[Chicago] Dans d'autres circonstances

Inscription : 06/05/2018
Messages : 369
DC : Victor Fries; Wesley Dodds / Sandman, Zinda Blake/ Blackhawk
Localisations : Irlande

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Jeu 31 Jan 2019 - 22:26



Une alarme raisonnait dans la nuit, celle d’une maison bourgeoise située dans la vielle ville de Chicago. Il n’y avait que très peu de voitures circulant dans les parages à cette heure tardive pourtant le hasard voulu qu’un véhicule de police patrouille dans les environs. Vrai hasard ou privilégie d'habiter un quartier riche? Pour Siobhan c’était tout vu. Elle courrait en longeant les clôtures de la propriété qu’elle venait de cambrioler portant un livre sous le bras. Elle était vêtue de sa robe grise et sa cape sombre de Crone, pas forcément les habits qu’on s’attendrais à croiser à Chicago mais plutôt dans une convention du seigneur des anneaux.

Elle s'essoufflait en entendant la sirène de police se rapprocher. Bon, fini de jouer. Elle avait voulue faire çà sans magie pour ne pas attirer l’attention sur ce vol et laissant des traces inhabituelles mais au grands meaux les grands remèdes.



Dealramh an bhata


En prononçant ces mots son bâton apparaissait subitement dans ses mains. Alors que les phares de la voiture de police apparaissaient au croisement face à elle Siobhan désignait la porte fermée d’une résidence.


Dhíghlasáil


Il y eu un bruit de déclic et elle poussa la porte jusque la close pour se cacher à l’intérieur le temps que la voiture de police passe à pleine vitesse et s’arrête devant la maison d’où elle venait. La jeune sorcière poussait la porte pour sortir et regardait les policiers s'éloigner un sourire aux lèvres. Mais alors qu’elle allait se retourner et partir une main se posa sur sa bouche, un bras enserrant les siens dans sa cape. Quelqu’un était arrivé par derrière, posant sa main sur sa bouche pour qu’elle ne crie pas. Plus embêtant, elle ne pouvait pas lui jeter un sort privée de sa voix ou son bâton.

Ils étaient deux et le visage cagoulé, ils l’embarquèrent de force dans une ruelle avant de lui scotcher la bouche avec un gros ruban adhésif puis lui lier ensemble les mains avec celui ci. Ils la trimbalèrent ensuite jusqu’à la banquette arrière d’une voiture et lui passèrent une cagoule sur la tête, la voiture démarrant pour leur faire traverser Chicago. Elle enrageait de s’être faite ainsi piéger, de ne pas avoir su réagir à temps et de dégainer de quoi en poignarder un. Passé quelques minutes la voiture s’arrêta quelques part, on la faisait descendre pour la pousser à travers des couloirs froids et silencieux avant d’arriver devant une porte. L’un des hommes qui l’avait capturée posait sa main sur le scotch qu’elle avait sur la bouche.

“Ecoute bien ce que je vais te dire parce que je ne te le répéterais pas.

On ne t’as jamais vue dans le coin, t'as pas l'air d'une junkie à piquer des bouquins et apparemment tu n’es pas la meilleur des cambrioleuse sans quoi cette foutue alarme n’aurait pas réveillée tout le quartier. On garde ce que t’as volée si tu fais des trucs débile tu le récupérera pas.

T’avais pas le droit d’être là ce soir. T’es loin de chez toi et tu fauche des trucs sur un territoire qui n’est pas le tien sans son autorisation. Alors tu vas l'écouter puis lui demander si t’as le droit, et çà sera lui qui décidera si tu peux te barrer d’ici ou si tu finiras découpée en morceaux dans un sac au fond du lac Michigan.

Si t’as bien tout comprise hoche la tête.”


Siobhan eu un temps de latence, assimilant ce qu’elle venait d’entendre.


“Tu préfères le sac?”

Elle hocha la tête pour faire signe qu’elle avait comprise et on lui enlevait ce qui lui avait masqué le visage avant de le poser sur son épaule et d’ouvrir la porte devant elle. Elle entra dans la pièce baissant la tête pour regarder la couleur de ce qui lui avait masqué le visage, une cagoule rouge.

Spoiler:
 

[Chicago] Dans d'autres circonstances  Symbol12


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t6136-fiche-rp-de-mister-freeze-silver-ba
Inscription : 20/10/2017
Messages : 253
DC : Diana Prince ; Jessica Cruz ; Koriand'r
Localisations : Chicago
Groupes : A définitivement quitté Gotham ET la Batfamily (franchement, j'ai mieux à faire)

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Mer 6 Fév 2019 - 22:36

Dans d'autres circonstances


Alors que Bruce s’était évertué à lui enseigner comment combattre efficacement le crime à Gotham, inconsciemment, Jason avait aussi appris comment être un bon criminel. Les conclusions étaient faciles à tirer : si on peut attraper un méchant d’une certaine façon, il suffit de faire en sorte de ne pas faire cette erreur quand on se retrouve de l’autre côté de la ligne. Il avait vu les Maroni, Double Face, le Pingouin, et tout un tas d’autres vilains aux noms tous plus fantaisistes les uns que les autres, s’organiser, échouer et recommencer. Il savait ce qu’il faisait et pourquoi il le faisait et il avait tout un tas de leçons parmi lesquelles piocher pour s’assurer que tout soit fait correctement.

Première étape ? La peur.
Bruce avait raison. Il avait toujours eu raison de ce côté-là. Seulement, Jason avait découvert que les crapules des bas-fonds avaient bien plus peur quand c’était leur vie qu’on menaçait directement. Jason s’appliquait soigneusement à nourrir cette terreur. Il avait fait une entrée fracassante sur le marché criminel de Gotham, avait descendu quelques violeurs et autres ordures histoire d’être sûr qu’on l’écoute et il avait refermé son étreinte autour des autres. Maintenant, il s’agissait de maintenir l’illusion. Personne n’avait jamais vu son visage ni même entendu son nom. Il n’avait pas de palace à son effigie et aucun trône sur lequel s’asseoir : sa planque était secrète et quand il débarquait pour voir les troupes, c’était toujours en surprise et jamais une bonne nouvelle.

Par conséquent, n’importe quelle autre soirée, les choses se seraient probablement passées différemment, mais ce soir-là, exceptionnellement, Jason était là. Certains enfoirés continuaient de se servir des gamins malchanceux du coin, et un corps avait été retrouvé quelques heures plus tôt. Un adolescent défavorisé qui était devenu accro et avait fini avec une balle à l’arrière de la tête parce qu’il ne pouvait plus payer pour sa came. En gros, absolument tout ce que Jason voulait éviter. Quelqu’un avait merdé, et il était là pour trouver qui et le lui faire payer.

Du coup, on faisait tout pour le distraire. Ou le calmer. Le calmer, surtout, en fait.

« Hey, Boss, regardez ce qu’on a trouvé ! La petite voleuse était dans les vieux quartiers, et elle fait pas partie des nôtres ! »

Jason se retourna juste au moment où la cagoule rouge (pas vraiment son idée, mais au final pas bête) tombait au sol. La nouvelle venue semblait tout droit sortie d’un film médiéval et aux vues de la qualité de sa robe, d’un bon film médiéval. Jason était sur le point de dire qu’il s’en foutait, qu’elle pouvait faire la barde cinglée autant qu’elle voulait si ça l’arrangeait et qu’il n’était pas là pour courir après les biens des riches de Chicago, mais son regard s’arrêta sur le visage de leur invité, et quelque chose s’enclencha dans son esprit.

Il revoyait les dossiers sur les grands écrans de la Batcave. Il la revoyait elle aussi, mais différente. Parce qu’il l’avait toujours vue différente. Mais c’était bien elle, il l’aurait parié.

« Siobhan ? » demanda-t-il en se tournant complètement vers elle pour mieux la voir. Il fit un geste aux hommes qui se tenaient juste derrière elle. « Ecartez-vous d’elle, je la connais. »


© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 06/05/2018
Messages : 369
DC : Victor Fries; Wesley Dodds / Sandman, Zinda Blake/ Blackhawk
Localisations : Irlande

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Mer 6 Fév 2019 - 23:19




C’est fou les associations d’idées. Rien physiquement n’aurait pu permettre de l’identifier. Ni le visage, ni les yeux, ni les cheveux, ni même la forme du corps bien différente. Rien n’aurait du lui faire penser à Silver Banshee ou à son lointain nom traînant au fond d’un dossier du Bat-computer. Mais pourtant tous les indices étaient là.

