[The Brave & The Bold] Un manque de clarté ( Tempest / Hartley Rathaway )

Inscription : 22/02/2018
Messages : 79
Localisations : DC-verse

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Ven 4 Jan 2019 - 0:04
[The Brave & The Bold] Un manque de clarté ( Tempest / Hartley Rathaway ) Tt10

Atlantis la magnifique et antique cité sous marine n’était plus que l’ombre d’elle même. Des quartiers entier de la cité étaient en ruine et ne faisaient pas l’objet d'une reconstruction. Celles qui avaient lieux étaient troublées par des pilleurs, voir des affrontement entre différents clans réclamant ce qui fut le joyau de la couronne du peuple Atlante. Une grande partie de la population s'était déplacée, attendant des temps plus cléments pour revenir.

Parmi les ruines de la cité Garth verrait quelques courageux cherchant à rebâtir quelques choses. Des hommes et des femmes réparant des maisons isolés, prêts à vivre ici à nouveau comme avant le cataclysme de l’attaque de Darkseid. Mais presque plus personne pour les protéger de la violence ambiante, si ce n’était quelques héros comme l’ancien Aqualad devenu le puissant Tempest. La journée touchait à sa fin quand un Atlante en armure chevauchant un requin blanc arrivait vers le titan. Il stoppait à coté de lui son avancée et consultait un hologramme de leur technologie représentant le jeune héro afin de ne pas faire erreur.

“Vous êtes celui que l’on nomme Tempest?”


Demandait il bien qu’il était sûr de lui. Il tendait un rouleau qui s’il était déplié par Garth dévoilerait un message marqué du sceau d’un petit village atlante situé à quelques miles de là.

“Tempest,

Nous avons entendu dire que vous protégez Atlantis des pillards et vous remercions pour tout ce que vous faites en cette période de trouble où bien des clans se déchirent. Nous sollicitions votre aide car nous avons été cambriolés et un objet de grande importance confié par Mera de Xebel a été dérobé alors que nous le cachions dans notre temple. Nous sollicitions votre aide pour le retrouver et vous implorons de venir nous rencontrer.

Le Conseil de Choriósti Mýti


Se rendrait il auprès du conseil? Certes les gens avaient besoin de lui pour les protéger ici...mais qu’est ce que Mera aurait pu vouloir cacher si près d’Atlantis?

[The Brave & The Bold] Un manque de clarté ( Tempest / Hartley Rathaway ) Ferry10

Pendant ce temps à bord du Paquebot “ Caribbean” le public d’une salle de concert applaudissait à tout rompre la représentation que venait d’effectuer l’orchestre de Central City. Une représentation faite devant un parterre de gens aisés voyageant dans un navire de luxe qui ne lésinait sur aucun moyen pour satisfaire ses croisiéristes: Même à y inviter un orchestre et son prestigieux chef Hartley Rathaway!


Alors que le public quittait la salle de concert du navire et que les musiciens et musiciennes commenceraient à ranger leurs instruments, un son inhabituel arriverait aux oreilles de celui qui n’était autre que le Pied Piper. Celui d’un Tocsin qui sonnait.. mais sous l’eau! Ce son fut autrefois un signal d’alerte dans le monde de la surface, l’était il aussi pour le monde sous-marin? Et comment pourrait il aider, et s’y rendre d’abord ?!? L’un des jeune musicien finissait de parler avec les autres et s’approchait de Hartley avec un grand sourire.

“...Et vous monsieur Rathaway vous venez boire un verre au bar ?”


Tous le regardait, espérant qu’ils pourraient lui voler un peu de son temps pour parler de musique céleste avec une flûte...de champagne bien entendu. Ils avaient tous une oreille d'exception mais seul Hartley entendrait ce son à travers la paroi du navire, et pouvait comprendre que des gens étaient peut être en danger là dessous.


Hj:
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Ven 4 Jan 2019 - 10:50
Ces derniers temps ont été compliqué, depuis l'attaque de Darkseid l'Atlantis, cette cité si fière et puissante, n'est maintenant qu'un amas de gravats. Une violence sans limite se déroulait dans les quelques quartiers survivants. Garth lui tenait absolument à protéger la population qui n'avait pas mis les voiles. LEs différents clans y faisait régner leur loi, il fallait donc quelqu'un pour les remettre à leur place. C'est ce que Garth comptait faire, sur un petit groupe, qui c'était auto-proclamé " Héritier d'Atlantis". Ces moins que rien osaient manquer de respect à la lignée d'Arthur et s'en servait pour organiser des trafiques en tout genre.

Cela faisait un moment qu'il était sur leur piste, Garth ne mettait pas longtemps à les trouver et les arrêter. ici peut de personnes pouvaient rivaliser avec la magie du jeune héros, mais avec cette période de k.o plus personne ne craignait d'être recadré, l'armée est maintenant dirigée par Orm, cet enfoiré n'a pas mis longtemps avant de revenir prendre le trône. Alors qu'il nageait dans les rues d'Atlantis, une patrouille passait à dos de requin. Garth partait rapidement se cacher, si les soldats le voyait il serait sans doute arrêter, lui grand fidèle à son vrai roi.

