La Peur & la Conquête [Epouvantail]

Inscription : 09/01/2019
Messages : 39
DC : Mister Miracle ; The Bat ; The Atom ; Fate ; W.R. Wintergreen.
Situation : En résurrection constante.
Localisations : Partout.
MessagePosté le: Sam 16 Mar 2019 - 13:41
Gotham City est une ville en crise.
Si, après l'attaque de Darkseid, une sérénité avait été retrouvée et une paix sociale avait été offerte aux citoyens... ceux-ci viennent de se rendre compte que ce n'était qu'un mensonge ; et que le pire revient, encore plus violemment. Encore plus terriblement.

La paix a été organisée par la Ligue de Ra's al Ghul. Le Joker n'est pas mort – et il vient de revenir, en attaquant la soirée des fiançailles de Bruce Wayne ; dont la fiancée est désormais dans un coma cérébral, tandis que les infectés se transforment... et deviennent d'abominables monstres, qui menacent toute la ville.

Gotham City tremble, donc, et un voile de ténèbres se pose sur elle.
Et cela ne fait que commencer.

De nombreuses rumeurs bruissent au cœur de la cité, et certains commencent à évoquer le retour de certaines menaces... qui reviennent ; qui préparent leur retour.
Qui préparent le pire, encore.
Dans leurs repaires. Dans leurs grottes.
Dans leur obscurité.


La Peur & la Conquête [Epouvantail] Oliver-odmark-regenerated-area

Ces rumeurs circulent beaucoup, dans Old Gotham ; notamment concernant l'Epouvantail – le terrible Jonathan Crane, qui s'est fait oublier ces derniers mois. Mais qui aurait été aperçu, et serait en pleins préparatifs.

Personne n'en parle directement, cependant.
Personne n'ose en parler. Personne n'ose clairement évoquer la situation.
Même si certaines questions sont posées. Même si certaines personnes sont directement sollicitées ; par quelqu'un. Par un homme étrange, qui évolue dans Old Gotham... qui le cherche.
Et qui utilise des capacités extraordinaires, pour obtenir ces réponses. Et remonter la piste.


 « Bonjour. »

Jusqu'à une porte dérobée, à l'arrière d'un bâtiment oublié d'Old Gotham.
Jusqu'à ce que l'homme ait tapé à ladite porte, et ait utilisé sa télékinésie pour l'ouvrir – et parler, à celui qui s'approche pour comprendre.


 « Je veux parler au professeur. »

L'homme esquisse un léger sourire, et croise les bras ; en flottant au-dessus du sol.
Et en affichant un air surprenant, et étrange vu son allure...

La Peur & la Conquête [Epouvantail] 268?cb=20180624110843
... car cet homme, Blanque, est un Métahumain, parmi les plus dangereux de ce monde ; même si ce dernier l'ignore, essentiellement.

 « J'ai une proposition qu'il ne pourra pas refuser. »

L'homme de main de Jonathan Crane ne veut pas forcément le faire rentrer... mais il le fait, et va rejoindre son employeur ; car il ne contrôle plus son corps.
Blanque utilise sa télépathie pour forcer l'homme à agir, et agit via sa télékinésie pour voler et s'avancer ; pour rentrer, et attendre l'arrivée de sa cible.
Blanque a une mission à accomplir – un maître à contenter. La Terre comptera parmi les adorateurs-possédés du Conquérant... et Blanque, qui dispose d'une étoile-de-mer sur la poitrine, sous ses vêtements, entend briller aux yeux de Starro en favorisant sa conquête !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 14/03/2019
Messages : 17
Localisations : Dans les méandres de Gotham City
MessagePosté le: Sam 16 Mar 2019 - 16:42
La peur, cette émotion si complexe remontant à la surface lorsqu'un danger en perspective se présente permettant à la victime de choisir la fuite ou le combat. Mais quel réel issue s'offre à cette dernière sur le moment ? Quelle est la meilleure option à envisager ? Personne à ce jour n'arrive à prévoir la moindre réaction tant elles sont multiples en dehors de l'instigateur de la "peur", de l'homme dont la peur n'a aucun secret. Savez-vous que l'émotion s'active en grande partie suite une hyperactivité de l'amygdale ? Celle-ci est selon certaines sources l'une des plus anciennes émotions et se distingue de plusieurs façons tels que des tremblements, une hausse de la fréquence cardiaque, un écarquillement des yeux ou encore une perturbation du rythme respiratoire et à ce jour rare sont ceux qui ont survécu à la peur au damne de Crane. Ne devrait-il pas se réjouir de pouvoir accomplir bien des exploits grâce à ses expériences ? Il aimerait bien se dise que l'impossible devient possible, mais certains de ses ennemis ont réussit à se sortir de telles situations et ceci est un échec en soi. Quelle est la faille ? Pourquoi ne réussit-il pas à vaincre certains d'entre eux ? Il a longuement réfléchi lors de sa dernière convalescence, il s'est ouvert un peu plus au monde afin de bénéficier d'une réelle augmentation des chances. Le côté "positif" est que ses dernières victimes meurent de façon assez rapide tout en faisant face à une souffrance atroce lors de leurs affrontements avec la peur. Possède t'il enfin la solution parfaite ?