Cette tenue médiévale rappelait les origine ancestrales de la vilaine, le livre ancien qu'elle avait volée et que tenait l’un de ses hommes un simple fait: Silver Banshee s’était pour la première fois frotée au monde moderne en venant voler un livre à Metropolis. Plus tard ce fut Batman qui mit la main sur un ouvrage traitant de Silver Banshee et l’avait amené à Clark. Depuis toujours voler des livres était sa marque de fabrique, car Superman comme Batman et Zatanna savaient qu'elle cherchait dans ceux ci un remède à sa condition. Les dossiers de la Bat-cave, le statut de détective formé à l’école de Gotham et une chance insolente avaient fait le reste: Elle était démasquée d'un regard. C’était certainement le premier à le faire avec une telle aisance alors que jusque là personne ne savait que Silver Banshee n’était plus. Il était le premier à deviner qu’elle avait réussie à lever sa malédiction et pour le moment seul lui, la reine Clea et Tara Markov étaient au courant. Il demanda à ses hommes de s’écarter d’elle et l’un d’eux arracha le scotch qui lui couvrait la bouche , apprenant que c’était une connaissance du boss. Heureusement qu’ils ne lui avaient pas cogné dessus pensas t'il. Toujours les poings liés Siobhan pouvait toujours parler , c’était déjà cela.


“J’ignore comment tu m’as reconnue...mais çà m’inquiète.”

D’un geste de la tête elle ramena ses cheveux roux derrière son dos.


“Et je dois avouer que je suis surprise de te découvrir parrain de cette cité. Agréablement surprise j’entends par là.”

Elle lui lança un sourire et tendit ses mains liées devant elle, espérant qu’on la libère. Elle avait tentée de l’emmener avec elle il y a quelques mois. Elle voulait alors le détourner davantage de sa fratrie de chauve souris, et il avait refusé. Quiconque s'intéresserait aux légendes qu’on colportait sur les banshee saurait que c’était une sage décision. De toute façon il semblait bien être arrivé là où elle aurait voulue, et de lui même. Il avait accepté de décevoir complètement le siens. De leur faire honte, de leur briser le cœur. Et cette pensée enchantait la jeune femme.

[Chicago] Dans d'autres circonstances  Symbol12


HJ:
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t6136-fiche-rp-de-mister-freeze-silver-ba
Inscription : 20/10/2017
Messages : 253
DC : Diana Prince ; Jessica Cruz ; Koriand'r
Localisations : Chicago
Groupes : A définitivement quitté Gotham ET la Batfamily (franchement, j'ai mieux à faire)

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Ven 15 Fév 2019 - 17:03


Dans d'autres circonstances


Jason jeta un regard aux mains liées de Siobhan puis au visage de cette dernière. Bon sang, que c’était étrange de la voir comme ça. Comment ça pouvait être possible ? Il se rappelait de son dossier, et il n’était pas beau à voir, pas plus que la malédiction qui l’avait enchaînée à cette vie qu’elle menait. Avait-elle vraiment réussi à se débarrasser de ce mauvais sort qui lui collait maintenant à la peau depuis des siècles ? Ou alors, c’était quoi ? Une super évolution de malédiction qui lui permettait désormais de reprendre une apparence un peu moins frappante ? Il n’aurait même pas été étonné. Il était surpris, oui. Confus, absolument. Mais étonné de se retrouver devant un nouveau truc inexplicable ? Meh. Il avait arrêté d’être étonné avant même d’avoir atteint sa majorité.

Mais est-ce que ça voulait dire qu’il était sûr et confiant, là tout de suite maintenant ? Absolument pas. Il ne savait pas ce qu’il se passait exactement et Silver Banshee avait toujours été extrêmement dangereuse. Mieux valait la traiter comme si elle l’était toujours, alors.

Par conséquent, il fit mine de ne pas voir les mains qu’elle avait tendue vers lui, mais histoire de ne pas lui manquer trop de respect, il leva les yeux vers ses hommes.

« Dehors, » leur intima-t-il.

Ils n’hésitèrent pas une seconde avant de tourner les talons et de quitter la pièce sans un regard en arrière. Jason, lui, n’avait pas lâché Siobhan du regard.

« Tu m’as un peu facilité la tâche, je dois dire, » finit-il par lui dire quant à son étonnement à ce qu’il l’ait reconnue.

Oh, elle serait surprise de ce que la base de données de Bruce renfermait – et de ce qu’il avait dû apprendre par cœur pour parfaire son entraînement. Son historique entier depuis qu’elle avait fait ses premiers pas en tant que Silber Banshee dans le monde y était inscrit, noir sur blanc. Ce livre qu’elle avait tant tenu à voler y était probablement scanné d’ailleurs. Allez savoir. Encore une chose qui n’étonnerait certainement pas Jason.

« Et honnêtement, je suis le plus surpris des deux. Faut croire qu’on a fait pas mal de chemin tous les deux depuis notre dernière rencontre, mais je pense que tu es celle qui a le plus changé des deux. Quant à savoir si c’est une surprise agréable ou pas, pardonne-moi de réserver mon jugement pour le moment. »

Quant à la corriger sur ce qu’elle pensait de lui et ses activités actuelles… plus tard. Ou jamais. Elle pouvait penser ce qu’elle voulait, ils pouvaient tous penser ce qu’ils voulaient, Jason n’en avait que faire. Il avait passé des années à essayer de s’expliquer, et maintenant, il agissait. Enfin.

Il s’avança vers le livre avec lequel elle avait été attrapé et le prit pour l’examiner de plus près. Ancien, très ancien, sans aucun doute. Probablement datant de la même époque que Siobhan elle-même – voire même peut-être un peu plus vieux. C’était sans aucun doute un bien précieux, mais quelque chose lui disait que son propriétaire légal n’avait qu’une idée très vague de ce qu’il renfermait. Ecrit dans un dialecte oublié, il renfermait probablement des secrets qu’un vieux ponte des quartiers riches de Chicago n’envisageait même être réels.

« Quoi que, » releva-t-il. Il se tourna vers elle et leva le livre d’une main. « De retour au vol de livres, alors, hein ? C’est quoi, un livre de magie ? »

© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 06/05/2018
Messages : 369
DC : Victor Fries; Wesley Dodds / Sandman, Zinda Blake/ Blackhawk
Localisations : Irlande

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Sam 16 Fév 2019 - 9:55




Red Hood ordonna à ses hommes de quitter la pièce puis fit part à Siobhan de son étonnement de la voir avec cette apparence. Il récupéra le livre qu’elle avait volée pour y regarder les écritures anciennes puis le leva pour lui montrer en la questionnant au sujet de celui ci.

“Cet ouvrage a été échangé entre divers collectionneurs et contiendrait en certains passages des enseignements d'arcanes celtes. De la magie oui. ”


Un ouvrage qui avait tant de fois changé de mains qu’il serait difficile de retracer tous ses propriétaires mais il était certain que si plusieurs d'entre ceux ci avaient compris de quoi il traitait aucun n’avait réussi à lancer les sorts qu’il enseignait. Elle n’avait pas vraiment le sentiment de les voler, elle ne faisait que récupérer quelques choses qui était arrivé par accident entre leurs mains. Certes ce n'était pas un accident pour eux ils avaient voulu ce livre, l'avaient même acheté au prix fort la plupart du temps. Mais ce n'était pas à eux de l'avoir. L’ouvrage traitait du Sidh elle en avait été messagère puis gardienne, il avait toujours été légitime à son regard de les récupérer des mains des profanes. Elle releva légèrement la tête en regardant l’homme face à elle puis fronça les sourcils.

"Serait il envisageable que tu me libère?"


Il n’appartiendrait qu’a lui de faire un choix. Voulait il faire un geste en sa faveur ou lui signifier clairement qu’il n’avait pas confiance en elle? Puis ce choix fait, assumer ses conséquences.

