L'abîme de la Zone 51 [Supergirl]

Inscription : 17/01/2017
Messages : 1428
DC : Mister Miracle ; The Atom ; Fate ; Wally West ; Peter Cannon/Thunderbolt.
Situation : Angry Bat. La disparition de Julie Madison (fiancée de Bruce Wayne) pousse Batman dans une attitude pleine de rage et de colère.
Localisations : Gotham City.
Batfamily
L'abîme de la Zone 51 [Supergirl] 386562Rien

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Mer 6 Mar 2019 - 8:46
Qu’on l’appelle Dreamland, la Ferme, Neverland, ou les dizaines d’autres surnoms donnés par les curieux et adhérents aux théories du complot, un fait demeure : la Zone 51 est une aire géographique américaine qui passionne le monde entier depuis des années.
Absente des cartes et documents officiels jusqu’en 2013, reliée aux théories extraterrestres depuis les années 80, la Zone 51 intrigue et créé nombre d’attentes et d’hypothèses sur son contenu ; beaucoup sont fausses.
Certaines sont vraies, cependant… même si la vérité est autant ailleurs, que bien pire.


L'abîme de la Zone 51 [Supergirl] A-satellite-image-of-area-51

Fermée au public, interdite d’accès, la Zone 51 semble avoir été endormie ces dernières années, notamment parce que les autorités ne souhaitaient plus utiliser un endroit désormais trop connu ; mais cela a changé récemment.
La Zone 51 est à nouveau active.
Toujours discrète – mais, à l’intérieur, pleine d’expériences, de cris, de drames et de douleurs.

Alors que la cité Mosaic a été improvisée au cœur de l’Australie, de nombreux extraterrestres refuse de suivre les ordres de l’A.R.G.U.S., chargé de les contrôler, de les juguler. Si certains abus sont relevés au cœur de Mosaic, la cohabitation se passe bien… et ses habitants y sont en sécurité.
Ce qui n’est pas le cas ailleurs.

Si le secret demeure sur les activités de la Zone 51, des rumeurs ont commencé à courir – et à se recouper avec certains faits troublants.
Certains extraterrestres disparaissent, à l’extérieur de Mosaic… et personne ne les retrouve. Tandis que, parfois, des pics d’énergie sont relevés dans la Zone 51 – et certains sont en lien avec les puissances de ces immigrés perdus, et disparus.

Steve Trevor, le chef de l’A.R.G.U.S., n’a hélas plus l’autorité pour intervenir : l’incapacité de l’organisation face à Darkseid n’a pas plu, même si elle était bien légitime. Sa hiérarchie a donc sanctionné la structure, replaçant le D.E.O. et Checkmate au cœur de la gestion des menaces surhumaines.
L’A.R.G.U.S. est cantonné à gérer Mosaic – mais ne peut agir ailleurs ; même quand des extraterrestres sont menacés.

Steve Trevor a donc signalé l’information à ses contacts… et cela est remonté jusqu’à la Justice League.
Jusqu’à John Stewart, le nouveau chef du groupe – qui a décidé de mandater deux personnes bien spécifiques pour intervenir. Tous deux ont reçu une communication chez eux, via le système d’échanges du groupe.


L'abîme de la Zone 51 [Supergirl] John_Steewart
« Bonjour.
Des informations contradictoires mais désagréables nous viennent de la Zone 51, qui a repris son activité. Steve Trevor pense que cet événement est lié à des disparitions d’extraterrestres, mais ne peut agir.
Je vous demande d’aller enquêter sur place, discrètement.
Supergirl, je te sollicite car je ne peux demander à ton cousin d’agir ; il est trop voyant, trop connu. Même à super-vitesse, il pourra être reconnu. Je te remercie de bien veiller à ne pas être vue, et à agir comme il le faut.
Batman, j’ai conscience que tu te concentres sur Gotham City – mais tes talents sont indispensables pour une entrée discrète, ici. Je… sais ce que tu vis, en ce moment ; j’en suis désolé. Mais si je comprends que tu veux protéger les innocents de ta ville… rappelle-toi que les disparus sont aussi des innocents. Encore plus faibles et vulnérables, car exilés sur une planète inconnue.
Bien entendu, si vous ou l’un d’entre vous étiez capturés ou tués, la Justice League nierait avoir eu connaissance de vos agissements. Bonne chance. »

John conclue par une pointe d’humour ; elle tombe un peu à plat.
La communication parvient bien à Supergirl, mais il faut plus d’insistance pour joindre le Chevalier Noir – qui a brisé son communicateur, mais a conservé un signal d’urgence avec l’équipe.
Il reçoit la demande, donc ; ne l’apprécie pas. S’emporte. S’énerve. Enrage.
Avant de soupir.
Et d’acquiescer ; parce que des innocents sont impliqués. Parce que l’enlèvement et la torture le révulsent.
Parce que c’est mal – et qu’il a juré d’anéantir le mal, tout simplement.

Quelques heures plus tard, donc, au-dessus de la Zone 51, un appareil complètement silencieux apparaît dans les cieux…

L'abîme de la Zone 51 [Supergirl] 250?cb=20151213140635
… et le Batwing se projette.
Rapide. Puissant. Discret. Efficace.
Déterminé, comme son pilote.

A l’intérieur, Bruce grogne et rumine ; mais il avance.
Il approche de la Zone 51 – et lance ses capteurs. Pour la détecter. Pour la voir.
Avant qu’elle ne bondisse devant lui.
Il n’aime pas les surprises, et encore moins en ce moment… encore moins depuis que sa soirée de fiançailles a tourné au fiasco, avec sa fiancée désormais en mort cérébrale ; il est à cran.
Mieux vaut ne pas le provoquer.
Et mieux vaut qu’il ne trouve pas de choses révoltantes dans la Zone 51 – car le Batman n’attend qu’une excuse pour s’adonner à la justice la plus brutale qui soit !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Mer 6 Mar 2019 - 11:48
Kara était derrière le comptoir, à gauche de la caisse enregistreuse. Elle faisait son plus beau et grand sourire qui dévoilait sa dentition blanche, tout en triant les aliments sur le plateau du client.