Quelques mètre plus loin il était arrêter par un homme, qui lui aussi chevauchais un requin mais ce n'était pas un garde d'Orm. Ce dernier lui demandait s'il était bien celui qu'il cherchait en donnant son nom. Afin d'affirmé ces paroles, Garth hochait la tête, observant attentivement l'homme de ses yeux pourpres. Ce dernier lui tendait une lettre, Garth l'ouvrait et reconnaissait tout de suite le sceau imposé. Le royaume de Choriósti Mýti, lui demandait son aide, ils venaient de se faire piller l'un de leur trésor, un bien confié par Mera elle-même.

Hm je vois. J'irais à leur rencontre. Je doit vous suivre ?

Merci de m'avoir apporté ce message.


L'homme sur le requin lui faisait signe de le suivre, Garth le suivait donc jusqu'au village indiqué. Là il découvrait un petit village qui ne semblait pas avoir trop subit, l'avantage c'est qu'Atlantis à attiré tout les regards sur elle, laissant une chance aux villages comme celui-ci. Les gens s'étonnaient positivement de le voir, comme s'il était leur sauveur celui qui pourrait protéger les Atlantes en l'absence de leur roi.

Là il se trouvait devant ce qui semblait être une salle de conseil. Après avoir laissé le garde annoncé sa venue il entrait dans la pièce, il ne manquait pas de s'agenouiller devant les conseiller présents. Puis il relevait la tête dans leur direction. Ses yeux pourpres pouvaient porté à confusion, mais son regard était tout ce qu'il y avait de plus pacifiste et amical.

Salutation à vous conseiller de cet humble village, j'ai reçu comme prévu votre message. Je suis donc venu sur le champs, en espérant pouvoir vous aidez.

Dites m'en plus sur ce fameux bien volé.


Depuis la disparition d'Aquaman, Garth était devenu le seul protecteur de la cité, il faisait tout son possible afin de déjouer les pillages, mais aussi les abus de pouvoir, la violence gratuite et les trafiques en tout genres. Ce rôle il savait le tenir ce n'était pas la première fois, mais malheureusement il ne pouvait pas être dans tout le royaume à la fois. Ce qui parfois donnait lieu à des vols dans ce genre là. Au fond de lui Garth espérait le retour d'Arthur, les Atlantes ont besoin de lui, Garth à besoin de lui.

Pour l'instant Garth attendait une réponse et comptait bien retrouvé l'objet en question, quel qu'il soit.
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 07/04/2018
Messages : 120
Localisations : Central City
Shadowpact

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Sam 5 Jan 2019 - 12:20
L'orchestre municipal de Central City était habitué aux sorties. C'était une manière de se faire connaître et une bonne occasion de mêler l'utile à l'agréable. La plupart des musiciens du maestro Rathaway avaient travaillé d'autant plus dur pour l'honneur d'être appelé à jouer sur le Caribbean. Jouer pour les riches était une tentation pour Rathaway de se perdre dans des conflits intérieurs, entre ses valeurs et la fibre mondaine qu'il cultivait. Il n'avait guère l'esprit à la fête, mais était pour autant plus qu'à l'aise et se contenta d'être heureux que les plus grands musiciens des villes jumelles aient un peu de plaisir au-delà du dur travail de l'orchestre couronné ici. Le chef Singh n'avait guère d'intérêt pour ce genre de vacances, ce qui le faisait manquer encore plus à son mari en ce temps de surcharge de travail à l'hôtel de police à l'autre bout du monde. Alors qu'il luttait contre son envie d'envoyer des tonnes de textos à son compagnon, lequel avait fort à faire à Central City, un son étonnant éveilla les sens du Fifre.

Lorsqu'on le solicita, Hartley se contenta d'esquisser un sourire distrait.

Un tocsin, identifiable à sa sonorité connue à travers l'histoire de la civilisation comme un appel d'alarme, résonnait depuis les profondeurs. Un instant, Hartley s'étonna que personne autour de lui n'y réagisse, ni aux tables de yahtzee, ni au concours d'origami sur chou kale. Néanmoins il en comprit rapidement que seuls ses sens améliorés par des prothèses avancées lui permettaient d'entendre ce signal d'alerte venu des abysses. Seul un héros pouvait intervenir, et une fois n'est pas coutume, ici Flash n'était pas disponible pour gérer la situation. C'était au Joueur de Flûte d'intervenir.

"Désolé, mais vous vous souviendrez de ma présence légère et agréable et non d'un départ précipité. Et encore navré quand vous prendrez un seau et un balai pour le célèbre chef d'orchestre Hartley Rathaway, mais une douce mélopée convaincra toute personne à bord de ce même subterfuge éhonté."