[Chicago] Dans d'autres circonstances  Symbol12

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t6136-fiche-rp-de-mister-freeze-silver-ba
Inscription : 20/10/2017
Messages : 253
DC : Diana Prince ; Jessica Cruz ; Koriand'r
Localisations : Chicago
Groupes : A définitivement quitté Gotham ET la Batfamily (franchement, j'ai mieux à faire)

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Dim 3 Mar 2019 - 18:30


Dans d'autres circonstances



Franchement, parfois la vie vous joue de sacrés tours. Personne n’aurait pu regarder le gamin crasseux des dessous de Gotham qu’il avait été et se dire que, des années plus tard, il se tiendrait là, à la tête de la criminalité de Chicago avec une ancienne Banshee aux pouvoirs magiques hors du commun face à lui. Et pourtant, il en avait fait des trucs au cours des années passées. Mourir et revenir à la vie, entre autres, mais aussi quitter Gotham - enfin - il y avait même eu cette brève mais plutôt chouette association avec Roy. Tout ça pour dire que la vie n’avait aucun sens, et que s’il en avait appris quelque chose, c’est que parfois, il vaut mieux provoquer l’étrange soi-même que d’attendre qu’il vous tombe dessus. En pratique, ça veut dire : mieux vaut avoir les couilles de voler les essieux de la Batmobile quand on tombe dessus par hasard que de se laisser surprendre par un pied de biche dans la main du Joker.

Et là, dans cette situation, Jason était presque sûr que Siobhan, cette chère Banshee en pleine rédemption, représentait la Batmobile. Il ne restait plus qu’à voler les essieux.

« De la magie celte, uh ? » releva-t-il en tournant le livre dans ses mains. « J’imagine qu’il te revient de droit, en quelque sorte. »

Il hésita un bref instant puis reposa le livre sur la petite table près d’eux. Quand il s’était jeté sur la Batmobile, à l’époque, il n’avait pas hésité un instant. Il avait vu cette grosse voiture, et il avait pensé vengeance, colère et amertume. Il avait grandi maintenant, et il était plus réfléchi et bien meilleur tacticien. Et tout bien considéré, Siobhan était bien plus dangereuse que cette foutue Batmobile. Mais n’avait-elle pas voulu être une alliée récemment… ? Peut-être qu’il n’avait pas besoin de la traiter comme une ennemie pour avoir ce qu’il voulait. Peut-être que ce n’était pas la peine de la voler, au final.

« C’est envisageable, oui, » répondit-il avec un petit sourire.

Il se rapprocha d’elle, sortit son couteau de sa ceinture et trancha d’un coup sec les liens qui lui retenaient les mains avant de ranger son arme. Il récupéra ensuite le livre et le lui tendit.

« Tu peux repartir, si tu veux. Mes hommes ne t’arrêteront plus. Mais si tu veux traîner un peu dans le coin… et bien, peut-être qu’on peut s’entraider ? Je dirais pas non à un peu de magie celte pour un petit problème que j’ai, et si tu as besoin de quelque chose en échange, et bien… je suis toute ouïe. »


© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 06/05/2018
Messages : 369
DC : Victor Fries; Wesley Dodds / Sandman, Zinda Blake/ Blackhawk
Localisations : Irlande

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Dim 3 Mar 2019 - 20:20



D’un coup sec Jason avait tranché les liens qui la gardait captive, elle était désormais libre de récupérer son livre et partir. Bien qu’elle fut soulagée par cette perspective de pouvoir partir elle souhaitait en savoir plus sur ce qu’il était devenu et quelles étaient ses relations avec le Chevalier Noir et sa “ famille” qu’elle avait accompagnée à Metropolis où ils affrontèrent le Robin venu du futur. Il proposait qu’ils s’entraident, un service contre un autre.


“J'apprécie ton geste de me libérer et rendre ce livre à sa juste valeur. Tu sais je ne t’ais jamais voulu de mal, tout comme au Chevalier Noir d’ailleurs. Malgrés qu’il soit dans l’équipe de Superman et que ce dernier soit une menace pour nous tous j’apprécie son coté sombre et ténébreux.”


Elle enlevait l’adhésif autour de ses poignets et s’approchait du livre pour poser sa main dessus, passant l'autre dans sa chevelure rousse et jouant avec ses cheveux. Elle se retourna ensuite pour regarder le masque face à elle.


“Tu as ce coté là toi aussi, mais toi tu as pris les bonnes décisions. Peut être qu’ils te jugent, c’est certain même. Mais tu sais au fond de toi ce qui est la chose à faire pas vrai?”


Elle prenait le livre pour le porter contre elle, passant doucement ses doigts délicats sur la reliure de cuir de l’ouvrage.


“Dis moi en quoi ma magie pourrait t’aider et je le ferais. Je n’attend rien en retour de toi Red Hood. Certains de ceux qu’ils appellent “vilains” ne sont que des miroirs posés devant leurs âmes hypocrites, et nous sommes de ceux là.”


Elle sourit en s’asseyant sur la table avant de rabattre sa cape par dessus ses jambes. Posant sa main sur le livre elle écouterait Jason lui expliquer son “petit problème”.

[Chicago] Dans d'autres circonstances  Symbol12
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t6136-fiche-rp-de-mister-freeze-silver-ba
Inscription : 20/10/2017
Messages : 253
DC : Diana Prince ; Jessica Cruz ; Koriand'r
Localisations : Chicago
Groupes : A définitivement quitté Gotham ET la Batfamily (franchement, j'ai mieux à faire)

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Dim 10 Mar 2019 - 22:10



Dans d'autres circonstances
La remarque de Siobhan le fit sourire, et il ne s’en cacha pas. Amusé, il la regarda réordonner ses cheveux et se débarrasser du scotch qui restait sur ses poignets. C’était surréaliste de la voir comme ça, mais il commençait à réaliser que les changements n’étaient probablement que physiques. Elle était toujours elle, et très certainement toujours dangereuse, mais l’écouter suffisait pour comprendre que la même femme et le même cerveau se trouvaient sous cette épaisse chevelure rousse. Elle lui avait tenu des propos très similaires la dernière fois qu’ils s’étaient parlé. Ca ne rendait pas tout ce qu’elle disait plus facile à avaler, ceci dit.

« Tu es bien la seule, » répondit-il finalement quant à ce qu’elle avait dit sur le côté ténébreux de Batman.

Certes, ça servait sa cause à la perfection. Et d’ailleurs, c’était probablement là la seule chose qui importait aux yeux de Bruce. Une détermination que Jason pouvait apprécier à sa juste valeur, maintenant. Ca n’avait pas toujours été facile.

« Depuis que je suis gosse, j’en ai entendu des voix me dire quoi faire et ne pas faire, » lui dit-il. « J’ai récemment pris la décision de ne plus écouter que la mienne. »

Pourquoi lui expliquer ça à elle ? Qui était la Silver Banshee qui n’en était plus une à ses yeux ? Une ennemie. On la lui avait décrite de la sorte. Mais il se rappelait toujours avec clarté ce qu’il avait pensé, ce qu’il avait ressenti, quand il l’avait vu dans cet hélicoptère en direction de Métropolis il y avait des mois de cela, tandis qu’ils essayaient activement d’arrêter une version du futur de son petit frère. Elle n’était pas si différente de lui, avait-il pensé, tandis qu’il prenait conscience du fossé qui le séparait du reste de sa famille adoptive. Et cette pensée ne s’était jamais effacée.

Il poussa un petit soupir et tourna la tête vers elle. Elle avait pris ses aises sur la table près de lui. Il ne pouvait dire non à un allié dans tout ce bordel, mais si ce n’était qu’un allié temporaire. Il avait fait le choix d’écarter Selina parce qu’il n’avait pas voulu que ce qu’il demande à cette dernière de faire ne la coupe à tout jamais de Bruce et de tout espoir de réconciliation entre eux. Plus de demi-mesures, il se l’était promis. Alors il était temps de sauter dans le plat à pieds joints.

