Fifty shade of shade?

Inscription : 12/01/2019
Messages : 21
Localisations : In Shadowland
MessagePosté le: Ven 25 Jan 2019 - 22:30
Présentation

Nom et Prénom : Richard Swift

Pseudonyme(s) : The Shade, Shade, Mr.Black

Âge : Environs 200 ans. Il en parait 38

Sexe : Homme

Orientation : Hétérosexuel

Nationalité :ANGLAISE.

Base d'opération :Opal City

Groupe : Pour sa gueule et Opal City, Super-vilain option anti-vilain.

Faction(s) : (Organisations dont vous faites et/ou avez fait parti)

Statut : Célibataire

Profession : Rentier, voleur, assasins. Professeur de littérature ?




Description physique

C’est un homme de taille moyenne en bonne condition physique. Cheveux noirs, yeux gris, visage pâle, Richard Swift semble sortir d’un film en noir et blanc. Son visage sec a la quarantaine. Il n’est ni laid ni beau. Ses yeux semblent plus âgés que le reste.
Habillé à la mode victorienne dans des couleurs sombres, il détonne, mais il rend naturel et élégant ce style. Il ne fait pas ringard, mais hors du temps...
Il a toujours une canne à la main et marche avec elle, elle lui sert avant tout comme accessoire de mode et d'arme que ce soit en tant que canne ou en tant qu'épée.
Il porte un chapeau haut-de-forme complétement hors du temps, celui-ci abrite Inky, un de ses fidèles démons.
Lors de ses exactions, il porte un masque vénitien blanc unis.
Il lui arrive de s'habiller de manière plus moderne mais dans ses rares cas, il semble être aussi à l'aise qu'un poisson hors de l'eau.





Description psychologique

C’est un vieil homme que Richard Swift, abîmer par la vie d’une manière que bien peu connaisse. Amnésique de ces premières années de sa vie, elles lui furent contées, mais il ne s’en souvient pas. Il a vu mourir de vieillesse et de maladie bien des amis et des ennemis, une mort naturelle et douce, mais qui ne fait que refléter qu’il est différent.
Richard Swift est blasé par sa condition, il est condamné à s’attacher et voir mourir.
C’est homme riche, puissant et immortel : il en a développé une arrogance et une certaine nonchalance. Il n’est pas fasciné par la domination ou le sauvetage héroïque, mais est plus intéressé par son bonheur égoïste. Cela le pousse cependant à gérer ses affaires de famille et protéger sa ville Opal City.
Il est particulièrement impliqué dans la rédaction d’un journal intime, il s’agit pour lui de sa mémoire, il ne peut effectivement pas se souvenir de tout ce qu’il a vécu.
La vie d’immortel étant longue, il collectionne les secrets qu’il annote dans son journal. Cela va d’une recette de tourte à l’identité de superhéros et de super-vilain.
Arrogant, expérimenté, il est aussi courtois et honorable même si sa conception morale est quelque peu ambiguë. Il semble apprécier ces duels contre les superhéros qui mettent du piment dans sa longue vie.
Il est souvent vieux jeu, mais fait des efforts pour se mettre à la page. Il n’est pas à l’aise avec la technologie.





Histoire


Version(s) : Un mixte des versions comics

Fragment des Journaux de Richard Swift.


19 Mars 1848, London

18 H 12.

Je reviens de chez Dickens, j’ai pris le thé avec lui. Nous avons discuté des diverses nouveautés de la politique et notamment des évènements outre-Manche récents. Les Français ont mené une énième révolte ou révolution comme ils aiment nommer cette pratique barbare qui consiste à éventrer ses dirigeants aux moindres difficultés. Charles parle de démocratie et de liberté, j’attendrais de voir combien de temps dure cette nouvelle lubie française avant de me prononcer.
Il m’a conseillé d’écrire un journal de voyage, un journal intime. Ses arguments étaient pertinents : l’écriture permet de se révéler selon lui, de se penser. Peut-être que cela m’aidera à me souvenir de ma vie, l’actuelle comme celle de l’évènement.
Je lui ai rendu mes corrections sur son premier chapitre de son nouveau roman : David Copperfield ; ce n’est pas encore parfait, mais ce sera, à mon humble avis, un succès.

