Fear and Fire [LIBRE]

Inscription : 23/03/2014
Messages : 8473
DC : Queen Clea & Manhunter
Situation : Après avoir discrètement infiltrée des survivants martiens blancs trouvés sur Mars sur Terre, une altercation entre eux et les Red Rockets tourne au drame. Son enquête avec Mister Miracle aprend à M'gann que J'onn serait le responsable. Celui-ci semble invincible et lui annonce que le feu n'a plus d'effet sur elle. Elle apprendra que ce n'est que psychologique et tentera de se suicider lors de la bataille de Gateway City après avoir revu sa famille réanimés en Black Lanterns. Elle est depuis hospitalisée à St Camillus.
Localisations : Earth


MessagePosté le: Lun 15 Oct 2018 - 8:45
Tour de Justice





"Et bien, je suis sacrément heureux de te savoir de retour, John... Avec ce qu'il s'est passé au Kahndaq, j'ai eu vraiment peur que tu ne soit tombé sous l'influence de Darkseid.'' commença Cyborg à la sortie de la salle de soin.

''Heureux ? Moi je dirais soulagé plutôt. J'ai du mal à envisager ce sentiment encore possible à présent...
Le mystère demeure sur ce qu'il s'est passé par deux fois à Oïmiakon en Sibérie. Mon peuple a beaucoup souffert avec cette attaque d'un New God maléfique qu'on a pas réussi à identifier et les Rockets Reds de la région ont toujours besoins que justice soit rendue pour leurs camarades tués par on ne sait qui, étant donné qu'on a innocenter John à présent...''
réclama Red Star.

''Et je vous promet de consacrer le temps que je dispose à présent pour enquêter sur ce dernier point. L'assassin des Rockets Reds est lié à M'gann et à moi, en se faisant passé pour moi durant ces deux tragédies successives à Oïmiakon, il me vise personnellement et pour toutes les victimes qu'il a engendré pour ses desseins j'ai une part de responsabilité.'' promis Martian Manhunter.

''Ne vous blâmer pas J'onn. Vous étiez absent un bon moment. Personnellement j'ai plutôt de sérieuses questions à poser à votre cousine Megan... enfin... je sais que ce n'est pas votre cousine, mais je l'ai si longtemps cru que ça m'a resté. Bref, Megan qui a profité de cette absence il y a un an pour amener des martiens blancs illégalement sur notre sol Russe... Qu'elle inconscience ! Des martiens qu'elle a rencontrée on ne sais comment déjà et puis...''

''Grâce au faux martien, Leonid, excuse moi de te couper, mais nous allons te dire tout ce que nous savons :
Après ce qu'il s'est passé la deuxième fois dans la ville Russe, Mister Miracle nous a fait un rapport bien que son état alors pouvait mettre en doute la fiabilité de ses propos...''


''Je me souviens, il avait une mine épouvantable, genre comme s'il était malade, ça a voir avec le fait qu'il soit un New God ?...''

''Il va bien mieux depuis.'' réponds le Doctor Midnight.



-----

Au même moment...

-----


St Camillus Hospital





''M'gann, tu as demandé à me voir ?''

La doctoresse se penche vers la jeune martienne assise sur un fauteuil près de la fenêtre de la grande véranda de l'aile domiciliaire de l'établissement de soin. Son teint est blanc et ses yeux sont toujours rouges. Malgré les recommandations d'assumer totalement son apparence martienne, elle conserve une forme proche d'une humain terrienne et donc ses cheveux d'un roux vif et ses vêtements sobres.

''Oui, Mme Chapel.
J'ai appris ce qu'il s'est passé au Kahndaq. Je n'arrive plus à rester sagement dans cet hôpital alors que beaucoup de gens meurt... A Gateway City, même s'il m'est arrivé... ce qui m'est arrivé... et bien j'ai protégé des agents de l'ARGUS.''


''Je comprends que les évènements extérieures t'affectent beaucoup. Mais nombreux sont les justiciers et les justicières à œuvrer dans ce sens. Tu as fait beaucoup par le passé et tu mérite bien une pause après ce qu'il t'ait arrivé...''

''Cela fait quatre mois que je suis ici. Avant cela, j'ai passé deux mois à me consoler de la perte de ma famille. Avant cela j'ai refusé l'invitation de rejoindre les Titans, je suis partie dans l'espace durant d'autres mois, j'ai vécu plus d'un an en Australie...
J'ai l'impression d'être sans arrêt en pause... de rater chaque évènement important lors desquels des gens souffrent... de voir les autres répondre présents, être actifs, et moi avoir trop de contraintes ou manquer de courage, de n'aider pas autant que je le pourrai, que l'on m'a appris à le faire...
Avant j'avais peur des autres, puis j'ai eu peur de moi...
J'avais peur du feu, j'avais peur de mourir...
Toutes ces peurs sont terminées.''


''Et tu n'as plus le désir de rechercher J'onn J'onzz ?''

''J'ai confiance en la Justice League et j'accepte maintenant qu'ils s'occupent de mener l'enquête à son sujet et de le retrouver.
Si je désir sortir d'ici c'est pour combattre les créatures qui font souffrir et tuent tous ces gens.
C'est vous qui avez peur de ce qu'il peut m'arriver, de ce que je peux devenir, de ce que j'ai en moi... mais la seule manière de stopper la peur, ce n'est pas des analyses supplémentaires, des soins, du repos, des thérapies... C'est la confiance.''


''Et si nous avons confiance en toi, M'gann, as tu aussi confiance en toi ?''

''Oui, ma confiance remplace mes peurs, comme je l'ai dit.''

''Tu n'as plus peur, mais tu ne t'inquiète pas pour ces gens qui souffrent ou peuvent souffrir, ce n'est pas cela qui motive ton dévouement ?''

''Ce n'est pas de l'inquiétude. Je veux seulement aider, car je le peux. C'est mon vocation.''

La doctoresse lui sourit.

''Nous allons reconsidérer le sujet de ta présence aujourd'hui même, le Doctor général Cross et moi.''

''Entendu, merci.''



-----

Au même moment...

-----


National Bank





"Haut les mains !...Ah non... c'est inutile."

L'homme qui viens de s'exprimer d'un ton plus glacial qu'un vent d'hiver lance une pluie de bille en direction des guichets de la National Bank de Coast City. Explosant à l'impact, ces dernières lâche un gaz qui paralyse instantanément l'ensemble du personnel, des clients et des agents de sécurité. Ils s'écroulent, le corps pris de quelques spasmes, émettant quelques gémissements faibles.
Il retire son masque en plastique et son costume qui lui ont permis de passer le SAS de sécurité de l'établissement bancaire en se faisant passer pour un client régulier, révélant un visage hideux qu'il recouvre d'un autre masque, plus à son goût... celui d'un épouvantail...

"Dites moi quelles horreurs se cachent dans ses comptes..."

S'approchant d'un guichet, il se penche vers un ordinateur et y insère une clé USB noire qui semble prendre contrôle de l'ordinateur... Puis continue à son chemin dans le brouillard vert qui s'épaissit dans le bâtiment...



[HRP : Il y a trois manières d'intégrer vos personnages à cette histoire si cela vous motive Smile
Merci pour votre intérêt pour mon sujet qui permet de rétablir l'innocence et le statu-quo de Martian Manhunter et faire avancer l'intrigue autour de M'gan.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t5125-miss-martian-l-heritage-blanc#69347 En ligne
Inscription : 29/06/2014
Messages : 10888
DC : The Bat ; The Atom ; Fate ; Lex Luthor.
Situation : Réincarné.
Localisations : En pleine évasion.


MessagePosté le: Lun 15 Oct 2018 - 13:51
L’hôpital St Camillus est une institution, dans Coast City.
Si la ville a malheureusement été anéantie par deux fois, d’abord par Cyborg-Superman et Mongul, puis par Darkseid, elle a toujours été reconstruite – s’est redressée, contre les ombres, afin de les éblouir de la lumière que la cité entend transmettre au monde entier.
Et, à ce titre, l’établissement médical a toujours été parmi les premiers à être recréé ; comme un symbole.

Doté d’une technologie de pointe mais aussi de spécialistes extraordinaires, l’hôpital attire les attentions et les patients… même si de nombreux mystères y demeurent.
Notamment certains malades, restés à l’isolement ou avec une limitation de contact avec autrui ; notamment la jeune fille, qui vient de recevoir la visite de Madame Chapel, et espère désormais relancer une existence qu’elle a mis en pause depuis plusieurs mois.

Quelques instants plus tôt, M’gann a vu Madame Chapel partir, notamment en évoquant une future discussion avec le Docteur Cross, chargé de son cas.
L’espoir revient pour elle, même si cela peut s’accompagner de peurs et d’appréhensions ; l’extérieur provoque cela, et les événements vécus avant son pas de côté dans la Réalité et l’Univers ne l’engagent pas à y retourner… même si elle ira, contre ses peurs.
Miss Martian a toujours une nature d’Héroïne. Même si elle l’a oublié.

Cependant.
Alors que M’gann se prépare à un légitime repos. Alors qu’elle peut être satisfaite de son entretien. Alors qu’elle pourrait envisager un temps de sommeil bienvenu.
La porte de sa chambre s’ouvre.

« Hello, Megan. »

Une phrase, une réplique, un symbole qui peuvent grandement raisonner en elle.

« J’ai conscience que tu n’es pas forcément ravie de me voir… »

Une forme émerge alors, depuis l’extérieur – depuis ce couloir, d’où arrive alors…
… un homme étrange, au style vestimentaire surprenant – mais dont le visage lui dit quelque chose ; dont le visage lui est familier, même si la voix diffère légèrement.

« Du temps a passé… mais j’aurais dû venir avant. Je… comme d’habitude, nos histoires sont complexes, mais… celui que tu as croisé lors de nos dernières rencontres n’est plus ; je l’ai remplacé, et si je n’ai pas ses souvenirs, la Boîte-Mère m’a tout raconté. »

Ce qui est vrai : celui qu’elle a croisé, si dur et violent, a péri après son passage dans la Source ; un autre est revenu, réincarné… différent, revenu à une période plus consensuelle, plus douce. Plus humaine.