- « Voici Monsieur ! Un suprême bacon, des frites, des nuggets et de la mayonnaise ! Le sel est à votre droite, le distributeur de boisson derrière vous. Puis la salle est par là et les sanitaires sont derrières ! Bon appétit monsieur ! »

La Kryptonienne ajustait sa casquette Mcdonald et se penchait sur le comptoir pour montrer les directions au client. Elle le bousculait presque. L’homme était interloqué et dérangé par la blonde, il reculait avec son plateau et la regardait l’air de dire qu’elle était folle. Le problème de Kara, ce n’était pas un manque de volonté, au contraire, elle était plutôt enthousiaste...Ce qui était assez rare que pour être noté. Autant sa vie de justicière pouvait parfois la rendre toute joyeuse lorsqu’elle trouvait les missions intéressantes, autant en général dans sa vie professionnel Kara s’ennuyait. Son problème était qu’elle ne savait pas travailler correctement et qu’elle en faisait qu’à sa tête.

D’ailleurs, elle sentait des vibrations dans sa poche et se retournait pour faire dos à un client qui voulait prendre sa commande. Ce dernier fut interrompu dans son élan, il était fâché et protestait, mais Kara n’en avait rien à foutre, se contentant de lui présenter son index pour lui signifier d’attendre. Son portable lui indiquait qu’elle avait reçu un message urgent à la Titan Tower. La demoiselle rangeait son mobile dans sa poche et quittait son poste en passant par le gérant de la boutique. Elle l’informait qu’elle devait quitter le travail de toute urgence car... sa maman était malade... C’était une excuse...comme une autre... L’homme en avait ras le bol de Kara, mais il acceptait tout de même de la laissée partir, proclamant qu’il s’agirait de la dernière fois.

De retour à la Titan Tower, Kara rentrait dans sa chambre et s’isolait pour écouter le message urgent. La phrase de fin lui faisait esquisser un léger rictus d’amusement. En plus, Kara avait bien aimé les films Mission Impossible. Elle avait jusque ce soir pour se préparer.

Tout d’abord, la blonde était si enthousiaste qu’elle en oubliait de se laver pour faire partir cette odeur de gras et de frites qui lui collait à la peau. Tant pis, de toute façon, c’était le Bat qui devrait faire avec, pas elle. En effet, c’était ce genre de mission qui motivait Kara à participer aux projets des justiciers et à ne pas seulement réaliser ses affaires dans son coin. Parfois, il y avait du bon à faire partie d’une faction, même si c’était, la plupart du temps, chiant voir très chiant. Ensuite, cette fois-ci Kara ne s’habillerait pas avec son costume de Supergirl. Cette fois-ci, elle optait pour une tenue entièrement noire en fibre, ainsi qu’une cagoule pour protéger ses cheveux qu’elle avait noués en chignon. Elle avait également prévus et mis des gants pour éviter de déposer des empruntes dans la zone 51.

L'abîme de la Zone 51 [Supergirl] 190306120033173348

Arrivée au Nevada, Kara fut confrontée aux premières défenses des Américains. Donc, certes il y avait la base qui était protégée par des enceintes ; faites de murailles épaisses en acier, de miradors, de projecteurs, de mines, de barbelés, de caméras et bien d’autres choses... Mais le périmètre sablonneux qui entourait la base était aussi surveillé. Il y avait des panneaux qui prévenaient de ne pas aller plus loin, des caméras, des patrouilles volantes et véhiculées et enfin, des grillages.

La Kryptonienne était curieuse de savoir la vérité sur la zone 51. Pour accomplir cette mission, elle était des plus sérieuses. Utilisant le vol pour franchir la vitesse de la lumière, Kara franchissait les premières lignes de défenses et s’envolait. D’en haut, elle activait sa vision rayon X pour reconnaitre les lieux. En outre, cela lui permettait d’affirmer plusieurs choses. Premièrement le dessus de la base n’était qu’une façade faisant croire à une base militaire secrète. Deuxièmement, la base s’enfonçait très bas et plus ça descendait bas, plus il y avait des défenses à la pointe de la technologie ainsi que des matériaux très résistants. Troisièmement, les Américains semblaient avoir prévus une quelconque intrusion de la part de Superman, parce qu’elle ne pouvait pas visualiser l’étage le plus bas de cette forteresse. Une barrière de plomb bloquait sa vision.

Remarquant l’arrivée du Batman, la blonde esquissait à nouveau un sourire et jouait dans sa tête le refrain de la musique de Mission Impossible. Ne pouvant s’en empêcher, en volant, elle marmonnait la mélodie si bien connue, car c’était trop difficile de simplement murmurer le refrain dans sa tête.



- « Tatatata ta ta ta tatata ta ta ta tatata ! mmmh mmh mmh mh mh mh »

Et puis, elle déposait un pied et puis l’autre sur la coque du Batplane. Kara s’accroupissait et passait ses bras sur ses rotules. Elle souriait à l’homme en noir et agitait sa main droite en chuchotant de sa voix mielleuse. Bat pouvait l’entendre grâce aux oreillettes.

- « Salut monsieur smith ! »

Oui, elle avait décidé de ne pas l’appeler Batman, elle avait jugé que c’était mieux d’utiliser d’autres surnoms, juste au cas où, pour ne pas ternir la réputation du Batman ou de la Supergirl. Elle continuait de parler en chuchotant.

