, la jeune femme se relève, tire sur Orion (qui a une nausée extraordinaire et douloureuse après le choc), Lightray (qui tremble et perd la vue) et Silver Banshee (qui perd le contrôle de ses membres) ;
- Le trio file vers Nanda Parbat qui s’ouvre, Mr Miracle hésite mais les suit, en demandant aux autres de le rejoindre.
Vous avez jusqu’au mercredi 13 novembre 2018 pour répondre, bon jeu. /HJ)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2742-l-odyssee-de-mister-miracle#28695 http://dc-earth.fra.co/t2525-mister-miracle
Inscription : 09/09/2018
Messages : 33
Localisations : Espace
MessagePosté le: Mar 6 Nov 2018 - 15:01
Lightray ne voit pas non l'infection qui ronge son meilleur ami, hélas. Peut-être parce qu'il est lui-même trop touché par son propre mal pour pouvoir se dire que le mutisme du fils de Darkseid était dû à cela. Orion n'avait de toute façon jamais été bien causant et encore moins souriant. Le New-God eut quand même un air surpris lorsque Orion lui dit de partir devant... Comment, un tas d'ennemis devant lui et il n'était même pas intéressé ? Attendait-il un ennemi sa hauteur ?

-Si ces dames et Scott le veulent bien, nous te laisserons les boss.

Puis, Solis s'était concentré sur le combat. Sur tous ces samouraïs qui les assaillaient, et surtout assaillaient visiblement les trois voyageurs en détresse. Le New-God fit de son mieux pour les défendre et aider ses alliés du jour, mais son attaque eut des effets néfastes sur lui. Une sourde douleur envahissait son corps car l'infection de Darkseid réagissait très mal à sa lumière encore trop pure. Le New-God serra les poings et les dents en baissant la tête pour retenir un cri de douleur.

-Ack...

Relevant la tête une fois que la douleur commençait à s'apaiser, Solis pu voir son ami anéantir les derniers soldats avec son efficacité habituelle, mais aussi son étrange aller-retour il ne savait où. Ce fut bref, très bref, mais cela amenait quelques questions. Qu'est-ce que le Chien de Guerre de New-Genesis était en train de fabriquer ? Ravalant sa souffrance et ses questionnements, Lightray fit un grand sourire à ses alliés. Bien qu'il avait encore du mal à considérer la fille de Darkseid comme une alliée. Mais bon...

-Hihi, bien joué. Ce fut un combat... Éclatant. Si j'ose dire.

Son rire et son sourire étaient faibles, et il se dirigea vers le jeune Tim Hunter... Ou plutôt vers le papier qui gisait prêt de lui et qui portait une entête ainsi qu'un nom. Un nom qui lui disait quelque chose. Mais alors qu'il allait le ramasser, il fut éblouit... Oui, le New-God lumineux éblouit. Tout peut arriver ces derniers temps. Une fois l'éblouissement passé, Lightray pu entendre des voix... Des voix d'hommes qui parlait de quelque chose. L'un d'eux parlait de protéger quelqu'un. Un type sans visage. L'autre homme par contre était plus connu pour Solis.

-Takion ?!

Cet humain avec des capacités extraordinaires avait pu, l'espace d'un temps, accéder au titre de Hightfather après la mort d'Izaya. Solis aurait dû lui présenter ses respects, mais pour lui le Haut-Père actuel était le père de Mister Miracle. Et les paroles de Takion déplurent à Lightray.

-Comment ça ? Pourquoi mon peuple devrait-il rester enfermer alors que Darkseid et les siens sont libres d'aller et venir ?

Difficilement, Solis contenait la colère qui l'envahissait. Il ne comprenait pas et ses poings se serrèrent autant sous la colère que sous la frustration. Mais alors qu'il parvenait à garder le contrôle de son corps et de ses pouvoirs, l'attaque de Pandora rendit les choses encore plus difficiles. Tout devint noir autour de lui tandis que son corps trembla... Et que l'infection de Darkseid sembla résonner encore plus à l'intérieur de son crâne.
Darkseid. Est. Darkseid. Est.

-Non !

Solis, guidé par sa Boite-Mère, se tourna vers Grail qu'il identifia sur le coup comme une cause de tout cela. Une ennemie à éliminer. Mais il se reprit au son de la voix de Mister Miracle. Grail n'y était pour rien dans cette histoire. La cible devait être autre. Alors Lightray suivi Scott Free oui, et il le dépassa même. Utilisant toute sa vitesse pour se ruer vers le trio qui courait, et surtout vers la jeune femme. Toujours guidé par sa Mother Box.

-Relâche-les !

Le New-God tendit les bras pour agripper Pandora par les épaules... Si on lui laisse le temps de l'attraper.

[-Lightray est surpris qu'Orion ne se lance pas tout de suite à l'assaut
-Il découvre que sa lumière le fait désormais souffrir
-Solis voit le manège d'Orion et va pour ramasser le papier aux pieds de Tim Hunter, mais est éblouit
-Il est surpris en reconnaissant Takion et ne comprend pas sa volonté de garder les NG prisonniers
-Lightray ne peut pas éviter le tire de Pandora, devient aveugle et manque de s'en prendre à Grail
-Changeant de cible, il file vers Pandora]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 20/06/2018
Messages : 53
Localisations : Mont Hua - Chine
Shadowpact
MessagePosté le: Mar 6 Nov 2018 - 18:29
Il y avait une forme de... confiance un peu aveugle dans cette histoire. Lui ? Devoir des dettes ? Apalala avait un serment qui ne répondait que de ses maîtres de la cours de jade. La simple idée qu'il eut des comptes à rendre lui paraissait inappropriée. Il ne pipa mot cependant. Qu'importe la défiance d'une telle chose : cela devait nécessairement dissimuler des desseins plus grands que le simple désir d'autorité.
Oh ! Il reconnaissait que cette dette n’existait pas vraiment ! Un bon point pour lui. Si Apalala aurait pût remettre en cause l’avenir, il lui paraissait peu approprié de commenter négativement l’affaire : Miracle avait vu juste. Si quelque chose allait se produire… Oui, le dragon allait intervenir.