Le maestro se rendit dans les coulisses du navire de croisière, où il avait ses appartements. De quelques gestes, il pirata depuis sa tablette les accès aux systèmes sonores du bâtiment de plaisance. Un son hypnotique rendit chacun à bord docile aux déplacements libres et sans entrave de Piper au sein des lieux les plus privés du bateau de croisière. Il évolua alors paisiblement jusqu'au département d'entretien du navire. Dans les vestiaires de maintenance, du matériel de plongée destinée aux réparateurs devint rapidement son costume de fortune, aussi bien qu'un équipement de survie indispensable pour s'enfoncer sous les flots. Laissant derrière lui l'hôtel flottant, Hartley n'écoutant que son courage plongea pour retrouver l'origine du son de cloche qui l'avait éveillé de sa torpeur sociale. A défaut d'avoir emporté du matériel de justicier qui tienne sous la mer, il se consola que contre toute attente, des instruments sonores existaient là où il se rendait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 22/02/2018
Messages : 79
Localisations : DC-verse

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Lun 7 Jan 2019 - 22:52
Le Pied Piper avait "piraté" le navire de croisière, diffusant une mélodie hypnotique qui neutralisait tout le monde à bord le temps qu’il y circule selon son bon vouloir. Il finissait par découvrir un équipement de plongée et quittait le palace flottant pour une descente dans les profondeurs. D’abord guidé par la provenance du signal celui ci s’interrompit soudain . La descente continuait et la pression augmentait vite mais heureusement la source du bruit de cloche ne fut pas si profonde que cela.

[The Brave & The Bold] Un manque de clarté ( Tempest / Hartley Rathaway ) Wreck_10

A la lueur de sa lampe il pourrait découvrir l’épave d’un grand navire, probablement un porte container. Mais avant qu’il ne puisse continuer à avancer il fut comme happé par une force supérieure. Emporté par quelques choses venant de par derrière il tomberait inconscient sans pouvoir lutter.


Choriósti Mýti
[The Brave & The Bold] Un manque de clarté ( Tempest / Hartley Rathaway ) The_fo10

Arrivé dans la salle du conseil située sous une ancienne coupole Tempest s’était agenouillé pour parler à ses membres qui étaient au nombre de cinq hommes et femmes. L’une d’eux lui faisait signe de se relever.

“Allons, vous êtes Tempest nous n’attendons pas cela de votre part…”

Un autre lui faisait signe qu'il en faisait trop.

“Oui oui, notre conseil est déjà bien assez honoré que vous ayez répondu à sa sollicitation.”

La femme qui avait parlée en premier allait droit au but.

“Oui, voilà…

Le bien volé est le Sceau de Clarté.”


Garth connaissait certainement cet objet, il s’agissait de l’une des sept armes du Dead King. Bien qu’elle ne fut pas létale elle gardait son pouvoir magique et était un objet d’une valeur inestimable pour les Atlantes, c’était le sceau d’Atlan, celui par lequel il décrétait.

“Mera nous l’avait confié et nous avait fait jurer de n’en parler à personne. Le secret fut gardé plusieurs années. Mais après l’attaque de la capitale comme vous le savez les clans rivaux se sont affrontés et des pilleurs ont pu profiter du désordre. Le coffrage de pierre a été brisé, et le Sceau de Clarté volé.”

Un autre prenait la parole à son tour.


“Il y a une épave située à quelques dizaines de miles d’ici , un repaire de personnes peu recommandables nommé Tanastón. Nous pensons que les pilleurs venaient de là bas. C’est du moins...ce que certains disent ici , ayant reconnus leurs visages.”

La femme prenait un air ferme.

“Ce sont des contrebandiers notoires, se livrant déjà avant cette période de troubles à toute sortes de trafics. Échangeant des marchandises de la Surface avec celles d’Atantis. L’épave est leur lieu de rencontre avec les surfaciens.”

Et de fait, Garth aurait effectivement peut être entendu parler de Tanastón en ces termes.

“Nous ne savons pas comment aller récupérer ce qu’ils nous ont volé! Ils ont des armes de la dernière technologie quand nous n’avons que nos mains!”

“Pouvez vous vous rendre là bas Grand Tempest, et nous ramener le sceau pour qu’il soit mis à l’abris dans un nouveau lieu?”

La demande du Conseil était claire, restait à savoir si Tempest poserait des conditions ou se mettrait en chemin.


Dans l’obscurité d'un navire couvert de rouille et humide le Rogue retrouverait ses esprits. La pièce remplie d'air dans laquelle il se trouvait était inversée, probablement s'agissait il de l’épave qu’il avait découvert. Il ne portait plus son casque de plongée qui était posé à sa droite, quand une caisse en bois était posée à sa gauche. Assis et attaché sur une chaise les poignets liés derrière le dossier, il était à la merci d’un homme face à lui. Enfin un homme...ou un Atlante car il portait une combinaison renforcée ne ressemblant pas à ce qu’il se faisait dans le reste du monde. Il portait une épée aiguisée et un étrange pistolet à la ceinture lui donnant un peu l’aspect d’un corsaire des fonds marins. Plus raffiné qu’un pirate mais pas non plus aussi noble qu’un officier de marine. Il avait des cheveux bruns et des yeux verts, Son visage anguleux était traversé par une grosse balafre partant en diagonale du menton jusqu’au front en passant entre les deux yeux qu'elle avait heureusement épargnée. Il s'approcha lentement en faisant craquer ses phalanges.