Le corps d'un homme d'une trentaine d'année était étendu sur le sol poussiéreux du salon comme peut le prouver les petits particules flottant dans l'air suite à la chute récente du corps dans un spasme atroce pour ce dernier. Le regard absent et les membres devenus raides, cet état ressemble presque à la pétrification, sa bouche ouverte semblait presque vouloir laisser échapper des propos tombés dans l'oubli, sa main ainsi que ses doigts prouvaient qu'il tentait de se défendre...sans succès. Ayant une connaissance approfondi de son sujet, Crane pouvait aisément dire de quoi il est mort, quel était sa phobie. Un serpent. Une phobie commune pour nombreux humains, mais si dérisoire face à d'autres beaucoup plus complexe, originaux. Cette pensée ne semblait pas déstabiliser celui qu'on surnomme "Scarecrow". Son attitude résonnait comme une bonne assurance, une confiance certaine en son entreprise, l'absence de sourire quant à lui en disait long sur l'état d'esprit du criminel beaucoup plus posé, réfléchi, calculateur.

Gotham City fut plongé dans l'obscurité depuis au moins deux heures, la lueur de la lune était à ce moment de la journée la seule source de lumière entrant dans le grand salon de la demeure du mort pour venir refléter la silhouette inquiétante de Scarecrow debout de tout son être face au corps sans vie, le visage replié sur lui-même comme pour signifier une observation plus poussée de la victime. Un silence de mort régnait en ce lieu jusqu'à ce que le serviteur de Crane entre dans la pièce pour venir l'informer de la présence d'un homme voulant lui parler.

« Hmmm.... »

Étonné par de tels propos, Crane se demandait bien qui oserait venir à lui en ces temps troubles. Un justicier ? Aucune chance que l'un d'eux veulent interagir avec lui en adoptant une entreprise aussi "pacifique". Un criminel ? Il y a un peu plus de chance, mais il n'attendait personne et surtout personne n'était au courant de sa présence en ce lieu....à part si on la suivit, mais dans ce cas son serviteur lui aurait fait part de la nouvelle sans plus attendre. La seule façon d'en avoir le cœur net est d'aller vérifier. Pesant rapidement le pour et le contre, il se lança lui-même en direction de l'inconnu qui se trouvait au sein du couloir d'entrée représentant bien le style gothique XIIIème siècle malgré le délabrement de l'intérieur se faisant de plus en plus pertinent.

« Vous n'êtes pas un natif de Gotham et pourtant vous semblez connaitre les recoins de cette ville pour s'aventurer en son sein aussi aisément. »

Etant lui-même un natif de Gotham, il sait de quoi il parle et surtout que le visage de l'inconnu ne lui disait absolument rien. Cette allure, cette attitude et surtout le fait qu'il plane à quelques centimètres du sol ne surprenait pas vraiment Scarecrow qui en ayant connaissance de l'existence de Superman ou encore de Darkseid, ne peut que voir ça comme quelque chose de "normal". Pas à Gotham, mais dans bien d'autres villes. En tout cas l'inconnu semblait en imposer par sa présence, une certaine prestance émanait de lui, Crane fut intrigué.

« Que me vaut une telle visite ? »

Interrogateur et perplexe, Crane avança légèrement sa tête en avant tout en fronçant des sourcils derrière son masque se voulant aussi terrifiant que ses motivations, sa tenue, son "comportement" pour nombreux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 09/01/2019
Messages : 39
DC : Mister Miracle ; The Bat ; The Atom ; Fate ; W.R. Wintergreen.
Situation : En résurrection constante.
Localisations : Partout.
MessagePosté le: Lun 18 Mar 2019 - 10:27
« Ha. »

Un sourire victorieux glisse sur le visage blême de Blanque, alors que l’Epouvantail apparaît et s’avance, dans ce couloir joliment décoré, dans un style cependant daté.

« Quel honneur. »

Le visiteur effectue une légère révérence – tout en continuant de planer au-dessus du sol ; provoquant un spectacle d’un effet des plus spéciaux.

« Je suis enchanté de faire votre connaissance, Professeur. »

Sa voix est douce, presque mélodieuse ; il flatte. Il joue.
Il adore ça.


