[Mission JL] L'infection

Inscription : 02/05/2014
Messages : 278
DC : Animateur Justice League géré par Mister Miracle
Localisations : Watchtower
Justice League
MessagePosté le: Dim 10 Mar 2019 - 17:35
Le monde a changé, après l'attaque et la défaite de Darkseid ; la Justice League également.
Elle s'est organisée, pour que sa structure puisse assurer la protection complète du monde – dans une orientation quasiment entrepreneuriale, afin que rien ne soit laissé au hasard. Afin que plus jamais le destin de l'Humanité soit proche de l'extinction.

En ce sens, la décision de nommer John Stewart en chef fut légitime, par son historique, le respect qu'il impose, et sa discipline militaire. Le Green Lantern a lui-même fait plusieurs choix pertinents, notamment en nommant des Directeurs pour plusieurs Départements importants dans la défense du monde.
Jusque-là, le Directeur du Département Médical est peu apparu à l'Elite de la Justice League, le groupe principal de Héros, ainsi qu'à la Tour de Garde ; mais cela change.
Hélas, parce qu'une crise le demande.

Depuis une semaine, une région d'Amérique du Sud est la proie d'un étrange virus ; qui décime la population.
Sans laisser aucun survivant.
Au fil des jours, au fil des heures même, des dizaines d'innocents meurent... tombent, sous la puissance d'une maladie qui n'a aucune pitié ; et ne laisse, malheureusement, aucun indice pour trouver un vaccin.

Malgré les difficultés diplomatiques, le pays a demandé de l'aide à la Justice League – et John Stewart a chargé Pieter Cross, le Directeur du Département Médical, de mener un groupe sur place ; pour voir. Pour comprendre.
Pour trouver une solution, à ce qui semble être une menace réelle de pandémie mondiale.

Même s'il risque d'être trop tard, déjà.



La grande ville à proximité du village qui a accueilli l'infection est touchée, maintenant ; depuis la veille.
Les morts se comptent déjà par milliers. La panique règne. Le chaos s'installe.
Les dévastations sont totales... et la maladie se répand ; les gens le savent. Deviennent agressifs. Deviennent violents. Deviennent terribles.
Sans aucun contrôle.


 « La nuit est tombée. »

Sur les toits de la cité brisée, une voix lente et précise s'élève.

 « Cela va me permettre de voir, dans l'obscurité... mais cela permettra, surtout, d'éviter les bandes agressives. Nous voulons que cette zone géographique retrouve l'ordre, pas participer au chaos. »

L'homme s'avance vers le rebord, et laisse son étrange vue opérer ; il apprécie, car la nuit lui permet de troquer son statut d'aveugle...
... pour la tenue de Docteur Mid-Nite !

 « Bonsoir à tous. Merci de m'avoir rejoint, notamment dans ce moment difficile. »

Le Javelin vient d'arriver d'Amérique, et de libérer le groupe sollicité par Pieter : Zatanna Zatara, Jade, Wonder Woman et Flash.
Une Magicienne, l'héritière de la Starheart, la guerrière ultime, et le plus grand des Bolides – mais, aussi, des Héros expérimentés, capables de gérer des crises, des foules, d'enquêter et de sauver des innocents ; en même temps.
Les bonnes personnes, pour un job impossible.


 « Je suis arrivé il y a peu, mais je n'ai trouvé aucune explication. Le virus semble complètement différent de tout ce que la médecine humaine connaît... et les morts affluent, se multiplient ; il faut agir.
Evidemment, nous pouvons craindre une attaque extérieure ou surnaturelle ; d'où votre présence ici. J'ai besoin de vous pour m'accompagner auprès des malades, pour me protéger... mais, aussi, pour chercher une éventuelle origine à tout cela. Rapidement. »


Une explosion éclate, au loin ; des cris suivent.
Le chaos. La violence.
Encore et toujours en période de crise, hélas.


