[Final de RoD] La dernière bataille [LIBRE]

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage
Inscription : 16/04/2018
Messages : 77
DC : Harley / Dick
Situation : Seule
Localisations : Partout

MessagePosté le: Mer 19 Déc 2018 - 13:05
 « NON ! Mère ! »

Grail repoussa Kanto, alors que ce dernier venait à l'attaquer après avoir vaincu Myrina d'un seul coup placé honteusement dans son dos. L'assassin ne sembla pas spécialement préoccupé de laisser un instant de tristesse à l'hybride, qui tint sa génitrice dans ses bras alors qu'elle était en train de rendre son dernier soupir.

 « Ma fille... »

 « Mère.... »

Elle ne pleurait pas, bien sur. Elle n'éprouvait qu'un sentiment horrible de vide et de honte. Elle était responsable ; elle n'avait pas su voir venir le coup, elle s'était détournée sans regarder en arrière de l'assassin. Et elle en payait le prix fort. La New Goddess en était réduite à voir la lumière s'éteindre dans les yeux d'une personne qu'elle avait maintes fois rejetée. Mais d'une personne qui n'avait pas hésité, aujourd'hui, à s'interposer pour l'aider.

Elle laissa reposer délicatement la tête de sa mère, puis se redressa lentement. Autour d'elle, la guerre faisait rage, Darkseid s'affaiblissait... mais elle ne voyait que Kanto. Ses yeux rouges rencontrèrent ceux de l'assassin, qui, l'espace d'un instant, d'un fugace moment, eut une lueur d'inquiétude dans ses yeux.

Avant de se mettre en garde pour attendre le début du combat.

Grail n'avait plus les pouvoirs de Hermès, consumés par son assaut sur son père. Mais elle avait encore beaucoup de ressources.

 « Tu as tué ma mère, Kanto. Tu m'as empêchée d'avoir ma vengeance sur mon père. Tant pis pour toi. Tu vas mourir aujourd'hui. Il n'y aura pas de reddition. Pas de répit. Pas de pitié. »

L'hybride passa aussitôt à l'attaque, la lance en avant, face aux maître des lames d'Apokolips. Si quelqu'un pouvait la mettre en échec, si quelqu'un était réellement capable, seul à seul, de la vaincre, c'était lui. Véritable maître d'armes, duelliste implacable et ennemi sournois, il n'avait que très rarement été vaincu... pour ne pas dire jamais. D'un autre côté, Grail non plus n'avait pas été souvent vaincue, et elle était plus forte physiquement que lui. Et elle avait des armes qu'il n'avait pas... mais dont elle ne se servirait pas tout de suite.

Et pour cause : Kanto la mit bien souvent en difficulté. Leur affrontement acharné se fit loin du regard des autres, non pas par la distance, mais par leur isolement le plus complet. Des hordes entières de Paradémons cherchèrent à se mêler à eux, mais l'armée de Grail les en empêcha, pendant que la Griffe de guerre envoyait d'autres troupes aider ceux qui tentaient de tuer Darkseid. Le nombre d'alliés trop important empêchait toutefois de tirer avec les armes du vaisseau... mais ça n'avait aucune importance.

Car l'Amazone était concentrée sur une seule tâche : tuer Kanto. Coup après coup, parade après parade, esquive après esquive, feinte après feinte, bond après bond, les deux combattants, telles des divinités de la guerre et du combat, se séparèrent pour se retrouver plus loin, au sommet du bâtiment qu'était le Hall de Justice ; et là, sur fond de ciel rouge, ils continuèrent de se battre à mort. D'un côté, Kanto, froid, concentré, rusé, et de l'autre Grail, déterminée, féroce et implacable. Aucune fatigue ne retenait ses coups. Elle se souvenait de son combat contre Mister Miracle : elle avait épuisé ses forces trop tôt ; pas cette fois. Cette fois, elle savait comment gagner.

C'était long, mais elle vaincrait.

Au bout d'un moment, elle décela les premiers signes de fatigue de son ennemi ; épuisé physiquement, il tentait de répondre aux assauts de la New Goddess sans parvenir à la contrer totalement. Mais, par un coup vicieux, il parvint à la blesser à l'épaule gauche, et à la repousser...

Un sourire aux lèvres, il exécuta une référence, sûr de sa victoire imminente.

C'était sans compter sur la fille de Darkseid.

 « Bien essayé, mais essaye de vaincre ça ! »

Ses yeux s'illuminèrent... et elle lança un Omega Beam sur son adversaire...

...Dont le regard s'écarquilla de terreur.




[HRP]
- Grail laisse Darkseid aux autres pour affronter Kanto
- Elle combat avec lui pendant longtemps, jusqu'à l'épuiser
- Elle lui lance un Omega Beam au moment où il ne s'y attend pas
- Dans le même temps, ses troupes attaquent Darkseid avec les autres héros
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 05/02/2018
Messages : 182
DC : Harley / Grail / Batwoman
Situation : En plein ménage
Localisations : Gotham
MessagePosté le: Mer 19 Déc 2018 - 13:24
Voir Atom perdre comme ça, c'était déjà assez incroyable en soi... mais voir sa propre fille, venue du futur car pas encore née à ce moment-là, combattre à ses côtés, avec Kori... c'était inédit. Au moins ça. C'était la chose la plus extraordinaire qu'il ait pu voir dans sa vie, il en était certain. Et en même temps, cela remplissait de fierté son cœur et son esprit : savoir qu'il avait enfin accompli quelque chose. Savoir qu'il avait réussi un truc aussi simple que d'élever un enfant... c'était incroyable.

Machinalement, il s'agenouilla devant le corps inanimé de son ennemi, redevenu normal. Kori, à côté de lui, vint poser sa main sur son épaule.

 « C'est la fin du monde, un tyran intergalactique moins classe que Thanos vient nous envahir, et le seul truc auquel j'arrive à penser, c'est que notre fille à naître est déjà ma plus grande fierté. C'est... dingue. »

 « C'est la preuve que tu es un homme bon, Richard Grayson. »

Ce fut bien sur le moment que choisit Mar'i pour venir les voir. Elle avait ce regard farouche hérité de sa mère, qui signifiait clairement qu'elle était déterminée jusqu'au bout. Elle trouva néanmoins la force de leur faire un sourire teinté de bonté et de joie. D'affection pour deux personnes.

 « Traînez pas trop, sinon il vous en restera pas ! Il faut qu'on aille taper le vrai méchant, maintenant ! »

Elle était sur le point de s'envoler, quand Dick la retint par le bras.

 « Attends, Mar'i. Je tenais à te dire que, quoi qu'il arrive, tu es notre plus grande fierté, et... nous t'aimons. Tu n'es pas encore née, ici. Mais tes parents t'aiment. »

La jeune femme eut un sourire élargi, avant de tapoter la main de son père.

 « Je sais, p'pa. Toi et maman vous êtes les meilleurs. On ne se reverra sans doute pas avant quelques années, car quand ce sera fini, je vais certainement partir. Mais je tenais à te dire une chose, et je suis sûre que m'man sera avec toi pour ça : n'aie pas peur de ton héritage. Fais-le tien, à ta façon. Tu n'as pas à le fuir éternellement. »

Et sur ces paroles énigmatiques, Nightstar fonça à toute allure vers Darkseid, sans savoir qu'elle venait d'être choisie pour être une White Lantern !

Nightwing, lui, se tourna vers Starfire, laquelle lui adressa un sourire rassurant.

 « Bon, je pense qu'il est temps d'y aller. Ensemble. »

 « Ensemble. »

Et le couple fonça alors vers Darkseid, déterminé à participer à cet assaut final coûte que coûte.




[HRP]
- Dick et Kori discutent une dernière fois avec Mar'i, qui part ensuite prendre son anneau
- Les deux se concertent et partent à l'assaut de Darkseid


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Inscription : 04/03/2018
Messages : 327
DC : Victor Fries; Silver Banshee ; Lady Blackhawk
Situation : De retour d'entre les rêves
Localisations : New York
Groupes : Justice Society of America
Shadowpact
MessagePosté le: Mer 19 Déc 2018 - 23:41
Spoiler:
 

Ce Chevalier des Rêves il l’avait été il y a bien des années de cela. En un temps où “Il” fut enfermé. Les années avaient passés. Wesley Dodds avait vieilli et était mort. Pas de sa belle mort certes mais son temps était venue. Les sables du temps glissent vite entre les doigts. Mais il était revenu âgé d’une trentaine d’années dans des circonstances incroyable et avait trouvé en ses rêves des réponses à “ Comment?” mais jamais à “ pourquoi?”. On disait que Lucifer l’avait ramené à la vie. Lui, Wesley Dodds, le Sandman. Pourquoi un mal aussi grand que Darkseid l’aurait ramené? Il y avait de quoi douter de sa destinée. Alors il pensa à Robert Dickering, cet Hangman qu’il avait si peu connu et qui était lié à son retour. Les nœuds s’étaient longtemps faits au cerveau pour expliquer sa résurrection mais cette nuit il avait enfin compris.


