[6ML] L'inauguration de l'Arlequin [PV Razorsharp]

Invité

MessagePosté le: Mer 2 Jan 2019 - 16:16
 « Et que je vous reprenne pas à faire n'importe quoi, bande de petits merdeux ! Jason arrive dans une semaine, et on a toujours pas réussi à obtenir la moitié des trucs dont on a besoin pour le gala d'ouverture ! J'vous jure, si jamais il y a un SEUL truc de travers lundi prochain, je vous étripe tous. Jusqu'au dernier ! »

Les deux victimes de sa colère s'en allèrent aussitôt, sans demander leur reste. Harley soupira, puis se laissa choir dans le fauteuil super grand et super moelleux de son bureau personnel, lequel était situé au deuxième étage de l'Arlequin ; son établissement. Six mois. Six longs mois à rassembler de l'argent par tous les moyens possible, à nouer des contacts, à obtenir les contrats et les permis, et ENFIN, elle avait son propre établissement. Jason en était très fier d'elle, et rien ne pouvait mieux combler la jeune femme que l'approbation de son aimé.

Elle prit son téléphone, et recommença à se triturer le nez en se reflétant dessus. Elle attendait une visite, cet aprem, de la part d'une vieille connaissance avec laquelle elle n'avait pas renouée depuis trèèèèès longtemps. Une bonne amie. Pas Selina, ni Ivy. Même si ces dernières avaient promis qu'elles seraient là pour le gala de lundi prochain.

Quelqu'un frappa à la porte, et un des hommes de main fit entrer la personne attendue. Harley bondit de joie, et se précipita pour faire un grooooooos câlin à son amie.

 « RAZOU ! T'es enfin venue ! Bourdel il y avait longtemps ! Assieds-toi, fais-toi plez copine ! Tu veux un café ? De l'alcooooool ? Nan, nan, je sais, je saiiiis. Tu veux un jus d'orange ? Bon, tu sais quoi, tant pis ! Sers-toi ! Et si tu veux à manger, hésite pas ! Je te commande un McDo ou un BK quand tu veux. Aux frais de la maison. »

La jeune femme, souriante et excitée, s'installa sur le bord de son bureau. Un grand meuble en chêne, magnifique, avec le méga fauteuil moelleux de chef ; le reste de la pièce était assez grand pour y tenir une petite réunion syndicale, ou pour faire la fête en privé. Harley avait tout conçu pour pouvoir passer du bon temps ici, seule ou bien accompagnée – de préférence avec son Jason – et elle en était très satisfaite. Une porte donnait sur sa chambre, vaste, sublime, rouge et noire.

Mais le mieux, sa grande fierté, c'était l'Arlequin. L'établissement entier.

 « C'est trop cool que tu ais reçu mon invitation ! J'étais pas sûre du nom à mettre sur la lettre, mais un de mes gars a dit qu'il savait où te trouver. T'as vu ? Pas mal hein ? Le meilleur club de Gotham, le plus beau et bientôt le plus rentable, est à moiiii ! Et bien sur, toi, tu as immédiatement accès au statut VIP. Faudra absolument que j'te fasse une visite guidée ! Franchement, t'en penses quoi pour l'instant ? Bar, restaurant, hôtel, casino, strip-club et on a même une partie fitness qui sera rajoutée en fin d'année si tout baigne ! C'est la graaande classe. »

Elle se frotta joyeusement les mains.

 « Et tout ça, faut pas oublier que c'est en partie grâce à toi ! Tu m'as beaucoup aidée, à l'époque. Et faut absolumeeeent que je te présente à Jason lundi. Tu pourras être là hein, hein ? Dit ? Hein ? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Mer 2 Jan 2019 - 18:15
Rae s'était largement faite oublier ces 6 derniers mois. La confrontation avec la Cour des Hiboux et les paroles du Joker l'avaient encouragée à mettre pas mal de distance avec Gotham City et à élire domicile dans la Tour des Titans...

... sauf que si les Titans étaient sa nouvelle famille, Rae avait toujours vécu à Gotham et y vivra certainement toujours. Bref, elle avait en quelque sorte le mal du pays même si ce pays était pourri et son air tellement vicié que le simple fait d'y vivre équivalait à fumer l'équivalent de 10 paquets de cigarettes sans filtre par mois (bon elle exagérait un brin).