- « Tu as un plan ? Parce que moi j’en ai pas... J’ai essayé de reconnaître les lieux avec ma vision rayon X, tout ce que je peux t’apprendre c’est que plus on s’enfonce bas dans la base, plus les américains veulent pas qu’on sache ce qui s’y passe. Et à l’étage le plus bas, il y a du plomb, donc je peux rien voir. »
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 17/01/2017
Messages : 1428
DC : Mister Miracle ; The Atom ; Fate ; Wally West ; Peter Cannon/Thunderbolt.
Situation : Angry Bat. La disparition de Julie Madison (fiancée de Bruce Wayne) pousse Batman dans une attitude pleine de rage et de colère.
Localisations : Gotham City.
Batfamily
L'abîme de la Zone 51 [Supergirl] 386562Rien

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Mer 6 Mar 2019 - 14:42
Un silence de plomb répond d’abord à l’apparition et aux premiers mots forts chaleureux de Supergirl. Celle-ci a adopté des habits bien différents de ceux qui sont les siens habituellement, et il est de bon ton qu’elle ait choisi la discrétion ; même Bruce doit admettre qu’elle a eu ici plus de jugeote que son cousin.
Mais il n’est pas dans ses habitudes du moment d’être assez sympathique pour le signaler.


« Hrm. »

Il grogne, au bout de quelques secondes ; puis soupire, suffisamment fort pour que ça ait l’effet d’une tempête pour une Kryptonienne aux super-sens.
Et parle, d’une voix lourde et lente.


« Smith suffira. Du moment que nous ne finissons pas en Doe. »

Comme Jane et John Doe, les surnoms des cadavres non-identifiés par les autorités.
L’ambiance est posée.


« Les défenses de la Zone 51 sont parmi les plus élaborées et sécurisées de ce monde. Les Gouvernements américains ont énormément investi pour que personne ne puisse les connaître, et encore moins les pirater. »

Il baisse lentement les yeux, puis appuie sur un bouton du poste de commandes.

« Personne ne peut entrer sans leur accord. »

Le Batman enchaîne en appuyant sur un autre bouton – et le Batwing bouge légèrement, au moment où une trappe s’ouvre.
Il s’y glisse, et tombe alors dans le vide… non sans glisser une ultime réplique.


« Je ne suis pas personne. »

Il tombe, alors.
Le Chevalier Noir tombe, se projette vers le sol – puis ouvre sa cape en grand, afin de ralentir sa chute ; et l’orienter, surtout.
Vers une ouverture, qui vient de se matérialiser dans le sol… là où il n’y avait que du sable, avant !


L'abîme de la Zone 51 [Supergirl] BatmanCastingImage

Il arrive, quelques secondes après, dans le trou.
Et s’y glisse, avec aisance, pour poursuivre sa chute… et atterrir au cœur d’une autre zone ; quasiment un autre plan d’existence, tant cela diffère du désert du Nevada.
Comme Supergirl va s’en rendre compte, en le rejoignant.


« Hrm. »

Bruce grogne, et fronce les sourcils ; il n’aime pas ce qu’il voit.
Encore moins quand l’ouverture se referme, et semble les bloquer au cœur de ce qui demeure être la véritable Zone 51.


L'abîme de la Zone 51 [Supergirl] Sci_fi_corridor_by_vladmrk_d7gkmx4-pre.jpg?token=eyJ0eXAiOiJKV1QiLCJhbGciOiJIUzI1NiJ9.eyJzdWIiOiJ1cm46YXBwOjdlMGQxODg5ODIyNjQzNzNhNWYwZDQxNWVhMGQyNmUwIiwiaXNzIjoidXJuOmFwcDo3ZTBkMTg4OTgyMjY0MzczYTVmMGQ0MTVlYTBkMjZlMCIsIm9iaiI6W1t7ImhlaWdodCI6Ijw9ODQ1IiwicGF0aCI6IlwvZlwvMGY1NTY2OTQtZjZjOS00NmMxLTk4YTMtNTllYTIxMzBlM2U5XC9kN2drbXg0LTFjZTBkZTQzLWQ2ZmYtNDU5ZS04NmE3LTg1ZWU3NmZlMTBkOC5qcGciLCJ3aWR0aCI6Ijw9MTUwMCJ9XV0sImF1ZCI6WyJ1cm46c2VydmljZTppbWFnZS5vcGVyYXRpb25zIl19

Un couloir, donc.
D’une allure, d’un design et d’une technologie qui semblent bien au-delà de ce que l’Armée américaine semble pouvoir disposer ; mais ce n’est pas ça qui le crispe.
C’est bien évidemment la trace de sang, au sol, qui le touche.


« La Zone 51 s’étend, en vérité, dans le sol. Elle est creusée, et dispose de centaines de couloirs et d’espaces souterrains ; c’est une ville, une jungle sous le sol. »

Il s’avance, lentement, et vient s’accroupir devant la trace.

« Quelqu’un vient d’y être blessé. »

Le Chevalier Noir sort un petit engin, qu’il passe au-dessus de la trace ; il grimace, en découvrant le résultat, qu’il montre à Kara sur l’écran.
Extraterrestre. L’origine du sang est extraterrestre.


« Que te dissent tes sens ? »

Les siens sont en alerte, mais il sait que ceux de la jeune femme sont meilleurs ; il n’en prend pas ombrage. Même s’il sent, de plus en plus, qu’elle n’aurait pas dû venir ici.
Trop dangereux, trop sombre ; quelqu’un portant le S ne devrait pas s’occuper des drames et des actes ignobles de l’Humanité.
Seules les Chauve-souris devraient s’en occuper ; s’abandonner à leur malédiction, du chagrin et de la douleur.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Mer 6 Mar 2019 - 19:27
Kara plissait les lèvres vers le haut, formant un léger rictus qui marquait son amusement à mesure qu’elle observait le Batman. Le chevalier noir avait toujours eu le sens du cinéma ; ces entrées étaient souvent aussi discrètes que remarquables, les répliques qu’ils balançaient pourraient devenir culte, et puis tout simplement sa façon d’être. Il était un spectacle à lui tout seul et c’était sûrement pour ça que les gens étaient fascinés à son propos.