« Bref… je suis venu te présenter mes excuses. En espérant que tu les acceptes. »

L’homme s’arrête, et enlève ses lunettes de soleil ; pour qu’elle le voit.
Et reconnaisse pleinement… Scott. Mister Miracle.
L’un de ceux qu’elle avait sûrement le moins envie de voir, il est prêt à le parier !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2742-l-odyssee-de-mister-miracle#28695 http://dc-earth.fra.co/t2525-mister-miracle En ligne
Inscription : 27/03/2018
Messages : 484
DC : Patty Spivot, Garfield Logan, Carter Hall, Lightray
Situation : Aux prises avec des Bat-Vilains
Localisations : Gotham
Groupes : Batfamily
MessagePosté le: Mer 17 Oct 2018 - 14:28
Coast City, une cité maritime liée aux Green Lanterns. Récemment, la ville a connu plusieurs destructions et affrontements violents qui la laissèrent à chaque fois exsangue. Mais contrairement Gateway qui peinait à se relever, cette ville de la côte Ouest des États-Unis faisait de son mieux pour se relever et se remettre à briller telle un phare. Elle était également connue pour abriter la Tour d’Émeraude, QG de l'ARGUS dirigée par John Stewart.
Mais ce n'était pas ce qui intéressait Stéphanie Brown aujourd'hui.

-Décidément, les vilains de Gotham bougent beaucoup hors de la ville ces derniers temps.

Et lui surtout, et plus particulièrement. Alors, qu'elle le pensait derrière les barreaux d'Arkham pour encore quelques temps au moins, Stéphanie avait appris que le super-vilain avait une nouvelle fois réussi à s'échapper... Et qu'il n'avait pas pas tardé à être repéré dans une autre ville. Une ville plus risquée car après avoir choisi New-York a priori sans défense, il s'en prenait à une ville placée sous la protection de supers-héros et d'une organisation gouvernementale dirigée par un héros.

-Où est-ce qu'il peut bien être ?

Coast City était grande, même si pas aussi grande que Gotham. Elle ne pouvait pas se permettre se permettre de le chercher partout ni d'attendre qu'il décide de se manifester en semant une trainée de personnes folles de terreur derrière lui. Et pourtant elle fut bien incapable de le retrouver avant que son ordi-bras ne réagisse. Elle lui avait demandé de surveiller les actualités de Coast City et celle qui s'affichait lui apprenait qu'une opération de police était en cours à la National Bank.
La police n'avait pas encore réussi à entrer, mais avait détecter des dizaines de personnes paralysées, victimes d'un gaz qui leur inspirait une grande terreur.
Jonathan Crane avait frappé.

-National Bank. C'est à quelques pâtés de maisons, je devrais y arriver rapidement.

Batgirl activa son bat-grappin et se mit à parcourir les toits de la ville jusqu'à arriver jusqu'au niveau de la National Bank. Elle atterrit juste derrière les policiers qui sursautèrent en se pensant attaqués. Heureusement l'emblème du Batman visible au niveau de sa poitrine et connu hors de Gotham parvint à les rassurer... Même s'il leur semblait que Batgirl était rousse. Stephanie dû parlementer un peu avec l'officier en charge de l'affaire avant que la police ne la laisse passer. Munie d'un respirateur en cas de besoin, Batgirl entra dans le bâtiment.

-A nous deux, Scarface.

Elle se déplaça prudemment jusqu'aux personnes au sol et s'agenouilla pour vérifier leur pouls. Ils étaient encore vivants mais avaient besoin de soin. Elle fit signe aux policiers, munis de masques eux aussi, qui l'avaient suivie d'approcher et d'évacuer les personnes. Pendant ce temps, la jeune héroïne scrutait le brouillard verdâtre et grimaçait. La progression n'allait pas être facile...



Merci Dicky pour le vava et la signature ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Inscription : 05/12/2016
Messages : 3632
DC : Ra's Al Ghul.
Situation : Cherche sa propre voie.
Localisations : Metropolis.


MessagePosté le: Mer 17 Oct 2018 - 18:52
Hum... Je dérange ?

Les regards se tournant dans sa direction purent voir Conner flotter au-dessus du sol, à quelques centimètres à peine de la fenêtre ouverte qu'il venait présumément d'emprunter. Paisiblement, il se laissa redescendre jusqu'à ce que ses baskets délavées atteignent le sol de la chambre - et s'adossa à l'encadrement, n'osant s'aventurer plus loin sans y avoir été invité.
Il était venu en civil - sans doute, au moins en partie, car il n'avait plus vraiment de costume à lui depuis qu'il avait restitué celui de Superman à son propriétaire légitime. Redevenir Superboy n'était pas envisageable - et d'aucuns étaient d'avis que sa tenue en tant que tel ne méritait de toute façon pas cette appellation.

Je dirais bien que tu as bonne mine... Ôtant ses lunettes, il posa sur M'gann le bleu glacé de ses yeux - et lui adressa un pâle sourire. ...Mais j'imagine que ce serait de mauvais goût.

Il considéra alors l'autre occupant de la pièce - qui n'était autre que Mister Miracle. C'était peut-être la première fois qu'il le voyait hors de son costume, mais toutes les infimes nuances qui séparaient l'organisme d'un Néo-Dieu de celui d'un humain véritable étaient aussi flagrants qu'un oeil au milieu du front pour ses sens d'exception.

Il le salua d'un simple signe de tête ; bien qu'il ait toujours entretenu des rapports amicaux avec le New God, il ne savait trop à quoi s'en tenir depuis sa résurrection.
Tout portait à croire qu'il en était revenu meilleur, bonifié - mais Conner n'est pas sans rester un brin sceptique. Revenir d'entre les morts était peut-être commun dans leur métier, mais ça ne voulait certainement pas dire que le voyage retour se faisait sans encombres.

Plus simplement, le clone se demandait aussi ce qu'il pouvait bien faire ici - surtout maintenant. Il n'avait rien contre lui, bien au contraire, mais s'était attendu à ce qu'ils se retrouvent en tête à tête. Ses relations avec la martienne étaient déjà assez complexe sans ajouter un autre facteur à l'équation - à supposer qu'elle veuille le voir, pour commencer.

Je devrais peut-être repasser plus tard, suggéra-t-il en les observant tour à tour.


« No cape. No tights. No offense. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t4444-superboy-rebirth http://dc-earth.fra.co/t4287-superboy-i-m-no-superman
Inscription : 04/03/2018
Messages : 253
DC : Victor Fries; Silver Banshee
Situation : De retour d'entre les rêves
Localisations : Coast City
Groupes : Justice Society of America
MessagePosté le: Mer 17 Oct 2018 - 19:15
''J'AI DIT STOP !!
Si tu me parle aussi méchamment, disparaît ! Que tu soit mon imagination ou non !''


"Je ne suis pas dans ta tête M'gann.
Je ne suis pas ta gentille amie imaginaire...
Je suis ta pire terreur...
Je suis...''
TOI !!!!



Assis à une terrasse de restaurant à siroter une limonade Wesley repensait à ce rêve, l’un des premiers qu’il fit après son retour à la vie à Metropolis, avant même encore celui du dragon squelette. Celui là se terminait par une boule de feu immense pénétrant l'atmosphère terrestre, une boule de feu qui n’en était pas une, avait il compris avec le temps, car c'était Mars.

La dimension des rêves était mystérieuse, et il ne la comprendrait jamais. Mais il avait enquêté sur ce rêve et avait compris qui était cette M’gann, et où elle se trouvait. C’était une héroïne des Titans, mais une héroïne qui semblait terriblement seule depuis peu. Il avait enquêté à l’hôpital et questionné le Docteur Chapel qui s'occupait d'elle. Quand on en venait à accepter un spectre maléfique comme visiteur c’était peut être qu'on était ouvert d'esprit, mais aussi peut être qu’on ne savait plus ou situer le bien et le mal.

Wesley avait ses définitions du bien et du mal, des définitions largement affranchies des dogmes et religions mais pourtant clairement établies. Et si il n’avait pas l’impression que Miss Martian était quelqu’un de mauvais il avait suffisamment enquêté pour penser qu’il ne faudrait pas qu’elle devienne dangereuse pour les autres. Il ne parlait que rarement de ses rêves, c'était pour cela qu’il agissait seul, sans faire part de ses craintes au sujet de la martienne...ou d'autres personnes. Son rêve, le rêve qu'il avait eu, il l'avait eu en commun avec elle. Qu'il traverse la dimension des rêves pour aller jusqu'a lui n'augurait rien de bon, c'était un signal d'alarme.

Parce qu’il ne la connaissait pas il abordait cette question sans affects. Assis à sa table d’un restaurant devant hôpital il écoutait à son oreillette le son capté par le micro-canon caché dans un trou de sa sacoche et braqué sur la fenêtre de la véranda de St Camilus. Un nouvel arrivant était arrivé.


Je devrais peut-être repasser plus tard

Il n'était pour le moment pas du tout au courant de l'attaque de banque ailleurs en ville.

Hj;

Spoiler:
 



There is no land beyond the law
Where tyrants rule with unshakable power!
'Tis but a dream from which the evil wake to face their fate
Their terrifying hour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 23/03/2014
Messages : 8473
DC : Queen Clea & Manhunter
Situation : Après avoir discrètement infiltrée des survivants martiens blancs trouvés sur Mars sur Terre, une altercation entre eux et les Red Rockets tourne au drame. Son enquête avec Mister Miracle aprend à M'gann que J'onn serait le responsable. Celui-ci semble invincible et lui annonce que le feu n'a plus d'effet sur elle. Elle apprendra que ce n'est que psychologique et tentera de se suicider lors de la bataille de Gateway City après avoir revu sa famille réanimés en Black Lanterns. Elle est depuis hospitalisée à St Camillus.
Localisations : Earth


MessagePosté le: Jeu 18 Oct 2018 - 14:59
Tour de Justice





''Attends, attends... je récapitule ce que tu viens de me dire Cyborg.
Megan a rencontré le faux John et celui-ci a organisé un voyage pour elle vers Mars pour chercher des martiens blancs avec Hal Jordan. Sur place elle en a bien trouvée, mais n'en a rien dit à la League. Elle a altérée la mémoire de Jordan, menti à Miracle qui a fait le débriefing et utilisée un vaisseau pour faire débarquer clandestinement des martiens blancs que l'on sait très dangereux dans mon pays... Et tout ça s'ajoute au fait que l'on ne sais toujours pas sa part de responsabilité dans le meurtre de Red Rockets à Oïmaikon !
Mais qu'est-ce que vous attendez pour l'arrêter !!''
s'énerva Red Star dans le satellite de la JL.

''C'est qu'il y a quelques circonstances qui expliquent un tel comportement. Les martiens blancs qu'elle a trouvé sur Mars, il s'agissait de sa famille, ses parents, ses frères et sœurs, selon les propos de Megan à Scott.''

Red Star se stoppa, regarda si Cyborg était sérieux et il l'était.

''Et alors ?... Ça n'excuse pas tout ce qu'elle a fait...''

''Vous avez tout à fait raison, il s'agit là que d'une explication.
Cette mission de recherche sur Mars a été organisé par mon imposteur. Il a su se faire passer pour moi par des moyens que je penserai impossible, surtout auprès d'une télépathe comme M'gann. Elle dit avoir agit seule dans sa décision de cacher sa famille à tous en Russie, mais mon imposteur peut avoir une influence aussi. Nous savons en tout cas qu'il l'a suivie et s'est de nouveau fait passé pour moi lors des drames en Sibérie.
Je reste convaincu que c'est lui le responsable dans la mort des martiens blancs et des Red Rockets.''