Vouloir expliquer le pourquoi de sa résurrection était aussi absurde que vouloir expliquer le pourquoi de la vie. Il avait cherché à rencontrer ce mystérieux Endless auquel ils ne comprenait rien, étant à un millions de kilomètres de distances de la plus petite piste laissant entrevoir le mince aspect de ce qu’il représentait. Le Seigneur Des Rêves qu'il avait aperçu en 1939. Cette fois il ne lui avait demandé qu’une seule chose et sa dernière phrase était peut être plus destinée à l’humanité. Et là, là il avait enfin compris. Le " Pourquoi"


Il était revenu avec cette équation de Vie en lui pour qu'on continue de rêver. Le rêve était certainement étranger aux nuits des esclaves de Darkseid.

Lors de son retour ce monde avait perturbé Dodds. Les gens semblaient plus égoïstes et repliés sur eux même. Des valeurs méprisables étaient mises en avant dans le seul but de transformer les gens en bêtes à consommer, seul manière apparemment trouvée pour que ce monde tourne. Quel place pour le rêve là dedans, quand on gavait les esprits à longueur de journées de l’envie de posséder , de paraître, de montrer aux autres qu’on vaux mieux qu’eux à grand renfort de fringues et de voitures. Où la gentillesse était une faiblesse, l'ambition valeur pourtant vertueuse transformée en défaut. Qu’importe que ces fringues soient fabriquées par des quasi esclaves et que ces voitures avancent au prix de la destruction de cette Terre qui nous portait depuis l'aube des temps.

Il avait rencontré Apalala et trouvé quelques réponses chez lui. Puis il avait retrouvé sa seule famille, la JSA. Il avait aussi fait de nouvelles rencontres enrichissantes et compris que le monde n’allait pas si mal. Car derrière ces dérives néfaste, ces chemins tortueux que certains se sentaient prêts à emprunter au risque de faire reculer à nouveau l’humanité vers des temps qu’il espérait révolus, l’Humain ne changeait qu’assez peu finalement. "L’Homme est toujours en train de rêver ou de se cacher de ses rêves" lui avait il dit L’Endless il y a bien longtemps. C’était à lui le Sandman de l'âge d'or des super héros, de faire que ce soit la première option qu’ils choisissent. Pour maintenant et à jamais qu’ils rêvent plus grand, plus fort. Qu’ils n’arrêtent jamais d’être des rêveurs sans quoi ils seraient perdus.


Une ombre survolait le champ de bataille, celle de Wesley qui se balançait par le câble de son grappin pour atterrir non loin de Darkseid. Plus près d’une menace qu’un homme comme lui n’aurait jamais pu ni voulu affronter en des temps normaux. Pas sans l’exposition à l’énergie de vie et anti-vie à laquelle il était soumis. Le Sandman s’élança en esquivant des paradémons sans même les frapper. Il courait trop vite, était trop agile. Pas de temps à perdre avec le menu fretin, il avait les ordres d’un Seigneur des rêves à exécuter.

Carter passait devant comme bien souvent, sous une forme qu’il ne lui connaissait pas mais était repoussé violemment. Black Canari surgissait soudain le pied tendus pour stopper Wesley, le mettre K.O et protéger son maître Darkseid. Elle était - et de loin- capable de le battre au corps à corps. En temps normal cependant. Car investi par l’énergie des équations Wesley n’eu qu’a se baisser pour esquiver le talon de la justicière infectée. Passant sous sa jambe pour se retourner en un instant et bloquer la jambe tendue sous son bras gauche, sa main droite tirant son gaz gun pour lui tirer en plein visage.

“Fais de beaux rêves Dinah.”

Elle toussa avant de s’endormir dans ses bras et il la posait sur le sol pour reprendre sa course, continuant à contourner Darkseid en profitant qu’il était aux prise avec la reine Star Sapphire. Puis il pris son élan et sauta une longue distance pour arriver dans le dos de Darkseid et… Faire ce que lui à demandé l’Endless. Le faire tomber, au sens propre d'abord pour que la vraie chute au sens figuré puisse advenir!

Alors que Carol lui fit mettre un genoux à terre et ressentir de la douleur Wesley crochetait la cheville du Néo dieux et frappait du poing de toutes ses forces dans le bas de son dos au niveau de sa colonne vertébrale. Plus fort et plus rapide qu’il ne le fut jamais. C’était un coup en traître, déshonorant. Mais c’était tout ce qu’il méritait et guère plus.


“En route pour ton sommeil éternel Uxas”

Lui souffla t’il avant de bondir en arrière pour éviter d’être frappé. Mettant un grain de sable de plus dans une machine jusque là pourtant bien huilée.



Hj:
Spoiler:
 




There is no land beyond the law
Where tyrants rule with unshakable power!
'Tis but a dream from which the evil wake to face their fate
Their terrifying hour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t6136-fiche-rp-de-mister-freeze-silver-ba
Inscription : 03/10/2018
Messages : 72
Situation : Inconnu
Localisations : Gotham City
MessagePosté le: Jeu 20 Déc 2018 - 0:42
L'arme encore fumante dans ses mains, le Joker observa l'arme, sous le choc. En effet, le Clown ne s'attendais pas à un tel résultat. Bon, la balle avait traversé l'autre type qui se battait mais bref, le résultat est là. Darkseid, le grand tyran, est affaibli. Le Joker jeta l'arme à terre, comme effrayé par l'objet. C'était bien la première fois que le génie du crime était effrayé par une arme.

Il regarda Darkseid puis réalisa qu'il venais, peut-être, sans le savoir, de changé le combat en sa faveur.

" - Oh ba m*rde alors... Je m'y attendais pas à celle-là "

Puis plusieurs réalité lui venait à l'esprit, il venait de 1) Sauver Batman 2) Faire un acte "héroïque", égoïste certes, mais héroïque et 3) Personne n'allait savoir que c"était lui derrière tout ça !

Le Joker partis en glissant sur le côté comme pour se fondre dans la paysage. Pour la première fois, de toute sa vie, il voulait être invisible. Et si le tyran s’aperçoit que c'est le clown qui a tiré ?? Le Joker ne fais pas le poids. Un coup de poing, limite une pichenette et le Joker n'a plus de tête... Il se mit à courir vers nulle part, enfin si, le plus loin possible de Darkseid. Dans sa course effréné il eût le réflexe de crier

" - C'est pas moi c'est lui ! "

Même dans une situation aussi grave que celle-ci, le Clown resta un grand enfant. Car c'est bien ce qu'il était, parmi tous ces dieux, héros, justicier, aliens... Rendu suffisamment loin, il aperçu les héros lancer la dernière charge contre Darkseid... mais contre toute attente, il remarqua au loin, une femme, drôlement forte, indépendante et solide. Parlant toute seule et criant sur ses cibles... Elle racontait un peu tout et n'importe quoi... Elle était loin mais le Clown entendais sa voix si aigu mais pourtant si douce dans ses oreilles, il parvenais à sentir son parfum, cette odeur particulière de fraise et de glace bubble-gum.

Le Joker reconnu immédiatement Harley Quinn...

Sa complice d’antan.. Celle qui avait partager ses rires, ses crimes et malgré le personnage... ses pleures.. leurs pleures. Car oui, le Joker avait énormément fait pleurer cette femme. Le présent n'excusais pas le passé mais le Joker était un homme nouveau. Son éloignement de Gotham l'avais changé... d'un certain point de vu. Il s'en voulait des choses atroces qu'il avait commis sur Harley... Mais le Clown n'avais connu que cette façon d'aimer... celle de battre par "amour". Il savais que c'était atroce de penser ça.. mais le Joker est le Joker et c'est ainsi...

Les fracas des batailles lui fis revenir à la raison. Toujours planté là à observer Harley, il décida de la rejoindre pour se battre au côté de celle qui à été sa moitié. Sur la route il s'arrêta ramasser le pistolet abandonné par le pseudo Joker venu du futur. Son corps gisant non loin... toujours avec cette tête de jeune abruti...Le Clown cracha dessus puis continua son chemin...

Arrivé à quelques mètres d'Harley Quinn, il regarda si ces flingues étaient bien chargés puis sauta sur le toit de voiture sur lequel Harley se tenait. Il ne s'avait pas trop quoi dire, que dire à son ex quand on la retrouve ?
Il se fit une liste mental de chose à dire :
- Salut toi !
- Hey ! Comment ça va ?
- Ba qu'est ce que tu fais là ?
- On se fait un resto ce soir ?

Puis le moment venu seul quelque mot lui sortis de la bouche

" - Sacrée Journée ?... "

Le Clown accompagna sa parole de quelques tirs dans les paradémons qui volaient au-dessus d'eux.

Résumé:
 




AH ! AH ! AH ! AH ! AH !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t6014-le-joker http://dc-earth.fra.co/t6011-the-joker
Inscription : 18/10/2017
Messages : 211
Localisations : A préciser
MessagePosté le: Jeu 20 Déc 2018 - 12:24

Abandon, bascule, que de grands mots … Mais oui, aujourd’hui je vais peut-être trop loin. Mais le combat est en lui-même déjà au-delà de tous les cauchemars. Et comme dit la chauve-souris : « Rose il faut être prêt à aller jusqu’au bout des choses quand tu mets un costume sinon c’est toi qui finira sur le carreau. » Oui je suis d’accord mais dans ma famille « aller jusqu’au bout des choses peu aller loin.. »





L’énergie déferle en moi,

Certes ce n’est peut-être qu’une fraction de la vrai puissance de ce joyau, mais l’afflux et juste incroyable. J’ai l’impression d’être de nouveau une frêle adolescente se noyant dans la rage du sérum de Deathroke. La vision rouge et cette rage omniprésente.