« Tout comme je suis impressionné par votre perspicacité… car, en effet, je ne suis guère un Gothamite. »

Un rire clair s’échappe de sa gorge, alors que son visage exprime un sourire un brin forcé.

« Mais je dispose de… dons me permettant d’en apprendre rapidement, où que je me trouve. »

Son sourire se module, se fait plus cruel – plus terrible.

« Et de me faire bien des amis, aussi. »

De l’index, Blanque tapote sa tempe ; le message est clair.
Il est télépathe – mais n’utilise pas ses capacités, dans cet échange avec l’Epouvantail.
Pas encore, en tout cas.


« Quant à l’objet de ma visite, elle est simple, et j’entends être direct. »

Blanque ouvre les bras et, comme un Christ flottant au-dessus du sol, part dans des mots terribles, et inspirés.

« Je représente un Maître qui entend apporter ce qu’il manque, à ce monde ; unité et ordre. Contrôle et simplicité. Paix et douceur.
Pour cela, mon Maître a besoin d’agents – d’aides, d’appuis. De personnes de talent, qui pourront faciliter sa venue et la transition. Vous faites partie de ces personnes, Professeur. Vous disposez de talents, de capacités et d’expériences pour devenir un agent de valeur… et, ainsi, participer au renouveau de ce monde.
En étant récompensé, bien sûr. »


Un sourire cruel revient sur ses lèvres blanches.

« Demandez, et vous serez exaucé ; servez mon Maître, et vous aurez. »

Lentement, Blanque avance sa main vers l’Epouvantail, en faisant son sourire plus charmeur.

« Le monde va changer, Professeur ; ne loupez pas la marche du progrès. »

Sinon, son destin sera pire – pire encore que tous ceux qui sont possédés, et se pensent suffisamment autonomes pour agir sous l’égide du Conquérant ; ils se trompent. Mais le Conquérant s’en amuse, et les laisse faire.
Pour favoriser la conquête. Pour se divertir.
Avant l’attaque.
Avant l’annexion ; avant la victoire, toujours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 14/03/2019
Messages : 17
Localisations : Dans les méandres de Gotham City
MessagePosté le: Jeu 21 Mar 2019 - 18:14
Étrange. Intriguant. Suspect. Que cherche réellement cet individu se présentant comme le serviteur d'un maître aux ambitions démesurées ? L'attitude et les manières de cet homme lui rappelle les riches de cette ville vivant dans les bonnes grâces du destin, l'argent venant couler à flot pour attirer l'arrogance et le côté hautain de ces derniers. Pourtant, il n'est pas d'ici et ses propos ne laissent rien présager de bon tout comme sa présence en ce lieu également. Attentif et silencieux, Crane opta pour une observation plus poussée de l'individu se vantant d'avoir des dons télépathiques. Dangereux. Imprévisible. Scarecrow comprit vite que son serviteur était sous l'emprise de cet homme vu comme il se tenait. C'est lorsqu'il se rappela des propos de l'homme que le criminel détourna très brièvement le regard vers son fidèle à se droit, droit comme un piqué, les yeux rivés devant lui. Intéressant.

« La perspicacité est inutile ici, l'imprévisibilité brouille toutes les pistes et les gens de cette misérable ville le sont d'une manière ou d'une autre. »

Il entendait bien faire comprendre à ce dernier quelques détails à prendre en compte à l'avenir. Il veut s'aventurer sur ce terrain, soit, mais qu'il ait les bonnes cartes en mains même si il semble assez sûr de lui. Peut-être qu'il sait ce qu'il dit et fait, mais certaines incohérences semblent jouer en sa défaveur.

« Vous pensez vous faire des amis à Gotham ? C'est une cause perdue, ce sont des cas à part qui se dirigent calmement vers un destin funeste sans le savoir. »

La peur les consumera et il sera très bientôt l'instigateur de cette véritable descente aux enfers. Le Joker. Black Mask. Double-Face. Pingouin. Ils feront partie de l'ancienne ère lorsqu'il mettra son plan a exécution. Ou du moins le pourra t'il ? Quel rôle aura t'il dans tout ça ? Préférant avoir la main mise sur la situation, cette optique ne l'empêche pas d'écouter attentivement la proposition de l'homme face à lui.

« Et en quoi puis-je être utile ?! »

Il n'était pas encore enclin a accepter l'invitation à rejoindre son "maître" dont il ne connait rien. Se lancer vers l'inconnu ne fait pas partie de ses plans même si en contre-partie il peut recevoir une avance. Qui dit qu'il en veut une ? Cet inconnu s'avance un peu trop tel un pantin. Mais serait-il judicieux de refuser une telle aide ?!