« Le maire est un pourri. Pas de surprise de côté-là, mais ça reste une sacré épine dans mon pied. Il est au sommet d’une chaîne de corruption qui touche toute cette ville, mais le hic, c’est que le faire tomber ne suffirait pas. Le public l’adore, et il serait remplacé par un autre enfoiré de la même envergure. Mon arrivée en ville ne s’est pas faite sans remous, et c’est moi contre eux. Ca sent la guerre de gangs, si tu veux mon avis, et bien que je serais ravi de faire tomber quelques têtes en plus, je ne veux pas prendre le risque que des innocents soient pris entre deux feux. »

Il attrapa une sorte de petite tablette ultra améliorée à sa ceinture, l’alluma, chercha quelque chose dessus et tourna l’écran vers Siobhan. Un article, tout droit sorti d’un des journaux les plus importants de Chicago, en prenait tout l’écran. Une première page qui misait tout sur le choc, sans surprise, et annonçait une conférence de presse à l’Hôtel de Ville le lendemain, à dix heures du matin.

« Il va faire de moi le nouvel ennemi commun de tout Chicago. Je n’ai encore fait aucune apparition publique, mais il n’a pas besoin de visage pour pointer du doigt. C’est de la politique, autrement dit… du poison. Il va prétexter l’arrivée d’un nouveau gang et ainsi rallier toutes les forces de police à sa cause. Je pourrais le tuer – et crois-moi, j’y ai songé. Mais à ce stade, il me faut plus que du sang. Il me faut des aveux. Alors si tu avais quelque part dans ta besace de magicienne le moyen de lui donner la brusque envie de raconter toute la vérité quand les caméras seront braquées sur lui demain, je t’en serais très reconnaissant. »

Il baissa la tablette.

« Je me chargerai de signer sa jolie déclaration et d’ainsi déclarer ma présence au reste de Chicago. Mais de cette façon, ceux qui n’ont pas encore été pourri par l’appât du gain sauront la vérité, et le département de police devra, officiellement, enclencher les démarches nécessaires pour faire tomber ces enfoirés, les uns après les autres. »

© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 06/05/2018
Messages : 369
DC : Victor Fries; Wesley Dodds / Sandman, Zinda Blake/ Blackhawk
Localisations : Irlande

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Lun 11 Mar 2019 - 19:17



Red Hood lui expliqua son problème avec le maire de Chicago en lui montrant un article de la presse locale parlant d’une conférence à dix heures du matin. La nuit était bien avancée et cela arrivait vite c’était peu de le dire. Elle sourit en lisant l’article du journaliste car  à ce moment de son histoire elle menait une double vie comme journaliste au Daily Planet avec une fausse identité. Le but de Jason était d’utiliser la magie pour que sa cible, un homme politique puissant ayant beaucoup à cacher, révèle devant les cameras ses secrets les plus inavouables. Elle ne bougea pas un cil en l’écoutant parler mais finissait par plisser les yeux  sur la fin. Avait elle cela dans sa “ besace de magicienne ?”. Elle avait beau apprendre des sortilèges en enchantements envoûter ce maire demanderait du temps et l’approcher dans une situation où il serait seul. Le séduire serait une solution mais ce n’était plus possible maintenant, l’heure de cette conférence était trop proche pour qu’une approche fine ai lieu.


“Je vois qu’elle est l’idée générale de ton plan, qu’il se discrédite de lui même aux yeux de la ville. Cependant cette conférence est trop proche dans le temps pour que je puisse envoûter et l’amener a avoir l’envie irrésistible de livrer ainsi ses secrets.”


Elle posa ses mains sur les rebords de la table en penchant légèrement la tête sur le coté.


“ La magie noire est puissante mais j’en maîtrise un éventail réduit je le crains. “


Un léger sourire se dessinait sur son visage, elle n’avait pas tant changée que çà non. Elle était surtout moins agressive et ne prenait plus de plaisir à contempler le malheur des gens ou la mort, mais elle avait toujours les constructions mentales l’amenant à envisager le monde d'une manière similaire à auparavant. Elle pensa alors à l’herboristerie et ses mystères, il y avait quantité d’ouvrages de Crone permettant d’en percer les secrets et des lieux où récolter les ingrédients pour peu qu’elle parte vite d'ici.


“En revanche...une potion pourrait le forcer à dire la vérité durant plusieurs heures. Elle sortirait de sa bouche comme s’il avait une diarrhée verbale. Mais cela nécessiterait de trouver un moyen de lui faire boire avant la conférence.”


Elle passa sa mains dans ses cheveux, bloquant l’une de ses mèches derrière l’une de ses petites oreilles. La carte de presse de Jenny Douglas aura toute son utilité.



“Je sais comment entrer à la mairie. Tu as une idée de comment lui faire boire la mixture infâme que je préparerais?”


Ce n'était pas tout le monde qui acceptait de boire quelques choses de dégueulasse au petit déjeuner.
[Chicago] Dans d'autres circonstances  Symbol12
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t6136-fiche-rp-de-mister-freeze-silver-ba
Inscription : 20/10/2017
Messages : 253
DC : Diana Prince ; Jessica Cruz ; Koriand'r
Localisations : Chicago
Groupes : A définitivement quitté Gotham ET la Batfamily (franchement, j'ai mieux à faire)

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Mer 13 Mar 2019 - 15:39



Dans d'autres circonstances
Jason dévisagea Siobhan avec un petit sourire. Le hasard faisait vraiment bien les choses, et pour peu, il en aurait remercié le destin. Sauf qu’il avait toujours une dent contre ce dernier. Mais le principal était là, dans cette pièce. Le principal, c’était qu’il avait suffisamment effrayé les hommes sous son contrôle et que ces derniers s’étaient empressés de lui ramener une simple voleuse en pensant bien faire. La dite voleuse s’était révélée bien moins simple que prévu, et la découverte de son identité lui offrait aussi une solution parfaite pour son petit contretemps. Il avait longuement surveillé le maire et il était persuadé que ce dernier était au sommet de la chaîne de corruption qui entraînait Chicago vers le fond. Pas tout en haut, mais assez haut pour que sa disparition ait un impact conséquent. Surtout s’il tombait en révélant l’envers du décor.

Il était le cerveau, et Siobhan serait la main du destin. C’était… inhabituel, mais parfait. Et franchement ? C’était aussi bienvenu.

« Si tu peux concocter ta petite potion avant le lever du soleil, je peux faire mieux que la mairie. Je peux t’amener directement chez lui. »

Presque malgré lui, il remercia l’entraînement à la limite de l’abus de Bruce et des vilaines habitudes qu’il en avait retirées, parce qu’une fois qu’il s’était rendu compte de la culpabilité du maire, il avait monté sur ce dernier un dossier de la taille des tomes d’A la Recherche du Temps Perdu de ce cher Proust. Par conséquent, il en savait un paquet sur lui, et la solution au problème de Siobhan, il l’avait déjà.

« Il ne boit pas de café à cause de son cœur – conseil de son médecin – et s’est rabattu sur un mélange d’herbes et de thé. On entre, on sabote son petit thé de riche, et le travail est fait. Il n’appréciera pas le goût, mais ce sera trop tard, il l’aura déjà avalé. »

Il marqua une pause tandis qu’il se repassait les mots de Siobhan en tête. Ca n’était qu’une partie du travail, ceci dit, car, comme elle l’avait dit, si la mixture l’obligerait à dire la vérité, elle ne lui donnerait en aucun cas l’envie de tout partager de lui-même.

« Après, il suffit que je me fasse une fausse carte de presse, que j’entre pour la conférence et que j’ai la parole assez longtemps pour lui demander exactement ce qui le poussera à tout dévoiler… » souffla-t-il, en parlant plus pour lui-même que pour Siobhan.

Sans savoir que, comme ça avait été le cas jusque-là, elle avait la solution à son problème. Chacun son tour.


© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 06/05/2018
Messages : 369
DC : Victor Fries; Wesley Dodds / Sandman, Zinda Blake/ Blackhawk
Localisations : Irlande

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Mer 13 Mar 2019 - 23:14




Siobhan écouta le plan de Jason. Il semblait méthodique et organisé. C’était parfait, elle aimait les gens réfléchis. Elle ne l’avait pas toujours été elle, et avait même bien souvent agis inconsidérément, sous le coup de la colère ou même d’altérations comportementales ayant de fortes ressemblances avec ce qu’on nommait vulgairement “ folie”. Mais elle avait apprise de ses erreurs, pas trop tard à plus de mille ans d’âge.


“ C’est entendu. J’ai ce qu’il te faut, attends moi là.”