 « Avant de commencer... avez-vous des questions ? Des suggestions ? »

Pieter Cross n'est pas à l'aise, en meneur. Il est un médecin, qui a été drogué à son insu par des ennemis ; la drogue l'a laissé aveugle, mais il peut désormais voir parfaitement dans l'obscurité.
S'il participe à la J.S.A., il préfère un rôle dans l'ombre... même si, parfois, il doit forcer sa nature ; comme ici. Des millions de vies sont en jeu – ils doivent agir ; il doit agir.
Même en plongeant dans l'enfer d'une vie en plein chaos, face à l'hypothèse d'une infection mortelle !


(HJ/ Bienvenue dans cette nouvelle Mission Justice League. Smile Merci d'y participer ! Vous venez d'arriver, et entendez ce que dit Pieter. Ce premier tour commence doucement, mais vous pouvez décrire le chaos de la ville.
Vous avez jusqu'au mercredi 20 mars 2019 pour répondre, bon jeu ! /HJ)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 29/11/2012
Messages : 4193
DC : Arion, lord of atlantis
Localisations : Central City
Justice League
MessagePosté le: Mer 13 Mar 2019 - 15:49
Barry arriva sur les lieux. Il avait lu les rapports fournis par Doc Midnight et malheureusement ceux-ci ne présageaient rien de bon. Surtout que rien ne pouvait, que les métahumains étaient immunisés contre cela. Flash ne pouvait par contre pas se laver les mains de toute cette histoire. Il allait essayer d'aider comme il le pouvait.

Le doc Midnight fit un rapport de la situation rapidement et demanda l'avis des gens sur place. Barry pris les devants, comme d'habitude toujours le plus rapide.

Je dirais que tout d'abord Wonder Woman et Jade devraient aller s'occuper de ce qui se passe là-bas...

En bougeant pour signaler les cris et l'explosion. Ils n'avaient pas choisi Wonder Woman et Jade pour rien. Ils étaient les deux meilleurs candidats pour rassurer les gens du coin. Wonder Woman était une figure de paix bien connue et Jade pourrait tirer parti de sa peau verte, qui était également une caractéristique de Fire, une superhéroïne bien connue en Amérique du sud et qui inspirait énormément les gens.

Pour se qui est de ma part, j'aimerais, si possible, pouvoir avoir accès à du sang des victimes, des échantillons salivaires et également des morceaux de peaux. Je ne sais pas si c'est possible aussi vu la contagion ambiante, mais si on pouvait analyser un corps cela pourrait peut-être nous aider. Je ne suis pas médecin, mais si je relève des anomalies cela pourrait être plus facile pour toi de les traiter.

Et Zatanna, tu pourrais peut-être vérifier si tout ceci n'est pas d'origine magique... je ne sais pas trop comment faire ça, mais au moins on aura de l'information.


Barry avait pris la liberté d'assigner des tâches à tout le monde, mais il n'était pas le chef et chacun d'entre eux était libre de l'envoyer balader dans ses indications. Cependant, il ne savait pas pourquoi, mais ce cas le touchait particulièrement. Était-ce parce qu'il considérait sa dernière mission de la Justice League sur Oolong Island comme inachevée et presque un échec. C'était probablement le cas et il avait besoin de se prouver qu'il n'était pas simplement un type qui court vite, mais qu'il avait d'autres atouts à apporter à la ligue.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Inscription : 25/09/2017
Messages : 380
DC : Jason Todd ; Jessica Cruz ; Koriand'r
Localisations : Gateway City
Justice League
MessagePosté le: Jeu 14 Mar 2019 - 0:19
L'infection




La vue de Diana n’était pas aussi efficace de nuit que celle du Docteur Mid-Nite, mais elle voyait assez pour que les dégâts soient terriblement évidents. Elle peinait à croire que la zone n’avait été attaquée ‘que’ par un virus, quand toutes les infrastructures étaient touchées et que la nuit était dérangée par les feux qui vacillaient ici et là. C’était une zone de guerre, ni plus ni moins, et le vacarme lointain, les bruits de lutte ne faisaient que renforcer cette impression. C’était… C’était une vision des plus terribles, surtout après le calme dont ils avaient pu bénéficier après la victoire contre Darkseid. Une partie d’elle craignait que ce soit là encore une des conséquences de cette victoire, que cette dernière n’ait pas été aussi complète qu’ils l’avaient d’abord pensé, mais elle s’efforça de se détacher de cette effrayante idée. D’un, l’heure n’était pas à l’angoisse ou la panique mais à l’action, et de deux, Darkseid avait été vaincu et cette menace était réelle et loin d’avoir été terrassée.

