Le Deal du moment : -63%
Caméra de Surveillance WiFi -ieGeek –
Voir le deal
55.99 €

 

 [Dimension des Rêves] Grains de sable et sorcellerie (Circé / Sandman)

Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Invité

MessagePosté le: Jeu 27 Juin 2019 - 9:41
Grains de Sable et SorcellerieSandman & Circé




Quelles merveilles : quelles splendeurs : quelles découvertes oniriques! Cassandra de Colchide laissa son regard errer sur cet univers adjacent, autre au monde des dieux ou des mortels. Il était tellement plus paisible que le Tartare. Sereine, leur promenade remonta le moral à la servante d’Hécate qui pointa par moments la végétation étrange – qui lui évoquait la pensée de celle sur son île- ou bien les êtres qui y résidaient. Aux abords de la vallée, la déesse libéra un grand sourire : la surprise bordait ses impressions de joie et d’allégresse. Elle ne s’était pas sentie aussi légère depuis des millénaires si elle s’était souvenue de son âge ou de son propre nom. Posant son regard tour à tour sur le château et sur le roi du domaine des rêves, la nymphe s’excusa de la moindre remarque. Elle devinait que cet être important, mais Dream semblait régner sur tout ce qui les entourait. Comme la vilaine Circé sur son île. Quel était son nom déjà? Cassandra toucha l’épaule de Wesley afin de lui pointer le trio qui veillait au-dessus d’eux et se retira de son côté une fois de plus. Elle en libéra des larmes de joie, de plénitude même si les créatures prirent le temps d’épier leur arrivée au moindre instant. Incertaine, Cassandra se permit de s’adresser à Daniel, la voix douce et candide :


« Votre monde est sublime. »


Elle baissa son regard sur le sol avant de se reprendre : «Veuillez me pardonner. »


Les joues pâles de la Grecque devinrent rosées, tandis que sa gêne accéléra et augmenta gravement. Innocemment, elle noua ses mains lacées de rubans derrière elle – sentant le bijou qui pendait de sa chevelure venir lacérer sa tempe droite. Le regard argenté de la femme s’éveilla, sembla presque s’interrompre dans sa lassitude. Quelque chose qui germait en son for intérieur voulut ressortir, mais la naïveté de Cassandra eut raison de sa malice. Le loup suivait le groupe au pas, posant des yeux soucieux sur la nymphe qui posait toujours une main tremblante dans son dos. Elle tentait de dissimuler avec peine ces troubles compulsifs.


Suivant Wesley dans son ombre, la sorcière sentit d’autres regards se poser sur eux, mais n’en fit aucun cas. Elle salua en retour d’un grand geste de la main, presque immature, le fermier et son allure ne causa que davantage d’adoration chez la femme millénaire. Lorsque Dream s’adressa à ses sujets, leur donnant des ordres, la nymphe tenta d’apercevoir au loin le trio incluant le Wyvern qui avait volé toute son admiration. Soudainement, la question de Dream pétrifia la sorcière dans une surprise incompréhensible : son regard devint mélancolique, presque ravagé d’une terreur innommable. Elle fut tentée d’improviser, de mentir. Certes le loup vint caresser la paume de la nymphe, lui rappelant son environnement et les évènements récents qui semblaient déjà se dissiper de sa mémoire active. Mais, elle s’abandonna à la vérité entière, toute entière :




« Je veux voir le visage sur cette image. »
La sorcière, qui était toujours occupée par le grand canidé, l’abandonna. Posant des yeux tristes sur Dream, la voix de Cassandra en mille nuances lorsqu’elle renchérit avec un visage posé : « Elle saura peut-être ce qui m’arrive. »


Puis ses poignets frottèrent ses joues émaciées, ses paupières perlées de gouttelettes fines. La sorcière tamisa ses émotions incendiaires à l’égard du moindre nouvel élément qui la touchait. Le regard de l’avatar d’Hécate plongea dans celui de son interlocuteur au sein d’un mutisme volontaire, presque masochiste. Et pourtant, elle tenta de se rappeler - même d’un petit indice ou de l’ombre de sa raison d’être. Cassandra rencontra le même mur intangible, la bloquant de la moindre idée de ce qu’elle était ou de ce qu’elle voulait. La seule image qui la hantait fut celle d’une prison en plantes : construite par un homme sombre, maléfique, une essence même du Mal sur la Terre. Et cet horrible sentiment. Celui que quelqu’un venait de lui voler son bien le plus précieux, sa seule possession de valeur, une extension de sa propre âme. Ne voulant guère ramener de sombres idées dans leur journée, la déesse redressa sa tête bouclée de nuances désormais violacées. Sans se douter de la présence de certains habitants du monde des rêves auprès d’eux – peut-être un splendide corbeau qui parle, qui sait, Cassandra affirma d’une voix mélodieuse accompagnée d’un sourire radieux :


