The Beast Is Coming [Hawkman]

Inscription : 17/01/2017
Messages : 1085
DC : Mister Miracle ; The Atom ; Fate ; Lex Luthor.
Localisations : Gotham City.
Justice League

MessagePosté le: Lun 22 Oct - 4:13
Le Manoir Wayne trône au-dessus de Gotham City, dans une magnifique propriété, qui fait depuis toujours l’envie et l’admiration des habitants ; souvent au point de provoquer une forme de jalousie, mais aussi de crainte et d’appréhension.
Un sentiment d’amour-haine règne chez les gothamites envers ce Manoir, lieu de puissance, mais aussi de drames réguliers et profonds ; mais, surtout, cœur de nombreux mystères, qui excitent toujours les imaginations.

Peu, cependant, savent que si le Manoir est rempli d’intrigues et d’éléments surprenants… son attrait est bien, bien moindre que ce qui a été installé dans ses sous-sols.
Dans les caves de la tribu des Mangani, les Premiers Hommes ayant décidé de servir la chauve-souris ; dans les grottes ayant servi aux contrebandiers ; dans les souterrains ayant permis à la famille Wayne d’aider les nécessiteux durant plusieurs périodes de l’Histoire.

Là, en effet, dans ces catacombes… quelque chose a été installée.
Quelque chose d’unique. Quelque chose d’exceptionnel. Quelque chose d’immense et de puissant.
La Batcave.



« C’est donc vrai… »

Bijou technologique, mais surtout foyer d’un homme – d’une crispation, d’une douleur, d’une folie ; heureusement tournée vers le bien.
Foyer du Batman.
Qui vient de rentrer d’une nuit difficile, et vient à peine d’enlever son masque ; pour s’installer devant son Batcomputer.


« … vous n’entendez toujours pas dormir. »

« Pas encore. »

Alfred Pennyworth émerge des ombres, et vient se placer derrière son employeur ; qu’il a élevé, comme un fils. Les sentiments sont partagés, bien que timides.

« La nuit a été calme, et j’entends profiter de ce temps supplémentaire pour quelques recherches. »

« Il serait dommage de se reposer, en effet. »

« Carter Hall a levé quelques idées surprenantes, lors de notre dernière entrevue. J’entends enquêter dessus, et voir si nous pouvons trouver quelque chose, dans l’Histoire, contre Dark… »

KLANG

Bruce s’arrête, et se redresse ; avant de remettre son masque, celui de sa nouvelle armure – plus rouge que d’habitude. Plus forte, aussi.
Une grimace glisse sur son visage, ses poings se serrent. Il s’inquiète, à raison.
Il a entendu un bruit. Un bruit inconnu. Un bruit nouveau. Un bruit non-autorisé… et cela ne veut dire qu’une chose.
Quelqu’un est ici ; quelqu’un est dans la Batcave.
Quelqu’un est chez lui.
Et il est loin d’être quelqu’un qui accueille favorablement les hôtes imprévus…


**
*
**

Ailleurs. Plus tôt.
De l’autre côté du pays… à St-Roch.
Dans le Stonechat Museum.



Centre culturel et historique de premier ordre, le musée est à la tête des initiatives de la ville, très impliquée dans la mise en avant des connaissances passées. Depuis qu’un nouveau conservateur s’est installé, le dynamisme est de retour, et le musée ne désemplit pas.
Ce qui fatigue, légèrement, les employés – et notamment Danny Evans, qui entend le faire savoir.


« M’sieur Hall ! »

La nuit est déjà tombée, mais la soirée débute à peine. Le jeune homme avise, du coin de l’œil, Carter Hall, qui se dirige vers une sortie – et il entend l’aborder, avant qu’il ne disparaisse mystérieusement, une fois de plus.

« Faut qu’on parle ! J’pense que j’fais trop d’heures, quand même ! »

Il court, et s’approche du conservateur.
Sans savoir que, dans l’ombre, une forme vient de rentrer dans le musée… une forme massive, mais silencieuse ; puissante, mais discrète ; terrible, mais passive.
Pour l’instant.
Et, évidemment, cela ne durera pas…

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 07/05/2018
Messages : 302
DC : Patty Spivot, Garfield Logan, Stephanie Brown, Lightray
Situation : En train de combattre, comme d'habitude
Localisations : St Roch
Justice League
Shadowpact
MessagePosté le: Lun 22 Oct - 9:06
St Roch, Musée Stonechat

Hawkman était fatigué, harassé. Plus les jour passaient plus il était fatigué et plus son humeur se détériorait... Au point qu'il commençait à ne plus vouloir parler à personne et faisait des efforts énormes pour ne pas être trop désagréables avec les autres... Ce qui n'était pas toujours facile. Tout ce dont il avait envie c'était d'avoir la paix. C'était de pouvoir s'enfermer quelque part où on le laisserait tranquille et où surtout, cette fichue sensation le quitterait enfin. Il avait parfois l'impression qu'une tension terrible s'abattait sur lui comme pour le projeter au sol.
C'était terrible, c'était douloureux.

-Hum... Ah ? Et alors ?

Le ton était sec et agressif. Presque le ton qu'il avait lorsqu'il faisait face à un ennemi. Pourtant le pauvre Danny Evans qui venait de l'interpeller ne méritait pas vraiment un tel traitement. Surtout qu'il n'avait pas tort, le musée était très dynamique ces derniers temps. Les employés travaillaient très dur, peut-être même un peu trop. Il ne savait pas bien... Depuis quelques temps, il commençait vraiment à perdre le fil de l'activité du musée Stonechat.
Qui était pourtant son lieu de vie et presque le cœur de cette ville.

-Désolé Danny, tu as raison. Nous devrions peut-être songer à recruter une ou deux personnes supplémentaires.

Soudain, ses muscles se tendirent à l'approche d'une menace. Il ne la voyait pas encore mais pouvait sentir sa présence... Terrible... Menaçante. Hawkman allait devoir intervenir car ce visiteur-là allait clairement être le pire de la soirée. Il tâcha de sourire d'un air détendu pour ne pas inquiéter Danny Evans qu'il allait devoir faire évacuer l'air de rien.

-Tu sais quoi, rentre chez-toi pour te reposer. Je vais m'occup...


Mais alors qu'il achevait sa phrase, Danny fut brutalement propulsé vers l'arrière et s'assomma contre le mur. Carter réagi aussitôt en activant le blason de Hawkman qu'il portait au niveau du torse, et bientôt le héros ailé fit son apparition. Mais ni les ailes, ni la masse en Nth Metal et bénie ne pourraient lui venir en aide cette nuit-là. Ce que Carter vit face à lui l'effraya, mais ses réflexes de guerriers prirent le relais et il entama le combat.
Combat inutile et quasiment inexistant car aucun des coups qu'il donnait ne fonctionnait. L'autre était trop puissant... Et surtout... Il parvenait à prendre le dessus sur lui. Physiquement car des blessures apparaissaient sur son corps et ses ailes furent brisées, mais surtout psychologiquement. Une par une, les défenses mentales

-Guerrier éternel, si seulement les autres pouvaient voir à quel point ta légende est erronée.

-Fiche le camps de là je te dis ! Qu'est-ce que tu me veux !

-Je veux te rappeler tes échecs. Je veux que tu te souviennes des vies qui ont été perdues à cause de toi ? A cause de ton existence. Combien d'âmes ont été condamnées parce que tu n'as pas su les protéger lorsqu'elles en avaient besoin ?


Et cela continuait, encore et encore. L'autre rappelaient chaque défaite du héros ailé... Et sur plus de 3000 ans d'histoire, il y en avait des erreurs. L'autre prenait davantage de temps pour décrire ce qui était arriver aux personnes qui avaient été les plus proches des différentes incarnations de Khufu... Et surtout détaillaient les morts de Shayera. Sa princesse. Son amour éternel qu'il n'avait pu soustraire à la vengeance de Hath-Seth. Jamais.

-Et cela a encore recommencé. Encore une fois, la princesse Shayera est morte... Sans que tu ne sois-là pour la protéger !