“Qui t’envoie surfacien?”

Lança t'il à Hartley d’un ton menacant.


HJ:
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 07/04/2018
Messages : 120
Localisations : Central City
Shadowpact

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Mar 8 Jan 2019 - 18:28
La vision d'un cargo abîmé dans des eaux peu profondes fit tiquer le joueur de flûte. A la lueur de sa torche, il tenta de distinguer le plus petit indice quant à ce transporteur marchand qui avait fini sa trajectoire ici bas. La pensée le traversa que son orchestre et leurs hôtes pouvaient courir le même danger. Que la cause fût naturelle ou criminelle, le casseur réformé commença à se questionner sur la nature des activités sous-marines. Et si le signal du tocsin était un appel utilisé par un collectif de brigands subocéanique ? Il voulut remonter pour s'assurer sur le bateau de vacanciers que rien ne prédestinait cet hôtel flottant au même sort. Mais d'un coup, il sentit une douleur le frapper derrière la tête. Et rien.

Lorsque le Fifre reprit connaissance, il sentit immédiatement les liens qui le retenaient de masser l'hématôme qui lui faisait ressentir un affreux mal de crâne. Solides. Mouillés. Impossible de défaire les noeuds en faisant jouer le cordage. Puis, réalisant qu'il voyait et respirant sans entrave - hormis un étrécissement de son champ de vision et de sa capacité respiratoire dus au fait d'être assommé et ligoté - il tâcha de se faire une idée de son environnement, et subséquemment, de la situation.

La coque était vraisemblablement retournée, ce qui expliquait l'impression particulièrement troublante que le monde était inversé. C'était aussi une des raisons pour lesquelles l'air demeurait prisonnier du navire de freight. L'air était cependant clairement iodé ce qui avait causé l'oxydation des parois. Hartley supposa qu'il se trouvait dans l'épave qu'il avait repérée juste avant de perdre connaissance. Son casque avait été laissé à son côté, ce qui lui indiquait que la situation était gérée dans l'urgence, soit il n'avait pas été inconscient longtemps, soit il pouvait se faire déplacer dans la précipitation. On envisageait sûrement de le laisser en vie. C'était probablement les prémisses d'un interrogatoire. La caisse située de l'autre côté pouvait être soit une arme pour le torturer, ou encore très probablement un bien matériel à récupérer rapidement en cas d'évacuation hâtive.

Le type qui caracolait devant l'ancien Rogue avait quelque chose d'hors du monde. C'était bien un humain, un mâle adulte de notre espèce ou plutôt, comme ses propos allaient le révéler, un atlantéen. L'homme avait des traits assez faciles à situer, malheureusement encore inconnus d'Hartley. Un pistolet, une lame. Un air aguerri. Et la présupposition que le Piper l'était aussi.

"D'où je viens tout le monde ne répond pas à l'agenda d'une figure autoritaire. Je suis celui qu'on appelle de ses vœux lorsque les problèmes vous dépassent. Alors, comme je n'ai pas le plaisir de vous connaître, je vais me permettre un peu de candeur en vous posant moi aussi une question directe : n'y aurait-il pas un problème que vous souhaiteriez voir réglé pour vous ?"

Ça avait peu de chances de marcher, mais soit le type était simplement un brin désespéré, soit c'était quelqu'un de vraiment dangereux. Dans les deux cas, il ne pouvait déterminer sa marge de manoeuvre sans avoir un peu sondé au préalable à qui il avait affaire. De même, il avait 100% de chances de lui taper sur les nerfs, mais Hartley Rathaway n'avait jamais vraiment été reconnu pour ses compétences sociales. Se faire haïr était un peu une habitude et globalement il s'en fichait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 22/02/2018
Messages : 79
Localisations : DC-verse

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Lun 21 Jan 2019 - 21:35
Le rogue ne se laissait pas intimider, du moins l’Atlante le compris tant par le fond de ce qu’il disait que dans la forme. Il répondait à l’interrogatoire d’une manière évasive et un tantinet culottée, offrant rien de moins que ses services. Cette manière d’agir était osée, inattendue. Il pariait sur le fait que l’Atlante face à lui soit en difficulté, un pari qui en soit n’était pas si risqué. Il avait bien entendu un tocsin sonner et à bien y réfléchir ce pouvait être le genre d’alarme manuelle qu’on trouverait encore dans ces vieux cargos. L’Atlante eu un moment de recul en posant sa main sur son menton impeccablement rasé, un signe qu'il prenait soin de lui malgré son visage balafré.

“Hum...tu as pour toi que ton équipement de surfacien n’est pas adapté pour les profondeurs, et que tu ne portais pas d’arme. Tu n’as pas non plus de sac pour ramener un butin tu n’es donc pas l’un de ces pilleurs d’épave...”