Le lieu vers lequel il avait été transporté ne manquait pas de charme. Cela lui rappelait de manière évidente ses cousins du Japon, les Ryus. Un sourire vint à son visage en se remémorant quelques thés échangés avec eux. Plus fiers et plus féroces que ceux des montagnes chinoises. Moins sages sans doute aussi. Sa pensée fut rapidement interrompue lorsque la situation s’accéléra à grande vitesse. Plusieurs bougèrent, activèrent leurs pouvoirs, ou bien agirent. Chacun dans une action pas forcément bien synchronisée avec les autres. Très vite, c’est la pagaille, entre combattants qui chutent et héros en action illuminant les cieux et la scène. Apalala resta soigneusement en arrière : Le combat n’était pas vraiment son fort. Il savait se défendre, mais souhaitait éviter toute offense tant que cela était possible.

Le plan du groupe fut saboté par l’apparition d’un trio. Outre quelques coups de feu, il y avait aussi cette énergie étrange qui flottait dans les cieux. Qui étaient-ils ? Que voulaient-ils ? Le Dragon ne pouvait vraiment le dire.
Dans tout les cas, ils eurent touchés trois de ses comparses, et s’élançaient maintenant vers le palais aux portes grandes ouvertes. Voyant Miracle aussitôt prendre la suite, Apalala pressa le pas pour suivre la marche. Cela n’empêcha pas ce dernier de parler.

 « Maître Miracle. Notre action groupée est une cohue. J’ignore le ressort motivant que ces individus tirent de cet endroit, ou la raison pour laquelle ils souhaiteraient empêcher notre action de se produire, mais nous devons agir non pas comme un agrégat de particules séparées uniques, mais plutôt comme un tout en évolution perpétuelle et synchronisée. Chaque aiguille et engrenage est nécessaire à l’avancée de l’horloge. » expliqua t-il.

Personne n’avait vraiment discuté ou consulté avant de s’élancer dans la bataille. C’était rarement une idée particulièrement bonne.

 « Peut-être que disposer plusieurs personnes afin de garder nos arrières serait un plan adéquat. Je ne suis pas un combattant d’exception quand vient le moment d’utiliser violence. Mais je suis apte à tenir une position et prévenir quiconque d’avancer. Si tel est votre souhait : Je peux m’occuper de garder les portes du palais, afin que nul ne nous attaque par derrière. A la manière des portes du palais Céleste des mes maîtres, je saurais être efficace dans ma tâche. »

Suivant le pas, derrière tout les autres, Apalala souhaitait instaurer une forme de plan. Pour l'instant, il suivait. Un peu en arrière, compte tenu de sa difficulté plus grande à se déplaçer par rapport aux autres.

« A défaut de garder les portes, je vais fermer votre marche : Si les choses tournent mal, communiquez la détresse et appelez moi. Je ferais aussi vite que possible pour venir en assistance à quiconque. »

Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t5858-memoires-d-un-dragon http://dc-earth.fra.co/t5840-apalala-des-flammes-et-de-la-magie#84566
Inscription : 16/04/2018
Messages : 72
DC : Harley / Dick
Situation : Seule
Localisations : Partout

MessagePosté le: Jeu 8 Nov 2018 - 10:52
« Encore ? Personne de digne ne daigne m’affronter ? Alors mourrez, pathétiques mortels ! »

D’un revers de sa lance, suivi d’un Omega Beam, elle balaya le rang d’ennemis qui se trouvait devant elle. Pour un peu, on aurait pu croire que l’hybride était invincible. Qu’elle ne saurait être arrêtée aussi facilement par ses ennemis ; que personne n’était capable de la submerger, de la vaincre ! Pourtant, ils essayèrent. Le nombre de ninjas ne cessa d’augmenter, alors qu’un sinistre et dangereux trio faisait son apparition, et ils tentèrent tous de passer sur le corps de Grail. La guerrière nota ce subtil changement : d’agressifs, ils passèrent à nombreux et agressifs. Terriblement désavantagés en un contre un, ils tentaient de compenser leur faiblesse par un nombre outrageusement plus élevé.

« Vous avez l’intention de faire quoi, là ? Me tuer ? Bon courage pour y arriver, misérables insectes ! Venez, je vous attends ! »

Au final, les pouvoirs d’Arès ne firent pas une grande différence. Grail était capable d’affronter quelqu’un comme Superman en un contre un. Elle n’avait donc aucun mal à vaincre une horde entière, une armée complète, de créatures aussi faibles que ceux qui s’étalaient devant elle. Elle joua de son arme, véritable déesse de guerre, pour balayer, percer, détruire. Sa poigne et ses pieds furent tout autan des armes efficaces pour contrer les attaques qui venaient à elle.

Mais c’est sans conteste sa propre fureur qui fut l’arme la plus destructrice. Car en face d’elle ne venait que de la vermine. Des êtres insignifiants, qui n’avaient pas d’importance, qui n’avaient ni arme ni force capable de la battre. Et cette fureur, elle avait bien l’intention de la porter ailleurs. Pas question de rester en arrière, à se laisser faire, alors que d’autres semblaient en difficulté et qu’ils avaient besoin d’aide. De son aide à elle. Elle, la plus puissante New Goddess encore en vie ! Car telle était son fardeau, au sein de ce groupe. Personne n’était aussi puissant qu’elle !