Les paroles de ses coéquipiers la forcèrent à détacher son regard de l’horizon à leurs pieds. Barry agissait en bon scientifique qu’il était, et bien que ses intentions soient louables, elle craignait que ses envies de prélèvements ne mènent à rien. Il n’était probablement pas le premier à se pencher dessus. Mais il était minutieux et s’il avait besoin de s’approprier le côté moléculaire et scientifique de ce qu’il se passait pour avoir une idée, alors qu’il le fasse. Elle hocha la tête de façon appuyée quand il suggéra à Zatanna de tenter d’identifier si la source de cette maladie était magique ou pas. Ca avait été son premier réflexe aussi, sa première pensée. La contagion avait été si rapide, et impardonnable, ce qui pouvait très facilement laisser entendre l’intervention de forces surnaturelles.

Mais en attendant… Quoi ? Se séparer comme Barry l’avait suggéré ? Alors que l’endroit était en plein chaos et qu’ils pourraient avoir besoin de se défendre les uns les autres ? C’était un pari risqué qu’elle n’était pas sûre de vouloir prendre si tôt, sans s’être fait une idée encore plus précise de la situation. Il fallait amener Barry et sa curiosité scientifique vers les malades, et cela les projetterait dans le cœur de l’action. Non, décidément, cette idée ne lui plaisait pas.

« Ne nous séparons pas – du moins, pas pour le moment, » intervint-elle avec un regard vers Jade, pour ainsi entendre l’avis de cette dernière, qui lui était cher. « A seulement deux, nous passerons toute la nuit à essayer de calmer les émeutes, et cela pourrait nous faire perdre un temps précieux. Sans compter que vous pourriez avoir besoin de nous. »

Elle se tourna vers Pieter.

« Les malades sont tous rassemblés au même endroit, j’imagine. Peut-être devrions-nous commencer par-là. »

Mieux valait se rapprocher de l’épicentre. Barry pourrait se pencher sur le côté scientifique. Zatanna serait baignée dans la maladie, et en déterminer ou non l’origine magique pourrait alors être plus facile. De son côté, elle espérait y trouver un semblant de sécurité. Dans une telle situation de crise, éviter la propagation du virus était une manœuvre clé. S’il restait une police en ville, elle serait là-bas.

Le patient zéro n’était plus vivant, et cela ne leur faciliterait plus la tâche, mais elle n’éliminait pas la possibilité de devoir remonter cette piste pour tenter de comprendre. Avant tout, ils devaient voir d’eux-mêmes ce qu’il se passait.






Résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t5194-diana-prince-princesse-des-amazones-ambassadrice-de-themyscira-et-wonder-woman
Inscription : 23/12/2018
Messages : 32
Localisations : Là où on a besoin d'elle
Groupes : Super-héros
Shadowpact
Justice League
MessagePosté le: Ven 15 Mar 2019 - 20:23

L'infection
Justice League
« It is not clear why we choose the fire pathway
Where we end is not the way that we had planned
All the spirits gather 'round like it's our last day
To get across you know we’ll have to raise the sand »


Le pire, c'était l'odeur.

Celle de la chair morte, celle de la peur, de la panique, des larmes des mères qui ont perdu leurs enfants, des enfants qui ont perdus leur parents. Celle du sang et de la sueur, métallique et écoeurante qui soulevait le cœur. La ville était ravagée, n'était plus que noirceur et douleur. Zatanna ne pouvait pas l'accepter. Elle refusait que des humains périssent aussi facilement, aussi bêtement, sous la volonté d'on ne sait quelle puissance, d'on ne sait quelle volonté. Elle refusait que des histoires, des personnes soient détruites aussi facilement que les vagues effacent un message sur le sable. Ça lui avait toujours été inconcevable. Elle refusait de s'avouer vaincue ou impuissante au malheur des autres. Elle le refusait tout net.