Elle n’avait pas sur elle sa carte de presse évidement, inutile de garder sur soit une trace de sa couverture. Siobhan se laissa tomber de la table où elle s’étais assise puis lançait un sortilège en récitant une formule gaélique. Une porte magique apparu soudain le long de l’un des murs de la pièce, porte qu’elle ouvrit en la poussant une lueur mauve éclairant la pièce. Elle en ressortit au bout d’une minute et revint vers Jason, lui tendant son pass du nom de Jenny Douglas.


“Si tu parviens a falsifier l’identité il te permettra de te faire passer pour un journaliste du Daily Planet. Si tu es en danger détruit le plutôt que les laisser découvrir qui je suis. “


...si tu les laisse le prendre et qu'ils me retrouvent disparaît sans laisser de traces, avait elle envie d’ajouter. Car elle n’apprécierait vraiment pas qu’ll se fasse prendre avec ce badge sur lui, son plan pour découvrir l’identité de Superman capoterait alors. Mais après tout il lui avait montrée à Lexcorp ne pas être un mauvais au contraire, pas de raison que cela échoue.


“Je reviendrais ici avec la potion à temps.”


Elle repassa alors la porte qui disparu dès qu’elle la referma derrière elle. Dans le Netherworld elle chercha dans ses grimoires la formule. Durant plusieurs heures elle fouilla la bibliothèque de Crone et finissait par trouver ce qui correspondait à la situation. Elle prit ensuite encore une heure pour récupérer divers ingrédients à travers le monde, utilisant l’au delà comme passerelle afin de franchir des milliers de kilomètres en quelques instants. Elle cueilla un edelweiss au sommet d’une montagne suisse, tua une grenouille amazonienne, ramassa des plantes aborigènes et finissait son parcours par voler des marchandises et herbes sur l’étal d’un vieux marchand chinois. Dans une course contre la montre elle rentra ensuite dans la Crone Tower pour y préparer ce qui serait une réplique d’une herbe à thé. Elle la regardait, satisfaite de son travail car elle pourrait se mélanger avec la boisson du maire. Elle revint enfin vers Red Hood, juste à temps. La porte apparu à nouveau et elle en sortit en tendant le sachet d’herbes à Jason, soufflante de fatigue. Elle était toute sale et exténuée, couverte de poussières et de boues venant du monde entier


“Voici la...préparation...tout est...entre tes mains maintenant.”


[Chicago] Dans d'autres circonstances  Symbol12

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t6136-fiche-rp-de-mister-freeze-silver-ba
Inscription : 20/10/2017
Messages : 253
DC : Diana Prince ; Jessica Cruz ; Koriand'r
Localisations : Chicago
Groupes : A définitivement quitté Gotham ET la Batfamily (franchement, j'ai mieux à faire)

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Lun 18 Mar 2019 - 15:24


Dans d'autres circonstances
Jason tendit la main pour récupérer la carte de presse. Il remercia Siobhan d’un signe de tête avant de baisser les yeux vers la carte. Il se considérait plutôt bon joueur de poker, expert en coup de bluff et visage neutre, mais toute chose bien considérée, il était ravi de porter ce casque qui l’empêchait de trahir la moindre de ses pensées, car sur la carte qu’elle lui avait tendu, en gros et bleu clair se trouvait le logo du Daily Planet. Il eut un bref moment de panique interne. Savait-elle ? Savait-elle que la cible qu’elle s’était fixée depuis si longtemps travaillait avec sa fausse identité ? Il releva la tête vers elle et lui désigna la carte avant de la glisser dans une des multiples poches de sa ceinture.

« Merci, » dit-il. Elle ne savait pas. Si ça avait été le cas, Clark aurait déjà été attaqué. Mais bon, si elle savait à quel point elle était proche… « Personne ne remontera jusqu’à toi, tu peux me croire. »

Il sortit un feutre marqueur d’une de ses poches et attrapa la main de Siobhan – pas trop violemment pour éviter qu’elle ne croit à une attaque. Il déboucha le feutre et inscrivit une adresse dans le creux de son poignet.

« Retrouve-moi ici quand tu seras prête. C’est une de mes planques privées. Aucun de mes hommes n’en connait l’existence, alors je suppose que c’est donnant-donnant. Tu me fais confiance et… et bien, moi aussi. »

Il la regarda ensuite s’éclipser de nouveau à travers la porte qu’elle avait fait surgir de nulle part. S’il y avait bien un domaine dans lequel il avait de sévères lacunes, c’était la magie. Il était peut-être temps de se plonger dessus, ne serait-ce que pour un peu mieux comprendre ce à quoi il avait à faire. Les règles, tout ça, tout ça. Ca pouvait toujours être utile.

Mais avant ça, il fallait qu’il sorte d’ici à son tour pour aller dans la planque dont il avait donné l’adresse à l’ancienne Silver Banshee. Il n’était pas en sécurité ici, au milieu des malfrats qui lui servaient de moyen de pression sur le reste de la ville et, surtout, il ne leur faisait absolument pas confiance. S’il avait pu, il aurait tout fait tout seul, mais la taille de Chicago rendait ses rêves de vengeur masqué solitaire un brin suicidaire. Quand il aurait fait tomber le plus gros de la vermine du coin, il verrait. Pour le moment… Pour le moment, le haut de la pyramide.

Il quitta l’entrepôt, grimpa sur sa moto et fila à vive allure à travers la ville. Quelques instants plus tard, il était dans sa planque et au travail sur la carte de presse que Siobhan lui avait donnée. Falsifier des papiers d’identité était un peu comme une opération de l’appendice pour un chirurgien rodé : il pouvait le faire les yeux fermés. C’était long, ceci dit, et ça demandait un travail minutieux, alors il s’y attela sans traîner, et sans douter que Siobhan tiendrait sa part du marché.

En effet, quand la porte magique surgit au milieu de sa planque plusieurs heures plus tard, il ne fut que surpris par la brutalité de l’apparition. Et, en nouveau coup du destin, il venait miraculeusement de finir de perfectionner sa fausse identité de journaliste au Daily Planet.

Il récupéra le sachet d’herbes – notant avec plaisir que ces dernières se mêleraient avec perfection avec le reste du thé du maire – sans lâcher Siobhan du regard.

« Merci, » lui dit-il, sincèrement.

Il avait enlevé son casque pour faciliter les longues heures de travail, mais portait malgré tout un masque sur les yeux, copie presque parfaite de celui qu’il avait autrefois porté, sauf qu’il était rouge cette fois-ci. Sa capuche était aussi remontée sur sa tête.

Il pencha légèrement la tête sur le côté.

« Tu as l’air épuisé, » nota-t-il. « Si tu veux te reposer avant de repartir, tu peux utiliser cet endroit. Tu ne risques rien ici. C’est le moins que je puisse faire, puisque tu ne veux rien en échange de ton aide. »

© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 06/05/2018
Messages : 369
DC : Victor Fries; Wesley Dodds / Sandman, Zinda Blake/ Blackhawk
Localisations : Irlande

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Mar 19 Mar 2019 - 22:52




Lorsqu’elle donna le sac d’herbes à Red Hood son attitude ne fut pas sans la surprendre. En effet du peu qu’ils se connaissaient ils n’avaient jamais fait montre d’une attention particulière l’un pour l’autre. Qu’il lui proposa de rester un peu dans sa planque était très inattendu. Le crime était un monde dur, de la petite racaille de quartier au tyran intergalactique il fallait dissimuler toute marque de gentillesse derrière un masque de brute si l’on voulait être pris au sérieux. Il en allait de sa survie dans un milieu empoisonné, pourtant l’ancien Robin sembla en faire peu de cas. Siobhan sembla hésiter un instant puis baissa les yeux pour regarder sa robe grise et sa cape brune couvertes de terre.



“D'accord.”


Elle prononça ensuite des mots en Gaélique et la porte magique disparu. Siobhan avança dans la pièce en marchant doucement, ses pieds lui faisant un peu mal tout comme son dos. Elle fureta dans la planque et y trouva la salle de bains, après avoir testée la température qui sortait du pommeau de douche l’Irlandaise enleva ses grosses bottes en fourrure. Elle fit ensuite tomber d’un geste sa cape et sa robe avant d’avancer sous l’eau puis passa l’eau ruisselante sur elle, lavant avec attention ses cheveux chatoyants qu’elle avait aimée retrouver après plus de mille ans de malédiction et cheveux blancs.