Supergirl se laissait tomber vers le trou qu’avait fait Batman et rattrapait sa chute en lévitant un peu au-dessus du sol. Pour l’instant, l’héroïne continuait de voler en observant le couloir, bien déterminée à découvrir les secrets qu’il renfermait. Son regard fut attiré par un premier indice, mais le détective était déjà sur le coup. Son assistante du soir s’approchait de lui et regardait par-dessus son épaule les résultats de l’analyse. Muette, celle-ci hochait la tête d’un air grave en guise de réponse. C’était qu’elle s’en doutait, mais au fond, jusqu’à présent elle espérait se tromper. Malheureusement, le doute n’était plus vraiment permis. La voix de la Supergirl perdait de tout son charisme, n’étant plus qu’un reliquat de tristesse cachée et d’amertume audible.

- « Je comprends pourquoi les humains ont autant creusés pour ce complexe. Ils le savent et en sont conscients ; ils y font des choses si basses que du coup, ils enterrent leurs bassesses encore plus bas que Terre pour espérer que jamais on ne voit ça. C’est plus facile de se cacher. »

L’extra-terrestre, car en effet même si elle ressemblait aux humains Kara était bien une extra-terrestre, était sûrement beaucoup plus touchée que le Bat. Elle contournait la silhouettait de son complice en lévitant et se plaçait devant lui. La respiration de la blonde était saccadée, sa voix frémissante presque chevrotante.

- « Il y a peut-être des enfants qui espèrent revoir leurs parents, des parents genre des mamans ou des papas qui espèrent un jour revoir leurs enfants... Il y a peut-être des êtres qui rêvaient de devenir des justiciers ou des grands médecins car ils voulaient sauver des vies...On doit les aider Smith...C’est horrible... »

Elle redevenait silencieuse comme une tombe, comme une tombe parce que Kara avait l’impression de franchir le seuil d’un cimetière. Alors elle ne disait rien et hochait encore la tête comme un pantin vidé de son âme. En effet, pour rester dans cet endroit il fallait soit s’arracher son âme ou bien avoir une âme noire comme la nuit.

Kara se tournait vers la porte et utilisait ses sens ainsi que sa vision à rayons X. Elle commençait alors à dévoiler au détective tout ce qu’elle pouvait déduire. Comme d’habitude, Supergirl murmurait.

- « Les murs sont très épais et sophistiqués. Il pourrait y avoir des explosions nucléaires que ce lieu tiendrait debout. Heu... Ici la porte est ouverte, mais normalement il y a des boitiers de contrôle pour des pass. Je pense qu’il y a trois niveaux de pass... Ce couloir donne sur... Je sens une forte odeur de fer, c’est du sang. Et j’entends des cris je crois, mais c’est pas vraiment de la douleur... »

Elle se concentrait.

- « On dirait que ça proteste enfaite, mais c’est très faible. J’entends plus fortement des voix robotiques. Je pense qu’il s’agit d’une sorte de cellule d’isolement ou de punition. Il y a plusieurs signaux humains ainsi que deux robots humanoïdes confirmés. »

Elle se relâchait et soufflait. Inspiration, expiration. Kara regardait son binôme.

- « On fait quoi Smith ? »

L'abîme de la Zone 51 [Supergirl] 190306073259420324
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 17/01/2017
Messages : 1428
DC : Mister Miracle ; The Atom ; Fate ; Wally West ; Peter Cannon/Thunderbolt.
Situation : Angry Bat. La disparition de Julie Madison (fiancée de Bruce Wayne) pousse Batman dans une attitude pleine de rage et de colère.
Localisations : Gotham City.
Batfamily
L'abîme de la Zone 51 [Supergirl] 386562Rien

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Jeu 7 Mar 2019 - 11:00
Le Batman demeure accroupi, tandis que Supergirl réagit aux informations découvertes.
Quelques instants plus tôt, la Fille d’Acier l’a rejoint, et tous deux ont échangé rapidement sur ce qu’ils voient, ce qu’ils savent de cet endroit ; mais les hypothèses les plus terribles se réalisent, hélas, et bien plus vite qu’il ne le pensait.


« Hrm. »

Il grogne, donc.
Bruce réagit par instinct, et prend sur lui ce qu’il se passe – ce qu’ils découvrent.
Comme s’il en était responsable.
Comme si tout cela intervenait par sa faute ; ce qui est faux, bien sûr. Mais il exige tellement d’efficacité de lui-même qu’il en vient à se tenir responsable de tout ce qui advient… parce qu’il n’aurait pas su l’empêcher.


« Les lâches se réfugient toujours dans les ténèbres, en pensant pouvoir y commettre leurs viles exactions. »

Sa voix est lourde, puissante.
Lentement, il se redresse, et hoche doucement la tête en réaction aux répliques de l’Héroïne.


« Ils ont tort. »

Ses poings se serrent, par réflexe ; notamment par rapport à ce que Kara dit.
Des innocents, qui espéraient une autre vie, une existence meilleure ici. Des anonymes, qui ont été happés par une machine qui les broie et les anéantit. Des parents, terrorisés et anéantis par ce qu’il leur arrive. Des enfants… des enfants qui pleurent, parce que leurs parents leur manque ou pire encore ; cela le touche.
Cela le touche bien plus qu’il ne le montre – parce qu’une tempête de fureur explose, dans son cœur. Une tempête capable de provoquer la pire des destructions ; Bruce n’a aucune envie de la calmer.


« Une cellule. »

Il reprend l’information donnée par Supergirl, après analyse par ses sens.
Même si la structure a été faite pour se protéger des Kryptoniens, et grosso-modo de tous ceux qui auraient la puissance de l’anéantir, elle parvient à détecter certaines choses – et c’est un avantage fondamental pour eux ; ainsi qu’une très mauvaise nouvelle pour ceux qui gèrent cet abominable endroit.