Et une nouvelle scène se dessina devant lui. Une scène terrible, horrible car extrêmement et réaliste. En temps normal Hawkman aurait été capable de se contrôler, de voir que ce qu'il voyait n'était qu'une illusion... Mais il était trop fatigué et ses sens avaient été tellement malmenés lors des réminiscences que l'avait forcé à vivre qu'il ne faisait plus la différence entre la réalité et la fiction. Et il y cru donc lorsqu'il vit Shiera au sol, dans une mare de sang et un batarang planté en plein cœur.
Un batarang oui.

-Non... Non...

C'était impossible ! Shiera était chez elle ou du moins quelque part dans la ville. Vivante. Elle ne pouvait pas être morte. Et Batman ne pouvait pas avoir fait du mal à Hawkgirl, c'était un allié. Il ne pouvait pas... Par instinct et parce qu'il se sentait faiblir et envahi par le désespoir tandis que son esprit s'obligeait peu à peu à se plier à la réalité de ce qu'il voyait, Carter activa un élément sur son armure qui était sensé lancer un signal.
Un appel à l'aide vers un certain héros que l'on peut en général trouver à Ivy Town, mais qui viendrait assurément. Mais lorsque Ray Palmer arriverait, il sera déjà trop tard.
Car sitôt l'appel lancé, la chose bondit sur Hawkman et anéanti ses dernières défenses psychologiques. Carter se retrouva comme projeté dans un gouffre... Un gouffre béant et infiniment noir. Tout était noir. A présent il n'y avait que de l'obscurité et du désespoir.
Hawkman était perdu au cœur des ténèbres.

Blessé, Danny Evans repris conscience... Pour voir face à lui un être qui semblait issu de l'Enfer lui-même et qui le fixait. Terrorisé, le pauvre assistant ne pu détacher son regard de l'énorme masse qu'il avait devant lui... Et qui portait sur son torse un symbole qu'il ne connaissait que trop bien. La créature disparue tandis qu'il sombrait une nouvelle fois dans l'inconscience.

***
Gotham City, Manoir Wayne

Dans un certain manoir attirant autour de lui moult mystères et rêves, une chauve-souris héroïque veille au grand regret de son majordome qui aimerait bien le voir se reposer... Malheureusement Batman restait Batman et il se reposait très peu... Surtout lorsque le danger planait. Surtout lorsqu'il savait qu'une menace rôdait. Mais s'il s'est sans doute préparé à l'arrivée de Darkseid et de ses sbires... S'il a sans doute pris en compte sans pouvoir totalement la mesurer la menace de la secte des chauves-souris, il ne s'attendait sans doute pas à ce qui arrivait.
A voir cette masse sombre, menaçante qui s'avançait dans les ombres... Et dont lui et Alfred pouvaient à présent deviner la silhouette qui se précisait de seconde en seconde.

-JE SUIS LE DRAGON GARDIEN DE LA FORGE !!


-ET TOUTES LES ROUTES MÈNENT.... AUX TÉNÈBRES !!!

L'être qui avait choqué Ray Palmer au Moulin et celui qui provoqua une grande terreur chez Danny Evans faisait désormais à Bruce Wayne et Alfred Pennyworth. La prédiction de Gabriel semblait être sur le point de se réaliser, car le monstre tendait à présent son arme monstrueuse vers les deux hommes. Et plus particulièrement vers Batman. La créature abatis donc son arme vers l'endroit où se tenait Bruce Wayne afin de le projeté au sol. S'il était touché également, Alfred ne serait malheureusement qu'une victime collatérale.
Qui importerait peu.
Puis que toutes les routes mènent aux ténèbres.

***

Dans une pièce de musée dévastée et envahie par des sortes de racines sortie de nulle part mais inquiétantes et envahissants peu à peu les rues, gisait le pauvre employé. Danny était vivant, mais venant de vivre la plus grande terreur de sa pauvre existence. Une vision qui le hanterait sûrement pour un bon moment... Un peu plus loin, près d'une table à présent brisée se trouvait un petit carnet aux pages tâchées du sang. Le carnet dans lequel écrivait Carter.
Si quelqu'un s'avisait de lire les dernières pages, voilà ce qu'il y trouverait

Spoiler:
 


***

JUSTICE LEAGUE... UNITE !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 17/01/2017
Messages : 1085
DC : Mister Miracle ; The Atom ; Fate ; Lex Luthor.
Localisations : Gotham City.
Justice League

MessagePosté le: Lun 22 Oct - 9:58
Alfred Pennyworth s’avance, derrière Bruce Wayne.
Celui-ci a entendu un bruit, a repris son masque, et évolue dans sa Batcave – mais se fige, soudain ; quand il le voit.
Une silhouette immense. Une masse terrible. Une présence abominable.
Un danger – terrible et proche.


« Par Saint-Georges. »

« Alfred. »

La voix de Bruce, lourde et modifiée, s’élève alors que la créature beugle des propos incohérents – mais se présente, immense et brutale, dans toute sa férocité.
Le maître des lieux reste calme et immobile ; pour l’instant.


« Partez. »

« Mais… »

« PARTEZ ! »

Bruce se tourne un instant, et dresse son index pour exhorter son employé, son père spiritual, à fuir ; celui-ci réagit, enfin.
Le Britannique se détourne, et prend ses jambes à son cou – faisant le soulagement de son employeur. Qui, lentement, se retourne.
Et regarde la bête.


« Salutations, Dragon Gardien de la Forge. »

Sa voix est calme, posée ; beaucoup trop calme, vu la situation.
Cela cache quelque chose.
Ainsi, quand la créature immense abat son arme, le Batman révèle son plan – il a récupéré son lance-grappin, et l’a utilisé, pour se projeter sur plusieurs mètres ; et parvenir sur une plateforme à proximité.
Loin, heureusement, de la bête. Avec, aussi, un Alfred déjà en sûreté ; parfait.


« Tu dois ignorer qui tu affrontes, et où tu es. Laisse-moi te renseigner. »

Son ton demeure le même. Il plisse les paupières, et appuie sur un bouton de son costume, provoquant une rapide réaction en chaîne.

Activation des protocoles de sécurité.
Alerte Rouge.
Batcave fermée. Batcave fermée. Batcave fermée.


Un léger sourire glisse sur son visage, alors qu’il entend les rouages s’activer – et les défenses se lancer.

« Tu es dans le repaire le plus avancé, le plus technologique, le plus sûr qui soit ; mais, aussi, le plus dangereux.
Tu es dans la Batcave. »


Des murs, des roches sortent soudain des dizaines d’armes à feu, de projecteurs, d’engins capables d’anéantir des montagnes ; et tous visent, alors, la créature.

« Et je suis le Batman. »

Il bondit, ouvre sa cape, et plane vers la bête.
Tandis que tout tire.
Tandis qu’une fureur de balles, de destruction, de bruit et d’anéantissement déferle sur la cible.


« Tu n’avais aucune chance. »

Et, entre les balles, entre les projectiles… il frappe.
En utilisant l’armure faite de Radion ; la combinaison améliorée, celle capable de faire tomber un dieu.
Il frappe – de toutes ses forces, de tout son cœur ; il frappe.
Pour le faire tomber. Pour le briser. Il frappe.
Puis, avant de voir l’effet, se décale, atterrit et roule au sol – pour se protéger. Pour se préparer. Au cas où.

Au cas où ce fameux Dragon Gardien de la Forge serait capable de résister à la fureur de sa Batcave – et à l’armure qui peut faire tomber les dieux…


**
*
**

Ailleurs, au Stonechat Musuem.
Après le pire.

Danny Evans, troublé, blessé, en sang, et surtout au-delà de toute surprise… se remet ; se redresse, en grognant, en pestant.
En cherchant à comprendre, tout simplement, ce qui est arrivé.


« Hughn. »

Le jeune homme se touche le crâne, ensanglanté, et grimace. Ses jambes ne sont pas sûres, il n’arrive pas à rester debout… il va tomber ; il tombe.
Mais quelqu’un le retient.


« Danny. »

Une voix féminine, habituellement douce, mais actuellement sèche et tendue, se fait entendre. Il la reconnaît, avant même de se tourner.

« Hey. »

Malgré le sang, la blessure, la peur, Danny sourit ; c’est elle.
Susan Morrison ; la fille de ses rêves.


