[6ML] Question de retrouvailles

Inscription : 14/08/2018
Messages : 20
Situation : Malade d'un cancer et prisonnier en fuite
Localisations : Le bordel : La boite de Pandore
MessagePosté le: Lun 7 Jan 2019 - 21:54
ft. Oswald
Question de retrouvailles


Cela fait très exactement mille jours qu’il ne l’avait pas vu. Mille jours depuis leur dernier rendez-vous, leur dernier échange, ses dernières consignes. Il avait compté. Qu’il avait dû lui paraitre pitoyable, l’esprit troublé par les médicaments, dans sa tenue orange de malade psychiatrique. Il lui avait dit de ne pas revenir, de ne pas chercher à le sortir de là car il n’avait besoin de personne, de protéger « la Boite de Pandore », son repère, en attendant son retour pour que rien ne puisse mettre la main sur ses technologies et tout le génie qu’il enfermait au sous-sol de ce bordel. Il lui avait fait confiance et le Pingouin avait tenu sa promesse bien que le Sphinx devinait aisément que cela avait dû lui couter de la respecter. Edward avait refusé son aide par égo et l’ami qu’était Oswald avait respecté cela. Il n’avait pas non plus cherché à le retrouver, bien que cela faisait six mois qu’il avait quitté l’asile. Edward avait bien suspecté qu’il avait envoyé des espions pour s’assurer que tout aille bien, ou alors était-ce encore une fois un excès de paranoïa. Quoi qu’il en soit, il n’y avait qu’une personne en qui Edward pouvait réellement avoir confiance. Ce quelqu’un était Oswald, et après tout ce temps, Edward ne voulait plus qu’une chose, le retrouver, lui dire qu’il allait « au mieux », et peut-être aussi lui demander de l’aide. Edward et Oswald n’étaient pas de ces gens qui devaient se voir tous les jours pour s’assurer de leur fidélité et de leur affection mutuelle. Ils avaient traversé trop d’aventures ensemble pour que leur amitié repose sur quelque chose d’aussi pitoyable que ça. Edward, avec tous les défauts qu’il possédait, donnerait tout pour Oswald et malgré ses presque trois ans d’absence, il savait que cela serait réciproque. Au pire, il avait amené un cadeau.

Cependant, malgré toute l’affection qu’il lui portait et toute la confiance qu’il mettait entre eux, s’il avait refusé qu’il le visite, c’était par honte, et alors qu’il pénétrait sans mal au Iceberg Lounge sous un épais manteau de pluie anthracite, cette honte l’habitait encore. Il avait échoué. Il était toujours mourant et son corps suivait de moins en moins. Le grand génie qu’il était, était incapable de ralentir le lent processus qui le conduisait irrémédiablement vers son destin. Il pouvait juste se faciliter la vie et boucler ses projets, en attendant que Lex lui annonce un jour, la bonne nouvelle. En attendant, il était là, camouflant tant bien que mal son état. Une canne richement travaillé, mélange de carbone et d’argent, l’aidait dans ses moindres pas. Un parapluie reposait entre ses mains gantées d’un cuir violet qu’une superbe femme s’empressait de lui débarrasser. D’épaisses lunettes aux verres violets mangeaient une partie du visage creusé du Sphinx et un superbe chapeau melon d’un vert anglais recouvrait sa tête. Il n’était même pas étonnant de le voir porter des bottes de cuir.

- Arthur Wynne, je viens voir le Pingouin, fit-il à l’adresse de deux gorilles qui le dévisageaient longuement.

Un pseudonyme qu’il utilisait que dans de rares occasions et le Pingouin faisait partie de ces quelques personnes qui étaient capables de l’associer au maître des énigmes. Si Edward faisait preuve d’autant de prudence, c’était bel et bien à cause de rumeurs. Des rumeurs qui, lorsqu’il en avait eu vent, l’avait mis dans une joie terrible. Ra’s Al Gul avait la main prise sur Gotham City et rien, ni même la mafia ou le GCPD n’étaient à l’abri de son ombre. Des rumeurs bien sûr, mais les rumeurs avaient toujours un fond de vérité et Edward avait besoin d’en connaitre tous les détails. S’il était bien là, alors il pourrait stopper ses recherches en Iran, en Egypte et en Syrie. L’homme capable de soigner tous ses maux, l’homme capable de le ressuscité était à portée de main et l’homme-mystère était prêt à mettre la ville à feu et à sang pour lui arracher sa précieuse eau. Avec un ami de préférence, pour l’assister dans sa victoire, ou bien son échec. Edward était désormais préparé à cette éventualité.

- Avant le déluge, messieurs. Je ne suis pas venu en bateau mais en taxi.







#66cc00


@Za-ra-h (illustratrice)
@Tim (graphiste)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

[6ML] Question de retrouvailles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Question home cinema
» Achat vespa - question de novice
» Question langue Elfique
» question d'elfe
» L'être n'est pas une question...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: La Terre :: Gotham City :: Iceberg Lounge-