« Ce qu’on fait est simple… Smith. »

Il suit l’idée du surnom, pour éviter qu’elle soit reconnue ; si d’aventure les systèmes les enregistraient – et si d’aventure eux deux laissent la Zone 51 debout, tout simplement.
Ce n’est clairement pas son souhait, pour l’heure.


« Nous continuons la visite. »

Bruce range l’appareil dans sa combinaison, puis s’avance vers la porte.
Il dépose dessus un autre engin, qui commence à désactiver les défenses ; cela va vite.


« Mais j’y vais seul. »

Il se tourne vers elle, et plonge un regard déterminé dans les yeux de la jeune femme.

« Mieux vaut éviter de tout leur révéler. Fais-toi disparaître, et visite.
Contact radio dans cinq minutes. »


Sans attendre, il envoie un communicateur à Kara – qui n’est pas celui de la Justice League ; mais porte le symbole de la chauve-souris.
Il lui offre un Batcommunicateur ; elle l’ignore peut-être, mais c’est une sorte de privilège.


« Pas d’imprudence. »

Sa mâchoire se crispe, légèrement.

« Pas de reaction instinctive, surtout. »

C’est ce qu’il craint – c’est ce qui lui semble le plus crédible, hélas.
Supergirl ne pourra pas se retenir, il le sent ; elle va exploser.
A voir maintenant pour faire en sorte que cette explosion intervienne au moment voulu.


« Va. »

La porte s’ouvre, et le Batman se détourne d’elle.
Pour découvrir les gardes, qui laissent s’exprimer leur surprise en le voyant arriver – sans discrétion, sans préparation ; sans secret.
Et à raison.


« Mais… »

« C’est… »

« Assez. »

Le Chevalier Noir avance, alors ; il approche, d’un pas calme…
L'abîme de la Zone 51 [Supergirl] Ben_affleck_as_batman_by_luisbury_zine_net-d8t28en
… et se projette vers les gardes.
Tandis que son équipement bloque les signaux autour de lui, pour empêcher tout enregistrement visuel ; juste avant que les gardes ne se jettent sur lui… ce qui est une bien mauvaise idée.

Car le Batman réplique, alors.
Le Chevalier Noir se lance également – et enclenche une abominable bastonnade, contre laquelle les gardes ne peuvent pas grand-chose.

L’affrontement est total, d’une brutalité rare.
Il va se terminer rapidement – au moins pour les gardes. Car si Bruce parvient à s’en prendre à eux, s’il peut libérer sa fureur sur eux, et s’il peut aussi redonner un peu d’espoir dans les âmes et les cœurs des prisonniers, dont les rythmes s’accélèrent… cela ne va pas durer.
Car quelqu’un arrive.
Car une autre porte s’ouvre, de l’autre côté, et révèle une nouvelle silhouette…

L'abîme de la Zone 51 [Supergirl] 995302-majorforce
… celle de Major Force – ancien soldat, criminel de guerre, expérience ratée, assassin de masse et surtout puissant parmi les puissants.

Clifford Zmeck approche, alors, et n’aime pas ce qu’il voit.
Cela va mal se passer !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Jeu 7 Mar 2019 - 17:58
Kara écoutait les réponses du Bat, elle lui faisait confiance et ne remettait pas en doute son jugement, ses décisions. Elle récupérait le batcom et acquiesçait en tournant le dos à son complice vêtu de noir. Livrée à elle-même, qu’allait-elle bien pouvoir faire et surtout, comment ? La justicière entreprit de satisfaire sa curiosité en suivant le couloir dans l’autre sens.

Il s’étendait sur plusieurs mètres et ne se finissait que par la présence d’une porte blindée qui nécessitait une carte magnétique pour ouverture. Ses sens lui permettaient de savoir que deux gardes marchaient vers elle avec nonchalance –leurs cœurs battaient lentement et leurs pas étaient presque sourds- ; ils ne se doutaient de rien. Kara avait pu également observer la présence de quelques caméras par ci par là, heureusement elles pointaient vers le sol. La blonde s’élevait un peu plus dans l’air et frôlait le plafond de son dos, elle avançait de sorte à être couchée en lévitation.

Les pas se rapprochaient. Le cœur de Kara accélérait. Faites qu’ils ne regardent pas vers le haut.
La porte s’ouvrit. Faites qu’ils ne regardent pas en haut.
Ils marchaient silencieusement, l’air fermé et colérique, comme deux gros pitbulls prêts à mordre. Ne regardez pas au-dessus de vous.

Ils n’ont pas regardés.

Kara passa derrière eux et se laissa tombée avec lenteur sur le sol. Silencieuse comme la mort, elle se faufila jusqu’à pouvoir les attraper. Elle se servit des articulations de ses bras pour les empoigner par la gorge et les étrangler, alors que ses deux petites mains se posaient sur leurs lèvres grimaçantes. Elle sentait qu’ils se débattaient, qu’ils bougeaient et luttaient en essayant de crier au secours. Elle avait la rage au ventre. Elle ne voulait pas lâcher ses proies. Ils ne méritaient pas d’être lâchés. Mais, elle, elle n’était pas comme eux, elle avait un cœur et pensait aux familles de ces militaires, à leurs vies à l’extérieur de la zone 51. Elle avait pitié d’eux.

La Kryptonienne choisit de les laisser respirer, mais elle les projeta tous deux contre les parois du couloir pour les assommer. Vérification de leurs pouls. Ils étaient toujours vivants et cela soulageait la conscience de la Supergirl. Elle aurait regretté d’avoir tué par excès de colère.