Evidemment, ce fut le moment choisi par Miracle pour donner l’assaut. Elle se joignit donc à lui, repoussant les ninjas gênants.

« Je vais ouvrir la voie, Miracle. Quant à toi, le dragon, garde donc la porte. Tu ne serviras qu’à ça de toute manière ! »

Dire qu’elle était méprisante avec les panthéons terriens était peu dire. Elle n’avait pas grand respect pour eux, car ils étaient souvent faibles et soumis aux mortels. Franchement, quels dieux pouvaient se permettre, ainsi, d’obéir aux directives de leurs fidèles ? Quels dieux décidaient d’abandonner leur règne pour laisser un peuple barbare et primitif se diriger lui-même ?

Le genre de dieux qui garderait des portes, manifestement.

Elle s’élança donc, devant Miracle.




[HRP]
- Grail se débarrasse des ninjas qui l’attaquent

- Elle suit Miracle, invective Apalala puis finalement passe devant son compatriote
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 06/05/2018
Messages : 150
DC : Victor Fries; Wesley Dodds / Sandman, Zinda Blake/ Blackhawk
Localisations : Irlande
MessagePosté le: Sam 10 Nov 2018 - 23:41

The Silver Banshee



Une balle avait effleurée le front de Siobhan et un brusque affaiblissement la forçait à atterrir. Allons ce n’était qu’une balle, depuis quand une balle seule pouvait la tuer? Elle supposait alors qu’il y avait derrière cela quelque mystérieux maléfice. Alors qu’elle perdait toute force sans ses mouvements elle écoutait néanmoins attentivement les conversations autour d’elles, fort instructives au demeurant.


D’autres acteurs faisaient leur entrée dans cette tragédie alliant pseudo-dieux et mortels pas si mortels, et Nada Parbat ouvrait ses portes. Il n’en fallait pas plus pour que Mister miracle invite son équipe bigarrée à le suivre et Silver banshee avançait alors lentement en cherchant à dissimuler à quel point elle ne maîtrisait plus son propre corps. Ne montrer aucune faiblesse, c’est important. Tout le monde profite des faibles "bons" comme "mauvais" il s'agissait donc de faire illusion. C'est inscrit dans les gênes de toute espèce, la survie de son patrimoine génétique passe par une sélection naturelle évinçant les boulets. Pas de raison que les habitants de l'autre bout de la galaxie y dérogent. Elle s’arrêtait devant le cadavre de l’un des assassins et se baissait pour ramasser son katana, puis se relevait péniblement ses genoux tremblants même un instant. Bien qu’elle ne voyait pas les yeux de Question elle sentait bien que l'enquêteur la regardait.

“Qu’y as t’il sans-visage, n’as tu pas une cité à faire tomber? “

C’était agressif et traduisait bien l’état de stress dans lequel elle se sentait soudain. Elle écoutait celle qu’elle avait vue au Kahndak foudroyant des aliens. L’une d’entre eux à ce qu’il se disait, mais qui avait la bonne idée d’en tuer par paquets de dix elle n’était donc pas irrécupérable. Celle ci provoquait le paisible humanoïde écaillé à l’aura de magie que la Banshee pouvait clairement ressentir. Siobhan marchait lentement à leur suite, tremblante et fragile. Elle attendait que le mal se passe, s’il perdurait elle ne pourrait tout simplement plus les suivre, le simple fait de marcher lui demandant des efforts et feindre que cela allait bien encore davantage. Mais pour le moment elle écoutait tout ce qu’il se disait, y compris à des distances importantes. Chaque nom, Chaque “ Darkseid Est “ sortant a peine chuchoté de lèvres mais voyageant par des ondes qu’elle maîtrisait. Tout cela servait et servirait, car l’ennemi était partout. Si elle devait se concentrer à une seule chose ce serait à écouter.

HJ:
Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 29/06/2014
Messages : 11171
DC : The Bat ; The Atom ; Fate ; Lex Luthor.
Situation : Réincarné.
Localisations : En pleine évasion.


MessagePosté le: Mar 13 Nov 2018 - 8:49
La mission menée par Mister Miracle est en passe de devenir un échec cuisant et terrible… et il ne peut l’accepter ; il refuse cela.
Même s’il demeure partagé dans ses sentiments envers les Néo-Dieux, l’ampleur des dégâts causés par Darkseid à l’Univers emporte tous ses doutes, toutes ses craintes – il doit agir. Il doit faire quelque chose.
Il doit ramener les Néo-Dieux… quoi qu’il en coûte.

« ALLEZ ! »

Scott Free file sur ses Aéro-Disques, et tente de prendre de vitesse le trio formé par Question, Pandora & Takion ; mais il n’y réussit pas.
Ceux-ci pénètrent directement dans Nanda Parbat, avant qu’il les rejoigne.
Et derrière lui… derrière lui, ses alliés, les pauvres âmes qu’il a menés ici, souffrent abominablement.

Lightray est désormais aveugle. Il s’en est pris par erreur à Grail, et tente de s’emparer de Pandora… en vain.
Solis s’écroule dans la neige, et Mister Miracle doit venir l’aider à se remettre.

« Tu… reste là, si tu le souhaites. Tu… as déjà beaucoup fait. »

Une bouffée de culpabilité monte en lui, alors que son regard glisse autour de lui – pour découvrir l’ampleur des dégâts ; l’ampleur de la débâcle.
Un profond soupir s’échappe de sa gorge, avant qu’une grimace ne glisse sur son masque sensible. Ses muscles se crispent… mais il retient son émotion, quand Apalala se rapproche, et agit comme un sauveur en lui proposant un plan.
Un bon plan.

« En… effet. Je… je vous remercie de cet apport. Inestimable. »

Le Néo-Dieu n’était pas prêt – et ça se sent.
Et ça doit changer.
Il acquiesce, lentement, et forme un sourire difficile.