Zonant dans sa piaule chez les Titans, passant beaucoup (trop) de temps sur le net à bidouiller et à hacker, , ne s'habillant que rarement et encore juste pour faire un saut dans la cuisine des Titans, Rae s'était un brin repliée sur elle-même.

Troublée par les Hiboux, troublée par le Joker.

Ce dernier fut ensuite déclaré mort. Et ça la perturba plus qu'elle ne l'aurait souhaité. Une partie d'elle se refusant même à y croire... mais pourquoi ? Le monde ne se porterait-il pas mieux sans lui ?

En fait elle attendait un signe. Et quand elle reçut la lettre qu'elle reçut de Gotham City, elle l'imagina tout autre.

Harley.

Harley ?

C'était pas ce qu'elle avait attendue mais c'était un signe. Un signe évident qu'il fallait rentrer par le premier avion.

Ce qu'elle fit.

*
* *

Devant son affectueuse amie, Rae avait l'air d'une clocharde. Elle portait dans son sac qu'elle avait en bandoulière avec elle l'ensemble de ses actuelles possessions terrestres. Elle n'avait plus de piaule à Gotham et se demandait bien où elle allait passer la nuit...

... et là, elle était dans le luxueux bureau du luxueux club de sa pote un peu dérangée, Harley Quinn.

Et elle ne savait trop que dire.

Elle commença donc par l'évident.

"Je... Je suis vraiment heureuse de te voir et..."

Elle regarda autour d'elle.

"Heureuse que tout aille bien pour toi"

Rae tremblait légèrement. Elle était claquée par son voyage. Et puis...

"Je sais pas encore trop. A vrai dire, j'ai plus d'appartement sur Gotham et j'ai pas encore décidé d'où crécher ces prochains jours. Je..."

Elle leva un sourcil interrogateur et lança :

"Jason ?"

Au moins, elle l'avait oubliée l'autre. Le clown taré. Le psychopathe. Avait-elle le droit de le remettre sur le tapis ? D'autant plus qu'il était censé être mort.

Rae alla s'asseoir sur un fauteuil, prit une grande inspiration et...

... se ravisa.

"C'est sublime ce que tu as fait ici. J'espère que tu es très fière de toi et je te remercie de m'avoir invitée..."

Elle s'était dégonflée. Pour l'heure. Car elle savait qu'elle ne pourra pas couper longtemps à la vérité...
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Ven 4 Jan 2019 - 13:08
Harley fit un geste nonchalant de la main, pour signifier que ce n'était rien !

 « Rhaaa, me remercie pas, je vais rougir ! Bon, tant pis si tu as nulle part où crécher, car de toute façon... tu es une invitée ! Aux frais de la maison ! Allez, viens. J'vais te donner une chambre, et en même temps, te faire visiter un peu ! »

Elles sortirent du bureau, entraînées par le rythme presque insoutenable d'une Harley Quinn débordant d'énergie. Tout allait bien pour elle. Comment aurait-il pu en être autrement, de toute façon ? Jason était là pour elle, si besoin, et elle n'avait plus de problèmes avec les démons de son passé. Batman ne viendrait plus l'emmerder, le Joker non plus, et elle allait bien. Tout simplement. Bien sur, elle ne pouvait pas révéler à sa pote que la SSE était partout dans cet établissement, mais ce n'était pas important.

Il y avait deux hommes de main, en costume et lunettes noires, devant l'entrée du bureau. Ils avaient des instructions très claires ; quiconque n'était pas VIP, ou Jason, ou Ivy, ou Selina, n'avait pas le droit d'entrer sans autorisation de sa part ou de Jason.

La jeune femme sortit une liasse de billets d'une poche de sa veste.