De l’intérieur, la zone 51 lui semblait si silencieuse. Ses mains allaient et venaient sur et sous les vêtements des deux belles au bois dormant, elle se sentait comme un charognard, elle se sentait profondément mal à l’aise et ce malaise était doublé par l’ambiance morbide des lieux. Kara récupéra deux cartes magnétiques, une pour elle et une pour lui. Malheureusement, aucuns des deux costumes ne lui allaient. Elle mesurait un mètre soixante et quelques pour à peine soixante kilos, et eux mesuraient minimum un mètre quatre-vingt pour quatre-vingt voir nonante kilos. Par contre, elle prit la décision de casser leurs mitraillettes en deux, au cas où ils se réveilleraient, sans armes ils ne pourraient plus être une menace.

L’utilisation de la carte magnétique s’était faites sans encombre et Supergirl entrait dans une nouvelle salle. Circulaire et ne mesurant pas plus de dix mètres de diamètre. Encore une fois et sans étonnement, tout était dans un métal inconnu, un métal extra-terrestre qui pouvait partiellement résister à ses rayons lasers. Mais pas à sa force.
Lorsqu’on sait soulever une île entière ou bouger une planète, existait-il seulement un métal capable de résister à une pareille force ? Seul Rao savait.
A sa gauche et à sa droite, un ascenseur.

Supergirl regardait sa montre en se dirigeant vers la porte qui faisait face à l’entrée d’où elle venait, souhaitant continuer à explorer sa partie de couloir. Cela faisait trois minutes et elle se demandait où en était le Batman. Elle jeta un œil à son communicateur, mais ce n’était pas encore le moment. Alors qu’elle allait sortir de cette salle circulaire, un bruit retint son attention. L’ascenseur qui montait venait de se mettre en fonctionnement.

L'abîme de la Zone 51 [Supergirl] 190307060049760112

A nouveau, ses sens se trouvaient d’une utilité exceptionnelle, car de ce fait elle put voir qu’il s’agissait du Docteur Sivanna, de The Brain et de Mallah. Supergirl bombait son torse, en lévitation, attendant de pied ferme les vilains.
Ding. Dong.
Les portes s’ouvraient.
Elle déclara. – « Salut les gars ! » Sourire aux lèvres, sourire colérique et nerveux.

L'abîme de la Zone 51 [Supergirl] 190307060147643790

Ils furent surpris, d’autant plus qu’ils ne connaissaient pas l’identité de cette intruse. Mallah grogna et frappa son torse en s’avançant vers l’inconnue. Brain restait muet pendant que Sivanna questionnait en portant le cerveau dans ses bras.

- « C’est qui elle ? Mallah, occupe-toi d’elle ! »

Le savant fou tambourina le clavier mural de l’ascenseur et les portes se refermèrent derrière le gorille. Le rictus de Kara ne la quittait plus. Sa voix était sarcastique, moqueuse.

- « Les souris peuvent se cachées, mais je les trouverai quand même. »

L'abîme de la Zone 51 [Supergirl] 1724475-gorilla_grodd_ac_893_dylux_17

Monsieur Mallah avait une voix terrible et grognante, les mots qu’il balançait peinaient à franchir la barrière de ses dents qui grinçaient.

- « GarroOoIRRRRggg ! »
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 17/01/2017
Messages : 1428
DC : Mister Miracle ; The Atom ; Fate ; Wally West ; Peter Cannon/Thunderbolt.
Situation : Angry Bat. La disparition de Julie Madison (fiancée de Bruce Wayne) pousse Batman dans une attitude pleine de rage et de colère.
Localisations : Gotham City.
Batfamily
L'abîme de la Zone 51 [Supergirl] 386562Rien

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Ven 8 Mar 2019 - 9:57
« Hrm. »

Le Batman grogne, en se redressant lentement.
Dans le mouvement, il essuie également du dos de sa main gantée la commissure de ses lèvres ; un léger filet de sang s’en échappe.
Ça fait surtout mal à son ego, mais ça ne lui plaît pas.


« HAHA ! TROP BIEN ! »

Devant lui, Major Force irradie de puissance et flotte dans les airs ; il profite. Il profite de son énergie, et du plaisir d’avoir mis le Chevalier Noir à terre.
Qu’il continue… ça ne durera pas.


« J’VAIS RECUPERER LES VIDEOS ! J’VAIS DIFFUSER ! J’VAIS ETRE CELEBRE ! »

Quelques instants avant, il a attaqué Bruce, qui a tenté de parer… en vain.
Malgré sa souplesse et son expérience, il a été violemment impacté par un tir en traître, et projeté au sol ; il se redresse, maintenant.
A son tour.


« Célèbre, oui. »

Ses mains se crispent, alors qu’il s’empare d’un élément de sa ceinture.

« Comme bien des disparus. »

Et, sans attendre, alors que Major Force triomphe, il agit – et envoie vers lui quelque chose ; un Batarang.

« HA ?! SERIEUSEMENT ? TU M’ENVOIES UN… ARGH ! »

Le Vilain est interrompu… par sa douleur.
Le Batarang explose, avant de l’atteindre – et le projette avec une violence absolue en arrière ; loin et fort.
Major Force ne peut se retenir, et anéantit un mur avant de s’écrouler au sol.


« Ack. »

Le tueur grimace, se redresse et souffle ; il est mécontent. Il se sent humilié, et n’accepte pas ça.
Rapidement, il se relève, et se découvre au cœur d’un parking souterrain. Plusieurs véhicules l’entourent, appartenant aux autres employés de la Zone 51 – mais il s’en fiche.


« RAH ! »

Sans attendre, Major Force s’empare d’une des voitures…
L'abîme de la Zone 51 [Supergirl] 2558183-major_force1
… et la maintient au-dessus de lui – prêt à l’envoyer, dès qu’il reverra le Batman !
Qui se cache, bien entendu ; qui attend de voir, avant de frapper et d’agir dans ce combat déséquilibré…


**
*
**

Ailleurs, plus loin.
Les portes de l’ascenseur se sont fermées, et le Docteur Sivana glisse un regard inquiet vers Brain ; tous deux gardent le silence – tous deux ont peur.
Ils ignorent qui ils affrontent, mais ils sentent bien qu’elle ne sera pas facile à vaincre. Déjà parce qu’elle a réussi à les trouver… alors que la Zone 51 devait rester secrète, à l’abri de tous les regards.