« Gardez… la porte, ainsi que nos arrières. Nous saurons, alors, que nous ne risquons rien. »

Il se prépare à enchaîner – quand Grail, telle une furie, s’acharne sur les ninjas, avant de glisser quelques commentaires secs à Apalala ; pour, ensuite, pénétrer dans Nanda Parbat en première.
Scott est d’abord surpris, puis hausse les épaules ; impossible de discuter, avec elle. Si elle tient à subir les premiers coups, soit !

« Bien. Le temps nous est compté. »

Il glisse son regard vers l’arrière – où Wonder Woman, Orion & Tim Hunter semblent prendre un peu de recul ; sûrement pour éviter le pire, au cas où.
Le Néo-Dieu leur adresse un signe de tête, puis s’avance vers l’entrée en reprenant une voix plus confiante, et esquissant un signe et un sourire à Silver Banshee, pour l’inviter à le suivre malgré les blessures.

« Mes… excuses, pour cette misérable entrée en matière ; je ne suis guère habitué des plans de groupe. Corrigeons cela.
Trois personnalités incongrues viennent de pénétrer dans la cité mystique par excellence, en voulant nous empêcher de ramener les Néo-Dieux ; nous sommes donc sur la bonne voie – mais un piège nous attend. Soit !
Ne suis-je pas l’artiste de l’évasion par excellence ? Vous n’avez rien à craindre. »


Du moins l’espère-t-il.
Mais un léger doute l’anime, alors qu’ils rentrent dans Nanda Parbat – et débouchent dans un environnement étrange.
Un corridor étrange, mystérieux ; dangereux.
Qui le surprend, grandement.

« Hem. C’est… je me dois de vous avouer que ceci… n’est pas l’entrée habituelle de la cité. »

« En effet, Haut-Prince. Je ne saurais accepter que vous corrompiez mon foyer par votre présence. »

Une voix puissante se fait entendre, avant qu’une forme apparaisse devant eux…
… un visage – immense, et par bien des aspects terrifiant !

« Rama Kushna… »

« Takion mène une opération risquée, pour empêcher le pire – pour t’empêcher de réussir, Haut-Fils ; l’Univers le demande.
J’entends faire ma part. »


« Mais… »

Le Néo-Dieu s’avance, pour dialoguer – mais, déjà, la représentation de la déesse maîtresse des lieux disparaît.
Et un cri, soudain, se fait entendre.

« NOOOOOOOOOOOOOOOOOOON !!! »

Don’t la voix est familière ; Pandora.
C’est Pandora qui crie !

« Allons-y ! »

A nouveau, Scott Free réagit sans réfléchir – et fonce en avant.
Une erreur.

Car, soudain, les éléments de décoration du corridor, les tableaux et portes… s’ouvrent ; libèrent des formes. Libèrent des silhouettes. Libèrent des créatures…
… faites d’ombres. Qui, toutes, s’en prennent alors aux intrus !

« Evitez-les ! Un contact prolongé est mortel ! »

Scott réactive ses Aéro-Disques, et grimace en essayant d’éviter les dizaines de créatures ; tandis que Pandora hurle, toujours.
Ce n’est pas bon – ce n’est vraiment pas bon.
Takion & Rama Kushna alliés ? Contre lui ? Insensé.
Et… ces monstres, il les reconnaît. Il sait qui ils sont – ils sait qu’ils sont liés à l’Anti-Monitor, un secret cosmique bien gardé.

Rien de tout ceci n’a de sens ; et Pandora hurle encore.
Le pire semble arriver…

(HJ/ Résumé rapide :
- Le trio Question/Pandora/Takion rentre dans Nanda Parbat, sans qu’on puisse l’arrêter ;
- Mr Miracle aide Lightray à se relever, après qu’il soit tombé dans la neige en tentant de récupérer Pandora ;
- Mr Miracle culpabilise de la débâcle, mais se reprend en acceptant l’offre d’Apalala, et adresse un signe à Silver Banshee ;
- Mr Miracle rentre avec les autres, mais tous découvrent un couloir étrange. Rama Kushna apparaît, révèle une alliance avec Takion pour les empêcher de réussir ;
- Des créatures d’ombres les attaquent, Mr Miracle alerte sur les risques, les reconnaît comme d’anciens alliés de l’Anti-Monitor, et craint le pire alors que Pandora hurle, au loin.
Merci de vos retours. Vous avez jusqu’au mardi 20 novembre 2018 pour répondre, bon jeu ! /HJ)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2742-l-odyssee-de-mister-miracle#28695 http://dc-earth.fra.co/t2525-mister-miracle
Inscription : 15/06/2016
Messages : 331
DC : none
Situation : est partagé physiquement
Localisations : En transit ferroviaire
Groupes : Sans pour l'instant

New Titans
MessagePosté le: Mar 13 Nov 2018 - 12:43

La balle avait traversé s’était logée dans ma cuisse, une bien piètre blessure au vue de ce que j’avais pu recevoir depuis des temps immémoriaux. Mon métabolisme naturel, aidé par une sorte d’extension tentaculaire de mon Harnais, la rejetait déjà et elle tomba sur le sol avant de s’évaporer … Drôle de projectile …

C’est ensuite que je ressentis depuis l’intérieur de ma prison/citadelle les affres des conséquences de cette blessure anodine. Une nausée vertigineuse cumulée à un dérangement monstrueux au niveau des viscères. Je n’en percevais que les nuisances confuses, n’étant « branché » que de très loin sur les sensations de mon propre corps, par contre, au travers de la barrière salvatrice, je pouvais voir les répercutions sur mon hôte …
Il subissait de plein fouet les effets pervers de cette balle pourtant maintenant extraite et refluait prestement des centres communiquant ces informations à mon cortex cérébral …

Une luminosité croissante faisait du coup place à la noirceur pourpre qui l’étouffait sans que l’ennemi intérieur ne fasse mine de reprendre le contrôle.