Elle ressortit ensuite de la douche puis prononça une formule qui fit apparaître ses habits de Jenny devant elle. Ici des sous vêtements, un jean et un chemisier noir ainsi qu’une paire de tennis blanches. Ainsi vétue et les cheveux trempés elle retournait dans la pièce où se trouvait Jason, actionnant le robinet pour se servir un verre d’eau. Le buvant elle regardait le jeune homme qui probablement aurait fini de se préparer pour sa mission où il passerait pour un journaliste. Il savait tout d’elle maintenant. Quel était son vrai apaprence comme son faux nom au Daily Planet. Alors qu’elle ignorait de lui le nom comme le visage. Il pourrait lui nuire et en même temps elle lui avait faite confiance. Peut être un peu trop? Même masqué il n’en demeurait pas moins attirant, le mystère compensant l’absence d’un visage. S’était elle laissée influencer par çà? Elle s’était jouée des hommes plusieurs fois depuis qu’elle avait reprise son apparence, peut être lui arrivait il la même chose maintenant. Elle posa son verre pour lui parler.



‘Détruit le badge quand tu auras fini. Je dirais l’avoir perdu .”


Elle prit sa serviette puis sécha ses cheveux avec, s’attendant à se faire jeter dehors d'un instant à l'autre.
[Chicago] Dans d'autres circonstances  Symbol12


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t6136-fiche-rp-de-mister-freeze-silver-ba
Inscription : 20/10/2017
Messages : 253
DC : Diana Prince ; Jessica Cruz ; Koriand'r
Localisations : Chicago
Groupes : A définitivement quitté Gotham ET la Batfamily (franchement, j'ai mieux à faire)

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Ven 22 Mar 2019 - 19:22


Dans d'autres circonstances
La luminosité si timide de l’aurore se durcissait peu à peu dehors, jusqu’à devenir solide et agressive, jusqu’à se refléter dans les hautes tours vitrées du centre d’affaires de Chicago et éblouir tous ceux qui auraient le malheur de lever les yeux. La conférence n’était qu’à dix heures, et il lui restait encore quelques heures avant le moment fatidique. Sa fausse identité était prête, et il avait nombre de costumes dans chacune de ses planques. Tout ce qui lui restait à faire, c’était patienter et prendre son mal en patience. Il récupéra un de ses dossiers papiers (plutôt rares, mais ça arrivait) et le survola rapidement tandis qu’une partie de son attention était dirigée vers l’eau qui coulait dans la salle de bain de l’appartement.

Il n’était pas à l’aise avec toute l’aide que Siobhan lui avait apportée, car aussi serviable avait-elle été, elle restait… et bien, la femme qui autrefois se faisait appeler Silver Banshee. Cachait-elle son jeu ? Instinctivement, il en doutait fortement car il peinait à trouver une raison quelconque qui l’aurait poussée à l’aider avant de la lui faire à l’envers. Non, ce qui l’embêtait, c’était qu’elle n’ait rien demandé en retour. Il avait en quelque sorte décidé que les faveurs et autres formules de politesse qui vous liaient à autrui, et bien, c’était fini. Il n’aimait pas l’idée de lui devoir quelque chose. Pas particulièrement parce que c’était d’elle qu’il s’agissait, mais plutôt parce que ça n’était pas son truc.

Pourtant quand elle sortit, quelques instants plus tard, les cheveux dégoulinant et vêtue d’une tenue des plus banales, elle ne relança pas le sujet. C'était étrange de la voir ainsi, si... normale, bien que loin d'être inaperçue. Avec la couleur de ses cheveux, son port gracieux et la profondeur de son regard, elle avait probablement dû faire face à un tout nouveau genre d'emmerdes, songea-t-il. Ses yeux se posèrent sur lui, et il la sentit l’observer avec intensité avant qu’elle ne prenne finalement la parole et ne lui demande de détruire son badge une fois sa mission effectuée. Jason resta sur sa fin.

Il referma le dossier et le posa sur son bureau sans la lâcher du regard. Il ne se changerait que peu de temps avant la conférence car il avait dans l’idée de faire un petit tour des bas quartiers histoire de s’assurer que tout allait bien avant de se lancer dans sa vendetta contre le maire. Rien ne pressait, donc, et il avait tout le loisir de demander ce qu’il avait à demander.

« Si je peux me permettre… pourquoi m’aider ? Je sais que tu es ravie de voir que je me suis éloigné de Batman, mais quand même. Tu m’as permis d’accélérer considérablement mon enquête, et ce sans rien me demander en retour ? »

Il leva ses deux mains, en signe d’innocence nonchalante.

« Loin de moi l’idée de me plaindre. Disons que je suis … un peu étonné. »

Il sourit.

« Mais sans aucun doute reconnaissant, vraiment. Vraiment. »

© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 06/05/2018
Messages : 369
DC : Victor Fries; Wesley Dodds / Sandman, Zinda Blake/ Blackhawk
Localisations : Irlande

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Ven 22 Mar 2019 - 22:59




Elle l’écoutât parler en frottant ses cheveux à l'aide de sa serviette. Il la remercia nonchalamment mais surtout la questionna sur ses motivations réelles. Silver Banshee avait souvent une idée derrière la tête quand elle faisait quelques choses, Siobhan McDougal était elle la même? Quelle était la part de Siobhan chez Banshee et quelle était la part d’un fantôme meurtrier chez la jeune femme? Elle posa la serviette sur le plan de travail , lui tournant le dos pour la plier.


"Ta reconnaissance m’honore. Je n’attend rien de toi."


Ou rien d’avouable en tout cas. Quand elle alla pour la première fois à sa rencontre en tant que Silver Banshee elle n’avait alors qu’un seul objectif: Qu’il termine de tourner le dos au justicier de Gotham et sa “ famille”. Pas parce qu’elle n’aimait pas Batman cela n’avait rien de personnel. Mais parce que Red Hood avait été pour elle l’incarnation d’une vision; Celle d’un monde où les “ justiciers “ passeraient à des méthodes beaucoup plus radicales pour arriver à leurs fins. Un monde plus noir, plus violent. Ces notions plaisaient à la Banshee et Siobhan avait du mal à se défaire comme cela de ce qu’elle a aimée durant des siècles. Par dessus le marché cela aurait fait souffrir sa famille de le faire partir. Un délice. Mais là pour cette deuxième rencontre toute aussi fortuite avec l’ancien Robin…

Les choses se faisaient dans d’autre circonstances.


Il n’y avait pas que sa constitution qui était plus faible, il y avait aussi son...sa...quelques choses à l’intérieur d'instinctif qui se réveillait. Etre normale la rendait faible c’était une certitude, et diable que çà lui faisait du bien de sentir toute cette faiblesse lui parcourir le corps.


“Si tu veux m’aider à ton tour tu auras certainement l’occasion de le faire un jour, mais je ne viendrais pas te rappeler une dette. Tu es libre comme je le suis.”


Elle avait finie de plier sa serviette et se retournait en s’adossant au plan de travail de la cuisine, posant ses mains à plat sur le bois reconstitué de celui ci. Ses yeux scrutèrent ce masque recouvrant partiellement ce visage mystérieux. Sa respiration s’accéléra un peu, un sentiment de gêne pointait et il suffirait d’un rien pour que les tâches de rousseur disparaissent fondues en des joues plus colorées.
[Chicago] Dans d'autres circonstances  Symbol12

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t6136-fiche-rp-de-mister-freeze-silver-ba
Inscription : 20/10/2017
Messages : 253
DC : Diana Prince ; Jessica Cruz ; Koriand'r
Localisations : Chicago
Groupes : A définitivement quitté Gotham ET la Batfamily (franchement, j'ai mieux à faire)

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Sam 30 Mar 2019 - 18:22


Dans d'autres circonstances
Elle était… elle était fascinante, ce n’était pas rien de le dire. Il l’avait déjà trouvée intrigante quand ils s’étaient retrouvés propulsés dans la même mission, mais c’était une chose d’avoir à faire à un fantôme maudit et une autre de se retrouver face à une femme des plus banales. Enfin, autant que pouvait l’être une magicienne avec l’âge et les pouvoirs de Siobhan – mais l’idée était là. Jason était plutôt bon lecteur quand il s’agissait de lire entre les lignes et de découvrir les intentions cachées des gens qui se trouvaient en face de lui, mais les signaux qu’il captait venant de Siobhan ne faisaient pas grand sens. Ou, plutôt, il avait dû mal à concevoir qu’il pouvait retrouver une gestuelle aussi humaine chez elle. L’heure tournait, seconde après seconde, mais il lui restait du temps avant la conférence, et plus il la regardait, plus il était intrigué, et plus il était intrigué et plus sa curiosité devenait difficile à repousser.