20H 37

Il me vient à l’idée qu’avant de commencer à raconter mes jours présents, il me faudrait retracer ma vie passée.
Et avant cela, il serait de circonstance de me présenter de manière brève.
Je me prénomme Richard et je me nomme Swift. Ce dont je me souviens de ma vie commence en 1838, il y a cela dix ans.
Je me suis réveillé, il y a dix ans dans la neige. C’était la nuit, la lune était pleine. Je me relevais et je fis face à une scène étrange, des cadavres d’homme et de femme m’entouraient, une diligence était renversée sur le côté. L’un des chevaux agonisait, l’autre était déjà passé de l’autre côté.
Paniquée, je me dirigeais vers les lueurs de la ville distante. Quelle ville ? Je l’ignorais et c’est en me posant la question que je m’aperçus avec horreur de quelque chose, je ne savais rien. Pas de nom, pas de date, pas d’histoire, pas de vie, il n’y avait rien sinon des ténèbres visqueuses au fond de mon crâne et je n’avais pas le courage de les affronter. C’est terrifiant de pouvoir nommer un arbre, un arbre, mais de ne pouvoir se nommer, se définir.
Je marchais dans le noir complet sans grandes difficultés, je ne le remarquais pas alors, mais l’obscurité ne me gênait guère : ma vue était claire et nette, mais je ne le remarquais qu’après coup.
J’aurais aimé pouvoir dire que la nuit jouait avec mes sens et que les branches des arbres se transformaient en doigts crochus cherchant à me saisir. Cela aurait rajouté à la tension dramatique. Hélas, j’y voyais comme en plein jour, j’étais donc sans distraction face à mon absence d’identités, de mémoire. J’étais seul face à la vacuité de mon être : un homme privé de sa mémoire, qu’est-il sinon qu’une coquille vide ? Par bien des aspects, nous sommes définis par notre mémoire.
Arrivé à un croisement, j’hésitais à regarder les panneaux, j’avais peur de ne savoir lire et d’être face à l’ampleur des dégâts, car j’avais su lire autrefois. J’osais porter mon regard sur les panneaux.
London, Portsmouth. L’Angleterre, j’étais au cœur de l’Empire. J’étais chez moi.
Bien, je n’avais pas perdu toute ma mémoire.
J’entendais une carriole sur la droite. J’attendais qu’elle me dépasse. Elle s’arrêta.
C’était un homme, Rupert Ludlow.
Il me proposa son aide, j’étais en piteux états. Dans une histoire, un conte, c’est le moment où l’audience souffle. Elle est soulagé, le protagoniste est sauf. En réalité, le but de Ludlow n’était ni noble ni altruiste, il avait trouvé un pigeon, une proie. Son but était vulgaire, de commettre un crime, de me faire porter le chapeau et de me chasser, de me traquer pour le sport avec le reste de sa famille.
Alors que j’étais acculé, mes ombres jaillirent pour la première fois, ce fut un bain de sang.

Paniqué, effrayé, je quittais les lieux pour fuir dans les bas-quartiers. Tremblant de froid et faim, je finis par perdre connaissance.
Je me réveillais plusieurs fois en intérieur dans un grand lit. Mon sauveur n’était autre que Charles Dickens qui se présenta comme un vieil ami.

Il m’a énormément aidé, il était horrifié en voyant que je ne me souvenais de rien, pas même Elizabeth, mon épouse. J’avais un nom, une femme et une famille. J’ai longtemps essayé de reconstruire ce que j’avais perdu… mais quelque chose s’était brisé en moi et en eux. Cliché et classique ? Probablement. Je n’en pouvais plus de ses longues journées, des silences et des non-dits. J’étais un étranger et la situation ne satisfaisait personne. Cela dura trois ans puis je fus porté disparu et déclaré mort.
Ce n’était ni un choix ni une décision, mais ma première rencontre avec Simon Culp, un ancien client qui avait subi le même évènement que moi. Il me tenait responsable de quelques choses. Il m’agressa et me blessa. Il m’emporta là-bas dans ce monde noir et sordide où la lumière ne pénètre pas.
J’ai fui, j’ai lutté et je me suis évadé en prenant le contrôle de la dimension après l’avoir tué, je sortis en Inde.
Je mis longtemps à rentrer, c’était une fuite. Je ne laissais pas de nouvelle. J’en profitais pour faire le point.
Quatre ans plus tard, je revenais à Londres et prenais contact avec Dickens. Il me battit froid et m’accusa, il m’en voulait à raison. J’avais abandonné ceux qui m’avaient aidé et laissé tomber ma famille. En tant qu’homme je ne valais plus grand-chose. En tant que mari j’avais autant de poids qu’une feuille morte.
Dickens m’asséna que l’unique point positif de mon comportement était que j’avais été déclaré mort. Élisabeth avait refait sa vie avec un honnête homme meilleur que moi, un certain Jonathan Knight.