Cette bête sauvage réclamant de planter ses griffes dans le sang. Alors je me concentre pour ne pas refaire les mêmes erreurs, je me canalise sur ma cible. Le titan vient de mettre un genou au sol.

Affaiblit ?

Piège ?

Qu’importe, je veux son sang, il aura peut-être mes os qu’il pourra ajouter à sa collection mais il n’aura pas ma fille.

« Tu n’auras pas l’occasion de lever ta main sur ma fille. » Oui, personne ne doit m’entendre mais franchement je pense que je cause plus toute seule que pour la galerie.
Mes pulsions sont de lui sauter à la gorge mais je connais ce piège. Alors je freine la bête, mais oui je vais lui planter mes crocs dans la chair, mais selon mes conditions.

J’entends des tirades du ciel, de grand discours, mais mon cœur est fermé. Je ne vois que le Titan et ses gestes. Les autres cibles et les autres alliés sur ma trajectoire. Telle une louve je prépare mon attaque. J’utilise l’anneau pour m’envelopper de son énergie.

Je recouvre mes lames pour accroitre leur résistance.

Je recouvre mes membres en ajoutant des propulseurs pour augmenter l’impact et la force de chacun de mes coups.

J’augmente ma résistance car je ne veux pas y passer sans lui plonger mes lames dans les entrailles.

Puis je me lance en me propulsant dans les cieux, la sensation et identique à un jet-pack aussi je ne suis pas trop déstabilisé. Je fonce sur un ennemi, un groupe de démon bien placé sans lancer un seul regard à Darkseid. Mais ce n’est qu’une feinte et je change brusquement de trajectoire pour charger le monstre de dos.

Continue de parler Superman, je ne sais pas de quoi tu causes mais au moins tu lui accapare bien l’attention.

Dans ma tête je n’ai qu’un seul but, la zone où j’avais accumulé mon énergie. Juste au milieu de son dos. Telle une comète, j’utilise toute ma nouvelle force pour le frapper.
Au fond de moi dans une petite case assez isolée je me rends bien compte que même red-batou a la classe.

On ne parle pas de superman, Hawkamn et compagnie… toujours, classe et distinction même les deux pieds dans la M ****.
Le joker, toujours a se comporter comme un artiste en pleine représentation, alors que moi je ressemble plus à une tic cherchant à creuser son trou dans le dos d’un gros chien. Je n’ai jamais été du style « grands discours » car franchement ça sert à quoi ?
Franchement ils sont tous énervant

Il n’y a pas à polémiquer c’est aussi vieux que la vie :

Il veut notre sang et on veut se plonger dans le sien, rien de plus, rien de moins.
Mais j’assume mon coté sauvage et dans cette bestialité de coups je n’oublie pas la tactique

De taille, d’estoc, je cogne de plus en plus fort. Au gré de ses mouvements j’essaye de rester dans son dos pour lui démontrer que sa taille est un sacré désavantage. Rapidement plus rien d’autre n’existe : j’essaye de lire ses mouvements pour réagir au plus vite. Je glisse pour rester légèrement dans son dos….plus rien d ‘autre n’existe.

Je frappe pour tuer et plonger mes lames dans ses entrailles, je riposte pour me baigner dans son sang. Je me transforme en danseuse pour éviter ses coups. En taureau pour charger ses points faibles.

Je rage contre lui, contre moi et la terre entière. La petite voix se rend bien compte de la folie que j’ai moi-même déclenchée.

Je rage car je me rend bien compte qu’un simple claquement de doigt peut finir cette mélodie rapidement.

Mais quelle importance ?

HJ

- Explication du pourquoi
- Rose charge Darkseid en essayant de l'attaquer à l'endroit où je m'étais concentrée pour l'affaiblir.
- Elle attaque comme une bête sauvage avec tactique et précision mais sans style.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 03/12/2018
Messages : 44
Situation : Membre de la SSE
Localisations : L'Océan
Secret Society
MessagePosté le: Jeu 20 Déc 2018 - 23:00
Aqualad aurait voulu souffler et penser à ce qu’avait fait son père. Même s’ils avaient mis KO Donna, Manta aurait pu la tuer en tirant à bout portant sur sa tête. Il aurait voulu voir si elle était toujours en vie, mais la bataille ne lui laissait aucun moment de répit.
Il doit maintenant se confronter à Lorena Marquez la nouvelle Aquagirl qui avait pris la place de Tula, elle essayait de le transpercer avec un trident. Il utilisa ses pouvoirs pour dévier les coups de tridents.
D’un rapide coup d’œil vers la droite, il vit son père qui commençait à se relever malgré la blessure au ventre. Ce moment de distraction lui valut d’être effleuré par le trident au niveau du ventre. Il connaissait peu cette Aquagirl mais à l’évidence, s’il voulait survivre, il devait rester concentré sur le combat. Car elle était prête à le tuer pour faire plaisir à Granny Goddess. Aqualad se dit qu’il devait trouver un moyen de la libérer de l’emprise de l’ennemi sans la déshydrater. La précédente tentative ayant été un échec, il ne voulait pas retenter une nouvelle fois.

Tout à coup, lui et les combattants entendirent le cri de Topo. Ce cri était significatif pour Jackson, cela voulait dire que son plan marchait et qu’il était temps d’aller rejoindre Arion. Mais pour cela il devait réussir à battre Granny et les infectés qui se tenait entre lui et Darkseid.
C’est à ce moment-là que Manta, qui s’était relevé, en profita pour tirer avec son casque sur une Aquagirl distraite par le cri de Topo. Le tir la fit tomber au loin. Il profita de cette occasion pour courir vers son fils malgré sa blessure, arrivant devant lui il parla rapidement.

- Écoute-moi bien mon fils, on a très peu de temps. Voici un plan B, si ta créature échoue face à Darkseid, tu dois en profiter pour essayer de l’achever avec ceci.

Spoiler:
 
Black Manta sortit de son armure un couteau à l’apparence basique mais qui semblait dégager une étrange énergie que Aqualad n’avait jamais vu avant, il le donna à son fils.

- Ce couteau est imbibé de larmes de l’extinction, c’est une énergie que vous n’avez pas encore découverte à votre époque et dont on dit qu’elle est capable de tuer un dieu. Je veux que tu l’utilise contre Darkseid pour le tuer, je vais retenir Granny Goddess et ses laquais pour que tu puisse rejoindre tes alliés sans qu’ils te ralentissent (ou pour l’assaut final).


- Non ! Si je te laisse tu vas mourir, tu n’as aucune chance, seul face à eux !


- Ne discute pas fils ! On a pas de temps à...aaahhh !!!


Black Manta s’accroupit en recevant un rayon du Mega-Rod de Granny, qui semblait laisser Wonder Girl s’occuper de deux autres combattants prés d’eux. Mais cela ne l’acheva pas pour autant.

- Fonce ! Je les retiens !

Manta tourna sa tête en direction de Granny est tira un puissant rayon rouge avec son casque. Granny répliqua immédiatement avec son Mega-Rod, les deux rayons d’énergie s’entrechoquèrent. Leurs puissances semblait égale, ils ne semblait pas bouger de leur position.
Mais ce face-à-face ne dura pas longtemps car Aquagirl s’était relevé et profita que Manta soit occupé à tenir sa position face au rayon de Granny pour lui foncer dessus et le prendre à la taille. Cela le déstabilisa, lui faisant dévier son rayon vers le ciel. Il se prit, avec Aquagirl qui se tenait à lui, l’attaque destructrice de la chef des furies, créant une explosion qui laissa place à un épais nuage de fumée.
Tout cela Aqualad y avait assisté sans avoir rien fait, paralysé par son indécision de partir comme son père lui avait demandé. Il se dit que le sacrifice de Manta n’avait servi à rien. Granny, satisfaite, se tourna en direction de l’Atlante, souriante et prête à s’attaquer à lui.
Mais cela n’aura pas lieu car surgie de la fumée une créature noire ressemblant à une manta noire qui portait des restes d’armures à ses jambes.



Malgré la situation il fit directement le lien entre son père et la créature qui sortait de la fumée. Que lui était-il arrivé dans le futur pour qu’il devienne cette chose ? Décidément son père ne finissait pas de l’étonner.

- Rraaarrrhhh !


Rugissant de rage, il profita de la confusion de Granny Goddess pour sauter sur elle et commença à la lacérer avec ses lames au poignets qui semblaient dégager la même énergie que le couteau que son père lui a donné. Toujours immobile, Manta fit réagir son fils pour qu’il parte.

- Va mon fils, je m’occupe d’elle ! Fonce, ne te retourne pas !


Cela le sortit de sa torpeur et il couru en direction de Topo pour le rejoindre. La dernière chose qu’il vit en se retournant une ultime fois c’était son père qui malgré son apparence de monstre et ses blessures, continuait à combattre stratégiquement contre Granny Goddess qui se défendait comme elle pouvait face à la férocité de cette créature mi-homme et mi-manta.
C’est avec tristesse qu’il partit en direction de Topo, en laissant se battre ce père qui avait montré un amour paternel qu’il pensait ne jamais connaître.