Il passait ses avants bras musclé dans son dos et faisait quelques pas dans la pièce où ils se trouvaient.

“Tu n’avais pas prévu de descendre ici et je me demande bien pourquoi tu l’as fait. Mais si tu veux tout savoir...nous sommes un peu à cran en ce moment et je ne t’aurais pas cogné ainsi sans cela.”

Il sortit son long couteau et le posa sur l’épaule du fifre.

“Tu dis pouvoir résoudre les problèmes qui nous dépassent? Par Thétis je ne demande qu’a te croire même si j’ai des doutes. Ton corps est faible surfacien, ton équipement celui de ces amateurs de pataugeoire restant le long des rivages.”

Il passa derrière Harltey et coupa ses liens avec son couteau, le libérant par la même occasion. Un léger sourire semblait pointer, quelques choses venant briser la sale tête qu'il lui tirait depuis le début.

“Mais tu as un sacré courage de descendre si profond sans préparation. Mon repaire est menacé par des gêneurs. Appelle moi Nicklas. Et toi comment puis-je t’appeler, et quelles sont tes compétences ?”

Il semblait prêt à lui laisser une chance, mais le risque pris n’était pas grand. Le fifre était sans arme et son maigre équipement de plongée ne lui permettait pas de fuir rapidement, il n’avait donc pour lui aucune chance de s’en tirer s’il tentait de les trahir.


HJ:
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 07/04/2018
Messages : 120
Localisations : Central City
Shadowpact

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Mar 5 Fév 2019 - 16:31
Son hôte détacha Piper, qui discrètement s'était tenu prêt à lui flanquer une branlée sans quitter sa chaise. Mais, non, son bluff avait semblé marcher. Il fronça les sourcils pour expliquer ce qu'il était, ses capacités. Honnêtement il était habitué à parler à des crétins, le monde est peuplé de bien davantage d'imbéciles que de génies. C'était encore autre chose que de parler à un gus d'une culture si différente, quelqu'un pour qui Rathaway était selon lui un faible surfacien.

"J'ai entendu dire que vous autres atlantéens aviez une technologie antique à base d'instruments de musique pour convoquer et diriger les animaux marins parmi les plus redoutables. Je suis ce que vous pourriez considérer comme un technomancien de cette trempe."


Pourquoi il était là? Donc soit il n'était pas au courant pour le tocsin, soit il ne désirait pas lui en parler. Hartley réalisa qu'il devrait peut-être jouer la montre, car il pouvait y avoir quelque part un véritable destinataire pour le signal sonore qui l'avait attiré. Il devait risquer d'en dire trop, c'était aussi une façon de tester le type. Mais dans quoi était-il fourré...

"J'ai simplement... senti une personne dans le besoin. Et comme vous voyez, je suis là et bien que vous ne l'ayez soupçonné, je peux vous être utile. Ce serait plus facile avec un atelier mais enfin, mon sens de l'équilibre et mon endurance supérieurs à la normale, et ma proficience avec les câbles, machines et autres impulsions sonores sont à votre service."


Le type, dont on s'habitue beaucoup plus au visage balafré que Hart aurait pu le croire, lui donna un nom étrange. Nicolas ? Non, ne pas utiliser la béquille d'interprétation. Piper entendait très bien contrairement au jeune Hartley handicapé qu'il avait été. Il avait juste très bien entendu, le pirate bizarre aquatique s'appelait Nicklas. Il se leva pour lui serrer la main.

"Enchanté, Nicklas. On m'appelle Piper."


Puis, d'une voix un peu moins amène...

"Qui donc sont les nuisibles qui gênent vos... activités?"


Il commença d'ores et déjà à profiter de sa liberté retrouvée en furetant autour de lui, à commencer par la caisse proche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 22/02/2018
Messages : 79
Localisations : DC-verse

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Dim 10 Fév 2019 - 21:24
Piper expliquât quelles étaient ses capacités à Niklas et celui ci se montrait déjà un peu moins méfiant. Non pas que l’explication du Rogue sur les motifs de sa venue soient convaincants ; mais son statut de “technomancien” l’intriguait. L’Atlante avait déjà serré des mains, certains contrebandiers de la surface avec qui il faisait affaire avaient cette coutume. Il prenait celle de Piper pour la secouer puis la relâcha avec énergie.

“ Tu utilise le son comme une arme c’est çà? Tu n’as pas l’air d’un magicien. Ou en tout cas n’est tu pas accoutré comme ceux que j’ai déjà pu rencontrer.”

L’Atlante s’écartait de lui en remarquant qu’il était interessé par la caisse à coté.

“Des vieilleries qui appartenaient à un membre d’équipage. Il l’a laissée là en quittant le navire comme les autres à l’époque.”


En fouillant parmi ces vieilleries Pipper trouverait une vieille marinière et un chapeau avec un pompon rouge. Il y avait également quelques lettres échangées avec la surface semblant sans importances, des correspondances datant de la fin des années 90. Il y avait aussi un outil multifonction qui pouvait tout à la fois servir de tenaille clé à molette, marteau, décapsuleur, ouvre boite et couteau. Enfin plus intéressant peut être , le fifre trouverait parmi une collection de pin's à l'effigie de grands groupes pétroliers un harmonica de marque Hohner. Le compagnon de voyage du propriétaire de la malle lors de ses longues traversées. Niklas ouvrait une porte d'acier et un autre atlante barbu entrait armé d’une lance.