Alors elle se tenait là. Au milieu de toute cette puanteur et de toute cette noirceur. Elle se tenait là et ne le regrettait même pas. Elle en était même heureuse. Elle savait qu'elle était faite pour ça, malgré tous les efforts qu'elle avait fait pour se tenir à l'écart de cette vie. Le chaos apaisait ses tourments personnels, aider les autres les réduisaient à néant. Si tout son corps demeurait sous tension, l'esprit de Zatanna était ridiculement calme en ces temps troubles. Elle savait qu'elle était au bon endroit.

Et quel endroit... mis à part l'horreur ambiante et l'envie déraisonnable de courir aider ceux qui peuvent encore l'être, Zatanna était sollicitée de toutes parts. À vrai dire, elle entendait à peine ce qu'on tentait de lui dire. Elle n'avait pas écouté ce que Pieter leur avait dit et n'était sortie de sa léthargie que lorsque Barry s'était adressée à elle. Elle était d'accord avec lui.

En fait, elle était tellement d'accord qu'elle cherchait déjà.

Toutes ses cellules ne vibraient qu'à une seule énergie, la magie. Elle coulait dans ses veines, faisait littéralement partie d'elle. Tout son être appelait la magie. Et elle la ressentait. Elle ou une entité semblable, elle ignorait encore quoi.

- Il y a quelque chose...

Elle avait marmonné ces mots, plus pour elle que pour les autres. Ses yeux cherchaient inlassablement une source de lumière à laquelle se raccrocher et ses doigts s'agitaient d'eux-mêmes, tentant de saisir cette étrange sensation qu'elle avait. Elle savait que ce n'était pas simplement un virus. Elle en avait la certitude.

Mais alors quoi ?

- Il faut que l'on s'approche.


Même si elle n'en avait pas le moins du monde conscience, elle venait de dire exactement la même chose que Diana dans d'autres termes. Elle était trop concentrée pour prêter attention à ce que les autres lui racontaient, tout simplement parce qu'elle avait mis le doigt sur quelque chose qu'elle ne parvenait pas à identifier. Le reste n'avait plus d'importance, il lui fallait trouver la solution. Déjà parce qu'elle était foutrement têtue et ensuite parce qu'elle refusait de laisser mourir ces gens.
© 2981 12289 0




Do you believe in magic ?I hear the birds on the summer breeze, I drive fast, I am alone in the night. Been tryin' hard not to get into trouble, but I've got a war in my mind. So, I just ride. I just ride.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 02/05/2014
Messages : 278
DC : Animateur Justice League géré par Mister Miracle
Localisations : Watchtower
Justice League
MessagePosté le: Jeu 21 Mar 2019 - 10:52
« Hem. »

Pieter Cross croise les bras, en hochant la tête suite aux réflexions, observations et suggestions de la majorité des membres du groupe ; ils ont raison.
Mais ça ne veut pas dire que ce qu’ils proposent va fonctionner.


« Je… vous remercie. »

Il grimace un léger sourire ; il n’est définitivement pas à l’aise dans ce rôle de meneur, mais il s’en désintéresse rapidement.
Une ville s’écroule. Des gens meurent. Une maladie se répand.
Il doit agir.
Il doit… soigner.


« La spécialisation des forces évoquée par Flash est pertinente, mais la situation est encore trop peu connue pour nous diviser ainsi. Zatanna évoque une présence particulière, et la proposition de Diana de rejoindre un rassemblement général paraît pertinente. »

Le Docteur Mid-Nite se tourne vers son flanc droit, et plisse les yeux sous ses lunettes.

« Là. »

Il lève la main, vers une lueur étrange, au loin.

« Du feu. »

Il récupère un élément dans son costume, le place sur ses lunettes ; sa vision diffère, alors, et devient plus précise.

« Grande concentration de chaleur ; beaucoup de gens se sont réunis, là-bas. »

Le médecin se tourne vers ses collègues, et désigne la zone avec son pouce.