''Ok... ok... admettons qu'il n'y a qu'un grand méchant derrière tout ça.
Pourquoi aider Megan a libérer sa famille de Mars pour les tuer des mois plus tard ?''


''Pour la faire souffrir Leonid. C'est une abomination, te souviens-tu. Il n'avait aucun esprit !'' rappelle la télépathe Russe à ses cotés, présente à Oïmiakon.

''Attendez... tu me l'a dit que tu n'a pas réussi à te connecter à son esprit, Pravda. C'est sur ta parole qu'on viens d'innocenter J'onn à l'instant. Normalement vous les télépathes vous attribuer et capter un esprit à tout ce que vit, non ? Et là j'apprends que ce type existe et manipule Megan depuis longtemps, comment il a fait sans télépathie ?...''

Personne ne sut quoi répondre, J'onn demeurait pensif, le regard ailleurs...



-----

Au même moment...

-----


St Camillus Hospital





M'gann accueillit Scott de manière interloquée. Elle l'avait vu mourir... puis revivre. Ce qu'il disait avait du sens, mais ça n'en restait pas moins un peu trop étrange pour arriver à bien saisir... Ce Mister Miracle était donc celui a qui elle s'était confiée au Bayou ? Ou bien était-il déjà un autre ?... Elle sent que ce n'est pas le cas, mais que lui est-il arrivé en 48h alors ?... Pourquoi l'autre Mister Miracle a tenu la promesse du premier ?... Au final, toutes ces questions n'avait pas beaucoup d'importance et ne regardait que lui.
Lors de son séjour à l'hôpital, elle avait décidée d'arrêter de s'interroger sur le passé, de le regretter surtout, et de se concentrer sur le présent ; profiter du présent. Et, dans ce présent ci, elle devait se réjouir d'avoir de la visite, sans amertume d'en avoir eu très peu lors des mois précédents.

''Merci Scott.
Je suis contente que tu sois là...''


Elle était sincère, même si elle ne savait pas vraiment quoi lui dire... un sentiment qui s'intensifia à l'arrivé d'un autre visiteur inattendu qui entra par la fenêtre de la véranda.

''Conner ?...''

Elle était stupéfaite et demeura muette alors qu'il tenta de débuter la conversation d'une manière maladroite. Le malaise était aussi épais que son silence, mais cela ne dura pas avant que Superboy ne propose de partir. C'était à chaque fois la même chose lorsqu'ils se voyaient...

''Non.'' répondit-elle immédiatement. Elle se leva de se chaise, devant la petite table ronde en plastique où elle s'était installée pour lire un livre, et le fixa.

Il y eu tout en un instant dans ses yeux. La honte d'être ici, d'avoir tentée de se suicider, sans dire adieu. La colère de le voir des mois après, et non pas à l'instant même où elle avait été hospitalisée. La tristesse, d'un passé raté entre eux, de la perte de sa famille, d'être seule. La peur... non. Il n'y a plus a avoir peur.
Elle respira un bon coup et lui dévoila finalement un sourire.

''Reste.''

Elle pris son livre et une attitude joyeuse et leur dit.

''Je vais vous montrer où j'habite les garçons.''

Puis prenant les devants, s'attendant à ce qu'ils la suivent sans un mot, elle quitta la véranda pour se rendre jusqu'à son appartement de l'aile domiciliaire de l’établissement.


A l'extérieur, un individu s'assit sans prévenir sur une chaise à coté du Sandman en civil et ne dit rien, les mains dans les poches. Il portait un trench coat, des lunettes de soleil et un chapeau si et baissé qu'on ne percevait que la moitié basse de son visage rien de plus.



-----

Au même moment...

-----


National Bank





Les gaz lâchés par l'épouvantail étaient de plus en plus épais au fur et à mesure de la progression de la justicière dans l'établissement bancaire. Toutes les fenêtres étaient verrouillées mécaniquement, le système d'aération stoppé. La moindre silhouette de mobilier pouvait cacher le sinistre individu en embuscade, mais pour le moment il semblait se concentrer d'avantage sur ce que renfermait le bâtiment dans ses sous-sols. Batgirl pouvait se douter qu'il se rendre soit aux coffres, soit aux casiers privés, à mesure qu'elle descendait des escaliers. Le criminel disposait d’inattendues ressources, le moyen de forcer tous les verrouillages, car visiblement rien ne lui résistait, chaque porte, chaque grille où il était passé se trouvait grande ouverte.
Comme si elle semblait s'approcher du but, elle commençait à entendre une chanson au loin devant elle...

''Ten little Soldier Boys went out to dine...
One choked his little self and then there were nine.
Nine little Soldier Boys sat up very late...
One overslept himself and then there were eight.''


Une chanson qui semblait se matérialiser devant ses yeux... comme si le brouillard dessinait des formes vivantes qui s'animaient sur l'air de la comptine...
une impression...
bien sûre...
rien de plus...


A l'extérieur, alors que les policiers terminait de boucler tous le périmètre pour empêcher le criminel de s'échapper, une silhouette verte émeraude se posa à leur coté.

''Vous avez de la chance les gars, vous recevez les services du meilleur des Green Lanterns !''




Guy Gardner s'avança vers la Banque et voyant le brouillard matérialisa un gigantesque aspirateur à sac pour commencer à absorber le gaz.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t5125-miss-martian-l-heritage-blanc#69347 En ligne
Inscription : 29/06/2014
Messages : 10888
DC : The Bat ; The Atom ; Fate ; Lex Luthor.
Situation : Réincarné.
Localisations : En pleine évasion.


MessagePosté le: Jeu 18 Oct 2018 - 15:56
Scott Free esquisse un sourire timide mais sincère, quand M’gann finit par répondre, à ses mots et à sa présence.
Favorablement ; elle y répond favorablement.

« Ho. »

Elle l’accepte. Elle accepte sa présence.
Elle ne pose pas de questions, même s’il est évident qu’elles lui brûlent les lèvres ; elle l’accepte, et elle s’en tient aux maigres et complexes informations délivrées lors de leur dernière rencontre – étrange et bien sûr mystérieuse.
Comme toute résurrection, après tout.

« Je… suis également ravi de te voir. »

Ce qui est vrai. Même s’il se tourne, avant elle, vers la fenêtre, et esquisse un sourire entendu, avant de glisser quelques mots…

« Je ne pense pas être le seul. »

… qui, évidemment, ne sont ni écoutés, ni même entendus par les deux personnes qu’il observe, maintenant.
M’gann & Conner ; Miss Martian & Superboy.
Mais, surtout, M’gann & Conner… connus dans leur communauté, autant pour les espoirs portés eux, que pour les troubles qui les ont animés.

« Bonjour, Conner. »

Par réflexe, par pudeur, le Néo-Dieu recule légèrement, et croise les bras ; envisageant même de partir, de repousser sa discussion avec M’gann… mais restant, malgré tout.
Car il est incapable de rencontrer un allié, un ami, sans échanger quelques mots.

« A titre personnel, tu ne me déranges jamais – mais je ne suis pas chez moi. Enfin, M’gann non plus, mais… elle est la titulaire de cette chambre, et c’est donc à elle de décider ; même s’il me semble évident qu’elle ne goûte guère l’idée de te voir partir. »

Il parle, vite ; et trop.
Signe de sa nervosité, née de sa difficulté à retrouver ses proches – ceux qu’il a croisés et maltraités, peu avant son décès. Peu avant de revenir sous cette forme, lavée des pêchés antérieurs… et incapable de s’en souvenir.
Evidemment, Mister Miracle a appris ce qu’il a fait… mais comme s’il lisait une histoire ; il n’en a nul souvenir, nulle marque. Mais sait qu’il est bien le seul.

« Mais… »

Un voile sombre glisse sur son visage, en évocation de ces moments difficiles ; et, surtout, de ceux qu’il a fait subir à autrui.
A ses proches – comme M’gann, maltraitée en Russie ; ou Conner, qu’il estime et admire beaucoup mais qui, il le sait, n’a guère goûté ses propres abus, notamment envers la Justice League.

« Je devrais, néanmoins, moi-même vous laiss… »

Mais il ne peut finir sa phrase ; M’gann l’interrompt.
Autant par quelques mots – que par quelques gestes, et notamment quand elle prend un livre, et file directement… ailleurs.

« Ho. »

Elle les invite à la suivre ; elle le leur demande, comme des amis, des proches. Réels.
Il ne peut y résister.

« Bien… sûr. »

Scott Free sourit, puis acquiesce ; et la suit.
Non sans jeter un regard appuyé vers Conner – et espérer obtenir un minimum de confiance de la part de ce jeune homme extraordinaire, mais qu’il a mené à se méfier de lui…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2742-l-odyssee-de-mister-miracle#28695 http://dc-earth.fra.co/t2525-mister-miracle En ligne
Inscription : 04/03/2018
Messages : 253
DC : Victor Fries; Silver Banshee
Situation : De retour d'entre les rêves
Localisations : Coast City
Groupes : Justice Society of America
MessagePosté le: Sam 20 Oct 2018 - 20:31
Le Sandman avait toujours usé de ce genre de moyens pour enquêter. Par le passé il aurait été obligé d’escalader un immeubles de New York juste pour pouvoir poser un stéthoscope contre la vitre d'une fenêtre, bloquant parfois une grande partie de sa nuit juste pour espérer capter quelques informations. Il furetait la nuit dans les immeubles d’habitations, les entrepôts, les commissariats même. Il escaladait et crochetait tel un voleur cherchant à tout prix à découvrir quels secrets pouvaient cacher les cibles de ses ses enquêtes, quelle noirceur avait leur âme pour qu'il aie de tels rêves à leur sujet. Mais malgré tout cela il a toujours été un détective et non un voyeur qui aurait fait cela par plaisir. Aussi même s’il ne reconnaissait pas les voix des interlocuteurs il comprenait par le contexte qu’il s'agissait d’amis de la martienne, l'un d'eux ayant une boite mère, amis qui semblaient avoir à se faire pardonner semblait il. Mais rien de suspect, rien qui ne s’apparentât à de mauvaises fréquentations au contraire. Voir des proches était tout ce qui semblait lui manquer. Aussi quand ils quittèrent la pièce et qu’il n’eu plus de son cela ne lui posa aucun problème, l’investigation n’ayant pas de nécessité à se poursuivre.