« Vous devez recevoir souvent des visiteurs. Votre royaume est fantasmagorique. »






:copyright: 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Wesley Dodds / Sandman
Wesley Dodds / Sandman
Super-Héros
Inscription : 04/03/2018
Messages : 592
DC : Hal Jordan; Silver Banshee ; Lady Blackhawk ; Polaris
Localisations : QG de la JSA, New York
JSA
Legends of Tomorrow

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Mer 10 Juil 2019 - 19:27
Lorsqu’elle aperçu les créatures gardant le château de Dream Cassandra toucha l’épaule de Wesley pour lui désigner ceux ci. D’abord amusé par la candeur de la jeune femme le Marchand de Sable se rappela qu’elle avait vue ou même créée bien des créatures tout aussi incroyables au long de sa longue vie, et que si Cassandra était si agréable à fréquenter Circé était bien fondamentalement mauvaise : Et qu’il ne faudrait pas le perdre de vue: Le danger était réel même en rêve avec un être aussi puissant qu’elle. Elle complimenta le monde du roi du rêve qui marchait à coté d’eux avant de s’en excuser en sembler rougir, fuyant le regard des deux hommes.

“C’est un monde de rêve parmi d’autres, ils sont une multitude tout aussi appréciable.”


Marchant à coté d’elle il avait levé la tête pour voir Lucien qui les observait du haut du château. Une lueur blanche brilla dans son œil noir alors qu’il reprenait.

“Il me plairait de vous les faire découvrir.”


Marchant derrière Wesley Dodds assistait au charme de Circé opérant sur leur hôte, celle ci gardant une main sur le loup qui marchait à ses cotés et rappelant peut être malgré elle au détective qu’ elle aussi était un prédateur très intelligent. Arrivant dans la salle commune de l'édifice Wesley observait les œuvres d’art et la finesse des gravures quand Dream questionna Cassandra sur un cauchemar, et celle ci en semblait affectée. Elle voulait rencontrer quelqu’un, mais qui? Songea le héros de l’âge d’or. Le visage infiniment triste elle relevait sa tête dont la chevelure aux reflets changeants prenait de nouvelles teintes vivaces pour parler à Daniel.

”Plus depuis quelques temps non.”


Il levait les yeux vers son fidèle Lucien qui avait donné des consignes en cuisine et à celui ci d’ajouter derrière son maître:


”Une éternité mon seigneur, Madame, Messieurs nous sommes honorés de votre visite si vous voulez vous donner la peine d’entrer...”

L’homme aux oreilles pointues et en veste queue de pie poussait devant lui deux grandes portes en bois sculptés et ils entrèrent dans une vaste salle au milieu de laquelle une longue table était dressée pour le repas. Le loup fila aussitôt devant lui pour aller se coucher devant le rebord des fenêtres, la langue pendante. De nombreuses tapisseries et tableaux étaient sur les murs de la pièce, Wesley s’approchait d’eux en les scrutant car il lui semblait pour certaines reconnaître la patte d’artistes célébres. Il désignait du doigt l’une des œuvres représentant un navire à vapeur qui fendait les vagues dans une épaisse fumée noire.

“Cette lumière...c’est un Turner n’est ce pas?


Demanda t’il à Lucien qui reculait la chaise de Cassandra pour qu’elle puisse s’asseoir.

”Tout a fait.

“Je ne le connaissais pas.”

”Il n’a jamais été peint mais Mr Turner a rêvé le faire. Nous avons ici également une bibliothèque des romans jamais écrits, je pourrais vous prêter quelques livres d’un auteur que vous aimez Monsieur Dodds.


Époustouflé par un tel trésor culturel inestimable Wesley marchait vers la table avec un sourire en s’approchant de la chaise que lui reculait Lucien.