“Ah mais tu n’y a pas touché finalement!”

“En effet vieux je te présente Piper, il va nous aider à stopper la milice de Choriósti Mýti ”


“Lui? mais comment veux tu c’est un pied-sec ils sont perdu sans leurs armes à plomb!


Ses propos n’étaient pas méchants, à vrai dire il semblait plus vouloir blaguer avec Hartley que le mépriser.

“Cletus, on a perdu cinq d’entre nous lors de leur dernier assaut, tu crois vraiment qu’on tiendras face à un troisième? Il viens avec nous.”

Le vieil homme hochait la tête par l’affirmative, regardant le fifre comme s’il regardait un jeune soldat qu’on envoyait au casse Piper.

“Bien...au pire si tu bouges biens tu leur fera une cible de plus à atteindre...viens Piper, je vais te montrer où sont les autres...”

Ils lui faisaient confiance, à vrai dire ils étaient aux abois et ne semblaient pas trop avoir le choix. De toute évidence les atlantes qui avaient élu domicile dans cette épave dont l’intérieur était à sec ressemblaient au mieux à des baroudeurs au pire à des hors la loi. Ils n’étaient qu’une dizaine mais bien armée et équipés, certains favorisant des fusils et armure futuriste quand d’autres leurs préféraient des lances et des bouclier voir des tridents. Il y avait parmi eux plusieurs blessés et estropiés mais ils étaient prêts à continuer à se battre. Alors qu’ils attendaient le prochain assaut avec appréhension on ne lisait pas de la peur dans leurs yeux mais de la détermination.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 07/04/2018
Messages : 120
Localisations : Central City
Shadowpact

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Sam 2 Mar 2019 - 16:13
Hartley ne s'était pas joué du bonhomme balafré, la notion de technomancie n'était pas loin de la vérité. Mais... La version courte donnée par l'homme des profondeurs était étonnamment plus claire que ce que l'ancien Rogue lui avait livré. Cela donnait l'impression que le maestro nimbait exprès de mystère pour mieux faire passer les autres pour des imbéciles. Mais non. Il était comme ça, compliqué, surtout dans sa tête. Et il avait pour habitude de s'exprimer de façon compliquée, alambiquée, ce qui lui avait souvent valu de passer pour une tête d'ampoule. Heureusement, ceux qui savaient manier les choses comme des armes étaient plutôt bien vus dans le monde d'aujourd'hui. Du moins, ils avaient de la valeur, et tout valeureux qu'il pouvait être, Nicklas et son équipage, à commencer par un partenaire du nom de Cletus, n'étaient plus très vaillants, depuis apparemment deux assauts répétés, qui n'avaient apporté que leur lot de blessures et d'apitoiement. Pourtant, ils ne semblaient pas réellement attendre d'aide extérieure. Mais ce tocsin alors, c'étaient eux ou... Ou l'ennemi, qui lui s'était peut-être remplumé. Bon sang, ça sentait la poudrière cette mission.

Tout en laissant aller le fil de ses pensées, Piper s'attarda dans les anciens bagages sur l'harmonica de marin. Il leva les yeux autour de lui, identifiant succinctement les points d'acoustique et de résonance de la vieille coque rouillée.

"Choriósti Mýti."

Il avait fait un froid en répétant un élément isolé des paroles échangées par les deux dirigeants de cette drôle d'escouade. C'était un nom extrêmement précis, bien qu'il n'en entendait ni l'origine, ni le sens. Mais son oreille bien que surfacienne était à même de l'isoler et de le garder dans sa géniale petite caboche.

"Navré, mais c'est l'oreille absolue. Et la restitution absolue, d'ailleurs. C'est un mot de patois, ou le nom d'un truc ? Parce que j'aime autant savoir à quoi m'attendre."

Considérant le groupe de gueules cassées équipés d'armes issues tout droit de films de guerre passée, future et jamais vues, il souffla doucement dans l'instrument que lui avait fourni sa fouille rapide du caisson. Guidant sa résonance dans la carlingue emplie d'air sous l'océan, il produit un son aigu et vibrant qui se répercuta jusqu'à faire perdre l'équilibre à chacun. Un petit truc qui ne servirait à rien s'ils s'aventuraient en zone aquatique, mais s'ils devaient alterner les milieux, déséquilibrer quelqu'un dans un environnement en trois dimensions comme un milieu aqueux, c'était un point d'orgue à l'affaiblissement de l'adversaire. Il attendit que leurs oreilles internes se remettent du choc acoustique. Puis, avec un sourire :

"Question de stratégie, je me sens un peu plus faible que vous autres peaux humides. On s'en prend à quoi exactement ? Et j'imagine que le prix remporté, l'idée c'est de repartir avec, et en vie ?"