Il finissait son verre en reprenant sa sacoche sur une chaise voisine quand un inconnu au look assez similaire au sien s’assit tout près les mains dans les poches. Wesley n’était pas dupe, il ne comptait pas passer incognito ainsi vêtu car c’était passé de mode sauf chez quelques amateurs de style rétro. Quoi qu’il en fut il fouillait dans sa sacoche, retrouvant son téléphone Kord et lisant un message que lui envoyait la JSA. La National Bank de la ville était attaquée, il devait réagir, et vite!


Il releva la tête en cherchant à cacher sa stupeur puis se relevait pour marcher vers un parking sous terrain. Il continuait à avancer en accélérant le pas, tournant dans les dédales de béton pour se diriger vers sa voiture mais s’arrêtant subitement non loin de l’accès d’un transformateur électrique, se plaquant derrière un mur en mettant sa main dans la poche de son pantalon. Il ne fit plus un bruit, entendant les pas de celui qui l’avait pris en filature s'approcher. Alors qu’il allait prendre le virage et apparaître à vue de Wesley celui ci surgissait en sortant sa main de sa poche, envoyant une poignée d’une poudre jaunâtre au visage de l’homme au trench coat, celui ci reculant d’un pas en restant debout bien qu’il fut déjà neutralisé par le marchand de sable. Wesley le saisit par le col et le poussa derrière une armoire électrique, se dérobant au regard d’une voiture qui passait à coté quelques secondes après.

“Qui est tu et pourquoi tu me suis?”

La poudre était une variante de son composé hypnotique, elle ôterait à celui qui l’avait inhalée toute volonté de résister et agirait tel un sérum de vérité. Il espérait une réponse rapide pour filer à la banque le plus vite possible, car le crime n'attendait pas.



There is no land beyond the law
Where tyrants rule with unshakable power!
'Tis but a dream from which the evil wake to face their fate
Their terrifying hour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 27/03/2018
Messages : 484
DC : Patty Spivot, Garfield Logan, Carter Hall, Lightray
Situation : Aux prises avec des Bat-Vilains
Localisations : Gotham
Groupes : Batfamily
MessagePosté le: Sam 20 Oct 2018 - 22:48
Stéphanie Brown descendait lentement vers les profondeurs de la National Bank, calmant du mieux qu'elle pouvait les battements de son cœur. Le brouillard était de plus en plus épais, et la jeune fille commençait à ne vraiment plus rien voir du tout. Ce qui renforçait l'atmosphère déjà désagréable du lieu. Aucune fenêtre n'était ouverte, l'obscurité et le brouillard régnaient en maître. L’Épouvantail pouvait surgir de n'importe où.

"Je ne dois pas... Reculer..." S'encouragea-t-elle intérieurement.


Elle était consciente des risques et des dangers et l'atmosphère lui donnaient envie de faire demi-tour pour retourner dehors. Mais il y avait un criminel dans les lieux, super-vilain dangereux qui pour une raison obscure avait voulu dérober de l'argent dans cette banque précisément. Elle était une héroïne qui avait sciemment choisi de se lancer dans cette aventure, elle ne pouvait pas reculer maintenant. Elle n'en n'avait pas le droit.
Hors de question de montrer une quelconque faiblesse.

"J'entends quelque chose..."
Songea-t-elle

Le son était lointain, c'était... Comme un bruit d'aspirateur. Malheureusement, la jeune fille était enfoncée trop profondément dans les sous-sols pour que le gaz autour d'elle ne se dissipe. Elle se demanda même si elle ne se faisait pas des idées tant la présence d'un aspirateur dans ce lieu lui paraissait incongru. Tandis qu'elle analysait les données que lui fournissaient ses différents capteurs, elle vérifia que son masque était bien mis avant d'étouffer un hoquet.

Le brouillard... Il semblait avoir prit vie, il lui semblait voir des formes se dessiner et se mouvoir... Des silhouettes humaines peut-être... Stéphanie secoua la tête pour se reprendre, c'était impossible. Parfaitement impossible. Elle devait se souvenir que le gaz de Crane suscitait la peur, elle devait surtout rester calme. Ne pas laisser la peur l'envahir.
Elle devait ignorer cette impression. Et ignorer cette entêtante comptine entêtante qu'elle commençait à entendre. Rien de tout cela existait.
Seule sa mission existait. Seul son objectif comptait. Rien d'autre.



Merci Dicky pour le vava et la signature ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Inscription : 05/12/2016
Messages : 3632
DC : Ra's Al Ghul.
Situation : Cherche sa propre voie.
Localisations : Metropolis.


MessagePosté le: Mar 23 Oct 2018 - 16:42
Scott Free parut autant surpris que lui de tomber sur un autre visiteur. De ce que le kryptonien croyait comprendre, il avait lui aussi des sujets privés dont il devait s'entretenir avec M'gann, et n'être pas seul à seule avec elle n'arrangeait pas ses affaires.
Pour autant, Conner ne voulait en aucune façon l'obliger à partir ; malgré les situation délicates dans lesquelles il s'était plusieurs fois retrouvé par sa faute, il lui devait beaucoup également, et ce n'était pas quelque chose qu'il risquait d'oublier. Sans son aide, peut-être serait-il toujours en train d'errer dans la Zone Fantôme.

Ainsi, malgré tout ce qu'il s'était produit, pensait-il pouvoir le considérer à juste titre comme un ami - et même croire que c'était réciproque. Cependant, bien que leurs mésaventures communes les aient amenés à apprendre certains de leurs secrets respectifs, cela ne signifiait en rien qu'il soit prêt à tout dire devant lui - et vice-versa ; Conner respectait cela.

Cependant, comme le Néo-Dieu fit bien de le souligner, c'était à la martienne de décider qui elle voulait dans sa chambre - et elle semblait décidée à ne laisser partir aucun d'entre eux.
Conner se contenta d'acquiescer en réponse à cette décision. À bien y réfléchir, c'était peut-être pour le mieux : avoir un chaperon à leurs côtés réduisait les risques de débordements dans le genre de ceux qui avaient saboté leurs dernières entrevues.
Et cela lui laissait le temps de réfléchir à ce qu'il voulait dire, ce qui n'était jamais de trop avec elle. Il avait bien vu l'infinité d'émotions complexes et contraires qui avaient déferlé dans son regard en le voyant ; la précision du sien lui permettait d'en apprécier chaque nuance, mais il eut la délicatesse de ne pas le faire remarquer. Il y aurait tout le temps pour ça plus tard, s'il en était besoin.

Comme tu voudras, dit-il à M'gann en refermant la fenêtre derrière lui, comme pour confirmer qu'il renonçait à l'idée de repartir. On te suit.

Ainsi s'engagèrent-ils tous ensemble dans les couloirs, Conner découvrant pour la première fois la clinique - de l'intérieur, du moins, ayant déjà eu un aperçu à l'aide de sa vision rayons X.

Pas besoin d'être aussi nerveux, glissa-t-il subrepticement à Scott Free en se plaçant à sa hauteur, à quelques mètres derrière leur guide. On est entre amis.

D'après les signes de tension qu'il pouvait discerner dans l'attitude du Néo-Dieu, la précision ne lui semblait pas superflue. Ne jugeant pas utile d'en dire davantage, il se reconcentra sur M'gann - car c'était pour elle qu'il était venu au départ, après tout.

Elle avait, semble-t-il, passé assez de temps ici pour s'y sentir chez elle - ou en tout cas en sécurité, et il en était content pour elle. Cela changeait radicalement de ce qu'elle lui avait dit la dernière fois qu'ils s'étaient vus, où elle comptait - ou en tout cas prétendait - vouloir repartir sur Mars avec les siens.

Il ne savait si elle avait complètement renoncé à ce projet, et, si oui, ce qui l'y avait poussée - mais savoir qu'elle avait encore un endroit sur Terre où elle pouvait se ressourcer le rassurait plus qu'il ne l'aurait pensé.
Leur rupture et ses conséquences avaient peut-être creusé un fossé entre eux, et il doutait que celui-ci disparaîtrait un jour tout à fait - mais il n'avait aucune envie de la voir partir pour une autre planète, et ce même s'il était capable de s'y rendre sans trop d'efforts. Et il aurait aimé lui dire ; ça, et tant d'autres choses. Mais ce serait pour plus tard - voire jamais.

C'est un bel endroit, fit-il en scrutant le décor dans lequel ils progressaient, moins pour faire la conversation que pour ne pas laisser le silence s'installer ; il n'était toutefois pas plus doué pour l'un que pour l'autre. Il faudra que je m'en rappelle la prochaine fois que je me retrouve avec de la kryptonite plantée dans le corps.


« No cape. No tights. No offense. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t4444-superboy-rebirth http://dc-earth.fra.co/t4287-superboy-i-m-no-superman
Inscription : 23/03/2014
Messages : 8473
DC : Queen Clea & Manhunter
Situation : Après avoir discrètement infiltrée des survivants martiens blancs trouvés sur Mars sur Terre, une altercation entre eux et les Red Rockets tourne au drame. Son enquête avec Mister Miracle aprend à M'gann que J'onn serait le responsable. Celui-ci semble invincible et lui annonce que le feu n'a plus d'effet sur elle. Elle apprendra que ce n'est que psychologique et tentera de se suicider lors de la bataille de Gateway City après avoir revu sa famille réanimés en Black Lanterns. Elle est depuis hospitalisée à St Camillus.
Localisations : Earth


MessagePosté le: Mer 24 Oct 2018 - 14:30

Tour de Justice






''On peux peut-être distinguer esprit et télépathie ? En tout cas, il avait bien des pouvoirs télékinésiques votre agresseur ? Le fait qu'il change d'apparence, qu'il connaisse les martiens... Tout cela accuse un martien, J'onn, non ?''

Martian Manhunter ne dit mot, visiblement très concentré par ses réflexions intérieures, et après un instant de silence et de malaise Red Star repris.

''Bon. Maintenant il faut trouver M'gann... On dois l'interroger.''

''Elle est hospitalisée à Saint Camillus, mon établissement de soin aux méta-humains à Coast City.''

''Ah bah c'est parfait ! Enfin... elle n'est pas gravement blessée ?''

''Physiquement non, son métabolisme a très vite guérie de ses brûlures. Psychologiquement, je demeure prudent, elle a tentée de suicider.''

''Pizdec...

...

Après tout ce qu'elle a vécue...
On va devoir y aller en douceur...''


''Vous comprenez ma présence auprès de vous, Mr Kovar.
Cyborg se doutait que vous aimeriez tous la voir et je suis là pour vous prévenir. La doctoresse Chappel qui l'a suis depuis quatre mois maintenant est très positive, mais je crains que M'gann ne soit pas tout à fait honnête avec nous...''


''Elle utilise ses pouvoirs mentaux ?!''