“Ce serait...vraiment...vraiment formidable. Avez vous des œuvres de Dian Belmont? Il ne me semble pas avoir davantage aimé un autre auteur."


Le sourire de Wesley grandissait alors que Daniel lui répondait en demeurant presque inexpressif, bien qu’un début de sourire sembla se dessiner sur ses lèvres pincées.

"Un choix qui ne m’étonne guère. Il existe un roman qu’elle n’a jamais écrit oui. Mais êtes vous certain de désirer le lire?

Peut être n’êtes vous pas tout à fait étranger au fait qu’elle ne l’ai jamais couché sur le papier."


Le choc fut rude. La bouche de Wesley sembla bouger pour vouloir murmurer quelque chose mais au lieu de cela fit une moue énigmatique. Il y avait une lueur de déception dans son regard après avoir entendu ces mots prononcés par le Seigneur des Rêves. La femme qui avait partagée sa vie était une grande romancière et il aurait aimé découvrir ce qu’elle aurait voulue écrire. Mais leur hôte avait semé le trouble en son esprit, peut être à tord et il ne le saurait jamais.

“Vous avez raison, j’emprunterais un autre livre.”


Puis le silence se fit et des serviteurs fée aux longues oreilles et tenues surprenantes apportèrent des plateaux en argent remplis d’une cuisine dépourvue de mets issus du règne animal. Daniel avait su discrètement glisser quelques mots à Lucien pour que son invitée n’ai pas a être mal à l'aise. Le repas avait commencé et il se passa un petit moment avant que l’homme aux cheveux blancs s’adresse à Cassandra.

“ Plusieurs personnalités sont en conflit chez vous et l’une de mes sœurs pourrait vous aider. Personne d’autre qu’elle ne saurait résoudre votre trouble immédiatement a vrai dire. Souhaitez vous que je vous la présente?"


Matthew qui s’était posé sur le rebord de la fenêtre écoutait la conversation en ayant envie de se cogner la tête sur un mur. Il la connaissait a peine et déjà il était prêt à aller dans la galerie pour se rendre chez Delirium! Wesley cessa de mâcher son aubergine rôtie au coulis de tomates incroyablement surpris et inquiet. Qu’allait il faire? Rendre au corps de Cassandra sa pleine liberté face à Hecate et Circé? Les faire ainsi, disparaître définitivement? Mais qu'avait il fait elles risquaient de se rebeller ! De surgir brusquement pour les attaquer et défendre leur existence!

Hj:
Spoiler:
 


[Dimension des Rêves] Grains de sable et sorcellerie  (Circé / Sandman) - Page 2 Elx35c10
Revenir en haut Aller en bas
http://dc-earth.fra.co/t6136-fiche-rp-de-hal-jordan-silver-bansh
Invité

MessagePosté le: Mer 23 Oct 2019 - 2:20
Grains de Sable et SorcellerieSandman & Circé


Être à table avec Cassandra de Colchide : le tout résultait en une expérience des plus étranges. Pourquoi? Parce qu’elle ne disait rien. Absolument rien. Comme si le moment la réduisait au silence, lui évoquait Après avoir suivi Wesley, Dream et sa cohorte de serviteurs fantasmagoriques, les trois âmes d’Hécate réunies dans l’ombre de la princesse d’une Colchide déchue esquissèrent le sourire le plus pâle qu’ait pu voir le Domaine des Rêves : pire, ses lèvres tremblaient tellement elle semblait cacher un malaise de plus en plus vorace – opaque, omniprésent. Suivant la discussion des hommes à la table recouverte de décorations végétales, naturelles, d’apparence fraîches et presque vivantes, la nymphe en réclusion profita de ce moment de paix pour parcourir d’un regard fragile et esseulé…Que se passait-il?


En effet, de la nourriture se retrouverait bientôt dans son assiette plate et ses couverts attendaient de chaque côté. Or, Cassandra ne touchait ni aux couverts ni à sa serviette de table d’un blanc perlé: décidément, les traits de son visage dévoilaient une ingénuité authentique – infantile. Elle ne savait pas servir de ses couverts : elle ne savait pas non plus comment se nourrir : elle savait que la stupidité viendrait enlacer son profil si elle n’effectuait pas le moindre geste bientôt. C’est ainsi que la sorcière de la déesse lunaire s’empara de sa coupe avec autant de grâce qu’une courtisane plus dispendieuse que le pie trésor. Cassandra observa le vin longuement, épiant bien malgré elle les échanges entre Daniel et Wesley.