« S… sa… »

« Pas de ça, Danny. Que s’est-il passé ? »

« J’sais… j’sais pas. »

Le jeune homme grimace, mais accepte avec plaisir l’aide de la jeune étudiante, en stage ici. Elle le guide, et l’assoit sur des gravats, avant de s’accroupir devant lui.

« Est-ce que… est-ce que tu étais seul ici ? Est-ce que… tu sais si… »

« Il… y avait… Carter… mais… mais j’sais… plus… hum. »

Danny grimace, et commence à s’enfoncer dans l’inconscience ; encore.
Susan, elle, se redresse et serre les dents.
Au loin, les sirènes se font entendre – les secours arrivent. Elle doit agir avant.

Si peu savent la réalité des liens entre Carter Hall et Hawkman, Susan Morrison est intelligente – et observatrice. Elle n’a pas encore levé tous les mystères, mais elle connaît quelques secrets… et notamment la localisation d’un bouton secret, caché dans un hall du musée.
Elle s’y rend rapidement, remercie les dieux que la paroi tienne encore – et active le bouton. En espérant que ça fonctionne.

Et ça fonctionne, heureusement ; le bouton est activé, comme le dispositif.
L’appel à l’aide est lancé – et est reçu.
Quelqu’un l’entend, et quelqu’un va y répondre… très vite !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 07/05/2018
Messages : 302
DC : Patty Spivot, Garfield Logan, Stephanie Brown, Lightray
Situation : En train de combattre, comme d'habitude
Localisations : St Roch
Justice League
Shadowpact
MessagePosté le: Lun 22 Oct - 10:40
Alfred et Bruce ne se laissent nullement impressionner par le monstre bien entendu, même si cela devait être la première fois qu'ils se retrouvent face à une monstruosité pareille. Le Batman ne tarda pas à réagir tandis que l'Evil marchait vers les deux hommes et ordonna à son majordome de fuir. Une sage décision car Alfred n'aurait aucune chance de survie si le monstre s'en prenait à lui. Ce qui ne manquerait pas d'arriver une fois que le combat serait fini.
L'éternel combat entre les oiseaux et les chauves-souris qui devait arriver à son terme ce soir.

L'Evil avait tenté de frapper le maître des lieux mais ce dernier était passé en action et avait esquivé l'attaque... Avant de se présenter. Sans doute n'avait-il pas vu ou pas voulu reconnaître le symbole qui ornait le torse du monstre. Un symbole bien connu puisqu'il s'agissait de celui d'un héros aux côtés duquel il avait combattu. Et qui était tombé, quelques heures plus tôt, à Saint Roch.

-Je te connais, Batman. Et tu me connais aussi.

Les sécurités de la Batcave s'activèrent bloquant ainsi toutes les issues... Ce qui n'inquiéta pas la massive créature. Sa proie était ici, le reste importait peu. Il n'avait pas l'intention de sortir d'ici tant que les ailes de cette horrible chauve-souris ne lui auraient pas été arrachées... Et que la Porte permettant à son maître de venir dans ce monde ne soit ouverte.

-Tout ceci ne sert à rien. La fin est définie et inéluctable... Tu dois jouer ton rôle dans cette soirée.

Les balles et les tirs frappent sans répit l'épaisse carcasse du monstre, mais ne parviennent pas pas à la pénétrer. Pire même, l'Evil marchait malgré les coups qu'ils recevaient et qui devraient au moins le maintenir sur place. Une attaque plus terrible vint, Batman assaillit le monstre avec des armes capables de faire tomber des dieux.
Sauf qu'il n'était hélas pas un dieu.

-La Porte doit s'ouvrir.

L'être tenta de happer Batman dans ses énormes mains, mais Bruce Wayne parvint à lui échapper et à se replier pour se protéger. L'Evil marcha une nouvelle fois vers la chauve-souris et le frappa plusieurs fois avec son marteau. Essayant de briser l'armure et si possible son porteur avec. L'être continua d’asséner des coups avant d'attraper Batman par le haut de son casque et de le soulever au sol avant de le projeter violemment contre le mur derrière-lui.

-Elle s'ouvrira.


***

JUSTICE LEAGUE... UNITE !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 17/01/2017
Messages : 1085
DC : Mister Miracle ; The Atom ; Fate ; Lex Luthor.
Localisations : Gotham City.
Justice League

MessagePosté le: Lun 22 Oct - 11:12
La Batcave a sorti ses armes les plus terribles, et a enclenché ses systèmes les plus agressifs contre le Dragon Gardien de la Forge. Et le Batman a frappé aussi fort qu’il le pouvait, avec sa combinaison la plus abominable et la plus puissante.
Mais rien n’y fait.


« Hughn. »

Le monstre n’est pas tombé ; il a résisté.

« Ack. »

Il a résisté, sans grande difficulté.
Mais il y a pire.
Il a commencé à répliquer.


« Humf. »

Son immense et abominable marteau s’est abattu, à plusieurs reprises, sur le Chevalier Noir ; hélas légèrement acculé, et incapable de réagir assez vite pour éviter les coups – la ribambelle de coups, qui s’est abattue sur lui.
Certes, il n’a été que frôlé par le premier… mais les suivants ont fait mouche.
Affreusement. Absolument douloureusement.


« Ha. »

Le marteau, donc.
Puis sa main immense, qui s’est emparée de Bruce – à l’armure sur le point de céder ; mais qui tient. Encore un peu.


« Rah. »

Lentement, il relève ses pupilles rouges vers la bête, qui ne peut voir ses yeux. Et le regard de pure haine qu’il lui adresse – et qu’il accompagne d’un crachat rouge, d’une glaire sanguinolente qui vient s’écraser sur l’immonde créature.

« J’aime… pas… les portes. »

Une provocation, bête et stupide ; que n’auraient pas reniés Dick Grayson ou Oliver Queen.
Mais qui lui coûte cher.


« Huck. »

Le Dragon Gardien de la Forge projette le Batman contre un mur.
Et il s’écroule, pathétiquement, douloureusement, au sol ; pas vaincu, mais pas loin.


« Hemf. »

Il grimace ; il a mal.
Il sait qu’il peut s’en remettre – mais il a besoin de quelques minutes, pour que son corps passe le choc… et que la combinaison le relance.
Mais la bête ne lui laissera pas quelques minutes, il le sait.

Difficilement, Bruce relève ses pupilles rouges, et grimace – mais plisse les paupières, en détaillant la créature qui approche.
Immense, oui. Massive, définitivement. Puissante, indubitablement.
Mais… aussi… familière.
Avec… ce crâne. Ces ailes. Ce…


« Ho. Crétin. »

Ce symbole ; qu’il voit enfin.
Et il commence à comprendre – ou à envisager, car comprendre est encore loin ; mais il commence à saisir, en reconnaissant ce symbole… et en sentant qu’il a besoin de savoir plus.
Et, donc, de temps.


« La… porte va s’ouvrir, oui.
Mais… pas celle que tu veux. »


La créature est quasiment sur lui – mais une paroi entière de la Batcave s’ouvre, et un tonnerre de bruit et de fureur explose, encore.
Tandis qu’une silhouette immense, puissante et terrible se projette vers la bête…

… car une Batmobile immense, similaire à un tank, bondit depuis sa cachette – et vient s’écraser sur la bête, en lui tirant tout ce qu’elle a !

Cela ne suffira pas, bien sûr ; mais cela fait gagner quelques secondes.
Suffisantes pour que Bruce se relève, se redresse, et se traîne vers un coin… vers d’autres armes ; d’autres moyens, pour gagner du temps.
Et pour comprendre, enfin, ce qu’il se passe ici.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 07/05/2018
Messages : 302
DC : Patty Spivot, Garfield Logan, Stephanie Brown, Lightray
Situation : En train de combattre, comme d'habitude
Localisations : St Roch
Justice League
Shadowpact
MessagePosté le: Lun 22 Oct - 12:02
Batman se défend bien, si l'Evil avait été un tant soit peu humain il aurait pu l'admettre. Mais il n'était pas humain, ou il ne l'était plus. Seul comptait son objectif final qu'il atteindrait, sans aucun doute. Car malgré toutes ses armes, Batman n'avait même pas réussi à égratigner l'armure qui recouvrait l'être qui l'attaquait. Le Chevalier Noir quand à lui avait quasiment été brisé, vaincu par les coups qui lui avaient été portés. Les deux regards se croisèrent, et l'Evil pu voir la haine qui habitait Bruce Wayne en ce moment-même. Une haine qui trouvait son écho dans le regard du faucon.
Une haine terrible qui, si elle pouvait se manifester physiquement, ravagerait tout sur son passage.