Ma conclusion fut à ce moment que cette douleur initiée par je ne sais quelle force inconnue ou plutôt non encore identifiée jouait un rôle contre l’infection, rôle que je devais analyser et interpréter rapidement afin d’y trouver un moyen de prendre l’avantage et éventuellement une rédemption totale.

Je jetais un coup d’œil vers le « vieux », toujours assis en contemplation soucieuse, et il me gratifia d’un signe de tête entendu. Nous étions arrivés aux mêmes conclusions …

Mais les choses évoluaient rapidement dehors et l’adversaire donnait le change tout en étant sur la réserve. Cet intermède nauséeux avait détourné son attention du mouvement de Lightray vers le bout de papier et il ne fit que suivre les autres sans réagir vraiment aux événements.

Je notais pour moi-même la suffisance de Grail et sa puissance à laquelle s’ajoutait celle de cet équipement provenant d’autres créatures divines dont je connaissais la plupart pour les avoir combattues ou aidées à un moment ou un autre. Ce qui me surprenait le plus était sa facilité à utiliser la force Oméga, clle là même qui avait fait la puissance de son père. Elle en usait et en abusait, trop même … Ne savait elle pas que ses réserves n’étaient pas infinies, du moins à cette intensité ? A force de vider son espace proche, elle va se retrouver à court de jus, temporairement …

Curieusement, mon ennemi intime semble avoir le même flux de résonnements. Je sens un sourire mauvais étirer mes lèvres quand il pose ses yeux sur notre demi-sœur, ou sur Solis maintenant diminué.

Lorsque Miracle s’oppose à Rama Kushna apparue sous la forme d’un immense visage, je me suis arrêté juste derrière l’aveugle … Lorsque les créatures surgissent de toutes parts pour nous submerger, je les laisse approcher. Dans ma bulle intérieure je me redresse, essayant de reprendre le contrôle pour les combattre, en vain.

Effaré, je ne peux que constater l’inactivité de mon hôte et ses conséquences ou ses raisons. Les créatures d’ombre viennent sur lui et s’en écartent comme si elles avaient senti ce qu’il était, comme si elles savaient que j’étais hautement contaminé par le virus de Darkseid.

Solis était soumis au même phénomène , elles le laissaient en paix après s’en être approché …

C’est alors que je me vis lever le bras et après un regard autour de moi pour vérifier si personne ne pouvait me voir, mon poing s’abattit sur la tête du malheureux Lightray avec une force terrible.
L’instant d’après, j’étais à plusieurs mètres à louvoyer entre les formes noires par jeu tout en sachant qu’elles ne feraient rien.

C’est alors que l’appel retentit, me faisant stopper en pleine évolution. Je tendis l’oreille comme pour écouter cette voix universelle qui régissait le mal comme une reine de ruche sur ses ouvrières.
L’instant d’après, j’étais passé au travers d’un Boom-tube et avait disparu temporairement des lieux de ce combat pour en rejoindre un autre … L’agrégat viral de Darkseid avait appelé et cette partie de moi-même qui lui était dévolue avait répondu …

« Darkseid Est»

[HJ]
Spoiler:
 
[/HJ]




Foncer dans le tas et parler après si c'est encore possible, telle est ma devise !
My hostility kept me from making many friends.  --Orion (New Earth)
(Statut RP : 3/5)
(merci à John Constantine pour cet avatar)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 09/09/2018
Messages : 33
Localisations : Espace
MessagePosté le: Mer 14 Nov 2018 - 10:27
Luttant toujours à la fois pour ne pas exprimer sa douleur et pour garder le dessus contre l'infection qui le contrôlait, Lightray voulu attraper Pandora pour l'obliger à relâcher les Neo-Dieux. Malheureusement, sa cécité nouvelle l'empêchait d'agir correctement et même sa mother-box qui essayait de le guider ne fonctionnait pas correctement. Il s'effondra donc lamentablement dans la neige et mis quelques secondes avant de pouvoir se relever, aidé de Mister Miracle. Le froid l'aidant bizarrement à garder pied.

-Argh...

Bien sûr, la femme et ses compagnons avaient pris de l'avance sur lui. Mais il pourrait les rattraper à l'aide de sa vitesse s'il arrivait à bien les localiser et à ne pas aller s'écraser contre un mur qu'il n'avait pas vu venir. Ayant un grand sourire lumineux pour cacher sa souffrance, Solis fini par se tourner vers son compatriote qui, mais il ne le voyait pas, culpabilisait.

-Je continue voyons. Je peux encore me déplacer ne t'inquiète pas.

La situation n'était pas au beau fixe, mais il fallait garder le moral. Heureusement, Apalala qui avait remarqué leur désorganisation totale leur proposa une forme de plan. Ce qui attira un sourire amusé sur les lèvres du New-God.

-Il est intéressant de voir comment les enfants de la Terre peuvent réfléchir alors que d'autres foncent sans réfléchir.

Dans l'immédiat cette phrase faisait surtout référence à Grail qui fonçait littéralement dans le tas sans se soucier des autres. Banshee elle suivait comme elle pouvait. Mais alors que Solis, réprimant un nouvel assaut de l'infection qui le rongeait, s'apprêtait à le suivre il se prit un violent coup sur le crâne qui le propulsa une nouvelle fois dans la neige. Tandis qu'Orion disparaissait, l'esprit de Solis sombrait peu à peu. Affaibli par le coup reçu.

-Dark... Darks...