Dian Belmont semblait être un sujet sensible pour son allié de circonstance, et d’observer son émoi silencieux enticha le cœur absent de la sorcière. Plongeant ses sentiments ignorants dans un marasme glauque et sournois : une partie de la chair du thorax de la femme se dissipa, dévoilant un trou noir béant et sans os ou muscles; la seule définition de trou aussi rond qu’une pleine lune? Une surface renfoncée et lisse qui ressemblait à un trou noir. Malgré ses vêtements, Cassandra remarqua son corps changer, pâlir encore et toujours. Ses iris de lune se plongèrent sur ses chaînes scintillantes qui se croisaient sur ses draps volatiles, candides et d’un pastel se mariant du bleu poudre au lilas, tentant de croiser deux pans de voile sur son cœur en disparition d’une main trop fine pour avori connu la dureté du labeur.


De bonne foi, Cassandra garda la tête baissée lorsque Dream lui adressa la parole à la suite d’un silence effroyable qui lui évoqua les conversations entre le Roi Soleil et ses concubines après un festin grec. La seule joie de la nymphe fut de contempler ces jolis fées s’éloigner une fois les vivres végétales apportées à leurs plats : certes Cassandra qui s’était entichée du silence et du marasme de ses propres souvenirs découpés en dents de scie commença à laisser la candeur revenir sur ses traits sombres, abrutis par la maladie et l’innocence d’un âge qu’on lui avait arraché aussi vite que sa virginité.



« Personnalités? »


Soudain, la sorcière de la déesse lunaire commença à afficher un sourire triste – encore plus désarçonnant que les premières fois. Quelque chose clochait profondément à l’intérieur de cet être millénaire qui se refusait de revenir à la raison. Un haussement d’épaules fut exprimé par les mains de la nymphe se redressant de chaque côté pour signifier son incompréhension ou bien son étonnement. Un rire fin accompagna son geste, non sans évoquer la différence fulgurante entre les rires graves et nasillards de Circé pendant les batailles grecques avec ses longs discours de vengeance sur les Amazones. Toute simple, toute chétive, Cassandra rigola encore avec mal-être, avec des larmes plus authentiques et cruelles que toutes celles qui furent versées au cours de ses longues vies. Bientôt, la voix angélique de la sorcière sans Haine s’éleva, même qu’elle balaya la tension que le mutisme de Cassandra avait construit depuis les dernières quinzaines de minutes.


« C’est une attention délicate : très délicate. Je vous remercie, mais je dois refuser votre offre trop généreuse. »
Déposant une main sur le néant de son cœur, la princesse de la Colchide pencha la tête vers l’arrière, avant de regarder à tour de rôle les deux hommes à la table –et même de jeter un œil vers Matthew. Puis elle parla avec détresse, avec amère déception, avec la trahison que tous les hommes lui inspiraient depuis les mauvais traitements du Roi Soleil dans sa petite enfance.


« Vous êtes tous dans l’erreur. »



Elle déposa ses mains sur ses cuisses, semblant plus fébrile et fragile qu’une feuille de papier.



« Nous sommes trois âmes : liées ensemble pour l’Éternité. Nous séparer, parler de nous séparer, c’est… »



Cassandra déposa ses paumes douces sur ses tempes blanches, rosées d’un feu glacial qui venait de surgir du bas de son ventre. Au même moment qu’elle formula, ses mains s’éloignèrent d’elle comme si son corps avait pu se déchirer sous la force de sa magie toujours endormie en cet instant présent.


« Nous écarteler. »


Enfin, la sorcière d’Hécate éclata en sanglots discrets et sourds. Comme si Circé n’avait jamais existé ; ne sommeillait pas dans cet être au passé trouble et confus.


« Je suis désolée : écouter cela me brise le cœur, Messieurs.»



Refusant de regarder et de relever son crâne vers son hôte et son allié de circonstance, Cassandra replongea ses yeux de lune dans ses mains, créant un malaise encore plus grand que l’ignorance de tous ceux présents face à son état…fragile, instable.