-Stupide. Stupide et vaines paroles.

Ce fut tout ce que l'être trouva à dire à la provocation bête et stupide, oui, que lui servit Batman. Le plus connu des protecteurs de Gotham était mal en point, blessé et son armure tombaient en morceaux. Il semblait avoir réalisé quelque chose en observant son adversaire. Des liens s'étaient fait oui, il n'était pas l'un des plus brillants esprits de ce monde pour rien. Malheureusement, il n'était pas dit que comprendre cela serve à quelque chose.

-Mmmmh...

Batman a besoin de temps, et il compte bien en acquérir par tous les moyens. Même en se servant de ses véhicules dont l'armement ferait rougir d'envie bien des personnes. Car une batmobile qui tenait autant du tank militaire que de l'automobile apparu après l'ouverture d'une porte et fila droit sur la bête. Celle-ci se stoppa, insensible comme toujours aux tirs, et fit volte-face pour arrêter l'engin qui filait vers lui à l'aide de ses deux mains. Le choc fut rude bien sûr, et la batmobile parvint à faire reculer la créature de plusieurs centimètres. Une fois que l'engin se fut immobilisée, la bête enfonça son poing dans le capot du véhicule et en extrait le moteur.

-Ce n'est pas la Porte que je cherche, en effet.

Mais c'était toujours insuffisant pour le vaincre.
Après avoir réussi à stopper la batmobile armée, l'Evil attrapa le capot de la batmobile qu'il arracha brutalement avant de le lancer en direction de Batman. Puis, il se dirigea vers l'un des canons qui continuait à le prendre pour cible et l'enleva de son socle avec une facilité déconcertante avant de commencer à marcher vers Bruce Wayne.

-Mais ça ne fait rien. Puisque je sais où la chercher. Je sais où la trouver.

Il savait oui, il savait. Il n'avait pas eut à chercher bien loin ni bien longtemps d'ailleurs, puisque son maître lui avait indiqué où elle se trouvait. Et, peu importe les efforts que Batman ferait, il atteindrait son but. Car le Chevalier Noir ne peut lutter contre le Gardien de la Forge. Pas éternellement en tout cas. Et il avait encore moins de chances de le vaincre.

-Et je sais comment l'ouvrir.

Il brandit le canon précédemment arraché à la Batmobile et s'en servit pour frapper Batman plus fort qu'il ne l'avait fait la dernière fois. La chauve-souris chercherait sans doute à esquiver, mais un puissant marteau viendrait le cueillir en plein vol et le propulsa contre le mur avant de venir le frapper plusieurs fois au niveau du ventre. Puis l'Evil lâcha le canon et de sa main désormais libre, il arracha le casque de la chauve-souris et voulu le cogner au visage.

-Elle ouvrira la voie aux Ténèbres !!!


***

JUSTICE LEAGUE... UNITE !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 17/01/2017
Messages : 1085
DC : Mister Miracle ; The Atom ; Fate ; Lex Luthor.
Localisations : Gotham City.
Justice League

MessagePosté le: Mar 23 Oct - 5:17
Le Batman affronte le Dragon Gardien de la Forge – et c’est difficile.
Mais non ; le Batman ne l’affronte pas.


« Hughn. »

Le Dragon Gardien de la Forge anéantit, littéralement, tout ce que le Chevalier Noir lui envoie – il résiste à tout.
Aux systèmes de défense de la Batcave. A l’armure améliorée. A la Batcave.
A tout.
Et, surtout…


« H… humf. »

… le Dragon Gardien de la Forge passe à tabac le Batman.
Sans lui laisser la moindre chance de se remettre.


« Ack. »

Le Bat-tank a été anéanti ; son canon a été arraché, et récupéré par l’ennemi. Qui l’utilise contre Bruce, qui n’a plus la force, la vitesse et la résistance pour y échapper.
Violemment frappé par le canon, repris derrière par le marteau… le corps du Batman cède ; il ne peut plus.
Il ne peut plus lutter.


« S… sa… »

Le monstre, qu’il sait désormais être lié à Hawkman, qu’il envisage en contact avec Darkseid, au vu de leurs dernières découvertes communes, s’empare de lui ; et l’élève au-dessus du sol, avant d’arracher son casque – et de lever son poing.
Pour le frapper, pour l’anéantir.


« Sa… sal… »

Bruce est perclus de douleur ; brisé.
Vaincu.
Il n’en peut plus… il ne peut plus lutter.
Mais il n’est pas le seul à pouvoir faire quelque chose, ici.


« Je suis d’un naturel fort accueillant – mais j’entends maintenir cette fameuse porte fermée, Monsieur. »

La voix déformée par les haut-parleurs, Alfred Pennyworth s’adresse à la créature depuis l’une des nombreuses parties cachées et protégées de la Batcave ; où il peut commander aux systèmes de défense… et aux annexes.

« Veuillez laisser le service d’ordre faire son oeuvre, je vous prie. »

Le majordome est angoissé et terrorisé, et compense par l’humour ; mais active plusieurs boutons – et relance la fureur de la Batcave.
Les armements se rechargent, et ceux qui n’ont pas été brisés reprennent leurs tirs… mais ils ne sont pas seuls.
Car, soudain, des ténèbres surgit une forme qui s’en prend au monstre…

… la forme d’une Batarmor spécifique, utilisée lors d’un moment sombre par Jim Gordon – et qui utilise sa formidable puissance contre la créature !

Mais la contre-attaque ne s’arrête pas là… car la main du Dragon Gardien de la Forge qui maintient Bruce est prise par plusieurs tirs d’énergie ultra-puissante, suffisante pour qu’il lâche sa cible ; et que le Héros soit récupéré par une autre forme…

… celle de l’armure Batwing, habituellement utilisée par Luke Fox, mais actuellement stockée ici !

« Humf. »

La combinaison s’active, s’envole, et porte le Batman vers les cieux – vers la sortie.
En espérant que l’autre armure occupe assez longtemps l’ennemi, pour qu’ils puissent s’échapper…


**
*
**

Ailleurs ; avant.
Susan Morrison accueille les secours, et laisse Danny Evans être pris en charge par les ambulanciers.
Elle se redresse et observe, horrifiée, les dégâts – le désastre, dans le Stonechat Museum ; et sent son cœur se serrer, en craignant le pire pour Carter Hall.


« Mon dieu. »

Elle soupire, s’avance, serre les bras ; sent la crise d’angoisse monter.
Mais, heureusement, quelque chose vient l’empêcher de s’enfoncer – quelqu’un, plutôt.


« Que s’est-il passé ? »

Un éclair lumineux l’aveugle – et, quelques instants après, sa vue retrouvée lui fait découvrir une forme étrange…
… un être de pure puissance, dont la présence même gêne sa vision.

« Mais… »

« Où est Carter ? Et que s’est-il passé ? »

Elle sent de la peur, dans la voix étrange de l’apparition ; de la peur, et de l’appréhension !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 07/05/2018
Messages : 302
DC : Patty Spivot, Garfield Logan, Stephanie Brown, Lightray
Situation : En train de combattre, comme d'habitude
Localisations : St Roch
Justice League
Shadowpact
MessagePosté le: Mar 23 Oct - 6:45
Ca se passe mal, ça se passe très mal à la batcave. Le Chevalier Noir, l'un des piliers de la Justice League est anéanti par un Evil ayant surgit quelques minutes plus tôt à peine dans la Batcave. Le Dragon à l'apparence d'un faucon détruisait une à une les défenses de la chauve-souris, et même l'assaut de la Batmobile n'avait pu le stopper. Le Dragon Gardien de la Forge dominait très largement le combat et était sur le point d'achever Bruce Wayne.
Et d'accomplir sa mission.

-La porte va s'ouvrir.