Si quelqu’un parcourt ces lignes qu’il comprenne que je ne cherche pas à excuser mon comportement, mais j’étais heureux d’apprendre cela. Heureux, car cette femme admirable avait enfin l’occasion d’être heureuse. Heureux, car je n’avais pas recouvré la mémoire et la vie que je me forçais à vivre me semblait être une prison sans sens.

Je me suis confessé de tout ça à Dickens et cet homme m’a regardé l’air déçu et désolé puis il me proposa de prendre le thé. Il me convainquit de voir Elizabeth et notre enfant une dernière fois et de leur expliquer ma situation. Je leur devais bien ça. Ce fut le jour le plus difficile de ma vie, je leur promis de ne pas interférer dans leur vie nouvelle. Ils me pardonnèrent en partie. Je ne suis pas sur le mérite.


27 Juin 1848, London

Les Ludlows m’ont retrouvé ! Ils sont associés à Culp, j’ignore comment il a survécu à l’aide. Ils s’en sont pris à Élisabeth. Je suis intervenu à temps, j’ai tué le Ludlow et Culp a disparu. Je pars pour les États-Unis, j’espère qu’ils me suivront.



11 Septembre 1848, New York

J’ai accosté à New York, une ville bouffie par l’immigration. Sans argent, j’ai trouvé un travail facile « chasseur de prime ». Avec mes ombres, le travail devrait être aisé.


15 Septembre 1848, New York

Ma première victime était un hors-la-loi, un homme qui avait tué et volé. La prime était conséquente. Son visage est passé de l’amusement à la peur quand il a vu son six coups inutile contre les ombres. C’était… c’était plus facile que je le pensais.

11 Mars 1856, Star City.

J’ai volé un objet d’art, un masque qui était passé autrefois par ma boutique à Londres, avant.
Culp semblait si intéresser.

30 Juin 1870, Opal City.

Cette cité est magnifique, je m’entend bien avec le Sheriff Brian Savage. Je reviens de voyage après avoir fui la guerre.
Les rues me font penser à Paris probablement grâce à cette famille de Français, des architectes. C’est une ville de culture et du bon goût. Par ailleurs, Ellsworth paye bien.

Dickens est mort, j’ai pu assister à son enterrement grâce aux ombres, elles m’ont ouvert un passage. Je me suis recueillie sur la tombe d’Élisabeth. Robert a eu une fille, mais je ne la connaitrais pas, une promesse est une promesse. On se ressemble, il fait presque plus vieux que moi, je n’ai pas vieilli depuis l’accident. Je suis aussi très dure à tuer.

17 Septembre 1898, Opal City.

Pourquoi Brian est-il revenu ? Il est mort. Je m’assurerais que Opal City, sa ville, ma ville ne soit pas souillé par le crime. C’est la moindre des choses qu’on peut faire pour un ami.

12 Septembre 1918, Somme, France.

Nous avons remporté la victoire aujourd’hui sur l’armée allemande, l’été se finit sur une note positive. J’espère que nous remporterons la guerre prochainement. Opal City me manque.

12 Septembre 1940, London

J’ai encore étendu mes ombres pour intercepter les bombes allemandes. L’Angleterre ne cédera pas, j’ai eu l’occasion de voir Churchill visiter les débris. Je n’ai pas réussi à tout protéger.

13 Septembre 1940, London

Culp m’a attaqué pendant que je protégeai la ville. Je crains que notre duel ait ajouté de la destruction à la destruction. Une bombe nous est tombée dessus, je crois qu’il est mort. La bombe m’a seulement étourdi.

17 Avril 1950, Keystonecity.

J’ai encore eu une joute avec Jay Garrick, le Flash. Il voulait m’empêcher de récupérer cette antiquité égyptienne. Il ignore que celle-ci ne doit pas être laissée sans surveillance. Il y a 6 ans, j’ai dû sauver Londres d’un Dieu égyptien, invoquer par un de mes descendants. Ce crétin voulait dominer le monde et a eu peur de mon avis. Il avait raison, j’ai financé son enterrement.

14 Octobre 1965, Opal City.

J’ai trouvé cette cellule de la pègre, j’étais en train de nettoyer la ville quand Théodore Knight alias Starman m’a interrompu. Il veut juste arrêter ces parasites et m’a empêché de les tuer. Je dois avouer que l’affronter me rappelle mes joutes avec le Flash. Je ne souhaite pas le tuer malgré que parfois une voix me hurle de le faire. Je crois reconnaître la voix de Culp. Parfois, je commets des actes dans mon sommeil. Je vais chercher de l’aide, je crois que j’ai besoin d’un docteur.