A quoi bon, pensa-t-il. Il ne se sentait pas vraiment menacé – même pas du tout. Alors à quoi bon vouloir garder ses distances ? C’était des vieux réflexes tout ça, des réflexes dignes de la Bat-family. Et ce n’était plus lui.

« Dis-moi, » commença-t-il alors en se tournant complètement vers elle et oubliant la sortie par la fenêtre qu’il s’était prévu un peu plus tôt. « Je ne veux vraiment pas être indiscret mais je me demandais… »

Il eut un geste vague dans sa direction avant de descendre sa capuche, à moitié conscient qu’il dévoilait un peu plus son visage à cette dernière. Il avait toujours le masque sur les yeux, celui qui était inspiré de ses années jeunesse, et ça suffirait amplement. Elle ne savait pas son nom, et Jason Todd était légalement mort il y avait des années de cela.

« Qu’est-ce qui t’est arrivé ? Plus de malédiction et plus de cheveux blancs… Y a forcément une histoire derrière tout ça. »

Il s’appuya contre la surface dure de son bureau, imitant ainsi inconsciemment la position qu’elle avait prise, de l’autre côté de la pièce. Si on lui avait dit la veille au soir qu’il serait dans sa planque avec Silver Banshee – qui n’était plus vraiment Silver Banshee – le lendemain, il se serait bien marré. Mais les faits étaient ce qu’ils étaient, et il était en train de se demander s’il ne s’était pas jeté lui-même sa propre malédiction en s’exilant de la sorte. Peut-être qu’avoir des alliés n’était pas interdit… peut-être que c’était Gotham qui était toxique mais qu’ici, avec d’autres personnes, d’autres philosophies, ça irait… Peut-être.

« D’ailleurs, le roux te va bien mieux, soit-dit en passant. »


© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 06/05/2018
Messages : 369
DC : Victor Fries; Wesley Dodds / Sandman, Zinda Blake/ Blackhawk
Localisations : Irlande

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Sam 30 Mar 2019 - 20:39




L’homme baisse sa capuche en lui demandant comment elle avait levée sa malédiction, la complimentant au passage sur sa chevelure. Elle regarda le sol puis passa ses doigts autour de l’une de ses oreilles, récupérant une mèche humide et rebelle pour la repositionner avec les autres.


"Merci."


Siobhan releva les yeux pour regarder le masque face à elle. Ça n’avait pas manqué elle rougissait.


"Je préférerais ne pas avoir a te dire comment je me suis libérée. Pas grâce à Superman en tout cas, il n’aura fait que me retarder."


Elle se retint de prendre un visage plus désagréable en parlant du justicier de Metropolis. Son rival dont la banshee Noire et Blanche était bien souvent le négatif mais en même temps un tel motif de jalousie pour elle. Il était le jour elle était la nuit. Il était l'espoir elle était le désespoir. Il était la vie elle était la mort.


"Une seule chose est certaine, c’est du passé pour moi cette vie là. J’ai prise un nouveau départ et Silver Banshee ne reviendra jamais."


Non maintenant elle était libre de vivre comme tout le monde et il n’y aurait aucune force au dessus d’elle pour lui infliger cela à nouveau. Et même si quelqu’un le voulait, elle l’attendrait de pied ferme, prête à se battre pour rester vivante. Elle n'avait pas voulue répondre à la question de Jason mais il fallait dire que jusqu'ici elle n'avait faite que livrer ses secrets sans que lui n'en fasse rien. Elle ne voulait plus en dire trop, prenant conscience qu'il n'était pas son confident. Elle ne le connaissait pas, c'était un étranger. Un étranger qui en savait déjà trop et elle ne pouvait que se blâmer elle même pour cela.

[Chicago] Dans d'autres circonstances  Symbol12

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t6136-fiche-rp-de-mister-freeze-silver-ba
Inscription : 20/10/2017
Messages : 253
DC : Diana Prince ; Jessica Cruz ; Koriand'r
Localisations : Chicago
Groupes : A définitivement quitté Gotham ET la Batfamily (franchement, j'ai mieux à faire)

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Lun 8 Avr 2019 - 15:16


Dans d'autres circonstances
Ca recommençait. A croire que Jason perdait la boule – et honnêtement, ça n’aurait pas été la première fois. Mais ça recommençait, et il ne pouvait le nier.

Quand il s’était retrouvé face à la Silver Banshee que Siobhan était à l’époque dans l’hélicoptère direction Metropolis et une mission un brin suicide, il se souvenait alors très clairement avoir pensé que de tous les héros présents autour de lui, elle était probablement celle dont il était le plus proche. Avec son passé lourd, son historique et ses idéaux, Silver Banshee avait terriblement juré avec le reste de leur petite équipe… Tout comme Jason. A cette époque-là, il avait été en plein questionnement interne et il lui avait fallu des mois pour décider qu’il en avait fini. Des mois, et il la retrouvait là, elle aussi. Libérée de sa propre prison, et déterminée à tout faire pour ne jamais y retourner.

Et ça recommençait, donc. Elle se tenait face à lui et il ne pouvait s’empêcher de se dire qu’elle comptait parmi ceux qui étaient peut-être les mieux armés pour le comprendre lui. Voyait-elle la similitude entre leurs deux évolutions ? Où était-il juste en train de se monter le bourrichon tout seul ? Quoi qu’il en soit, il ne pouvait dénier que le parallélisme qui s’affirmait de plus en plus dans sa tête semblait vouloir l’entraîner sur un chemin dont il ne maîtrisait absolument rien. Et quelle était la règle numéro un ? La seule, l’unique ? Le contrôle.

« J’espère que tu as raison, » finit-il par dire, malgré lui. « J’espère que c’est vraiment du passé et que rien ne te ramènera à cette ancienne vie. »

A qui parlait-il ? A elle ? A lui-même ? Un peu des deux, probablement. Il évoluait et il avait appris à voir le mal dans le bien, et le bien dans le mal. Il savait qu’il était plus que redevable envers Bruce, mais il savait aussi qu’il avait tout donné et qu’il ne lui restait plus rien à offrir au mode de vie et au code moral de ce dernier. Il ne voulait plus jamais se retrouver devant un corps, devant une catastrophe et se rendre compte qu’il ne pouvait rien faire pour empêcher durablemlent qu’un nouvel enfant, qu’une nouvelle bombe n’explose à nouveau. Et si le prix à payer, c’était les cauchemars et la solitude, et bien, soit. Il le paierait. Cette impuissance, ce sentiment d’inutilité… certains jours, ça lui avait fait bien plus de mal que le puits de Lazare.

Il leva les mains et retira son marque, le dernier rempart entre lui et Siobhan. Ils étaient sur le même chemin.

« Si un jour tu as besoin de quelque chose pour éviter de perdre de nouveau le contrôle de ta vie – quoi que ce soit – viens me voir. Je te suis redevable. » Il esquissa un petit sourire. « Mais ça va plus loin que ça. »

Il posa le masque sur le bureau à côté de lui puis tendit la main vers Siobhan, conscient qu’il était en train de faire soit la chose la plus stupide de toute sa vie, soit la meilleure chose qui lui arriverait.

Que serait la vie sans un peu de risque, uh ?

« Jason Todd, » se présenta-t-il. « Enchanté. »

© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 06/05/2018
Messages : 369
DC : Victor Fries; Wesley Dodds / Sandman, Zinda Blake/ Blackhawk
Localisations : Irlande

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Lun 8 Avr 2019 - 22:53
Spoiler:
 





Comment aurait elle pu s’attendre à une telle révélation? Dévoiler un visage masqué était une chose dans ce milieu si violent. Dévoiler un nom était dangereux au moins pour vos proches. Mais un nom çà peux se changer, une identifié se falsifier. Ne falsifiait elle pas la sienne depuis peu? Red Hood n’allait il pas lui aussi donner bientôt un faux nom pour parvenir à ses fins?