 « Mickey et Kyle. Vous êtes mes gardes préférés, vous le savez ? Mais là, j'ai pas besoin de vous ici. Donc, prenez ceci. Vous allez au BK le plus proche, et vous prenez un menu pour Razou, et pour moi, un double menu comme d'hab. Et s'il reste de l'argent, prenez-vous un truc. »

Elle emmena donc sa pote dans les étages, pour lui faire directement accéder à l'étage VIP. Dans les suites et chambres « normales », les clients avaient des lits simples ou double, des sanitaires, des meubles, la télé HD, le wifi gratuit, et le tout dans un confort presque luxueux. Les VIP, eux, avaient de véritables appartements, sans cuisine toutefois ; il fallait bien faire marcher le bar-restaurant d'en bas. Les prix étaient exorbitants, car on était dans un établissement de haute volée : mais les clients allaient affluer sous peu.

Et donc, l'argent aussi. Encore plus qu'avant ! La pré-ouverture avait été un succès total, le gala d'ouverture officielle de lundi serait donc encore plus mieux !

 « J'te raconte pas à quel point on a eu du mal avec les suites VIP. On a longtemps discuté de savoir s'il fallait les faire toutes uniques, ou toutes pareilles. S'il fallait faire un truc VIP++ et un autre juste VIP. Mais au final, j'ai tranché : que VIP. Sinon c'est pas juste, et ça demandait de répondre à une demande qu'on avait pas forcément. Donc voilà. Toutes les suites sont pareilles, ou presque. Mais pas grave. Vu le prix, les riches vont être heureux. Aloooors. 23, 24... ah, 25 ! »

Elle utilisa son pass « Harley » pour ouvrir la porte.

 « Après toi, copine ! »

Elle suivit Razou à l'intérieur, lui indiquant d'un large geste l'ensemble magnifiquement opulent qui s'offrait à elle.

 « Tadaaaam ! Bon, si tu as besoin de faire du nettoyage, tu appelles le service de l'hôtel, ils rappliqueront illico. Tiens, voilà ta carte VIP ; elle est reliée à mon compte, donc n'aie pas peur de dépenser ! Préviens-moi si tu épuises mes réserves, par contre. J'ai essayé de voir avec Batman pour faire installer un Bat-signal sur le toit, d'ailleurs. Mais il a pas voulu. »

Grosse déception.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Ven 11 Jan 2019 - 19:04
Au seuil de sa piaule, Rae était amorphe. Elle observa la splendide chambre, plus luxueuse que tout ce qu'elle avait connu jusqu'à présent...

Elle eut un petit rire sonore à l'évocation du Bat-signal. Puis, elle se gratta la tête, posa son sac à ses pieds et se tourna vers Harley.

"Je... Je sais pas quoi te dire. Quand on s'est rencontrées, tu étais en pleine galère de tout et..."

Rae désigna la chambre d'un geste de la main.

"... voilà où t'es. En plus, c'est officiel, non ? J'veux dire t'es plus une criminelle recherchée par la Police et tout et tout ?"

Elle en aurait écrasé une larme si elle n'avait pas été préoccupée par autre chose.

Mais elle ne voulait pas gâcher la bonne humeur de sa pote. Elle décida de donner le change en lançant, d'une voix un brin forcée :

"J'ai une trop bonne idée, qu'elle est bonne cette idée..."

Inutile de trop en faire : Harley était psychotique pas débile.

Reprenant donc sur un ton un brin plus "naturel", après avoir légèrement toussoté, Rae dit :

"J'imagine que t'as une tonne de trucs à faire maintenant que tu es une respectable cheffe d'entreprise spécialisée dans l'amusement et le divertissement nocturne et qu'en plus tu mènes une liaison épanouissante avec ledit Jason..."

Elle ne voulut pas revenir dessus. Elle le connaîtrait bien assez tôt de toutes manières.

"... mais, ça pourrait pas être sympa maintenant que tout va bien dans ta vie et la m... euh... dans ta vie, donc, qu'on fête ça en se faisant une soirée entre filles, à manger des trucs qu'on devrait pas et qui nous resteront sur les hanches, en buvant des alcools de fillette et en les corsant avec de la vodka et en regardant des comédies romantiques que l'on prétendra - après - détester et d'ailleurs - si, si - c'était une poussière dans l’œil qui nous avaient faites chouiner ?"