''Je n'irai pas jusqu'à une telle accusation. Si elle avait voulue sortir avec notre accord favorable de l'établissement de cette manière, cela aurait déjà été fait.
Je pense juste qu'elle peut donner l'impression d'être bien remise de ses traumatismes, alors qu'elle demeure fragile à l'intérieur. Ses nuits sont agitées et elle a plusieurs fois réellement affectée le sommeil d'autres patients, mais de manière involontaire.
Nous lui avons proposé un soin par télépathie mais elle refuse systématiquement. Mon dernier espoir concernait J'onn justement.''


De nouveau les regards se tournèrent vers le martien... aucunes réactions.

''Enfin, des test sanguins ont détectés des molécules inconnues de toutes nos banques de données dans son sang.''

''Son sang ?...'' réagit soudainement le Martian Manhunter. Il n'eut pas le temps de dire autres choses que Red Star commença à paniquer.

''Wow ! Wow ! Wow ! Un truc du genre virus de Darkseid ?!...''



-----

Au même moment...

-----


St Camillus Hospital






''Voici mon appartement.''

La porte disposait d'une serrure mais la martienne ne sortit pas de clé de sa poche, d'un regard elle la déverrouilla ; un clic sonore, la poignée s'abaissa et la porte s'ouvrit d'elle même. L'endroit ressemblait beaucoup à un appartement d'étudiant de 30m². C'était petit et comportait trois pièces, un salon modeste, une chambre où il n'y avait de la place que pour un lit une place et une armoire et une salle de bain avec douche. Tout était très propre, très aseptisé, toutefois la martienne avait fait venir un peu de décoration personnelle. Des photos principalement, cachant une partie des murs blancs. Des images de tous les Titans en divers situations et de lieux exotiques, parfois terrestres, parfois extraterrestres. Un certain nombre de plantes en pots, elles aussi plus ou moins locales. Et, l'on pouvait remarquer que l'espace de cuisine était particulièrement bien équipé en ustensiles et robots malgré sa petite taille ; visiblement c'était l'une des occupations de la martienne pour passer le temps. Ça et l'écran de télévision en veille large et plat qui trônait au bout de la pièce raccordé à Intenet et ses multitudes plateformes de streaming. Quelques livres de cuisines ouverts sur la table s'envolèrent soudainement comme par magie et se rangèrent dans une minuscule bibliothèque sous le téléviseur.

''Installez-vous sur le canapé, je vais vous faire goûter à mes verrines.''

Le frigo s'ouvrit alors et des petits desserts colorés en verrines s'échappèrent pour se déposer délicatement sur la table basse devant le canapé deux places.

''Chocolat, café, cannelle... Il y en a pour tous les goûts. J'ai eu l'impression de n'avoir pas fait de cuisine depuis des années, mais je n'ai pas perdu la main.''

Elle restait debout, les invitant toujours à s'assoir l'un à coté de l'autre.

''J'ai aussi à boire !
Divers jus... orange, kiwi, litchi...''


Encore une fois, le frigo s'ouvrit et des bouteilles commencèrent à tournoyer en tout sens, accompagnés de verres sortis du placard, sans jamais donner l'impression de risquer de s'entrechoquer.

''Ça me fais plaisir d'avoir de la visite...
Je n'en ai pas eu depuis deux mois...''


Cette dernière phrase fut prononcer avec un ton plus grave, en suspension, sonnant comme un reproche. Ses yeux devinrent plus rouges l'espace d'une seconde, mais elle enchaina assez vite, comme si elle se parlait à elle même, retrouvant un air enjouée et le sourire.

''Oh mais... Je vais si vite ! Je parle trop !
Vous me faites une visite de courtoisie ou vous avez quelque chose à m'apprendre ?''



----


L'individu toussa bruyamment...

''Heurk !... Teu ! Teu !...
Qu'est-ce que c'est que cette saloperie. Ne me dit pas que c'est du sable... ce serait trop cliché.''


Les mouvements brusques du Sandman avait fait tomber les lunettes de soleil et le chapeau, mais la lumière manquait dans le parking... du moins pas avant que le Sandman ne saisisse cet homme. Tous les éclairages livides fonctionnaient parfaitement, mais une partie s'étaient soudainement éteintes à présent, plongeant les deux personnages dans l'ombre.
Wesley Dodds pouvait cependant distinguer un visage humain creusé, très creusé... à la fois vieux et affamé.

Spoiler:
 

''Ma mémoire est... heu... trouée... Nous nous sommes nous déjà rencontré ?
On m'appelle John.''


Il esquissa un sourire, dents et gencives, comme le ferait un crâne blanchie aux visiteurs de son tombeau.

''J'ai ''senti'' que tu as fait le même rêve que moi. Je vis dans les rêves depuis longtemps, mais j'ai été dérangé...
Tu l'a vue... on va tous mourir...
Il faut tuer les martiens... Wesley... avant que...
... les planètes...''


''Eurk !... Teu ! Teu !... C'est quoi ce truc là ! J'en ai plein en moi maintenant !...''

John tenta de se sortir de l'étreinte du Sandman, mais il manquait clairement d'énergie et de muscles. Son corps était léger, à travers ses habits, on aurait dit uniquement composé d'os, comme une chose sur un seuil...



-----

Au même moment...

-----


National Bank






''Eight little Soldier boys traveling in Devon ;
One said he'd stay there and then there were seven.
Seven little Soldier boys chopping up sticks ;
One chopped himself in halves and then there were six.''


Le brouillard de gaz était si intense que l'on aurait dit qu'il avait remplacé tous l'air ambiant. Sans les réserves de son masque, l'héroïne serait certainement morte en un instant. Il devenait difficile de s'orienter, même distinguer le sol...




Heureusement, elle pouvait compter sur d'autres batgadgets alors que la voix continuait à chanter, avec l'impression étrange et désagréable... d'être chantée dans sa propre tête.

''Six little Soldier Boys playing with a hive ;
A bumblebee stung one and then there were five.
Five little Soldier Boys going in for law ;
One got in Chancery and then there were four.''


Malgré les difficultés, elle arrivait pourtant au but de son parcours.
La silhouette de l'épouvantail se dessinait dans la purée de pois, immobile et de dos. Il avait ouvert les grilles verrouillant l'accès à des rangées de casiers, eux même forcés, et semblait absorber par leur contenu...


----


''Bon Dieu ! Il y a plus de gaz ici que sur Jovienna one !''

Le sac de l'aspirateur de Guy Gardner devenait énorme et encombrant malgré la compression que son anneau lui permettait de réaliser.

''Attention les gars ! Transport dangereux !''

Matérialisant un tuyau depuis le sac, le Green Lantern envoya le gaz vert à l'extérieur de la banque, le tuyau monta au ciel et traversa toutes les couches célestes. Guy Gardner ne prenait aucun risque de lâcher sa dans la nature, mais la manœuvre prendrait du temps et de l'attention pour rendre les lieux sains. Clairement, jouer la femme de ménage ne lui plaisait pas et il était plutôt désireux de botter les fesses de l'abruti en paille qui avait inventé une machine à fumée aussi performante...
Finalement, il aurait préféré ne pas être seul sur le coup pour pouvoir passer le relai de cette tâche ingrate. Il activa donc son communicateur.

''Hey, John, Kyle ! Vous pourriez pas venir me filer un coup de main ? Coast City a besoin de nous les gars.''

''Green Lantern, il y a déjà une Batgirl à l'intérieur.'' lui indiqua un policier.

''Une des poulettes de Bats ?
Bon Dieu, mais elle a besoin de mon aide !
Sortez d'ici, le gaz attendra.''


Et comme un preux chevalier, il fit disparaitre son engin pour foncer dans le brouillard à la rescousse de la jeune femme...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t5125-miss-martian-l-heritage-blanc#69347 En ligne
Inscription : 29/06/2014
Messages : 10888
DC : The Bat ; The Atom ; Fate ; Lex Luthor.
Situation : Réincarné.
Localisations : En pleine évasion.


MessagePosté le: Mer 24 Oct 2018 - 15:45
Mister Miracle esquisse un sourire timide, à la réflexion de Conner ; à voix basse, discrète… mais sincère.
Et, réellement, touchante.

« Merci. »

Les mains dans les poches, il avance en observant l’intérieur de la clinique. Un type d’établissement qu’il connaît peu, et qui ne lui a jamais rien dit ; même si celle-ci n’a rien de foncièrement désagréable, il comprend de plus en plus les raisons de son rejet implicite.

« Le concept d’ami m’est devenu… étranger, ces derniers temps. Les actes réalisés par l’au… les actes réalisés avant ce-que-tu-sais n’aident pas à reprendre les anciens liens ; cela nécessite du temps… surtout pour les autres. Je le respecte. »

Même si cela inclue, en soi, une forte solitude pour Scott Free.
Ce qui, beaucoup le savent, n’a jamais été une bonne chose pour lui – et les autres.

Cependant, l’avancée dans la clinique lui change les idées, ainsi que le petit trait d’humour du clone ; un aspect de sa personnalité qu’il ne connaissait pas… mais qui ne lui déplaît pas. Même si le ressort comique est quelque peu sombre, il faut l’admettre.

« Le plus simple demeure, peut-être, d’éviter de tels événements – ou de s’en prémunir. Je demeure surpris que Superman n’ait jamais cherché à stopper l’effet de la Kryptonite sur lui et les siens.
C’est une recherche qui mériterait d’être menée, tiens. »


Il hausse les épaules, en parlant sur un ton anodin ; mais la réflexion ne l’est pas.
Le Néo-Dieu culpabilise, pour ce qu’il a fait – et il souhaite se racheter. Trouver comment bloquer la Kryptonite lui semble une réussite qui ferait du bien à sa réputation… et à l’appréciation qu’il a de lui-même, surtout.

Néanmoins, M’gann oriente ses pensées ailleurs, en présentant à ses deux visiteurs son logement ; son appartement, en fait.
Sans un mot, Mister Miracle la suit, rentre à l’intérieur, découvre ainsi les trois pièces – extrêmement propres, avec un soupçon de décoration personnelle. Notamment des photographies, des Titans et de nombreux lieux surprenants, de ce monde ou d’autres.

« Ho. »

Un voyageur comme lui les reconnaissait tous, évidemment ; mais cela n’empêche d’apprécier de telles images, pour ce qu’elles sont, mais ce qu’elles disent également de la jeune fille.
Qui range par elle-même des livres de cuisine, et leur propose de goûter quelques-unes de ses préparations. Qui ne tardent pas à s’approcher de Conner et lui, via ses extraordinaires pouvoirs.

« Merci. »

Il s’empare d’une verrine au chocolat – son pêché mignon, au grand dam de Barda – et vient s’assoir sur un canapé ; à proximité de Conner.
Même s’il avoue que voir la Martienne debout le gêne, un peu.