23 Décembre 1965, Manchester.

Fate et moi, nous avons mis fin à une cabale étrange, nous n’avons pas trouvé Culp, mais la cabale devait le chercher à le ressusciter. C’est terminé et pourtant j’ai une sensation déplaisante.

12 Avril 1985, Opal City

Je suis désolé Jack : mon vieil ennemi, il est en moi… Il prend le pas. Je suis tellement désolé.

12 Mai 1985, Opal City

Jack et moi, nous avons définitivement vaincu Culp, c’est Mist qui l’a tué après que je lui ai arraché le contrôle de ses ombres grâce à Inky. Inky est l’un de mes plus fidèles « démons » des ombres, il s’est laissé absorbé par Culp pour m’offrir le conduit mystique pour que je récupère mes ombres.

14 Janvier 1998, Opal City

J’ai rencontré Matt O’Dare. Il ressemble de plus en plus à Brian Savage.

6 Juillet 2004, Opal City

J’ai rencontré la cousine de Matt O’Dare, elle vient d’entrer dans la police. Elle se méfie de moi, après tout je suis anglais.
C’est une jeune fille agréable et passionnée. J’apprécie discuter avec elle.

17 Juillet 2008, Opal City

J’ai invité Hope à l’opéra, j’ai l’intention de lui déclarer ma flamme. Je croise les doigts.

18 Juillet 2008, Opal City

C’est fait. Pour toute réponse, elle m’a embrassé et a pris le taxi. C’est bien ce que je crois ?

24 Décembre 2008, Barcelone.

J’ai présenté Hope à Isabelle plus connue sous le nom de La Sangre, je suppose qu’elle est aujourd’hui ce qu’il a de plus proche d’une famille pour moi. Je l’ai élevé durant 15 ans. C’est une vampire, je l’ai sauvé bébé en buvant une partie du poison qui l’a transformée.

15 Septembre 2012, Keystonecity.

J’ai demandé de l’aide au Flash, mes ombres se sont rebellées, j’en ai perdu le contrôle. Elles ont enlevé Hope. Et maintenant, c’est au tour d’Iris West, la petite amie du Flash. J’espère que l’homme le plus rapide du monde pourra m’aider, car je ne peux affronter ce danger seul.

17 Mars 2014, OpalCity.

David Knigth, ancien Starman, est revenu d’entre les morts. Il m’a arraché le cœur et a essayé de me passer la bague au doigt. J’ai bien entendu refusé, il a alors menacé Hope. J’ai dû le bannir dans le Shadowland. Les anciens amours sont durs à éconduire de nos jours. Je plaisante, mais les morts revienne à la vie et tous n’ont pas le cœur aussi bien accroché que le mien. Opal City sera protégé.

17 Mars 2015, Opal City.

Hope et moi, nous sommes disputés. Je pars un peu à l’aventure, elle pense que j’en ai besoin.

18 Décembre 2018, Opal City

Hope est morte. Quelque chose a rendu folle Opal City, j’ai étendu mes ombres, mais je n’ai pas pu sauver tout le monde, je n’ai pas pu sauver Hope. C’est Jack qui l’a tué, je ne me suis pas méfié de lui.



Richard Swift venait de passer fleurir la tombe de Hope de rose venant de son propre jardin. Il n’avait pas revu Jack depuis ce jour-là. Il savait que ce n’était pas sa faute, le virus Darkseid avait tout provoqué, mais il n’arrivait pas à accepter la mort de Hope. Il avait peur de sa réaction face à Jack, peur de blesser le petit probablement déjà traumatiser par cela.
Bientôt cela n’aurait plus d’importance, il avait passé les six derniers mois à chercher une solution à la mort de Hope. Il avait fini par trouver, il s’appelait Lazarus et la solution était ses puits.
Il rentra dans sa maison, vide sans Hope et ne jeta pas un regard au vestibule, monta un escalier en colimaçon qui menait à l’étage. Il traversa le couloir vers son cabinet où l’attendait un tas de copie à corriger, il s’était trouvé un travail comme professeur de littérature à l’université. À peine rentrer, il s’aperçut du problème : une fenêtre ouverte et une rangée vide. C’était celle qui contenait son journal intime. C’était une catastrophe.