« Sapristi. »

Sivana récupère un appareil dans sa poche, et l’active ; l’alerte est donnée.
En espérant qu’il ne soit pas trop tard…


« GRAAAH ! »

… même s’il semble que cela s’annonce mal, pour Mister Mallah.

« RAAH ! »

Ce dernier a bondi vers Supergirl, sans la reconnaître ; le premier contact est rude.
Repoussé violemment, le gorille parlant est brutalement projeté contre un mur. Il se redresse, mais son épaule lui fait mal – déjà.
Il a mené suffisamment de combat pour savoir que celui-ci s’annonce mal.


« TU… TU N’AS RIEN A FAIRE ICI ! »

Mallah arrache un pan de mur, et essaye de l’envoyer vers Supergirl ; en sachant qu’elle pourra l’éviter.
L’idée, en fait, est toute autre – il veut une diversion. Il veut que l’ennemie soit assez occupée pour lui permettre de filer dans un couloir à proximité, qu’il connaît, et ouvrir un certain panneau mural.


« ET TU VAS LE REGRETTER ! »

Mallah réapparaît, sûrement quand Supergirl s’approche de lui ; mais quelque chose a changé.
Il s’est armé.

L'abîme de la Zone 51 [Supergirl] 254400-29494-monsieur-mallah
Et il tire, avec un étonnant fusil-laser à lourde portée, vers son adversaire.
Pour la toucher. Pour la blesser. Pour la tuer, si possible.
Pour faire cesser cette intrusion, surtout !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Ven 8 Mar 2019 - 19:03
La plaque en métal voltigeait vers Kara, brouillant pendant quelques secondes sa vue juste le temps qu’elle fasse un large mouvement du bras, balayant la chose derrière elle avec son poing. L’infiltrée semblait implacable, intraitable ; bombant le torse elle se dressait là avec fierté, comme une montagne au sommet blond.

Mallah avait disparu, mais Kara n’en devenait pas déstabilisée pour si peu. L’alarme qui retentit ne faisait pas non plus vaciller sa détermination. Profitant de ce temps mort, d’une main elle tira vers elle pour détacher une des deux portes de l’ascenseur. Ses yeux prirent une teinte rouge et des rayons lasers se manifestèrent dans toute la cage de l’escalier, jusqu’à toucher la chambre montante des deux docteurs. A cause des dégâts commis par les rayons lasers, le système se mit en arrêt, ce qui bloqua Sivanna et Brain dans la cage d’escalier.

Ça. C’était fait. (Hrp : On peut imaginer un système de secours qui relance l’ascenseur, à toi de voir.)

Elle tournait son visage en entendant le bruit d’une sulfateuse, mais il était trop tard, Mallah avait son gros doigt appuyé sur la gâchette. Les multiples traits partirent à vive allure vers la blonde. Grâce à ses capacités cognitives surhumaines Kara pouvait voir les lasers au ralentit, elle se déplaça en faisant un pas de côté, malheureusement ce n’était pas suffisant, d’autant plus que Mallah pouvait guider les tirs.

Kara enfouit sa tête derrière ses bras et prit les tirs de front. Son armure aurait résisté, mais elle ne la portait pas. Ses vêtements noirs fondaient comme neige au soleil sous la chaleur des lasers. Ses jambes, ses bras, son ventre, sa poitrine, ses épaules...Les tirs lasers rongeaient ses vêtements. Sa peau résistait, subissait et finissait par rougir. Des sensations de brûlures la picotaient de toute part.
Ce n’était pas comme la chaleur de l’astre jaune, elle pouvait s’approcher du soleil très facilement car l’étoile était bénéfique pour les Kryptoniens, toutefois ce n’était pas le cas des lasers.
Le beau visage de la blonde se crispait, elle grimaçait sous les douleurs qu’elle ressentait. Les secondes passaient et la sulfateuse chaussait. Elle surchauffait. Le système de refroidissement s’était mis en route.

Supergirl se redressa. Elle soufflait fort en reprenant de l’air pour ses poumons, les pressions faites par les tirs l’empêchaient précédemment de respirer. Haletante, elle laissait une dernière chance à Mallah.

- « Je sais que tu aimes Brain et aucun mal ne lui sera fait. Je te demande juste de poser ton arme à terre et de te rendre, parce que je ne viens pas combattre les vilains, je viens libérer tous ces gens qui sont en cages. Toi, tu sais ce que c’est d’être en cage, d’être un sujet d’expérience. S’il existe encore quelque chose de bon en toi, aide moi à les aider Mallah, s’il te plait. »

Parce que Kara était comme ça. Parce qu’elle portait normalement le S sur ton torse. Une héroïne pour tous. C’était son dicton et cela voulait dire qu’elle aidait les gens de bien autant que les gens du mal. Cependant, la Zor-El n’était pas non plus une vulgaire gamine qui rêvait de conte de fée, et si Mallah faisait l’erreur de ne pas se rendre, il devrait en subir les conséquences.



* * *


Major Force regardait tout autour de lui. Le vétéran était bien décidé à en découdre avec l’homme masqué. Les mains levées, le torse dénudé, à mesure qu’il forçait sur la voiture on pouvait voir ses pectoraux se contracter et se raidir. Il se servait du véhicule comme d’un avatar de sa rage envers le Bat, et propulsa la voiture vers un bruit qu’il avait entendu, qui devait se matérialiser par une sorte de déplacement furtif. Sa voix puissante grognait et résonnait dans tout le parking.

- « ARRETE DE TE CACHER ET BAT TOI ! »

Prit d’un élan de colère, Major Force souleva une autre voiture qu’il propulsa vers un autre bruit, puis une seconde voiture et encore une troisième. Le moindre bruit était une excuse pour le laisser balancer une voiture avec toute sa force et sa rage.