Sa lumière s'éleva une nouvelle fois autour de lui et le Neo-Dieu sembla prêt à attaquer... Et failli bien s'en prendre au visage de Rama Kushna par simple réflexe lorsque la voix se manifesta. Il devait détruire, il devait absolument détruire quelque chose... Quelqu'un. Et sa fureur et sa souffrance trouvèrent de quoi se déverser lorsque de nouveaux ennemis apparurent.

-RETOURNEZ D’OÙ VOUS VENEZ CRÉATURES DES OMBRES !!

Des tirs puissants fusèrent depuis le corps de Solis et frappèrent brutalement les anciens alliés de l'Anti-Monitor, les repoussant ou les anéantissant sans pitié. La déferlante terminée, le New-God tituba sur ses jambes et dû s'élever dans les airs pour ne pas s'effondrer une troisième fois sur le sol. Il entendait les cris de leur cible au loin. Qu'est-ce que Takion était en train de lui faire ?

[-Lightray manque sa cible et s'écroule dans la neige
-Il veut continuer malgré ses souffrances et son handicap
-Le coup porté par Orion renforce l'emprise de l'infection sur lui
-Il manque d'attaquer Rama Kushna puis déverse sa lumière sur les ombres
-Solis vacille sur ses jambes et s'élève dans les airs pour ne pas tomber]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 16/04/2018
Messages : 72
DC : Harley / Dick
Situation : Seule
Localisations : Partout

MessagePosté le: Mer 14 Nov 2018 - 10:58
Transpercer une ombre ? Pourquoi pas ? La frapper à mains nues ? Moins efficace. Et infiniment plus risqué. Alors la fille de Darkseid ne s'y risqua pas davantage. Elle fit de sa lance la seule arme dont elle se servirait contre les ombres qui assaillaient l'hybride et ses alliés. Elle voulait préserver son énergie, car l'abus d'Omega Beam était dangereux et elle ne tenait pas à finir épuisée avant qu'arrive un ultime et terrible combat contre le maître des lieux... s'il devait y avoir un tel affrontement.

Elle avait aperçut Pandora parmi les ennemis, mais ne s'en souciait pas plus que ça. Certes, c'était une adversaire des plus dangereux. Mais les adeptes de l'Anti-monitor étaient encore plus dangereux ! La destruction pure et simple de l'Univers n'était pas une solution, pas plus que l'idée de son propre père. Non, encore une fois, elle comptait bien prouver qu'elle n'était pas de ces gens-là. Qu'elle avait certes tout pour être une ennemie de la Terre, mais qu'au moins, elle n'était pas déterminée à tout annihiler. Non. Le but était de dominer un empire stellaire, pas de d'être la survivante d'un Univers agonisant.

 « Retournez d'où vous venez, êtres inférieurs ! Vous avez une déesse devant vos yeux ! »

De fait, elle était probablement la plus puissante parmi le groupe improbable. Seuls Mister Miracle et Lightray pouvaient lui opposer une véritable résistance ; mais ils ne s'y risqueraient probablement pas.

Tant mieux pour eux, car elle n'était pas d'humeur à supporter une trahison.

 « Du sang sur l'autel du sang ! Des morts pour les dieux des morts ! »

Sa lance virevoltait, vrombissait, emplissait l'air de son arc mortel. Impossible à stopper, l'hybride avançait, pas à pas, sautant, se baissant, se fendant, utilisant son arme à une vitesse si élevée qu'elle n'était qu'un nuage se déplaçant pour mordre, tailler, percer. Elle détruisait tous les adversaires sur son passage, puisant dans les ultimes réserves que la force d'Arès lui procuraient. Bientôt, elle le sentait, l'armure cesserait de faire effet pour se recharger. Alors Grail se retrouverait sur ses propres réserves, et la fatigue se ferait sentir beaucoup plus vite.

Mais c'est alors qu'un grand nombre d'ombres surgirent, poussant des hurlements et des rires. Ils venaient en grande horde, ces ennemis d'une dimension inconnue, pour se repaître de leurs souffrances.

Le visage crispé, Grail tourna alors son regard vers Scott Free.

 « Miracle ! Je m'en occupe, fonce ! »

Alors la fille de Darkseid s'élança de nouveau. Telle une déesse de la guerre, incarnation même du combat et de la violence, elle plongea dans le brouillard obscur provoqué par la marée d'ombres. Toujours entourée de ce halo rougeâtre de fureur, elle déversa toute sa rage et toute sa détermination dans combat inconscient ; mais elle ne perdrait pas. Elle vaincrait ses ennemis, et donnerait du temps à ses alliés. Et elle leur prouverait que personne ne pouvait la tuer.

 « Du sang sur l'autel du sang ! Des morts pour les dieux des morts ! Sentez ma colère, inférieurs, et mourrez ! »

Et elle déclencha alors un dernier Omega Beam pour fendre la masse... et le couloir s'illumina de rouge.




[HRP]
- Grail combat les ombres
- Elle ordonne à Miracle et aux autres de foncer, pendant qu'elle retient les ombres
- Elle utilise ses dernières réserves pour lancer un dernier Omega Beam
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 29/06/2014
Messages : 11171
DC : The Bat ; The Atom ; Fate ; Lex Luthor.
Situation : Réincarné.
Localisations : En pleine évasion.


MessagePosté le: Mar 20 Nov 2018 - 10:25
La situation est terrible, et échappe complètement à tout contrôle.
Ce qui est fort gênant, vu l’enjeu.

« Hughn. »

Mister Miracle grogne, alors qu’il évite une autre ombre, qui le menaçait ; il l’a échappée belle… une fois de plus. En ayant conscience que la fois de trop approche.
Filant sur ses Aéro-Disques, il se tourne pour voir le reste – pour voir comment ses camarades s’en sortent ; évidemment, ce n’est pas brillant, hélas.