Le monstre allait vaincre, allait ouvrir la voie aux Ténèbres... Mais pas tout de suite. Car heureusement pour l'Humanité, Batman n'était pas réellement seul ce soir. Son fidèle majordome bien que hors de la Batcave et physiquement incapable de tenir tête à la créature comptait bien aider son employeur et fils adoptif dans son combat.

-Inutile.

Pas si inutile que cela, car les deux armures enclenchées par Alfred Pennyworth parvinrent à redresser légèrement la barre. Une batarmor attaque le Dragon des Ténèbres qui se désintéresse de sa prise, quelques secondes. Quelques secondes de plus car l'armure Batwing intervient alors et réussi à extraire Batman de la poigne puissante du monstre.
L'espoir revient, semble-t-il. Une ouverture s'ouvre
Mais sera-t-elle suffisante ? Ce n'était pas sûr.

***

Pendant ce temps, au Stonechat Museum, Susan Morrison faisait face à un étrange personnage. Un être de lumière littéralement qui devait être celui ayant répondu à son appel à l'aide. Ayant du mal à le regarder en face, l'employée répondit en secouant la tête et en frissonnant.

-Je ne sais pas... Je ne sais pas où il se trouve... Lorsque je suis arrivée, il avait disparu. Je suppose que quelque chose ou quelqu'un l'a attaqué.

La jeune fille était hésitante, mais sentait la peur provenant de l'être de lumière. Étais-ce parce qu'il s'inquiétait pour le conservateur du Musée Stonechat. Sans doute puisqu'il lui avait demandé où il se trouvait. Elle devait pouvoir lui confier ce qu'elle savait.

-Danny, l'un de nos employés, était avec lui mais a été salement blessé au crâne et ne se souvient pas de grand chose... Juste de Carter et...

Elle eut un un air d'incertitude, ne sachant pas si elle devait livrer ou non cette information qui avait peut-être été imaginée par le seul témoin de la scène. Et quelque part, elle l'espérait.

-En fait, il pense avoir halluciné à ce moment-là car il pense avoir vu une créature monstrueuse, aillée avec... Le symbole d'Hawkman sur le torse. Monsieur Hall n'était plus là, selon lui. Puis, il a perdu conscience et n'a pas vu la créature s'en aller.

Son visage s'assombrit et le personnage lumineux pu lire toute l'inquiétude et le désarroi qu'elle ressentait face à la situation.

***

-Nul ne peut s'opposer à la venue des Ténèbres !

Deux armures avaient sauvée Batman grâce à l'entreprise d'Alfred Pennyworth. Le Dragon avait voulu s'élancer à la poursuite du Batwing, mais la Batarmor s'était interposée et décochait des coups puissants au monstre. Des coups qui auraient pu mettre à mal n'importe qui mais qui ne faisait qu'égratigner légèrement la carcasse imposante de la bête. Cette dernière attrapa l'un des bras de l'armure et l'arracha avant de s'en servir pour matraquer la batarmor avant de lui enfoncer le crâne à l'aide de son marteau. L'armure tomba au sol et l'oiseau monstrueux lui écrasa les jambes.
Avant de prendre son envol.

La deuxième armure, Batwing, portait toujours Batman dans ses bras. Lui offrant quelques secondes de répit pour se reprendre et se remettre. L'intervention d'Alfred via les deux batarmures avait au moins permis cela... Malheureusement, Batwing fut impactée par la créature qui, après avoir prit de l'altitutde avec ses ailes, se laissa brutalement tombée sur l'armure qui s'écrasa sur le sol avec sa charge. Charge qui roula sur quelques mètres tandis que le Dragon des Ténèbres se relevait sans être gêné par l'électricité qui s'échappait de l'armure.

Depuis sa cachette, Alfred pu donc voir la créature marcher vers son employeur, son marteau toujours au poing. Le Dragon Gardien de la Forge bougea le corps de Batman à l'aide de l'un de ses pieds afin de placer sa victime sur le dos... Et donc le ventre à découvert. Puis, il leva bien haut son arme, prêt à accomplir l'oeuvre pour laquelle il était venu.

-CAR TOUTES LES VOIES Y MÈNENT !!

L'arme était levée. La cible était au sol, vaincue, brisée... Et si elle ne se relevait pas, si Alfred n'intervenait pas, elle serait bientôt morte. Et toutes les routes mèneront aux Ténèbres.


***

JUSTICE LEAGUE... UNITE !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 17/01/2017
Messages : 1085
DC : Mister Miracle ; The Atom ; Fate ; Lex Luthor.
Localisations : Gotham City.
Justice League

MessagePosté le: Mar 23 Oct - 7:59
Le Batman est vaincu.
Et sa Batcave, aussi.

Alors qu’il s’y attendait le moins, Bruce Wayne a été attaqué chez lui par une créature terrible – abominable ; invincible.
Ni les systèmes de défense, ni les engins, ni son armure puissante, ni même les plus puissants de ses robots n’ont tenu. Tous ont échoué ; tout a échoué.
L’ennemi a gagné… il a perdu.


« Non. »

Et Alfred Pennyworth le voit, le comprend ; et agit.
Il s’échappe de sa cache, il court – plus vite, plus fort que jamais. Il court. Il s’empare d’un vieux fusil, et court. Dans les couloirs. Il avale les quelques mètres qui le séparent du cœur de la Batcave… de la créature.
Et de Bruce.


« N… non. »

Son fils – c’est son fils, qui est menacé ; promis à une mort certaine.
Il le refuse.
Alors, il court. Alors, il se précipite. Alors, il se projette, récupère l’arme, débouche dans la Batcave… mais il sait, déjà.
Il sait qu’il sera trop tard.


« NON ! »

Alfred arrive sur une plateforme, au-dessus ; il est armé – mais il est trop loin, et il ne pourra pas descendre à temps. Il le sait.
Il le voit… il les voit.
L’immense Dragon Gardien de la Forge, qui lève son arme ; Bruce allongé, brisé, vaincu, incapable de se remettre ; et l’arme… l’arme qui se lève. L’arme qui se lève pour descendre.
L’arme qui se lève pour tuer !


« NOOOON ! »

Le majordome lève sa main, terrorisé, horrifié ; anéanti.
L’arme se lève ; l’arme se baisse.
Mais… l’arme ne frappe pas !

Même si Alfred ignore comment, car un abominable flash lumineux intervient…

… et sa vision met plusieurs instants avant de se remettre, pour identifier… quelque chose, dans la lumière ; une forme.
Une forme lumineuse.


« C’est une voie sans issue là, mec. »

Un puissant rayon d’énergie s’échappe de la forme, et se projette vers le Gardien Dragon de la Forge ; directement dans les yeux… pour éblouir, et aveugler pendant plusieurs instants !

« Personne ne touche Batman. On manquerait de grognon cynique, dans la Justice League. »

Alors que la créature, aveuglée, recule, la silhouette s’en détourne – et s’approche de Bruce, qui lutte malgré tout ; pour se remettre, pour se reprendre.
Comme toujours.


« Hmmm… »

« Calme-toi, Bruce. Tu es blesse, tu as besoin de soins. »

Au loin, Alfred Pennyworth ne comprend toujours pas ce qui arrive – mais il sait ce qui doit arriver ; il doit venir.
Toujours armé, il dévale les escaliers, et se précipite pour rejoindre le niveau inférieur… pour les rejoindre, et pouvoir ainsi aider Bruce ; aider son fils.


« Mmmh… qu… qui… »

« Ne t’occupe pas de ça, faut t’évacuer ! »

« Je suis là ! »

Alfred arrive, au moment où la silhouette lumineuse soulève Bruce ; il le récupère, et se prépare à partir – avant de s’arrêter, un instant.

« Monsieur, puis-je vous demander q… »

« Un ami, Alfred. De Bruce. »

La silhouette hoche la tête, puis se détourne – avant de s’élever dans les airs, pour s’approcher du monstre.

« Et de lui. »

Il s’arrête à cinq mètres – puis désactive ses nouveaux pouvoirs ; quitte son habit de lumière.
Et redeviens uniquement… Ray Palmer. Dans son bon vieux costume d’Atom !


« Salut. »

Le scientifique lévite, seulement avec ses pouvoirs ; en ayant légèrement rapetissé, pour permettre cela.