//////

Du côté de Arion, alors qu’il était proche de l’ennemi, il s’était fait repousser par un géant. Puis, quand il disparut il revint à la charge avec Topo devant Darkseid qui semblait être affaibli mais qui continuait malgré tout de mettre en difficulté les combattants qui l’affrontaient. C’était l’occasion idéal pour Arion et Topo d’attaquer de toute leur force sur le Tyran pour espérer l’achever définitivement, ou au moins l’affaiblir suffisamment pour que Arion puisse s’approcher et utiliser leur dernier atout.

Topo chargea avec ses tentacules pour toucher Darkseid, Arion essayait d’éviter que les coups portés par Topo touche les autres mais il avait du mal à contrôler entièrement les mouvements de la créature. Malgré ses craintes, Topo réussit à écraser Darkseid plusieurs fois pour finir par l’enrouler avec une de ses tentacules pour permettre à Arion de donner tout ce qu’il avait en lâchant une puissante rafale de magie continue sur le Dieu pour espérer le détruire.

HRP :
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 17/11/2018
Messages : 52
DC : Mr Freeze/Sandman/Silver Banshee
Localisations : Coast City
Groupes : Bird Of Prey
MessagePosté le: Sam 22 Déc 2018 - 0:47
Alors qu’un formidable assaut final était lancé sur Darkseid Zinda était toujours aux prises avec Volthoom. Celui ci parvenait a repousser le faucon de lumière violette qui avait cherché à le dévorer et utilisa toute la puissance fournie par les différents anneaux qu’il portait encore pour lui envoyer une quantité de puissance bien supérieure à celle générée par Zinda.

Le Faucon-cyborg qui n’était devenu qu’une machine steampunk à force d’être rafistolé par l’imagination de Zinda finissait par disparaître sous les rafales d’énergie du premier Lantern. Lady Blackawk cessait de léviter pour atterrir brusquement sur le sol, se foulant des chevilles déjà couvertes de sang.


“Ah!”

Elle n’avait plus la force. Plus la force de puiser dans l’amour de ce qu’il restait des habitants libres de la Terre. La peur prenait le dessus, une peur alimentée par un simple fait : Elle ne pouvait pas le vaincre. Pas elle. Pas lui. Pas toute seule. Cette peur alimentait l’anneau jaune de Volthoom au maximum et celui ci se posait pour marcher vers Zinda qui souffrait en silence sur le sol, le fixant comme si ses yeux étaient des armes prêtes à cracher le plomb. Un grand sourire apparu sur le premier lantern alors qu’il se tenait devant Zinda en faisant apparaître une longue lame jaune.

“N’est pas lantern qui veux. ”


Zinda ferma les yeux, sachant sa dernière heure venue. Il passait alors sa main derrière lui et prenait son élan pour la tuer . Et ce fut à cet instant que son anneau de la peur ainsi qu’un autre quittèrent subitement sa main pour partir dans le ciel.

“Qu’est ce que…”

Au même instant un anneau blanc fonçait vers Zinda pour se glisser à l’un de ses doigts, faisant apparaître une construction de mitrailleuse Galting faite de lumière blanche. Celle ci commença à tourner et des centaines de particules de lumière en partirent à bout portant sur Volthoom, l’envoyant en arrière. Zinda se relevait portée par des lumières de l’anneau blanc.

“Je ne veux pas être une lantern. Je veux que les sales type comme toi nous foutent la paix”

Elle faisant apparaître un blockhaus blanc autour d’elle pour se protéger et résister à ses assauts. Elle n’était pas morte, pas encore du moins. Mais risquait d'y passer si quelqu'un ou quelque chose ne venait pas la tirer de là rapidement.

Hj:
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t6136-fiche-rp-de-mister-freeze-silver-ba
Inscription : 03/02/2018
Messages : 291
DC : Patty/Stéphanie/Carter/Lightray
Situation : Actuellement en train d'intégrer les Titans...
Localisations : Vous voyez un garçon vert ? C'est sans doute moi.
New Titans
MessagePosté le: Sam 22 Déc 2018 - 23:32
Beast Boy souffre et aimerait vraiment pouvoir se reposer, mais il ne le pouvait pas. Ni ses parents biologiques, ni ses parents adoptifs ne voudraient qu'ils ne lâche maintenant. Surtout après les atrocités qu'il avait commises alors qu'il était du côté de Darkseid. A l'épuisement physique commençait déjà à se rajouter la douleur psychologique sous forme d'images floues et désagréables... A moins qu'on aime voir le sang gicler et les boyaux voler dans tous les sens.

Les paroles de Mister Miracle n'avaient pas été des plus rassurantes bien au contre. Garfield ne fit aucun commentaire mais vit que les attaques de Lightray devenaient de plus en plus puissante et agressives. S'il ne faisait que bloquer ou repousser les ennemis, il les blessaient parfois grièvement et fini par brûler vif plusieurs paradémons d'un coup. Le Neo-Dieu supportait très mal la mort de son meilleur ami, et se déchargeait de sa frustration sur ses ennemis.

Garfield écoute ce que dit Mister Miracle, mais ne comprend pas tout, comme à son habitude. Mais il a peur, il ne se sent pas rassuré. A cause des combats qui ont lieu ici. A cause de la présence de Darkseid et de celle de Granny qu'il sait être là. Et les paroles de Scott n'aidaient pas, bien au contraire. Elles étaient emplies de désespoir et de tristesse. Soudain, le polymorphe se retrouva contrôlé, possédé par la Boite-Mère de Miracle. Un temps, sous le coup de la terreur, il voulu demander l'aide de la Boite-Enfant, mais celle-ci refusa.
Et quelque part, il savait que cette possession là était bénéfique.

Et puis, quelque chose se produisit. Quelque chose d'impossible. De sensationnel. Si Beast Boy encore une fois ne suit pas, il se sent comme transcendé, régénéré. Son corps qui était au bord de l'évanouissement retrouva ses forces tandis que les quatre Porteurs étaient englobés dans une boule magnifique qui surprenait même Darkseid !

-C'est... C'est...

Estomaqué mais de nouveau assez fort pour se battre, Beast Boy

Une fois qu'ils furent séparés, Garfield contempla son armure qui étonnamment était légère et parfaitement adapté à lui-même. Se lançant dans les combats après un dernier regard à son ami, il se transforma en lion de Némée, et l’armure s'adapta étonnamment bien à sa forme, et chargea Darkseid malgré la peur qu'il lui inspirait, afin d'aider Sandman à le faire chuter. Il se rua vers le New-God qui étendit instinctivement le bras pour se protéger. Mal lui en prit, car les crocs de l'animal

-GROAAAAAARH !!

Le New-God fini bien entendu par projeter le lion en armure quelques mètres plus loin, et Beast Boy se fit aussitôt attaquer par des Paradémons contre lesquels il commença à se battre.

[-Beast Boy tient, persuadé que ses deux familles ne voudraient pas qu'il abandonne après ses actes
-Lightray perçoit la mort d'Orion et s'énerve
-Garfield a peur pour la suite, mais laisse Scott faire
-Transformé, il découvre son armure et qu'elle s'adapte à son apparence... Même lorsqu'il se transforme en animal
-Il attaque Darkseid, est repoussé pour être attaqué par des Paradémons qu'il lacère.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Inscription : 22/03/2017
Messages : 870
DC : Slade Wilson
Situation : A obtenu une promotion.
Localisations : Gotham City
Groupes : Batfamily
New Titans
MessagePosté le: Dim 23 Déc 2018 - 0:03

« La dernière bataille »
[ R O D ]
_____Les coups et les gestes étaient mécaniques et cruels. L’adolescent ne frappait pas que pour vaincre, mais aussi pour faire mal. Sous la possession de Darkseid, il ne pouvait ressentir la moindre douleur, impossible pour eux de le ralentir dans cette avalanche de haine. Derrière ce masque qui cachait une partie de son visage se cachait un regard vide d’émotion, deux pupilles bleus qui s’orientèrent en direction d’une personne qui semblait à la fois si familière et si différente.
S’arrêtant en plein combat, Red Robin leva les yeux sur Batgirl, désormais devenu une Star Sapphire. Pendant tout ce temps, il n’avait pas détourné son attention de cette dernière. L’âme qui hantait le corps de l’adolescent semblait avoir conscience qu’elle était dangereuse, trop dangereuse pour rester en vie.

Sa poigne se referme sur son arme, Red Robin fronce les sourcils, serra les dents et se prépare à vaincre la jeune femme. Il agrippa son arme à deux poings et se prépara au combat. Cette fois, plus personne ne pourra l’empêcher de lever la main sur elle. La jeune femme s’approcha de lui à son tour et ce n’est pas pour avoir le droit de porter le premier coup. Red Robin s’arrêta immédiatement lorsque son adversaire décida de le prendre dans ses bras, bloquant ses membres et le coupant dans son élan de rage. Pendant quelques instants, Red Robin laissa échapper un grognement, puis un sourire plutôt malsain sur son visage. Cette technique, elle l’avait déjà essayée une fois et c’était un échec. La jeune femme était tenace, mais ses tentatives étaient vaines et pathétiques.