Orion, toujours aussi étrange, et qu’il ne cesse de fuir vu le litige abominable entre eux, perd complètement l’esprit, sans que son “cousin” puisse agir.
Avant même qu’il ne se transporte vers lui, le Chien de Guerre, affecté par la balle de Pandora, s’en prend violemment à Lightray… puis disparaît. Il s’évapore, via un portail étrange, après quelques mots simples – mais d’une force abominable.
Darkseid est” ; ce qui acte son destin… et le leur, hélas.

« Sapristi. »

Le juron paraît faible, mais exprime clairement sa crispation extrême.
Orion est tombé ; bon sang, Orion est tombé.

Et, à proximité, Lightray tente de tenir, de résister – mais il manque de céder à l’influence de Darkseid, avant de se reprendre ; héroïquement.
Mais jusqu’à quand ?
Solis vacille, tremble ; va chuter, sous peu… comme beaucoup d’autres. Comme tous ceux que Scott Free a amenés ici – même Grail, qui agit dans le bon sens en voulant le laisser filer seul hors de couloir d’obscurité absolue, mais utilise toutes ses forces pour cela.

Elle aussi va céder ; tous vont céder… s’il les laisse faire.
S’il ne les sauve pas, et suit leur plan – ce qui devrait être fait ; ce qu’il devrait faire.
Ce qu’un… Haut-Fils ferait, dans une telle situation.
Mais…

« NON !!! »

Mister Miracle le refuse, ne l’accepte pas ; et il agit en conséquence.
Sans attendre, il récupère son Multi-Cube, et l’envoie au milieu des ombres. Des flots terribles de lumière pure s’en échappent, et les repoussent… à temps pour qu’il puisse envoyer ses Aéro-Disques vers Grail & Lightray, qu’il amène à lui.

« Où que je sois, quoi que je fasse… personne ne meurt ! »

Roulant sur le sol, il se projette vers l’avant, accompagné par ses alliés, transportés par les Aéro-Disques. Ils plongent dans les ténèbres – puis chutent, soudain, ailleurs ; dans un autre espace, dans une autre zone…

Une salle.
Une pièce, immense, gigantesque, terrible ; sans fenêtre, sans porte, sans entrée.
Magique, donc.
Mais… sans meuble, sans élément – ou presque.

Une chose s’y trouve. Une chose y est installée.
Une machine.
Une machine que Mister Miracle reconnaît, en se relevant.


« Ho… non. »

Il se redresse, et grimace.

« C’est… une Miracle Machine… elle… elle fait d’une pensée… »

« … une réalité. »

Takion s’approche, et vient se placer devant les trois nouveaux venus ; les trois survivants.
Derrière lui, Question semble finaliser des réglages, sur la Miracle Machine, avec Pandora évoluant autour d’elle.

« Tu ne devais pas venir jusqu’ici, Haut-Fils. J’ai tenté de te raisonner, mais… tu nous conduis à ce que nous voulions éviter. »

« Mais… arrêtez. Arrêtez, je vous en supplie ! Je… j’ignore vos liens avec les Néo-Dieux, mais… mais ils doivent revenir ! Il faut les ramener ! Darkseid… »

« Darkseid peut être géré. Il ne justifie pas une telle décision – une telle folie !
Les Néo-Dieux ont pu être bloqués, stockés, et nous ref… »


« Stockés ? Mais… ho. Hooooo. »

Scott Free se tourne, s’écarte de Takion – et fige son attention sur elle ; Pandora.
Et il comprend, enfin.

« Elle… c’est… c’est elle qui… »

« Oui. Pandora est une… anomalie cosmique, dont l’origine demeure floue ; mais elle a la capacité, unique, de pouvoir conserver, dans son énergie, une puissance au-delà de toute mesure. Elle contint, un temps, les Péchés – et contient, désormais, les Néo-Dieux.
Nous avons voulu vous empêcher de la retrouver… en vain. Nous allons désormais utiliser la Miracle Machine, pour l’évacuer de ce plan d’existence – et vous empêcher de la retrouver. »


« Car vous ne voulez pas que les Néo-Dieux reviennent ; même pour stopper Darkseid. »

« Le prix… est trop lourd. Ce que Pandora contient doit demeurer emprisonné, pour le bien de l’Univers. »

« Que vous condamnez, en soi. »

« Question de point de vue. J’ose croire à une autre solution. »

« Vous… m’empêchez d’agir. Vous voulez m’empêcher d’agir, vous voulez… m’arrêter. »

« Oui. »

Takion, auréolé de sa force et de son énergie, semble terriblement sûr de lui ; assez pour créer le doute, peut-être.
A ses côtés, Mister Miracle apparaît faible, fatigué, brisé ; perdu. Il pousse un profond soupir, baisse les épaules, secoue la tête.
Avant, lentement, de la redresser ; pour se tourner vers Takion.
Et figer un regard d’une brutalité terrible, sur lui.

« Vous vous méprenez… sur moi. Vous pensez que je suis bon – que je suis pur, que je suis sympathique, que je suis joyeux ; par nature, par instinct.
C’est faux. Ce que vous croyez… est faux. Vous pensez pouvoir m’arrêter – mais c’est faux. »


Sa voix se module, et devient d’une dureté, d’une violence abominable.
Terrifiante.

« Je peux faire tout ce qu’il me plaît. Vous avez lu les histoires, vous savez qui je suis.
Et dans tout cela, avez-vous jamais entendu parler de quelqu’un qui a pu m’arrêter ? »


« Inutile de continuer. Je vous connais, Mister Miracle, et… »

« Mister Miracle n’est plus ici ! Vous êtes coincés avec moi ! »

Et, sans prévenir, il lève sa main – et un terrible rayon d’énergie s’échappe de sa paume.
Un tir d’une puissance rare frappe Takion, qui est brutalement propulsé sur plusieurs mètres. Sans attendre, Scott Free se tourne vers ses alliés, et active le pire ; les armes de sa combinaison.