« On s’connait, non ? »

Il sourit, plaisante presque, semble serein ; il n’en est rien.
Ray est terrorisé – parce qu’il connaît cette créature, oui. Il l’a vue, dans la folie d’un dément ; il l’a vue, et a cru que ce n’était rien qu’une illusion, un moment de défaite de l’esprit.
Il a tort.
Et il craint, vraiment, que ses pires craintes se réalisent…

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 07/05/2018
Messages : 302
DC : Patty Spivot, Garfield Logan, Stephanie Brown, Lightray
Situation : En train de combattre, comme d'habitude
Localisations : St Roch
Justice League
Shadowpact
MessagePosté le: Mar 23 Oct - 8:52
La situation est terrible, catastrophique... Désespérée même ! Le Batman est à terre, vaincu, brisé... Anéanti... Ses armures, ses armes et mêmes ses véhicules n'avaient pas réussi à vaincre l'horreur qui s'était présenté dans la Batcave. Rien n'avait pu le sauver, et rien ne pourrait le sauver. C'était fini, c'était terminé... Malgré les efforts d'Alfred qui, dans un sursaut d'espoir et surtout de volonté de ne pas désespérer, sort de sa cachette pour venir en aide à celui qui était comme son fils.
Mais il arrive trop tard malheureusement... Son visage et ses cris le confirmaient, il était trop tard... Bien trop tard pour sauver Batman...

Le marteau terrible s'était levé et allait enfoncer la chair du Chevalier Noir. Il allait ouvrir cette fameuse Porte dont on parlait depuis tout à l'heure... Les Ténèbres allaient s'abattre sur le monde en commençant par Gotham et Saint Roch. Par la Batcave et le Musée Stonechat. Mais alors que le pire était à venir, il ne vint pas... Car la lumière elle-même avait décidé de s'opposer à l'avancée pourtant inéluctable des ténèbres et parvint à gêner le Dragon Gardien.

-Argh...

L'oiseau monstrueux se protégea le visage, trop de lumière... Beaucoup trop de lumière ici ! Et cette voix qui faisait vaciller quelque chose en lui... Il ne le connaissait pas pourtant Mais c'était trop peu, hélas. La créature était aveuglée, avait reculé sous l'impact de la lumière mais c'était tout. Et pendant ce temps, l'être lumineux s'était placé aux côtés de Bruce et l'aidait à se relever. Sa lumière continuait à mettre la créature en échec. Mais pas longtemps. Le Dragon Gardien voyait sa cible s'échapper, et il ne le permettrait pas. Non.

-Laisse-le. Tout est inutile. Plus rien ne peut empêcher sa venue. L'espoir a été brisé, ce soir.

Et le monstre fit quelques pas vers le trio, mais s'arrêta de nouveau lorsque Ray se plaça devant-lui après avoir laissé Alfred emmener Batman en sécurité. Le héros désactiva ses pouvoirs, révélant ainsi son costume bleu et rouge qu'on lui connaissait mieux... L'être fit face au niveau venu, ses yeux brillant toujours avec le même brasier de haine ardente. Enfin, non... Ils brillaient d'une lueur un peu moins forte. Un peu moins terrible. Quelque chose réagissait à la présence de Ray.

-Je ne te connais pas.

Mais ce léger adoucissement disparu bien vite, hélas. C'était une voix dure qui répondait.

-Nous ne nous connaissons pas.

L'Evil regardait à présent Atom avec la même haine intense qu'il avait regardé Batman. Ce n'était qu'un petit être, un petit être qui brillait un peu plus fort que les autres quand il le voulait mais dont la lumière pouvait être aisément écrasée par sa main. Il n'était rien, il pouvait bien briller autant qu'il le pouvait, il n'était rien. Le faucon maléfique leva son arme et frappa Ray Palmer avec, l'envoyant voler plusieurs mètre sur la droite.

-Les Ténèbres avaleront ta Lumière !

Alfred et Bruce s'étaient éloignés bien sûr, mais l'Evil aurait vite fait de les rattraper et de se débarrasser du vieillard pour finir son travail. L'autre ne pourrait rien faire pour l'en empêcher, au besoin il pourrait l'écraser comme une mouche.
Il aurait pu le faire d'ailleurs, ça ne lui aurait sans doute pas pris longtemps.
Mais il ne l'a pas fait. Étrangement.
parce qu'ouvrir la Porte de ce monde à son maître était plus important, sans doute.


***

JUSTICE LEAGUE... UNITE !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 21/11/2015
Messages : 1100
DC : Mister Miracle ; The Bat ; Fate ; Lex Luthor.
Localisations : Ivy Town


MessagePosté le: Mar 23 Oct - 10:03
Ray Palmer est arrivé, sous sa forme lumineuse – issue de pouvoirs récents, temporaires, complètement surprenants, et un peu désagréables ; mais fort utiles.
Ils lui ont permis de passer d’Ivy Town à St-Roch plus rapidement que s’il avait utilisé ses autres capacités, et ainsi de comprendre ce qu’il s’est passé au Stonechat Museum… enfin, de commencer à comprendre. Par les réponses de Susan Morrison, mais aussi par les notes de Carter, découvertes éparpillées dans son bureau.

Il est arrivé ici, alors, en entendant le signal d’alerte enclenché par la Batcave auprès de la Justice League ; un ancien chef dispose de connexions sécurisées, même après son passage dans le groupe.
Il est venu, alors ; il est venu, autant pour Bruce… que parce qu’il commence à comprendre.
Ce qu’il se passe.
Et, surtout… de l’identité réelle du Dragon Gardien de la Forge.


« Si. »

Atom serre les dents, et flotte au-dessus du sol ; les bras croisés, les muscles crispés.
Il a peur – et il sait qu’il a raison.


« Tu… me connais. »

Sa voix se veut forte, puissante ; elle demeure faible, mais moins qu’il ne le craignait.

« Nous… nous nous connaissons ; depuis longtemps. »

Sa respiration est difficile, fluctuante ; il est terrorisé.
Un monstre géant, immense, terrible, abominable lui fait face – et il a brisé la Batcave, vaincu le Batman.
Et il n’y a que lui, Ray Palmer, pour l’arrêter ; évidemment.


« Je… ne te laisserais pas faire. Je… ne te laisserais pas continuer. »

Il ne fait pas le poids, clairement ; il n’est pas assez fort, pas assez doué, pas assez puissant.
Mais il va le faire, quand même – il va s’opposer au monstre.


« Tu d… AAAARGH ! »

Atom ne peut finir sa phrase – car le Dragon Gardien de la Forge a levé son arme, et l’a violemment repoussé sur la droite ; très, très violemment repoussé.
Le Micro-Héros, légèrement rapetissé, n’est pas assez rapide pour se défendre ou fuir… et il est abominablement projeté, frappé avec une violence absolue, pour se crasher contre le mur ; avant, lentement, de s’en décoller, pour retomber par terre.
Douloureusement. Pathétiquement.


« H… hughn. »

Ray a mal ; monstrueusement mal.
Le choc a été terrible, et il sent… il sait que plusieurs os de son corps sont brisés. Son costume n’a rien d’une Batarmor, et il sent… il sait qu’il souffre de plusieurs hémorragies internes.
Un coup ; un coup, et il est presque mort – obligé de subir de nombreuses opérations, pour survivre.
Un coup.
Un coup, et le Dragon Gardien de la Forge l’a presque tué.


« H… humf. »

Il tremble. Il grogne. Il a mal.
Mais… il se relève. Il se redresse.
Il mobilise ses forces, il mobilise son énergie, il active ses pouvoirs pour s’alléger ; il se redresse, et il se relève.
Et il fixe le Dragon Gardien de la Forge.


« C… Ca… »

Il ne voit presque plus rien ; sa vue est floue, et il craint que ça soit définitif.
Mais il reste debout – il tient. Il tient, alors qu’il est blessé.
Il tient… et il hurle.


« CARTER ! »

Il halète, sa respiration siffle, son corps cède ; mais il est debout, et il le reste.
Puis hurle, encore.


« CARTER !!! »

Ses poings se serrent ; il se rend compte que trois doigts sont brisés.
Qu’importe.
Il crache une glaire sanguinolente, et s’avance. Un pas. Après l’autre.