Heureusement, ce n’est pas l’avis du petit Thomas, venu du futur pour sauver son père. L’adolescent n’avait pas vu venir ce petit bout d’homme, arrivé en traître dans les bras de son géniteur pour le bloquer complètement et tenter de le ramener à la raison. Ainsi, il coupa Red Robin en plein élan, sous le point de lever la main sur ce qu’il avait de plus cher.
Rapidement, un sentiment de gêne envahi ce dernier. Il sera les dents, presque contrarié. Il entendait cette petite voix. Il ne le connaissait pas directement, mais les paroles de l’enfant semblaient frapper violemment son cœur et contracter sa poitrine. Il laissa échapper une nouvelle grimace de douleur, poussant quelques jurons de colère. Son corps se plia en deux, se tordant de douleur.

« Vous êtes fou… »
grogna la voix inhumaine qui animait l’adolescent. « Vous n’arriverez à rien… »

Cette voix ne pouvait cacher la douleur qui se réveillait à l’intérieur de ses entrailles. Il ne pouvait pas ressentir les blessures que lui causaient cette adversaire, mais ces coups et blessures semblaient venir d’ailleurs. Les attaques psychiques des Star Sapphires semblaient le faire entièrement réagir. Il finit par crier de douleur et baisser la tête.
Un genou à terre, l’adolescent avala une grande bouffée d’air en raclant sa gorge. Il força sa petite amie et son futur enfant à lâcher légèrement prise. Il abandonna son arme, enroula ses bras autour de sa poitrine. Un ange passa, il leva les yeux en direction de Stephanie, un visage beaucoup plus familier s’offrait à elle, un visage fatigué.

« Bon sang… Où… où est ce que je suis… ? » se demanda Timothy, complètement perdu.
« Bat… Je dois trouver Batman… Dark…seid… »

« Papa ? Papa… Qu’est-ce que tu as ? »


Le petit Thomas se rapprocha de son père pour pouvoir l’observer en face à face. Le regard du justicier dévia vers ce dernier, légèrement intrigué par ce garçon. Après une courte réflexion, il finit par reconnaître cet enfant, son enfant, celui qu’il aura avec Stephanie. Il avait déjà entendu parler de ce garçon via sa version futuriste qui avait tout fait pour lui offrir une vie meilleure, même le pire. La gorge serrée, l’adolescent, légèrement sonné et complètement affaiblit, il posa ces deux mains sur ses épaules.


« Thomas… J’ai… tellement de question à te poser… Et si peu de temps… je… »

Toute la douleur qu’il n’avait pas ressentit depuis sa possession venait de se réveiller. Le garçon était encore complètement affaibli face à sa lutte acharnée contre cette possession. Il épuisait ces dernières forces pour observer les alentours, le champ de bataille. Il n’était pas prêt, mais il devait se battre. Il essaya de se redresser, mais tourna rapidement de l’œil.

HRP:
 




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t4664-fiche-de-rp-tim-drake-red-robin http://dc-earth.fra.co/t4651-timothy-drake-alias-red-robin En ligne
Inscription : 26/12/2017
Messages : 273
DC : M'gann M'orzz & Manhunter & Mary Marvel
Situation : Dirigeante tyrannique et misandre de Venturia, ancienne citée Atlante non submergée située sous Terre (Skartaris). Ennemie de Wonder Woman et d'Aquaman, elle formotait une nouvelle guerre contre ce dernier en rassemblant des alliés jusqu'à sa perte de son précieux Trident d'Or de Poséidon et la destruction de Poséidonis par Darkseid, captale Atlante que convoitait la Reine. Désarmée, désoeuvrée Clea se retrouve également expulsée de Venturia, repris par sa fille Ptra et sans alliées, la Villainy Inc, son équipe de vilaines, dissoute. Elle rejoint alors la Secret Society of Evil.
Localisations : QG de la SSE
Groupes : Anciennement Villainy Inc. Actuellement SSE.
Secret Society
MessagePosté le: Dim 23 Déc 2018 - 23:30



Arc Reign of Darkseid
Final Battle


Clea et Cyborgirl se regardaient droit dans les yeux, mais autre chose d'habituel animait le corps mi-humain, mi-machine de la jeune femme de l'Iowa. De la corruption ?... Non, autre chose que ce que l'on pouvait s'attendre à voir... Une véritable haine.




- Si tu compte vraiment me tuer, soit sincère, LeTonya.
Tu ne peux pas être empoisonnée ou soumise à des maladies... Ce qu'il reste de ton corps est trop artificiel pour cela. Un virus informatique à la rigueur, mais tu ne te mouverai pas de cette manière, je te connais bien maintenant.
Tout ça c'est une petite comédie pour te venger de qu'il s'est passé au cœur de Skartaris ?


Cyborgirl explosa.

- TU ES UNE POURRITURE CLEA !
Tu as reconstruis Trinity après ce qu'elle m'a fait ! Après qu'elle m'a utilisée pour infecter le Master Computer de Skartaris pour prendre le contrôle de toute cette dimension ! Je dois la vie à Wonder Woman, ça me débecte...
Mais j'ai toujours su qu'elle n'obéissait que sur tes propres ordres...




Wonder Woman #183


- Tu délire ! Je l'ai reprogrammée !

- Et moi je l'ai définitivement détruite, ta petite droïde atlante ! Et j'ai fouillé attentivement sa mémoire... je sais tout.
Le piège d'Amazing Grace au Darkside Club a été l'occasion que j'attendais, mais tu as survécu grâce à cette affreuse spectre... Elle aussi tu as réussit à l'embobiner comme toutes ces dociles petites chiennes qui tu suivent partout ? La Villainy Inc est morte. Et maintenant c'est ton tour sal...


Mais avant de terminer et d'appuyer sur la détente, Cyborgirl est coupée, littéralement, par une bourrasque vive et courte. Sa tête sauta de son cou et tomba lourdement sur le bitume, suivit de tout son corps qui fit un bruyant bruit métallique.
Derrière celui-ci se tenait Gundra, épée en main, son impeccable coiffure germanique désordonnée, son armure en pièces, son visage en sang, mais vivante et debout.

- Je t'avais dis qu'elle... était pour moi...

Clea se releva des décombres difficilement, Gundra ne la quittait pas des yeux.

- Je t'en dois une.

- Et des explications aussi.

Les deux alliées se regardèrent à leur tour un instant bref avant que le reste de la bataille ne les ramène à nouveau sur l'enjeu principal.
Darkseid est blessé et chaque héros qui le peut l'assaille au risque de mourir directement de sa main, car le monstre se sentant finalement vulnérable se déchaine tout autant. Les corps sont désintégrés, le métal et la pierre brûle et explose...
Et Gundra tend son épée à Clea.

- Je n'ai plus de forces, vas-y.

Mais Clea ne bougea pas, avant que Ptra n'arrive à son tour, remise du violent choc électrique de Cyborgirl reçut plus tôt. Elle jeta au passage un regard méprisant au corps en deux parties de celle-ci. A son tour elle exhorta Clea d'agir en lui montrant du doigt le dernier acte de cette scène épique.

- Il est blessé, ses alliés réduits et affaiblis, les notre plus fort que jamais, il est temps de porter le coup final !
Tu as toujours été une affreuse égoïste, mère, mais c'est l'avenir de tout cet univers qui se joue maintenant ! Regarde Wonder Woman ! Ne veux-tu pas montrer ce que tu vaux ?!


- Le coup final ?
Vraiment ?...


Et une épée transperça Ptra de part en part, qui cracha immédiatement du sang avant de tomber à genoux les mains sur les cendres et la poussière.




- Je t'avais prévenu que je t'assassinerai dans ton dos... et malgré cela et le fait que tu viens sois-disant de mon futur, tu ne l'a pas vu venir ?

Ptra tourna difficilement la tête, la blessure mortelle lui rendait la parole encore plus douloureuse et difficile, mais elle chercha à marmonner quelques mots quand Clea tourna la lame avec force dans le corps de sa fille.

- Pas de réponse. J'ai eu ma dose en discours...

Ptra gémit sous la forme d'un horrible gargouillis et s'effondra, morte.

Gundra plus loin, assise sur une pile de cadavres pour reprendre des forces regardait de nouveau sévèrement Clea mais sans une remarque.

- Et celle ci était à moi. lui dit la Reine de Venturia en lui jetant son épée ensanglantée aux pieds de la Valkyrie.

Tout comme face à Apophis au sein du Shadowpact, elle tourna le dos à l'assaut final.
Que les héros fassent leur œuvre, elle avait fait la sienne.



[Recap :
- Clea fait face à Cyborgirl. Elle lui dit qu'elle sait qu'elle n'est pas infectée par Darkseid, qu'elle tente de la tuer par vengeance.
- Cyborgirl lui crache tout ce qu'elle a sur le cœur, lui apprend que Trinity a été détruite par ses soins et qu'elle sait tout ce qui la concerne. Mais elle est tuée par Gundra.
- Gundra a entendu et a de quoi juger Clea, mais pour le moment, elle lui donne son épée pour aller participer à l'assaut contre Darkseid.
- Ptra l'exhorte à son tour avant de se faire transpercée par l'épée.
- Clea a tuée sa fille de futur comme elle avait annoncée. Elle n'a plus rien à faire ici et disparait.]