Famille : Décédée, Hope O'Dare (décédée)

Amis : : Jack Knight, Matt O'Dare.

Alliés : O'Dare, la famille Knight (Starman), La Sangre.

Ennemis :Ludlow, supervilain ou superheros




Pouvoirs/Capacités/Équipements/Relations

Une brève liste de vos pouvoirs surhumains, de vos capacités physiques, mentales, magique... de vos connaissances spécifiques, d'un équipement particulier, de vos influences auprès d'autres personnages intéressants.

Pouvoirs :
  • [Manipulation des ombres/ténèbre/Obscurités

    • Corps d'ombre (biofission, ombre à la place du sang).
    • Construc d'ombre ( Lantern like)
    • Téléportation par les ombres : il peut passer par les shadowlands pour se déplacer sur des grandes distance, cela le fatigue.
    • Champ de force
    • blast d'énergie
    • Invocation et contrôle de démons issu du Shadowland

  • Immortalité ( Il vieillit pas et lui arracher le cœurs ne fonctionne pas a priori.)



Capacités : Littérature (PhD), Combattant correct (savate et escrime), occultisme (uniquement en lien avec le shadowland)

Équipement : Une canne-épée.

Relations : Famille O'Dare, La Sangre, La dynastie des Starman, les deux premier flash. Ludlow. Ses descendants.




Faiblesses


-Il est humain à part son pouvoir et sa durabilité, autrement dis réflexe, force et vitesse normale. Pris par surprise, il peut être blesser et incapacité, facilement.
-Code d'Honneur : On peut être un criminel et avoir un sens de l'honneur. Il évite de blesser les civils et notamment les enfants. Il ne tue pas les cuisiniers.
-Opal City est sous sa protection (il aidé par quelque héro sans importance dont il a été en parti le mentor. Siffle ) mais ça fait du boulot, ça peut contrarier certain collègue super vilain.
-L'usage de ses pouvoirs le fatigue certain aspect plus vite que d'autre comme la biofission, ou la téléportation.
- Une lumière suffisamment intense, qui l’empêcherait de convoquer ses ombres, aurait pour effet de le priver de son immortalité : si il ne vieillit pas en accéléré, il devient mortel. Il est possible que les champs d'emprisonnement des lantern et autre manieur de lumière, le laisse impuissant car ne laisse pas d'espace à ses ombres.


Hors-jeu

Présentation personnelle : Je suis moi. Joueur de Mercy Graves

Disponibilités et rythme de réponse :1 par semaine minimum.

Pourquoi avez-vous choisi ce personnage ? Son niveau de classe est au-dessus de 9000. Il est anglais. L'un de ses anciens amis était Dickens. Il a une belle histoire. Il parait qu'il y a besoin d'un vilain costaud : il est solide et reste fairplay. Par ailleurs, j'essaie de jouer des hommes pour augmenter ma palette d'interprétation.

Avez-vous lu le règlement et approuvez-vous tous les points ?
Rappel : Règlement général et Règlement du nouveau joueur. Oui et Oui

Comment êtes-vous venu ici ?Par la porte

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail http://dc-earth.fra.co
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 18/01/2016
Messages : 4362
DC : Razorsharp, Dolphin, Lightning Lass & Tara Markov
Localisations : Ivy Town
Shadowpact
Justice League
MessagePosté le: Sam 26 Jan 2019 - 7:53
Bon courage pour la rédaction de ta fiche et fais nous signe quand c'est terminé ^^

A++ en RP !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3372-fiches-rp-de-jade-liberty-belle-ani
Inscription : 23/03/2014
Messages : 8659
DC : Queen Clea & Manhunter & Mary Marvel
Situation : Martienne blanche arrviée sur Terre qui se fait passer pour une martienne verte, M'gann participa aux Teen Titans. Après avoir discrètement infiltrée des survivants martiens blancs trouvés sur Mars sur Terre, une altercation entre eux et les Red Rockets tourne au drame. Son enquête avec Mister Miracle aprend à M'gann que J'onn serait le responsable. Celui-ci semble invincible et lui annonce que le feu n'a plus d'effet sur elle. Elle apprendra que ce n'est que psychologique et tentera de se suicider lors de la bataille de Gateway City après avoir revu sa famille réanimés en Black Lanterns. Elle est depuis hospitalisée à St Camillus.
Localisations : Hôpital St Camillus


MessagePosté le: Sam 26 Jan 2019 - 12:24
Bienvenue English guy !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t5125-miss-martian-l-heritage-blanc#69347
Inscription : 29/06/2014
Messages : 11689
DC : The Bat ; The Atom ; Fate ; W.R. Wintergreen ; Corum Rath.
Situation : Réincarné.
Localisations : En pleine évasion.