« Carter. Hall. »

Puis un autre. Puis encore un autre.

« Khufu Maat Kha-Tar. Br… Brian Kent. K… Koenraad v… von Grimm. J… John Smith. Ha… Hannibal Hawkes. J… James Wright. K… Katar Hol. »

Alors que Bruce Wayne a été évacué par Alfred Pennyworth, il n’y a plus que Ray Palmer, dans la Batcave ; brisé, détruit.
Ray Palmer, donc – face au Dragon Gardien de la Forge.
Qu’il ne voit pas ainsi… car il l’a reconnu ; car il a compris qui il est.
Et c’est pour ça qu’il tient.


« T… t’as passé ta… ta putain d’longue vie à… à combattre ces foutues t… ténèbres, mec. »

C’est pour ça qu’il s’est redressé, relevé ; c’est pour ça qu’il prend sur lui, fait fi de ses blessures, et approche encore.

« T… t’es pas c’truc, mec. T’es… t’es pas ça. »

C’est pour ça qu’il s’arrête aux côtés de la créature, et la fixe ; sans rien faire. Sans pouvoir rien faire.
Hormis parler… et subir, si le monstre le souhaite, son courroux.
Et la mise à mort.


« T’es… t’es mon meilleur ami, vieil homme. »

Un sourire douloureux et triste glisse sur son visage.

« Je… je sais pas ce qui arrive, m… mais… mais je sais une chose.
Si… si les Ténèbres arrivent… si elles t’ont avalé… si… si t’es tombé, finalement, à cause d’elle… »


Il hausse les épaules, et ouvre les bras ; en croix.

« … alors tue-moi, vieil homme. Tue-moi.
Car je refuse de vivre dans un monde, où le plus grand Héros de l’Histoire ne sera plus là pour nous sauver. »


Un geste fort, noble, terrible ; vain, sûrement.
Mais il le fait quand même – et il le pense, même s’il sait que, s’il survit, Jessica le tuera pour cela… mais il s’en fiche.
C’est Carter ; c’est Hawkman, là. C’est son meilleur ami, son frère.
Et il pense ce qu’il dit.
Qu’importe ce qui arrive. Qu’importe la menace. Qu’importe la crise.
S’il a cédé… s’il est tombé… alors plus rien n’a d’importance ; alors, tout est perdu.

Alors, autant périr, aussi.
Même si, au fond, Ray espère surtout provoquer un électrochoc dans ce monstre, et raviver autant la flamme que l’esprit de son cher ami…

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3185-atom-sa-petite-histoire-dans-la-gra
Inscription : 07/05/2018
Messages : 302
DC : Patty Spivot, Garfield Logan, Stephanie Brown, Lightray
Situation : En train de combattre, comme d'habitude
Localisations : St Roch
Justice League
Shadowpact
MessagePosté le: Mar 23 Oct - 14:43

La scène était terrible. Batman était tombé. Atom malgré tous ses pouvoirs avait été brisé aussi. Il avait pourtant bien affirmé qu'il allait l'arrêter, mais les actes n'ont pas suivit... Ils n'ont pas eut le temps de suivre car le micro-héros avait été éjecté comme on éjectait un vulgaire insecte. Ray Palmer souffre bien sûr, mais Ray Palmer se relève. Courageux et à deux pas de l'Enfer. Le monstre s'était désintéressé de lui, et il aurait pu continuer... Mais quelque chose l'arrêta dans sa marche inéluctable.
Un nom, un seul nom d'abord.

-Il...

Un nom d'abord puis d'autres... Les noms de ceux qu'il avait été avant. Des héros tout comme Carter. Des guerriers chacun à leur manière qui s'étaient élevés contre les ténèbres et la corruption. Qui avaient fait front pour maintenir le plus de justice possible à leurs époques. Ces noms éveillaient des souvenirs confus et incertains. Des souvenirs qui n'avaient rien à faire ici. Il n'était pas Carter Hall, ni Brian Kent, ni tous les autres noms qui avaient été prononcés !
Tous ces hommes n'étaient plus. Le dernier avait été vaincu quelques heures plus tôt.

-Il... est... mort...

L'autre continuait à parler et à s'approcher... Dangereusement, pour lui surtout. Un coup l'avait presque tué. Le prochain le tuerait à coup sûr. Et pourtant, il s'approchait et continuait à parler. A parler de lui, de Carter Hall. Le héros qui est sensé ne plus être de ce monde. Des frémissements commençaient à le parcourir, comme si quelque chose réagissait. Comme si quelque part, les paroles que prononçaient Ray Palmer n'étaient pas si inutile que ça.
Non, Hawkman était mort.

***

Plus tôt, Carter s'était fait brutalement attaquer par un être terrible, abominable qui l'avait assaillit et torturé quasiment. Aucune partie de son corps n'avait été épargnée, et même ses ailes avaient été brisées ainsi que quelques uns de ses os. L'être non content de le maltraiter physiquement lui avait fait revivre ses échecs et ses erreurs avec un réalisme et une cruauté extrême. Tout y étais passé, tout. Et surtout leurs différentes morts à Shayera et lui... Terriblement brutales pour certaines.
L'une des pires était sans doute celle de Jonathan, le prêtre pacifique au point qu'il n'avait quasiment jamais tenu une arme de sa vie... Mais qui avait péri des mains de son meilleur ami rendu fou et qui l'avait enfermé dans une pièce avant d'y mettre le feu.
Parce que les êtres démoniaques devaient être purifiés dans les flammes.

Et le coup de grâce avait été porté lorsque perdu et totalement désorienté par des millénaires de souffrances revécu vitesse grand V, Hawkman avait crut voir la mort de Hawkgirl. La dernière mort, la défaite ultime... L'effondrement pur et simple de dizaines de siècles de combat et de batailles. L'anéantissement de tout espoir.
La disparition de la lumière, et la venue des ténèbres.

***

Voilà, voilà ce qu'il s'était passé il y a plusieurs heures au musée Stonechat. Aucune âme peu importe son âge et ce qu'elle a déjà vécu ne peut subir tout cela et s'en sortir indemne. Carter était devenu le Dragon Gardien de la Forge venu anéantir la Porte afin que les Ténèbres engloutissent le monde comme elles l'avaient englouti lui. Mais pourtant, quelque chose pulsait alors que Ray parlait et la mention de l'amitié durable entre Hawkman et Atom le faisait réagir. Une sorte de nostalgie l'envahissait... Il ne devrait pas la ressentir !

-CARTER HALL EST MORT !

Tout cela le fatiguait, il était le Dragon Gardien de la Forge. Il était celui qui devait ouvrir la voie à son seigneur ! Puisque ce fou héroïque voulait qu'il le tue, alors il allait se faire un plaisir d'exaucer son souhait ! Le marteau s'éleva donc, une nouvelle fois, dans les airs. Prêt à frapper ! Prêt à tuer !

-ET TU VAS LE REJOINDRE !!

***

Dans un dernier moment de conscience, Carter avait lancé le premier appel à l'aide vers Ray Palmer... Trop tard d'ailleurs. Ray n'était pas un speedster, et même ses nouveaux pouvoirs ne lui auraient pas permis d'arriver à temps... Alors pourquoi avait-il fait ça ? Pourquoi son dernier geste juste avant de sombrer dans un océan de noirceur avait-il été d'appeler d'appeler un petit bonhomme scientifique à son secours ?

-Ar... Argh...

Perdu dans le noir, l'âme de Carter avait sombré et avait été tétanisée par la souffrance. Même le terrible sort qui s'était abattu sur Batman n'avait pas réussi à le faire réagir. Pourtant, depuis tout à l'heure elle réagissait. Depuis que la voix de Ray Palmer était venu percer les ténèbres. Ray Palmer, son meilleur ami, son frère de cœur... Tout comme Gabriel fut celui de Jonathan... Non plus que cela, car malgré tout ce qu'on pouvait lui reprocher, lui n'avait jamais failli. Lui ne l'avait jamais abandonné face à qui que se soit. Il avait toujours été là.

-Non... Non...

Et ce soir encore, il était-là pour le secourir alors que tout semblait perdu... Et alors qu'un marteau énorme pouvant aisément le tuer s'apprêter à frapper. Voyant la scène, Hawkman senti son âme s'éveiller tandis qu'un violent refus envahissait son être. Il ne voulait pas ! Il ne voulait pas que cela se produise. Subir une autre perte.