« Il est probable que ce rassemblement dispose de quelques médecins, qui auront pu récupérer quelques échantillons, Flash. Ton étude pourra commencer.
En outre, nous pourr… »


BOOM

Une explosion intervient le Héros, et le fait grimacer ; ça commence mal.
Notamment parce que l’origine de l’événement provient d’une bouche de métro, à proximité, qui déborde de fumée… et déborde, bien vite, de plusieurs personnes, des dizaines même, qui s’en échappent.

Et semblent complètement terrorisées – mais surtout définitivement déchainées, en hurlant et en anéantissant tout ce qui leur tombe sous la main !

« Non. »

Pieter s’approche du rebord, et se crispe.
Parce que la foule se déchaîne. Parce qu’elle écrase les plus faibles de ceux qui la composent. Parce qu’elle semble surtout malade… et qu’elle se disperse dans toute la ville.


« Il faut la stopper. »

Notamment parce qu’elle se précipite… vers la zone de rassemblement.
Vers les gens, sûrement sains, qui s’y sont cachés.


« Pouvez-v… »

« ¡Cuidado con los ojos! »

Une voix puissante se fait entendre, avant qu’une silhouette s’échappe des cieux pour fondre vers la foule…
… et plusieurs projections de flammes vertes viennent repousser les malades ; au moins sur quelques mètres.

« Hey. »

La jeune femme flotte au-dessus du sol, et se tourne vers les Héros – qui reconnaissent leur ex-camarade, Beatriz da Costa… dite Fire !

« Vous ne devriez pas être là. Ce n’est pas sûr. »

Elle grimace, puis s’approche.

« Vous… suivez-moi. Vite. »

Beatriz soupire, puis s’échappe rapidement en filant dans les airs. Une traînée de flammes émeraudes la suivent, tandis qu’elle se projette… vers la zone de rassemblement.
Le Docteur Mid-Nite se tourne vers les autres, et hausse les épaules.


« Bon. Je n’aime pas ce type de mystère – suivons-la, le temps d’en apprendre plus.
Quelqu’un… peut m’emmener ? »


Il grimace, mais se laisse faire.
La troupe arrive quelques instants au point de rassemblement, qui s’avère être bien une réunion de personnes saines…

… même si cela ressemble à un camp de réfugiés du tiers-monde, par l’absence de structure et d’organisation claire ; et ça fait mal au cœur.

« Hum. »

« Vous arrivez tard. »

Fire se tourne vers le groupe, avec un air sombre. Elle conserve sa forme enflammée, qui la rend proche de Jade ; plusieurs réfugiés les regardent beaucoup, toutes les deux, les pensant sûrement sœurs.
Autour d’eux se trouve des murs de flammes… vertes. Ce qui doit demander une terrible concentration à la jeune femme.


« Nous faisons au mieux. Quelle est la situation ? »

« Apocalyptique. »

Fire lève les bras, et montre le camp, vaguement protégé par son feu. Des lits de fortune, sont installés partout, les gens sont terrorisés et perdus ; quelques tables sont recouvertes d’éléments médicaux, mais cela semble bien peu, bien faible.

« Nous… nous sommes perdus. Nous avons besoin d’aide. C’est bien que vous soyez là, et j… »

« Assez. »

Une voix lourde se fait entendre depuis les cieux, alors qu’une forme en descend…
… une silhouette massive et impressionnante, mais au visage crispé.

« Nous n’avons pas besoin d’eux. »

« Eduardo, arrête, j… »

« L’Amérique du Sud est notre responsabilité. Les Etats-Unis ne profiteront pas de cette crise pour s’y réimplanter.
Laissez-nous. Maintenant. »


L’homme se pose, et lance un regard sombre vers la Justice League ; il est mécontent, et le Docteur Mid-Nite ne sait pas quoi répondre.
El Dorado est peu connu, mais dispose de grands pouvoirs ; et il lève le bras pour signifier au groupe de partir… comme une ordre. Comme une menace.
Avant de les forcer à partir.