MessagePosté le: Sam 26 Jan 2019 - 20:47
Bonne rédaction. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2742-l-odyssee-de-mister-miracle#28695 http://dc-earth.fra.co/t2525-mister-miracle
Inscription : 12/01/2019
Messages : 21
Localisations : In Shadowland
MessagePosté le: Lun 28 Jan 2019 - 18:51
C'est bon. Enfin, je crois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 29/06/2014
Messages : 11689
DC : The Bat ; The Atom ; Fate ; W.R. Wintergreen ; Corum Rath.
Situation : Réincarné.
Localisations : En pleine évasion.


MessagePosté le: Lun 28 Jan 2019 - 19:09
Quelle sympathique fiche. Smile
N'oublie pas de te rajouter un avatar !
A la lecture, j'ai deux observations :
- la description physique n'atteint pas les 10 lignes réglementaires. Merci d'en rajouter, pour arriver à ce minimum ;
- les faiblesses devraient évoquer, à mon sens, quelques fragilités supplémentaires, notamment si Shade utilise trop ses pouvoirs, ou s'il est face à des sources intenses de lumière.

Merci de prévenir quand tu auras modifié. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2742-l-odyssee-de-mister-miracle#28695 http://dc-earth.fra.co/t2525-mister-miracle
Inscription : 29/06/2014
Messages : 11689
DC : The Bat ; The Atom ; Fate ; W.R. Wintergreen ; Corum Rath.
Situation : Réincarné.
Localisations : En pleine évasion.


MessagePosté le: Lun 28 Jan 2019 - 19:10
Ho, et tu ne pourras être validée pour ton double-compte que demain, selon l'un des deux critères (1 mois de présence + minimum de 5 messages RPs, que tu as atteint). Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2742-l-odyssee-de-mister-miracle#28695 http://dc-earth.fra.co/t2525-mister-miracle
Inscription : 12/01/2019
Messages : 21
Localisations : In Shadowland
MessagePosté le: Lun 28 Jan 2019 - 19:34
C'est modifier. J'avais zapper de noter la faiblesse principale du personnage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 30/12/2018
Messages : 36
Situation : Le Pingouin se trouve actuellement aux toilettes de l'Iceberg Lounge face au Batman.
Localisations : L'Iceberg Lounge
MessagePosté le: Lun 28 Jan 2019 - 20:10
Bienvenu à toi !

Hâte de pouvoir RP avec toi dans les ombres de ce monde ! Smile



"Lorsqu'on les pousse à se battre les attaques des Pingouins sont rapides et décisives...
et j'ai juré qu'un jour, les miennes le seraient aussi."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 29/06/2014
Messages : 11689
DC : The Bat ; The Atom ; Fate ; W.R. Wintergreen ; Corum Rath.
Situation : Réincarné.
Localisations : En pleine évasion.


MessagePosté le: Lun 28 Jan 2019 - 20:30
Merci. Smile
C'est avec plaisir que je te donne ta première validation... mais la seconde ne viendra que demain, comme je te l'ai indiqué. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2742-l-odyssee-de-mister-miracle#28695 http://dc-earth.fra.co/t2525-mister-miracle
Inscription : 27/03/2018
Messages : 888
DC : Patty Spivot, Garfield Logan, Carter Hall
Situation : Aux prises avec des Bat-Vilains
Localisations : Gotham
Groupes : Batfamily
MessagePosté le: Mar 29 Jan 2019 - 9:09
Après lecture de ta fiche je peux dire qu'elle est sympathique à lire, l'idée de la représenter sous la forme d'un journal et intéressante. Et ça la rend claire. Je ne vois rien à rajouter puisque mon collègue avait déjà tout dit pour les modifications à effectuer. Tout est bon et tu peux obtenir ta seconde validation Smile
Gaffe aux ombres, t'es pas la seule créature qui y habite bat2



Merci Dicky pour le vava et la signature ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessagePosté le:
Revenir en haut Aller en bas
 

Fifty shade of shade?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Nouveautés DOA Paint
» Fifty Shades trilogy - E.L James
» achat de quick shade
» Quick Shade
» FIFTY SHADES (TOME 4) GREY, de E.L. James

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: Plateforme joueurs :: Présentations :: Présentations validées-