« Stoppez Pandora, évacuez Question. Je reprogramme la Miracle Machine pour les libérer. »

Il n’accepte pas tout cela ; il ne le supporte pas.
Il ne les laissera pas l’empêcher d’agir – il ne les laissera pas poursuivre, alors que tant de choses sont en jeu.

« AAAAAAAH !!! »

Mais le destin semble définitivement contre eux – car Pandora hurle, et il comprend pourquoi…
… car les ombres reviennent, ont échappé à tout contrôle, et s’en prennent à elle !


(HJ/ Résumé rapide :
- Mr Miracle fixe la situation, prend acte des rebondissements, et hésite à abandonner ses alliés, même si c’est ce qu’il faudrait faire ;
- Mr Miracle refuse cela, repousse les ombres, récupère Grail & Lightray, et tous filent ailleurs, dans une salle étrange, magique, où une Miracle Machine est installée ;
- Mr Miracle échange avec Takion, qui révèle que les New Gods sont contenus dans Pandora, anomalie cosmique étrange. Takion ne veut pas que Mr Miracle les libère, il craint ce qui arriverait, et veut l’en empêcher en utilisant la Miracle Machine pour évacuer Pandora ;
- Mr Miracle s’énerve, rejette violemment Takion, puis ordonne à ses alliés de récupérer Pandora, car il va reprogrammer la Miracle Machine pour libérer les NG ;
- Cependant, les ombres reviennent, échappent à tout contrôle, et s’en prennent à Pandora.
Chers survivants, merci de participer ! Nous sommes quasiment sur la fin ! Vous avez jusqu’au mardi 27 novembre 2018 pour poster, merci et bon jeu ! /HJ)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2742-l-odyssee-de-mister-miracle#28695 http://dc-earth.fra.co/t2525-mister-miracle
Inscription : 16/04/2018
Messages : 72
DC : Harley / Dick
Situation : Seule
Localisations : Partout

MessagePosté le: Mar 20 Nov 2018 - 12:48
L'armure cessa de faire effet au moment exact où Grail, suivant son instinct et les directives de Miracle, s'approchait de Pandora. Elle n'était pas dupe : il y avait là un signe clair, un truc que les Terriens appelaient karma, à l’œuvre : elle avait bien assez profité, maintenant il était temps de se battre à armes égales contre leurs ennemis. Les ombres tentaient de s'en prendre à la gardienne des New Gods, et pour un peu, l'hybride aurait pu croire qu'il s'agissait d'un sale tour joué par le dieu grec. Mais il était trop loin et trop faible pour cela, et elle dut se résigner à admettre qu'elle n'avait pas le choix.

Il fallait se battre. Et sans les pouvoirs de l'armure, cette fois.

La New Goddess se tailla un passage pour se rapprocher de Pandora. Cette dernière avait des difficulté à lutter contre les ombres, lesquelles redoublaient d'efforts pour parvenir à la blesser, voir la tuer... ou peut-être était-ce pour l'emporter avec elles ? C'était difficile à savoir, car elles mettaient un acharnement certain dans leurs gestes. Grail avança, se dégageant une place, puis saisit le bras de Pandora.

 « Tu viens avec moi. Allez, bouge ! »

Elle la propulsa dans son dos, faisant barrage avec son corps pour lutter contre les ombres qui, faute de pouvoir s'en prendre à leur cible, s'attaquèrent à elle. Il apparut très vite qu'elle allait être en infériorité, non seulement numérique, mais également de force. Sans l'armure et ses pouvoirs, qui devaient encore se recharger, elle ne pouvait compter que sur ses limites physiques et sur son arme. Sur des planètes primitives, comme la Terre, cela ne lui posait pas trop de problèmes car personne n'avait les moyens de la tuer, voir de la blesser. Mais ici...

Ici, tout était différent. Pandora, Miracle, les ombres, toute cette histoire à propos des New Gods... cela lui fit repenser à son but, son objectif personnel. Ce qu'elle voulait accomplir. Si c'était bien un moyen pour vaincre Darkseid, alors il valait mieux que ça soit bien et rapidement fait, car sinon ce serait le maître d'Apokolips qui gagnerait. Elle savait que sur Terre, il y avait des troubles. Que dans l'Univers entier, il y avait des troubles. Mais elle savait aussi que vaincre lui permettrait, à elle, d'en profiter. De pouvoir débuter pleinement ce qu'elle souhaitait entreprendre.

Mais, toutes à ses pensées, elle ne pouvait s'empêcher de penser que le plan de Miracle comportait une faille incroyablement vaste : Pandora ne coopérerait pas, visiblement. Elle ne souhaitait pas relâcher les New Gods.

Mais peut-être que la menace de mourir à cause de ces satanées ombres pouvait réveiller en elle un instinct de conservation.

 « Si tu ne relâches pas les New Gods, on va tous y passer. Donc si tu dois faire un truc de génie, c'est maintenant ou jamais car je ne pourrais pas te protéger encore bien longtemps ! »




[HRP]
- Grail va aider Pandora en attaquant les ombres
- Elle lui suggère fortement de relâcher les New Gods
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessagePosté le:
Revenir en haut Aller en bas
 

[RoD] Le Retour des Néo-Dieux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» [The Lost Expedition] Sans Retour (Ou Presque)
» [REQUETE] Activer le retour clavier sur HTC HD2
» [AIDE] HD2 et retour sav
» [RESOLU] Echange + retour SAV Orange
» [RESOLU] Restauration ROM Officielle et retour SAV

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: La Terre :: Ailleurs-