Elle alla s'asseoir sur le grand lit et termina d'un ton plus doux et calme :

"Qu'est ce que t'en dis ? Ça pourrait être sympa, non ? Histoire de se raconter ce qu'on devient depuis tout ce temps..."
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Mar 15 Jan 2019 - 11:15
Un large sourire vint animer le visage de Harley, alors qu'elle écoutait attentivement sa pote parler.

 « Je sais pas si épanouissante serait le mot ! Je l'aime beaucoup, et lui aussi tient à moi, mais on est pas trop un couple genre... normal, tu vois ? Lui il est à Chicago pour ses affaires, et moi je suis ici pour les miennes. On se voit de temps en temps. Autant qu'on peut. Mais on a pas toujours le temps de faire des balades romantiques. Je crois même qu'on en a jamais fait. Hmm. Faudrait que j'lui propose un voyage à Venise. Ou à Paris ! »

Evidemment, elle se gardait bien de lui dire que la SSE était leur grand patron à tous les deux. Harley donnait la moitié du revenu hallucinant de l'établissement à la société secrète, ce qui lui laissait tellement d'argent qu'elle n'avait plus rien à en faire à part investir ailleurs. Jason menait des activités pas trop légales de son côté. C'était une vie excitante, ça oui, mais loin de correspondre aux standards de qualité que Razou estimait satisfaisant.

Mais ça, elle n'avait pas le droit de le savoir !

Tant pis. Ça aurait été l'occasion de lui montrer à quel point c'était cool de jouer les méchants.

 « Soirée fille, hein ? J'sais pas. De toute façon, avant ça, il y a la bouffe qui va arriver, car j'ai pas mangé ce midi et j'ai une dalle de ouf ! »

Elle s'étira comme un chat, comme Selina lui avait appris à le faire, exhibant sans le vouloir son corps « parfait » de personnage de comics hypersexualisé.

 « J'suis contente que la suite te plaise ! C'est sûr que c'est pas le grand luxe de ton appart, quand j'avais été chez toi et que j'étais complètement shootée, mais on fera avec, pas vrai ? Ah, quelle époque ! Dire que je pleurais pour un type aussi naze que le Joker. Même Batman est plus intéressant au final, et pourtant, lui, il est ennuyant ! Mais j'pense que je dois remercier pas mal de gens pour m'avoir aidé à l'époque. Toi, déjà. Selina parce qu'on a fait péter l'Iceberg Lounge ensemble. Ivy parce qu'elle m'a donné une douche tellement bonne chez elle. Raid Robain parce qu'il a été assez gentil pour me laisser accéder à mon ancien dossier de psychiatre. Qui d'autre ? »

Elle se gratta la tête.

 « Ah bah oui, Jason, bien sur ! On a essayé de buter le Joker ensemble, genre BAM, une balle dans ta gueule ! Mais je crois qu'il y a survécu. Et du coup dommage, il est pas mort. Mais au moins je suis peinarde ici. 'tain, tu savais, toi, que mon vrai c'était Harleen Quinzel, et que j'avais bossé à Arkham ? C'est chauuud. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Dim 3 Fév 2019 - 8:55
"Tu avais bossé à Arkham, genre comme médecin ?" lança machinalement Rae, avant de passer de la position assise à la position allongée sur le lit indécemment grand...

"Au juste, combien de personnes sont censées dormir en même temps dans ce lit ?" questionna-t-elle encore plus machinalement, se demandant si les fabricants de ce genre de mobilier n'étaient pas de gros dégoûtants dégueulasses.

Elle regarda le plafond et avala sa salive.

"De la nourriture, ça pourrait le faire, ouais. J'ai un peu la dalle et..."

Rae redressa la tête et lança à Harley :

"Tu savais que j'avais fait de la taule ? A deux reprises..."

Puis, repartant dans l'étude des ornementations du plafond, elle poursuivit :

"Une vie satisfaisante, c'est quoi pour toi ? J'veux dire, la plupart du temps je sais pas ce que je veux ni ce que je fous ici. Je traîne dans l'existence. Je suis le mouvement initié par d'autres. Les Titans me demandent de les rejoindre, je viens. Tu m'invites, j'accoure. Je... Je suis une boule de flipper, en fait, ne contrôlant rien de ma direction, dérivant à travers l'univers..."