Codage by TAC


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t5446-queen-clea-la-perversion-de-la-philosophie-de-william-moulton-marston#74937
Inscription : 25/09/2017
Messages : 360
DC : Jason Todd ; Jessica Cruz ; Koriand'r
Localisations : Gateway City
Justice League
MessagePosté le: Lun 24 Déc 2018 - 1:56
La dernière bataille


Le sang. Il y avait tellement de sang. Plus de sang qu’elle n’en avait déjà vu rassemblé à un même endroit ? Elle ne saurait dire. Peut-être. Peut-être pas. Mais c’était un sang différent. Une goutte de ce sang donnait l’impression à Diana de peser bien plus lourd sur son cœur que le souvenir de n’importe quel champ de bataille. Or, ils étaient bien loin de l’unique goutte de sang, à ce stade. Non, c’était un fleuve continu qui s’échappait du corps d’Althea du corps de sa fille, et c’était bien plus que Diana ne pouvait supporter.

Elle oublia les Paradémons, les amis qui avaient été manipulés et transformés pour devenir ses ennemis, et les Dieux d’un autre monde qui fondaient sur leur monde à eux. Elle restait debout, au milieu du champ de bataille, au milieu du sang et de la boue, le regard rivé sur ce qu’il se passait à plusieurs mètres et sur quoi elle n’avait aucun contrôle. L’épée qu’Arès avait enflammée s’était éteinte et son lasso gisait dans la saleté à ses pieds, l’eau et la terre recouvrant ce dernier et parvenant même, à certains endroits, à en cacher le halo divin. Elle ne bougea pas non plus quand Clark somma l’évacuation de l’endroit, ni même quand il revint et qu’il leur parla à tous de sa voix douce mais vibrante de ce quelque chose que seul lui avait. Elle ne cilla pas quand Bruce changea, pas plus qu’elle ne frémit à la vue de la main gigantesque de Darkseid refermée sur ce dernier un court instant plus tard. Parce que le monde s’était arrêté. Parce que sa fille n’était plus. Avant même d’exister dans leur monde – dans son monde – elle n’était plus. Disparu.

Et ce sang. Ce sang, par Hera, elle n’en oublierait jamais la couleur, elle en était intimement convaincue.

Elle lâcha son bouclier et son épée et elle ne les entendit pas toucher le sol. Il lui semblait que des années étaient en train de passer sans qu’elle ne puisse rien faire car c’était là la seule explication à l’intensité de ce qui la prenait d’assaut : elle ne pouvait qu’être en train d’assimiler la douleur qui lui viendrait au fil du temps. Mais elle savait la vérité au fond. Tout ceci était instantané, mais ne cesserait jamais de se ramifier, encore et toujours, pour aller empoisonner un futur dont elle ne pourrait jamais jouir. Jamais il n’y avait eu plus cruelle malédiction, et les Dieux de l’Olympe en attesteraient d’eux-mêmes si elle le leur demandait.

Diana tomba, un genou au sol, puis le deuxième. Elle s’entendit hoqueter et chercher son oxygène, mais elle n’y prêta pas grande attention. Arès était devenu un monument de ce monde derrière elle. Si grand et si puissant qu’il tuait des centaines de Paradémons rien qu’en levant le pied – et il s’en donnait à cœur joie. Qu’il s’amuse. Qu’ils fassent tous la guerre si ça les enchantait. Elle… ce n’était pas la guerre qu’elle voulait. C’était… Elle releva la tête vers Kalibak et serra les poings. La vengeance. C’était la vengeance qu’il lui fallait.

Elle se releva mais ne ramassa ni son épée ni son bouclier qu’elle laissa s’enfoncer dans la boue. Elle n’avait pas l’intention de jouer sur sa défense, non. Pas cette fois. Plus maintenant. Quant à son arme… elle était loin des beaux messages des Dieux, de l’espoir que Themyscira avait placé en elle, alors aucune épée offerte en tant que don divin pour elle non plus. Non, elle avait quelque chose de bien plus viscéral en tête. Elle se tourna et arracha du sol une des centaines de piques acérées lancées par Arès sur les Paradémons. Plus de Wonder Woman. Seulement Diana.

Elle s’élança sur Kalibak. Pas de feinte, pas de stratégie. Elle s’élança de la façon la plus frontale qui soit, sans chercher à se cacher ni rien. Elle s’élança et le percuta de plein fouet, roulant ainsi au sol avec lui, mais alors que lui tomba à la renverse, elle, elle s’arrêta au-dessus de lui. A califourchon au-dessus de sa victime, elle leva son arme au-dessus d’elle, telle une prêtresse païenne se préparant pour un sacrifice en l’honneur de ses Dieux. Mais la seule chose qu’elle vénérait, à cet instant, c’était l’idée de verser autant de sang, sinon plus, que celui de sa fille qui tachait encore le sol à plusieurs mètres. Chose promise, chose dû. Si Kalibak avait un cœur, elle en ferait son affaire.

Et après, elle s’occuperait de Darkseid. Son arme était tranchante et sa colère immortelle. Elle lui sectionnerait les tendons elle-même s’il le fallait, mais il finirait par tomber. Son plan était clair et net. Simple et efficace. Et il allait de pair avec sa soif de sang.

Diana se releva, rassembla toute la rage qu’elle ressentait dans un geste sec mais précis, et frappa ses bracelets l’un contre l’autre tout en dirigeant la terrible onde de choc qui en résultat vers le père de tous les maux. Puis elle bondit et s’éleva immédiatement avec comme première cible, les yeux de Darkseid.

A mort, pensait-elle. A mort, et c’était tout ce qui comptait. Elle avait défendu la vie pendant de si longues années. Elle se faisait maintenant servante du Passeur, et ainsi soit-il. Ainsi soit-il. Elle aurait des faveurs à lui demander le jour où elle viendrait à travers la Styx elle-même.



Résumé:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t5194-diana-prince-princesse-des-amazones-ambassadrice-de-themyscira-et-wonder-woman
Inscription : 11/08/2018
Messages : 27
Situation : En recherche d'argent
Localisations : Central City
Groupes : Super-vilains
MessagePosté le: Lun 24 Déc 2018 - 5:00
Les mains tremblantes, le regard fatigué, Cold avait clairement connu des jours bien meilleurs. Le visage à moitié brulé et une expression digne d'un homme dont la colère et la douleur déforment le tout. Il avait beau faire feu avec ses armes mais le feu contre la glace faisait juste l'effet d'un coup d'épée dans l'eau et laissait au status quo le duel entre les deux éléments.

Mais si le corps était mis à rude épreuve, l'esprit lui fut de glace pure dans un torrent d'émotions brutes. Cette fois-ci il en avait marre, marre qu'on s'en prenne à sa famille, marre qu'on saisisse à ce qui appartient à sa famille, son humeur était massacrante. Cette fois ça ne serait pas avec une bonne fin heureuse où tout le monde est satisfait. Les règles de Cold finissent par lui sembler futile à cet instant, devenant à ce moment-là un simple homme dont le souffle lui-même émettait un nuage de froid, faisant un pas devant l'autre... Encore... Et encore... Et encore...


-Mick... Je n'ai jamais été autant en colère envers toi...Dit-il dans un un souffle où une voix rauque et caverneuse se faisait entendre. Laissant même derrière lui une trainée glacée. Les doigts sur ses armes, la puissance grimpait en flèche et le réglage maximal de son équipement fut atteint.

-Tu vas vite finir de raconter tes conneries Mick...



Il tira à nouveau avec ses armes, laissant leur plein potentiel se déverser sur Heatwave, gelant même les alentours et les immeubles à proximité, ne laissant qu'un paysage fait de blanc et de froid, au même titre que Cold qui peina à rester debout au point d'en tomber un genou à terre, ayant du mal à respirer et à garder conscience. Le simple fait de rester en éveil lui pesait lourd sur le corps et agir en plus n'avait rien d'une partie de plaisir, Léonard atteignait ses limites bien rapidement. Après tout il n'était qu'un humain sans pouvoir surhumain et avec son lot de faiblesse bien visible à cet instant précis.
------------
[-Cold règle ses cold gun à pleine puissance et fait feu sur Heatwave, gelant les immeubles et les alentours sous un zéro absolu et total.
-Cold est sur la réserve et ne tient plus, étant très affaiblit par l'effort physique qu'il doit faire pour rester conscient.]


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Inscription : 02/05/2014
Messages : 242
DC : Animateur Justice League géré par Mister Miracle
Localisations : Watchtower
Justice League
MessagePosté le: Lun 24 Déc 2018 - 8:48
L’ordre a été donné – les circonstances sont réunies.
Sus à Darkseid.
Sus au tyran. Sus à la haine. Sus à l’obscurantisme. Sus à la tyrannie. Suite à l’oppression, la violence, la corruption.
Sus à Darkseid.



Les coups s’enchaînent, alors ; les attaques aussi. Les tentatives de la dernière chance, surtout.
Tous se donnent. Tous se donnent au maximum. Tous se donnent sans compter.
Tous se donnent, comme si c’était la dernière fois… leur dernier acte, leur dernière attaque ; ce qui est vrai.