:copyright: 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Wesley Dodds / Sandman
Wesley Dodds / Sandman
Super-Héros
Inscription : 04/03/2018
Messages : 592
DC : Hal Jordan; Silver Banshee ; Lady Blackhawk ; Polaris
Localisations : QG de la JSA, New York
JSA
Legends of Tomorrow

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Sam 26 Oct 2019 - 1:45
Durant tout le repas la femme s’était murée dans le silence, traduisant un malaise profond allant grandissant. Blanchissant à vue d’oeil elle finissait par parvenir à se saisir délicatement d’une coupe de vin pour la boire avec soin mais apparemment ne sentait pas à sa place ici. Wesley pensa même qu’elle pouvait bien être malade d’autre chose que des désordres magiques que pouvaient causer trois personnes habitantes un même corps.

Mais lorsque Daniel proposa à la femme en face de lui de lui présenter sa plus jeune sœur, les choses ne firent qu’empirer. Circé fit même son apparition, et les manifestations de magie se multiplièrent sur le corps de celle qui portait déesse et sorcière avec elle. La Sorcière la plus emblématique des temps antiques était là, et ne voulait pas qu’elles soient séparées. Écartelées. Elle leur disait qu’ils étaient tous dans l’erreur et à ces mots Dream posa ses coudes sur la longue table avant d'appliquer son menton sur ses mains qu’il avait jointes. Dans l’un de ses yeux entièrement noir et sans pupille une lueur brilla avec l’éclat somptueux d’un Big Bang.


“Bien.”


Ceci dit Wesley posa ses couverts autour de son assiette, ayant fini de manger. Et puis ce n’était que gourmandise après tout, avait il réellement envie de manger où son ôte avait il seulement décidé qu’il aurait faim jusque là? Il tourna la tête vers Circé.

“L’important c’est ce que Cassandra veux.”

Il recule un peu sur sa chaise pour la fixer toujours. Bien que ce soit Circé, la sorcière antique. La mère de toutes les sorcières pourrait on dire. Qu’elle pouvait broyer son existence avec une facilité déconcertante, et même peut être plus causer de tord à l’Endless chez qui ils séjournaient qu’il ne le donnait à voir.

“Dans le rêve j’ai vu ce mariage forcé qui l’a faite se vouer à la déesse de la lune. Elle a quittée l’oppression du système patriarcal pour celle d’une croyance religieuse en Hécate, qui a prise son âme comme le roi des Sarmates a pris son corps.”

Dream écarte son coude un peu plus largement sans dire un mot, appuyant son menton sur la paume de sa main. Wesley est intimidé comme rarement il l’a été. Bien plus que face à n’importe quel adversaire de la JSA. C’était comme s’il pointait un doigt accusateur sur une déesse millénaire à quelques mètres de celui qui pouvait tout autant défaire sa vie qu’il avait tant influencé. Lui, simple humain à la vie si courte ayant reçu une portion du pouvoir de l’Éternel de plusieurs dizaines de millions d’années qui se trouvait à sa table. Wesley Dodds enlève ses lunettes puis les pose devant lui, cessant de regarder Circé pour fermer les yeux.


“Il viendra quand, le jour où elle pourra décider par elle même de ce qu’elle a envie de faire?”

Des sentiments forts le prenait à la gorge. La peur de Circé, évidement. D’être jugé par The Dream, beaucoup aussi. Ramené à sa place, réveillé dans son lit à la JSA. Peut être même aurait il tout oublié de ce qu’il était en train de vivre. Il n’était qu’un mortel, lui accorder des souvenirs serait un présent trop grand s’il en venait à l’oublier. Mais par dessus ces sentiments là un autre était plus grand. La révolte face à la situation de cette femme qui devait s’effacer derrière tout le monde depuis trop longtemps, au point qu’on pourrait penser qu’elle se déchirerait comme une feuille de papier d’un instant à l’autre à cause d’une brise un peu trop vivace. Une révolte trop forte pour se taire.


[Dimension des Rêves] Grains de sable et sorcellerie  (Circé / Sandman) - Page 2 Elx35c10
Revenir en haut Aller en bas
http://dc-earth.fra.co/t6136-fiche-rp-de-hal-jordan-silver-bansh
Contenu sponsorisé

MessagePosté le:
Revenir en haut Aller en bas
 

[Dimension des Rêves] Grains de sable et sorcellerie (Circé / Sandman)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: La Terre :: Ailleurs-