« Hum. »

M’gann est déjà repartie, pour récupérer à boire et les proposer.
Elle se lance dans plusieurs mots, plusieurs phrases – et les interroge sur le sens de leur venue ; mais le Néo-Dieu n’est pas dupe.
Il a entendu ; il a vu.

« M’gann. »

Son ton est plus direct ; plus sec, aussi.

« Arrête. »

Il dépose sa verrine sur la table basse – non sans avoir pris une bouchée, miam – et s’empare de deux bouteilles, qu’il pose aussi.
Il fixe son regard sur elle, et retire lentement ses lunettes de soleil ; pour les ranger dans la poche de sa chemise.

« Il est… évident que tu souffres et que tu as souffert de solitude, ici ; ta seule manière de nous accueillir le prouverait. »

Mais il a vu, les yeux rouges ; mais il a entendu, le ton plus dur.

« Il y a en effet une raison… à ma venue, en tout cas. »

Scott Free jette un regard rapide vers Conner – puis soupire.
Et se lève, avant de s’avancer vers elle.

« M’gann. »

Il s’arrête à un mètre d’elle.

« Je suis venu… »

Il soupire, lourdement.

« … te présenter mes excuses. »

Son visage esquisse une grimace un peu triste, avant de former un sourire timide.

« Je… n’ai pas été à la hauteur, lors de nos précédentes rencontres ; des explications peuvent être fournies, mais elles ne justifient pas, à mon sens, l’abandon que tu as subi par ma faute. Abandon qui s’est poursuivi ces dernières semaines, quand je ne suis pas venu te voir.
J’en suis désolé, M’gann. Je te demande pardon. »


Il hausse les épaules, et range à nouveau ses mains dans ses poches.
Par les dieux, qu’il a envie de fuir – mais, pour une fois, il résiste ; il s’empêche de s’évader.
Un comble, pour Mister Miracle !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2742-l-odyssee-de-mister-miracle#28695 http://dc-earth.fra.co/t2525-mister-miracle En ligne
Inscription : 04/03/2018
Messages : 253
DC : Victor Fries; Silver Banshee
Situation : De retour d'entre les rêves
Localisations : Coast City
Groupes : Justice Society of America
MessagePosté le: Mer 24 Oct 2018 - 21:31
L’homme chétif et décharné toussait après s’être fait bloquer par Sandman.

“Ce n’est pas du sable sinon tu serais incapable d’ouvrir les yeux. Mais çà te calmera si tes intentions étaient hostiles.”


Et c’était plus discret à transporter que le combo gazgun-gazmask. L’homme perdait ses lunettes et son chapeau. Des lumières s’éteignaient soudain, ce qui ne plaisait pas à Wesley qui reconnaissait malgré tout dans l’obscurité celui qui l’avait suivi. Il avait déjà vu ce visage presque squelettique.

“Docteur Destiny. Rassures moi il reste au moins un patient à Arkham?”

Le quasi squelette commença à lui parler de son lien avec le monde des rêves et des martiens. De toute évidence il avait lui aussi fait un rêve au sujet de M’gann, mais qu’il lui parle de la nécessité de tuer les martiens et surtout des planètes montrait que malgré ses pouvoirs Destiny n’avait pas le même recul que lui sur ses visions prophétiques/oniriques. Sandman fouillait Dee pour vérifier qu’il n’avait pas de Dreamstone ou de Materioptikon sur lui puis relâchait son étreinte sur l’homme tant il avait peur de le casser en morceaux.

“Allons Dream boy...tu devrais savoir que prendre les rêves tels qu’ils sont est une erreur a ne pas commettre. C’est leurs messages cachés qu’il faut voir, les visions imagées et les inconscients qu’ils charrient dans leur sillage. Mars qui s’écrase sur la terre ce peut être les martiens qui nous menacent comme une seule martienne qui nous menace, où même quelque chose qui la menace elle, et venant de mars...les solutions sont multiples et seul un travail d'investigation t'apportera la réponse. Vouloir les tuer avant même d'avoir compris ce que tu as vu c'est...totalement fou et dangereux.”

Il regardait John Dee et avait pitié de lui, tout vilain qui soit ou fut il faisait peine à voir. Il savait que sans traitement ses rêves pouvaient être un danger pour la réalité, heureusement l’hypnose avait été une solution pour neutraliser ses pouvoirs et le Sandman avait quelques compétences en ce domaine.


“Dis moi pourquoi des lumières se sont éteintes John.”



There is no land beyond the law
Where tyrants rule with unshakable power!
'Tis but a dream from which the evil wake to face their fate
Their terrifying hour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 27/03/2018
Messages : 484
DC : Patty Spivot, Garfield Logan, Carter Hall, Lightray
Situation : Aux prises avec des Bat-Vilains
Localisations : Gotham
Groupes : Batfamily
MessagePosté le: Ven 26 Oct 2018 - 9:22
Stéphanie s'enfonce encore et toujours dans les entrailles de la banque de Coast City. La chanson continuait de résonner dans sa tête et autour d'elle. Des formes continuaient à se mouvoir dans la fumée comme si elles étaient vivantes... Batgirl commençait à vraiment se sentir stressée par tout ce brouillard... Cette fumée. Elle était devenue si épaisse qu'il ne devait plus y avoir beaucoup d'oxygène dans la pièce. Un peu comme dans l'intérieur d'une maison pendant un incendie.
... Sauf qu'il n'y avait pas d'incendie, bien sûr.

Elle rêvait ou elle venait vraiment de voir l'une des formes se scinder littéralement en deux ?
Elle devrait peut-être sortir histoire de respirer un peu. Elle devrait oui... Mais rien ne disait que l'Épouvantail emprunterait le même chemin pour sortir que pour entrer. Et puis, elle ne devait pas le laisser commettre le vol qu'il devait avoir prévu ici. Contrôlant sa respiration pour économiser ses réserves, Batgirl reprit donc sa marche.
Avec toujours cette même fichue chanson qui l'entourait.

"Quatre... La chanson est presque finie." Constata-t-elle intérieurement.

Cette chanson, elle en avait déjà entendu parler. Elle la connaissait même. Il s'agissait de la comptine des 10 petits nègres d'Agatha Christie, remaniée par les soins de la voix qu'elle entendait... Et qui résonnait jusque dans sa tête. Au point qu'elle avait presque l'impression que c'était son propre esprit qui chantait. Non, c'était absurde, complètement. Stéphanie Brown se concentra sur ses différentes capteurs qui lui indiquaient la marche à suivre.
Et lui permettait d'oublier la chanson.

Three little Soldier Boys...

Enfin presque.
Mais... Cette chanson qui résonnait dans sa tête et qui prenait forme dans le brouillard... C'était réellement Jonathan Crane qui faisait cela ? Ses gaz provoquaient la terreur chez les autres, au point de les paralyser... Et pourtant, elle n'avait pas peur. Elle était troublée, gênée oui, mais pas terrifiée... Et puis, son masque devrait normalement la protéger des effets du gaz et donc... Elle ne devrait... Oh bon sang ! L’Épouvantail n'était pas tout seul ici !

Alors que la silhouette du super-vilain de Gotham se dessinait, enfin, Stéphanie se stoppa, sure cette fois d'être victime d'un assaut mental. Cette comptine et ces formes en étaient la preuve, et elle aurait dû le comprendre plutôt. Batman lui aurait sans doute lancé son fameux regard perçant en grognant... Avant de s'assurer de les sortir tous les deux de cette situation.

Lentement, elle sorti son batgrappin, ne sachant pas encore si cette silhouette était bien sa cible ou non... Non, Jonathan Crane était bel et bien rentré dans cette banque, donc ça devait être lui en face d'elle. Elle devait le neutraliser au plus vite, avant qu'il n'ai le temps de l'attaquer. Alors, elle tira avec son batgrappin afin de l'immobiliser avant de lui porter des coups.
Arrêter l’Épouvantail... Puis après, stopper son complice. Celui qui s'amusait à chanter dans sa tête.



Merci Dicky pour le vava et la signature ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Inscription : 05/12/2016
Messages : 3632
DC : Ra's Al Ghul.
Situation : Cherche sa propre voie.
Localisations : Metropolis.


MessagePosté le: Mer 7 Nov 2018 - 12:27
C'est tentant, mais je ne sais pas si c'est une si bonne chose de nous enlever notre seule faiblesse, répondit-il au Néo-Dieu alors que la porte s'ouvrait devant eux. Au cas où.

Nonobstant les manipulations télékinétiques, le mot d'ordre lorsque M'gann leur fit découvrir ses appartements était normalité.

Conner n'en fut pas surpris : elle avait passé un temps invraisemblable à s'adapter aux moeurs terriennes. La maîtrise qu'elle en avait n'était peut-être pas parfaite au moment où ils s'étaient quittés, mais le temps qu'elle avait passé en Australie avait dû lui permettre de se perfectionner.

Oui, elle s'était échinée à tout faire pour se fondre dans la masse - pour leur ressembler ; ce qui aurait pu être inquiétant si elle n'avait pas été animée de tant de gentillesse et de bonne volonté. Avant, en tout cas ; le clone devait admettre n'en avoir guère trouvé trace lorsqu'elle était venue le chercher à Metropolis... Et s'en était senti fautif ; tant de l'avoir laissée s'enfoncer à ce point - voire de l'y avoir menée malgré lui - que de n'avoir pas su la convaincre de se laisser aider.

Mais cette aide, elle semblait l'avoir trouvée autre part - ici, en l'occurrence ; et s'il était presque blessant que des étrangers y soient plus à même que lui, il pouvait comprendre pourquoi.

La dernière fois, elle lui parlait de quitter la Terre, de partir renouer avec ses racines martiennes - avec son peuple ; ce n'était, de ce qu'il pouvait en juger, plus à l'ordre du jour.
Dans cette petite pièce qui lui revenait de droit, qu'on lui avait laissé le soin de personnaliser, elle s'était bâti un foyer - un endroit où elle pourrait vouloir retourner. Pourquoi s'être donné tant de mal si c'était pour si vite le quitter ?

Elle avait certes gardé son teint d'albâtre, mais si cela restait un brin troublant, Conner savait qu'il finirait par s'y faire. Il était, après tout, conscient de sa vraie nature depuis fort longtemps, et pouvait se douter que viendrait le jour où elle n'aurait plus besoin de se cacher. Si ça pouvait l'aider à se sentir mieux dans sa peau - au propre comme au figuré -, nul n'avait le droit de le lui interdire ; il s'assurerait que ce ne soit pas le cas s'il le fallait.