Mais le Major n’était pas stupide. Il jetait les voitures de sorte à limiter les points de cachettes du Batman, ainsi il les propulsait toutes d’un côté. Le but était de tout balancer dans un coin pour ne laisser plus aucunes cachettes à son ennemi.
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 17/01/2017
Messages : 1428
DC : Mister Miracle ; The Atom ; Fate ; Wally West ; Peter Cannon/Thunderbolt.
Situation : Angry Bat. La disparition de Julie Madison (fiancée de Bruce Wayne) pousse Batman dans une attitude pleine de rage et de colère.
Localisations : Gotham City.
Batfamily
L'abîme de la Zone 51 [Supergirl] 386562Rien

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Lun 11 Mar 2019 - 10:11
Le bruit des si nombreux tirs est assourdissant, étouffant.
Quand la machine s’arrête, quand les munitions sont entièrement utilisées, quand le chargeur est vide, le silence est alors accueilli avec plaisir… soulagement ; même par Monsieur Mallah, qui commençait à sentir une crampe dans son doigt, constamment appuyé sur la détente.
Mais cette sensation positive ne dure pas, hélas.


« Rah. »

Car sa cible a survécu.
Malgré les tirs nourris. Malgré la puissance de son arme. Malgré la férocité de l’attaque.
Elle a survécu.


« Grrr. »

Et elle parle, encore.
Elle parle – pour lui demander d’arrêter. Pour lui proposer une trêve. Pour évoquer même Brain, qu’elle accepterait de ne pas attaquer… s’il cède.
S’il baisse les armes. S’il arrête de combattre. S’il la laisse faire.
S’il désobéit aux ordres.


« Tu… ne comprends pas. »

Le gorille soupire, soudain.
Il n’attaque pas. Il ne bondit pas. Il ne se bat pas.
Il soupire – et adresse un regard désolé vers Supergirl, au costume quasiment anéanti et bien trop voyant, maintenant ; mais il s’en fiche. La pointe de tristesse dans ses yeux est bien trop lourde pour qu’il se préoccupe d’autre chose.


« Nous… n’avons pas le choix. »

Il lâche son arme, qui rebondit sèchement au sol.

« Nous… ne sommes pas libres, ici. »

Une grimace glisse sur ses lèvres immenses.
Moins parce qu’il cède, en effet, que parce que la porte de l’ascenseur vient de s’ouvrir – l’action de Supergirl a en effet ramené la cage à sa place précédente, et elle s’ouvre.
Mais Kara n’y découvre pas directement Sivana et Brain… mais autre chose.
Quelque chose de bien plus agressif, et de bien plus nombreux !


L'abîme de la Zone 51 [Supergirl] Nanobots

Des dizaines de micro-robots s’échappent de la cage d’ascenseur, et se projettent ainsi vers Supergirl ; ces mêmes micro-robots qui commencent déjà à tirer des lasers, et semblent pouvoir anéantir tout ce qu’ils visent !
Derrière eux, Sivana glousse en manipulant cette armée mécanique, depuis un bracelet sur son poignet ; il en est ravi. Même si, à ses côtés, Brain reste figé et froid… en voyant notamment son Monsieur Mallah sur la ligne de tir !


**
*
**

Plus loin.
Le chaos règne, la destruction se répand – et Major Force s’énerve.


« Mmh. »

Le Batman plisse les yeux et grogne, légèrement, à mesure que l’ennemi anéantit leur environnement – et le prive de ses cachettes, en effet.
La situation se corse ; mais est loin d’être impossible, heureusement.

Major Force dispose d’une puissance extraordinaire, mais manque de l’intelligence pour l’utiliser efficacement ; même Nathaniel Adam est plus malin que lui – c’est dire.
Bruce peut l’avoir, donc. S’il joue finement… et rapidement, en tout cas, les cartes dans sa manche.


KLING

Un bruit aigu se fait entendre, soudain ; sur la droite.
Immanquablement, l’instinct de Major Force doit le pousser à se tourner dans cette direction – et le Chevalier Noir compte dessus.
Sans attendre, il se projette depuis l’angle obscur du plafond sur lequel il se cachait, jusque-là. Il file dans les airs, atterrit derrière Major Force… et agit, encore.


« Assez. »

Accroupi, Bruce s’empare de deux Batarangs – qu’il plante dans le sol, derrière Major Force. Si ce dernier se retourne, il est accueilli par deux explosions puissantes, tandis que le Batman effectue un salto arrière.
Mais, en plein air, il active son lance-grappin, se maintient au-dessus du sol, et oriente différemment sa course… pour filer autour de Major Force.
Comptant sur la diversion des explosions, il entend ainsi se placer à nouveau derrière lui – et glisser un mince filet autour de sa gorge ; avant de serrer. Encore. Et encore. Et encore.


« La matière pénètre même ta peau métallique ; je l’ai réalisée au cas où Captain Atom devrait être stoppé.
Je peux autant t’égorger que t’étouffer ; j’entends m’arrêter quand tu tomberas dans l’inconscience. Ne me tente pas d’aller plus loin. »


Ces quelques mots sont murmurés à l’oreille de Major Force, alors que Bruce crispe ses muscles et utilise toute sa force pour étouffer l’ennemi ; pour s’en débarrasser.
Et ne pas le tuer, bien sûr… même si celui qui a tué la petite-amie de Kyle Rayner le mériterait, comme le dit une de ses voix intérieures ; heureusement, elle ne le domine pas, même dans un moment aussi dur pour lui.
Enfin… pas encore.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessagePosté le:
Revenir en haut Aller en bas
 

L'abîme de la Zone 51 [Supergirl]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Tank zone n°11
» marques de repères en dehors de la zone d'impression résolu
» Tank Zone n°1
» Zone portuaire
» Batailles & blindés n°32/Tank zone n°6

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: La Terre :: Mystery Zones :: Zone 51-