Darkseid est à genoux ; il peut tomber, perdre.
Il faut continuer. Il faut l’arrêter.
Quoi qu’il en coûte.

Hawkman, détenteur d’une puissance extraordinaire, déterminé et enragé, s’en prend au maître d’Apokolips ; et réussit l’impossible – il le mutile. Hawkman lui coupe le bras, mais ne peut profiter de sa réussite : l’adversaire se reprend, le roue de coups et l’envoie sur plusieurs mètres… avec une force capable d’anéantir un continent.
Par sa seule puissance, Darkseid se recréé un bras d’énergie ; mais cela l’affaiblit, abominablement.
Les Star Sapphires poursuivent leurs actions, extraordinaires. Blessés et mourants se relèvent, et un déluge de puissance et de lumière s’abat sur Darkseid… qui recule, encore ; qui souffre, toujours. Les anneaux changent, s’échangent, chauffent, et le tyran en vient à douter – il craint, sincèrement, que ses ténèbres soient anéantis par cette lumière ; il a raison.
Harley Quinn utilise ses capacités mais surtout sa folie extraordinaire contre les Parademons, et parvient à en anéantir bien plus qu’un Humain normal ne l’aurait pu ; signe que sous son excentricité se cache le cœur et l’âme d’une Héroïne… qui s’ignore, et s’oublie. Même si elle risque d’exploser, en découvrant le Joker qui s’approche d’elle, après avoir pris conscience de la portée de ses actes – et de leur Héroïsme !
Aqualad parvient à se débarrasser de Granny Goodness, grâce à ses alliés… certains imprévus, beaucoup surprenants. Cette bataille le marquera assurément, notamment pour son rapport avec son père. Il finit par s’échapper, donc, grâce à Black Manta, et peut poursuivre la lutte – avec Arion et Topo, face à Darkseid ! Ses pouvoirs affaiblissent encore l’ennemi.
A proximité, Grail doit délaisser son géniteur, pour affronter Kanto, qui vient de toucher avec violence et brutalité sa mère ; le combat est terrible. Le maître assassin est l’un des guerriers les mieux entraînés et mortels d’Apokolips, mais… Grail est fille de Darkseid ; et fondamentalement enragée.
Kanto finit par tomber, violemment fauché par Grail et son Rayon Oméga, qu’il évite mais dont l’impact le projette au loin ; il disparaît, ensuite, préférant le déshonneur de la fuite, à l’humiliation de la défaite. Sa vainqueuse peut alors assister à la poursuite du combat contre son père par ses troupes, valeureuses… comme beaucoup d’autres.
Comme la famille Grayson, qui se lance malgré les dangers et la folie ; qui se lance, car ils ont ça dans leurs sangs, dans leurs cœurs. Ils rejoignent alors Sandman, qui préfère l’efficacité lâche d’un coup dans le dos à l’honneur de l’affrontement direct ; il a raison. L’abominable tyran s’écroule encore un instant, blessé dans sa chair, ensuite soûlé de coups par une Rose Wilson enragée, folle de fureur, qui s’acharne et profite de l’effet de ses mystérieuses capacités.
Beast Boy, transformé, et Lightray, touché par la mort d’un ami, se battent aussi ; comme des damnés. Le premier est un temps repoussé par Darkseid, mais s’acharne sur les Parademons, anéantissant tous ceux qui osent s’approcher de lui ! Tandis que Lightray joint sa lumière à celle des Sapphires, pour repousser encore les ombres ennemies.
Le combat perdure, mais il y a quelques poches de calme ; de paix, enfin retrouvée. Grâce à l’influence de Batgirl, Red Robin est sauvé – sa compagne et leur futur fils l’ont sauvé ; il s’écroule, exténué mais bienheureux. La corruption est partie, enfin… comme la conscience de Captain Cold, qui s’écroule dans le sommeil et la fatigue après sa victoire contre Heatwave, et la Reine Clea, qui s’évapore après un terrible infanticide.
Son ennemie, Wonder Woman, ne la voit même pas partir ; elle ne voit plus rien… plus que le sang, de sa fille à naître. De son enfant, tué par Darkseid – qui vit encore, ce qu’elle ne peut supporter.
Elle bondit, alors. Elle s’en prend à lui. Elle s’acharne. Elle se bat – sans réfléchir ; sans se défendre, et sans réfléchir.
Darkseid réagit, finalement, et la frappe ; avec son bras d’énergie, qui la touche au ventre… et pénètre dans sa chair, comme quelque chose qui phase ; et qui détruit. Diana est violemment rejetée sur plusieurs mètres, touchée dans son corps – et bientôt son âme. Elle l’ignore, mais le coup de Darkseid a frappé autant sa peau que ses organes ; et ce qu’ils contiennent. L’Amazone vivra… mais autre chose a péri, en elle, par ce simple et terrible coup.
Darkseid ne peut néanmoins s’en réjouir – car Conner Kent et les siens agissent, le fils liant l’ennemi à toutes les souffrances ressenties ici, et Megan plonge ses griffes en lui pour le stopper ; leur père enchaîne alors avec son anneau Blue Lantern, qu’il récupère et superc-charge… pour une terrible attaque, qui anéantit toute trace du Virus Darkseid.

Seul demeure le monstre, alors ; seul reste le tyran, affaibli, exsangue, presque vaincu… mais presque uniquement.
Car il mobilise son bras d’énergie, frappe sur le sol – et canalise ce qui lui reste de puissance, pour une onde de choc qui met tous ceux qui l’entourent à terre !
Il n’en peut plus… presque plus ; mais il peut se reprendre.
Il a gagné quelques instants, il n’a plus d’ennemi qu…


« TU TOMBERAS, DARKSEID ! TU TOMBERAS AUJOURD’HUI ! »

Superman se relève, plus vite que les autres ; et mène le combat.
Il n’est pas seul, évidemment ; mais il mène la charge – et la réitère, encore et encore.
Pour que Darkseid tombe. Pour que cela cesse.



Les coups sont formidables. Ils sont d’une puissance à fracturer des montagnes – à anéantir les mondes.
Superman frappe. Superman ose. Superman se libère.
Superman donne… tout.
En espérant que cela soit suffisant ; en espérant que cela suffise, pour que Darkseid tombe.
Mais…


« Kryptonien. »

… non. Hélas, non.
Darkseid ne tombe pas ; pas encore.
Il se reprend. Il encaisse… et se reprend. Avant de frapper violemment Superman au visage, puis de s’emparer de lui – pour s’en libérer.
Pour se débarrasser de lui.


« Tu… me lasses. »

Darkseid s’empare de Superman, puis active ses pouvoirs…
… et libère une abominable quantité d’énergie sur lui.
Superman encaisse ; il tente d’absorber, d’utiliser l’énergie pour lui – pour s’en sortir, et reprendre le combat.
Mais… non. Hélas, non.


« RAAAAAAAAAAAAAAAAAH !!! »

Superman ne peut tenir ; Superman tombe.
Superman échoue.
Et finit par s’écraser, au sol… privé de force. Stoppé.
Vaincu, par Darkseid.

Le tyran se tourne, alors, vers les autres – vers ses adversaires.
Il tremble. Il est affaibli, blessé ; mais il tient.
Il tient… car il veut gagner. Car il va gagner, il le jure !


« In… insectes ! Vous… vous ignorez qu… vous ignorez qui v… vous défiez !
Je suis… DARKSEID ! Je suis ! Je Suis !
Et je v… »


« Tu es Darkseid, en effet. Mais tu n’es pas à l’abri des erreurs. »

Darkseid ne cesse de grandir et rapetisser, en perdant le contrôle de ses pouvoirs ; il tremble, toujours, mais baisse son regard… sur une forme.
Sur une silhouette, qui vient d’apparaître depuis un vortex de téléportation – un Tunnel-Chut, issu d’une étonnante technologie.


« Comme… attaquer la Terre. Ma Terre. »

Un homme se tourne vers lui, et esquisse un sourire cruel en exhibant quelque chose…
… une sorte de cristal, dont Lex Luthor semble très fier !

« In… insec… »

« Tu te répètes, l’envahisseur ; et je le fais aussi : tu as commis une erreur. Tu as attaqué ma Terre – tu m’as défié, avec ton Virus Darkseid qui infecte tout ce qui vit.
Sérieusement ? Tu attaques mon monde, avec un virus portant ton nom ? Inacceptable. »


Luthor glousse, puis brise le cristal – et une étrange énergie s’en échappe, avant de se disperser dans l’air.

« Ton cher fils m’a transmis son sang… j’ai travaillé dessus.
Ton Virus Darkseid possède l’Univers ? Soit. Découvre la puissance du vaccin… le Vaccin Luthor ! »


Lex rit, alors.
Même quand Darkseid le frappe, même quand Luthor doit s’échapper dans un Tunnel-Chut ; il rit… car il sait.
Il sait que le vaccin vient de se disperser. Il sait qu’il fonctionne – il sait que les possédés commencent à être guéris ; à se libérer.
Il sait que le Virus Darkseid meurt… grâce à lui !