Cela ressemblait à un casse ou une évasion. Mais partout, il savait que les milices étaient là pour empêcher ce genre de choses avec des conséquences létales. Cela lui rappela les Rogues, mais manifestement l'adversaire était plus du genre Plunder que Flash. Pas de pardon, pas de quartier. C'était assez excitant, trop peut-être ? Qu'est-ce qu'il foutait là...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 22/02/2018
Messages : 79
Localisations : DC-verse

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Sam 9 Mar 2019 - 19:12
Lors de leur discussions devant Hartley les deux Atlantes échangèrent le nom de la milice qui sembla raisonner dans les oreilles du Rogue, celui ci ne pouvant s’empêcher de l’oraliser. Niklas lui en disait alors un peu plus sur le sujet même si ce ne serait peut être pas autant qu’il l’aurait souhaité et qu’il semblait cacher des choses. En effet les yeux de Nicklas se faisaient fuyants car une question dérangeante venait d’être posée, c'était le regard des dirigeants d’états quand on les interrogeait sur la répartition des richesses en plein forum de Davos.

“Choriósti Mýti oui, c’est un village situé à quelques lieues d’ici. Ils...ils s’en prennent à nous. J’aimerais que ce sujet ne soit pas abordé.”

Le leader du repaire de Tanastón ouvrit alors une sacoche fixée le long de sa ceinture et y plongea sa main, poussant un étui de tissu renfermant un objet métallique pour y prendre des pièces. Il sortit alors une poignée de doublons d’or de sa poche, de rares escudo battus sous Philippe V qu’il avait trouvé dans une épave espagnole des caraïbes. Il glissa une dizaine de pièces dans un étuis en peau de requin et le donna à Pipper.

“Tiens c’est rare sur la surface, chaque pièce doit valoir 10 000 dollars d’Amérique.”

Il était bien au courant du cour des marchandises récupérables dans les profondeurs et de leur valeur auprès des habitants de la surface et semblait chercher à clore la conversation concernant le village en lui envoyant une grosse somme d’argent dans les pattes. La discrétion de Pipper semblait requise, c’était clairement le message.

Cletus lui présentât ensuite les autres défenseurs de l’épave et l’harmonica fut testé par Pipper, celui ci déstabilisant chacun d’eux. Nicklas eu alors le regard pétillant, il était clairement remotivé par ce à quoi il venait d’assister et Clétus échangeait avec lui un regard complice. Ils avaient peut être trouvé la perle rare et allaient pouvoir passer l’envie aux miliciens de venir mettre la main sur le trésor que Nicklas gardait dans sa sacoche: Le Sceau d’Atlan. Passé cela Hartley leur posait des questions sur la stratégie et ce à quoi ils devaient s’attaquer, Nicklas les laissait alors tous les deux là où ils étaient laissant son camarade répondre. Clétus sortait sa lance et posait son bouclier devant lui, se tournant vers un point d’eau d’où l’ennemi pourrait remonter afin d’envahir le navire. Il avait un peu l’air d'un spartiate mais version atlante et sans la cape.

“On attaque rien Piper on leur passe l’envie de s’en prendre à Nicklas et à ce qu’il transporte d’accord? Ils attaquent simultanément par plusieurs accés à chaque fois toi et moi on gardera celui là.”

Il passa quelques minutes avant que le tocsin que Piper avait entendu sur le paquebot ne raisonne à nouveau dans le navire. Clétus se crispa sur sa lance.


“Ils arrivent!”

L’eau qui envahissait leur salle commençait soudain remuer, en sortait soudain des atlantes portant des armures futuriste et d’étranges fusils à plasma. Ils étaient six, il faudra tenir!

HJ:
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 07/04/2018
Messages : 120
Localisations : Central City
Shadowpact

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Jeu 14 Mar 2019 - 14:34
Le maestro d'orchestre parvenu jusqu'ici entendit à nouveau le son qui l'avait conduit à finir ici captif puis compagnon de fortune. On voulait l'acheter pour gérer la milice, et quoi de bien surprenant puisqu'il s'était présenté comme un arrangeur de problèmes ? À la surface, ce genre de boulots courtisaient les plus lointaines franges de la moralité humaine et étaient souvent bien rémunérés, bien qu'on avait rarement l'opportunité de pouvoir vivre sa retraite avec. Mais, outre le signal du glas, son attention fut attirée par autre chose que les pièces précieuses, un objet qui devait être encore plus rare. C'était donc ça qu'il convenait de protéger. Mais Nicklas était parti tenir une autre station de défense, laissant Piper aux côtés de son lieutenant Cletus.

Durant le temps que l'offensive ne soit déclarée, Piper s'était emparé de l'outil multifonctions pour améliorer un peu son arme musicale, tout en parcourant distraitement les correspondances épistolaires qu'il avait dénichées. Jouant doucement de l'outil et délicatement de pointes de pin's, il modifia l'instrument jusqu'à obtenir un degré d'amélioration qui vu la situation était passable. Il opina du chef quand on lui donna la situation de combat. Son comparse tenait une lance et un bouclier. C'était rudimentaire mais bien plus impressionnant qu'un harmonica. Hartley entoura ses mains et avant bras de cordages, il enfila l'outil multifonctions à sa ceinture et commença à scruter les bas fonds à travers la brèche dans la coque.