Mais donner son nom de naissance à Siobhan McDougal...non là c’était plus pareil. C’était se livrer corps comme âme à un allé direct pour l’Autre Monde. Une mort instantanée, du plus grand gaillard au plus protégé des guerriers de l’univers. Seul le corps imbibé d'une magie puissante ou des origine divines pouvaient vous protéger d’un tel sort et Jason Todd n’avait pas cette chance. C’était un mortel, il en avait d’ailleurs fait l'expérience pour en être revenu si différent.

Aujourd’hui Siobhan Mcdougal affirmait ne plus être une Banshee. Que cela appartenait au passé, elle en était persuadée. Mais qui sait de quoi l’avenir sera fait? Pour elle il se sentait redevable pour une broutille , piéger ce maire véreux était une petite affaire. Ça cachait quelques choses, pourquoi livrer ce qu’il avait de plus précieux à Siobhan, son nom de naissance. Banshee ou pas, il ne savait pas si elle gardait une influence sur d’autres banshee, ou même si elle n’avait pas gardée ce pouvoir avec cette apparence physique. Il n’en savait rien.

Elle regarda fixement son beau visage dévoilé , se surprenant elle même a souhaiter qu’il ne lui ai rien dit. Car au fond d’elle elle avait peur. Une peur inexplicable, irraisonnée car elle était libérée de sa malédiction. La peur de faire un mauvaise usage de ce nom un jour. Il lui tendait la main avec son beau sourire, probablement n’avait il aucune difficulté a avoir toutes les filles qu’il veux pensait elle en s’approchant presque malgré elle, attirée par lui comme un aimant. Elle prit sa main doucement, une main grande et forte quand la sienne était fine et diaphane. Était il inconscient? Ou alors il avait tout simplement confiance en elle, mais était elle digne de confiance au moins? Elle savait que non. Il proposait son aide si elle en avait besoin. Peuh! Elle n’avait besoin de personne. De personne...juste...enfin des fois faut avouer que...çà fait du bien d’avoir quelqu’un…Elle ferma les yeux en serrant sa main, regardant le sol.



“Enchanté Jason...”


Elle releva les yeux vers lui, ne souriant pas. Mais ne le dévisageant pas non plus elle prenait juste un air extrêmement sérieux.


“Tu n’étais pas obligé de faire çà.”


Les idées se bousculaient dans sa tête pour chercher à comprendre ce qui avait pu le pousser à faire cela. Tara la connaissait mal en la rencontrant, elle s’était présentée sans savoir ce que çà signifiait. Mais cet ancien Robin ne laisserait rien au hasard et n’ignorait certainement pas la portée de ce qu’il faisait. Elle cligna des yeux en remuant légèrement la tête. Son regard tourna vers l’horloge analogique de l’un des appareils ménager de l’appartement.


“Je...je vais devoir y aller. Monsieur Kent est quelqu’un de gentil mais je ne voudrais pas arriver en retard. ”


Elle fuyait. Pas uniquement parce qu’elle espérait bien percer enfin le secret de l’identité de Superman et mettait toute son application dans son travail de journaliste à cette fin. C'était aussi parce qu’elle ne voulait pas faire une bêtise que tous les deux regretteraient.



"Au revoir. Ça m'a fait plaisir de te voir..."


Elle recula ensuite avec un léger sourire, espérant qu'il ne le prenne pas mal.


"...dans d'autres circonstances."


Puis un sourire sincère et même à vrai dire, un peu niais arriva. Elle avait beau avoir plus de mille ans elle s'en sentait vingt dans des moments comme celui là.

[Chicago] Dans d'autres circonstances  Symbol12
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t6136-fiche-rp-de-mister-freeze-silver-ba
Inscription : 20/10/2017
Messages : 253
DC : Diana Prince ; Jessica Cruz ; Koriand'r
Localisations : Chicago
Groupes : A définitivement quitté Gotham ET la Batfamily (franchement, j'ai mieux à faire)

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Mer 10 Avr 2019 - 13:34


Dans d'autres circonstances
Elle lui serra la main, ses grands yeux rivés sur lui et lui-même ne parvenait pas à détourner le regard. Ce qu’il se passait était spécial et ils en étaient tous les deux conscients, mais Jason n’aurait su dire pourquoi. Il lui avait donné son nom, et, pour la femme qu’elle avait été, ce n’était ni plus ni moins que lui offrir le droit de vie ou de mort sur son existence. Il savait. Sa décision n’était pas réfléchie – ou tout du moins, pas réfléchie raisonnablement, car même tandis qu’il lisait surprise et confusion sur le visage de l’ancienne Silver Banshee, il ne parvenait pas à regretter ce qu’il venait de faire. Jason Todd était mort il y avait des années de cela. Légalement, il aurait besoin d’une sacré bonne excuse pour repointer le bout de son nez. Et il avait, d’une certaine façon, oublié comment être Jason au fil des ans. Il était devenu Red Hood, et ça lui avait collé à la peau. Depuis qu’il avait quitté Gotham, il n’y avait rien ni personne qui savait ce qu’il se passait de l’autre côté du masque. Il était seul car il l’avait voulu. Mais aussi parce que, d’un côté, il avait été seul depuis longtemps et il n’avait fait que matérialiser cette impression.

Il serra doucement la main de Siobhan entre ses doigts, en se demandant si elle comprenait. Comprenait-il lui-même ? Il avait fait un choix en venant à Chicago, un choix qu’il réaffirmait à chaque balle qu’il tirait. Il avait toujours su que ce serait un choix pesant et qu’il traverserait une ligne qu’il ne pourrait plus jamais franchir dans l’autre sens. Il avait été sincère. Il espérait de tout son cœur que jamais elle n’aurait à replonger dans une vie dont elle s’était enfin libérée, mais s’ils se trompaient tous les deux, elle aurait alors le pouvoir de le faire disparaître pour de bon.

Peut-être qu’une partie de lui n’attendait que ça. Une fois sa mission accomplie, il ne serait rien de plus que le portrait craché de ceux qu’il avait juré d’éliminer, et il accepterait son sort sans discuter.
Peut-être, aussi, que la solitude était plus violente que ce qu’il pensait.
Peut-être, enfin, qu’il avait juste envie de croire, pour une fois. De vraiment croire qu’il venait de nouer un lien qui ne serait pas si facile à briser.

« Je sais, » finit-il par dire. Il lâcha la main de Siobhan et reprit une posture plus neutre. « Mais je l’ai fait. »

Il hocha la tête quand elle s’écarta et récupéra en réponse son casque. Elle avait raison, il était temps de passer à l’action. Sinon, tout ce qu’il avait fait jusque-là n’aurait servi à rien. Il lui sourit avant d’enfoncer son casque sur sa tête.

« Ne fais donc pas attendre ce Monsieur Kent, » répliqua-t-il. « J’ai moi aussi un rendez-vous auquel il faudrait que je sois à l’heure. »

Bon sang, si elle savait. Si elle savait que son objectif était si proche… ! Mais ce n’était peut-être pas si mal. Peut-être qu’à force de côtoyer Clark Kent, si un jour elle venait à découvrir le pot aux roses, elle aurait assez d’hésitation pour l’empêcher de commettre ce qui pourrait devenir la plus grosse de ses erreurs.

Peut-être que Jason en parlerait à Clark un de ces jours. Juste au cas où. Mais pas maintenant. A cet instant, il était de son côté à elle.

« Tu connais le chemin de la sortie, » lui dit-il avec malice, avant de reculer vers la fenêtre. « C’était un plaisir pour moi aussi. A un de ces quatre, peut-être. »

Il la salua d’un geste de la main, puis se laissa tomber par la fenêtre.

Pour le reste ? Il aviserait.
C’était un nouveau jour qui se levait.


© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessagePosté le:
Revenir en haut Aller en bas
 

[Chicago] Dans d'autres circonstances

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Lisez-vous en d'autres langues ?
» Et dans les autres classes?
» La vierge froide et autres racontars de Riel, Bonneval et Tanquerelle.
» [Autres] Antéchrista
» [Süskind, Patrick] Un combat et autres récits

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: La Terre :: Ailleurs :: Amérique du nord-