-Ray non !!

Hors de question qu'on lui enlève son seul et unique frère de cœur !

***

Le marteau allait descendre, allait frapper ! Il fendit les airs... Mais n'atteindrait plus jamais Ray Palmer. Dans un sursaut de volonté, Carter avait fait en sorte que l'arme frappe la seule autre cible possible... Lui-même. Et le marteau détruisit détruisit la carcasse, laissant enfin apparaître le corps malmené de Carter... L'arme avant de se désintégrer eut le temps de s'enfoncer dans la chair du héros qui se plia en deux.

-Wouarg !! Arg... R...

Carter cracha du sang sur le sol avant de lever difficilement son regard vers Ray Palmer. Le héros qui était venu à son secours. Qui l'avait sauvé.

-Ray...P'tit gars...

Hawkman fit quelques pas, tandis que l'énorme carcasse qui l'avait recouvert durant tout le combat terminait de disparaître. Titubant, manquant de s'écrouler, Carter posa ses mains sur les épaules de son ami en tendant de ne pas trop le blesser. Ce qui vu l'état des corps était compliqué.

-J'... J'crois que ça aussi, faudra pas en parler aux filles. Hein ? Ou quand elles seront de très bonne humeur.

Un rire étranglé le secoua, tandis qu'il renforçait légèrement sa prise sur les épaules de Ray et que sa gorge se serrait.

-Pardon... Pardon pour tout ça. Pour toute cette horreur... Mais t'as tort sur un point, tu sais ?

Carter passa finalement ses deux bras autour du cou de Palmer.

-Je ne suis pas le seul à pouvoir combattre les Ténèbres ici...

L'étreinte faisait du bien après tout ce temps de douleur. Et tandis que d'autres ténèbres cette fois moins terrifiantes et plus réparatrices commençaient à l'envelopper.

-M... Merci... P'tit frère.


***

JUSTICE LEAGUE... UNITE !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 21/11/2015
Messages : 1100
DC : Mister Miracle ; The Bat ; Fate ; Lex Luthor.
Localisations : Ivy Town


MessagePosté le: Mer 24 Oct - 5:24
Ray Palmer est sur le point de s’écrouler – il est blessé, brisé, vaincu ; presque trop blessé. Il devrait s’écrouler.
Mais il ne s’écroule pas.

Il reste debout, à quelques mètres du monstre immense ; à le fixer, avec des yeux déterminés… mais aussi remplis d’espoir. Les bras ouverts, et prêt à être frappé – si l’autre le veut ; si la créature le décide.
Si, définitivement, son meilleur ami a disparu, sous cette abomination.

Il attend, alors ; il fixe la bête.
Qui s’arrête.
Qui baragouine quelques mots, alors qu’il devrait continuer – alors qu’il devrait poursuivre ses cibles ; mais non. Le monstre ne le fait pas.

Le monstre s’arrête… et redit les choses ; il est mort. Carter Hall est mort.
Ce qui, en fait, ressemble moins à une déclaration… et plus à une prière.
Même si cela déclenche sa fureur.


« Humf. »

Atom grimace ; il recule, légèrement, sous la puissance développée par la créature, sous la force de ses hurlements.
Il a peur, bien sûr. Il voit l’arme, il voit les muscles, il voit la masse ; et il se souvient. De ce qu’il vient de subir.


« H… ha. »

Il sait.
Il sait qu’il ne survivra pas à un autre coup ; très peu réussiraient.
Il sait qu’il mourra, si l’autre frappe. Et il a peur, bien sûr.
Mais… il n’arrête pas. Il reste là.


« T’as… t’as p’têt pas tort. »

Ray se force à sourire ; malgré la douleur et la peur, la souffrance qui règne dans son corps.
Il sourit. Devant la bête.


« Mais… si j’le rejoins… j’rejoindrais mon meilleur ami. Le plus grand Héros que j’connaisse. »

Il est terrorisé, en fait. Son esprit éclate sous le sentiment, la peur, et ne cesse d’en revenir à ses proches – à Jessica, à Ryan, à Molecule, à Barry, mais aussi à son frère décédé, à son oncle… à son père.
Il est terrorisé, définitivement – mais il refuse d’arrêter ; il s’avance, même.
Il s’avance d’un pas, et serre encore les poings.


« Y a… pire. Nan ? »

Il voit, alors ; il voit le marteau.
Qui se lève. Qui se prépare à frapper.
Il soupire. Il serre les dents.
Il est prêt.
Il est prêt à subir le coup – et ses conséquences ; la mort.
La mort, par un ami… un frère. Perdu.
Il a peur, toujours ; mais il soupire – et reste là. Face au marteau. Face à la bête.
Face à celui qui a vaincu son meilleur ami… mais face à son meilleur ami, en fait.


« Va… vas-y. »

Palmer prend une grande inspiration, et fige son regard dans les yeux de la bête.
Il a… vait peur ; elle a disparu.
Il sait. Le moment est venu. Et il n’a plus peur.


« Vas-y… vieil homme. »

Il retient sa respiration, alors ; par réflexe, avant que le marteau ne tombe.
Mais il ne tombera pas – pas jusqu’au bout. Pas jusqu’à lui.
Car il est dévié.
Vers la créature elle-même.


« Ho. »

Le marteau s’abat sur la bête… et l’impossible se réalise, alors ; la créature explose. L’arme s’évapore. Et le Dragon Gardien de la Forge… change ; se transforme.
Et redevient lui-même. Redevient…


« CARTER ! »

Ray se précipite vers son ami, blessé par le marteau, crachant du sang.
Malgré ses blessures, le scientifique est sur son ami en quelques instants, et l’entoure de ses bras pour vérifier son état ; mauvais, évidemment.


« Bon sang, vieil homme… fallait qu’tu fasses le malin, hein… »

Il esquisse un sourire de circonstance, mais feint. Il s’inquiète.

« Et… carrément. Hors de question de leur en parler. Elles nous tueraient pour ça… et y a qu’toi qui sait comment en revenir. »

Son sourire s’étire, légèrement, et se fait plus sincère.

« Bon, okay… j’ai aussi deux-trois trucs en réserve, pour ça… »

Hawkman, blessé, fait néanmoins l’effort de s’approcher – et tombe dans les bras de son meilleur ami ; qui le rejoint dans l’étreinte, et soupire lourdement.
De soulagement… car c’est réel.
C’est bien Carter ; Carter est revenu. Enfin.


« Putain. Vieil homme. »

Il serre son ami, et ferme les yeux ; par fatigue, douleur… mais pour repousser les larmes, aussi.

« C’est… ha, arrête les conneries, mec. J’ai… j’ai rien fait, à part… en prendre plein la tronche, et en demander plus encore ; la base d’ma méthode, hein. »

Il ricane, puis recule ; toujours ému, toujours blessé.

« Mais… tu m’as montré comment faire, vieil homme. J’me suis juste inspiré du meilleur. »

Ray sourit, et les larmes perlent au creux de ses yeux.
L’émotion est palpable.
Heureusement, elle est stoppée…


« Hem. »

… par le retour d’Alfred Pennyworth – toujours armé, mais soudain plus calme ; plus posé.

« Monsieur Hall, Monsieur Palmer. Je… suppose que vous ne seriez pas contre bénéficier de mes quelques connaissances médicales ? »

Le majordome repose son arme, et sourit – puis s’avance vers eux.
Soulagé, bien sûr. Tout comme Ray, qui sent soudain la pression s’échapper de lui… et la souffrance, surtout, revenir.


« Hughn. »

Il grogne, et trébuche ; il ne tient plus, clairement.
Parce qu’il n’en a plus besoin – heureusement !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3185-atom-sa-petite-histoire-dans-la-gra
Contenu sponsorisé

MessagePosté le:
Revenir en haut Aller en bas
 

The Beast Is Coming [Hawkman]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [AMV] The Human Beast [G-AMV 2011]
» Coming Soon
» Coming Out
» (Présentation) Beast ( B2st )
» [KPOP] BEAST

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: La Terre :: Gotham City :: Manoir Wayne-Batcave-