Elle jeta un regard très sérieux à Harley et lui fit la confidence suivante :

"Tu sais que je t'ai cherchée ? Partout dans Gotham. J'ai fait des trucs pas croyables pour te retrouver et... c'est quand j'ai cessé de penser à toi que tu réapparais"

Rae avala sa salive. Elle avait un aveu un peu plus pénible à faire mais se ravisa. Pas encore le moment. Peut-être quand Harley serait bourrée, histoire de faire passer la pilule avec un alcool quelconque et bien corsé. Histoire de pouvoir prétendre, in fini, le lendemain, que tout cela n'avait été qu'un rêve éveillé.

Elle jouait avec ses mains, ne sachant trop qu'en faire ; elle se mordit les lèvres, ne sachant trop que dire.

"Passer du bon temps. Tout le temps. Pas se prendre la tête. Etre. Bien. Voilà, le secret de la vie, tu penses pas ?" finit-elle par dire, la gorge nouée.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Mar 5 Fév 2019 - 11:03
Harley fronça légèrement les sourcils, son cerveau essayant de surcompenser le trop-plein de non-intelligence. Des centaines de pensées commençaient à défiler dans son esprit, mais ce n'était pas le bon moment pour les laisser sortir. Non, il fallait absolument que Harley réponde correctement, là.

Mais heureusement, alors qu'elle allait ouvrir la bouche pour parler, le repas arriva !

La jeune femme se jeta dessus, et amena tout sur le lit à côté de son amie pour qu'elles puissent partager ce délicieux et industriel repas ensemble. Pendant une longue minute, on entendit uniquement l'appétit vorace de Harley, qui dévorait son premier burger sans retenue. Être une gérante à plein temps et pleine aux as, ça vous creusait l'appétit un truc de fou ! Elle fit quand même une pause au bout d'un moment, essayant de reprendre son souffle et d'éviter de se caler le bide sans finir le reste...

Même si son estomac ne refusait jamais de manger. Elle était insatiable, à ce niveau-là !

 « C'est gentil que tu te sois inquiétée pour moi, mais j'espère que tu as pas trop fait n'importe quoi et que tu t'es pas trop mise en danger ! Moi j'allais bien, enfin... j'ai traversé des moments pas cools. Mais j'ai eu de la chance, au final ! J'ai eu le soutien de plein de gens, ça m'a permis de tenir le coup ! »

Elle marqua une pause, le temps d'avaler la moitié de sa boisson.

 « Je pense que passer du bon temps et pas se prendre la tête, c'est ce qu'il y a de mieux, ouais. Regarde-moi : je vais méga super putain de bien ! Je suis pleine aux as, je peux dormir quand je veux et où je veux, je peux m'acheter ce que je veux, et je peux faire tout ce me plaît sans devoir en rendre de comptes à qui que ce soit ! Franchement, c'est la belle vie ! Et moi, je te le dis en toute amitié ma belle, tu es ici chez toi ! Tu fais ce que tu veux ! VIP ! »

Et elle le pensait vraiment.

Razou était une amie, et même si elle veillerait à ce qu'elle ne soupçonne rien de son appartenance à la SSE, elle ferait ce qu'il faudrait pour ça reste ainsi. Elle ne comptait pas la laisser dans la merde alors que cette dernière l'avait aidée, quand ça n'allait pas du tout, avec ses maigres moyens. Alors, maintenant que Harley avait effectivement les moyens de lui rendre, avec intérêts, sa bonté, elle le ferait.

 « J'espère que le repas et la suite te vont. Si tu as des trucs à dire, à faire, vas-y, hein ! Enfin, que tu veux dire ou faire, j'veux dire. Bref t'as compris ! On est entre potes ! »
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessagePosté le:
Revenir en haut Aller en bas
 

[6ML] L'inauguration de l'Arlequin [PV Razorsharp]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» nounours Arlequin
» Inauguration du SRCS - Remerciements
» Qui est arlequin !
» Punaise Arlequin
» Arlequin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: La Terre :: Gotham City-