Délicatement, il s'empara de l'un des cadres posés sur une étagère pour y regarder de plus près - ce qui était stupide, dans la mesure où il avait l'oeil assez perçant pour en distinguer chaque pigment à un continent de distance, mais le geste typiquement humain lui restait.
C'était une photo des Titans - l'une des rares où il apparaissait, s'évertuant à disparaître dès qu'il était question d'en prendre une. Il n'aimait pas ça encore maintenant, même s'il avait appris à le supporter - en tout cas la plupart du temps.
S'il se rappelait bien, celle qu'il tenait avait été prise quelques jours à peine après que M'gann et lui-même aient rejoint l'équipe, tandis qu'ils faisaient leurs premiers pas dans un monde pour qui ils n'étaient encore que des mythes.
Au début, oui ; avant que tout commence... Avant que tout se complique.

Conner avait de quoi être fier du chemin parcouru, pour tout un tas de raisons ; il n'avait pas ménagé sa peine et s'était battu pour en arriver là. Mais une partie de lui, petite mais néanmoins présente, aurait bien voulu pouvoir retourner à cette époque. Refaire, faire mieux. Et peut-être que les choses seraient plus simples maintenant.

Il n'y avait cependant rien à gagner à s'accrocher à cette idée ; il la reposa donc en même temps que le cadre - et prêta plus assidûment l'oreille au discours de Mister Miracle, qui, pour quelque raison, ne semblait guère plus à l'aise que lui dans cette situation.
Il doutait que les raisons en soient les mêmes - voire l'espérait pour lui : pour ce qu'il en savait, Barda n'était pas femme à laisser marcher sur ses plate-bandes -, mais le moment lui semblait peu indiqué pour vocaliser sa curiosité.
À la place, il attendit qu'il en ait terminé pour prendre sa suite :

Je voulais venir plus tôt, mais... Je n'étais pas sûr que tu aies envie de me voir. Il releva les yeux - jusque là fixé sur ses chaussures - pour lui faire face. Des excuses, je suppose que je t'en dois aussi. Pour la manière dont les choses se sont passées... La dernière fois, mais aussi les précédentes. Son regard passa sur Mister Miracle ; il n'était pas sûr de vouloir d'un public pour toucher à ces sujets sensibles, ami ou pas. Finalement, il décida que ça n'avait pas d'importance - et croisa mentalement les doigts pour qu'elle soit du même avis. Je sais que les choses ne seront sûrement plus jamais les mêmes... Mais je ne veux plus de cette distance. J'aimerais pouvoir être là pour toi.

Comme avant, se retint-il de dire, conscient que cela pourrait être mal interprétée - et raviver des braises qu'ils avaient déjà bien du mal à éteindre. Ce n'était pas aussi clair qu'il l'aurait souhaité, mais espérait qu'elle avait retenu la leçon, et ne viendrait pas voir dans sa tête pour pallier à ses carences sociales - en tout cas pas sans sa permission.

Enfin, si tu restes. Sur Terre, je veux dire, ajouta-t-il, pour peut-être cette fois être fixé.


« No cape. No tights. No offense. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t4444-superboy-rebirth http://dc-earth.fra.co/t4287-superboy-i-m-no-superman
Inscription : 23/03/2014
Messages : 8473
DC : Queen Clea & Manhunter
Situation : Après avoir discrètement infiltrée des survivants martiens blancs trouvés sur Mars sur Terre, une altercation entre eux et les Red Rockets tourne au drame. Son enquête avec Mister Miracle aprend à M'gann que J'onn serait le responsable. Celui-ci semble invincible et lui annonce que le feu n'a plus d'effet sur elle. Elle apprendra que ce n'est que psychologique et tentera de se suicider lors de la bataille de Gateway City après avoir revu sa famille réanimés en Black Lanterns. Elle est depuis hospitalisée à St Camillus.
Localisations : Earth


MessagePosté le: Jeu 8 Nov 2018 - 21:37

Tour de Justice






Le groupe présent à la Justice League, accompagné de Metamorpho se rend vers les téléporteurs avec l'intention de retourner sur Terre.

''Je trouve cette idée bizarre...''

''Brillante, en ce qui me concerne. Je n'y aurai pas pensé. Conservez une attitude normale pour ne rien trahir de notre plan.''

''Ça ne risque pas de la traumatiser ? Déjà qu'elle est sacrément instable de ce que vous m'avez appris...''

''Si ça peut faire sortir le monstre de son trou, c'est à tenter. Ait confiance en J'onn, Leonid.''

Red Star jette un regard soucieux vers Metamorpho qui demeure de marbre.

''Les martiens ont apportés beaucoup de problèmes à mon pays. Il faut que tout se passe bien maintenant pour que j'ai vraiment confiance.''

''Je ferai de mon mieux Leonid.''

''Détend toi petit gars.'' lui fit le Martian Manhunter avec un clin d’œil. Mais cette réaction n'eut guère d'effet sur le Russe.

''Restez dans vos rôles, nous voilà aux téléporteurs. J'entre les coordonnées de l'Hôpital et nous seront immédiatement à l'accueil...''

''Moi je vous laisse...
Bonne chance !''



-----

Au même moment...

-----


St Camillus Hospital






M'gann se stoppe quand Scott le lui ordonne soudainement ; où plutôt se sont les différents objets en lévitation qui cessent de tournoyer. Elle le regarde avec une autre attention, un air ou sévère ou très sérieux et fait un léger mouvement de recul quand il s'approche aussi près d'elle...

''Des excuses ?''

Elle lui sourit finalement à son tour.

''Mais il n'y a pas besoin, allons... c'est du passé... tu étais différent, non ? J'ai tiré un trait sur le passé... Je vais très bien...''

C'est alors que Scott n'est pas le seul à tenir de tels propos, Conner en fait de même ; en fait plus même...
A ses dernières phrases prononcées, elle perçoit certaines choses. Peut être est-ce vrai, peut être est-ce faux ? C'est le flou dans lequel sont les gens qui ne sont pas empathes, qui ne lisent pas dans les pensées quand ils tentent d’interpréter des paroles, du sens derrière les mots. Et elle se ferme à être l'un ou l'autre, vis à vis de lui.
L'émotion concentre son attention, les bouteilles de jus colorées encore en suspensions ne tiennent plus et tombent d'un seul coup avec un éclat sonore sur le sol en lino blanc impeccable. Elle en sursaute violemment. Si les deux invités sont tentés de réagir pour nettoyer, cela est fait en un instant, sans même bouger un doigt. Une tornade de débris et de liquide se retrouve dans la poubelle, demeure un silence et une expression de désarroi complet.

''Je...
Je ne mérite pas.''


Elle déglutit en fermant les yeux et lève la main en signe qu'elle ne veux pas être interrompue.

''C'est moi qui devrait tellement m'excuser... Beaucoup de mensonges et de secrets... On ne va pas revenir dessus...''

Elle prend de la distance par rapport à Scott qui est définitivement trop près pour la mettre à l'aise. Pour une fois, elle trouve son appartement médicale trop petit.

''Je devais me punir. Je devais partir...
Mais tu m'a retenue dans les marais...''


Elle regarde alors Mister Miracle.

''J'ai dû te supplier pour ne pas être arrêtée par la Justice League et c'est bien normal, je le méritais. Même si ce n'est pas moi qui ait tué les Rocket Reds en Russie, plus tard j'ai tué plein de martiens dans le farwest...
C'est un passage compliqué mais j'ai compris ce qu'il s'est passé en Russie...
Je devais partir...
Mais tu a été possédé par un Dieu mauvais...''


Cette fois ci elle regarda Superboy.

''Alors je n'ai pas pu. Je suis allez à Gateway City envahis par ces méchants zombies... On m'a dit qu'ils étaient faux... des Black Lanterns... Mais je sais qu'ils étaient vrais.
Ma famille.
C'est moi...''


Elle ferme les yeux avec toute la peine du monde pour se contenir...
Ça suffit les pleurnicheries.

''Je peux pas encore vous le dire...''

Sa voix se brise... mais elle respire profondément pour se calmer. Levant toujours sa main en signe qu'elle n'a pas finie de parler.

''En tout cas, à ce moment là je ne voulais plus que les rejoindre.
Mais les héros ça sauvent des vies... Alors on m'a sauvé.
Je ne sais même pas qui l'a fait, mais je n'ai plus l'intention de me jeter dans un brasier. Je dois juste sauver des vies à mon tour, pour rattraper celles perdues. Parce ce que c'est ce que je suis avant tout, peu importe ma couleur ou ce qu'on m'a fait faire.
Ne parlons plus du passé, s'il vous plais.''


''Aidez moi juste à sortir d'ici...''

Son ton est suppliant...

''Ils...''

... puis apeuré. Elle jette un regard à l'ensemble des lieux, comme si elle scannait chaque objet, tend l'oreille et entends des bruits de pas qu'elle connait.
Elle n'a plus beaucoup de temps...


----


Les lumières restantes du parking commençaient à clignoter...

''Tu me prends pour qui ?! Bien sûre que je suis fou et dangereux !
Mais Milo l'a vue dans son télescope ! Il me l'a dit ! Mars a grossie ! Enfin... elle s'est rapprochée !
Il y a quelque chose qui l'attire... c'est les martiens ! J'ai pris la porte des songes, je suis arrivé ici et j'ai attendu... Des mois que j'attends, mais elle se cache, elle ne dors pas... depuis des mois !
Et tous les autres eux hurlent à la mort la nuit !
Des monstres... ils prennent le contrôle doucement... mauvaises germes, elle se transmet, ils deviennent tous fous... La vérité est dans les rêves, tu le sais ! Et cet hôpital, c'est pire que Arkham !''


Il se remet à tousser violemment donnant l'impression qu'il va littéralement expulser ses organes de son enveloppe mortifère.

''Tu peux pas me porter ? Je tiens plus debout ?...''

Doucement, il s'affaisse contre le mur, se tenant plus qu'à la poigne ferme du Sandman.

''Au final... pffffff...
Il n'y aura que trois fins possibles...''


Destiny semble maintenant carrément s'évanouir.



-----

Au même moment...

-----


National Bank






''Two little Soldier Boys sitting in the sun ;
One got frizzled up and then there was one.
One little Soldier Boy left all alone ;
He went out and hanged hims...''


Jonathan Crane n'eut pas le temps de terminer sa chanson que la justicière de Gotham l'attaqua par surprise avec son Batgrapin. Agrippé au dos par les crochet, il fut projeté et bloqué contre une rangée de casiers et se cogna salement en glapissant comme un animal blessé alors que Batgirl se jeta sur lui.
Son chapeau tomba, mais son visage restait masqué sous une toile de jute nauséabonde.

''Oh non pas de chauve-souris ici ! Elles sont définitivement partout !!
Idiote souris, il y a bien pire que moi qui viens ! Ils veulent être maîtres de la peur ! Mais c'est moi, c'est moi, le grand docteur !
Il faut chanter pour leur échapper, dans ma tête ils sont, dans la tienne ils seront...
Je l'ai vu, le cauchemar même ! Trois fins possibles, aucune n'est bonne... ils...''