« N… non. »

Darkseid voit, alors ; il voit tout.
Ses possédés se libèrent. Les Héros et Vilains se libèrent. La foule se libère.
Et lui… lui perd pied.
Troublé. Blessé. Infecté. Affaibli. Et désormais… dépossédé de son armée ; de sa population.
Il perd.


« V… VOUS NE…
JE SUIS DARKSEID ! JE… JE NE P… »


« Tu es Darkseid, oui. Maître d’Apokolips. Conquérant. Destructeur. Monstre.
Mais tu as oublié une chose, dans ta conquête de l’Univers. »


Mister Miracle flotte devant lui, sur ses Aéro-Disques.
Affaibli et vulnérable, aussi ; mais hors de question de laisser passer cette opportunité, de dire quelques mots.


« Tu t’en es pris à l’Univers ; seul, tu as agressé l’Univers… mais tu as oublié une chose, oui.
L’Univers est un ensemble d’individualités égocentriques et égoïstes – mais l’impossible peut intervenir. Les individualités peuvent se réunir, un collectif peut se monter… s’il y a une motivation suffisante pour cela ; si la menace est suffisante. »


Un léger gloussement s’échappe de ses lèvres, alors que les cieux semblent soudain s’obscurcir.

« J’aurais pu t’attaquer – j’aurais pu demander mon vrai nom, et libérer la bête en moi ; je… j’ai hésité, mais je ne l’ai pas fait.
Je ne pouvais te vaincre, je n’en ai pas la force. J’ai alors fait la seule chose que je sais faire – j’ai improvisé, avec les Porteurs.
Et j’ai… »


Un sourire plein de provocation glisse sur son visage, alors que des formes nombreuses apparaissent au-dessus d’eux.

« … appelé à l’aide. »

Les tirs commencent, alors.
Les tirs venus des cieux – et de dizaines, de centaines de vaisseaux…

… qui viennent se positionner autour de la Terre ; pour tirer – sur Darkseid.

« Tu as agressé l’Univers… mais l’Univers se défend ! Et alors que la fin approche, alors que nous allions périr – l’Univers entend nous aider !
BRAVO, DARKSEID ! TU AS REUSSI L’IMPOSSIBLE !
TU AS UNI UN UNIVERS D’INDIVIDUALITES ! CONTRE TOI ! »


Mister Miracle s’échappe, quand les tirs deviennent trop forts.
Darkseid le veut, aussi.


« NON ! NOOOOON ! »

Darkseid tente de repousser ses ennemis et les tirs – en vain.
Il s’écroule ; il s’écroule encore.
Et cela ne peut continuer.

Sans attendre, Darkseid se protège, puis lance l’ouverture d’un Tunnel-Boum… pour fuir ; pour s’enfuir.

Pour se réfugier ailleurs. Pour préparer une suite, une réplique.
Pour contin…


« Non. »

Une voix se fait entendre, de l’autre côté du vortex de téléportation ; une voix qui ne devrait pas exister… plus exister.
Une voix qu’il connaît – la voix de quelqu’un qu’il méprise et hait…

… car Darkseid n’a jamais pu comprendre ce qui motivait Izaya, le Haut-Père de Néo-Génésis !

« Tu. Ne. Passeras. Pas ! »

Le Haut-Père l’empêche de fuir.
Accompagné par les Néo-Dieux de Néo-Génésis, dont Lightray qui vient à leur secours, Izaya empêche Darkseid de prendre le Tunnel-Boum… et le tyran demeure sous les tirs et attaques ennemis.
Il ne peut fuir. Il ne peut s’échapper.
Il va…


« Mais… mais c’est fo… »

… périr. Il le sait, maintenant.
Darkseid va périr.
Mais la peur – la peur de mourir, de disparaître, de ne plus être, ne vient finalement qu’une seconde après ; quand il se tourne.
Quand il le voit, arriver vers lui.



Le Black Racer.
L’incarnation de la Mort, pour les Néo-Dieux. Emprisonné avec eux dans Pandora, dans le coffret qu’était le corps de la jeune femme ; et que Mister Miracle a libéré, contre l’avis de certains proches.
En sachant ce qu’il faisait… ce qu’il lâchait, sur l’Univers ; le Black Racer.
Celui qui, à terme, est amené à emporter la galaxie entière. Le faucheur. Le tueur définitif.
L’être qu’un Néo-Dieu est destiné à devenir, à la fin des Temps, pour absoudre ses crimes ; et cesser de fuir, pour assumer ses responsabilités, en arrêtant de s’échapper. Hélas.


« NON ! NOOOOON ! »

Darkseid mobilise ses forces, se prépare ; se défend.
En vain.

Le Black Racer arrive – le Black Racer le touche, le frappe.
Le prend.
Avant de filer, de disparaître dans le néant… emportant, surtout, sa promesse de revenir pour tout anéantir ; plus tard.


« RAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAH ! »

Darkseid ne peut rien faire.
Il a tremblé. Il a été affaibli. Il a été infecté. Il a été blessé.
Il a perdu ses troupes.
Il a… perdu.
Et tombe, maintenant. Touché. Frappé. Vaincu.
Tué.


BOOM

Un choc terrible intervient. Quand Darkseid tombe.
Pour ne plus se relever.



Darkseid Est.
Mort.

Et alors que son corps s’allonge, alors que la vie quitte son organisme… les combats s’arrêtent ; les attentions se tournent.
Sur lui.
Sur sa chute. Sur sa mort. Sur sa défaite.

Les Parademons demeurent. Quelques Néo-Dieux ennemis demeurent. Volthoom s’en prend à Lady Blackhawk, et comprend qu’il ne peut rester ; il commence à fuir, en absorbant l’énergie d’anneaux et en préparant une téléportation. Pour mieux revenir, plus tard.
Mais Darkseid…
Darkseid. Est. Mort.


(HJ/ Résumé rapide :
- Hawkman mutile Darkseid, grâce à sa puissance et sa détermination. Mais Darkseid le rejette avec une force abominable, et se recréé un bras d’énergie. Mais est formidablement affaibli ;
- Les Star Sapphires soignent les blessés, et leur déluge de lumières et les jeux d’anneaux font reculer Darkseid, qui craint que ses ténèbres soient anéanties par leur fougue ;
- Harley Quinn anéantit énormément de Parademons, forçant l’estime et le respect. Même si elle risque d’exploser, alors que le Joker approche ;
- Grail finit par pousser Kanto à la fuite, vaincu par sa puissance, et assiste au combat de ses troupes contre son père ;
- Les Grayson viennent aider Sandman, dont le coup dans le dos de Darkseid est fort efficace, puis Rose Wilson, qui s’acharne comme une bête furieuse ;
- Aqualad peut échapper à Granny grâce à ses alliés, et l’influence de son père le marque. Il file combattre Darkseid, contre qui ses pouvoirs font merveille ;
- Beast Boy & Lightray se donnent au maximum, le premier anéantissant tous les Parademons osant le croiser, le second en se joignant aux Sapphires ;
- Red Robin est libéré par Stephanie et leur futur fils, et s’écroule dans les bras de sa compagne, soulagé ;
- Queen Clea disparaît après avoir tué sa fille ;
- Captain Cold s’écroule dans l’inconscience, après sa victoire ;
- Wonder Woman s’en prend à Darkseid, mais se fait violemment projeter par le bras d’énergie, qui cause bien des dégâts en elle ;
- Superman combat Darkseid, mais finit par être vaincu ;
- Luthor apparaît, libère un vaccin issu du sang d’Orion : tous les possédés sont soudain guéris grâce au Vaccin Luthor, le Virus Darkseid est anéanti. Lex s’enfuit ;
- Mr Miracle parle avec Darkseid, et révèle avoir appelé à l’aide tout l’Univers, qui s’unit en défense de la Terre contre Darkseid. Mr Miracle s’enfuit alors que des centaines de vaisseaux s’en prennent à Darkseid ;
- Darkseid veut s’enfuir avec un BoomTube, mais les New Gods de New Genesis l’en empêchent ;
- Darkseid découvre alors le Black Racer, et panique ;
- Darkseid ne peut se défendre, et tombe : il meurt quand le Black Racer, l’incarnation de la Mort absolue, le touche. Il s’écroule, et meurt ;
- Les Parademons restent là, les NG ennemis aussi, Volthoom s’en prend à Lady Blackhawk et comprend qu’il doit fuir en préparant une téléportation, mais Darkseid est mort !
Voici donc le message final de l’animation, qui intervient en avance grâce à vos RPs, qui ont précipité cette fin Smile Vous avez jusqu’au 31/12/2018 pour poster une conclusion, où vous pouvez faire le bilan de vos personnages ou continuer la lutte avec ceux qui restent, mais… bravo ! Vous avez fait tomber Darkseid ! Nous avions pourtant tout fait pour que ça n’arrive pas. Razz
Nous espérons que cela vous a plu ! A bientôt… pour le 6ML ! /HJ)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessagePosté le:
Revenir en haut Aller en bas
 

[Final de RoD] La dernière bataille [LIBRE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4

 Sujets similaires

-
» la dernière bataille...
» ODIT 1
» Batalles et Blindés n°48
» La dernière bataille dans nos locaux
» Victor HUGO (1802-1885) Après la dernière bataille,

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: Espaces :: Espace :: Watchtower - Hall de Justice-