(HJ/ Résumé rapide :
- Dr Mid-Nite prend acte des propositions, trouve une zone de chaleur et donc de rassemblement à proximité, propose de la rejoindre ;
- Une explosion l’interrompt, issue du métro. De la fumée en sort, puis une foule terrorisée, brutale mais surtout malade ;
- Fire apparaît et repousse la foule ;
- Fire amène la JL dans la zone de rassemblement, un camp de réfugiés qui touche au cœur. Elle demande de l’aide, mais El Dorado arrive et refuse. Il demande à la JL de partir.
Merci de vos messages. Cette relance dispose de plusieurs éléments, pour rendre l’événement intense. Vous avez jusqu’au dimanche 31 mars 2019 pour répondre, bon jeu ! /HJ)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 29/11/2012
Messages : 4193
DC : Arion, lord of atlantis
Localisations : Central City
Justice League
MessagePosté le: Jeu 21 Mar 2019 - 13:24
Flash était mécontent, il avait suivi sans rien dire, mais il digérait mal la réponse de ses coéquipiers. Il ne s'attendait pas à ce qu'ils l'écoutent tous sans rien dire, mais le refus de Wonder Woman d'aller sur le terrain l'avait un peu choqué. Depuis quand, ils restaient tous à l'arrière sans rien dire. Enfin, il pensa abandonner le tout et aller lui-même gérer le terrain, mais ce fut avant l'arrivée de Fire. Puis la suite fut une longue explication et un long tableau de terreur et de crise. Quoi qu'il en soit, cela les mena en plein milieu de l'action et ce qui au final allait probablement beaucoup les aider.

Barry ne parla pas durant la confrontation entre les deux héros. Il ne connaissait pas El Dorado, du moins pas personnellement, mais avait travailler avec Fire à quelques reprises. Il regardait surtout autour de lui et voyait la détresse humaine et ne pouvait pas rester sans rien faire ou dire plus longtemps.

Malgré ce que vous pouvez croire, la justice league n'est pas américaine et ne relève d'aucun gouvernement. Diana n'est pas américaine, elle relève de Themyscira et est un de nos leaders les plus proéminents. Quoi qu'il en soit, si cela vous aide dans vos délibérations, voyez-nous comme de l'aide humanitaire, nous sommes ici pour aider, nous sommes à votre service.

Ce qu'il disait était vrai et là où il avait préféré éviter la sensibilité diplomatique d'Oolong Island en n’y allant pas directement afin d'éviter ce genre de crise, ici, il ne s'adressait pas de nation à nation, mais simplement d'individu à individu.

El Dorado, nous pouvons aider, nous disposons de nombreuses ressources auquel vous n'avez pas accès, nous sommes prêts à les mettre à votre service afin d'aider la population dans cette épidémie meurtrière.


Une ombre passa au-dessus d'eux puis vint s'installer au côté du petit groupe.


El Dorado, je comprends ton scepticisme, mais la Justice League a pour mandat d'aider tout le monde et n'a pas de visée politique. Du moins, c'était cela dans la brève période ou j'en faisais partie.


Barry était content de voir Aztek. C'était un membre plutôt obscur de la Justice League qui avait rejoint dans une période ou la ligue était beaucoup plus ouverte et moins suspicieuse de tout le monde. Il n'avait malheureusement pas pu démontrer toutes ses capacités et avait agi surtout en coordonnateur de mission, mais Barry savait qu'il n'avait simplement jamais eu la chance de démontrer tout son savoir-faire. Le savoir encore actif comme ça en Amérique du Sud réchauffait son coeur. Il se fit un devoir de s'informer un peu plus de l'international une fois tout ceci terminé, il est vrai que leurs efforts se concentraient trop souvent sur la version américaine des problèmes.

Merci Aztek, ce témoignage me touche.






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Contenu sponsorisé

MessagePosté le:
Revenir en haut Aller en bas
 

[Mission JL] L'infection

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» COMICS PLACE : la petite émission
» Nouvelle émission musicale
» Mission de 24 mois au Archives dépatementales 74
» Deuxième émission de la Poste Tunisienne
» Mission suicide

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: La Terre :: Ailleurs :: Amérique du Sud-