C'est alors que le Green Lantern Guy Gardner, auréolé de vert, arrive en bombant le torse et s'exprima avec un air arrogant.

''Ouf ! Tu as de la chance ma petite que je te trouve.
C'est la ville des Green Lanterns, laissent faire les pros, j'embarque ce timbré.''


''Non ! Non ! C'est lui ! C'est eux !
Vite, vite ! Du feu !''


Et bien qu'immobilisé, l’Épouvantail tenait fermement un briquet dans sa main et tenta de l'allumer... Avec le gaz présent dans la pièce, soit cela était impossible, soit cela était très dangereux...



[HRP : Le sujet peut paraitre confus, j'en invente les enjeux cachés au jour le jour, en fonction de ce que vous faites, mais dans tous les cas il se finira dans pas longtemps (2-3 post encore maximum de ma part), car j'aimerai intégrer M'gann aux events RoD et son état dépendra de vos actions ici.
Merci en tout cas pour vos participations actives, j'espère que le mystère vous plais. N'hésitez pas à élaborer des théories, faire pas mal d'actions, comme dit, je peux m'en inspirer ou vous prendre à contre-pieds et ainsi changer carrément le fond de l'intrigue, même si quelques pierres sont déjà bien posées.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t5125-miss-martian-l-heritage-blanc#69347 En ligne
Inscription : 29/06/2014
Messages : 10888
DC : The Bat ; The Atom ; Fate ; Lex Luthor.
Situation : Réincarné.
Localisations : En pleine évasion.


MessagePosté le: Ven 9 Nov 2018 - 9:30
Mister Miracle est mal à l’aise… et ça se voit.
Vraiment.

« Hum. »

Debout, dans le salon du petit logement de M’gann, les mains dans les poches, il ne sait où se mettre, et son visage exhibe un sourire troublé, gêné.
Il ne l’est pas parce qu’il s’est excusé : cela lui paraît toujours juste, et légitime ; non. Il se sent mal à l’aise, il est mal à l’aise… car Conner le fait aussi. Avant de se lancer dans d’autres mots, d’autres réflexions, bien plus profondes – bien plus intimes.
Et qui ne le concernent pas.

Scott Free savait que la Martienne et le clone avaient eu… une histoire ; une relation.
Evidemment difficile.
Rares sont ceux, dans leur branche, qui disposent d’une vie sentimentale calme ou apaisée. Même lui, avec Barda, c’est… bref. Compliqué.
Comme eux.
Comme eux, oui… qui devraient être seuls.

« Allons… allons. »

Il reprend la parole, et relève les yeux, quand Miss Martian répond – et se confond elle-même en excuses.
Il s’avance, et esquisse un sourire sincère, avant de relever ses mains ; sans vraiment savoir quoi en faire.

« Nous… avons tous des moments difficiles ; terribles. Et nous commettons tous des erreurs.
Ce ne sont pas ces moments ou ces erreurs qui définissent qui nous sommes. C’est comment nous choisissons de réagir à cela. »


Le Néo-Dieu hoche la tête, quand M’gann demande à ne plus parler du Passé ; soit.
Mais son air se crispe, quand elle enchaîne.[/i]

« Mmh ? »

La Martienne change de ton – de thème de discussion.
Elle demande à sortir d’ici ; elle tourne autour d’elle, cherchant quelque chose… quelqu’un.
Et… elle a peur. Vraiment.

« M’gann. »

Mister Miracle s’approche encore, et s’arrête devant elle. Puis plonge un regard intense vers elle.

« Que se passe-t-il ? Que se passe-t-il… vraiment ? »

En parallèle, il active sa Boîte-Mère – pour un scan.
Complet.
Juste au cas où.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2742-l-odyssee-de-mister-miracle#28695 http://dc-earth.fra.co/t2525-mister-miracle En ligne
Inscription : 04/03/2018
Messages : 253
DC : Victor Fries; Silver Banshee
Situation : De retour d'entre les rêves
Localisations : Coast City
Groupes : Justice Society of America
MessagePosté le: Dim 11 Nov 2018 - 21:35
Wesley avait écouté Destiny, incrédule. Il lui semblait que son histoire ne tenait pas debout et Dee lui demandait de le porter, semblant à bout de force et prêt à s’évanouir. Sûrement était-ce l’effet de ce qu’il lui avait administré mais peut être avait il un autre problème.

“D’accord John, je vais vous conduire à l’hôpital ils s’occuperont de vous.”

Cet hôpital qui lui faisait peur, il l’y emmènerait car ils seraient suffisamment compétents pour le soigner. Wesley pensait qu’il divaguait, et ce qui l'inquiétait était que le produit qui faisait effet sur Destiny avait l’effet d’un sérum de vérité. Si Dee disait tout cela c’était donc qu’il y croyait dur comme fer. Était il dans un état de paranoïa avancé sans ses médicaments? Que le talentueux et dangereux professeur Milo voie Mars s’approcher aurait signifié que l’astre quittait son orbite, et dès lors il n’y avait que deux possibilités pour lui. Où l’astre était expulsé du système solaire lors d’une de ses révolution, où il gravitait jusqu’au soleil et sa masse captant tout ce qui approchait du système Sol, venant s'y jeter. Mais que Mars percute la Terre? Même si elle quittait son orbite la probabilité était de zéro et des décimales que leurs deux trajectoires se croisent. Autant tirer avec deux pistolets dans le ciel et s’attendre à ce que les balles se touchent...et les martiens blancs étaient prisonniers dans une dimension, sans leurs technologies. Comment pourraient ils, et pourquoi détruiraient ils leur ancien monde et la Terre qui pourrait représenter un nouveau royaume pour leur civilisation?

Il prenait Docteur Destiny dans ses bras et sortait du parking pour marcher dans la rue et aller à l’accueil de l’hôpital, demandant à l’une des infirmières si quelqu’un pouvait s’occuper de son improbable belle au bois dormant décharnée. Celle ci acquiesçait et alors que des médecins allaient arriver Wesley eu un doute. Dee semblait divaguer, tout ce qu’il disait semblait absurde au possible. Mais il avait eu le même rêve que lui, et çà ce n’était pas anodin. Tout ne sortait pas du fruit de son imagination donc, et cela demandait au moins de vérifier quelques éléments. Quel mal invisible prendrait les occupants de cet hôpital, quelle était cette histoire de mauvaises germes, de monstres. Virus Darkseid, Martiens blancs infiltrés? Pour le moment quelqu’un se faisait contaminer par les idées farfelues de John Dee c’était sûr, c’était le Sandman. Des médecins arrivaient et posaient Destiny sur un brancard, prêts à l’emmener dans un autre service.


“Son nom est John Dee, il est évadé de l’Asile d’Arkham. Je lui ai donné un calmant mais son état est préoccupant. C’est quelqu’un de très dangereux, mais vous avez l’habitude.”


Une femme de l’accueil lui faisait signer le bon indiquant qu’il l’avait amené ici et il remplissait quelques papiers concernant John Dee, restant rêveur. Il posait son chapeau sur une table et mettait une pièce dans la machine à café, s’apprêtant à commander. Avant de poser son doigt sur son choix il partait brusquement en courant pour rattraper le brancard, faisant même un peu peur au personnel soigant

“John attends...quelles fins possibles tu as vu?”


Le justicier s’apprêtait à l’écouter, fou ou pas.




There is no land beyond the law
Where tyrants rule with unshakable power!
'Tis but a dream from which the evil wake to face their fate
Their terrifying hour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 27/03/2018
Messages : 484
DC : Patty Spivot, Garfield Logan, Carter Hall, Lightray
Situation : Aux prises avec des Bat-Vilains
Localisations : Gotham
Groupes : Batfamily
MessagePosté le: Mar 13 Nov 2018 - 17:23
L’Épouvantail avait achevé sa chanson et une nouvelle fois, les formes apparaissaient. Accomplissant fidèlement les paroles par des actes. Mais ça, Stephanie Brown avait décidé de ne pas s'en soucier et s'était concentré sur son ennemi, l'attaquant avant qu'il n'ai le temps d'achever la comptine et le faisant tomber au sol. La réaction ne s'était pas faite attendre, et l'horrible visage fut en partie dévoilé lorsque le chapeau tomba. Batgirl répondit aux paroles de Crane.

-Qu'est-ce que je devrais dire moi ? C'est la deuxième fois que je vois un épouvantail se promener hors de Gotham en quelques semaines.

Stephanie s'apprêtait à obliger le super-vilain toujours pris dans son batgrapin à se relever pour le faire sortir d'ici, mais la suite des paroles du criminel l'interpellèrent. Mis à part le fait qu'il se désignait lui-même comme un grand docteur, ce qui était faux, plusieurs de ses paroles étaient par contre vraies. Ils n'étaient pas seuls. Quelqu'un les agressaient mentalement.
Mais pour la suite ?

-De quel cauchemar parles-tu ?

Quelque part, c'était drôle de voir un maître de la peur craindre un cauchemar, même si elle n'ignorait pas sa phobie des chauves-souris. Mais d'autre part, c'était aussi terriblement inquiétant. Et que voulait-il dire en parlant de trois fins ? Mais alors qu'elle s'apprêtait à questionner plus en avant le criminel de Gotham, un nouveau personnage fit son apparition.
Un Green Lantern.

-J'admet que j'aurais dû tenter de contacter les Greens Lanterns avant d'intervenir et je m'en excuse.

Même si les flics de l'espace intervenaient bien tard à son goût.
A ses côtés, Scareface paniquait, semblait voir autre chose qu'un simple Green Lantern là où Guy Gardner se trouvait. Et il s'apprêta à faire quelque chose de terriblement dangereux. Bien évidemment, le réflexe de Stéphanie fut de lui arracher son fichu briquet avant qu'il ne fasse exploser le bâtiment avant de se questionner... Pourquoi un briquet...
Ce n'était pas une faiblesse de Green Lantern ça, surtout un bête briquet.

-Cet homme est un criminel de Gotham, c'est pourquoi je me suis permis d'intervenir.

En parlant Stéphanie s'efforçait à penser à diverses choses qui n'avaient rien à voir avec l'affaire en court, mais c'était extrêmement compliqué car à côté son esprit travaillait. Cherchait à comprendre.

-Je le ramène à Arkham, auprès des autorités compétentes.



Merci Dicky pour le vava et la signature ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Contenu sponsorisé

MessagePosté le:
Revenir en haut Aller en bas
 

Fear and Fire [LIBRE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [REQUETE][RESOLU] Mode Haut-parleur main-libre ou mode normal grâce au proximity sensor
» [recherche] kit main libre intra auriculaire htc desire
» Bleach 325: Fear for the fight
» Un petit pokémon perdu [Libre]
» Système main libre pour auto

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: La Terre :: Coast City :: St Camillus Hospital-