« Votre maître est-il capable de ressusciter des morts ?! J'ai en tête certains projets nécessitant un investissement plus poussé. Les justiciers de Gotham sont des plaies qu'il faut éradiquer et c'est ainsi qu'il faut commencer la conquête. Mettre à genoux les héros et pour ça.....il me faudrait ramener des morts à la vie. »

Serait-il capable de faire une telle chose ? La légende du Puits de Lazare serait une solution à son entreprise, mais il ne l'a pas sous la main et l'horloge tourne. Écartant les bras, il énonça d'une voix grave et cassé.

« Je coopérerai, mais j'ai besoin d'une avance. Mes expériences vous attends. »

Lui dit-il comme pour l'inviter à accepter de lui procurer l'avance, ses recherches attendant patiemment ce mystérieux maître lui promettant bien des choses. Est-il sincère ? Oui. Est-il naïf ? Non, il se garde une réserve et ne compte pas se laisser manipuler aussi facilement. Bonne ou mauvaise idée ?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 09/01/2019
Messages : 39
DC : Mister Miracle ; The Bat ; The Atom ; Fate ; W.R. Wintergreen.
Situation : En résurrection constante.
Localisations : Partout.
MessagePosté le: Ven 22 Mar 2019 - 10:55
Nulle expression ne glisse sur le visage de Blanque, au fil des réponses de l’Epouvantail.
Il l’écoute. Il analyse, ses mots et son attitude. Et il réfléchit, autant que le contrôle de l’étoile-de-mer le lui permet ; il se prépare, en fait.
Il prépare une réplique.


« J’ai conscience que votre vie, votre expérience et les événements subis à Gotham City vous poussent à considérer cette cité et ses habitants comme des causes perdues. »

Son sourire demeure, figé – surprenant.
Faux, surtout.
Dérangeant aussi, peu à peu, par sa persistance.


« Bien évidemment, j’imagine combien il peut être difficile d’évoluer ici – où la perspicacité est gênée par cette imprévisibilité que vous évoquez, et où le danger est constant et multiforme. Je n’ose me placer en ce lieu, m’interroger sur ce que j’y ferais. »

Blanque passe une main sur sa bouche, comme s’il était choqué ; mais il en fait trop, même s’il n’en a hélas pas conscience.

« Vos talents sont utiles, professeur. Votre maîtrise de la peur. Votre connaissance de la ville. Votre expertise en la matière de l’âme humaine. »

Le Conquérant a besoin de pions, pour affaiblir l’Humanité et s’emparer de la Terre ; et un Vilain capable de terroriser et manipuler autrui, en maîtrisant également la psychologie de ce monde qu’il ne connaît pas, c’est une cible fort intéressante pour lui.
Un bon pion, donc. D’où la présence de Blanque ici, même si la nature profonde du Vilain contrôlé peut jouer des torts à la stratégie.


« Répondez à l’appel de mon maître, professeur.
Terrorisez la ville – terrorisez toutes les villes. Aidez-nous à connaître les faiblesses de l’individu, des foules. Lancez nos plans avec nous.
Soumettez le monde à notre botte ; et vous aurez ce que vous voudrez. »


Blanque s’emporte, et s’élève un peu plus encore pour donner foi à ses déclarations enflammées ; comme un prêcheur en furie.

« Mon maître possède tout contrôle sur la Vie et la Mort. »

Ce qui est vrai, car le Conquérant dispose de machines capables de ramener les chairs humaines brisées à la vie.

« Mon maître vous en fera profiter. »

Ce qui est vrai, tant que cela servira ses desseins.

« Mon maître fera de vous un puissant en ce monde. »

Ce qui n’est pas entièrement vrai, car l’Epouvantail ne restera qu’un pion ; un pion important, mais un pion malgré tout.

« Et vous connaîtrez alors la gloire – la gloire qui est la mienne, qui est celle que mon maître m’a donnée ! Qui fait de moi l’élu ! »

Ce qui est faux ; car Blanque s’emporte, malgré le contrôle du Conquérant.
Un contrôle souple, cependant. Trop, pour le mener entièrement. Et trop, peut-être, pour que l’Epouvantail ne se rende pas compte que son visiteur commence à devenir vraiment surprenant…

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessagePosté le:
Revenir en haut Aller en bas
 

La Peur & la Conquête [Epouvantail]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Même pas peur...
» Conquête arabe ?
» allé, 3 R1, meme pas peur
» BOBBY PENDRAGON (Tome 01) LE MARCHAND DE PEUR de D.J. MacHale
» Tu ne me fais pas peur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: La Terre :: Gotham City-