Quand le dernier écho du tocsin résonna, ils arrivèrent. Six atlantes armés de fusils énergétiques et de tenues high tech. Bien, c'est le dos au mur que le Fifre est le plus redoutable.

"Réglez vos phasers sur non-létal, ou sinon... !"

Il fit trois pirouettes pour troubler l'ennemi en se déplaçant de façon imprévisible, avant d'envoyer son poing dans la gorge de l'un des miliciens, puis bondir derrière le suivant et lui serrer le cou avec ses cordages. Il ne connaissait pas bien les atlantes, mais ils devaient bien respirer d'une façon ou d'une autre, enfin probablement... il lui semblait crucial de régler la question pour ne pas commettre d'erreur stratégique par la suite.

"Prêt à perdre ta vie pour la pacotille qu'on a, le trooper?"

Il commença à serrer autour de la gorge du type tout en sifflant entre ses dents un petit air qui résonna. C'était une fréquences qu'il avait déjà utilisée à la surface. Là-haut, la plupart des gens y réagissaient par un réflexe de déglutition, une toux enflammée et des larmes d'asphyxie fugace. La musique et ses effets étant en partie physiologique, en partie culturelle, Piper ne savait pas si ça marcherait et sur qui. Mais il faisait de son mieux car il devrait troubler ses adversaires et contrer leur propre puissance s'il devait espérer s'en sortir en vie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 22/02/2018
Messages : 79
Localisations : DC-verse

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Jeu 21 Mar 2019 - 22:36
Le Fifre combattait avec une efficacité qui ne pu qu’ébahir même un vieux briscard comme Clétus. Il avait choqué un atlante d’une constitution pourtant solide en le frappant à la gorge puis commençait à en étrangler un autre avec des cordages. D’une force supérieure à la sienne le milicien tira alors sur ceux ci pour approcher Piper de lui, espérant lui mettre un coup de poing qui se ferait salement sentir. Mais tous les Atlantes n’étaient pas égaux en force et endurance, et le milicien n’était pas si bien né que cela. Ce n’était clairement pas un soldat de métier, juste un type qui avait pris les armes et fussent elles très puissantes il n’était pas suffisamment entraîné pour le Rogue. Clétus quand à lui en avait blessé un à la jambe avec sa lance puis avait stoppé des tirs avec son bouclier avant d’en repousser un d’un grand coup en plein visage. Soudain Piper siffla et ils furent tous instantanément pris des symptômes d’un gaz lacrymogène.

Ils tenaient, a deux. c’était compliqué mais ils tenaient bon. Malheureusement à d’autres endroits de l’épave on ne pouvait pas en dire autant, et l’ouïe fine du Fifre lui ferait entendre des cris et tirs d’armes à énergie se rapprochant d’ici. Nicklas entra précipitamment dans la pièce avec deux hommes et referma la lourde porte d’acier derrière eux tandis que ses combattants venaient prêter main forte à Clétus et Piper en tuant deux assaillants de leurs armes, les derniers se repliant devant la résistance qui se renforçait sur cet accès. Nicklas était essoufflé, et avait une partie du bras noircie. Il posa un regard lourd de sens sur les trois derniers hommes de son repaire de contrebandiers et Piper. C'était la fin.


“Ils...ils ont un mage.”

Puis la porte commença à prendre des coups de poing, celle ci se déformant sous la puissance des impacts avant de tomber pliée devant eux. Niclkas sortit son arme et Clétus se mit légèrement devant lui avec son bouclier pour le défendre. Soudain des éclaires d’énergie mystique entrèrent dans la pièce, rebondissants sur les parois et se communiquant dans l’acier pour infliger des décharges d'énergie à ses occupants. Les deux atlantes qui gardaient la porte s’effondrèrent assommés et le fameux mage entra dans la pièce les mains encore chargés de magie.

[The Brave & The Bold] Un manque de clarté ( Tempest / Hartley Rathaway ) 60e05e10

“Je sais ce que vous avez dans votre sac bande de pillards, je sens sa magie. Donnez le moi maintenant, je ne le répéterait pas. ”


La menace était réelle.


" Il y a déjà eu trop de morts, rendez vous et le sang n'aura plus à se répandre "

Qu'allait il se passer? Piper pourrait changer radicalement le cour des événements et ce qu'il adviendra du Sceau de Clarté...


HJ:
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessagePosté le:
Revenir en haut Aller en bas
 

[The Brave & The Bold] Un manque de clarté ( Tempest / Hartley Rathaway )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» BRAVE AND THE BOLD
» Père brave, père doux
» mais, il en manque...
» La vie ne manque pas d'air dans les nuages
» Et là! Ca manque de piquets?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: La Terre :: Ailleurs :: Atlantis-